Page 1

SÉRIE THÉOLOGIE DE KI DONG KIM #6

LE DIABLE Par KI DONG KIM

ÉDITIONS BÉRÉE SÉRIE THÉOLOGIE DE KI DONG KIM #6


DÉMONOLOGIE I Qui est le diable ?

PAR KI DONG KIM

Traduit du coréen par Christine R.E. Hong Séminaire International Bérée de Théologie

ÉDITIONS BÉRÉE 355-356 Shinkil 3-Dong, Youngdeungpo-Ku, Séoul, Corée Tel:82-2-831-3851 Fax:82-2-831-3854


Toutes les citations de la Bible proviennent de la Sainte Bible, Nouvelle version Segond révisée, ABU 1992

Publié et imprimé pour la première fois en Corée par Soon Kang, Éditions Bérée, le 30 mars 2005 Deuxième édition (revue et corrigée) imprimée le 20 avril 2006 No. d'immatriculation 13-69 Éditions Bérée, 355-356 Shinkil 3-Dong, Youngdeungpo-Ku, Séoul, Corée tel: 82-2-831-3851, fax: 82-2-831-3854 ⓒ Éditions Bérée, 2006 Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés pour tous pays


TABLE DES MATIÈRES

1. Introduction à la démonologie 2.

Qu'est-ce que la démonologie ?

3.

L'origine des anges

4. La personnalité des anges 5.

La personnalité des hommes

6.

Le ministère de Satan

7.

L'organisation de Satan

8.

Les catégories d'anges

9. Les appellations de Satan 10. Les démons, au service du diable 11. L'autorité royale 12. Conclusion


En publiant l'édition révisée Dieu est grand. De par sa puissance, il créa les cieux et la terre, détruisit les oeuvres du diable et nous fit devenir ses enfants de gloire. Lui, il est notre Père éternel. Dieu planifia tout pour établir le royaume de son Fils après avoir détruit pour toujours Satan sur cette terre qui s'était opposé à lui et avait profané le lieu saint dans les cieux, La publication de ce livre vise à glorifier la grandeur de Dieu, sa puissance et son autorité. Quels que soient les malentendus qui pourraient en dériver, je suis prêt à les supporter avec patience. Connaître l'identité du diable, c'est détenir la puissance de le vaincre. Cette connaissance constitue le droit des sauvés. C’est aussi la puissance pour triompher des tentations. J’ai intitulé ce livre « Qu‘est-ce que le diable ? » mais ce sont en fait des sermons sur le diable. Je suis un prédicateur et c’est mon devoir de prêcher sur le pupitre toute ma vie. Comme c’est le guide provenant d'un prédicateur pour permettre de triompher du diable, je souhaite que de meilleures théories ou de guides plus efficaces soient publiés par la suite. Ces sermons ne sont que mes allégations. En d’autres termes je n'affirme nullement que mes sermons et mes allégations soient absolus. J'attends en fait un meilleur guide. La bienséance n'ignore pas les assertions d'autrui et ne conclut pas hâtivement. En attendant la parution d'un meilleur guide qu’accompagne la puissance et qui permettra de vaincre le diable, le peu que je puisse faire pour les églises d'aujourd'hui c’est de dévoiler ce guide au monde.


Qu’il puisse aider aussi dans le pastorat ainsi que dans la vie des fidèles. Veuillez lire également les deux volumes suivants.

Le 31 janvier 1993 Ki Dong Kim alias Semone (Celui qui voit mais ne dit rien)


En tête

Dieu est le seul qui existe de lui-même. C'est par lui que toutes choses furent créées et existent. L'un des anges, pourtant, fut ôté de sa présence à la suite de sa rébellion et le nommé Satan ou le diable séduit toute la terre habitée (Ap 12.9). C'est celui qui est le pécheur (1 Jn 3.8), le meurtrier (Jn 8.44) et le menteur (Jn 8.44) dès le commencement. La colère de Dieu le Père fit envoyer son Fils unique Jésus afin de détruire le diable (1 Jn 3.8). Quiconque dépend donc de ce dernier peut le vaincre et le diable sera finalement livré au châtiment éternel. Nous voulons saisir les œuvres considérables agencées par la puissance du diable qui se déchaîne dans les derniers jours et sur lesquelles on ne peut passer outre. On ne peut se permettre de tolérer la corruption et la dégénération soudaines de nombreux chrétiens dues a leur ignorance de la vérité. Quoi que disent les autres, je maudis l'ennemi et l’impiété. Pour moi, l’impiété fait partie des caractéristiques du diable. Aussi je conseille vivement de faire tous les efforts possibles pour éviter de réduire à néant par ignorance la vie de nombreux chrétiens. Ce livre tente de traiter de divers problèmes réels d'un point de vue phénoménal avant même d’y penser théologiquement ou bibliquement. N'est-il pas plus avantageux de mener une vie de victoire grâce à la connaissance de la vérité que d’essuyer une défaite continue en dépit de la puissance grandiose que l’on ne peut utiliser ? En raison de leur utilité immédiate sur le champ pastoral et dans la vie individuelle des saints, les statistiques sur les phénomènes qui peuvent être collectés aisément partout, n'importe quand et par n'importe qui ont été ajoutées comme appendice.


La démonologie sera traitée en trois volumes. Je conseille de lire d'abord le premier volume sur le diable, ensuite le deuxième sur les esprits de séduction, et enfin le troisième sur les démons. J’introduis d'abord ce livre spécialisé en la matière avec la ferme assurance qu'il aidera à remporter la victoire spirituelle avant de parler d’une controverse quelconque. Lecteurs, triomphons. Rendons gloire au Seigneur par nos vies de victoire continue. C'est son commandement.

Octobre 1985 Ki Dong Kim alias Semone (Celui qui voit mais ne dit rien)


INTRODUCTION À LA DÉMONOLOGIE

Nous sommes des chrétiens. Si nous le sommes, nous devons savoir clairement quelle est notre autorité. Nous ne sommes plus des pécheurs puisque nous avons été sauvés par Jésus Christ envoyé de Dieu. Nous ne sommes pas non plus dénués de puissance. Nous sommes les enfants de Dieu avec l'autorité d'appeler de plein droit Dieu Père. Nous sommes aussi les saints des cieux, les spirituels qui ont reçu le Saint Esprit. Si nous mesurions la grandeur du statut du saint, nous rendrions encore plus grâces à Dieu. Puisque le Seigneur versa son sang pour nous sauver et nous faire devenir des saints, nous devons vanter nousmêmes de ce statut. Le diable jalouse les saints et maudit les hommes à l'extrême. Par contre, le Seigneur aime les saints à l'extrême et prend pitié des seconds. C'est pourquoi il nous envoya le Saint Esprit même après son départ pour les cieux afin que de par ce dernier nous menions une vie qui triomphe du monde.


Cela ne fait pas de doute que le Seigneur vint pour nous sauver. C'est notre Sauveur et Seigneur éternel. Sans lui, nous n'aurions pu que périr à jamais, et nous n'aurions pas pu être délivrés du péché ni avoir l'espoir glorieux dans le royaume de Dieu. Le Seigneur Jésus jugea celui qui détient l'autorité de la mort, et par son sang paya le salaire du péché revendiqué par la Loi et en satisfit les demandes afin de nous délivrer complètement de sa condamnation et de celui qui en détient l'autorité. Ensuite par sa résurrection, il nous qualifia pour participer aussi à la résurrection. Le diable est celui qui trompe les hommes. L'acte du premier Adam qui fut trompé par lui apporta la mort à toute l’humanité, l'état d'aliénation par rapport à Dieu ou de son abandon. L'homme fut détaché de Dieu puisque le diable l'en sépara. La conséquence fut qu'il suivit le cours du monde dans la frayeur sous l’esclavage du diable et comme enfant de la colère désobéit a Dieu dans l’attente finale des jours de terreur. Cependant ce fut par la grâce du Seigneur riche en miséricorde que nous fûmes amenés au salut (Ep 2.1-5). Le diable est celui qui détient la mort. C'est ce dont nous devons être bien conscients. Autrement dit, c'est le « bourreau » fou. Le diable fut à l'origine un des anges au service de Dieu dans les cieux. La Parole de Dieu se trouve dans les cieux et c'est par elle que l'on vit éternellement et voit la gloire. Elle est dite être avec Dieu et être Dieu : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Tout a été fait par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes » (Jn 1.1-4). La Parole est la vérité (Jn 17.17). En elle, est la vie (Jn 1.4).


En elle, est la lumière (Jn 1.4). Cette lumière est la gloire de Dieu (Jn 1.14). Lorsque l'ange chercha à servir Dieu et lui être fidèle, il débordait ainsi de la vérité, de la vie et de la gloire éternelles. Mais après sa chute, Dieu le garda dans des chaînes perpétuelles au fond des ténèbres afin de le juger (Jude 1.6). L'ange qui fut précipité des cieux sera finalement jugé et jeté en enfer (2 Pr 2.4). Les ténèbres se réfèrent à l'univers. C'est là où la parole de Dieu est absente, à savoir le lieu où la vérité est absente et le mensonge seul règne, là où la vie est absente mais la mort seule règne, là où la vie est absente mais la mort seule règne là où la gloire est absente mais l'obscurité seule règne. Par conséquent, le diable est le père du mensonge (Jn 8.44), le détenteur de l'autorité de la mort (Hé 2.14) et des ténèbres (Col 1.13). L'ange déchu fut expulsé et goûta le premier à l'autorité de la malédiction dans son état de rupture avec la parole de Dieu. Bien qu'il fût créé dans l'univers c'est-à-dire là où régnait l'autorité du diable, l'homme fut le seul être spirituel parmi toutes les autres créatures pouvant communiquer avec Dieu. Le diable est celui qui est coupé de Dieu et à qui la parole de Dieu n'est pas permise. Par contre l'homme seul fut autorisé à recevoir les révélations de Dieu et à vivre par sa parole. D'où la jalousie du diable. En ce temps, l'homme reçut la parole de Dieu (Gn 2.16-17), et comme la vérité, la vie et la gloire s'y trouvent, l'homme créé par Dieu fut libre par la vérité, posséda la vie éternelle ou la vie permettant de vivre dans les cieux et communiqua avec Dieu par la gloire de ce dernier. Cependant, au moment où il fut trompé par le diable et désobéit à la parole de Dieu, le seul être qui avait reçu la parole de Dieu fut brusquement coupé de la parole de Dieu et fut livré dans les mains du diable.


Ainsi il perdit la liberté, faute de vérité, tomba dans la crainte de la mort éternelle faute de vie et fut jeté dans les ténèbres dénués de la gloire de Dieu. C'est la malédiction causée par la corruption de l'homme. Le diable quitta la parole de par sa propre corruption, et l'homme fut coupé d'elle, de par la séduction du diable. C'est premièrement afin de juger et de détruire l'ennemi qui avait trahi Dieu et terni son nom dans les cieux et de glorifier ce nom que Jésus Christ vint au monde. Le nom de Dieu fut glorifié par le Christ alors que le diable le diffama plutôt (Es 14.12-14). Jésus vint pour le Père. Comme la prière du Seigneur le montre : « Notre Père qui es aux cieux Que ton nom soit glorifié Que ton règne vienne Que ta volonté se fasse sur la terre comme au ciel ». Et ensuite, « Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien Pardonne-nous nos tors envers toi comme nous-mêmes nous avons pardonnés à ceux qui ont fait des tors envers nous Ne nous conduis pas dans la tentation Mais délivre-nous du tentateur. » C'est d'abord pour le nom de Dieu et ensuite pour le salut de l'humanité que Jésus Christ vint dans le monde. Après avoir accompli totalement la volonté de Dieu par sa mort sur la croix et sa résurrection, il fut enlevé dans les cieux et envoya le Saint Esprit de sorte que nous croyions en Jésus. La destruction des ouvres du diable par Jésus est le jugement de Dieu pour la diffamation de son nom.


« Maintenant c'est le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors » (Jn 12.31). « de jugement, parce que le prince de ce monde est jugé » (Jn 16.11). C'est ainsi que c’est par le Fils que l'on glorifie Dieu le Père : « Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel et dit: Père, l'heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie » (Jn 17.1). « Je t'ai glorifié sur la terre; j'ai achevé l'œuvre que tu m'as donnée à faire. Et maintenant, toi, Père, glorifie-moi auprès de toimême de la gloire que j'avais auprès de toi, avant que le monde fût » (Jn 17.4-5). Ensuite pour l'humanité condamnée sous la Loi, il paya le salaire du péché qu'elle réclamait, et il la libéra de ses demandes. C'est ainsi qu'il sauva l'humanité qui, par la crainte de la mort, était toute sa vie retenue dans l'esclavage de celui qui détient l'autorité de la mort. .

Profile for bereafrench

Le Diable  

SÉRIE THÉOLOGIE DE KI DONG KIM #6

Le Diable  

SÉRIE THÉOLOGIE DE KI DONG KIM #6

Profile for 93591
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded