Issuu on Google+

Les brèves Natura 2000 « Massif de la Clape »

Nous arrivons au terme de cette première année d’animation du document d’objectifs du site Natura 2000 du massif de la Clape...et déjà, plusieurs actions commencent à voir le jour... Tout d’abord, et je vous en remercie de nouveau, une mobilisation importante pour la signature collective de la charte Natura 2000 du site a permis de démontrer l’intérêt que vous portez à la biodiversité de votre massif. Puis, suite aux réunions d’informations, 2013 devrait être une année d’engagement de plusieurs viticulteurs dans la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires voire dans la conversion en agriculture biologique... Afin de préserver la tranquillité des espèces de chauvessouris qui trouvent refuge dans la grotte de Notre-Dame des Auzils, un contrat Natura 2000, en cours d’élaboration, permettra la pose d’une grille de protection devant l’entrée de la cavité... Enfin, grâce à l’aide de l’Europe et du Conseil général de l’Aude, le plan de gestion pastorale du site, inscrit dans le DOCOB comme action prioritaire, sera prochainement élaboré. Un bon départ pour ce document d’objectifs ! Guy Sié, Président du comité de suivi « Massif de la Clape »

Février 2013 Bulletin de liaison et d’informations destiné aux acteurs locaux du site Natura 2000 du Massif de la Clape

Communes concernées - Armissan - Fleury d’Aude - Gruissan - Narbonne - Salles d’Aude - Vinassan

Actions en faveur de la biodiversité MOBILISATION AUTOUR DE LA CHARTE NATURA 2000 C’est lle 12 novembre 2012 que se sont retrouvés, à la Bergerie de Château Camplazens, l’ensemble des acteurs du site désireux de marquer leur engagement en faveur de la biodiversité... Madame Bardèche, Sous-Préfète de Narbonne, a présidé la signature collective de la charte Natura 2000 en présence de Guy Sié, président du comité de pilotage, maire de Fleury d’Aude, Richard Sevcik, président du Parc, Jacques Bascou, maire de Narbonne, président de la communauté d’agglomération, Didier Aldebert, maire de Vinassan et Serge Gaubert, administrateur à la Fédération départementale de chasse. Ainsi, 46 signataires se sont engagés à valoriser ou adapter leurs pratiques et activités dans le massif : communes (Armissan, Fleury d’Aude, Narbonne et Vinassan) , domaines agricoles (Château Abbaye des Monges, Château Camplazens, Château d’Anglès, Château Figuières, Château Laquirou, Château Le Bouïs, Château l’Hospitalet, Château Moujan, Château Ricardelle, Domaine de Pierre Droite, Domaine Pech Redon, Domaine de la Ramade et Olivettes de Langel), associations de chasse et leur Fédération départementale, le Parc et l’association des Amis du Parc, associations de protection de la nature (LPO, Aude Nature, Iris Narbonne Environnement, Espace Nature Environnement, Société de protection de la Nature), associations de loisirs (Aéro-club de Narbonne, Club falaises, Gruissan sports événements, Jardin de Langel, Natur’escalade, Maison de la Clape, les Runar’s) et leurs Comités départementaux (Comité de l’Aude FFC VTT et Comité départemental de spéléologie de l’Aude) ainsi que la Base aérienne du Plan de Roques, les Autoroutes du Sud de la France, et Électricité Réseau Distribution de France et propriétaires privés. Une mobilisation importante relayée notamment dans le journal du réseau des gestionnaires d’espaces naturels protégés en Languedoc-Roussillon ainsi que dans la lettre du réseau Natura 2000 éditée par le Ministère du développement durable.

PLAN DE GESTION PASTORALE : LE CONSEIL GÉNÉRAL DE L’AUDE ET L’EUROPE PARTENAIRES DU PROJET Compte-tenu des différents enjeux existants sur le massif : risque d’incendies de forêts, qualité des paysages (site classé) et de la biodiversité (Trame verte et bleue, ZNIEFF, NATURA 2000...), le DOCOB prévoit la réalisation d’un plan de gestion pastoral intégrant l’ensemble de ces problématiques. Après une période de recherche de financements, le Conseil Général de l’Aude et l’Europe ont souhaité apporter leur aide sur ce projet. Des expertises vont donc être engagées en 2013 afin de déterminer les zones à débroussailler et à entretenir afin de favoriser la biodiversité remarquable, réduire le risque d’incendies de forêts , améliorer la qualité de la trame verte et bleue et pérenniser l’installation d’éleveurs...

MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES : DES ENGAGEMENTS EN 2013 Au mois de juin 2012, 201 une réunion d’informations à destination des agriculteurs du massif de la Clape a permis de présenter le dispositif d’aides existant pour les exploitants souhaitant réduire l’utilisation des herbicides, convertir ou maintenir leurs parcelles en agriculture biologique. Les « Mesures agroenvironnementales » proposées en ce sens ont un double objectif : favoriser la qualité et la quantité de la ressource alimentaire pour les oiseaux et chauves-souris insectivores, améliorer la qualité de l’eau du karst et, par conséquent, des lagunes environnantes. Plusieurs contractualisations de MAEt vont ainsi voir le jour en 2013. Par ailleurs et en vue de la nouvelle politique agricole commune (PAC) à venir en 2014, les Parcs naturels régionaux de France et celui de la Narbonnaise s’investissent dans les réflexions nationales afin que la mise en œuvre des MAEt puisse être améliorée... A suivre...


CENTAURÉE DE LA CLAPE :

Le renforcement des populations à l’étude La Centaurée de la Clape est une espèce esp endémique stricte (que l’on ne trouve que sur le massif) dont les populations sont en déclin et pourraient, d’ici 20 ans, disparaître si la tendance se poursuit. Face à ce constat, un renforcement des populations est devenu nécessaire afin de permettre à l’espèce de retrouver un équilibre. Un contrat Natura 2000 devrait permettre d’expérimenter une réintroduction d’individus sur des zones précises définies scientifiquement. Au préalable et afin de connaître l’habitat naturel utilisé par l’espèce. Il sera nécessaire d’étudier l’ensemble des données scientifiques existantes, récoltées par l’Institut des sciences de Montpellier depuis 10 ans. Contact : eric.imbert@univ-montp2.fr / john.thompson@cefe.cnrs.fr

MODIFICATIONS DES PÉRIMÈTRES NATURA 2000 Les consultations des communes bientôt engagées Compte-tenu des habitats naturels d’intérêt communautaire et des enjeux avifaunistiques recensés en 2010 en limite du site Natura 2000, une procédure de modifications des périmètres Natura 2000 (SIC et ZPS) est en cours afin de les intégrer au site. En janvier 2012, souhaitant qu’une concertation soit engagée, les communes du site Natura 2000, ont sollicité l’avis du Conseil scientifique et de prospective du Parc. Un avis favorable a été accordé et sera joint au dossier réglementaire de demande de modification des périmètres qui sera transmis à la Direction Régionale de l’Environnement (DREAL LR) après consultation des communes du site par les services de l’État... Contact : christine.meutelet@aude.gouv.fr

GESTION DE LA FRÉQUENTATION : Réhabilitation du parking de l’Oeil Doux en marche Depuis 2007, la commune de Fleury, le Conservatoire du littoral et le Parc travaillent sur le projet de réhabilitation et de canalisation de la fréquentation sur le parking de l’Oeil Doux. Grâce à l’appui de l’Europe, l’État et la Région LR, un aménagement du stationnement permettra la mise en valeur du site classé et la mise en défens d’un habitat d’intérêt communautaire. En effet, le Ministère de l’écologie et du développement durable vient de donner son accord pour la réalisation des travaux, qui devraient débuter en octobre 2013, après la période de reproduction du Circaète Jean-leBlanc ! Contact : joel.madern@communefleury.fr

ÉVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 : Accompagnement du Parc Depuis 2010, les projets d’aménagements, de manifestations ou d’intervention dans le milieu naturel ou le paysage sont soumis à évaluation des incidences Natura 2000. Certains porteurs de projets se sont rapprochés du Parc afin d’obtenir les informations nécessaires à la réalisation de leurs dossiers réglementaires (localisation des espèces et habitats naturels, secteurs sensibles à éviter, calendrier de travaux...). C’est

le cas pour les organisateurs de manifestations sportives (Gruissan sports événements, Runar’s...) qui ont réfléchi à des itinéraires cohérents avec les enjeux du site. Des partenariats durables se sont ainsi mis en place !

COMMUNICATION :

Un poster réalisé par l’INAO Le IX ème congrès international des terroirs vitivinicoles a eu lieu en 2012 dans les Régions Bourgogne et Champagne. A cette occasion, la spécificité du terroir et la biodiversité du massif de la Clape ont pu être présentées et valorisées. En effet, suite à un appel à projet, la proposition de l’INAO concernant le massif de la Clape a été sélectionnée. Un poster a donc été réalisé en partenariat avec le Syndicat des vignerons de la Clape et le Parc afin de promouvoir les actions de viticulteurs en faveur des espèces et habitats naturels. Contact : l.rouzaud@inao.gouv.fr

FERMETURE DE LA GROTTE DE ND DES AUZILS La Grotte de Notre Dame des Auzils représente pour les chauves-souris : - un des principaux points de halte pour les populations de Minioptères de Schreibers en transit entre la Péninsule ibérique et la France, - un site de repos et d’hivernage pour le Grand Rhinolophe, - un gîte de transit utilisé par 11 autres espèces tout au long de l’année, - un site qui semble jouer un rôle pour le Murin de Capaccini. Lors de la réalisation des inventaires en 2010, de nombreux indices de fréquentation humaine ont été observés à l’entrée et dans la galerie de la grotte (détritus, empreintes de pas). Cette étude a également mis en évidence le repli des colonies de Minioptères, entre les comptages printaniers et estivaux, vers le fond de la cavité. Cette observation tend à montrer un dérangement du site en période touristique. En 2012, une première réunion préliminaire à la fermeture de la grotte a eu lieu. Un contrat Natura 2000 devrait permettre aux colonies présentes de retrouver leur quiétude grâce à la mise en place d’une grille de protection...

CIRCULATION DES VÉHICULES À MOTEUR : Diagnostic présenté et discuté Le Parc a réalisé, en concertation avec les communes, un diagnostic du statut juridique des voies de circulation sur le massif. Croisé avec les zones de sursensibilité (zones de superposition d’enjeux liés aux espèces et habitats naturels), une cartographie précise des chemins problématiques au regard de la biodiversité a donc été élaborée et présentée en groupe de travail en février 2013. Afin d’affiner cette expertise, de nouveaux groupes de travail restreints suivront afin de travailler avec les communes, propriétaires, associations de chasse, gestionnaires... Contact : f.flamini@parc-naturel-narbonnaise.fr

Les brèves Natura 2000 Février 2013 Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée Siège social : Domaine de Montplaisir 11 100 Narbonne Siège administratif : 1 rue Jean Cocteau 11 130 Sigean Tél : 04 68 42 23 70 Fax : 04 68 42 66 55 c.pache@parc-naturel-narbonnaise.fr www.parc-naturel-narbonnaise.fr

Directeur de publication : Richard SEVCIK, Président Réalisation et rédaction : Corinne PACHE Céline PAYA-REIG Crédit photo : PNRNM - Biotope


Actualités Massif de la Clape Natura 2000