Page 1

n°8 février 2010

La lettre BCE Interview

Sommaire

de Zaka

> Interview de… - Zaka Alao > Rencontre avec… - Thierry Meunier Bourgoin MT SARL > Soirée BCE… - Visite de l’entreprise Bourgoin Meunier Thierry > Sortie BCE… - Visite de caves à Champagne Maison AYALA

Alao

On est encore dans la période des vœux, si on pouvait te souhaiter quelque chose pour cette année, qu’estce que cela serait ? La santé. Pour moi, afin que je puisse enfin me sortir des blessures qui ont perturbé mon début de saison, pour ma famille et mes proches et plus globalement pour tout le monde. Les terrains de football n’avaient pas de secret pour toi à une époque  ? Quand as-tu troqué la surface de réparation pour la raquette ? J’ai joué au football jusqu’à 11 ans. En fait, je pense que ma mère en avait assez de laver chaque soir mes chaussettes salies par la boue. J’ai opté pour un sport d’intérieur… Adieu les crampons… J’ai aussi pratiqué l’athlétisme pendant 2 ans. La génération basket débutait. J’ai commencé par le basket de rue et rejoint ensuite le club de Levallois (alors en pro A, l’époque des Masingue et Giffa).

> Les rendez-vous du BCE 09/10 > Mercredi 14 octobre : Assemblée générale > Mercredi 16 décembre : Visite de l’entreprise Bourgoin MT en activité

Quel est ton parcours sportif ? Où as-tu joué avant d’arriver à Blois ? J’ai effectué mes premières armes au ­centre de formation de Levallois jusqu’à 15  ans. Puis j’ai intégré le club du CSP Limoges en tant qu’Espoir et Pro quelques temps. En 2000 et 2001, ma carrière a subi

> Mercredi 24 février : Soirée Business Dating à la Chambre de Commerce > Mercredi 21 avril : Soirée dans les nouveaux locaux du Groupe Aprionis > Mercredi 16 juin : Soirée festive, clôture de la saison

deux gros coups d’arrêt à cause de blessures : d’abord les ligaments croisés puis une fracture ouverte du tibia-péroné. J’ai repris une saison en pro A à Limoges puis en pro B à Epinal. Après un passage à Genève en Suisse, j’ai décidé d’arrêter, de tourner la page et d’échanger ma licence contre une carte d’étudiant dans une école de commerce. Petit à petit, le plaisir et la passion du basket sont revenus. J’ai rejoint Longwy puis Blois cette année.   Justement quelle est ta formation ? J’ai suivi des cours dans une école de commerce à la Défense pendant 18 mois. A 19 ans, je devais partir au Texas et intégrer une Junior College (classée la numéro 7 du pays). Mais juste avant de m’envoler, je me suis blessé. La deuxième année, j’ai réussi à traverser l’Atlantique mais une fois sur place, nouvelle blessure, opération et rapatriement en France. Au troisième entraînement, j’ai eu un accident en heurtant un panneau de basket… Je suis resté là-bas 10 jours en tout. Quel est ton sentiment sur le niveau de la NM1 cette année ? Le niveau est élevé et les équipes sont globalement homogènes. C’est un

LE BILAN PROFESSIONNEL UN REBOND DANS SA CARRIERE OU CELLE DE SES COLLABORATEURS C’est quoi ?

Une démarche visant à évaluer les compétences et potentialités de collaborateurs en vue d’anticiper tout changement organisationnel, humain ou technologique au sein de l’entreprise.

Pour qui ?

- Toute personne en réflexion sur son projet professionnel, - Toute entreprise soucieuse du bien être et de l’épanouissement de ses collaborateurs, - Et pourquoi pas tout sportif professionnel en quête d’une seconde carrière.

Comment ?

Par un accompagnement individuel permettant d’identifier les acquis du salarié, ses souhaits de développement professionnel, ses motivations au travail… qui seront ensuite mis en perspective des évolutions de l’entreprise.

> Alors, qu’attendez vous pour marquer des points !

Agence de Blois : 5, Rue Copernic - 41260 LA CHAUSSÉE ST VICTOR - 02 54 58 95 41 - www.actiforces.com


championnat intéressant et ouvert aux joueurs français. J’apprécie également l’ambiance qui règne dans ces petites salles. Le public est proche et chaleureux ! Comment qualifierais-tu le mental de l’équipe ? C’est une saison assez difficile en raison du retard pris dans la préparation à la rentrée. Nous jouons de malchance. Une succession de blessures nous empêche de progresser individuellement et de trouver une réelle osmose collective. On fonctionne un peu au coup par coup, on essaie de combler les absences. Le mental et le bon esprit d’équipe nous ont aidé à nous surpasser sur certains matchs mais la suite du championnat risque d’être difficile. On puise dans les ressources et on s’appuie sur les joueurs en forme. J’espère que d’ici à 2 semaines on pourra récupérer les joueurs blessés. En termes de groupe, on a du talent à chaque poste malgré tout.   En dehors du basket, quels sont tes principaux loisirs ? Je n’ai pas de passion particulière. Je lis pas mal, en fait je dirais principalement la lecture. Comment vois-tu ton après basket ? Je ne suis pas encore fixé. Je pense que je vais me consacrer au basket encore trois ou quatre années. Ma reconversion ne se tournera probablement pas vers le milieu du basket. C’est possible que cela me manque d’ailleurs. J’ai quelques idées en tête mais j’attends qu’elles murissent un peu. Différentes choses se mettent en place : business ou quelque chose de complètement différent comme reprendre mes études…j’y réfléchis. Quel regard portes-tu sur le Basket Club Entreprises ? Je suis impressionné par la culture basket qui existe à Blois et cela se reflète au travers des entreprises. L’éventail des établissements partenaires est très impressionnant. Les « manges debout » sont très conviviaux. Il règne à Blois une communion avec le public qui est plutôt rare surtout en national 1.   Une question indiscrète : quelle est la signification de tes tatouages ? L’image d’une personne tatouée n’a pas toujours bonne presse. Je veille à ne pas en faire trop. J’ai commencé à me faire tatouer après mes blessures. Ils ont tous une signification propre. C’est principalement ma vie personnelle qui PUB_ROLLIN_200X50_ADA.QXD 24/10/08 14:40 Page 1 est dessinée. Mais là, cela reste mon secret ! l

Rencontre avec…

Thierry Meunier Bourgoin MT SARL

BOURGOIN MEUNIER THIERRY SARL est une entreprise centenaire, quelle est son histoire ? Notre entreprise a été fondée en 1906 par Emile BOURGOIN,­­ artisan bourrelier à Blois. En janvier 2007, nous avons repris avec mon épouse 80 % des parts de la société avec le souhait de nous recentrer sur la clientèle locale. Aujourd’hui, le panel de nos activités et de nos produits est large. La traditionnelle machine à coudre a été remplacée par des machines sophistiquées, même si elle reste un élément essentiel dans certains de nos ateliers. Quel est votre effectif ? Aujourd’hui, l’entreprise rassemble 16 salariés, je compte embaucher encore 2 ou 3 personnes, si tout se passe comme je l’espère.   Pouvez-vous nous décrire votre activité ? Quels sont vos produits ? Nous conjuguons plusieurs métiers. L’activité Sellerie d’origine est bien sûr toujours présente. Nous confectionnons ou rénovons sur mesure des sièges et capotes pour des véhicules automobiles neufs ou anciens. Nous sommes le seul fabricant de Stores de Loir-et-Cher. Nous possédons d’ailleurs l’une des premières machines de France permettant de souder les toiles à stores. Nous réalisons sur place armatures et toiles. A cette activité se greffe aussi l’atelier Fermeture : menuiseries PVC et alu, portes d’entrées et de garage, volets et portails. Nous disposons également d’un atelier Décoration où nous réalisons des travaux de couture de rideaux, doubles rideaux, tentures murales pour nos clients hôteliers, collectivités ou particuliers… ainsi que des activités de tapisserie traditionnelle (restauration de sièges et canapés en cuir ou tissus). Enfin, notre dernier métier concerne une activité que j’ai créée en 1994 : la Publicité. C’est une branche qui est en passe de devenir prépondérante dans l’entreprise et les prochains investissements que nous avons projetés se feront pour moderniser l’outil de travail et offrir à nos clients une capacité de production de qualité supérieure et encore plus rapide. Nous réalisons notamment des marquages et des banderoles en impression numérique sur plusieurs supports et formats…  

BLOIS rue des Onze Arpents - B.P.90027 - 41913 BLOIS Cedex 9 Tél : 02 54 56 34 34 - Fax : 02 54 56 34 30 contact@imprimerie-rollin.com

• Papeterie d’entreprise • Magazines et revues

• Plaquettes, catalogues • Rapports annuels…

Vos goûts & nos couleurs

Transfert fichiers pao@imprimerie-rollin.com

Quels sont vos projets ou orientations pour les prochaines années ? Nous lançons un nouveau produit « plafond tendu » en partenariat avec le fabricant NewMat qui dispose aujourd’hui des produits les plus techniques sur le marché (brevet concernant la mise en œuvre de l’éclairage par exemple). Pour celui-ci, nous aménageons prochainement un espace d’exposition. Nous tentons aussi de développer l’activité stores, portails, portes de garage avec des nouveaux moteurs solaires. Ces produits vont probablement devenir incontournables sur le marché de la domotique. Nous cherchons à innover en restant respectueux de l’environnement.   En quoi consiste plus particulièrement le partenariat  de BOURGOIN MEUNIER THIERRY SARL avec l’ADA Blois Basket ? Quelles sont les retombées pour votre entreprise ? Quelles sont vos attentes ? Nous sommes particulièrement attachés au basket. Mon épouse a longtemps pratiqué ce sport et a foulé ce plancher de nombreuses années. Au Palais des Sports, le spectacle est souvent au rendez-vous. Nous y passons de très bons moments. Ce partenariat nous apporte une bonne visibilité de la clientèle locale. Nous cherchons à faire connaître l’association

du nom de mon grand père «BOURGOIN» au nôtre «MEUNIER» de façon à ce que les gens se rendent compte de la transition. Et, personnellement lorsque j’ai besoin de faire travailler un professionnel, si j’ai le choix entre un partenaire du Basket Club Entreprises et un autre, il est bien rare que j’hésite. Je souhaite à l’ADA Basket toute la réussite que l’on peut espérer. l

> Soirée BCE… Le mercredi 16 décembre, Carine et Thierry ­MEUNIER accueillaient les membres du BCE pour une visite de l’entreprise familiale. La vingtaine d’employés étaient restés sur leur poste de travail afin de montrer leur technicité et leur savoir faire aux visiteurs. La découverte des différents ateliers a permis à chacun de percevoir les multiples ­facettes de cette PME blésoise. C’est autour d’un verre et surtout d’une fontaine au chocolat géante que les convives ont terminé cette soirée, profitant ainsi d’un agréable moment de convivialité.


> Sortie BCE… Ballade en Champagne

L

e vendredi 29 janvier, les joueurs de l’ADA Blois Basket se déplaçaient à Reims en match avancé de la 20ème journée du championnat de Nationale 1. Profitant de cette occasion, Patrick TESSIER (1), membre du BCE de longue date et agent commercial en vin, a proposé au bureau du BCE une journée de découverte et de dégustation en Champagne.

Après un savoureux repas au restaurant « Le Caveau » à Cumières, la journée s’est poursuivie par une promenade digestive, à 25 mètres sous terre, dans les caves de la Maison AYALA. Au cours de cette visite, Loïc CASSIN, directeur commercial, a plongé ses visiteurs au cœur de l’histoire de la Maison AYALA : au début du XIXe siècle Edmond De AYALA, fils de diplomate colombien, s’installe en champagne et s’éprend de la belle Gabrielle d’Albrecht. À leur mariage en 1860, elle lui apporte en dot le magnifique Château d’Aÿ et de superbes vignobles à Aÿ et Mareuil sur Aÿ. Cette histoire d’amour est aussi le début d’une grande marque. Après ces précisons historiques, les explications précises et détaillées ont permis à chacun de découvrir ce métier singulier, de l’assemblage au dégorgement, de l’élaboration du vin au vieillissement. Cette découverte de la maison AYALA s’est terminée par une dégustation des différentes cuvées.

Après les bulles, c’est avec la balle orange que les partenaires avaient rendez-vous. Le complexe Sportif René Tys, avec ses 2 terrains omnisports dont une salle de 2800 places, laissait rêveur le président DAUDIN et les membres du BCE. Sur le parquet, le retour de David CONDOUANT et un grand Lorenzo ORR permettaient aux joueurs de l’ADA Blois de rester au contact du Reims Champagne Basket. Les basketteurs blésois, ravis d’être soutenus par une bande de « supporters bruyants » ont fait trembler les rémois. Mais les co-leaders du championnat de Nationale 1 ont su faire la différence en fin de match, notamment par Atamna, pour finalement l’emporter 93 à 81. Malgré la défaite de leurs protégés, les partenaires ont pris le chemin du retour enchantés par cette journée. 1. ACVT – AYALA, Commerce de vins, 173 avenue du Grain d’Or, 41350 VINEUIL Informations et renseignements : Julien Monclar - Tél. : 06 22 19 85 41 27, rue des Ecoles - 41000 BLOIS E-mail : jm.adabasket@aliceadsl.fr

• Photos : Tuan Nguyen - www.ngtuan.com

C’est ainsi qu’une trentaine de partenaires ont pris le bus en direction de la région Champenoise ce vendredi matin. La bonne humeur était au rendez-vous de cette excursion. Les initiatives personnelles de certains ont fait la joie de tous, merci entre autres à Lionel, Pascal, Patrick, Patrice, Michel et Philippe pour le ravitaillement : viennoiseries, vin rouge, pain frais et terrine maison.

Lettre BCE 08 web  

Quel est ton parcours sportif ? Où as-tu joué avant d’arriver à Blois ? J’ai effectué mes premières armes au centre de formation de Levalloi...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you