Issuu on Google+

Manuel de dĂŠcouverte et d'activitĂŠ

Dinim


Sommaire Les fêtes de Tichri 1. Roch Hachana : Le jour du jugement 2. Roch Hachana : Le jour de la sonnerie 3. La téfila et le vidouye pendant le jour de Kippour 4. Le calendrier de la fête de Souccot 5. La mitsva de la soucca

9 12 16 22 27

Rythme de la vie juive 6. Le calendrier de l’année juive 7. Les temps forts du Chabbat 1 8. Les temps forts du Chabbat 2 9. Savoir se repérer dans un ‘houmach (1) 10. Savoir se repérer dans un ‘Houmach (2)

33 38 42 46 50

‘Hanouka 11. L’histoire de ‘Hanouka 12. Mieux vivre et comprendre la fête de ‘Hanouka

55 62

Nourriture et bérakhot 13. A la découverte des bérakhot 14. Des berakhot particulières !

69 75

Comportement 15. La mitsva de bal tach’hit: Ne détruis pas ! 16. Tou Bichvat : le nouvel an des arbres 17. La mitsva de hachavat avéda 18. Tu ne voleras pas !

80 85 90 94

Pourim 19. L’histoire de Pourim 20. Les mitsvot de Pourim

98 102

Pessa’h 21. Les principales mitsvot de la fête de Pessa’h 22. La haggada de Pessa’h 23. Le ‘hamets pendant Pessa’h 24. Yom Haatsmaout : Le jour de l’indépendance d'Israël

107 113 117 122

Chavouot 25. De Pessa’h à Chavouot 26. Chavouot : le don de la Torah 27. Les 10 commandements

8 | Vie juive / Talmud Torah

126 130 135


|9


Quel rapport y a t-il entre la balance et la justice ?

10 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 1

Roch Hachana : le jour du Jugement 1 Le jour du jugement -

Création du monde, première faute, premier jugement, première Téchouva . . . Rabbi Akiva a dit : « A Roch Hachana, Adam a été créé. Il a fauté et a été jugé par Hachem. Il s’est repenti de sa faute et Hachem lui pardonna ». Hachem dit alors à Adam : « en ce jour là, tes enfants seront jugés, et si ils se corrigent Je l’accepterai, Je me lèverai de mon trône de justice, Je m’assiérai sur le trône de miséricorde, et Je leur pardonnerai » (Zohar tome 3)

Consigne

Relie les 5 verbes suivants aux expressions en hébreu qui leur correspondent. Expressions en hébreu

Verbes du texte à l'infinitif

Créer Fauter

Juger Repentir

Pardonner

Questions Quelles leçons pouvons-nous apprendre de cet enseignement de Rabbi Akiva ?

Débat : Est-il suffisant de demander pardon après avoir fait une « bêtise » pour être pardonné ?

| 11


2 Le 1er Tichri célèbre la création du monde. Plus précisément ce jour correspond à la date anniversaire de la création du premier homme et de la première femme. Ce jour est aussi le début de la nouvelle année du calendrier Juif. Mais Roch Hachana est surtout le jour du jugement pour tous, En ce jour, particulièrement, nous reconnaissons que Hachem est notre Roi et qu’Il nous juge. Tous les hommes passent devant Lui, un par un, et Il compte les fautes et les mérites de chacun. Selon le Talmud, ce jour-là, Hachem ouvre trois livres, celui des Justes, celui des impies (fauteurs) et celui réservé à ceux qui ne sont ni justes, ni impies et Il y inscrit chacun selon son mérite. Rabbi Krouspedaï a dit au nom de Rabbi Yo’hanan : Trois livres sont ouverts le jour de Roch Hachana, le livre des méchants absolus, celui des Justes parfaits et celui des (gens) moyennement honnêtes. (Talmud Roch Hachana 16 b)

Ce texte du Talmud nous apprend ensuite que le sort des deux premières catégories est immédiatement tranché, tandis que le sort des « » est suspendu jusqu'à Yom Kippour.

Questions ? 1) Combien y-a-t-il de jours de Roch Hachana à Yom Kippour ? 2) Comment appelle-t-on en hébreu la période de Roch Hachana à Yom Kippour ? 3) D’après toi à quoi doivent servir ces jours ?

Débat : Nos Sages nous disent que chacun doit se considérer à chaque instant comme Pourquoi ?

12 | Vie juive / Talmud Torah


3 Une histoire

La veille de Roch Hachana, au coucher du soleil, Rav Haïm se tenait à sa fenêtre, regardant les passants dans la rue. Soudain, il appela l’un d’entre eux et l’invita chez lui. L’homme entra dans la maison et le maître de maison lui dit : « Que ferais-tu si tu trouvais un portefeuille rempli d’argent dans la rue ? » « J’essaierai immédiatement de le rendre à son propriétaire. » « Mais es-tu sûr que tu feras cette Mitsva ? » lui demanda le Rabbin et il le laissa partir. Il invita un autre homme et lui posa la même question. « Maître, vous savez comme je suis pauvre », expliqua l’homme. « Je dois reconnaître que je rapporterais l’argent à la maison afin de nourrir mes nombreux enfants. » « Vas-t-en ! Tu es mauvais ! » répondit le Rabbin. Puis il posa la même question à un autre homme qui lui répondit : « Mon Cher Maître ! Vous nous avez toujours enseignés qu’il y a deux forces dans le coeur d’un homme, une qui le pousse vers le bien et l’autre qui l’en éloigne. Et vous nous avez dit que ces forces opposées s’affrontent et que parfois l’une est plus forte que l’autre. Par conséquent, comment puis-je répondre à votre question ? Lorsque je trouverai le portefeuille, mes deux forces s’affronteront et je verrai laquelle sera la plus forte. » « Tu es un sage » lui dit Rav Haïm et il l’embrassa.

!?

A l'oral : Quel est le message contenu dans cette histoire ?

Cite des situations dans lesquelles tu as été obligé de choisir entre une bonne et une mauvaise action.

| 13


Cours 2

Roch Hachana : le jour de la sonnerie 1 Le choffar La Mitsva essentielle du jour de Roch Hachana consiste à écouter les sonneries du Choffar. C’est la raison pour laquelle Roch Hachana s’appelle aussi : le jour de la sonnerie ( ). Le but de la sonnerie du Choffar est de réveiller les consciences, de bouleverser les coeurs afin de faire Téchouva en ce jour de jugement (Rambam Hilkhot Téchouva 3, 4 ).

Le septième mois, le premier du mois, sera pour vous une convocation sainte; vous ne ferez aucun travail, ce sera pour vous un jour de sonnerie. ( Bamidbar 29, 1)

Questions 1

Parmi ces animaux entoure ceux à partir desquels on peut confectionner un choffar.

Indice: Le Choffar peut provenir d’un animal domestique ou sauvage cachère.

Eléphant

Bouquetin Questions 2

Questions 3

Bélier

Rhinocéros

Taureau

Chèvre

De préférence quelle Choffar utiliserons-nous pendant Roch Hachana ? Explique pourquoi.

Quelles bénédictions récite-t-on avant de sonner du Choffar ? (Pour répondre à cette question utilise un Ma’hzor (Sidour) de Roch Hachana)

…………… …… ………………… ……………… ……………… ……………… ……………… ……………… 14 | Vie juive / Talmud Torah

Cerf


2 Les sons du Choffar 1) Les différents sons du Choffar  La Tékia ( , sonnerie ) : un son long et ininterrompu. Les Chévarim ( La Téroua (

, brisés ) : série de trois petits sons brefs , clameur ) : série de neuf sons rapides.

_______

_______ _______

__ __ __

__ __ __

__ __ __

Chaque son est représenté par une lettre 2) Les différentes sonneries du Choffar  Pendant Roch Hachana, lorsque le Baal Tokéa sonne du Choffar, il associe de différentes manière ces trois sons ensemble. Ce qui donne plusieurs combinaisons possibles. Trois sonneries (combinaisons de sons) sont effectuées juste avant, pendant et lors de la répétition du Moussaf.

Consigne 1 Dessine les sons de chaque combinaison et compte-les. Combinaisons de sons

Dessine chaque combinaison

Compte le nombre de sons

Total =

Consigne 2 Sachant que ce groupe de sonneries : , , est répété trois fois, avant, pendant et lors de la répétition du moussaf, calcule le nombre total de sons effectués en tout. Consigne 3 Sachant que nos Sages, nous recommandent d’entendre 100 sons afin de nous acquitter de la Mistva du Choffar. Combien de sons manque-t-il pour en obtenir 100 ? (Ces sons complémentaires sont effectués à la fin du Kaddich qui suit la répétition du moussaf) Pour les plus malins Numérote sur la frise, en rouge, les 4 moments où pendant la Téfila du matin on sonne du Choffar.

Chéma Israël

Amida

Répétition de la Amida

Lecture de la Torah

Moussaf

Répétition du Moussaf

Alénou Léchabéa’h

| 15


3 Une histoire qui sonne bien! Rabbi Lévy Itzhak de Berdichev annonça qu’il cherchait un homme pour sonner le Choffar à Roch Hachana. De nombreux fidèles se présentèrent alors à la Synagogue. Un homme riche entra et le Rav lui demanda : A quoi penses-tu lorsque tu sonnes le Choffar ? L’homme répondit : je pense au peuple d’Israël. Non ! Tu ne seras pas la personne qui sonnera le Choffar, répondit le Rav. Une deuxième personne entra et le Rav lui demanda : A quoi penses-tu lorsque tu sonnes le Choffar ? Je pense au jour où viendra le Messie. Non ! Tu ne seras pas la personne qui sonnera le Choffar, répondit le Rav. Finalement un troisième homme entra. C’était un simple et pauvre fidèle. Lorsque le Rav lui posa la même question qu’aux précédents, l’homme répondit : Rav, je ne suis qu’un pauvre Juif qui travaille très dur pour nourrir mes enfants. Lorsque je sonnerai le Choffar, je prierai Hachem de m’aider à trouver un bon travail pour subvenir aux besoins de ma famille… En entendant cela, le Rav répondit : c'est toi qui sonnera le Choffar pour Roch Hachana.

Questions ? D’après toi, pourquoi Rabbi Lévy Itzhak de Berdichev fait-il ce choix ?

16 | Vie juive / Talmud Torah


Roch Hachana: Le jour de la sonnerie

| 17


Cours 3

La Téfila et le Vidouye du jour de Kippour Yom Kippour est le jour le plus important de l’année. Il clôture la période de préparation des commencée avec Roch Hachana. L’essentiel du jour de Kippour est de faire une véritable et sincère Téchouva. En ce jour, on doit reconnaître et regretter toutes nos fautes commises durant l'année envers Hachem et envers son prochain. Cependant, le jour de Kippour ne pardonne pas les fautes commises envers les hommes c’est à nous d’aller demander pardon à chaque personne que l’on aurait pu blesser.

18 | Vie juive / Talmud Torah


1 Le

de Yom Kippour

Yom Kippour est une journée entièrement consacrée à la prière. La veille de Kippour, l’office de l’après-midi ( ), donne le ton de la journée à venir car la Amida (silencieuse) s’achève par un Vidouye (confession). Le Vidouye est si important qu’il sera répété à la fin de chacune des 5 Amidot de Kippour. C'est une Mitsva de la Torah d'avouer ses fautes. L'essentiel du consiste à dire :  «Hachem, j'ai fauté involontairement, j'ai fauté volontairement, je me suis rebellé contre Toi, j'ai fait telle et telle chose, et maintenant je le regrette, j'ai honte de mes actions et je ne recommencerai plus … ».

Le se fait debout la tête inclinée. Il est dit à voix basse Le jour de Kippour le est récité au pluriel (exemple : Questions 1

Pourquoi faire le

Questions 2

Pourquoi le

Questions 3

Pourquoi utilisons-nous le pluriel lors du

= nous avons fauté).

la tête inclinée ?

, est-il récité à voix basse ?

?

Le premier pas de la Téchouva qui est le plus important et, en même temps, le plus difficile, c’est le Vidouye, la confession. En fait ce n’est pas Hachem qui a besoin d’une confession de notre part car Il nous connaît parfaitement. Mais c’est pour nous-mêmes que nous la faisons. Faire un Vidouye c’est plutôt s’avouer à soi même que l’on a fauté. Si l’on ne sait pas reconnaître que l'on s'est trompé ou que l'on a mal agi on ne pourra jamais devenir meilleur et s'améliorer. Questions 4

Pourquoi est-il necessaire de reconnaître ses erreurs ?

Débat : Pourquoi est-il si difficile de reconnaître ses erreurs ?

| 19


2 Les 5 Téfilot de Yom Kippour 1. Les prières quotidiennes

Consigne 1 En utilisant tes connaissances, relie chacune des Téfilot suivantes avec sa traduction. Consigne 2 Numérote ensuite dans l’ordre chronologique chacune de ces prières.

Office supplémentaire des jours de fête Office du soir

Office du matin

Office de l'après-midi 2. Les prières particulières de Yom Kippour Le jour de Kippour deux prières particulières supplémentaires sont rajoutées : ce sont le et la Le est la première prière de Kippour. Elle permet d’annuler tous les voeux, obligations, serments, promesses et engagements religieux que nous avons faits durant l'année (bien évidemment, cela ne peut pas annuler les engagements pris vis-à-vis d'autrui). La est le dernier office de Yom Kippour. On demande à Hachem de « sceller » notre inscription dans le Livre de la Vie. A la fin de cette prière, qui ne se terminera qu'à la sortie des étoiles (la fin du jeûne), on sonnera le Choffar, en signe de joie. Débat : Pourquoi la journée de Yom Kippour commence-t-elle par la prière du

Conclusion Place dans le bon ordre les 5 principales Téfilot de Yom Kippour. 1 20 | Vie juive / Talmud Torah

2

3

4

5

?


3 Histoire de réfléchir ! Le jour de Kippour, certaines personnes décident, en plus du jeûne, de ne pas parler pendant plus de 24h ( ). Seuls les mots et les mélodies de la téfila les accompagneront pendant cette journée. En effet, la parole nous permet tout au long de l’année de communiquer avec notre entourage, afin d’apprendre, d’informer et de mieux comprendre le monde qui nous entoure. Cependant, savons-nous toujours utiliser ce merveilleux moyen de communication de façon pertinente et juste ? L’histoire qui suit nous donne matière à réfléchir sur ce sujet.

Peut-on tout dire ?

Quelqu'un se présenta un jour auprès du Rabbin de la ville dans laquelle il habitait et lui dit : - Savez-vous ce que je viens d'apprendre sur le boulanger de mon quartier ? - Un instant, lui répondit le Rabbin. Avant que tu me racontes quoi que ce soit, j'aimerais te poser quelques questions. En effet, reprit le Rabbin, avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de vérifier ce que l'on veut dire. Premièrement quelle est ton intention ? Es-tu bien intentionné vis-à-vis de lui ? - Pour être honnête, non. Il est vrai que récemment nous avons eu une dispute... - Très bien. Donc tu risques de déformer et d'exagérer ton propos à cause de cette dispute. Deuxièmement ce que tu veux m'apprendre sur lui, est-ce quelque chose de positif ? - Ah non ! Au contraire. - Donc, continua le Rabbin, tu veux me raconter de mauvaises choses sur quelqu’un avec qui tu es en dispute, n’est-ce-pas ? Troisièmement est-ce utile ? Est-il utile pour lui que je sache ce que tu veux me raconter ? - Non. Pas vraiment. Et le Rabbin de conclure, si ce que tu as à me raconter est exagéré, mal intentionné et inutile pour toi alors pourquoi vouloir me le dire ?

| 21


4 Activité Consigne  Coche la ou les bonnes réponses Combien de temps dure Yom Kippour ? 24h 25h 26h 2. A partir de quel âge doit-on jeûner toute la journée ? Pour les garçons: 11 ans 12 ans 13 ans Pour les filles: 11 ans 12 ans 13 ans 3.Le jour de Yom Kippour nous ne pouvons pas porter de… ? Chaussures en cuir Ceinture en cuir Chapeau en cuir 4. Quel est le nom de a première prière de Yom Kippour ?  5. Quelle est la date selon le calendrier hébraïque de Yom Kippour ? 1 Tichri 9 Tichri 10 Tichri 6. Numérote les Téfilot de Yom Kippour dans le bon ordre ? 7.Que veut dire ? Ouverture (des portes du ciel)

Fermeture (des portes du ciel

Annulation des voeux

8.Quand commence Yom Kippour ? Avant la tombée de la nuit A la tombée de la nuit

Après la tombée de la nuit

9. Quand se termine Yom Kippour ? Au coucher du soleil A la tombée de la nuit

Après la tombée de la nuit

10. Comment se termine la prière de la ? On sort un Séfer Torah On mange des sucreries 11.Qu’est-ce-que le Ma’hzor ? Un chant de Kippour Un livre de prière

On sonne du Choffar

Le chapeau du Rabbin

12.Quel est le texte de la Haftarah de Min’ha de Kippour ? Le Livre de Jonas Le Livre de Yéochoua La Méguilat Esther 13. Qu’est-ce que le Un beignet au sucre

? Dire ses fautes

Ne pas parler pendant Kippour

14. Quelle Mitsva devons-nous faire la veille de Kippour ? Bien manger Dormir Donner de la Tsédaka 15. Que doit-on faire à la fin de Kippour ? Commencer la Soucca Réciter la Havdala

Réciter la Bénédiction de la Lune

16. Dans quel office parle-t-on du Cohen Gadol et de son rôle pendant Kippour ? 22 | Vie juive / Talmud Torah


| 23


Cours 4

Le calendrier de la fête de Souccot Au cours de cette activité, avec un de tes camarades, tu vas construire le calendrier du mois de Tichri et en particulier de la période de Souccot. Après avoir lu les informations ci-dessous, vous compléterez au fur-et-à mesure le calendrier qui se trouve sur la feuille d’en face.

Etape 1 : Yamim Tovim et ‘Hol Hamoed • Souccot débute le 15 Tichri. • Selon la Torah, Souccot dure 7 jours, soit : 1 jour de fête ( ) + 6 jours de demi-fête ( ). ème ) s’ajoute aux 7 jours de Souccot. • Un 8 jour de fête ( C’est Chémini Atséret ( ). • En dehors d’Israël, chaque Yom Tov est doublé. • Donc le 1er jour de fête de Souccot sera suivi d’un 2ème Yom Tov, pris sur le jour suivant. Question : combien reste-t-il alors de jours de demi-fête ? Le 8ème jour de Chémini atséret sera aussi doublé. Donc on rajoutera un 9ème jour de fête. En résumé : 7 jours de Souccot = 2 jours de fête ( + 2 jours de Chémini Atséret = 2 jours de fête (

) + 5 jours de demi-fête )

Consigne  1. Entoure en rouge, dans le calendrier, les jours de Yom Tov ( ) 2. Ecris en bleu, au dessus des dates, le nom des jours suivants : et 3. Ecris en noir, en dessous des dates, les jours de et en rouge les jours de

Etape 2 : les jours particuliers Le dernier jour de 'Hol Hamoed ( Le deuxième jour de Chémini Atséret ( ( )

Consigne

) s’appelle Hochaana Raba ( ). ) se déroule la fête de Sim’hat Torah

écris en vert, les noms de ces deux évènements:

et

Etape 3 : Asséret Yémé Téchouva Consigne c omplète de 10 premiers jours du calendrier du mois de Tichri 1 et 2 Tichri : Roch Hachana.

• Entoure les dates en rouge et écris au-dessus le nom de la fête. 3 Tichri : Jeûne de Guédalia. • Au-dessus de la date, écris le nom du jeûne. 10 Tichri : Yom Kippour. • Entoure la date en rouge et écris au-dessus le nom de la fête. 1er au 10 Tichri : Asséret yémé téchouva • Colorie les cases au crayon à papier. 24 | Vie juive / Talmud Torah


LE CALENDRIER DU MOIS DE TICHRI

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

| 25


Mieux comprendre la période de Souccot

Consigne N  umérote chaque événement avec sa définition.

1

2

3

4

5

6

26 | Vie juive / Talmud Torah

Durant ces jours, nous veillerons à respecter l’esprit de la fête (joie, habillement, repas en famille ou entre amis sous la Soucca). On évitera notamment tout travail qui n’est pas en rapport avec la fête. C’est aussi la fête des récoltes. Elle nous rappelle la protection divine accordée pendant la sortie d’Egypte, sous forme de nuées de gloire (Anané Hakavod).

En ce jour de joie, tous les « travaux » interdits le Chabbat, le seront aussi, à l’exception de l’allumage du feu (à partir d’un feu déjà existant) cuire de la nourriture et transporter des objets en dehors d'un lieu privé. Ce jour marque la fin du cycle annuel de la lecture du Séfer Torah à la Synagogue. A cette occasion, nous dansons joyeusement avec les rouleaux de la Torah (Sifré Torah) à la Synagogue. C’est le dernier jour pour la Mitsva des Arbaat Haminim. C’est un jour de ‘Hol Hamoed (demifête). Notre jugement commencé à Roch Hachana se termine en ce jour. Aussi, nous veillons et étudions toute la nuit qui le précède, dans l’espoir d’un jugement favorable.

C’est une fête à part. C’est aussi un Yom Tov. Elle dure deux jours. Cette fête clôture la fête de Souccot. Les Mitsvot liées à la fête de Souccot s’arrêtent. La Mitsva du Loulav est terminée, cependant on mange encore dans la Soucca, le premier soir, sans réciter la bénédiction de Léchève BaSoucca. A l’office de Moussaf, on récite la prière pour la pluie ( ).


| 27


28 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 5

La Mitsva de la Soucca Introduction Après cette période de Téchouva et de travail sur soi pendant les 10 premier jours de Tichri, dès la fin de Kippour, nous exprimons nos bonnes résolutions en nous dépêchant d’accomplir avec joie la Mitsva de la construction de la Soucca. Pendant la fête de Souccot, c’est la joie qui est à l’honneur. Souccot est appelé . Souccot est la dernière des 3 fêtes de pélerinage , à l’époque du Beith Hamikdache, c’était l’occasion pour tout Israël de se retrouver à Jérusalem. De nos jours aussi, la fête de Souccot est souvent l’occasion de partager d’agréables moments sous la Soucca avec sa famille, ses amis ainsi qu’avec les autres membres de la Communauté.

1 La fête de Souccot dans la Torah  2 dans des cabanes vous habiterez pendant 4 sept jours … 43 afin que vos générations sachent que dans des Souccot J’ai fait habiter les enfants d’Israël quand Je les ai fait sortir du pays d’Egypte … (Vayikra 23)

Questions ? 1) Selon le verset 43, pourquoi devons-nous résider dans une Soucca ? 2) Dans son commentaire sur le verset 43, Rachi explique le mot « Souccot » par l’expression (nuées de gloire). a) D’après l’explication de Rachi, pourquoi devons-nous résider dans une Soucca ? b) Combien y avaient-il de nuées ? Quels étaient leurs rôles ? c) D’après toi, quel rapport y-a-t-il entre les

et la Soucca ?

Pour les plus malins Pourquoi célébrons-nous Souccot pendant le mois de Tichri et non pas au mois de Nissan ?

| 29


2 Les règles de la construction de la Soucca Une Soucca dont la hauteur est supérieure à 20 coudées (≈ 10 mètres), n’est pas valable… Celle qui n’a pas 10 Téfa’him (≈ 1 mètre), ou celle qui n’a pas 3 cotés ou celle qui laisse passer plus de lumière que d’ombre n’est pas valable. ( Michna soucca 1,1 )

Questions 1 Nos Sages enseignent que nous devons considérer la Soucca comme une demeure provisoire Durant les 7 jours, on fera de la Soucca sa demeure fixe et de sa maison une demeure provisoire. ( Michna soucca 2,9 )

Selon ce principe de « demeure provisoire » réfléchis et explique : a) Pourquoi une Soucca de plus de 20 coudées (≈ 10 mètres), n’est-elle pas valable ? b) Pourquoi une Soucca qui n’a pas au moins 10 Téfa’him (≈ 1 mètre), n’est-elle pas valable ? Questions 2 A l’aide du verset suivant (Vayikra 23,42) : « dans des cabanes vous habiterez pendant 7 jours …», explique pourquoi une Soucca qui n’a pas 3 côtés, n’est pas valable :

Questions 3 Nos Sages nous enseignent : « Si on a étendu un drap au-dessus (du toit) de la Soucca à cause du soleil, ou en-dessous (du toit) à cause de la chute des feuilles […] ce n’est pas valable ». (Michna Soucca 1,3) a) Quelle règle peut-on déduire de cet enseignement en ce qui concerne le toit de la Soucca ( )? b) Le toit de la Soucca ce dit « ce mot ?

Pour les plus malins Comment savoir si un

30 | Vie juive / Talmud Torah

» en hébreu. Quelle remarque peux-tu faire sur la racine de

ne laisse pas passer plus de lumière que d’ombre ?


3 La Mitsva de résider dans une Soucca

Quelques règles pour passer une bonne fête de Souccot

1. Pendant les 7 jours de Souccot nous devons vivre dans la Soucca, de façon à ce que la Soucca soit notre domicile principal et la maison notre domicile secondaire. On prendra en particulier tous ses repas dans la Soucca. 2. II est interdit de prendre ses repas en dehors de la Soucca pendant les 7 jours. Si on ne mange pas de pain (ou de Mézonot) on peut consommer des mets en dehors de la Soucca. De même, on peut manger moins de 30 grammes de pain ou de Mézonot en dehors de la Soucca. 3. Bien qu’il soit permis de prendre des mets sans pain en dehors de la Soucca, il est préférable de fixer deux véritables repas par jour dans la Soucca, un le soir et l'autre durant la journée. 4. S'il pleut, on est exempte de manger dans la Soucca et on peut prendre son repas à la maison. 5. Si au cours du repas, il commence à pleuvoir, on finira de manger à la maison. Si la pluie cesse, on n’a pas l’obligation de retourner dans la Soucca mais on achèvera son repas à la maison où on récitera également le Birkat Hamazone. 6. Les 2 premiers soirs de Souccot (en dehors d’Israël), on a l'obligation de consommer au moins un Kazayit (≈ 30gr) de pain dans la Soucca, même si il pleut. 7. On doit également dormir dans la Soucca, à moins que le temps ne soit pluvieux ou qu'on soit inconfortable. 8. Un malade est bien évidemment exempte de résider dans la Soucca. 9. Lors d’un repas accompagné de pain, nous devrons réciter la bénédiction de « Léchev Basoucca» juste après celle sur le pain « Hamotsi Lé’hem Min Haarets ».

| 31


4 Ce que j'ai retenu ! Consigne Répond aux questions suivantes 1) Pendant combien de jours dure la fête de Souccot ? D’après la Torah : En Israël : En dehors d’Israël : 2) Pourquoi fête-t-on Souccot ? 3) Quel est le nom du 7ème jour de Souccot ? 4) Pendant quel jour de fête se déroule Simhat torah ? 5) Pourquoi célébrons-nous Simhat torah ? 6) Quelles sont les deux principales différences de Yom Tov par rapport à chabbat ? 7) Quelles sont les principales règles pour qu’une Soucca soit cachère ? 8) En quoi consiste la Mitsva de la Soucca ? 9) Comment doit-on considérer notre maison pendant la fête de Souccot ? 10) Avant de prendre un repas dans la Soucca, quelle bénédiction devons-nous réciter ? 11) A

, pendant la Téfila du Moussaf, un changement intervient, lequel ?

12) La bénédiction de

se fait avant ou après la bénédiction sur le pain (

)?

13) Si le 1er soir de Souccot, au moment du Kiddouch, il se met à pleuvoir, que devons-nous faire ? 14) Peut-on manger une pizza en dehors de la Soucca ? 15) Peut-on manger une salade en dehors de la Soucca ?

32 | Vie juive / Talmud Torah


Illustration sortie d'Egypte avec les nuĂŠes de gloires

Illustration famille dans une Soucca

| 33


34 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 6

Le calendrier de l’Année Juive Dans cette séance, avec l’aide de ton professeur de tes camarades et de tes connaissances vous allez construire le calendrier de l’Année Juive. Si tu es bien attentif aux consignes et aux indices, avec un peu d’astuce, tu pourras trouver les solutions. Choisis un de tes camarades pour travailler avec lui.

1 Les mois Consigne

Voici 4 tableaux qui représentent les 4 saisons de l’année. Recopie dans l’ordre les mois qui correspondent à chaque saison.

Automne

Hiver

Printemps

Été

1

4

7

10

2

5

8

11

3

6

9

12

Pour t’aider voici un indice : Ce sont les mois de l’année, mais quel désordre !

Pour les plus malins

Connais-tu les noms des saisons en hébreu ?

Automne : ………………………… Hiver : ………………………… Printemps : ………………………… Eté : …………………………

| 35


2 Les fêtes et événements Consigne 1

Replace dans le tableau ci-dessous les mois de l’année dans l’ordre.

Consigne 2

A l’aide des symboles suivants trouve la fête ou l’événement correspondant.

Mois

Fêtes / événements

Symboles

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

Pour t’aider voici un indice : ce sont les différents événements de l’année, mais dans le désordre !!

36 | Vie juive / Talmud Torah


3 Les dates Consigne

Après chaque devinette, écris la date qui convient.

Pour t’aider voici 2 indices. Indice 1 : dans le calendrier juif, le mois comporte 29 ou 30 jours. Pour cet exercice, on considérera tous les mois comme comportant 30 jours. Indice 2 : voici les dates à placer correctement : 1 – 5 – 6/7 – 9 – 10 – 14 – 15 – 15 – 15 – 17 – 25 Conseil : au crayon, barre au fur-et-à mesure les solutions que tu trouves.

Devinettes : 1. Roch Hachana tombe le début du mois : 2. Kippour tombe à la fin du premier tiers du mois : 3. Souccot tombe au milieu du mois : 4. ‘Hanouka tombe quelques jours avant la fin du mois : 5. Tou Bichvat tombe au milieu du mois : 6. Pourim tombe juste avant le milieu du mois : 7. Pessa’h tombe au milieu du mois : 8. Yom Haatzmaout tombe quelques jours après le début du mois : 9. Chavouot dure 2 jours ( en dehors d'Israël ) : 10. Le Jeûne du mois de Tamouz tombe un peu après le milieu du mois : 11. La date du Jeûne du mois de Av ( Ticha Beav ) tombe juste avant celle de Kippour :

| 37


4 Les fêtes et événements Consigne 1

Date

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

38 | Vie juive / Talmud Torah

 près avoir vérifié avec ton professeur que tes réponses précédentes sont justes, A place toutes les informations que tu as obtenues dans le tableau suivant. Mois

Fêtes / événements

Description


Consigne 2  Pour compléter ce calendrier, voici plusieurs informations qui correspondent aux fêtes et aux événements de l’Année Juive : 1) numérote chaque bandelette en fonction du mois qui lui correspond. 2) E nsuite, après avoir vérifié et corrigé tes réponses avec ton professeur, découpe et colle chaque bandelette dans la case qui lui correspond. Astuce : Q  uand tu auras plusieurs bandelettes à coller sur une même case, colle l’extrémité des bandelettes correspondant à une même case ensemble et colle ensuite l’ensemble dans la case.

" Après environ 2000 ans d’exil, le Peuple Juif peut à nouveau s’installer librement sur la terre de ses ancêtres.

C’est un jour de Téchouva vis-à-vis d’Hachem mais aussi vis-à-vis des hommes.

C’est le début du siège de Jérusalem par Nabuchodonosor, roi de Babylone, qui dura 3 ans et qui s’acheva par la destruction du 1er Temple.

Nous sommes en plein hiver et c’est pourtant le Nouvel An des fruits.

C’est une semaine de joie et de retrouvailles en dehors de la maison.

Au pied du Har Sinaï, Hachem se dévoile. Le Peuple Juif accepte alors d’accomplir toute la Torah.

40 jours après le Don de la Torah, Moché arrive au moment où les Béné Israël font la faute du veau d’or. Les Tables de la Loi sont brisées.

Le 1er et le 2ème Temple de Jérusalem sont détruits à la même date. Nous observons un Jeûne en souvenir de ce triste événement.

Grâce à l’intervention d’Esther et de Mordékhaï, le Peuple Juif est sauvé des « mains » d’Haman. C’est un véritable jour de joie.

Un petit groupe de Cohanim (les Makabim) résistent à l’invasion gréco-syrienne. Ils repoussent leurs ennemis et reconstruisent le Temple.

Après 210 ans, le Peuple Juif quitte l’Egypte sous la conduite de Moché.

C’est le nouvel an. C’est le temps de faire le bilan de l’année passée. C’est un jour de jugement.

| 39


Cours 7

Les temps forts du Chabbat (1) Chacun d’entre nous, en fonction de sa propre histoire personnelle, de sa famille, de ses amis, de son éducation, du lieu dans lequel il vit, pratique et vit le Chabbat à sa manière. Dans la vie Juive le Chabbat à une place particulière, au point que le jour du Chabbat est comparé à une Reine (Chabbat hamalka) que l'on accueille avec joie. En effet, le Talmud raconte que rabbi ‘Hanina, à l’entrée du Chabbat, avait l’habitude de se revêtir de ses plus beaux habits et de dire au moment de sortir de chez lui : Sortons à la rencontre de la Reine Chabbat. Pour pouvoir te permettre, toi aussi, d’enrichir ton Chabbat, allons ensemble à la rencontre de la Reine Chabbat.

1 Mon Chabbat ! Consigne Dans cette « ronde » du Chabbat, inscris librement quelques-unes des activités que tu accomplis ce jour-là.

Samedi soir

Samedi après -midi

Vendredi soir

ChaBbat

Samedi matin

A l'oral : r aconte à l'ensemble de la classe un aspect ou un moment du Chabbat que tu aimes bien. Explique pourquoi. 40 | Vie juive / Talmud Torah


2 Le Chabbat !

Même si chacun d’entre-nous vit le jour du Chabbat à sa manière, ce jour particulier a son propre rythme.

Consigne 1 Avec tes camarades et ton professeur, essayez de retrouver les différents moments qui composent cette journée du Chabbat.

Consigne 2 Une fois vos réponses inscrites sur le tableau de la classe, recopie-les dans la « ronde » ci-dessous.

Samedi soir

Samedi après -midi

Vendredi soir

ChaBbat

Samedi matin

| 41


3 Les différents moments du Chabbat Pour chaque rubrique

Consignes Numérote l’ordre chronologique des différents événements. Relie les expressions en hébreu et en français, quand cela est nécessaire. Le Chabbat avec la Communauté : Les Téfilot.

1

Prière du Chabbat soir

2

Prière du Chabbat matin

3

Amida supplémentaire

4

Prière du Chabbat après-midi

Question ? Selon le calendrier Juif, quand commence la journée?

Le Chabbat en famille : les repas

Kiddouch du Chabbat 1

1er repas du Chabbat

2

2ème repas du Chabbat

3

3ème repas du Chabbat

Chants de Chabbat Question ? Avant quels repas devons-nous réciter le Kiddouch ?

Le début et la fin du Chabbat :

1

Préparatifs du Chabbat

2

Accueil du Chabbat

3

Sortie du Chabbat / havdala

Question ? Quelle expression utilisons-nous à la sortie du Chabbat pour nous souhaiter « une bonne semaine » ?

42 | Vie juive / Talmud Torah


| 43


Cours 8

Les temps forts du Chabbat (2) Le Chabbat, oui ! Mais comment ?

Les préparatifs du Chabbat Pour apprécier ce jour, il est bien que chaque membre de la famille participe aux préparatifs du Chabbat. Cela consiste essentiellement à arranger la maison et à préparer les repas du Chabbat, pour pouvoir être plus libre et détendu pendant ce jour. Se baigner et mettre de beaux habits font aussi partie des préparatifs en l’honneur du Chabbat.

44 | Vie juive / Talmud Torah


1 Le vendredi soir

1 L’accueil du Chabbat / A la maison : Hadelakat Nérot Cette Mitsva est réservée en priorité à la Maîtresse de maison. L’habitude est que la maman allume 2 bougies, se couvre les yeux des deux mains et prononce ensuite la Bénédiction sur les Lumières.

2 A la synagogue / Ce poème a été écrit par Rabbi Chlomo Alkabetz Halévi au 16ème siècle. Il est chanté à la Synagogue le vendredi soir pour accueillir le Chabbat avant la prière de Arvit. Ce chant compare la rencontre entre Israël et le Chabbat à la rencontre d’un fiancé avec sa fiancée. Refrain : « allons mon bien-aimé, à la rencontre de la fiancée ! Accueillons le Chabbat »

3 Le Kiddouch du vendredi soir A la maison, les ………. sont allumées par maman avant le début de Chabbat et la table est dressée. Deux belles …………. recouvertes d'un napperon et une coupe de …….… sont aussi posées sur la table. Le père entouré de sa famille récite le ………………, sur un verre de vin, il honore ce jour particulier. L’habitude est que chacun ………… un peu de ce vin. Ensuite après s’être ……… ………. ………, on prononce la bénédiction sur les 2 pains et on distribue un ……………. à chacun. Le repas peut alors commencer, accompagné des ……….…. …… …………… et des commentaires de la paracha de la semaine. A la fin du repas, on récite le ……………. ……………..

Peux-tu aider cette maman qui a oublié l’ordre des mots de la Bénédiction des Lumières de Chabbat !

Réponse :

……………………………………….

Dans ce refrain, à qui est comparé le Chabbat ? En lisant ce refrain, à quoi te fait penser cette rencontre ? Dans la dernière strophe de ce poème, à qui est comparé le Chabbat ? D'après ces informations quelles attitude devrions-nous avoir vis-à-vis du Chabbat ?

Pour savoir comment se déroule la soirée du vendredi, complète ce texte . vin bougies Kiddouch 'hallot (Pains)

.

Birkat Hamazon goûte morceau lavés les mains chants du Chabbat

| 45


2 Le samedi matin Le Chabbat matin, c’est l’occasion de retrouver tous tes amis et le reste de la Communauté à la Synagogue. Un moment important de cette matinée nous réunit tous autour du Séfer Torah. La Paracha de la semaine est alors lue en public.

4 La lecture de la Torah / Juste après la Amida, nous écoutons la lecture de la Torah : c’est la Kériat HaTorah. Le Chabbat matin, au minimum 7 hommes de plus de 13 ans sont appelés par leur prénom en hébreu pour monter à la Téva où est posé le Séfer Torah. Ils prononcent une Bénédiction avant et après la lecture de la Torah.

5 Le Moussaf Après la lecture de la Torah, nous récitons une seconde Amida, c’est le Moussaf. Cette prière est ajoutée les jours particuliers, comme le Chabbat.

Chaque fête du calendrier est l’occasion d’une lecture particulière dans le Séfer Torah. Parfois 3, 4, 5, 6 ou 7 personnes sont appelées à monter à la Torah. Peux-tu dire combien de personnes sont appelées à chacun de ces jours? - Roch ‘Hodech ……. - En semaine le lundi et le jeudi, le Chabbat après-midi et les jours de jeûne ……. - Chabbat matin ……. - Kippour ……. - Yom tov …….

Oui, mais quand ?

Coche les jours où l’on récite aussi le Moussaf :

Roch Hachana Roch ‘Hodech 1er Jour de Pessa’h

Kippour Hanouka Chavouot

Pourim ‘Hol Hamoed Souccot Lag Baomer

Sim’ha Torah Ticha Béav Tou Bichvat

6 Le Kiddouch du Chabbat matin De retour à la maison, avant le repas du midi, on récite le Kiddouch sur une coupe de jus de raisin ou de vin. On se lave les mains individuellement puis on récite la bénédiction sur le pain puis on partage tous ensemble un bon repas. A la fin, on récite le Birkat Hamazon. Pour rendre plus joyeux ce repas, on a l’habitude de chanter des chansons en l’honneur de Chabbat.

Celui qui dit cette bénédiction : du Kiddouch du samedi matin.

est quitte

Pourquoi ce Kiddouch est-il appelé par nos Sages : Kiddoucha Rabba / Le Grand Kiddouch ? Etonnant pour une si petite phrase et en plus, comparé au Kiddouch du vendredi soir… ! A ton avis, pourquoi nomme-t-on ainsi le Kiddouch du samedi matin ?

46 | Vie juive / Talmud Torah


3 La fin du Chabbat

7 La lecture de la Torah /

Quelles sont les personnes que nous ferons "monter" à la Torah en priorité ?

L’après-midi, nous faisons la prière de Min’ha. Après la Amida, nous lisons le premier passage de la Paracha qui sera lue en entier la semaine suivante.

8 Le 3ème repas / On a l’habitude de prendre un troisième repas : c’est la séoudat chlichit. On chante des zémirot : ce sont les chants de Chabbat. Si nous avons mangé du pain, on fera ensuite le birkat hamazone.

9 La sortie du Chabbat

1) Dans quelle bénédiction de la amida se trouve ce passage supplémentaire ?

A la nuit tombée, quand en principe on peut voir trois étoiles dans le ciel, nous faisons, comme tous les soirs de la semaine, la prière de Arvit. On y retrouve les textes du Chéma Israël et de la Amida.

2) Ecris les 2 premiers mots de ce passage ? (C’est ainsi que nous le nommons)

Dans la Amida, on rajoute un passage pour signifier la fin de cette journée de Chabbat et le début d’une nouvelle semaine qui commence.

La Havdala / Pour marquer la fin de Chabbat, nous récitons une prière particulière : La Havdala Pendant cette prière, nous récitons 4 bénédictions. Peux-tu numéroter l’ordre dans lequel se disent ces bénédictions ? Pour t'aider utilise ton Sidour. Sur la différence entre le Chabbat et les jours de la semaine. (

)

Sur une bougie avec plusieurs mèches allumées.

)

Sur du vin ou du jus de raisin. Sur une espèce végétale qui a une bonne odeur.

( (

)

(

)

| 47


Cours 9

La lecture de la Torah le Chabbat matin Savoir se repérer dans un ‘Houmach (1)

1 Introduction Voici un petit texte qui t’explique l’origine mais aussi la façon de procéder à la lecture de la Torah le Chabbat matin. Les quelques mots de vocabulaire que nous avons choisis sont importants, ils te permettront de mieux comprendre et apprécier l’office du Chabbat matin à la Synagogue.

Consigne 1

Relie les mots en hébreu avec leur traduction. Paracha de la semaine Synagogue lecture de la Torah assemblée d’au moins 10 hommes montée (à la Torah) pupitre (table où l’on pose le Séfer Torah) celui qui lit la Torah en public celui qui monte pour lire la Torah fête de la joie de la Torah

Consigne 2

Place les mots en hébreu dans le texte ci-dessous.

Chaque Chabbat, toute la Communauté se réunit au ……………… ……… pour les différents offices de Arvit, Cha’harit et Min’ha. Le samedi matin pendant l’office de Cha’harit, après la Amida, nous avons l’habitude de sortir un Séfer Torah et d’y lire la ………….….… ………….………. . C’est Moché qui a instauré cette obligation de faire une …………… ……………, en présence d’un ……………….. , le samedi, le lundi et le jeudi. Le Chabbat matin, la Paracha de la semaine est divisée en sept parties, que l’on appelle …………. (Alyot au pluriel), entre lesquelles on s’interrompt afin de faire venir (monter) un fidèle à la ……………, pour lire la Torah. Si le fidèle ne sait pas lire le texte de la Torah, c’est le …………… ….……….… qui s’en charge. Cependant, le ……………… qui est appelé à monter à la Torah, devra réciter une bénédiction avant et après la lecture de la Torah. Le texte de la Torah est divisé en 54 Parachiyot qui sont lues en une année. Ce cycle annuel commence et se termine à …………… ……….…. . 48 | Vie juive / Talmud Torah


2 Le ‘Houmach Consigne Voici une page de ‘Houmach, avec ton professeur et tes camarades faites une liste de tous les éléments qui la compose.

Pour vous aider, voici les réponses, mais en hébreu !

| 49


3 Le séfer Torah Voici le même texte que précédemment, mais écrit dans un Séfer Torah, que remarques-tu ?

Questions ? A ton avis, à quoi correspond ce « blanc » en plein milieu du texte ? Peux- tu retrouver dans le ‘Houmach le signe (symbole) qui le représente ? entoure le.

4 Les différences et les points communs entre un ‘Houmach et un Séfer Torah Consigne 1

Complète le tableau suivant.

Support (la matière) Ecriture Qui écrit ? Avec quoi ?

Consigne 2

 oche la case quand un des éléments ci-dessous se trouve dans une page C du ou du

Structure d’une page de…

Nom du livre Nom de la Paracha Chapitre Verset Ponctuation Vocalisation (voyelle) Cantilation Commentaire de Rachi Traduction par Onkellos 50 | Vie juive / Talmud Torah


Conclusion Que faut-il savoir pour se retrouver dans un ‘Houmach ? Séfer : il y en a 5. Leurs noms sont : Béréchit, Chémot, Vayikra, Bamidbar, Dévarim Pérek : chaque Séfer possède plusieurs chapitres. Passouk : dans chaque chapitre, il y a plusieurs versets. Par ailleurs, la Torah est divisée en 54 sections (Paracha).

Travail à faire à la maison Comment se repérer parmi les différents textes du ‘Houmach ? A la Synagogue, il n’est pas toujours facile de suivre la lecture du Séfer Torah, parfois on perd le mot, la ligne ou même la page. Il est utile de savoir se retrouver rapidement dans un ‘Houmach. Sur la page de 'Houmach de cette leçon, colorie au crayon : • En jaune la zone du texte de la Torah. • En bleu la zone du commentaire de Rachi • En vert la zone de la traduction d’Onquelos • En rouge, le nom du Séfer, le nom de la Paracha et le chapitre.

| 51


Cours 10

La lecture de la Torah le Chabbat matin Savoir se repérer dans un ‘Houmach (2) Dans la séance précédente, nous avons appris comment se déroule la lecture du le Chabbat matin et quelles différences il y a entre un et un . Dans cette séance nous allons continuer à découvrir la structure du le contenu général de chacun des livres du .

ainsi que

Enfin, nous ferons quelques exercices pour bien retenir toutes ces nouveautés.

) à la Torah

1 Les différentes montées ( Etape 1 :

 oici 6 passages de la paracha de V choisis dans un . Une nouvelle annotation apparaît dans chacun de ces morceaux.

Consigne 1 Entoure en rouge, dans chaque morceau sélectionné, cette nouvelle annotation.

Etape 2 :  Tu sais sûrement déjà compter jusqu’à 7 en hébreu.

Consigne 2 Avec l'aide d'un camarade, écris en hébreu les chiffres de 1 à 7 dans le tableau suivant. 7

En hébreu Correction

52 | Vie juive / Talmud Torah

6

5

4

3

2

1


Etape 3 :  La paracha de la semaine est divisée en sept parties. Comme tu l’as sûrement déjà compris, ces annotations, que tu as entourées en rouge, correspondent aux différentes personnes qui sont appelées à « monter » à la Torah. Chaque est nommée en fonction de l’ordre des personnes qui "montent", pour lire la Torah de la manière suivante : premier, deuxième, troisième, quatrième, cinquième, sixième, septième. En effet, on nommera en hébreu la 2ème personne qui monte :

Consigne 3 Avec l'aide d'un de tes camarades, écris en hébreu, dans le tableau suivant, le nom des différentes montées. Pour t’aider, utilise l’étape 2. Voici aussi, les noms des différentes

7ème

avec les voyelles :

6ème

5ème

4éme

3ème

2ème

1er

En hébreu Correction Pour les plus malins :  Lors de la lecture de la Torah, qui monte en priorité en 1ère et en 2ème position ?

2 Les 5 livres de la Torah 1) Les noms

Quel désordre ! Les lettres et les noms des 5 livres de la Torah se sont complètement mélangés.

Consigne 1 Essaye de remettre un peu d’ordre et réécris correctement le nom de chaque livre de la Torah et place-les chronologiquement dans le tableau.

5

4

3

2

1

Correction

| 53


2) Les contenus  haque livre de la Torah traite de plusieurs sujets différents, cependant on peut pour chaque C livre dégager un thème principal.

Consigne 2 Ecris (en hébreu), en face de chaque résumé, le nom du livre qui convient.

Qui suis-je ? Ce livre couvre la période (≈ 2300 ans) qui s’étend depuis Adam jusqu’à la mort de Yossef.

Qui suis-je ? Ce livre contient les derniers conseils et recommandations de Moché aux Béné Israël. Les évènements qu’il relate se déroulent à la fin des 40 ans de présence dans le désert, pendant le dernier mois juste avant l’entrée du peuple d’Israël sur sa terre.

54 | Vie juive / Talmud Torah

..................................................

..................................................

Qui suis-je ? Ce livre couvre la période (≈ 210 ans) contenant les événements suivants : la mort de Yossef en Egypte, l’esclavage égyptien, la sortie d’Egypte, le Don de la Torah, la faute du veau d’or et la construction du michkan.

..................................................

Qui suis-je ? Ce livre couvre la période (≈ 40 ans) de présence des Béné Israël dans le désert. Cette période s’étend de la 2ème année de la sortie d’Egypte jusqu’à leur arrivée « aux portes » de la Terre d’Israël, dans les plaines de Moav.

..................................................

Qui suis-je ? Ce livre explique le fonctionnement du michkan ainsi que le rôle et les règles (de pureté et de sainteté) que les Juifs doivent respecter.

..................................................


Travail à faire à la maison Consigne

En utilisant un ‘Houmach, répond aux questions suivantes.

1) Ecris le nom de cette Paracha.

2) Donne la référence précise du 1er verset de cette Paracha. (

)

3) Ecris les 3 premiers mots de ce verset.

4) Donne la référence précise du dernier verset de cette Paracha. (

)

5) Combien de chapitres contient la Paracha ?

6) Donne la référence précise (

) de la 2ème montée à la Torah et écris le 1er mot.

7) Donne la référence précise (

) de la 5ème montée à la Torah et écris le 1er mot.

| 55


56 | Vie juive / Talmud Torah


‘Hanouka A bien des égards, le peuple juif se distingue des autres peuples du monde. Après environ 13 siècles de présence dans leur propre pays, les Juifs sont dispersés à travers le monde. Malgré cette dispersion, connue sous le nom de Diaspora, ils parviennent cependant à préserver, partout où ils se trouvent, leur identité. Depuis leur entrée sur la Terre d’Israël (13 siècles avant notre ère sous la conduite de Yéochoua), jusqu’à leur dispersion (en +70 après la destruction du 2ème Beith Hamikdach) les Juifs durent subir de nombreuses invasions et dominations d’empires très puissants. La conquête de l'Orient par Alexandre le Grand et surtout son entrée triomphante en -333 à Jérusalem marque pour les Juifs le début d'une nouvelle période de leur histoire. La diffusion de l'hellénisme (culture grecque) dans les trois pays habités par la plupart des Juifs de cette époque (la Terre Israël, l'Egypte et la Babylonie) les exposent à des influences culturelles nouvelles, et beaucoup d'entre eux trouvent cela si séduisant qu'ils ne peuvent y résister, même au prix de l'abandon des traditions et des valeurs juives. Et c’est dans ce contexte que débute l’histoire de ‘Hanouka, alors que la terre d'Israël est sous la domination d’Antiochus IV descendant de la dynastie Séleucide.

Dans ces deux leçons sur ‘Hanouka, tu devras utiliser tes connaissances en HistoireGéographie. En effet, l’histoire du peuple juif ne peut pas se comprendre sans connaître l’histoire générale des autres peuples avec lesquels il a vécu. Cependant, l’objectif principal de ces leçons sera de comprendre le sens de la fête de ‘Hanouka ainsi que certaines des mitsvot qui l’accompagnent.

| 57


Cours 11

L’histoire de ‘Hanouka Les ‘Hachmonaïm face à l’invasion gréco-syrienne 1 Se situer dans le temps Consigne  Sur la frise ci-dessous, replace ces différents événements selon leur ordre chronologique. Destruction du 2nd Temple - David et Salomon - Construction 1er Temple - Sortie d’Egypte Retour d’exil - Construction 2nd Temple - Destruction 1er Temple - ‘Hanouka

Exil babylonien / 70 ans

-1300

-1000

EMPIRE…

1

-586

-516

BABYLONIEN

2

4

3

PERSE

5

-165

+70

GRECQUE

ROMAIN

7

8

6

2 Allons à la decouverte de l'histoire de 'Hanouka

1) Alexandre le conquérant

2) Les généraux d’Alexandre

A l'époque du second Temple à Jérusalem, en -336 avant notre ère, le fils de Philippe de Macédoine, Alexandre le Grand succède à son père.

A la mort d’Alexandre (-323) ses quatre principaux généraux se disputent son empire au cours de longues guerres.

Grand admirateur des Grecs (Yévanim) et de leur mode de vie, ce jeune roi très ambitieux, alors âgé de 20 ans, veut s’emparer de l’empire perse pour continuer l’oeuvre de son père.

Deux d’entre-eux, Ptolémée qui a pris possession de l’Egypte et Séleucus qui s’est emparé de la Syrie, de la Mésopotamie et de la Perse se disputent la Terre d’Israël.

En une dizaine d’années, Alexandre soumet la Perse, la Phénicie, la Terre d’Israël et l’Egypte à son pouvoir.

58 | Vie juive / Talmud Torah


Se situer dans l'espace

Légende :

pays empire

Questions ? 1) Place sur la carte les pays suivants : Syrie, Terre d’Israël, Egypte, Perse.

2) Place sur la carte les empires suivants : Séleucide, Ptoléméen

3) Où se situe la Judée par rapport aux deux puissants empires Séleucide et Ptoléméen ?

4) Quelles conséquences cela aura sur la Terre d’Israël et ses habitants ?

| 59


3) Antiochus IV

4) Au bord de la guerre civile

Notre histoire de ‘Hanouka se déroule sous la domination d’Antiochus IV descendant de la dynastie Séleucide.

De nombreux juifs, souvent riches et proches du pouvoir se laissent séduire et abandonnent, peu à peu, leur mode de vie juif pour le modèle grec.

Antiochus IV nommé par ses proches Epiphane, « aimé des dieux », avait un caractère emporté et violent. Il rêvait de devenir un empereur comparable à Alexandre le Grand. Mais ceux qui devaient subir sa tyrannie préféraient l’appeler Epimane, « le fou ». Son ambition était d’unifier son empire en imposant à tous une même culture.

Cette situation explosive va créer une fracture au sein de la nation juive entre les pro-hellénistes et ceux qui veulent rester fidèles à la Torah.

Et c’est par la force qu’il introduisit en Terre d’Israël, les coutumes, la langue et la pensée grecque.

Le peuple juif est alors au bord de la guerre civile.

5) La colère d’Antiochus

6) La révolte des ‘Hachmonaïm

Une révolte éclate à Jérusalem, fou de colère Antiochus la mâte en massacrant une partie de la population.

Un jour, en -168 avant notre ère, dans la petite ville de Modiin, au nord de Jérusalem, des soldats Antiochus tentent d’obliger Matitiahou, de la famille des ‘Hachmonaïm, à faire un sacrifice aux dieux grecs. Mais celui-ci refuse.

Il décide alors d’effacer toutes traces de judaïsme en Terre d’Israël et de les remplacer par le culte grec. Antiochus IV consacre le Temple de Jérusalem à Zeus (dieu grec), y interdit le culte traditionnel et provoque les Juifs en y sacrifiant des porcs. Il impose alors un décret qui interdit d’accomplir, sous peine de mort, plusieurs commandements essentiels du judaïsme : Roch ‘Hodech / Le nouveau mois L’étude de la Torah La brit mila / circoncision Le Chabbat

60 | Vie juive / Talmud Torah

Mais le « petit » peuple, essentiellement des paysans et des artisans, moins proche du pouvoir, reste fidèle à ses traditions et aux lois de la Torah.

Soudain, un Juif dans l’assemblée s’approche de l’autel pour offrir à sa place un sacrifice. Matitiahou et ses cinq fils s’interposent, un combat éclate, et la troupe de soldats doit s’enfuir. C’est le début de la révolte des ‘Hachmonaïm.


Consigne Quel rôle chacun de ces protagonistes (personnages) a eu pendant l’histoire de ‘Hanouka ? Relie les rubriques entres elles.

C’est le fils aîné de Matitiahou. Il dirige la lutte militaire des makabim, il a reconquis le grand Temple de Jérusalem.

Matitiahou

C’est le chef religieux de la ville de Modiin. Il a détruit l’autel levé par les séleucides au nom de Zeus. Il organise la résistance contre les Grecs.

Les paysans

Ce sont des hommes qui se sont échappés vers les montagnes. Ce ne sont pas des soldats mais ils devront apprendre à le devenir. Ils ont surpris l’armée Séleucide et l’ont mise en déroute.

Yéhouda makabi

Ils interdisent aux Juifs la circoncision, la célébration du Chabbat et bien d’autres mitsvot. Ils les obligent aussi à prendre part à des rites idolâtres.

Ce sont des hommes riches et ils soutiennent les Séleucides. Ils s'éloignent du peuple et critiquent les Makabim. Ils se sentent en sécurité et protégés par le roi.

Les Juifs hellénisants

Les soldats grecs

| 61


7) La victoire

8) Le miracle

L’appel au soulèvement de Matitiahou et de ses cinq fils se répand dans toute la Terre d’Israël.

A Jérusalem, les Makabim trouvent le Beth Hamikdach désert, détruit, profané.

Tous sont réunis sous la bannière sur laquelle est inscrit le verset suivant :

Le 25 kislev -165, après l’avoir remis en état, ils décident d’allumer la ménora mais ils ne trouvent qu'une seule fiole d'huile pure, frappée du sceau du Cohen Gadol.

« Qui est comme toi parmi les puissants, Hachem ». C'est une guerre de résistance populaire, au cours de laquelle périssent beaucoup de Juifs. C'est une guerre entre des forces inégales ce sont pour la plupart des paysans sans armes contre une armée régulière et entraînée. Mais en -165, au bout de trois ans de résistance, victoire après victoire, Yéhouda makabi, le fils aîné de Matitiahou libère Jérusalem.

Elle ne contient qu'une quantité suffisante pour allumer la ménora pendant un jour. Mais un miracle se produit, et cette petite quantité d’huile sera alors suffisante pour allumer la ménora pendant huit jours.

La guerre contre les séleucides durera encore plus de 20 ans, ce n’est qu’en -141 que les Makabim repoussent définitivement l’envahisseur Gréco-syrien en dehors de la Terre d’Israël.

3 Pour mieux comprendre L'étude de la Torah

Traduction : Et voici que ces paroles (la Torah) que Je t’ordonne aujourd’hui, (tu les inscriras) sur ton coeur. Tu les enseigneras à tes enfants et tu en parleras … 1) De quel texte connu de la Torah est extrait ce passage ?

2) Que nous apprend ce passage ?

3) La pensée grecque s’est surtout développée 5 siècles avant notre ère. Par contre sais-tu quand Moché a transmis la Torah au peuple Juif ? (Aide-toi de la frise chronologique)

4) Par rapport aux évènements de ‘Hanouka, quelle(s) information(s) t’apporte(nt) ces deux dates? 62 | Vie juive / Talmud Torah


La Ménora 1) Combien de branches a la ménora ?

2) Pourquoi la ménora en or du Beth Hamikdach est-elle si importante ?

Parce que son poids en or vaut une grosse somme d’argent ? Parce que ses lumières représentent la sagesse et l’esprit ? Parce que ses lumières éclairent le Beth Hamikdach ?

3) Quel lien y a-t-il entre la lumière et l’étude de la Torah ?

4) Si tu mélanges de l’huile avec de l’eau, que se passe-t-il ?

5) Quel lien peux-tu faire entre l’huile et l’histoire de ‘Hanouka ?

6) Que représente le rameau d’olivier dans la Bible ? Avec quel animal a-t-on l’habitude de l’associer ?

7) Voici l’emblème de l’Etat d’Israël. Quels éléments le composent ? Explique pourquoi ?

La résistance

Dans le Talmud (traité Chabbat 25 b) les sages posent la question suivante :

/ Qu'est-ce que ‘Hanouka ?

Les sages répondent : "Lorsque les Grecs entrèrent dans le Temple ils souillèrent toutes les huiles qui s'y trouvaient ... un miracle s'y produisit et ils purent allumer de nouveau la Ménora durant huit jours..."

1) Cette réponse semble oublier un aspect important de ‘Hanouka. Lequel ?

2) Avec ton professeur et tes camarades essayez de comprendre pourquoi ?

| 63


Cours 12

Mieux vivre et comprendre la fête de ‘Hanouka 1 Quel méli-mélo ! Chez Sam et Yaël toute la famille se prépare à fêter ‘Hanouka. Papa a déniché une superbe ‘hanoukia chez un antiquaire de son quartier. A la maison, tous s’émerveillent de cette trouvaille : les branches sont disposées en escalier de chaque côté et cela forme une jolie pyramide. Immédiatement, Yaël propose de la placer dans un coin de sa chambre dans laquelle, bien sûr, son frère Sam n’a pas le droit de rentrer. Mais maman n’est pas d’accord. Sam, qui adore bricoler, propose à son père d’installer 10 petites ampoules électriques qu’on allumera toutes en même temps à l’aide d’un interrupteur. Papa trouve l’idée géniale : cela fera plus de lumière dans le salon ! Tous décident, pour cette année, d’inaugurer la nouvelle ‘hanoukia en l’honneur de l’anniversaire d’Emilie, ce dimanche 24 décembre, à midi. Pour cette occasion maman a acheté pour chaque enfant une jolie crécelle en bois vernis et a préparé d’excellentes oreilles d’Haman !

Se situer dans le temps

Consigne Cette drôle de famille ne semble pas vraiment connaître les règles de l’allumage de la ‘hanoukia. Elle commet 12 erreurs. En t’aidant de la page suivante, trouve dans cette histoire leurs erreurs et écris les dans le tableau.

Erreurs commises

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 64 | Vie juive / Talmud Torah

Ce qu'il faut faire


2 Quelques règles sur les lumières de 'Hanouka 1

2 ?

Le 25 kislev, tout de suite après la sortie des étoiles , on allumera une lumière. Le soir suivant, au même moment, deux lumières et ainsi de suite jusqu’au 8ème soir de . Mais, en cas d’impossibilité, on pourra aussi allumer la durant toute la nuit tant que les membres de la famille sont encore éveillés. Et ceci afin que l’histoire du miracle de soit partagée ensemble : .

Avec quoi allume-t-on la

?

La mitsva de l’allumage des lumières de doit de préférence s’accomplir avec de l’huile d’olive et des mèches de coton. Cependant n’importe quelle huile ou mèche peut être utilisée. Les bougies sont aussi autorisées. Huile

Quand allume-t-on la

4 Comment allume-t-on la

?

On dispose les à droite de la . Cependant, elles doivent être allumées de la gauche vers la droite.(2) Le (lumière supplémentaire) est souvent utilisé pour allumer les autres lumières. Si ce n’est pas le cas, on allumera le chamach en dernier. (1)

3 Où allume-t-on la

?

Afin de propager le miracle on choisira l’emplacement de la de telle sorte qu’un maximum de personnes puissent la voir. La place idéale est donc dans la rue devant la porte de sa maison ou à l’intérieur près d’une fenêtre. Si cela n’est pas possible, nous la placerons à l’intérieur de la maison dans un endroit visible. Mais attention, il est interdit d’utiliser ces lumières pour s’éclairer. Elles brillent pour elles même, pour nous rappeler le miracle de .

1.

2.

6 Combien de temps les lumières doivent elles durer ?

5 Quelle

utiliser ?

Toutes les lumières de la doivent être placées sur une seule ligne (sauf le ). Aucune ne peut être plus haute ou plus basse qu’une autre. Entre les lumières, il faudra laisser un espace suffisant afin que les flammes ne se touchent pas.

Les lumières de devront obligatoirement brûler 30 mn après l’allumage. Le Chabbat qui rentre à peu près 1 heure avant la tombée de la nuit, on s’assurera que les puissent durer au moins 1h30. Pendant toute cette demi-heure, aucun travail ne sera accompli, ce sera l’occasion pour les membres de la famille de se retrouver tous ensemble afin de partager un agréable moment. Il est de coutume de jouer à la toupie tout en dégustant de délicieux beignets.

11 12 1 2 10 3 9 4 8 7 6 5

| 65


3 Mais au fait ! Connais-tu les 3 bénédictions de l’allumage de la ? Consigne 1 Tous les jours avant l’allumage de la nous prononçons les deux bénédictions suivantes, seulement l’imprimeur était tellement pressé qu’il a mélangé toutes les fins de bénédictions, peux-tu l’aider à les remettre en ordre. Si tu veux, tu peux utiliser ton sidour pour t’aider. Mais ! Sais-tu où se trouve la page des bénédictions de la ‘hanoukia ?

1 …………… ……… ……… ……………

2 ……… ……… ……… …………… ………… ……… ……… Ah oui ! Le premier jour, nous ajoutons aussi cette bénédiction. Sais-tu pourquoi ?

3 ……… ……… ……… …………… ………… ……… ………

Consigne 2

Trouve et numérote la traduction de chacune des bénédictions de l’allumage de la ‘hanoukia.

Bénis Tu es, Hachem Roi de l’univers, qui nous a fait vivre et nous a permis d’arriver jusqu’à ce moment.

Bénis Tu es, Hachem Roi de l’univers, qui nous a sanctifiés par ses commandements et nous a ordonné d’allumer la lumière de ‘Hanouka.

66 | Vie juive / Talmud Torah

Bénis Tu es, Hachem Roi de l’univers, qui a fait des miracles en faveur de nos ancêtres en ces jours-là, à cette époque.


Pour les plus malins : , papa est exceptionCe soir nous sommes le 4ème jour de nellement absent, et c’est David, 14 ans, l’aîné de la famille, qui se charge juste après la récitation des 3 bénédictions, de l’allumage de la . Mais ce soir là David commet 3 erreurs. Peux-tu les retrouver?

1) …………………………………………………………………………………………………… 2) …………………………………………………………………………………………………… 3) ……………………………………………………………………………………………………

4 Quelles différences y a-t-il entre la Ménora et la 'Hanoukia

Combien y a-t-il de branches ? Qui allume ? Avec quoi allume-t-on ? Où allume-t-on ? Quand allume-t-on ? Combien de lumières allume-t-on ? Pour t’aider voici quelques réponses, mais en hébreu !

Devinette :  Sans compter le chamach, combien de nérot allume-t-on en tout pendant les 8 jours de ‘Hanouka ? | 67


La toupie de ‘Hanouka La toupie aurait été utilisée par les Juifs pendant la répression Séleucide. En effet, lorsque les soldats d’Antiochus les surprenaient réunis, alors qu’ils étudiaient la Torah, les Juifs prétextaient qu’ils étaient en train de jouer à la toupie… Les 4 lettres inscrites sur les faces de la toupie sont les initiales de la phrase suivante : En Israël on remplace le

un Grand Miracle Eut lieu Là-bas par un , sais-tu pourquoi ?

La règle du jeu On donne à chacun la même quantité de bonbons ou de petites pièces. Chaque joueur met une pièce dans le pot. Le premier joueur fait tourner la toupie.

Le joueur prend tout ce qui est dans le pot.

Le joueur met une pièce ou un bonbon dans le pot.

A colorier

68 | Vie juive / Talmud Torah

Rien n'arrive, c'est au joueur suivant.

Le joueur prend la moitié de ce qui est dans le pot, plus 1 si le nombre de pièces ou de bonbons est impair.


| 69


70 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 13

« A la découverte des Bérakhot »

1 Un peu d'histoire

Depuis Adam, lorsque les hommes voulaient dialoguer avec Hachem, ils s’adressaient à Lui spontanément, avec leurs propres mots et leurs propres émotions. Suite à la destruction du Beth Hamikdach (en -586), Nabuchodonosor exile l’élite du peuple juif en Babylonie, tandis que le « petit peuple » reste en Israël seul, sans guide politique et religieux. Cette situation provoque l’oubli de la tradition Juive et de la langue hébraïque, entraînant par là-même de nombreux mariages mixtes avec les peuple voisins. C’est pourquoi, 70 ans plus tard, lorsqu’ils revinrent d’exil, Ezra, Né’hémia et les hommes de la Grande Assemblée réfléchirent aux moyens de redonner vie au judaïsme. En plus de reconstruire le pays, parmi les nombreuses décisions qu’ils prirent, ils organisèrent, entre autres, les textes de la Téfila et composèrent des bénédictions à réciter dans les occasions les plus variées. Ce travail des Anché Knesset Haguédola favorisa, en partie, la renaissance de la langue et permit, à nouveau, de ressentir la présence de Hachem dans notre quotidien.

Questions ? 1) Trouve l’adjectif qui convient. Jusqu’à l’époque de la destruction du 1er Beth Hamikdach la prière était essentiellement ....................................................

2  ) Au bout des 70 ans d’exil, comment les Juifs qui étaient restés sur la terre d’Israël vivaient-ils leur Judaïsme ?

3  )Q  ue font Ezra et les Hommes de la Grande Assemblée pour redonner vie au Judaïsme ?

| 71


2 Quelques repères chronologiques Consigne Place les évènements suivants sur la frise ci-dessous. Destruction du 1er Temple – Exil Babylonien (70 ans) – David, Chlomo (construction du 1er Temple) Sortie d’Egypte (Don de la Torah) – Ezra et Né’hémia – Retour d’exil / construction du second Temple

-1300

-1000

EMPIRE

1

2 3

4

-586

-516

BABYLONIEN

PERSE

5 6

3 Les différentes catégories de Bra'hot Etape 1 : Découverte

72 | Vie juive / Talmud Torah

Consigne

Nos Sages ont distingué 3 catégories de . Relie entre elles les Bérakhot qui te semblent appartenir au même groupe.


Etape 2 : La bonne définition

Consigne

Voici les 3 catégories de . Peux-tu relier la définition avec la catégorie qui lui correspond.

Nous récitons ces lorsque nous désirons exprimer notre reconnaissance, notre émerveillement ou une demande. Exemples : modé ani , layahef koa’h …

Nous récitons ces lorsque nous accomplissons une Mitsva. Exemples : likboha mézouza , ner chel chabbat …

Nous récitons ces lorsque nous tirons un profit d’un produit de ce monde. Exemples : boré péri haets , boré péri haadama …

Etape 3 : En conclusion

Consigne Replace les Bérakhot de l’étape 1 dans le bon panier. (ne réécrit que ce qui est en rouge)

1 / …………………

1 / …………………

1 / …………………

2 / …………………

2 / …………………

2 / …………………

3 / …………………

3 / …………………

3 / …………………

Consigne

Propose une autre Bérakha de ton choix pour chaque catégorie. Pour t’aider, utilise ton Sidour ( Patah Elihaou, pages : 2, 3, 4 et 382, 384, 385 ).

| 73


Etape 4 : Pour aller plus loin ! Consigne

Quelles types de

faut-il réciter :

Avant de mettre le Talit – avant de faire un repas – avant d’allumer les bougie de Chabbat – après un accident – avant de mettre un habit neuf – avant de boire de l’eau – avant de sentir une agréable odeur – après s’être lavé les mains – pendant la Amida –avant de manger une orange – avant d’allumer la ‘Hanoukia – à la vue d’un puissant orage. Classe ces différentes actions dans la colonne qui convient. Ne réécris que ce qui est en gras.

1 2 3 4

5 La structure et le sens d'une Bérakha

Consigne

Remets dans l’ordre les mots de la

suivante.

En t’aidant de la traduction, distingue les 3 parties qui composent cette bénédiction. 1) Bénis Tu es, Hachem Roi de l’univers, 2) qui nous a sanctifiés par Ses commandements et nous a ordonné

(2

3) de résider dans une Souka

(3

Pour réfléchir ! Après tout ce que tu as appris, quel sens donnes-tu à la récitation des Bérakhot ? Choisis une ou deux réponses qui expriment le mieux ton avis. 1. Montrer qu’on est très religieux ! 2. Parler hébreu le plus souvent possible dans la journée ! 3. Prendre le temps avant d’agir. 4. Penser à Hachem même dans les instants les plus banals de notre vie. 5. Faire plaisir au professeur du Talmud Torah ! 6. Ne pas agir comme des robots qui ne pensent pas à ce qu’ils font. 7. Autres.

74 | Vie juive / Talmud Torah

(1


| 75


76 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 14

Des bérakhot particulières ! 1 Petit rappel • Les bérakhot les plus connues sont celles qui sont liées à la nourriture. • Elles appartiennent à la catégorie des ………………… . • Nos sages nous proposent un moyen mnémotechnique pour se souvenir de toutes les bérakhot en rapport avec la nourriture. • Ce sont les mots . Ils ne veulent rien dire par rapport à notre sujet, mais chacune des lettres de ce mot est en fait l’initiale du nom d'une bérakha. Consigne

Essaye de retrouver à quoi correspond chaque initiale. Pour t'aider utilise ton sidour.

Remarque

La 1ère initiale est doublée. Attention à l’orthographe !

…………………………

…………………………

…………………………

…………………………

…………………………

…………………………

Pour les plus malins Tu n’es pas sans savoir que nous devons faire une bérakha avant et après la consommation d’un aliment. Dans quelle catégorie de bénédiction placerais-tu la bérakha que nous faisons après avoir consommé un aliment ? | 77


2 Le pain et le vin Aujourd’hui nous allons découvrir deux aliments particuliers de notre alimentation. Tu verras que leurs bénédictions sont elles aussi particulières. Pour cela nous étudierons le texte d’une michna. Définition Michna : Moïse reçoit sur le mont Sinaï la Loi écrite (le séfer Torah) et la Loi orale qui explique et complète la Loi écrite. En l’an +200, la Loi orale est en partie mise par écrit. Ce sont les textes de la michna.

Etape 1: Découverte Consigne

 our compléter ce texte de la michna, utilise ton sidour P (Pata’h Eliahou, pages 382 et 374)

Traité Bérakhot, chapitre 6, michna 1

«………… …………… ……………………» «………… …………… ………………» «………… ………………… ………………» «………… …… …………… ………………»

Pour t’aider, voici la traduction de la michna en français.

Quelle bénédiction faisons-nous sur les fruits ?

78 | Vie juive / Talmud Torah

Sur les fruits de l’arbre, on dit : sauf pour le vin, car sur le vin on dit :

« …qui a créé le fruit de l’arbre », « …qui a créé le fruit de la vigne ».

Et sur les fruits de la terre, on dit : sauf pour le pain, car sur le pain on dit :

« …qui a créé le fruit de la terre », « …qui a fait sortir le pain de la terre ».


Etape 2: Vocabulaire Consigne

De nombreux synonymes sont utilisés dans cette michna. Essaye de les retrouver ! Relie les synonymes entre eux et écris ensuite leur traduction dans les cases vides.

Etape 3: Réfléchissons Pourquoi fait-on une bérakha spéciale sur le vin et le pain ?

Le vin Quelle bérakha devrions-nous faire sur le vin ? Quelle bérakha faisons-nous ? Quelle différence y-a-t-il entre ces deux bérakhot ?

Le pain Quelle bérakha devrions-nous faire sur le pain ? Quelle bérakha faisons-nous ? Quelle différence y-a-t-il entre ces deux bérakhot ?

| 79


Réponse Si nos sages ont réservé une bérakha spéciale pour ces deux aliments, c’est parce qu’ils ont une qualité particulière. Essayons de découvrir laquelle.

Consigne 3 A  vec ton professeur et l'ensemble de la classe répondez à ces 2 questions Quelle(s) qualité(s) a le pain? Quelle(s) qualité(s) a le vin?

Consigne 4 C  e verset, tiré du livre de Téhilim semble répondre aux 2 questions précédentes..... Avec l’aide de ton professeur essayez de le traduire. ( ) Traduction : …………………………………………………………………………………

3 En conclusion Maintenant que tu as compris pourquoi le pain et le vin ont une bérakha particulière, nous allons revenir sur l’expression En plus de résumer toutes les bénédictions à faire avant de consommer un aliment elle nous indique aussi l’ordre d’importance dans lequel nous devons faire ces bérakhot.

Consigne 1 1

Je fais cette bérakha avant de manger ……………………………

2

Je fais cette bérakha avant de manger ……………………………

3

Je fais cette bérakha avant de boire ………………………………

4

Je fais cette bérakha avant de manger ……………………………

5

Je fais cette bérakha avant de manger ……………………………

6

Je fais cette bérakha avant de consommer ……………………….

Consigne 2

80 | Vie juive / Talmud Torah

Complète les phrases suivantes

 bserve la manière dont les sages ont organisé l’ordre de ces bérakhot et O explique quelle logique ils ont utilisé ?


4 Activité Consigne

Numérote l’ordre dans lequel je dois faire les bérakhot avant de manger ces aliments.

1

Pomme

Lait

Biscuit

Vin

Gâteau

Fraise

Banane

Poire

Chocolat

Oeuf

Tomate

Olive

Poisson

Pain

Couscous

Champignon

Maïs

Crème fraîche

Amande

Bisli

Chips

2

3

4

5

6

7

| 81


Cours 15

!  / Ne détruis pas !

1 Ne pas détruire d’arbres fruitiers La Torah nous apprend que tout n’est pas permis, même en temps de guerre : Alors même que nous assiégeons les villes de nos ennemis, nous n’avons pas le droit de détruire quoi que ce soit pour le plaisir de détruire.

(

Quand tu assiégeras une ville pendant de nombreux jours pour t'en emparer, tu ne détruiras pas son bois en levant la hâche sur lui, car de lui tu mangeras, et tu ne le couperas pas, 19

car l'arbre des champs est-il un homme pour que tu t’attaques à lui pendant un siège ? Seulement l'arbre dont tu sauras qu'il n'est pas un arbre fruitier, celui-là tu pourras détruire, Tu le couperas et tu construiras une fortification contre la ville qui fait la guerre avec toi, ( Dévarim 20 ) jusqu'à sa reddition. 20

Consigne 1

Répond aux questions suivantes.

1) D  ’après toi, pourquoi ceux qui assiègent une ville voudraient-ils détruire les arbres qui l’entourent ? 2) Quelle différence est faite entre l’arbre fruitier et l’arbre qui ne donne pas de fruit ? 3) Quelle règle (Mitsva) apprenons-nous de ces psoukim ? 82 | Vie juive / Talmud Torah


Consigne 2  A la lecture de ce texte et en observant les images suivantes, qu’apprenons-nous sur les destructions en temps de guerre ?  oici le témoignage d’un journaliste anglais, pendant la 1ère guerre mondiale V de 1914 / 1918, lors du retrait des troupes allemandes. Je pénétrai dans de jolies petites villes […] où des feux de braises consumaient les maisons et dans des centaines de villages que l’ennemi venait à peine de quitter non sans avoir d’abord monté des charges d’explosifs qui avaient fait s’effondrer toutes leurs chaumières comme autant de châteaux de cartes, leurs toits aplatis sur les ruines n’étaient plus qu’éboulements de pierres… Je vis les petits arbres fruitiers des paysans français sciés au bas du tronc, et de grands arbres étalés sur les routes tels des géants morts pour nous barrer l’accès. D’énormes cratères défonçaient les routes, et nous étions obligés de bâtir des ponts pour acheminer nos hommes et nos mitrailleuses, suivant de près le retrait de l’ennemi. Philip Gibbs, journaliste britannique, Now It Can Be Told (Maintenant on peut raconter), Londres, 1920.

Ligne d’arbres abattus en travers de la route par les Allemands pour ralentir leurs ennemis, France, 1917.

La même route de Vaulx-Vraucourt, aujourd’hui.

Jardin à Vaulx-Vraucourt, détruit pendant le retrait des Allemands en mars 1917. | 83


2 Ne pas détruire ! Nos sages nous enseignent que l’interdit de ne concerne pas uniquement les arbres, mais qu’il englobe également tout gaspillage, toute destruction inutile.

Consigne 1

Entoure en rouge les numéros des situations qui te semblent être du

1. Porter atteinte volontairement à son corps, se blesser volontairement.

3. Un bar mitsva qui pour sa fête, atterrit en hélicoptère au beau milieu d’un feu d’artifice tiré depuis la cour d’un palais royal avec 1000 invités.

5. Rendre de l’eau non-potable.

2. Déraciner un arbre fruitier pour construire une maison à son emplacement.

4. Jeter divers objets par la fenêtre de sa chambre.

6. Laisser la lumière ou le chauffage allumés en continu.

7. Ne pas finir son assiette quand on n’a plus faim. 8. Détruire le travail de quelqu’un. 9. Porter atteinte volontairement à son organisme : se droguer, devenir alcoolique, fumer à l’excès, manger à s’en rendre malade.

11. Déraciner un arbre fruitier si sa croissance gène celles d’autres plantes.

10. U  tiliser des fruits dans la composition de shampooings ou de cosmétiques.

12. J eter des aliments alors qu’ils sont encore comestibles.

13. Laisser l’eau couler, pendant que l’on se brosse les dents.

15. Faire exprès d’abîmer des vêtements, des jouets pour en avoir de nouveaux.

14. Déraciner un arbre fruitier qui menace de tomber sur des habitations.

Consigne 2 Quelle différence y-a-t-il entre les situations de les autres cas ?

84 | Vie juive / Talmud Torah

que tu as entouré et


3 Ne pas détruire ! Oui ! Mais Activite 3 : Histoire... Un juge avait un arbre fruitier dans son jardin et les branches de cet arbre couvraient une partie du jardin du voisin. Un homme vint trouver le juge et lui dit : « l’arbre de mon voisin déborde sur mon jardin, et cela me dérange ». Le juge lui dit : « reviens demain ! ». Le juge rentra chez lui, et ordonna à ses jardiniers de couper les branches qui dépassaient. Le lendemain quand l’homme vint se présenter devant lui, le juge dit : « celui à qui appartient l’arbre doit en couper les branches qui dépassent sur le jardin du voisin ». La partie adverse, indignée, dit au juge : « et pourquoi ton arbre déborde-t-il sur le jardin du voisin ? » Le juge lui répondit : « va voir toi-même, et comme tu verras mon arbre, ainsi tu dois agir avec le tien ». ( Baba Batra 60 a )

Consigne

Propose une formule courte, pour résumer l’enseignement qui nous intéresse dans cette histoire, au sujet du 16. 

4 Lutter contre le

Consigne 1

.

Trouve dans ton quotidien une situation de Propose ensuite une idée pour lutter contre ce

qui n’a pas été citée. ?

Actuellement, toutes les nations du monde considèrent qu’il faut faire des efforts pour ne pas gaspiller les ressources de la planète qui ne sont pas inépuisables. On pourrait dire que leur préoccupation rejoint sur ce point celle de la tradition juive concernant le . Toute attitude ayant pour but la lutte contre le est la bienvenue.

Le recyclage est aussi une attitude anti , puisqu’il s’agit de recréer des objets utiles à partir d’objets qui ne servent plus à rien. Exemples : à partir de trois bouteilles d’eau minérale en plastique, on peut fabriquer un pull en matière synthétique. Les revêtements en caoutchouc des courts de tennis peuvent être produits en utilisant les semelles des chaussures de basket usagées.

Consigne 2 Connais-tu dans ton quotidien des moyens qui sont mis en oeuvre pour lutter contre le ?

| 85


86 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 16

Tou Bichvat : le nouvel an des arbres

Introduction Le 15 Chevat est l’un des quatre jours fixés selon la tradition Juive comme « début de l’année ». Ce n’est pas, à proprement parlé, une fête. D’après la Loi orale, ce jour est le nouvel an des arbres. C’est le jour du réveil et du renouvellement de la nature. Au niveau de la Loi, ce jour n’est marqué par aucune obligation particulière si ce n'est l'omission des prières Ta'hanoune (supplication). Par contre, de nombreuses coutumes (Minhaguim) accompagnent cette journée : Séder, dégustation de différents fruits accompagnée de vin, lecture de versets bibliques ou de textes particuliers, plantations d’arbres, etc . . .

Une histoire… Un arbre dans le désert ! Un homme marchait dans le désert. Il était fatigué, affamé et assoiffé. Au bout de quelques jours, il trouva un arbre fruitier dont l’ombre était agréable. Un ruisseau coulait à ses pieds. L’homme mangea de ses fruits, but de l’eau de la source et se reposa sous l’arbre. Avant de partir, il dit à l’arbre : Arbre, arbre ! Comment pourrais-je te bénir ? Que tes fruits soient sucrés ? Ils le sont déjà ! Que ton ombre soit agréable ? Elle l’est déjà ! Que de l’eau coule à tes pieds ? Elle coule déjà ! Arbre, arbre ! Comment pourrais-je te bénir ? Il trouva enfin la bénédiction qui convenait : « Je te souhaite que tous les arbres que tu engendreras te ressemblent ! » ( Talmud de Babylone, taanit 5b)

Réfléchis en quoi les arbres sont bons pour les hommes. D’après cette histoire, quels bienfaits l’arbre apporte-t-il à l’homme ? Quelle bénédiction un Juif peut-il souhaiter à un autre Juif ? | 87


1 L’arbre et son utilité Consigne 1 Complète les phrases avec les mots suivants : le bois flotte - abritent du soleil - animaux - vents - air - chauffer - médicaments - nourrir-donner une forme - engrais - construire - nids - érosion

• L'alimentation Les fruits servent à ………… l’homme et les animaux.

• La protection Les arbres nous ……………… …… ………… quand il fait trop chaud. Les arbres nous protègent contre les ………… Les forêts tropicales nous offrent la majorité des ……………… existants.

• L' industrie On peut ………… …… ………… au bois pour en faire : des meubles, des ustensiles … Les arbres nous donnent des fleurs pour les parfums. Comme …… ……… ………… , nous pouvons construire des bâteaux et des radeaux.

• L' habitat Comme le bois est solide, nous pouvons ……………… des maisons et des ponts. Certains ……………… habitent dans les troncs des arbres. Les oiseaux y construisent leurs ………………

• Les terrains 

Les feuilles et les écorces qui tombent par terre servent d’ ……………… pour les plantes qui poussent près des arbres. Les arbres préviennent l’ ………………… du sol et les écoulements de terre le long des flancs de montagnes quand il pleut.

• La qualité de vie

Ces arbres donnent aussi de l’ombre aux promeneurs et aux passants. Les arbres filtrent notre ………… . Comme le bois brûle, nous pouvons l’utiliser pour cuisiner, ………………… des bâtiments en hiver et faire des feux de camp. Les forêts sont des endroits formidables où l’on peut camper, se promener, faire du ski de fond et observer les oiseaux.

• D'autres utilisations  De nombreuses choses nous viennent des arbres : entre autres, la cannelle, le thé, le café, le chewing-gum, le papier, les crayons …

88 | Vie juive / Talmud Torah


LES DIFFERENTES PARTIES DE L' arbre ET LEURS UTILISATIONS Consigne 2 Place dans la zone qui convient, les différentes utilisations que l’on peut faire d’un arbre. Agit comme coupe-vent - sert à l’alimentation - conservent le sol - donne de l’ombre - assèchent les étangs - fournit du bois pour la construction - offre des abris aux oiseaux.

Feuillage / fruits / fleurs

Tronc

Racines

| 89


2 Les symboles de l'arbre

… Car l’Homme est un arbre des champs ( Dévarim 20, 20 )

Consigne 1

Trouve les propositions qui correspondent à la colonne de gauche et numérote-les.

L'arbre

L' Homme

1 Pour obtenir un arbre, on plante une graine dans la terre et on en prend soin en l’arrosant et en désherbant les mauvaises herbes autour de lui.

Avec ses parents présents à ses cotés, chacun lui fournissant son soutien, l’enfant pourra se développer correctement.

2 Pour être en bonne santé, un arbre se développe avec du soleil et de l’eau.

Un Juif qui étudie la Torah et les enseignements de nos Maîtres, c’est bien. Mais celui qui applique ce qu’il a apprit c’est mieux.

3 Un petit arbre grandira correctement s’il est soutenu par deux tuteurs, un de chaque côté.

La force d’un Juif dépend de son attachement et de la confiance qu’il a dans la Torah et ses enseignements.

4 La force d’un arbre dépend de la manière dont il est enraciné.

Un Juif en bonne santé poursuit sa croissance spirituelle grâce à l’étude de la Torah et aux Mitsvot.

5 La qualité d’un arbre se voit à la beauté et au goût de ses fruits.

Consigne 2 90 | Vie juive / Talmud Torah

A l'oral, explique tes choix

Hachem « plante » une graine divine (l’âme) en chaque Juif. Nous « l’arrosons » en étudiant la Torah, et nous la protégeons en la « désherbant » des mauvaises influences.


3 L' importance de l'arbre

Consigne 1

Voici 5 références qui évoquent les arbres fruitiers, découvrons-les. Associe les citations suivantes avec les conclusions qui leur correspondent.

1 23

Quand vous viendrez dans le pays (d’Israël) vous planterez toutes sortes d'arbres fruitiers … ème 25 et la 5 année, vous pourrez consommer les fruits … (Vayikra, 19)

2

Profiter des ressources de la Terre c’est bien ! Mais il ne faut pas oublier les autres.

«Une fois, Honi Hameaguel marchant le long d'un sentier, perçut un vieille homme qui plantait un caroubier. Il lui demanda : «Combien d'années vont s'écouler pour que cet arbre donne ses fruits ?». «Soixante dix ans», lui répondit-il. «Vous êtes sûr que vous vivrez soixante dix ans de plus pour pouvoir profiter des fruits de cet arbre ?».

L’arbre fruitier est une source de nourriture.

«Quand je suis arrivé au monde j'ai trouvé un caroubier que mes parents avaient planté et j'ai mangé ses fruits, de la même manière, je plante pour mes enfants» lui répondit-il. (Talmud Babli, Taanit 23b)

La nature aussi a une âme !

3 «Si tu est en train de planter un arbre et que l'on t’annonce : « Le Messie est arrivé ! » termine d'abord ta plantation, et ensuite vas l'accueillir. (Avot de Rabbi Nathan, 3)

4 19

«Quand tu assiégeras une ville pendant de nombreux jours pour t'en emparer, tu ne détruiras pas son bois en levant la hache sur lui, car de lui tu mangeras, et tu ne le couperas pascar l'arbre des champs est-il un homme pour que tu t’attaques à lui pendant un siège ? Seulement l'arbre dont tu sauras qu'il n'est pas un arbre fruitier, celui-là tu pourras le détruire, Tu le couperas et tu construiras une fortification sur la ville qui fait la guerre avec toi, jusqu'à sa soumission. »

Occupe-toi de construire ton quotidien, c’est aussi de cette façon que tu construiras un monde meilleur.

20

(Dévarim 20)

Respecter notre environnement c’est préserver un équilibre dont l’homme a besoin.

5 « A l'heure où l'on abat un arbre fruitier, sa voix déchire le monde de part-en-part et personne ne l'entend » (Pirké dérabbi Eliézer, 34)

Consigne 2

En te servant des références ci-dessus, répond à la question suivante : Pourquoi l’arbre fruitier est-il si important pour la Torah ? | 91


Cours 17

La mitsva de Rendre un objet perdu à son propriétaire Une histoire… Rabbi Pin’has ben Yaïr habitait dans le sud d’Erets Israël. Deux voyageurs s’arrêtèrent un jour dans son village. Il les invita à passer la nuit chez lui. Ils transportaient avec eux un sac d’orge, mais ils l’oublièrent en partant. Rabbi Pin’has ben Yaïr en trouvant le sac décida de semer cet orge. Il le moissonna et quand le moment fut venu, il engrangea la récolte. Et il fit de même chaque année. Au bout de sept ans, les deux voyageurs vinrent réclamer leurs grains. Alors Rabbi Pin’has ben Yaïr qui les avait reconnus leur dit : amenez des chameaux et des ânes pour charger ce qui vous appartient. (Midrach Dévarim Rabba 3,5) Quels enseignements pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

1 La Mitsva de Hachavat Avéda dans la Torah 4. Si tu rencontres le boeuf ou l'âne de ton ennemi qui est égaré, tu dois le lui ramener. ( Chémot 23 )

1. Si tu vois le boeuf ou l’agneau de ton frère, qui est égaré, tu ne te détourneras pas mais tu le ramèneras à ton frère. 2. Si (le propriétaire) n'est pas de ton voisinage ou si tu ne le connais pas, tu le recueilleras chez toi et tu le garderas jusqu'à ce que ton frère vienne le chercher; alors tu le lui rendras. 3. Ainsi feras-tu pour son âne, ainsi feras-tu pour son manteau, ainsi feras-tu pour tout objet perdu par ton frère et que tu trouveras ; tu n'as pas le droit de t’en détourner. ( Dévarim 22 )

4. Si tu vois l'âne ou le boeuf de ton frère, tomber en chemin, tu ne te détourneras pas mais tu l’aideras à le relever. ( Dévarim 22 )

92 | Vie juive / Talmud Torah


Questions ? 

!? Dévarim 22, versets 1, 2 et 3 1. Combien y a-t-il de Mitsvot dans le verset 1 ? Lesquelles ?

2. Que doit-on faire si l’on ne trouve pas le propriétaire ?

3. Quels types de trouvailles doit-on rendre à son propriétaire ?

Chémot 23, verset 4 1. Quelle information supplémentaire, sur la Mitsva de Hachavat Avéda, peut-on apprendre de ce verset ?

2. Est-ce que cette information est importante ou secondaire ?

Dévarim 22, verset 4 Ce verset ne concerne pas la Mitsva de Hachavat Aveda, mais dans le texte de la Torah, il suit ce sujet. 1.  De quoi parle ce verset ?

2. Lis bien ce verset et essaye de trouver son lien avec la Mitsva de Hachavat Avéda.

Pour les plus malins Comment le propriétaire peut-il savoir où aller chercher ce qu’il a perdu, si la personne qui l'a trouvé, ne le connaît pas ? (Verset 2)

| 93


2 Rendre un objet trouvé, oui ! mais... Il faut savoir que la Torah écrite (Séfer Torah) ne donne jamais tous les détails sur une Mitsva, c’est la Loi orale (Michna et Guémara) qui nous donne les informations complémentaires.

1) Comment rendre un objet trouvé ? A l’époque biblique, quand le Peuple juif vivait en Terre d’Israël, il y avait un endroit à Jérusalem, qui s’appelait « la pierre de la réclamation ». Les Juifs s’y réunissaient, surtout pendant les fêtes de Pèlerinage pour y retrouver leurs objets perdus. Comment cela se passait-il ? Nos maîtres ont enseigné : « Il y avait à Jérusalem la pierre de la réclamation. Celui qui avait perdu un objet s’y dirigeait et celui qui trouvait un objet s’y dirigeait. Celui-ci se tenait et faisait une annonce publique et l’autre se tenait, donnait des signes et le récupérer. ( Talmud de Babylone . Baba metzia . 28b )

1. Que devait faire la personne qui avait trouvé un objet perdu ? 2. Que devait faire la personne qui avait perdu un objet ?

2) Quand rendre ou ne pas rendre un objet trouvé ? Quelles sont les trouvailles que l’on peut garder ? S’il trouve : des fruits dispersés, des pièces de monnaie dispersées, […] cela lui appartient, ce sont les paroles de Rabbi Méir. ( Michna. Baba metzia 2,1 )

Voici les trouvailles qui nécessitent une annonce S’il trouve : des fruits dans un ustensile ou un ustensile, de l’argent dans une bourse, ou une bourse […] Il devra faire une annonce publique. ( Michna. Baba metzia 2,2 )

1. D’après toi, en comparant ces deux extraits de Michna, trouve des indices pour expliquer pourquoi dans la Michna 1 nous pouvons garder les trouvailles alors que dans la Michna 2 nous devons faire une annonce publique ?

94 | Vie juive / Talmud Torah


3) A qui rendre un objet trouvé S’il réclame l’objet perdu sans donner ses signes (distinctifs), on ne lui donnera pas. Et le malhonnête, bien qu’il donne des signes (distinctifs), on ne lui donnera pas. Car il est dit : « jusqu'à ce que ton frère le recherche » (Ce qui peut être lu) jusqu'à ce que tu recherches si ton frère est malhonnête ou non. ( Michna. Baba metzia. 2,7 )

1. Quelle nouvelle information apprenons-nous de cette Michna en ce qui concerne la Mitsva de Hachavat Avéda ?

Encore une histoire… Un jour, les élèves de Rabbi Chimone Ben Chata’h lui offrirent un âne pour l’empêcher de se fatiguer. Ils l’avaient acheté à un Ismaélite et ils s’aperçurent en le remettant à leur maître qu’une pierre précieuse était accrochée au cou de l’animal. Ils se félicitèrent de ce cadeau qu’ils pouvaient lui faire mais le maître leur demanda : - Est-ce que le vendeur connaissait l’existence de cette perle ? - Certainement pas, répondirent-ils. - Dans ce cas, allez vite la lui restituer et tâchez toujours de faire en sorte que votre loyauté et votre honnêteté entraînent ceux que vous rencontrez à dire : « Loué soit le D.ieu des Juifs qui les fait agir ainsi ». (Midrach Dévarim Rabba 3,5)

| 95


Cours 18

/ Tu ne voleras pas 1 Les conséquences du vol

Quand Hachem crée le monde, les conditions de vie pour les hommes et les animaux sont presque idéales. La nourriture est présente en abondance pour peu d’effort, le climat est doux et agréable, les hommes peuvent vivre des centaines d’années, les maladies n’existent pas, etc… Mais nous apprenons dans la paracha de Noa’h que les hommes et le reste de la création, au lieu d’être reconnaissants vis-à-vis de leur créateur pour ces bienfaits se comportent de la pire des manières. Au point qu’Hachem, constatant les dégâts causés par les hommes, décide de détruire le monde afin de donner une nouvelle chance à l’humanité. Mais qu’est ce qui a poussé Hachem à détruire le monde ?

Et Hachem dit à Noa’h : « La fin de toute créature est arrivée devant moi, car la Terre, est remplie de violence à cause d’eux; et je vais les détruire avec la Terre. ( Béréchit 6, 13 )

Car la terre est remplie de violence :

Leur verdict n’a été décidé qu’à cause du vol. ( Rachi )

Une histoire… Nos sages nous enseignent à propos la génération du déluge que lorsqu’un commerçant avait un panier plein de petits fruits les gens s’arrangeaient pour en voler une quantité valant moins qu’une prouta (la plus petite valeur d’une monnaie) afin d’échapper à la justice qui ne pouvait réunir un tribunal pour un tel vol. (Talmud de Jérusalem, baba metsia 4, 2)

Ainsi personne ne pouvait être accusé de vol. Mais pour les victimes cela ne faisait aucune différence, elles se retrouvaient finalement dévalisées.

96 | Vie juive / Talmud Torah


Consigne

Réponds aux questions suivantes

1. Pour quelle raison Hachem décida-t-il de détruire son monde ? 2. Quel mot du Passouk Rachi explique-t-il ? 3. D’après toi, pourquoi cette faute est-elle si grave au point de causer la destruction du monde ? 4. Enumère les différentes manières de voler : 5. Quelles sont les différentes « choses » qui sont susceptibles d' « être volées » ?

2 Les différentes catégories de vol. Vocabulaire et expressions

Consigne

Après avoir répondu aux questions précédentes, avec l’aide de ton professeur, propose les bonnes définitions des mots et expressions suivantes.

=

=

=

=

=

=

=

Le recel =

| 97


3 C'est aussi du vol Consigne

Toutes les situations suivantes sont aussi considérées comme du vol.

1) Dans la colonne de droite numérote les cas qui ressemblent à la colonne de gauche. 2) Explique à l’oral pourquoi ces différents cas sont considérés comme du vol. 3) Quand cela est possible, définis à quelle catégorie de vol chacune de ses situations correspondes.

Voici les différents cas :

1 Prendre un objet sans l'autorisation du propriétaire pour l’utiliser, bien que j’ai l'intention de le rendre après.

2 Acheter des objets chez un receleur (revendeur) de marchandises volées.

Acheter dans la rue à la sauvette des marchandises à un très bas prix.

Prendre un objet sans l'autorisation du propriétaire pour plaisanter.

3 Répéter un enseignement ou une information entendue sans mentionner le nom de la personne qui l'a écrite ou dite au départ, tout en donnant l’impression que cela vient de nous.

4 Payer à prix réduit un billet pour les moins de 13 ans, alors que l’on a un peu plus de 13 ans.

5 Ne pas rembourser une dette.

Ne pas rendre un objet que l’on nous a prêté.

Proposer quelque chose à quelqu’un alors que l’on sait qu’elle refusera et cela pour paraître sympathique à ses yeux.

Prendre, après avoir insisté auprès d’un camarade, un bout de son goûter alors que l’on sait que cela ne lui fait pas plaisir.

Encore une histoire…

Rav Safra était entrain de réciter le chéma Israël lorsqu’un homme entra dans sa boutique lui proposant un certain prix pour une marchandise. Bien sûr, Rav Safra occupé ne répondit pas. Pensant que la somme proposée était insuffisante le client en offrit davantage. Rav Safra ne réagit toujours pas. Le client renchérit ainsi à plusieurs reprises. Lorsqu’il acheva sa prière Rav Safra refusa de recevoir plus que la somme proposée au départ. Ayant d’emblée accepté ce prix en son for intérieur, il ne concevait pas d’en recevoir davantage. (Cheïltot de Rav A’haï, Vaye’hi, 38) 98 | Vie juive / Talmud Torah


4 La téchouva du voleur

Lorsqu’il aura fauté et reconnu sa faute, Il rendra la chose volée, ou retenue par lui, ou le dépôt qu’il lui a été confié, ou l’objet perdu qu’il a trouvé. ( Vayikra 5, 23 )

1. Si une personne vole à une autre du bois et qu'elle le transforme en des ustensiles ou si elle vole de la laine pour la transformer en des articles pour s'habiller, on lui imposera de restituer, par un paiement, le montant de la valeur du matériel au moment du vol. ( Michna, Baba Kama 9, 1 )

2. Si un voleur a volé à quelqu'un des fruits et que ceux-ci ont pourri ou alors s'il a volé du vin et que celui-ci est devenu amer (aigre), on lui imposera de restituer le montant de sa valeur au moment du vol. ( Michna, Baba Kama 9, 2 )

Consigne

Réponds aux questions suivantes

1. S i le voleur regrette son geste et que l’objet est encore intact comme au moment du vol, que devra faire le voleur ?

2. S i le voleur regrette son geste et que l’objet a été transformé en prenant de la valeur, que devra faire le voleur ?

3. Si le voleur regrette son geste et que l’objet a été transformé en perdant de la valeur, que devra faire le voleur ?

4. En conclusion, quelle règle générale pourrait-on proposer ? | 99


Cours 19

L'histoire de Pourim A Pourim, le soir et le matin, hommes, femmes et enfants doivent écouter attentivement chaque mot de la lecture de la méguila. La méguila est un long rouleau de parchemin, écrit à la main avec une plume d’oie. Elle nous raconte en dix chapitres comment il y a environs 2500 ans, grâce à Mordékhaï et à la reine Esther, le peuple juif a été miraculeusement sauvé de l’anéantissement prévu par Haman. Pour cette séance nous utiliserons une méguila (hébreu / français), ce qui nous permettra de mieux découvrir cette histoire dans le texte.

1 Situons Pourim dans le temps et l’espace 1) Quand ? Avant d’être une fête instaurée par les sages, nos ancêtres. Sais-tu à quelle époque elle s’est passée ?

a d’abord été une histoire vécue par

Consigne Sur la frise, replace ces différents événements selon leur ordre chronologique. Destruction du 2ème Temple - Construction 2ème Temple - Construction 1er Temple - ‘Hanouka Sortie d’Egypte - Retour d’exil - Destruction 1er temple - David et Salomon Exil babylonien / 70 ans

-1300

-1000

EMPIRE

BABYLONIEN

1

2 3

Questions ?

100 | Vie juive / Talmud Torah

-586

4

-516

-165

+70

PERSE

GRECQUE

ROMAIN

5

7

8

6

Sachant que l’histoire de s’est déroulée quand les Juifs n’habitaient plus en Israël mais juste quelques années avant leur retour sur leur terre, où situerais-tu sur cette frise ?


2) Où? C'était au temps d' A’hachvéroch, cet A’hachvéroch dont l'Empire s'étendait de l'Inde à l'Ethiopie, sur 127 provinces . (Méguilat Esther 1,1)

Consigne

La carte suivante représente les frontières de l’Empire de A’hachvéroch. Place sur la carte : la Terre d’Israël, l’Inde, l’Ethiopie, Suse (la capitale).

Légende :

limite de l'Empire de A'hachvéroch pays le Nil

3) Questions Où vivaient les Juifs quand les événements de Pourim se sont produits ? (ch.3- v. 8) Sais-tu pourquoi ? (ch. 2 - v. 6)

En résumé Consigne

Complète le texte avec les mots suivants : dispersés – festin – exilés – Beth Hamikdach – A’hachvéroch – Perses – Esther

Après la destruction du 1er …… ………… par Nabuchodonosor, en -586, les Juifs sont ………… de leur terre et se retrouvent …………… dans tous l’Empire babylonien. L’histoire de Pourim se passe sous la domination des empereurs ………… , qui prirent la place des Babyloniens. Le début de la méguilat ………….. s’ouvre sur un somptueux …………. offert par l’empereur ……………. à tous ses dirigeants et sujets.

| 101


2 L'histoire de Pourim 1) Les personnages de la méguila Consigne A l'aide des références, trouve dans la méguila la réponses aux énigmes suivantes.

Enigme

Référence

Je règne sur 127 provinces et j’aime le vin

ch.1 - v.1

Je suis la capitale du royaume

ch.1 - v.5

Je suis sa première femme et il m’a fait exécuter

ch.1 - v.12

Quand mon tour est arrivé, je n’ai rien exigé pour me présenter devant le roi

ch.2 - v.15

Je suis le grand vizir du roi

ch.3 - v.1

Je suis le seul qui ne s’est jamais prosterné devant le grand vizir

ch.3 - v.2

Je suis le mois où il pensait en finir avec les juifs

ch.3 - v.13

Mon nom n’apparaît pas, mais Je dirige tout On me déroule à Pourim

102 | Vie juive / Talmud Torah

Réponse en hébreu


2) L'histoire de Pourim Quel désordre ! Consigne Numérotez l’ordre chronologique des 10 étapes suivantes. Pour vous aider voici 10 références.

Etapes

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Chapitre

1

2

2

3

3

4

5

6

7

7

Versets

3

17

21 22 23

2

8

15 16

1

11

3 5

10

Après l’exécution de la reine Vachti qui a bravé l’ordre du roi A’hachvéroch, Esther devient la nouvelle reine.

La reine Esther demande aux Juifs de Suse de jeûner avec elle avant qu’elle ne se rende auprès du roi..

Le refus de Mordékhaï de s’agenouiller devant Haman.

Lors du second festin Esther accuse Haman de vouloir l’assassiner elle et son peuple.

Le roi A’hachvéroch récompense Mordékhaï pour l'avoir sauvé d’un complot. Et en plus le roi ordonne que ce soit Haman lui même qui s’en occupe.

La reine Esther se rend chez le roi, sans autorisation au péril de sa vie.

La pendaison de Haman et de ses 10 fils. Le peuple juif est sauvé.

Haman pour se venger obtient du roi A’hachvéroch l’autorisation d’anéantir le peuple juif. Le roi n’y voit aucun inconvénient.

Le roi A’hachvéroch offre un festin de 180 jours (6 mois) à tous les dirigeants des 127 provinces de son empire.

Le complot des gardes Bigtan et Térech pour assassiner le roi est découvert et dénoncé par Mordékhaï.

| 103


Cours 20

Les mitsvot de Pourim 1 Le calendrier de

1. La veille de Pourim : le 13 adar • la veille de Pourim, pendant la journée du 13, nous jeûnons ( ) en souvenir du jeûne que les béné Israël firent lors des combats contre leurs ennemis le 13 adar. • A la fin du jeûne, à la nuit tombée, on va à la synagogue en habits de fête (ou déguisés) pour (le jeûne prend fin après la lecture). écouter la 1ère lecture de la • Certains ont la coutume de donner 3 pièces à la en souvenir des 3 (les demi-sicles d’argent) que les béné Israël offraient tous les ans , à partir du mois de adar, pour l'achat des korbanot sacrifices de l'année. • Concrètement on donnera trois pièces de 50 centimes d’euros. • On ne donne que des « demi-sicles », pour nous enseigner que pour être entier, on a toujours besoin d’un autre. 0 5 ts cen50 cents

50

cents

2. Le jour de Pourim : le 14 adar • Le matin on va à la synagogue pour écouter la 2ème lecture de la

.

• Au cours de la journée on offrira à un ami, au moins 2 aliments (ou boissons), prêts à être consommés. Ce sont les . • Il faudra donner suffisamment d’argent à au moins deux pauvres afin qu’ils puissent acheter le nécessaire pour le • Avant la fin de la journée, la famille prendra un repas appelé au cours duquel on parlera de la . • On boira un peu plus de vin que d’habitude. • Dans les trois de la journée et dans le on rajoutera le texte de .

104 | Vie juive / Talmud Torah


2 Je recherche dans le verset Consigne 1 Entoure dans ces versets (hébreu et français) les 3 principales mitsvot de

?

En ces jours (14 et 15) où les Juifs ont été débarrassés de leurs ennemis, en ce mois (adar) où leur tristesse s'est changée en joie et leur deuil en fête ; (ces jours seront) des jours de festin et de réjouissances et (ce sera l’occasion) d'envoyer des présents l'un à l'autre et de faire des dons aux pauvres. (Méguilat Esther 9,22)

Consigne 2 Ecris (en hébreu et en français) ces mitsvot dans le tableau suivant. Hébreu

Français

1 2 3 Questions ? Mais au fait, il manque une mitsva ! Laquelle ?

3 Ce que je dois retenir Consigne

Dans le tableau suivant, place les différentes mitsvot que nous devons accomplir à Pourim 13 adar

14 adar

Soir

Soir

Matin

Matin

Après-midi

Après-midi

| 105


4 Pour aller plus loin

a) michloa’h manot La halakha nous dit que pour accomplir la mitsva de michloa’h manot, il faut offrir aux moins deux aliments à une personne. Cette halakha est déduite de l’expression : Question ?

Comment les ‘hakhamim ont-ils déduit cette loi de cette expression ?

A savoir ! Ces aliments doivent être immédiatement consommables et le nombre de personnes n’est pas limité, au contraire.

b) matanot laévionim La halakha nous dit que pour accomplir la mitsva de matanot laévionim, il faut faire des dons à au moins deux pauvres. Cette halakha est déduite de l’expression : Question ?

Comment les ‘hakhamim ont-ils déduit cette loi de cette expression ?

A savoir ! Ces dons doivent être proposés soit en argent soit en nature (nourriture) pour que le pauvre puisse en profiter le jour même. Ces dons doivent avoir au moins la valeur d’un repas normal.

5 Comparons deux fêtes Comparons deux fêtes : Pourim et ‘Hanouka Consigne

: Pourim et 'Hanouka

Pourim et ‘Hanouka sont deux fêtes instaurées par les Sages. Pour les comparer complète le tableau à l’aide des réponses suivantes.

Babylonie / le peuple juif / les Gréco-syriens / la religion, la culture juive / « caché » dans la nature/ / au dessus de la logique (l’huile et la victoire militaire) / / allumer la / le déguisement / / les oreilles d’Haman / / les beignets / l’argent de / Terre d’Israël / / réciter le Hallel

Ennemi du peuple juif : L’histoire se déroule en (lieu)… Le projet de nos ennemis était d’anéantir ... Le miracle de la délivrance est ... Les mitsvot de la fête sont ... Les coutumes sont ... 106 | Vie juive / Talmud Torah


Quizz ! Consigne

Coche la bonne réponse

1. Comment s’appelle le texte qu’on lit à

?

2. Pourquoi jeûne-t-on la veille de ? Parce que les Juifs ont jeûné à l’époque de Pourim pour demander l’aide d’Hachem. Afin d’être en forme pour lire la méguila. Pour maigrir et bien rentrer dans son déguisement. 3. Pourquoi donne-t-on des à ? Parce qu’il y a souvent des pauvres devant les synagogues. Afin de permettre à tout le monde de fêter joyeusement Pourim. Pour se débarrasser des petites pièces qui traînent dans les poches. 4. Pourquoi envoi-t-on des ? Pour renforcer nos liens d’amitié avec ceux que l’on aime ou avec ceux avec qui nous sommes en dispute. Parce qu’on aime particulièrement les «oreilles d’Haman». Parce que courir toute la journée, ça donne drôlement faim! 5. Pourquoi faisons-nous le festin à la fin de la fête et non au début ? Pour laisser aux invités le temps d’arriver. Pour accomplir correctement toutes les mitsvot de Pourim avant le repas et finir la fête tous ensemble. Parce que pendant la fête on a autre chose à faire. 6. Pendant quelle autre fête dit-on le texte de 7. De quel ennemi du peuple juif est issu Les égyptiens Les romains

?

dans les prières ?

Amalek

8. A combien de personnes doit-on offrir des 1 2 10 9. Que fait-on la veille de pourim ? Nous jeûnons Nous nous déguisons 10. Quand doit-on commencer le L’après-midi Le 14 adar : Le matin 11. Sur quelle matière est écrite la Sur parchemin avec une plume

?

Nous faisons un bon repas

de Pourim ? Le soir et comment ? Sur papyrus avec un crayon

Sur papier avec un stylo

12. Combien de fois doit-on écouter la ? 1 fois 2 fois 3 fois 13. A quoi doit-on faire attention lors de la lecture de la Entendre chaque mot Regarder le baal koré

? Répondre amen aux bénédictions

| 107


108 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 21

Les principales mitsvot de la fête de Pessa’h 1 Introduction Pessa’h célèbre l’un des événements essentiels de l’histoire d’Israël, celui sans lequel le peuple juif n’existerait pas : la sortie d’Egypte. Pessa ’h est l’anniversaire de la naissance de notre peuple. C’est aussi la première des trois fêtes de pèlerinage ; elle a lieu du 15 au 22 nissan en dehors d’Israël .

La fête de Pessa’h s’ organise essentiellement autour de 4 mitsvot principales Consigne Relie ces mitsvot à leur traduction..

Raconter l’histoire de la sortie d’Egypte. Consommer de la matsa le s oir du séder. Ne pas consommer du ‘hamets pendant Pessa’h. Ne pas posséder du ‘hamets pendant Pessa’h.

Par ailleurs, il existe de très nombreux autres commandements et coutumes instaurés par les Sages pour la période de Pessa’h , notamment pendant le séder de Pessa’h.

D'après le Talmud, c'est trente jours avant Pessa'h qu'il faut commencer à étudier les lois de Pessa'h. Cette règle est aussi valable pour les autres fêtes.

(

)

Nous devons étudier les lois concernant Pessa’h 30 jours auparavant (Pessa’him 6a)

Pourquoi faut-il commencer à étudier les lois d’une fête plusieurs jours auparavant ? Réponse : …………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………

| 109


2 Les mitsvot de Pessa'h La fête de Pessa’h se distingue par la grande diversité d’actions à accomplir. Dans l’exercice suivant, trouve à quelles mitsvot correspondent ces différentes actions.

Consigne

Complète le tableau de la page suivante. Mais fais attention, il y a des intrus !

Faire la bérakha de : ….. hamotsi lé’hem min haarets

Manger de la matsa achira

Rechercher le ‘hamets (Bédikat ‘hamets)

Chanter le hallel

Laver les murs de sa chambre

Manger de la matsa juste après le kiddouch

Manger de la matsa tous les jours de Pessa’h

"Annuler le ' hamets dans son coeur" (ne plus désirer posséder du 'hamets pendant Pessah')

Garder des crêpes au congélateur pour les manger juste après Pessah'

S'accouder

Manger de la matsa avant le repas du séder

Faire la bérakha de : ….. al akhilat matsa

Lire la haggada

Ne pas manger un couscous

Cachériser les ustensiles de cuisine

Manger de la matsa juste après le kiddouch

Détruire le 'hamets ( Biour 'hamets)

110 | Vie juive / Talmud Torah

Ne pas manger des biscottes

Manger une pizza

Boire 4 verres de vin

Cacher le plateau du séder

Manger de la matsa chemoura

Le plateau du séder

Lire la méguila


Raconter la sortie d’Egypte le soir du séder

Consommer de la matsa le soir du séder

Ne pas consommer de ‘hamets pendant Pessa’h

Ne pas posséder du ‘hamets pendant Pessa’h

1

1

1

1

2

2

2

2

3

3

3

4

4

4

5

6

| 111


3 Le séder de Pessa'h Consigne

Complète les 15 étapes du séder avec les mots suivants.

- lave les mains - maror le repas - lave les mains - sandwich - céleri

-

-

1

On récite le ……..… ……de la fête.

2

On se ……… ….. ………… sans

3

On trempe le …………….. dans l’eau salée

4

On rompt la ………..…..du milieu

5

On lit la ………………

6

On se ……….. ………. ………….. avec

7

On récite la

sur le « ………. » (ici la

8

On récite la

spéciale sur la ………….

9 10

On récite la Le ……… de

sur le ……. trempé dans le et de

trempé dans le

11

….. … …………………….

12

On mange l’ ………………à la fin du repas

13 14 15

112 | Vie juive / Talmud Torah

- pain -

On récite le …………… ………….… Nous récitons la 2ème partie du ……… Nous concluons par la demande de la venue du

)


| 113


114 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 22

La haggada de Pessa’h 1 Pessah, fête de la liberté a) Introduction Tous les ans au printemps, nous retrouvons la fête de Pessa’h. Cette fête nous raconte notre histoire. Une histoire très ancienne. Et il ne faudrait pas réduire la fête de Pessa’h au simple fait de ne pas consommer des aliments à base de ‘hamets. A Pessa’h Hachem a délivrés les béné Israël de l'esclavage égyptien. Le peuple Juif a alors retrouvé son indépendance et sa liberté. Le séder nous permet de garder en mémoire ces événements vécus par nos ancêtres et ainsi de revivre chaque année cette libération. C’est un commandement positif ( ) de raconter, la nuit du 15 nissan, les miracles que Hachem a réalisés en faveur de nos ancêtres afin de nous souvenir de Ses bontés. Cette soirée est riche en symboles. Les allusions à l’esclavage et à la liberté accompagnent toute la soirée du séder. b) Les 4 verres de vins Les 4 coupes de vin que nous buvons pendant le séder nous rappelle notre libération d’Egypte. En effet, pour annoncer la libération du peuple juif à Moché, Hachem a utilisé 4 expressions qui correspondent aux 4 étapes de la délivrance. (Vaéra, chap.6 versets 6 et 7).

1. Je vous soustrairai des corvées égyptiennes 2. Je vous délivrerai de leur servitude 3. Je vous libérerai d’un bras étendu 4. Je vous prendrai pour moi comme peuple

Consigne

A quelle expression correspondent les étapes suivantes

Anéantissement de l’armée égyptienne Le peuple Juif devient véritablement libre au mont Sinaï. Adoucissement progressif de l’esclavage Sortie d’Egypte Pour les plus malins Pourquoi la 5ème expression (verset 8) « / Je vous amènerai vers le pays d’Israël » n’est-elle pas associé aux quatre autres expressions ?

| 115


2 La structure de la haggada Le texte de la haggada de Pessa’h et le séder sont organisés de manière à stimuler la curiosité des participants. Le moyen le plus utilisé est le questionnement. Par conséquent, posons-nous quelques questions.

Consigne 1 Pour répondre aux questions il faut utiliser une haggada traduite.

Introduction 1) Quelle invitation faisons-nous pendant la lecture de ce texte ? 

Ceci est le pain de misère…

2) Quel souhait exprimons-nous à la fin de ce texte ?

Les 4 questions et la réponse



Pourquoi cette soirée est-elle différente...

Nous avons été esclaves de Pharaon…

1) Notre attitude est différente ce soir là. Que voulons-nous exprimer par ces changements de comportements ? 2) Trouve dans le illustre ta réponse.

la phrase qui

Le devoir de raconter la sortie d' Egypte



Il arriva que rabbi Elièzer…

1) Sur quel sujet discutent ces 5 Sages de l’époque de la michna ? 2) Que se passe-t-il pour ces Sages cette nuit là ?

Rabbi Eléazar Ben Azaria a dit…



Béni soit Hachem… Les 4 enfants de la haggada

3) A ton avis, pourquoi ?

1) Voici comment sont nommés les 4 enfants de la Haggada. Trouve leurs traductions en francais.

≈ ≈

 Nous pourrions supposer que l’on doive raconter la sortie d’Egypte le 1er nissan, mais… 116 | Vie juive / Talmud Torah

≈ ≈


Le récit de l’histoire du peuple Juif depuis ses origines jusqu’à sa sortie d’Egypte sous la conduite de Hachem.

A l’origine nos ancêtres pratiquaient l’idolâtrie…

 Béni soit Celui qui a tenu sa promesse faite à Israël.

 Et c’est elle qui a soutenu nos ancêtres et nous-mêmes



« A l’origine nos ancêtres pratiquaient l’idolâtrie » 1) De qui s’agit-il ? 2) Qui va être choisi dans cette famille pour devenir le père de la nation juive ? 3) Quelle promesse Hachem va-t-il lui faire ? 4) Quelle preuve as-tu (personnellement) que Hachem as bien tenu sa promesse.

Viens apprendre ce que Lavan l’araméen voulait faire à notre père Yaakov…

Reconnaissance, conclusion et louanges





De combien de bienfaits sommes-nous redevables à Hachem !

« Depuis Yaakov face à Lavan jusqu’au béné Israël face à Pharaon, Hachem a toujours tenu sa promesse. Comment alors ne pas lui être reconnaissant ?

Rabban Gamliel disait …

1) Quels sont après la sortie d’Egypte les 3 « cadeaux » que Hachem nous a fait et dont nous pouvons encore profiter (si nous le désirons vraiment) ? (Voir le texte de Dayénou) 2) Penses-tu que ces 3 « cadeaux » ont un rapport avec l’idée de liberté ? (Répondre à l’oral)

 A chaque génération, chacun doit se considérer comme étant lui-même sorti d’Egypte.



C’est pour cela que nous devons remercier…

3) La 1ère partie de la haggada se termine par une bénédiction. a) Ecrit la en français : b) Explique pourquoi elle conclue (bien) le récit del’histoire du peuple juif fait par la haggada.

 Louez Hachem !…Quand Israël est sorti d’Egypte.

| 117


118 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 23

Le ‘Hamets pendant Pessa’h 1 Définition

1) Qu'est-ce que le ‘hamets ? Est considéré comme ‘hamets, tout aliment, solide ou liquide, composé d'une des 5 espèces de céréales suivantes : blé, orge, avoine, seigle et épeautre, qui au contact de l'eau a fermenté. 2) Remarque Il existe dans certaines communautés de nombreuses coutumes interdisant la consommation de certaines graines appelées légumineuses (autres que celles cités précédemment). Ce sont les Kitniot. Exemples : Riz, pois chiche, petit pois, lentilles, etc… Les raisons en sont diverses et variées. Bien que nous nous devons de les respecter, celui qui par mégarde aura consommé l’une d’elles n’aura bien évidemment pas transgressé l’interdit de « ne pas consommer du ‘hamets ». Question ? Trouve 5 aliments et 2 boissons à base de ‘hamets. ……………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………

2 Les lois concernant le 'hamets 1) Les 3 interdits concernant le ‘ hamets , selon la Torah : • Ne pas consommer de 'hamets • Ne pas posséder de 'hamets (dans n'importe quel lieu nous appartenant) • Ne pas tirer profit de son 'hamets Ainsi entre Pourim et Pessa’h, chaque membre de la famille participera au « grand nettoyage de Pessa'h » (chambres, salle à manger, cuisine, voiture…) afin de se débarrasser de son ‘hamets. L'interdit est si catégorique que si quelqu'un n’a pas éliminé son ‘hamets avant Pessa’h, il n'aura plus jamais le droit de le manger ou d’en tirer profit après Pessa’h, il devra le détruire. Pendant Pessa’h la Torah nous interdit de consommer, de voir, de boire et de tirer profit de tout ‘hamets, même en quantité infime.

| 119


3 Les étapes de l'élimination du 'hamets 1) La recherche du 'hamets Le soir du 14 nissan, à la tombée de la nuit, on recherchera le 'hamets à la lueur d'une bougie, dans tous les endroits de la maison susceptibles d’en abriter. Avant la bédika on prononcera la bénédiction suivante :

Questions ? a) Traduction : Bénis Tu es, Hachem Roi de l’univers, qui nous a sanctifiés par ses commandements et nous a ordonné ……………………………………………. b) Avant la bédika, nous avons l’habitude de cacher 10 petits morceaux de pains. Sais-tu pourquoi ? c) Comment la bénédiction sur la recherche du ‘hamets aurait-elle dû normalement se conclure ? d) Pourquoi la bénédiction sur la recherche du ‘hamets se termine-t-elle par les mots ?

2) L’annulation du ‘hamets Après la bédika, on mettra de côté le 'hamets trouvé pour le brûler le lendemain matin. On récitera ensuite la formule de l'annulation du 'hamets. Le kol ‘hamira se dit le soir après la bédika et le lendemain matin après avoir détruit le ‘hamets. Le soir, on dira : Tout ‘hamets qui est en ma possession, que je n’ai pas vu ou que je n’ai pas détruit, et dont j’ignore l’existence ; qu’il soit annulé et considéré comme la poussière de la terre.

Le lendemain matin, on dira : Tout ‘hamets qui est en ma possession, que j’ai vu ou que je n’ai pas vu, que j’ai détruit ou que je n’ai pas détruit ; qu’il soit annulé est considéré comme la poussière de la terre.

Remarque : Si l’on ne comprend pas ce texte qui est écrit en araméen, il vaut mieux le réciter aussi en français. Car il est nécessaire de comprendre ce que l’on dit au moment où l’on récite cette formule. 120 | Vie juive / Talmud Torah


3) Définition Définis avec tes mots ce qu’est le « bitoul ‘hamets » ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… Questions ? S elon la Torah, un simple bitoul suffirait pour qu'on ne soit plus comme propriétaire du ‘hamets que nous possédons avant Pessa’h. Cependant les ‘hakhamim (les Sages) ont considéré que cela n’était pas suffisant. Ils ont alors institué la mitsva de rechercher le ‘hamets la veille de Pessa’h. A ton avis pourquoi ? ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………

Veille de Pessa'h à Berditchev La veille de Pessa’h, tard dans l'après-midi, Rabbi Lévi Its'hak de Berditchev parcourt les rues de sa ville. Ici et là, dans les maisons juives en pleine effervescence, on court pour les derniers préparatifs de la fête. Soudain, Rabbi Lévi Its'hak interpelle alors un non-juif, et lui dit : « Tiens, voici une pièce, apporte-moi un peu de tabac de fabrication étrangère ». Trouver du tabac étranger à cette époque n'est pas une mince affaire. En effet, la loi du pays interdisait et punissait sévèrement tout commerce et tout achat de cette marchandise précieuse. Mais ceci n'arrête pas notre passant, qui revient quelques minutes après avec un petit paquet caché sous son manteau. Rabbi Lévi Its'hak le remercie et poursuit sa route. Du tabac ! Quelques instants après, il s’adresse à son serviteur et lui dit : « Voici quelques pièces, apporte-moi du pain de chez un juif. Paie-le à n'importe quel prix ». Etonné, sans comprendre, le serviteur exécute la demande du Rabbi. Mais où allait-il maintenant trouver du pain ? Est-ce qu’il restait du ‘hamets dans une maison juive ? Après avoir fait le tour de la ville, il revient les mains vides vers le Rabbi et lui dit : « Rabbi, c’est la veille de Pessa’h, et il est impossible de trouver le moindre ‘hamets dans aucune maison juive! ». Rabbi Lévi Its'hak leva alors les yeux au ciel et avec un large sourire dit : « Maître du monde ! Qui est comme Ton peuple Israël ! L’empereur interdit de faire commerce du tabac de provenance étrangère, il a nommé des centaines d’inspecteurs et de contrôleurs. Il arrête, il juge et met en prison tout contrevenant et pourtant il se vend des quantités incroyables de tabac. Et Toi, qui as écrit dans Ta Torah « On ne verra pas chez toi de ‘hamets », alors que Tu n’as placé aucun inspecteur ni contrôleur, on ne peut même pas trouver dans une maison juive le moindre petit morceau de ‘hamets ! »

| 121


4 En conclusion La Torah nous demande de ne pas posséder de ‘hamets pendant Pessa’h. Comme nous venons de le voir, pour pouvoir réaliser cette mitsva plusieurs étapes sont nécessaires. De sa recherche jusqu'à sa destruction, la Loi juive (la Halakha), nous recommande de faire certaines actions avant le soir du séder. Les voici, dans le désordre.

Consigne Replace ces différentes étapes dans le bon ordre. Destruction du ‘hamets - Nettoyage de la maison - Etude des lois de Pessa’h - Recherche du ‘hamets à la lumière d’une bougie - Soir du séder - Annulation du ‘hamets 1 - Annulation du ‘hamets 2

30 jours avant la fête

Avant le 1 4

1

n

niss a

2

le so

3

4

Le 14 nissan au matin

4n ir d u 1

is s a

n

5

6 7

122 | Vie juive / Talmud Torah

Le soir du 15 nissan


| 123


Cours 24

Le jour de l'indépendance 1 introduction 1) 2000 ans d’exil Après la destruction du 2ème Temple (en +70) par le l'empreur romain Titus, la nation juive est détruite. Le peuple juif est dispersé et la Terre d’Israël occupée par Rome. Cet évènement sera le début d’un très long exil pour les Juifs et la Terre d’Israël tombera alors successivement sous la domination de nombreux envahisseurs. Après l’invasion romaine, les Byzantins, les Arabes, les Chrétiens (croisés), les Mamelouks, les Turcs et les Anglais se succéderont sur ce si petit pays du Moyen Orient. Et ce n’est qu’après le départ du dernier soldat anglais, le 14 mai 1948, que Ben Gourion proclame la création du nouvel Etat juif qui s’appellera : Israël

Consigne

- 40

Place dans la frise les différents conquérants qui ont occupé Erets Israël.

300 600 1100 1300 1500 1917 1948

Remarque : toutes les dates sont approximatives sauf les 2 dernières

2) Yom Haatsmaout Yom Haatsmaout célèbre l’anniversaire de la déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël le 5 Iyar 5708 (14 mai 1948). Pendant près de 2000 ans, les Juifs ont été forcés de vivre sur des terres étrangères où ils étaient souvent tolérés, opprimés, chassés, massacrés. La création de l’Etat d’Israël a permis aux Juifs du monde entier de retourner enfin sur la terre de leurs ancêtres.

124 | Vie juive / Talmud Torah


2 Exil et retour Les Juifs ont toujours maintenu une présence sur leur terre, mais c’est surtout à partir de la 2ème moitié du 19ème siècle que de nombreux groupes de Juifs commencent à immigrer et à s’installer en Erets Israël. 1) Le rassemblement des exilés Depuis que le peuple juif a été dispersé, les Juifs n’ont jamais perdu espoir de retourner sur leur terre. Trois fois par jour depuis plus de 2000 ans chaque Juif exprime cet espoir dans la téfila de la amida. Fais retentir la grande trompette pour notre délivrance et élève l’étendard pour rassembler nos exilés. Et rassemble-nous, tous ensemble, des quatre coins de la terre. Sois béni, Hachem, qui rassemble les dispersés de Son peuple Israël.

Questions ? Pour répondre à ces questions utilise ton sidour. 1) Combien y a-t-il de bénédictions dans la amida ? 2)

la bénédiction n° …….

3) Quelle place « géographique » occupe cette bénédiction dans la Amida ? 4) Que peux-tu en conclure ? 2) La situation historique un peu avant l’indépendance Alors que la Terre d’Israël se trouve sous domination turque, les juifs ne parviennent pas à obtenir l’accord du sultan pour la création d’un Etat juif. Après la première guerre mondiale, lorsque les Anglais prennent le contrôle de la région, ils se déclarèrent favorables à l’implantation d’un foyer national juif (Déclaration Balfour, 1917). Cependant, le gouvernement anglais interdit toute nouvelle immigration, et les Juifs sont alors obligés d’entrer en Eréts Israël clandestinement. Après les évènements de la Shoah qui firent 6 millions de morts parmi les Juifs d’Europe, les nations du monde acceptent alors que le peuple juif retrouve une terre où il pourrait vivre en sécurité. Le 29 novembre 1947, l’Organisation des Nations Unies vote pour le partage de la terre et la création de deux états : l’un juif et l’autre arabe.

| 125


3 La géographie d'Israël Israël est un pays de petite taille à peine plus grand qu’un département français. Israël se trouve au croisement de trois continents (Afrique, Asie et Europe) et il a des frontières communes avec quatre pays (Egypte, Liban, Syrie et Jordanie). Environ 7,3 millions de personnes y habitent (5,5 millions de Juifs, 1,5 million de Musulmans, 300 000 Chrétiens).

Consigne Place sur cette carte d’Israël 1) Les noms des principales villes : Jérusalem, Tel Aviv, ‘Haïfa et Eilat 2) Le désert du Néguev 3) Gaza et la Judée-Samarie 4) Les noms des mers et sources d’eau : Méditerranée, Jourdain, Lac de Tibériade, Mer Morte 5) Les noms des pays voisins : Egypte, Liban, Syrie et Jordanie

126 | Vie juive / Talmud Torah


2 Les symboles de l'Etat d'Israël Consigne Relie chaque symbole à la définition qui lui correspond

Ma lumière qui éclairait le Beth Hamikdache n’était jamais éteinte, je représente la sagesse de la Torah. Le chalom (la paix) est mon compagnon.

Hymne national

Qui suis-je ? Emblème

Cela fait déjà 2000 ans que j’accompagne en exil chaque Juif. Je suis l’espoir, celui de revenir vivre sur notre terre, la terre promise à Abraham. Qui suis-je ?

On m’utilisait à l’époque biblique. J’étais très utile au quotidien. Aujourd’hui aussi, je suis présent dans de nombreux échanges. Qui suis-je ?

Quand on me voit on pense aussitôt à un certain habit juif très connu. Les allemands pendant la 2ème guerre mondiale obligeaient les Juifs à coudre un des signes qui me composent sur leurs habits comme un signe de honte. Aujourd’hui c’est un signe de fierté. Qui suis-je ?

Drapeau

Langue

Monnaie Eliézer Ben Yéhouda m’a modernisée. On m’a toujours utilisée pour l’étude de la Torah, mais au 20ème siècle, pour être efficace, j’ai dû m’adapter. Qui suis-je ?

| 127


Cours 25

De Pessa’h à Chavouot 1 Au fil des jours

A l’époque du 2ème Beith Hamikdache alors que les Juifs vivent encore sur leur terre, la période entre Pessa’h et Chavouot est un moment particulièrement joyeux. L’offrande du Omer, les réjouissances qui accompagnent les moissons de la nouvelles récolte d’orge et les jours que l’on compte jusqu’à Chavouot (le don de la Torah) transformaient cette période en un temps de joie et d’allégresse.

Cependant, la destruction du Beith Hamikdache et l’exil qui s’en suit transforment l’offrande du Omer en un souvenir d’un autre temps. Mais c’est surtout la mort des 24 000 élèves de Rabbi Akiva qui va marquer cette période qui devient alors en un temps de tristesse et de deuil. Le Talmud nous rapporte que les élèves de Rabbi Akiva moururent à cause d’une épidémie, laissant un vide irremplaçable dans le monde de la Torah.

Selon le Talmud, cette épidémie eu lieu entre Pessa’h et Chavouot et aurait durée pendant 33 jours. Pour la tradition séfarade, cette épidémie débuta un 16 nissan (le lendemain de Pessa’h) et se serait arrêtée le 18 iyar (33ème jour du compte du Omer). Ce jour est appelé Lag BaOmer. Cette date est devenue une demi-fête qui interrompt le deuil. La Loi juive à retenu de ces tristes événements l’obligation pour chacun d’entre nous d’observer certaines lois de deuil, depuis le deuxième jour de Pessa’h jusqu’au Lag BaOmer. Cependant, selon la tradition ashkénaze, on ne commence le deuil qu'à partir du 1er iyar. On l'interrompt à Lag BaOmer pour le reprendre au lendemain jusqu'à l'avant-veille de Chavouot.

Le coin de la Halakha Pendant cette période : on ne se marie pas, on ne fait pas de fête, on ne se coupe pas les cheveux, on ne se taille pas la barbe, et on n’écoute pas de musique.

128 | Vie juive / Talmud Torah


Questions ?  1. A l’époque du 2ème Beith Hamikdache, comment la période entre Pessa’h et Chavouot était-elle vécut ? 2. Cite 2 raisons pour lesquelles ce moment était particulier. 3. Pourquoi cette période aujourd’hui est-elle vécut différemment ? Cite 2 raisons. 4. Explique ce que représente le jour de Lag BaOmer. 5. C  omment aujourd’hui, selon la Loi juive devons-nous nous souvenir des événements de cette période ?

2 La mitsva de la séfirat haomer 15 Et vous compterez chacun, depuis le lendemain de la fête, depuis le jour où vous aurez offert l'Omer (d’orge), sept semaines complètes. 16 jusqu'au lendemain de la septième semaine, soit cinquante jours, et vous offrirez à Hachem une nouvelle offrande. ( Vayikra 23 )

Questions ?  1. Le verset 15 dit : « depuis le lendemain de la fête ». De quelle fête s’agit-il ? 2. Quelle est la date de ce « lendemain de la fête » ? 3. Que doit-on faire à partir de ce moment ? 4. Comment s’appelle en hébreu cette mitsva ? 5. Combien de temps dure-t-elle ? Précise en jours et en semaines. 6. Par quelle fête se termine cette mitsva ? 7. Quelle bénédiction devons-nous réciter avant cette mitsva ? Trouve la réponse dans ton sidour. 8. Dans quelle position devons-nous réciter cette bénédiction ? 9. A quel moment du jour devons-nous faire cette mitsva ?

| 129


3 Qui était Rabbi Akiva ?

Ses origines ? Les origines de Rabbi Akiva ne sont pas connues mais on sait tout de même que son père s'appelait Yossef. Son père qui se serait converti au judaïsme descendrait de Sisra, général des armées cananéennes.

Akiva le berger ! Lors de la destruction de Jérusalem en 70, le jeune Akiva perd sa famille. Il se retrouve seul et sans moyens. Sur recommandation, il est employé comme berger chez l’un des hommes les plus riches de Jérusalem, Kalba Savoua. Rachel, la fille de Kalba Savoua remarqua très vite les qualités particulières du jeune berger. Malgré la différence sociale qui les sépare (elle la fille d’un des hommes les plus riche de Jérusalem et lui un simple berger), ils décident de se marier. Mais Kalba Savoua s’oppose au mariage. Rachel étant sûre de son choix quittera l’opulent foyer et son père n’hésiteras pas à les laisser tous deux vivre dans une extrême pauvreté. Cependant, Rachel avait mis une condition à ce mariage: qu’Akiva se consacre entièrement à l’étude de la Torah. Ce que Rabbi Akiva alors âgé de 40 ans fit, et c'est en ramassant chaque jour quelques fagots de bois et en les vendant qu'il subvenait, difficilement, aux besoins de sa famille.

Le doute ! Comment surmonter une tache aussi difficile que celle de devenir un talmid ‘hakham, un érudit, un savant, quand on ignore encore l’aleph-beith ? Cette tâche lui semblait impossible à accomplir. Mais c’est en observant un rocher que Rabbi Akiva trouva la force de continuer son apprentissage, malgré les difficultés. En effet, à la vue d’un rocher creusé par l’érosion* d’un goutte à goutte, Rabbi Akiva fut saisie par cette image et … *érosion : Au sens strict, éroder désigne l'action de ronger, d'user.

Questions ? Peux-tu deviner ce que Rabbi Akiva a compris en observant ce rocher, pour que cela lui redonne ainsi, autant de courage ?

130 | Vie juive / Talmud Torah


Rachel Rabbi Akiva alla étudier à la yéchiva de Rabbi Eliézer et de Rabbi Yéhochoua pendant plus de douze ans. Rabbi Akiva faisait des progrès de jour en jour. Mais c'est surtout grâce à sa femme Rachel, que Rabbi Akiva devint un Sage en Israël. Le Talmud raconte que, revenant chez lui après douze années d’absence, Rabbi Akiva au seuil de sa maison entendit sa femme dire à une voisine qu’elle était prête à l’attendre encore douze années de plus si, pendant ce temps, il pouvait accroître son savoir. Sans révéler sa présence, Rabbi Akiva fit demi-tour et revint douze ans plus tard. Le désir de Rachel était enfin réalisé, son mari, Rabbi Akiva était devenu un véritable talmid ‘hakham. A son retour, de nombreux élèves accompagnaient ce nouveau maître en Israël. C’est alors que Rabbi Akiva, extrêmement reconnaissant vis-à-vis de son épouse, s’adresse à ses élèves et leur dit que tout le savoir qu’ils ont acquis, toute la Torah qu’ils ont apprie de lui, c’est à sa femme, Rachel qu’ils le doivent. Sans elle, il serait encore un ignorant. Une nouvelle catastrophe. Un nouveau départ … Malheureusement, au cours d'une épidémie survenue entre la période de Pessa’h et Chavouot, les 24 000 élèves de Rabbi Akiva meurent. Suite à cette catastrophe, Rabbi Akiva va devoir à nouveau se relever et recommencer depuis le début. Dans le sud du pays Rabbi Akiva forme 5 élèves : Rabbi Yéhouda, Rabbi Méir, Rabbi Chimon bar Yo’hai, Rabbi Yossi, et Rabbi ’Hanina ben Hakhinaï. Ces 5 élèves deviendront des maîtres en Israël et la Torah pourra alors être à nouveau transmise aux générations suivantes. La révolte de Bar Kokhba . Rabbi Akiva joua un rôle important dans la révolte qui éclata en 132 contre Rome, sous la conduite de Bar Kokhba. Il soutiendra le soulèvement contre les oppresseurs romains avec enthousiasme. Mais les légions romaines prirent le dessus et écrasèrent définitivement toute résistance juive, lors de la prise et du massacre de la forteresse de Béthar. Rabbi Akiva sera emprisonné et torturé à mort pour avoir enseigné publiquement la Torah, malgré l’interdiction des romains. Agé de 120 ans, lors de son supplice, il quitta ce monde en récitant la prière du « Chéma Israël ».

Questions ? Cite les différents moments de la vie de Rabbi Akiva pour lesquels il dût repartir " à zéro"

Quel lien peut-on faire avec l'histoire de Rabbi Akiva et le compte du Omer ?

| 131


Cours 26

Chavouot : le don de la Torah 1 Introduction Chavouot est la 2ème des trois fêtes de pèlerinage (Pessa’h, Chavouot et Souccot). Il y a plus de 3300 ans, en l’an 2448, le peuple juif accepte la Torah par au pied du Mont Sinaï. Cette fête tombe le 6 sivan, exactement 50 jours après Pessa'h. En hébreu, le mot « Chavouot » veut dire « semaines », rappelant les sept semaines durant lesquelles le peuple juif se prépara pour recevoir la Torah. Nous avons l’habitude de donner d’autres noms à cette fête.

Consigne Relie les autres noms de la fête à leur traduction • • •

• Temps du don de notre Torah • Fête de la moisson • Fête des prémices

2 Lois et Coutumes Consigne numérote chaque explication en fonction du cas qui lui correspond.

1

Les femmes et les filles allument les bougies la veille de Chavouot

Car après les avoir entendus le peuple acceptera d’ac-complir toute la Torah

2

Nous veillons et nous étudions pendant la première nuit de Chavouot

Car elle s’est convertie au judaïsme et a accepté d’accomplir toute la Torah

3

Le premier jour, hommes, femmes et enfants se déplacent à la synagogue pour écouter les Asséret Hadibérot

Car la Torah est comparée au lait. De même que les bébés ont besoin de lait pour se nourrir et pour grandir, le peuple d’Israël a besoin de la Torah

4

Nous avons la coutume de consommer un repas lacté à Chavouot

5

132 | Vie juive / Talmud Torah

En dehors d’Israël, le 2ème jour de Chavouot, pendant min’ha, nous lisons la méguila de Ruth

Car c’est un jour de fête / Yom tov Car les béné Israël, au lieu de rester éveillés dans l’attente du don de la Torah vont dormir et se mettent en retard le 6 Sivan. Afin de rattraper cette erreur et pour montrer notre impatience à recevoir la Torah, nous étudions toute la nuit de Chavouot


3 Quand le peuple juif a rendez vous avec D.ieu

Consigne Voici quelques chiffres et nombres. Peux-tu les placer au bon endroit dans le texte ? 2 – 6 – 10 – 12 – 15 – 49 – 50 – 210 – 2448 Après les retrouvailles et la réconciliation entre Yossef et ses frères, Yaakov accepte (à cause de la famine) de quitter la Terre d’Israël pour se rendre en Egypte. Yaakov et ses … . . enfants vivent alors sous la protection du Pharaon. En effet, après tout ce que Yossef avait fait pour l’Egypte, comment Pharaon pourrait-il ne pas être reconnaissant ?

Cette grande famille devient bientôt un grand peuple. Mais malheureusement un nouveau Pharaon qui a oublié tout le bien que Yossef avait fait aux Egyptiens monte sur le trône. Cet événement marquera le début d’un long et terrible esclavage pour les Béné Israël.

Après une présence de …… ans sur cette terre d’Egypte, le soir du … … nissan … … . . , le peuple juif, sous la conduite de Moché, quitte cette horrible prison (qui fut pourtant une terre d’accueil) en direction de la terre de leurs ancêtres. Cependant, une étape importante les attend : la montagne du Sinaï ( ).

Ils cheminent pendant …… jours dans le désert, et au …… ème jour, au pied du , tout le peuple entend les … … commandements ( ) de Hachem Lui-même. Nous sommes le … . . sivan : c’est le jour de . C’est le jour du Don de la Torah ( ).

Ils acceptent tous de conclure une alliance ( ) avec Hachem. Ils disent « » : « nous accomplirons (la Torah) et nous la comprendrons ». Car accomplir la Torah sans la comprendre, ce n'est pas recommandé !

C’est pour cela qu’au lendemain de cette rencontre extraordinaire entre Hachem et son peuple, Moché monte au sommet du pour apprendre tous les détails de cette Loi et pouvoir les enseigner à tout le peuple.

Mais au fait, sais-tu précisément tout ce qui s’est passé au sommet de cette petite montagne ? Moché reçoit les … . . Tables de l’alliance écrites de « la main » d’Hachem. Hachem lui demande d’écrire un séfer Torah : c’est la Loi écrite. Il reçoit toutes les explications et les détails de la Loi écrite : c’est la Loi orale.

| 133


4 Loi écrite, Loi orale : une seule et même Torah La Torah est composée de deux parties : La Loi orale et la Loi écrite. La Torah écrite est composée de cinq livres. Moché a reçut la Loi orale en même temps que la Torah écrite. La Loi orale explique et complète La Loi écrite. Elle est transmise oralement de génération en génération jusqu’au jour où elle fut mise par écrit. La Loi orale et la Loi écrite vont être étudiées et commentées à toutes les époques et ceci jusqu'à aujourd’hui. C’est donc une chaîne continue de traditions qui nous relie ainsi à la Révélation qui eut lieu au Mont Sinaï, il y a plus de 3300 ans. 1) La Loi écrite /

Consigne p  lace les chiffres et les nombres au bon endroit dans le texte : 2 – 5 – 248 – 365 – 613 Un

s’écrit sur du parchemin avec une plume d’oie ou un roseau et de l’encre noire.

Les parchemins sont cousus ensemble et roulés autour de … … bâtons qui sont fixés aux extrémités du séfer. Un

est composé de … … grandes parties.

Aujourd’hui, même si l’on continue à écrire le texte de la Torah sur du parchemin, on l’imprime aussi sur papier. Les livres obtenus se nomment : il a … … mitsvot.

Dans le

Les …… mitsvot sont composées de …….. mitsvot positives et de ………. mitsvot négatives. Devinette : cherche la valeur numérique de «

». Que remarques-tu ?

Révision : Peux-tu réécrire et placer correctement les noms des différents livres de la Torah dans l'ordre ?

.5

.4

.3

.2

.1

Pour les plus malins ! Si

signifie 5 et que ?

Indice :  ……

134 | Vie juive / Talmud Torah

x

(

=

x …… = …………

au pluriel ) signifie 1/5 que signifie alors l’expression


1) La Loi orale /

Consigne place les chiffres et les nombres au bon endroit dans le texte : 6 – 12 – 70 – 200 – 500

Moché a écrit toute la Torah de sa propre main et a remis un exemplaire du séfer Torah à chacune des …….. tribus d'Israël. Un autre séfer Torah a été conservé dans l'Arche Sainte. Quant à la Loi orale, la elle c'est transmise oralement de maître à élève depuis que Moché l’a reçue au jusqu’à l’époque de la destruction du 2ème Temple ( ) en l’an … … . C’est environ en l’an … … qu’elle fut mise par écrit, par crainte d’être oubliée. Ce texte contenant la Loi orale s’appelle : MICHNA / . Compilée et rédigée par Rabbi Yéhouda Hanassi, la comporte … … parties. En l’an … … . , d’autres Sages compilent par écrit toutes les explications sur la : c’est la GUEMARA / .

La

+ La

=

Le

Une histoire … Les autorités romaines avaient édicté un décret contre le peuple Israël pour leur interdire d’étudier la Torah. Que fit Rabbi Akiba ? Il enseigna la Torah en public. Un jour Papos ben Yéhouda rencontra Rabbi Akiba et lui dit : « N’as-tu pas peur du pouvoir romain ?» Il répondit : «Es-tu Papos dont on dit qu’il est sage ? Ecoute, je vais te dire à quoi cela ressemble : Un renard qui rôdait au bord du fleuve vit des poissons qui fuyaient en groupe d’un endroit à l’autre. Il leur dit : pourquoi vous enfuyez-vous ? Ils lui répondirent : nous cherchons à éviter les filets des pêcheurs qui nous entourent. Le renard leur proposa alors : Voulez-vous monter sur la terre ferme, et nous vivrons ensemble vous et moi comme nos ancêtres? Ils répondirent : Est-ce toi que l’on appelle le plus rusé des animaux ? En réalité tu n’es guère rusé, tu es plutôt un imbécile ! Si déjà nous sommes en danger dans notre milieu naturel, là où est notre vie, alors, à plus forte raison sur la terre ferme ! De la même façon, si nous craignons pour notre vie quand nous étudions la Torah, alors à plus forte raison, si nous la négligeons!» Quelques jours plus tard, on attrapa Rabbi Akiba et on le mit en prison, on attrapa aussi Papos ben Yéhouda et on le mit en prison. Rabbi Akiba lui dit : «Pourquoi es-tu ici ?» Il lui répondit : «Heureux es-tu, Rabbi Akiba, d’avoir été emprisonné pour une bonne cause. Malheur à moi, qui ai été attrapé pour des choses vaines et sans importance !» (Talmud de Babylone 61b)

| 135


136 | Vie juive / Talmud Torah


Cours 27

/ Les 10 commandements

1 Rappel chronologique Consigne Replace dans l’ordre chronologique les évènements suivants : Chavouot – Moché redescend avec la Torah – Pessa’h – Les béné Israël entendent les 10 paroles Moché monte recevoir la Torah – Les tables de la Loi sont brisées – Sortie d’Egypte – La faute du veau d’or 1………………

3.………………

15 nissan

6 sivan

2………………. 4………………

7 sivan

6………………

17 tamouz

5………………

7………………

8………………

2 Les tables de la Loi Il est écrit dans la Torah : « Et quand Il termina de parler avec Moché sur le Mont Sinaï, Il lui remit les deux tables du témoignage, des tables de pierre écrites du doigt d’ Hachem » (Chémot 31. 18) « Quand je suis monté sur la montagne pour prendre les tables de pierre, les tables de l'alliance qu’a conclues Hachem avec vous. Je suis resté sur la montagne quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain, ni boire d'eau » (Dévarim 9. 9) 1. En quelle matière sont les tables de la Loi? 2. D’après toi, comment sont écrites les

sur cette matière?

3. Pourquoi avoir utilisé ce support et pas un autre pour écrire les

?

4. Qui les rédige ? Comment ? 5. Selon toi, quelle forme avaient les deux tables de la Loi

| 137


3 Les Activité : Découvrir les

et leur organisation.

Quel désordre ! Quand Moché redescend, 40 jours après , avec les il constate avec tristesse que les béné Israël ne sont pas restés fidèles à leur parole. Comment pouvaient-ils alors recevoir ce merveilleux cadeau en signe d’alliance ?

,

Que Moché ait brisé les tables ou bien qu'elles soient devenues trop lourdes à porter, il a bien fallu ramasser les morceaux ! Etape 1

Pour t’aider voici deux informations.

Il faut savoir que les mitsvot de la Torah peuvent concerner aussi bien, la pensée ( exemple : ne pas garder rancune ), la parole ( exemple : ne pas dire du mal des autres / Lachon ara ), ou l’action ( exemple : aider une personne dans le besoin / Tsédaka ).

Dans la Torah il existe deux catégories de mistvot : Les mitsvot vis-à-vis des autres (ben adam la’havéro) Les mitsvot vis-à-vis de Hachem (ben adam lamakom).

Consignes a) A qui s’adresse chacun des commandements ? Complète la colonne de droite. b) Comment se réalise chacun des commandements (Pensée / Parole / Action) ? Complète la colonne de gauche. Pensée / Parole / Action

138 | Vie juive / Talmud Torah

Vis à vis de /des

………………

Tu ne prendras pas la femme de ton prochain

………………

………………

Souviens-toi du jour du Chabbat

………………

………………

Tu ne tueras pas

………………

………………

Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain

………………

………………

Tu n’auras pas d’autres dieux

………………

………………

Tu ne voleras pas

………………

………………

Tu ne feras pas de faux témoignages

………………

………………

Tu honoreras (respecteras) tes parents

………………

………………

Tu ne jureras pas en utilisant le nom d’Hachem pour rien

………………

………………

Je suis l'éternel ton D.ieu

Hachem ………………


Etape 2 Pour cette étape tu travailleras avec un/e camarade. Pour t’aider voici une information.

Moché reçoit 2 tables et 5 commandements sont inscrits sur chacune d’elle. La 1ère table concerne les mitsvot que l’on doit accomplir envers D.ieu. La 2ème table concerne les mitsvot que l’on doit accomplir envers les autres. Remarque : Une des mitsvot qui se trouve dans la colonne ben adam lamakom est en fait aussi une mitsva ben adam la’havéro

Consigne Essayez de retrouver l’ordre des

.

Mitsvot envers les autres

Mitsvot envers D.ieu

6) Action :

1) Pensée

7) Action :

2) Pensée

8) Action :

3) Parole

9) Parole :

4) Action

10) Pensée :

5) Action

Vérifie dans un ‘houmach tes réponses : Chémot - Ytro ou Dévarim - Vaet’hanane)

Etape 3

Numérotez les traductions en fonction des commandements qui leur correspondent. Pour vous aider utilisez un ‘houmach. .1 .2 .3 .4 .5

.1 .2 .3 .4 .5

…… Souviens-toi du jour du Chabbat …… Je suis l'Eternel ton D.ieu …… Tu ne jureras pas en utilisant le nom d’Hachem pour rien …… Tu honoreras (respecteras) tes parents …… Tu n’auras pas d’autres dieux

…… Tu ne feras pas de faux témoignages …… Tu ne voleras pas …… Tu ne prendras pas la femme de ton prochain …… Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain …… Tu ne tueras pas

| 139


Une histoire … Quand les béné Israël étaient au pied du Mont Sinaï prêts à recevoir la Torah, Hachem leur dit : « Donnez-moi une preuves que vous respectez la Torah et Je vous la donnerai. » Ils dirent : « Nos ancêtres seront notre garantie. » Hachem leur répondit : « Vos ancêtres n'étaient pas parfaits... mais donnez-moi de bonnes garanties et Je vous donnerai la Torah. » Ils dirent : « Roi de l'Univers, nos prophètes seront notre garantie. » Hachem dit : « Vos prophètes n'étaient pas parfaits... Ils dirent alors à Hachem : « Nos enfants seront notre garantie. » Et Hachem répliqua : « C'est une bonne garantie et pour cette raison, Je vous donnerai la Torah.» (Chir Hachirim Rabba, Chapitre 1, partie 4)

140 | Vie juive / Talmud Torah


Manuel de dĂŠcouverte et d'activitĂŠ


Dinim pour niveau Guimel