Issuu on Google+

SOCIÉTÉ CIVILE ET AUTORITÉS LOCALES > PALESTINE

Mettre des couleurs sur l'isolement Armés de pinceaux, de pots de www.enpi-info.eu peinture et de bêches, ils arpentent les écoles de Cisjordanie. Un groupe de jeunes volontaires palestiniens et européens se déplace en car d'une région rurale à une autre pour rénover les écoles et transmettre un message de solidarité aux communautés isolées. Ces visites s'inscrivent dans le cadre de l'initiative « Yalla Shabab » de l'Union européenne, qui inclut plusieurs activités pour les jeunes de Cisjordanie et de Gaza, comme des conférences sur les affaires courantes dans les universités locales, des journées du volontariat, une série d'activités culturelles et un concours pour les jeunes journalistes palestiniens. Un journaliste du Centre d’information pour le voisinage européen a accompagné les volontaires à bord d'un car se dirigeant vers le village d'Al Auja. Il nous livre son reportage. Texte d’ Elias Zananiri Photos: Ahmed Mesleh © UE RAMALLAH – Les pluies torrentielles du matin ne sont certainement pas le réveil le plus agréable, mais le déluge contraste grandement avec l'enthousiasme débordant des 50 volontaires qui cherchent à s'abriter au point de rendez-vous à Ramallah. Leur destination : le village d'Al Auja, dans la vallée du Jourdain, pour une journée de volontariat. Quelques minutes après 10 heures, le car prend la route en direction de Jéricho. En chemin, la pluie finit par s'arrêter et plus nous nous rapprochons de notre destination, plus le soleil tape. Quand le car s'arrête devant la crèche Jeel Al Jadid, il fait déjà assez chaud pour pouvoir prédire que les volontaires finiront la journée légèrement bronzés. L'armée de jeunes gens se rassemble dans le hall de la crèche pendant qu'Ibrahim Abu Alfa, l'adjoint au maire Cette publication ne d'Al Auja, accueille chaleureusement les volontaires impatients. représente pas « Nous, les Palestiniens, souffrons tous de l'occupation d'Israël. Mais ici, les conditions sont encore plus terribles car les colonies juives s'élargisl'opinion officielle de sent autour de nous et le désert s'étend sur nos champs », indique-t-il. la CE ou les EU Neighbourhood Info Centre « Je vous remercie énormément pour le travail que vous êtes venus institutions de l'UE. Reportage no. 94 réaliser ici. » La CE n'assume Ceci est une série de reportages sur Un groupe de peintres professionnels donne quelques instructions de aucune responsabilité les projets financés par l' EU, dernière minute aux volontaires, qui enfilent des T-shirts et casquettes quelle qu'elle soit bleus avec le logo de l'UE et se mettent au travail. Ils ont une échéance élaborée par des journalistes et des quant à son contenu. à respecter : le travail doit être fini avant la tombée de la nuit. photographes sur le terrain ou par Un rôle de premier plan pour les jeunes L'initiative « Yalla Shabab » fait partie d'une campagne de sensibilisation promue par l'Union européenne, en coordination avec Young En-

l' EU Neighbourhood Info Centre. © 2013 EU/Neighbourhood Info Centre


Mettre des couleurs sur l'isolement

p.2

EU Neighbourhood Info Centre – Reportage no. 94

n Des volontaires palestiniens et étrangers se réunissent au village d'Al Auja pour repeindre le club des jeunes d'Al Auja

trepreneurs Palestine (YEP, « jeunes entrepreneurs de Palestine »), dans le but de promouvoir des valeurs de l'Union européenne comme la solidarité et le volontariat. Cette initiative passionnante, qui a commencé en mars et durera jusqu'en juin, est planifiée, organisée et mise en œuvre par des jeunes et offre aux jeunes de la région et de l'étranger une opportunité idéale de joindre leurs forces dans des activités de volontariat en Palestine. La journée à Al Auja fait partie d'une longue série de visites dans des districts ruraux et des villages de Cisjordanie pour y rénover des écoles et des crèches, dans un esprit de solidarité avec les communautés isolées. Les autres activités incluent l'organisation de séminaires politiques dans des universités palestiniennes et de journées d'information sur les études dans les pays de l'UE, ainsi que le lancement d'un concours de journalisme au début du mois d'avril, qui cible les étudiants en journalisme et les jeunes diplômés et récompensera le meilleur article et le meilleur court métrage documentaire sur la question de l'eau en Palestine. « Yalla Shabab » : une journée de travail, des années d'impact Les volontaires se répartissent en différents groupes, avec chacun une tâche spécifique. Pendant que certains peignent l'extérieur et font des dessins sur les murs, d'autres nettoient le hall principal et peignent les murs intérieurs. Un troisième groupe creuse des trous le long de l'allée qui sépare la cour de récréation de la rue et y plante de petits arbres, pour renforcer la séparation qui protège les enfants jouant à l'intérieur. Les volontaires ne perdent pas de temps et achèvent leur travail sous les yeux satisfaits de Mahmoud, un habitant de la région d'un peu plus de 70 ans. Assis à l'ombre d'un grand arbre, il regarde les volontaires qui suent sous le soleil de midi, bêche à la main. « Je me demande si ces jeunes reviendront un jour visiter Al Auja avec leurs enfants », dit-il. « Je ne serai plus là, mais je les imagine dire quelque-chose comme : “Tu vois ces beaux arbres ? Il ne nous a pas fallu plus d'un jour de travail pour les planter, il y a longtemps. Mais aujourd'hui ils sont toujours là, beaux et droits, et pour longtemps encore.” » Mahmoud est si fier qu'on dirait qu'il a lui-même planté les arbres. Les volontaires partagent son point de vue. Ils savent que le travail qu'ils accomplissent en une journée aura de l’impact pendant des années. « Je suis vraiment ravie de consacrer une partie de mon temps libre à quelque-chose d'utile, pas pour moi personnellement, mais pour la société dans son ensemble », explique Aya Haridi, une jeune volontaire d'une vingtaine d'années. « Des efforts conjoints essentiels pour construire les sociétés » Pour Fatima, il est particulièrement encourageant de voir le soutien de l'UE en action. « Cet engagement de l'UE est un signe que le partenariat entre les nations n'a pas de frontières », déclare-t-elle. La journaliste Ruba Mehdawi confirme que tout tourne autour du partenariat. « Ce genre d'activité envoie un message fort : des efforts conjoints sont essentiels pour construire les sociétés. Nous ne parlons pas seulement de travail ponctuel de rénovation ou de réaménagement, mais nous faisons réellement comprendre aux gens à quel point un partenariat collectif peut lever les obstacles de la vie quotidienne », explique-t-elle. D'après un volontaire lituanien qui travaille avec des Palestiniens depuis plus d'un an, il y a de réels signes de progrès : « La situation progresse et nous tirons tous des enseignements des précédentes missions ». Shadi Zama’reh, de « Journalists Without Borders », est un célèbre activiste de la communauté des jeunes palestiniens. Il confirme : « Nous tirerons des leçons et des conclusions de ce travail de volontariat,

« Je suis vraiment ravie de consacrer une partie de mon temps libre à quelque-chose d'utile, pas pour moi personnellement, mais pour la société dans son ensemble »

« Nous ne sommes pas des peintres ou des ouvriers professionnel, mais cette journée de travail aura certainement un impact durant des années »

n Les volontaires se répartissent en différents groupes, avec chacun une tâche spécifique


Mettre des couleurs sur l'isolement

p.3

EU Neighbourhood Info Centre – Reportage no. 94

« Ce genre d'activité envoie un message fort : des efforts conjoints sont essentiels pour construire les sociétés. Nous ne parlons pas seulement de travail ponctuel de rénovation ou de réaménagement, mais nous faisons réellement comprendre aux gens à quel point un partenariat collectif peut lever les obstacles de la vie quotidienne »

dans l'espoir que ce programme devienne un projet à long terme au bénéfice de plus larges segments de la société palestinienne ». Zama’reh a rejoint les volontaires en tant que coordinateur et il ne cache pas sa fierté pour ce qui a été accompli. À trois heures de l'après-midi, tout est fini. Au premier coup d'œil, il est difficile de se rappeler à quoi ressemblait la crèche en début de journée. Le déjeuner, une assiette de Maqlouba, un plat traditionnel n Un troisième groupe creuse des trous le long de l'allée qui sépare la cour de composé de riz, d'aubergine et récréation de la rue et y plante de petits arbres de chou-fleur, est servi pendant que les volontaires se promènent dans la crèche et admirent fièrement leur travail. Alors que la journée touche à sa fin, Aya Haridi résume le point de vue des volontaires. « Je suis sûre que les habitants d'Al Auja se rappelleront toujours de ces visages inconnus qui sont arrivés de nulle part pour réaménager la crèche. Nous ne sommes pas des peintres ou des ouvriers professionnels, mais cette journée de travail aura certainement un impact durant des années », conclut-elle.

“Yalla Shabab" Des volontaires européens et palestiniens mettent la Palestine en couleurs L'initiative « Yalla Shabab » fait partie d'une campagne de sensibilisation promue par l'Union européenne, en coordination avec Young Entrepreneurs Palestine (YEP, « jeunes entrepreneurs de Palestine »), dans le but de promouvoir des valeurs de l'Union européenne comme la solidarité et le volontariat. L'initiative a commencé en mars et durera jusqu'en juin 2013. Elle est planifiée, organisée et mise en œuvre par des jeunes et offre aux jeunes de la région et de l'étranger une opportunité idéale de joindre leurs forces dans des activités de volontariat en Palestine. Les jeunes volontaires visitent des districts ruraux et des villages de Cisjordanie, pour y rénover des écoles et des crèches, dans un esprit de solidarité avec les communautés isolées. Les autres activités incluent l'organisation de séminaires politiques dans des universités palestiniennes, de journées d'information sur les études dans un pays de l'UE, et d'un concours de journalisme qui cible les étudiants en journalisme et les jeunes diplômés. Pour en savoir plus Page web du projet https://www.facebook.com/photo.php?fbid=350037988430593&set=a.328844070549985.60202.280141015420291&type=1&theater Assistance de l'UE aux Palestiniens http://eeas.europa.eu/delegations/westbank/index_en.htm EU Neighbourhood Info Centre – page thématique : JEUNESSE http://www.enpi-info.eu/thememed.php?subject=13&lang_id=469

EU Neighbourhood Info Centre An ENPI project L’ENPI Info Centre est financé par l'UE dans le cadre du programme régional d'information et de communication en vue de mettre l’accent sur le partenariat entre l'UE et les pays voisins. Le projet est géré par Action Global Communications.

www.enpi-info.eu


Youth voluntary work feature story