Page 1

Le mag qui te fait avancer !

écembre 2010 / www.tajeunesse.org

trimestriel gratuit n°251 / octobre-d

Choisis à qui tu t’adresses :

attirance occulte ou dialogue avec Dieu ?


D’une SaiSon à l’autre

Mais où est Rémy ?

Acteur de quelle communication ? Tous de grands communicants

édito Patrice Berger

patrice.helene.berger@gmail.com

Dans l’histoire de l’humanité, il n’y a jamais eu autant de moyens de communication. Pratiques et faciles d’utilisation, tout le monde a été conquis, les plus jeunes comme les plus honorables. Sur tous les continents c’est le même plébiscite. Quel que soit le niveau de ressource, ce besoin de communiquer est devenu une priorité. Nous sommes passés de la possibilité à celui de l’obligation. Toi-même, tu as certainement saoulé tes parents pour avoir ton portable, natel, smart phone, ordi et haut débit. Si par malheur ils t’ont résisté, je suis presque sûr que tu as utilisé les pires ruses pour arriver à tes fins. Tu es peut-être prêt à de gros sacrifices pour payer ton premier « impôt communication » appelé forfait ? Est-ce un bien ou un mal ? Là n’est pas mon propos. Comme tout objet, ils peuvent être utiles un jour et futiles l’autre. Ce qui m’interroge plus c’est le contenu. Nous avons une facilité déconcertante à communiquer mais pour dire quoi ?

“De la même bouche sortent la bénédiction et Pour quel message ? la malédiction. Toutes les pages du journal ne serviraient pas à faire Il ne faut pas, la liste de tout ce qui passe comme type d’info. Je ferai juste le tri en 2 catégories de messages. Ceux mes frères, qu’il qui disent du bien et ceux qui véhiculent le mal. Il est en soit ainsi.” clair que tout ne rentre pas dans ces 2 catégories mais La Bible, Jacques chapitre 3, verset 10.

il y a clairement des conversations ou des messages qui sont « toxiques », alors que d’autres font vraiment du bien. De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Si tu ne peux pas faire grand-chose pour tout ce qui t’arrive, en revanche tu es maître de tout ce qui part de toi. Ton rôle est déterminant. Seras-tu un passeur du bien et un isolant pour l’inverse ? Cela rejoint ce que Dieu souligne souvent : la bénédiction (dire du bien), la malédiction (dire du mal). Puissent les articles qui vont suivre t’aider à être un vecteur de bénédiction. Bonne conversation.

2

Ta Jeunesse n°251

Il est insaisissable et a toujours la bougeotte. Quand nous créons le journal, il est partout et nulle part. Au moment de l’impression, il s’est caché et nous l’avons perdu. Aide-nous à le retrouver. Il doit bien être dans l’une ou l’autre page du magazine… Bonne investigation ! Réponse du n°250 : Rémy se cachait sur le sac à dos du Pélerin en p. 20.

www.tajeunesse.org Édition JAB France et JAB Suisse romande Partenaires AB France, AB Suisse, Vilodec Rédaction Jeunesse de l’Église Action Biblique 34 rue du Cordonnier - F - 25460 Etupes Contact patrice.helene.berger@gmail.com Directrice de rédaction Sabine Grosrenaud Rédacteur en chef Patrice Berger Rédaction Patrice Berger, Laurie Bouvier, David Buc, Marie-Eve Doriath, Marc Duverger, Daniel Eicher, Gabriel Huguet, Alexandre et Nathalie Lesage, Sandrine Leycuras, Éric Maurel, Paul Ranc, Sylvain Rémond et Yan Newberry . Relecture Dominique Frochot, Pauline Sautel et Œil de Lynx. Crédit photos / Illustrations Fotolia.com, iStockPhoto, P. Berger, P. Millecam. Illustrations Amandine Bourbon, Matthieu Giralt, Yannick Huguenin et Estelle Trillot Graphisme et mise en page Olivier Leycuras Impression Imprimerie SIPCA (charte Imprim'Vert) Tél. : 03 28 38 99 99 - www.sipca-imprimerie.com Routage Equipe du FEU, Lille. Administration Serge Cassard, Daniel Eicher Abonnements (voir p 28)

Ta Jeunesse vit grâce à des dons ! Pour les dons par chèque : à l'ordre de JAB Ta Jeunesse, chez Sabine Grosrenaud 21 rue Georges Cuvier, F-25310 Roches les Blamont. Pour les dons par virement bancaire : Depuis la France : JAB Ta Jeunesse BNPPARB SELONCOURT (00052) code banque : 30004 / code guichet : 00052 numéro de compte : 00010002987 / clé RIB : 76 Depuis l'étranger : numéro IBAN : FR76 3000 4000 5200 0100 0298 776 BIC : BNPAFRPPMUL JAB TA JEUNESSE Depuis la Suisse : CCP 10-26277-7 Ta Jeunesse - 1020 Renens


Sommaire 04

Inception, voyage dans le subconscient

04

 édias : regarde avec les oreilles M Les gros mots de la Bible

05 Profession de foi Il croit et il est étudiant en journalisme 06 Vie : mode d’emploi De l’ésotérisme au gothisme 09 Le sexe vraiment nu La masturbation 10 Interview Isabelle, directrice de Famille Je T’aime

Roboam, le roi hypocrite

21

12 Une seconde après ma mort Ta résurrection 13 Ridicule de croire que Jésus était plus qu’un grand homme ?

De l’ésotérisme au gothisme 06 Le côté obscur est une source d’inspiration sans fin pour nombre de nos films, BD, jeux vidéo…

14 Fondement La prière : twitter avec Dieu 16

BD by Auderset

17 Profil Guillaume Farel 18 Vie : mode d'emploi La grand témoin du siècle 21 Complément d’enquête Roboam, le roi hypocrite 22

Décibels du ciel

23 Détends-toi ! 24

Lire et comprendre la Bible

À toi de le démasquer…

18

Quizz Biblique 23 Un moment avec ma Bible 24

La prière : twitter avec Dieu Le dialogue avec Dieu peut révolutionner ta vie !

Qui est le grand témoin du siècle ?

14

Décibels du ciel : JJ Heller 22 Ta Jeunesse n°251

3


médiaS : regarde avec leS oreilleS

Inception un voyage dans le subconscient

texte Marie Eve Doriath

Il perce les pensées et les modifie Dans Inception, un thriller de Christopher Nolan, Dom Cobb peut s’introduire dans le rêve d’une personne pour y voler des informations secrètes. C’est un extracteur. Mais sa nouvelle mission est différente. Il doit non pas voler, mais implanter une nouvelle idée dans le subconscient d’un homme. L’inception est possible mais bien plus délicate à réaliser. Inception nous fait découvrir toute la complexité de l’être humain et du subconscient.

Du cinéma Comme souvent, les enjeux sont politi-

ques (un homme assoiffé de pouvoir qui veut éliminer la concurrence), mais pas seulement. Une intrigue amoureuse surprenante, de l’action, du suspense, des rêves imbriqués les uns dans les autres… Tous les ingrédients pour un bon film. Mais à toi d’en juger !

Vraiment du cinéma ? Ce film questionne : où est la réalité et où est le rêve ? On pressent le danger de vivre son rêve comme s’il était réel. Certains personnages sont confrontés à ce risque. D’ailleurs, le spectateur peut être un peu troublé, surtout au début : il faut s’accrocher pour suivre le dé-

roulement de l’histoire dans la vraie vie, puis dans les rêves partagés. Quelques mystères subsistent et nous sont révélés au fur et à mesure du film.

Qui implante des idées dans tes pensées ? Et que penser du fil conducteur du film : implanter une idée dans le subconscient de quelqu’un  ? N’est-on pas maître de nos pensées ? Personne ne peut encore s’introduire dans nos rêves, mais tant de choses peuvent envahir nos esprits par des idées qui déçoivent Dieu. Pour implanter des idées en nous, au fond, Dieu est le meilleur. Il peut effacer tes mauvaises pensées, mais aussi te donner du courage, t’aider à faire des choix… Fais de beaux rêves !

LeS “GroS motS” de la Bible Ils sont partout dans la Bible, ils reviennent dans nos cantiques et les pasteurs ne parlent que de ça… Pourtant personne ne sait vraiment ce qu’ils veulent dire : ce sont les “gros mots” de la Bible. Pour vous aider, retrouvez nos petites définitions à travers notre abécédaire des gros mots de la Bible.

R

oyaume des Cieux

Cette expression, uniquement utilisée par Matthieu (certainement pour ne pas choquer les lecteurs juifs qui ne pouvaient pas prononcer le mot Dieu), correspond au Royaume de Dieu dans les autres évangiles. Elle désigne l’endroit où Dieu règne, c’est-à-dire où sa volonté est totalement accomplie. Jésus a beaucoup parlé sur ce thème. Il a montré qu’on entrait dans ce Royaume seulement par une nouvelle naissance (Jean 3.3) et que celui qui en faisait partie était béni (Matthieu 6.33). Son Roi n’est autre que Jésus lui-même. Mais contrairement aux attentes des Juifs, ce règne ne se manifeste pas par la puissance et l’éclat comme un roi classique, mais dans les cœurs de ceux qui désirent le suivre. « Chercher d’abord le Royaume de Dieu » signifie donc que nous devons lui laisser la première place dans tous les domaines de notre vie.

4

Ta Jeunesse n°251

texte Nathalie et Alexandre Lesage

S

anctification

Après la conversion arrive l’étape de la sanctification : c’est le chemin que le chrétien emprunte pour ressembler toujours un peu plus à Jésus. C’est le travail progressif de Dieu dans nos vies, par lequel Il nous débarrasse de nos péchés et nous remplit de Ses pensées. Mais nous avons aussi notre part à faire en laissant toute la place au Saint Esprit en nous. Si nous voulons le laisser faire, nous devons combattre le péché, lire la Bible, prier... sachant que pour l’essentiel, c’est-à-dire notre salut, les choses ne dépendent que de Dieu et sont donc pleinement sûres.

T

ribulation

La Bible ne cache pas aux chrétiens ce qui les attend, comme le ferait une mauvaise publicité pour un produit miracle : Jésus a annoncé qu’ils auraient « des tribulations dans le monde » (Jean 16.33). Ça signifie que les hommes, y compris les chrétiens, subissent des épreuves provoquant une grande souffrance. Mais nous pouvons nous réjouir dans ces temps difficiles pour au moins deux raisons. La première est que la Bible nous dit « qu’il n’y a aucune commune mesure entre les souffrances de la vie présente et la gloire qui va se révéler en nous » (Romains 8.18). Nous pouvons donc être sûrs que Dieu n’a pas oublié ses promesses et qu’elles sont bien plus belles que tout ce que nous pouvons vivre sur Terre. La deuxième raison est que, dans ces situations, nous grandissons avec Dieu, car nous apprenons à compter sur Lui. Et finalement, dépendre de Dieu pour toutes choses, ce n’est pas ça la définition du bonheur pour un chrétien ? (Romains 5.3, Jacques 1.2-4)


ProfeSSion de foi

Il croit et il est

étudiant en journalisme Rencontres-tu des chrétiens dans ce métier ? Je connais quelques journalistes chrétiens mais je n’ai pas eu l’occasion de travailler avec eux. Mais honnêtement, j’en rencontre peu. J’ai l’impression que les médias sont un peu délaissés par les chrétiens. Je n’ai pas encore ressenti un « manque » de collègues chrétiens. Mais il est vrai que notre foi et la Bible nous poussent à prendre des positions qui sont délicates à exprimer envers les autres. Dans ces moments-là, on aimerait avoir un collègue qui nous appuie, histoire de ne pas se sentir seul contre tous.

Jérémie, 22 ans, est journaliste. Enfin, presque ! Il lui reste un an d’école. Il n’est donc pas encore un véritable pro, mais il a déjà effectué bon nombre de stages dans le milieu : en presse écrite, radio et TV. C’est quoi ton métier, exactement ? Que fais-tu dans une journée, une semaine ? Jusqu’à maintenant, j’ai surtout travaillé dans la presse écrite et la radio. La télévision m’intéresse moins. Voilà grosso-modo la journée type d’un journaliste-reporter : on arrive à la rédaction entre 8h30 et 9h le matin. Mais la journée commence bien plus tôt, car dès le réveil on s’efforce d’écouter la radio pour se mettre au courant des dernières informations. Ensuite, une fois à la rédaction, on prend environ une demi-heure pour lire les journaux. S’ensuit la conférence de rédaction : tous les journalistes (y compris les présentateurs quand il s’agit de la radio) se réunissent avec le rédacteur en chef pour décider des sujets qui seront traités dans la journée. Chaque journaliste se voit donc accorder un ou plusieurs sujets à traiter. Pour un sujet, on rencontre toujours au moins deux ou trois contacts différents… Une fois que toutes les informations sont récoltées, on rentre à la rédaction pour écrire notre article ou pour monter nos sons à la radio.

Qu’est-ce que ton métier t’a apporté ?

C’est tout d’abord un métier où il faut savoir être réactif, parfois travailler rapidement. J’ai encore un peu de mal mais j’apprends, ça commence à rentrer ! C’est également un métier qui est fait de

rencontres et de contacts. Cela m’a fait progresser dans la manière d’approcher et d’aborder les gens. C’est également un métier où l’on apprend à être « stratège ». On découvre là un aspect qui n’est pas toujours rose mais palpitant. En effet, ce n’est pas toujours évident d’avoir une information parfaitement juste. Cela nous pousse donc à recouper et vérifier nos informations. En ce sens, c’est un métier qui responsabilise car le journaliste est un médiateur (d’où le mot média) entre une personne qui détient une info et le public. Si le journaliste transmet mal une information, ce sont tous les auditeurs et/ ou lecteurs qui sont induits en erreur. Un journaliste ne doit pas seulement être celui qui donne l’info mais il est aussi celui qui l’explique, l’analyse, la travaille. Cela demande donc beaucoup de prudence et de rigueur.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

Bouger, aller chaque jour dans un autre endroit rencontrer de nouvelles personnes. C’est un métier dans lequel il n’y a pas beaucoup de place pour la routine. Je ne l’ai pas encore expérimenté, mais c’est également un métier qui peut nous amener à voyager. Je me dirige pour l’instant davantage vers la radio : être devant un micro, c’est une véritable passion. Je n’ai encore jamais fait de direct mais je suis impatient. C’est un métier où il y a toujours une petite part d’adrénaline, d’imprévu…

Justement, est-ce un métier où tu peux témoigner ?

L’une des principales missions du journaliste est de transmettre une information, et de la transmettre de manière juste. D’une manière générale, la Bible nous enseigne à être honnête, droit, à ne pas mentir, etc. Cela peut paraître simple mais dans le journalisme les raccourcis sont parfois vite faits. Il faut donc être honnête vis-àvis des auditeurs et lecteurs. Et être honnête dans son travail est déjà une petite forme de témoignage. Là où le chrétien va surtout se faire remarquer, c’est dans la manière de traiter certains sujets. Je m’explique : imaginons qu’il faille écrire un article sur l’avortement. Quasiment plus aucun média français ne remet en cause l’IVG. Je n’ai pas peur de dire que malheureusement, la liberté pour un journaliste d’orienter son article comme il le veut n’existe pas. Et être parfaitement objectif n’est qu’un idéal. Mais, ce que nous croyons va forcément influencer notre travail. Pour le journalisme, le témoignage ressort par notre comportement, notre manière de travailler, et je crois qu’il faut parfois avoir le cran de refuser de faire telle ou telle chose lorsque cela nous pose un problème de conscience ou va à l’encontre de nos croyances. Quand on a eu le cran d’être honnête, on se sent en paix et « plus fort » dans le sens où l’on a franchi un pas en ayant le cran de dire ce que l’on pense. Mais un journaliste c’est aussi quelqu’un qui propose des sujets. Proposer un jour un reportage au sein de la communauté chrétienne ou tout autre sujet en lien avec le monde chrétien peut également être une forme de témoignage.

Ta Jeunesse n°251

5


Vie : mode d’emploi

De l’ésotérisme au gothisme Inutile de dire que le côté obscur ou très obscur est une source d’inspiration sans fin pour nombre de nos films, livres, BD, jeux vidéo et musiques. Da Vinci Code, Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter ne se cachent pas d’exploiter le filon. Cette inspiration si courante serait-elle finalement normale ? C’est vrai, le côté sombre apporte un peu de piment à nombre d’intrigues. Qu’importe de savoir si cela a trait à l'ésotérisme, l’occultisme voire le satanisme, pourvu que ce soit palpitant et ludique. Mais finalement, baigner dans cet environnement n’est pas si inoffensif qu’il y paraît. 6

Ta Jeunesse n°251


T

out cela mérite quelques petits éclairages.

Devenir un maître avec l’ésotérisme

est aussi utilisée pour chasser les ondes négatives ou vaincre les difficultés.

La télépathie ou transmission de pensée. Il y a un émetteur et un récep-

teur. Les deux personnes, ou l'homme et un animal, pourraient communiquer L’Ésotérisme attire certainement le plus, soit mentalement, soit « astralement » ou car il fonctionne comme un jeu-mystère même physiquement. L’« émetteur » doit où progressivement ta connaissance projeter une image, une pensée vers le augmente. Le petit disciple est en passe « récepteur ». de devenir un maître. Ce schéma tu le connais. C’est la base de beaucoup de tes jeux et aventures. Le spiritisme. C’est la pratique qui fait En fait, ce n’est rien de moins que la base appel à l’esprit des morts. de l’ésotérisme, à savoir une connaissance réservée aux disciples uniquement. Tu connais beaucoup de ces aspects car Le reste du monde est étranger à cette ils sont plus qu’exploités par tous les connaissance spéciale. Seul le maître te auteurs qui aimeraient nous transporter fait entrer dans les enseigneau-delà de nos possibilités. ments et les mystères qu’il Guérir le guerrier mourant, connaît. discerner la pensée de l’adLes super Le problème c’est que ces versaire, mettre la raclée au pouvoirs ont savoirs sont occultes. méchant avec une attaqueune face cachée éclair... Mais dans la réalité, Étape par étape, l’initié est censé se découvrir, percer c’est tout autrement. les mystères de l’univers et trouver l’osLes super pouvoirs ont une face cachée. mose. Qui sait, peut-être l’apprenti, par Dans tous les cas, celui qui pratique l'ocses pouvoirs, pourrait devenir un jour cultisme ou le spiritisme doit être passif. créateur… ? Comme Dieu. Ou à sa place. La passivité est le moteur de l'occultisme. Satan en a rêvé, et à défaut d’y arriver, il Toute personne qui reste passive est la le fait croire ou nous entraîne dans ses proie des puissances occultes. Il est le rêveries. jouet de Satan qui peut alors le manipuler totalement. Celui qui est passif est en fait

Être le passif objet de Satan : l’occultisme

Il existe différentes variantes dans l'occultisme :

un médium, c'est-à-dire un intermédiaire entre Satan et la personne. Faut-il vraiment s’inspirer et se baigner quotidiennement dans cet univers ?

Le satanisme, la guerre contre Dieu Là, c’est le cœur de ce qui est toxique. Les lucifériens ou satanistes sont les adorateurs de Satan. Ils lui vouent un culte appelé messes noires et peuvent aussi lui offrir des sacrifices. Ils croient en Dieu mais Le haïssent comme un ennemi. Malheureusement, Satan ne fait plus peur de nos jours. Il est devenu une super star au même titre que Christ, d’où une confusion énorme. La vérité devient mensonge et le mensonge vérité. Le Diable est l’auteur de toutes les magies. Ne trouve-t-on pas la magie noire (appel à Satan) au coin d’un roman, ou la magie blanche (qui ferait appel à des « forces bénéfiques ») des mains d’un autre héros ? La magie noire, ce sont les sortilèges, les malédictions, l'envoûtement, etc. Tandis que la magie blanche, ce sont les guérisons, l'amour, la fécondité, etc. Mais dans les deux cas, c'est le diable qui est à l'origine de la magie, quelle que soit sa couleur.

Le Diable est l’auteur de toutes les magies

La magie. Mettre en évidence des pouvoirs paranormaux. La guérison occulte. Cela peut passer de l’amulette porte-bonheur pour être en bonne santé à celle pour gagner beaucoup d'argent. La guérison par magnétisme ou par magie blanche est chose très courante. Le médium fait appel à des fluides, des puissances cosmiques pour tenter de guérir les malades. La clairvoyance. Autrement dit la voyance : astrologie, chiromancie... Prédire l'avenir, définir les « bonnes périodes », décrire les caractères, etc., constituent un créneau très important de l'occultisme. La conjuration. Elle est mise en œuvre pour augmenter les facultés intellectuelles, attirer la richesse, le succès ; attirer l'amour, réaliser un vœu, etc. Mais elle Ta Jeunesse n°251

7


Vie : mode d’emploi

Et le gothisme dans tout ça ? Il est un amalgame de toutes les techniques, ésotériques, occultes et sataniques. Les supports, les styles peuvent changer, comme dans la musique par exemple, mais le message demeure. Celui de la révolte contre Dieu et ses enfants. C’est peu dire que la « joie générale » qui se dégage de l’ambiance gothique nous renseigne directement sur la source d’inspiration !

Que faire ? Avec le vrai. La Bible nous met clairement en garde contre tout ce qui a, de près ou de loin, un rapport avec l’ennemi de Dieu. Même si cela peut paraître grisant, valorisant, apporter apparemment un bénéfice, la finalité est aussi sombre que son inspirateur : Satan. Jamais tu ne dois t’intéresser, approcher de cet environnement qui te dépassera et dont tu n’auras pas la maîtrise.

// à savoir Les mouvements ou sectes ésotériques sont nombreux. Nous pouvons citer : le Druidisme, la Rose-Croix, la Théosophie, l'Anthroposophie, le Martinisme, etc. Lucifer est un nom propre qui désigne tout simplement Satan, appelé aussi le diable.

// que diT la bible ? «Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent.» Épître de Jacques, chapitre 2 verset 19. Lis aussi, dans l’Ancien Testament, Deutéronome chapitre 18, verset 10-12 et, dans le Nouveau Testament, Apocalypse 21, verset 8.

8

Ta Jeunesse n°251

Tu ne dois ni t’intéresser, ni t’approcher de ce qui est obscur.

Tu ne dois ni t’intéresser, ni t’approcher de ce qui est obscur

Le multimédia. Que dire alors des films, romans, musiques et jeux qui en font écho ? Il faut évacuer ce qui se positionne directement contre Dieu ou laisserait planer des doutes vicieux. Satan insinua la même idée dans le Jardin d’Eden : Dieu a-t-il réellement dit ? Résultat, il a fait entrer le plus pourri et injuste des poisons : le péché. Toutes les injustices et la mort viennent de cette insinuation. Alors dégage de ton environnement de telles inspirations. Pour ce qui est des jeux, tu comprends tout de suite que c’est pas du vrai. Mais fais attention de ne pas te « spamer » la tête d’un imaginaire-virtuel coupé de la réalité.

Profiter à fond du vrai et du clair.

C’est justement dans la réalité que Dieu t’attend en toute clarté. Il nous a laissé un cadre exceptionnellement varié (et pas uniquement au monochrome noir gothique). En écho à sa personne, Il t’a donné d’immenses capacités et se réjouit des heureuses initiatives qui les révèleront. Il n'y a pas photo entre l’expression de ta vie dans le cadre de Dieu et être le jouet de Satan. Respire donc à fond la vraie vie que Dieu t’a donnée. texte Paul Ranc, Patrice Berger ////////////// Réagis à cet article : contact@tajeunesse.org


Le sexe vraiment nu

La masturbation Répandue La masturbation est l’autostimulation des organes génitaux jusqu’au plaisir de l’orgasme1. C’est un comportement particulièrement répandu. Environ 93% des hommes et 60 % des femmes admettent avoir eu recours à cette pratique2. Bien que cette pratique ne cesse pas après la puberté, elle reste un phénomène principalement lié à l’adolescence. En effet, en même temps que le corps achève sa transformation, à la puberté apparaissent des tensions sexuelles naturelles qui peuvent se montrer particulièrement intenses. La pratique de la masturbation devient alors une tentation fréquente pour diminuer ses tensions sexuelles.

Innocente ?

un objet sexuel. Ce comportement aboutit à une dévalorisation du prochain et peut Longtemps un sujet tabou et honteux, on devenir une manière « normale » de voir s’est même laissé entendre dire que la les choses au risque d’évoluer vers des masturbation rendait aveugle ou sourd, comportements sexuels déviants ou expouvait donner des boutons ou conduire à trêmes. la folie. Loin de toutes ces rumeurs sans fondement, les vrais effets de la masturbation sont bien moins spectaculaiEffets res mais aussi néfastes. Citons néfastes les principaux effets reconnus3 : • la culpabilité  : en dehors de La Bible ne condamne ni ne toute notion religieuse, il est sursoutient la masturbation. prenant de noter que la grande Elle la passe carrément majorité des personnes interrosous silence. Mais en gées ayant pratiqué la mastury regardant de plus bation ont ressenti un sentiment près, ce n’est pas le de culpabilité après l’avoir fait, ceci soulagement physique tenant simplement au fait qu’il accompli au cours de la faut la pratiquer dans le secret. masturbation qui la rend • la dépendance  : comme tout mauvaise, mais bien les pracomportement répétitif, la tiques liées au plaisir sexuel masturbation peut vite desolitaivenir une dépendance. On re qui y retrouve tous les ingrédients s o n t d’une drogue, avec le besoin d’augclaireCe comportement aboutit m e n t menter la fréquence et l’intensité des stimulations pour retrouver le dénonà ta dévalorisation. même plaisir. c é e s • l’égocentrisme  : la masturbation par la est réalisée par soi-même, pour soi-mêBible : me, dans le but de vivre un plaisir perso. • la convoitise de son prochain comme Cette pratique oublie l’autre partenaire partenaire sexuel potentiel5 avec lequel et pour lequel la sexualité a • la recherche de pratiques sexuelles réété initialement créée par Dieu. prouvées pour stimuler l’excitation6 • la dévalorisation des autres  : pour • l’expérience d’adultères virtuels au être «  intéressante  », la masturbation moyen de la pensée7 s’appuie soit sur des fantasmes4 soit sur • la débauche liée à la pornographie par des images porno – photo ou vidéo – qui l’imitation d’un acte sexuel. transforment progressivement l’autre en

Dieu a de plus grandes ambitions ! En revanche, la Bible exprime clairement son souhait pour celui qui déclare suivre Christ : « Dieu veut que vous lui apparteniez entièrement, il attend de vous une vie sainte, consacrée à son service. Cela veut dire en premier lieu que vous vous teniez éloignés de toute immoralité. Evitez tout laisser-aller dans le domaine sexuel, n’ayez rien à faire avec de tels dérèglements. Que chacun de vous sache gagner une parfaite maîtrise de son corps pour le respecter et le conserver dans la pureté et la sainteté. » 8 La masturbation  : parles-en à Dieu et à des personnes dignes de confiance autour de toi ! L’orgasme est le point final du plaisir sexuel Etude Ined-Inserm – France 2006 Etude GECEP – Montréal 2002 4 Le fantasme est une représentation imaginaire de désirs sexuels plus ou moins avouables 5 Exode chapitre 20 verset 17 6 1 Corinthiens chapitre 6 verset 9 7 Matthieu chapitre 5 verset 27 8 1 Thessaloniciens chap. 4 verset 3 (Parole Vivante) 1 2 3

Sylvain est médecin généraliste chrétien. Il veut t'aider à aborder différents sujets touchant à la sexualité. Si tu es perplexe face à ce que tu entends à l’école ou dans les médias, si tu te poses des questions concernant l’avortement, la pilule du lendemain, les fréquentations, le Sida, etc… Lis cette rubrique et pose-lui tes questions : sylvain.remond@me.com

texte Sylvain Rémond

Ta Jeunesse n°251

9


interview

Isabelle, directrice

La famille, elle aime Parce qu’elle chérit sa famille et sait que c’est un noyau précieux à préserver, Isabelle Millemann travaille depuis longtemps au sein d’une association qui aime la famille et désire en prendre soin. C’est pourquoi, elle n’hésite pas à quitter régulièrement sa région de Franche Comté et parcourir des kilomètres pour servir Dieu au travers de «Famille Je T’aime».

Q

u’est-ce que « Famille Je T’aime » ?

Famille Je T’aime est une association au service des familles et des églises. Elle organise des camps de familles (3 par an !) dans plusieurs coins de France. Elle forme aussi des responsables de groupes de jeunes, et propose des formations pour faire de la relation d’aide (3 cycles par an). C’est également une association qui vient dans les églises pour parler de la famille. Famille Je T’aime a son siège administratif en Alsace mais intervient dans toute la France !

Que fais-tu dans « Famille Je T’aime » ? Dans Famille Je T’aime je suis directrice. Je m’occupe donc de l’organisation. Je suis payée et je travaille à plein temps. Je suis formatrice pour certaines des activités et 10

Ta Jeunesse n°251


je m’occupe des gens qui travaillent avec nous (les salariés mais aussi les nombreux bénévoles!). Je fais aussi des choses plus pratiques comme mettre à jour le site internet.

Pourquoi le fais-tu ? Et depuis quand ? C’est une association qui a 20 ans. J’ai été bénévole depuis le début et maintenant ça fait deux ans que je suis directrice. Quand j’étais bénévole je participais aux camps, je fabriquais du matériel pour les écoles du dimanche... Maintenant j’ai plus un rôle de coordination et d’organisation.

personnes qui font des p’tits boulots super utiles comme gérer le site internet, un graphiste qui s’occupe des pubs et du bulletin, un coordinateur par formation et par camp, des gens formés pour aller parler dans les églises, Gérard, jeune retraité qui assure plein de formations, Jean-Marie qui envoie les news hebdomadaires à tout le monde, l’équipe qui rédige le calendrier... et TOUS les autres bénévoles ! Bref, un paquet de monde avec des dons différents qui permettent à l’association d’avancer !

Est-ce que c’est toujours facile ? Non ! On s’adresse à des personnes qui ne vont pas forcément bien, qui sont mal dans leur peau... Il faut leur redonner de l’espoir et du courage ! Et puis on aborde des sujets pas

à leurs copains. On les encourage aussi à venir aider dans les camps : pour être animateurs mais aussi pour aider à la cuisine ou venir faire le ménage, ou aider dans les week-ends trappeur par exemple, qui sont faits pour les pères et fils.

A part Famille Je T’aime, tu as le temps de faire autre chose ? Je prends le temps !! J’ai une famille et je l’aime !! Je prends du temps pour m’occuper d’elle. Je suis aussi là pour l’église, je fais l’école du dimanche. Et j’aime bricoler, jardiner (malgré l’état du potager !!) ... Je voyage aussi pas mal en France pour FJA et ça me plaît !

Pourquoi t’aimes tant la famille ? Parce que j’en ai une, de famille, et que c’est important de s’en occuper. J’ai découvert Famille Je T’aime quand j’étais ado et j’ai trouvé ça super donc j’ai voulu aider dans cette association quand j’ai grandi. On y réfléchit sur les bases de la famille, du couple, c’est tellement important la famille ! Y’a aussi de plus en plus de familles qui ne vont pas bien, c’est important de faire quelque chose, de les aider pour que ça aille mieux. On s’adresse à la famille au sens élargi, tout le monde fait partie d’une famille ! On s’adresse à toute personne avec sa propre histoire...

de Famille Je T’aime Par exemple, je veille à ce qu’il y ait les mêmes formations et le même matériel partout. J’interviens aussi dans des weekends comme les WE fiancés ou des WE de femmes.

Qu’est-ce que ça t’apporte? Plein de contacts avec plein de gens qui ont tous des aventures intéressantes dans plein d’églises de France ! C’est génial de voir comment des personnes changent au fur et à mesure des années, de les voir évoluer dans leur marche avec le Seigneur. Ce que j’aime aussi, c’est travailler en équipe (à peu près dix personnes au siège en Alsace + tous les bénévoles !). Sur l’année, 60 à 70 personnes travaillent pour Famille Je T’aime. On peut donc s’encourager les uns les autres et encourager ceux qui s’engagent dans l’équipe.

Avec qui travailles-tu ? Au bureau, on est 3 : une secrétaire à mitemps et un assistant de gestion. Il y a aussi un couple de missionnaires, les Stuart, qui travaillent à plein temps pour FJA. Et puis y’a Cécile qui s’occupe de publier des rubriques sur topchrétien, et plein d’autres

faciles : la sexualité, la drogue, les conflits dans le couple... On dépend aussi du Seigneur pour survivre financièrement : les activités de l’association ne couvrent que 50% des besoins financiers, pour le reste il faut compter sur les dons. Donc, on en reçoit mais des fois à la fin du mois on se demande si on va encore aller loin !!! Mais ce qui est super, c’est que plus il y a de gens qui se forment, plus il y a de gens qui entendent parler de Jésus, donc plus c’est génial ! C’est aussi encourageant parce qu’il y a des familles entières qui s’engagent pour Christ et se forment pour nous aider, pour donner un coup de main.

Quelle est la place pour les jeunes dans Famille Je T’aime ? Il y a plein de place pour les jeunes !! Avant, l’association s’appelait même « Famille et Jeunesse en Action » ! On propose aux jeunes (et particulièrement aux responsables de groupes de jeunes pour qu’ils forment ensuite à leur tour leurs jeunes) d’apprendre à parler de la sexualité et de la drogue

// Mais qui se cache derrière le micro ? Une partie du groupe de jeunes de l’Eglise Baptiste de Valentigney (Doubs - France) : Chantal, Esther et Élise.

Ta Jeunesse n°251

11


1 Seconde après ma mort

Ta résurrection

texte Sylvain Rémond sylvain.remond@me.com

Une nouvelle vie dans un vrai corps Attardons-nous momentanément sur ce merveilleux corps que nous recevrons lors de notre résurrection. Attention, seul le corps de ceux qui ressusciteront pour la vie est concerné par cet article. Ceux qui recevront un corps pour être jetés en enfer ne sont pas l’objet de ces précisions : la Bible reste évasive sur les particularités de cet autre corps. Cette attitude s’explique par le fait que Dieu souhaite que tout homme soit sauvé et vive cette nouvelle vie éternelle avec lui.

Un indice : le corps ressuscité de Jésus Les indices les plus importants que nous possédons sur ce corps ressuscité sont apportés par la description du corps ressuscité de Jésus lui-même. D’une certaine manière, ce corps ressuscité ressemble à celui qu’il avait avant sa mort  : il est constitué de chair et d’os1, il est capable de manger de la nourriture2 comme du poisson ou du pain. Extérieurement, ce corps ressemble à son apparence d’avant sa mort puisque les disciples ont reconnu3 le Christ après sa résurrection. Cependant, ce corps ressuscité n’est pas soumis aux lois normales du temps et de l’espace. A plusieurs reprises, nous voyons Jésus entrer dans une pièce en passant au travers des murs4 ou subitement disparaître. Jésus est même caLa résurrection pable de voler dans les airs quand il du corps quitte cette terre !5 n’est pas une Ce qui est extraordiblague, Jésus naire et incompréhensible,  c’est qu’il l’a démontré. existera à la fois une continuité entre notre corps présent et celui que nous recevrons à notre résurrection, et en même temps une différence tellement énorme qu’elle pourrait nous faire croire à deux corps complètement différents.

La différence dans la continuité Pour nous faire comprendre cette notion délicate de différence dans la continuité, 12

Ta Jeunesse n°251

Paul donne deux explications essentielles, dans sa première lettre aux Corinla fatigue, jamais malade, thiens, chapitre 156: encore moins capable de Premièrement, il utilise l’image d’une mourir. Ce corps sera tout graine et de la plante qui en découle. simplement parfait. Observe et réfléchis : comment penser à un épi de blé en voyant un seul grain de blé, comment imaginer un grand chêne Un nouveau corps reflet de en voyant un simple gland, ou s’extasier la puissance de Dieu devant une merveilleuse fleur en observant juste sa petite graine ? Pourtant l’un En Genèse, la Bible nous présente aussi découle de l’autre, le premier est issu du une création parfaite. Mais cette création deuxième : il y a bien une continuité entre parfaite dont faisait partie le corps de deux aspects d’une même chose. l’homme et de la femme fut pourrie par le La deuxième explication, péché. Cependant, autant le péc’est que notre corps ne ché a détruit nos corps, autant la sera plus physique et terLa résurrection puissance de Jésus par sa mort restre mais il sera «  spiet sa résurrection a été capapossible : une rituel  » et «  tiré du ciel  ». ble de rétablir cette perfection graine meurt Comme notre corps actuel qui restera pour l’éternité dans montre que nous sommes ce nouveau corps. Quel merpour donner terriens, produits de la une magnifique veilleux cadeau ! Le veux-tu ? poussière, ce corps ressus1 plante. Evangile de Luc chapitre 24 verset cité montrera notre vérita39 et 40. 2 Evangile de Jean chapitre ble identité  : des enfants 21 verset 12 à 15. 3 Evangile de Luc de Dieu destinés à une chapitre 24 verset 31. 4 Evangile de Jean chapitre 20 vie éternelle. Nous serons pourvus d’un verset 19 et 26. 5 Actes chapitre 1 verset 9 à 11. 6 1 Corinthiens 15 verset 35, 42-49 corps ressuscité digne de ce statut. Un corps puissant et robuste, plus soumis à


ridicule de croire ?

Ridicule de croire que Jésus était

plus qu’un grand J

ésus, uniquement un grand homme?

« Je suis prêt à accepter que Jésus ait été un éminent maître de morale, ou un grand homme, mais je ne peux pas croire qu’il était Dieu ». Peut-être as-tu déjà entendu ou pensé ce genre de propos ? Peu de gens sérieux remettent en cause le fait que Jésus ait bel et bien existé. Par contre les avis divergent sur qui il était  : quelqu’un de bon et moral, un prophète au discours profond, un maître à penser ? Plus que cela ?…

Illustration © Christophe Delvallé, tirée de Comment retourner la situation en témoignant, Éditions Agape, avec leur aimable autorisation.

Jésus est unique dans ces propos Mais pour Jésus pas de doute possible ! Jésus a dit des choses étonnantes au sujet de Sa personne et de Son autorité. Il a dit : • être l’égal de Dieu, Dieu même (Jean 5.17-18, Jean 10.30) • être le fils unique de Dieu (Matthieu 11.27, Marc 14.61) • être descendu du ciel (Jean 3.13, Jean 1.14) • avoir existé longtemps avant sa naissance terrestre (Jean 8.58) (Il va même jusqu’à utiliser le nom « je suis », titre de Dieu lui-même dans l’Ancien Testament) • accepter l’adoration des hommes comme Dieu seul pouvait le faire (Jean 20.28) • pardonner les péchés, alors que Dieu seul peut le faire (Marc 2.5)

Jésus est unique dans sa vie Par ses déclarations, mais aussi par sa vie, Jésus affirme clairement qu’il est bien plus qu’un grand homme, il prétend être Dieu lui-même.

Soyons cohérents

En reprenant la remarque On ne meurt pertinente de C.S Lewis pas pour un (l’auteur des chroniques de mensonge. Narnia) sur le sujet, on peut dire qu’un homme qui ne serait qu’un simple homme et qui tiendrait le genre de propos que Jésus a tenus ne serait pas un grand maître moral. Ou bien ce serait un menteur, ou bien mourir pour un mensonge ! ce serait un fou mais certainement pas un Crois-tu que Jésus était un fou ? grand homme ! Qui oserait affirmer cela ? En parcourant Nous pouvons résumer la question de les Évangiles, on est loin du profil du méfond au choix suivant : Jésus était-il un galomane schizophrène. Au contraire, menteur, un fou, ou était-il ce qu’il prénous découvrons plutôt quelqu’un qui fait tendait être : Dieu ? preuve d’assurance, d’humilité, d’équilibre et de désintéressement...

Crois-tu que Jésus était un menteur ?

Peu de gens, voire personne, diraient que c’est le cas. Quel intérêt pour Jésus de mentir ? Pourquoi aurait-il fait perdurer ce mensonge quant à sa divinité jusqu’à la mort (ce fut la cause de sa mise à mort) ? Un menteur devant le supplice de la croix aurait certainement dit la vérité... C’est facile à comprendre : on n’est pas prêt à

Crois-tu que Jésus est Dieu ? Non ? Pourtant il n’y a pas d’autre choix. Nous ne pouvons pas ranger Jésus sur une étagère avec l’étiquette : « ce fut un grand homme  ». Cette option n’est pas valable. Il est soit menteur ou fou, soit Seigneur et Dieu. Il nous faut choisir. Et si nous croyons qu’il est réellement le Christ, le libérateur promis, Dieu fait homme, alors nous pouvons bénéficier de ce que Dieu tient à nous offrir : une vie à ses côtés, maintenant et pour toujours. Ça te dit ? “Mais ceci est écrit afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.” (Jean 20.31) Sources : Comment retourner la situation en témoignant, Agapé, page 41ss Un extrait du livre de Josh MacDowell Bien plus qu’un charpentier, Vida, 1982, p.21-31.

texte David Buc - david.buc01@gmail.com

et Daniel Eicher - deicher@dplanet.ch

Ta Jeunesse n°251

13


fondemenT

lalaprière prière *

Twitter avec Dieu

Yan Newberry, pasteur dans le sud de la France, anime des séminaires sur la prière, un sujet qui le passionne. Il te parle de ce moyen de communication particulier que Dieu nous a donné. Encore mieux que MSN ou Twitter* : la prière peut changer la direction de ta vie ! *Twitter est un outil de réseau social qui permet d’envoyer gratuitement et de manière instantanée des messages brefs par internet, messagerie ou SMS.

14

Ta Jeunesse n°251

Q

uestion : Yan, je sais que ce sujet de la prière te passionne et que tu parcours la France pour donner des séminaires sur ce thème. Qu’est-ce qui a déclenché cet intérêt pour la prière chez toi ? Tout petit, j’ai été impressionné de voir mes parents et grands-parents intégrer la prière à leur vie de tous les jours… À l’âge de 17 ans, j’ai eu envie de réunir des jeunes chrétiens une fois par semaine pour prier. On a commencé à se réunir

à 2, puis 4, puis 6. On priait pour le monde tout entier, pour les Chinois, les Tibétains, les Marocains… mais aussi pour ces Français étranges, mangeurs d’escargot et de cuisses de grenouilles ! Un soir, on a prié pour un besoin précis : Un missionnaire à Paris avait besoin de 6 jeunes pour l’aider. A la fin de la prière, on s’est regardé, on a éclaté de rire en criant les uns aux autres : « Let’s go ! Cette mission est pour nous  ! On va évangéliser Paris en une semaine  !!  » (à l’époque, La prière change on parlait pas un mot de français). La tout ! fin de l’histoire, c’est que je suis venu en France pour une semaine, et y suis resté 38 ans ! Attention, la prière peut changer la direction de ta vie !


texte Yan Newberry

newberry.yan@libertysurf.fr La prière me donne une nouvelle perspective. La prière ne change pas toujours les circonstances, mais elle m’aide à les voir à travers Prier c’est donner du « les lunettes » de Dieu. Ça me temps à Dieu pour donne une autre perspective nous regarder et nous de moi-même, des circonstances ou des autres. Le Psaume parler. 73.16 le dit clairement  : «  La difficulté fut grande jusqu’à ce que j’ai pénétré dans la maison de Dieu… ». Prier, c’est se laisser changer par Dieu. J’ai souvent prié pour que Dieu change des personnes que j’avais du mal à supporter. Miracle ! Dieu a répondu à la prière… mais pas comme j’avais pensé : C’est pas l’autre qui a changé… c’est moi !

À quoi sert la prière ? La prière est le moyen que Dieu a inventé pour me permettre d’exprimer mes sentiments et mes besoins. David, dans le Psaume 73.28 dit : « m’approcher de Dieu, c’est mon bien ». J’aime prier parce que je peux tout dire à Dieu, comme à un ami intime : mes joies, mes peines, mes projets, mes échecs… Je prie avec confiance parce que je parle à Dieu qui sait tout de moi (passé, présent et futur) et qui peut tout pour moi. Prier enlève le stress chez moi, me libère. Jean Chrysostome, un père de l’Eglise du 4ème siècle a dit avec raison : « on reçoit le plus grand bien de la prière avant de recevoir la réponse à notre prière. »

Prier, c’est être dans l’action avec Dieu. Dieu pourrait agir dans le monde tout seul, sans nous ! Il est incroyable de penser qu’il peut utiliser ma petite prière pour bouleverser et façonner l’histoire du monde ! Une vieille dame priait tous les jours pour les jeunes du lycée en face de chez elle. Un jour, George reçoit un évangile à la sortie du lycée, monte dans un arbre pour le lire tranquillement. La vieille dame continue de prier, sans savoir quel impact sa prière va avoir  : George s’est converti, a mobilisé des jeunes pour l’évangélisation du monde tout entier. Depuis, plus de 150  000 jeunes ont été des missionnaires avec George sur tous les continents. Quand la vieille dame a appris par George Verwer tout ce que Dieu a fait à travers sa prière, je parie qu’elle a failli « tomber dans les pommes ! ». Dieu a fait de grandes choses par sa petite prière.

où et pour tout. Petit conseil : si tu pries en conduisant, n’oublie pas de garder les yeux ouverts ! C’est recommandé ! Moi, j’aime bien prier à haute voix. Ça m’aide à me concentrer et ne pas me laisser distraire par d’autres pensées. Un autre truc pratique : j’ai un cahier dans lequel j’écris une petite prière tous les jours. Comme ça je garde trace de mes demandes et j’y note les réponses de Dieu quand elles arrivent. Un homme de foi, George Müller, a noté 10 000 réponses à la prière (Défi pour toi : envoie-moi un email quand tu dépasses ce chiffre ! ). C’est bien aussi de trouver quelqu’un avec qui on peut prier de temps en temps. Ça motive et encourage ! Assiste à la rencontre de prière de ton église. Ta présence va encourager les autres participants et tu vas apprendre à porter avec d’autres des sujets de prière communautaires. Dans la Bible, il y a 653 prières différentes. J’utilise très souvent ces prières pour donner de la profondeur, de l’étoffe à mes propres prières. Par exemple, les Psaumes 23, 51, 91, Matthieu 6, Jean 17, etc. Moi, je suis passionné par la prière parce que ça change tout ! Est-ce que tu veux t’ investir dans cette belle aventure de la prière : Dieu + toi = un travail d’équipe efficace.

La prière est un élan affectueux vers Dieu. Jean Calvin.

J’ai jamais prié. Comment faire ? Tu peux prier comme tu respires, naturellement. Pas besoin de grandes phrases. Dis tout simplement à Dieu ce que tu as sur le cœur, comme quand tu parles avec tes amis. Tu peux prier n’importe quand, n’importe Ta Jeunesse n°251

15


16

Ta Jeunesse n째251


profil

texte Marc Duverger

Guillaume Farel

le combattant de l’Évangile (1

ère

Q

uel ministère que celui de Paul ! Le nom de Christ a été annoncé de Jérusalem à Rome et peutêtre jusqu’en Espagne tandis que des milliers d’hommes et de femmes sont passés de l’esclavage du péché, du judaïsme ou du paganisme à la liberté en Christ. Y a-t-il eu seulement dans l’histoire un autre homme semblable à Paul ? Je répondrai sans hésiter oui, il s’agit de Guillaume Farel !

Humanisme, Renaissance, Réforme Guillaume Farel a vécu au XVIème siècle, si cher aux enseignants d’histoire et professeurs de lettres… siècle avant tout de violence et d’excès. Violent lui même, mais seulement dans sa détermination à abattre les idoles qui défigurent l’Evangile de Christ, Farel a été en butte à d’innombrables attaques. On ne compte plus les fois où il a été assailli et blessé par des foules en colère. Des prêtres ou des moines ont tiré contre lui l’épée ou la hache, des femmes l’ont déchiré de leurs ongles ou assommé à coup de battoirs à linge ! Il a été l’objet de complots innombrables, d’arrestations, d’expulsions, il a eu contre lui des gouverneurs, des évêques, des princes, des rois, le Pape. Malgré cela il n’a jamais répondu par le poing ou l’arme blanche, seulement par la Parole et a conduit ainsi plusieurs de ses adversaires à la conversion.

À la Sorbonne Farel naît en 1489 près de Gap dans les Alpes du Sud, au sein d’une famille soucieuse de respecter la piété catholique. À 20 ans il monte à Paris suivre ses études à la Sorbonne avec le souci de trouver quelque maître à suivre dans la dévotion envers la vierge et les saints, l’adoration des reliques et l’obéissance aux commandements de l’Eglise. Déçu par l’impiété de ses jeunes camarades, il s’attache à « Maître Fabert », un vieux professeur, plus connu sous le nom de Lefebvre d’Etaples, et s’adonne avec lui à toutes sortes d’exercices pieux. Fabert

partie)

Farel a été en butte à d’innombrables attaques. Des prêtres ou des moines ont tiré contre lui l’épée ou la hache. Il a été l’objet de complots innombrables, d’arrestations, d’expulsions…

et son protégé finissent par inclure dans leurs exercices la lecture de la Bible en latin. Les deux hommes n’y retrouvent rien qui justifie la pratique des rites et superstitions auxquelles ils se livraient. Au contraire, ils découvrent que le Christ seul est l’auteur du salut et qu’il l’offre gratuitement au croyant pour peu qu’il croie en Lui et lui confie sa vie. Fabert commence alors à enseigner ce qu’il vient de comprendre et Farel à sa suite. On est en 1519, deux années auparavant un moine allemand, Martin Luther, avait dénoncé le commerce des indulgences (la vente du pardon des péchés à prix d’argent) et d’autres égarements de la piété catholique, la Réforme était lancée.

Quitter ou rester ? La Sorbonne est mise en ébullition par l’enseignement de ces deux hommes mais un débat travaille les nouveaux prédicateurs : faut-il rompre résolument avec les pratiques catholiques ou s’y soumettre en apparence et travailler le catholicisme à l’intérieur pour que la vérité s’y fraye peu à peu une place ? Farel opte plutôt pour la première option, Fabert pour la seconde si bien que les événements vont les séparer après l’échec d’une tentative de réformation au sein même de l’Eglise catholique dans le diocèse de Meaux. Farel en déduit: « Christ devrait être notre seul but; tout ce que nous faisons devrait être

fait par la puissance de l'Esprit de Christ… à ceci nous connaissons si la Vie habite en nous, c'est que Christ devient notre objet, notre seul but ».

Itinérance Farel retourne dans ses montagnes natales, puis on le voit à Montbéliard, Bâle, Strasbourg. Bien que partout il prêche l’Evangile avec autorité, c’est à Bâle que son ami Œcolampade le persuade que c’est bien là sa vocation. La vie de Farel commence à ressembler à un roman d’aventure. À Montbéliard, Farel se rend sur un marché au pied du château pour annoncer l’Evangile. Afin d’être entendu il monte sur une table de pierre servant à exposer les poissons (on peut encore la voir aujourd’hui). Peu après le duché, son duc en tête passe à l’Évangile. À suivre. Les citations : Vie de Guillaume Farel, E Donges, 1932, ouvrage en ligne sur : http://www.regard.eu.org/ Livres.6/Vie.Guillaume.Farel/index.html En librairie : E Dönges, La Lutte pour l’Évangile, Editions Bibles et Littérature chrétienne.

Ta Jeunesse n°251

17


Vie : mode d’emploi

Qui est le grand

témoin

du siècle ? Je t’invite à le démasquer. Pour ce faire, cette perle rare devrait être là au moment où il se passe un événement déterminant et indélébile. Un peu comme s’il prenait la photo universellement inoubliable et marquante par le message qu’elle communique. Il se trouve que je connais cette personne qui s’ignore, mais avant, suis-moi dans un moment exceptionnel…

T

u parles si je m’en souviens ! Je ne saurais dire ce qui l’a déclenché Nous étions au centre du stade. mais la mayonnaise avait pris. Tout le Plus exactement dans un sousstade est parti en Ola. Une vague d’un sol, prêts à jaillir dans l’arène. La tension côté, qui repartait dans l’autre sens. Du était à son comble. Allions-nous assurer délire. Mais ce qui me reste le plus, c’est ? Surtout que dans les grala participation des présidents, dont dins il y avait du beau monFrançois Mitterrand, à cette ferveur de. Plusieurs chefs d’états Mitterrand collective. étaient là pour cette inauJe pourrais encore en parler longme fait la guration des JO d’hiver 92 à temps. Il s’est trouvé, par plusieurs « ola » aux Albertville. concours de circonstances que Puis tout à coup  : le déj’étais là, pour ce moment historiJO de 1992. compte. Au top, nous avons que et hors du temps. jailli comme des fous sous les projecteurs. Dans un état second, Là, au bon moment nous avons commencé notre chorégraphie avec des drapeaux. Comme dans un Je ne peux rien dire d’autre que ce que ralenti, le moment magique a démarré. j’ai vu et ressenti. Cela reste inoubliable.

18

Ta Jeunesse n°251


pire, je me tais. Je fais celui qui ne connait pas Christ alors qu’il est ma passion, ma raison de vivre. Beurk !

des répercussions pour l’Éternité.

Quel soulagement quand je me suis aperçu de cela ! Quelle fierté de savoir que Christ Parmi les excuses que je me comptait sur ma simple contributrouve, celle de ne pas savoir que répondre si on me deUn aveugle tion pour être son témoin ! Le témoin du siècle au carrefour de la mande de justifier Christ me m’aide à y mort et de la vie éternelle. vient souvent. Je ne saurais voir clair ! Quelle joie aussi de savoir que je pas Le défendre, me défendre. ne suis pas le seul  ! Christ a la Cet embarras me tétanise ou même ambition pour toi. Tu n’as m’arrange, qui sait ? Le répas besoin d’être formaté. Tu dois être sultat est finalement mauvais et minable. toi. Vrai de ce que tu as vécu avec Christ. Le pire c’est que Christ ne m’en demande Et l’écho de ce qui adviendra sera marqué pas autant. Il n’a pas besoin d’avocat. bien au-delà des étoiles. Au contraire, Il attendait juste que je dise À toi de parler. ce que j’avais vu et vécu à l’exemple de l’aveugle du chapitre 9 de l’évangile de Jean. Sa vie était passée du néant à la texte Maréchal des Logis lumière grâce à Jésus. Sans en savoir Berger beaucoup plus, il a exposé simplement //////////// Réagis à cet article ! ce qui s’est passé. Personne n’a pu aller contact@tajeunesse.org contre. La force et la vérité du vécu ont tout balayé. Pourtant cet instant de grâce n’a pas révolutionné l’histoire de l’humanité. C’est fou comme on peut se passionner pour des choses énormes, exceptionnelles ... et finalement un peu futiles.

Là, mais absent A l’inverse, je me surprends à être éteint, silencieux concernant un sujet plus sérieux, déterminant et éternel. Au lieu de la passion, je suis gêné, embarrassé et



Juste dire la vérité En prenant un peu de recul, Christ ne me demande pas autre chose quand Il me dit que je suis son témoin. Il attend que je partage la vérité de ce qui s’est passé avec Lui. C’est tout, mais pourtant exceptionnel. L’écho de mon témoignage a

Je me tais, je fais celui qui ne connait pas Christ alors qu’il est ma passion, ma raison de vivre. Ta Jeunesse n°251

19


complément d’enquête

Roboam On connaît Salomon pour sa sagesse légendaire, son règne prestigieux et accessoirement ses multiples concubines. Telle la lune, le glorieux roi avait aussi une face cachée. Il n’a pas fait que de bons choix dans sa vie et il a dû assumer certaines conséquences. « Le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères […]. Il eut 700 princesses pour femmes ainsi que 300 concubines, et ses femmes détournèrent son cœur. À l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes entraînèrent son cœur à suivre d’autres dieux et il ne s’attacha pas sans réserve à l’Éternel…  » Voici résumé brièvement, le problème de Salomon. Problème qui va rejaillir sur son fils, Roboam.

Un hypocrite aux commandes

Dans l’ombre du père

À la mort de Salomon, Roboam a 41 ans. Qu’a-t-il appris en vivant si longtemps dans les ors du palais ? À gouverner, à diriger le royaume ? Manifestement, Roboam a suivi attentivement les faits et gestes de son père, Salomon. Il a retenu le principe lunaire : présenter au peuple sa face lumineuse et garder caché son côté obscur. Faire bonne figure devant la foule tout en menant secrètement une vie hypocrite, loin de la loi de l’Éternel. Pourtant, il y a un grain de sable dans cette belle machinerie. Ici, le grain se nomme Jéroboam. Il a déjà bloqué les rouages du règne de Salomon en s’opposant ouvertement à son roi. Un prophète inspiré par Dieu avait annoncé à Jéroboam qu’il régnerait sur une partie du royaume à la succession de Salomon. Cette menace visait à faire réagir le roi d’Israël pour qu’il 20

Ta Jeunesse n°251

abandonne son attitude hypocrite envers l’Éternel. Plutôt que de s’humilier, Salomon décide de faire éliminer Jéroboam. Pour sauver sa peau, le rebelle fuit en Égypte, attendant son heure. L’heure a sonné, la succession est ouverte. Le candidat désigné est Roboam, fils du roi défunt. Accompagné de représentants du peuple d’Israël, Jéroboam, fraîchement rentré d’Égypte, se présente devant le prince Roboam. Ils lui proposent un marché. « Ton père a exercé une dure domination sur nous. Quant à toi, maintenant, allège le dur service et la domination particulièrement lourde que nous a imposés ton père, et nous te servirons.* » D’évidence, la popularité de Salomon sur la fin n’était pas au plus haut des sondages. Ça demande réflexion et Roboam les invite à revenir dans 3 jours…

Déjà la politique ne s’embarrassait pas de sincérité. Roboam fait bonne figure devant les délégués du peuple et Jéroboam. Il leur laisse entendre qu’il reçoit leur proposition et demande un délai de réflexion. Face lunaire : Roboam convoque les conseillers de son père, des hommes sages et fidèles. Ils lui recommandent de redevenir un roi au service de son peuple et non le souverain autoritaire et lointain qu’était Salomon. «  Si aujourd’hui tu as une attitude de serviteur envers ce peuple, si tu te montres à leur service et si tu leur réponds de façon positive en leur adressant des paroles bienveillantes, ils seront pour toujours tes serviteurs.  » Une attitude de serviteur… C’était le programme fixé par Dieu au départ. Un roi serviteur. Coté obscur  : le conseil est avisé, mais Roboam a d’autres projets en tête. Les vieux conseillers avec leur prudence sont ringards. Vive les jeunes ! « Mais Roboam délaissa le conseil que lui donnaient les anciens et consulta les jeunes qui avaient grandi avec lui et qui faisaient partie de son entourage. » Ils ont une vision des choses très différente. « Voici ce que lui dirent les jeunes qui avaient grandi avec lui : Le peuple t’a tenu ce langage : ‘Ton père nous a imposé une domination particulièrement lourde, mais toi, allège son poids !’ De ton côté, dis-leur : ‘Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père. Mon père vous a imposé une domination particulièrement lourde, eh bien, moi je la rendrai plus lourde encore. Lui vous a punis avec des fouets, moi je vous punirai avec des fouets munis de pointes. » Sympathiques ces gamins  ! Le jeune roi va suivre le conseil de ses copains d’enfance et présenter ce programme politi-


texte Éric Maurel

le roi hypocrite que moderne au peuple. On se demande pourquoi avoir pris la peine de convoquer les anciens conseillers pour finir par prendre une décision aussi stupide ? Roboam est-il un simplet, influencé par le dernier qui parle ? Je crois plutôt qu’il n’avait aucune intention de suivre l’avis des ministres de son père. Ce n’était qu’une sorte de mise en scène pour calmer le jeu. Jouer la montre. Mais les rois, même les plus puissants, ont besoin de sujets pour garder leur couronne ! Devant l’entêtement de Roboam, 10 des 12 tribus d’Israël décident de se rallier à Jéroboam. «  Lorsque tous les membres du peuple d’Israël virent que le roi ne les écoutait pas, ils lui répondirent : ”Quelle part avons-nous avec David ? Nous n’avons pas d’héritage avec le fils d’Isaï ! À tes tentes, Israël  ! Maintenant, occupe-toi des tiens, David !“ Et Israël retourna dans ses tentes. »

Roboam, persiste et signe ! Pour la première fois de son histoire, le royaume d’Israël est divisé. Dans un monde de finesse et de douceur on aurait pu imaginer le roi Roboam revenant sur sa décision. Il lui suffisait de rappeler les séparatistes et de négocier un accord qui arrange tout le monde. Éviter l’éclatement du pays serait le souci majeur d’un souverain lucide. On constate que l’hypocrisie s’accorde mal avec la lucidité. À force de porter un masque, on n’y voit plus très clair. Rempli de colère devant l’audace des 10 tribus d’Israël, Roboam choisit la voie de la guerre. Il rassemble ses troupes d’élite et prépare un plan de bataille pour écraser les séparatistes. Nouveau grain de sable dans les plans du roi, mais cette fois c’est la parole de l’Éternel : « Voici ce que dit l’Éternel : Ne montez pas faire la guerre à vos frères ! Que chacun de vous reparte chez lui, car c’est de moi que vient cette situation.’  » Ils obéirent aux paroles de l’Éternel et firent demi-tour, renonçant à marcher contre Jéroboam. » Le message est clair, pas de guerre civile en Israël  ! On ne se bat pas entre frères. Dieu ajoute qu’il a prévu la division du royaume de Salomon et qu’Il contrôle la situation.

Bien, dès lors chacun rentre chez soi et attend la suite des événements. Pour une fois Roboam semble obéir à l’ordre de Dieu. En apparence… Car avec lui tout se base sur l’apparence. En fait, il se contente de repousser son plan d’attaque. À peine rentré à Jérusalem, il lance un vaste chantier de fortification, avec des stocks d’armes et de vivres. Étrange manière de faire confiance à Dieu, non ? En attendant que ses forteresses soient solidement établies et que ses greniers soient pleins Roboam donne le change. Mais dès qu’il pense que son royaume est en sûreté, bien protégé, il dévoile son vrai visage. «  Lorsque Roboam eut affermi sa royauté et qu’il fut devenu plus fort, il abandonna la loi de l’Éternel et tout Israël l’abandonna avec lui. » La façade se fissure. La révolte contre Dieu est manifeste. La suite est d’une logique implacable. Le roi d’Égypte attaque les villes fortes et prend Jérusalem. « Shishak, roi d’Égypte, monta contre Jérusalem. Il prit les trésors de la maison de l’Éternel et ceux du palais royal, il prit tout. Il prit les boucliers en or que Salomon avait faits. » Voilà  ! Tout ce que Salomon avait réalisé, passe aux mains des Égyptiens  ! Beau succès pour Roboam. Après avoir divisé le royaume dont il a hérité, il se fait dépouiller des richesses amassées par son père. Il y a de quoi se taper la tête contre les murs vides du palais et mourir de honte. Chose surprenante, Roboam est sincèrement accablé par ce malheur et il se repent. Vous me direz qu’il lui faut une sacrée dose avant de craquer ! L’Éternel est sensible à ce geste d’humilité du roi. « Comme Roboam s’était humilié, l’Éternel détourna sa colère de lui et ne le détruisit pas entièrement. De plus, il y avait encore de bonnes choses en Juda. ». Il n’y a qu’un Dieu riche en bonté et lent à la colère pour accorder une chance à ce type-là. On l’aura compris, jouer double jeu, sauver les apparences, agir pour la forme… Tromper son monde et se tromper soimême est un jeu dangereux que l’exemple de Roboam nous invite à éviter. « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi. » (* versets tirés du livre des Rois & des Chroniques) Ta Jeunesse n°251

21


DécibelS du ciel Tu écoutes de la musique, c’est bien. Profite alors de bons morceaux pour tes oreilles et ton coeur.

texte Gabriel Huguet

JJ Heller Painted Red La rentrée bat son plein, vous vous sentez submergés, trop de choses à faire pour pas assez de temps ? C’est le moment idéal pour sortir Painted Red, le dernier album folk acoustique de JJ Heller, paru fin 2009.

V

oilà une douzaine de titres où l’on ne verra point de guitare électrique, peu de batterie, et nulle trace d’une basse assourdissante. C’est la douce et chaude voix de JJ Heller, épaulée par son mari en duo sur quelques chansons. L’artiste ne révolutionne pas le genre mais ajoute au combo guitare/ voix d’autres instruments : harmonicas, violons et autres xylophones, donnant à chaque titre sur lequel ils sont utilisés une signature particulière, aux accents acoustiques délicieux. La guitare reste omniprésente et soutient bien l’atmosphère folk tout au long de l’album, même si certains titres plus pop émergent aussi, et tant mieux ! Au-delà du style, le message qui apparaît en filigrane derrière chaque composition est des plus clairs : JJ Heller chante sa relation avec Dieu, ses complaintes et sa reconnaissance avec fragilité, sensibilité et pertinence. Des mots qui font sens, de la musique de qualité. Ne soyez pas surpris de passer l’album plusieurs fois d’affilée, vous vous y reconnaîtrez et vous approprierez le tout à votre compte… et le partagerez, c’est sûr !

JJ Heller chante sa relation avec Dieu, ses complaintes et sa reconnaissance avec fragilité, sensibilité et pertinence.

Une douzaine de titres où l’on ne verra point de guitare électrique, peu de batterie, et nulle trace d’une basse assourdissante.

22

Ta Jeunesse n°251


le coin détente

Grand Quizz Biblique 24 questions d’un peu tous les niveaux ! Le prix : en plus du plaisir d’avoir participé ;-), pour ceux

qui ont répondu juste à toutes les questions, un livre au choix entre « Si tu veux aller loin » de Ralph Shallis, « Génération Challenge » de Alex et Brett Harris ou « La Bible, ce livre extraordinaire » de Pierre Wheeler.

1 3 4 5 6

2

Quels sont les 3 premiers mots de la Bible ? Que fit Moïse quand il vit un Egyptien frapper un Hébreu ? Dans quelle ville Saul de Tarse prêchat-il pour la première fois ? Que veut dire le mot araméen «Abba» ? Qui se rendit la première au sépulcre de Jésus ?

Quelles sont les créatures célestes provisoirement supérieures à l’homme ?

7

 ui a dit dans la Bible, "mettez-moi à Q l’épreuve" ? (Indice : Livre de Malachie)

8

 ébucadnetsar fut atteint de N lycanthropie. Quelle en fut la cause ?

9 10

Où vont se rassembler toutes les nations pour le combat, le jour de la colère de Dieu ? Combien la Bible contient-elle de livres ?

11

Dans Jacques, comment Dieu considère-t-il celui qui est l’ami du monde ?

12

Quel est le nom grec qui correspond à l’hébreu « Messie « ?

13

Quel moyen Dieu a-t-il trouvé pour disperser les bâtisseurs de la Tour de Babel ?

17

À quelle occasion Jésus a-t-il pleuré ?

18 14 19 15 20 16

Quand Dieu nous a-t-il élus en Christ : à la fondation du monde, avant ou après ?  ui était « l’enfant bien-aimé de Paul» Q et « fidèle dans le Seigneur » ?

Dans quel livre de la Bible trouvonsnous ces paroles : « mieux vaut un jour dans tes parvis que mille ailleurs » ?

Que sera-t-il fait au diable lors de l’avènement du Seigneur ?

Sur quelle montagne Moïse devaitil aller pour contempler la Terre Promise ? (Indice : Nombres chapitre 27 ) Pour quelle raison Moïse a-t-il fui la terre de « Pharaon » ?

21

Quelle est l’origine d’un parchemin : végétal, animal ou minéral ?

22

Dans quel autre livre de l’Ancien Testament retrouve-t-on le texte du Psaume 18 ? Dieu était en colère contre les trois amis de Job, pourtant Il ne les a pas punis. Qu’a fait Job pour eux ?

23

24

Qui pria dans le ventre d’un poisson ?

Adresse pour renvoyer tes réponses : deicher@dplanet.ch (n’oublie pas de préciser le livre que tu aimerais). Quizz préparé par Laurie Bouvier

Ta Jeunesse n°251

23


Lire et comprendre la Bible

Un moment avec ma Bible… Rappel : après chaque lecture, nous te proposons un “complément alimentaire”… À dévorer si tu as faim !

Novembre Lundi 15

Nombres 21 v. 16 à 35 La victoire est proclamée partout. Beaucoup en parlent. Mais qui se tourne vers le vrai Dieu d’Israël ? Genèse 37

Mardi 16

Nombres 22 v. 1 à 21 Pourquoi la façon d’agir de Balaam décrite au verset 19 représente-t-elle un défi à Dieu ? Genèse 38

Mercredi 17

Nombres 22 v. 22 à 41 Incroyable ! Dieu utilise un animal pour donner une leçon à Balaam. Pour toi, ce seront peut-être des copains non croyants qui te feront voir que tu as mal agi… Plutôt gênant, mais instructif ! Genèse 39

Jeudi 18

Nombres 23 v. 1 à 12 Les mauvais amis t’éloigneront immanquablement de Dieu. Il faut t’en séparer ! Genèse 40

Vendredi 19

Nombres 23 v. 13 à 30 Quel événement majeur de l’histoire du peuple d’Israël est souvent rappelé ? Genèse 41

Samedi 20

Nombres 24 v. 1 à 14 Ne te mêle pas, par curiosité, à des choses mauvaises ! Genèse 42

Lundi 22

Nombres 25 v. 1 à 18 Sois un modèle dès ta jeunesse, comme Phinées ! Genèse 44

Nombres 27 v. 1 à 11 Ne perds pas courage et prends possession de ton héritage (celui que tu trouves dans la Bible) avec énergie, et défends-le ! du Genèse 49

Tiens-toi côté du Seigneur Jésus et affirme ta foi !

Mardi 23

Nombres 26 v. 1 à 11 C’est important de faire un bilan, de temps en temps, tout comme Moïse devait à nouveau dénombrer le peuple. As-tu appris à mieux connaître ton Seigneur ces derniers temps ? Genèse 45

Mercredi 24

Nombres 26 v. 12 à 34 La confession et l’abandon des péchés sont les conditions requises de toute croissance spirituelle ! Genèse 46

Jeudi 25

Nombres 26 v. 51 à 65 Ta vie actuelle déterminera ta récompense. Genèse 48

Samedi 27

Dimanche 21

Nombres 24 v. 15 à 25 La plus grande gloire du peuple d’Israël, c’est son Seigneur : Jésus Christ ! Adore-le ! Genèse 43

Vendredi 26

Nombres 26 v. 35 à 50 Le Seigneur connaît les noms de familles de chacun de ceux qui vont entrer dans le pays promis… et Il connaît aussi chacun de ceux qui sont sur le chemin du ciel ! Genèse 47

Dimanche 28

Nombres 27 v. 12 à 23 Quelle est la raison pour laquelle Moïse ne peut pas entrer dans le pays promis ? Genèse 50

Lundi 29

Nombres 28 v. 1 à 15 Souviens-toi que le Seigneur Jésus a vécu et laissé sa vie pour la gloire de Dieu. Exode 1

Mardi 30

Nombres 28 v. 16 à 31 L’œuvre du Seigneur Jésus a une valeur éternelle ! Exode 2

Décembre Mercredi 1er

Nombres 29 v. 1 à 19 De quoi le sacrifice pour le péché est-il une illustration ? Exode 3

Jeudi 2

Nombres 29 v. 20 à 40 Pourquoi Dieu souligne-t-il toujours que les animaux sacrifiés devaient être sans défaut ? Exode 4

Vendredi 3

Nombres 30 v. 1 à 17 Est-ce que les chrétiens doivent confirmer leurs dires par un serment ? Lis Matthieu 5. Exode 5

Samedi 4

Nombres 31 v. 1 à 20 Ne te venge pas toi-même, mais remets-toi à celui qui juge justement ! 1 Pierre 2 v. 23. Exode 6

Dimanche 5

Nombres 31 v. 21 à 41 Etonnant ! Dieu montre sa grâce lors de cette expédition de vengeance, rendue nécessaire à cause du péché du peuple. Exode 7

24

Ta Jeunesse n°251


Lundi 6

Nombres 31 v. 42 à 54 Il t’est certainement arrivé d’avoir été merveilleusement gardé(e) dans telle ou telle circonstance. N’oublie pas de remercier et de louer Dieu en retour ! Exode 8

Mardi 7

Nombres 32 v. 1 à 15 Pourquoi Moïse réagit-il avec autant de rigueur ? Exode 9

Mercredi 8

Nombres 32 v. 16 à 42 Les hommes de Ruben et de Gad laissent leurs familles pour accompagner le reste du peuple en Canaan. C’est le prix qu’ils auront à payer en conséquence de leur esprit d’indépendance. Attention : la famille est le 1er champ de mission ! Exode 10

Jeudi 9

Nombres 33 v. 1 à 37 Le « carnet de bord » d’Israël… on a l’impression que Dieu fait défiler tous les lieux devant ses yeux. Cela devrait t’inciter à faire de temps en temps une rétrospective de ta vie… Où as-tu déshonoré Dieu ? Où l’as-tu honoré ? Exode 11

Vendredi 10

Nombres 33 v. 38 à 56 Moïse doit exhorter le peuple à chasser tous les habitants de Canaan. De même dans ta vie : si tu n’attaques pas à la racine tel péché, il refera toujours surface et te fera souffrir. Exode 12

Samedi 11

Nombres 34 v. 1 à 29 Ça y est, le peuple va entrer dans le pays promis et prendre possession des bénédictions de Dieu ! Toi, réfléchis à ce que Dieu te donne chaque jour… Exode 13

Dimanche 12

Nombres 35 v. 1 à 15 Dieu veille à ce que les Lévites aient des villes de refuge, à ce qu’ils ne manquent de rien, en pourvoyant à leurs besoins matériels. As-tu trouvé un refuge éternel auprès du Seigneur Jésus ? Exode 14

Ça parle de quoi Le livre des Nombres ? Origine

sauf Josué et Caleb. Tu sauras bientôt en quoi a consisté cette désobéisDans le livre de la Genèse, Dieu présance. La traversée du désert est un sente l’origine du monde et le début temps d’épreuve : le peuple obéira-t-il de la vie. Beaucoup de principes biblià Dieu ? ques y sont déjà énoncés. Ainsi, la vie d’Abraham, d’Isaac, de Jacob (Israël), celle des patriarches du peuple d’IsAujourd’hui ? raël, sont décrites avec beaucoup de Dans le Nouveau Testament, la vie d’un détails. Dans l’Exode, il est question de chrétien dans ce monde est comparée l’esclavage de ce peuple en Egypte et à la traversée du désert. C’est pour cetde sa libération pour servir Dieu. te raison que le livre des Nombres est C’est dans le Lévitique que nous sont d’actualité pour les jeunes croyants  ! présentées les différentes offrandes Tu t’apercevras, au cours de ta lecture et des prescriptions quant à la sabiblique, que les tentations auxquelles crificature*. Dans les tu as à faire face quoNombres, il s’agit de la tidiennement ne sont // En bref traversée du désert : le pas bien différentes peuple élu doit le trade celles du peuple Ecrivain : Moïse verser pour atteindre le d’Israël dans le déRédaction : durant pays fertile de Canaan sert. le voyage des Israélites (aujourd’hui Israël), Mais ce n’est pas dans le désert. promis par Dieu. tout : dans ce livre des Destinataire : Nombres, il est quesle peuple d’Israël. tion d’un peuple  : le Contenu Sujet : Dieu conduisant peuple de Dieu. On Le livre des Nombres son peuple à travers peut appliquer cela retrace essentiellement le monde (le désert). à aujourd’hui. Tu la vie du peuple d’Israël Particularité : n’es pas seul, mais pendant la traversée du un voyage effectif tu connais d’autres désert. Dieu prescrit de 11 jours à travers chrétiens avec lesaux Israélites comment le désert devient, suite quels tu te rassemorganiser leur camp et à la désobéissance et bles pour adorer le leur marche dans le déà l’incrédulité du peuple, Seigneur Jésus, pour sert. une errance de 40 ans ! écouter la Parole de Seuls quelques événeDieu et pour prier. Ce ments importants de livre fournit bien des précisions d’orices 40 années de voyage nous sont regine divine quant à la manière de gérer latés (chapitres 10 à 25 et 31). la vie communautaire de son peuple. Onze jours de marche auraient suffi La contrepartie de ce livre se trouve, pour accomplir ce voyage. (Deutérodans le Nouveau Testament, dans la nome 1, 2). Mais Dieu punit le peuple à 1ère lettre aux Corinthiens. cause de sa désobéissance : tout Israélite âgé de plus de 20 ans à la sortie du *Chez les Hébreux la sacrificature signifie la dipays d’Egypte mourra dans le désert, gnité et la fonction de sacrificateur.

Lundi 13

Nombres 35 v. 16 à 34 Il faut 2 témoins pour confirmer toute chose. Ne te fie pas à un seul témoignage ! Exode 15

Mardi 14

Nombres 36 v. 1 à 13 C’est avec une joie véritable que tu peux vivre comme un chrétien en liberté et avec le Seigneur Jésus ! Exode 16 Ta Jeunesse n°251

25


Lire et comprendre la Bible

On fait un grand saut dans le temps et dans les pages… Et on atterrit au début de l’Evangile de Jean. On est à l’époque de Jésus, Jean étant un de ses disciples et l’auteur de ce livre.

Mercredi 15

Jean 1 v. 1 à 18 Tu es une créature de Dieu. Es-tu aussi un enfant de Dieu ? Exode 17

Jeudi 16

Jean 1 v. 19 à 34 Es-tu, comme Jean-Baptiste, un témoin du Seigneur Jésus ? Exode 18

Samedi 18

Jean 2 v. 1 à 12 Que révèle le miracle ? Exode 20

Jean 2 v. 13 à 25 Relis le verset 20, compare-le à Matthieu 26 v. 61. Qu’est-ce que les Juifs ne comprennent pas ? Comment déforment-ils les paroles de Jésus ? Exode 21

Lundi 20

Jean 3 v. 1 à 21 La nouvelle naissance est une condition pour pouvoir entrer dans le royaume de Dieu. Les habitudes religieuses, les parents croyants, etc. ne servent à rien pour cela. Exode 22

Jean 3 v. 22 à 36 Te tiens-tu volontiers sous les feux de la rampe ou préfères-tu rester humble pour Jésus Christ ? Exode 23

26

Ta Jeunesse n°251

Jeudi 23

Jean 4 v. 19 à 38 Combien de temps reste-t-il encore jusqu’à la moisson ? Quelles sont les 2 sortes de moissons dont parle le Seigneur Jésus ? Exode 25

Vendredi 24

Elimine le péché, avec ses racines et ses branches, par la confession et la repentance !

Dimanche 19

Mardi 21

Jean 4 v. 1 à 18 Le Seigneur connaît la vie de cette femme. Mais il commence par atteindre son cœur. Il lui présente Dieu comme le grand Donateur et lui offre l’eau vive qui apaise la soif de l’âme. Exode 24

Jean 4 v. 39 à 54 Crois-tu sans réserve la parole du Seigneur Jésus ? Exode 26

Vendredi 17

Jean 1 v. 35 à 52 C’est souvent comme ça : celui qui a trouvé le Seigneur Jésus cherche d’autres personnes qui veulent aussi le suivre. Le mieux est de commencer dans son environnement proche ! Exode 19

Mercredi 22

Samedi 25

Jean 5 v. 1 à 13 Cet homme est l’image du pécheur, qui ne peut se libérer lui-même de son état. Le seul moyen de salut est offert par le Fils de Dieu ! Exode 27

Dimanche 26

Jean 5 v. 14 à 30 Considère, dans les versets 19 à 30, les points qui parlent de l’unité du Père et du Fils. Exode 28

Jeudi 30

Jean 6 v. 37 à 51 Que désigne le Seigneur Jésus comme étant la volonté du Père ? Exode 32

Vendredi 31

Jean 6 v. 52 à 71 Que dit Pierre quand Jésus demande aux disciples s’ils veulent aussi s’en aller ? Et toi ??? Exode 33

Janvier 2011 Samedi 1er

Jean 7 v. 1 à 13 Jésus est confronté à l’incrédulité de ses frères. Mais Jésus agit selon la volonté de son Père. Réfléchis à cet exemple parfait. Exode 34

Dimanche 2

Jean 7 v. 14 à 24 « Ne jugez pas sur l’apparence, mais portez un jugement juste. » C’est bien d’actualité, n’est-ce pas ? Exode 35

Lundi 3

Jean 7 v. 25 à 38 Une religion ne peut pas répondre aux besoins profonds des hommes. Seul Jésus-Christ peut les satisfaire. Exode 36

Mardi 4

Jean 5 v. 31 à 47 Le verset 44 donne une raison importante qui empêche de venir à la foi. Laquelle ? Exode 29

Jean 7 v. 39 à 53 Que répondent les huissiers aux principaux sacrificateurs et aux pharisiens qui demandent pourquoi ils n’ont pas pris Jésus ? Exode 37

Mardi 28

Mercredi 5

Lundi 27

Jean 6 v. 1 à 21 Pour le Seigneur, il n’y a pas de défi insoluble… Réfléchis-y… Exode 30

Mercredi 29

Jean 6 v. 22 à 26 Quelle est la différence entre la nourriture naturelle et la nourriture spirituelle ? Exode 31

Jean 8 v. 1 à 20 Au v.7, Jésus déclare que seul celui qui est sans péché peut juger. Que penses-tu de cette conclusion ? Exode 38

Jeudi 6

Jean 8 v. 21 à 36 Combien il est merveilleux de pouvoir aller au Seigneur Jésus ! Il veut t’offrir la pleine liberté. Exode 39


Ce plan de lecture est tiré du volume 1 du Navigateur, guide pour lire ta Bible en un an des éditions Bibles et Littératures Chrétiennes. Si tu veux aller plus loin, procure-toi-le. Il est très complet. texte Sandrine Leycuras

Vendredi 7

Jean 8 v. 37 à 59 Que veut dire Jésus quand il déclare que des hommes ne mourront jamais ? (v.51) Exode 40

Samedi 8

Jean 9 v. 1 à 17 Laisse le Seigneur ouvrir tes yeux. Tu ne le regretteras pas. Lévitique 1

Dimanche 9

Jean 9 v. 18 à 34 Médite cette parole : « j’étais aveugle, et maintenant je vois. » Lévitique 2

Lundi 10

Jean 9 v. 35 à 10 v. 6 Si tu fais partie du troupeau du Bon Berger, suisLe sans réserve ! Lévitique 3

Mardi 11

Jean 10 v. 7 à 21 Si tu passes par la porte, tu seras sauvé(e), tu seras libre et tu trouveras une nourriture… Pas mal comme programme, non ?... Lévitique 4

Mercredi 12

Jean 10 v. 22 à 42 …et c’est pas fini : personne ne pourra te ravir de la main du Seigneur : sécurité absolue ! A ce propos, lis Romains 8 v. 38-39. Lévitique 5

Jeudi 13

Jean 11 v. 1 à 27 A qui t’adresses-tu en cas de détresse ? Lévitique 6

Vendredi 14

Jean 11 v. 28 à 44 Ce passage très fort nous rappelle que Jésus est tout puissant ! Lévitique 7

Samedi 15

Jean 11 v. 45 à 57 Le plan des chefs du peuple leur paraît parfait : chaque Juif ira à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Jésus sait tout… Ira-t-il ? Lévitique 8

Dieu répond à tes prières bien plus souvent que tu ne le penses !

Ta Jeunesse n°251

27


Reçois Ta Jeunesse gratuitement ! Si tu fais partie d’une Église : Le journal te sera distribué par ton responsable de groupe de jeunes, ou un responsable de l’église. C’est plus économique (pour nous) et c’est aussi bien plus écologique. Pour bien faire : > Donne-nous les coordonnées du responsable des jeunes et de ton Église. > Donne-nous les noms et prénoms de tous tes ami(e)s de l’église qui pourraient le lire. >N  ote aussi le nombre de numéros en plus pour le faire connaître. Tu trouveras un formulaire type sur le site du journal : www.tajeunesse.org Si tu ne fais pas partie d’une église Tu peux t'abonner sur le site internet : www.tajeunesse.org ou envoie-nous tes coordonnées et nous te l’expédierons : Ta Jeunesse - 2 bis rue des Ecouteaux - F - 25460 Etupes ou par e-mail sur : tajeunesse@free.fr

28

Ta Jeunesse n°251

Ta Jeunesse N° 251  

Ta Jeunesse n° 251 Octobre - Décembre 2011

Advertisement