{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

Inserts à bois et de

cheminée à conduites d’eau

made in germany.

1


2

HKD 2.2 XL-SK/h Tunnel (double face) Porte battante avec poignĂŠe


La chaleur bavaroise. BRUNNER fut l’un des premiers fabricants à proposer également pour ses foyers à bois largement éprouvés, le principe de la conduites d’eau pour la construction artisanale de poêles. Outre l’effet habituel du poêle à bois ou du poêle en faïence dans la pièce d’installation, une partie de la chaleur est acheminée dans le système de chauffage. Des décennies d’expérience ont permis à BRUNNER de mettre en œuvre les applications les plus diverses pour de telles constructions. Les partenaires du secteur artisanal ont pu se familiariser avec la construction et les limites de l’application à l’occasion de nombreuses formations. Les prospects et les clients, qui souhaitent assurer leur besoin fondamental de chaleur, y voient ici une garantie. Tous les inserts de chauffage à conduites d’eau sont testés comme des poêles individuels et sont conformes aux prescriptions de la nouvelle 1ère ordonnance fédérale de protection contre les nuisances (BImSchV) ainsi qu’aux exigences du législateur en Autriche et en Suisse.

Sommaire

Page

Il est certain que le prochain hiver arrive.

4

Un poêle en faïence peut en faire plus.

6

Comment la chaleur est-elle transmise du bois à l’élément chauffant ?

8

Les cheminées et les poêles en faïence à conduites d’eau n’ont jamais été aussi judicieux qu’aujourd’hui.

11

Evaluation du législateur.

12

Cheminées à conduites d’eau.

16

Poêles en faïence à conduites d’eau.

24

Chaudière compacte pour grandes masses d’accumulation

40

Confort d’utilisation : Commande de poêles.

42

Planification.

44

Sécurité.

47

Raccordement hydraulique.

49

La centrale de chauffage BRUNNER.

50

Les versions.

54

3


Il est certain que le prochain hiver arrive.

Il n’existe guère de meilleure façon, plus esthétique et plus judicieuse de garantir la chaleur de son habitat, qu’une cheminée ou un poêle en faïence. C’est un vrai plaisir de chauffer à l’énergie locale pour assurer l’appoint d’un chauffage existant ou durant la période de transition. Il est lié au sentiment de sécurité et à l’assurance de pouvoir répondre en permanence au besoin fondamental de chaleur de sa famille. Un conseil approfondi est nécessaire pour déterminer le type et la construction appropriés. Les artisans-partenaires de BRUNNER s’emploient volontiers à vous y aider. www.brunner.eu/les artisans

4


Cheminée à conduites d’eau Architecture 45/101 avec chaudière

5


Un poêle en faïence peut en faire plus. L’insert à bois /l’insert de cheminée à conduites d’eau soutient le système de chauffage. Le complément idéal des concepts de chauffage comprenant pompe à chaleur et énergie solaire. Lorsque les températures extérieures sont à la baisse, il en va de même pour l’efficacité d’une pompe à chaleur air-eau. Il est alors particulièrement judicieux de se chauffer au bois. Le foyer à feu de bois n’est pas uniquement un poêle à dissipation de chaleur ou une cheminée. Sa valeur ajoutée pour le système de chauffage réside dans la chaudière intégrée, qui chauffe l’eau de chauffage. Solution parfaite avec la centrale de chauffage de BRUNNER. Un système de chauffage ingénieux qui permet la mise en place de techniques de chauffage complexes et dont le fonctionnement est garanti.

Générateur de chaleur

Répartition de la chaleur

Pompe à chaleur. Accumulation de chaleur

Pompe à chaleur BRUNNER BWP 3/13

Bois.

Inserts à bois et de cheminée à conduites d’eau

Soleil.

Energie solaire thermique

Combustibles fossiles.

Photovoltaïque Prix de l'innovation Marché de chauffage 2017

Récompensé par le prix de l’innovation Wärmemarkt 2017

Gaz

6

Récompensé par le prix Bayerischer Staatspreis 2017


Consommateur de chaleur Chauffage/Circuits de chauffage.

Chauffage au sol,

élément chauffant,

piscine ...

Eau chaude.

Module d’eau fraîche, Accumulateur eau chaude

Centrale de chauffage BRUNNER avec circuits accumulateurs

7


Comment la chaleur est-elle transmise du bois à l’élément chauffant ? Le dégagement de chaleur a lieu dans la

chambre de combustion. Lors du processus

de combustion, les parois de la chambre de combustion deviennent extrêmement chaudes et des températures de gaz chauds de 600 à 800°C sont atteintes. En fonction du domaine d’application, on utilise un ou les deux effets du dégagement de chaleur pour chauffer l’eau chaude. Si les parois chaudes de la chambre de combustion sont intégrées dans une jaquette de chaudière

, celles-ci réchauffent l’enveloppe métallique de l’élément chauffant et de l’eau

chaude qui s’y trouve. Il est possible d’extraire encore davantage de chaleur dans les gaz chauds. Ceux-ci quittent la chambre de combustion pour s’écouler à travers un échangeur de chaleur à eau métallique . Il s’agit de la méthode la plus efficace pour transmettre la chaleur des gaz chauds à l’eau. Le corps de la chaudière et l’échangeur de chaleur à eau sont conçus pour former une unité modulaire. Les deux processus de transfert de chaleur permettent de chauffer l’eau à une température de 70 -­80°C, celle-ci est ensuite collectée dans un ballon-tampon et réchauffe si nécessaire l’élément chauffant, le sol et les chauffages au mur. La pièce d’installation est chauffée pendant la combustion via le rayonnement de la chambre de combustion à travers la vitre transparente. Dans le cas d’inserts à bois à conduites d’eau, les gaz chauds sont utilisés directement ou la chaleur résiduelle en aval de l’échangeur de une masse d’accumulation. La chaleur ainsi

chaleur à eau est utilisée, pour chauffer

sous la

accumulée est ainsi transmise à la fin de la combustion via l’enveloppe du foyer forme d’une chaleur rayonnante très agréable. Pour savoir comment la puissance de chauffe est obtenue, rendez-vous à la page 46.

5

7

6

8

1 2 3 4 Insert à bois à conduites d’eau avec masse d’accumulation (chaudière compacte B4)

Chambre de combustion Corps de chaudière Echangeur de chaleur à eau Masse d’accumulation pour l’effet faïence 5 Enveloppe du foyer 6 Conduite d'air de combustion 7 Clapet de préchauffage


Elément en céramique amovible pour la révision

Poêle en faïence à conduites d’eau Chaudière compacte B4 avec trappe d’inspection Céramique : Sommerhuber

9


10

Poêle en faïence à conduites d’eau : HKD 2.2 XL-SK/h Tunnel


Les cheminées et les poêles en faïence à conduites d’eau n’ont jamais été aussi judicieux qu’aujourd’hui. La norme énergétique des maisons individuelles présentant un besoin en chaleur d’env. 4 - 7 kW permet aux foyers à bois à conduites d’eau de représenter un gain véritable pour l’alimentation en chaleur de nombreuses familles. Pendant la période transitoire, il est possible, avec une à deux combustions par jour, d’approvisionner le circuit d’eau chaude et le circuit de chauffage sans devoir démarrer un chauffage principal. Même dans les « périodes d’urgence  », il est possible de produire l’ensemble du besoin en chaleur via une cheminée ou un poêle en faïence à conduites d’eau. Une association idéale serait par exemple la pompe à chaleur BRUNNER avec un système de poêles à bois à conduites d’eau. Lorsque la pompe à chaleur aireau ne fonctionne plus de manière aussi efficace en raison des températures négatives, il n’existe guère de solution plus judicieuse que d’avoir recours à un poêle à bois. Notamment lors des jours de gel, des températures plus élevées de l’eau chaude sont nécessaires pour les circuits de chauffage. La chaudière du poêle à bois ou du poêle en faïence vous les fournit immédiatement ! Pour une utilisation confortable de ces «  chauffages hybrides  », nous recommandons les solutions des systèmes BRUNNER avec un ballon-tampon et une installation de chauffage hydraulique parfaite (par ex. Centrale de chauffage BHZ 3.0). Il n’est pas possible de piloter et d’utiliser de manière plus claire et plus efficace un chauffage moderne. Et que se passe-t-il en cas de panne de courant ? Avec un alimentation de secours BRUNNER, toutes les pompes de chauffage nécessaires et la commande continuent de fonctionner.

C’est bien qu’il existe maintenant de telles solutions.

11


Comment le législateur évalue-t-il les cheminées et les foyers à bois à conduites d’eau ? 1.BImSchV La 1ère ordonnance fédérale de protection contre les nuisances (BImSchV) révisée et applicable actuellement, définit en Allemagne non seulement

Stufe 2

les valeurs limites d'émission des poêles individuels, mais également le chauffage avec des cheminées et des foyers à bois à conduites d’eau. Dans ce cadre, les points suivants doivent être pris en compte : • Si une cheminée ou un poêle en faïence à conduites d’eau est installé comme unique chauffage, celui-ci est considéré comme un chauffage central et plus comme un poêle individuel. Il en résulte une obligation de mesure récurrente via le ramoneur. • Si une cheminée ou un poêle en faïence à conduites d’eau est installé pour servir d’appoint au chauffage, celui-ci est classé dans les chauffages d’appoint. Dans ce cas, il n’y a ni mesure initiale ni obligation de mesure récurrente via le ramoneur. Seul le justificatif de l’essai de type est suffisant pour obtenir l’autorisation d’exploitation des poêles individuels à conduites d’eau. • La puissance nominale du poêle individuel doit être adaptée au besoin de chaleur du lieu d’installation.

En résumé : Dans tous les pays européens, hormis l’Allemagne, les systèmes de chauffage à conduites d’eau sont reconnus comme des solutions de chauffage à émissions de CO2 réduites, et sont plutôt fortement soutenus. En Allemagne, la règle suivante s’applique : les cheminées et les poêles en faïence à conduites d’eau sont intégrés de manière subordonnée. Cela signifie qu’un générateur de chaleur classique comme le fioul, le gaz, la pompe à chaleur ou l’électricité est disponible et qu’il est exploité en association avec un poêle individuel à conduites d’eau. Pour la combinaison avec une installation solaire thermique ou photovoltaïque de taille plus importante, des justificatifs de calculs spécifiques sont requis pour la classer comme « chauffage principal ». Le comportement de l’utilisateur n’est généralement pas pris en compte par le législateur. Ces dispositions s’appliquent uniquement aux nouvelles installations, et non aux cheminées et poêles en faïence à conduites d’eau déjà existants. Dans le cadre de la première monte, le ramoneur vérifie le respect des directives. Pour cette raison, nous recommandons de clarifier en amont le projet de construction avec le ramoneur, étant donné qu’il existe différentes directives pour la mise en œuvre de la 1ère ordonnance BImSchV dans les différents états fédéraux.

12


Cheminée à conduites d’eau Foyer-chaudière Style 62/76

13


14

Cheminée à conduites d’eau Foyer Architecture 38/86 avec chaudière


Cheminée à conduites d’eau ou poêle en faïence à conduites d’eau ? Une décision relativement facile, en fonction des goûts personnels et du besoin individuel en chaleur, qui doit être prise dès le départ. • Une cheminée à conduites d’eau est mise en place lorsque de grands formats de vitres et une atmosphère de cheminée sont recherchés. • Si le foyer doit chauffer la pièce d’installation d’une chaleur rayonnante très agréable (« Effet poêle en faïence »), on opte plutôt pour un poêle en faïence à conduites d’eau. Le choix de l’insert de chauffage s’effectue uniquement dans la deuxième étape. Dans ce cas, le besoin en chaleur du bâtiment et la taille de la pièce d’installation sont des critères décisifs pour le concepteur (chapitre Planification, page 46). La diversité des inserts de chauffage à conduites d’eau de BRUNNER est si étendue, que l’on trouve quasiment toujours la solution souhaitée avec la cheminée ou le poêle en faïence approprié.

Les inserts à bois et de cheminée à conduites d’eau de BRUNNER font partie des meilleures solutions proposées par l’artisanat.

15


16

Cheminée à conduites d’eau Foyer -chaudière d’angle 45/67/44g avec cadre de montage 70 mm


Cheminées à conduites d’eau. Les inserts de cheminée à conduites d’eau sont proposés avec différentes tailles de vitres et de chambres de combustion. La vitre transparente offre l’atmosphère typique de la cheminée et chauffe la pièce pendant la combustion. La structure du corps de chaudière et de l’échangeur de chaleur à eau détermine la proportion d’eau chaude pour l’appoint de chauffage. Avec une puissance élevée de la chaudière, on évite un « effet sauna » dans la pièce d’installation en cas de chauffage fréquent. C’est tout l’art du constructeur de poêles : définir la sélection appropriée avec le constructeur pour chaque application souhaitée

1 2 3 4

Chambre de combustion Corps de chaudière Echangeur de chaleur à eau Conduite d'air de combustion

Principe « Insert-chaudière » cheminée à conduites d’eau avec rendement de chaudière élevé Foyer-chaudière d’angle 45/67/44

17


Insert-chaudière

Foyer de cheminée avec rendement de chaudière élevé. Les inserts-chaudières associent l’atmosphère d’un foyer de cheminée avec le rendement maximal de l’eau chaude pour l’appoint de chauffage.

Foyer-chaudière Foyer-chaudière d’angle d’angle 42/57/30 d 42/57/30 g

Foyer-chaudière d’angle 45/67/44 d

Foyer-chaudière d’angle 45/67/44 g

Foyer-chaudière d’angle 62/76

La construction spéciale, c’est-à-dire le corps de chaudière avec son échangeur de chaleur à eau intégré, représente la partie la plus importante de la cheminée. Il n’est pas possible de faire davantage avec des vitres grand for-

Quantité de remplissage : 3 - 8 kg Longueur de bûche : 33 - 50 cm Quantité de chaleur utile par combustion : 10 - 27 kWh

mat ! La pièce d’installation est directement chauffée par le rayonnement de la chambre de combustion à travers la vitre transparente. Les versions en angle sont installées dans les pièces de vie de taille plus importante.

1 Chambre de combustion 2 Corps de chaudière avec échangeur de chaleur à eau intégré 3 Mécanisme de nettoyage

50-55 % 10-15 %

 L'insert chauffant

35 %

Foyer-chaudière d’angle 45/67/44 r

18

 Part de l'eau chaude

 Part de la vitre (partage rapide de la chaleur)

Répartition de la quantité de chaleur utile


Cheminées à conduites d’eau

Poêles en faïence à conduites d’eau HKD 2.6k SK - Céramique : Reimann‘s Krona

19


Rehausse chaudière

Cheminées avec chaudière. Les cheminées équipées d’une chaudière transmettent davantage de chaleur à la pièce.

Cheminée Architecture 38/86 avec chaudière

Cheminée Architecture 45/101

Cheminée Style 51/67 avec chaudière

avec chaudière

Au lieu d’une surface de chauffe en métal, la cheminée est équipée d’une chaudière avec échangeur de chaleur à ailettes intégré. La structure à ailettes permet d’augmenter considérablement la surface de l’échangeur. Cela permet des cheminées plus compactes et plus basses. Les dépôts sur

Quantité de remplissage : 4 - 7 kg Longueur de bûche :

Quantité de chaleur utile par combustion : 13 - 24 kWh

les surfaces des ailettes sont brûlés en raison des températures de surface élevées en mode de fonctionnement conforme.

1 Foyer 2 Corps de chaudière 3 Echangeur de chaleur à eau (ici : échangeur de chaleur à ailettes)

45-55 %

10-25 %

 Part de l'eau chaude  L'insert chauffant

25-40 %

Cheminée Modèle Architecture 38/86 avec chaudière.

20

33 - 50 cm

 Part de la vitre (partage rapide de la chaleur)

Répartition de la quantité de chaleur utile


Cheminées à conduites d’eau

Cheminée à conduites d’eau Architecture 38/86 avec chaudière

21


Rehausse chaudière

Cheminées à conduites d’eau avec vue double face. Les cheminées à conduites d’eau dotées de deux vitres transparentes sont mises en œuvre comme des séparateurs de pièces et peuvent être utilisées des deux côtés.

Cheminée Architecture Tunnel 38/86 avec chaudière

Cheminée Architecture Tunnel 45/101 avec chaudière

Cheminée Style tunnel 51/67 avec chaudière

La vue double face sur le feu augmente le rayonnement thermique direct pendant la combustion. En cas d’utilisation fréquente et dans les petits espaces de vie, on utilise les versions de portes avec double vitrage.

1

Chambre de combustion

2

Corps de chaudière

45-55 %

3

Echangeur de chaleur à eau (ici : échangeur de chaleur à ailettes)

5-15 %

22

 Part de l'eau chaude  L'insert chauffant

35-50 %

Foyer-chaudière Architecture Tunnel 38/86 avec chaudière

Quantité de remplissage : 4 - 7 kg Longueur de bûche : 33 - 50 cm Quantité de chaleur utile par combustion : 13 - 24 kWh

 Part de la vitre (partage rapide de la chaleur)

Répartition de la quantité de chaleur utile


Cheminées à conduites d’eau

Cheminée Architecture Tunnel 45/101 avec chaudière Version de la chambre de combustion avec chamotte anthracite

23


Poêles en faïence à conduites d’eau HKD 2.2 SK

24


Poêles en faïence à conduites d’eau. Le poêle en faïence à conduites d’eau fournit à la pièce d’installation une chaleur rayonnante très agréable et soutient le concept de chauffage du bâtiment. Le spécialiste choisit dans la large variété de produits, le concept adapté au niveau de la taille de la chambre de combustion (quantité de remplissage = puissance), de l’esthétique (taille des vitres) et de la répartition de la chaleur (part de la chaudière et effet « poêle en faïence »). Des concepts moins chers utilisent des poêles à conduites d’eau avec part fixe de la chaudière (par ex. chaudière compacte).

Pour chaque maison et chaque situation de chauffage, vous trouverez le poêle en faïence à conduites d’eau approprié : Puissance élevée de la chaudière avec part variable de la chaudière, lorsque le poêle en faïence doit soutenir le concept de chauffage du bâtiment. Principe « chaudière pour la salle de séjour »

Puissance moyenne de la chaudière avec part fixe de la chaudière, pour les installations de foyers compactes. Principe de la chaudière compacte avec petite masse d’accumulation

Faible puissance de la chaudière lorsque la pièce d’installation doit être chauffée principalement via la chaleur rayonnante ou en cas de remplacement d’appareil. Principe de la chaudière compacte avec grande masse d’accumulation

25


Chaudière pour la salle de séjour - puissance élevée de la chaudière

Poêles en faïence avec puissance élevée de la chaudière - le « Stubenkessel ». La chaudière pour votre salle de séjour, le modèle «  Stubenkessel  », est identifié depuis 1996 avec l’abréviation « SK » sur l’appareil de chauffage. Le « Stubenkessel » est la version de chaudière la plus couramment utilisée, lorsque la combustion du bois doit générer une part d'eau chaude importante. Les « Stubenkessel » sont proposés dans différents formats et dimensions de chambres de combustion. Longueur de 25 – 33 cm bûche :

HKD 2.2k SK Longueur de 33 cm bûche :

HKD 2.2 SK

Longueur de 50 cm bûche :

HKD 2.2 XL-SK/h

26

HKD 7 SK


Poêles en faïence à conduites d’eau

Poêles en faïence à conduites d’eau HKD 2.2 SK Tunnel - Céramique : Kaufmann

27


Chaudière pour la salle de séjour - puissance élevée de la chaudière

Le principe de la « chaudière pour la salle de séjour ». • Chambre de combustion dans le corps de chaudière • Grand échangeur de chaleur à gaz chauds, commutable Un clapet d’inversion installé en amont de la cheminée (clapet basculant) permet de diriger les gaz chauds en dehors de la chambre de combustion à travers l’échangeur de chaleur à eau ou bien à travers une masse d’accumulation céramique. Cette « astuce » permet de déterminer la distribution et/ou la répartition. Si l’on souhaite uniquement le chauffage de l’eau chaude sanitaire et une installation de poêle compacte, des «  Stubenkessel  » avec mécanisme de nettoyage sont raccordés directement à la cheminée. Le dégagement direct de la chaleur dans la pièce s’effectue via la vitre transparente. La chaleur accumulée est transmise sous la forme d’une chaleur rayonnante très agréable via l’enveloppe du foyer après la fin d ela combustion.

variable  Fonctionnement Chaudière

 Fonctionnement Accumulation

 Raccordement direct*

En mode de fonctionnement Chaudière, l’eau chaude est chauffée en priorité et acheminée vers le ballon-accumulateur.

En mode de fonctionnement Accumulation, la masse d’accumulation est chauffée en priorité (chaleur rayonnante).

En cas de raccordement direct, l’eau chaude est chauffée exclusivement. Le rayonnement de la chambre de combustion via la vitre transparente fournit la chaleur dans la pièce d’installation.

1 2 3 4 5

Foyer Corps de chaudière Echangeur de chaleur à eau Mécanisme de nettoyage Volet d’inversion des gaz chauds (volet basculant) 6 Masse d’accumulation pour l’effet faïence 7 Conduite de l’air de combustion (côté client)

28

peu encombrant


Poêles en faïence à conduites d’eau

Poêle en faïence à conduites d’eau HKD 2.2 XL.SK/h Céramique : Kaufmann

29


Chaudière pour la salle de séjour - puissance élevée de la chaudière

« Stubenkessel » HKD 2.2 SK – les chaudières polyvalentes. Le format étroit du « Stubenkessel » avec la grande vitre transparente en deux versions de chambres de combustion pour bûches de 33 cm ou 50 cm. Avec le mécanisme de nettoyage intégré, les surfaces de l’échangeur se nettoient sans effort. Si l’emplacement du poêle sert de séparation de pièce, le « Stubenkessel » peut également être installé en version Tunnel, avec une vue sur le feu des deux côtés.

HKD 2.2 SK

Quantité de remplissage : Longueur de bûche : Quantité de chaleur utile par combustion : pour poêles en faïence avec masse d’accumulation jusqu’à :

HKD 2.2 SK Tunnel

3 - 8 kg 33 cm 10 - 28 kWh 450 kg

HKD 2.2 XL-SK/h

HKD 2.2 XL-SK/h Tunnel

Quantité de remplissage : Longueur de bûche : Quantité de chaleur utile par combustion : pour poêles en faïence avec masse d’accumulation jusqu’à :

10 - 20 kg * 50 cm 35 - 65 kWh 450 kg

*) réglage de la répartition de l’air pour le fonctionnement Accumulation

1 2 3 4 5

Chambre de combustion Corps de chaudière Echangeur de chaleur à eau Mécanisme de nettoyage Raccordement « Masse d’accumulation » sur le côté 6 Tubulure de fumées « Chaudière » sur le côté

25 %

65-70 % 45-50 %

5%

 Part de l'eau chaude  L'insert chauffant +masse d'accumulation (partage de chaleur retardée)

25-30 %

25-30 %

 Part de la vitre (partage rapide de la chaleur)

Fonctionnement Fonctionnement d'accumulation de la chaudière

HKD 2.2 SK

30

Répartition de la quantité de chaleur utile


Poêles en faïence à conduites d’eau

Poêles en faïence à conduites d’eau HKD 2.2 SK Tunnel avec masse d’accumulation latérale Céramique : Kaufmann

31


Chaudière pour la salle de séjour - puissance élevée de la chaudière

Le « Stubenkessel » - en format paysage. Le « réchauffeur » éprouvé pour les bûches de 50 cm avec mécanisme de nettoyage. En tant que séparation de pièce avec deux vitres, avec une masse d‘accumulation pour encore plus d’effet de poêle en faïence, presque tout est possible!

HKD 7 SK

HKD 7 SK Tunnel

Quantité de remplissage :

3 - 8 kg / 10 - 20 kg*

Longueur de bûche :

50 cm

Quantité de chaleur utile par combustion :

35 - 65 kWh

pour poêles en faïence avec masse d’accumulation jusqu’à :

450 kg

*) réglage de la répartition de l’air pour le fonctionnement Accumulation

30 %

1 Chambre de combustion 2 Corps de chaudière 60 %

3 Echangeur de chaleur à eau 4 Mécanisme de nettoyage

45-50 %

 Part de l'eau chaude  L'insert chauffant +masse d'accumulation (partage de chaleur retardée)

5 Connexion pour la masse d‘accumulation

20-25 %

6 Sortie horizontale de la chaudiére

20-25 %

 Part de la vitre (partage rapide de la chaleur)

Fonctionnement Fonctionnement d'accumulation de la chaudière

HKD 7 SK

32

15-20 %

Répartition de la quantité de chaleur utile


Poêles en faïence à conduites d’eau

Poêle en faïence à conduites d’eau HKD 7 SK Tunnel Céramique: Grabowski/Isny

33


Chaudière pour la salle de séjour - puissance élevée de la chaudière

« Stubenkessel » en version compacte.

HKD 2.2k SK version plate

HKD 2.2k SK version ronde

HKD 2.6k SK

La construction du modèle HKD 2.2k SK avec échangeur de chaleur à ailettes intégré permet des concepts de poêles compacts. Sans surface de chauffe, directement raccordé à la cheminée, il trouve

Quantité de remplissage : 3 - 5 kg Longueur de bûche : 25 – 33 cm Quantité de chaleur utile par combustion : 10 - 18 kWh

sa place dans toutes les pièces. La répartition de la quantité de chaleur utile est définie de manière fixe avec env. 70 % de part d’eau chaude. La dimension et la version de la vitre transparente déterminent le dégagement de chaleur dans la pièce. Le nettoyage des surfaces de l’échangeur s’effectue via la chambre de combustion.

1 2 3 4

Chambre de combustion Corps de chaudière Echangeur de chaleur à eau Tubulure de fumées « Chaudière » horizontale

HKD 2.2 k SK

34

65-70 % 10 %

 Part de l'eau chaude  L'insert chauffant

20-25 %

 Part de la vitre (partage rapide de la chaleur)

Répartition de la quantité de chaleur utile


Poêles en faïence à conduites d’eau

Poêles en faïence à conduites d’eau HKD 2.2k SK - Céramique : Sommerhuber

35


Chaudière compacte - puissance faible et moyenne de la chaudière

Le principe de la « chaudière compacte ». • Chambre de combustion dans le corps de chaudière • Echangeur de chaleur à gaz chauds compact, intégré Insert de chauffage, corps de chaudière et masse d’accumulation en céramique sur une surface au sol ultra-réduite. Nous avons volontairement renoncé aux clapets de gaz chauds et aux grandes surfaces d’échangeur commutables comme dans le principe « Stubenkessel ». Les formes compactes de chaudière permettent des formes de foyers peu encombrantes avec une part d’eau chaude fixe.

Avec petite masse d’accumulation et puissance moyenne de la chaudière

B4 avec masse d’accumulation juxtaposée

B4 avec masse d'accumulation superposée

Avec grande masse d’accumulation et puissance faible de la chaudière

1 2 3 4 5 6 7 B8 avec bâti et masse d'accumulation juxtaposée

36

Foyer Corps de chaudière Echangeur de chaleur à eau Mécanisme de nettoyage Clapet de préchauffage Masse d’accumulation pour l’effet faïence Conduite de l’air de combustion (côté client)


Poêles en faïence à conduites d’eau

Poêle en faïence à conduites d’eau Chaudière compacte B4- Céramique : Sommerhuber

37


Chaudière compacte - puissance moyenne de la chaudière

Chaudière compacte pour petites masses d’accumulation. La surface de l’échangeur traversée par les gaz chauds dans l’échangeur de chaleur à eau est sciemment plus petite que dans la version « Stubenkessel ». Les gaz chauds ont ensuite encore suffisamment d’énergie pour chauffer une petite masse d’accumulation. La masse d’accumulation pour l’effet « poêle » est disposée soit en superposition ou en juxtaposition. Grâce au confort d’utilisation avec le mécanisme de nettoyage intégré, les surfaces de l’échangeur se nettoient aisément et rapidement.

Quantité de remplissage : Longueur de bûche : Quantité de chaleur utile par combustion : pour poêles en faïence avec masse d’accumulation jusqu’à :

5 - 10 kg 50 cm 18 - 35 kWh 250 kg

B4

1 2 3 4 5

Chambre de combustion Corps de chaudière Echangeur de chaleur à eau Mécanisme de nettoyage Raccordement « masse d’accumulation » sur l’arrière/sur le côté 6 Couvercle d’inspection/Raccordement masse d’accumulation superposé

Chaudière compacte B4 avec mécanisme de nettoyage

38

45-55 %  Part de l'eau chaude  L'insert chauffant + masse d'accumulation (partage de chaleur retardée) 35-45 % 10 %

 Part de la vitre (partage rapide de la chaleur)

Répartition de la quantité de chaleur utile


Poêles en faïence à conduites d’eau

Poêles en faïence à conduites d’eau Chaudière compacte B4 avec petite masse d’accumulation latérale en céramique : Sommerhuber

39


Chaudière compacte – faible puissance de chaudière

Chaudière compacte pour grandes masses d’accumulation L’insert à bois classique avec jaquette de cheminée. Un tiers de la quantité de chaleur utile est acheminée dans le système de chauffage. L’énergie restante des températures encore élevées des gaz chauds se retrouve généralement dans les surfaces de chauffe des poêles en faïence. Il peut s’agit de surfaces de chauffe métalliques ou de tirages en céramique pour une chaleur rayonnante durable. En raison des dimensions du corps de chaudière et de la plaque avant en fonte et/ou en acier, les modèles B7 et B8 conviennent mieux pour le remplacement d’appareils sur les poêles en faïence déjà existants. Il est ainsi possible d’ajouter, de manière rentable et rapide, à un poêle existant à dissipation de chaleur, un chauffage d’eau chaude sanitaire.

B7

B8

avec bâti

Quantité de remplissage : Longueur de bûche : Quantité de chaleur utile par combustion : pour poêles en faïence avec masse d’accumulation jusqu’à :

avec plaque avant en acier

3 - 6 kg 33 cm 11 - 21 kWh 400 kg

Quantité de remplissage : Longueur de bûche : Quantité de chaleur utile par combustion : pour poêles en faïence avec masse d’accumulation jusqu’à :

4 - 8 kg 50 cm 14 - 28 kWh 600 kg

33 %

 Part de l'eau chaude

1 2 3 4

Chambre de combustion Corps de chaudière Echangeur de chaleur à eau Raccordement « Masse d’accumulation »

 L'insert chauffant + masse d'accumulation (partage de chaleur retardée) 57 % 10 %

Chaudière compacte B8 avec cadre galbé

40

 Part de la vitre (partage rapide de la chaleur)

Répartition de la quantité de chaleur utile


Poêles en faïence à conduites d’eau

Poêles en faïence à conduites d’eau Chaudière compacte B8 avec plaque avant en fonte 790 x 420 mm Céramique : Spirit of Fire

41


La chauffage en un seul coup d’œil Poêle en faïence à conduites d’eau HKD 2.2 XL-SK / h Tunnel Commande electronique EOS et centrale de chauffage BHZ

42


Confort d’utilisation : Commande de poêles.

Home

Kachelofen

Öko-Betrieb:

Menü

Ein

748 °C

Archiv

Info

Settings

Wetter

-4 °C

Raum

21 °C

Drossel

Kachelofen

Moritz:

Wasser

79 79°C°C

Vorrang

Wasser

9,4 kW 58 58°C°C

Kessel

Betrieb

Ofen

Saugzug

Aus

32 32°C°C Puffer1000l 1000l Puffer

EOS

Heizung

Heizgasweg 1/2

1

11:55 Uhr (Sonntag, 1.November 2015)

L’écran tactile de la commande EOS existe au choix avec une vitre avant blanche et noire. L’affichage de l’écran peut se régler avec un arrière-plan noir ou blanc.

Un bon feu de bois dépend autant du combustible que de la commande. Pour cette raison, il est important et judicieux pour les poêles à conduites d’eau d’installer une commande électronique de poêles (EOS). Grâce à la régulation automatique de l’air de combustion avec un rendement maximal, on bénéficie d’un grand confort d’utilisation. Il suffit de déposer le bois, de l’allumer et la commande d’air de combustion s’occupe de tout le reste. La situation actuelle du niveau de charge du ballon et du chauffage est représentée de manière particulièrement claire. L’écran tactile intégré dans une plaque de verre permet à chacun de suivre et de découvrir comment la chaleur est générée, stockée et prélevée.

43


La planification. L’insert à bois ou de cheminée à conduites d’eau soutient le chauffage central. Lors de la planification, il est essentiel de mettre en correspondance la charge de chauffage du bâtiment, la production de chaleur et la répartition de la chaleur. Voilà comment la puissance thermique est générée : 12 14,3 kWh

11,7 kWh

6 kWh

11

45%

55%

32 kWh

Puissance thermique (kW)

10 9 8 7 6,5 kW

6 5 4

3,6 kW

3

2,9 kW

2 1 8 kg x 4 kWh/kg

0

0

1

2

3

8 kg Foyer -chaudière d'angle 45/67/44

1. Combustion

4

5

6

7

8 kg 2. Combustion

8

9

10

11 12 Période (h)

8 kg 3. Combustion

La puissance thermique est déterminée par la quantité de combustible et les intervalles de chauffage. Par ex. si on brûle toutes les quatre heures 8 kg de bois pour le chauffage, on obtient une puissance thermique moyenne de 6,5 kW (cf. graphique).

Charge thermique et besoin en bois. C’est uniquement lorsque l’on connaît les besoins d’un bâtiment, qu’il est possible de se prononcer sur la quantité de bois requise. Les calculs de charge thermique selon la norme EN 12831 sont établis par les bureaux d’ingénierie et de planification et sont également proposés sous forme de services sur Internet. La charge thermique est calculée par des températures extérieures extrêmement basses (-12 °C à -16 °C). Durant les jours d’hiver normaux, le besoin se situe à 30 - 50 % en-dessous du cas de conception (cf. graphique « Le besoin quotidien en bois »).

44


Le générateur de chaleur. Outre le souhait d’un fourneau, d’une cheminée ou d’un poêle en faïence, le choix approprié de la chaudière joue un rôle décisif. Le critère de sélection est la part utile de la chaudière et/ou de l’eau chaude du générateur de chaleur, les informations de puissance sont ici plutôt secondaires. La part de chaudière et de rayonnement de l’insert de chauffage doit correspondre si possible avec la répartition de la chaleur du bâtiment. Une dissipation de chaleur trop importante génère alors un « effet sauna ».

La chaudière adaptée au bâtiment est déterminée par la part de chaleur requise. Dans l’exemple, les espaces de vie, qui peuvent être chauffés par la dissipation de chaleur directe, sont représentés en couleur (ici : env. 48 % de la surface habitable). Dans ce cas concret, la chaudière idéale doit présenter une part de chaudière d’env. 50 % ou plus.

Le besoin quotidien en bois Bûches de bois

Température extérieure -15 °C -10 °C -5 °C

extrême

0 °C 5 °C

normal

10 °C

Charge de chauffage à -15 °C (kW)

 Le graphique indique le besoin quotidien en bois en fonction de la charge thermique du bâtiment et de la température­ extérieure. Le schéma s’appuie sur un abaissement nocturne ainsi que sur un besoin en eau chaude pour quatre personnes. Les rendements thermiques solaires, passifs ou autres ne sont pas pris en compte ! Pour un bâtiment avec une charge thermique de 6,1 kW, une quantité de 42 kg de bûches devrait être brûlée dans un cas extrême (température extérieure moyenne de -15 °C) ; durant un jour d’hiver normal (températures extérieures comprises entre -5  °C et 5 °C), les quantités ee bois sont comprises entre 16 - 28 kg.

45


46

Cheminée à conduites d’eau Foyer Architecture 38/86 avec chaudière


Sécurité. Pour garantir un fonctionnement en toute sécurité d’un foyer à conduites d’eau, un vide suffisant au niveau de la cheminée doit toujours être disponible. C’est pour cette raison que nous avons développé l’interrupteur de sécurité basse pression (USA). Celui-ci vérifie dès la montée en température si la cheminée génère une pression négative suffisante, afin d’évacuer en toute sécurité les gaz de chauffage. Si une hotte d’extraction de cuisine ou un système de ventilation défectueux fonctionne à l’encontre de l’effet de cheminée, le dispositif USA désactive le facteur perturbateur correspondant pour des raisons de sécurité. Sinon, des gaz pourraient sortir de l’installation de poêle et pénétrer dans la pièce de manière inaperçue. L'unité de surveillance est activée dès que le feu de bois démarre. Dans l’intervalle, le système est en « veille ».

Interrupteur de sécurité basse pression USA 3 avec façade en verre. L’écran en verre très sobre d’une dimension de 17 x 17 cm est intégré de manière discrète et invisible dans la zone d’installation du poêle. Numéro d’immatriculation DiBt Z-85.1-8.

Interrupteur de sécurité basse pression USA 4 avec façade en verre. Derrière la plaque de verre amovible (12 x 12 cm) se trouve un afficheur linéaire avec commandes. L’entreprise spécialisée peut ainsi consulter la pression différentielle actuelle et les données pour procéder à la mise en service et au contrôle du fonctionnement.

Les versions USA avec émetteur radio intégré sont utilisées pour assurer une connexion sans fil ultérieure avec le système de ventilation

Récepteur radio

47


48

Cheminée à conduites d’eau Foyer Architecture 45/101 avec chaudière


Le raccordement hydraulique au chauffage. La solution standard Pour le raccordement du chauffage, deux exigences essentielles doivent être respectées :

• une unité de pompe installée par un chauffagiste avec augmentation du retour

• un ballon tampon d’une taille suffisante

Les rendements d’eau chaude obtenus pendant une combustion sont généralement supérieurs aux besoins actuels du système de chauffage. Un ballon tampon permet de compenser cette situation. Il collecte et stocke les excédents et met à disposition la chaleur requise entre les combustions. En fonction des besoins, il convient de le chauffer à nouveau uniquement toutes les 3 à 8 heures. Le ballon tampon a un volume de 500 à 1000 litres. Des volumes de ballon supérieurs ne sont généralement pas judicieux, car en raison de la largeur du ballon, les niveaux de température se mélangent plus vite que sur les modèles de ballons « plus fins ».

Chauffage principale

Commande électronique avec fonction de chauffage

Réservoir d’eau chaude

Ballon tampon

Poêle à conduite d‘eau

Il est possible de commander sur l’écran tactile de l’EOS les systèmes de chauffage existants ou simples. Des fonctions de chauffage supplémentaires sont intégrées dans le concept de commande de l’EOS sur des cartes d’extension BRUNNER.

49


La centrale de chauffage BRUNNER.

La solution confortable

Une solution parfaite pour l’intégration de systèmes de poêles à conduites d’eau dans une installation de chauffage. Les éléments hydrauliques et la commande reliés pour créer une solution système avec une interface de commande moderne et actuelle. La centrale de chauffage de BRUNNER est un circuit de chauffage et d’accumulation entièrement prémonté, clé en main. Il est conçu pour le raccordement et la « gestion » de plusieurs générateurs de chaleur différents, notamment pour l’intégration d’installation de poêles et de cheminées à conduites d’eau. Le mode de fonctionnement basé sur le principe de hiérarchie écologique s’appuie sur l’utilisation d’agents caloporteurs régénérants. Pour ce faire, nous avons poursuivi l’optimisation des éléments hydrauliques et du fonctionnement de la commande au cours des 20 dernières années. Qu’il s’agisse d’une installation neuve ou d’une rénovation d’un chauffage avec des composants existants (par ex. ballon d’eau chaude, ancienne chaudière au fioul), la centrale de chauffage intègre tous les générateurs de chaleur dans la technique du bâtiment et perfectionne l’interaction entre génération, collecte et répartition de la chaleur.

L’écran de commande. En cas de mise en place d’une installation avec le système de ballon accumulateur BHZ, l’interface de commande sur l’EOS est reliée avec l’écran de commande du BHZ. Un troisième panneau de commande supplémentaire peut être installé dans l’espace de vie. Il est ainsi possible de consulter et de régler l’installation de chauffage depuis n’importe quel emplacement. Pour ce faire, nous avons accordé une grande importance à une navigation la plus aisée possible dans le menu.

L’ensemble du système de chauffage d’un seul coup d’œil. Toutes les fonctions de poêle et de chauffage sont pilotées depuis un écran tactile.

Ecran tactile avec l’écran d’accueil du BHZ

50

En effleurant les différentes surfaces de texte et de graphique, il est possible de consulter des détails relatifs aux fonctions et aux informations représentées.


Centrale de chauffage BHZ 3.0 avec ballon système stratifiÊ de 1000 litres

51


Centrale de chauffage BRUNNER (BHZ) Un chauffage n’a d’égal que l’interaction entre les générateurs de chaleur et les consommateurs de chaleur. Photovoltaïque

Compteur PV pour l'énergie solaire

Compteur d'énergie électrique

Secteur

Consommateurs d’un logement

Consommateur de chaleur : • Jusqu’à six circuits de chauffage pour : - Eléments chauffants - Chauffage au mur - Chauffage au sol - Piscine • Eau chaude (module d’eau fraîche/ballon d’eau chaude) • Circulation d’eau chaude

Touchdisplay

Générateur de chaleur : • Poêle en faïence, cheminée à conduites d’eau (bûche de bois) • Installations solaires thermiques (avec/sans séparation du circuit) • Installation solaire photovoltaïque avec élément chauffant électrique dans le circuit accumulateur

commande électronique EOS

Poêle/cheminée à conduites d’eau

• Pompe à chaleur BRUNNER • Chaudière au fioul • Chaudière au gaz • Chauffage électrique/élément chauffant électrique dans le circuit accumulateur

52

Flux de chaleur

Énergie électrique


Energie solaire thermique1)

Circuit de chauffe 1

Pompe à chaleur BRUNNER1) Circuit de chauffe 2

Régulateur Régulateur de capacité de capacité

Touchdisplay Touchdisplay

Eau chaude

Centrale de chauffage Centrale de chauffage Brunner avec ballon Brunner avec ballon tampon stratifié tampon stratifié

Générateurs de chaleur fossiles (fioul, gaz)

PlatinePlatine de commande de commande

+

+

-

batterie batterie au au plomb plomb

Bus de Bus données de données BRUNNER BRUNNER 1) Raccordement pour pompe à chaleur BRUNNER ou énergie solaire thermique Tous les raccords sont représentés de manière schématique

-

230 V230 V

Alimentation Alimentation de secours de secours NV 500/1000 NV 500/1000 + batterie + batterie au plomb au plomb

53


Les variantes. Poêles à conduites d‘eau

A+

A+

A+

A+

HKD 2.2 SK

HKD 2.2 SK Tunnel

HKD 2.2 XL-SK/h

HKD 2.2 XL-SK/h Tunnel

25 - 70 %

25 - 65 %

25 - 70 %

25 - 65 %

A+

A+

A+

HKD 2.2k SK f

HKD 2.2k SK r

HKD 2.6k SK

65 - 70 %

65 - 70 %

65 - 70 %

Cheminées à conduites d’eau

A+

A+

A+

Foyer-chaudière d’angle 42/57/30 g

Foyer-chaudière d’angle 42/57/30 d

Foyer-chaudière d’angle 45/67/44 g

Foyer-chaudière d’angle 45/67/44 d

55 %

55 %

55 %

55 %

A+

54

A+

A+

A+

A+

Foyer Architecture 38/86 avec chaudière superposèe

Foyer Architecture Tunnel 38/86 avec chaudière superposèe

Foyer Architecture 45/101 avec chaudière superposèe

Foyer Architecture Tunnel 45/101 avec chaudière superposèe

45 - 50 %

45 - 50 %

50 - 55 %

50 - 55 %


Mécanisme de nettoyage intégré. pour : B4, HKD 2.2 SK, HKD 2.2 XL-SK/h, HKD 7 SK et foyer-chaudière d’angle 45/67/44.

A+

A+

HKD 7 SK

HKD 7 SK Tunnel

30 - 60 %

30 - 60 %

A+

HKD 2.2 SK avec mécanisme de nettoyage intégré

A+

A+

B4

B7

B8

45 - 55 %

33 %

33 %

A+

Foyer chaudière 62/76 49 - 52 %

A+

A+

Style 51/67 avec chaudière superposée

Style Tunnel 51/67 avec chaudière superposée

45 %

45 %

Caractéristiques techniques et dimensions dans la Rubrique Produits et Téléchargements sur www.brunner.de Désignation de type des cheminées à conduites d’eau = indications de hauteur / largeur du format de la porte en cm k (court) : version avec faible profondeur de la chambre de combustion

55


Pour votre sécurité : Le poêle en faïence ou la cheminée à conduites d’eau est un ami pour la vie. Pour que cela reste ainsi, les composants de BRUNNER garantissent un niveau de qualité élevé. Même le poids élevé de nos produits met en relief notre devise : « Votre poêle en faïence et votre cheminée à conduites d’eau requièrent uniquement le meilleur ». Exigez donc BRUNNER Original. Notre nom garantit chacun des composants de nos poêles. Cheminée à conduites d’eau avec chaudière d’angle 45/67/44 d

Eggenfelden, février 2019

Ulrich Brunner

Hubertus Brunner

made in germany. La véritable chaudière à bûches et à pellets de BRUNNER.

Ulrich Brunner GmbH Zellhuber Ring 17 - 18 D-84307 Eggenfelden Téléphone : +49 8721 771-250 export@brunner.eu www.brunner.eu Fax : +49 8721 771-100 Les produits BRUNNER sont exclusivement vendus par des entreprises spécialisées. Nous déclinons toute responsabilité en cas d’erreur dans le présent document. Les données techniques et les informations relatives aux gammes de produits publiées dans le présent document peuvent être modifiées, à tout moment, sans préavis. Edition 06/2018 · Ver. 1.2 · BRU1635.· 5K · atwerb.de Les pages de la présente brochure se composent de pâte à papier issue de forêts durables.

58

L'application BRUNNER pour smartphones et tablettes. Gratuite sur l'Apple App Store et sur Google Play.

Profile for actuel-services

Brunner insert à eau  

BRUNNER fut l’un des premiers fabricants à proposer également pour ses foyers à bois largement éprouvés, le principe de la conduites d’eau p...

Brunner insert à eau  

BRUNNER fut l’un des premiers fabricants à proposer également pour ses foyers à bois largement éprouvés, le principe de la conduites d’eau p...