Issuu on Google+

N°47 HIVER 2013-2014 WINTER 2013-2014

Le Mag de l’aéroport de Toulouse-Blagnac The Toulouse-Blagnac Airport Magazine

Cyril Lignac « Cuisiner, ça donne du bonheur aux gens ! » “Cooking makes people happy!”

Toulouse Les femmes prennent le pouvoir Women take power

CE MAGAZINE VOUS EST OFFERT / YOUR COMPLIMENTARY COPY

ÉVASION / ENQUÊTE / RENCONTRES / ÉCONOMIE / ACTU / SHOPPING


TOULOUSE - 279, av. des Etats-Unis, sortie 33B - Rond-point Lalande - 05 34 40 97 97 LABEGE - 3029, av. La Lauragaise - 05 61 00 44 44 MURET - ZI Joffrery - 05 61 56 97 00 PAMIERS - Saint-Jean du Falga - 05 61 69 63 63 www.autoreal.fr

Consommations mixte Norme CE 1999/94 (L/100 km) : de 4,9 à 14,9 - Rejets de CO2 (g/km) : de 129 à 348.

LAND ROVER TESTVILLE


SOMMAI R E [ ] CONTENTS

12 ÉVASION

34 DÉCOUVERTE

[ EVASION ]

satisfy their egos, have imposed through skills, work, rigor, and relationship awareness. In other words, they’ve used virtues which men believed to be their own unbeatable strong points. Without relying on genderequality quotas, they have shown the way here in southern France, which remains fairly macho. They now encourage other women to take up the torch to defend the right to earn as much as men (28% wage gap in Midi-Pyrénées, according to INSEE) –A gift not about to tumble from Santa’s sack! In the meantime, we can still celebrate the holidays together!

38 DÉCOUVERTE [ DISCOVERY ]

[ EVASION ]

République Dominicaine, bienvenue au paradis ! Welcome to Paradise

18 PARTIR

[ NOW BOARDING ]

Pauses douceurs dans la ville Rose  Tranquility Break in Toulouse

42 CULTURE

[ CULTURE ]

46 SPORT

20 TÊTE-À-TÊTE Stunning! Though almost invisible in economic and political decision-making and influential circles in Toulouse just five years ago, women are taking charge in several very coveted male bastions, such as the Presidency of the bi-regional Aerospace Valley, one of the most dynamic Competitiveness Clusters in France, or the Presidency of the University of Toulouse (see in-depth article on page 24). This rise to power has taken place smoothly, sometimes conceded to avoid cockfights, but also because women, rather than stepping into a battle to

Albi à travers ses musées Albi via its Museums

14 ÉVASION

Christian de Montmagner

Hats off, Ladies!

[ DISCOVERY ]

Dakar, un peu de soleil dans l’hiver Dakar, Sunshine in the Winter

© D.R.

EDITO

L’essentiel de l’actualité en Midi-Pyrénées Essential actualities in Midi-Pyrénées

[ SPORT ]

[ FACE TO FACE ] Cyril Lignac Cyril Lignac

24 ENQUÊTE

[ INSIDE INFO ] Toulouse, les femmes prennent le pouvoir Women Take Power in Toulouse

30 ENQUÊTE

[ INSIDE INFO ] Mode Toulouse se démarque ! Fashion Toulouse Stands Out

© T. Pons

Elles sont épatantes ! Quasiment invisibles il y a seulement 5 ans dans les cercles de décisions et d’influence économiques et politiques toulousains, les femmes se sont emparées de quelques bastions masculins très convoités… Comme la présidence du pôle de compétitivité bi-régional Aerospace Valley, l’un des plus dynamiques de France. Ou encore, la présidence de l’Université de Toulouse (voir notre enquête page 24). Une prise de pouvoir en douceur, parfois concédée pour esquiver des combats de coqs, mais aussi parce qu’au lieu de sortir les ergots pour satisfaire leur égo, elles ont su imposer leurs compétences, leur travail, leur rigueur, leur intelligence relationnelle. Des vertus sur lesquelles les hommes se croyaient imbattables. Sans avoir eu besoin de quotas sur la parité, elles montrent le chemin dans ce grand Sud encore assez macho.Aux autres femmes de reprendre le flambeau pour gagner le droit de gagner autant qu’un homme (28 % d’écart de salaires en moyenne, en Midi-Pyrénées, selon l’Insee). Un cadeau qui ne tombera pas de la hotte du Père Noël ! Mais que cela ne nous empêche pas de faire la fête ensemble !

[ UPDATE ]

© Fotolia

Chapeau, Mesdames !

04 ACTUS

Ben Yedder confirme ! Ben Yedder proves his worth!

47 ACTUS

[ UPDATE ] Bienvenue aux familles ! Welcome, families!

50 SHOPPING

[ SHOPPING ]

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

3


AGENDA

[ CALENDAR ]

ACTUS

[ UPDATE ]

30 janvier [January 30] Midinnov, les rencontres régionales de l’innovation, au centre de congrès Diagora, à Labège. www.midinov.fr Midinnov, regional encounters for innovation, at the Diagora Congress Center in Labège. www.midinov.fr 5 et 6 février [February 5 - 6] Mission AIME & MRO Dubai (équipements intérieurs), avec Midi-Pyrénées Expansion (MPE). www.midipyreneesexpansion.fr Mission AIME & MRO Dubai (cabin interior fittings), with Midi-Pyrénées Expansion (MPE). www. midipyrenees-expansion.fr 5 au 7 février [February 5 - 7] ERTS² 2014, le congrès international des logiciels et des systèmes embarqués, au centre de congrès Pierre Baudis. www.erts2014.org ERTS² 2014, international congress on software and embedded systems, at the Pierre Baudis Congress Center. www.erts2014.org

4

Un club pour sauver le Canal du Midi VNF (Voies navigables de France), le gestionnaire du Canal du Midi dont les alignements de platanes sont décimés par un parasite, lance la 2e phase de sa campagne d’appel aux dons avec le mécénat d’entreprise, pour contribuer au financement des abattagesreplantations. Le club des entreprises mécènes vient d’être créé. Il est présidé par René Bouscatel, président du Stade Toulousain, entouré d’Alain Chatillon,

sénateur-maire de Revel, et Bernard Keller, maire de Blagnac. Une quinzaine d’entreprises ont déjà souscrit, comme Arterris,Airbus,Astrium, Crédit Agricole Languedoc, Malet,Val D’Orbieu…

A Club to Save the Canal du Midi

The beautiful plane trees that line the banks of the Canal du Midi are being decimated by a parasite. VNF (Voies navigables de France), the organization which manages the canal, has launched the second phase of its campaign of donations with the Mécénat d’Entreprise program, to finance felling and replanting. A club of business patrons has just been created. It is chaired by René Bouscatel, president of Stade Toulousain, and includes Alain Châtillon, Senator and Mayor of Revel, and Bernard Keller, Mayor of Blagnac. Fifteen companies have already subscribed including Airbus, Arterris, Astrium, Crédit Agricole Languedoc, Malet, and Val D’orbieu.

Cercle des Tables Solidaires : le rugby au menu Vincent Clerc, l’ailier international du Stade Toulousain et du XV de France, est devenu le parrain du Stade Toulousain Rugby Handisport (STRH), au travers du Cercle des Tables Solidaires. Six premiers restaurateurs de Toulouse proposent un « plat solidaire » à leur carte, dont une partie du prix est reversée pour l’achat de fauteuils adaptés pour la pratique du rugby fauteuil (La Vie en rose – Radisson Blagnac, Au Fil du Tram, Evangelina, Le Louchebem, Brasserie du Stade, De Danu). Le STRH a été, lui aussi, plusieurs fois champion !

Rugby on the Menu at Cercle des Tables Solidaires © C. Mentières

23 janvier [January 23] Comment éviter les retards des paiements en Europe, atelier à la CCI Midi-Pyrénées. www.midi-pyrenees.cci.fr How to avoid late payments in the European market, workshop at CCI Midi-Pyrénées. www.midi-pyrenees.cci.fr

© VNF

19 décembre [December 19] Conférence sur les achats dans la grande distribution, par la Cdaf Sud-Ouest, au Centre de Congrès Pierre Baudis. www.cdaf.asso.fr Conference on purchasing in supermarket retailing, by CDAF Sud-Ouest, at the Pierre Baudis Congress Center. www.cdaf.asso.fr

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

In the Paris district of Saint-Germain des Prés, a “La Pergola” restaurant is scheduled to open in the first quarter of 2014. This will be a new manifestation of the concept which Thomas Fantini created in Toulouse-Lardenne (photo) 10 years ago. The menu in Paris, identical to the original, will express the identity and specialties of southwest France, highlighting the region’s top-quality products, conviviality and generosity. Riding a wave of success, Thomas Fantini’s group, la Compagnie de Pergos (19% growth in sales in 2012, 60 employees), will also open a second Perg’Hotel Bruguières mid-2014, with thirty rooms like the Sporting de Launaguet.


Le Pic du Midi devient 100% Freeride Ce site exceptionnel qui accueille un observatoire et du public à près de 3 000 mètres d’altitude, au sud de Tarbes, devient le premier espace des Pyrénées 100% Freeride. Un spot de 1 700 m de dénivelé réservé aux très bons skieurs. Un forfait permet l’accès illimité aux 2 téléphériques au départ de La Mongie.

© N’PY - Pic du Midi

Le Pic du Midi Becomes 100% Free-ride This exceptional site, south of Tarbes, which features an observatory and receives the public at an altitude of nearly 3,000 meters, has opened the first 100% free-ride area in the Pyrenees. A site at 1,700 m in altitude is reserved for very good skiers. The lift ticket gives unlimited access to the 2 cable cars which start from La Mongie.

Le site Fram.fr plébiscité Le tour-opérateur toulousain, n°1 des acteurs français indépendants du secteur, a reçu pour la 2e année consécutive le titre de « site le plus populaire en 2013 » dans la catégorie « Loisirs et Voyages », pour son site Internet Fram.fr. Ce concours est organisé auprès du public dans 8 pays : Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France, Pays-Bas, Inde et Brésil. Un signe de bon augure pour le voyagiste qui veut tripler ses ventes sur le web et revenir à l’équilibre de ses comptes en 2015.

Popular Fram.fr Site For the second consecutive year, Fram, the Toulouse tour operator, and leading independent French agency in the sector, received the title of “Most Popular Website in 2013” in the category “Leisure and Travel,” for its website www.Fram.fr. This contest is organized among the public in 8 different countries: England, Spain, Italy, Germany, France, Netherlands, India and Brazil. This is a very good omen for the tour operator who wants to triple sales on the web and get its balance sheet on the positive side by 2015.

FAITES AVANCER VOTRE

EN MIDI-PYRÉNÉES

?

VANT O N IN JET

PRO

AVEC LE

ORGANISÉ PAR ICOM RCS Toulouse B 393 658 760. 2013-06-3888. icom-com.fr.

UNE ENTREPRISE

Demandez votre Prédiag Midinnov gratuit et personnalisé sur midinnov.fr

LE RÉSEAU POUR INNOVER EN MIDI-PYRÉNÉES

In InToulouse Toulousen° n°47 40hiver printemps winterspring 2013-2014 2012

5


AGENDA

[ CALENDAR ]

ACTUS

[ UPDATE ] Primark succède à Lafayette Maison

7 février [February 7] Journée de l’emploi, formation et solidarité, organisée par l’Etoile Sportive Saint Simon, salle Barcelone (22 allée de Barcelone, à Toulouse). forumpourlemploi@ saintsimonfoot.fr Day devoted to employment, training and solidarity, organized by Etoile Sportive Saint Simon, Barcelone Room (22 Allée de Barcelone, in Toulouse). forumpourlemploi@ saintsimonfoot.fr

24 au 27 février [February 24 - 27] Mission au Mobile World Congress (MWC) à Barcelone, avec Midi-Pyrénées Expansion (MPE). www. midipyrenees-expansion.fr Delegation to Mobile World Congress (MWC) in Barcelona, with Midi-Pyrénées Expansion (MPE). www.midipyreneesexpansion.fr 29 et 30 avril [April 29 - 30] Les Entretiens de Toulouse, par l’Académie de l’Air et de l’Espace, autour de 11 domaines de l’aéronautique. www.entretienstoulouse. com Les Entretiens de Toulouse, by the Académie de l’Air et de l’Espace, on 11 aeronautics topics. www.entretienstoulouse.com

6

© F. Gruppi

21 au 23 février [February 21 - 23] Mahana le Salon du Tourisme de Toulouse, au Parc des Expos de Toulouse. www. salonmahana.com/toulouse Mahana, Toulouse tourism expo at Parc des Expos in Toulouse. www.salonmahana.com/ toulouse

Primark acquires Lafayette Maison This major Irish brand of trendy, low-price clothing (of the H&M, Zara type) bought the historic building that housed the Lafayette Maison store in Toulouse (8,000 m2) until last August, for almost €17 million. This is an exceptional location, near Place Jeanne d’Arc, for the brand which opened its first store in France in Marseille. In Toulouse, the opening date of this big commercial powerhouse which could create 300 jobs remains to be set, but should occur soon.

La Table des Merville au top !

© K. Lhémon

9 au 12 février [February 9 - 12] Smahrt, le salon des métiers de l’alimentation et de l’hôtellerie-restauration, au Parc des Expos de Toulouse. www.smahrt.com SMAHRT, expo on professions in the food, hotel-restaurant industry at Parc des Expos in Toulouse. www.smahrt.com

Cette grande enseigne irlandaise de vêtements tendance à petits prix (type H&M, Zara…) a racheté pour près de 17 millions d’euros l’immeuble historique qui hébergeait jusqu’en août dernier le grand magasin Lafayette Maison de Toulouse (8 000 m2). Un emplacement exceptionnel, près de la place Jeanne d’Arc pour la marque qui vient juste d’ouvrir son premier magasin en France à Marseille. à Toulouse, la date d’ouverture de cette grosse locomotive commerciale qui pourrait créer 300 emplois n’est encore fixée mais devrait intervenir rapidement.

Le restaurant de Castanet-Tolosan a reçu le prix Lucien Vanel 2013, un concours destiné à valoriser les bonnes tables toulousaines. Pour Thierry Merville et sa femme Claudie, qui aiment recevoir « comme à la maison », c’est la récompense d’une exigence quotidienne au service d’une cuisine de terroir joliment revisitée à des prix très raisonnables. Ont également été primés Les Sales gosses, à Toulouse, En pleine nature, à Quint-Fonsegrives, Les 4 Petits cochons, à Toulouse, La Villa Da Vinci, à Balma, Solides, à Toulouse, La bonne auberge, à L’Union, et Le Carthel, à Toulouse.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Table des Merville on Top!

This Castanet restaurant was awarded the Lucien Vanel Prize for 2013, a competition to promote great dining in Toulouse. For Thierry Merville and his wife Claudie, who enjoy receiving diners ‘just like at home,’ this is the reward for the daily efforts to serve local cuisine in a beautiful way at very reasonable prices. Other prize winners include Les Sales Gosses in Toulouse, En Plein Nature in Quint-Fonsegrives, 4  Petit Cochons in Toulouse, La Villa Da Vinci in Balma, Solides in Toulouse, La Bonne Auberge in L’Union, and the Le Carthel inToulouse.


Portée par la forte croissance de l’aéronautique, Midi-Pyrénées est la région majeure pour la sous-traitance industrielle dans les 10 prochaines années. SIANE, le salon industriel du Grand-Sud, est votre meilleure piste dans la conquête de ces nouveaux marchés !

Rendez-vous pour le SIANE 2014

21-22-23 OCTOBRE 2014 - Parc des Expositions de ToulousE Au SIANE : les entreprises de production sont visibles par les acheteurs de nombreux secteurs d’activités. Au SIANE : les technologies innovantes ont rendez-vous avec les hommes de production. Renseignements et inscriptions sur :

www.salonsiane.com Salon SIANE : 55 Avenue Louis Breguet - Bât. 7 Bureau 39 - 31400 TOULOUSE Tél. 05 61 24 93 37 - Fax. 05 61 24 86 37

Tél : 05 61 24 93 37 www.salonsiane.com info@salonsiane.com Twitter : @SIANEtlse


DÉCIDEURS

[ DECISIONS MAKERS ] Elisabeth Ayrault devient présidente de la Shem (Sté. Hydroélectrique du Midi, groupe GDF-Suez). has become president of SHEM (Sté. Hydroélectrique du Midi, GDF-Suez group).

ACTUS

[ UPDATE ] Smahrt : l’excellence gourmande du Sud-Ouest Fort de son succès en 2010 et 2012, le salon des métiers de l’alimentation et de l’hôtellerie-restauration revient du 9 au 12 février au Parc des expos de Toulouse. 250 exposants en produits, services et matériels accueilleront plus de 12 000 visiteurs. Pour la plupart d’entre eux, le Smahrt est la vitrine des tendances de demain. Il sera également marqué par la tenue de plus de 20 concours nationaux et régionaux aussi qualitatifs que festifs, notamment celui du meilleur traiteur.

Bastien Beley est nommé Référent Unique à l’Investissement (RUI) à la préfecture de Région pour accélérer les implantations d’entreprises étrangères en Midi-Pyrénées. has been appointed Référent Unique à l’Investissement (RUI – regional investment advisor) at the Regional Prefecture to speed up the relocation of foreign businesses in Midi-Pyrénées.

© D.R.

Brice Boituzat, directeur régional adjoint de Logista France, est le nouveau président du CLSO (Club logistique Sud-Ouest). assistant regional director of Logista France, is the new president of CLSO (Club Logistique Sud-Ouest).

SMAHRT: Gourmet Excellence in Southwest France

Pierre Boutier est le nouveau directeur régional de Réseau Ferré de France (RFF). is the new regional director of Réseau Ferré de France (RFF).

Jean-Louis Chauzy est réélu à la présidence du CESR Midi-Pyrénées (Conseil économique, social et environnemental régional). has been re-elected president of CESR Midi-Pyrénées (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional).

8

de l’Air française, sur sa base d’Orléans-Bricy (Loiret). Ce programme lancé en 2003 par 7 pays membres de l’Otan, et qui a failli capoter pour cause de surcoût, porte sur 174 commandes, mais Airbus espère en vendre 400 à termes. C’est un quadriturbopropulseur qui emporter 37 tonnes jusqu’à 3 300 km. © Airbus SAS

Vincent Castaignède est nommé directeur de la Setmi, à Toulouse (groupe Veolia). has been appointed director of Setmi, in Toulouse (Veolia group).

Building on its success in 2010 and 2012, the SMAHRT Expo of Restaurant and Hotel Professions will be back from 9 -12 February at the Parc des Expos in Toulouse. 250 exhibitors of products, services and equipment will welcome more than 12,000 visitors. For most of them, SMAHRT is a showcase for tomorrow’s trends. It will also include more than 20 national and regional competitions highlighting both quality and festive aspects, particularly that of Best Caterer.

Livraison du premier A400 M Le premier exemplaire du nouvel avion de transport militaire réalisé par Airbus, l’A400 M, a été livré fin septembre à l’armée

Delivery of the First A400 M The first unit of the A400 M, Airbus Military’s new transport plane, was delivered to the French Air Force base of Orléans-Bricy, Loiret, at the end of September. Seven NATO member countries launched the program in 2003, but it ran into delays due to nearly catastrophic budget obstacles. Thanks to renegotiations, the aircraft now has 174  orders, and Airbus hopes to sell 400 eventually. The sophisticated four-engine-turbo-prop can carry 37 tons up to 3,300 km.

HAMBOURG

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

C’est la destination de la future liaison directe avec Toulouse prévue par Germanwings à partir de fin mars 2014. This is the destination of the future direct link with Toulouse planned by Germanwings for late March 2014


DÉCIDEURS

L’Aéropostale va revivre à Montaudran avec de drôles de machines

[ DECISIONS MAKERS ]

© Seura

Carole Delga, députée-maire de MartresTolosane (31), prend la présidence du Centre national de ressources du Développement Territorial (Etd). Deputy of the Assembly and Mayor of MartresTolosane (31), has become president of the Centre National de Ressources du Développement Territorial (Etd).

La restauration du site historique de l’Aéropostale à Montaudran, au sud de Toulouse, est enfin engagée. Au bord de la piste mythique, le château Lespinet-Raynal, quartier général de Pierre-Georges Latécoère et siège de sa compagnie, va revivre, ainsi que l’ancienne halle des voyages et la maison de la radio qui accueilleront de la documentation, un atelier et des expositions. Juste à côté (en bas à droite de l’image) s’élèvera, mi-2015, une grande halle qui hébergera les créations géantes et les drôles d’engins de la compagnie de théâtre de rue La Machine, de François Delarozière, en provenance de Nantes (Les Machines de l’Île).

The Aéropostale Airline to be revived at Montaudran with Fantastic Machines The restoration of the historical site of Aéropostale in Montaudran, south of Toulouse, has finally started. At the edge of the legendary runway, the Château Lespinet-Raynal, where Pierre-Georges Latécoère had the company headquarters, will be restored, along with the old air terminal and the radio room which will feature documentation, a workshop and exhibitions. Right next to it (at the bottom right in the image) a large hall will be built by mid-2015 to accommodate the giant creations and the fantastic machines of François Delarozière’s street theatre troupe La Machine, from Nantes (Les Machines de l’Ile).

Clément Delisle prend la direction de MPEI (Midi-Pyrénées Energie Investissements) qui doit financer le développement des énergies vertes régionales. has taken charge of the management of MPEI (Midi-Pyrénées Energie Investissements) intended to finance the development of green energy in the region.

CVO™ Breakout™

HARLEY DAVIDSON® TOULOUSE www.american-motos.com

Avenue d’Atlanta, 6, imp. Gaston Monnerville 31200 TOULOUSE - tél. : 05 61 58 26 76

AM_INTLSE.indd 1

04/12/2013 15:55

In InToulouse Toulousen° n°47 40hiver printemps winterspring 2013-2014 2012

9


DÉCIDEURS

[ DECISIONS MAKERS ]

ACTUS

[ UPDATE ] Escapade hivernale en Corse

Jérôme Fourest est le nouveau directeur général de Comtesse du Barry (Gers). is the new CEO of Comtesse du Barry (Gers). Didier Gardinal, président de la CCI Midi-Pyrénées, devient trésorier de CCI France. president of CCI MidiPyrénées has become treasurer of CCI France.

La ligne Toulouse-Ajaccio, ouverte au printemps dernier par Air Corsica, est pérennisée sur toute l’année. Trois rotations hebdomadaires sont assurées cet hiver (lundi, mercredi, vendredi) sur ATR 72-500 (1h30 de vol) à partir de 49 € TTC l’aller simple.

Éric Gillard est le nouveau directeur général de l’équipementier toulousain Latécoère. is the new CEO of Toulouse aviation equipment manufacturer Latécoère.

Philippe Martin, ministre de l’écologie et ancien président du Conseil Général du Gers, prend la présidence du syndicat mixte Gers Numérique. minister of ecology and former president of the Gers General Council is the new president of the Gers Numérique Syndicat Mixte public joint venture.

10

The Toulouse-Ajaccio service, which opened last spring, will be offered throughout the year by Air Corsica. Three weekly rotations are guaranteed this winter (Monday, Wednesday, and Friday) on ATR 72-500 (90-minute flight) from €49 TTC one way.

5 %

C’est la hausse du nombre de touristes internationaux sur les 8 premiers mois de cette année, soit 747 millions de personnes, selon l’OMT. This is the increase in the number of international tourists in the first eight months of the year, for a total of 747 million people, according to the World Tourism Organization.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

© D.R.

Vincent Lemonde (ex-Noomeo) et Hervé Schlosser (France Pari) sont les nouveaux vice-présidents de la communauté de startups Tic Valley, à Labège. (formerly with Noomeo) and Hervé Schlosser (France Pari) are the new vice-presidents of the Tic Valley community of start-ups in Labège.

Winter Getaway in Corsica © S. Alessandri

Ludovic Le Moan, a reçu le prix Startup BtoB de l’année et le Spiffy Award de la startup la plus innovante pour sa jeune entreprise Sigfox (Labège). received the Spiffy BtoB Most Innovative Startup Award for his young company Sigfox (Labège).

Les thermes de Salies-du-Salat primés La reconversion de l’Hôtel des Salins, à Salies-du-Salat (31), en centre multi-accueil pour la petite enfance, a reçu le 1er prix du concours de sauvegarde de la Fondation du Patrimoine.

Award Goes to Salies-du-Salat Spa The conversion of the Salins Hotel in Salies-du-Salat (31), into a multi-reception center for toddlers, has received the 1st prize for preservation, awarded by the Fondation du Patrimoine.


DÉCIDEURS Nespresso et Desigual débarquent sur la place du Capitole

la fermeture de Castela en février 2012, avait commencé avec l’ouverture du chocolatier Larnicol.

Nespresso and Desigual Open on Place du Capitole

La célèbre enseigne de café, chère à George Clooney, va ouvrir une 3e boutique toulousaine dans les locaux qu’occupait la librairie Castela, place du Capitole. Plus exactement à l’angle de la rue du Taur, sur 470 m2 répartis en 3 niveaux. Autre nouvel arrivant, déjà ouvert, la marque espagnole de prêt-àporter Desigual (photo), aussi tendance que colorée, dont ce sera la première boutique Toulousaine. Le renouveau, depuis

Coovia

The famous coffee brand, so dear to George Clooney, will open a third shop in Toulouse in the premises vacated by the Castela book store on Place du Capitole, at the corner of rue du Taur, with 470  m2 on 3  levels. Another newcomer, already open, is Desigual (photo), the Spanish brand of colorful and trendy ready-to-wear fashions. This will be the brand’s first boutique in Toulouse. The revival of these prime premises, following Castela’s closure in February 2012, began with the opening of the chocolate maker Larnicol.

Cette startup toulousaine a reçu le Prix Galaxie 2013 pour son système de covoiturage couplé aux transports publics. This Toulouse startup received the Galaxy 2013 Award for its carpooling system coupled to public transport.

IN TOULOUSE • Magazine trimestriel édité par Dépêche Mag • Avenue Jean Baylet - 31095 Toulouse cedex 9 • Tél : 05 62 11 96 20 - Fax : 05 67 80 68 94 • Président-Directeur Général et Directeur de la publication : Bernard Maffre • Directeur délégué : Bruno Pachent • Direction éditoriale : Jean-Michel Vernhes, Président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac • Comité éditorial : Jean-Michel Vernhes, Bernard Maffre, Catherine Gay, Bruno Pachent, Thomas Gérard, Christian de Montmagner (Rédacteur en chef - christian.demontmagner@depechemag.com) • Commercialisation : O2Pub (05 62 11 95 82 - contact@o2pub.fr) • Traduction : Tim Bowler (AAA&P - tim.bowler@libertysurf.fr) • Création graphique : Anne Heym (06 62 49 99 41) • Mise en page : Artwork Studio (www.artworkstudio.fr) • Impression : Impresia Ibérica (Barcelone - Espagne) • Dépêche Mag : SA au capital de 472 128 € • RCS Toulouse 306 516 485 Actionnaire principal : Groupe La Dépêche du Midi • Dépôt légal : décembre 2013 • La reproduction, même partielle, des textes publiés est interdite. Le contenu des publicités est sous la responsabilité des annonceurs • Photo de couverture : Arthur Delloye // IN TOULOUSE • Quarterly magazine published by Dépêche Mag • Avenue Jean Baylet - 31095 Toulouse cedex 9 • Phone. 05 62 11 96 20 - Fax. 05 67 80 68 94 • Chief Executive Officer and Responsible Publisher: Bernard Maffre • Managing Director: Bruno Pachent • Editorial Director: Jean-Michel Vernhes, Chairman of Aéroport Toulouse-Blagnac SA • Editorial committee: Jean-Michel Vernhes, Bernard Maffre, Catherine Gay, Bruno Pachent, Thomas Gérard, Christian de Montmagner (christian. demontmagner@depechemag.com) • Advertising: O2Pub (05 62 11 95 82 - contact@o2pub.fr) • English version: Tim Bowler (AAA&P - tim.bowler@libertysurf.fr) • Advertising art: Anne Heym (06 62 49 99 41) • Page Layout: Artwork Studio (www.artworkstudio.fr) • Printed by: Impresia Ibérica (Barcelone - Espagne) • Dépêche Mag: Société Anonyme with capital of €472.128 • RCS Toulouse 306 516 485 Principal shareholder: Dépêche Group • Legal deposit: décembre 2013 • All rights reserved, copying all or part of this publication is prohibited. The content of advertisements herein is under the sole responsibility of the advertisers. • Photo of cover: Arthur Delloye

Frédéric Michelland est le nouveau président du directoire de l’équipementier toulousain Latécoère. is the new Chairman of the Board of Latécoère. Sahila Mimar est la nouvelle présidente de la Semidias (pépinières d’entreprises de Toulouse Métropole). is the new president of Semidias (business incubator of Metropolitan Toulouse). Françoise Mir est la nouvelle présidente du Crous de Toulouse. is the new president of the CROUS of Toulouse. Bruno de Monvallier est le nouveau directeur régional de la SNCF. is the new regional director of SNCF. Agnès Paillard, présidente du pôle Aerospace Valley, conjugue désormais cette fonction avec la présidence de l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle). president of the Aerospace Valley Competitiveness Cluster, is now also president of INPI (national institute of intellectual property).

L´excellence en éducation dans un contexte international : Notre concept pédagogique soutenir, conseiller, encourager Notre modèle pédagogique s’étend de la maternelle au baccalauréat et s´adresse aussi aux familles françaises : Les écoles maternelle et primaire se partagent l’Eurocampus avec l’International School of Toulouse. A partir de la 6ème, la scolarité se poursuit dans nos locaux au Lycée International Victor Hugo, situé à proximité. Nos programmes d’enseignement sont alignés sur ceux en vigueur en Allemagne et mènent aux diplômes de fin de cycle allemands. Toute nouvelle étape dans la scolarité de chaque élève fait l’objet d’une étroite concertation entre les enseignants. La réussite scolaire est favorisée par des classes à effectifs réduits ainsi que par un accompagnement individualisé. Nous nous engageons à vous conseiller sur le meilleur choix pour votre enfant. Contactez-nous au 05.67.73.29.02 ou à info@dstoulouse.fr Deutsche Schule Toulouse, Eurocampus, 31770 Colomiers

Éducation Made in Germany

© C. Shaller

[ DECISIONS MAKERS ]

www.dstoulouse.fr

In InToulouse Toulousen° n°47 40hiver printemps winterspring 2013-2014 2012

11


ÉVASION [ EVASION ]

Dakar,

un peu de soleil dans l’hiver Destination idéale pour l’hiver, le Sénégal propose, au-delà de ses plages de sable fin, tout un patrimoine architectural et historique à découvrir.

© Fotolia

z Joëlle Porcher

D 

eux degrés à Toulouse, 25 à Dakar… c’est à peu près le décalage climatique qu’il faut s’attendre à vivre si vous partez au Sénégal en janvier ou février. Et encore, làbas, vous verrez beaucoup d’hommes et de femmes porter un pull-over et votre interlocuteur vous dira en souriant : « pas de chance, il fait un peu frais en ce moment ! ». L’été en plein hiver est bien ce qui fait l’attrait de cette destination, outre un temps de vol raisonnable de cinq heures environ depuis Toulouse. Et, au-delà de toutes ces considérations, le dépaysement, garanti dès l’aéroport, où taxis, porteurs, loueurs se bousculent à qui mieux mieux. Premier regard sur Dakar, où vivent plus de 3 millions d’habitants. La ville entière parait perpétuellement en travaux… Un immense chantier dont ont tout de même émergé la promenade du front de mer, un nouveau centre commercial et des rues « haut de gamme » pour le shopping. Plus contesté, le monument de la Renaissance africaine, 52 m de haut, construit par des Nord-Coréens, qui coiffe l’une des deux Mamelles, ces collines qui dominent la ville. À Dakar, on retrouve des traces du passé colonial, comme le palais Présidentiel ou la Cathédrale du Souvenir Africain. Les Toulousains ne seront pas dépaysés par un théâtre Daniel Sorano qui a repris récemment du service. Mais

12

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Dakar,

Sunshine in the Winter Senegal, the ideal winter destination, offers fine sandy beaches as well as architectural and historical heritage to discover.

T 

wo degrees Celsius in Toulouse, and 25° in Dakar – that’s the temperature gap you’ll need to get ready for if you head for Senegal in January or February. And yet, you will see many people in sweaters who smile apologetically while explaining “No luck, it’s a little cool for the season, today!” Summer weather in winter is what makes this destination so attractive. And the flight time of five hour is quite reasonable. But above all, you get a real change of

scene as soon as you arrive at the airport, where taxis, porters, rental companies and shoe-shine boys all jostle to make you the best offer. The first impression of Dakar, home to over 3 million people, is that the whole city is in a perpetual state of construction. Nonetheless, out of this huge building project the seafront promenade has emerged, along with a new mall and “high end” shopping streets. More questionable is the Monument to the African Renaissance, built by North Koreans, which rises


© Fotolia

Page de gauche : Vue de Dakar sur la petite île de N’gor. Page de droite : Place sur l’île de Gorée. Left page: View of the small island of N’gor. Right page: Place on the island of Gorée.

le charme de la ville réside aussi dans ses éternels embouteillages où tentent de circuler des bus bondés et vivement colorés, et dans ses marchés. Pour souffler un peu, les Dakarois n’hésitent pas le week-end à prendre une pirogue pour l’île de N’gor, un confetti situé juste en face, piétonne et vouée à la détente, avec ses plages et ses petits restaurants. Gorée, île symbole

52 meters above one of the Mamelles, the hills overlooking the town. In Dakar, we find traces of the colonial past, such as the Presidential Palace or the Cathedral of African Remembrance. Toulouse residents will find a certain familiarity since Dakar also has a theater named “Daniel Sorano” which recently resumed performances. But the city’s charm also lies in its eternal traffic jams, with crowded, brightly-colored busses trying to thread a path, and in the market places. For a breather, Dakar residents will take a pirogue on the weekend out to Ngor, a speck of an island just 500 meters off the coast where there are no cars and the keywords are relaxation, beaches and little restaurants. Gorée, the Symbolic Island Those who visit Dakar should spend some time at Gorée, the island transit point for slaves shipped to the West Indies and the Americas. A dozen boat shuttles per day provide easy connections from the city. Aboard you will encounter schoolchildren on their way home, in uniforms, the girls

with their hair in braids. If possible, spend the night on the island, in one of its bed and breakfast inns. The evening is the best moment to explore the island, once the tourists have gone. During the day, the street leading to the top of the island is one enormous crafts market, which quaint as it may be, is also very tiring, with vendors constantly shouting to outdo each other as they pitch their wares. At the top, near the fort of Estrée, the kids transform the esplanade of the Gorée-Almadies Memorial into a soccer field, because here, as elsewhere in Africa, soccer is King! During a random stroll, you may see teenagers dancing a blend of hip hop and African styles. A visit to the House of Slaves is a duty to memory. Visitors cannot avoid a heavy heart before the dark, cramped cells which held men, women and children waiting to be shipped off to New World plantations. But Gorée is not only a place of remembrance. The island’s pastel pink colonial facades, palms and bougainvilleas have inspired artists such as Youssou N’Dour, Kassav and Gilberto Gil. It also hosts a Women’s House and welcomes African arts festivals.

De Dakar, il faut absolument se rendre à Gorée, l’île d’où partaient les esclaves pour les Antilles et l’Amérique. Les liaisons sont faciles avec une dizaine de navettes par jour. A bord du bateau, on croise des petits écoliers, uniformes et nattes dans le dos pour les filles, qui rentrent à la maison. L’idéal est de passer la nuit sur place ; il y existe quelques chambres d’hôtes. Car c’est quand les touristes sont partis que l’on découvre le mieux cette petite île. Dans la journée, la rue qui monte au sommet de l’île n’est qu’un vaste marché artisanal, pittoresque, certes, mais fatiguant, tant on vous interpelle à tout bout de champ. Tout en haut, près du fort d’Estrée, les gamins ont transformé le parvis, où trône le mémorial Gorée-Almadies, en terrain de foot, car ici, comme dans toute l’Afrique, le ballon rond est roi ! Au hasard de la déambulation, on voit des ados danser un mélange de hip hop et de danse africaine. Une visite à la Maison des esclaves s’impose. Impossible de ne pas avoir le cœur serré en imaginant ces hommes, ces femmes et ces enfants, entassés dans des cellules sombres avant de partir pour le Nouveau monde et ses champs de coton. Mais Gorée n’est pas qu’un lieu de souvenir.Avec ses façades rose pastel, ses palmiers, l’île a inspiré des artistes commeYoussou N’Dour, Kassav et même Gilberto Gil. Elle héberge aussi une Maison des femmes et accueille des festivals d’arts africains. zz POUR S’Y RENDRE / HOW TO GET THERE ❚ Vol régulier tous les vendredis avec Air Méditerranée à partir de 440 € TTC aller-retour. Le Sénégal est aussi desservi par des charters.

❚ Regular flights every Friday with Air Méditerranée, round trips from €440, tax included. Senegal is also served by charters.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

13


ÉVASION [ EVASION ]

République Dominicaine, bienvenue au paradis !

© Fotolia

Sur cette terre découverte par Christophe Colomb, vous débarquez dans un éden tropical qui étale ses centaines de kilomètres de plage de sable blanc bordées de cocotiers. Couleurs éclatantes, soleil permanent, villages de pêcheurs… La douceur de vivre vous enveloppe dans une atmosphère exotique à la subtile sensualité.

Des activités variées pour tous les goûts

Bien sûr, cette perle des Caraïbes, située à une centaine de kilomètres au sud-est de Cuba, est devenue une destination idéale pour les amateurs de farniente. La détente est maximale dans cet environnement qui invite à la décompression et au plaisir au bord de l’océan qui roule des eaux turquoises. Dans ce climat subtropical, la température ne descend jamais au-dessous de 20°. Mais si la République Dominicaine a développé des complexes touristiques, elle vous invite à une multitude de découvertes et de sensations si vous savez sortir des sentiers battus. Les côtes nord restent préservées, comme la péninsule de Samana et son parc naturel aux paysages vallonnés, aux plages sauvages et désertiques. Deuxième pays des Caraïbes en superficie, la République Dominicaine possède les chaînes montagneuses les plus élevées des Antilles (3 175 m). Entre mer et montagne, vous découvrirez des villages inaccessibles dans les vallées de l’intérieur, des campagnes sans touristes et des sites grandioses. Ce territoire de 10 millions d’habitants a su conserver et protéger sa biodiversité grâce, notamment, à de vastes parcs nationaux. Une culture et un passé riches et intacts

Welcome to Paradise On the island where Christopher Columbus first set foot in the Americas, a tropical paradise offers you hundreds of kilometers of white-sand beaches and coconut palms, fishing villages bursting with vibrant colors, and constant sunshine. The mild temperatures envelop you in an exotic atmosphere of subtle sensuality.

Varied Activities to Suit Every Taste Of course, this Caribbean gem, about 100 kilometers southeast of Cuba, has become an ideal destination for those seeking relaxation. This is the optimal environment to ease your stress in the pleasure of an ocean of rolling turquoise waters. In this subtropical climate, the temperature never falls below 20°C. And while the Dominican Republic has developed resorts, it also offers a multitude of sensational sights to discover when you venture off the beaten path. Explore the unspoiled

Il flotte sur cette terre bénie des Dieux un air de légèreté. L’accueil généreux des habitants, la musique « merengue » qui fait battre le pays, et le rhum y sont sans doute pour quelque chose. Pour partir à la rencontre des Dominicains, de leurs traditions et de leur culture marquées par l’influence coloniale française et espagnole, direction la capitale Santo Domingo. La plus ancienne ville du continent américain, où

14

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

northern coasts, such as the Samana Peninsula and its nature park of rolling terrain, and wild, deserted beaches. Dominican Republic is the second largest country in the Caribbean in terms of surface area, with the highest mountain ranges of the West Indies (3,175 m). Between sea and mountains, you will discover isolated villages in the valleys of the interior, grandiose landscapes and countryside without tourists. This country of 10 million inhabitants has succeeded in conserving and protecting its biodiversity in its vast national parks.

Plage de sable fin près de Punta Cana. The fine sandy beach of Punta Cana.


Le magazine des Toulousains désormais dans votre poche ! A lire sur i-pad, i-phone

F-M.Ansermet - Photo Thinkstock

Téléchargez gratuitement l’application sur l’Appstore

...et toujours en kiosque pour 2.90 z

Rejoignez-nous sur In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014 Facebook et 15 Twitter


ÉVASION [ EVASION ] repose Christophe Colomb, offre un visage contrasté, entre bars branchés, gratte-ciels, et son quartier colonial, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Sites historiques, palais fortifiés, belles églises vous plongent dans l’époque du colonialisme et de l’esclavagisme qui ont tant marqué les Caraïbes. Vous pourrez ensuite flâner sur le Malecon, front de mer qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Les incontournables

z Boca Chica : Un lieu original pour s’initier à la spéléologie sous-marine. La Sirena est une superbe grotte à seulement 8 mètres de profondeur. z Saona : Magnifique île protégée, dont une partie de ses côtes seulement est accessible aux touristes. z Pico Duarte : Extraordinaire ascension. Le chemin le plus court fait 23 km de long, mieux vaut monter à dos de mule… z Punta Cana : Pour profiter des merveilleuses plages de la région. zz POUR S’Y RENDRE / HOW TO GET THERE © Fotolia

❚ Vol régulier tous les lundis au départ de Toulouse avec XL Airways entre le 3 et le 24 mars à partir de 575 € TTC aller-retour.

❚ Regular flights every Monday from Toulouse with XL Airways

from March 3-24, round-trip fares starting at €575, including tax.

A Rich, Well-preserved Culture and History The gods blessed this land with an air of lightness. The generous hospitality of the inhabitants, the traditional beat of ‘merengue’ music, and the rum no doubt contribute to this gentle atmosphere. To meet the Dominicans, learn about their traditions and culture marked by French and Spanish colonial influences, head towards the capital of Santo Domingo. The oldest city in the Americas, where some of Christopher Columbus’s remains are claimed to rest, offers a contrast between trendy bars, skyscrapers and its colonial quarter, classified as a UNESCO World Heritage Site. Historical monuments, fortified

palaces, and beautiful churches evoke the era of colonialism and slavery that had such a heavy impact on the Caribbean. Afterwards, you can stroll along the Malecon seafront which stretches for several kilometers. Don’t miss… z Boca Chica: A unique place for an introduction to underwater speleology. La Sirena is a beautiful cave only 8 meters in depth. z Saona: A beautiful protected island with only a portion of its coasts accessible to tourists. z Pico Duarte: An extraordinary climb to the peak, with the shortest route being 23 km-long, so it’s best to ride on mule back. z Punta Cana: Make the most of the region’s superb beaches.

Cathédrale de Santo-Domingo avec la statue de Christophe Colomb. Cathedral of Santo-Domingo with the statue of Christopher Columbus.

16

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

À la découverte des 7 perles des Antilles Et si vous découvriez les Antilles par la voie des mers ? Près de la République Dominicaine, Costa Croisière propose un séjour de 9 jours et 7 nuits à bord du Costa Magica pour découvrir toute la richesse des Caraïbes. Au programme, 7 îles aux eaux limpides dans une nature luxuriante : Martinique, Guadeloupe, Antigua, SaintMartin,Tortola, la Romana et Catalina. z Le séjour, avec un vol direct depuis Toulouse vers Point-à-Pitre le 8 février 2014, est à partir de 1 499 E. Les réservations se font en agences de voyages.

Discover the 7 Pearls of the Antilles Why not discover the Antilles from the sea? Costa Croisière, near the Dominican Republic, offers a 9-day, 7-night stay aboard the Costa Magica to discover all the treasures of the Caribbean. The program includes seven islands of luxuriant natural beauty, rising from transparent waters: Martinique, Guadeloupe, Antigua, SaintMartin, Tortola, la Romana and Catalina. z This stay, including direct flight from Toulouse to Point-à-Pitre on February 8, 2014, starts at €1,499. Reserve through your travel agent.


Sous le Haut Patronage de Monsieur François HOLLANDE Président de la République

le rendez-vous international de l’innovation et de la compétitivité rencontre entre technologies et usages, innovations et business

Toulouse Nouveau Monde DDB Toulouse. Illustration : Philippe Auger. Photos : DR.

Parc des Expositions

16>17>18 Septembre

2014

72 heures décisives pour votre futur

pour plus d’informations, flashez ce code

www.ics-show.com découvrir

I

créer

I

connecter

I

partager

I

développer

Organisé par : In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

17


© Fotolia

PARTIR [ NOW BOARDING ]

Venise :

Venice: a floating dream

flottez dans un rêve Atmosphère romantique, patrimoine éblouissant, la fascinante Venise vous fait flotter entre rêve et réalité. Cette cité unique au monde vous offrira des moments magiques.Vous n’oublierez pas votre passage sous le pont des Soupirs, quand le soleil couchant caresse les façades, ou la découverte de la place SaintMarc. Mais Venise est encore plus étonnante quand elle sort ses masques, quand elle se déguise pour mieux vous attirer dans ses somptueux palais et vous dévoiler ses mystères. C’est le temps du célébrissime carnaval, une grande fête enivrante, folle et colorée. Animations festives et culturelles, spectacles sur l’eau, concerts, bals, défilés… Du 22 février au 4 mars 2014, vivez une expérience hors du commun dans la cité des Doges.

Amazing Venice, with its romantic atmosphere and stunning heritage, cradles you between dreams and reality. This unique city offers magic moments. You will never forget crossing the Bridge of Sighs, when the setting sun lights the facades, or admiring Saint Mark’s square. Venice is even more surprising when the Venetians put on their masks, and you are drawn into the sumptuous palaces where the city reveals its mysteries during its renowned carnival, a wonderfully lively festival, with a bit of madness and a lot of color. From February 22 to March 4, the festival and cultural activities, shows on the water, concerts, balls, and parades all add up to an extraordinary experience in the City of the Doges.

POUR S’Y RENDRE / HOW TO GET THERE ❚  3 vols par semaine opérés par Air France. Toutes les informations sur www.toulouse.aeroport.fr ❚  3 flights a week operated by Air France. All informations on www.toulouse.aeroport.fr

© Fotolia

Charming Lisbon

Lisbonne la charmeuse Romantique et charmeuse, la capitale portugaise est fière d’un passé très riche dont elle garde de fabuleux témoignages. D’ici, sont partis les grands explorateurs qui ont changé la vision de notre monde.Aujourd’hui, bien dans son époque, Lisbonne conjugue l’esprit mélancolique du Fado et l’ouverture sur le 21e siècle. Ruelles moyenâgeuses de l’Alfama,

quartier de Belém au bord du Tage, fabuleux monastère de Geronimo, balade sur les collines dans les fameux tramways jaune ou rouge avec des panoramas magnifiques… Lisbonne vous offre des univers très différents. Une cité jeune et effervescente qui foisonne de monuments, musées et évènements culturels pour colorer votre hiver.

The romantic and charming Portuguese capital enjoys a proud, rich heritage, visible throughout the city. The great explorers who changed our view of the world set sail from here. Lisbon, at home in today’s world, mixes the melancholy of the Fado with an embrace of the 21st century. From the medieval lanes of the Alfama, the Belem quarter on the banks of the Tagus to the fabulous Geronimo monastery, explore the city’s hills for amazing views from its famous red or yellow trams. Lisbon offers visitors contrasts in a young, bubbly city full of monuments, museums, and cultural events which will add color to your winter.

POUR S’Y RENDRE / HOW TO GET THERE ❚ 2 vols par jour assurés par TAP Portugal. Toutes les informations sur www.toulouse.aeroport.fr ❚ 2 daily flights by TAP Portugal. All informations on www.toulouse.aeroport.fr

*Tous les prix sont donnés à titre indicatif et sous réserve de disponibilités. * All prices are given as non-contractual information only and are subject to availability.

18

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014


Bristol, ce fut d’abord un port ouvert sur le monde. Aujourd’hui, cette ville britannique stimulante et dynamique a revitalisé son étonnant patrimoine. L’esprit pionnier de la cité est illustré par le premier bateau à coque métallique, un chef d’œuvre de l’époque victorienne. Autre repère incontournable, le célèbre pont suspendu qui enjambe une gorge escarpée. Désignée Capitale verte de l’Europe en 2015, Bristol compte de nombreux musées, églises et plus de 450 parcs et jardins, dont certains offrent des vues superbes sur l’embouchure de la rivière Avon. Jeune et vivante, la cité a une vie culturelle intense. A ne pas manquer, une soirée au Bristol Hippodrome, l’un des plus prestigieux théâtres du Royaume-Uni qui affiche des spectacles dignes de Broadway, traditionnels ou familiaux.

Bristol, Green and Intense

and over 450 parks and gardens, some offering wonderful views of the Bristol Channel. In this vibrant city with its active cultural life, you won’t want to miss an evening at the Bristol Hippodrome, one of the leading theaters in the United Kingdom, offering traditional and family shows that rival Broadway.

POUR S’Y RENDRE / HOW TO GET THERE ❚ 1 vol par jour, excepté le mardi, opéré par easyJet. Toutes les informations sur www.toulouse.aeroport.fr ❚ EasyJet offers a daily flight, except on Tuesdays. All informations on www.toulouse.aeroport.fr

© Fotolia

Bristol was first of all a port open on the world. This lively and exciting British city has revitalized its startling heritage. Its pioneering spirit includes the first metal-hulled ship, a Victorian masterpiece. You simply have to see the stunning suspension bridge over a steep gorge to believe it. Bristol, designated as the Green Capital of Europe in 2015, is well served with museums, churches

© Fotolia

Bristol, verte et intense

Nantes :

énergique et séductrice

La capitale de l’Ouest a su transformer son ancien patrimoine maritime et industriel et tirer le meilleur parti d’un superbe environnement entre Loire et océan. Une ville d’eau et de verdure, énergique et dynamique, aux multiples facettes.Voyagez dans l’histoire avec les superbes demeures du XVIIIe siècle de l’île Feydeau, la cathédrale ou le château des Ducs de Gascogne. Des quartiers médiévaux aux anneaux de Buren, en passant par le superbe site en bord de Loire du Hangar à bananes, Nantes propose un parcours aussi varié que séduisant. Chaque année, la ville se laisse emporter par la musique classique avec le succès grandissant de la Folle Journée. Du 29 janvier au 2 février 2014, c’est la musique américaine qui sera à l’honneur avec 350 concerts et 1 800 artistes.

Nantes: pulsating and charming

The capital of western France has evolved from its origins as an industrial center and harbor to realize the potential of its superb location between the Loire River and the Atlantic Ocean. This city of many facets, boasting waterfront and green spaces, is spirited and dynamic. You can absorb the history of its magnificent 18th century residences on the Isle of Feydeau, at the Cathedral and the Chateau of the Dukes of Gascony. Nantes has something to inspire everyone’s imagination, from the medieval quarters to the rings of Buren, to the magnificent banana warehouse on the banks of the Loire. The city goes mad for classical music every year with its increasingly successful Folle Journée. American music will be highlighted from January 29 to February 2, 2014 in 350 concerts featuring 1,800 performers.

POUR S’Y RENDRE / HOW TO GET THERE ❚ 3 vols par jour opérés par Hop ! ; 1 vol par jour opéré par easyJet. Toutes les informations sur www.toulouse.aeroport.fr ❚ 3 daily flights with Hop! I daily flight via easyJet. All informations on www.toulouse.aeroport.fr

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

19


© Groupe Cyril Lignac

TÊTE-À-TÊTE [ FACE TO FACE ]

Cyril Lignac « Cuisiner,

ça donne du bonheur aux gens ! » Le « Chef préféré des Français » exprime sa passion dévorante aussi bien dans ses six établissements parisiens - trois restaurants, dont un étoilé, deux pâtisseries et un atelier – que dans quatre émissions télé sur M6, dont « Top Chef », et une quarantaine de livres. Hyperactif, mais toujours simple et souriant, ce pur Aveyronnais fait une pause pour quelques confidences… z Propos recueillis par Christian de Montmagner

Vous êtes Parisien, mais d’abord Aveyronnais ? Oui. J’ai grandi à Rodez, je suis allé au lycée hôtelier à Villefranche-de-Rouergue, j’ai fait mon apprentissage à l’Auberge du Vieux-Pont, à Belcastel… C’est toujours un grand plaisir de retourner là-bas pour voir mes parents, les copains, et pour me ressourcer. Mes racines et mes valeurs sont aveyronnaises. C’est la plus belle région du monde ! Quelles sont les produits et les plats emblématiques de l’Aveyron ? Le bœuf Aubrac et l’aligot ! Il y a aussi le roquefort, le fromage de Laguiole, le vin de Marcillac, l’agneau Laiton, le veau du Ségala, le chou farci, le gâteau à la broche, la fouace… On est quand même bien gâté ! Je valorise ce terroir magnifique chaque fois

20

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Cyril Lignac

“Cooking makes people happy!” “France’s favorite chef” has expressed his enthusiasm through his six Paris establishments – which include three restaurants, one with a star, two pastry shops and a teaching kitchen – through four TV shows on M6, including “Top Chef”, and some 40 books. This makes Cyril Lignac seem rather hyperactive, but he remains easy-going and cheerful and took a break to give us a closer glimpse of himself.

You are Parisian now, but originially from Aveyron? Yes. I grew up in Rodez, I went to the Lycée Hôtelier in Rouergue, did my apprenticeship at the Auberge du Vieux-Pont, Belcastel. It’s always a great pleasure to go back there to see my parents, and friends, and recharge my batteries. My roots and my values are based in Aveyron. It is the most beautiful region of the world! What are the emblematic products and dishes of Aveyron? Aubrac beef and Aligot! There is also Roquefort and Laguiole cheese, Marcillac wine, Laiton lamb, Ségala veal, stuffed cabbage, gâteau à la broche, and fouace. We’re really spoiled! I try to

promote this beautiful “terroir” whenever I can. It’s a land of gourmet food and conviviality. What is there of Aveyron in your cooking? The yearning for good food! And a few Aveyron products, but I am not running an Aveyron restaurant in Paris. For Aveyron cuisine, I go to Aveyron! I like the concept of “terroir” firmly rooted in tradition and place. What is your favorite dish? It is still confit of duck with potatoes cooked in duck fat, as my parents made it. Did you have a calling for the culinary arts? No, I simply didn’t know what to do when I was a kid and I was no good at school. I chose cooking,


que je peux. C’est une terre de gastronomie et de convivialité. Qu’y a-t-il d’aveyronnais dans votre cuisine ? La gourmandise !… Et quelques produits aveyronnais, mais je ne fais pas un restaurant aveyronnais à Paris. La cuisine aveyronnaise, je la mange dans l’Aveyron ! J’aime bien cette dénomination de terroir bien ancré dans la tradition et l’endroit où il se trouve. Quel est votre plat préféré ? C’est toujours le confit de canard avec des pommes de terre cuites à la graisse de canard, comme le faisaient mes parents.

without too much conviction, just because at home, we like to eat. But it’s a difficult job and I almost stopped. However, things snapped into place at the Auberge du Vieux-Pont: I understood that cooking makes people happy! It’s exciting and very rewarding.

restaurant. I started with “Oui, Chef!” in 2005 on M6 and then followed that with “Chef, la recette!”, “Vive la Cantine!”, “The Chief Counter Attacks”, “M.I.A.M” and “Top Chef” in 2010. “Top Chef”, was also a plus for the cooking profession, wasn’t it? When I learned the craft, cooking was sort of an invisible profession. Since then, TV has highlighted the value of the restaurant profession, and now pastry and bakery skills as well. Hotel-restaurant schools are attracting students; it’s beneficial!

What did you learn from working with the starred chefs Alain Passard and the Pourcel brothers? I learned rigor, permanent self-questioning, taste, seasoning, cooking, and the quest for perfection! This is a profession of craftsmen.

Who are the candidates that have impressed you the most? I won’t name names because all of those I’ve met are full of talent. There are some who took 4 weeks of vacation to participate in this very difficult contest – that’s worthy of respect. And not making the finals of “Top Chef” does not mean someone is not a good cook.

At 27 you were a chef at La Suite with Cathy and David Guetta, and then you were invited to cook on TV. Yes, but I didn’t want to! I was very shy and it wasn’t something that attracted me. But everybody kept prodding me, and I finally said yes, because my goal was to open my own

Cuisinier, c’était votre vocation ? Non, je ne savais que faire quand j’étais gamin et j’étais nul à l’école… J’ai choisi la cuisine, sans conviction, parce que, chez nous, on aime bien manger. Mais c’est un métier difficile et j’ai failli arrêter. Le déclic a eu lieu à l’Auberge du Vieux-Pont : j’ai compris que cuisiner, ça donne du bonheur aux gens ! C’est passionnant et très valorisant.

Que retenez-vous de votre passage chez les étoilés Alain Passard et les frères Pourcel ? J’ai appris la rigueur, la remise en question permanente, le goût, l’assaisonnement, les cuissons… La quête de la perfection ! C’est un métier d’artisanat. Chef à 27 ans à La Suite, chez Cathy et David Guetta, vous êtes sollicité pour faire de la cuisine à la télé… Oui, mais je ne voulais pas ! J’étais très timide et ce n’est pas quelque chose qui me fascinait… Et puis, à force qu’on me pousse, j’ai fini par dire oui, car mon but était d’ouvrir mon propre restaurant. J’ai commencé avec « Oui Chef ! » en 2005 sur M6 où j’ai enchaîné avec « Chef, la recette ! », « Vive la Cantine ! », « Le Chef contre-attaque », « M.I.A.M » et bien sûr « Top Chef » en 2010. « Top Chef », un beau succès aussi pour la profession de cuisinier ? Quand j’ai appris le métier, cuisinier c’était un peu la voie de garage… Depuis, la télé a valorisé les métiers de la restauration, et maintenant ceux de la pâtisserie et la boulangerie. Les lycées hôteliers se remplissent, ce n’est que bénéfique ! Quels sont les candidats qui vous ont le plus marqué ? Je ne veux pas citer de noms parce que tous ceux que j’ai rencontrés sont pleins de talents. Il y en a qui ont pris 4 semaines de congés pour participer à ce concours très difficile, ça mérite

« La cuisine aveyronnaise, je la mange dans l’Aveyron ! » “For Aveyron cuisine, I go to Aveyron! ”

Cyril Lignac A 36 ans, ce Ruthénois a monté à Paris un groupe d’une centaine de personnes : 1 restaurant gastronomique (Le Quinzième, 1 étoile Michelin), 2 bistrots (Le Chardenoux et Le Chardenoux des Prés), 2 pâtisseries, 1 atelier école (Cuisine Attitude), et la société Kitchen Factory Production qui produit 3 émissions sur M6 et 6ter (100 % Terroirs, Le Chef en France, Le Meilleur Pâtissier). Il participe également à Top Chef sur M6 et RTL TV, et a signé une quarantaine de livres.

Cyril Lignac At age 36, this native of Rodez, Aveyron has created a group in Paris of a hundred people: 1 gourmet restaurant (Le Quinzième, 1 Michelin star), 2 bistrots (Le Chardenoux and Le Chardenoux des Prés), 2 pastry shops, 1 cooking school (Cuisine Attitude), and the Kitchen Factory Production company which produces 3 programs on M6 and 6ter (100% Terroirs, Le Chef en France, Le Meilleur Pâtissier). He also participates in Top Chef on M6 and RTL TV, and has authored some 40 books.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

21


TÊTE-À-TÊTE [ FACE TO FACE ]

Du nouveau dans Top Chef ! La prochaine saison de Top Chef, qui sera diffusée sur M6 à partir de fin janvier ou début février, comportera quelques surprises… Chez les candidats, à côté des nouveaux, on retrouvera des anciens des saisons précédentes. Et dans le groupe, il y a un Aveyronnais ! De nouvelles épreuves alterneront avec des séquences cultes, comme la guerre des restos. A chaque fois, l’objectif sera de faire de la grande cuisine à la portée de tous, avec les produits du quotidien. Un thème cher à Cyril Lignac qui remet le couvert avec le jury habituel.

New on Top Chef ! The next season of Top Chef, which will be broadcast on M6 starting late January or early February, will include a few surprises. Among the candidates the alumni of previous seasons will join the newcomers. And in the group, there’s an Aveyron native! New challenges will alternate with the favorite sequences, such as the War of the Restaurants. Each time, the goal will be to make great cooking accessible to everyone, using every-day products –a theme dear to Cyril Lignac, who is back with the jury as usual.

Il y a beaucoup d’émissions culinaires, n’est-ce pas mauvais pour les restaurateurs ? Pas du tout ! Il faut arrêter de penser qu’on peut cuisiner chez soi comme des chefs qui ont 15 ans de métier ! Partager la passion de la cuisine à la maison, c’est génial, mais on ne peut pas comparer. Comment définissez-vous votre cuisine ? Je fais une cuisine de produits, de marchés, de saison, ancrée dans la tradition, qui est en fait le terroir français ! Quand je crée un plat avec mon équipe, c’est pour procurer du plaisir, de l’émotion. Mes parents m’ont transmis cet amour des gens. Quel sont les chefs que vous admirez ? J’ai un profond respect pour Paul Bocuse, pour sa carrière assez extraordinaire ! Et aussi pour Michel

22

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

© Groupe Cyril Lignac

le respect. Et ce n’est pas parce qu’on n’arrive pas en finale de « Top Chef » qu’on n’est pas un bon cuisinier.

There are a lot of culinary programs, is this bad for restaurant owners? Not at all! We must stop thinking that you can cook at home like chefs who have 15 years of experience! Sharing a passion for cooking at home is great, but it’s not comparable. How do you define your cooking? My cooking is based on products, markets and seasons anchored in tradition, which is in fact

the French “terroir!” When I create a dish with my team, the goal is to provide pleasure and sensations. My parents instilled this aspect of love for people in me. Who are the chefs you admire? I have a deep respect for Paul Bocuse, for his extraordinary career! And for Michel Bras, also from Aveyron, a three-star chef in Laguiole. I would have liked to have created his


«  Je fais une cuisine de produits, de marchés, ancrée dans la tradition » “My cooking is based on products and seasons anchored in tradition”

“gargouillou” of young vegetables. Successfully refining vegetables that way – well, it’s magic! French gastronomy is classified as part of the world heritage by Unesco. Is this justified? Yes, we have diverse agriculture with exceptional products, vineyards everywhere that can’t be moved, and the heritage of so many chefs... Today, young chefs from all around the world come to learn cooking in France! I have always campaigned for all that to be protected. Is gastronomy inaccessible? Personally, I do my best to make something good at every price, whether it’s $8.90 for a sandwich or salad, or €140 for a starred sampler

menu. With local suppliers, we can manage to have very good products that can be offered at affordable prices. And what are your projects? This job has given me everything, I am already fulfilled! I move according to the feeling, I do things when I feel the need, when I want, when an idea comes to me. I do not program things. I work from 9 am until 1 in the morning every day to finish what I’m building before setting out on something else, like starting a family… … And settling down in Aveyron? For the moment no, my career is based in Paris and abroad. Aveyron is my refuge, my land of rest and friendship. In Aveyron, I don’t cook!

Bras, un Aveyronnais, trois étoile, à Laguiole. J’aurais aimé créer son gargouillou de jeunes légumes… Réussir à sublimer des légumes ainsi, c’est magique ! La gastronomie française est classée au patrimoine mondial par l’Unesco, est-ce justifié ? Oui, on a une agriculture variée, avec des produits exceptionnels, des vignobles partout et intransportables, le patrimoine de tous les grands chefs… Aujourd’hui, tous les jeunes cuisiniers de la Planète viennent apprendre la cuisine en France ! J’ai toujours milité pour que tout ça soit protégé. La gastronomie ne reste-t-elle pas inaccessible ? Moi, je fais en sorte de pouvoir faire bien et bon à tous les tarifs, de 8,90 € pour une formule sandwich ou salade, à 140 € pour un menu dégustation étoilé. Avec des circuits courts, on arrive à avoir de très bons produits qu’on peut proposer à des prix accessibles. Des projets ? Ce métier m’a tout donné, je suis déjà comblé ! J’avance à la sensation, je fais les choses quand je sens le besoin, quand j’en ai envie, quand une idée me vient… Je ne programme pas. Je travaille de 9 heures à 1 heure du matin tous les jours pour finir ce que je suis en train de bâtir avant de partir sur autre chose, comme fonder une famille… © Greg Soussan

… Et vous installer en Aveyron ? Pour l’instant non, ma carrière est basée à Paris et à l’international. L’Aveyron, c’est mon refuge, ma terre de repos, d’amitié. Ici, je ne cuisine pas ! zz

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

23


ENQUÊTE [ INSIDE INFO ]

Toulouse,

les femmes prennent le pouvoir Women Take Power

in Toulouse

Loin de s’identifier à ce cliché, les Toulousaines ont su rester ‘’normales’’. Toulouse women have avoided such stereotypes and managed to stay «normal.»

Femmes d’affaires, femmes de tête, femmes d’action, femmes d’influence, elles sont parfois dotées d’un pouvoir que peu d’hommes ont, et sont souvent engagées en faveur d’une parité encore en devenir. Elles ont déjà bien fait bouger les choses ces dernières années en conquérant des postes en vue. Rencontres avec des femmes qui comptent à Toulouse. z La rédaction

Marie-France Barthet La valeur de l’exemple

© D.R.

© Fotolia

Businesswomen, forceful women, women of action, influential women– they sometimes enjoy powers that few men do, and are often committed to a move towards gender equality that is still in the making. Such women have already made a difference by accessing enviable positions in recent years. This issue of In Toulouse features encounters with local women who count.

24

« L’université de Toulouse a été créée en 1229 et c’est la première fois qu’elle est dirigée par une femme. C’était impensable il y a seulement quelques années ! », se félicite celle qui, en juin 2012, a été élue présidente à l’unanimité des hommes du conseil d’administration de l’Université de Toulouse. Le premier pôle universitaire après Paris, avec 14 établissements et 120 000 étudiants. Cette scientifique, spécialiste des

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Marie-France Barthet Setting the example “The University of Toulouse was established in 1229 and this is the first time that it has been directed by a woman. And that was unthinkable only a few years ago!” says the woman who, in June 2012, was unanimously elected President by the men of the University of Toulouse Board of Directors. This city is the top French University complex outside of Paris, with 14 campuses and 120,000 students. MarieFrance Barthet, a scientist specialized in humancomputer interaction, has also managed to innovate in male-female interactions: “I believe in the value of setting the example. You can do it! Even if here in southern France, women must prove they have more skills than men, there is an evolution of mentalities. Women must dare to assert themselves!“ says this discreet but energetic Toulouse resident who has already succeeded in creating an unlikely consensus for the Initiative of Excellence (Idex), prior to the creation of a federated university in Midi-Pyrenees in 2014. Hélène Bernard The meaning of education This graduate of the Ecole Nationale d’Administration was appointed Rector of the Academy of Toulouse in July, and sees it as a kind of consecration, “It’s a job that I wanted to do, especially in this very beautiful and


interactions homme-machine, a réussi aussi à innover dans les interactions hommefemme : « Je crois à la valeur de l’exemple, on peut y arriver ! Même si ici, dans le Sud, les femmes doivent faire preuve de plus de compétences que les hommes, il y a une évolution des mentalités. Il faut que les femmes osent s’affirmer ! », professe cette Toulousaine discrète mais énergique qui a déjà su créer un consensus improbable pour décrocher l’Initiative d’Excellence (Idex), préalable à la création d’une université fédérale en Midi-Pyrénées en 2014.

Hélène Bernard

very large academy, the largest in France, covering a greater area than all of Belgium. This determined woman, who loves mountain hiking, is not afraid to set ambitious goals. “I want to reposition the University as a sector of excellence in its own right. This challenge must confront a harsh reality which will also mobilize a lot of energy. “The French school system continues to be unequal, more than in other OECD country. With the transformations underway at the University of Toulouse, the Peillon reforms and managing a budget of 2.4 billion euros and a teaching staff of 65,000 for more than 500,000 students, Hélène Bernard has a level of responsibility rarely handled by a woman. Anouk Déqué A woman of networks Since 2004, she has been President of CGPME-31, the professional association of owners of small and medium-sized enterprises which has 1,100 members, of whom 17% are women. “I’m not here to defend women but rather the small businesses,” she says. This does not prevent her from taking a circumspect look at the situation of women in business. She points out “Only 3% of companies that fail are headed by women. They handle their businesses well because they advance step by step.“ Such caution may, however, prove to be an obstacle for international development: “Developing abroad means business trips lasting several days at a time, which is sometimes incompatible with family life.“ She is not in favor of quotas, “Since a woman should only be placed in a job for which she has the skills.“ She believes that “…prejudices have to disappear, especially for approval of credit. It is abnormal that bankers are reluctant to back a woman in the construction industry under the pretext that it’s a man’s sector.” Sophie Iborra Men/Women Exaequo! Launched last January, Exaequo, the Toulouse Economic Parity Club, already represents some fifty

© F. Marquez

Sophie Iborra.

C’est une énarque qui a été nommée rectrice de l’académie de Toulouse en juillet dernier. Une sorte de consécration, « c’est un métier que je souhaitais exercer », surtout dans cette « très belle et très grande académie, la première de France, plus grande que la Belgique », se félicitet-elle. Cette femme volontaire et passionnée de randonnée en montagne n’a pas peur de se fixer un objectif ambitieux : « je souhaite replacer l’université comme une filière d’excellence à part entière ». Un défi qui ne doit pas occulter une dure réalité qui va mobiliser également beaucoup de son énergie : « l’école française continue à être inégalitaire, plus que dans d’autres pays de l’OCDE ».Avec les transformations en cours à l’Université de Toulouse, les réformes Peillon et la gestion d’un budget de 2,4 milliards d’euros et de 65 000 enseignants pour plus de 500 000 élèves, Hélène Bernard est en charge d’un niveau de responsabilités rarement atteint par une femme.

Anouk Déqué

Une femme de réseaux

Depuis 2004, elle est la présidente de la CGPME-31, le syndicat patronal des petites et moyennes entreprises qui compte 1 100 adhérents dont 17 % de femmes. « Je ne suis pas là pour défendre les femmes mais les TPE et PME », précise-telle. Cela ne l’empêche pas de porter un regard avisé sur les femmes dans l’entreprise en rappelant que « seules 3 % des entreprises qui déposent le bilan ont à leur tête des femmes. Elles gèrent bien leur affaire car elles avancent pas à pas. » Une prudence qui peut, en revanche, s’avérer un frein à l’international : « se développer à l’étranger requiert de partir plusieurs jours, ce qui est parfois incompatible avec la vie de famille. » Hostile aux quotas, « car il faut mettre une femme uniquement quand elle a des compétences », elle considère que « les a priori doivent disparaître, notamment dans l’accessibilité au crédit. C’est anormal que les banquiers rechignent à suivre une femme dans le BTP sous prétexte que c’est un milieu d’hommes. » © D.R.

© Studio Nelson

Le sens de l’éducation

Sophie Iborra

Hommes / Femmes Exaequo !

Lancé en janvier dernier, Exaequo, le Club Économique Paritaire de Toulouse, réunit déjà une cinquantaine d’entreprises, dont Tisséo,Veolia Sud-Ouest, EDF SudOuest, Trentotto, MyFeelBack, Athos Aéronautique… L’objectif est de diffuser,

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

25


ENQUÊTE [ INSIDE INFO ]

© F. Charmeux

promouvoir, aider et récompenser les initiatives en faveur de la parité et de l’égalité professionnelle. « On adhère au club en binôme, un homme et une femme d’entreprises différentes, qui ont compris que la parité est une richesse », précise Sophie Iborra, présidente-fondatrice d’Exaequo. « Notre action est apolitique. Nous voulons informer, sensibiliser, même être force de proposition. Certes, les mentalités évoluent, ça bouge, peut-être plus dans les PME que dans les grands groupes… Mais il reste du boulot : les femmes, qui ont souvent des emplois plus précaires que les hommes, sont les premières victimes de la crise, surtout en Midi-Pyrénées », souligne la présidente. Au programme, des ateliers thématiques et bientôt les premiers Trophées de la Parité et de l’Égalité dans l’entreprise.

Catherine Jeandel Chercheuse optimiste

La présidente de l’agence Midi-Pyrénées Innovation (MPI) est une océanographe directrice de recherche au CNRS, et conseillère régionale EELV. Si elle n’a jamais senti de discrimination dans son parcours, elle constate toutefois que « les carrières de hommes vont plus vite, très souvent ». Le plafond de verre perdure : « si les enfants sont malades, ce sera toujours la femme qui reste à la maison… » « Dans les labos, les femmes vont apporter de l’harmonie et du lien social. On les voit moins en représentation, explique-t-elle. À un certain niveau de responsabilités, on n’est que 10 %, il m’arrive encore d’être la seule. » Dans les affaires, « il y a beaucoup de codes, notamment d’habillement, auxquels je refuse de me plier. » Quant à la politique, « un milieu dur, d‘intrigues et de parties de poker », il reste, selon Catherine Jeandel, déséquilibré. « La parité fera changer les rapports. C’est très long mais je suis optimiste… »

Françoise Laborde

Sénatrice engagée pour la parité

© D.R.

Françoise Laborde est la seule femme sénatrice (PRG) de Haute-Garonne, élue en 2008. Elle a obtenu le prix national de l’association Libres Mariannes pour distinguer son engagement pour la parité. Car Françoise Laborde, adjointe au maire de Blagnac déléguée à la Culture et, à ce titre, en charge d’Odyssud, n’a pas la langue dans sa poche. Elle a même l’ambition d’être un peu « le poil à gratter » dans une assemblée assez conservatrice. « Nous n’avons pas trop à nous plaindre dans le département, affirme-t-elle, même s’il reste encore des progrès à faire. Le vote d’un binôme homme-femme ne fait pas encore l’unanimité, mais il faudra peutêtre en passer par là. » Personnellement, elle dit ne pas avoir souffert du fait d’être une femme en politique : « quand vous êtes élue, quand vous prenez un sujet à cœur, on vous juge sur votre travail. Si on y est, c’est qu’on l’a gagné ! » Au Sénat, elle est vice-présidente de la délégation pour le droit des femmes et l’égalité des chances.

26

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Catherine Jeandel.

companies, including Tisséo, Veolia Sud-Ouest, EDF Sud-Ouest, Trentotto, MyFeelBack and Athos Aéronautique. The objective is to publicize, promote, assist and reward initiatives for gender parity and professional equality. “Members join the club in pairs, a man and a woman from different companies, who understood that parity is an advantage,“ said Sophie Iborra, President and founder of Exaequo. “Our action is apolitical. We want to inform, educate, and be a source of recommendation. Attitudes are definitely changing, new thinking is emerging, perhaps more in SMEs than in corporate groups, but there is still work to be done. Women, who often have more precarious situations than men, are the first victims of economic crisis, especially in Midi-Pyrénées“, the President points out. The program includes themed workshops and soon the first awards of the “Parity Trophies” and “Equality in Business.” Catherine Jeandel Optimistic researcher The President of the Midi-Pyrénées Innovation agency (MPI) is an oceanographer and Director of Research at the CNRS, and a regional advisor at EELV. While she has never felt discrimination in her career, she notes however that “Men’s careers very often advance faster.“ The glass ceiling persists: “If children are sick, it will always be the woman who stays at home… In the labs, women are expected to bring harmony and a social bond. We see them represented less. At certain levels of responsibility, they only represent 10%, and sometimes I am still the only one. In business there are many codes, including dress codes, which I refuse to adapt to.” As for politics, “…a hard environment, full of intrigues and gambles,“ inequality remains, according to Catherine Jeandel. “Parity will change relationships. It is a very long road, but I’m optimistic…” Françoise Laborde Senator committed to parity Françoise Laborde, elected in 2008, is the only woman Senator (PRG) from the Haute-Garonne.


Catherine Lemorton A dizzying ascent During a single parliamentary term, this pharmacist by profession has succeeded in gaining a select position in the Chamber. She started by winning the 1st district of the Haute-Garonne, despite its being considered solidly for the right. Then she took charge of a sensitive subject: drug prescriptions, consumption and taxation. Today as Chair of the Committee on Social Affairs, she is one of the most prominent parliamentarians, as well as one of those who work the most: “It remains more acceptable if a man does nothing. A woman is still required to do more. If my women colleagues in Parliament really want to advance the cause of women, they need to work more.“ She is aware of how much she owes to the law on parity, and remains alarmed by the endurance of misogynist behavior: “Men will let go with personal attacks [on women] that they would not permit among themselves. The battle is not over!” Agnès Paillard Head held high She is definitely the woman who has the most power in Toulouse! As the head of Aerospace Valley since 2011, she has presided over one of the most effective world competitiveness clusters in France, which associates 600 companies and 120,000 employees, including 8,500 researchers, and spans the two regions of Midi-Pyrenees and Aquitaine. “This is a very male-dominated environment, and I regret that because women bring different points of view and have complementary qualities to men.” Agnès Paillard is an electronics specialist, in charge of innovative projects at EADS. “There is a human and cultural struggle to carry out, but women have to want it. Among the 18 full-time staff of the competitiveness cluster, parity already exists and we are making efforts to educate industry on this topic,” insists this former small-business owner, who has just become the President of INPI (National Institute of Industrial Property).

Jacqueline Martin Maître de conférences en Économie et Sociologie à l’Université Toulouse II Le Mirail qui est à la pointe des études et recherches sur la problématique du genre en France. © D.R.

She received the national award from the Libres Mariannes Association for her commitment to gender equality. Because Françoise Laborde, Deputy in the National Assembly and Assistant Mayor of Blagnac delegated to Culture, and consequently in charge of Odyssud, is not shy. She even has the ambition of being a bit of a gadfly in a fairly conservative assembly. “We don’t have too much to complain about in the Haute-Garonne Department,” she says, “even though there is still progress to be made. The vote of a male-female pair is not yet an idea that gets unanimous support, but that may be the solution.“ She states that personally, she has not suffered from being a woman in politics: “When you are elected, when you take a subject to heart, you are judged on your work. If we are here, it’s because we have earned it!“ In the Senate, she is Vice-Chair of the delegation for women’s rights and equal opportunity.

« La situation des femmes régresse ! »

L’égalité a-t-elle progressé en France ?

Globalement, la situation des femmes régresse ! Si l’égalité des droits est à peu près acquise, il n’en va pas de même pour l’égalité réelle. Dès qu’il y a développement de la précarité, les femmes sont pénalisées : 80 % des Smicards sont des femmes ! Et pour la retraite, l’augmentation des annuités n’a pas tenu compte des carrières discontinues. Où est le problème ?

La situation des femmes est une construction sociale et politique et non une question biologique. Il y a un gros travail à mener sur l’éducation pour changer les représentations. La formation des enseignants devrait prendre en compte cette question. Comment se placent Toulouse et sa région ?

Le Conseil régional donne une prime pour l’égalité professionnelle et la mairie a mis en place une mission Égalité. Il faudrait surtout que les élues se mobilisent plus pour les droits des femmes. Pour avancer, il faut plus de transversalité et de cohérence.

Jacqueline Martin Lecturer in economics and sociology at the University of Toulouse II Le Mirail, which is at the forefront of research on gender issues in France.

“Women’s situation has declined!” Has equality grown in France? Overall, women’s situation has declined! Although equality of rights has been just about recognized, the same does not hold true for real equality. As soon as the economic situation deteriorates, women are penalized: 80% of minimum wage-earners are women! And retirement pension increases do not take into account the discontinuous nature of most women’s careers. Where does the problem lie? Women’s situation is a social and political construct rather than a biological one. There is a great deal of education needed to change the representation. Teacher training should take this issue into account. How does Toulouse and its region rank? The Regional Council awards a bonus for equality in the work place, and the city of Toulouse has established an Equality operation. It is especially important that elected women representatives mobilize more for women’s rights. Progress requires more transversality and consistency.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

27


ENQUÊTE [ INSIDE INFO ] Catherine Lemorton Une ascension vertigineuse

En l’espace d’un mandat de député, elle a réussi à se faire une place de choix dans l’Hémicycle. Elle a d’abord ravi à la droite la 1ère circonscription de la Haute-Garonne, pourtant considérée « imprenable ». Puis cette pharmacienne s’est emparée d’un sujet sensible, la prescription, la consommation et la fiscalité du médicament. Aujourd’hui présidente de la commission des Affaires sociales, elle est l’une des parlementaires les plus en vue. Et aussi l’une de celles qui travaillent le plus : « On acceptera toujours davantage d’un homme qu’il ne fasse rien. On en demande toujours plus à une femme. Si mes collègues députées veulent réellement faire avancer la cause des femmes, il faut qu’elles travaillent davantage. » Consciente de devoir beaucoup à la loi sur la parité, elle demeure effarée par la survivance de comportements misogynes : « les hommes se permettent des attaques personnelles qu’ils ne se permettraient pas entre eux. Le combat n’est pas gagné ! »

Agnès Paillard

© S. Lartigue

C’est certainement la femme qui a le plus de pouvoir à Toulouse ! À la tête d’Aerospace Valley depuis 2011, elle préside un pôle de compétitivité de niveau mondial et parmi les plus performants de France. Il regroupe 600 entreprises et 120 000 salariés, dont 8 500 chercheurs, sur Midi-Pyrénées et Aquitaine. « Un milieu très masculin ! Je le déplore, car les femmes apportent des points de vue différents et ont des qualités complémentaires de celles des hommes », constate cette électronicienne, chargée des projets innovants chez EADS. « Il y a une bataille humaine et culturelle à mener, mais il faut aussi que les femmes en aient envie… Parmi les 18 permanents du pôle, la parité existe déjà et nous faisons des efforts pour sensibiliser les industriels sur ce sujet », insiste cette ex-patronne de PME qui vient de prendre, en outre, la présidence de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle).

Sophie Pécriaux Golden woman !

Partie de rien à 23 ans, cette hôtesse d’origine belge a construit en 22 ans, depuis Toulouse, l’un des leaders français des métiers de l’accueil, City One. Un groupe de 3 200 salarié-e-s aujourd’hui - et qui continue à embaucher fortement ! –, présent aussi en Belgique et au Luxembourg, et qui pèse 102 millions d’euros de chiffre d’affaires. « Cela a beaucoup évolué, les femmes sont davantage respectées et ont pris des responsabilités en faisant preuve d’efficacité et de compétence », se réjouit celle qui s’était fixé le défi de

28

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

© A. Gelebart

La tête dans les airs

Catherine Lemorton.

Sophie Pécriaux Golden woman ! Starting from zero at age 23, this hostess of Belgian origin has built up one of the leading French reception services in France over the last 22 years - City One, based in Toulouse. The group now employs 3,200 people and continues to hire massively! The company is also present in Belgium and Luxembourg, and generates €102 million euros in revenues per year. “The situation has changed a lot. Women get more respect and take more responsibility by demonstrating their efficiency and competence,” Sophie Pécriaux is pleased to note. She has set herself the challenge of demonstrating that “…women are not simply decorative. In addition to their ability to reconcile professional and family life, they also distinguish themselves through their precision, persistence, and psychological awareness.” As winner of the Women’s Awards 2012 in the Services category, and a supporter of parity, she does not hesitate to assert: “I enriched my staff, 100% female at the start, by recruiting men!“


montrer que « les femmes ne sont pas que des potiches ». Outre leur capacité à concilier vie professionnelle et familiale, elles se distinguent aussi par « leur précision, leur acharnement, leur sens de la psychologie ». Lauréate du prix Women’s Arwards 2012 dans la catégorie Services, et adepte de la parité, elle n’hésite pas affirmer : « j’ai enrichi mon staff, 100% féminin au départ, en recrutant des hommes ! »

Marie-Laure Roux

© Airbus

© D.R.

Pionnière de l’aéronautique

« Je n’ai jamais ressenti mes évolutions de carrière comme une envie de pousser une femme. J’ai eu la chance d’avoir des patrons qui m’ont seulement jugée sur mon travail », revendique celle qui est pourtant devenue en 2011 la première femme à diriger une usine Airbus. En l’occurrence, celle, historique, de Saint-Eloi, en plein Toulouse, où 1 000 personnes fabriquent des mâts-réacteurs (fixations des réacteurs aux ailes). Rentrée à l’Aérospatiale en 1982, à la sortie de l’Ensica Toulouse, cette Cherbourgeoise se sentait un peu seule, mais « depuis on est arrivé à 20 % de femmes cadres à la production ». Elle rejette le modèle masculin - « je n’ai pas les dents qui raclent le plancher, je n’ai jamais tapé sur la tête de mes collègues masculins pour monter » - tout comme la discrimination positive : « je fais très attention à ce qu’on traite au même niveau une femme ou un homme, je ne suis pas pour les quotas, cela se retournerait contre les femmes ».zz

Sophie Pécriaux.

Marie-Laure Roux Aeronautics pioneer “I’ve never felt my career growth as resulting from a desire to promote a woman. I was lucky to have bosses who only judged me on my work.“ In 2011, Marie-Laure Roux became the first woman to direct an Airbus factory, in this case, the historical plant in the Saint-Éloi district of Toulouse, where 1,000 people make engine pylons (which attach jet engines to the wing). Originally from Cherbourg, she graduated from ENSICA Toulouse, and in 1982 went to work at Aérospatiale. At the time she felt a little lonely, but “Since then we have reached a level of 20% women executives in the production department. She rejects the male model “I’m not an aggressive predator; I’ve never crushed a male colleague to get ahead.“ She also avoids positive discrimination: “I’m very careful to see that men and women are treated the same way. I’m not in favor of quotas: they would be used against women.”

NATHALIE DUCOMBEAU [ NATHALIE DUCOMBEAU ]

Femme Manager de l’année : [Woman Manager of the Year] La directrice de la Qualité chez Airbus, a reçu le prix national de la Femme Manager de l’année 2013 décerné par La Tribune. Entrée à Airbus début 2008 en tant que directrice des aérostructures pour le programme d’avion militaire A400M, Nathalie Ducombeau a rejoint la Qualité après avoir piloté le démarrage de la production du nouveau bi-reacteurs A350 XWB. Elle encadre près de 3 400 personnes réparties sur tous les sites Airbus. Nathalie Ducombeau, Head of Quality at Airbus, received the 2013 “La Tribune Women’s Award” in the “Woman Manager of the Year” category. She joined Airbus in early 2008 as Head of Aerostructures for the A400M military transport program. After running the production startup of the A350 XWB twin-jet, she was appointed Head of Quality. She manages 3,400 people working at all of the Airbus sites.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

29


ENQUÊTE [ INSIDE INFO ]

Mode

Toulouse se démarque ! La mode se porte bien à Toulouse, merci. À côté de créateurs reconnus, émergent des stylistes inventifs et tenaces qui veulent tirer leur épingle du jeu dans un secteur où le seul savoir-faire ne suffit pas pour se tailler une place. Petit tour de lèche-vitrines. z Anne Le Stang

Fashion © C. Da Chicha

Toulouse Stands Out Fashion is doing well in Toulouse, thank you. Alongside famous designers, inventive and tenacious stylists are emerging who want to make their mark in an industry where know-how alone is not enough to gain a foothold. In Toulouse offers a bit of window shopping.

T 

I 

l souffle à Toulouse un vent créatif qui porte loin.Avec ses collections de prêt-àporter extensible, Bruno Saint-Hilaire, à l’effectif global de 190 personnes, est présent en France et à l’étranger. Les polos et chemises de 15 Serge Blanco se taillent une place de choix dans la mêlée du sportswear. L’ouverture du premier Comptoir des Cotonniers à Toulouse, en 1995 par Tony et Georgette Elicha, marque l’avènement d’une ligne easy chic portée par une campagne publicitaire de génie.Trois ans après la vente du « Comptoir » au groupe Fast Retailing,Alexandre, Laurent et Raphaël, les fils des fondateurs, créent The Kooples, marque pour le couple rock et tendance, présente

30

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

aujourd’hui dans plus de 300 points de vente dans le monde. Installé à NewYork, le bigourdan Jean-Michel Cazabat séduit les stars avec ses chaussures sexy pour working girls. À côté de ces poids-lourds, à la liste non exhaustive, un foisonnement de stylistes surfe sur la toile et les tendances - de la récup’ au kitch revisité - pour se faire connaître.

oulouse is riding a far-reaching wave of creativity. Bruno Saint-Hilaire, with a collection of ready-to-wear stretch clothing, and a workforce of 190 employees, is present in France and abroad. Polos and shirts of 15 Serge Blanco have found a prime place in the sportswear market. The opening of the first Comptoir des Cotonniers at Toulouse in 1995 by Tony and Georgette Elicha marked the advent of an easy-going chic line promoted by an advertising campaign of genius. Three years after the sale of “Comptoir” to the Fast Retailing group, Alexandre, Laurent and Raphaël, the sons of the founders, created The Kooples brand for the rock and trendy couple, available currently in over 300 outlets around the world. With a location in New York, Jean-Michel Cazabat, a native of the Pyrenees,

Aaron Underwear

Son BTS négociation relation clientèle en poche, Julien Romon se lance à la conquête du marché porteur du boxer masculin. « Je

Turban en canevas par Josie la Baronne. Turban canvas by Josie la Baronne.


seduces the stars with his sexy shoes for working girls. Along with these heavy-weights, in the non-exhaustive list, an abundance of stylists surf on the web and the trends – from recycling to redesigned kitsch – to make themselves known. Aaron Underwear With his advanced vocational diploma in customer relation negotiations in hand, Julien Romon set out to conquer the growing market of male boxer shorts. “I positioned myself in the high end market with the choice of certified suppliers,” he explains. These models marked “lycra” sell for €30 a piece and come in four more or less sober ranges: stars, pop art, middy blouse and lips. A graphic designer works with Julien to design the boxers. The brand, a 100% French creation, seeks to highlight quality and comfort. In just six months, the small private company based in Cugnaux has sold more than 500 items on the Internet and in some retail outlets. The goal of the 24 year-old boss is to develop a network of distributors in western France. z www.aaron-underwear.com Melle and Ma Douce Hélène Francés and Coralie Le Doze share the same passion, the same showroom, but have each created their own brand. They set up in 2010 in the Carmes district of central Toulouse where they attract an increasingly

large number of customers, thanks to their affordable prices. Hélène created the brand “Melle,” a cheerfully pop and smart line. Lovers of colors, materials and patterned fabrics adore her unique items and her limited series items. Coralie’s “Ma Douce” offers rock’n roll jackets or elegant and sexy black dresses that make the most of complex femininity. For her oneof-a-kind items, she combines materials such as wool, leather and linen. This duo of selfemployed entrepreneurs generates most of their sales in stores and do not intend to drop their brick-and-mortar address anytime soon. “It’s a way to establish a favored relationship with the customer,” says Hélène Francés. z 30 rue des Couteliers, Toulouse www.melle-creation.fr www.ma-douce.fr mapie des vignes Marie-Pierre Arnaudet, with experience as an advertising executive in Paris, set up her first shop in Rue Pharaon in 1999. Three years ago, she opend “mapie des vignes” facing the Garonne River at Quai de la Daurade. MariePierre has been sewing for as long as she can remember. Mapie des vignes, referes to the designer’s childhood spent among vineyards in the Lot Department (Mapie is a nick-name for Marie-Pierre), as well as an allusion to the natural, non-synthetic materials she works with in small series or custom productions. The

Gauche : Hélène Francés (Melle) et Coralie Le Doze (Ma Douce) dans leur atelier. Droite : Marinière par Aaron Underwear. Left: Hélène Francés (Melle) and Coralie Le Doze (Ma Douce) in their workshop. Right: « Marinière » by Aaron Underwear.

© D.R.

© D.R.

me suis positionné sur le haut de gamme avec le choix de fournisseurs labellisés », explique-t-il. Estampillés « lycra », ses modèles vendus 30 E pièce se déclinent en 4 gammes plus ou moins sages : stars, pop art, marinière et lips. Une graphiste s’occupe avec Julien de la conception des boxers. La marque, de création 100 % française, veut privilégier la qualité et le confort. En plus de six mois, la petite SARL basée à Cugnaux a déjà écoulé plus de 500 pièces par internet et dans quelques points de ventes. Objectif du jeune boss de 24 ans : développer un réseau de distributeurs dans l’ouest de la France. ❚w  ww.aaron-underwear.com Melle et Ma Douce

Elles partagent la même passion, le même showroom, mais ont créé chacune leur marque. Hélène Francés et Coralie Le Doze se sont installées en 2010 dans le quartier des Carmes, au centreville, où elles attirent une clientèle de plus en plus nombreuse par des prix abordables. Hélène a créé la griffe « Melle », une ligne pop et chic pleine de gaieté. Les amoureuses de couleurs, de matières et de tissus à motifs adorent ses pièces uniques et ses petites séries. Coralie cache derrière « Ma Douce » des vestes Rock ’n’ Roll ou des robes noires élégantes et sexy en jouant de la complexité de la nature féminine. Pour ses pièces uniques, elle allie des matières telles que laine, cuir et lin. Ce tandem d’auto-entrepreneuses réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires en boutique et n’entend pas lâcher son pas-de-porte de sitôt. « C’est une façon de tisser une relation privilégiée avec le client », dit Hélène Francés. ❚ 30,  rue des Couteliers,Toulouse www.melle-creation.fr - www.ma-douce.fr mapie des vignes

De son passé de publiciste à Paris, elle a gardé le sens de la formule qui fait tilt. Après une première installation rue Pharaon en 1999, mapie des vignes s’est arrimée face à la Garonne quai de la Daurade il y a trois ans. Marie-Pierre Arnaudet coud du plus loin qu’elle s’en souvienne. mapie des vignes ? Un clin d’œil à l’enfance de la styliste passée dans le Lot, une allusion aussi aux matières naturelles et nobles qu’elle travaille en petites séries ou sur-mesure. La créatrice confectionne des vêtements à garder longtemps pour « des femmes dont le corps change

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

31


ENQUÊTE [ INSIDE INFO ] ou qui consomment autrement ». Pantalons larges, robes trapèze, jupes évasées : à partir d’un même patron, Marie-Pierre Arnaudet joue la variation des matières et des styles pour des vêtements sympas à prix doux (115 € le pantalon d’hiver). Ingrédients du succès : le savoir-faire et « beaucoup de gnac ». ❚ 4, quai de la Daurade,Toulouse www.mapiedesvignes.com

Les Aiguilleuses

Depuis septembre 2012, Thès de la Fonchais et Abigaël Nitenberg ont installé leur boutique-atelier rue de la Colombette, près du canal du Midi. Ces deux fans de couture et de récup’ créent des vêtements et des accessoires à partir de textiles usagés. Thès, qui vient de l’Éducation nationale, et Abigaël, architecte de formation, ont créé leur marque,ThèzAbi&moi, en y imprimant chacune leur griffe.Années ‘40 et formes très féminines pour Abi, formes plus japonisantes pour Thès.Triés, lavés, démontés, « les vêtements utilisés imposent des contraintes mais stimulent aussi l’imagination ». Les Aiguilleuses font aussi des retouches et proposent des cours de couture en atelier ou à la carte. Leurs prix sont doux, de 19 € pour une cravate tour de tête à 200 € pour un manteau forcément unique. ❚ 77, rue de la Colombette,Toulouse lesaiguilleuses.weebly.com zz Gauche haut : Deux créations de mapie des vignes. En-dessous : Le cravaturban par Les Aiguilleuses. Droite : Sac en canevas par Josie la Baronne. Top left: Two models by mapie des vignes. Below: The cravaturban by Les Aiguilleuses. Right: Handbag canvas by Josie la Baronne.

32

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

designer makes clothes to be kept for a long time for “women whose bodies change or who change their eating habits.” Loose trousers, trapezoid dresses, and flared skirts are cut from the same pattern. Marie-Pierre uses various materials and styles for nice clothes at affordable prices (€115 for winter trousers). Her ingredients for success are know-how and “lots of grit.” z 4 quai de la Daurade, Toulouse www.mapiedesvignes.com Josie la Baronne In 2009, the stylist Claire Caballé created the micro-enterprise Josie la Baronne, a “chic brand that’s not overly prim, with a strong culture of hidden meaning.” The designer, originally from Aveyron, primarily distinguishes herself with clothes and accessories inspired by the use of ribbons or trimmings. In 2013, Claire pushed ahead with a 100% accessories collection, mischievously entitled “Yes we canvas!” The basis of her work is the embroidery of yesteryear that she finds in the markets before turning it into bags, turbans or spectacle cases for fans of vintage and redesigned kitsch. Claire, who works part-time in a haberdasher’s shop in Toulouse, intends

© C. Da Chicha

© D.R.

© D.R.

En 2009, la styliste Claire Caballé crée la microentreprise Josie la Baronne, une marque « chic sans se prendre au sérieux, avec une forte culture du second degré ». La créatrice, originaire de l’Aveyron, se signale d’abord par des vêtements et des accessoires inspirés par l’utilisation de rubans ou de passementerie. En 2013, Claire met le cap sur une collection 100 % accessoires, malicieusement intitulée « Yes we canevas ! » À la base de son travail, les canevas de nos grands-mères qu’elle chine sur les marchés avant de les décliner en sacs, turbans ou étuis à lunettes pour les amatrices de vintage et de kitch revisité. Claire, qui travaille à mi-temps dans une mercerie toulousaine, entend peaufiner sa gamme d’accessoires « Ils permettent plus de fantaisie. » Ses articles, de 30 à 200 €, sont vendus en ligne et distribués aussi dans quelques points de vente bien ciblés. ❚ www.josielabaronne.com

© D.R.

Josie la Baronne

to refine her range of accessories “They allow for more imaginativeness.” Her items, priced from €30 to €200, are sold online and also distributed through a few well-placed outlets. z www.josielabaronne.com Les Aiguilleuses In September 2012, Thès de la Fonchais and Abigaël Nitenberg set up their studioworkshop in Rue de la Colombette near the Canal du Midi. These two fans of sewing and recycling craft clothes and accessories from used textiles. Thès, originally a teacher, and Abigaël, who studied architecture, have created their brand, ThèzAbi&moi, which combines their signature styles. Abi favors the 1940s and very feminine shapes, while Thès goes more for a Japanese inspiration. They sort, clean and take apart the apparel they recycle: “used clothes impose constraints but also stimulate the imagination.” Les Aiguilleurses also make alterations and offer personalized sewing workshops. Their affordable prices start at €19 for a tie headband and go up to €200 for an obviously one-of-a-kind coat. z 77 rue de la Colombette, Toulouse lesaiguilleuses.weebly.com


© Thierry Pons

DÉCOUVERTE [ DISCOVERY ]

Albi à travers ses musées

Albi via its Museums

Albi ayant été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la ville connaît un regain d’intérêt touristique. C’est le moment de la redécouvrir à travers ses musées.

Since Albi became a Unesco World Heritage site, the city has experienced renewed appeal. This is the moment to explore Albi through its museums.

z Joëlle Porcher

L 

a balade dans la cité tarnaise commence inévitablement par la Cathédrale Sainte-Cécile, exemple exceptionnel de gothique méridional, construite en 1282. Il s’agit de la plus grande cathédrale de brique au monde : elle mesure 113 mètres de long sur 35 de large et 78 de haut, et offre au regard des allures de château-fort. Témoignage de la foi chrétienne après l’hérésie cathare, elle présente également de très nombreuses scènes peintes qui en font un véritable musée de l’art chrétien. La scène du Jugement dernier, datant du Moyen-âge et réalisée sur plus de 200 m2, apparaît comme une fabuleuse bande dessinée, où le ciel, la Terre et l’Enfer sont mis en scène. A voir aussi le jubé, qui clôture le chœur et qui est orné de plus de 270 statues. Juste à côté de ce majestueux vaisseau de pierre rouge et faisant partie du Palais de la Berbie, le Musée Toulouse Lautrec.

34

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

G 

A visit to this city on the banks of the Tarn River inevitably starts with the Sainte-Cécile Cathedral, an outstanding example of southern European Gothic, built in 1282. It is the largest brick cathedral in the world, measuring 113 meters long by 35 wide and 78 meters high, and has the appearance of a fortified castle. It is a testament to the domination of establishment Christianity following the obliteration of the Cathar heresy. The cathedral

features many painted scenes that make it a veritable museum of Christian apocalyptic art. The scene of the Last Judgment, dating from the middle ages, appears in a series of panels covering over 200 m2 which depict Earth between heaven and hell. Another highlight is the rood screen, which encloses the choir and is adorned with over 270 statues. Right next door to this grandiose red brick structure stands the Palais de la Berbie overlooking the

Tableau du musée Lapérouse représentant Lapérouse (g.) et Louis XVI (d.). Lapérouse (left) and Louis XVI (right).


Albi cité épiscopale À l’occasion du classement de la cité épiscopale d’Albi au Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco, les Éditions Vent Terral ont publié un très beau livre sur Albi. Avec côté plume Marc Fumaroli de l’Académie française, Jean Roques et Maïdi Roth, et côté illustrations les superbes images de Thierry Pons, photographe de notre confrère Toulouse Mag, et Tarnais 100 % ! Cet ouvrage a reçu le Grand Prix 2013 de l’Académie des Jeux Floraux. Une belle idée de cadeau pour les fêtes. z Éditions Vent Terral - 160 pages - 29 €

© Thierry Pons - Vent Terral

Albi, an Episcopal City With the classification of the Episcopal city of Albi as a Unesco world heritage site, Editions Vent Terral has published a beautiful book on Albi, by Marc Fumaroli of the Académie Française, Jean Roques and Maïdi Roth, superbly illustrations by our colleague Thierry Pons, photographer for Toulouse Mag and Tarnais 100%! This book was awarded the 2013 Grand Prix of the ‘’Académie des Jeux Floraux’’. A beautiful gift idea for the holidays. z Éditions Vent Terral – 160 pages – €29 river and housing the Toulouse Lautrec Museum.

Le Musée Toulouse Lautrec, hommage au peintre

Il aura fallu près de cent ans pour que la promesse faite par le maire d’Albi de l’époque, Edouard Andrieu, en 1919, à la mère du peintre Henri de Toulouse-Lautrec, Adèle, soit accomplie. Il s’engageait alors à « ne rien négliger pour assurer à cette œuvre si originale, dans un cadre digne d’elle, tous les aménagements nécessaires. » En avril 2012, c’était - enfin -, un musée rénové, qui accueillait ses nouveaux visiteurs derrière ses murs imposants et austères. Il aura fallu onze ans pour achever ces travaux et accueillir dignement les œuvres du peintre, mort à l’âge de 37 ans, abritées en ces murs depuis 1922. La collection comporte près de mille tableaux, des lithographies, des dessins et des affiches. Le visiteur la découvre avec une approche à la fois thématique et chronologique. Les premières salles sont consacrées aux œuvres de jeunesse de Toulouse-Lautrec : paysages de la propriété familiale de Céleyran, dans l’Aude, dessins de chevaux et portraits de famille et d’amis, comme sa mère la Comtesse Adèle, son cousin, Gabriel Tapié de Céleyran. Les salles suivantes montrent la période « maisons closes et cabarets » du peintre, monté à Paris. Cet univers « canaille » le fascine réellement. Et il ressent une certaine sympathie pour ces personnages

Toulouse Lautrec Museum, Tribute to the Painter In 1919 the Mayor of Albi, Edouard Andrieu, made a promise to Adele, the mother of Henri de ToulouseLautrec. Mr. Andrieu said he would «make every effort to ensure that this highly original artwork would be presented in a setting worthy of it.» It took nearly a hundred years for the promise to be completely fulfilled. The works of the painter, who died in 1901, were moved into the Palais de la Berbie in 1922. In April 2012, following eleven years of effort, an entirely renovated museum welcomed visitors to admire Toulouse-Lautrec’s art. The collection includes nearly one thousand paintings, lithographs,

drawings and posters, displayed through both a thematic and chronological approach. The first rooms are devoted to his youthful works: landscapes of the family property at Celeyran in the Aude, drawings of horses and portraits of family and friends, including his mother, the Countess Adèle, and his cousin, Gabriel Tapié de Celeyran. The following rooms show the painter’s Parisian period of ‘brothels and cabarets.’ This milieu of «the rabble» fascinated him. And he felt sympathy for the jaded characters he met there, worn down by alcohol or the pursuit of love as merchandise. We find them in his paintings, as well as in his posters, such as those representing the singer Aristide Bruant, with his emblematic red scarf, the cabaret singer Yvette

Le Palais de la Berbie héberge le Musée Toulouse-Lautrec. The Palais de la Berbie houses the Toulouse-Lautrec Museum.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

35


DÉCOUVERTE [ DISCOVERY ]

PRATIQUE

[ PRACTICAL INFO ] Musée Toulouse-Lautrec : [Toulouse-Lautrec Museum:] Palais de la Berbie. Albi. Ouvert tous les jours de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures. 8 €. www.musee-toulouse-lautrec.com. 05 63 49 48 70. Palais de la Berbie. Albi. Open every day from 9 am to 12 noon and from 2-6 pm. €8. www.musee-toulouse-lautrec.com. 05 63 49 48 70. Musée Lapérouse : [Lapérouse Museum:] 41 rue Porta. Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 12h et de 14 à 17h, jusqu’à fin février. 05 63 46 01 87. 3,50 €. Gratuit pour les moins de 12 ans. 41 rue Porta. Open Tuesday to Sunday, from 10 am to 12 noon and from 2-5 pm, until the end of February. 05 63 46 01 87. €3.50. Free for children under 12.

© Thierry Pons

Centre d’art Le L.A.I.T : [L.A.I.T. Art Center:] 40 rue Porta. Ouvert de 13h à 18h, de janvier à fin mars. 05 63 38 35 91. 40 rue Porta. Open from 1-6 pm from January to the end of March. 05 63 38 35 91.

fatigués, usés par l’alcool ou l’amour tarifé. On les retrouvera dans ses toiles, mais aussi dans ses affiches comme celles qui représentent le chansonnier Aristide Bruant, avec sa fameuse écharpe rouge, la chanteuse de beuglant Yvette Guilbert ou encore la danseuse de french cancan du Moulin Rouge Jane Avril. Le reste de l’exposition est consacrée aux dessins et lithographies. Le musée Lapérouse, une idée de l’aventure

Après l’hommage rendu à Toulouse-Lautrec, il faut s’attarder sur le personnage de Lapérouse et visiter le musée qui commémore son parcours. Cet Albigeois célèbre est né en 1741 au Manoir du Gô. Louis XVI, qui apprécie ses talents de marin, lui confiera une grande expédition. Jean-François de Galaup de Lapérouse commandera deux navires, « La Boussole » et « L’Astrolabe ». 225 hommes partiront de Brest en 1785, longeront le Brésil, le Chili, l’Alaska, la Californie, la Chine, la Russie et l’Australie, pour finir par échouer près des îles Salomon en 1788 : un naufrage aujourd’hui encore entouré de mystère. Le musée présente des tableaux, des maquettes de navire, des instruments de navigation et des armes retrouvés sur les lieux du naufrage.

36

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Guilbert and the French cancan dancer Jane Avril of the Moulin Rouge. The rest of the exhibition is devoted to his drawings and lithographs. The Lapérouse Museum: a Sense of Adventure After Toulouse-Lautrec, it’s worth taking a look at the very different character of navigator JeanFrançois de Galaup de Lapérouse during a visit to the museum that commemorates his career. This native son of Albi, born in 1741 in the Manoir de Gô, became a naval officer, whose exploits drew the attention of King Louis XVI, who entrusted him with a great expedition. Lapérouse commanded two ships, «La Boussole» and «L’Astrolabe». He set sail from Brest in 1785 with 225 men, to explore the coasts of Brazil, Chile, Alaska, California, China, Russia and Australia. The expedition foundered on the Vanikoros reefs

near the Solomon Islands in 1788 in circumstances which remain a mystery to this day. The museum displays paintings, ship models, navigational instruments and weapons found at the site of the wreck. L.A.I.T., contemporary art center The L.A.I.T. Center for Contemporary Art has occupied the former Albigeois Mills since 1989. This site stands out for its industrial architecture as illustrated by the vaulted room. Outside, the garden offers a beautiful view of the Tarn River. The Center is dedicated to contemporary creation and its transmission. It welcomes renowned, as well as emerging artists, featuring works by Warhol, Di Rosa, Tàpies, Ben and Barceló. Artists in residence produce specific works for the site, in a superb setting.

Page gauche : Musée Toulouse-Lautrec. Page droite : cathédrale Sainte-Cécile. Left page: Toulouse-Lautrec Museum. Right page : Sainte-Cécile Cathedral.


SHIFT_ Le L.A.I.T., centre d’art contemporain

NISSAN

CHANGEZ

Disponible, Attractive et Abordable

Pour vous accompagner dans votre performance, profitez D'une large gamme Citadines (Pixo, Micra, Note) Crossovers (Juke, Qashqai+2, Murano), 4x4 (X-Trail, Pathfinder, Navara), Combi (Evalia, Primastar), Utilitaires (NV200, Primastar, NV400), Châssis-cabine (Cabstar) d'un réseau 10 points de vente répartis dans les régions MidiPyrénées, en Corrèze et en Aquitaine pour vous offrir un service de qualité en vente comme en après-vente. d'une garantie 3 ans (limitée à 100 000 km) sur l'ensemble de nos modèles LAUDIS Automobiles Proche de vous

Agen, Marmande, Villeneuve sur Lot, Sarlat

© Thierry Pons

Muret, Toulouse, Ramonville St Agne Brive-Tulle, Ussel Montauban, Cahors

LAUDIS Automobiles – distributeur NISSAN en régions Midi-Pyrénées, Corrèze et Aquitaine www.laudis.fr/societes

Le centre d’art contemporain, le L.A.I.T., s’est installé dans les anciens Moulins Albigeois depuis 1989. Les Moulins albigeois étaient célèbres pour leur architecture industrielle dont la salle voutée témoigne encore aujourd’hui. À l’extérieur, un jardin propose une belle vue sur le Tarn. Le centre est dédié à la création contemporaine et à la transmission. Il accueille des artistes émergents et d’autres déjà renommés : on a pu y voir des œuvres de Warhol, Di Rosa, Tapiès, Ben et Barceló. Les artistes en résidence produisent des œuvres spécifiques pour le lieu, dans un cadre superbe. zz

Gamme Nissan Entreprise


© D.R.

DÉCOUVERTE [ DISCOVERY ]

Pauses douceurs dans la ville Rose

Fini l’image vieillotte des salons de thé. Inventifs, créatifs, ils renaissent sous diverses formes et revisitent les classiques pour le bonheur des fins palais. Dégustation non exhaustive de lieux gourmands à Toulouse. z Marc Pouiol

Perlette

Le nouveau cocon gourmand

Une nouvelle adresse au cœur de Toulouse pour une pause tout en douceur. À quelques pas de l’agitation de la Place Esquirol, le quartier de la Bourse vous offre le calme de ses ruelles typiques. Là, vous attend Perlette, un cocon en gris et rouge qui mêle avec bonheur déco revisitée et design épuré. « Perlette était le prénom de ma grand-mère, précise Michael Choucroun, qui a transformé l’ancienne affaire familiale de textile en salon gourmand. C’est tout l’esprit de la maison, un lieu accueillant qui s’appuie sur la tradition tout en proposant de nouvelles saveurs. » Ici, on ne vous brusque pas, vous pouvez passer l’après-midi en dégustant un bon livre, l’un des 30 thés proposés ou de succulentes créations comme l’étonnant paris-brest. Il y a aussi des formules midi ou brunch, et une terrasse pour les beaux jours. ❚ 2, place de la Bourse. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h - 05 61 21 67 60 - www.perlette.fr

Tranquility Break

in Toulouse

Say goodbye to the old-fashioned image of tea rooms. The ones we present here have been made over with inventiveness and creativity, in various ways, evoking the classics for the pleasures of the palate. Join us for a sample of these delightful places in Toulouse.

Perlette New Gourmet Cocoon Here’s a new destination in the heart of Toulouse for a pause within an aura of tranquility. A few steps from the hustle and bustle of Place Esquirol, the La Bourse district offers you the calm of its traditional narrow streets. There you’ll find Perlette, a grey and red cocoon which happily blends art deco and uncluttered design. “Perlette was my grandmother’s name,” says Michael Choucroun, who has transformed the former family textile business into a gourmet lounge. “The spirit of the establishment is to create an inviting place that builds on

tradition while offering new flavors.” You’re not rushed here and can spend the afternoon with a good book, enjoying one of the 30 teas on the menu or succulent pastries such as the amazing ParisBrest. There are also lunch and brunch menus, plus a terrace for sunny days. ❚ 2 place de la Bourse. Open from Tuesday to Sunday, 10 am to 7 pm- 05 61 21 67 60 - www. perlette.fr Sandyan Avant-Garde and High-End The chef at the Amphitryon two-star restaurant has returned to his first love. Yannick Delpech has embarked

Sandyan

Avant-gardiste et haut de gamme

Le chef aux deux étoiles du restaurant L’Amphitryon revient à ses premières amours. Yannick Delpech s’est

38

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Perlette, un cocon gris et rouge. Perlette, a grey and red cocoon.


© F. Gruppi © D.R.

on a new adventure by opening the Sandyan pastry salon in September. This talented chef, who started his career by focusing on pastry, has of course gone beyond the classics. In this salon on two levels with very contemporary architecture highlights collections: “I wanted to move off the beaten path and offer new, fun products with a lot of fruit. As in my restaurant, the menu is flexible, and always based on fresh seasonal produce.” As for the classics, they include macaroons, cookies, ice cream and even the Amphitryon’s excellent “Oeuf Coque.” At midday, you can savor the completely organic bento. ❚5  4 rue Alsace-Lorraine. Open Tuesday to Saturday from 9:30 am

Haut : La Fiancée. En-dessous : Sandyan. Top: La Fiancée. Below: Sandyan.

to 7 pm, and Sunday from 9:30 am to 1:30 pm- 05 61 21 45 64 - www. sandyan.fr La Fiancée The Coffee Salon Did you say “coffee shop?” Oh what a naughty word! Here, the preferred term is “coffee salon”. Welcome to La Fiancée, a very original place which Olivier and Arnaud opened in 2012, creating their own special universe which is attracting a growing group of followers. They will serve you tea, but in fact, coffee is king here, thanks to an amazing hand-crafted machine (only two of them in France). You can also try excellent homemade cookies, muffins, cakes and gourmet

lancé dans une nouvelle aventure en ouvrant, en septembre dernier, le salon de thé-pâtisserie Sandyan. Pâtissier à l’origine, ce cuisinier talentueux n’est bien sûr pas resté dans le classique. Dans cet espace sur deux niveaux à l’architecture très contemporaine, il joue la carte des « collections » : « Je veux sortir des sentiers battus en proposant des produits différents, ludiques avec beaucoup de fruits. Comme en restauration, la carte n’est pas figée, elle évolue en fonction des produits frais et des saisons. » Côté classiques, macarons, biscuits, glaces et même le fameux « œuf coque » de l’Amphitryon. À midi, goûtez le « Bento », un plat complet bio. ❚ 54 bis, rue Alsace-Lorraine. Ouvert du mardi au samedi de 9h30 à 19h, et le dimanche de 9h30 à 13h30 - 05 61 21 45 64 www.sandyan.fr

La Fiancée

Le salon de café

Vous avez dit « Coffee Shop » ? Oh le vilain mot ! Ici, on préfère parler de « salon de café ». Bienvenue à La Fiancée, un lieu très original ouvert en 2012 où Olivier et Arnaud ont créé un univers bien à eux qui attire de plus en plus d’adeptes. On ne vous refusera pas un thé, mais le café est ici roi grâce à une machine artisanale étonnante (2 exemplaires en France). On y déguste aussi d’excellents cookies, muffins, cakes et cannelés faits maison, des sandwichs gourmets qui ont acquis une belle réputation, et des brunchs savoureux et copieux le dimanche. Si vous êtes conquis par La Fiancée, vous resterez mariés avec ce café pas comme les autres. ❚ 54, rue Peyrolières. Ouvert du mardi au vendredi de 9h30 à 18h30, le samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h30 à 18h30 - 09 83 46 70 56

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

39


DÉCOUVERTE [ DISCOVERY ] Flowers Café

La terrasse incontournable

Incontournable à Toulouse, le Flowers Café est idéalement placé. Entre Capitole et Esquirol, il offre une halte bienvenue aux promeneurs du centre-ville ou amateurs de shopping en quête d’une pause réparatrice. Il faut dire que sa terrasse est particulièrement agréable, sur la superbe Place Salengro. Alors, bien sûr, victime de son succès, le Flowers Café est souvent bondé… Si vous avez trouvé une table, goûtez alors la palette variée de gâteaux faits maison dans ce salon de thé familial, et notamment le « banoffee », pâte sablée à la banane. Ne vous privez pas non plus du Cheese cake new-yorkais ou du réputé chocolat épais. ❚ 6 , place Salengro - 05 34 44 93 66 - www.theflowerscafe.com

z Le Salon d’Eugénie : Une bonne adresse pour une pause déjeuner ou goûter. Ambiance chaleureuse, très belle carte de thés. 16, rue des Lois. 05 62 30 84 52 z Au Jardin des Thés : Pas de jardin mais une terrasse place Saint-Georges. Pour mieux apprécier le banoffee, la tarte au citron ou le chocolat chaud à l’ancienne. 16, place Saint-Georges - 05 61 23 46 67 www.aujardindesthes.fr z Conté : L’une des plus anciennes pâtisseries de Toulouse (1938) vous accueille dans un cadre raffiné. Du grand classique dans tous les sens du terme. 37, rue Croix-Baragnon - 08 99 51 62 34

Also enjoy… z Le Salon d’Eugénie: An excellent spot for lunch or a snack. Warm atmosphere, very nice tea menu. 16 rue des Lois. 05 62 30 84 52 z Au Jardin des Thés: No garden but there is a terrace on Place Saint-Georges, offering a fine spot to savor their banoffee, lemon pie or old-fashioned hot chocolate. 16 Place Saint-Georges - 05 61 23 46 67 - www.aujardindesthes.fr z Conté: One of the oldest pastry shops in Toulouse (established 1938) welcomes you in a refined classic setting in every sense of the term. 37 rue Croix-Baragnon - 08 99 51 62 34

Flowers Café, un salon de thé familial. Flowers Café, a family tea room.

40

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

© F. Gruppi

À déguster aussi…

sandwiches that have acquired a great reputation, as well as tasty, hearty brunches on Sundays. If La Fiancée wins your heart, you will stay faithful to this one-of-a-kind coffee salon. ❚5  4 rue Peyrolières. Open Tuesday to Friday from 9:30 am to 6:30 pm, Saturday from 10:30 am to 6:30 pm and Sunday from 11:30 am to 6:30 pm- 09 83 46 70 56 Flowers Café The Terrace You Mustn’t Miss The Flowers Café is ideally located between Place du Capitol and Esquirol, and offers a welcome break to strollers or shoppers in the city center in need of a little refreshment. It must be said that its terrace on the beautiful Place Salengro is especially nice. However, the Flowers Café, a victim of its own success, is often crowded. If you find a table, then try the wide range of homemade cakes in this family tea room, and in particular the “banoffee,” banana shortbread. Treat yourself to the New York cheese cake or the famous thick chocolate. ❚6  place Salengro - 05 34 44 93 66 www.theflowerscafe.com

The Curious Cakes of Tata Bidule Novelty and Inventiveness A curious name for an amazing place, featuring a festive atmosphere, novelty and creativity. This pastry shop opened a year ago and offers English specialties adapted to French tastes. Tata Bidule has its own special character and is run by Agathe, Céline and Julie, three enthusiastic friends who dream up new and appealing recipes. Cup cakes, cookies, cinnamon rolls, carrot cakes and crumbles are served in a décor of vintage furniture and picturesque wallpaper. There are also some very original touches, such as Tante Clara (violet icing) or Tatie Carabosse (pumpkin, spices, buttery cream) in a world of their own! And then there is the story or perhaps the legend of Tata Bidule, a contortionist and excellent cook, raised in a Russian circus. During a tour in England, she met Queen Elisabeth who snacked on her cakes, which is how pancakes won their place in history. ❚ 1 4 rue Temponières. Open Monday to Friday from 8 am to 7 pm, Saturday from 10 am to 7 pm, Sunday from 10 am to 6 pm- 05 81 60 14 32 - www. tatabidule.com


Tata Bidule

Fantaisie et inventivité

© F. Gruppi

Un curieux nom pour un endroit étonnant. Ambiance festive, fantaisie, inventivité, cette pâtisserie ouverte il y a un an propose des spécialités anglaises revisitées au goût français.Tata Bidule est un lieu à part, animé par Agathe, Céline et Julie, trois amies passionnées qui imaginent des recettes inédites et esthétiques. Cup cakes, cookies, cinnamon rolls, carrot cakes ou crumbles se dégustent dans un décor vintage, entre mobilier chiné et papier peint acidulé. Il y a aussi des choses très originales, comme Tante Clara (thé à la violette, glaçage) ou Tatie Carabosse (potiron, épices, crème au beurre). Tout un univers ! Et puis, il y a l’histoire ou peut-être la légende.Tata Bidule, élevée dans un cirque russe, était contorsionniste et excellente cuisinière. Lors d’une tournée en Angleterre, elle aurait rencontré la reine Elisabeth et fait goûter ses gâteaux. C’est ainsi que les pan cakes sont passés à la postérité… ❚ 14, rue Temponières. Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 19h30, le samedi de 10h à 19h30, le dimanche de 10h à 18h - 05 81 60 14 32 - www.tatabidule.com

Tata Bidule est un lieu à part. Tata Bidule has its own special character.

?

QUESTION

La question de bon sens

« Je suis sur le point de créer mon entreprise, j’ai besoin d’être guidée et de pouvoir m’appuyer sur un réseau d’experts. Or, c’est parfois compliqué... » Stéphanie, 33 ans, consultante Les conseillers du Crédit Agricole Toulouse 31 vous guident dans les étapes clés de votre projet sur les volets stratégiques, économiques, juridiques et fiscaux. Pour cela, le Crédit Agricole Toulouse 31 a développé des partenariats avec les acteurs majeurs de la création-reprise d’entreprises en Haute-Garonne (CCI, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Chambre de l’Agriculture, Réseau Entreprendre, Initiatives Comminges, Midi-Pyrénées Active, BGE SO et ADIE). Ainsi, le Crédit Agricole Toulouse 31 est là pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet et vous aider à démarrer votre activité dans les meilleures conditions. Crédit Agricole Toulouse 31 : 115 Conseillers de Clientèles Professionnelles à votre service en Haute-Garonne.

Cyril, chargé de clientèles professionnelles, à Blagnac www.ca-toulouse31.fr

Document édité par la Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Toulouse 31. Société coopérative à capital variable, agréée en tant qu’établissement de crédit. Société de Courtage d’Assurance immatriculée au Registre des Intermédiaires en Assurances sous le numéro 07 022 951. Siège social : 6, place Jeanne d’Arc - BP 40535 - 31005 TOULOUSE CEDEX 6 -776916207 RCS TOULOUSE

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

41


CULTURE [ CULTURE ]

Golden Anniversary © Fonds André Azaïs

at the Cinémathèque de Toulouse To celebrate its fiftieth anniversary, the Cinémathèque de Toulouse is offering an exceptional program in 2014.

Noces d’or à la

Cinémathèque de Toulouse Pour fêter dignement son cinquantième anniversaire, la Cinémathèque de Toulouse lance en 2014 une programmation d’exception. z Éric Dourel

F 

ondée en février 1964 autour d’une poignée de cinéphiles passionnés, emmenés par Raymond Borde, la Cinémathèque de Toulouse figure aujourd’hui au troisième rang des archives cinématographiques françaises.

Affiches géantes peintes à la main

Pour son cinquantième anniversaire, la Cinémathèque va présenter tout au long de 2014 une programmation exceptionnelle, à l’image de ses collections, mais aussi de son histoire. Avec Isabelle Huppert en guise de marC’est surtout la deuxième cinéma- raine, la Cinémathèque rendra homthèque de France, après celle de Paris. mage aux mélodrames et aux films noirs, Elle conserve dans ses murs 42 300 copies aux poètes du cinéma soviétique, au inventoriées, 75 000 affiches, soit la pre- cinéma des surréalistes. Le mois de mai mière collection d’affiches de cinéma en sera consacré à Jean Gremillon et juin France, 500 000 photographies, 72 000 sera dédié au géant du septième art, dossiers de presse et enfin 15 000 ouvrages Frederico Fellini. Ciné-concerts, rensur le cinéma. contres, évènements rythmeront toute l’année. Avec un point d’orgue, du 1er En 2011, elle a par exemple restauré « La février, au 27 avril : « Du cinéma pleins Grande Illusion » de Jean Renoir en par- les yeux », une exposition permanente tant du négatif nitrate original issu de d’affiches de façades, uniques en leur ses propres collections. « Nous ne cher- genre. De « 2001, l’Odyssée de l’espace », chons pas dans les films anciens je ne de Stanley Kubrick, en passant par « Le sais quel plaisir morose d’archéologues, Pont de la rivière Kwaï », toutes ont été mais nous y cherchons ce qui nous peintes à la main par André Azaïs, dans touche : la liberté, la poésie, l’amour », a les années 60-70, pour le cinéma touécrit Raymond Borde, son fondateur. Et lousain Le Royal, aujourd’hui disparu. visiblement cette formule continue de conquérir un large public. En 2012, la De 3 € à 6,5€ la séance, au 69, rue du Taur  Cinémathèque a accueilli 82 784 specta- Tél. : 05 62 30 30 10 teurs, contre 70 018 en 2011. www.lacinemathequedetoulouse.com zz

42

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

T 

he Cinémathèque Giant Handde Toulouse, Painted Posters founded in February For its fiftieth 1964 through the anniversary, the initiative of a small Cinématheque will group of passionate offer an exceptional film lovers, led by program throughout Raymond Borde, is 2014, reflecting now the third largest its collections and French film archive. its history. With It is also the second Isabelle Huppert, largest Cinémathèque as godmother, the in France, after Paris. Cinémathèque It conserves 42,300 will pay tribute to inventoried copies, melodrama and 75,000 posters - the film noir, to poets leading collection in Soviet cinema, of movie posters in the cinema of the France, 500,000 Surrealists. The photographs, 72,000 month of May will press kits and 15,000 be devoted to Jean books on cinema. In Grémillon and June 2011, for example, will be dedicated to a the Cinémathèque giant of the “seventh restored Jean Renoir’s art,” Frederico Fellini. “La Grande Illusion” Cine-concerts, from its own collections meetings, and from original nitrate events will set the negatives. “With pace throughout the old films we are year. From February not seeking some 1 to April 27 “Cinema in sort of melancholy Your Face,” is archaeological a permanent pleasure, rather, we exhibition of unique are looking for what facade posters. From affects us in terms of Stanley Kubrick’s freedom, poetry and “2001, Space love,” wrote founder Odyssey” to “Bridge Raymond Borde. And Over the River clearly this approach Kwai”, all were hand continues to attract a painted by André wide audience. In 2012, Azaïs in the 60s and the Cinématheque 70s, for the now welcomed 82,784 defunct Le Royal spectators, up from cinema in Toulouse. 70,018 in 2011. From €3 to €6.50 per showing, 69 rue du Taur 05 62 30 30 10 www.lacinemathequedetoulouse.com


© DR

Le Mariage de Figaro

Q 

© Valerie Archeno

uand Beaumarchais rencontre la Commedia dell’arte et croise Mozart, le résultat est assurément vif et réjouissant. Le Mariage de Figaro, où le héros du Barbier de Séville se lance dans une course d’obstacles pour déjouer intrigues et cruauté du Comte, et, au final, épouser Suzanne, réserve ici quelques surprises. Emmenée par une quinzaine d’artistes de la troupe Comédiens et Compagnie, cette version du Mariage de Figaro, ou la folle journée d’un futur marié, allie esthétique de la Commedia dell’arte et interprétations vocales de quelques airs des Noces de Figaro de

Festival de chansons françaises Détours de chant

P 

our sa treizième édition, le festival Détours de Chant a décidé de bousculer ses habitudes, pour emmener le public à la découverte de nouveaux lieux, mais aussi à la rencontre de nouveaux

Mozart. Au final une adaptation originale du chef-d’œuvre de Beaumarchais, mêlant à la fois théâtre et musique. Du 24 au 26 janvier, de 10 € à 18 €, à Odyssud Blagnac 05 61 71 75 10 - www.odyssud.com

The Marriage of Figaro

When Beaumarchais meets the Commedia dell’Arte and takes inspiration from Mozart, the result is certainly bright and pleasing. The marriage of Figaro, where the hero of the Barber of Seville embarks on an obstacle course to thwart the intrigue and cruelty of the Count, and in the end, marries Suzanne, offers us several nice surprises. This version of the Marriage of Figaro, or a bridegroom’s wild day, offered by fifteen performers of the troupe Comédiens et Compagnie, combines the aesthetics of Commedia dell’Arte and vocal interpretations of some arias from Mozart’s Marriage of Figaro by. This original adaptation of Beaumarchais’s masterpiece combines both theatre and music. January 24 to 26, from €10 to €18, at Odyssud Blagnac 05 61 71 75 10 - www.odyssud.com

talents de la chanson française. Avec quelques détours du côté des langues basque, occitane, créole… De Bertrand Belin, le nouveau dandy de la chanson française à Pierrick, l’ancien chanteur du Malpolis, en passant par Riff Cohen, coqueluche montante du genre Oriental pop, sans oublier quelques valeurs sûres, telles que Juliette, ou Jacques Higelin, un des pères de la chanson française, ce festival a invité cette année pas moins de 40 artistes qui se produiront dans 18 lieux de la ville. Du 28 janvier au 28 février, gratuit à 45 €, à Toulouse - www.detoursdechant.com

Festival of French songs, “Détours de Chant”

For its thirteenth season, the Detours de Chant Festival is changing its habits, inviting the audience to discover new places, and meet new talent in French song. With a few detours to other languages, including Basque, Occitan, and Creole, and with a variety of singers, such as Bertrand Belin, the new dandy of French song, Pierrick, the former lead singer of Malpoli, and Riff Cohen, rising darling of Oriental pop, along with well-established stars such as Juliette and Jacques Higelin, one of the fathers of French song, this year’s festival has invited some 40 singers who will perform in 18 venues around the city. From January 28 to February 28, admission: from 0 to €45, in Toulouse - www.detoursdechant.com

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

43


CULTURE [ CULTURE ]

10e Festival international de danse

© Emile-Zeizig

10th International Dance Festival Twenty shows with an international calling are on the program of the 10th Festival of the Centre de Développement Chorégraphique of Toulouse/Midi-Pyrenees. The highlights of this dance event include “D’après une histoire vraie” by Christian

U 

© P. Pascuttini

ne vingtaine de spectacles à vocation internationale sont au programme du 10e festival du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse/Midi-Pyrénées. Parmi les temps forts de cette événement dédié à la danse, « D’après une histoire vraie » de Christian Rizzo, au succès planétaire,

Expo Nino Ferrer, il était une fois l’homme

I 

nstallé à jamais dans la mémoire collective, grâce à ses chansons « Mirza », « Le Sud », « Le Téléfon », Nino Ferrer n’était pas qu’un chanteur dandy à l’humour décalé. Cette exposition permet ainsi de découvrir un grand timide, hautement cultivé, doué pour la peinture et totalement épris de jazz. Un homme qui finira par fuir les paillettes dorées du show-biz parisien pour se retirer dans le Lot. Entre documents inédits, manuscrits, objets de curiosités, costumes de scène, guitares et archives audiovisuelles et photographiques, cette expo nous plonge dans l’univers de cet artiste français hors du commun. Des projections-rencontres, ainsi que des concerts clôtureront cet événement. Jusqu’au 16 février, à la Médiathèque José Cabanis de Toulouse.

Nino Ferrer Exhibition, “Once upon a time there was a man”

Nino Ferrer, solidly implanted in France’s collective memory, thanks to his songs “Mirza,” “Le Sud,” “Le Téléfon,” was not just an elegant singer with offbeat humor. This exhibition presents a very shy, highly cultivated creative talent, gifted for painting and totally in love with jazz. Here was a man who eventually fled the glitter of Parisian show-business to permanently retire in the countryside of the Lot Department. With previously unpublished documents manuscripts, curios, costumes, guitars and photographic and audiovisual archives, this exhibition plunges us into the universe of a one-of-a-kind French performer. Projections,-meetings and concerts will complete this event. Until February 16 at the José Cabanis médiathèque of Toulouse.

44

unanimement plébiscitée au dernier festival d’Avignon, en passant par des créations, telle que « Coupé-Décalé », du chorégraphe sud-africain Robyn Orlin, qui rend hommage au chorégraphe, chercheur et conférencier toulousain, James Carlès. Ou encore L’Évènement, qui va proposer au public de partir pendant deux semaines à la découverte des danses exotiques, sociales, traditionnelles et urbaines. Du 11 au 27 février, gratuit à 10 € (sauf au TNT) dans Toulouse et alentours - 05 61 59 98 78 - www.cdctoulouse.com

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Rizzo – a planetary success, unanimously acclaimed at the last Avignon festival, new creations, such as “Coupé-Décalé”, by South African choreographer Robyn Orlin, who pays tribute to the Toulouse choreographer, researcher and lecturer, James Carlès, and l’Evenement, which will offer the audience a two-week exploration of exotic, social, traditional and urban dances. February 11-27, admission: 0 to €10 (excluding

TNT) in Toulouse and surroundings - 05 61 59 98 78 - www.cdctoulouse.com

La mort en tête, de Sire Cédric

F 

ils caché de Stephen King, le Toulousain Sire Cédric est en train de devenir incontestablement un nouveau maître du thriller surnaturel. Auteur de six romans et de recueils de nouvelles aux frontières du thriller et du roman fantastique, cet auteur collectionne les prix à chaque sortie d’un ouvrage. La maîtrise de son écriture et son don pour le rebondissement se retrouvent dans chacune de ses œuvres, et en font désormais un auteur à succès. Son dernier livre, qui vient de paraître, « La mort en tête », raconte la descente aux enfers d’une femme flic parisienne, qui semble sortir de l’univers des Freaks, enceinte de quatre mois, et qui est prise pour cible par un tueur psychopathe. Un livre haletant, dans lequel aucun répit n’est permis. La mort en tête, par Sire Cédric, éditions Le Pré aux Clercs, 556 pages, 19,9 €.

“La mort en tête” by Sire Cédric

The Toulouse writer Sire Cédric, inspired by Stephen King, is becoming the indisputable master of the supernatural thriller. Author of six novels and collections of short-stories at the borders of the thriller and the fantasy novel, this forty-year old writer seems to collect prizes whenever he brings out a book. The mastery of his writing and his gift for twists and turns sparkle in each of his works, making him a best-selling author. His latest book, “La mort en tête,” tells of the descent into hell of a Parisian policewoman, who seems like a character from Freaks, four months pregnant, and targeted by a psychopathic killer. A breath-taking page turner that you can’t put down. ”La mort en tête,” by Sire Cédric, published by Le Pré aux Clercs, 556 pages, €19.99.


AGENDA

historian. The superb photos are by Arnaud Späni, specialist in architecture and terroir. Éditions Privat – €38

Toulouse, le patrimoine révélé

À travers ce beau livre, c’est tout le patrimoine religieux de Toulouse que l’on découvre. Saint-Sernin joyau de l’art roman et SaintEtienne l’éclectique en sont les fleurons. Mais la ville Rose est aussi riche de petites chapelles oubliées, d’églises transformées en salle de concert, de cloîtres devenus cours de récréation… JeanClaude Jaffé a recensé tous ces trésors parfois méconnus avec l’aide de l’abbé Jean-François GalinierPallerola, docteur en théologie et passionné d’histoire de l’art. Les photos, superbes, sont d’Arnaud Späni, spécialiste de l’architecture et du terroir. Éditions Privat – 38 €

Toulouse, Heritage Revealed

This beautiful book reveals the full depth of Toulouse’s religious heritage. Saint-Sernin, a gem of Romanesque architecture, and the eclectic Saint-Etienne are the flag ships. But Toulouse also boasts forgotten little chapels, churches transformed into concert halls, and cloisters turned into playgrounds. Jean-Claude Jaffé has inventoried all of these treasures, in collaboration with Jean-François Galinier-Pallerola, doctor of theology and a fervent art

stories, fiction and cartoons, in particular, a feature article on “Children of Raw Memory” in Spain, Bosnia, Armenia and Algeria, a topic on the babies stolen during Franco’s reign of terror, an interview with Carlos Petrini on Slow-Food, an essay on “Camus, the Mediterranean”, etc. In book stores and online www.gibraltarrevue.com – €17

Gibraltar #2

À mi-chemin entre le livre et la revue, Gibraltar, lancé par Santiago Mendieta, a l’ambition de parler de la Méditerranée, ce « pont entre deux mondes ». Dans ce numéro, une multitude de points de vue sur la vie autour du bassin méditerranéen au travers de reportages, récits, fictions, bandes dessinées… Notamment, un dossier sur « Enfants de la mémoire à vif » en Espagne, Bosnie, Arménie et Algérie, un sujet sur les bébés volés du franquisme, un entretien avec Carlos Petrini sur le Slow-Food, un essai sur « Camus, le Méditerranéen », etc. En librairie et sur www.gibraltar-revue. com – 17 €

Gibraltar #2

Santiago Mendieta created the periodical Gibraltar, halfway between a book and a magazine, with the ambition of presenting the Mediterranean as a “bridge between two worlds.” This issue offers a multitude of perspectives on life around the Mediterranean basin through reports,

Toulouse, Pierre-Georges Latécoère, Correspondances (1918-1928) Cet ouvrage est la première publication exhaustive de la correspondance de cette figure marquante de l’aventure commerciale aéronautique française. À travers ses lettres, télégrammes et courriers se dessine la trame des lignes aériennes qui deviendront l’Aéropostale puis Air France. Le lecteur accède ici à l’intimité de ce capitaine d’industrie visionnaire qui, pour asseoir son empire, rêva de faire voler des avions au-delà des limites communément admises. Un regard original dans l’abondante littérature qu’inspira Latécoère et son histoire. Éditions Privat – 24 €

Pierre-Georges Latécoère: correspondence (1918-1928)

This is the first comprehensive publication of the correspondence of this outstanding figure of France’s first commercial aviation adventure. Through his letters, telegrams and other correspondence, it depicts the framework of the air routes that would become Aéropostale airline and then Air France. Readers can glimpse the intimacy of this visionary captain of industry who sought to establish his empire through the dream of flying planes beyond the commonly accepted limits. Here is an original look at the literature which inspired Latécoère and the history of his company. Éditions Privat –€24

Les métiers du vin, histoire et patrimoine

Le vin est partout présent dans notre histoire depuis dix millénaires. Ce livre est un regard sensible, vagabond, porté sur des hommes, des tâches, des générations qui ont tendu au même idéal vineux, si modeste ou répétitif fût-il. Nombreux sont les aliments, dans toutes les cultures, à avoir été divinisés, mythifiés,

anthropomorphisés. Aucun ne l’a été avec autant de constance que le vin ! C’est ce que nous fait découvrir avec saveur et érudition Pierre Citerne, anthropologue et surtout œnophile, plusieurs fois champion de France et d’Europe de dégustation à l’aveugle. Cet ouvrage a remporté le prix du Meilleur livre Vins/Spiritueux de l’année du Festival du livre culinaire 2013. À déguster sans modération ! Éditions Loubatières – 37 €

The Professions of Wine: history and heritage

Wine has been part of human history for ten millennia. This book takes a sensitive, roving look at the people, tasks, and generations who have pursued the same ideal of winemaking, however modest, or even repetitive. There are many foods, in many cultures which have been deified, raised to the level of legend, and even imbued with a human character – but none with the same constancy as wine! This is what we are introduced to here, with taste and erudition, by Pierre Citerne, anthropologist and oenophile, and the frequent French and European champion in blind tastings. This work won the prize for the best book on wines and spirits in the Festival du Livre Culinaire 2013. Enjoy without moderation! Éditions Loubatières – €37

[ CALENDAR ] « Comme s’il pleuvait » avec Pierre Arditi [“Comme s’il pleuvait” with Pierre Arditi] Au sommet de son art, Pierre Arditi prend ici son rôle de personnage politiquement correct très à cœur pour cette comédie surréaliste et drôle. Du 29 janvier au 2 février, de 28 € à 45 €, à Odyssud Blagnac Pierre Arditi, at the summit of his art, here takes his very politically correct character very much to heart for this surreal, hilarious comedy. From January 29 to February 2, admission: €28 to €45, at Odyssud Blagnac Les symphonies d’Haydn [The Symphonies of Haydn] Mercure, Les Adieux, Le Maître d’École, autant de grandes symphonies d’Haydn et interprétées par l’orchestre de chambre de Toulouse. 14 et 15 janvier à l’auditorium de SaintPierre des Cuisines, et 16 et 17 janvier à l’Escale de Tournefeuille. Mercury, The Farewell, The Schoolmaster are among the many great symphonies of Haydn interpreted by the Toulouse Chamber Orchestra. January 14-15 in the auditorium of SaintPierre des Cuisines, and January 16-17 at L’Escale in Tournefeuille. Lecture avec Isabella Rossellini [Lecture by Isabella Rossellini] Pour fêter les amoureux, l’actrice Isabella Rosselini est invitée à une lecture conférence sur la sexualité des insectes. 14 février au Théâtre Sorano, avec le muséum de Toulouse To celebrate Valentine’s Day, actress Isabella Rosselini is invited to a lecture-conference on sexuality in insects. February 14 at the Sorano theater, with the museum of Toulouse


FOOTBALL [ FOOTBALL ]

Ben Yedder confirme !

Après un début de championnat délicat, le jeune attaquant toulousain semble avoir digéré l’euphorie qui a accompagné sa remarquable première saison dans l’élite.

C 

’est bien connu, le plus dur, en sport, est de confirmer. Une réalité éprouvée par Wissam Ben Yedder, jeune attaquant du TFC. Il faut dire que le joueur a pris son temps avant de donner raison aux dirigeants toulousains de l’avoir recruté, en 2010. À Alfortville, où il évolue, le joueur jouit d’une réputation d’excellent technicien, héritée de son expérience en Futsal. Alors que tout semble réuni pour qu’il poursuive son apprentissage, dans un club réputé pour faire confiance aux jeunes, son intégration s’avère délicate. « N’étant pas passé par un centre de formation, il n’avait aucune rigueur ni discipline à son arrivée chez nous », explique Alain Casanova, le coach des Violets. Après plus d’une saison à cirer le banc, le constat d’échec est proche pour le staff toulousain qui hésite à le prêter. Une hésitation qui va agir chez le joueur comme un électrochoc : « J’ai été vexé, se souvient-il. J’étais en colère de ne pas avoir réussi à montrer mes qualités. » Piqué au vif, il se remet en selle en CFA où il enfile les buts, puis réussit ses débuts en Ligue 1 en marquant contre Evian-Thonon en fin de championnat. Une bonne préparation à l’intersaison va achever de convaincre l’entraîneur toulousain d’en faire la pointe de son système de jeu. En dépit d’un passage à vide au creux de l’hiver, il conclut l’exercice avec un total de quinze réalisations. Une performance rare pour un néophyte dans l’élite. Revers de la médaille, le joueur est, cette saison, attendu sur tous les terrains de Ligue 1. « Les marquages sont plus serrés, j’ai moins d’espace », témoigne-t-il. Depuis quelques matchs, la réussite qui le fuyait est revenue. Rien d’étonnant pour son coach : « Il a un très gros potentiel, sait se remettre en question, a toujours envie de bien faire, travaille beaucoup. S’il continue sa progression, il peut aller très haut. » zz

« Il a un très gros potentiel, il peut aller très haut. » “He has enormous potential, he could really go far.”

46

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

© T. Pons

z Jean Couderc

Ben Yedder

proves his worth! After a difficult beginning to this year’s championship, the young Toulouse striker seems to be handling the euphoria of his first season performances.

It’s well known that consistency is one of the most difficult things to achieve in sports. This was the challenge that Wissam Ben Yedder, the young striker of the Toulouse Football Club (TFC) had to face. He did take his time before demonstrating that the club management had done the right thing by recruiting him in 2010. He had earned a reputation of being technically excellent when he played for Alfortville, drawing on his experience with Futsal. Although everything pointed to him continuing to improve with a club renowned for its confidence in young players, his integration did not prove to be all that easy. “He had no rigor or discipline when he arrived here, not having come up through a training center,” explains Alain Casanova, the TFC (Violets) coach. The TFC staff was hesitantly close to calling it a day after Ben Yedder had spent a season on the bench. This shocked the player into action. “I was angry at myself for not having been able to show

what I was capable of.” Ben Yedder says. He got back into harness in the lower CFA league with a string of goals, and then successfully began his League 1 entry by scoring against EvianThonon towards the end of the season. His diligent preparation between the seasons convinced the Toulouse trainer to make Ben Yedder the leading striker in his game plan. Apart from a dry spell in mid-winter, he proved his worth with a total of fifteen scores - an exceptional performance for a League 1 newcomer. The downside is of course that opponents are much more aware of his ability this season. “The marking is much tighter, it gives me less room” Ben Yedder remarks. The success which seemed to have abandoned him for a few games, is coming back - which doesn’t surprise his coach. “He has enormous potential, is able to question his own performance, always wants to play well and works really hard. If he keeps on this track, he could really go far.”


ACTUS [ UPDATE ]

© P. Garcia – Aéroport Toulouse-Blagnac

AÉROPORT TOULOUSE-BLAGNAC

Espace de jeux pour les enfants en salle d’embarquement du Hall C. Play area for children in the Hall C departure lounge.

Bienvenue

Welcome, families!

aux familles !

À l’aéroport de Toulouse-Blagnac, nous souhaitons offrir aux familles un accueil de qualité avec une panoplie de services et d’équipements créés spécialement pour elles.

D 

e plus en plus de familles passent par l’aéroport, « aussi, nous nous devons de faciliter leur arrivée ainsi que leur passage en salle d’embarquement, et de leur proposer le confort nécessaire et adapté », précise Karine Ducos, Chef de produits Marketing loisirs à l’Aéroport de Toulouse-Blagnac. Dans cette

At the Toulouse-Blagnac Airport, we want to g ive families a quality welcome, with a wide range of services and facilities created especially for them.

A 

démarche, l’aéroport a développé des services qui leur simplifient le voyage. Les Espaces Familles, en libre accès (en face des banques d’enregistrement du Hall C et en salle d’embarquement du Hall C) proposent des lieux d’attente dédiés avec des jeux pour les enfants. Pour les jeunes parents, l’aéroport met également à disposition

s more and more families use the airport, “…we must facilitate their arrival and passage through the departure lounge, and offer necessary and suitable comfort,” says Karine Ducos, head of Marketing at Toulouse-Blagnac Airport leisure products. In this approach, the airport has developed services that simplify family travel. Free access family areas (opposite the check-in counters of Hall C, and the Hall C departure lounge) offer dedicated waiting areas, with games for children. For young parents, the

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

47


airport also makes available a dozen baby areas and childcare equipment to facilitate their time at the airport. During the big school vacation weekends, dedicated security checkpoints are implemented with staff trained to receive families, and who also distribute coloring books for the little ones. In addition, during these busy periods, which are always stressful, the airport offers amusing recreation. For the last two years, cotton candy stands and workshops in makeup, musical entertainment and reading corners have helped keep children entertained before boarding! “We also established partnerships with festivals like Marionnettissimo and Jazz in Marciac to provide regular entertainment in the terminal with family shows,” says Karine Ducos. In 2014, the airport will continue to develop these initiatives with self-service strollers in the terminal and reserved parking spaces. “We define these services and facilities in meetings that we organize with families to determine their expectations,” says Karine Ducos. “Because adapting our infrastructure and offering a portfolio of custom services is a priority for us. And we hope to soon obtain the quality label “Famille Plus” with the support of the Mayor of Toulouse. This recognized certification will give our passengers the assurance of a quality welcome, suited to their needs,” she said. z All services at www.toulouse.aeroport.fr/ rubrique services familles

© ATB

ACTUS [ UPDATE ]

une dizaine d’espaces bébés et du matériel de puériculture pour leur faciliter la vie. Lors des principaux week-ends des vacances scolaires, des postes de contrôle sûreté dédiés sont mis en place avec un personnel formé à l’accueil des familles et la distribution d’un carnet de coloriage pour les plus petits. De plus, lors de ces périodes de forte affluence, toujours stressantes, l’aéroport propose depuis deux ans des Animations sourires. Entre stands de barbe-à-papa et ateliers de maquillage, animations musicales et coins lecture, les enfants n’ont pas le temps de s’ennuyer avant d’embarquer ! « Nous avons également passé des partenariats avec des

festivals comme Marionnettissimo et Jazz in Marciac qui nous permettent d’animer régulièrement l’aérogare avec des spectacles familiaux », souligne Karine Ducos. En 2014, l’aéroport continuera à développer ces initiatives avec des poussettes en libreservice dans l’aérogare ou encore des places de parking réservées. « Nous définissons ces services et ces équipements grâce aux réunions que nous organisons avec des familles afin de connaître leurs attentes », précise Karine Ducos. « Car pour nous, adapter nos infrastructures et offrir un portefeuille de services personnalisés est une priorité. Et nous souhaitons obtenir très prochainement, avec le soutien de la mairie de Toulouse, le label “Famille Plus”. Un label reconnu qui donnera à nos passagers l’assurance d’un accueil de qualité et adapté à leurs besoins », conclut-elle. ❚T  ous les services sur www.toulouse.aeroport.fr/ rubrique services familles. zz Les Animations Sourires sont organisées lors des départs en vacances. Amusing recreation are organized during holiday departures.

© Cardete-Huet Architectes

Ça bouge dans les Halls B et C

48

Vue d’architecte de la future zone de restauration en salle d’embarquement du Hall C. Architect’s view of the future restaurant area in the Hall C departure lounge.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Depuis début novembre

passager plus fluide et plus

la salle d’embarquement

agréable. La priorité a été

des Halls B et C est en

donnée à l’information avec

travaux. « La rénovation de

un téléaffichage plus visible,

ces espaces s’inscrit dans

une signalétique renforcée

le plan de réhabilitation

pour trouver rapidement sa

des bâtiments les plus

porte d’embarquement et

anciens, afin d’offrir à

des présentoirs proposant

tous nos passagers un

de l’information utile dédiée

environnement modernisé

aux passagers avec des

et des services de qualité »,

plans d’orientation.

explique Laurent Vernet,

« Le deuxième axe de

Responsable Marketing

travail a été d’améliorer

produits & services affaires,

le confort », précise

en charge du projet à

Laurent Vernet. Des

l’Aéroport de Toulouse-

espaces diversifiés plus

Blagnac. Tout a été repensé

spacieux et pratiques

afin de rendre le parcours du

ont ainsi été imaginés


© ATB

AÉROPORT TOULOUSE-BLAGNAC B and C. “The renovation of

practical waiting areas have

these areas is part of the

been designed in a relaxing

rehabilitation scheduled for

atmosphere with many more

the older buildings, in order

work spaces, equipped with

to offer our passengers a

fold-out tables where you

modernized environment

can connect a computer and

and quality services,”

recharge a phone, along with

explains Laurent Vernet,

family areas with games for

head of Product Marketing

children. Special attention

& Business Services, and

has also been given to the

in charge of the project at

commercial offer with a wide

Toulouse-Blagnac Airport.

range of services, plus new

Everything has been

concepts for the Relay shop

redesigned in order to

in Hall B and the Paul kiosk in

make the passenger’s

Hall C, adding an enhanced

experience more fluid and

menu and a comfortable

enjoyable. Priority is given to

dining area. The bulk of the

information with more visible

work will be completed by

pour patienter dans une

Une attention particulière

espace de consommation

monitors, enhanced sign-

early 2014. A second phase

ambiance relaxante avec

a également été apportée

confortable. L’essentiel

posting to help passengers

of improvements will take

des espaces de travail

à l’offre commerciale avec

des travaux sera achevé en

quickly find their boarding

place in July 2014 with the

plus nombreux, équipés

la volonté de proposer un

début d’année.

gates and displays featuring

reconfiguration of gates 22

de tablettes et de tables

large choix de services

practical information for

and 26 in Hall B. But by then,

où l’on peut brancher son

avec un nouveau concept

passengers, including maps.

passengers will be able to

ordinateur et recharger son

pour la boutique Relay en

Big Changes in Halls B and C

“The second aspect of this

enjoy new amenities and

portable, mais également

Hall B et le déplacement du

Since early November work

work is to improve comfort,”

more comfortable waiting

des espaces familles avec

kiosque Paul en Hall C, avec

has been going on in the

says Laurent Vernet. More

areas for an even more

des jeux pour les enfants.

une carte enrichie et un

departure lounges of Halls

diverse, spacious and

relaxed trip.

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

49


SHOPPING [ SHOPPING ]

AÉROPORT TOULOUSE-BLAGNAC

À la Saint-Valentin, For Valentine’s Day, love gives you wings!

l’amour s donne de ailes !

Le cabas Nova : un it-bag incontournable chez Lancaster Ce sac en cuir de vachette sauvage peut se porter à la main mais aussi en bandoulière. Il allie style et fonctionnalité grâce à ses nombreuses poches zippées intérieures et extérieures. 199 € pour toute destination Schengen / 178 € pour toute destination à l’international. Boutique Aelia Mode, salle d’embarquement Hall C. Nova Bag: a must-have from Lancaster This wild cowhide leather bag can be carried as a handbag or on your shoulder. It combines style and functionality

thanks to its many inside and outside pockets. €199 for any Schengen destination / €178 for any destination beyond Europe. Aelia Mode Boutique, boarding lounge, Hall C.

La Saint-Valentin sera Rock chez Jeff de Bruges ! Boîtes cœurs Rock, disponibles en deux coloris (noir et rouge), en petit, moyen et grand modèle (de 220 g à 564 g de chocolats). À partir de 19,20 € la boîte. Boutique Jeff de Bruges, salle d’embarquement Hall C. Rock your Valentine’s day at Jeff de Bruges’! Boxes of Rock Hearts, available in two colors (black and red), in small, medium and large size (220 g - 564 g of assorted chocolates). Starting from €19.20 per box. Jeff de Bruges Boutique, boarding lounge, Hall C.

50

In Toulouse n° 47 hiver winter 2013-2014

Coffret Gourmand 100 g de bonbons à la violette, 100 g de caramels tendres aux pétales de violettes cristallisées, 100 g de bonbons « La Brique Rose » et une chique à la violette dans un coffret métal. 25 €. Boutique Douceurs et Petits Bonbons, niveau Départs Hall C, zone côté ville.

Parure de bijoux Vintage Crystal de Swarovski Chaine, pendentif et boucles d’oreilles. 139 € pour toute destination Schengen / 120 € pour toute destination à l’international. Boutique Tentation by Nuance, salle d’embarquement Hall D.

Gourmet box 100 g of candied violets, 100 g of soft caramels with crystallized violet petals, 100 g of “Brique Rose” candy and violet lollipops in a metal box. €25 Douceurs et Petits Bonbons Boutique, Departure level, Hall C, on the city side.

Vintage crystal jewelry by Swarovski Chain, pendant and earrings. €139 for any Schengen destination / €120 for any destination outside of Europe. Tentation by Nuance Boutique, boarding lounge, Hall D.


Le choix de vivre mieux TOULOUSE - Au pied du métro Solarys

LI VR 20 AIS 14 ON

TOULOUSE - Lardenne Centre Côté Lardenne

L CO AN M CE M M ER EN CI T AL

Appartements du 2 au 5 pièces

TOULOUSE - Ch. des Vieilles Écoles Les Jardins d’Hestia

Appartements du 2 au 5 pièces LI M VRA AI I 20 SON 14

TOULOUSE - Bas Côte Pavée Les Terrasses de l’Hers Dernières disponibilités

SU CC ÈS

L CO AN M CE M M ER EN CI T AL

la CO 2 e nce MM tra me E nc nt RC he IA L

TOURNEFEUILLE - Centre Verdalys

Appartements du 2 au 5 pièces - Maisons de ville

Appartements du 2 au 5 pièces

(1)

(2)

(3)

Agence Midi-Pyrénées 30, allée Jean Jaurès 31000 TOULOUSE

Renseignements 7 jours sur 7

09 73 019 202

*

marignan-immobilier.com

Bouwfonds Marignan Immobilier SAS - RCS Nanterre 412 842 684. Document et informations non contractuels. Illustrations à la libre interprétation des artistes. (1) Valable pour tous les prêts à taux zéro émis à partir du 1er janvier 2013 pour l’acquisition de sa résidence principale neuve. Sous réserve de respecter les conditions d’application du PTZ+ et d’acceptation du dossier par l’établissement bancaire. (2) Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice de la réduction d’impôts. (3) Certification en cours. *Appel non surtaxé. Décembre 2013.


Découvrez l’Irlande avec Aer Lingus

Toulouse -

Dublin à partir de

59 € ,99

Aller simple, taxes et frais inclus

aerlingus.com

Soumis aux conditions générales et sous réserve de disponibilité.


InToulouse - n°47