Page 1

N°18 Juillet - Août 2012

Partage ramadanesque

Tables entre tradition et modernité Un dimanche à la campagne

Chez l’artiste Victor Culture Méditerranéenne

Un fleuron, les Iles Baléares

Temps du Ramadhan La Médina des douceurs


Sommaire 22

Tentations 22

Ramadanrevisite

26

Shopping

30

SelwaBenSaid

34

TempsduRamadhan

42

Alire

48

Evénements

49

Newsexpo

A Ramadan

Une voix de femmes dans la médina de Tunis

La médina des douceurs

La nouvelle scéne urbaine L"urbain en Tunisie Une arabisance comtemporaine

Young arab architects Luminaire ecologique et metiers d'art Village Ken 15

58

Culture 52

CultureMéditerranéene

54

L'îledeMajorque

57

Minorque

58

Ibiza

62

SantJosepdesaTalia-Ibiza

Un fleuron : Les iles Baléares

La Culturelle

Haut lieu - du patrimoine mondial

Une rénovation réussie


Sommaire Architectures 68

RenoueraveclaMarsa

74

RarevillageKèn

80

Undimancheàlacampagne

Villa Aicha

Une architecture bioclimatique Chez l'artiste Victor

22 16

17

Guide 96

Partageramadanesque

102

Images&Son

106

Jardind'été2012

Belles tables entre tradition et modernité Sélection festive

Beaux et innovants

106


MdT Directeur de la publication Hassen Sfar Directeur exécutif Ismail Ben Miled Rédactrice en chef Martine Geronimi geronimi.consulting@gmail.com

Direction Commerciale Fakhta Hachicha

commercial@femmesdetunisie.com

Directeur technique Ben Ziada Abdallah Assistante de direction Arbia Matoussi

Directrice Artistique

Imprimeur Simpact

Ont collaboré à ce numéro : Elena Mortari, Amy McDonnell, Arbia Matoussi

Contact MDT

Sonia Sfar Karoui

Remerciements : Valentina Audrito de WOM Bali, Sergio Mellina, Clara Corti de Milan, Chantal Khedira et l'équipe du Majestic de Tunis, Samia Ben Abdallah, l'artiste Bessma Haddaoui de Tunis. Remerciement spécial au designer Philippe Xerri et à son associé Martial Viahero. Equipe d'Artyshow de La Marsa, Nicoletta de Natur'Aime de Tunis, Moez de Tunisia Artisanat, Madame Lakhroua de Douceur d'Ivoire

16 Avenue Habib Bourguiba Ain Zaghouane - Tunis t 00 216 70 727 993 f 00 216 70 737 684 directiongenerale@femmesdetunisie.com

Contributeurs Pol Guillard Pol Guillard est né le 15 mai 1959 à Charleroi en Belgique. Dès 1982, il est photographe free lance à Bruxelles, puis en Italie dans les années 2000. Il collabore avec de nombreux studios et se consacre pleinement au développement de la photo numérique. Il s’installe en Tunisie en 2006 et travaille sur divers projets. Il enseigne également à l’Institut Supérieur des Arts Multimédia (ISAMM).

Salah Jabeur Né en 1955, Salah Jabeur fait ses études primaires et secondaires en Tunisie. Il suit une formation professionnelle et obtient un BTS en 1972. Il se passionne pour la photographie en 1975, année où il effectue son premier grand reportage dans le Hoggar algérien. S’ensuivent plusieurs expositions collectives et individuelles en Tunisie et en France. Il se spécialise dans la publicité et les projets culturels tout en poursuivant ses reportages en Méditerranée.

Pol Guillard

18

Salah Jabeu


Au cœur de ramadan Martine Geronimi

édito n° 18 Cette nouvelle édition de Maisons de Tunisie fait la place belle à cette période unique du mois saint de ramadan. J’ai choisi de vous divertir et de vous enchanter durant vos veillées ramadanesques. Que la lecture de ce numéro 18 vous apporte évasion et rêve, douceur et sérénité ! Le dépaysement commence avec un voyage dans le design luxueux de jeunes créateurs arabes qui nous ont aidés à revisiter ramadan dans la maison. Il s’agit de Younes Duret, designer franco-marocain, et Khalid Shafar, vivant à Dubaï. De superbes réalisations dignes des Mille et une Nuits… Cette période est également propice aux sorties en famille dans la Medina. Nous célébrons ce temps précieux en rendant hommage à la nature généreuse de la vieille ville arabe, cette Médina qui a été promue ville du patrimoine mondial. Nous avons voulu vous faire entendre des voix de femmes, celles de la Médina et notamment celle de Selwa Ben Said qui nous a offert dernièrement une superbe exposition de miniatures d’un goût exquis. Au temps du ramadan, tout s’illumine et les soirées battent leur plein, on y déguste de fines pâtisseries, celles de la tradition tunisoise si chère aux cœurs des Tunisiens. Sous la houlette de notre amie Selwa Ben Said, nous vous guidons dans cette belle Médina dans un périple de douceurs, des yeux et du palais. La culture méditerranéenne est au rendez-vous dans ce numéro avec un reportage aux Iles Baléares : Majorque, Minorque et Ibiza vous ouvrent leurs lieux les plus désirables. Nous vous permettons de découvrir à Sant Josep de Sa Talaia sur l’île d’Ibiza une rénovation réussie, celle des architectes espagnols de renom, Josep F. Mauri et Boria Villa Muniz.

20

Chez nous, l’espace et le temps précédent ramadan nous ont permis de découvrir pour votre curiosité une campagne charmante à moins de 80 kilomètres de Tunis, aux environs de la petite ville de Bouficha. C’est ici que nous vous entraînons pour une visite qui s’impose au Village Kèn avec son architecture bioclimatique. Mais notre coup de cœur va sans conteste à la demeure de l’artiste Victor. Une campagne belle et conviviale pour des amoureux fous de nature où la main de l’homme la divinise. Ici, une maison entièrement conçue selon les valeurs d’un humaniste, un bijou simple et pur dominé par les teintes naturelles des essences de bois choisies dans toute la maison. Un moment de partage. Du côté de la banlieue nord de Tunis, Villa Aïcha saura vous conquérir. Cette résidence d’un amoureux fou de la Tunisie, qui renoue avec son passé familial, est celle d’un homme de goût, jeune et entreprenant, un vrai moment de douceur citadine. C’est enfin à Gammarth, à l’hôtel Mowenpik, que nous avons dressé nos tables entre tradition et modernité pour un partage ramadanesque. Ce reportage est une exclusivité réalisée et créée par mes soins pour les lectrices et lecteurs de Maisons de Tunisie. Il est le clou du Guide de notre magazine. Avant de nous quitter, n’oubliez pas de consulter les pages shopping de notre magazine et de vous intéresser aux nouvelles tendances en matière de meubles de jardin et produits Image&Son. Bon ramadan 2012

21


TENTATIONS

22

Ramadanrevisite Shopping

Ambiance d'autrefois Black & White Nos meubles sont pop

SelwaBenSaid

Une voix de femmes dans la médina de Tunis

TempsduRamadhan La médina des douceurs

Alire

La nouvelle scéne urbaine L"urbain en Tunisie Une arabisance comtemporaine

Evénements

Young arab architects

Newsexpo

Luminaire ecologique et metiers d'art Village Ken


Tentations

Ramadan revisite Texte : Martine Geronimi

Nous vous présentons les créations de deux jeunes designers arabes talentueux qui ont joué le jeu pour Maisons de Tunisie en l’honneur de notre Ramadhan 2012. Il s’agit de Younes Duret, designer franco-marocain et Khalid Shafar, vivant à Dubaï

3

«Les objets ne sont pas seulement beaux ils sont utiles. Ils racontent aussi des histoires. Et lorsqu’on fait entrer un objet dans nos vies, leur histoire devient une partie de notre histoire personnelle» Khalid Shafar «J’explore les matières : des plus nobles aux matériaux de récupération, et les secteurs : du véhicule utilitaire aux objets de maison.» Younes Duret

4 24

1

Mini Zelli - Younes DURET Bibliothèque-Bois-Modulable Etagère composée de 8 modules identiques emboités auto-structurants et autobloquants Srone - Younes DURET Plateau en peinture thermochromique Abu Dhabi - Younes DURET Siège capitonné Mosaïques et dessins orientaux artisanaux sur face extérieure. Arabi Chandelier - Khalid SHAFAR Objet dérivé de la forme et de la matière de l'"egaal", ce turban noir porté par les hommes d'Arabie pour orner leur tête me manque Palm coffee tables chandelier traduit en lustre Earthday - Younes DURET Sculpture fabriquée en frittage de poudre Trophée pour le 40ème anniversaire de la Journée de la Terre (Rezo production)

2

5


Tentations

Tentations Lampe Dow - Younes DURET Suspension composée de 8 modules et de 3 cercles Projet réalisé dans le cadre de l’évènement Tasmeem Lab organisé en collaboration avec Pink Tank

10

Arabi Table lamp - Khalid SHAFAR Elle est inspirée par la lanterne dite "Fanar", un symbole traditionnel de l'éclairage qui est utilisé actuellement avec des lampes modernes pour éclairer l'architecture de style traditionnel arabe Little palm stools - Khalid SHAFAR Little Palm est est un hommage à cet arbre, une collection de petits tabourets contemporains inspirés par le tronc du palmier et recouvert de tapis traditionnels tissés à la main en feuilles de palmier teints. T Chandelier - Khalid SHAFAR Fait à la main à partir d'un matelas traditionnel plié accroché à un mât vertical réalisé en différentes formes et tailles. Il raconte l'histoire de la tradition de la nation arabe Illusion Arm - Khalid SHAFAR Combinaison d'éléments parallèles de la vie urbaine. L'énergie, le buzz et le dynamisme sont clairs dans le style de la corde tissée sur la structure du corps de la chaise. Pour un loft de ville moderne ou l'environnement d'un centre-ville animé.

9 6

The Palm Coffe Tables - Khalid SHAFAR Faites à la main ces petites tables ont été tapissées par Ayesha Eid, une artisane à l'Heritage Village de Dubaï. Bois de frêne, base en métal, siège en velours capitonné avec le bois de palme, natte tressée à la main pour une table contemporaine

26

27

8

7

11


Tentations

1 6

2

A Ramadan

11

1. Assiette 36,3Dt, l'Art de la table -

7

8

demande, El Hanout - 3. Étoile 35,2Dt, l'Art de la table - 4. Service "Orleans" prix sur demande, l'Art de la table - 5. Ménagère 280Dt (48 pièces) A Table 6. Coupe By Argenesi en argent pla-

4

tiné, 81Dt (promotion), l'Art de la table 7.

4

3

2. Cache bouteille en cuivre, prix sur

Photophores, 71Dt, Le Pavillon -

8. Suspensions sphères en métal tressé de 69 à 279 Dt, Le Pavillon - 9. Set de table (fait main) 40 Dt (les 6 sets et 6 serviettes), A Table - 10. Plateau, Théière et verres 90, 90 et 10 Dt (l'un), El Hanout - 11. Verres décoration en argent 315Dt (les 6), Le Pavillon

9 5

10

29


Tentations

14

19 17

12

12. Décoration en cuivre, prix sur demande, El Hanout - 13. Tajine en cuivre, prix sur demande, El Hanout - 14. Photophores, prix sur demande, A table 15. Service "baroque" prix sur demande,

13

A table - 16. Petits tajines en cuivre, 18Dt (l'un), El Hanout - 17. Assiette, 90Dt, El Hanout - 18. Lampe en cuivre, prix sur

30

demande, El Hanout - 19. Décoration, 350Dt, El Hanout - 20. Nappe et ser-

15

viettes "Jacquard Français", 439 et 32Dt (promotion), Le Pavillon

16 20

18 20

31


Tentations

Une voix de femmes dans la Médina de Tunis

Selwa Ben Saïd Texte : Martine Geronimi

Voyage dans la Médina de Tunis Une grande porte jaune cloutée comme repère. Une rue inconnue nommée Sidi Zahmoul, dans un quartier reconnu, Tourbet El Bey, et un rendez-vous avec une artiste tunisoise distinguée m'animent d'une envie folle de me perdre dans les dédales de cette ville ancienne.

32

patrimoniale qui a connu bien des personnages célèbres, qui a vécu des heures somptueuses aux subtiles références. La précision de son trait et la minutie des détails servent le propos d'une rare qualité. Ces femmes sont belles, richement parées, leurs regards étrangement calmes. Chacune d'entre elles me parle de l'artiste... Elles sont là, extraordinairement présentes... On n'a de cesse de les admirer.

Selwa Ben Saïd a débarqué un jour à la rédaction de Maisons de Tunisie à un moment rare où je m'y trouvais. Le contact a été immédiatement chaleureux et j'ai accepté de me rendre à l'inauguration de sa dernière exposition dans sa belle demeure Selwa Ben Saïd est une source intarissable sur son patricienne. monde de la Médina, une guide précieuse et rare, Je voulais découvrir l'antre de cette artiste tunisoise un monument de l'histoire de cette Tunisie d'autrequi excelle dans l'art de la miniature. Je savais qu'en fois... En venant voir ses toiles, c'est tout une contrée allant la rencontrer dans son atelier, j'allais sentir que l'on découvre, c'est comme soulever un voile l'âme qui habite la maison. J'allais comprendre l'es- de mystère... prit du lieu et voir dans un cadre propice, les nou- Un délicieux moment, comme une parenthèse sur velles miniatures exécutées avec un amour et une la fadeur du monde contemporain. patience infinis durant près de trois ans.

33

J'allais saisir véritablement la lente maturation d'un vocabulaire raffiné, le geste précis et l'œil vigilant qui l'a conduit inlassablement à révéler ce monde des Mille et une Nuits, ce monde clos et jalousement caché des belles odalisques. J'allais comprendre comment une styliste de haute couture au renom international, une créatrice de sa propre griffe Selwa Ben Saïd qui habillait les femmes les plus élégantes de la haute société tuni soise avait fait évoluer son art vers un genre tout aussi exigeant que celui de la miniature. Des cir constances privées dramatiques avaient contribué à ce retour aux sources, puisque Selwa, alors âgée à peine de 15 ans, vendait déjà des miniatures. Son univers exubérant de plantes et d'objets rares, de tableaux et de bibelots forme un écrin fascinant pour un atelier d'artiste au talent multiple. Son inspiration, on le sent, elle la tire de ce lent passage du temps entre les murs d'une demeure

Expositions : . Les Tournesols, Sidi Bou Saïd, 1999 . Cherif Fine Art – 2000, 2003, 2004 . Palais de l’Artisan, 2004 . Galerie Vecchia à Rome, 2004 . Dans son atelier privé : 2009, 2012 Légendes 1- Jeune fille au Oud 2- Femme au turban multicolore 3- L'envoutante 4- La coquette 5- Rencontre de philosophes 6- La séductrice 7- La gracieuse 8- La timide


Tentations

34

35


Tentations

Temps du Ramadhan La Médina des douceurs Texte : Martine Geronimi Photo : Pol Guillard

Quoi de mieux que de se ressourcer dans la Médina de Tunis au temps du ramadan? Pour préparer cette fête religieuse essentielle, nous avons choisi, à Maisons de Tunisie, de faire une balade dans la Médina et de vous laisser admirer nos trouvailles qui portent en elles l'essence de cette ville ancestrale. Cette Médina des douceurs au temps du ramadan nous a conduits à privilégier l'alliance Culture&Nature présente dans l'architecture arborée des cours et patios, à honorer le savoir-faire de talentueux pâtissiers, détenteurs d'une culture tunisoise héritée de la cour beylicale, et de nous intéresser aux broderies de soie des djellabas des dignitaires et autres bourgeois.

36

37

Vue sur les arcs et patios de Dar Othman

Plateau de soirée de Ramadhan composé de pâtisseries tunisoises: Baklawa El Bey, Boules noix, Boules trois couleurs, Soleil, Boules noisettes et boules pistaches.


Tentations

Notre périple n'a pas emprunté les lieux balisés par les guides touristiques officiels car nous avons bénéficié de la compétence et de la passion d'une grande dame de la Médina de Tunis, notre amie peintre Selwa Ben Saïd, artiste peintre. Elle nous a servi de cicerone, véritable connaisseuse des moindres ruelles et de toutes les subtilités de ce lieu magique. Pendant quelques heures d'une longue matinée, nous avons joui 38 du spectacle d'une Médina authentique, celle des habitants qui continuent de maintenir une vie effective dans ce lieu classé comme patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1981.

39

Pour vivre au rythme des Tunisois, nous avons arpenté les rues du sud de la Médina ayant pour épicentre Tourbet El Bey, mausolée construit par Ali Bey. Dans des ruelles très calmes s'ouvrent les portes de magnifiques palais, pas toujours dans un état de parfaite conservation, il est vrai. Mais la ruine sublime a aussi son charme. Notre œil s'est arrêté sur les monumentales portes aux heurtoirs à anneaux s'entourant de cyprès et d'arcatures dessinées par des lignes et des clous. De la rue Sidi Lahmoul à la rue Sidi Kacem en passant par la rue Tourbet el Bey, la douceur de la vie dans la Médina nous comble. Avec sa superbe porte jaune patinée par les siècles, Dar Othman nous séduit car elle nous parle d'un temps oecuménique où les trois religions cohabitaient dans ces rues paisibles. Construit à la fin du XVIe siècle par le Bey Othman, ce palais grandiose était sa demeure privée, loin de la Kasba. Durant son règne, l'essor économique de la Médina est remarquable grâce à la présence active des Andalous et le développement de la flotte et de la course barbaresque. Nous remarquons la mosquée des teinturiers sur Sidi Kacem et non loin, Dar Ben Abdallah. Nous nous aventurons plus au nord-ouest vers Dar Hussein, puis dans les souks où nous découvrons tant de petits métiers oubliés, du dernier coiffeur, en passant par le parfumeur qui nous fait tester le musc blanc et le santal, le ferronnier, l'artisan qui martèle le plateau de cuivre et enfin le tisserand de soie. Notre coup de cœur va à la douceur de ce fil de soie naturelle, à Moncef Chantouri, dernier tisseur qui permet de réaliser ces tissus exceptionnels en pleine médina de Tunis, tout près de la mosquée El Ksar. Ce fil de soie est essentiel pour le brodeur de djellaba, cet homme de soixante-dix-neuf ans, dernier faiseur de cet art qui se perdra avec lui. Nostalgie d'une histoire qui nous a été contée ce jour-là, celle de l'abandon du savoir-faire haut de gamme de ces maîtres artisans, qui ne trouvent pas de successeurs.

Ci-déssus Magnifique patio avec jardin du Dar Othman, l'un des plus subtils palais de Tunis Ci-contre Porte monumentale aux heurtoirs Dar Othman


Tentations

De ruelle en ruelle, nous nous interrogeons sur la pâtisserie tunisoise, ces douceurs des yeux et du palais, incontournables pour les soirées ramadanesques. Nous avons la chance de goûter à ces délices et de les voir réaliser par des mains expertes. De la préparation à la mise en exposition sur des plateaux ciselés et martelés recouverts de ces petits bijoux de pâtes d'amandes roulées et autres baklawas en pâte filo, farcies d'amandes et noisettes grillées et moulues. Une vraie histoire d'amour, un chant de l'âme à la tradition tunisoise. Nos sens en éveil, après cette balade en l'honneur de ramadan 2012 dans la Médina, nous ressortons de la vieille ville par Bab Jedid en nous promettant d'honorer ce lieu durant les soirées festives qui s'annoncent. Bonne dégustation.

40

41

Page de gauche Assortiment de douceurs ramadanesques de la pâtisserie Hajja Néziha: Boules pistaches étoiles Mlabes Boules noisettes, Boules pistaches Guénéryas, Carrés pistaches aux noix, Machmoums, Roulés aux pistaches, Marguerites Soleils, Touajens, Boules aux pignons, Machmoums Page de droite Métier à tisser en action dans l'atelier près de Mosquée El Ksar Baklawa El Bey, Ain Bagra, Kâak Warka, Kâak Amber Fils de soie chez Moncef Chantouri, rue du liseur Jellabah brodée fil de soie confection et broderie artisans Médina Tunis


Tentations

42

Dernier brodeur de Djellabah de la MĂŠdina dans son ĂŠchoppe en plein souk


Tentations

1

A lire

Librairie Galerie Fahrenheit 451 Ave H. Bourguiba Centre Culturel de Carthage 2016 Carthage Dermech Tél : 71 733 676

1. La nouvelle scène urbaine

44

Le XXIe siècle connaîtra-t-il, parallèlement au dépérissement international et national de l’État, un « nouvel âge mondial des villes » ? On assiste en effet à une imparable accélération de la transition urbaine à l’échelle planétaire. Au début du XIXe siècle, pas une ville au monde n’atteignait un million d’habitants ; en 1960 on en comptait 105 ; en 2009 la dernière « aire urbaine » au monde à atteindre un million d’habitants figurait au 480e rang. La population de ces ensembles, dans bien des cas supérieure à celle de nombreux États de l’O.N.U., et la capacité de ceux-là à capter et exploiter les flux économiques globaux leur confèrent une puissance qui en fait désormais, à côté des États, des acteurs directs du nouvel ordre mondial. Si les avantages de la métropoli(tan)isation semblent incontestables pour la compétitivité économique et technologique, les émeutes urbaines n’ont pas cessé depuis la seconde moitié du XXe siècle de se multiplier, en réponse à une marginalisation, voire à une ghettoïsation accrue, de populations paupérisées et stigmatisées.

Pierre Robert Baduel Directeur de recherche honoraire au CNRS en sociologie politique, ancien directeur du Centre d’études et de recherches sur l’urbanisation du Monde arabe (URBAMA, Tours) puis de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (Tunis), Pierre Robert Baduel s’est durablement intéressé aux rapports entre Pouvoirs, Espaces et Sociétés au Maghreb, dans la suite d’États, Territoires et Terroirs au Maghreb et d’Habitat, État et Société au Maghreb (dir., Éd. du CNRS, 1985, 1988).


Tentations

A lire

Librairie Galerie Fahrenheit 451 Ave H. Bourguiba Centre Culturel de Carthage 2016 Carthage Dermech Tél : 71 733 676

L'urbain en Tunisie. Processus et projets Editeur : Nirvana

Morched Chabbi Une synthèse de ses travaux menés depuis une trentaine d’années et qui constituent une référence incontournable sur l’urbanisme tunisien. Professionnel réputé, l’urbaniste Morched Chabbi est bien connu de ceux qui s’intéressent aux villes de Tunisie et plus largement au Maghreb.

46

Ce livre présente une analyse des processus et actions en matière d'urbanisation en Tunisie. Il décrit et analyse le processus d'urbanisation les plus significatifs survenus en Tunisie entre 1970 et 2010 et l'évolution du développement urbain sous ses différentes formes. Il analyse aussi certaines formes d'actions ayant contribue à organiser et à planifier divers secteur urbains entre 1980 et 2010.

Parcours universitaire Morched Chabbi est titulaire d'une maîtrise en sociologie obtenue à l'université de Tunis, d'un DEA de géographie obtenu à l'université d'Orléans, d'un doctorat en urbanisme obtenu à l'Université de Paris XII et d'un diplôme d'habilitation à diriger des recherches (DHDR) en urbanisme et aménagement de l'espace (Université de Paris XII).


Tentations

A lire

Librairie Galerie Fahrenheit 451 Ave H. Bourguiba Centre Culturel de Carthage 2016 Carthage Dermech Tél : 71 733 676

« Une arabisance contemporaine : Variations tunisoises. Notes sur la création et dessins d’architectures ». Dans cet enroulement de deux livres, le roman personnel de la création et le recueil des dessins, un jeu de pistes est glissé : sur des voies d’indices traditionnels ou modernes à déceler, l’auteure, en artiste-chercheur contemporains, nous emmène là où se forge le métissage des éléments architectu48 raux de Tunis.

« Ici le spectacle, intimiste par excellence, est celui de l’acte de porter émotion, de porter confort et plus précisément réconfort par l’entremise du langage de l’espace dans son processus d’offrande. Offrir une architecture en fonction d’une commande précise, dans un contexte précis ; offrir un voyage contemporain, rare et combien précieux à nos consciences collectives, dans l’inconscient qui nourrit les désirs croisés entre l’occident (français) et l’orient (tunisien) ; et surtout offrir, de tout cela, le savoir démonté ou ‘démonstré’ avec humilité et élégance d’une transporteuse de magie au service d’une poïétique de l’espace. » Samir Makhlouf, mai 2011 Plasticienne et chercheure, docteur en esthétique et sciences de l’art, ancien professeur à l’Ecole nationale d’architecture et d’urbanisme de Tunis (ENAU), membre de l’Association tunisienne d’esthétique et de poïétique (ATEP), Michèle-Anne Alligon-Benjennet vit et travaille en Tunisie depuis 1972.


Tentations

Le jury international du concours « Young Arab Architects » s’est réuni à Paris le mardi 29 mai 2012. Trois prix et douze mentions, dont une spéciale, ont été attribués. Les projets seront exposés à Venise et Paris.

Luminaire ecologique et metiers d'art samedi 7 juillet 2012, à 17:00, IMAGIN' Espace d'Art et d'Architecture 26 Rue Pline Carthage Dermech

Plus de 140 architectes du Maroc, d’Algérie, du Liban, d’Egypte, de Tunisie, de Syrie, de Jordanie, de Palestine, des Emirats Arabes Unis, d’Arabie Saoudite, de Koweït, d’Irak, du Soudan, du Qatar et de Libye ont rendu leurs projets.

Thème de l'expo : récupérer les bouteilles en verre, les traiter puis les découper pour en faire une composition fusionnée au four. Une bouteille=trois produits, un produit avec le goulot, un autre avec la partie médiane et un autre avec le fond de la bouteille. Le but de l'atelier, c'est de faire partie de la chaine de recyclage tout en se basant sur l'innovation : un produit nouveau, esthétique et fonctionnel qui plus est, est 100°/° fait main. Cet exposition donne une autre idée de l'Artisanat tunisien et des métiers d'art : - innovation au niveau du design et recherche au niveau des courbes de cuisson pour aboutir à ce résultat. - luminaire écologique par le recyclage des bouteilles en verre et par l'utilisation de l'éclairage à basse consommation: l'éclairage de demain : les LED.

Les trois primés sont : - Tarik Oualalou (Kilo Architectures) de Rabat, Maroc, pour le projet « Volubilis Musée Archéologique ». - Chamss Oulkadi d’Agadir, Maroc, pour le projet « Mémorial, histoire d’une ville détruite ». - Youssef Thome (Y.Tohme / Architects & associates) de Beirut, Liban pour le projet « Campus de l’innovation, de l’économie et du sport » Les projets sont représentatifs et exemplaires. Ils ouvrent des perspectives. Youssef Tohme dans son projet « Campus de l’innovation, de l’économie et du sport » implanté à Beyrouth nous montre combien la symbiose entre 50 la tradition et la modernité peut redéfinir l’espace architectural, lui donner un souffle, justement empreint d’innovation. Le projet du « Mémorial, histoire d’une ville détruite » se développe autour des ruines de l’ancienne kasbah à Agadir. Il n’est pas construit, il s’agit d’un acte militant destiné à sensibiliser les habitants à la sauvegarde du patrimoine. Les projets primés et mentionnés donnent des réponses inventives, poétiques, pertinentes dans la grande diversité des contextes des pays arabes.

Village KEN

1er salon du tourisme alternatif en Tunisie les 23 et 24 juin 2012

« Volubilis Musée Archéologique » de Tarik Oualalou, intègre au site des lignes simples, rigoureuses. La matière constructive fait écho à la matière naturelle jouant des teintes, des opacités et des transparences. A l’issue du concours, les primés et mentionnés sont invités à présenter leur projet dans une exposition à la CA’ASI, Maison Commune d’AS.ArchitectureStudio à Venise dans le cadre de la 13ème Biennale d’Architecture, du 28 août au 14 octobre 2012 au Palazzo Santa Maria Nova, puis dans une exposition élargie à l’Institut du Monde Arabe dans le cadre de son 25e anniversaire, du 15 octobre 2012 au 3 février 2013.

- Institut du monde arabe - Tarik Oualalou (Kilo Architectures) de Rabat, Maroc, pour le projet « Volubilis Musée Archéologique »

L’association tunisienne de promotion du tourisme alternatif a pris l’initiative d’organiser le premier weekend du tourisme alternatif qui s’est tenu le 23 et le 24 juin au village Ken à Bouficha . Ce salon est considéré comme le premier du genre en Afrique ainsi qu’au sud de la Méditerranée, toutefois ses organisateurs envisagent de laisser aller loin leurs ambitions en le transformant en un rendez- vous annuel incontournable dans le calendrier national et international des manifestations touristiques spécialisées. Au programme des espaces d’expositions de produit relevant du tourisme alternatif, des rencontres et des débats entre les clients et les prestataires, des ateliers et des spectacles Une organisation d’une qualité exceptionnelle ou les spécificités et les potentiels touristiques régionales sont mis en exergue. C’est un tourisme révolutionnaire qui favorise les régions et sollicite les petites adresses d’hébergements comme les campements les maisons d’hôtes, les hôtels de charmes et les gites ruraux et qui rompt donc avec l’idée du tourisme hôtelier et balnéaire. En effet le tourisme alternatif permet à ses amateurs de contempler de plus près les différentes régions tunisiennes, de se familiariser à ces coutumes et traditions mais aussi de côtoyer le peuple, de communiquer et d’apprendre beaucoup plus sur les particularités culturelles de chacun


CULTURE

52

53

CultureMéditerranéene Un fleuron : Les iles Baléares

L'îledeMajorque Minorque

La Culturelle

Ibiza

Haut lieu - du patrimoine mondial

SantJosepdesaTalia-Ibiza Une rénovation réussie


Culture

Texte : Martine Geronimi

Véritable plaisir pour les yeux, les impressionnantes falaises des Baléares remplies de fleurs sauvages dissimulent des plages abritées. Baignées par la Méditerranée et un soleil généreux, les îles Baléares voient chaque été déferler amateurs de plages et noctambules venus de toute l'Europe. Cependant, il est surprenant de voir que ces îles – Majorque, Minorque, Ibiza, Formentera et Cabrera – aient réussi à conserver leur identité, malgré une telle affluence. C'est à un voyage authentique dans la culture de ces îles ancestrales que nous vous invitons.

Phéniciens, Grecs et Carthaginois Les Majorquins furent en contact avec les civilisations les plus avancées de Méditerranée orientale. La relation avec les colonies phéniciennes fut nécessaire, surtout à partir de l’expansion commerciale et coloniale de Carthage, à partir du Ve siècle av. J.-C. Cette relation dura plus de cinq siècles. Les Phéniciens arrivèrent dan l’archipel des Baléares vers 1000 av. J.-C. Bien que le nom de “Baléares” provienne du grec “ballein” (tirer avec une fronde), les Grecs ne s’établirent pas dans l’île, ni dans le reste de l’archipel, car il n’y avait pas d’or. L’occupation romaine. En l’an 123 av. J.-C., l’histoire de Majorque prend un tournant lorsque le Romain Quintus Caecilius Metellus 54 met en œuvre son projet: la conquête des Baléares. Cette conquête fut difficile en raison de l’opposition des îliens et de leur adresse dans l’utilisation de la fronde (c’est ce qui donna le nom aux îles)... C'est à cette date que fut créée Palma, la première ville.

55

Racines musulmanes En l’an 903, Majorque tomba sous la domination musulmane. Cette conquête musulmane fut rapide car elle ne rencontra que peu de résistance de la part des chrétiens depuis quelques châteaux. Les Baléares deviennent les îles orientales d’Al-Andalus. L'île connut une période de grande prospérité. Les musulmans développèrent l'agriculture irriguée et l'artisanat local. Après une période brillante, le royaume déclina puis se fragmenta en plusieurs Taïfas. Entre les Xe et XIIIe siècles, Medina Mayurca devint un centre d’échanges entre Orient et Occident, entre mondes musulman et chrétien. De 902 à 1229 se succèdent deux dynasties, les Maures almoravides puis les Almohades. La Reconquista En 1229 se produit un événement très important dans l’histoire de Majorque: le changement d’une culture pour une autre, complètement différente socialement, économiquement et religieusement. C’est le passage du monde musulman à celui d’Europe occidentale, suite à la conquête catalane. Majorque fut dès lors définitivement intégrée au monde chrétien, avec de nouvelles institutions, l’utilisation de la langue catalane, une nouvelle religion et une culture venant de Catalogne, formant ainsi le point de départ de l’actuel peuple majorquin. La ville fut rebaptisée Ciutat de Mallorca, nom qu'elle conserva jusqu'au XVIIIe siècle.

Ile de Majorque, panorama exceptionnel


Culture

Spécial Majorque Madina

Texte : Martine Geronimi

Majorque (Mallorca en castillan et catalan) est la plus grande des îles Baléares. Elle se situe en mer Méditerranée, au large de Valence. L'île compte environ 814.275 habitants. Sa capitale est Palma, les Majorquins l'appellent Ciutat. Elle comprend 6 régions principales: Serra de Tramuntana (montagnes, au nord), Ponent (au sud-ouest), Raiguer (terres agricoles et viticoles au pied de la montagne), Pla (au centre), Migjorn (à l'est), Llevant (sud-est) et la ville de Palma.

Palma de Majorque est la capitale de l'île de Majorque, où se concentre environ la moitié de sa population, avec 379.898 habitants enregistrés. Pratiquement toutes les cultures et les civilisations de Méditerranée ont laissé leur marque sur Palma de Majorque. Mais c'est l'arrivée du tourisme qui lui a donné sa configuration actuelle et son dynamisme économique. On pense que la Palma romaine a été construite sur un site préhistorique. Le noyau initial de la ville s’est développé autour de la cathédrale et du Palais de Alumudaina à la Plaza de Cort, entouré par un mur, dont il existe des vestiges dans les jardins du palais épiscopal. Palma de Majorque est une ville vouée à la mer, 56 avec un grand port de commerce. Ce port de Palma est aussi la porte ouverte à de nombreux visiteurs, qui s'arrêtent au cours de leurs croisières en Méditerranée. Il est frappant de voir le grand nombre de yachts et de voiliers amarrés dans les divers yacht-clubs qui parsèment le littoral de la ville. L'importance du tourisme sportif et nautique à Majorque est une réalité. Chaque année, les skippers accourent pour les compétitions majeures de voile comme le trophée de la Coupe du Roi début août et le trophée de la Princesse Sophie en septembre.

Les rues de Valdemossa Crédit photo Antònia Pozo Comas

Cathédrale PALMA DE MAJORQUE Crédit photo JENNY McIVER

Au cours de la domination musulmane de Majorque, la ville fut rebaptisée Medina Mayurka. Audelà du tracé de ses rues dans la vieille ville, les bains arabes sont les rares vestiges de cette époque. Les historiens de l'époque la décrivaient comme une ville pleine de jardins et de fontaines. Mayurqa Madina est donc le nom arabe de la ville connue aujourd'hui sous le nom de Palma. Quand le conquérant musulman Isam al-Khawlani conquit l'île en 903, l'antique ville romaine de Palma fut pratiquement abandonnée et tomba en ruines. Mais très rapidement, les musulmans adaptèrent à leurs besoins une nouvelle ville en construisant des auberges, des bains et des mosquées. Le vieux centre actuel de la ville de Palma est encore connu sous le nom de l'Almudaina. Il conserve encore une partie de ses murs et ses portes (Porta de l'Almudaina). Dans ce quartier a été construit le califat palatin dans une forteresse qui existe toujours, même si elle a été transformée en Palais de la Almudaina ou "Castell Reial". Cette ville d'origine a été construite en utilisant l'emplacement de Sa Riera où se trouvait une ville portuaire. Au fil du temps, une banlieue s'est développée autour de ce port. Au XIe siècle, une expansion majeure déborde les murs de la vieille ville musulmane. Cette extension nouvelle transforme Mayurqa Madina en l'une des plus grandes villes d’al-Andalus. En outre, l'inclusion de Sa Riera a divisé la ville en deux parties: la ville d'Amont est la ville haute à l'Est tandis que la Ville d'Aval se situe dans la partie inférieure et à l'ouest. Jusqu'au XVIIe siècle, les deux parties de la ville sont reliées par une série de ponts. Avec la chute du califat de Cordoue, les îles orientales d'al-Andalus ont fait partie de la Taifa de Denia. Ce fut alors la période de splendeur culturelle de la ville par l'afflux de nombreux intellectuels, fuyant le sort des autres villes espagnoles reconquises et 57 se réfugiant à la cour de Mayurqa. La plus grande tragédie a eu lieu entre 1113 et 1115 lorsqu’une croisade catalane pisane a presque entièrement détruit la ville. Les troupes chrétiennes l'attaquèrent et la brûlèrent. Encore actuellement, on trouve à Pise quelques vestiges de cette antique ville musulmane, vestiges expédiés au XIIe siècle à partir de Majorque. La destruction des îles provoqua une lutte entre dynasties musulmanes pour reconquérir la capitale. Au début du XIIIe siècle, les îles tombèrent entre les mains des Almohades. Le dernier wali, Abou Yahya, dut faire face à une conspiration contre lui et affronter les troupes chrétiennes qui avaient débarqué sur l'île pour la reconquérir. Le roi Jacques Ier d'Aragon, arrivé dans Mayurqa avec une grande armée, prit la ville le 31 décembre 1229. Vestiges à visiter: Les bains maures, cachés dans une ruelle de Palma, datent du Xe siècle. Ils figurent parmi les rares vestiges de l'époque arabe. Le must: la salle carrée, rythmée par des colonnades et coiffée d'une coupole en demi-lune.


Culture

Amours majorquines: Valldemossa A 17 km de Palma, Valldemossa est un village touristique réputé et un lieu de villégiature privilégié pour les habitants de Palma. Il est surtout réputé pour sa chartreuse qui abrita les amours de George Sand et Frédéric Chopin. Les cellules des moines, qu'occupèrent les deux amants, renferment de nombreux souvenirs de leur passage. La chapelle, ornée de fresques de Miguel Bayeu, beau-frère de Goya, un musée d'Art contemporain et une étonnante pharmacie du XVIIIe siècle complètent la visite. Enfin, le cloître jouxtant la sacristie sert de cadre en août à des concerts de piano. Frédéric Chopin passa l'hiver 1838-1839 en compagnie de George Sand à la Chartreuse de Valldemosa sur l'île de Majorque. C'est là que le musicien composa ses fameux Préludes, en particulier le Prélude op. 28 n°15 en ré bémol, dit 'la goutte d'eau'. Le couple, formé en 1838, souhaite s'offrir une lune de miel et recherche un climat plus clément que celui de Paris pour passer l'hiver. La santé de Chopin est en effet aussi délicate que ses compositions... À son ami Julien Fontana resté à Paris, le compositeur écrit: "Je me trouve à Palma, sous des palmes, des cèdres, des aloès, des orangers, des citronniers, des figuiers et des grenadiers. Le ciel est en turquoise, la mer en lapis-lazuli, les montagnes en émeraudes. L'air est tout juste comme au ciel... Tout le monde s'habille comme en été... et la nuit on entend partout des chants et des guitares... Je vais probablement habiter un cloître merveilleux dans le plus beau site du monde: j'aurai la mer, les montagnes, des palmiers, un vieux cimetière, une église de croisés, les ruines d'une mosquée, des oliviers millénaires. Ah! ma vie, je vis davantage... Je suis près de ce qu'il y a de plus beau au monde. Je me sens meilleur."

58

Une des Îles Baléares, située au nord-est de Majorque, voisine de l'îlot de l'Aire. Son nom provient du fait qu’elle est plus petite que l'île de Majorque. Elle a été appelée Nura (îlot du feu) par les Phéniciens en l'honneur du dieu Baal. Son point culminant, El Toro, est à 358 m au-dessus de niveau de la mer. L'île a de nombreux monuments en pierre mégalithique : navetes, taulas et talaiots. Rocailleuse et battue par les vents, l'île est la plus préservée de l'archipel. Seulement 88.000 habitants, les Minorquins, résident en permanence sur l'île. Ils sont rejoints par de nombreux touristes.

Deux villes importantes sur l'ïle Mao, la capitale, destination privilégiée des paquebots de croisière, fut jadis un enjeu pour les flottes de nombreux empires. Des lieux historiques invitent à la découverte comme le marché qui se tient dans le cloître d'un ancien couvent annexé à l'église du Carmen, ou comme, plus loin, les belles demeures seigneuriales et le musée. Ciutadella, elle, témoigne du passé politique de l'île. Son centre historique, sa cathédrale gothique, ses palais, ses ruelles et recoins forment un petit joyau à ne surtout pas rater. Beaucoup de monuments renvoient à l'histoire, comme le buste de Davis Glasgow Ferragut, enfant de la cité et Amiral de la flotte américaine pendant la guerre de Sécession. Un cadre enchanteur, des activités culturelles A la différence des deux autres îles, Majorque ou Ibiza, les activités offertes aux touristes et résidents sont plus calmes et moins bruyantes. Le théâtre et la musique occupent une place privilégiée dans l'éventail d'activités artistiques à Minorque. En permanence, chaque localité organise ainsi une série de festivals. L'année culturelle est nettement dominée par la Setmana de l'Òpera, organisée au Teatre Principal de Maó, qui réunit de grandes figures du bel canto venues donner le meilleur de leur talent dans plusieurs œuvres. D’autre part, les fêtes traditionnelles permettent aux visiteurs de plonger au cœur de la culture autochtone grâce à de multiples événements, comme les Llumets de Mahon à Mao ou les Matances de Bujo à la Ciutadella de Menorca, sans parler des Processions et du Carnaval. Tous les ans, en septembre, Maó se pare pour célébrer ses fêtes patronales en l'honneur de la Mare de Déu de Gràcia. A ces actes traditionnels viennent s'ajouter des activités variées de musique, danse et folklore, sans oublier les grands feux d'artifice.

Page de gauche - Port de Pollença, le royaume du Yachting Crédit photo Vista Park Majorque - Intérieur de l'Eglise de la Cartuja de Valdemossa Crédit photo José Luis Juan Serra - Chartreuse de Valdemossa- vue intérieure Crédit photo José Luis Filpo Cabana Page de droite - Citadelle de Minorque - Vue sur le port Crédit photo Jean-Michel Baud - Citadelle de Minorque-Les ruelles Crédit photo Jean-Michel Baud

Ciutadella de Menorca Ciutadella de Menorca est l'ancienne capitale de Minorque et la seconde ville de l'île située sur la côte ouest. C'est une ville ecclésiastique et aristocratique, sa cathédrale est le siège de l'évêché de Minorque depuis 1795. On trouve nombre de somptueux « palaus » (palais) autour d'elle. Au début du XVIe siècle, la ville était le siège des chevaliers auxquels le roi avait assigné de petits fiefs ou cavaleries pour qu'ils puissent participer à la défense de l'île contre les fréquentes incursions arabes.

59


Culture

IBIZA

Haut lieu - du patrimoine mondial Texte : Martine Geronimi

A la fin du VIIe siècle av. J.-C. ou au début du VIe siècle, ils abandonnèrent ce premier village pour se tourner vers la baie d'Ibiza, où ils fondèrent la ville. Sa Caleta est l'exemple le plus important des débuts de la colonisation phénicienne d'Ibiza. Le village a été protégé en 1993 en tant que patrimoine d'intérêt culturel. L’enceinte fortifiée de la ville d’Ibiza fut déclarée patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 1999. Cette déclaration inclut également la nécropole du Puig des Molins, le village phénicien de Sa Caleta et les prairies de posidonie du parc naturel de Ses Salines.

Situé dans l'anse du même nom au sein de la municipalité de Sant Josep de Sa Talaia, le village phénicien de Sa Caleta fut fondé à la fin du VIIIe siècle av. J.-C. par les Phéniciens de l'est de la Méditerranée.

60

Ville d'Ibiza, l'ile blanche - Crédit photo goodtaste.ae

Origine phénicienne Les Phéniciens fondèrent Ibosim, nom originel de l'actuelle ville d'Ibiza. Le lieu choisi par ces premiers colons est la colline Vila, un endroit qui domine la baie, entouré par des murs solides pour les protéger contre les Grecs et les Romains. Ibosim fut la première ville de l'archipel des Baléares, et devint l'une des plus importantes places fortifiées de Méditerranée grâce au commerce maritime promu par l'empire carthaginois. L'enceinte, Puig des Molins, considérée comme la nécropole la mieux conservée de l'époque phénico-punique, date de la même période. La troisième Guerre punique a abouti à la destruction de Carthage et au début du IIe siècle av. J.-C., Ibosim est devenue une ville inféodée à Rome. Elle adopta alors le nom à consonance romaine Ebusus. Mais après la chute de l'Empire romain et la décadence de la ville, suivie de la conquête par les Vandales puis les Byzantins, elle devint au début du Xe siècle, une partie de l'émirat de Cordoue qui lui donna alors le nom de Yabisa. C'est sous le règne d'Al-Hakam Ier que les Îles Baléares furent conquises et restèrent musulmanes jusqu'au milieu du XIIIe siècle. Les Arabes reconstruisirent alors les murs fortifiés et s'installèrent sur l'île en contri buant notablement à son développement économique et culturel. Le XIIIe siècle voit la fin de la présence arabe avec la reconquête de Majorque et d'Ibiza en 1229 par le roi Jacques Ier d'Espagne. Le quartier de Dalt Vila à Ibiza L’enceinte de la ville d’Ibiza, appelée traditionnellement Dalt Vila, fut fortifiée par Philippe II pour protéger la ville des attaques des Ottomans et des pirates. Cinq portes permettent d’accéder à l’ensemble fortifié de Dalt Vila. Des bastions offrent un magnifique panorama sur la baie Ses Salines et même l’île de Formentera. Monter jusqu’à la place de la cathédrale est recommandé afin d'apercevoir la coupole

de l’église de Santo Domingo (XVIe siècle). C’est ici aussi que se trouve le musée archéologique d’Ibiza qui abrite de nombreuses pièces importantes de l’époque où la Méditerranée était dominée par Carthage. Près du musée archéologique se trouve le Puig des Molins, la nécropole la plus grande et la mieux conservée de la culture phénico-punique avec plus de 3.000 tombes. Il s’agit de la plus importante collection de vestiges puniques du monde. Tanit à Ibiza, Sa Cova des Culleram - Sant Joan de Labritja La Cova des Culleram à Sant Joan de Labritja est un ancien sanctuaire sacré dédié à la déesse carthaginoise Tanit. Ibiza conserve une grotte sanctuaire érigée en l’honneur de Tanit, déesse de l’amour et de la fertilité à qui les Phéniciens vouaient une grande admiration. C’est la Cova des Culleram, située dans la commune de Sant Joan de Labritja, dans la zone de Sant Vicent de Sa Cala, au nord-est de l’île. Considérée comme un des sites archéologiques 61 les plus importants de l’île, Sa Cova des Culleram a été étudiée en 1907 et on y trouva 600 statuettes en terre cuite (probablement des ex-voto), un millier de têtes de figurines et des fragments de céramique. A noter, des statuettes féminines de forme évasée peintes avec divers symboles et certaines avec le visage recouvert d’une fine couche d’or que l’on peut admirer au Musée du Puig des Molins. Sa Cova des Culleram fut utilisée depuis la fin du Ve siècle av. J.-C. jusqu’au IIe siècle apr. J.-C. En 1929, on y trouva une plaque sur laquelle étaient gravés les noms d’Ashtart et Tanit, déesse punique d’Ibiza par excellence. Son belvédère situé à 200 m au-dessus du niveau de la mer offre un panorama spectaculaire avec, au fond, l’île de Tagomago.


Culture

62

Les célébrissimes discothèques Parler des nuits d'Ibiza, c'est se référer aux célébrissimes discothèques de la ville. Les boîtes de nuit d'Ibiza sont connues dans le monde entier et proposent des shows incroyables animés par les plus grands DJ internationaux. Rien de plus facile que de s'informer sur les soirées offertes car dans la ville basse d'Ibiza, près du port, tous les soirs vers minuit, «les girls et les boys» qui animent les discos défilent dans les rues, déguisés selon le thème de la soirée. Une des plus grandes discothèques du monde, le Privilège, peut accueillir plus de 12.000 personnes. Les zones VIP, les bars, la piscine, les boutiques et les dance-floors créent une atmosphère grandiose et fantastique.

Au Es Paradis - San Antonio, une immense pyramide en verre, des colonnes antiques, du marbre et des palmeraies tropicales créent une atmosphère fascinante. La piste du centre se transforme en piscine les jours de la Fiesta del Agua, la soirée la plus connue. Un petit air de folie avec rythme, danse, rires, bousculades et jeux d’eau. Que de moments inoubliables!

La dernière née en 2011 est Ushuaia, une nouvelle formule de boîtes de nuit à Ibiza qui vient directement de Miami… La particularité de cette discothèque est que l’animation a lieu dehors, à la belle étoile et autour d’une immense piscine… Ushuaia, qui est en fait au cœur de l’hôtel éponyme, Au-delà d’une discothèque, c’est tout un style qui est ouverte de 17 h à minuit. est proposé avec des franchises en dehors de l’île, des produits dérivés, des bars et un hôtel à Ibiza. Qui ne connaît pas aujourd’hui les fameuses cerises rouges? Ambiance glamour, le Pacha est la disco des VIP et des DJ méga stars. C’est aussi l’élégance, les people et des shows incroyables. Elle est ouverte l’hiver et propose des soirées le week-end avec les DJ résidents. Les soirées légendaires restent dans les mémoires des jet-setters comme I’m famous, Swedish House Mafia, Subliminal, Cadenza et Flower Power.

63

Page de gauche - PACHA CLUB IBIZA, la boîte des stars Crédit photo infinitosestilos.com Page de droite - Citadelle de Nuit Crédit photo Xescu Prats - Fêtes de San José Crédit photo Xescu Prats - Route du sel Ibiza course Crédit photo Alfred Farre - David Tur.


Culture

64

65

Texte : Martine Geronimi

Aperçu des deux appartements réservés aux amis nichés dans la nature d'Ibiza


Culture

Il existe deux courants architecturaux à Ibiza, un courant de réhabilitation d'une architecture patrimoniale qui peut avoir pour origine, dans ses plus anciennes bâtisses, le XVIe siècle et, à l'opposé, un courant moderniste aux lignes sobres, aux espaces 66 lumineux et minimalistes, tout en ayant un accent Le premier appartement est équipé d'une cui- méditerranéen. sine, d'une salle à manger et d'une vaste chambre avec salle de bains, l'autre appartement ne pos- La plus grande contrainte à Ibiza pour les archisède qu'une chambre et une salle de bains. Une tectes designers est l'éloignement et le caractère grande terrasse réunit les deux appartements qui insulaire du site. Aussi, toute modernité demande bénéficient d'une vue sur la mer et sur la colline une importation de produits du continent et augmente considérablement les délais et les coûts. environnante. Le projet présenté est situé au beau milieu de l'Ile d'Ibiza, à environ 5 km de la ville d'Ibiza. La maison résulte de la rénovation de deux bâtisses anciennes, proches d'une maison principale et transformées en appartements pour les invités.

67

JOSEP F . MAURI, BORJA VILLA MUÑIZ Habituellement, le Cabinet Due travaille, comme Architecte technique dans le cas présenté dans notre article, pour des Design d'intérieur projets de réhabilitation d'anciennes structures www.due-studio.es mais il leur arrive également très souvent de créer de nouveaux projets. Dans tous les cas, ils ont pour philosophie d'offrir un service complet à leurs clients afin de répondre à leurs rêves. Le client peut se reposer entièrement sur le Cabinet Due qui avoue: «Tout ce dont a besoin le client, il n'a pas à s'en «Nous aimons conserver certaines valeurs de soucier. Il peut tout simplement dormir tranquille, l'architecture typique d'Ibiza, comme le blanc l'important est de bien définir les besoins du projet ou l'absence en général d'ornements. Il s'agit de avant de démarrer.» Page de gauche construire une architecture moderne sans perdre - Porche écologique sous la végétation luxuriante l'essence de la Méditerranée et en prenant soin de chaque détail.» Page de droite A l'origine, cette maison d'Ibiza était un ancien bâtiment avec de toutes petites fenêtres et des murs épais. Mais la tendance contemporaine à Ibiza est aux maisons aux larges baies vitrées, laissant entrer la lumière pour une vraie relation entre l'extérieur et l'intérieur. Le superbe climat d'Ibiza et les somptueux paysages favorisent les activités d'extérieur. Aussi, nos architectes designers ont pour philosophie de mettre en valeur ces facteurs favorables.

- Terrasse commune aux appartements, Partage et Farniente - Tradition et modernité des chambres d'amis au bois massif et au linge de maisons naturel


ARCHITECTURES RenoueraveclaMarsa Villa Aicha

RarevillageKèn

Une architecture bioclimatique

Buffet Iftar 7j / 7

au restaurant Le Cèdre d'Or

Spécialités Tunisiennes, Libanaises pour tous les goûts

Undimancheàlacampagne Chez l'artiste Victor

Complexe Cap Gammarth les côtes de Carthage - Tunisie Tél : +216 71 912 000


Art de vivre

Texte : Martine Geronimi Photo : Pol Guillard

Au cœur de La Marsa, au bout d'une ruelle arborée, dans une ambiance sereine, se dressent de beaux volumes blancs contemporains et nobles. Cette maison porte le doux nom de «Villa Aicha», celui de la fille du constructeur des lieux, un dynamique promoteur immobilier marsois. Dans cette résidence aux lignes sobres séjourne un amoureux fou de la Tunisie, un homme de goût, jeune et entreprenant, qui s'y est installé, renouant ainsi avec le passé familial.

70 A peine le portail franchi, une douceur de vivre illumine l'ensemble résidentiel composé d'un superbe espace à vivre, au rez-de-chaussée donnant sur un jardin zen protégé de hauts murs blancs, et d'un vaste sous-sol plein de lumière. A l'étage, le coin nuit est composé de deux chambres, celle du maître de maison et celle des invités. La passion anime notre hôte lorsqu'il nous fait visiter pour la première fois cette demeure, l'antre d'un célibataire soucieux d'esthétique et de confort raffiné. On ne peut qu'admirer son goût sûr qui met en valeur les volumes épurés de l'architecture contemporaine. Nulle surcharge ou fausse note de goût dans cette alliance de beige et noir sur fond blanc. Chic et sobre, le salon donne un sentiment de calme et de bonheur. Les matières sont luxueuses sans affectation. Deux sofas beiges confortables entourant une belle table basse en bois et verre invitent à la discussion. De nombreux détails attirent notre attention, les bouddhas sereins et mystérieux, les fleurs et les

sculptures, une toile contemporaine et sombre de Sandra, tout concourt à nous séduire délicatement. Un piano ancien chiné surmonté d'un beau cadre doré met en valeur une sensibilité d'artiste confirmée par le choix d’une précieuse lithographie de Salvador Dali. Une photo ancienne de femme voilée surplombe une superbe sculpture féminine de l'artiste Remy, véritable ode au corps féminin, pour un styliste de mode qui apprécie la beauté d'un plissé et d'un tomber harmonieux sur une femme, comme sur un meuble luxueusement paré.

71

Salle de bains Villa Aicha, composition raffinée avec buste chiné


Art de vivre

Sur le sol, du côté du salon, une peau de vache naturelle habille le marbre. Une autre peau, mais teinte en rouge géranium, lui répond en transition avec la salle à dîner. C'est par un monumental miroir chiné peint en 72 laque noire et posé à même le mur que se distingue la somptueuse salle à manger. Egalement noire, achetée dans une boutique de La Marsa, la table entourée de magnifiques fauteuils à médaillons recouverts de tissus rayés blanc et noir se mire dans la glace. Les chandeliers en cristal taillé sont des créations françaises du propriétaire des lieux, souvenirs de sa vie passée. Un vieux tambour, antiquité également chinée, sert de monumental bac à fleurs. Tout l'espace du rez-de-chaussée est animé par un bel escalier contemporain sur lequel on remarque des créations de Zina. Une autre touche de rouge répond à la carpette et aux fleurs, une copie d'un tableau de Miro, image joyeusement enfantine. A droite de l'escalier, la cuisine, donnant sur le jardin. Ces deux lieux sont particulièrement appréciés par le maître de céans, gourmet et épicurien. La cuisine contemporaine joue également les noirs et blancs. D'une rigueur et d'une pureté absolue, elle comporte un îlot central surmonté de sa hotte. Là encore, de nombreux bibelots marquent la présence et le goût de l'occupant des lieux. Son esprit rieur et humoristique transparaît dans la collection de poules en porcelaine trônant dans des niches du mur de cette cuisine conviviale. Les crêtes

rouges sont un clin d'œil à la rigueur du noir et blanc de l'ensemble. La terrasse et le jardin demeurent des pièces extérieures maîtresses dans ce pays au climat idéal qui permet de vivre la moitié du temps hors des murs. Les soirées en particulier sont des moments de convivialité qui font apprécier ce jardin hors du commun, petit mais orné d'un fantastique spa à remous... Juste quelques marches à descendre et l'on passe de la terrasse aux délices du bain... Confort et bien-être assuré. Le raffinement nécessaire à cet esthète transparaît également dans l'aménagement des salles de bains et de tous les détails qui les composent: vases, linge de maison, miroirs, vasques et rideaux. Celui de la salle de bains dans la chambre du propriétaire est d'ailleurs une de ces créations. Une évidence s'impose: ici tout n'est que paix, harmonie et élégance. Ainsi, une fois la visite finie, on quitte avec regret cet hôte si charmant et son domaine si délicat.

73

Page de gauche - Large vue sur le salon séjour, alliance de beige et noir sur fond blanc. Chic et sobre Page de droite - Salle à dîner.avec son monumental miroir noir et sa carpette en peau de vache teintée rouge géranium - Bel escalier contemporain- créations de Zina La Marsa une copie d'un tableau du peintre Miro éclaire de son rouge éclatant - Sculptures et grilles ajourées se répondent dans un regard d'esthète - Salle de bains du maître de maison, tout le raffinement du designer dans le tombé des rideaux - Humour et art de la table à la française


Art de vivre

74

75

Spectaculaire Jacuzzi dans jardin Zen, le meilleur moment de la journĂŠe


Art de vivre

«Je dis qu'on ne peut pas s'inscrire dans le présent et le futur sans se référer au passé.» Slah Smaoui, architecte et créateur du village Ken

Texte : Martine Geronimi

Connaissez-vous le Village Ken à Bouficha? Savez-vous que nous avons un lieu inouï à moins de 80 km de Tunis? Il s’agit de l’espace Ken. Oui, bien sûr, vous avez peut-être remarqué que l'Association tunisienne de Promotion du Tourisme alternatif organisait le Week-end du Tourisme alternatif les 23 et 24 juin au Village culturel Kèn à Bouficha (Gouvernorat de Sousse)

76

77

Vue sur les toits du village aux dômes hammamétois

Bel alignements d'arcades dans un écrin de verdure


Art de vivre

Malgré ces données, vous ignorez probablement que l’Espace Ken a été créé en 1984 à partir d’une initiative privée, celle de Slahedine Smaoui et sa femme, l’œuvre d’un architecte en génie civil issue d’une pensée avant-gardiste, trop longtemps incomprise en Tunisie, mais qui semble vouloir renaître de ses cendres ces derniers temps.

78

Partant du principe que seule notre capacité à comprendre le passé donne un véritable sens à notre évolution moderniste, le couple Smaoui a dédié toute sa vie à réconcilier le passé et l’avenir en créant, année après année, cette œuvre colossale. Eriger physiquement un village symbolique qui serait l'expression la plus naturelle de la culture méditerranéenne, arabo-islamique et africaine, celle de notre identité tunisienne, tel fut le défi relevé. Ils ont choisi d’implanter stratégiquement leur village entre deux symboles forts du passé et du présent tunisien, l'Arc de triomphe de l'antique Phéradi Majus et la coupole blanche de la Zaouia de Sidi-Khlifa, dans un lieu de carrefour et de voies naturelles significatives, celles de la route littorale menant vers le Sud tunisien.

l’approche bioclimatique est complémentaire d’une approche sociale. Elle ne se limite donc pas à la construction, elle touche également le domaine de la réhabilitation. Et c’est dans ce sens tout à fait innovant que le Village Ken mérite d’être promu. Cette approche sociale se traduit par une organisation spatiale nouvelle. Ken insuffle un nouveau mode de vie qui réconcilie le passé et l'avenir. A partir de la réappropriation d'un patrimoine pluriel, le couple Smaoui a réussi à créer un espace, un lieu culturel d'échange et de rencontres internationales fondé sur une idée de mise en valeur muséale d’un lieu consacré aux traditions patrimoniales tunisiennes.

79

Ce site idéalement choisi à Bouficha a été consacré à une architecture unique et expérimentale, celle d’un village bioclimatique. Cette architecture est très avant-gardiste pour l’époque et doit être sauvegardée désormais car elle renforce la relation de l’être humain avec son environnement, c’est une véritable architecture écologique. C’est une vision d’intellectuel et de scientifique qui a voulu réhabiliter des matériaux et des technologies présentes en Tunisie. Recréer une véritable construction traditionnelle en pierre et en terre, une architecture bioclimatique aidée d’une technologie suivant les connaissances des ingénieurs du XXe siècle. Il s’agit d’une réinterprétation des formes et des techniques de construction ancestrales. Bien sûr, l’adaptation au climat est une donnée essentielle des constructions traditionnelles mais

Page de gauche - Beau concerto de pierres et d'eau, un bel endroit pour les amateurs de nature et de culture Page de droite - Mosaïque avec détails de l'architecture bioclimatique intégrée, de belles poteries, un escalier pur et simple au bel accent


Art de vivre

Lorsqu’on interroge le fondateur de l’Espace, il avoue avoir voulu trouver une fonction à ses créations architecturales et avoir choisi les vieux métiers. Du coup, il a créé un style Ken entièrement inspiré du patrimoine tunisien. C’est pour cela qu’il abrite plusieurs ateliers consacrés aux métiers de l'artisanat dont le tissage de tapis, celui de la soie, le travail de la céramique, sans oublier la fabrication de meubles traditionnels. Dans les ateliers de vêtements traditionnels, on peut avoir la chance de découvrir des exemples de la kesswa traditionnelle que portaient jadis les femmes et les mariées dans diverses régions du pays, particulièrement à Tunis et dans les grandes villes du pays.

partie de notre patrimoine tunisien et combien il est nécessaire d’associer l’espace Ken à l’accueil de manifestations culturelles nationales et internationales. Vous aurez conscience de la nécessité de promouvoir cet espace dans le cadre des lieux tunisiens dignes d’être montrés aux visiteurs étrangers, c’est-à-dire d'intégrer le village Ken dans le programme de développement du tourisme culturel tunisien.

Précurseur du tourisme culturel, Ken renferme également des espaces culturels et de loisirs, des résidences pour les créateurs et les artistes, des galeries d'art plastique, un théâtre de plein air, une salle de congrès, un conservatoire de musique, un restaurant et une piscine ainsi qu'une bibliothèque spécialisée dans l'architecture et même un parcours de santé. Ce village semblait tout à fait indiqué pour la tenue de ce Week-end du Tourisme alternatif en Tunisie Quand vous irez visiter ce village pendant le ramadan ou après, vous comprendrez combien il fait

Intérieur du musée des traditions de Gafsa

80

81


Art de vivre

Un dimanche à la campagne

Chez l'artiste

Victor Texte : Martine Geronimi Photo : Pol Guillard

82

83

C'est un coin de nature bucolique et charmante, non loin d'Hammamet, qu'a choisi Victor avec sa belle âme d'artiste pour y installer sa famille et réaliser le rêve de sa vie, il y a déjà trente ans. Fondateur de la société tuniso-italienne VP meubles, Victor a pu, jour après jour, créer son univers fait de convivialité et d'esthétisme dans cette propriété de 20 ha qui lui rappelle sa Vénétie originelle. Ce lieu possède une subtile alliance de raffinement et d'amour, un cocon familial où la bonne chère et l'amitié ont valeur de symboles. Nous vous invitons à partager l'hospitalité de cette famille qui a pour passion le bois, le design et l'architecture. Vue sur la maison aux belles arcades dans son halo de mimosas en fleurs


Art de vivre

A la sortie de Bouficha sur la route de Sousse, dans cette propriété baignée de soleil, les mimosas illuminent en cette saison de leur jaune pimpant la maison composée de deux corps de bâtiments blancs. Les arcades de cette construction méditerranéenne de plain-pied sont l'oeuvre de Victor. Avec son âme d'artiste, son talent d'orfèvre, ses études aux Beaux-Arts de Venise, Victor, aidé de sa femme tunisienne, a érigé non seulement la maison mais aussi une société qui se spécialise rapidement dans les meubles de cuisine et dressings sur mesure et haut de gamme. Lorsqu'on visite la propriété, on découvre d'ailleurs, hormis leur demeure, un showroom et leur usine de bois où on fabrique les projets et notamment les meubles.

de large, elle peut accueillir un vrai banquet. Ses chaises spectaculaires signées Revers de Cassina, vibrant de jaune et de noir, apportent du rythme à la composition. La lampe d'architecte suspendue au-dessus de la table offre un éclairage exceptionnel sur toute la longueur de la table. Une des bibliothèques de la maison remplies de livres jouxte la table. Victor avoue lire un livre par jour depuis trente ans et on le croit. Dans un coin, sur un magnifique tapis tunisien, deux fauteuils AEO de Cassina, jaunes éclatants, entourent une table massive en tawari, création également de la société VP meubles.

Cette vie familiale se nourrit de l'amour de la terre tunisienne et de sa nature prolifique. La famille ayant grandi, les filles prennent le relais et participent à l'oeuvre de leurs parents, amplifiant les possibilités du père et se tournant vers la réalisation de projets de décoration d'intérieur sur mesure en Tunisie comme à l'étranger. Toute la maison dénote les idées créatives qui fusent dans cette famille unie autour de Victor. La première impression que l'on a en pénétrant dans le corps principal de bâtiment est suggérée par la couleur chaude et réconfortante du bois, omniprésent. L'autre remarque immédiate est cette culture vraie mise à l'honneur par la présence de livres, d'oeuvres d'art, de gravures et dessins, de toiles, de meubles design réputés. Enfin, l'accueil des occupants du lieu est exceptionnel de gentillesse et de partage. Ici, on n'hésite pas à égrainer ses souvenirs en offrant un bon café et une douceur italienne préparée à la maison. Toutes les générations sont présentes dans la grande pièce à vivre aux volumes impressionnants. Une cheminée monumentale partage la pièce principale aux magnifiques voûtes. La table de salle à manger en acajou et iroko massifs surprend par ses proportions: mesurant 4m50 de long sur 1m20

85

Vue sur la salle à manger, Mariage entre les produits CASSINA et les produits de la firme Tuniso-italienne VP Meubles


Art de vivre

86

87

Page de gauche - Coin lecture sur un tapis tunisien avec deux fauteuils AEO de la gamme Cassina, la table basse en tawari massif VP Meubles, en perspective, grande table en bois massif iroko et acajou de VP meubles chaises Cassina Page de droite - Gros plan sur les somptueuses chaises Cassina modèle Revers dessiné par Andrea Branzi. - Bibliothèque et mur de cheminée dessin et modèle Victor. - Bureau de l’artiste : Victor Dessins et plans sur papier calque. - Table à dessins Bureau de l’artiste : Victor.


Art de vivre

88

89

De l'autre côté de la pièce, un coin salon aux lignes pures et habillé de coussins en tapisserie noire, d'une grande modernité, forme un L parfait. C'est une création VP meubles en érable massif. La table qui lui fait face est ajourée et sculptée. La bibliothèque couvre tout le mur et sert de rangement à une collection de livres d’art, de sciences, de lettres…

double L possède un plan évier avec une plaque en granite et un plan central en acajou massif. Ici se concoctent de savoureuses recettes jour après jour pour le plaisir de cette famille épicurienne.

En terminant la visite de la maison, on saisit que chaque pièce recèle cet accent particulier méditerranéen, ce travail unique du bois, ce goût du détail, cette appétence au bonheur raffiné sans excès. En plus d'être artiste, Victor est un érudit, comme au Aucune ostentation. temps de la renaissance italienne. La vie de la famille tourne autour de l'art de vivre et Un vrai plaisir que d'admirer ce travail d'orfèvre de la cuisine est un élément central de la maison, une la maison, cette belle réussite d'une vie recompopièce capitale qui fleure bon les produits du terroir sée en Tunisie. Et lorsque nous quittons les lieux, les animaux en liberté partout dans la propriété nous et les recettes maison. Pour le régal du palais et des yeux, il est bon de faire rappellent combien l'utopie peut se transformer en un tour dans cette cuisine de campagne avec sa un univers bien réel. Merci Victor. batterie de casseroles en cuivre. Réalisée en 1990 par leurs soins et totalement en acajou, tiama et frène massifs, cette cuisine en

Détails salon et salle à manger, gros plan sur bibliothèque VP Meubles avec son petit cheval à bascule, oeuvres de l'artiste Victor

Belle cuisine de campagne, le berceau de la maison, réalisée en 1990 par VP Meubles, totalement en bois massif Acajou, Tiama et frène. Cuisine en double I, plan évier et plaque en granite, plan central en bois massif acajou dans la masse en une pièce unique d’épaisseur 8 cm et une largeur de 80 cm. Trave ( poutre) en béton armé


Art de vivre

90

91

Sur cette double pages Dépendance pour les amis: salon, salle à manger, chambre à coucher et salle de bain, le tout est meublé par des produits de VPM en bois massif. L'ensemble donne sur le jardin et le reste de la maison


Art de vivre

92

93

Séjour en « L » VP Meubles, en érable massif, assises et dossiers en tapisserie. Table en frêne massif avec une sculpture faite main en padouk massif de la collection VP Meubles


Art de vivre

94

95

Charme bucolique de la ferme, culture et nature.


GUIDE Partageramadanesque

Belles tables entre tradition et modernité

Images&Son Sélection festive

Jardind'été2012 Beaux et innovants


Style

Reportage et mise en ambiance Martine Geronimi Photos : Pol Guillard Assistante Cyrine Souid Hôtel Mövenpick Gammarth

98

99

Ambiance berbère Tabouna et tajines au bord de l'eau Beaux exemples de poteries de Sejnane Créations des artisans soutenus par l'Aff’car Association tunisienne de soutien à l'artisanat rural

Sous l'olivier éternel Ramadan revisité à l'heure du thé Cuivres étamés & verres à thé colorés Boutique Zina la Marsa


Style

Au coeur de la baie de Gammarth La table marocaine Dans le tout nouveau restaurant El Omnia PrĂŠsentation de table Kahenart Styliste Mme KhĂŠdija Khouini-Kilani

100

Aux Belles heures de Tunis La table beylicale Porcelaines & Cristallerie de luxe Vista Allegre - Atlantis Portugal depuis 1824 Boutique El Mayda Tanit Center

101


Style

Pour une veillée ramadanesque Fin de soirée cosy Accessoires plats étamés bougeoirs Boutique Beya Coussins chics et nappe Madura La Marsa

102

103


Style

Images & son

Séléction festive Texte : Cyrine Souid

Ramadan, c’est dans quelques jours. Comme de coutume, avant l’annonce de l’avènement du mois sacré, tout le monde se prépare à recevoir le premier jour du jeûne dans une ambiance chaleureuse et féerique. Regarder la télévision est l’une des occupations favorites des Tunisiens tout au long de ce mois. Nos chaînes nous proposent une multitude de programmes très particuliers, par concurrence chacune d'elles essaye de faire passer le meilleur de ses émissions de divertissement. Après chaque ftour, les téléspectateurs se collent à leurs écrans pour suivre des feuilletons, des séries d’humour, des soirées animées préparées spécialement pour ce mois saint. Le petit écran devient un passe-temps idéal pour animer les soirées ramadanesques et jouir de moments conviviaux en famille... Alors que penseriezvous si votre petit écran se transformait en home cinéma? En effet avec un concept basé sur l’étude des sensations auditives de l’homme et l’amélioration de la résolution d’image, le home cinéma procure des sensations spectaculaires. Installer un home cinéma chez soi suscite un véritable changement de décor dans la pièce.

nécessaires selon les dimensions de votre espace (jusqu’à 7 enceintes) et là, vous garantissez une ambiance théâtrale chez vous. Cependant, ce type d'installation est à déconseiller pour les petites pièces, car vous risquez de subir des ondes passives nuisibles à la santé mais aussi des échos. Vous pouvez profiter pleinement de l’effet surround en installant uniquement 5 enceintes (c’est le système 5.1). Ce système convient presque à tous les espaces. Le spectateur est entouré par les enceintes et les sons fusionnent pour créer une ambiance impeccable. L’installation des enceintes intervient également dans la qualité de son. Généralement, on les installe à l’avant, au milieu et à l’arrière. A l'avant, les enceintes doivent être éloignées de 50 à 150 cm. L'enceinte centrale sera responsable de la restitution des dialogues, les 2 autres interviennent dans la musique et le bruitage. Ces 3 enceintes doivent former un triangle équilatéral avec la pointe de l’écoute. Il serait mieux de les placer à quelques centimètres de la hauteur des oreilles, c’est-à-dire à environ 120 cm du sol. Nous vous conseillons également de placer les enceintes latérales et arrière à 160 cm du sol pour que le son ne soit pas atténué par les meubles ou personnes. Evitez de placer 3 enceintes à l’arrière si votre espace est petit, vous feriez face dans ce cas à un encombrement d’informations sonores. Un meilleur effet sera donné en positionnant les enceintes sur les murs latéraux.

Notons bien qu’un home cinéma ne peut se placer que dans un espace de dimension supérieure ou égale à 10 m². Ce système traite à la fois l’image et le son, c’est pour cela qu’il nécessite des composants visuels tout comme un téléviseur, vidéoprojecteur 105 ou rétroprojecteur et des composants sonores qui Plusieurs modèles d’enceinte sont mis en vente: serviront à amplifier les ondes et permettront une citons les compactes, qu’on peut placer partout, accrochées ou sur un meuble, elles sont très disdiffusion uniforme dans toute la pièce. crète, les colonnes sont très design et élégantes, Commençons tout d’abord par le choix et l’aména- s’adaptant à tout type d’intérieur. Sans pour autant gement de l’écran. Afin de garantir un confort visuel encombrer le sol, le volume est bien réparti en hauremarquable, il faudrait que l’écran et l’espace choisi teur pour une meilleure diffusion du son. Les musoient proportionnels. Le meilleur choix est que la rales sont magiques: elles donnent l'impression que base de l’écran soit égale à la distance entre l’écran le son vient de nulle part. Elles peuvent être installées dans un petit espace et produisent un son de et le spectateur divisée par 3/2. Par exemple si la distance entre votre canapé et haute qualité, mais leur installation nécessite une votre écran est de 3 mètres, votre écran doit mesu- cloison creuse ou un faux plafond. Il est préférable de demander conseil à votre architecte d’intérieur. rer environ 2 mètres.

104

Enfin, et pour optimiser votre installation, choisissez les bons câbles et veillez à les cacher soit dans l’épaisseur du mur ou au sol pour une finition éclatante ou, tout simplement, utilisez les plinthes électriques, solution plus économique qui ne nécessite pas de travaux de maçonnerie et qui vous permet facilement de redistribuer votre réseau si vous changez la décoration de votre espace. Habillez vos murs de tentures et papiers peints pour réduire la Côté son et pour jouir d’une grande qualité, votre propagation des échos et mieux régler la diffusion installation doit comporter un caisson. Là, on note du son. Au sol, utilisez des revêtements souples deux types de caissons, un actif muni d’un ampli- (moquette, PVC ou carrelage). ficateur et un passif qui en exige un. D’autre part, vous devriez vous munir d’au moins deux enceintes Le tour est joué. pour obtenir un système stéréo basique appelé le 2.1. Vous pouvez varier le nombre d’enceintes Nous vous conseillons tout de même les écrans plasma si vous installez un téléviseur.. Il est vrai qu’ils sont plus encombrants que les écrans LCD et pas aussi économiques, mais ils ont une meilleure qualité d’image, moins pixélisée. Les couleurs, elles, sont plus proches du naturel, ajoutant à cela un angle de visualisation supérieur à 160° et une luminosité beaucoup plus reposante pour les yeux.

Panasonic


10

Ideas for life 11 1

9

12

1- Téléviseur 3D, Réf : TX-P65VT20E ,Taille: 46* 50* 65* - Récepteur numérique HD integer DVB-S/S2... 2- Lunette 3D 3- Lecteur DVD Blu-ray 3D, Réf : DMP-BDT300 Résolution supportée : Full HD (1920*1080) Connexion WIFI, VIERA ,CAST ,DLNA...

2 13 4

4- Home – Cinéma Blu-Ray 3D, Réf : SC-BRR270 Qualité supportée : Full HD 3D (1920 * 1080)... 5- Lecteur DVD Blu-ray, Réf : DMP-BD85, Résolution : FULL HD (1920*1080), Décodeur audio 7.1, Carte mémoire Sd... 6- LED Réf: TX : L42E30E – 42, Taille : 32’’, 42’’ Résolution : FULL HD (1920 x 1080).

5 3

7- Plasma Réf : TX-P50C3E, Taille : 42’’ , 50’’, Résolution : HD (1024 x 768) 8- Lecteur DVD, Réf : DVD- S68 Son Dolby Digital., Port USB2.0 Playback : JPEG,MP3,DivX. 9- Apparels photo Lumix, Réf : DMC-FS16 Capteur CCD: 14.1MP, Détection de visage, Zoom Optique 4*

6

10- Webcam, Interface : USB 2.0, Capteur :6.3 mm Résolution : 1280 * 720 pixels (HD)

14

15

11- Home – Cinéma Blu-Ray , Réf : SC-BT735 Puissance totale,Résolution : FULL HD (1920 *1080), Haute qualité d’image avec le HDMI 12- Micro chaine Hi-Fi, Réf SC-HC25, Lecteur : CD ,CD-R /RW ( MP3,CD,DA), Afficheur : LCD, Station d’accueil universel iPod/iPhone

7

16

13- Appareils photo semi-profes sionnels, Réf :DMC-G2 Possibilité de prendre des photos en 3D, Capteur Live MOS à 12.1 Mégapixels, Ecran LCD tactile 3* 14- Caméscopes, Réf : SDR-S70 15- Apparels photo Lumix,Réf : DMC-FT2 Capteur CCD à 14.1 Megapixels

8

16- Mini chaine hi-fi, Réf : SC-VKX20, Lecteur casette Mémoire interne 2 G, Radio avec Tuner Digital


Style

Style

Jardins d'été 2012

Beaux et innovants Les tendances internationales influent sur le choix de produits que l'on trouve en Tunisie. Les soirées ramadanesques se terminent très facilement sur une terrasse ou dans un jardin, surtout en cette saison estivale, aussi l'aménagement de ces lieux dits outdoor est très important. Voici les choix des meilleurs spécialistes d'aménagement de jardins décryptés pour vous.

Des revêtements en résine En provenance des USA, cette mode fait fureur car la résine est dotée de vertus antidérapantes et est facile d'entretien. La résine résiste aussi au chlore et aux intempéries tout en offrant de nouvelles possibilités graphiques, notamment pour les terrasses et pourtours de piscine, avec de grands choix de coloris. Des formes carrées pour le sol En 2012, la tendance est à l'installation sur le sol de 108 grandes dalles carrées. Ces dalles de grande taille permettent d'agrandir les petits espaces, tandis qu'elles confèrent un aspect épuré aux surfaces plus importantes, en évitant les lignes brisées. Les nouveaux matériaux utilisés sont faciles d'entretien et s'adaptent aux réalisations contemporaines comme aux plus traditionnelles.

109

Du gazon synthétique coloré Un peu excentrique, le gazon synthétique devient un accessoire de décoration et de design à part entière, un produit incontournable grâce à ses multiples versions aux couleurs flashy. Des tapis en gazon synthétique violine ou bleu turquoise vont venir égayer les terrasses et balcons. Ce type de produit permettra de créer des espaces outdoor plus originaux. Des plantes graphiques, à privilégier Géométriques et exotiques, les plantes graphiques comme l'equisetum ou les plantes aquatiques comme le jonc fleuri conféreront aux jardins un aspect épuré et zen. Eté comme hiver, elles habilleront avec élégance les extérieurs. Du mobilier de jardin béton-métal Ce type de mobilier possède trois avantages : il est design, résistant et demande peu d'entretien. Il peut rester toute l'année en extérieur, résister au gel et aux intempéries, critères qui vont peser dans le choix du mobilier en 2012.

Serralunga Kubric - . Design Marc Sadler

Serralunga Santavase – Design Denis Santachiara


Style

Une piscine miroir Le modèle phare de 2012 devrait être sans contexte la piscine miroir avec son eau débordant discrètement sur les 4 côtés du bassin. Les margelles disparaissent pour laisser place à un splendide fondu enchaîné entre l'eau et le sol. Pour 2013/2014, la tendance devrait être à la piscine inox qui a l'avantage d'être plus hygiénique et plus esthétique. "La terrasse idéale sera en résine et disposera d'un tapis de gazon synthétique couleur violine et d'un mobilier en béton et métal." " La piscine miroir sera un des modèles phares de l'année. Le style piscine miroir avec sur un côté un mur de couleur se reflétant dans le bassin devrait faire fureur." Robin Ramousset, spécialiste fran

Indecasa Salvora 518 - Designer Antoni Tarrès

110

111

Serralunga Romeo - Design Paolo Rizzato


Style

Casamia Z.I Saint Gobain Megrine 2014 Tunis Tél : 71 297 134 - Fax : 71 297 634

ABC Abdenadher Aïn Zaghouan,BP 318, Tunis Tél. : 71 725 777 Fax : 71 760 046

Chateau d’Ax Immeuble le Dôme Rue du lac Tchad 1053 Les berges du lac Tél : 71 965 727

Abdelmomen Chemingui CREATION JUMEAUX Rue Hammadi Rejeb Beni Khiar 8060 – Tunisie Tel: +(216) 98 55 60 59 Fax: +(216) 72 22 84 10 E-mail: creajum@yahoo.fr Aff’car Librairie Fahrenheit 451 Centre Culturel Carthage- Tunis Tél : 71 733 676 B’chira ArtCenter Sabelet Ben Ammar, Sidi Thabet Tunis, Tunisie, 2032 Tunis Tél :55767117

Europlak Cucine 1 Rue Med Beyrem V Sidi Daoued La Marsa Tél : 71 778 425 - Fax .: 71 778 425 Email : contact@europlak-cucine.com www. europlak-cucine.com

CONNEXION L’AOUINA - TUNIS 14 Cité Taiéb M’hiri 2045 TUNIS Tél : +216 70 736 153 Fax : +216 70 736 152

Elements Centre CARREFOUR Boutique n°9 Tél : +216 71 778 928 www.elements.com.tn

CINE CHEZ SOI STORE 5,rue Einstein - La Soukra TéI : 70 837 374/ 70 839 173 Fax : 70 683 583

El Mayda Tanit center Sidi Daoued La Marsa Tel : 20 345 848 Enzocuisine 58, Av. Fattouma Bourguiba. La Soukra. Tél / Fax : 70 938 166 www.enzocuisine.com

Dom 156, avenue de l'UMA. Soukra Center Tél : 70 948 482 - Fax : 70 948 515 - 2, av. de République, La Marsa Tél : 71 983 451 - GSM : 24 615 000

Artinox 9 rue 6809 ZI la charguia I 2035 Tunis Tél : 71 773 706

Domelec Tanit Center, Résidence La Marsa mitoyen Carrefour Tél : 25 044 440 Fax : 25 401 804 contact@domelec.com

Artishow Galerie 4 rue Imam Chafaii - Marsa Tél : 20 122 792 Email : artishow@belgacom.net AVS Aéroport Tunis Carthage - BP 354 - 1080 nisia Tél : 70 729 690 - Fax .: 71 770 933 www.airport-vip-services.com

Egodesign Dominique Lafaurie d.lafaurie@egoparis.com Tél : + 33 1 42 77 27 29

Tu-

Attitude Tanit Center- Jinène Eddounia Boutique N°21, La Marsa Mitoyen Carrefour Tél : 70 939 558 attitude@hexabyte.tn

114 Boutique Beya

Centre Culturel Carthage Tél 71 733 265 Contact : exas@planet.tn Bisazza Reimex S.A, 41 Rue 8600 Charguia 1. Tél : 71 772 299. GSM : 97 655 871. E-mail : r.h@reimex.com.tn Black & Blum ltd. 2.07 oxo tower wharf, bargehouse street, london, se1 9ph, uk Tél : +44 (0)20 7633 0022 Fax : +44 (0)20 7633 0202 design@black-blum.com www.Black-blum.com Caravan Serail 72 bis rue El Nouairi Sidi Fradj, 2046 la Soukra. Tunisie Carré Déco Tanit Center, Jinène Eddounya Boutique N°39, La Marsa mitoyen Carrefour Casa Chic 39 Av Fatouma Bourguiba 2036 La soukra Gsm : +216 25 555 799 - Fax : +216 71 863 363 casadistribution@gmail.com - www.casachic.biz

Jinène

Eddounya,

Dorémail Showroom :Route de La Marsa km 11 Ain Zaghouan - Tunis Tél .: 71 760 292 Disegno Metiterraneo Spric appt C15 -2070 La Marsa Tél / Fax : +216 71 981 992 www.disegnomet.com disegnomed@planet.tn Duravit Showroom : Bld de l’environnement, Zarzouna 7021 - Bizerte Tél : 72 591 290 - Fax .: 72 590 236 E-mail : info@tn.duravit.com www.duravit.com.tn Eddiar Route de la marsa km 9 2046 Laouina Tél : 71 761 373 Edifia 92-94, av. Hédi Chaker, Belvédère Tunis. Tél : 71 797 964 - Fax : 71 892 508 info@edifia.com.tn www.edifia.com.tn Edra Via Ciovassino 3, Milano Tél. +39.02.86995122 Fax. +39.02.86913528 Email : edra.milano@edra.com www.edra.com CONNEXION 14 Cité Taiéb M’hiri L’AOUINA 2045 TUNIS Tél : +216 70 736 153 Fax : +216 70 736 152

Excelia Galaxie 2000 - Lafayette - Tunis Tél : 71 288 355 - Fax : 71 288 355 www.excelia.tn FRESH K SALAD Rue du Lac de Côme, Les Berges Du Lac 1053 Tunis Tunisie Tel : 00216 71 965 519 Mob : +216 27 404 864 Galerie Grain de Sable TAHAR AOUIDA Route de Djerba - Zarzis - TUNISIE Tél : +216 75 70 62 18 Mob :+216 97 38 15 45 | mail : aouidart@yahoo.f GENERAL METAL Tél : 71 427 850 - Fax .: 71 427 818 www.generalmetal.com.tn Hayson deco Jinène Eddounya (à côté de Carrefour) Sidi Daoud - Tunis. Tél : 71 777 456 Fax : 71 777 408 info@haysondeco.com www.haysondeco.com Interieurs Rte de la soukra ,Km 13 2036 Sidi Fradj Tunis Tél : +216 71 863 611 www.interieurs.com.tn Kahenart Av. du Théatre Romain Carthage Hannibal Tunisie Fax : +(216) 71 730 670 kahenart@topnet.tn KBR 147 Av de la Liberté, 1002 Tunis Tél : +216 71 802 446 Fax : +216 71 802 856 kbr@kbr-net.com

115


Style

Knauf Z.I El Mghira 1 - Lot N° 9 - 2082 Fouchena - Tunisie Tél : 71 40 94 44 - Fax .: 71 409 496 Email : commercial@knauftunisie.com www.knauf.com.tn

Tél. : 71 773 680 - Fax : 71 799 510 commercial@reimex.com.tn www.reimex.com.tn

Le must Zone touristique Hammamet Nord Hôtel Président Tél : 26 445 031

Rochebobois Avenue de l’UMA, La Soukra. Tél. : 70 948 420 Fax : 71 868 701 aziz@roche-bobois.com www.roche-bobois.com Rouai 49 Av Fattouma Bourguiba La Soukra Tel : 20 265 001

Loft Rue du lac lock Ness, Les berges du Lac-Tunis. Tél : 71 862 251 - Fax : 71 862 264 lac@loft.com.tn Life Style Passage du Lac Argentino 1053 Les berges du lac Tél : 71 861 551 Madura rue Pascal (En face du Lycée Français) La Marsa TEL : 216 71 98 06 91 Meublentub Show-room Tel : 71 205 339 205 340 Fax : 71 205 340 Bureaux & Usine Z.I Charguia N15 rue 8612 Impasse N3 - Tunis Tel : 71 205 339 205 340 Fax : 71 205 34 Mobalpa 60, AV . de l’UMA la Soukra Tél : +216 71 941 127 GSM : +216 92 585 795

116

Mövenpick Hotels&Resorts Avenue Taieb M’hiri – BP 36 - 2078 La Marsa - TUNIS Pearl Luxury Group. Té : (0) 44 207 208 2478 www.pearl-luxury-group.com Philippe Xerri Rock the Kasbah DAB 7 place du leader bab Menara 1008 - Tunis Tél.: 22550973 / mail : philippexerri@hotmail.fr Prestige Projects Centre commercial Pyramide du Lac ñ Rue Lac Victoria - les berges du lac - Tunis Tél. : + 216 71 962 287 Email :lazgheb@prestigeprojects.net www.prestigeprojects.net Provence Avenue Moncef Bey Hammamet

Tél.: +216 72 311 030 / 20 222 608 www.provence-et-fils.com Reimex 41, Rue 8600, ZI Charguia 1

Sadika Keskes Zone Touristique Gammarth 2076 Tél : 71 913 025 www.sadika-keskes.com Salottitalia ZI MghiraI Lot 65, Fouchana , Ben Arous. Tél : 79 408 709. - Fax : 79 408 783 info@salottitalia.net www.salottitalia.net

Terralis Local n° 09 - Tanit Centre - jinéne Eddounya La Marsa 2046 Sidi Daoud - Tunisie Tél : 70 939 277 - Fax : 70 939 347 Email : terralis@gnet.tn www.terralis-tn.com THE RUSSELIOR Tél : 72 245 000 - Fax .: 72 245 345 www.therusselior.com Tuline 8 bis rue Apollo 11 1082 Cité Mahrajène Tél : 71 894 211 Valentino Avenue Fattouma Bourguiba 2036 La Soukra Tél : 70 948 816 Valpaint Tanit Center, Résidence Jinène Eddonia, La Marsa Mitoyen Carrefour Tél : +216 72 681 051 - Fax : 72 681 071 valpaint.tunisie@valpaint.com.tn

Sia Home Fashion Route de la marsa km 9 2046 Laouina Tél : 70 726 082

Zina 2 rue Habib Thameur 2078 La Marsa Tél : + 216 22 251 701 Fax : + 216 22 647 134 zinatunisie@yahoo.fr

Sodima 1 rue de la physique ZI 2013 Ben Arous Tel : 71 389 355 - Fax.: 71 389 374

Wintech Tél : 71 882 93 - Fax .: 71 883 703 Email : commercial@wintech.com.tn www.wintechtunisie.com

Sotem 5 Avenue Mohamed V - Le Kram Tél : 71 974 774 - Fax.: 71 976 421 E-mail : info@sotemtn.com www.sotemtn.com Stanliver C.C. Zephyr - Boutique 12 - 2070 Marsa Plage Tél : 71 776 262 www.stanliver .com Tanit Center Résidence Jinène Eddonia, La Marsa Mitoyen Carrefour. Tél : +21670 938 667 - Fax : 70 938 727 carthago@carthagoceramic.com.tn Tarak Kamoun ORIENTAL DESIGN Route de Tunis Km 2 8020 Soliman – Tunisie Tél : +(216) 72 290 188 Fax : +(216) 72 290 212 od@orientaldesign.com.tn Technobat 62 bis, avenue de l’UMA 2080 Ariana 70 837 406


Maisons de tunisie  

Maisons de tunisie N°:18 - Spécial Ramadan

Advertisement