Issuu on Google+

13/04/2007

00:05

Page 1

Sommaire

G A M

MAI 2007

ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

n°4

• Zoom sur ... La Filière Basket Intensif ........2 • Interview Mo N’DOUR................................4 • Interview Teddy MAIZREROI ....................5 • Poster ADA BLOIS BASKET 41 ............6 • Zoom sur ... La Formation et le Loisir ........8 • Portrait Marc MERCIER ........................9 • Entre-Deux Mathieu - Julien ....................10 • Interview partenaire Michel PASSETEMPS (TLC) ..11 Directeur de la publication : Philippe Daudin - Rédaction, conception, réalisation : Communication ADA Basket Crédit photos : Tuan Nguyen, ADA Basket - Impression : Rollin Imprimeur Dépot légal à parution - ISSN en cours Tirage 20 000 exemplaires -

Formation

LE POSTER DU CLUB

l’ADA prépare l’avenir Tous les basketteurs en page centrale


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

13/04/2007

00:05

Page 2

ZOOM SUR ... LA FILIÈRE BASKET INTENSIF

• • •

L

MAG•#4•MAI 2007

2

a formation comme support de la vie du club. Voilà, en quelques mots, comment résumer la volonté commune des dirigeants et des éducateurs. Au-delà de la simple volonté de s'engager au meilleur niveau possible, à savoir Championnat Régional en Benjamins, puis Championnat de France en Minimes et Cadets, c'est toute une structure qui a commencé à se mettre en place, en cette saison 2006-2007, pour améliorer les conditions d'entraînements et la qualité de la formation des jeunes joueurs. Sous l'impulsion de l'Equipe Technique Club et de la structure dirigeante, les bases d'un Centre de Formation ont été posées. Ce dernier palier complète ainsi la Filière Basket Intensif qui s’étend de la catégorie Benjamin à la fin du cursus jeune sur les Cadets.

S

ur la catégorie Benjamins, des Classes à Horaires Aménagés permettent aux enfants des collèges de l'agglomération de s'entraîner 2 fois par semaine en supplément de leurs entraînements habituels en club. Notre association offre à ces élèves de 6ème et 5ème un cursus de formation relativement complet, leur permettant d'évoluer en Championnat de France ou dans le Championnat Régional dès leur première saison dans la catégorie Minime. On peut aussi noter que sur les 4 dernières saisons, notre club est toujours présent dans le dernier carré du championnat benjamin. La saison 2006-2007 est moins significative en terme de résultats collectifs. Cependant, 7 de nos joueurs font partie de la sélection départementale et 2 sont retenus en présélection de la Ligue du Centre. Ce groupe travailleur progresse à chaque sortie et l'encadrement reste fixé sur l'objectif de les préparer à évoluer en championnat de France Minimes et Cadets à court ou à moyen terme. Ils s'entraînent 3 fois par semaine sous la direction de Romain Leroy, Baptiste Marquès et Moctar N'Dir. Les rencontres de championnat se déroulent le samedi après-midi.

• • • L l

MINIMES de gauche à droite et de haut en bas Fabrice BONAMY (coach), Olivier FREMOND, Pierre VERHELST, Dany LEGRAND, Valentin BIGOT, Maxime MOREAU, Marc MERCIER (coach) Maxime LEFEVRE, Quentin DESSITE, Simon RUET, Edouard GIRARD, Alexandre AUGER, Alexis BRETON - Absents de la photo : Kélian BOISTARD, Othmane RAZIC, Samy RODRIGUEZ

P

our la catégorie Minime Masculin, nous sommes présents au niveau national depuis 5 saisons sur les 10 dernières années dont 4 consécutives depuis 2003-2004. Les meilleurs éléments rejoignent le Pôle Espoir de Tours (2 joueurs en 2003-2004, 5 en 2004-2005 et 2005-2006, 2 en 2006-2007) après avoir été détectés lors des différents niveaux de sélection sur les catégories Poussins et Benjamins. Les autres licenciés du club ont la possibilité de s'entraîner 4 à 5 fois par semaine. Ils peuvent, selon leur potentiel, leur niveau et leur progression, évoluer en Championnat Régional et/ou en Championnat de France. Cette équipe, qualifiée les 2 dernières saisons dans le groupe A, connaît de moins bons résultats cette année après le départ de 2 de nos meilleurs éléments à l'intersaison. Néanmoins, l'objectif reste la formation individuelle du jeune joueur et nous avons vu une progression sensible du groupe Minime qui évolue cette saison au niveau national. Quant à l'équipe Région, elle poursuit son apprentissage en servant de terrain d'expression aux jeunes pas encore prêts à évoluer au niveau national.

L

e Centre de Formation Un partenariat, afin de pouvoir regrouper les lycéens-basketteurs, a été établi avec le lycée Augustin Thierry, distant de quelques centaines de mètres du Palais Des Sports. Ce partenariat nous permet, au quotidien, d'assurer un suivi scolaire des joueurs. Leur réussite scolaire est d'ailleurs une des conditions, non-discutable, à respecter pour pouvoir évoluer au meilleur niveau. Les joueurs de l'ADA représentent également leur lycée dans les différentes compétitions UNSS. Les Juniors -nés en 89 et avant- sont d'ailleurs qualifiés pour les phases finales du Championnat de France à Fréjus. On a vu pire ! Sur le plan sportif, le groupe d'entraînement cadet se compose d'une vingtaine de joueurs. Ils alimentent deux équipes. Une en région, qui sert de groupe de développement et d'équipe réserve, et une évoluant au niveau national. Pour cette première saison, l'expérience est positive. Le groupe Cadet, dans son ensemble, présente des signes de progression réels. Les Cadets Région, malgré une cascade de blessures, font bonne figure. Les Cadets France, de leur côté, ont alterné le bon et le moins bon, mais restent sur un bilan global très positif. Plusieurs joueurs se sont distingués par leurs performances, et surtout par leur implication associative au cours de l'année, ce qui est tout aussi important que de simples résultats. Certains Cadets ont également été sollicités pour être partenaires d'entraînements de l'équipe première et pour compléter l’effectif N2 en Championnat (Antoine Hugonnard, Charles Soufflet et Wassim Gana) ; ce qui tend à prouver que les choses avancent dans le bon sens.

BENJAMINS de gauche à droite et de haut en bas Baptiste MARQUES (coach), Kevin M'BIZZI, Heikael SMAOUI, Thomas NALLET, Jean-Charles GALLAY, Souhail RAZIC, David LEGRAS, Edmond LANCELIN, Gaétan BOULAY, Brann THIBEAULT, Vivien RUET, Luc FRAMPAS, Renaud MARDON Absent de la photo : Allan DELALEUX.

C


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

13/04/2007

00:05

Page 3

SEMAINE TYPE DU CENTRE DE FORMATION • Lundi : Etude pour les joueurs avant l'entraînement au Palais Des Sports, commun à tous. • Mardi : Entraînement à Honoré de Balzac, commun à tous • Mercredi midi : Séance de shooting, commune à tous, au Palais Des Sports. • Mercredi soir : Entraînement spécifique cadets France, au Palais Des Sports. • Vendredi soir : Entraînements spécifiques des équipes Région et France, au gymnase Tabarly. • Le jeudi est laissé libre. Néanmoins, certains jeunes sont conviés à la scéance N2 le midi. Les compétitions ont toujours lieu le samedi en région et le dimanche après-midi au niveau national. CADETS FRANCE de gauche à droite et de haut en bas CADETS REGION de gauche à droite et de haut en bas Sylvain MAIZEROI, Benjamin LEDYS, Axel YVON, Kenny LIMA, Octavien MAYEMBO, Quentin MENNECART, Cédric PAYEN (coach) Gaël MURAT, Karim NASRI, Alan MOUTINHO, Jonathan DUEZ

Cette saison, 7 licenciés de l'ADA ont été retenus dans les différentes sélections régionales :

• • • •

L

1 Benjamin, 2 Benjamines, 2 Minimes masculins 1ère année, 2 Minimes masculins 2ème année.

a formation, c'est avant tout un investissement, et pas uniquement matériel. C'est aussi, et surtout, de la patience, de l'implication de tous au niveau humain. L'expérience tentée et réussie, cette année, sur les groupes Benjamins, Minimes et Cadets n'a été rendue possible que par l'adhésion des dirigeants, des éducateurs, et surtout des joueurs et des parents, sans qui rien n'est possible. Saluons également, car on ne le fait jamais assez, les accompagnateurs d'équipes et leur dévouement chaque week-end.

3 MAG•#4•MAI 2007

Cédric Payen (adjoint), Sylvain Maizeroi, Nicolas Boucard, Pierre Anne, Baptiste Dolet, Mathieu Nallet, Octavien Mayembo, Romain Leroy (coach), Erwan Delourme, Alan Moutinho, Jonathan Duez, Antoine Hugonnard, Thomas Ruet Absents de la photo : Wassim Gana, Benjamin Ledys, Gael Murat, Charles Soufflet


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

13/04/2007

INTERVIEW MO N’DOUR

I

l est des interviews où l’on se demande comment on va bien pouvoir faire rentrer toutes ces paroles dans un si petit espace … Il en est d’autres où l’interviewer s’arrache les quelques cheveux qui lui restent pour précisément arracher les “Mo” d’un grand gaillard réservé et peu loquace …

MAG•#4•MAI 2007

4

00:05

Page 4

avoir effectivement contribué aux victoires du groupe avec l’apport particulier du poste 5. J’espère avoir encore progressé cette saison. Même à 28 ans on peut encore progresser avec de bons joueurs autour de soi et un bon coach. Et c’était le cas cette année ! Cette saison, tu as participé à tous les matchs ! Pas trop fatigué ? Non, ça va, c’est vrai que j’ai joué tous les matchs et souvent entre 35 et 40 minutes. J’ai été épargné par les blessures, juste des petits bobos au genou et au dos.

Avant de passer aux questions, un petit survol du passé de Mo dans le monde du basket : d’abord le Sénégal, puis 3 ans à la Jalt Le Mans et 1 an à Lille (Champion de France de N .2 en 2005/2006) et enfin l’ADA Blois …

Et l’avenir proche ?

ADABM : Que penses-tu de la situation actuelle (certains de finir à la 1ère place après le match contre La Rochelle) ?

Quel est ton sentiment sur ce match au sommet ?

Mo : C’est le fruit d’un travail important, ça a payé. Mais le plus dur reste à faire ! J’ai déjà été champion de France l’an dernier, j’aimerais bien recommencer … Quelle est la différence entre ton club de Lille l’an dernier et l’ADA Blois ? Ce sont deux bonnes équipes. J’ai autant de plaisir à jouer ici que j’en avais l’an dernier à Lille. Et entre la poule C (Nord Ouest) et la poule B ? J’ai l’impression que dans la poule C, c’est plus “basket”, plus tactique. Et dans la poule B, j’ai découvert le basket “à la landaise”, avec un engagement total où les équipes sont coriaces et ne lâchent jamais.

Nous sommes tous impatients ! Nous attendons les quarts de finale (28/04 et 05/05) et nous sommes déjà en train de nous préparer pour ces échéances. Il nous faudra jouer notre basket à fond, comme contre La Rochelle. A la maison, nous savons que nous sommes quasiment imbattables. Et puis ils ont craqué physiquement, on était au-dessus. Et un immense bravo au public qui nous a soutenu et qui nous a permis de rester dans le match pendant 40 minutes ! A Blois il y a vraiment un public spécial ! Et Percevault (ex internationnal) ? On avait décidé de ne pas se focaliser sur lui. Il a fait un bon match. Les arbitres ? Il faut faire avec. Ta relation au coach ? Elle est bonne.

Que penses-tu avoir apporté à ton nouveau club ?

L’année prochaine ?

Pour moi l’objectif est simple : être présent au maximum pour contribuer à faire gagner l’équipe. Et je pense

Je ne programme pas, je vais au feeling.

ALLER

CALENDRIER 2006 - 2007

16/09/2006 STADE MONTOIS BASKET MASCULIN ADA BLOIS 23/09/2006 ADA BLOIS VALENCE CONDOM CASTERA RGB 30/09/2006 HAGETMAU DOAZIT CHALOSSE ADA BLOIS 07/10/2006 ADA BLOISCOGNAC BASKET BALL 14/10/2006 CANARIS DE SERRES GASTON ADA BLOIS 21/10/2006 ADA BLOIS GARONNE ASPTT BASKET 28/10/2006 AV SERRESLOUS HORSARRIEU ADA BLOIS 04/11/2006 ADA BLOIS TOURS JOUE BASKET 11/11/2006 AUCH BASKET CLUB ADA BLOIS 18/11/2006 ADA BLOIS AS MONSEGUR MANT 25/11/2006 LA ROCHELLE RUPELLA 17 ADA BLOIS 02/12/2006 ADA BLOIS SEGUINIERE 09/12/2006 PL LARICHE LAMARTINE TOURS ADA BLOIS

V _ 67 _ _ / _ 75 __ _ _ / _ 85 V _104 __ _ _ / _ 72 D _ 81 __ _ _ / _ 82 V _ 88 __ _ _ / _ 86 V _ 82 __ _ _ / _ 72 V _ 94 __ _ _ / _ 93 V _ 66 __ _ _ / _ 83 V _102 __ _ _ / _ 99 V _ 68 __ _ _ / _ 88 V _124 __ _ _ / 102 V _ 94 ___ _ _ / _ 81 V _106 __ _ _ / 100 V _ 90 ___

RETOUR 16/12/2006 23/12/2006 13/01/2007 20/01/2007 27/01/2007 10/02/2007 17/02/2007 03/03/2007 10/03/2007 17/03/2007 31/03/2007 07/04/2007 14/04/2007

ADA BLOIS VALENCE CONDOM CASTERA RGB ADA BLOIS COGNAC BASKET BALL ADA BLOIS GARONNE ASPTT BASKET ADA BLOIS TOURS JOUE BASKET ADA BLOIS AS MONSEGUR MANT ADA BLOIS SEGUINIERE ADA BLOIS

STADE MONTOIS BASKET MASCULIN ADA BLOIS HAGETMAU DOAZIT CHALOSSE ADA BLOIS CANARIS DE SERRES GASTON ADA BLOIS AV SERRESLOUS HORSARRIEU ADA BLOIS AUCH BASKET CLUB ADA BLOIS LA ROCHELLE RUPELLA 17 ADA BLOIS PL LARICHE LAMARTINE TOURS

__ _ _ / _ 88 V _104 _ _ / _ 74 __ D _ 83 _ _ / _ 67 __ V _ 83 _ _ / 110 ___ V _ 99 _ _ / _ 76 __ V _100 _ / _ 79 __ V _ _74 _ _ / _ 70 __ V _113 _ _ / _ 89 __ D _106 _ _ / _ 88 __ V _103 _ _ / 111 V _103 ___ _ _ / _ 72 __ V _ 93 _ _ / _ 94 __ V _ 84 ___/___

V : victoire • D : défaite

La ville de Blois ? Pas trop calme par rapport à Lille ? Non, moi je ne bouge pas beaucoup ! Une dernière chose ? J’espère qu’on va continuer à gagner, en faisant comme on a fait jusque là : prendre les matchs un par un. Cela passe aussi par une très bonne défense, comme contre Monségur ou La Rochelle. Et on pourra alors envisager pour l’ADA le retour en N.1 ! Interview du 03/04/2007

Mo N'Dour, 28 ans, 203 cm, Poste 5, peu bavard …


13/04/2007

00:05

INTERVIEW TEDDY MAIZEROI

J

uste après cet interview, j’apprends que Nehemiah Brazil vient d’être désigné meilleur joueur étranger de la poule B de NM2 … sachant que le meilleur joueur français (ex-aequo) n’est autre que Teddy Maizeroi … Félicitations aux deux joueurs blésois !

Né à Paris (XIVème), le parcours de Teddy sur les terrains de Basket passe par Palaiseau, Evreux, les USA, Longwy, Evreux encore et enfin Blois. ADABM : Quel bilan fais-tu de cette saison qui se termine prochainement ? Teddy : Le groupe est vraiment nickel. On a pu le vérifier contre La Rochelle. Peu importe qui manquait ce jour-là (en l’occurrence Teddy), ce fut une victoire collective. C’est un groupe magnifique, des plus jeunes aux plus expérimentés, des nouveaux aux anciens. C’est un groupe vraiment soudé. En début de saison, il y avait des appréhensions logiques de part et d’autre, on ne se connaissait pas, mais peu à peu l’osmose s’est faite, les anciens nous ont vraiment acceptés ! Et à titre individuel ? C’est une bonne saison, je me suis amusé, j’ai pris du plaisir. Je suis venu pour ça, pour avoir le temps de prendre plaisir à jouer et à montrer que j’aime ça. La seule fausse note, ce sont mes trois fautes techniques. Il y a là aussi une forme d’apprentissage … Maintenant je sais, je peux contrôler. Au début du match contre La Rochelle, tu avais l’air malheureux … (Teddy purgeait un match de suspension) Oui, parce que ce n’était pas un match comme les autres. Il y avait une ambiance de malade. Cela me faisait mal car je voyais que je n’allais pas participer à la fête. Mais j’avais une entière confiance dans mes coéquipiers. Je me suis mis à les encourager et ils me l’ont bien rendu en m’envoyant des signes de sympathie tout au long du match. Comment vois-tu cette fin de saison ? On a montré qu’on était là, qu’on était présents. On a retrouvé la volonté. Il n’y a pas d’appréhension particulière. On prend match après match et on verra bien. Ce qui est intéressant, c’est qu’on va découvrir des équipes que l’on ne connaît pas. Je suis confiant, mais juste par

Page 5

Teddy Maizeroi, 27 ans, 195 cm, casquette, tee-shirt fluo, plutôt loquace … rapport à nous, à notre groupe, à notre équipe. Et quand je parle d’équipe j’associe coach, public, dirigeants … Puisque tu parles du public, comment l’as-tu trouvé contre La Rochelle ? Il faudrait que ça soit toujours comme ça. Mais c’est aussi à nous les joueurs de tout faire pour susciter la “folie” du public. Au cours de la saison, est-ce que tu as connu des moments difficiles ? Oui, quelques-uns, des moments de doute où je pensais que je n’avais pas bien joué. Et à ce sujet je voudrais dire un grand merci à toute ma famille (femme, fille, frères, mère …) qui m’a soutenu dans ces moments délicats. Ils m’ont donné des conseils qui ont payé. Il y a parfois une fragilité, surtout chez un shooteur : si tu rates le premier, ça n’est pas grave, le deuxième non plus, mais à partir du troisième ça devient plus compliqué, tu te mets la pression, tu te mets à réfléchir, ça te prend la tête … alors qu’il faut au contraire retrouver la sérénité.

5 MAG•#4•MAI 2007

ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

En parlant de sérénité … tu as eu parfois quelques petits soucis avec les arbitres ? Les arbitres ont un rôle délicat. Parfois je me dis : “Mais si toi tu arbitrais …” et je suis conscient de la grande difficulté. Et puis parfois, quand on est persuadé qu’il n’y avait pas faute et que l’arbitre siffle … c’est dur de garder son calme. En Pro B, et même en N1, le jeu est beaucoup plus physique, les arbitres laissent beaucoup plus jouer et c’est plus facile de trouver ses marques. En N2 c’est un rythme différent, il a fallu m’adapter. Est-ce que tu te plais à Blois ? Oui, c’est une belle ville, plus calme qu’Evreux ou Paris bien sûr, mais malgré tout c’est une ville attachante. Et l’an prochain ? J’ai un contrat de deux ans avec Blois. Mais pour l’instant je n’y pense pas trop, il y a d’abord une fin de

saison importante. Mon objectif est clair : passer par la N1 pour retourner au plus vite en Pro B. Et nous tous, dirigeants, partenaires, supporters de l’ADA Blois ne pouvons qu’être d’accord avec Teddy et souhaiter comme lui que l’an prochain le club évoluera en N1 et poursuivra sa marche en avant vers ses nouveaux objectifs.

fitgym 128 Avenue de Châteaudun 41000 BLOIS

Interview du 04/04/2007

Centre de Remise en Forme Tél : 02 54 78 74 43 Fax : 02 54 78 54 17


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

MAG•#4•MAI 2007

6

13/04/2007

00:06

Page 6


13/04/2007

00:06

Page 7

MAG•#4•MAI 2007

ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

13/04/2007

ZOOM SUR ... LA FORMATION ET LE LOISIR

A

00:07

Page 8

“... Le but est de proposer des situations ludiques où les joueurs viennent avant tout prendre du plaisir ...”

près l'Ecole de Minibasket et le secteur féminin, ce numéro de ADA Basket Mag voulait vous présenter les autres équipes jeunes du club. Les pages précédentes étaient consacrées à la Filière Basket Intensive mais la politique sportive n'est pas uniquement tournée vers la performance et l'élite. L'Equipe Technique du Club est aussi chargée par les dirigeants d'organiser les interventions et les actions en direction des équipes évoluant dans les championnats organisés par le Comité Départemental.

MAG•#4•MAI 2007

8

Comme toutes les autres formations du club, nous privilégions la satisfaction de nos licenciés en leur permettant de bénéficier de 2 à 3 séances par semaine. Tous les intervenants sont au moins détenteurs de l'Animateur Club et la majorité d'entre eux continuent à suivre les formations pour obtenir les diplômes d'entraîneurs supérieurs. Au niveau des objectifs, le but est de proposer des situations ludiques où les joueurs viennent avant tout prendre du plaisir. On privilégie les formes jouées (du 1 contre 1 au 5 contre 5, du surnombre) tout en continuant à faire travailler les

MINIMES Lundi ...... 19h00 à 20h30 - Honoré de Balzac Jeudi ...... 17h30 à 20h00 - Rabelais

Cédric Payen, Didier Regnard Jonathan Blot, Romain Leroy

jeunes sur les fondamentaux offensifs individuels et l'adresse. Même si les joueurs évoluent la plupart du temps en championnat départemental, nous gardons tout de même un œil attentif sur leur évolution et certains ont la possibilité, si ils le désirent, de devenir partenaire d'entraînement ou d'intégrer les équipes de la Filière Basket Intensif. Ces catégories sont à nos yeux aussi importantes que les autres secteurs du club. Elles représentent un vivier humain qui permet de dynamiser l'esprit de convivialité, d'échange et d'investissement essentiel à la vie associative telle que nous la défendons à l'ADA Blois Basket.

BENJAMINS Lundi ......17h30 à 19h00 - Palais des Sports Jeudi ......17h30 à 19h00 - Palais des Sports

Blois Paris

Jonathan Blot, Fabien Calvez Françoise Girault, Marc Mercier

Rue des Onze Arpents - BP 90027 - 41913 Blois Cedex 9 Tél. : 02 54 56 34 34 - Fax : 02 54 56 34 30 215, rue Jean-Jacques Rousseau - 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX Tél : 01 46 62 61 17 - Fax : 01 58 88 06 87 Transferts fichiers PAO

pao@imprimerie-rollin.com


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

13/04/2007

00:08

Page 9

section basket s'est mise en sommeil. En fin de saison, les dirigeants de l’ADA m'ont proposé d'intégrer la structure en tant qu'apprenti. Ce qui me permettait de continuer à évoluer en N2 tout en préparant ma reconversion. Ce statut me permet de découvrir toutes les facettes de ce métier. J'espère obtenir mon BE1 au mois de Juin. Quelles sont tes missions au sein de l'Equipe Technique de l'ADA Blois ? J'ai plusieurs rôles. Je suis co-entraîneur des Minimes France avec Fabrice Bonamy, mon tuteur. J'ai la responsabilité des séances du mercredi et du vendredi. Je suis également chargé de tous les aspects défensifs et du travail par poste au niveau des joueurs intérieurs. En parallèle, tous les mercredis, je m'occupe des Babys (filles et garçons de 4 à 7 ans) qui me font bien rigoler et des poussines où j'ai plus un rôle de référent avec Isabelle Entz et Elise Périer qui sont encore des jeunes entraîneurs. On a vraiment une génération exceptionnelle et on peut s'apercevoir de l'évolution individuelle de ces jeunes filles.

Lundi ......19h00 à 20h30 - Honoré de Balzac Mercredi 19h00 à 20h30 - Jules Ferry Vendredi 19h45 à 21h15 - Honoré de Balzac

PORTRAIT MARC MERCIER Les fidèles du Palais des Sports connaissent Marc Mercier “Mister Energizer” comme un féroce défenseur. Au club depuis 5 saisons, le n°11 de l'équipe fanion est depuis cette année salarié de l'ADA Blois Basket 41 et membre à part entière de l'Equipe Technique du Club. Actuellement en formation à Orléans au CFA des Métiers du Sport et de l'Animation où il prépare son Brevet d'Etat d'Educateur Sportif 1er degré, Marc est co-entraîneur avec Fabrice Bonamy des Minimes France et intervient régulièrement sur les autres catégories jeunes du club. Entretien avec un apprenti coach qui se passionne pour la formation des jeunes joueurs

ez er

UX

Le basket, ça a débuté quand et comment pour toi ? J'ai commencé avec un de mes cousins qui m'a fait découvrir ce sport un été sur les playgrounds de Poitiers. J'ai adoré et j'ai pris ma première licence au Stade Poitevin en Minime 1ère année à l'âge de 14 ans. Comme physiquement j'avais déjà des qualités athlétiques, j'ai intégré le Pôle Espoir et joué avec le PCBB, une structure composée des meilleurs jeunes de Poitou-Charentes. Cette filière m'a permis de jouer en Championnat de France Minimes et Cadets durant 4 saisons. J'ai eu la chance d'avoir des entraîneurs comme Pierre Vincent, Rudy Nelhomme et Greg Thiélin (1), tous passionnés par la formation du jeune joueur. Je me suis rendu compte, lors des 2 dernières saisons, que je pouvais faire quelque chose d a n s le basket.

Cédric Payen, Didier Regnard Eric Lesage, Maxime Quinet Jonathan Blot, Maxime Quinet J'ai ensuite intégré le Centre de Formation de Maurienne (Espoirs Pro B) durant 2 saisons. La 2ème année, je faisais parti du groupe professionnel et je jouais quelques minutes chaque samedi sur les parquets de Pro B. Je suis arrivé à l’ADA, il y a 5 ans, l'année de la montée en N2 avec Christophe Ivars comme coach. Je me suis gravement blessé lors d'un match amical en fin de saison (arrachement du majeur droit). J'ai alors cru que ma carrière s'arrêterait là. Mais les dirigeants de l'ADA ont cru en moi et m'ont conservé dans l'effectif. A force de rééducation et de travail, j'ai pu retrouver un niveau de jeu correct. J'ai repris avec Gilles Versier et nous sommes montés en Nationale 1 avec en prime un titre de Champion de France N2. La saison dernière a été dure à vivre. Nous étions 10 joueurs de plus de 21 ans pour 8 places et comme les résultats ne suivaient pas, le groupe manquait vraiment de confiance et de sérénité. Quel est le coach qui t'a le plus marqué au cours de ta carrière ? Sans aucun doute Rudy Nelhomme. On avait presque un rapport père-fils. Il passait me chercher chez moi, me ramenait, me faisait travailler individuellement. Il est devenu un ami de ma famille et je crois que sans lui, je n'aurais jamais pu prendre conscience de la nécessité de travailler dur pour se perfectionner. Sur le plan mental, j'ai vraiment passé plusieurs paliers grâce à lui. Il m'a également fait progresser sur l'aspect basket, en particulier sur l'intensité individuelle à mettre à chaque entraînement pour faire évoluer mon jeu dans le bon sens. De quand datent tes débuts de coach et pourquoi as-tu choisi cette voie ? Lors de ma 1ère année cadet, en championnat de France je jouais le dimanche et mes potes le samedi en Cadets Région. Comme leur coach n'était pas toujours présent, je m'occupais de leur équipe sur certains matches et entraînements. Je crois que j'ai eu très tôt la vocation. En arrivant à l'ADA, j'ai dépanné quelques fois et puis j'en ai fait un peu plus lors de la saison où j'étais blessé. Cela me permettait de garder le contact avec le terrain. Ensuite, j’ai intégré l'Ecole d'Entraîneurs du Club et je me suis lancé de manière plus assidue. J'ai obtenu les diplômes d'Entraîneur Jeunes Juniors et d'Entraîneur Région. La saison dernière, l'AFM Blois m'a proposé de prendre en main l'équipe de Promotion Régionale. Nous nous sommes maintenus sportivement mais, faute de bénévoles prêts à s'investir, la

Quel est ton avis sur la structure de formation du club ? L'ADA a mis en place un projet technique qui permet vraiment aux jeunes du club d'avoir un encadrement de qualité. Tous les joueurs “locaux” peuvent percer si ils ont le potentiel. On ne fait pas émerger par hasard des joueurs comme Amagou, Amenyedzi, Cissé ou Thanghe (équipes de France jeune et Pro A). Au sein de la N2, l'exemple de Matthieu Cizeau est révélateur. Après 2 saisons à s'entraîner durement, il commence à être un joueur compétitif à ce niveau malgré la concurrence avec des joueurs confirmés. Il y a une véritable tradition de formation dans ce club. Je crois que c'est ce qui permet de pérenniser le projet et qui lui donne une vraie légitimité. Qu'est ce qui te plaît le plus dans le métier d'entraîneur ? Le plus important à mes yeux c’est de proposer des entraînements quotidiens avec beaucoup d'intensité. La mise en place des situations d'apprentissages proches du match est incontournable. Et puis il y a la préparation des matchs durant la semaine pour que tout ce qu'on a préparé fonctionne à merveille le week-end. Contre la Rochelle, le plan tactique proposé par Nicolas Faure était particulièrement adapté à l'adversaire. C'était vraiment du bonheur de s'exprimer sur des rôles et des missions que l'on a préparés. Tu viens de nous parler de Nicolas Faure. Une qualité et un défaut sur ton coach ? (Il rigole). J'ai quand même un petit devoir de réserve sur cette question… c'est vraiment quelqu'un qui fait confiance et qui amène de la sérénité. En plus de la qualité de ses préparations de match, c’est un bon gestionnaire sur le plan humain, il sait adapter le rôle de chacun selon les qualités du joueur et gérer les différents caractères du groupe. Il m'a redonné de la confiance par rapport à la saison dernière où on a un peu tous galéré. Son défaut ? Certainement son humour au 43ème degré, mais en fait ça fait bien marrer tout le groupe car chacun en prend pour son grade… Marco part à l’entraînement en rigolant. (1)

Pierre Vincent (coach de Bourges et coach de l'équipe de France Juniors championne d'Europe avec Tony Parker et Boris Diaw), Rudy Nelhomme (ex-coach Cholet Pro A), Greg Thiélin (coach Poitiers Basket 86 Pro B)

9 MAG•#4•MAI 2007

CADETS

Quelle est ta philosophie d'entraîneur concernant la formation des jeunes ? J'essaie de faire profiter les jeunes de ce que j'ai pu connaître. Je crois que l'on doit d'abord leur apprendre le respect : de soi-même en donnant le meilleur à chaque entraînement, mais aussi celui de ses partenaires, des règles de fonction-nement du groupe et de l'entraînement ainsi que des consignes collectives. Je crois que le groupe Minime a passé cette saison un palier à ce niveau là. Au niveau basket, je crois que l'on doit donner beaucoup d'importance et de temps aux fondamentaux individuels offensifs. Sur le plan défensif, c'est principalement l'envie qui fait la différence, alors que l'attaque nécessite plus de temps d'apprentissage. Enfin, il faut que les jeunes aient la volonté de s'engager et de se donner à chaque moment.


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

13/04/2007

00:09

Page 10

ENTRE-DEUX MATHIEU - JULIEN

MAG•#4•MAI 2007

10

Tout d'abord, quel est ton parcours ? Peux-tu nous en dire plus sur ton passé de basketteur et tes années à Blois ? Mathieu : J'ai commencé le basket à l'âge de 12 ans à La Chaussée-Saint-Victor. J'y suis resté 2 ans avant partir à Blois. Depuis mon arrivée à l'ADA, j'ai côtoyé 3 équipes : Cadets Régions, ERM 1 et l'équipe première. Quel(s) entraînement(s) préfères-tu dans la semaine ? M : Celui du vendredi. C'est l'entraînement des veilles de matchs. Il est basé uniquement sur de l'opposition. Puis, on termine l'entraînement par environ 20 minutes de shoots par séries. C'est un moment que j'apprécie particulièrement. Dans quel esprit abordes-tu cette fin de saison ? M : Je suis plutôt confiant pour la montée en Nationale 1. En tout cas, si cela n'arrivait pas, la déception serait grande pour tout le monde. D'un point de vue plus personnel, je continue à progresser et j'essaie d'apporter un maximum à l'équipe quand je suis sur le terrain. Quelle serait la prochaine étape de ta carrière de basketteur ? M : Continuer à apprendre et à progresser. Et l'après basket ? M : Je suis actuellement en STAPS (Faculté de sport) à Orléans, je me dirige donc vers le professorat d'EPS. Quels sont tes meilleurs souvenirs de basket ? Mathieu CIZEAU M : Incontestablement, cette saison, car j'ai la 1,83 m sensation de pouvoir apporter quelque chose à né le 20 juin 1986 l'équipe. Ton numéro a-t-il une signification ? M : Pas vraiment. S'il fallait absolument donner une signification à mon numéro, je dirais que je porte le même qu'un joueur que j'apprécie particulièrement… Quel message souhaites-tu faire passer au public blésois ? M : Public…ne changez pas ! Merci pour votre soutien et venez encore nombreux. Mathieu derrière les fourneaux. Si dimanche, on déjeune chez toi, quel sera le menu ? M : Au menu du jour : salade composée, spaghetti bolognaise et salade de fruits en dessert. Peux-tu décrire Julien en trois mots ? M : Simplicité, humilité et générosité. Connais-tu son surnom ? M : Juju, c'est la Donch' ou Lardon.

"Après l’effort, le réconfort... rien de tel qu’une madeleine Morina pour faire le plein d’énergie !"

Morina Patissier atissier - 2 boulevard de l’Industrie 41700 Contres

Tout d'abord, quel est ton parcours ? Peux-tu nous en dire plus sur ton passé de basketteur et tes années à Blois ? Julien : J'ai commencé le basket à Beaugency, pour faire comme mes parents qui ont longtemps joué. Ensuite j'ai joué deux saisons à Olivet (R1), deux saisons à Blois (N4 et N3), deux saisons à l'entente orléanaise (N2 et N1) pour finalement revenir à Blois (N3, N2 et N1), je suis donc dans ma 7ème saison consécutive, mais également dans ma 9ème saison à l'ADA. J'ai vécu plusieurs montées et une descente ; ce club a donc une place importante dans mon cœur. Quel(s) entraînement(s) préfères-tu dans la semaine ? J : Je préfère les entrainements de fin de semaine (jeudi et vendredi) car ce sont les plus proches du match, on y retrouve la même intensité et une certaine compétition puisque l'on y fait beaucoup d'opposition (5 contre 5). Dans quel esprit abordes-tu cette fin de saison ? J : En fait je ne me projette pas forcément sur la saison complète. J'ai l'habitude d'aborder les matchs les uns après les autres pour ne pas donner plus d'importance à un match par rapport à un autre. Donc j'aborde cette fin de saison en essayant de rester concentré sur chacun des prochains matchs. Quelle serait la prochaine étape de ta carrière de basketteur ? J : Réussir une reconversion professionnelle tout en continuant à jouer au meilleur niveau possible. Et l'après basket ? J : Actuellement je cherche un emploi (un poste de commercial dans la banque, l'immobilier ou le développement durable), et si pour cela je dois arrêter le basket de haut niveau je pense que je le ferai. Quels sont tes meilleurs souvenirs de basket ? J : Il y en a plusieurs : mes premières victoires en senior (à Beaugency), synonymes de première montée en Régionale 3 pour le club. Les phases finales du Julien CHARDON championnat de France universitaire avec Hugues 1,91 m Chollet notamment. Et pour finir les montées en N2 et né le 25 avril 1976 N1 avec L'ADA. Ton numéro a-t-il une signification ? J : En fait non, il m'est arrivé de jouer avec différents numéros et même le 13. Le numéro de mon maillot ne me pose pas de problème. Quel message souhaites-tu faire passer au public blésois ? J : Continuez de venir toujours aussi nombreux et de faire du bruit car cela nous pousse vraiment quand on est sur le terrain. Julien derrière les fourneaux. Si dimanche, on déjeune chez toi, quel sera le menu ? J : Pour vous je ferai un effort, pourquoi pas des frites maison avec des haricots verts et du filet mignon, de la salade verte en entrée et de la glace en dessert. Peux-tu décrire Mathieu en trois mots ? J : Athlète, adroit et attentif. Connais-tu son surnom ? J : Il y en a plusieurs souvent donnés par Marc Mercier, mais le plus connu est Ti math.

C Ag

A 18-


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

13/04/2007

00:09

Page 11

Nous sommes aux cĂ´tĂŠs de ceux qui vont jusqu'au bout ! En sport comme ailleurs, les projets des hommes ont besoin de partenaires solides pour se rĂŠaliser.

Agence Blois Denis Papin 7 Rue Denis Papin TÊl. 0892 896 251* Agence Blois Château 18-22 Rue du Pont du Gast TÊl. 0892 896 250*

au bout de leurs idÊes et propose des services bancaires performants et complets pour que chaque projet devienne un succès.

½77&PLQ

TRAVAIL TEMPORAIRE industrie - bâtiment - tertiaire 6 rue Denis Papin - 41000 Blois TÊl. : 02 54 58 80 Fax : 02 54 55 05 01 ADA B M : Et le Challenge Basket lancÊ à l'initiative de TLC, c'est quoi ? M.P. : Depuis mon arrivÊe, je voulais organiser un Êvènement sportif. Nous travaillions dÊjà avec les classes de CM2 et de 6ème sur la sÊcuritÊ routière, mais j'avais envie de toucher le public " ado ", et pas de manière scolaire. L'idÊe est donc venue de crÊer un ÊvÊnement ‌ comme je connaissais l'ADA et que j'aime ce sport, on en est tout naturellement arrivÊs à l'organisation d'un tournoi de Basket. ADA B M : Et comment ça se dÊroule ?

INTERVIEW PARTENAIRE MICHEL PASSETEMPS

M

ichel Passetemps est le Directeur de l'entreprise TLC (Transports du Loir et Cher), partenaire de l'ADA Basket dans le cadre du BCE (Basket Club Entreprises)

ADA BM : Michel, depuis combien de temps l'entreprise TLC est-elle partenaire de l'ADA Basket ? M.P. : Cela fait 5 ans, c'Êtait le tout dÊbut du BCE. Je me souviens être passÊ prendre un cafÊ avec le groupe des partenaires de l'Êpoque ‌ et dans les mois qui ont suivi, TLC est devenue partenaire à part entière. ADA BM : C'Êtait ta première expÊrience dans le monde du Basket ? M.P. : Non, j'arrivais alors de Beauvais qui avait une Êquipe en Pro B et j'Êtais dÊjà un partenaire du Basket. Mais il n'y avait pas vraiment d'ambiance, pas comme ici au BCE ‌ ADA BM : PrÊcisÊment, quels sont d'après toi les points forts du BCE ? M.P. : Le BCE, c'est la convivialitÊ, un rÊseau, la possibilitÊ de dÊcouvrir des entreprises locales. Par exemple, je n'habite pas loin de Fontaines en Sologne, mais je ne connaissais pas du tout l'entreprise Hortisologne ! La visite de cette entreprise m'a permis de dÊcouvrir plein de choses intÊressantes.

M.P. : Nous avons un slogan : Sport, Transport et Respect des règles du jeu ! Et autour de cette idÊe, on cherche des Êtablissements scolaires volontaires qui engagent une Êquipe de 20 Êlèves-relais de 4ème-3ème. Avec ce groupe, nous menons un travail sur la sÊcuritÊ dans les transports scolaires, avec comme premier objectif de faire connaissance. Il y a aussi une invitation lancÊe par TLC lors d'un match parrainÊ, et tous les jeunes impliquÊs dans le projet assistent donc à une rencontre de l'Êquipe de Nationale 2 de l'ADA. Enfin, l'annÊe se termine avec le tournoi (qui aura lieu cette annÊe le Mercredi 23 Mai). ADA B M : Et cela concerne combien d'Êtablissements ? M.P. : C'est une grande satisfaction ! L'an dernier il y avait 4 Êtablissements impliquÊs et cette annÊe on passe à 8 ! Et pourquoi pas 16 l'an prochain ‌ De plus, il y a une originalitÊ dans le projet : chaque groupe se compose de 10 joueurs et de 10 supporters ‌ et le TrophÊe TLC porte sur l'adresse, la sportivitÊ, mais aussi sur l'attitude des supporters qui prÊparent le tournoi en amont avec les professeurs d'arts plastiques, de musique ‌ ADA B M : Quel bilan peut-on tirer de cette opÊration ? M.P. : Ces Êlèves-relais deviennent des ambassadeurs, autour de la notion de transport, auprès de leurs camarades, de leurs parents ‌ L'an dernier, lors du tournoi, il y avait un excellent Êtat d'esprit. Et il y avait une grande fiertÊ de pouvoir côtoyer certains joueurs de l'Êquipe de l'ADA et même, pour l'Êquipe vainqueur, de pouvoir jouer contre une Êquipe mixte TLC-ADA. ADA B M : On sent aussi de la fiertÊ dans tes propos quand tu Êvoques ce projet ‌ M.P. : Oui, c'est vrai. Au-delà du partenariat avec l'ADA qui se concrÊtise vraiment dans ce genre d'action, nous avons reçu un accueil exceptionnel d'autres partenaires comme la DDJSVA, le Conseil GÊnÊral de Loir et Cher et l'Inspection AcadÊmique !

ADA B M : Qu'est-ce que ce partenariat a changĂŠ pour toi ? M.P. : Je suis prĂŠsent Ă  la plupart des rencontres du BCE, j'assiste assez souvent aux matchs le Samedi soir ‌ et puis l'entreprise a achetĂŠ un car-couchettes pour pouvoir transporter l'ĂŠquipe (ce qui n'ĂŠtait pas le cas Ă  mon arrivĂŠe Ă  Blois). Ce partenariat n'est pas nĂŠcessairement source d'affaires ou de rentrĂŠe d'argent, mais il est important en termes d'image : les gens se disent : “Tiens, TLC s'investit dans le sport, s'investit auprès des jeunes ‌â€?. Et profondĂŠment, si je n'aimais pas le Basket, je ne serais pas lĂ .

Un vrai projet citoyen !!!

11 MAG•#4•MAI 2007

C'est pourquoi, la Banque Populaire

Contactez-nous ! accompagne ceux qui veulent aller


ADA_Basket_Mag_04_12p.qxd

13/04/2007

00:16

Page 12

Photo : SGANDURA

OUVERTURE LE 3 AVRIL

PA R F U M E R I E INSTITUT DE BEAUTÉ

Une heure pour soi Augmentez votre pouvoir de séduction !

C.Cial. E.LECLERC 15 RUE DU BOUT DES HAYES - BLOIS

NOUVEAU

Centre Commercial

Découvrez les nouvelles activités de votre galerie

Vous voulez ma photo ou l’adresse de ma nouvelle parfumerie ?

Maintenant pour votre forme, vous avez le choix... Cosmétiques, capillaires, soins et hygiène bébé, solaires, diététique, phytothérapie, hygiène bucco-dentaire... aujourd’hui, pour votre forme et celle de toute votre famille, conseillés par une équipe performante de Docteurs en Pharmacie, vous avez le choix parmi des produits de marques et de laboratoires pharmaceutiques au meilleur prix.

Dépenser moins pour se sentir bien. Centre Commercial

E.LECLERC

15 rue du bout de Hayes - BLOIS


ADA_Basket_Mag_04