Issuu on Google+

La Lettre de la FSALE

Le mot du Président N°9

Cet été, nous avons été consternés et ulcérés des prises de position outrancières de certains élus et représentants de l'état, stigmatisant les militaires en général et la Légion en particulier. Je ne reviens pas sur le contexte, vous le connaissez. Le général COMLE dans sa lettre ouverte aux Anciens (http://www.legion-etrangere.com/modules/info_seul.php?id=33) en a fait une analyse pertinente. A notre niveau, plusieurs constats s'imposent. D'abord, un sentiment de réconfort. Très nombreuses ont été les voix, de toutes origines et de tous horizons, qui se sont élevées pour dénoncer l'outrance et assurer la communauté légionnaire de leur soutien et de leur indéfectible confiance. Cela nous a fait chaud au cœur. Cet " orage d'été " a souligné toute l'importance d'un courant d'information confiant au sein de la communauté légionnaire. Il autorise, le cas échéant, à parler d'une même voix et surtout en connaissance de cause. C'est ainsi que j'ai été appelé à m'entretenir, tour à tour, avec le Général COMLE, le Gouverneur militaire de Marseille( qui depuis le 1°juillet n'est autre que le Général Pichot de Champfleury) et avec mes contacts de l'Administration centrale. Cela m'a permis d'orienter- du moins je l'espère- ceux d'entre vous qui souhaitaient faire part à leurs élus de leur légitime réprobation. A l'avenir il conviendra de se souvenir qu'un petit coup de fil à la FSALE permet, en certaines circonstances, de s'assurer qu'on est bien dans le ton. S'agissant de l'Adjudant Fontaine, je vous renvoie à la lettre du COMLE et à ses termes " nous lui apporterons le soutien auquel il a droit en tant que frère d'armes. Son passé de soldat, sa générosité, son charisme et ses états de service le justifient pleinement ". Aussi pour l'heure gardons-nous de toute action qui, pour être généreuse, pourrait s'avérer à terme contre-productive. Enfin cette crise a permis de disqualifier, aux yeux du plus grand nombre, une " officine " aux méthodes indignes dont les charges contre la Légion étrangère ne sont dictées que par la quête d'une misérable notoriété. Prendre la Légion pour cible lui assure une audience qu'elle n'aurait pas avec des unités moins emblématiques. Son terrain de prédilection est la polémique ; l'y suivre c'est lui " servir la soupe." La seule réaction qui vaille est un méprisant " silence radio "

Solferino-Magenta Le 24 juin dernier la Légion a commémoré avec faste le 150° anniversaire des batailles de Solférino et Magenta où s'étaient distingués les 1° et 2° Etranger. Cet événement, très largement couvert par K.B, a constitué une exceptionnelle vitrine pour la Légion d'active, très chaleureusement accueillie par la population de la Région Lombardie. Cette belle opération de mémoire et de relations publiques n'a été rendue possible que par l'engagement généreux et efficace des anciens légionnaires de l'ANIEL et par l'opiniâtreté de leur président Giancarlo Colombo qui a dû surmonter maints obstacles politiques, administratifs et protocolaires pour que le succès soit au rendez-vous. Bel exemple, s'il en est du soutien des anciens à la Légion d'active.

Soutien à la Légion d'active Faisant suite à la demande de plusieurs amicales désireuses d'apporter un soutien visible à la Musique de la Légion étrangère lors de ses prestations en province ou à l'étranger, il a été demandé que le calendrier de ses déplacements soit porté à la connaissance des anciens ( KB ou site de la musique) Une démarche semblable sera faite au Chef de corps du GRELE pour ce qui concerne le camion exposition..

Congrès de Tours

Une dernière réunion de calage entre la Fsale et l'amicale de Tours, en charge de l'organisation, aura lieu le 30 septembre prochain à quelques jours de l'expédition des dossiers d'inscription. Le site du congrès, d'un accès aisé par voie routière et voie ferrée, l'important effort financier consenti par la FSALE afin de réduire notablement le montant des frais de participation à la charge des congressistes, la qualité des prestations offertes ( le congrès sera placé sous le signe du 70° anniversaire de la création de la 13° DBLE) et surtout la volonté de témoigner de la solidité des liens unissant les légionnaires de toutes générations, sont de nature à convaincre le plus grand nombre à rallier Tours en juin prochain.


Lettre de la FSALE N° 9