Page 1

N°15 Novembre - Décembre 2011 - Prix : 4.5Dt

A L’HONNEUR

Cuisinesfashion Ballade culturelle

ENVOÛTANT BRÉSIL Dans l’univers de l’architecte

FERNANDA MARQUES Mise en scène à Carthage

INSPIRANTE DIDON


p 22

Sommaire Tentations

22

Noscoupsdecoeur

26

avant tout TunisPatrimoine19-20

30

33 16

p 60

p 60

Salon Maison&Objets ParisLa couleur

Nouvelle associationign & Expo

FatenRouissi

Créatrice d’art contemporain

MarinaBizerte

Futur plus grand port de la Méditerranée

37

ZahaHadid

42

ShashaAtallah

46

Alire

Habille la planète

Équilibre, matière, architecture

Lire entre les lignes

Culture 50

FernandaMarques

60

Rio

64

Une architecture d’exception Ville des extrêmes

SymboliqueBrasilia

Oeuvre d’ Oscar Niemeyer

17


p 76

Sommaire Architectures

18

70

DarAlfonso

76

tout Splendeurépurée

84

BrazilNight&Day

Havre de paix à La Marsa La couleur avant

VILLA OS à Hammametign & Expo

Laranjeiras Résidence

p 102

Guide 92 100

102

CuisineFashion

Collection automne - hiver

Shopping

A vos cuisines

InspiranteDidon

Mises en scène à Carthage

108 EricFréchon au Royal Elyssa à Monastir 112 JardinExtraordinaire Art Tunis Paris 2011

19

p 112


MdT Directeur de la publication Hassen Sfar

Direction Commerciale Fakhta Hachicha

Directeur exécutif Ismail Ben Miled

commercial@femmesdetunisie.com

Rédactrice en chef Directrice Artistique

Directeur technique Ben Ziada Abdallah

Martine Geronimi

Imprimeur Simpact

geronimi.consulting@gmail.com

Contact MDT

Ont collaboré à ce numéro : Eric Alauzen, Shasha Atallah, Karim CHAABANE, Sélim ADHOUM

Immeuble Comète - 1er étage Avenue Hedi Karray Centre urbain nord Tunis, Tunisie

Remerciements : Fernanda Marques, Gabriela Arruda Andrade, Marcelo Gomes Agence Arke, boutique Sia, Meriem Mokaddem, boutique Eddiar, Mona Fakhfakh, Inout Atrium Design, Rais Med Ali,boutique Zina, Adrienne Bouyssonie,Hôtel Villa Didon, Hajer Ben Ammar Eric Fréchon,Goethe Institut Tunis,Institut du Monde arabe, Tunis Patrimoine 19-20 Ambassade de France

t 00 216 71 707 207// f 00 216 71 707 548// directiongenerale@femmesdetunisie.com

Contributeurs Pol Guillard

Pol Guillard est né le 15 mai 1959 à Charleroi en Belgique. Dès 1982, il est photographe free lance à Bruxelles, puis en Italie dans les années 2000. Il collabore avec de nombreux studios et se consacre pleinement au développement de la photo numérique. Il s’installe en Tunisie en 2006 et travaille sur divers projets. Il enseigne également à l’Institut Supérieur des Arts Multimédia (ISAMM).

Romulo Fernando Fialdini

Romulo Fernando Fialdini (Belo Horizonte MG 1947). Photographe. Autodidacte, il débute sa carrière professionnelle en 1970, travaille comme assistant du photographe Luiz Hossaka, au Museu de Arte de São Paulo qu’il quitte en 1975. Comme photographe freelance il travaille dans l’édition et la publicité. Ses photographies ont été publiées dans les principaux magazines brésiliens, ainsi que dans des livres d’artistes réputés. il a développé la photo-essai en noir et blanc sur l’architecture et le paysage urbain des grands centres comme São Paulo, New York, Chicago et à Montevideo. Il a publié plusieurs livres dont La Cuisine italienne de Luciano Boseggia, pour lequel il a été récépiendaire du prix d’excellence graphique de l’association brésilienne de l’industrie graphique - Abigraf.

Pol Guillard

21

Romulo Fernando Fialdini


Ces Femmes qui nous inspirent !!! édito n° 15 Pour ce numéro de fin d’année 2011, place aux femmes, architectes, designers, créatrices, femmes de talent et d’ambition pour le bonheur de toutes et de tous. Nous avons eu envie de vous faire partager nos découvertes et de vous présenter celles qui divinisent nos maisons, celles qui font vibrer l’art et rendent belle la vie. Elles sont tunisiennes, anglo-irakienne ou brésilienne... elles sont femmes avant tout... et nous apportent la touche glamour ou fashion que nous aimons. Elles nous guident dans leur pays respectif et nous comblent de bonheur en nous parlant de leurs passions.

22

Notre Tunisie se révèle contemporaine et dans le trend branché avec deux jeunes femmes brillantes : la conceptrice Faten Rouissi et ses installations plastiques qui nous questionnent, l’architecte Shasha Atallah et ses créations en grès Antei et ses rêves de b.cube. L’Anglo-Irakienne Zaha Hadid n’est plus à présenter, c’est une star de l’architecture, toutefois elle révèle ici pour vous un aspect de sa personnalité et de ses choix d’architecte qui habille la planète, tout en courbes. Fernanda Marques nous ouvre les portes de son Brésil natal et nous fait rêver devant l’immensité de son pays. Ses maisons sont luxuriantes et nous fantasmons véritablement en tournant les pages du magazine, charmés par les couleurs inoubliables d’un Brésil inédit. Aux maisons brésiliennes répondent avec brio celles de Tunisie: La Marsa et Hammamet rivalisent d’élégance et de splendeur. Vous allez tomber sous le charme de Dar Alfonso et vous laisserez séduire par la Villa OS. Mesdames, vous allez succomber en découvrant notre guide cuisines fashion et ambiance glamour en Tunisie. C’est une autre femme et pas des moindres qui a été notre source d’inspiration: la Reine Didon, celle de notre Carthage éternelle. Nous finirons en beauté ce périple dans le jardin extraordinaire de Dar Kamila. Que du bonheur en perspective... Bonne lecture! Martine Geronimi

23


T entations

Tentations

Fauteuil Bloom Easy Armchair Kenneth Cobonpue, designer philippin, sur son stand Exotique Moderne propose de se blottir au cœur d’une fleur exotique, pourquoi pas? Copyright photo:  Jose Paolo Konst

Lampes Baby Love Collection de lampes indoor&outdoor faites en Poleasy. Lampes, lampes de table, appliques, lampes à suspension. Designer : MYYOUR

25

Nos coups de coeur au Salon Maison&Objets 2011-2012 un observatoire privilégié des tendances émergentes et de la création haut de gamme.

Canapé COOGEE Ambiance fifties, Canapé 3 places. Existe en 2 places et fauteuil. 5 coloris de tissus et de boutons. Revêtement tissu Coton /Polyester. Pieds en chochi (bois exotique) . Edité par Sentou Paris


Tentations

Tentations

Console BUG Meuble d’appoint à 2 tiroirs de 117cm x 39 x 86cm de hauteur. Matériaux MDF gris, rouge, peinture, vernis. Designer : Patrick Schlumberger

26

27 PSCH54 Buffet 4 portes, 100cm x 40 x 150cm de hauteur, fabrication en MDF noir gravé et patiné, les piètements sont en zinc plaqué. Designer : Patrick Schlumberger

CHAMALLO Trio de tables basses cylindriques Designer : Boo Louis Copyright : Boo Louis

Fauteuil Opera Designer : Anne Marie Midy Copyright : Casamidy


Immeuble Disegni, rue de Yougoslavie

Tentations

Maison de maître, rue de Luxembourg

Marché central de Tunis. Restauré en 2007

28

Tentations

Tunis

Patrimoine 19-20 L’Association Patrimoine 19/20 a été fondée pour protéger et promouvoir le patrimoine architectural et urbain tunisien récent (19e et 20e siècles). Ses activités ne se limiteront pas à une région ou à une ville particulière mais embrasseront toute la gamme d’édifices et espaces urbains construits en Tunisie depuis 1800. Son combat n’est pas celui d’une poignée d’esthètes. L’Association est ouverte à tous et se veut une entreprise citoyenne. Patrimoine 19/20 se considère comme acteur à part entière de la société civile naissante de la Tunisie de l’après 14 janvier 2011. Son champ d’activités –la promotion de l’héritage architectural et urbain récent du pays– fait partie d’un combat plus large : celui de l’accès de tous à des édifices et des espaces urbains de qualité ainsi qu’à la mémoire du pays. Quels critères pour le patrimoine architectural récent ? Le patrimoine bâti récent mérite l’attention et les égards de tous les Tunisiens pour des raisons à la fois architecturales et historiques, environnementales, économiques et citoyennes. Dans toute approche patrimoniale de la ville, ces critères –inté-

rêt architectural et historique, développement durable, renforcement de l’activité économique, mémoire citoyenne– sont interdépendants. Les villes tunisiennes ont la chance d’abriter de véritables catalogues stylistiques de la production architecturale depuis 1800.

29


Tentations

Tentations

L'association est en place...soyez des leurs!

Hôtel Majestic, avenue de Paris, Tunis, restauré par des privés

On y dénombre des palais urbains, des édifices publics néo30mauresques, des immeubles de rapport Art-Nouveau ainsi que des maisons de villégiature et des hôtels de facture plutôt éclectique. Tunis abrite également de nombreux bâtiments aux lignes épurées, illustrant un courant local du style Art-Déco. L’Association Patrimoine 19/20 prône ainsi la prise en compte de tout ce patrimoine architectural, que ce soit les édifices publics, les ensembles d’habitation ou les bâtiments industriels. À l’heure où les villes se standardisent à cause d’une production architecturale de plus en plus normée et des contraintes d’un zonage fonctionnel, la mise en valeur du patrimoine récent ne peut être qu’un atout pour un pays comme la Tunisie, contribuant à la construction d’un véritable « label national ». Le patrimoine bâti récent est également dépositaire d’une partie de la mémoire citoyenne. Lorsque l’on protège les « lieux de la mémoire », on sauvegarde moins des édifices que des traces et des cicatrices de l’histoire récente. Sans doute, la plus belle avenue du pays, héritage des aménageurs du XIXe siècle et lieu de la grande manifestation du 14 janvier, signifiera longtemps le désir de liberté de tout un peuple et, à ce titre, est digne d’une attention toute particulière.

LES OBJECTIFS DE PATRIMOINE 19/20 Patrimoine 19/20 s’est fixé des objectifs à court et à long terme. A côté de ses objectifs à caractère pédagogique et culturel, l’association s’impliquera dans des activités « de terrain » basées sur des critères de développement durable. Elle s’impliquera également dans l’élaboration d’une plaidoirie en faveur du patrimoine tunisien récent auprès des institutions étatiques et internationales. Patrimoine19/20 entend, également, développer l’expertise en matière de patrimoine architectural récent. Parmi les objectifs à court terme, notons le lancement d’une étude exploratoire pour permettre la mise en place d’un centre de documentation sur le patrimoine récent en Tunisie et au Maghreb, ainsi que la mise en place d’un cycle de conférences ouvertes au grand public au sujet des questions clés relatives au patrimoine récent (édifices à sauvegarder, sens du patrimoine…) Quant aux objectifs à long terme, si Patrimoine 19/20 arrive à pérenniser ses activités, on peut imaginer d’ici cinq ans, entre autres, la mise en place d’un centre de documentation pour le patrimoine du XIXe et XXe pouvant abriter des chercheurs et un pôle d’expertise architecturale ; de même, on peut imaginer un soutien à la création d’une filière universitaire spécialisée dans l’étude du patrimoine des XIXe et XXe siècles.

31


Culture

Culture

«Un plaisir, une envie et une liberté s’emparent de moi. Je me dirige alors vers cette lumière que je ne comprenais pas étant enfant. Je réalise des œuvres avec des titres dissimulant des allusions, des calembours, des jeux d’esprit, ou em- preints d’ironie…»

Le Goethe Institut a organisé du 29 avril au 1er mai 2011, en collaboration avec l’Acropolium de Carthage, Sybel Light and Sound et Mad’art, un week-end dédié à la révolution vue par des artistes tunisiens : concerts de rap, exposition de photos et performance avec des carcasses de voiture. PERFORMANCE/ INSTALLATION PORTEE PAR FATEN ROUISSI devant l’Acropolium de Carthage.

Les repasseuses - Dream City

Faten Rouissi

Créatrice d’art contemporain

32

La puissance des mots et leur influence sur la conduite humaine guident les recherches plastiques de la conceptrice tunisienne Faten Rouissi, une artiste et également une scientifique titrée, elle vient d’obtenir son Doctorat es Arts à Tunis L’univers plastique de Faten Rouiss varie les matériaux et les techniques. Toute une palette de pratiques se déploie au fil des expositions et de sa production prolifique qui se succèdent mais ne se ressemblent pas. Dès les lendemains de la révolution, elle a initié une performance ouverte à tout artiste visuel. Elle a exposé en Tunisie, en Egypte et en Europe. Sa contribution à la dernière édition du Festival Dream City (« La grande lessive ») a été très remarquée. Elle exposera en Allemagne, à Dresden durant le Festival de théâtre de la ville «Politik im Freien Theater“ du 27 octobre au 6 novembre 2011

SYMPHONIE REVOLUTIONNAIRE EN TROIS MOUVEMENTS Autour de trois carcasses de voiture, deux chorégraphes, deux artistes visuels (un tagger et un plasticien) et huit performers s’approprient l’espace. Face à la première voiture brûlée, dans cet espace cabossé et maltraité par la douleur d’une jeunesse opprimée et privée de libre parole pendant plus d’une vingtaine d’années, les chorégraphes utilisent la nouvelle volumétrie du lieu chargé de symbolique. Les plasticiens, de leur côté, interviennent sur la seconde carcasse. Par la couleur et l’esthétique, ils créent une dynamique interactive entre l’art et la vie. Parallèlement, huit performers représentatifs de la jeunesse tunisienne circulent autour d’une troisième carcasse. Libérés de l’emprise du dictateur, voilà que ces performers portent le drapeau tunisien en tant que «genre» vestimentaire, tel qu’il l’a été durant la révolution, comme un symbole et témoignage d’un moment historique.

2010 Galerie El Théatro « SexyArt », 01/2010 - 2010 Galerie Kalysté- Tunis - 2009 Luxor International Symposium of Painting République Arabe d’Egypte, 11/2009 - 2009 2ème Festival Culturel Panafricain d’Alger (PANAF), Exposition « La modernité dans l’art africain d’aujourd’hui », 07/2009 - 2009 7ème Edition du Printemps des Art de La Marsa- Palais Abdellia, 05/2009 - 2009 Galerie Kalysté Tunis, 02/2009 – 2003 Galerie Asdrubal . Hammamet. Tunisia

33


Tentations

Tentations

Marina Bizerte le futur plus grand port du bassin Méditerranéen Fidèle à ses traditions ancestrales, Bizerte, ville trois fois millénaire, sera plus que jamais méditerranéenne. L’ancien comptoir phénicien qui accueillait les plus prestigieux bateaux de tous horizons renoue avec son passé glorieux et nous propose, dans un cadre de rêve, un nouvel espace : la Marina. Autant européenne qu’africaine, autant occidentale qu’orientale, cette Marina ne fait que remettre Bizerte en phase avec son histoire tout en renforçant ses prétentions à la modernité. Un vent de liberté souffle sur la ville et offre des opportunités avantageuses à tous les épris de mer et de soleil.

34

La Marina Bizerte, le nouveau joyau de liberté Conçue pour apporter un confort absolu à sa clientèle, la Marina Bizerte associe le luxe au loisir et au dépaysement. Le projet présente une Marina d’une capacité d’accueil d’environ 700 anneaux répartis dans 2 bassins en fonction de la taille des bateaux, une croisette avec de nombreux commerces,

restaurants, pubs, bars, cafés, nightclub ainsi qu’une piscine et une salle de sport. Puis, la résidence Nautilus avec des appartements modernes répondant aux plus grandes exigences de confort. Tous les espaces sont pensés de manière à faire de la Marina un lieu unique où la détente, le luxe et l’air marin se combinent pour un mode de vie unique en Tunisie. Invest in Tunisia, Invest in Marina Bizerte Tel est le slogan présenté aux étrangers, déjà très épris par la réalisation du projet de la Marina Bizerte. Ce nouvel espace en Tunisie attise le regard de nombreux amis voisins, qui se ruent déjà pour acquérir un anneau ou un pied-à-terre dans la Marina. Pour les amoureux du grand large, la Marina Bizerte est incontestablement le meilleur choix du moment, surtout en tenant compte de la saturation des ports de la rive nord de la Méditerranée et les prix exorbitants qui y sont proposés.

De multiples avantages financiers et légaux sont accordés aux heureux acquéreurs. Les propriétaires d’anneaux pourront joindre l’utile à l’agréable, à savoir profiter de la position centrale de la ville de Bizerte en Méditerranée pour savourer la saison du nautisme mais également bénéficier d’un hébergement des bateaux, le temps d’un hivernage, à des prix intéressants. La Marina Bizerte a pour objectif d’offrir une excellente infrastructure répondant aux attentes des plaisanciers en leur fournissant un service haut de gamme. Un port technique opéré par un partenaire européen sera à disposition des propriétaires de bateaux pour un service complet. Ce lieu d’avenir se veut être un espace multiculturel et multiethnique réunissant tous les riverains du berceau civilisationnel que représente la Méditerranée. 35


Tentations

36

Tentations

37


Zaha Hadid

habille la planète Texte : Martine Geronimi «J’aime beaucoup travailler les courbes car je pense que, visuellement, c’est une façon de simplifier la structure, qui permet de prendre en charge plus de complexité sans étouffer ou boucher la scène visuelle, et je m’intéresse aux techniques qui permettent de faire cela en béton.»

Intérieur salle de concert Opéra de Zengzhou (Canton) ©Virgile Simon Bertrand


Tentations

Tentations

Patio Opéra de Zengzhou (Canton) ©Virgile Simon Bertrand

Intérieur salle de concert Opéra de Zengzhou (Canton) ©Virgile Simon Bertrand

De Londres Canton

Femme brillante, architecte iconoclaste, cultivée et un tant soit peu diva, Mme Zaha à Hadid est une incontournable de la scène médiatique mondiale. Cette architecte qui a réussi à devenir en 2004 la première femme arde chitecte à recevoir le prestigieux prix Pritzker mérite toute notre attention pour la qualité et le nombre de ses réalisations à monumentales. 2006 est une année chargée en prix et récompenses: d’une part, elle remporte le concours du nouveau musée d’archéologie et d’art contemporain de Cagliari (Sardaigne) dont le volume d’allure organique est inspiré des concrétions coralliennes; d’autre part, elle gagne deux autres concours internationaux, celui de trois gratte-ciel dans le quartier d’affaires de Dubaï, et celui de la «Spiralling Tower» à Barcelone. Toujours en 2006, les Américains lui rendent hommage par la rétrospective de son œuvre au Guggenheim de New York. Et dans le cadre d’une magistrale exposition à l’Institut du Monde arabe, qui se termine le 30 octobre 2011, la France l’a également mise à l’honneur cette année. Zaha Hadid est née à Bagdad en 1950 et a fait de brillantes études à l’université américaine de Beyrouth, puis elle obtient son diplôme de l’Architectural Association School of Architecture de Londres, en 1977. A 30 ans, elle ouvre sa propre agence à Londres. Cette Orientale déconstruit les stéréotypes et devient en quelques années l’une des principales figures du déconstructivisme,

New York Paris

40

Portrait de Zaha Hadid ©Simone Cecchetti.

courant architectural qui refuse l’ordre linéaire de l’architecture moderne. «Je cherche à faire obliquer la lumière,» clame l’architecte, car refusant la ligne droite, elle use de la diagonale pour s’affranchir de l’angle droit. Parmi ses œuvres maîtresses, sa première œuvre, la station de pompiers de Vitra à Weil, sur le Rhin, en Allemagne (1993) ; le terminus de tramways de Hoenheim à Strasbourg (2001) ; le tremplin de saut de ski de Bergisel en Autriche (2002) ; le Centre d’Art contemporain Rosenthal de Cincinnati, aux États-Unis (2003). Plus récemment, elle a travaillé sur le Centre des Sciences Phaeno de Wolfsburg en Allemagne (2005) et le siège de BMW à Leipzig (2005). Cette année, en février, l’architecte qui est présente dans 44 pays, a vu enfin l’ouverture du somptueux Opéra de Canton (Guangzhou), après sept ans de travaux interrompus par un incendie.

41

Extérieur Opéra de Zengzhou (Canton) ©Virgile Simon Bertrand


Tentations

Tentations

Tout de béton, acier et verre, cet opéra joue la partition dé- tional de Pékin. En attendant, en Europe, elle a livré le Musée constructiviste aux courbes irrégulières inspirées de la natu- des Arts du XXIe siècle de Rome, le MAXXI, avec ses longues re. Son cœur est un immense théâtre au volume impression- rampes d’escalier qui se déplient et zèbrent l’espace. nant de 1800 places qui brillent de mille feux, illuminées par 4000 Elle a réalisé le Riverside Mu« une architecture sans couture, seum de Glasgow et l’Aquatics lampes. A l’intérieur, l’espace se déploie en formidables volutes Centre pour les J.O. de Londres. qui s’inscrit dans la continuité Après Paris et son exposition blanches, grises ou noires. Chanel, Zaha Haddid inaugurera d’un paysage » A l’extérieur, cet édifice a l’appaen 2012 à Marseille le siège de rence de deux galets (l’un plus la CMA-CGM, «une tour de 147 important que l’autre, deux blocs, mètres de haut, dont la totalité l’un noir, l’autre blanc, semblant émerger des berges de la des bureaux bénéficiera de la lumière.» Cette réalisation se rivière des Perles, laquelle traverse la troisième ville la plus situe au cœur du futur quartier d’affaires de Marseille, où vaste de Chine). d’autres tours et aménagements verront le jour à l’horizon L’armature ajourée du «galet» en granit noir laisse passer la 2013. lumière naturelle, amplifiant ainsi le volume de l’atrium. Zaha On peut réellement dire de ZAHA Hadid qu’elle est une archiHadid a livré ici sa première réalisation en Chine, mais elle a tecte planétaire. d’autres projets en cours, tel l’Innovation Tower à Hong Kong. Elle aspire en outre à la construction du grandiose Musée na-

42

43

Zone de réception avec hall et salon, Opéra Conçu par ZAHA HADID, bâti en HI-MACS®

Zone de réception avec hall et salon, Opéra Conçu par ZAHA HADID, bâti en HI-MACS®


Tentations

Tentations

Équilibre, matière, architecture Selon l’architecte tunisienne

Shasha Atallah

L’aventure d’une collection

44

La rencontre avec Belart a été le pur fruit du hasard, je passais par là... Des objets usuels du quotidien, des gestes répétés que je souhaitais explorer à travers un design simple et une matière : le grès. Partir à la découverte de nos habitudes et reconsidérer les objets qui nous entourent et nous servent dans notre quotidien.

45


Tentations

Tentations

Cette matière est parfaitement adaptée à la collection antei que nous avons créée grâce au savoir-faire des artisans et leur grande habileté à transformer le grès brut. Fortement inspirée du Japon, antei signifie l’équilibre. L’ensemble de la collection tend vers une harmonie à travers un design sobre et pratique. «Les objets antei répondent à un design d’apparence instable : le travail est dans l’équilibre fragile de l’action en train de se réaliser, figée par le geste du potier.... Comme si celui-ci imaginait, tout en travaillant la matière, les lèvres qui se posent sur le bord, le liquide qui se déverse, la chaleur de ce liquide, l’arrondi des mains autour du bol. Toutes les pièces antei expriment la sensualité de ce qui va se passer, conscientes et fragiles d’être cette chose étrangère à la limite de soi.» Le travail avec les artisans a duré près d’une année, pour obtenir un service de table complet. Nous avons ajouté, par la suite, le set à café et à thé. Nous avons manipulé la matière, exploré différentes couleurs d’émail et réalisé de multiples exemplaires pour arriver à la finesse voulue. «J’ai tenu à rester sur des coloris clairs, et à jouer sur des nuances entre l’émail brillant et l’émail mat, afin d’exprimer au mieux toute la poésie de la collection antei.» La collection antei sera bientôt disponible sous la marque shasha a. Pour plus d’informations, écrivez-nous à l’adresse suivante : store.shasha@gmail.com En aparté : Tunis, une pensée globale L’aménagement des bureaux de direction d’une multinationale basée à Paris répond à une demande très spécifique. Le directeur souhaitait un espace de travail qui lui permettrait également de se reposer entre deux voyages. Le confort discret et sobre est le mot d’ordre. «D’apparence lisse, nous avons intégré tous les éléments nécessaires à ce confort dans un «mur meuble» en bois de chêne. Fini le standard, l’ère est à la révélation de soi. L’idée du meuble de rangement a été poussée à l’extrême et s’est transformée en mur. Cette déformation nous a permis d’intégrer dans les compartiments, en plus des rangements habituels : un minibar, une machine à café, un petit vaisselier, un porte-manteau et un système audio.»

46

Ce bureau de direction fonctionne avec un espace plus informel pour faire des réunions de travail autour d’un café. Pour cela, un grand canapé d’angle a été installé, accompagné de tables d’appoint dessinées sur mesure et que l’on peut déplacer à son gré. «Je m’attache tout particulièrement à utiliser une seule matière et à la décliner par la suite sous plusieurs formes. Dans ce cas précis, c’est le chêne naturel ciré, que nous retrouvons à la fois dans le «mur meuble», la table de bureau, la table de retour et la table basse. L’ensemble est éclairé par deux luminaires du designer Ingo Maurer choisis pour leur délicatesse et leur fragilité.» Le rêve b.cube Le b.cube est un rêve, un fantasme de mode de vie qui prend forme dans un lieu, un volume. Cuisiner dans un jardin, lire dans un cube blanc aux hauteurs vertigineuses et aimer dans un cocon. La maison b.cube est citadine et essentiellement introvertie. La simplicité apparente du cube est en réalité un agencement nouveau et surprenant des espaces intérieurs. Ainsi, il devient possible de prendre son bain sur le bord de la piscine suspendue, de déjeuner sur un plateau de verdure, de passer d’un niveau à un autre sans perdre de vue la nature, le béton, le verre, sans qu’aucun obstacle n’arrête la vue.

47


A lire Mounyz chez Apollonia Editions

Deuxième livre de poésies de l’auteure Mouniz, après « Poèmes à l’Ifriquyenne», «Une sublime odeur de Jasmin fumé» vient nous présenter sa vision de la révolution du 14 janvier. «La révolution tunisienne a été, entre autres facteurs, le plus puissant des désinhibiteurs de l’Etre Arabe, qui semblait voué, un jour avant, à la fatalité dictatoriale engendrant l’auto schizophrénie.» N’oublions pas que l’auteure, poète et nouvelliste, s’est vue décerner en 2006, un premier prix Alain Decaux de la Francophonie. Nous vous recommandons de lire, parmi toutes ces poésies incisives, Portrait de Miss Dictacture et Dialogue des bavards...rappelant l’ère bénalienne. Après cette libération, les langues se délient et les cris sourdent, une vision rythmée dans Les Cris rimés. Un livre illustré par Mohamed Chelbi de manière expressive et poétique. La couverture est tiré à partir du tableau «14 Janvier» du peintre

Chez Editions Cartaginoiseries

Alfonso Campisi retrace, à la lumière d’une documentation écrite et iconographique, les liens historiques et culturels qui ont été tissés depuis le règne des Aghlabides entre la Sicile et la Tunisie, appelée jadis Ifriqiyyâ. L’occupation arabe de l’ile dura plus de deux siècles marquant ainsi pour toujours les Siciliens, leur langue et leur territoire. «Certains considèrent encore aujourd’hui que la civilisation arabe en Sicile est la conséquence logique, intellectuelle et culturelle, engendrée par une conquête militaire, pour nous, en revanche elle nous apparaît encore et toujours «irrésistible» comme elle apparaissait aux voyageurs musulmans. Les Siciliens sont aussi héritiers d’une civilisation millénaire» Soucieux de réactiver la mémoire arabo-sicilienne dans son pays natal, Alfonso Campisi entend surtout parler de la filiation culturelle au présent.

Premier recueil de BD tunisien Koumik est l’oeuvre d’un collectif, « Bande de BD », formé de bédéistes et dessinateurs tunisiens comme Seif Eddine Nechi, Chakib Daoud, Hassen Saies,Jihene Charrad, Nadia Khiari, Nouha Hbaieb, Selmen Nahdi, Skander Beldi, Enis Mahrsi, Salah Khlifi… Premier album de bandes dessinées satiriques publié en Tunisie, «Koumik» est sorti début octobre. Cent trente-deux pages de BD en français et en arabe ; près d’une dizaine de planches par auteur avec une seule contrainte : en consacrer une aux élections du 23 septembre Inspirés par le chat «Willis from Tunis» de Nadia Khiari, quatorze dessinateurs se sont donné à coeur joie sur la vie politique tunisienne. Un album à ne pas manquer, un best-seller des libraires tunisiens et bientôt en France


Tentations

CULTURE 50

Brésil envoûtant Penthouse à Sao Paulo Extrême Rio de Janeiro Symbolique Brasilia


Tentations

Tentations

Fernanda Marques Une architecture d’exception Photographe: Tuca Reinés Texte: Martine Geronimi ‘Lorsqu’une œuvre atteint son maximum d’intensité, de proportion de qualité d’exécution, de perfection, il se produit un phénomène d’espace indicible. Les lieux se mettent à rayonner, physiquement. Ils déterminent ce que j’appelle l’espace indicible c’est-à-dire un choc qui ne dépend pas des dimensions mais de la qualité de perfection, c’est du domaine de l’ineffable. ‘ Le Corbusier

52

53


Tentations

54

E

n 2009, la brillante architecte Fernanda Marques réalise ce penthouse de rêve et haut en couleur dans la Résidence Malibu de Sao Paulo. L’architecture de Fernanda Marques est l’une des plus innovantes de notre temps. Depuis 1995, date de création de son agence, cette architecte brésilienne ne cesse d’étonner ses clients, de sublimer leurs demeures et de ravir l’attention des médias par sa créativité et son style provocateur et sensationnel.

Elle a choisi à l’étage inférieur de mettre l’accent sur l’amélioration des espaces de vie afin d’offrir une intégration complète entre les zones. La cuisine gastronomique est ouverte sur la salle à manger, l’escalier et la cage d’ascenseur, traitée comme un boîtier. Ces deux éléments jouent la transparence maximale, ayant été construits en verre clair, là aussi afin d’intégrer à l’espace de vie le home cinéma ainsi que la zone extérieure où a été aménagée une piscine découverte, également réalisée tout en verre. A l’étage, l’espace est réservé aux chambres, en preDans ce fabuleux appartement de 800 m2, créé au profit mier lieu à la suite des maîtres. Un home cinéma familial et d’une clientèle jeune et entreprenante, extrêmement dyna- un gymnase, équipé d’un équipement ultra moderne, commique et ambitieuse, Fernanda a répondu au défi lancé par plètent le tout. La suite principale a été privilégiée afin d’asles propriétaires afin de réaliser une demeure non conven- surer une vue sur la piscine. tionnelle, très innovante et présentant de nombreuses solu- La salle de bains principale a été agrandie aussi, et est devetions technologiques. nue une pièce de style spa, donnant également sur la piscine.

Tentations

55


Tentations

Tentations

56

Cette maison étant un duplex penthouse, la terrasse est un lieu privilégié avec un point de vue sur la piscine. Pour la terrasse, l’architecte a installé un système de toit vitré métallique avec châssis automatisé, afin de tirer le maximum de lumière naturelle. Même lorsque le toit est fermé, il permet aux chambres d’être inondées de lumière. De nombreuses difficultés techniques ont dû être résolues pour réaliser cette maison qu’il s’agisse de la piscine, cette boîte de verre, qui a nécessité de nombreuses études structurales, compte tenu du poids créé par le verre plus l’eau, ou la forme organique de l’escalier extérieur qui relie la terrasse à la suite principale et enfin le boîtier en verre clair de l’ascenseur. Le résultat est époustouflant.

57

avec des lignes droites, très contemporaines et remplis de technologie. Nous avons choisi une conception surtout italienne. Cuir, velours, métal et verre prévalent dans les chambres. De belles pièces d’art, acquises dans des ventes aux enchères à New York, se distinguent, comme la chaise des frères Campana et le canapé sinueux en acier inoxydable de Ron Arad. Nous avons choisi la pierre calcaire Persiano pour le sol dans l’ensemble de la demeure, y compris la terrasse, car ce revêtement blanc immaculé rend les espaces très lumineux. L’acier inoxydable et le verre sont largement utilisés, sur l’escalier, l’ascenseur, le pont, la rampe, les portes...

Le bois est également présent sur le plancher à l’étage et S’agissant de décoration, laissons parler cette star brésilienne dans les détails, afin de réaliser des espaces accueillants et de l’architecture sur ses choix : chaleureux. La composition s’est avérée à la fois sophistiquée «Chaque pièce devait être unique et pourtant s’inscrire et aérienne.» dans l’ensemble. En ligne avec le projet, nous avons choisi de grands meubles, en proportion avec la taille des espaces,


Tentations

Tentations

En conclusion, les maisons de Fernanda Marques sont le résultat d’un dialogue constant entre le client et l’architecte et, dans le cas présent, le client a misé entièrement sur les talents reconnus de l’architecte. Forte de cette confiance, Fernanda a pu se dépasser et créer ce véritable diamant, source de joie et de créativité.

58

59


Tentations

Tentations

Diplômée de l’Université de Sao Paulo, avec une majeure en Architecture & Urbanisme en 1988, Fernanda Marques a démarré sa carrière par un stage à l’agence d’architecture Aflalo & Gasperini. En 1995, Fernanda Marques a fondé sa propre entreprise Fernanda Marques Architectes associés et s’est lancée dans le design d’un grand nombre de projets résidentiels, commerciaux, de bureaux, d’agences immobilières et showrooms. Son concept résidentiel, les trois projets les plus significatifs sont les maisons de la rue Polonia et Bucareste, et plus récemment celui de la maison à Laranjeiras. La fonctionnalité et la pureté des lignes sont des références importantes dans ses projets, qui sont constamment revisités par son regard contemporain sur les choses.

60

Fernanda Marques Sophistication aérienne

En design d’intérieur, Fernanda a travaillé pour l’ex-ministre Nobrega da Mailson et a signé l’une des structures les plus modernes d’habitation à São Paulo, Diogo copropriété à Vila Nova Conceição. Dans ses projets commerciaux, le luxueux l’Essence in Gardens, le Gym du Market Place Shopping Center de Sao Paulo, le bureau du couturier Ocimar Versolatos, les bureaux de l’ancien joueur de football Pelé, et le siège brésilien d’Ermenegildo Zegna et Omint. A la tête d’une équipe de plus de 70 professionnels, Fernanda Marques est un chercheur infatigable. Habituée avide d’expositions et de foires internationales de design, elle a également mis l’accent ces quelques dernières années sur la conception de produits tels que des meubles et des objets qui, tout comme ses projets, présentent un concept minimal contemporain, toujours en synchronisation avec les dernières innovations technologiques et esthétiques. Fernanda Marques Arquitetos Associados. Rua Ramos Batista, 198 - Cobertura, São Paulo/SP CEP: 04552-020. Telefone: (11) 3849-3000 www.fernandamarques.com.br

61


Tentations

Rio la ville des extrêmes Texte : Martine Geronimi

Q

Tentations

uand on pense à Rio de Janeiro, il nous vient des airs de samba et des images de carnaval, des superbes plages aux Brésiliennes en bikini, une ambiance de fête et de vacances. Cette ville merveilleuse est un des endroits les plus peuplés du Brésil, après São Paulo. Les 7 millions de Cariocas reçoivent chaque année des millions de touristes attirés par le carnaval et ses excès.

resa et Urca... Dans ce dernier se situe le Pain de Sucre (Pão de Açúcar). Ce pic, qui s’élève à 396 mètres, se trouve sur une péninsule à l’entrée de la baie de Guanabara.

C’est aussi un savant mélange de bâtiments futuristes et de vieilles bâtisses de l’époque coloniale portugaise. Rio compte plus de 120 quartiers... Les plus connus se situent dans la zone Sud et sont les plus touristiques, comme Botafogo, Catete, Copacabana, Flamengo, Glória, Ipanema, Jardim Botânico, Leblon, Santa Te-

Elle est une des plages les plus connues du monde. Copacabana est limitrophe au quartier d’Ipanema dont la plage du même nom a été célébrée par le chanteur Carlos Jobim dans son succès mondial : «Les filles d’Ipanema».

Symbole de la ville de Rio de Janeiro, ce pic peut être escaladé mais on accède au sommet aussi par le téléphérique. Tout près du Cristo Redentor, le panorama est époustouflant. En forme de demi-lune, la plage de Copacabana est l’autre emblème de la ville.

Musée d'Art Contemporain d'Oscar Niemeyer ©Niterói

62

63

Rio - Les escaliers de Santa Teresa ©Guillaume Audan

Baie de Rio de Janeiro du haut du Pain de sucre ©IAU&officedutourismeRio

Copacabana Beach vue du Pain de sucre ©chensiyuan


Tentations

SANTA TERESA Accrochées à flanc de la montagne, on y trouve aussi des favelas, car à Rio, le plus riche côtoie le plus pauvre.

Pain de Sucre et vue sur la Baie ©Guillaume Audan

Pain de Sucre et vue sur la Baie ©Guillaume Audan

Tentations

64

65

Largo doboticario ©farawaytrends.com

Rio - le patrimoine délabré de Santa Teresa ©Guillaume Audan

Santa Teresa Pour les amoureux de patrimoine et de belles demeures, la ballade doit immanquablement mettre le cap sur le quartier de Santa Teresa, construit autour du couvent du même nom. Au XIXe siècle, c’était un quartier chic aux belles demeures coloniales. Aujourd’hui, le quartier reflète l’âme de Rio par son côté populaire. Accrochées à flanc de la montagne, on y trouve aussi des favelas, car à Rio, le plus riche côtoie le plus pauvre.

Souvent appelé le petit «Montmartre», Santa Teresa respire la Bohême et a gardé le charme d’une petite ville de province avec ses nombreux ateliers d’art, ses musées, ses peintres, ses restaurants et cafés... Le symbole du quartier reste cependant le vieux tramway qui date de 1872. Le bonde, comme l’appellent les Cariocas, est le seul tramway encore en activité dans la ville. Il relie le centre-ville et le quartier de Santa Teresa. Ancien siège du ministère de l'Education et de la Santé, Rio de Janeiro ©officedutourismeRio


Tentations

Tentations

Symbolique Brasilia

Oeuvre d’ Oscar

Niemeyer La visite de Brasília peut vous inspirer des réactions diverses: beau, laid, bon, mauvais... mais elle ne peut vous laisser indifférent. L’architecture, pour moi, c’est cela. Texte : Martine Geronimi PHOTOGRAPHIES PATRICK GÉRARD - RESORT LUCIEN BARRIÈRE LA BAULE

Portrait Oscar Niemeyer ©Hugueney Bisneto

Le 15 décembre prochain, Oscar Niemeyer, patriarche mondial des architectes, fêtera ses 104 ans. Ce Brésilien, figure de proue de l’architecture moderniste qui a conçu Brasília, est toujours aux commandes. Nous vous présentons ici l’histoire de Brasília et nous laissons la parole à Oscar Niemeyer qui en parle depuis des décennies.

66

Brasília est née de la convergence de deux projets : celui d’architectes et d’urbanistes modernistes, héritiers de la Charte d’Athènes, et celui du président du Brésil en 1955, Juscelino Kubitschek, entouré des adeptes d’un nouveau Brésil égalitaire issu d’un mouvement dit «développementaliste». Elle naît aussi «de la volonté d’isoler le centre du pouvoir du centre économique et social. La stratégie choisie est alors de créer une ville de toutes pièces à vitesse forcée et dès 1960, la nouvelle capitale Brasília est inaugurée par Kubitschek. Oscar Niemeyer conçoit les bâtiments principaux, il joue des oppositions verticales et horizontales, des formes rectangulaires et des courbes.Se confiant aux journalistes, il commente ainsi: «Je voulais que ces bâtiments forment un ensemble nouveau et différent, qui échappât à la routine dans laquelle l’architecture actuelle menace, hélas !, de s’enliser, et qu’ils donnent aux futurs visiteurs de la capitale une sensation de surprise et d’émotion qui les touche.» Parmi les bâtiments les plus connus de la place des Trois pouvoirs, qui ferme l’axe monumental bordé des barres des ministères de la Justice et du Gouvernement, on trouve le palais des Congrès avec ses deux gratte-ciel, la coupole du Sénat et la coupole renversée de la Chambre des députés. Sur l’Esplanade des Ministères domine la Cathédrale, constituée de seize paraboloïdes

en béton de 40 mètres de haut séparés de vitraux, tout près du Théâtre national... Cette ville est tout un défi et le résultat d’un engagement. D’ailleurs, Oscar Niemeyer raconte en 2000: «Oui, une aventure, et une course contre la montre, aussi. Nous avons fait la ville en trois ans. Quand je pense à cette époque, je me souviens de beaucoup d’inconfort et de beaucoup d’enthousiasme. Nous étions au bout du monde, avec les ingénieurs, les ouvriers: on avait tous les mêmes problèmes, on portait les mêmes vêtements, on mangeait tous dans la même cantine, mais nous avions le sentiment que la vie était en train de changer, qu’un jour elle serait meilleure pour tous.»

Intérieur de la Cathédrale de Brasilia ©Claude Meisch

67 Cathédrale de Brasilia de nuit © FSathler

Cette ville conçue pour 500.000 personnes n’a pas résisté au premier plan pilote élaboré par l’urbaniste Lucio Costa, patron de Niemeyer en 1956. Une série de villes satellites devaient absorber le trop-plein de population employée à la construction de Brasília. Selon un plan strictement établi, et qui se révéla inapplicable, les ouvriers attirés par l’emploi ne voulurent pas repartir après la construction. Brasília, qui se voulait une ville égalitaire est devenue au contraire une ville marquée par de réelles disparités sociales. Ce qui fait dire à Oscar Niemeyer en 2010: «Les profondes disparités sociales de la nouvelle capitale m’attristent énormément.» Parlant du Brésil, de ses villes et de Brasília, Oscar Niemeyer reste extrêmement lucide lorsqu’il déclare: «Mais une fois que la ville a été terminée, j’ai eu un choc : c’est une cité moderne, bien construite, belle, mais comme toutes les villes brésiliennes, une ville de la discrimination, de l’injustice, de la séparation entre les riches et les pauvres. Ceux-ci, comme partout, rejetés à l’extérieur de la ville qu’ils ont construite…»

Détail Palais du Congrès ©wikimedia.org

Musée Oscar Niemeyer Curitiba, Paraná, Brasil ©Morio


Tentations

Tentations

Palais national du Congrès de nuit ©Ronique Gibson

68

Oscar Niemeyer est resté toute sa vie un architecte engagé, un militant et un enseignant qui soutient sa vision. «Tout ce que je fais, c’est créer des émotions. Mais l’architecte n’est pas solitaire, ni muet. Il doit aussi élever la voix pour dénoncer ce qu’il condamne, sauf à en être complice.» Une vraie leçon de citoyenneté !

biographie Oscar Niemeyer (né à Rio de Janeiro le 15 décembre 1907) s’inscrit dans le mouvement du style international, son œuvre tient une place majeure dans l’architecture moderne.

Palais national du Congrès de jour ©Sávio de Morais Silveira

‘Tout ce que je fais, c’est créer des émotions. Mais l’architecte n’est pas solitaire, ni muet’

Il accède à la reconnaissance professionnelle en 1936, après sa participation à la conception du nouveau siège du ministère de l’Education et de la Santé à Rio de Janeiro pour le gouvernement de Getúlio Vargas. En 1940, le maire de Belo Horizonte, Juselino Kubitschek, lui confie l’aménagement du nouveau district de Pampulha. Il reçoit aussi la commande du pavillon brésilien pour la New York World’s Fair. Il s’inscrit au Parti communiste brésilien en 1945. En 1952, il collabore avec Le Corbusier pour la réalisation du siège de l’ONU à New York. De 1957 à 1960, il sera le maître d’œuvre de Brasília. A l’arrivée d’une dictature militaire en 1967, Niemeyer décide de s’exiler en France. Parmi les projets les plus importants d’Oscar Niemeyer se trouvent: le Parc Ibirapuera à São Paulo, Brésil, 1951; le siège du Parti Communiste à Paris, France, 1965; l´Ecole d’Architecture d’Alger, Algérie, 1968; le siège de la Maison d’Edition Mondadori à Milan, Italie, 1968, et le siège du journal L’Huma-nité à Saint-Denis, France, 1987. Escalier arboré d’Oscar Niemeyer

Palais Itamaraty© Daniel Souza Lima

69


Tentations

70

Architectures Dar Alfonso à La Marsa Villa OS à Hammamet Laranjeiras Résidence à Rio


Art de vivre

Art de vivre

Kobet el Hawa vu du jardin de Dar Alfonso

72

Havre de paix Ă La MARSA

Dar Alfonso

73


Art de vivre

A

Art de vivre

u bout d’une côte à la pente vertigineuse qui s’ouvre sur la plage de La Marsa, se niche une maison hors du temps, ancienne villégiature d’une famille bourgeoise tunisoise du début du XXe siècle. C’est ici qu’ Alfonso Campisi, Maitre de Conférences à l’Université de Tunis, s’est installé à demeure.

Il y a trois ans, à peine entré dans les lieux pour les visiter, Alfonso a compris qu’il y élirait domicile et qu’il pourrait y écrire son prochain livre. Dans cette maison Alfonso s’exclame: «Il y a ici un magnétisme très positif qui pousse à travailler et à écrire ». Ce coup de foudre, chaque visiteur le ressent. C’est un havre de paix subtil et sophistiqué, un refuge artistique et nostalgique, la demeure d’un fin lettré et collectionneur. Cette résidence possède une âme à l’unisson de celle d’Alfonso qui a su la comprendre et lui a rendu sa beauté, en respectant complètement son identité. Baignée de la lumière du matin, la maison se dévoile dans sa splendeur raffinée quasi surannée, toute de voile et de transparence, de lin blanc et de bleu, la couleur fétiche du propriétaire. Les volumes sont spacieux, les pièces fourmillent de meubles et d’objets chinés, les murs sont couverts de toiles contemporaines. Cette ambiance où la modernité s’allie au passé rend le lieu encore plus attachant. Sicilien d’origine, Alfonso est convaincu d’avoir su recréer un îlot de la Sicile de son enfance en terre tunisienne. Dans la maison baignée par les embruns méditerranéens flotte une douce poésie aux accents mêlés, une litanie que rythme le bruit de la mer, tantôt calme, tantôt agitée. Jouxtant un bijou patrimonial, le Kobet Ek Houa, le lieu célèbre par sa présence les temps anciens de la monarchie, on ne peut le nier quand on pénètre dans le logis par le jardin depuis la plage. Il offre au regard sa silhouette blanche au milieu des flots. La porte fenêtre donnant sur la page, ornée de ferronnerie peinte en blanc, accueille le visiteur, avec grâce. Il semblerait que cette maison ait appartenue à une famille de notables service du Bey. La partie actuelle occupée par Alfonso représente la moitié de la maison initiale qui a été divisée en deux et couvre une superficie d’environ 130 m2. Même si cette maison a subi beaucoup de réaménagements, elle a su conserver son lustre d’antan en préservant les hauteurs sous-plafonds de plus de 4,50 mètres.

74 au

C’est dans cette ambiance lumineuse qu’Alfonso nous a reçu pour partager avec nous son art de vivre et nous faire découvrir son antre, celui d’un écrivain et d’un authentique collectionneur...de livres, d’objets insolites, de toiles, de sculptures, de fleurs séchées, de perles, de miroirs et de cadres...Cet écrivain est un spécialiste de la philologie romane et italienne, il est chercheur et maître de conférences. Il a fait paraître de nombreuses publications concernant la linguistique sicilienne et le dialogue des cultures et des religions entre les 2 rives de la Méditerranée. Nous l’avons surpris dans son bureau, en plein travail sur son prochain livre. Celui-ci parlera de la domination normande en Sicile et du dialogue inter-religieux et inter-culturel entre les 3 grandes communautés de l’époque, la chrétienne, la musulmane et la juive. Alfonso est un érudit mû par une noble cause, celle du rapprochement de ces deux mondes qu’il a fait sien, la Sicile et la Tunisie, si proche et si lointain. Toute sa maison est empreinte de cette passion.

75


Art de vivre

Art de vivre

Chineur invétéré, Alfonso n’a de cesse d’arpenter la Tunisie dans tous ses recoins pour dénicher l’oeuvre coup de coeur, le petit meuble qui pourra s’intégrer avec charme et délicatesse dans cette maison d’esthète. On sent chez ce fin lettré un rapport à l’histoire qui lui donne un goût très sûr dans lequel l’intuition est nourrie par la connaissance. Polyglotte baignant dans l’interculturel, les découvertes d’Alfonso sont chaque fois de petits trésors qui possèdent leurs mémoires.

l’eau en train de plonger, achetée en France cette sculpture est celle d’un de plus célèbres sculpteurs français J.F. Richard. Un grand tableau représentant un nu de femme de Pierre Boucherle début du siècle, trône dans le salon, ou encore une sculpture d’un nu masculin d’un artiste chilien, lui aussi a trouvé sa place dans ce salon! ‘’Le corps humain doit être exalté, mis en évidence, contre toute force obscurantiste qui veut le cacher!»

Dans cette maison d’artistes, le temps s’écoule calmement

Hormis en Tunisie, Alfonso chine à travers le monde tout en voyageant et ses favoris vont vers les sculptures qui représentent le corps humain masculin et féminin, des oeuvres dénichées un peu partout, au Chili, en Argentine, en Bolivie ou encore en France et à New York! Ce qui attire notre connaisseur c’est «la nudité chez l’homme ou la femme, l’exaltation du corps, de la beauté de ce corps, qui ne doit jamais être caché, mais bien au contraire exposé!». Dans sa chambre une sculpture représente un nu d’homme, tête en bas et pieds dans

76

Dans cette maison d’artistes, le temps s’écoule calmement rythmé par le bruit de la plage, de la mer si proche, du vent qui souffle du large...une vie qui s’égrène entre deux pages de la constitution tunisienne, tout en écoutant une musique soufi ou une vieille mélodie d’Ali Riahi. Et les souvenirs flottent au gré du regard qui se pose sur les photos anciennes et intimes dans cette Sicile de l’enfance amarrée à La Marsa en Tunisie

77


Art de vivre

Art de vivre

SPLENDEUR EPUREE A HAMMAMET La Villa OS

Dans un coin d’Hammamet au charme incomparable, une maison cachée derrière ses murs blancs nous révèle ses secrets. C’est à l’agence ARKE que le propriétaire des lieux a confié le soin de réaménager et de construire une extension à sa demeure. Pour Maison de Tunisie, nous avons visité la résidence et interrogé les deux architectes de l’Agence Arke, à savoir Karim Chaabane & Sélim Adhoum.

UN PROJET DE RÉAMENAGEMENT EXTENSION EST UN SACRÉ DÉFI, QUELLE APPROCHE AVEZ-VOUS PRÉCONISÉE DEVANT LE CLIENT POUR LE CONVAINCRE DE VOUS CONFIER SA RÉALISATION? 78 Le client a visité l’un de nos récents projets, une intervention de réhabilitation et d’extension d’une ancienne ne demeure à la Médina où nous avons veillé à préserver le caractère de la maison tout en y introduisant quelques idées «contemporaines». QUELLES ETAIENT LES CONTRAINTES IMPOSÉES PAR L’ESPACE ? CELLES IMPOSÉES PAR LE CLIENT? Les contraintes sont avant tout d’ordre technique. Nous étions face à une architecture méditerranéenne traditionnelle sobre et pure, dans laquelle il était question d’introduire des éléments de confort de la vie moderne qui nécessitent des travaux assez délicats et le recours à des équipements peu séduisants dans leur esthétique. Autrement dit, il fallait les introduire sans gêner l’existant ni dans sa structure, ni dans son esthétique. Le chauffage au sol, par exemple, n’a pas été une intervention facile. Le client, par contre, était ouvert à nos idées et nos propositions et n’a pas «imposé» des exigences strictes. En gros, on s’est principalement plié aux contraintes imposées par l’architecture du bâtiment auquel on se doit d’être à l’écoute!

QUEL FUT VOTRE PLUS GRAND SOUCI? COMMENT AVEZ-VOUS RÉUSSI À CRÉER CETTE IMPRESSION DE RESTAURATION STYLÉE ET EN MÊME TEMPS DÉLICATE? Notre principal souci était de préserver le jardin d’une part et le caractère des espaces existants d’autre part. Par ailleurs, nous tenions à expérimenter certains matériaux, mais vu les moyens de bord dont on dispose, nous n’étions pas en mesure d’en maîtriser la qualité de finition. Par exemple, nous avons voulu introduire un effet un peu «glamour», disons «fantaisiste», en préconisant au sol un béton avec une résine brillante mélangée avec de la poudre dorée et argentée. Au final, l’effet est satisfaisant mais ce n’était pas évident. LA VISITE LAISSE APPARAÎTRE UN LIEU OÙ LE DESIGN ET L’ENVIRONNEMENT SONT PRÉPONDÉRANTS... QUELS FURENT VOS PARTIS-PRIS? Le jardin est le joyau de cette demeure. Il est imposant et donne à la maison un sentiment d’isolement par rapport à la rue qui peut être parfois très bruyante. Il forme une sorte de microclimat paisible. Nous avons tenu à créer un lien fort entre les espaces intérieurs et le jardin. Quel que soit l’espace où l’on se tient, de l’intérieur, on a une percée spécifique sur le jardin… même dans les parties de la maison où l’on s’y attend le moins, comme ce petit patio avec un oranger et un jasmin, à l’arrière de la maison. La salle de bains des propriétaires, elle aussi, s’ouvre sur la toiture avec les courbes des voûtes et les arbres tout autour. Le caractère un peu organique de cette végétation dense a renforcé la pureté des lignes géométriques du mobilier très «design», présent dans toute la maison. Passionnés par le design, les clients ont choisi avec nous des meubles contemporains de marques italiennes. Par ailleurs, ils nous ont confié la conception de certains éléments d’aménagement intérieur,

79

Nous avons tenu à créer un lien for t entre les espaces intérieurs et le jardin.


Art de vivre

80

comme le comptoir et l’îlot central de la cuisine que l’on a réalisés en béton armé, des bancs, une baignoire et les vasques des différentes salles de bains, etc. Toutefois, leur intérêt pour le design contemporain n’exclut pas leur sensibilité à l’artisanat traditionnel. En effet, ils ont acquis quelques pièces originales achetées chez des antiquaires de la région qu’ils ont tenu à intégrer dans certains espaces de la maison. Le mariage entre ces pièces anciennes et le mobilier contemporain a donné plus d’élégance aux espaces sans altérer son caractère. QUELS SONT LES POINTS REMARQUABLES DE LA MAISON? Notre choix était d’abord de renforcer le caractère introverti de la maison par rapport à la rue. Ce qui explique la décision de faire quelques petites ouvertures seulement avec des persiennes cloutées aux motifs traditionnels. Et à l’intérieur de la maison, côté jardin, nous avons maximisé l’ouverture des espaces en introduisant de larges baies vitrées pour mieux s’arroger la vue sur le jardin. Par ailleurs, l’approche générale du projet était de le vivre de l’intérieur et de l’appréhender par séquences en multipliant les perspectives et en diversifiant les points de vue.

Art de vivre

81


Le mariage entre ces pièces anciennes et le mobilier contemporain a donné plus d’élégance aux espaces sans altérer leur caractère.


Art de vivre

84

SELON VOUS, QUEL EST VOTRE ESPACE FAVORI UNE FOIS RÉALISÉ? EST-CE LE MEME POUR VOUS DEUX ET POUVEZVOUS NOUS INDIQUER LES RAISONS DE VOS CHOIX? K. C. : Mon espace préféré ? Je dirai plutôt ma séquence spatiale préférée, c’est de l’entrée, cette percée au loin, vers l’olivier, que l’on a, d’ailleurs, déplacé pour être dans l’axe de cette perspective, allant de la porte d’entrée jusqu’au jardin en passant par le salon et en cadrant, dans le même axe, le bassin et la piscine, sans aucune séparation visuelle, notamment lorsque la baie vitrée est rabattue. S. A. : Moi, je dirais que c’est exactement la séquence inverse ! Etant très attaché au projet, comme tout architecte qui accompagne son œuvre pendant toute la période de gestation et de mise en forme, j’affectionne particulièrement le point de vue qui me procure ce recul suffisant pour visualiser le bâtiment, une fois achevé. Donc, j’aime me tenir au fond du jardin et voir cette séquence où la piscine se prolonge vers la maison avec le bassin qui pénètre la terrasse et fuit vers l’intérieur du salon. . FICHE INFORMATIONS : Architectes : Arké Karim CHAABANE & Sélim ADHOUM Client : Privé Localisation : Hammamet Programme : Maison Individuelle Etudes : 2009 Réalisation : 2010-2011 Surface Terrain : 1142m² Surface Couverte : 645m² Objets d’Arts : Alizé, Atrium… Objets Design: Gervasoni, Etra, Magis, Habitat, Bang & Olufsen… Luminaires: Catellani & Smith, Fontana, Pazzini Robinetterie: Fantini

Art de vivre

85


Art de vivre

Art de vivre

Fernanda a entièrement recouvert de bois une structure d’acier... Ce matériau, l’acier, a été choisi comme élément principal permettant d’installer de grandes baies vitrées donnant sur le parc et l’environnement luxuriant de ce quartier. C’était la manière la plus ingénieuse de permettre les transparences et une intégration parfaite entre les zones intérieure et extérieure.

BR A ZIL

Night & Day

Laranjeiras Résidence Fernanda Marques Architecture en symbiose parfaite avec son environnement

86

87

Laranjeiras est un quartier résidentiel de Rio de Janeiro et l’un des plus anciens de la ville, construit à partir du XVIIe siècle au pied du Corcavado. Il fut appelé antérieurement «Vallée du Carioca». Cette maison construite par Fernanda Marques à Rio de Janeiro dans ce quartier huppé est un autre exemple d’une architecture à la pointe de la technique et qui joue brillamment avec l’utilisation de l’environnement.


Art de vivre

88

Art de vivre

89

L’utilisation du bois a ici plusieurs fonctions, à la fois une harmonie esthétique parfaite avec le lieu d’une nature tropicale, d’autre part un usage de protection contre l’air marin. en véritable union avec le climat.


Enfin tout l’arrangement esthétique du projet repose sur l’emphase mise sur le dialogue entre les matériaux.


Art de vivre

92

Guide Cuisines Fashion à Tunis Ambiance Cuisine Glamour à Carhage Cuisine de Chef à Monastir Le Jardin Extraordinaire


Style

Style

94

CUISINE

FASHION

La rouge Dreams Europlak Cuisine raffinée & design Finition laquée brillante & gourmande Alliance entre un rouge chaleureux et un noir éclatant Une cuisine à l’allure moderne et vitaminée pour une femme à sa mesure, vibrante et brillante

Collection automne - hiver

95


Style

96

Style

97

Mobalpa Stylish, le chic à l'état pur Absolument graphique Une élégance haute couture


Style

Style

98

99

Casa Mia Brillance et élégance Esprit résolument contemporain Cuisine faite pour plaire et séduire


Style

Style

Stainless Hammamet Italienne altière, bluffante dans son écrin argent Design & aérienne Sobre & sophistiquée Noblesse du design et savoir-faire de la tradition

100

101


Style

Style

104

105

Mises en Scène à Carthage Inspira nte D idon R e p o r t a ge : MAR TINE GER O NIMI Pho to s : P O L GUILLARD Pour une cuisine glamour... des meubles chic et des ambiances divinisées! Villa Didon, lieu magique référencé comme un haut-lieu en Tunisie, temple de l’accueil high class et de la haute gastronomie. Pour vous, Martine Geronimi a composé 5 ambiances classy, à la mesure du lieu et de vos attentes... Enjoy! ©Tyna Tunis

Ambiance fleurie, prête pour la photo? Vase Champ Corck Roses blanches SIA Vase Pulla Roses Rouges SIA Vase CADIS Magnolias blancs SIA Vase cocktail Papyrus SIA Fauteuil Les Aimants EDDIAR (Matières sophistiquées ELITIS) Assortiment Tables PION EDDIAR Lampadaire trépied noir


Style

Style

Chez Zina Série de plats étamés (saladiers, seau et moules) Services de déjeuner en porcelaine blanche et grise Verres à thé multicolores Serviettes de table en lin Oiseaux décoratifs en porcelaine blanche et bleu marine

Symphonie Rouge & Blanc, en attendant Didon... De chez Inout Atrium Design

Lampadaire DANDELION - MOOOI designer Richard Hutten

LITTLE ALBERT rouge Moroso Collection Victoria and Albert, designer Ron Arad

Fauteuil en cuir blanc Fasem International, Designer Patrick Norguet Chaise Cuir marron Fasem International, Designer Patrick Norguet

MISS LACY en fonte d’acier inox Driade, designer Philippe Starck

METAL SIDE TABLES VITRA Design Ronan et Erwan Bouroullec

106

107 Chaise MUMMY chaise ruban transparente de Calligaris, existe en 6 coloris

Chaise MAGIC CHAIR de chez Fasem international, desiner Ross Lovegrove

Villa Didon Cuisine Glamour Canapé rond ENVIE - EDDIAR (Matières sophistiquées ELITIS) Amphore - VG Lampadaire Master Globes argent -SIA Vase COCKTAIL Amaryllis blanches - SIA Vase IDELIAH Dahlias bordeaux - SIA Lampe trépied et globe Mappemonde

Chaise transparente Calligaris - collection Vega


Style

Style

108

109

Juicy Fruity au Bar de Villa Didon De chez Inout Atrium Design Fauteuil orange, SUPERNATURAL Marque MOROSO, designer Ross Lovegrove Fauteuil CAL 591, Marque Caliaitalia, fauteuil environnemental Chaise pistache SUPERNATURAL Marque MOROSO, designer Ross Lovegrove Comme un papillon, Ripple Chair jaune, Marque MOROSO, designer Ron Arad Méridienne PARENTHESE EDDIAR (Lin et coton - Coussin Corail VEREL DE BELVAL) Bouquets de fleurs Sia Home Fashion

Juicy Fruity au Bar de Villa Didon Canapé FUJI lin et coton EDDIAR (Coussin Summer of love ELITIS) Console Sagrada EDDIAR Lampe globe verre aluminium VG Assortiment de flûtes Clara Amaryllis rouges branches de Baies SIA Toile de la peintre parisienne Mona Douf


Style

Style

Eric FRECHON

en Tunisie au Royal Elyssa Thalasso & Spa à Monastir Le Royal Elyssa Thalasso & Spa à Monastir mérite de plus en plus sa réputation d’endroit où il faut être vu: après la pléiade d’artistes aperçus le temps de vacances ou de week-ends dans ce nouveau centre de thalasso et de spa qui fait véritablement honneur à la Tunisie, c’est au tour d’Eric FRECHON, le célébrissime chef de cuisine trois étoiles Michelin (Hôtel Bristol, Paris), de venir passer trois jours à Monastir pour rendre visite à son ami Slim ZGHAL propriétaire de la chaîne Thalassa Hôtels, accompagné de Christophe KULIKOWSKI, journaliste de télévision, et de sa compagne. Eric FRECHON: le sens du partage, avant tout Le parcours ascendant d’Eric FRECHON se résume en fait à quelques dates qui marquent, à chaque époque, la montée vers une marche supérieure menant vers un sommet rêvé par tant de chefs: l’obtention d’une troisième étoile au Michelin, bonheur qui lui fut offert en 2009: «Le meilleur souvenir de ma vie. Autant j’avais apprécié ma distinction de Meilleur Ouvrier de France de manière presque égoïste comme j’en avais été le seul responsable, autant j’ai partagé cette troisième étoile avec toute mon équipe… Un chef de cuisine, tout seul, n’est rien…!» Le mot partage revient souvent dans les paroles d’Eric FRECHON: il n’est pas le genre à garder ses innombrables succès pour lui tout seul, mais au contraire, il aime partager son expérience et son talent en formant de nombreux jeunes chefs qui deviennent eux-mêmes étoilés ou Meilleurs Ouvriers de France. «Je suis un agitateur de talents et je suis véritablement heureux lorsque je vois un jeune sortir de mes cuisines, s’installer à son compte et recevoir sa première étoile… C’est pour moi une satisfaction immense.»

110

La cuisine méditerranéenne est une cuisine de goûts! Eric FRECHON connaît la Tunisie, ce n’est pas son premier voyage. Entre séances de sports aquatiques, promenades sur la plage avec sa compagne et déjeuners sur la plage du Royal Thalassa Monastir, il n’a pu s’empêcher de faire un tour au marché de Monastir… Il s’exclame alors: «Ces poissons étaient tellement beaux, j’aurais aimé les cuisiner immédiatement. Je suis aussi tombé en admiration devant ces poivrons verts de douceur, ces tomates charnues et goûteuses, ces fruits savoureux et riches de goûts… Un vrai moment de bonheur!» Il faut dire qu’Eric FRECHON aime la cuisine méditerranéenne: en début de carrière, il a choisi de s’exiler deux ans en Espagne pour apprendre à apprivoiser les épices et les senteurs de cette belle cuisine de soleil. «La cuisine de la Méditerranée est avant tout une cuisine de goûts…

111


Les ingrédients sont nombreux et variés et on peut en faire des mariages très réussis qui m’étonnent encore lorsque je suis en phase de création de nouveaux plats… Par exemple, dans mon restaurant à Athènes, nous avons su utiliser toutes ces saveurs, mais notre cuisine reste originellement française, même si nous utilisons à fond toutes les richesses du terroir grec…» Les femmes restent indispensables dans une cuisine Parcours sans faute pour ce chef moderne, loin des stéréotypes étiquetés sur l e s grands chefs de cuisine «La profession a beaucoup changé. On ne s’habille plus de la même façon qu’il y a trente ans, on ne roule plus dans les mêmes voitures et on ne mange plus de la même façon non plus. Le stéréotype du grand chef de cuisine qui passe son temps à crier et à enguirlander son équipe est également révolu. Mon style de management reste beaucoup plus cool et mon rôle est d’entourer véritablement mes équipes. Je peux être à la fois leur père, leur mère, leur grand frère… J’entretiens avec toutes mes brigades des rapports sains, basés sur le respect mutuel». Les femmes jouent un grand rôle dans la vie professionnelle d’Eric FRECHON et il ne peut s’en passer… «Même si la parité n’existe pas dans notre métier, j’attache une grande importance à la mixité de mes équipes. Une femme a un rapport différent avec la cuisine et j’aime sa touche toute particulière, peut-être plus subtile. Je suis triste lorsque j’ai dans mes équipes des femmes douées d’extraordinaires talents de cuisinière, mais qui sont obligées de quitter le métier à cause de leurs occupations de mamans… Ce métier est difficile, les horaires peu compatibles avec les contraintes d’une jeune maman! C’est la raison pour laquelle les femmes sont moins nombreuses et ne restent pas dans notre métier… Mes brigades restent cependant celles qui comptent le plus de femmes, et j’aime cela!» Pour Eric FRECHON, la Tunisie reste toujours une véritable terre d’accueil Au moment de nous séparer, il nous retenait gentiment par ces quelques paroles: «En tout cas, j’apprécie beaucoup ce séjour en Tunisie et la chaleur de l’accueil de mon ami Slim ZGHAL et de toute son équipe. A chaque voyage en Tunisie, c’est toujours ce que j’ai remarqué: votre spontanéité, votre gentillesse naturelle et votre sens inné de l’accueil… Ne changez jamais cela. Sans être la seule, c’est l’une de vos plus belles qualités.» Merci, Monsieur FRECHON ! Erich ALAUZEN


Style

Style

Le Jardin Extraordinaire Art Tunis Paris 2011 Un rendez-vous d’ART CONTEMPORAIN Tunis et Paris. Dans les jardins de la résidence de l’Ambassadeur de France en Tunisie

Un jardin extraordinaire, Loin des noirs buildings et des passages cloutés. On y voit aussi des statues Qui se tiennent tranquilles tout le jour, dit-on Charles Trénet

114

C

’est à un voyage unique et exceptionnel que nous vous convions, celui de nous accompagner, comme des visiteurs exclusifs, à la mise en spectacle des jardins de la résidence de l’Ambassadeur de France à La Marsa, Dar Kamila. Du 12 au 30 octobre 2011 a été organisé le premier rendez-vous d’art contemporain pour promouvoir la création tunisienne à Tunis et à Paris. Ce tremplin est une chance pour ces générations d’artistes qui n’ont pas eu suffisamment d’opportunités de visibilité hors de Tunisie. L’exposition avait pour objectif de permettre découvertes, échanges et création de liens forts entre les artistes, les acteurs de l’art et le public. Près de cent cinquante œuvres exposées, plus d’une trentaine d’artistes de part et d’autre des deux rives, près d’une dizaine de disciplines artistiques représentées, un son et lumière tous les soirs, un espace muséal à Paris avec le Musée du Montparnasse, une dizaine de galeries françaises et tunisiennes partenaires (Galerie Sponte, Les Singuliers, El Marsa…), deux foires d’art contemporain, Docks Art Fair à Lyon et Cutlog à Paris pendant les semaines de biennale et d’événements internationaux. Dans ce panel impressionnant, nous avons privilégié la visite de jour et de nuit des somptueux jardins de Dar Kamila. A l’initiative de l’Ambassadeur de France, les jardins de la résidence de France à La Marsa ont accueilli une exposition de sculptures et installations.

115

Dar Kamlia, Résidence Ambassadeur de France à La Marsa


Style

Style

S’exprimant sur ses choix, Boris Boillon, Ambassadeur de France en Tunisie nous dit pourquoi avoir voulu une telle exposition: «Parce que l’art, aussi résolument contemporain, est l’une des façons les plus fondamentales de dire l’indicible, de montrer ce que ressent un peuple; c’est un acte de liberté et l’expression d’un espoir. Et qu’il est de la volonté de cette Ambassade de soutenir le dynamisme de la jeune scène artistique tunisienne, sa parole libre retrouvée.» Dans cet ancien palais beylical devenu 117 résidence de France à La Marsa a été créé un vaste espace de poésie, un écrin privilégié pour les artistes, servis par une nature exceptionnelle. Pour la première fois en Tunisie, ce parc de trois hectares et demi a été ouvert au public tunisien. Après la Révolution du 14 janvier, les citoyens tunisiens ont pu, l’espace d’une exposition, arpenter ce merveilleux jardin magnifié par les artistes tunisiens.

116

Comme le dit Michel Onfray, «L’art est un laboratoire. L’art en Tunisie, l’art tunisien, est un laboratoire: les poètes que sont les artistes préfigurent l’avenir de leur pays. Ils ne le savent pas toujours, mais leur âme est en avance. Dès lors, une exposition, c’est un lieu magique et magnifique où soufflent les audaces du monde.»

Dar Kamila, son & lumière, résidence de l’ambassadeur de France à La Marsa


Style

Style

Dans ce jardin symbolique aux arbres centenaires ont été exposées les œuvres de Ghazi Frini, Yosri Bahrini, Omar Bey, Claire Daoud, Mohsen Jeliti, Noutayel, Hichem Driss, Tarak Khalladi, Héla Briki, Afif Riahi, Skander Besbes et Ali Tnani. Pour Maisons de Tunisie, l’ambassadeur de France nous a permis de photographier ce parc si splendidement paré. Les sculptures de Yosri Brahni nous ont enchantés: très travaillées, lissées, elles ne laissent rien au hasard: on sent clairement une longue expérience du métal, de la soudure, avec pour thème de prédilection de l’artiste le corps humain.

Dans le jardin, sa dame robot semblait faire la roue et tomber à l’eau dans une beauté et une poésie sans pareille. Mohsen Jelliti nous a apporté un rayon d’humour et de tendresse avec ses monstres charmants aux balais ou aux ventilateurs qui, sans crier gare, touchent notre âme d’enfants. Un artiste accompli, un citoyen, membre fondateur et actif de l’Association Arts et Métiers de Kasserine, un expert critique et écrivain... une œuvre forte.

Un vaste espace de poésie, un jardin symbolique hymne à la liberté et à la nature

Dans ce parc magique où les bosquets et les pelouses sont investis de jour et de nuit par les artistes performers, vidéastes et sculpteurs, nos coups de cœur font la place belle au travail remarquable d’Ali Tnani qui produit sur un thème qui nous est cher: la mémoire des Un corps en mouvement, construit petit à petit avec des lieux disparus. pièces de récupération... une merveille! Hela Briki, déjà remarquée au Printemps des Arts de La Comme l’écrit si bien Dorothea Marciak, attachée cultuMarsa, nous a une fois de plus interpellés... car elle inter- relle de l’Institut français de Tunisie, «au fil des œuvres, des roge la place de la femme dans la société, ainsi que son écrans, des dispositifs lumineux, c’est tout un imaginaire rapport aux hommes: «L’égalité des genres est essentielle de la sculpture tunisienne, entre réalité et virtualité, antipour parvenir aux droits humains pour tous et la femme quité et présent, marbre et acier, qui revit», dans ce jardin tunisienne d’aujourd’hui a besoin de beaucoup de cou- extraordinaire. rage pour gagner sa liberté. »

118

119

Dar Kamila, exposition de nuit, résidence de l’ambassadeur de France à La Marsa

Dar Kamila, exposition de jour, résidence de l’ambassadeur de France à La Marsa


Style

121


Style

Style

ABC Abdenadher Aïn Zaghouan,BP 318, Tunis Tél. : 71 725 777 Fax : 71 760 046 Abdelmomen Chemingui CREATION JUMEAUX Rue Hammadi Rejeb Beni Khiar 8060 – Tunisie Tel: +(216) 98 55 60 59 Fax: +(216) 72 22 84 10 E-mail: creajum@yahoo.fr Artinox 9 rue 6809 ZI la charguia I 2035 Tunis 71 773 706 AVS Aéroport Tunis Carthage - BP 354 - 1080 -Tunisia Tél .: 70 729 690 - Fax .: 71 770 933 www.airport-vip-services.com Attitude Tanit Center- Jinène Eddounia Boutique N°21, La Marsa Mitoyen Carrefour Tél. : 70 939 558 attitude@hexabyte.tn Bisazza Reimex S.A, 41 Rue 8600 Charguia 1. Tél. : 71 772 299. GSM : 97 655 871. E-mail : r.h@reimex.com.tn

122

Black & Blum ltd. 2.07 oxo tower wharf, bargehouse street, london, se1 9ph, uk tel: +44 (0)20 7633 0022 fax: +44 (0)20 7633 0202 design@black-blum.com www.Black-blum.com Caravan Serail 72 bis rue El Nouairi Sidi Fradj, 2046 la Soukra. Tunisie Carré Déco Tanit Center, Jinène Eddounya Boutique N°39, La Marsa mitoyen Carrefour Casa Chic 39 Av Fatouma Bourguiba 2036 La soukra Gsm : +216 25 555 799 - Fax : +216 71 863 363 casadistribution@gmail.com - www.casachic.biz Casamia Z.I Saint Gobain Megrine 2014 Tunis Tél : 71 297 134 - Fax : 71 297 634 Chateau d’Ax Immeuble le Dôme Rue du lac Tchad 1053 Les berges du lac 71 965 727 Dom 156, avenue de l'UMA. Soukra Center Tél. : 70 948 482 - Fax : 70 948 515 - 2 , av. de République, La Marsa Tél. : 71 983 451 - GSM : 24 615 000

Domelec Tanit Center, Résidence Jinène Eddounya, La Marsa mitoyen Carrefour Tél : 25 044 440 Fax : 25 401 804 contact@domelec.com Dorémail Showroom :Route de La Marsa km 11 Ain Zaghouan - Tunis Tél .: 71 760 292 Disegno Metiterraneo Spric appt C15 -2070 La Marsa Tel / Fax : +216 71 981 992 www.disegnomet.com disegnomed@planet.tn

GENERAL METAL Tél .: 71 427 850 - Fax .: 71 427 818 www.generalmetal.com.tn Hayson deco Jinène Eddounya (à côté de Carrefour) Sidi Daoud - Tunis. Tél. : 71 777 456 Fax : 71 777 408 info@haysondeco.com www.haysondeco.com

Interieurs Rte de la soukra ,Km 13 2036 Sidi Fradj Tunis Tél : +216 71 863 611 www.interieurs.com.tn

Duravit Showroom : Bld de l’environnement, Zarzouna 7021 - Bizerte Tel .: 72 591 290 - Fax .: 72 590 236 E-mail : info@tn.duravit.com www.duravit.com.tn

Kahenart Av. du Théatre Romain Carthage Hannibal Tunisie Fax : +(216) 71 730 670 kahenart@topnet.tn

Eddiar Route de la marsa km 9 2046 Laouina 71 761 373

KBR 147 Av de la Liberté, 1002 Tunis Tel. : +216 71 802 446 Fax : +216 71 802 856 kbr@kbr-net.com

Edifia 92-94, av. Hédi Chaker, Belvédère Tunis. Tél. : 71 797 964 - Fax : 71 892 508 info@edifia.com.tn www.edifia.com.tn Edra Via Ciovassino 3, Milano Tel. +39.02.86995122 Fax. +39.02.86913528 Email: edra.milano@edra.com www.edra.com Egodesign Dominique Lafaurie d.lafaurie@egoparis.com Tél. : + 33 1 42 77 27 29 Europlak Cucine 1 Rue Med Beyrem V Sidi Daoued La Marsa Tél .: 71 778 425 - Fax .: 71 778 425 Email : contact@europlak-cucine.com www. europlak-cucine.com Elements Centre CARREFOUR Boutique n°9 Tél : +216 71 778 928 www.elements.com.tn Enzocuisine 58, Av. Fattouma Bourguiba. La Soukra. Tél / Fax : 70 938 166 www.enzocuisine.com Excelia Galaxie 2000 - Lafayette - Tunis Tél : 71 288 355 - Fax : 71 288 355 www.excelia.tn

Knauf Z.I El Mghira 1 - Lot N° 9 - 2082 Fouchena - Tunisie Tél.: 71 40 94 44 - Fax .: 71 409 496 Email : commercial@knauftunisie.com www.knauf.com.tn Tarak Kamoun ORIENTAL DESIGN Route de Tunis Km 2 8020 Soliman – Tunisie Tel : +(216) 72 290 188 Fax : +(216) 72 290 212 od@orientaldesign.com.tn Le must Zone touristique Hammamet Nord Hôtel Président Tel.: 26 445 031 Life Style Passage du Lac Argentino 1053 Les berges du lac 71 861 551 Loft Rue du lac lock Ness, Les berges du Lac-Tunis. Tél. : 71 862 251 - Fax : 71 862 264 lac@loft.com.tn Meubletub Route de l'aéroport Tunis - Carthage, Rue n°7 Z.I La Charguia 1 Tél : +216 71 205 339 www.meublentub.com

123


Style

Mobalpa 60, AV . de l’UMA la Soukra Tél : +216 71 941 127 GSM : +216 92 585 795 Pearl Luxury Group. Tél. : (0) 44 207 208 2478 www.pearl-luxury-group.com Prestige Projects Centre commercial Pyramide du Lac ñ Rue Lac Victoria - les berges du lac - Tunis Tél. : + 216 71 962 287 Email :lazgheb@prestigeprojects.net www.prestigeprojects.net Provence

Avenue Moncef Bey Hammamet Tél.: +216 72 311 030 / 20 222 608 www.provence-et-fils.com

Reimex 41, Rue 8600, ZI Charguia 1 Tél. : 71 773 680 - Fax : 71 799 510 commercial@reimex.com.tn www.reimex.com.tn Rochebobois Avenue de l’UMA, La Soukra. Tél. : 70 948 420 Fax : 71 868 701 k.benali@roche-bobois.com www.roche-bobois.com Rouai 49 Av Fattouma Bourguiba La Soukra Tel .: 20 265 001

124

Sadika Keskes Zone Touristique Gammarth 2076 Tél .: 71 913 025 www.sadika-keskes.com Salah Sfar D.A.B s.a.r.l. 20 rue du Grenadier 2070 La Marsa – Tunisie Tel/Fax: +(216) 71 74 73 68 philippedab@hexabyte.tn Salottitalia ZI MghiraI Lot 65, Fouchana , Ben Arous. Tél: 79 408 709. - Fax : 79 408 783 info@salottitalia.net www.salottitalia.net Sia Home Fashion Route de la marsa km 9 2046 Laouina 70 726 082 Sodima 1 rue de la physique ZI 2013 Ben Arous Tel.: 71 389 355 - Fax.: 71 389 374

Sotem 5 Avenue Mohamed V - Le Kram Tel.: 71 974 774 - Fax.: 71 976 421 E-mail.: info@sotemtn.com www.sotemtn.com Stanliver C.C. Zephyr - Boutique 12 - 2070 Marsa Plage Tél .: 71 776 262 www.stanliver .com Tanit Center Résidence Jinène Eddonia, La Marsa Mitoyen Carrefour. Tél. : +21670 938 667 - Fax : 70 938 727 carthago@carthagoceramic.com.tn Technobat 62 bis, avenue de l’UMA 2080 Ariana 70 837 406 Terralis Local n° 09 - Tanit Centre - jinéne Eddounya La Marsa 2046 Sidi Daoud - Tunisie Tél .: 70 939 277 - Fax .: 70 939 347 Email : terralis@gnet.tn www.terralis-tn.com THE RUSSELIOR Tél .: 72 245 000 - Fax .: 72 245 345 www.therusselior.com Tuline 8 bis rue Apollo 11 1082 Cité Mahrajène 71 894 211 Valentino Avenue Fattouma Bourguiba 2036 La Soukra 70 948 816 Valpaint Tanit Center, Résidence Jinène Eddonia, La Marsa Mitoyen Carrefour Tél : +216 72 681 051 - Fax : 72 681 071 valpaint.tunisie@valpaint.com.tn Zina 2 rue Habib Thameur 2078 La Marsa tel : + 216 22 251 701 fax : + 216 22 647 134 zinatunisie@yahoo.fr Wintech Tél .: 71 882 93 - Fax .: 71 883 703 Email : commercial@wintech.com.tn www.wintechtunisie.com

MDT : Octobre - Novembre - Décembre 2011  

MDT : Octobre - Novembre - Décembre 2011

Advertisement