Issuu on Google+

JEUNESSE> JORDANIE

Apprendre (par la pratique) à devenir des leaders de jeunesse et des moteurs du changement

Ils veulent aider leurs pairs à affronwww.enpi-info.eu ter le chômage et le sexisme, à s'occuper de la justice sociale et de l'environnement, ainsi qu'à éviter les attitudes politiques négatives. Ces animateurs de jeunesse jordaniens sont en voie de devenir des leaders de jeunesse. Leur participation à un atelier organisé par le programme Euromed Jeunesse à Amman constitue une étape importante qui leur permettra de décupler l'impact du programme au sein de leur société. En partageant leurs propres expériences et bonnes pratiques, ils peuvent motiver et aider d'autres jeunes et animateurs de jeunesse à se servir du programme Euromed Jeunesse IV comme d'un outil efficace dans le cadre de leurs activités. Un journaliste du Centre d'information pour le voisinage européen a participé au séminaire et nous en dévoile les détails. Texte par: Mohammad Ben Hussein Photos par: AFP © EU/Neighbourhood Info Centre AMMAN – « J'ai appris des choses sur moi-même dont je n'étais même pas conscient », affirme Mamoun al-Rufou, un défenseur de la jeunesse qui vient de Tafilah, une ville située à 180 km d'Amman. Originaire d'une communauté pauvre et négligée, Mamoun al-Rufou brûlait d'envie d'aider les jeunes hommes à faire face à l'impact des défis économiques et des récentes révolutions arabes sur leur avenir. Mais il n'avait pas le sang-froid, les compétences ni les connaissances techniques nécessaires pour mobiliser du soutien pour sa cause. Mamoun al-Rufou voulait aider ses pairs à s'attaquer aux problèmes sociaux qui pèsent sur leur vie, comme le chômage Cette publication ne et la violence sociale. C'est pourquoi il a rejoint le « Youth Work Training Seminar for Multipliers », organisé par le proreprésente pas gramme Euromed Jeunesse IV en Jordanie. l'opinion officielle de la CE ou les institutions de l'UE. La CE n'assume aucune responsabilité quelle qu'elle soit quant à son contenu.

Des méthodes de formation attractives « Les jeunes peuvent être au cœur des troubles sociaux. Lorsqu'ils sont au chômage, démotivés, en colère et désabusés, il faut les aider à devenir des forces positives de la société », explique Mamoun al-Rufou, qui s'est exprimé en marge de cet événement visant à enseigner le concept de citoyenneté active à des animateurs de jeunesse, pour qu'ils puissent ensuite décupler l'impact du programme. Depuis qu'il a rejoint le séminaire, Mamoun al-Rufou dit qu'il est une autre

EU Neighbourhood Info Centre Reportage no. 96 Ceci est une série de reportages sur les projets financés par l' EU, élaborée par des journalistes et des photographes sur le terrain ou par l' EU Neighbourhood Info Centre. © 2013 EU/Neighbourhood Info Centre


Apprendre (par la pratique) à devenir des leaders de jeunesse et des moteurs du changement

p.2

EU Neighbourhood Info Centre – Reportage no. 96

n

Depuis 2008, le programme Euromed Jeunesse a atteint des milliers de jeunes au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Europe

personne. Autrefois timide et réservé, il respire désormais la confiance lorsqu'il parle du programme Euromed Jeunesse devant un public de jeunes animateurs de jeunesse qui jouent le rôle de représentants officiels, de journalistes ou du grand public. Tels des acteurs, les participants sont encouragés à s'exprimer librement et avec confiance lorsqu'ils jouent un rôle. « Lors de la séance d'aujourd'hui, j'ai interprété un conférencier. C'était la première fois de ma vie que je faisais une présentation PowerPoint. Je n’ai jamais su comment cela fonctionnait », raconte Mamoun al-Rufou. « La méthode utilisée pour cette formation sert à répondre aux changements politiques, économiques et culturels des sociétés modernes, qui ont affecté la capacité d'apprentissage des jeunes », indique Bernard Abrignani, en charge de l'assistance technique du programme. Le programme vise à stimuler et à encourager la compréhension mutuelle entre les jeunes de la région, à lutter contre les stéréotypes et les préjugés et à promouvoir la solidarité entre les jeunes en soutenant la citoyenneté active. Il entend également contribuer à la création d'organisations et de politiques de la jeunesse dans les pays méditerranéens partenaires. L'objectif du séminaire est de donner aux participants l'opportunité de développer certaines compétences afin qu'ils puissent travailler dans le domaine de la jeunesse, et ce, en utilisant des méthodes de formation intéressantes. Lentement mais sûrement « Dans ce séminaire, nous appliquons le concept d'apprentissage par la pratique. C'est tout l'opposé de l'ancienne méthode académique, où un professeur récite des informations devant des étudiants qui l'écoutent. Ici, les participants sont actifs. Je suis seulement là pour les observer et les guider », explique M. Abrignani. « L'idée est de laisser les participants s'exprimer. Ainsi, ils apprennent lentement mais sûrement. La qualité est déjà présente. Notre travail consiste à la laisser s'exprimer. » Les participants améliorent aussi leurs capacités de communication et, à travers l'exposition à des valeurs universelles comme la tolérance et le respect, ils sont incités être plus solidaires avec leurs voisins. Les experts de l'UE utilisent une méthode de formation innovante dans l'espoir que le programme atteigne la portion la plus large possible de la population. Mamoun al-Rufou est l'un des 40 représentants des organisations non gouvernementales (ONG) locales liées à la jeunesse, dont la mission est d'agir en tant qu'ambassadeurs du programme Euromed Jeunesse et de « semer » des connaissances au sein des communautés locales. Échanger des connaissances et nouer des contacts Les organisateurs affirment que le programme – qui en est à sa quatrième phase – est un succès car le retour sur investissement est très élevé : des centaines d'ONG de la région euro-méditerranéenne se sont en effet réunies pour échanger des connaissances et nouer des contacts. Le programme couvre 35 pays, dont les 27 États membres de l'UE et les 8 pays méditerranéens partenaires, signataires de la déclaration de Barcelone : l'Algérie, l'Égypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, l’Autorité palestinienne, la Tunisie et Israël. « Depuis 2008, nous avons atteint des milliers de personnes au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Europe. Malgré les difficultés, ce résultat est très encourageant », se réjouit M. Abrignani. « Nous nous connaissons très peu » Sana al Imam, de l'Arab Women Media Centre, pense que ce genre de programme pour la jeunesse aide à révéler le potentiel des jeunes Jordaniens. Elle affirme que l'atelier lui a fait découvrir

« Les jeunes peuvent être au cœur des troubles sociaux. Lorsqu'ils sont au chômage, démotivés, en colère et désabusés, il faut les aider à devenir des forces positives de la société. »

« Les participants à cet atelier décupleront l'impact du programme : ils guideront, formeront et aideront les volontaires qui désirent s'impliquer dans le travail avec la jeunesse. »

n Shahrazad Abu Tayeh durant la formation


Apprendre (par la pratique) à devenir des leaders de jeunesse et des moteurs du changement

p.3

EU Neighbourhood Info Centre – Reportage no. 96

« Malgré toutes les informations disponibles et le peu de distance qui nous sépare, les populations de la Méditerranée ne se connaissent pas suffisamment. Nous vivons sur l'autre rive d'une même mer ou à côté d'un pays qui parle notre langue et pourtant nous nous connaissons si peu... »

un nouveau type de formation et lui a permis d'apprendre à s'exprimer avec plus de confiance. Elle pense que le programme Euromed Jeunesse constitue un outil idéal pour rapprocher les populations de pays voisins et des deux rives de la Méditerranée. « Malgré toutes les informations disponibles et le peu de distance qui nous sépare, les populations de la Méditerranée ne se connaissent pas suffisamment. Nous vivons sur l'autre rive d'une même n Bernard Abrignani s'adresse au public lors du séminaire mer ou à côté d'un pays qui parle notre langue et pourtant nous nous connaissons si peu... », déplore Sana al Imam. Les représentants jordaniens espèrent que les jeunes formés deviendront de véritables ambassadeurs du projet et le feront connaître à travers les gouvernorats du pays. Le programme a dégagé 460 000 euros pour la mise en œuvre de la phase IV dans le Royaume. Une enveloppe supplémentaire de 800 000 euros a été allouée récemment par l'UE et permettra l'approbation de davantage de projets des organisations jordaniennes de la jeunesse. Les responsables jordaniens actifs dans le domaine du travail avec les jeunes sont ravis de cette augmentation.

Euromed Jeunesse IV http://www.euromedyouth.net/-Francais-.html Vise à soutenir et à renforcer la participation et la contribution des organisations de jeunesse et des jeunes de la région euro-méditerranéenne au développement de la société et de la démocratie tout en encourageant le dialogue et la compréhension mutuelle. Pays participants : Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie, Territoire palestinien occupé, Tunisie

Durée : 2010 – 2013 Budget: €5 million d’euros

Objectifs Ce programme vise à stimuler et à encourager la compréhension mutuelle entre les jeunes de la région euro-méditerranéenne, à lutter contre les stéréotypes et les préjugés et à promouvoir la solidarité entre les jeunes en soutenant la citoyenneté active. Il entend également contribuer à l’élaboration de politiques de la jeunesse dans les pays méditerranéens partenaires. Pour en savoir plus Site internet du programme EUROMED JEUNESSE http://euromedyouth.net/-Francais-.html Fiche du projet EUROMED JEUNESSE par l'EU Neighbourhood Info Centre http://www.enpi-info.eu/mainmed.php?id=335&id_type=10&lang_id=469 Page SALTO YOUTH sur la JORDANIE http://www.salto-youth.net/rc/euromed/tceuromed/tceuromed2013/youthworkjordan/ Portail thématique de l'EU Neighbourhood Info Centre : JEUNESSE http://www.enpi-info.eu/thememed.php?subject=13&lang_id=469

EU Neighbourhood Info Centre An ENPI project L’ENPI Info Centre est financé par l'UE dans le cadre du programme régional d'information et de communication en vue de mettre l’accent sur le partenariat entre l'UE et les pays voisins. Le projet est géré par Action Global Communications.

www.enpi-info.eu


Jordan youth training program feature story