Page 1

2,5Dt


Chères lecteurs, Tout d’abord toute l’équipe de Femmes de Tunisie tient à vous remercier de votre fidélité et se réjouit, une fois encore, de vous proposer un numéro spécialement conçu pour vous. L’été s’en va peu à peu pour laisser place au Ramadan tant attendu par les unes et redouté par les autres. Pour notre part, nous sommes très heureuses de l’arrivée de ce mois à l’ambiance si chaleureuse, d’autant plus qu’il arrive en plein mois d’août… Quand bien même, voici une occasion de plus de s’entretenir, de prendre soin de soi.

Directeur de publication Hassen Sfar Management Ismail Ben Miled Rédaction Fatma Ben Mosbah, Lina Labidi, Shirine Guiga, Amel Belkaïd, Severine Bruneau Direction artistique Sonia Sfar Karoui Mode et beauté Shirine Guiga Direction commerciale Fakhta Hachicha Correspondant en France Severine Bruneau Directeur technique Abdallah Benzieda Photographe Oussema Dridi Caricatures Mounir Hedfi Impression Simpact Contact commercial Commercial@femmesdetunisie.com Contact direction Immeuble Comète – 1er Étage Avenue Hédi Karray Centre urbain nord

N’oubliez pas chères mesdames que depuis quelques années déjà les vertus du jeun sont vantés par des nutritionnistes sérieux. Célébrons donc ce mois religieux, caritatif, familial et dédié au bien être. Votre exemplaire de Femmes de Tunisie vous servira ici de guide. Tenez par exemple, vous ne savez plus comment rattraper les dommages causés par le soleil ? Sachez que s’il vous rend belle et tonique l’espace d’un été il faudra réparer ses dommages à long terme tout l’hiver. A vos pots de crèmes ! Et si d’aventure vous aviez une panne d’inspiration pour vos menus ramadanesques nous sommes là aussi pour vous aider.  Que ferions nous pas pour être les plus belles et les meilleures maîtresses de maison n’est ce pas ? Je vous épargne nos ambitions de carrière et le rêve d’une vie de couple sans nuages… Nous voudrions toutes ressembler à cette femme parfaite, celle là même que le maître en personne, Ezzedine Alaïa, a imaginée pour nous. Une silhouette forte et sculptée dans les plus belles matières du monde, la signature d’un des derniers maîtres de la couture. Ce Tunisien adulé des rédactrices de mode et que Naomi Campbell, entre autres, appelle Papa a commencé sa carrière en tant que tailleur à la Medina de Tunis. Un véritable honneur pour la Tunisie qu’il représente fièrement par sa gentillesse et son sens de l’accueil, Azzedine Alaïa est pour nous une véritable inspiration. Interview exclusive pour femmes de Tunisie… Bonne lecture ! n Khadija Ali

Tél. : 71 707 207 Fax : 71 707 548 directiongenerale@femmesdetunisie.com

7


SOMMAIRE Août 2009

6 10 14 22 28 30 32 34 40

10

C'est dans l'air

34

Dossier Femmes et jeux de cartes

Culture Festival de la Médina Programme TV pendant ramadan Livres Confession intime Il m'a quittée la veille de notre mariage

Make-up Joli le vernis Bien-être Lutter contre la transpiration Forme Soin après soleil Santé Fruits de saison et troubles fonctionnels intestinaux Parents Grand frère et petite sœur

Couple Infertilité Déco Tables ramadanesques L'heure du thé Coupes nettes

Mode Exceptionnel Ezzedine Alaïa La mode londonienne chez High Street Fashion Shopping Dress code robe Chic, c'est la rentrée Rebelle Couffins revisités

44

Test Etes-vous prête à changer de vie ? Carnet de voyage Traveltodo Cuisine Spécial Ramadan Jeux Horoscope

44 48 52 56 56 64 68 70 72 11


C’est dans l’air

2050

2050 est une nouvelle expérience entièrement en 3D signée CGS 3D (Computer Graphics Studio). CGS pionnier en Tunisie, a voulu pousser les limites techniques de la réalisation pour montrer qu’on pouvait rêver et atteindre des niveaux internationaux. C’est un premier pas vers le cinéma d’animation.

LE SYNOPSIS La série présente la vie d’une famille typiquement tunisienne si Abdelhamid (le père) madame Yasmin (la mère) et leurs trois enfants, Nihel, Skander et Slim. Une vision moderniste d’une famille ordinaire qui vit dans l’an 2050,  d’où elle tire d’ailleurs son intitulé, à Tunis qui arbore un décor futuriste et insolite. «Le public tunisien aime se voir à travers les feuilletons du mois de Ramadan et le but essentiel de la série est de montrer au téléspectateur le comportement du tunisien dans le futur, un comportement pas vraiment très différent de l’actuel tout en gardant la note humoristique de première classe. Les histoires se déroulent au cœur de la famille de si Abdelhamid (le père) madame Yassmin (la mère) et leurs trois enfants, Nihel, Skander et Slim. Dans chaque épisode, la famille se retrouve dans une nouvelle situation ou « aventure » dans un contexte comique et drôle.

LG lance le premier téléphone portable doté de fonctionnalités à vocation islamique Tunis, le 19 août 2009 -LG Electronics a organisé une grande première aujourd’hui à Tunis pour annoncer le lancement d’un nouveau téléphone portable muni de fonctions et d’applications à vocation islamique. Il s’agit du GD335 qui est le premier mobile dans le monde incorporant une technique évoluée pour assurer des applications et des programmations spéciales répondant aux besoins et demandes de chaque Musulman. LG va lancer cet appareil sur le marché tunisien lors de la première semaine du Mois Saint afin que ses utilisateurs puissent en profiter pour connaître, entre autres, la direction de la Mecque, l’annonce des heures de prière, le programme du Coran en plusieurs langues, le calendrier hégirien ainsi qu’un calculateur de la Zakat.

Cette action est aussi le témoignage de l’intérêt accordé par la firme coréenne au monde musulman dont notamment la Tunisie en se rapprochant et s’adaptant à la culture de ces pays. Il est à souligner que le téléphone été approuvé et certifié par le Conseil Supérieur Islamique tunisien vu notamment qu’il contient des versets du Coran.

a

Bravo Cinécitta La 25ème édition du Festival du Cinéma d'Alexandrie qui s’est tenue du 4 au 10 août 2009 s’est clôturée sur l’attribution des prix dont celui du meilleur scénario pour le film tunisien Cinécittà.  Cinécittà du réalisateur tunisien Ibrahim Letaief était donc en compétition officielle section scénario du Festival du Cinéma d’Alexandrie et a pu obtenir, à ex-aequo avec le film albanais « Les malheurs de monsieur Schneider », le prix du meilleur scénario. Le Festival du Cinéma d’Alexandrie n’est pas la seule manifestation cinématographique qui a connu la participation de Cinécittà. Le premier long-métrage d’Ibrahim Letaief est passé par le festival international du cinéma d’auteur qui s’est tenu à Rabat au Maroc et le festival d’Oran du cinéma international où il a obtenu la Mention Spéciale du jury.

Nawel Ben Kraïem Festival de la Médina 2009

Compositrice-interprète née d’un père tunisien et d’une mère française, Nawel Ben Kraïem a gardé depuis l’enfance un pied en Tunisie et un autre en France. C’est dans l’art qu’elle trouve le terrain d’expression de sa sensibilité. D’abord par le biais du théâtre, en Tunisie à l’Etoile du Nord, puis en France, à Paris et à Toulouse. Ensuite, et à partir de 2006, dans le domaine de la musique. Influencé par des artistes tels que Nosfell ou Björk, son univers sonore emprunte aussi bien à l’Orient qu’à l’Occident. Ouvert et métissé, à la fois acoustique et expérimental, il soulève implicitement les questions liées à l’identité et à la liberté de l’individu. Ses chants et ses textes résonnent comme des prises de paroles sublimant les joies et les peines de la vie et de ses engagements. Elle chante en français, en arabe et en anglais. L’artiste enrichit sa musique et sa présence scénique par la danse. Sa voix veloutée et rauque invite à un voyage émotionnel entre deux espaces géographiques et culturels. Mardi 8 septembre 2009 à 22h Jardins du Palais Kheïreddine, rue du Tribunal,

Médina de Tunis 12

13


C’est dans l’air

le Salon International de la Bande Dessinée Du 22 au 29 août 2009 se tiendra à la ville de Tazarka, le Salon International de la Bande Dessinée dans sa 13ème édition avec « les fraises » comme thème. Étant productrice de fraises, cette région nabeulienne prêtera les couleurs de ce fruit aux différentes activités prévues dans son programme. Il y aura, pendant les 8 jours que va durer ce salon, des ateliers animés par des invités européens et tunisiens. Ces formateurs auront à guider les participants pour qu’ils arrivent, au terme du salon, à créer un album de bande dessinée que l’Association du livre de Tazarka, organisatrice de la manifestation, promet de publier ainsi que de délivrer des attestations de stage à tous. En plus des ateliers, seront organisés des expositions, des tables rondes, des projections, des animations et un cinéclub. Le côté original est que la manifestation coïncidera avec le début du mois de ramadan et prévoit ainsi, chaque jour, une rupture du jeûne collective.

MISE AU POINT DE LA CHAINE « MASSAYA TV » La Chaîne satellitaire arabe «MASSAYA TV» informe

les catégories sociales dont, en particulier, les

ses chers téléspectateurs que la publicité parue

femmes (diffusion de défilés de mode, présentation

dans le magazine tunisien « Femmes de Tunisie », du

de bijoux de luxe, concours de beauté) ainsi que les

mois d'avril 2009 (page 59) n'a aucun rapport avec

enfants (fêtes d'anniversaires, fêtes scolaires, etc.)

la chaîne.

La chaîne diffuse également des documentaires

Il s'agit d'une société tunisienne éponyme.

sur les différentes cultures et traditions et se

Cette mise au point vise à lever toute équivoque.

veut un espace d'échanges et de contact entre

« MASSAYA TV » est une chaîne satellitaire arabe qui

les populations arabes émigrées et leurs pays

diffuse ses programmes sur NileSat (fréquence 10796

d'origine.

V, 27500). Elle est spécialisée dans la couverture

La chaine n'a qu’un seul bureau qui la représente en

et l'organisation des grands évènements (soirées,

Tunisie, sis au 31 Rue Kourtouba , El Manar, 1 , Tunis.

fêtes familiales, cérémonies de mariages, cocktails

Tel_Fax: 00216.71.889.056

et réceptions pour les entreprises).

Portable: 00216.24.90.4000_ 00216.26.40.4006

Les programmes de la chaîne s'adressent à toutes

Site web: www.massaya.tv

14


Dossier

A vouloir

gagner gros, j’ai perdu gros Femmes et jeux de carte

Loin d’être une pathologie essentiellement masculine, l’addiction au jeu touche également les femmes. Pour Lilia B., ce qui au départ n’était qu’une partie de plaisir entre amis, s’est achevé devant les tribunaux. Comme toutes les personnes « addicted », elle a sombré sans s’en rendre compte. Elle n’a quitté la table de jeu qu’après en avoir payé le prix fort. A l’approche des soirées du mois de Ramadhan, où ‘taper le carton’ est devenu une tradition, elle a tenu à apporter son témoignage. Divertissement pour des millions de personnes depuis des siècles, le jeu est source de différents problèmes et difficultés pour bien des gens. Chez Lilia, le jeu sous sa forme problématique a pris des années pour se développer. ‘Ce n’est pas le gain qui m’a poussée à jouer mais plutôt l’envie de me détendre. A l’époque, les mises demeuraient symboliques. Gagner me procurait un sentiment d’euphorie et d’exaltation que je tentais de retrouver à chaque partie. Je suis devenue dépendante de cette sensation. Je gagnais si souvent que j’avais fini par adhérer à des superstitions comme être soutenue par la chance ou le hasard. J’étais également convaincue que je détenais une technique infaillible. En fait, à mon insu j’étais entrée dans l’univers du jeu. Au départ, je ne possédais pas assez de self control. Au moment de miser, ma respiration s’accélérait et mes mains tremblaient. Je devenais volubile pour cacher mes faiblesses. Petit à petit, j’ai appris à canaliser mes émotions et à décrypter les signaux de mes adversaires. Je savais qu’une voix étranglée ou enrouée est la plupart du temps signe de bluff. Je reconnaissais les messages que les expressions des visages tendaient à transmettre. L’obsession des cartes, des séries, des couleurs avait atteint un stade tel qu’il m’arrivait de parler de séries en présentant les membres d’un même groupe ou d’une même famille. J’étais plus qu’accro. J’avais perdu la liberté de m’abstenir de jouer. De toute façon, je ne désirais pas m’arrêter.

16

La rencontre avec le jeu est à rapprocher du “flash” des toxicomanies ou du « coup de foudre » de la dépendance affective. Le sujet est projeté dans un univers fait d’émotions, de liberté et de sensations agréables et stimulantes. Mais cette recherche de liberté et de sensations se transforme paradoxalement en dépendance, en enfermement. La relation passionnelle et libératrice devient une aliénation routinière. La dépendance à la recherche de la liberté Sûre de moi, j ai demandé à mes partenaires d’augmenter les mises. Je me suis mise à jouer de plus en plus gros. Je gagnais et beaucoup. Plus je m’excitais en augmentant la mise, plus je m’acharnais à la récupérer quand je la perdais. Mais un jour, la chance a tourné. Je n’avais plus d’autres soucis que celui de compenser mes pertes. Selon mon médecin, j’étais entrée dans une période dite ‘de chasse’. J’ai d’abord misé mes gains antécédents avant d’engager mes économies personnelles. Je me suis encore plus endettée. Mon euphorie a fait place à l’inquiétude. Je ressentais l’urgence d’arrêter le cycle infernal. C’était trop tard, la dépendance était installée. A chaque nouvelle partie, je me promettais de gagner, d’épon17


Dossier ger mes dettes, et de ne rejouer que pour le plaisir. Mais je n’étais plus maître de mon sort. Plus je jouais, plus mes dettes augmentaient. Plus j’étais désespérée et plus je croyais au gain. La logique qui veut que quand on est au fond du trou, on cesse de creuser, n’était pas la mienne. Le dimanche ou les après-midis où, pour une raison quelconque, la partie était annulée, je souffrais de migraines et j’avais une sensation d’étouffement. Je me suis enlisée jusqu’au jour où je me suis retrouvée devant le juge pour chèques sans provision. Mon frère a alors pris les choses en main. Cela a été très long et très dur, car à côté de l’addiction au jeu, je développais également une addiction à l’alcool et aux somnifères.

L’addiction au jeu est définie comme le comportement répété, persistant de jeu d’argent, qui expose à des conséquences individuelles sociales et professionnelles négatives. Une personne s’adonne à un jeu de hasard et d’argent chaque fois qu’elle prend le risque de perdre de l’argent ou des biens personnels et que l’issue du jeu est surtout régie par le hasard. Gains matériels et appauvrissement existentiel Plusieurs années de thérapie m’ont aidée à comprendre comment je suis devenue ‘accro’ aux cartes, à la fois alcoolique et droguée aux psychotropes, ruinée, abandonnée de tous et enfermée dans sa solitude. J’ai commencé à jouer des dizaines d’années après mon mariage. Il parait que, comparativement aux hommes, les femmes ont tendance à commencer à jouer beaucoup plus tard dans leur vie. J’ai débuté par des parties innocentes lors des soirées de Ramadhan. Les sensations que me procuraient la victoire m’y ont fait prendre goût. Fini le mois de Ramadhan, je m’ennuyais. Je ne travaillais pas, mes enfants avaient grandi et mon mari rentrait de plus en plus tard. Je ne savais pas trop que faire pour m’occuper. Avec plusieurs amies dans mon cas, nous avons créé un club de cartes, histoire de nous amuser un peu. Au départ, nous nous retrouvions tous les jeudis. Puis nous avons augmenté le nombre de parties à cinq fois par semaine. Ennui, difficultés conjugales ou familiales, anxiété, dépression, à quelque chose près, nos motivations étaient les même. On dit que les femmes s’adonnent au jeu surtout pour échapper à une vie marquée par la déception ou le stress et pour pouvoir faire face à leurs défis. Un jour, l’une d’entre nous a proposé de prendre un petit verre d’alcool, histoire de nous détendre. Un premier verre, puis un second, puis un troisième, et l’envie de boire encore et encore s’est également installée. Je rentrais de plus en plus tard. Je ne voyais plus mes en18

fants. Je ne m’occupais plus de ma maison. En plus de la dépendance, le jeu était devenu le centre de ma vie, au détriment d’aspirations familiales, sociales ou intellectuelles. Je passais mes matinées à cuver la boisson de la veille et je ne quittais ma chambre que pour rejoindre mes comparses. Mon mari qui, au départ, avait aimé l’idée du club, ne s’en amusait plus. Nos problèmes ont pris de plus en plus d’ampleur. Nous avons fini par divorcer. Mes enfants, à l’époque adolescents, ont préféré aller vivre avec leur père. Je réalise aujourd’hui combien je devais leur faire honte. Bien que le divorce ait été prononcé à mes torts, mon époux m’a autorisée à garder ce que je voulais. J’ai tout dilapidé. Faisant face à la même situation sordide que moi, l’une de mes adversaires a tenu à encaisser les chèques que je lui remettais. Je ne possédais pas le dixième du montant total qui représentait la bagatelle de …trois cent cinquante mille dinars. C’était le règlement ou l’incarcération. J’ai choisi la disparition. Un soir, après une altercation avec mon frère passé me rendre visite, j’ai avalé tous les tubes de somnifères en ma possession. En partant, mon frère avait réalisé que je touchais le fond. Une mauvaise intuition l’a fait rebrousser chemin. Heureusement qu’il était en possession d’un jeu de clés. Pendant longtemps, les personnes dépendantes étaient jugées comme des êtres sans caractère et sans volonté. Aujourd’hui, il est prouvé que les dimensions sociale et scientifique jouent un rôle important. Face au stress, nous avons chacun ses réactions. Si certains réussissent à le combattre avec leurs propres ressources, chez les plus fragiles, le soutien de substances psycho actives ou d’addictions comportementales comme le jeu pathologique, les addictions sexuelles ou la cyberdépendance, devient un moyen d’adaptation au stress. Mais l’addiction n’est pas une fatalité. Comme toute pathologie, elle se soigne. Une meilleure compréhension de l’entourage et une communication positive avec le ‘malade’ accompagnées d’un bon soutien psychologique devraient lui permettre de retrouver goût à la vie. Lilia y a réussi. Pourquoi pas les autres ?


Mode

Interview

Exceptionnel Ezzedine

Alaïa

Lors de son dernier passage en Tunisie, Femmes de Tunisie a eu le plaisir de rencontrer le celebre couturier Ezzedine Alaïa, qui nous a offert l'exclusivité pour sa nouvelle collection Hiver 2009 Fdt. comment est née votre carrière artistique ? EA. j'ai commencé à l'école des beaux arts ici en Tunisie peu de temps après j'ai poursuivi mes études à Paris, sans aucune intention particulière. Fdt – vous vous êtes spécialisé en section sculpture ? EA. exact ! Fdt. pourquoi la sculpture ? EA. je ne sais pas pourquoi (rire) Fdt. un choix parmi d'autre ? EA. exact ! Fdt. ça aurais pu être la peinture, ou autre chose… EA. en fait, on étudiait plusieurs matières mais j'étais plus intéressé par la sculpture surement par l’attraction du toucher. En effet, dans la mode le toucher est important comme pour la sculpture. Fdt. vous avez travaillé chez Dior ? EA. oui pendant 5 jours (rire)

Fdt. 5 jours !!?? C'est tout (rire) EA. absolument ! Parce que c'était la fin de la guerre d'Algérie… et c'était une période difficile pour les Nord Africains en France. Fdt. – et qu'avez-vous fait par la suite ? EA. j'ai intégré la maison de Guy Laroche Fdt. combien de temps y avez-vous passé ? EA. j'y suis resté 2 ans ensuite j'ai commencé à travailler à mon propre compte pour des clientes particulières. Fdt. comment est née votre notoriété sur la scène parisienne ? EA. au fil du temps, j'ai élargit ma clientèle grâce à des connaissances qui m'ont permis d'habiller les parisiennes les plus élégantes .Telle que Simone Zehrfuss, la comtesse Louise de Vilmorin, les Rothschilds et bien d'autres … Fdt. Avez-vous collaboré avec Thierry Mugler ? EA. Il s’agissait plutôt d'une collaboration amicale. Fdt. Quels autres arts vous inspirent ? EA. La peinture m'est souvent utile dans mes créations tout comme la photographie. Par exemple, lorsque je travaille avec un photographe, son regard m'apporte une vision différente qui peut être intéressante. Fdt. Quelle est votre principale source d'inspiration ? EA. je pense que c’est La femme en général. (rire nostalgique) déjà petit je suivais les bonnes sœurs . Je les trouvais si jolie dans leurs robes longues dévoilant à peine leur cheville. Qu'elles étaient sexys !!! (Rires) les sœurs de Notre Dame de Cyan. Et quand sœur Thérèze me frôlait … ouuuuuh !! C'était le BONHEUR !!! (Rires) Il y avait aussi madame Pinot, la sage femme, qui vivait fi Bab Souwika, qui m'a mis au monde ainsi que plusieurs voyous du quartier. C'était une femme étonnante… J’aimais passer du temps avec elle et l'assister dans son travail dès l'âge de 10 ans. Donc vous comprendrais que je connaisse bien les femmes ! (rire) Fdt. ces scènes d'accouchement ne vous ont pas perturbées ? EA. si bien sur. La première fois , que j'y assistais, la femme criait tellement fort, que j'ai crié à mon tour. Madame Pinot m’a giflée et elle m'a ordonnée d'aller chauffer de l'eau au lieu de brailler (rire). Vous voyez j'ai eu une enfance fantastique ici ! Fdt. parlez-nous de votre enfance ? EA. j'ai été élevé par mes grands parents. Mon grand père était agent de police, et il m’emmenait toutes les semaines au cinéma de l'un de ces amis, qui s'appelait le « ciné soir »

ou je voyais gratuitement le même film plusieurs fois par jours. Pendant ce temps mon grand-père jouait aux cartes dans le café d'en face. Lorsqu'il me récupérait je connaissais par cœur toutes les répliques du film, les costumes et la bande musicale Vous imaginez … ? C'est peut-être à partir de là que mon sens créatif s'est développé. Les bons moments restent dans la mémoire et ça influence une carrière. Fdt. ok donc là c'était le passé… la on arrive au présent. Donc là vous êtes à Tunis pour des vacances je suppose ? EA. oui, surtout pour voir mes amies, Kaouther et Latifa. Fdt. Alors vos dernières impressions sur la Tunisie et si vous avez vu des changements qui vous ont plu ? EA. le changement le plus frappant pour moi est le dynamisme émergeant des femmes Tunisiennes. Je trouve qu’il ya eu une véritable évolution chez la femme… je crois même qu'elle est la plus avancée de tout les pays arabes. Je vois de plus en plus de femmes d'affaires, ce qui n'existait pas au paravent. Je les trouve d'ailleurs plus courageuses que les hommes et de plus en plus indépendantes. Fdt. Leila Menchari, décoratrice des vitrines Hermès, je suppose que vous connaissais ? EA. oui, j'étais avec elle aujourd’hui. Fdt. et Hédi Slimane ? Styliste reconnu. EA. oui oui je connais très bien c'est un ami. Fdt. donc finalement les designers Tunisiens s'exporte très bien ? EA. oui je pense. Dans plusieurs branches les Tunisiens sont présents en France Fdt. Quels conseils donneriez-vous à nos futurs jeunes designers qui veulent se lancer dans la mode EA. je pense que je n'ai pas de conseil à donner pour les jeunes, les temps ont bien changés… C'est difficile d'intégrer aujourd'hui les grandes maisons de couture. Tout va tellement vite il faut saisir toutes les opportunités pour se construire sa propre expérience et suivre ses convictions, sans négliger le facteur chance. Fdt. Aujourd'hui c'est la fête de la femme on est 13 aout ? EA. vous êtes toutes dehors alors ? (rire) Fdt. un petit mot pour la femme tunisienne ? EA.il faut qu'elles continuent, je pense qu'elles sont bien parties là !!!


Mode

Hiver

22

2009

23


Mode

Soldes 50 % sur la collection Printemps - été

Arrivée de la collection Automne - Hiver, fin Août .

Horaires d'ouvertures

pendant le mois de Ramadan de 10h à 16h et de 21h30 à Minuit ( 2ème quinzaine)


Photographe Amine Frigui

Mode

Résidence Karasan Rue du lac de constance, à proximité de la clinique des berges du Lac, Tunis- Tunisie Tel : 00216 71 96 00 67 - Fax : 00216 71 96 00 81 E.mail: info@highstreetfashion.net www.highstreetfshion.net


Shopping Top en soie Lypsy 189Dt High Street Fashion

Jupe en soie Lypsy 156Dt High Street Fashion

Robe coton Lypsy 315Dt High Street Fashion

Veste en jean Lypsy 215Dt High Street Fashion

Robe coton Lypsy 298Dt High Street Fashion

Dress Code, robes

Trench Lypsy 375Dt High Street Fashion

Féminines à souhait, les robes triomphent dans la garde-robe des fashionistas. Avec nous, plongez dans les sélections 100% séduction.

Chic, c'est la rentrée Tout ce qu'il faut avoir pour la rentrée !

Robe Arrogant Cat 489Dt High Street Fashion

Jean Lypsy 189Dt High Street Fashion

Robe coton Lypsy 298Dt High Street Fashion

Robe coton Lypsy 340Dt High Street Fashion

Robe Arrogant Cat 489Dt High Street Fashion

Top viscose Lypsy 125Dt High Street Fashion

28

Gilet en laine Lypsy 198Dt High Street Fashion


Shopping

Blouson en cuir 324Dt Mango

Sac en cuir 134Dt Mango

Top brodé 99Dt Mango

Gilet en jean 79Dt Mango

Rebelle

Top 69Dt Mango

Ceinture en cuir 69Dt Mango

Des clous, du cuir et des chaînes pour jouer à la dure

Ballerines en cuir 109Dt Mango

Jupe à volants 94Dt Mango

Jean 99Dt Mango

Marcel 39Dt Mango Pochette en cuir 44Dt Mango

30

31


Shopping

Couffins revisitÊs Le cabas traditionnel de forme couffin revient sur le devant de la scène.

Couffins et mules Prix sur demande El Hanout

32


Make-up

Joli le vernis

Par shirine Guiga

ETAPE 1 : préparer l'ongle - Utilisez avant chaque application un soin émollient anticuticules. - Massez l’ongle pour faire pénétrer le soin à la racine. - Utilisez un « truc « de grand-mère : laissez tremper vos ongles une trentaine de minutes dans une eau tiède citronnée ou additionnée d’un peu d’huile d’olive. - A l’aide d’un petit bâton de buis, repoussez les cuticules. - A l’aide d’une pince à ongles, retirez uniquement les petites peaux apparentes. - Massez et hydratez vos mains et vos ongles à l’aide d’un soin nourrissant. - A l’aide d’un polissoir, faites brillez l’ongle en douceur.

ETAPE 2 : envoûter l’ongle - Utilisez TOUJOURS une base avant l’application de votre vernis. - Nettoyez l’intérieur de l’ongle à l’aide d’un crayon blanchissant ETAPE 3 : maquiller l’ongle - N’utilisez pas trop de matière et commencez l’application par le cœur de l’ongle. - N’essayez pas de couvrir tout l’ongle. Laissez un petit espace au niveau des bords, vous éviterez ainsi de baver. - Terminez par un soin protecteur ou fixateur.

L’astuce en plus Pour une tenue maximale, réitérez l’application de vernis au bout de quelques ­­­­ jours. Et voilà des ongles de stars ! 34


Beauté

Lutter contre

la transpiration La transpiration, un problème commun à toutes mais pourtant tabou : Que faire pour lutter contre la transpiration à part mettre du déodorant et se laver correctement ? Il y a des astuces et des explications à ce phénomène gênant qui pollue la vie ! I. Le point sur les idées reçues Comprendre ce phénomène Transpirer est normal et même indispensable. Mais lorsque la sudation est excessive, cela devient désagréable et on peut trouver des moyens de la tempérer. Le rapport avec l’épilation Il n’y en a pas ! Le fait d’être épilée ne change rien à la transpiration, contrairement aux idées reçues. Transpiration et chaleur Il est normal de transpirer lorsqu’il fait chaud car la sueur permet au corps de maintenir sa température constante et de refroidir la surface de la peau en cas de grosse chaleur. Compensez en ventilant : ventilateur, éventail, chaussures ouvertes… L’hygiène La sueur secrétée est sans odeur car elle est composée uniquement de sel et d’eau. Mais alors d’où viennent les odeurs ? C’est en entrant en contact avec les bactéries que la peau accumule, que la sueur devient odorante. Solution ? La douche, minimum une fois par jour ! Les déodorants Ils existent surtout pour lutter contre les odeurs désagréables. Les déodorants appelés « anti-transpirants » contiennent des sels d’aluminium qui ont pour but de bloquer 36

le processus de transpiration en resserrant les pores de la peau mais ils ont la réputation d’être cancérigène et dans le risque, mieux vaut les éviter ! Le stress et la transpiration Evidemment, vous avez déjà connu la situation critique où en moins de deux secondes vous dégoulinez de sueur emportée par l’émotion et le stress ! On appelle ce phénomène une crise de transpiration. Apprendre à lutter contre la montée du stress vous permettra de ne lus être confrontée à ces pics de sueur ! II. Conseils naturels pour surmonter sa transpiration - En cas de chaleur, éviter de boire trop chaud ou trop froid mais privilégiez les boissons à température ambiante car les changements de température sont compensés par la sudation. - Haro sur l’alcool et les épices : les boissons alcoolisées ou à base de caféine et les aliments épicés enclenchent la transpiration, ils sont donc à éviter. - La pierre d’alun (El SHAB) :L’alun est un antiseptique et un astringent.Il est donc utilisé comme déodorant (pierre d’alun) : il régule la transpiration en resserrant les pores de la peau et lutte contre les odeurs.


Forme

Soins après-soleil

Corps déshydraté La peau de notre corps, quand elle a été exposée au soleil et à l’eau de mer ou de piscine, devient plus sèche et plus sujette aux tiraillements. Il faut d’abord veiller à éviter les nettoyants desséchants à l’image du savon de Marseille ou d’Alep, et privilégier les savons surgras et les laits hydratants spécial peau sèche. Une cure de compléments alimentaires à base d’acide gras peut réparer la peau après l’été et la préparer à l’hiver.

Pour faire face aux désagréments estivaux sur la peau Après un séjour à la plage, la reprise du traintrain quotidien est toujours difficile. Comme notre moral, notre corps est également nostalgique des journées de farniente et des belles soirées d’été. Bien sûr notre peau est la première à se manifester. Avec une couleur « patate » d’un bronzage délavé, une éruption de boutons pour les plus jeunes et l’apparition de nouvelles ridules pour les plus matures, il ne reste plus qu’à crier « SOS please sauvez ma peau ».

38

Poussées d’acné de la mi-septembre. Il faut garder à l’esprit que généralement les personnes ayant un terrain acnéique devront faire face à une poussée d’acné dès la mi-septembre. L’idéal est de toujours traiter sa peau, même pendant l’été, pour éviter les occlusions. Si cela n’a pas été le cas, il est possible d’utiliser des soins ayant une action exfoliante de façon a évacuer les réserves graisseuses en douceur et éviter une surinfection bactérienne. UV et les rides Quand la protection au soleil n’a pas été suffisante, les peaux sèches ont tendance à être encore plus déshydratées que d’habitude, tiraillées et marquées par des ridules. Il est important de s’en occuper dès son retour car seules quelques semaines d’exposition par an suffisent à rider la peau durablement. Il peut être bon dès la rentrée d’utiliser des soins qui réactivent le tissu élastique, à base d’acide rétinoïque et d’agents nutritifs - ou ayant des actions pseudo-hormonale comme les extraits de soja. Taches sur la peau Il y a deux types de taches dues au soleil. Les taches décolorées marquent généralement les peaux sèches, parfois sujettes à eczéma. La peau, en desséchant violemment paralyse la pigmentation sur certaines zones. Il suffit alors de bien réhydrater la peau qui reprend une couleur uniforme dès que le hâle s’estompe. Les taches brunes apparaissent quand l’exposition a été trop violente ou sous l’effet de traitements photo sensibilisants (hormonaux, antibiotiques, etc). Elles sont durables et nécessitent souvent des soins médicamenteux pour les dépigmenter.

Peau écailleuse L’aspect écailleux de l’épiderme est généralement centré sur les jambes et également dû à la déshydratation. L’idéal pour lisser cette peau abîmée par le soleil est d’opter pour des baumes nourrissants qui ont l’intérêt d’être très hydratants tout en pénétrant rapidement dans la peau. Perte de hâle et disparition du bronzage La peau se renouvelle en permanence et la couche pigmentée finit par s’éliminer d’elle-même. Nous sommes donc voués à retrouver notre couleur normale au bout de quelques semaines. La première solution pour conserver – autant que possible- ce bronzage est l’hydratation, qui lui donne un aspect plus lumineux. Ensuite, il est possible d’utiliser des produits autobronzants sans danger toute l’année. L’innovation en la matière a été très importante et les vaporisateurs ou crème à hâle progressif permettent de conserver notre bonne mine sans «effet carotte». Chute de cheveux Pendant les périodes de soleil, nos cheveux ont tendance à pousser plus vite. Par contre, ils sont, eux aussi, agressés par leur environnement. Conjugués, ces deux phénomènes entraînent une chute spontanée vers le mois d’octobre. Pour une chute passagère, il peut suffire de nourrir ses cheveux avec des soins ciblés pour cheveux secs - à l’image des masques capillaires - et compléter le tout de quelques vitamines nutritives. Dans les cas de chute durable, il est important d’en parler à son dermatologue. n Fatma BENMOSBAH Source : www.psychologie.com


Santé

Fruits de saison

et troubles fonctionnels intestinaux Pour un régal nutritif sans gonflettes

40

Avec le mois de Ramadhan qui pointe son nez à l’horizon de la dernière semaine du mois d’août, il ne va pas être aisé de résister à la soif. Pour beaucoup, le repas va se composer de fruits. Gorgés d’eau, ils sont excellents pour une réhydratation à laquelle il sera ajouté un apport en vitamines et minéraux sans égal. Mais parce que même les médailles les plus brillantes ont un revers, la consommation des fruits peut entraîner l’apparition de troubles fonctionnels intestinaux. Douloureux, désagréables et disgracieux, sans être graves, les ballonnements qui en découlent peuvent altérer la qualité de vie de la personne qui en souffre. Mme Leila Trabelsi Alouane, Chef de département nutrition à l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de la Santé de Tunis, nous explique le phénomène du côlon irritable. Même s’ils n’entraînent aucune altération de l’état général, les troubles fonctionnels intestinaux (TFI) ou côlon irritable représentent l’affection intestinale la plus fréquente. Les

femmes sont plus touchées que les hommes. Le côlon manifeste son irritabilité par un ballonnement abdominal avec douleurs diffuses ou localisées, accompagnées de troubles du transit intestinal sous forme d’alternance de diarrhée et de constipation. Ces troubles sont provoqués par la richesse de la composition de certains fruits en fibres et en substances laxatives. Ces substances sont certains sucres « alcools », amidon ou fibres qui, en l’absence d’enzyme spécifique, ne sont pas attaquées ou dégradées et ne peuvent subir d’absorption intestinale. Elles atteignent donc le côlon, pratiquement intactes. Leur attaque par les bactéries présentes dans cette partie de l’intestin entraîne la formation de différents gaz expulsés par le rectum. Ces gaz peuvent être détruits par

41


Santé

Hippocrate disait que le premier médicament de l’homme était son alimentation. Avec ou sans ballonnements, les fruits sont bons. Quel dommage de s’en priver ! Au lieu de les éliminer, il faut plutôt chercher la meilleure manière de les consommer. De toute façon, crus, pelés ou cuits, consommés en dessert après les repas, ils sont moins irritants et régulent mieux la glycémie. Reste à chacun de trouver le moyen de parer aux gonflements en surveillant les effets sur ses intestins. Fatma BENMOSBAH

Parmi les hydrates de carbone, on trouve les fibres qui existent en deux catégories. Les fibres solubles, forment une sorte de gel, donnant plus de consistance aux selles dans lesquelles elles se dissolvent en cas de diarrhées. En conservant de l’eau dans les selles, les fibres insolubles les rendent visqueuses, facilitant ainsi leur excrétion, ce qui est utile en cas de constipation.

Avec une teneur de 75 à 80% d’eau, il est diurétique. Sa richesse en potassium et sa pauvreté en sel en font un excellent draineur. Sa cellulose contribue au cheminement du bol fécal et la haute présence de fibres (0,3 g/100 g) dans sa peau et ses pépins, en fait un excellent laxatif. Les gens qui souffrent de TFI doivent s’en abstenir. L’été est aussi la saison de la poire. Rafraîchissante, désaltérante, la poire est constituée en moyenne de 84% d’eau très riche en minéraux variés, oligo-éléments, en glucides et en vitamines. Selon la variété, entre 2,5 et 3% du fruit sont constitués de fibres. Elles accélèrent le transit intestinal en stimulant le fonctionnement des intestins. La poire permet elle aussi de lutter contre la constipation. Comment faire pour que ces fibres si excellentes pour le transit, ne s’amusent pas à nous mettre dans des situations d’inconfort ?

Fibres amies, fibres ennemies Melons et pastèques figurent parmi les fruits les plus désaltérants. Frais, ces deux incontournables de l’été sont un vrai régal. En faisant le plein de potassium, de bêta-carotènes et de fibres particulièrement actives sur les intestins, on étanche sa soif pour moins de 35 calories pour 100 grammes. Attention cependant, les consommer trop froids peut congestionner l’estomac. Le raisin est également un fruit de saison très rafraîchissant.

Quand la dose fait le poison Quand on est sensibles aux fibres insolubles, les apports doivent être très progressifs pour ne pas irriter les intestins. En plus des légumes et des céréales qui contribuent à combler le besoin en fibres, l’idéal serait de consommer un fruit par repas, en prenant soin de le peler avant de le manger. En cas de TFI, il est préférable de fuir les fruits crus, les jus d’agrumes, les jus de pommes et de raisins, et même cer-

d’autres bactéries présentes dans l’’intestin. L’équilibre entre ces deux types de bactéries varie d’un individu à l’autre. C’est pourquoi certaines personnes ont plus de flatulences que d’autres.

44

tains fruits cuits acides comme les abricots, ou du moins de ne jamais les consommer sur un estomac vide. Au début, il faut toujours choisir les fruits de saison bien mûrs. Si les troubles sont intenses, il faut utiliser les fruits cuits sans sucre, sans peau ni pépins. Après l’accalmie, on choisira les fruits les moins agressifs comme les pommes ou les poires. On prendra bien sûr soin de les éplucher et d’enlever les pépins avant de les manger. Certains fruits restent interdits dans le cas des TFI. C’est le cas des prunes, des abricots, des cerises, des mûres, des nèfles, et du raisin, qui même sans peau ni pépins vont déclencher les douleurs et les diarrhées de part la composition de leur sucre. Les melons et les pastèques peuvent faire souffrir les gens sensibles. Dans ce cas, il est utile de les consommer sous forme de jus. Il ne faut pas oublier que les fruits sans peau peuvent être mixés en milk-shake.

Boire beaucoup d’eau est un excellent moyen d’éviter ces flatulences. La quantité compte, il est important de boire un litre et demi par jour en privilégiant l’eau et en limitant, voire même proscrire, les boissons sucrées.


Parents

Il a huit ans, elle en a quatre. Cinq minutes plutôt, ils étaient les meilleurs amis du monde. Les voila engagés dans un corps à corps où tous les coups sont permis. L’intervention des parents va les séparer. Leur rancœur ne durera pas plus d’un quart d’heure et les voilà repartis pour un nouveau round où le statut d'alliés alternera avec celui d'adversaires à une allure vertigineuse. Pourquoi ceux qui, deux secondes plus tôt, sont des copains de caserne inséparables, se transforment-ils aussi rapidement en deux ennemis jurés ? Qu’expriment ces démonstrations simultanées d'amour et de haine entre le grand frère et la petite sœur?

Grand frère et petite sœur

C'est mon idole mais je le déteste

I

mposés l’un à l’autre par la volonté du hasard et de la nature, le grand frère et la petite sœur vivent une relation qui se distingue de toutes les autres. Quand on les voit trotter à côtés de leurs parents, on a l’impression d’être en présence de deux formats d’un même couple. La reproduction est non seulement dans le genre, mais également dans la distribution des rôles. Ce petit couple reproduit inconsciemment le schéma de celui formé par ses parents. Lui, c’est l’homme. A la fois protecteur et éducateur, il croit se substituer au père. Dans une société qui privilégie les hommes, il est convaincu que son statut de garçon et d’aîné lui accorde le droit de décider, de diriger et de donner des ordres. Si les parents ne veillent pas au grain, il aura tôt fait de se transformer en véritable dictateur. Il est stupéfiant de constater à quel point certains, bien plus costauds que leur petite sœur, peuvent se montrer brutaux et tyranniques avec elles. Pour la petite sœur, son grand frère est ce qu’elle a de plus cher. Elle lui voue un amour sans bornes. Ne dit-on pas que le premier amant d’une femme c’est son frère ? Dans un remake de ce qui se joue entre sa mère et son père, elle sera à la fois amante et maternante. Oubliant son âge, dans un élan d’autorité, il lui arrivera de dicter sa conduite à celui qu’elle considère comme son héros. Le comble est que ce dernier lui obéira passivement. Cela ne le dérange pas, il connaît la place de chacun.

Partage du haut de l’affiche Avant l’arrivée de sa petite sœur, le petit garçon est la vedette de son père et de sa mère. Notre bonhomme connaît les attentes de ce public inconditionnel et fait de son mieux pour être à leur hauteur. L’arrivée de sa petite sœur va bouleverser sa vie. Une bonne part de l’attention exclusive qui lui était accordée, va maintenant profiter à ce petit être dont il ne comprend pas encore la relation qui les lie. Pour lui, la petite sœur est


Parents disparaître, c’est dans l’autre que le grand frère et la petite sœur retrouvent le parent de sexe opposé.

« Le frère vit une relation avec sa petite sœur comme celle d’un père avec sa fille, car il y a une certaine attirance sexuelle qui s’entremêle. Cette adoration que peut avoir la sœur pour son frère est tout aussi représentative que celle d’une enfant envers son père. Elle veut suivre ses pas et le séduire ».- Sigmund Freud

un intrus venu lui voler une part de l’amour parental. Ce sentiment de perte sera à la base de sa relation avec une cadette qui va se battre fort pour se faire une place et s’imposer sur la scène familiale. Certains aînés réussissent à transformer celles qu’ils considéraient une ennemi en une alliée et une complice, allant jusqu’à, au besoin, former un syndicat contre les parents. D’autres chercheront toute leur vie à éliminer celles venues leur faire de l’ombre.

Pénétré de mon importance dès l’âge de cinq ans, j’abusais bientôt de mes droits. Je devins immédiatement un tyran pour la plus petite de mes sœurs. Chaque fois qu’il lui arrivait de se plaindre, elle recevait une réponse invariable : « n’est-ce pas ton frère ? Quelle chance pour toi d’avoir un frère ! Que Dieu te le garde ! Ne pleure plus, va l’embrasser. » Grâce à ce procédé, elle avait fini par croire inséparable la formule « que Dieu te le garde » du nom de frère et il était touchant de l’entendre dire à ma mère en pleurant : -« c’est mon frère, que Dieu me le garde, qui a mangé ma part de viande » -« mon frère, que Dieu me le garde, a déchiré mon foulard ». Mouloud Feraoun « Le fils du pauvre » Haine d’un jour, amour toujours C’est en l'initiant à ses jeux que, petit à petit, le grand frère va tisser des liens avec sa petite sœur. En plus de trouver en elle un excellent partenaire, il va pouvoir exercer son autorité sur elle. Bien que prête à tout pour gagner son cœur, il arrive à la petite d'affirmer sa personnalité en lui tenant tête. N’ayant pas la force physique de son frère, la chipie ne ratera aucune occasion de le narguer ou de le chahuter pour attirer son attention.

48

Au jeu des rivalités, chacun possède ses propres armes pour défendre et conserver sa place. Dans cette logique du « c’est lui ou moi, il n’y a pas de place pour les deux », la jalousie n’est pas l’exclusivité de l’aîné. Son statut de pionnier dans l’expérience scolaire ou sociale lui est très envié par sa petite sœur. Quand viendra son tour de les vivre, elle s’acharnera à l’égaler, voire le dépasser pour s’accaparer l’attention des parents.

Tous les parents veulent que leurs enfants s’entendent bien entre eux et qu’ils développent des liens durables. Il est donc de leur devoir et de leur responsabilité de veiller à ce que les relations entre grand frère et petite sœur respectent les valeurs fondamentales de notre société : le respect de l’autre, l’altruisme, la générosité sans oublier, bien entendu, le tabou de l’inceste. Quelle que soit la relation, un grand frère et une petite sœur sont un beau cadeau de la vie, à condition de savoir l'apprécier à sa juste valeur ! n Fatma BENMOSBAH

Et c’est de la façon dont ces derniers s’y prennent avec leurs enfants que la relation entre les petits est façonnée. S’ils sont attentifs à ne pas cultiver l'iniquité et le favoritisme ou à ne pas ‘parentaliser’ l’un des enfants, la tension entre le grand frère et la petite sœur devrait normalement tomber à l'adolescence. A l'âge des copains, des premières amours et des premières confidences, chacun de son côté avance à petit pas dans la vie sociale, apprenant à s'intéresser et à aimer ailleurs. Paradoxalement à cette nouvelle autonomie, un grand rapprochement s'opère entre le grand frère et la petite sœur. Il la protège, elle le couve. Les rôles sont maintenant partagés et sauf exception, les liens devraient se consolider chaque jour un peu plus. A l'âge adulte, quand chacun a fondé sa propre famille, le grand frère et la petite sœur continuent à s'apporter la sécurité affective nécessaire pour se sentir enraciné dans un environnement propre. En se fréquentant régulièrement et en s'entraidant, ils réussissent à perpétuer les valeurs familiales. Bien plus tard, quand les parents sont appelés à 49


Couple

Une vie de couple sans enfants est-elle une vie de couple ratée ? Pas si sûr si on réussit à trouver le bonheur ailleurs que dans l’enfantement Pendant des années, Souad et Ridha ont vécu un calvaire qui, n’eut été la force du lien qui les unit, aurait pu mener leur couple à la dérive. Cela fait plus de vingt ans qu’ils sont mariés. Ils n’ont pas d’enfants. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, car loin d’être l‘affaire d’un partenaire ou de l’autre, l’infertilité est avant tout un problème de couple. La souffrance est aujourd’hui exacerbée par la place qu’occupe l’enfant. Symbole de la réussite du couple, quand il n’arrive pas, cette souffrance est alors ressentie par certains comme une véritable blessure narcissique, une atteinte à l’intégrité physique, sociale et culturelle.

Quand les rires et les pleurs des enfants ne remplissent pas une maison 50

Stérilité et culpabilité Vécue comme une malédiction ou un handicap, la stérilité s’accompagne souvent d’un sentiment d’exclusion et de rejet. Comme la plupart des couples dans nos sociétés, S. et R. ont durement ressenti l’impact de leur incapacité à procréer. C’est surtout S. qui en a été le plus frappée. Dans le monde entier, on pense souvent, à tort, que les femmes souffrent plus de ne pouvoir donner la vie à une enfant. Cela découle de cette croyance qu’elles portent toutes en elles un désir puissant d’enfanter. Rien n’est plus faux ! Toutes les femmes n’ont pas forcément envie d’être mères. 51


Couple Souvent considérée comme une question surtout féminine, l’infertilité touche également les hommes. R. a vécu tout aussi douloureusement cette stérilité ! Plus grave encore, pour lui elle rimait avec manque de virilité parce que la « machine » ne fonctionne pas ! Face à une société dont la pression est souvent pesante, il était malheureux de ne pas pouvoir assurer la transmission familiale. Il avait été jusqu’à se sentir une dette vis-à-vis de son père car ils n’ont pu lui donner un petit-enfant qui perpétuerait son nom et son prénom.

La stérilité n’est pas un problème exclusivement féminin et dans 40% des cas, l’homme en est à l’origine. Il arrive aussi que les deux membres d’un couple ne soient pas stériles - chacun pourrait avoir des enfants avec un autre partenaire, mais qu’ensemble, ce ne soit pas possible. On parle alors de stérilité de couple. Rapports programmés versus orgasme spontané Durant les années où S. et R. ont fait de l’arrivée d’un enfant une priorité, leur sexualité s’est transformée en un parcours du combattant. L’astreinte aux relevés de température quotidiens, la vérification de l’état des spermatozoïdes et des ovocytes et l’attente de l’ovulation, ne laissaient plus de place à la spontanéité et à la recherche du plaisir. Le couple avait désinvesti cette relation où les rapports étaient programmés parce que la procréation en était devenue le seul objectif. En plus de la souffrance partagée avec son époux, S. se sentait pénalisée par les hormones qui avaient entraîné une prise de poids et les examens qui lui laissaient des tra-

ces sur le corps. Elle avait du mal à se sentir au top de sa séduction dans de telles conditions. Cette perte de confiance en soi était exacerbée par l’angoisse à l’idée que R. puisse lui en vouloir de lui faire subir tant d’examens. Si R. s'y prêtait avec bonne volonté, cela n’a pas empêché le désir de s'émousser et le plaisir à faire l'amour de s'amenuiser.

L’infertilité est définie par l’Organisation mondiale de la santé comme étant l’incapacité d’un couple à procréer ou à mener une grossesse à terme au bout d’une année ou plus de rapports sexuels réguliers non protégés. A l’échelle de la planète, plus de 80 millions de personnes, soit entre 8 et 12% de la totalité des couples sont infertiles ou l’ont été.

Problèmes d’infertilité du couple ou problèmes dans le couple ? Lorsqu’après plusieurs années d’essais infructueux pour avoir un enfant, le gynécologue avait émis le diagnostic de stérilité, «ce résultat a résonné comme un glas à nos oreilles». Autrefois, l’infertilité entraînait souvent la répudiation de la femme. C’est de moins en moins le cas aujourd’hui. Mais l’infertilité a failli mener S. et R. à s’éloigner. S’ils n’ont pas divorcé, c’est parce que leur union était solide. Avoir du mal à avoir un bébé fait souvent ressurgir des problèmes que certains couples ont laissés de côté. L'homme et la femme se disent que faire un enfant va arranger certaines choses dans leur couple, mais bien souvent, ils se trompent ». La crise, si elle n'est souvent que passagère, est inévitable pour un couple confronté à l’infertilité. Parce qu’en plus de la culpabilité, la personne dans l’impossibilité d’enfanter, a honte de ne pouvoir offrir à son partenaire, la vie de famille dans laquelle tous les deux s’étaient projetés. L'infertilité est une épreuve difficile d'un point de vue physique, physiologique, mais aussi psychique. Le plus important, c’est de parler, de dialoguer. C’est à deux, ensemble et unis que S. et R. ont affronté cette crise Sentant le danger menacer leur couple, S. et R. ont décidé de changer de cap. Après un long travail de deuil de leur fécondité, ils ont préféré mettre leur énergie dans l’exploitation de leurs richesses intérieures. Cela leur a permis de rebondir après des années passées à se battre contre le destin. Maintenant qu’ils ont renoué avec un autre sentiment de vie, ils peuvent témoigner qu’une vie sans enfant n’est pas forcément une vie ratée. Leur couple a une existence riche et épanouie. S’il est vrai que le bonheur que donnent les enfants n’a pas son égal, les neveux et les nièces ne sont pas en reste. Et puis, l’adoption existe. Elle permet aux parents sans enfants de prodiguer du bonheur aux enfants sans parents ! n Fatma Benmosbah

52

53


DĂŠco

TRamadanesques a b l e s

By Zak Design

54


Mediterraneo corbeille Fruits 100Dt Alessi - Elements

Ba - rock coupe inox Brel verte 150Dt Alessi - Elements

Marli Porte-Fruits acier 90Dt Alessi - Elements Girotondo corbeilles GM 80Dt Alessi - Elements

L'h e u r e du Thé By El Hanout

Coupes nettes Plexi, acier et inox …

Marli corbeille fruits Blanc 90Dt Alessi - Elements

Des corbeilles très design.

Vintage corbeille Fruits acier 35Dt Guzzini - Elements

Porte-douceurs super star 210Dt Alessi - Elements

Coupe rouge Brel 100Dt Alessi - Elements

56

La Rosa porte-friots acier rose 100Dt Alessi - Elements


Culture

Ramadan 2009 Que vous présentent les chaînes tunisiennes?

Festival de

La Médina Un avant-goût du programme

V

oici le mois de ramadan qui se rapproche avec ses soirées inoubliables. Les veillées ramadanesques riment avec le Festival de la Médina dont la 27ème édition aura lieu du 22 août au 17 septembre 2009.

Durant cette période, les spectacles se passeront principalement au théâtre municipal, au palais Kheireddine, à l’espace Bir Lahjar et au Mondial. D’emblé, cela indique qu’a son habitude, le programme sera entre musique, théâtre et cinéma. Le Festival de la Médina sera fidèle à sa vocation dans les styles musicaux recherchés et les artistes de qualité qu’il invite. Au plaisir des amoureux de l’art et ses fidèles pendant le mois saint, le programme du Festival de la Médina promet d’être aussi varié qu’attractif. Côté musique, on annonce déjà les tunisiennes Cyrine Ben Moussa et Najet Ataya, la marocaine Aicha Radhwan, le syrien Nour Mhanna, le Jazz man Yadh Elyes et le flûtiste sudafricain Kellerman. Côté théâtre, ceux qui ont raté « Made in Tunisia », le one man show de Lotfi Ebdelli, pendant sa

58

tournée estivale, peuvent se rattraper puisqu’il sera également programmé. L’IFC sera partenaire pour le programme de quelques soirées. Il s’agit, entre autres, du concert de l’auteur compositeur interprète franco-tunisienne Nawel Ben Kraiem qui aura lieu le 8 septembre 2009 au palais Kheireddine, de deux soirées cinéma consacrées aux films d’animation : Les triplettes de Belleville du français Sylvain Chomet et l’Ambouba de la tunisienne Nadia Raïs, un film qui sera, par ailleurs, dans la sélection du festival des films du monde à Montréal. Il y’aura dans le même programme un ciné-concert intitulé « Paris qui dort », le 28 août au théâtre municipal. C’est dans cet esprit que le ramadan 1430/2009 ornera ses nuits. L’esprit et les couleurs du Festival de la Médina ! Narjes

Pas de surprises sur Tunis 7 et Tunisie 21 La chaine nationale s’est bien préparée pour ce ramadan mais sa programmation ne contient pas de surprises. Tunis 7 diffusera, comme prévu, la cinquième saison de la sitcom « Chouffli hall » juste après la rupture du jeune et les chansons religieuses. En termes de planning, elle sera présentée entre 19h.30 et 20h.00. Juste après le journal de 20h, le fameux Maktoub dans sa deuxième saison sera diffusé avec ses héros et ses nouvelles stars qui sont Maram Ben Aziza (mannequin de notre couverture) Hend Sabri, Mohamed Idriss, Pascal Mechaaleni et Dalila Meftahi et l’animatrice Baya Zardi. Le reste de la soirée sera animée par un feuilleton égyptien, et des variétés ramadanesques. Sur Tunis 21, vous aurez rendez-vous avec deux feuilletons tunisiens de 15 épisodes chacun. Le premier est « Achek Al Sarab » qui raconte l’histoire d’un artiste trouvant des obstacles et des difficultés dans la période des années 90. La deuxième partie du Ramadan sera consacrée au feuilleton « Akfass Bila Touyour », réalisé par Ezzedine Harbaoui et produit par Selma Baccar. Il traite plusieurs problèmes sociaux tels que la migration, la corruption, la drogue. Nessma TV importe plus qu’elle produit La chaine privée, Nessma TV présente, durant ce Ramadan, deux feuilletons en exclusivité. Le premier est « Bab El Hara 4 » qui fait partie du top 10 des séries les plus vues au monde. Le second est la nouvelle production de Chawki El Mejri, « Houdou Nessbi » qui raconte le militantisme des journalistes arabes et étrangers après l’invasion de l’Irak. La direction de Nessma prévoit le succès de ce nouveau feuilleton grâce à la réputation de son réalisateur et la large médiatisation du tournage. Un autre feuilleton, Al Ijtyah, du même réalisateur, sera diffusé dans cette grille ramadanesque. Cette œuvre a reçu un Emmy Award en 2008 mais a été interdite de diffusion dans plusieurs pays arabes.   Une autre petite surprise est réservée au Ramadan. Il s’agit d’une humoristique parodie de Zoro, « Zorroh », produit

par Nessma. Nous voyons déjà les affichages urbains et les spots télévisés. L’un des héros est le tunisien Lotfi Abdelli connu par son humour irrésistible. Concernant Ness Nessma, la chaine a décidé de faire de ce talk show un rendez-vous quotidien en limitant la durée de l’émission à 55 minutes. Mais le plus grand évènement est l’émission « Qui veut gagner des millions » qui sera diffusé cinq fois par semaine avec 500.000 euros en jeu, chaque jour. Hannibal TV présente Prison Brika Toute l’équipe d’Hannibal était présente avec en plus les comédiens des feuilletons produits par la chaîne. Les interventions de l’équipe d’Hannibal ont été focalisées sur deux productions, la sitcom « Prison Brika » et le feuilleton de 15 épisodes « Njoum Ellil ». La grande surprise sur laquelle mise Hannibal TV dans la concurrence est, sans aucun doute, Prison Brika. Filmé avec des techniques cinématographiques, le sitcom promet beaucoup de suspenses, d’humours et de tragédies. Entre le vrai « Prison Break » et « Lost », les jeunes comédiens et surtout comédiennes font une parodie totalement ironique en gardant le timbre tunisien qui influence visiblement les évènements. Des nouvelles figures, dont la plus part belles et extrêmement charmantes, feront la surprise de ce ramadan. A en croire le jeune scénariste de la série, les spectateurs vont en voir de toutes les couleurs avec Brika, l’héroïne de cette parodie. Le rôle principal « Brika » est jouée par la jeune Mouna  Nsiri (mannequin de formation) qui entame, pour la première fois, la carrière d’une actrice. Belle, charmante et d’une grande élégance, elle nous a donné une idée sur son rôle  à Prison Brika. 59


Culture

Lecture Top 4 des meilleures ventes de livres

avec la collaboration de la librairie El Kitab

Moon walk

MICHAEL JACKSON a écrit ce livre en 1988. Il avait 28 ans. Réédité aujourd’hui, au lendemain de la disparition de cette vedette planétaire. Son enfance à la fois douloureuse et pleine de gaieté, le succès fulgurant, ses maîtres – en particulier James Brown, ses amis - Quincy Jones, Fred Astaire, Marlon Brando, Katharine Hepburn et Diana Ross, qu’il aima tant… Il nous livre les secrets de son inspiration, son perfectionnisme, son besoin de tout contrôler, sa peur des foules en délire. Il réfute certaines folles rumeurs qui ont couru sur lui, et réaffirme sa fidélité à l’enfance – son public préféré – sans la moindre ambiguïté. Il devinait les pièges de la célébrité, il disait qu’il se sentait vieux, il avait commencé si tôt… On a l’impression, en le lisant, qu’une menace, déjà, planait sur lui à l’époque. Comme si Michael Jackson, entre les lignes, connaissait déjà son destin.

Le voyage d'hiver

« Il n’y a pas d’échec amoureux. »Amélie Nothomb Amélie poursuit avec humour et auto-dérision l’inventaire des personnages « extraordinaires » qui hantent ses romans.

Le premier jour

Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce qu’on croit savoir de la naissance du monde. Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre. Les romans de Marc Levy sont traduits en 41 langues et se sont vendus à plus de 17 millions d’exemplaires à travers le monde. Le premier jour est son neuvième roman.

60

En résumé : Un roman français

Fréderic Beigbeder Rencontre avec l’auteur à l’occasion de la sortie de son livre «Un roman français» (Grasset). Cela pourrait commencer ainsi : « Je venais d’apprendre que mon frère était promu chevalier de la Légion d’Honneur, quand ma garde à vue commença ». Ou ainsi : « Je ne me souviens pas de mon enfance ». Mais en fait ce serait le même livre : celui de la mémoire et de l’enfance retrouvée, un Du côté de Guethary dans l’été inachevé de la côte basque où les parents de Frédéric se rencontrèrent, mais aussi le passage à l’âge d’homme, la mue d’un gamin immature en adulte pacifié.


Confession intime

Il

m'a quittée la

veille de notre

mariage

C’est une histoire d’amour qui commence par une erreur. Comme un signe… Parfois, l’amour vous frappe de plein fouet sans que vous n’ayez rien demandé et vous happe dans un tourbillon de couleurs et de paillettes. Fatma a voulu croire, elle aussi, à cette vie qui, brusquement, grâce à un homme, lui promettait plein de bonheur. Amour devait rimer avec toujours, mais il a rimé avec souffrance et désillusion…

N

ous avons fait connaissance par téléphone. Pendant trois mois, il m’a appelée tous les jours. Il m’aimait déjà. Puis on a décidé de se rencontrer. Ce jour-là, je ne l’ai pas trouvé beau. Il a tout de suite dit que j’étais la fille de ses rêves, mais lui n’était pas l’homme de mes rêves. Cependant, étant d’une nature réfléchie, je me suis dit qu’il était injuste de ma part de me baser sur des données physiques uniquement, et puis cela me plaisait qu’il soit “oueld Ayla”. Il a senti que mes sentiments n’étaient pas aussi forts que les siens. Très vite, ses amis m’ont dit qu’il était follement amoureux de moi. Je vivais à Bizerte et lui à Tunis, mais nous ne sentions pas la distance. C’était lui qui, le matin, me réveillait en m’appelant. Il m’accompagnait à mon travail. Il était là, tout le temps… Mes amies étaient émerveillées, elles trouvaient que notre histoire ressemblait à un conte de fée. Peu à peu, je me suis mise à l’aimer. Sa tendresse, sa présence m’ont enveloppée, à un point tel que vivre sans lui, sans l’entendre, sans le voir aurait été insoutenable. Je connaissais enfin l’amour, et sa fièvre, et sa fougue… Ridha est devenu mon bébé. Je le traitais d’une manière 62

Au bout de trois ans, j’étais follement amoureuse. Il n’y avait que dans le creux de son épaule que je trouvais ma vraie place, que les choses prenaient un sens.

toute maternelle ; j’étais entière dans mon amour et mes sentiments. Lui seul m’intéressait. A l’époque, il n’avait pas une très bonne situation. Cela ne me gênait pas : j’avais pour habitude de toujours me prendre en charge et de ne rien attendre des autres. De Ridha, je n’attendais que de l’amour, des balades au bord de la mer, de passer ensemble de belles journées empreintes de douceur. Au bout de trois ans, j’étais follement amoureuse. Il n’y avait que dans le creux de son épaule que je trouvais ma vraie place, que les choses prenaient un sens. Je ne me reconnaissais pas ; j’ai même eu très peur à certains moments parce que Ridha avait pris toute la place dans ma vie. Comme je savais qu’il avait des problèmes d’argent - il était en période de stage rémunéré - je ne lui proposais jamais de venir à Bizerte; j’ai pris l’habitude de descendre tous les week-ends à Tunis. Ces deux jours étaient ma bouffée d’oxygène. Nous nous promenions dans la ville tranquille. Comme je ne voulais pas le mettre mal à l’aise, je préférais que nous marchions plutôt que de prendre un café qu’il aurait dû payer. Puis j’ai rencontré sa famille. J’ai vécu des moments forts avec elle ; les anniversaires, les fêtes… Son grand frère était très influent de par sa situation sociale. Travaillant dans les cercles du pouvoir, il connaissait tout le monde et était très respecté de tous. La mère de Ridha quant à elle représentait la mère que je n’avais jamais eue ; je voulais devenir sa fille et l’aimer. Tout se passait merveilleusement bien. Pour Ridha, les choses ont commencé à s’améliorer professionnellement. Son frère l’a aidé à se placer et bientôt, je n’ai plus eu besoin de lui dire que sa situation évoluerait et qu’il fallait faire confiance à la vie. Très vite, il a connu une ascension spectaculaire, son salaire a été multiplié par douze. Sa mère nous a laissé son appartement. Elle avait choisi de vivre dans un autre quartier. Moi j’aurais préféré qu’on fasse notre petit bout de chemin à nous sans les autres ; qu’on choisisse ensemble un petit chez nous qui nous plairait ; même petit, même modeste, mais qui nous plairait. Nos projets prenaient forme ; le mariage, l’appartement,… Ma famille l’a invité plusieurs fois. Il a souvent assisté aux tables rondes, conférences que j’animais ; je sentais qu’il était fier et qu’il voulait tout connaître de moi. La date du mariage était fixée au 23 août. Un mois avant, Ridha a eu un accident. Résultat : fracture du bras. Quand il m’a appelée de la clinique pour m’en informer, j’ai bien senti que ma place était près de lui, mais mes obligations professionnelles me retenaient à Casa. Il m’a dit que sa famille était présente, et qu’il était très entouré. Mes impératifs me retenaient à Casa, mais je l’appelais sans cesse pour

Je me souviens que quand Ridha a appelé, je tenais le caftan dans une main et le téléphone dans l’autre. Le choc de la nouvelle m’a fait chavirer. J’ignorais jusqu’à ce jour, qu’on pouvait passer du bonheur suprême à la souffrance la plus profonde… avoir de ses nouvelles. Vis-à-vis de mon administration, je 63


Confession intime n’avais pas de motif valable pour m’absenter : Ridha était à la clinique, certes, mais il n’était pas encore mon mari… Deux jours avant que je ne puisse me libérer, lors d’une conférence de presse rediffusée partiellement à la télévision, lui et sa famille m’ont vue rire avec une collègue. Est-ce ça qui leur a fait mal ? Ou est-ce le fait que je ne sois pas allée le voir ? Vendredi, il m’a appelée. Fou amoureux, comme d’accoutumée. Une belle vie nous attendait. Elle devait commencer le 23 août. Mes frères et sœurs qui vivent en France étaient invités au mariage, et aux fiançailles qui les précédaient : ils étaient là d’ailleurs quand la chose s’est produite… La chose, c’est cet appel, l’après-midi du mercredi 23 juillet. Une après-midi qui n’avait rien de monstrueux, une après-midi comme les autres, à la différence près que j’étais venue récupérer chez la couturière ma dernière tenue de mariage enfin prête. Je me souviens que quand Ridha a appelé, je tenais le caftan dans une main et le téléphone dans l’autre. Le choc de la nouvelle m’a fait chavirer. J’ignorais jusqu’à ce jour, qu’on pouvait passer du bonheur suprême à la souffrance la plus profonde… Il a dit : “Je n’ai pas une bonne nouvelle”. Il ne voulait pas m’en parler de cette manière, au téléphone, mais moi j’étais inquiète, et je voulais savoir, et j’avais peur, et mal, déjà. J’ai dit : “Si tu m’aimes vraiment, dis-le moi.” J’avais des soupçons terribles d’un coup ; je ne sais pas comment j’ai pu articuler ces mots : “Est-ce que ta famille ne veut pas de moi ?”. Il a dit oui, puis tout s’est écroulé. Terrible, la sensation de détresse, d’abandon, de rejet, comme un vide immense, injuste, comme si brusquement la vie me retirait tout. Son grand frère ne voulait pas de moi, il ne voulait pas “d’une journaliste”. Sa famille avait décidé que nous ne nous verrions plus, que notre relation n’existerait plus à partir de ce moment. J’avais dépensé des millions pour notre mariage, nous avions décoré la maison, ma famille était venue de France pour notre mariage. Mon père était le plus heureux des hommes ; il avait tout mis en œuvre pour que le mariage de sa benjamine soit le plus réussi. Mais rien. Tout devait s’arrêter, être interrompu. Comme si les autres pouvaient venir et mettre un point final à une histoire qui ne les concernait pas. Le plus dur, ce n’est pas d’avoir renoncé à Ridha, mais au rêve que j’ai bâti avec lui.

Il a dit à ma sœur que les choses avaient changé, que c’était sa famille qui n’avait pas voulu de moi. “Moush Maktoub!”. 64

Je me suis ressaisie au bout de quelques semaines. Je me disais que les choses ne pouvaient pas, logiquement, se passer de cette manière. Sans doute se produirait-il un sursaut de son côté… Juillet, août, septembre puis octobre… J’ai commencé à lui envoyer des messages qui lui disaient mon amour pour lui, toujours aussi grand, qui ne partirait pas. Je le bipais avec mon téléphone, puis lui s’est mis à me répondre de la même manière, mais nous ne parlions pas. J’étais terrifiée à l’idée de l’appeler. J’ai demandé à ma sœur avec qui il avait toujours eu de bons rapports de le faire à ma place. Elle l’a trouvé poli, froid, arrogant. Il avait d’importantes responsabilités professionnelles, il côtoyait des personnalités. Finie la période où prendre un café était gênant pour lui. Maintenant il avait, semble-til, décidé de changer de monde, de fréquentations. Il me reniait moi aussi. Il a dit à ma sœur que les choses avaient changé, que c’était sa famille qui n’avait pas voulu de moi. “Moush Maktoub!”. J’ai décidé de le rappeler moi-même. Je l’ai trouvé changé ; j’ai tout de suite compris que ce n’était pas l’homme que j’avais aimé. Il me parlait d’un ton détaché, semblait oublier qu’il parlait à la femme qu’il avait aimée et avec qui il avait projeté de faire sa vie. Il a dit encore : “ Moush Maktoub!”, et pour lui tout semblait se résumer dans ces mots. Quand je lui ai demandé s’il envisageait qu’on puisse reprendre, il m’a annoncé qu’il était déjà avec quelqu’un d’autre : avec une amie de sa sœur. Sa sœur que je connaissais, avec qui j’étais sortie, j’avais parlé, déjeuné, ri !! Le choc a été très dur. Une fois de plus, je me suis sentie trahie. Malgré tout, malgré la peine, la douleur, la trahison, malgré tout, j’espère que Ridha reviendra. Il a été mon premier amour ; je pense qu’il en sera le dernier. Je me marierais peut-être un jour, mais je sais que si je le fais, ce sera uniquement pour des raisons d’ordre social. On n’oublie pas les rêves que le cœur a bâtis… . n

Vous avez une histoire à nous confier ? Un témoignage que vous voulez partagez avec les lectrices de Femmes de Tunisie ? Contacter nous par email sur confessions-intimes@femmesdetunisie.com Nous garantissons votre anonymat et vous recevons dans nos locaux pour recueillir votre témoignage


Mode Test

Êtes-vous prête à

changer de vie

Quelques fois le quotidien nous pèse à tel point que l’on on a une envie irrépressible de tout plaquer. Est-ce que vous êtes prête à lever l’ancre et à voguer vers de nouveaux horizons ou préférez-vous vous évader en rêvant à cette autre vie ? Pour savoir si vous êtes prête à prendre un passeport et vivre une nouvelle aventure, faites le test ! 1/8 Au boulot, assise devant votre ordinateur, il vous arrive de vouloir : A Tout envoyer valdinguer : ces dossiers, ces réunions, ces collègues, vous en avez par-dessus la tête B Prendre une année sabbatique et vous inscrire à des cours de théâtre, votre rêve d’enfant C Que le temps passe plus vite 2/8 Pour vous, dans la vie, il faut : A Profiter de chaque instant et faire ce dont on a envie C Se contenter de ce que l’on a B Faire des projets

3/8 Votre belle-sœur vous annonce qu’elle quitte son boulot pour monter un gîte, à la campagne. Vous : B L’enviez, quelle chanceuse, elle suit ses rêves C Lui demandez si elle a perdu la tête, on ne quitte pas un poste en or comme celui-là A Lui demandez si elle a besoin d’une associée

6/8 Jeudi soir. Votre petit ami vous propose de partir à New York ce week-end : C Le décalage horaire, le long trajet, tous ces désagréments pour deux petits jours ! A Ni une ni deux, vous voilà en train de préparer votre valise B Ravie, vous lui signalez toutefois qu’il aurait pu vous avertir avant, histoire de vous organiser avant de partir

4/8 Votre couple bat de l’aile. Vous n’êtes plus heureuse. Vous : A Quittez votre compagnon, cela ne peut plus durer C Restez et laissez faire le temps B Essayez de recoller les morceaux

7/8 Si vous deviez partir vivre à l’étranger, qu’est ce qui vous manquerait le plus ? C Vous n’avez aucunement l’intention de partir vire à l’étranger. Vous êtes bien chez vous. A Pas grand-chose, vous êtes bien partout. Vous savez vous adapter. B La famille, les amis, vos proches, mais avec tous les moyens de communication, cela devrait aller.

5/8 Votre mère, la soixantaine, décide de se mettre au roller : A Cela ne vous étonne pas, cette idée lui trotte dans la tête depuis des années C Quelle drôle d’idée, ça n’est vraiment plus de son âge ! B Bonne idée, vous aimeriez avoir son entrain plus tard

8/8 Aujourd’hui, êtes- vous devenue celle dont vous rêviez, petite ? C Aucune idée, vos rêves de jeunesse sont loin derrière vous et plus d’actualité A Non, vous en êtes loin, il est donc temps de rectifier le tir B Pas tout à fait, il y a des désirs inassouvis 67


Mode Test Max de A Vous êtes prête pour le grand saut. Vous n’attendez d’ailleurs que ça. Si on vous proposait de partir tout de suite, de quitter votre vie actuelle, vous prendriez votre billet immédiatement. Vous en avez besoin car votre quotidien et ses petits désagréments, ainsi que toutes vos habitudes vous pèsent. Pour vous, il faut profiter de la vie et ne pas s’installer dans une routine qui nuit à votre épanouissement. Dotée de courage et de volonté, vous êtes prête pour un nouveau départ. Cela ne vous effraie pas. Au contraire, vous êtes partante pour suivre vos envies et fuir les soucis et la monotonie.

APPEL D’OFFRE NATIONAL N°41/2009 La société Nationale des Télécommunications « Tunisie Télécom » lance un appel d'offres national N° 41/ 2009 pour le nettoyage des bâtiments relevant de la direction régionale de Sfax.

Changer de vie, vous en avez déjà rêvé. L’idée vous trotte encore quelque fois dans la tête. Mais pour le moment, votre vie vous convient parfaitement. Votre envie de changement doit être motivée par un ras-le-bol, une situation irrémédiable. Vous n’êtes pas du genre à partir sur un coup de tête. D’ailleurs, réfléchie, pour vous la fuite ne résout pas les problèmes. Partir, tout plaquer n’est pas une solution. Vous préférez prendre une à une les contraintes de votre vie et les régler. Vous savez prendre des risques, mais calculés. En revanche, si un beau jour votre vie amoureuse, professionnelle, votre environnement social ne vous correspond plus, vous saurez prendre la bonne décision et envisager un changement.

TUNISIE TELECOM A NE PAS OUVRIR Appel d’offres N°41/2009 Direction régionale de Sfax Avenue 7 Novembre, Sfax Jadida

Le présent appel d'offres est adressé aux sociétés de nettoyage autorisées par le ministère de la santé publique. Les sociétés intéressées par le présent appel d'offres peuvent prendre possession du cahier des charges auprès de la Direction régionale de Sfax Avenue 7 Novembre Sfax Jadida contre versement d'un montant de (50) cinquante dinars non remboursable au CCP 292900.

Max de B Sous certaines conditions

Les offres doivent parvenir sous pli fermé, par voie postale recommandé ou par Rapide Post à l'adresse suivante:

L'offre préparée par le soumissionnaire doit être obligatoirement constituée : - De cautionnement provisoire dedeux mille cinq cent dinars 2500 DT, - Des documents administratifs exigés par le cahier des charges, - Offre technique: enveloppe «A», - Offre financière: enveloppe «B».

La date limite de réception des offres est fixée pour le 14 Aoûtt 2009 et ce au plus tard à 14.00 (Heures de bureau), la date et le numéro d’enregistrement sur le registre du bureau d’ordre et de Tunisie Télécom (Direction régionale de Sfax) faisant foi. La validité des offres est fixée à 90 jours et ce conformément au cahier des charges

Salon Professionnel International de l'Industrie ALGER INDUSTRIES Alger/ Algérie Du 18 au 21 octobre 2009 Pour y participer, inscrivez-vous avant le 1er septembre 2009

Max de C Ce n’est pas au programme ! Bien ancrée dans votre vie, ce n’est pas demain la veille que vous plaquerez tout. Rien que l’idée d’y penser vous donne de l’eczéma. La routine vous rassure. Vous êtes tellement bien installée dans votre quotidien que vous en oubliez vos rêves. Votre vie amoureuse, professionnelle vous conviennent. Et quand bien même vous rencontreriez des problèmes dans votre couple ou dans votre travail, vous vous en contenteriez. Vous n’êtes pas une aventurière. Vous préférez vous satisfaire de ce que vous avez. N’hésitez pas à faire des projets, osez révéler vos envies, prenez des initiatives, ça sera un bon début de changement.

68

Contact : Direction centrale de la promotion Maisons de l’exportateur, Centre Urbain Nord – BP 225 1080 Tunis Cedex

Tél : 71 234 200 / Fax : 71 237 325

abasti@cepex.nat.tn

69


Abonnez-vous BULLETIN D’ABONNEMENT à retourner accompagné de votre règlement à :

Femmes de Tunisie - Immeuble Comète- 1er étage, Avenue Hédi Karray, Centre Urbain Nord,1082 Tunis Je m’abonne à «Femmes de Tunisie» pour un an (12 numéros), y compris les suppléments au prix de 30 dinars. Je joins mon règlement à l’ordre de Femmes de Tunisie par Chèque bancaire : Nom : ..............................................................

Espèce : Prénom : ........................................................................................................

Email : ............................................................................................................................................................................................. Adresse : ........................................................................................................................................................................................ Code postal :...................................................

Ville : ...............................................................................................................

Tél. : . ................................................................

Signature :


Cuisine

Conchiglioni au pesto

Salade de Lumaconi aux fruits de mer

Préparation Cuisson

Préparation Cuisson

10 mn 10 mn

10 mn 10 mn

Pour 4 personnes

Pour 4 personnes • 350 g de Conchiglioni La Rose Blanche

• 10 cl d’huile d’olive extra vierge

• 350 g de Lumaconi La Rose Blanche

• 1 petit oignon pelé, quelques radis

• 100 g de feuilles de basilic

• 1 gousse d’ail

• 500 g de mélange de fruits de mer

• Des copeaux de parmesan (facultatif)

• 50 g de pignons

• Sel et poivre

décortiqués et ébouillantés.

• 1 c. à s. de coriandre fraîche ciselée

• 50 g de parmesan

• 50 g d’olives noires dénoyautées rincées

• 4 c. à s. d’huile d’olive extra vierge

1. Râper finement le parmesan. 2. Ecraser au pilon dans un mortier (mehrès) ou mixer au robot le parmesan,

• 2 tomates, 1 citron

• Sel et poivre

• 1 poivron vert

les pignons, l’ail puis le basilic jusqu’à obtenir une pâte homogène. 3. Transférer la pâte dans un saladier puis incorporer l’huile d’olive petit à petit. 4. Cuire les Conchiglioni al dente (10mn) dans un grand volume d’eau bouillante salée, en prenant soin de les remuer délicatement pendant la cuisson. 5. Egoutter les Conchiglioni et mélanger-les au pesto. Déguster aussitôt.

1. Cuire les Lumaconi al dente (10mn) dans un grand volume d’eau bouillante

L’astuce de la Rose Blanche Pour conserver le pesto, vous pouvez le mettre dans un récipient fermant hermétiquement en le couvrant d’un filet d’huile d’olive. Se conserve 72h au réfrigérateur.

Rigatoni sauce crevettes au safran Préparation Cuisson

10 mn 20 mn

Pour 4 personnes • 350 g de Rigatoni La Rose Blanche

• 1 petit oignon pelé et émincé

• 500 g de crevettes (chevrettes)

• 2 gousses d’ail pelées et écrasées

• 50 cl de crème fraiche épaisse

• 1 c. à s. de coriandre fraîche ciselée

• ½ c. à. c. de filament de safran

• Sel et poivre du moulin

• 1 c. à s. d’huile d’olive 1. Faire tremper les filaments de safran dans 2 c. à. S d’eau chaude pendant 10 mn. Chauffer l’huile dans une poêle et y faire revenir les oignons. Ajouter l’ail et la crème, puis verser l’eau safranée et remuer. Réduire le feu et laisser mijoter 10 mn à découvert, jusqu’à obtenir une sauce épaisse et onctueuse. Ajouter les crevettes décortiquées. Couvrir et laisser cuire 5mn. Saler et poivrer à votre goût. 2. Cuire les Rigatoni al dente (10mn) dans un grand volume d’eau bouillante salée, en prenant soin de les remuer délicatement pendant la cuisson. Egoutter les Rigatoni et les mélanger à la sauce crevettes au safran. Dresser les crevettes et la coriandre ciselée pour le décor. Déguster aussitôt.

L’astuce de la Rose Blanche Vous pouvez remplacer les crevettes par du thon ou du jambon

salée, en prenant soin de les remuer délicatement pendant la cuisson. Les rincer sous l’eau du robinet, les égoutter soigneusement et les réserver dans un saladier avec 2 c. à s. d’huile d’olive. 2. Laver, couper en deux et épépiner les tomates et le poivron. Couper les tomates en lamelles ainsi que les poivrons et l’oignon. 3. Préparer l’assaisonnement : dans un grand saladier, fouetter le jus de citron, le sel, le poivre puis l’huile d’olive et la coriandre. Y ajouter les Lumaconi, L’astuce de la Rose Blanche les fruits de mer, les lamelles de légumes et les radis coupés en quarts. Vous pouvez y ajouter des piments rouges coupés Mélanger le tout délicatement. Décorer avec les olives dénoyautées et les (felfel ber l’aâbid) et remplacer la coriandre par copeaux de parmesan. Déguster aussitôt. du céleri ou du persil. Une petite pointe d’ail très finement écrasé dans la sauce accentue le goût.

La petite histoire des pâtes géantes n Les pâtes géantes sont des pâtes fabriquées à partir de 100% de semoule de blé dur. Leur taille est 3 à 4 fois plus grande que les pâtes classiques. De ce fait elles offrent de nouvelles possibilités de plats cuisinés comme les pâtes farcies, en gratin ou à la poêle. n Les pâtes géantes sont fabriquées avec des moules en bronze, par opposition aux moules en téflon. La spécificité rugueuse conférée aux pâtes, grâce à ces moules, leur donne un aspect blanchâtre qui n'est pas sans rappeler certaines de nos pâtes traditionnelles comme les « nwasser » ou les « hlalem ». En plus, ce caractère rugueux permet aux pâtes de mieux capturer les sauces et les assaisonnements et d'en exalter le goût. n La gamme est déclinée en 3 produits : Rigatoni (un petit canelloni rayé), Lumaconi (un escargot de taille XXL), Conchiglioni (une coquillette 4 fois plus grande que la coquillette basique de La Rose Blanche).


jeux

76

77


horoscope Bélier 21 mars - 19 avril Vous ne serez pas tout à fait vous même, ami Bélier, et vos proches ne sauront pas toujours sur quel pieds danser avec vous. Il leur sera difficile de vous suivre quand vous changerez d’idée ou d’avis du jour au lendemain sans vraiment vous occuper de se qu’en pensent les autres. Si vous êtes en couple, votre conjoint n’appréciera guère cette attitude un brin indifférente, voire cavalière. Si vous continuez sur cette voie attention au retour de baton. On s’éloigne de vous ? ne vous en prenez qu’à vous même. Célibataire, en faisant un peu d’effort, vous ne devriez pas finir ce mois seul. Mais en y mettant du vôtre, bien sur.

Gémaux 21 mai - 21 juin Le domaine relationnel en général ne devrait pas être mauvais, ami Gémeau, même si ce sont surtout les affaires sentimentales qui occuperont vos pensées. Votre coeur battra à la chamade et vos amours seront au beau fixe surtout si vous êtes deja en couple. Plutot réservé quant à vos envies et motivations, ce sera à votre conjoint de trouver ce qui vous fait avancer. Mais il en a l’habitude et rien de viendra assombrir votre ciel amoureux. Célibataire, à trop jouer les mystérieux, vous risquez de décourager les meilleures intentions, de faire capoter une nouvelle relation prometteuse. Montrez vous plus ouvert histoire que l’on sache exactement ce que vous voulez.

Lion 23 juillet - 21 août Le domaine de la communication sera au beau fixe, ami Lion. Vous verrez la vie du bon côté, vous serez enthousiaste et l’harmonie règnera dans vos échanges. Attention toutefois à ne pas vous laisser berner par une apparence flatteuse ou de belles paroles. Même si tout semble parfait soyez prudent quelque soit le domaine. Entourez vous de votre famille, de vos amis proches, de vos collègues les plus fiables et rien de facheux ne devrait venir entacher votre ciel relationnel. En amour, petit passage à vide en milieu de mois, période pendant laquelle vous serez un peu plus distant avec votre conjoint. Un peu de fatigue, rien de plus grave. Célibataire, la seconde partie du mois sera la plus favorable à vos amours. Avant cela, il faudra éviter de prendre une décision car vous manqueriez de clairvoyance et provoqueriez désaccords et quiproquos.

Taureau 20 avril - 20 mai Vous vous sentirez parfois délaissé, ami Taureau. Et, bien que préférant le calme aux endroits bondés, vous vous accomoderez mal de la solitude et réclamerez beaucoup de tendresse. Plutôt que d’aller de l’avant et de rechercher la compagnie de vos proches et amis vous attendrez qu’ils viennent à vous. Si vous êtes en couple cela ne devrait pas poser de problème car votre conjoint, compréhensif et touché par votre détresse, répondra à vos attentes. Célibataire, vous risquez de rester seul si vous ne faites pas plus souvent le premier pas. ne faites donc pas le difficile !

Cancer 22 juin - 22 juillet On ne trouvera pas plus compréhensif et indulgent que vous. Joyeux et insouciant, vous ferez tout pour rendre votre vie et celle de ceux qui vous entourent plus agréable et amusante. En un mot ce sera la dolce vita à la maison. et ce ne sont pas vos proches qui vous le reprocheront, bien au contraire, trop contents de trouver une telle écoute et un tel soutien. Quant à vos amours, ils vous feront passer de beaux moments de tendresses et de plaisirs. Votre conjoint en redemandera ! Célibataire, période trés prometteuse en ce qui concerne le domaine sentimental. laissez vous porter par l’imprévus qui vous réservera bien des surprises. Montrez vous audacieux, le moment est à l’action.

Vierge 22 août - 21 septembre On peut dire que les amours seront tout feux tout flamme que ce soit pour les célibataires, qui seront destabilisés par une rencontre inattendue qui les fera rêver, ou pour les couples qui profiteront de ce mois estival pour se concocter des sorties ou voyages en amoureux qui feront du bien à leur relation. Le relationnel en général sera bon. Attention toutefois à vos paroles qui risquent parfois de manquer d’indulgence. Votre esprit tâtillon pourrait chercher la petite bête la ou il n’y a rien à trouver et faire douter les personnes de votre entourage de leurs motivations ou de leurs décisions. Lâchez du lest.

Balance 22 septembre - 22 octobre Vous serez présent de corps mais pas d’esprit, ami Balance. On aura beau vous parler, essayer d’attirer votre attention, ce sera souvent peine perdue. Le nez en l’air, la tête dans les nuages, vous serez ailleurs et votre entourage aura souvent l’impression d’être transparent. aïe ! certains n’apprécieront pas votre manque d’attention à leur encontre et vous pouvez compter sur eux pour vous dire le fond de leur pensée. Et votre conjoint ne sera pas en reste. Ne comptez pas sur son indulgence. Célibataire, faites un effort d’attention, faites preuve d’un minimum d’intérêt lors d’une nouvelle rencontre. Un peu de diplomatie, que diable !

Sagittaire 22 novembre - 20 décembre Pas la peine de vous énerver pour si peu et de houspiller la famille au moindre petit truc qui n’ira pas (suivant vos critères). 2 mots d’ordre si vous en êtes à faire vos valises : CALME et ORGANISATION. Dans les autres cas : lâchez du lest ce qui détendra fortement l’atmosphère. Mis à part cela, ce sera assez calme au niveau relationnel, ami Sagittaire, et certains d’entre vous pourraient mal le supporter. User et abuser du portable pour rallier vos proches et amis et faire que les choses bougent. En couple, quelques perturbations, parfois assez graves, sont à prévoir. Peutetre serait-il bon de réfléchir à la tournure que prend votre relation. Célibataire, période favorable aux amours. Si vous avez quelqu’un en vue ne tardez pas à vous déclarer.

Verseau 20 janvier - 18 février Sur la lancée de juillet, les relations d’Aout seront au beau fixe. Toujours aussi optimiste et populaire vous passerez des moments agréables avec vos proches et amis et vous ferez le plein de souvenirs. Que demander de plus pendant un mois estival ? En couple, la tendresse et la complicité seront toujours bien présents et les moments agréables à deux ne manqueront pas. Célibataire, vous n’avez pas envie de vous fixer mais plutôt de profiter pleinement de votre popularité ? qu’à cela ne tienne ! Vivez le moment présent sans vous poser de questions

Scorpion 23 octobre - 21 novembre Le domaine relationnel dans son ensemble sera favorisé, ami Scorpion. C’est une période d’épanouissement des sentiments, de bonne chance affective où vous aimerez profiter de la vie, en goûter tous les plaisirs en amoureux, en famille ou avec des amis. C’est le moment d’exprimer pleinement vos sentiments à votre conjoint. Les relations qui étaient tendues par le passé s’améliorent, les gestes de tendresse ou les mots doux oubliés pendant un temps redeviennent habituels ... Que vous ayez deja repris le chemin du bureau ou que vous soyez encore en vacances, tout devrait se passer dans le meilleur des mondes. Célibataire, agissez plutôt que de vous poser encore mille et une questions !

Capricorne 21 décembre - 19 janvier Le domaine relationnel sera au beau fixe et celui des sentiments sera une de vos préoccupation première. Vous serez étonné de votre pouvoir de séduction et de l’attention que l’on vous porte comme si vous ne le méritiez pas. Vous passerez plus de temps à vous interroger sur votre relation qu’à la vivre pleinement ! Ami Capricorne, un seul conseil pour ce mois d’aout : aimez en toute liberté et sans vous poser de questions. Que vous soyez en couple ou célibataire laissez de côté toutes les digressions pouvant vous faire perdre votre temps. Prenez la vie à bras le corps et profitez de tous les instants de bonheur qui passent sans autre arrière pensée que celle d’être heureux.

Poissons 19 février - 20 mars Le relationnel sera encore bon ce moi-ci, ami Poissons. En couple, les amours subiront quelques petites frictions, quelques prises de bec sans conséquence car les sentiments seront toujours bien présents et durables. Donc rien de grave sous le ciels des amoureux delongues date. Les célibataires, quant à eux, connaitront les affres du doute vis à vis d’une relation problématique. Ils seront dans le flou au point d’avoir envie, parfois, de tout laisser tomber. Soyez moins pressé et laissez les choses se faire à leur vitesse. Donnez du temps à cette relation pour qu’elle s’installe dans la durée.

79


Guide des adresses Mode

Motivi Carrefour, Geant

E-mail : techno.sedia@planet.tn

Geox Carrefour, Zephyr La Marsa, Geant

Mango Carrefour, Geant

Etam Carrefour, La Fayette, les Berges du Lac. Tél. : 70 938 726

Benetton Carrefour, Geant

Ethnicka Cité el Hana, La Marsa. Tél. : 22 244 049

Les berges du lac Tél.: 71 961 220

Boomrang articles vendus chez eden & extreme, dom, fatales, Fuchi-ka, gift story, linea, l’heure precise, marionnaud, marcus, Nocibe, sud-express

Shoes Center Avenue de l’Uma, La Soukra. Tél. : 70 945 520

Déco

Carré italien Berges du Lac. Tél. : 71 963 653 Sense Inverse Les Berges du Lac Tél .: 71 963 006 High Street Fashion Résidence Karasan - rue du Lac Constance - 1053 Les Berges du Lac - Tunis Tunisie Tél.: 71960067 Dixit dixitwoman.com Balkis store 48 Avenue Taieb M’hiri, La Marsa. Tél. : 71 981 354 La Fenice Rue du Lac Wendermere, Berges du Lac. Tél. : 71 960 494 Le Temps des Cerises Géant La Botega Marsa, 3, rue El Emir Abdelkader. Tél. : 71 745 128 Jonak Les Berges du Lac,. Tél. : 71 860 934 80

Tara Jarmon rue du lac de Tchad

Deco & Transparences 9, rue ghar el melh, immeuble allani Les Berges du Lac. Tél. : 71 861 085. E-mail : deco_ transparences@yahoo.Fr

Bijoux Meriem Cherif Fradi Sidi Bou Saïd. Tél. : 20 258 248 Cendrillon centre commercial Carrefour Connexion Route de la Marsa (GP9) - L’AouinaTel : 70 736 153;

Conte de fées 19 run Ib Hanbel 2078 Marsa Plage Tél.: 71 980 211

Fax: 70 736 152

Casabo Route de la Marsa Km9 Ain zaghouane. Tél. : 20 325 045. Fax : 70 736 957. E-mail : casabo@planet.tn

Bar, Restos, Clubs

Floralies Avenue de l’environnement, Dar Fadhal, La Soukra. Tél. : 70 949 190. Fax : 70 949 236. E-mail : floralies@gnet.tn

Lodge 98 517 257

Godin Route de Gammarth - Résidence Aïcha. Tél. : 71 744 878. Fax : 71 746 914. E-mail : domotika@planet.tn Emporio Centre Commercial Carrefour. Tél. : 24 617 143.

Villa Didon 71 733 433 www.villadidon.com Osmose 20 574 430 Tam Tam. Tél. : 71 728 535 Le Comptoir 23 218 669 / 20 219 349

FdTunisie Aout 2009  

Femmes de Tunisie 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you