Page 1

RAPPORT ANNUEL

2018

ACTEC

UN METIER POUR TOUS


ACTEC - Un métier pour tous Bld Auguste Reyers, 207 Bte 6 1030 Bruxelles Tél : +32 2 735 10 31 E-mail : brussels@actec-ong.org

www.actec-ong.org


ÉDITO MERCI BEAUCOUP

Nous construisons tous notre vie à travers nos actions et nos talents. Grâce à notre effort et malgré les difficultés. Nos choix déterminent en grande partie notre parcours mais il est aussi clair que notre vie est tissée aussi dans nos échanges avec les autres. Des personnes qui nous aident généreusement à construire notre existence : nos parents, nos professeurs, nos amis, nos collègues, etc. Nous remercions les personnes et les institutions qui permettent à ACTEC d’aider les plus vulnérables qui ont besoin de nous. Grâce à ce soutien,

ACTEC et ses partenaires peuvent donner la main à ces personnes en Afrique et Amérique latine qui ont besoin des autres pour construire leur vie dans la dignité. Grâce à une éducation. Grâce à un travail décent. Grâce à l’appui reçu pour faire grandir leur microentreprise. Ce Rapport montre comment ils ont trouvé ces personnes chez ACTEC, chez nos partenaires, chez nos donateurs. Ils vous disent MERCI du fond de leur cœur. Daniel Turiel Directeur

ACTEC Rapport d’activité 2018

1


4

SOMMAIRE

Des paroles en action

6 Repères 2018

8 Stratégie de partenariat

10

ACTEC EN 2018

Nos axes d’intervention

14 MicroMBA ACTEC

16 Nos bénéficiaires

18 Notre équipe

20 Nos projets

25 RD Congo

31 Cameroun

35 Kenya

39 Guatemala

49

PROJETS EN 2018

Haïti

55 Colombie

59 Equateur

63 Salvador

67 Belgique

70 Bailleurs publics

71 Donateurs privés

RAPPORT FINANCIER 2018

74 Compte de résultats

75 Bilan

ACTEC Rapport d’activité 2018

3


DES PAROLES EN ACTION


Mission Renforcer le rôle et l’autonomie des personnes défavorisées à travers l’apprentissage d’un métier Grâce à un métier, nos bénéficiaires peuvent : ⌘ s’épanouir en toute dignité et se sentir autonome ⌘ trouver un emploi afin de subvenir aux besoins de leur famille ⌘ contribuer aux progrès de leur communauté et de leur pays

Action Renforcement des capacités des partenaires du Sud

Activités d’appui aux populations du Sud

⌘ Appui stratégique ⌘ Formation des formateurs ⌘ Investissement en infrastructures & équipements ⌘ Echange d’expériences Sud - Sud

⌘ Formation technique & professionnelle ⌘ Formation entrepreneuriale ⌘ MicroMBA ⌘ Microcrédits ⌘ Assistance technique ⌘ Formation de développement personnel

ACTEC Rapport d’activité 2018

5


REPÈRES 2018

70.845

PERSONNES FORMÉES À UN MÉTIER

27

9

PAYS D’INTERVENTION

4,48 MILLIONS D’EUROS INVESTIS DANS NOS PROJETS

6

ACTEC Rapport d’activité 2018

PARTENAIRES DANS LES PAYS DU SUD

35

PROJETS EN EXÉCUTION


VISITEZ NOS NOUVEAUX SITES INTERNET

UNE EQUIPE EUROPÉENNE COMPOSÉE DE

11 PERSONNES

27 FONDATIONS EUROPÉENNES PARTENAIRES

www.actec-ong.org www.micrombaproject.com

28

17

MISSIONS RÉALISÉES SUR LE TERRAIN POUR SUIVRE NOS PROJETS

VISITES DE NOS PARTENAIRES DU SUD À BRUXELLES

1.958

7.667

PERSONNES DANS LE SUD TRAVAILLANT POUR NOS PROJETS

DONS REÇUS POUR SOUTENIR NOS ACTIONS

ACTEC Rapport d’activité 2018

7


STRATÉGIE de PARTENARIAT Le succès de notre action solidaire sur le long terme repose sur les capacités de nos partenaires : motivation, professionnalisme, persévérance à toute épreuve

8

ACTEC Rapport d’activité 2018


PROFESSIONALISME EXCELLENCE

ESPRIT DE SERVICE

FINANCING Après l’approbation du projet par notre Comité, un financement approprié est proposé en fonction d’un calendrier précis d’activités et de résultats à atteindre. Un budget détaillé est élaboré en fonction des différents besoins : infrastructures, ressources humaines, fonds de crédit, consultance, etc.

COACHING Une fois que le projet est lancé, nos gestionnaires suivent pas à pas son évolution: activités réalisées, problèmes rencontrés, solutions proposées, etc. Notre suivi est très intense et a pour objectif d’aider notre partenaire à atteindre son niveau d’excellence. ACTEC devient un coach qui encourage ses partenaires à offrir les meilleures opportunités aux bénéficiaires des projets.

INSPIRING Nous cherchons à inspirer nos partenaires afin qu’ils atteignent de nouveaux sommets dans leur mission sociale. Cette inspiration doit surgir des partenaires du Sud. Notre rôle consiste à attiser les braises de leur imagination, de leurs compétences et de leurs capacités. Nous orientons leurs recherches en leur proposant des visites et des formations qui leur permettent de découvrir ces nouvelles perspectives de services pour les populations vulnérables des pays du Sud.

ACTEC Rapport d’activité 2018

9


NOS AXES D’INTERVENTION


Formation technique

L’apprentissage d’un métier passe par une formation technique et professionnelle de qualité qui combine la pratique et la théorie.

Formation entrepreneuriale

Cette formation opère les premiers changements de mentalité et favorise le développement d’une culture entrepreneuriale.

MicroMBA

Programme innovateur d’accélération entrepreneuriale créé par ACTEC et adapté à la réalité des entrepreneurs du secteur informel.

Microcrédit

À travers les programmes de microcrédit, ACTEC permet la création d’initiatives productives, suscitées directement par les bénéficiaires.

Parrainage

Parce que l’éducation est primordiale, ACTEC s’engage pour que les populations les plus démunies puissent avoir accès à l’éducation.

Olympiades d’Étude Solidaire

Ce progamme sensibilise les jeunes à l’importance de l’éducation et leur fait prendre conscience de son impact sur les conditions de vie des personnes.

ACTEC Rapport d’activité 2018

11


21 PROJETS 7 PAYS 37.357 BÉNÉFICIAIRES

4 PROJETS 3 PAYS 778 BÉNÉFICIAIRES

4 PROJETS 3 PAYS 7.551 BÉNÉFICIAIRES

12

ACTEC Rapport d’activité 2018


22 PROJETS 8 PAYS

14.356 BÉNÉFICIAIRES

2 PROJETS 2 PAYS

13.821 BÉNÉFICIAIRES

1 PROJET 1 PAYS

4.877 PARTICIPANTS

ACTEC Rapport d’activité ACTEC Rapport d’activité 2017 2018 17 13


La principale caractéristique de ce programme est sa capacité à transformer et à générer des changements sur la personne et dans l’entreprise

micro

MBA ACTEC


En 2018, nos 4 partenaires en Colombie, au Guatemala et au Salvador ont pu, grâce au leadership et à l’accompagnement sur mesure d’ACTEC, consolider la méthodologie de leur programme d’accélération entrepreneuriale en faveur de 778 entrepreneurs

50 %

D’AUGMENTATION DES VENTES

223 EMPLOIS CRÉÉS

155

EMPLOIS BÉNÉFICIENT POUR LA 1ÈRE FOIS DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

Rapport Mesure d’impact INTERACTUAR 2018

POUR EN SAVOIR PLUS, VISITEZ NOTRE SITE

www.micrombaproject.com

ACTEC Rapport d’activité 2018

15


NOS BÉNÉFICIAIRES Nos bénéficiaires réalisent des sacrifices pour apprendre un métier qui leur permet de trouver un emploi qualifié et d'améliorer les conditions de vie de leurs familles Les résultats de nos projets ne peuvent être réduits à des chiffres et des tableaux. En effet, comment comprendre des changements opérés dans une famille grâce à la formation que la mère a reçue ? Le logement, l’alimentation, la santé de chaque membre de la famille sont autant d’éléments qui ont amélioré les conditions de vie de nos bénéficiaires. Une plus grande stabilité, une paix familiale et une amélioration significative du niveau d’éducation des enfants représentent les plus beaux résultats de notre action. Des milliers d’histoires personnelles constituent la toile de fond du bilan social d’ACTEC. Les projets financés par ACTEC en 2018 ont permis d’appuyer

16

ACTEC Rapport d’activité 2018

70.845 bénéficiaires


2 224

35 133

FORMATEURS

PERSONNES

ont suivi une formation afin d’améliorer la qualité de leur enseignement

ont été formées à un métier

13 821

7 441 PARRAINAGES

MICROCRÉDITS

ont permis aux enfants de la RDC, du Guatemala et d’Haïti de poursuivre leur scolarité

ont été octroyés afin d’appuyer les projets entrepreneuriaux des micro-entrepreneurs

15 134 ENTREPRENEURS ont bénéficié d’une formation pour la gestion de leur microentreprise

ACTEC Rapport d’activité 2018

17


NOTRE EQUIPE

18

ACTEC Rapport d’activité 2018


BELGIQUE Daniel Turiel - Directeur Michel Garcia - Directeur de projets Marianne Carbonnelle- Gestionnaire de projets Claire Reding - Gestionnaire de projets Nicolas Brecht - Gestionnaire de projets Charlotte Dewulf - Gestionnaire de projets Marie-France Dusausoy - Gestionnaire de projets Santiago Méndez - Gestionnaire de projets Kikie Eenens - Assistante de direction

EUROPE Belén Valenzuela - Représentante en Espagne Roman Poniatowski - Représentante en France

CONSEIL D’ADMINISTRATION M. Guy Caeymaex - Président M. Daniel Turiel - Administrateur Délégué Mme Véronique de Béthune M. Bernard Michelet M. Daniel van Steenberghe

ACTEC Rapport d’activité 2018

19


NOS PROJETS


L’objectif prioritaire d’ACTEC est la personne comme fin et moteur du développement des familles, des communautés et des peuples Au cœur de notre stratégie, pour améliorer les conditions de vie des bénéficiaires de nos projets, se trouve leur TRAVAIL

Les informations sur tous nos projets en cours ou passés sont à retrouver sur www.actec-ong.org ACTEC Rapport d’activité 2018

21


GUATEMALA

EN BREF

13 projets 7 partenaires 40.442 bénéficiaires 955.654 € investis

RD CONGO

SALVADOR

5 projets 5 partenaires 8.364 bénéficiaires 741.201 € investis

1 projet 1 partenaire 175 bénéficiaires

KENYA

97.427 € investis

CAMEROUN 2 projets 2 partenaires 4.564 bénéficiaires 248.180 € investis

COLOMBIE 3 projets 3 partenaires 8.013 bénéficiaires 447.588 € investis

2 projets 2 partenaires 1.176 bénéficiaires 123.581 € investis

EQUATEUR 3 projets 3 partenaires 4.204 bénéficiaires 428.769 € investis

HAÏTI 5 projets 3 partenaires 3.907 bénéficiaires 451.117 € investis

22

ACTEC Rapport d’activité 2018


ACTEC Rapport d’activité 2017

31


22 / Rapport Annuel 2015 - ACTEC


ACTEC EN RDC La RDC est l’un des pays les plus pauvres avec un indice de développement humain qui le situe au 176 ème rang sur 188 pays Le taux de chômage de la population y a été estimé à 43% par le gouvernement congolais (2014). Malgré une croissance économique importante ces dernières années, les systèmes de l'éducation et de la santé congolais sont dans un état d’extrême précarité, sous-financés par l’état, et caractérisés par un manque d'infrastructures, de personnel qualifié, etc. Face à ces constats, ACTEC vient en appui à 8 établissements scolaires répartis dans 4 provinces de la RDC afin de leur permettre, via leur renforcement institutionnel et pédagogique, d'offrir des formations de qualité, en meilleure adéquation avec le marché du travail. Les bénéficiaires peuvent alors accéder à des emplois décents, et améliorer ainsi leurs conditions de vie et celles de leur famille. En parallèle, ACTEC a pour objectif de renforcer la qualité des soins de santé en RD Congo grâce à l’amélioration de la qualité de la formation paramédicale dans 20 instituts de formation de 5 provinces du pays, à la formation continue de nombreux professionnels et à un appui technique et matériel à 100 structures de santé primaires à Kinshasa et Lubumbashi.

ACTEC Rapport d’activité 2018

25


COLLÈGE SAINT-GEORGES La formation technique et professionnelle au collège Saint-Georges est améliorée grâce au renforcement des capacités de gestion, à la formation du personnel, et à des travaux pratiques de qualité

Les cinq années du projet permettront au Collège Saint-Georges : - d’améliorer la qualité des formations dispensées en son sein, en particulier des filières techniques HORECA et Commerce & Gestion; - de créer un bureau d'emploi, projet pilote qui pourra être étendu dans les autres écoles gérées par les Frères des Ecoles Chrétiennes; - de renforcer la formation des professeurs et de la direction de l'établissement. Ces formations de qualité seront ainsi en meilleure adéquation avec le monde des entreprises, et permettront à la population congolaise d'accéder à des métiers décents qui amélioreront leurs conditions de vie ainsi que celles de leur famille.

RÉSULTATS 2018 177 élèves ont suivi les cours de la filière HORECA

370 élèves ont suivi les cours de la filière Commerce & Gestion, dont 41% de jeunes filles

5 membres de la direction et 60 professeurs ont suivi un total de 11

ACTEC Rapport d’activité 2018

grâce au nouveau

séances de formation

bureau d’emploi

33 adultes ont suivi des formations de courte durée en

85% des étudiants de dernière année en Commerce & Gestion et 74% en HORECA ont réalisé un

Hôtellerie et Commerce & Gestion

26

24 entreprises ont été visitées

stage en entreprise


OEUVRES DE DON BOSCO Notre action a pour objectif d’améliorer l’employabilité des jeunes et adultes sur le marché du travail grâce à l’amélioration de la qualité de la formation technique et professionnelle, la création et le renforcement de liens avec les entreprises locales, ainsi que le renforcement des compétences du personnel et des capacités institutionnelles de 7 établissements scolaires répartis dans 4 provinces. Les jeunes pourront alors accéder à des emplois décents, qui leur permettront d'améliorer leurs conditions de vie ainsi que celles de leur famille. La méthodologie « Approche Par Compétences » est un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique, qui vise à réduire l’écart entre la formation dispensée dans les instituts avec le monde du travail.

Amélioration de la formation technique et professionnelle en RD Congo grâce au renforcement des capacités de gestion, à la formation du personnel, et à des travaux pratiques de qualité dans 7 établissements

RÉSULTATS 2018 7 établissements scolaires ont été appuyés

4.497 élèves ont pu apprécier l'amélioration qualitative des formations dispensées au sein de leur établissement

Au sein des 7 établissements, 15 membres de la direction, 500 enseignants et 28 membres du personnel administratif ont suivi des séances de formation sur

l'Approche Par Compétences

Le logiciel de gestion scolaire créé par des développeurs du centre de recherche informatique de l'ESIS à Lubumbashi est actuellement en phase test auprès de l'Institut Technique Gombé II à Kinshasa

ACTEC Rapport d’activité 2018

27


CENTRE DE FORMATION ET D’APPUI SANITAIRE Amélioration des soins de santé et de la capacité de diagnostic en RD Congo grâce au renforcement des structures de santé et de la formation dispensée aux (futurs) professionnels

Dans les structures de santé, l’impact du contexte sanitaire congolais se traduit par un manque criant de diagnostics fiables ainsi que par des soins et des traitements inadaptés. Face à ce constat accablant, notre projet appuie le Centre de Formation et d’Appui Sanitaire (CEFA) dans un vaste programme de renforcement des capacités laborantines et médicales alliant formations techniques, formations managériales, appui en matériel et accompagnement organisationnel d'instituts de formation ainsi que de centres de santé. Ces actions de renforcement combinées permettront d'améliorer la qualité des soins en RDC. Elles seront, de plus, renforcées par la création d'un Digital Training Center au sein du CEFA, une méthodologie de formation innovante, unique en RD Congo.

RÉSULTATS 2018 1.810 étudiants

12 centres de santé à Kinshasa ont

ont bénéficié d’une formation en techniques de laboratoires et en sciences infirmières

été appuyés par le CEFA

66 enseignants ont suivi des séances de recyclage

708 professionnels de la santé ont

ACTEC Rapport d’activité 2018

2.085 jeunes sensibilisés 7.179 dépistages précoces

renforcé leurs compétences grâce aux séances de recyclage

10 formations organisées pour le

200 médecins, infirmiers et sagefemmes ont été formés au DIGITAL

personnel de centres de santé partenaires

TRAINING CENTER 28

Lutte contre la drépanocytose

effectués


ISSI - INFIRMIERES CONGOLAISES Inauguré par le Ministère de l’Éducation Nationale en 1998, l’Institut Supérieur en Sciences Infirmières (ISSI) propose une formation paramédicale de 4 ans à des jeunes femmes congolaises. ACTEC collabore avec l’ISSI afin de renforcer les compétences professionnelles du personnel paramédical ainsi que les structures sanitaires de la RDC. La formation dispensée par l’ISSI a un coût qui n’est pas abordable pour beaucoup de jeunes femmes souhaitant la suivre. Depuis 2004 ACTEC s’engage, selon les fonds disponibles, à parrainer des étudiantes de l’ISSI moyennant un montant maximum de 300 € par étudiante par année académique. Le nombre d’étudiantes parrainées varie naturellement d’une année à l’autre en fonction du montant des fonds récoltés.

Les jeunes filles qui étudient à l’ISSI proviennent des quatre coins du pays. La République démocratique du Congo est un vaste pays, mais toutes ont « quelque chose » en commun : elles veulent devenir des infirmières, aider les gens et sauver des vies. Elles sont nombreuses à étudier afin d’intégrer rapidement le marché du travail et soutenir financièrement leur famille. La profession infirmière commence à être revalorisée dans le pays, même si l'environnement ne suit toujours pas et qu’il manque souvent de moyens matériels.

Rendre la formation en sciences infirmières accessible à des jeunes filles issues d'un milieu défavorisé en participant au financement partiel de leurs frais de scolarité

RÉSULTATS 2018 63 jeunes étudiantes ont reçu une bourse leur permettant de poursuivre leurs études supérieures en Sciences Infirmières

ACTEC Rapport d’activité 2018

29


ACTEC AU CAMEROUN Hormis la menace sécuritaire dans l’Extrême-Nord, le Cameroun est un pays relativement stable sur le plan politique et connaît une croissance économique positive depuis les années 2000 Le recours à des techniciens qualifiés est de plus en plus demandé sur le marché du travail même si l’offre de formation technique, encore insuffisante, et les demandes des entreprises se rencontrent difficilement, conduisant ainsi 3 travailleurs sur 4 à évoluer dans le secteur informel. L’entrepreneuriat et l’auto-emploi restent donc l’une des principales sources de revenus pour les jeunes diplômés et adultes peu qualifiés. Nos actions menées conjointement avec nos deux partenaires permettent d’améliorer durablement les conditions de vie de ces personnes à travers l’accès à une formation technique et professionnelle de qualité et le développement de leur potentiel d’employabilité. Le complexe éducatif De La Salle (DLS) à Douala offre de nombreux programmes de formation variés et de qualité aux jeunes et adultes. La formation couvre tous les niveaux de l’enseignement technique et professionnel dans les filières industrielles et tertiaires porteuses sur le marché de l’emploi. L’accent est mis sur le renforcement de la formation pratique et le développement d’une offre de formations BTS.

ACTEC Rapport d’activité 2018

31


COMPLEXE ÉDUCATIF DLS Optimalisation de l’intégration des jeunes et adultes sur le marché du travail par la diversification et l’amélioration de la qualité de la formation technique et professionnelle

Les Frères des Ecoles Chrétiennes administrent à Douala le Complexe Educatif De La Salle depuis la création du Collège De La Salle en 1954, qui assure aujourd’hui un enseignement secondaire technique à près de 600 élèves des quartiers voisins. Chaque année, le Centre de Formation Professionnelle Continue (CFPC), créé en 2007, accueille plus de 800 apprenants peu qualifiés qui y suivent des cours dans les filières tertiaires et industrielles. Depuis 2015, l’École Supérieure Technique (EST) propose aux jeunes adultes un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) leur permettant d’exercer un métier de technicien qualifié dans les filières porteuses. L’objectif de notre action consiste à accroître l’intégration des jeunes et adultes sur le marché du travail grâce au développement d’une offre de formation technique et professionnelle, variée et qualifiée, répondant aux besoins réels des entreprises locales.

RÉSULTATS 2018 Ecole Supérieure Technique 791 étudiants, dont 247 jeunes

Centre de Formation Professionnelle Continue

femmes, ont bénéficié d’une formation BTS de qualité

1.227 apprenants ont renforcé

186 étudiants de deuxième année

261 salariés d’entreprises ont mis

ont effectué un stage en entreprise

à jour leurs connaissances professionnelles

32

ACTEC Rapport d’activité 2018

leurs compétences

179 enseignants, dont 101 professeurs du Collège, 6 formateurs du CFPC et 9 cadres administratifs ont bénéficié de modules de recyclage technique et pédagogique


CAMEROUN ENTREPRISES L’association Cameroun Entreprises Développement (CED) a été fondée en 2006 en vue de formaliser et renforcer un programme de formation en gestion destiné aux petites entreprises locales. Le succès grandissant du programme a engendré l'ouverture de 5 centres de services et gestion répartis dans plusieurs villes du pays. Chaque année, ces centres accueillent en moyenne 240 entrepreneurs ayant lancé une (petite) entreprise. Notre action consiste à améliorer les conditions de vie des petits entrepreneurs à travers le renforcement de leurs capacités de gestion et un accompagnement personnalisé visant à développer durablement leurs entreprises. En parallèle, celle-ci contribue à initier des jeunes issus de milieux socio-économiques fragiles à l’entrepreneuriat en vue d’exploiter leurs talents individuels.

Développement et pérennisation des petites et très petites entreprises camerounaises par le renforcement des capacités de gestion et l’accompagnement des entrepreneurs

RÉSULTATS 2018 380 micro-entrepreneurs ont amélioré la gestion de leur petite entreprise grâce à la Formation de Base en gestion

65 futurs entrepreneurs ont suivi la formation « Porteurs de projets »

87 entrepreneurs ont suivi une formation spécialisée et 70 d'entre eux sont abonnés au Club des entrepreneurs 23 entrepreneurs ont bénéficié d’un suivi de la performance de leur entreprise en croissance

1.460 élèves de Terminale dans 10 collèges techniques ont suivi un cours sur l’entrepreneuriat et 20 Mini Entreprises sont fonctionnelles

20 enseignants référents ont été formés à la pédagogie entrepreneuriale

ACTEC Rapport d’activité 2018

33


ACTEC AU KENYA Le Kenya est un pays où les inégalités, la corruption et la pauvreté sont encore fort présentes. A Nairobi, 66% de la population vit dans des bidonvilles L’objectif d’ACTEC consiste à rendre la formation professionnelle et technique accessible aux jeunes des bidonvilles de Nairobi et du milieu rural au centre du pays ainsi qu’à lancer des nouvelles formations en phase avec les besoins du marché du travail. Malgré les investissements publics récents, les places disponibles sont très réduites et la formation professionnelle demeure perçue comme un « deuxième » choix. Nos partenaires sont spécialisés dans la formation professionnelle pour les jeunes vulnérables et les micro-entrepreneurs. Localisés dans les zones urbaines et rurales défavorisées, ils offrent une variété de formations professionnelles certifiées. La qualité des exercices pratiques et du matériel didactique sont fondamentaux pour transmettre un savoir-faire pratique, des compétences qualifiantes et, donc, une chance de trouver un emploi ou de créer sa propre entreprise. Pour lutter contre le chômage des jeunes, notre action avec DLS et ECT promeut un enseignement technique et professionnel de QUALITÉ en améliorant la mise en pratique de la méthode DUAL ; soutient l’auto-emploi et le développement durable de l’économie locale et renforce les capacités de nos deux partenaires grâce au développement d’un plan de formation continue et à un coaching institutionnel d’experts externes.

ACTEC Rapport d’activité 2018

35


GROW NAIROBI’S YOUNG TALENT Insertion professionnelle de jeunes défavorisés et des microentrepreneurs des bidonvilles de Nairobi grâce au renforcement de programmes de formation technique en vue d’améliorer leurs conditions de vie

Notre appui vise à améliorer le niveau de vie des jeunes des bidonvilles exclus du système éducatif en leur facilitant l’accès à un emploi grâce à une formation technique et professionnelle de qualité dans les secteurs prometteurs de l’Electricité, de l’Electronique et des Technologies d’Information et de Communication (TIC). Cette action vise également à proposer des modules de formation en gestion entrepreneuriale afin d’aider les micro-entrepreneurs de Nairobi à développer leur business. Le renforcement des capacités organisationnelles et pédagogiques est également priorisé par le biais d’alliances stratégiques.

RÉSULTATS 2018 456 jeunes ont suivi une formation certifiée NITA en Electricité, Electromécanique, Technologie automobile et Plomberie, Soudure et Construction

36

ACTEC Rapport d’activité 2018

93% des jeunes ont réussis

73 professionnels

avec succès leur formation

de 6 entreprises de Nairobi ont suivi un cours sur mesure en soudure


MWANGAZA COLLEGE Mwangaza College à Nakuru a ouvert il y a plus de 42 ans et est devenu un centre de formation professionnelle en 1993. Actuellement, 4 types de formation professionnelle basée sur la pratique sont dispensés pour les jeunes filles et garçons de la région : Esthétique & Beauté, Gastronomie & Catering, Gestion & Comptabilité (technicien commercial, secrétariat et NTIC) et Mode & Design.

Insertion professionnelle des jeunes grâce au renforcement de programmes de formation technique qualifiante

Notre action vise à améliorer la qualité de la formation technique et professionnelle dispensée au sein du Collège grâce à l’extension et l’équipement des différents ateliers et à la formation du staff. L’objectif est de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes afin qu’ils puissent trouver un emploi décent dans un secteur promoteur et ainsi améliorer leur condition de vie et celle de leur famille.

60% des étudiants formés en 2017 ont trouvé un emploi endéans les 6 mois

RÉSULTATS 2018 352 jeunes ont reçu une formation de qualité en Fashion & Design, Food & Beverage, Hair & Beauty, ainsi qu’en informatique

Une boulangerie a été créée au sein du Collège, produisant de nombreux produits (pains, scones, donuts) vendus au sein de Mwangaza, dans 2 écoles et un hôtel de Nakuru. Les recettes permettent déjà à la boulangerie d’être

complètement autofinancée

11 membres du personnel ont reçu une formation sur la protection de l’enfance et l’accès des jeunes filles à l’éducation

ACTEC Rapport d’activité 2018

37


ACTEC AU GUATEMALA Le Guatemala est un pays fracturé, marqué par la pauvreté et par de fortes inégalités. La partie occidentale de l’Altiplano est largement délaissée par le gouvernement Notre action au Guatemala est très ample et vise à réduire les fractures multiples du pays en offrant des formations techniques, professionnelles et entrepreneuriales pour assurer une insertion professionnelle de qualité aux populations vulnérables de l’Altiplano. Notre stratégie intégrale consiste à offrir un service de microcrédit tout en l'associant à un ensemble de services éducatifs et sociaux qui multiplient et renforcent l'impact : alphabétisation financière, orientation professionnelle, formations agricoles, accès aux services de santé de base. Le programme microMBA permet aux micro-entrepreneurs avec un réel potentiel de TRANSFORMER leur activité économique d'autosubsistance en micro ou petite entreprise capable de croître, de se consolider et de créer de l'emploi décent. En renforçant et promouvant les modèles de formation technique DUAL, notre action améliore le niveau de la formation technique dans le pays et l'employabilité des jeunes et des femmes mayas. Ce modèle applique la pédagogie par alternance en milieu rural qui correspond particulièrement bien aux besoins des jeunes provenant des zones rurales habitées par la population indigène d'origine maya. Cette pédagogie combine l'enseignement à l'école avec la pratique agricole dans les petites exploitations familiales, ou avec des stages en entreprises.

ACTEC Rapport d’activité 2018

39


IJA’ - TRAMPOLÍN PARA EL TRABAJO Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et des femmes mayas de l’Altiplano grâce au renforcement du programme de formation technique IJA’

Le défi d’intervenir dans les zones reculées de l’Altiplano où les populations mayas vivent dans des conditions extrêmement difficiles, ACTEC le relève avec FUNDAP depuis 1995. Ce projet favorise l’insertion professionnelle des jeunes et des femmes grâce au renforcement des stages en entreprise et l’application de la méthodologie DUAL. - Amélioration qualitative des formations techniques grâce à l’achat d’équipement de qualité pour les centres fixes et mobiles ainsi que pour les écoles-entreprises. - Renforcement de la méthodologie DUAL en intégrant dans la formation technique un stage obligatoire en entreprise d’au moins 200 heures. - Création d’une nouvelle méthodologie de suivi des étudiants entrepreneurs afin de les accompagner dans la consolidation de leur business.

- Mise en place d’une stratégie de consolidation du modèle d’écoleentreprise afin d’améliorer la durabilité financière du programme IJA’.

RÉSULTATS 2018 4.145 femmes et jeunes de l’Altiplano ont appris un métier. Tous les étudiants de deuxième année, soit 313 jeunes, ont effectué un stage dans une entreprise de la région

40

ACTEC Rapport d’activité 2018

Cette année, FUNDAP a accueilli 75 jeunes sourds-muets dans les 4 Centres technique IJA’ grâce à un accompagnement sur mesure pour assurer leur formation ainsi que leur insertion professionnelle

Ouverture d’un nouveau cours de

Maintenance et réparation de moto afin de répondre à la demande du marché local : 20 jeunes ont été formés en 2018


EMPRENDEDORAS DEL ALTIPLANO L’objectif de notre action avec FUNDAP est d’améliorer les conditions socio-économiques des femmes mayas de l’Altiplano guatémaltèque en renforçant leur micro-entreprise grâce à la création d’une Business School pour Micro-entrepreneurs offrant plusieurs types de formations entrepreneuriales. Il est prévu de valider et de consolider cette nouvelle méthodologie inspirée des meilleures Business School afin de permettre aux microentrepreneurs de l’Altiplano de faire grandir leur micro-entreprise et d’intégrer les circuits formels de l’économie. En créant la Business School pour micro-entrepreneurs, nous renforçons la durabilité et l’amélioration continue des micro-entrepreneurs sur le chemin de l’excellence entrepreneuriale.

Développement socio-économique des communautés rurales et empowerment des femmes mayas grâce au programme transformateur microMBA – Business School pour microentrepreneurs

RÉSULTATS 2018 196 micro-entrepreneurs

En moyenne, les entrepreneurs du microMBA ont

ont participé au programme transformateur de formation entrepreneuriale microMBA

augmenté leurs ventes de 31%

70% des participants sont des femmes entrepreneurs

ont créé au moins un emploi

29% des micro-entrepreneurs

700 femmes ont recu une formation de base en gestion entrepreneuriale au sein du programme IMPULSA de la Business School pour microentrepreneurs

ACTEC Rapport d’activité 2018

41


PROMOTION COMMUNAUTAIRE Promouvoir la santé pour tous et le développement rural grâce à la construction d’une école infirmières et à la formation de réseaux de promoteurs dans les domaines de la santé et du développement agricole

Fondée en 1982, l’ONG FUNDAP a pour mission de contribuer au développement du Guatemala à travers la mise en place de nombreux programmes d’éducation, de santé et de microcrédit. Grâce à cette action, une nouvelle école infirmières sera construite près d'un plus grand pôle urbain, Quetzaltenango, permettant à davantage de jeunes de se former et de disposer d'infrastructures de qualité et d'équipements modernes. L’objectif de cette action est également de consolider et d’étendre un réseau de bénévoles assurant la promotion de la santé dans les communautés rurales éloignées. Cette action vise également à former des promotrices dans des techniques agricoles de base (gestion du potager, élevage d’animaux, élaboration d’un compost, etc.) afin qu’à leur tour ils transmettent leur savoir-faire aux autres membres de la communauté.

RÉSULTATS 2018 PROGRAMME DE SANTÉ

AGENTS MULTIPLICATEURS

Construction d’une nouvelle école technique (2.100 m²) en soins de santé à Quetzaltenango

Afin de promouvoir les bonnes pratiques dans leurs communautés des zones rurales de l’Altiplano:

77 jeunes ont obtenu leur diplôme d’aide-soignant

737 femmes ont reçu une

50% des jeunes diplômés se sont insérés sur le marché de l’emploi afin de contribuer à l’amélioration du système de la santé de leur pays et de leur communauté 42

ACTEC Rapport d’activité 2018

formation de base en santé

488 femmes ont été formées en techniques agricoles


BANCOS COMUNALES En plus de fournir un soutien financier à leurs activités productives pour sortir de la subsistance, la méthodologie Bancos Comunales permet aux femmes de développer leurs capacités, leurs aspirations d’autonomie et de participation (auto-estime, responsabilisation, solidarité, épargne, etc.). Ce projet vise à continuer d’étendre l’action à davantage de régions reculées de l’Altiplano et à proposer un appui intégral aux bénéficiaires du programme. Le taux de remboursement du programme s’élève à 97,77%. Ce taux spectaculairement élevé montre la pertinence et l’efficacité de la méthodologie et des mesures prises pour éviter les effets désastreux du surendettement. Il est le résultat du travail très professionnel et de l’expérience accumulée de FUNDAP pour éviter l’endettement nocif de ces femmes.

Développement socio-économique des communautés rurales et empowerment des femmes mayas grâce au programme de microcrédit solidaire Bancos Comunales

RÉSULTATS 2018 Le nombre total de bénéficiaires de Bancos Comunales s’élève aujourd’hui à 32.864 femmes organisées dans

1.840 banques

Cette année, l’apport direct d’ACTEC a permis à 765 nouvelles femmes organisées en

51 banques d’intégrer le programme

Les bénéficiaires du programme reçoivent un appui intégral : - Formation entrepreneuriale - Formation technique et professionnelle - Attention médicale - Assistance agricole

ACTEC Rapport d’activité 2018

43


FORMATION DUAL Renforcer l’insertion professionnelle des jeunes des quartiers défavorisés de la capitale et des femmes de la région d’Antigua, grâce à une formation technique qualifiante basée sur la pédagogie DUAL

Créé en 1988 dans un bidonville de la capitale, Kinal est un centre de formation technique qui promeut une formation technique de qualité, reposant sur le modèle DUAL. ACOE collabore avec ACTEC depuis 1995 pour la construction, l’équipement et le lancement de l’Ecole Hôtelière Las Gravileas à Antigua. Le modèle DUAL propose un apprentissage en alternance entre une formation pratique en entreprise et une formation scolaire dans une école professionnelle. Les formations développent des compétences professionnelles demandées sur le marché du travail. L’apprentissage de soft skills, compétences liées au savoir-être comme la gestion du temps, l’assertivité, la délégation, le leadership, la communication, la gestion du stress…, vient compléter la formation technique et garantit l’insertion professionnelle des jeunes.

RÉSULTATS 2018 KINAL

ACOE

2 École-Entreprises

1.316 femmes vulnérables du

« Taller Express » et « OverXak » permettent à 24 étudiants de mécanique automobile et informatique, minutieusement sélectionnés, de faire un stage rémunéré tout en contribuant à la durabilité financière de l’école

1.734 élèves des quartiers défavorisés de la capitale ont reçu une formation technique et professionnelle de qualité

44

ACTEC Rapport d’activité 2018

département de Sacatepéquez ont reçu une formation technique dans les domaines de la gastronomie-cuisine, coutureconfection et artisanat


FORMATION EN ALTERNANCE Avec nos partenaires FUNDAP-ICEFAT et ASONUFED, nous voulons contribuer à l’amélioration de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes issus des communautés rurales au Guatemala, grâce au renforcement de la pédagogie en alternance spécialement adaptée aux jeunes issus du

milieu rural.

Cette pédagogie combine l’enseignement à l’école avec la pratique agricole dans les petites exploitations familiales ou avec des stages en entreprise. La formation par alternance permet aux jeunes de se former tout en continuant à participer aux travaux agricoles sur les terres familiales. Les Centres de Formation en Alternance sont créés et gérés par des associations de parents des communautés rurales en collaboration avec le Ministère de l’Education guatémaltèque – MINEDUC

Insertion socio-professionnelle durable des jeunes de milieux ruraux grâce à la pédagogie par alternance et au renforcement des associations éducatives existantes

RÉSULTATS 2018 ICEFAT

ASONUFED

2.042 jeunes de zones rurales isolées ont reçu une

40 centres éducatifs ont été renforcés

formation dans les centres éducatifs

175 professeurs et directeurs ont bénéficié d’une formation grâce à la plateforme virtuelle Digital Grow, reconnue et validée par le Ministère de l’Education

1.975 jeunes reçoivent une formation en alternance de qualité et créent leur propre projet productif

124 professeurs ont reçu le diplôme officiel en « Formacion Basica en el sistema de Alternancia »

ACTEC Rapport d’activité 2018

45


APPUI AU MONDE RURAL Développement socio-économique de femmes entrepreneurs des communautés rurales grâce à l’amélioration de la production et de la commercialisation de leurs produits et renforcement du modèle de l’école

La Fundación para el Desarrollo integral (FUDI) est une fondation guatémaltèque qui a pour mission de développer des projets d'éducation et de formation. En 1993, FUDI a développé un centre technique agricole - UTZ SAMAJ - dans la zone rurale de Tecpán pour offrir des formations spécialement conçues pour les agriculteurs de la région. L’objectif est de former les petits entrepreneurs agricoles aux techniques de construction, gestion de production sous serres et commercialisation des produits. En 2003, FUDI a également développé un centre technique pour offrir des formations spécialement destinées aux femmes indigènes, leur permettant de développer leurs activités génératrices de revenus. Conscient du rôle que la femme est amenée à jouer dans l’économie au sein de sa famille et de sa communauté, le centre IXOQ’I accompagne ces femmes de milieu rural de manière intégrale.

RÉSULTATS 2018 IXOQ’I

UTZ SAMAJ

198 femmes entrepreneurs font partie de la nouvelle

109 jeunes agriculteurs ont suivi une formation de

Association des producteurs leur permettant de commercialiser leurs produits (confitures, gelées, vanneries, artisanats, etc.)

technicien agricole

648 femmes mayas ont été formées à IXOQI dans des nombreux cours du centre

46

ACTEC Rapport d’activité 2018

30 agriculteurs, anciens étudiants, font partie de l’Association des producteurs Notre partenaire a organisé la commercialisation des produits issus de sa production et de celle de l'Association d'une valeur de 140.000 €


BECAS PARA LAS NIÑAS Bien que leur scolarité se soit améliorée ces dernières années, de nombreuses jeunes filles des zones rurales du Guatemala demeurent encore en dehors du système éducatif. Environ 1/3 d’entre elles abandonne l’école après seulement 6 ans de scolarité. Il est primordial de continuer à investir pour garantir l’accès et la permanence des enfants des zones rurales dans le système scolaire. Grâce à un système de parrainage, ACTEC et FUNDAP assurent la scolarité complète des jeunes filles, leur offrant de meilleures opportunités pour leur avenir. Le programme repose sur 3 axes : - Appui financier à la jeune fille durant les trois dernières années de primaire ou les trois premières années de secondaire ; - Formation, suivi et tutorat de la jeune fille ; - Sensibilisation et formation des parents pour assurer leur engagement à ce que leur fille poursuive sa scolarité.

« Les problèmes pèsent moins que les rêves » María Jennifer González Pascual est une jeune fille de 12 ans vivant à Quetzaltenango et qui rêve de devenir institutrice. Bien qu’évoluant dans le monde rural, où la majorité des femmes détiennent un faible niveau de scolarité, Jennifer rêve de poursuivre ses études et aspire à de meilleures opportunités pour elle et sa famille. Actuellement en 6ème primaire, elle a pu réaliser ses 3 dernières années d’école grâce au projet Becas qui lui a permis de dépasser ses difficultés et de s’instruire pour un meilleur avenir. Son futur lui appartient et elle est heureuse de savoir que les autres se soucient d'elle afin qu’elle puisse continuer à avancer.

Une opportunité pour étudier, une opportunité pour la vie pour les jeunes filles de l'Altiplano guatémaltèque

RÉSULTATS 2018 3.007 jeunes filles du Guatemala ont poursuivi leur scolarité grâce aux bourses financées par

des parrains européens

ACTEC Rapport d’activité 2018

47


ACTEC EN HAÏTI Dans le pays le plus pauvre des Caraïbes, l’exil parait être la seule perspective pour des jeunes confrontés à un environnement socio-politique instable La période post-séisme de 2010 met en lumière la difficulté de relever un pays où tout est à construire. Former des citoyens avec les compétences humaines et professionnelles pour bâtir Haïti est le défi qu’ACTEC veut relever avec ses partenaires. ACTEC intervient de manière stratégique et ciblée en appuyant trois partenaires actifs dans tout le pays et spécialisés dans la formation technique. Grâce à notre action, 2.670 jeunes amélioreront leur employabilité; l’utilisation des TICs et la modernisation de l’enseignement bénéficieront à 17.000 d’entre eux. Des Bureaux Pédagogiques accompagneront de manière durable 26 écoles et 400 professeurs. L’essor du tourisme, appuyé par le gouvernement, est encouragé par le développement d’une formation hôtelière pilote à école EHMA. Ce centre sera agrandi et sa méthodologie répliquée auprès d’autres centres techniques. Une École&Entreprise sera également mise en place pour améliorer la formation pratique des élèves et diversifier les revenus de l’école à moyen et long terme. L’intervention verra ses impacts positifs multipliés par des collaborations avec les pouvoirs publics, d’autres acteurs éducatifs et de nombreuses synergies entre acteurs privés et publics, nationaux et internationaux.

ACTEC Rapport d’activité 2018

49


MASTER CHEFS Extension de l’École Hôtelière de La Saline et amélioration des formations pour renforcer l’insertion professionnelle des jeunes L’école est devenue la référence en formation hôtelière pour les autorités publiques chargées de la formation professionnelle

L’école hôtelière de La Saline a ouvert ses portes en novembre 2012, dans un des bidonvilles les plus pauvres de la capitale. Originellement prévue pour 100 élèves, l’École Hôtelière a connu un grand succès grâce à la rigueur et la qualité de ses formations. Plus de 200 élèves se sont inscrits en 2016 et il est devenu absolument nécessaire d’étendre et de diversifier ses infrastructures pour accueillir ces étudiants. L’extension de l’atelier productif récemment mis en place permettra d’augmenter la capacité d’autofinancement de l’école. Le soutien à l’insertion professionnelle des diplômés est renforcé à travers l’organisation de stages professionnalisants dans le secteur hôtelier.

RÉSULTATS 2018 210 élèves

60% des jeunes diplômés,

Dans le cadre des activités pour le

ont suivi une formation de qualité parmi les trois filières proposées : cuisine, bar/restaurant et hébergement

soit 126 élèves trouvent un travail dans les 6 mois après la fin de leurs études

respect de l’environnement,

50

ACTEC Rapport d’activité 2018

4 activités de formation ont été organisées pour les professeurs

les éléves ont participé à : un séminaire sur la gestion des déchets, une journée de sensibilisation sur le développement durable et 4 rencontres avec des responsables d’hôtels


ECOLE PROFESSIONNELLE ST JOSEPH ARTISAN L’accès aux ressources informatiques et à Internet est extrêmement réduit : seulement 11% des haïtiens ont accès à Internet. Dans de nombreux domaines, la maîtrise des technologies de l’information et l’accès à internet est aujourd’hui un prérequis indispensable pour améliorer ses connaissances et avoir accès à un emploi. ACTEC va soutenir l’informatisation d’écoles défavorisées tout en procurant des débouchés supplémentaires à des élèves informaticiens fraîchement diplômés. Aussi, en plus de cette filière d’un an en informatique, les filières électricité, plomberie et réfrigération ont été choisies et développées au sein de l’école selon les besoins constatés sur le marché du travail.

Une formation technique de qualité porteuse d’emploi Créée suite au séisme de 2010, l’école professionnelle St Joseph Artisan met, depuis 2012, à la portée de jeunes haïtiens une formation technique de bon niveau à Port-au-Prince, et ce, grâce à la qualité de sa méthodologie et à un haut degré d’exigence pédagogique

RÉSULTATS 2018 La nouvelle Spécialisation Solaire a accueilli pour la première année 16 étudiants et a permis à l’école de s’équiper de matériel de pointe pour devenir une référence dans la

formation en Energie solaire en Haïti

L’Ecole-Entreprise de l’EPSJA a travaillé sur 6 chantiers qui ont permis de faire travailler 11 anciens diplômés et de générer un bénéfice de

12.000 euros

Depuis le lancement de l’Ecole, sur 255 diplômés :

65% sont en poste 16% seulement sont en recherche d’emploi 7% ne sont plus en contact avec l’EPSJA 11% ont repris des études ou sont partis à l’étranger.

ACTEC Rapport d’activité 2018

51


HAÏTI EN MARCHE Appui aux activités du Bureau de Développement et amélioration de la qualité de la formation avec un Bureau Pédagogique et des écoles pilotes jouant un rôle modèle dans tout le pays

Responsables de 17 écoles classiques, 3 écoles normales et 5 centres professionnels, les Soeurs Salésiennes forment pas moins de 15.000 élèves chaque année et travaillent d’arrache-pied pour leur donner la meilleure formation possible. Afin de les appuyer dans leur mission, notre action prévoit deux axes: - Appui au Bureau de Développement : renforcer les capacités humaines, matérielles et financières du Bureau de Développement lui permettant d’assurer un meilleur service aux œuvres éducatives de la Province. - Appui au Bureau Pédagogique : améliorer la qualité de la formation et du matériel didactique & professionnel dans les écoles classiques et les centres professionnels; renforcer la formation des cadres (directrices d’écoles, censeurs, etc.) et des professeurs.

RÉSULTATS 2018 15.000 élèves sont formés dans les 17 écoles classiques, 3 écoles normales et 5 centres professionnels 45 professeurs ont bénéficié d’un suivi personnalisé pour la mise en place de

l’Approche par compétence 52

ACTEC Rapport d’activité 2018

410 enseignants dont 53% de femmes ont amélioré leurs compétences grâce à 7 formations disciplinaires et 9 formations pédagogiques

170 jeunes sont impliqués dans les Gouvernements scolaires 300 jeunes ont participé aux activités du groupe Citoyen Actif pour Reconstruire Haïti


MAINS OUVERTES Fondées dans les années 70 par 2 institutrices belges qui se sont établies en Haïti, les 4 écoles des Mains Ouvertes proposent une éducation primaire et secondaire à des enfants issus de familles vivant dans la misère. Ces écoles sont depuis 1985 sous la responsabilité de partenaires locaux. Depuis lors, ACTEC encadre et assiste l’ASBL belge Mains Ouvertes dans la gestion et l’appui aux 4 écoles haïtiennes : - Amélioration de la qualité de l’enseignement prodigué par les écoles Mains Ouvertes et réhabilitation de 2 centres touchés par l’ouragan Matthew (octobre 2016); - Appui financier à des centaines d’enfants haïtiens afin qu’ils puissent poursuivre leur scolarité au sein des 4 écoles MO grâce à un système de parrainages.

Les Écoles Mains Ouvertes s’intéressent à des enfants issus de familles très pauvres qui sont rejetés d’autres centres scolaires parce qu’ils ne peuvent pas payer leur scolarité ou parce qu’ils sont en grave situation de décrochage scolaire

RÉSULTATS 2018 3.018 jeunes issus de familles

École Deux Mapous

pauvres bénéficient d’une scolarité dans une des 4 écoles Mains Ouvertes

Le nouvel espace bar/restaurant et la cuisine ont permis à l’école de générer des revenus : location de l’espace par des écoles hôtelières et

54% sont des filles

service traiteur 8 événements couverts 3.000 USD de recettes en 8 mois

63 professeurs des 4 écoles ont amélioré leurs compétences 300 bourses octroyées aux élèves des Mains Ouvertes

277 parrains européens

ACTEC Rapport d’activité 2018

53


ACTEC EN COLOMBIE Marquée par un demi siècle de conflit armé et par le narcotrafic, la société colombienne doit faire face à de nombreux défis 27,8 % de la population vit toujours sous le seuil de pauvreté national (2015), l’emploi informel représente entre 60 et 70% de l’emploi total, les inégalités de revenus restent préoccupantes, la corruption constitue un problème sérieux, les zones rurales sont fortement marginalisées, etc. Notre action en Colombie vise à contribuer à la construction de la paix et la réduction des inégalités de revenu grâce à la formation technique et entrepreneuriale des plus démunis. Pour ce faire, ACTEC a développé avec ses partenaires deux programmes pilotes transformateurs, véritables LABORATOIRES DE PAIX : le microMBA et le modèle 360°. Nos programmes cherchent à renforcer aussi bien les compétences des micros et agro-entrepreneurs afin de leur permettre de gérer une activité rentable et créatrice d'emploi de manière durable, que les capacités des mères adolescentes pour qu'elles puissent s’extraire de leur situation de pauvreté et de vulnérabilité extrême en leur permettant de trouver leur place dans la société. Ce programme cherche à promouvoir une société équitable et sans pauvreté extrême, en réduisant les inégalités et en favorisant un développement économique inclusif.

ACTEC Rapport d’activité 2018

55


LABORATOIRE DE PAIX L'inclusion sociale et économique des populations vulnérables est atteinte grâce au programme pilote transformateur microMBA

La méthodologie microMBA cherche à métamorphoser les capacités des micro-entrepreneurs pour que leur microentreprise devienne une activité rentable et durable, créatrice d’emplois. Autour de ce programme, développé avec INTERACTUAR à Medellin et la Fondation CARVAJAL à Cali, sera créé la Business School pour Microentrepreneurs (BSM), qui a pour objectif d’appuyer la permanence et l’amélioration continue des micro-entrepreneurs sur le chemin de l’excellence entrepreneuriale.

RÉSULTATS 2018 INTERACTUAR

CARVAJAL

IMPACT

788 entrepreneurs

162 entrepreneurs

Interactuar

ont participé aux programmes de

ont participé aux programmes de la BSM à Cali, dont 127 dans le programme microMBA

la BSM à Medellin, dont 310 dans le programme renforcé microMBA En zone rurale, 400 agro-

entrepreneurs ont amélioré la gestion de leur entreprise grâce aux programmes Semillero, microMBA et Alumni

56

ACTEC Rapport d’activité 2018

L'équipe du microMBA a suivi 6 formations pour mieux encadrer et coacher les microentrepreneurs

64 % d’augmentation de ventes en moyenne

223 emplois ont été créés 155 emplois ont été formalisés Carvajal 42 % d’augmentation de ventes en moyenne

189 emplois ont été créés 103 emplois ont été formalisés


MAMA EN ACCIÓN Notre objectif est de consolider le modèle 360°, programme pilote d’appui intégral pour les mères adolescentes : appui psychologique, suivi médical, scolarisation, formation technique. Ce renforcement se fait à trois niveaux : - Amélioration de l'autonomie financière de Juanfe grâce à de nouvelles stratégies pour l'Ecole-Entreprise de boulangerie; - Accroissement de l'employabilité des mères-adolescentes par la création de cours d'inclusion professionnelle de courte durée et des formations en entreprenariat; - Développement du département de transfert de méthodologie. Notre action permet ainsi d’extraire ces mères adolescentes de leur condition d’extrême pauvreté, de les propulser sur le marché du travail et de leur faire prendre leur place en tant que femmes et mères responsables.

Formation intégrale et insertion professionnelle des mères adolescentes de Cartagena Juanfe a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux illustrant son professionnalisme et l’efficacité de son action. Son programme est devenu un modèle à suivre en Colombie et en Amérique Latine

RÉSULTATS 2018 493 mères adolescentes ont changé de vie grâce au programme intégral

383 jeunes filles ont trouvé un travail à l'aide du Bureau d’Emploi de Juanfe

Cette année, l’École-Entreprise de boulangerie a réalisé des ventes pour plus

6 mères adolescentes ont été

de 146.000 euros

activité génératrice de revenus par la vente des

Le département de transfert de méthodologie a réalisé 1 transfert à Medellín et a échangé avec 10 institutions intéressées par son modèle

produits de boulangerie au sein de leur communauté

encadrées pour initier une

ACTEC Rapport d’activité 2018

57


ACTEC EN ÉQUATEUR En Équateur, le taux de pauvreté de 23% reste élevé et les inégalités socio-économiques sont encore très marquées Parmi les défis à relever par l’Équateur pour assurer un développement durable et équitable du pays malgré les récentes difficultés économiques, l’éducation est primordiale et, particulièrement, l’adéquation entre l’enseignement technique et les besoins du marché du travail. ACTEC s’inscrit dans les préoccupations gouvernementales définies dans le plan national 2013-2017 et intervient de manière stratégique et ciblée. Concrètement, nous appuyons trois centres de formation technique de référence afin d’offrir un avenir aux jeunes défavorisés, un nouveau départ aux adultes en situation précaire et de meilleures perspectives d’évolution professionnelle aux ouvriers. Grâce à notre action, 4.100 jeunes amélioreront leur employabilité, 4.070 adultes augmenteront leurs revenus et 2.770 jeunes bénéficieront des formations poussées en TICs. Un programme pilote de formation entrepreneuriale pour les jeunes sera aussi développé. Nous intervenons à Guayaquil, poumon économique du pays où se concentrent paysans en exil et poches de pauvreté et à Esmeraldas, l’une des provinces les plus démunies du pays. L’intervention verra ses impacts positifs multipliés par des collaborations avec une dizaine d’autres unités éducatives et le développement de synergies entre acteurs privés et publics.

ACTEC Rapport d’activité 2018

59


MONTEPIEDRA Améliorer l’employabilité des jeunes et ouvriers vulnérables en développant leurs compétences techniques et professionnelles afin de contribuer à leur progrès socioéconomique, dans une optique communautaire et de développement durable

L’Unité Educative Montepiedra a été créée en 1999 à Guayaquil pour offrir à des jeunes défavorisés et à des travailleurs peu qualifiés des programmes de formation répondant aux besoins de l’industrie locale. Notre action prévoit : - Un renforcement institutionnel par la formation pédagogique et technique des directeurs et professeurs ; - La digitalisation de l’enseignement par la formation de 30 enseignants à l’utilisation des Nouvelles Technologies de l’Information ; - La construction et les équipements d’un atelier de réfrigération destiné à la formation des techniciens en maintenance ; - L’organisation de synergies avec d’autres instituts de formation de la ville.

RÉSULTATS 2018 207 élèves ont reçu une formation supérieure de qualité en électricité, mécanique et réfrigération grâce aux nouveaux équipements didactiques 70 élèves du secondaire inférieur ont suivi 70 TP

60

ACTEC Rapport d’activité 2018

62 élèves de deuxième année ont

836 ouvriers de Guayaquil

réalisé un stage au sein des 34 entreprises partenaires

ont suivi des cours en réfrigération, soudure, mécanique et électricité

70 parents d’élèves ont suivi 3 modules de formation sur le respect de l’environnement

105 mères de famille ont été initiées aux bases de l’informatique


CAPACITANDO ESMERALDAS PARA LA COSTA Les Salésiens de Don Bosco sont présents en Équateur depuis 1973 et comptent 22 œuvres éducatives dans le pays. Le Collège Domingo Savio, fondé en 1961 à Guayaquil, et l’Unité Educative María Auxiliadora (UESMA), créée en 1992 dans la ville d’Esmeraldas, proposent une éducation technique de qualité et des formations professionnelles à des jeunes défavorisés, des personnes exclues du marché du travail et des ouvriers du secteur industriel. L’objectif de cette action est d’offrir des programmes de formation répondant aux besoins spécifiques de l’industrie locale. Les jeunes entrent ainsi plus facilement sur le marché du travail tandis que les adultes acquièrent de nouvelles compétences, augmentent la productivité de leur activité professionnelle et améliorent leurs conditions de vie.

Amélioration de l’employabilité des jeunes et adultes vulnérables par la modernisation des formations technique et informatique, le renforcement institutionnel et la création d’une formation pilote en entrepreneuriat

RÉSULTATS 2018 1.788 élèves ont suivi une formation technique de qualité

367 adultes (dont 95% de femmes) ont suivi une formation professionnelle 66 élèves du Bachillerato Técnico ont suivi un stage en entreprise

157 femmes entrepreneurs ont reçu une formation en gestion leur permettant d’améliorer leurs capacités économiques pour la gestion de leur petit commerce

Construction et équipement d'un laboratoire polyvalent numérique pour la formation technique et générale des élèves

59 professeurs ont amélioré leurs compétences techniques et pédagogiques 50 professeurs ont été sensibilisés aux bonnes pratiques environnementales et à l’égalité de genres ACTEC Rapport d’activité 2018

61


ACTEC AU SALVADOR La situation de post-guerre et le phénomène des maras positionnent le Salvador comme le quatrième pays d’Amérique Latine le plus violent Dans ce contexte, les femmes et les jeunes sont les principales victimes. Sans véritables opportunités pour sortir du cercle vicieux de la pauvreté, ces groupes demeurent en marge de la société et particulièrement vulnérables face aux nombreuses violences, du fait de leur fragilité extrême. Pour y apporter une réponse efficace, ACTEC a initié avec son partenaire FUSAI son programme pilote microMBA permettant d’opérer une véritable métamorphose des bénéficiaires, qui deviennent alors des acteurs de changement et de construction de la paix dans leur communauté. Les premiers résultats obtenus lors de la phase pilote de 2016 en matière d’augmentation des revenus, de création d’emplois et de formalisation des emplois sont significatifs. Le développement du programme microMBA et la création d’une Business School pour micro-entrepreneurs permettront de consolider et de pérenniser cet impact. Ce programme, modèle d’inclusion sociale et économique puissant pouvant inspirer de nombreuses institutions privées et publiques, nationales et internationales, s’ancre parfaitement dans les priorités du gouvernement salvadorien définies dans le Plan Nacional para la Sostenibilidad del Proceso de Pacificación de PrePaz.

ACTEC Rapport d’activité 2018

63


FUSAI Consolidation du programme transformateur microMBA et création de la Business School pour microentrepreneurs

Pour apporter une réponse durable aux phénomènes de gang et à la violence du pays, ACTEC a initié avec son partenaire FUSAI son programme pilote microMBA permettant d’opérer une véritable métamorphose des petits entrepreneurs, qui deviennent alors des acteurs de changement et de construction de la paix dans leur communauté. Le développement du programme microMBA et la création du Département BSM (Business School pour micro entrepreneurs) permettront de consolider et de pérenniser l’impact de ce programme transformateur.

RÉSULTATS 2018 145 entrepreneurs

8 institutions nationales et internationales

ont suivi le programme microMBA

sont sensibilisées au programme : Fundación del Valle (Espagne), CONAMYPE (Salvador), CORDES (Salvador), Integral (Salvador), la Coopération Internationale des Pays-Bas, la Municipalité de Santa Tecla

30 micro-entrepreneurs ont suivi le programme Semillero leur permettant d’acquérir les notions de base de la gestion d’entreprise

64

ACTEC Rapport d’activité 2018

(El Salvador), TRIAS (Belgique) et Via Don Bosco (Belgique)


11 pays pays participants Belgique, Allemagne, Cote d’Ivoire, Espagne, Finlande, France, Italie, Luxembourg, Maroc, Pays-Bas, Portugal

Du 5 novembre au 5 décembre 2018, la 16e édition des Olympiades d’Étude Solidaire a été organisée par ACTEC, en partenariat avec l’ONG espagnole COOPERA et la Fondation française des Apprentis d’Auteuil. En Belgique, les jeunes ont étudié pour soutenir les jeunes équatoriens de l’établissement UESMA et contribué au financement des équipements de la salle informatique et de l’atelier de mécanique industriel du collège.

Les Olympiades d’Étude Solidaire sont une action innovante d’éducation au développement et de sensibilisation à la solidarité, à travers laquelle les jeunes et les entreprises peuvent s’investir et soutenir des projets de coopération

ILS EN PARLENT

RÉSULTATS 2018

« L'idée au départ me semblait un peu "complexe" à porter avec nos jeunes: une réserve par rapport à leur appropriation du concept, à leur capacité d'empathie sur un projet associatif. Mais c’était sans compter sur leur envie d'être responsabilisés et d'être perçus autrement que comme des mineurs isolés. Ils ont aimé les vidéos qui présentaient le projet, ont posé des questions et se sont expliqués entre eux. Merci vraiment ! »

En Belgique

(Muriel, 35 ans, animatrice, Pôle Solidarité - France)

103 salles d’étude 4.877 jeunes solidaires 51.630 heures/euros En Europe

45.729 jeunes solidaires 524.180 heures/euros ACTEC Rapport d’activité 2018

67


RAPPORT FINANCIER La générosité de nos donateurs constitue la meilleure preuve de la pertinence de notre action : elle répond à la motivation profonde et solidaire de nos concitoyens. Le staff d'ACTEC et nos partenaires du Sud remercient nos donateurs pour leur confiance dans notre capacité à "faire la différence" dans la vie de nos bénéficiaires. Carrefour de l'Europe, la Belgique compte une longue tradition de collaboration avec les autres pays de notre continent. Dans son élan de solidarité vers les populations du Sud, ACTEC s'inscrit dans cette tradition et a tissé des partenariats européens en faveur de notre action. Cette synergie avec des fondations belges et européennes permet d'enrichir notre travail de développement et d'en multiplier les fruits.

ACTEC Rapport d’activité 2018

69


BAILLEURS PUBLICS

Un subside de 41.919 € a été octroyé par WBI

La Direction de Développement (DGD) cofinance notre programme «Un métier pour tous».

au profit du projet de renforcement de la qualité de l’enseignement technique en Haiti

Ce programme permet la réalisation de nos actions de développement dans 8 pays du Sud.

Total subside DGD en 2018 : 3.288.881 €

L'Union européenne cofinance notre Programme microMBA & Business School pour Microentrepreneurs au Guatemala

70

ACTEC Rapport d’activité 2018


DONATEURS PRIVÉS 9 fondations partenaires en BELGIQUE

18 fondations

partenaires en EUROPE

7.667 dons reçus 1.016.125 € récoltés

BELGIQUE ASBL Mains Ouvertes - Liège Fondation J.F. Peterbroeck - Bierges AIMFR - Bruxelles Guatemala Hulpcomité - Bonheiden Fondation de Bonne Volonté - Bruxelles Alliance de Miséricorde - Bruxelles Fondation Besix - Bruxelles Fonds Colibri - Gand Liège Aide Haïti - Liège

EUROPE Fondation LIMMAT - Suisse UNINTER Stiftung - Suisse IECD - France Fondation de France FIDESCO - France Fondation Schneider - France Solidarieta Internazionale - Italie Fundación del Valle - Espagne Fondo Pireneos - Espagne Fundación Roviralta - Espagne Fundación Mainel - Espagne APDIF - Espagne COOPERA - Espagne Misiones Salesianas - Espagne Manos Unidas - Espagne Don Bosco Mundo - Allemagne Franz-Josef Kreuels Stiftung - Allemagne Fundación Juan Felipe - Europe

ACTEC Rapport d’activité 2018

71


REVENUS

4.481.962 €

DÉPENSES

4.477.021 €

ACTEC Rapport d’activité 2018

73


COMPTE DE RÉSULTATS

74

ACTEC Rapport d’activité 2018


BILAN

ACTEC Rapport d’activité 2018

75


ACTEC UN METIER POUR TOUS NOS PARTENAIRES


Profile for ACTEC ONG

Rapport Annuel 2018  

Rapport Annuel 2018  

Profile for actecong
Advertisement