Page 1

ECONOMIE > ALGERIE

Un passeport pour l’export n Ouvriers et techniciens au travail à la chaine de production des boissons chez NCA

www.enpi-info.eu La création et le développement de petites et moyennes entreprises (PME) constituent un défi économique majeur pour les autorités algériennes. Ce processus se doit d’être accompagné de mécanismes permettant le renforcement des capacités des PME et l’amélioration de la compétitivité. C’est précisément l’objectif du Programme d’appui cofinancé par l’Union Européenne et l’Etat algérien. Un journaliste du Centre d’Information pour le voisinage européen a visité deux entreprises qui ont bénéficié des actions du programme, et qui ont amélioré aussi bien la qualité de leurs produits que leur niveau de conformité aux bonnes pratiques de fabrication. Il nous envoie ce reportage. Texte par: Tarik Hafid Photos par: AFP © EU / Neighbourhood Info Centre ALGER –L’Algérie a mis en œuvre de multiples programmes visant l’émergence d’un tissu de petites et moyennes entreprises (PME) performantes et compétitives. Initié et cofinancé par l’Union Européenne, le programme PME II s’articule autour de 3 axes essentiels : l’aide directe aux Entreprises, l’appui à la qualité et l’appui institutionnel. Le directeur du programme, M. Abdeldjalil Kassoussi, estime nécessaire d’agir dans le cadre d’une approche globale qui prenne en compte les attentes des entreprises et celles des structures d’appui publiques et privées. « Le PME II est intervenu auprès de 162 entreprises – explique-t-il – à travers la réalisation de diagnostics et d’actions approfondies de mise à niveau, notamment dans les domaines de l’organisation industrielle, de la qualité et des systèmes d’information. Une Cette publication ne soixantaine d’entreprises supplémentaires ont bénéficié de formations et d’actions organisées en partenariat avec représente pas plusieurs associations professionnelles ». l'opinion officielle de la CE ou les Une certification pour la sécurité des aliments EU Neighbourhood Info Centre institutions de l'UE. Avec un effectif de 500 employés, la Nouvelle Conserverie Algérienne La CE n'assume Reportage no. 120 (NCA) est une des entreprises du secteur de l’agroalimentaire à avoir aucune responsabilité Ceci est une série de reportages sur quelle qu'elle soit bénéficié des actions du programme PME II. « NCA n’est plus cette petite les projets financés par l' EU, quant à son contenu. entreprise familiale créée en 1966. C’est aujourd’hui un groupe leader élaborée par des journalistes et des dans le secteur des boissons, qui connait un développement important. photographes sur le terrain ou par A court terme, l’objectif de NCA consiste à aller vers les marchés l' EU Neighbourhood Info Centre. © 2014 EU/Neighbourhood Info Centre extérieurs, les pays d’Afrique du Nord notamment », explique M. Sahbi Othmani, Directeur général de NCA.


Un passeport pour l’export

p.2

EU Neighbourhood Info Centre – Reportage no. 120

« Le PME II est intervenu auprès de 162 entreprises à travers la réalisation de diagnostics et d’actions approfondies de mise à niveau, notamment dans les domaines de l’organisation industrielle, de la qualité et des systèmes d’information »

n Sahbi Othmani, Directeur général de NCA

n Nadia Ferhat, Directrice audit et

contrôle chez NCA

n Adel Merzekani, directeur des Opérations Industrielles chez Pharmalliance

Pour atteindre cet objectif, le groupe s’est engagé dans un processus de mise en œuvre de la certification ISO 22000, norme qui assure à l’entreprise une meilleure organisation collective de la sécurité des aliments. « Dans le secteur de l’agroalimentaire, l’ISO 22000 est considéré comme un passeport pour l’exportation. Avec cette certification, les entreprises peuvent placer les produits auprès des grandes enseignes de distribution», assure Mme Nadia Ferhat, Directrice audit et contrôle. L’entrée en action de la mission d’accompagnement à la certification a duré de septembre 2011 à mai 2012. Le programme s’est déroulé en trois étapes. n Employés du laboratoire Pharmalliance, entreprise spécialisée dans la production de médicaments génériques La première consistait à former le personnel. Ainsi, 13 employés ont suivi des sessions sur la norme ISO 22000 et 96 sur les bonnes pratiques d’hygiène. Une série de sessions a « Dans le également permis de former 8 auditeurs internes. «La seconde étape a permis à NCA de bénéficier secteur de d’une assistance à la mise en œuvre de la démarche du Système de Management de sécurité des l’agroalimendenrées alimentaires (SMSDA) », note Mme Ferhat. Des missions d'audit ont confirmé la réussite de la taire, l’ISO démarche d’implémentation de la norme ISO 22000. Cependant, ces audits ont également décelé certaines insuffisances dans la gestion du laboratoire de l’entreprise. « Des actions ont été engagées 22000 est dans le cadre du programme PME II – continue Mme Ferhat – pour mise en conformité du laboratoire considéré selon la norme ISO 17025. Il est clair que ce fut un nouvel acquis pour l’entreprise ». comme un De 14 à 40 millions de boites par an Dans un secteur aussi sensible que la production pharmaceutique, la notion de qualité reste une préoccupation majeure. Spécialisé dans la production de médicaments génériques, Pharmalliance est un des dix premiers opérateurs locaux en pharmacie. « Nos installations permettent de fabriquer jusqu’à 50 millions de boites par an sous formes sèches, liquides et pâteuses », indique M. Adel Merzekani, le directeur des Opérations Industrielles. « Notre objectif essentiel – continuet-il – consistait à augmenter notre niveau de production dans une démarche de haute qualité, tout en assurant des performances en matière de rentabilité ». Pour Pharmalliance, la solution à cette équation passait par la réalisation d’un plan de mise à niveau du management répondant aux normes de bonnes pratiques de fabrication européennes (BPF). Un processus réalisé grâce à PME II. « En début de parcours, l’audit a indiqué que notre site de production était à un niveau de conformité de 32% de BPF », explique M. Merzekani. Des actions ont été engagées pour réduire le coût de la non-conformité des produits et des opérations de contrôle, la mise en place d’un système de traitement des réclamations rapide et efficace, ainsi que l’institution d’un processus de Risk Assessment permettant une évaluation plus performante des risques pour les produits et les installations. La formation du personnel et l’acquisition de matériel de production ont été des axes importants de ce programme, dont le coût est évalué à 6 millions d’euros. Et les résultats n’ont pas tardé à se faire sentir. « Notre production est passée de 14 millions de boites par an en octobre 2010 à 40 millions de boites par an en mars 2013, lors de la finalisation du programme. A cette date, le niveau de conformité avait alors atteint 88% de BPF », précise le directeur des Opérations Industrielles. « L'objectif d’avoir un site de production opérationnel et efficient a donc été atteint », assure-t-il avec n NCA est aujourd’hui un groupe leader dans le secteur des boissons satisfaction.

passeport pour l’exportation. Avec cette certification, les entreprises peuvent placer les produits auprès des grandes enseignes de distribution »


Un passeport pour l’export

p.3

EU Neighbourhood Info Centre – Reportage no. 120

« Notre production est passée de 14 millions de boites par an en octobre 2010 à 40 millions de boites par an en mars 2013, lors de la finalisation du programme »

n

Pharmalliance est un des dix premiers opérateurs locaux en pharmacie

n

Des actions ont été engagées pour réduire le coût de la non-conformité des produits et des opérations de contrôle

Vers l’appui au développement industriel Le programme PME II a donc permis à des entreprises algériennes d’atteindre des objectifs concrets. Ce projet ayant pris fin, ne serait-il pas judicieux d’aller vers une nouvelle étape? Pour M. Abdeldjalil Kassoussi, un programme dédié à l’accompagnement du déploiement de la politique nationale de relance industrielle constitue désormais « une priorité pour l’économie de notre pays ». « Je ne l’appellerais pas PME III –dit-il – mais plutôt PADI, Programme d’Appui au Développement Industriel. Ce nouveau programme devrait avoir comme objectif de contribuer à la structuration du secteur industriel privé algérien par le biais du renforcement du tissu associatif, la concrétisation du programme des centres techniques industriels et le renforcement des compétences nationales dans le domaine de l’ingénierie industrielle ».

Programme d’Appui aux PME/PMI http://www.algerie-pme2.dz/ Mis en place par l’Algérie et l’Union européenne en 2009, le Programme d’Appui aux PME/PMI et à la Maîtrise des Technologies d’Information et de Communication (PME II) vise à contribuer à la modernisation et au développement du secteur des petites et moyennes entreprises algériennes. Intervenant sous la tutelle du Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l’Investissement, le PME II est doté d’un budget de 44 M€ destiné au financement d’activités de conseil, de formation et d’études dans les domaines de la mise à niveau des PME, de la qualité et du développement institutionnel. Pour en savoir plus Délégation de l’Union Européenne en Algérie http://eeas.europa.eu/delegations/algeria/index_fr.htm EU Neighbourhood Info Centre : Algérie http://www.enpi-info.eu/countrymed.php?country=1&lang_id=469 EU Neighbourhood Info Centre page thématique : économie http://www.enpi-info.eu/thememed.php?subject=4

EU Neighbourhood Info Centre An ENPI project Le Centre d'information pour le voisinage européen est financé par l'UE dans le cadre du programme régional d'information et de communication en vue de mettre l’accent sur le partenariat entre l'UE et les pays voisins. Le projet est géré par Action Global Communications.

www.enpi-info.eu

Algeria support to pme feature fr  

Feature story in French on EU support to Algerian SMEs

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you