Page 1

42

N° mensuel | mars 2017

Ne jetez pas ce document sur la voie publique : donnez-le !

DOSSIER | 11 Privatisation des radars embarqués, la mobilisation continue ! L’ACTU PLEIN PHARE | 4 Élection présidentielle : les candidats sollicités par « 40 millions d’automobilistes » PASSION AUTO | 16 Le Peugeot 3008 élu voiture européenne de l’année


Auto Fil n°42

N’oubliez pas la déduction fiscale ! Nous vous rappelons que vous avez jusqu’au 31 décembre 2017 pour profiter de la déduction fiscale sur 2017, à hauteur de 66 % du montant versé à l’association. À titre d’exemple, un don de 50 € ne vous coûtera que 17 €  après déduction fiscale de 33 €.


SOMMAIRE

ACTUALITÉ L’ACTU PLEIN PHARE | 4 > Élection présidentielle : les candidats sollicités par 40MA > 8 États réclament des véhicules plus sûrs en Europe EN BREF | 8 > Le premier radar piéton arrive à Lyon > Prix innovation Sécurité routière VU DANS LES MÉDIA | 10 « 40 millions d’automobilistes » décrypte la presse

DOSSIER | 11 Privatisation des radars embarqués, la mobilisation continue ! QUOTIDIEN MALIN PRATIQU’AUTO | 14 Attestation scolaire de Sécurité routière de niveau 2 CONSO | 15 Le « car staging », comment faire pour mieux vendre son véhicule d’occasion ?

PASSION AUTO | 16 Le Peugeot 3008 élu voiture européenne de l’année

JURIDIQUE | 18

Loi sur la Justice du XXIème siècle : encore des nouveautés CHEF DE PUBLICATION Daniel Quéro RÉDACTION, CONCEPTION, RÉALISATION Service communication de « 40 millions d’automobilistes »

COPYRIGHTS ET CRÉDITS PHOTO « 40 millions d’automobilistes », juanjo, pict rider, WavebreakmediaMicro, candy1812, Unclesam, efks, aerogondo, Pakhnyushchyy, (les 8 sur fotolia.com), Les Enjoliveuses.

Edito Merci  ! La France est unanime. Nous ne souhaitons pas la privatisation des radars. Alors oui, nous aurions pu «  manifester  » dans la rue comme un grand nombre d’entre vous le souhaitaient. Mais combien aurions-nous été à nous déplacer avec une météo incertaine sur Paris pour rassembler le plus grand nombre ? 1 000 ? 2 000 ? Peut-être même moins ! Il nous fallait donc innover, créer un événement qui permette au plus grand nombre de participer. Manifester, oui  ! Nous le souhaitons tous, mais comment ? Nous avons pour cela utilisé l’objet dont nous disposons quasiment tous  : notre téléphone portable ! Et je vous ai tous invité à m’envoyer un MMS sur mon numéro professionnel, le 07 89 99 63 63, symbole de votre engagement à nos côtés contre le scandale de la privatisation des radars mobiles. Il nous faut à présent passer la barre symbolique d’un million de manifestants pour peser lourd, pour prouver à tous les candidats à l’élection présidentielle qu’ils ne peuvent rester muets face aux automobilistes électeurs que nous sommes. Nous ne sommes pas encore 1 million, mais nous nous en approchons. Alors merci à vous tous de vous mobiliser et de partager notre appel à cette première manifestation numérique, qui est déjà un succès. Continuez à faire vibrer mon téléphone. Soyons nombreux et nous y parviendrons. PIERRE CHASSERAY Délégué général


4

L’ACTU PLEIN PHARE

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : LES CANDIDATS SOLLICITÉS PAR « 40 MILLIONS D’AUTOMOBILISTES » En janvier dernier, l’association «  40 millions d’automobilistes  » lançait un questionnaire auprès de ses sympathisants pour déterminer, avec eux, les sujets prioritaires touchant à leur vie d’automobiliste à aborder avec les candidats à l’élection présidentielle. Objectif : que les automobilistes y voient plus clair dans les intentions des candidats, mais aussi agir au plus près des Pouvoirs publics. LES SUJETS SOLLICITÉS PAR LES AUTOMOBILISTES    Alors qu’approche le moment pour chaque citoyen d’offrir son vote à l’un des candidats, les automobilistes regrettent massivement que les problématiques liées à la mobilité automobile ne bénéficient pas d’un traitement plus large dans le cadre des débats électoraux. C’est pourquoi l’association « 40 millions d’automobilistes » a Auto Fil n°42

souhaité soumettre aux candidats un questionnaire portant sur les positions et les projets concrets qui détermineront l’orientation de la politique et la mise en œuvre des actions des candidats à l’élection présidentielle de 2017. L’association a sollicité les automobilistes afin de déterminer les questions à poser aux politiques : sur une période d’un mois, 65 960 personnes ont pris part au sondage.


L’ACTU PLEIN PHARE

 Après étude des réponses apportées par les participants, l’association a pu établir un questionnaire qui s’articule autour de 7 grandes thématiques : automobile, conso, sécurité routière, environnement, permis, infrastructures et mobilité. Voici quelques questions plébiscitées par les automobilistes : • À l’heure où les automobilistes se sentent attaqués et ignorés par les gouvernants, êtes-vous prêt, comme David Cameron lors des élections législatives en 2009, à déclarer « la fin de la guerre contre les automobilistes » ? • Quelle est votre position sur la privatisation des voitures-radars ? • Paris a décidé d’interdire de rouler les véhicules d’avant 1997. Cette mesure vient pénaliser encore les gens modestes en entravant leur mobilité : que proposez-vous pour

réparer cette mesure injuste ? • Quelles solutions proposez-vous pour assurer l’entretien de notre patrimoine routier, garant de la sécurité des usagers ? Les 12 questions adressées aux candidats sont consultables sur : http://bit.ly/2mOkq2y LE DÉROULEMENT DE L’ACTION  « 40 millions d’automobilistes» a fait parvenir le questionnaire par courrier à tous les candidats. L’association leur propose de répondre lors d’un entretien filmé ou, à défaut, par courrier. Les réponses de chacun des candidats à la Présidence de la République seront publiées sur notre site Internet www.40millionsdautomobilistes.com et nos réseaux sociaux, et envoyées par courriel à nos sympathisants. Auto Fil n°42

5


6

L’ACTU PLEIN PHARE

8 ÉTATS RÉCLAMENT DES VÉHICULES PLUS SÛRS EN EUROPE Dans un courrier adressé à la commissaire européenne à l’Industrie, huit pays européens - dont la France - demandent le renforcement des normes de sécurité des véhicules pour aider les États membres à diviser par deux d’ici à 2020 le nombre de morts sur les routes. LA REQUÊTE DES 8 ÉTATS    En 2015, 26 000 Européens ont perdu la vie sur les routes, tandis que 135 000 ont été gravement blessés. Alors que le nombre de tués est particulièrement haut depuis 2013-2014, le nombre de blessés demeure inchangé depuis plusieurs années. Pourtant, les pays membres de l’Union européenne n’ont pas lésiné sur les efforts pour tenter de faire baisser le nombre de morts sur les routes, à l’image de la France, qui, depuis 2015, a mis en œuvre pas moins de 81 mesures, ces dernières Auto Fil n°42

portant essentiellement sur la répression des usagers de la route.  C’est pourquoi la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas ont décidé de s’unir, dans le but de diviser par deux le nombre de morts sur les routes d’ici 2020. Et cette fois, ce sont les constructeurs qui sont visés. En effet, dans un courrier adressé à la commissaire européenne à l’Industrie en février dernier, les États réclament « de nouveaux standards de sécurité


L’ACTU PLEIN PHARE

des véhicules », estimant qu’« une approche globale pour améliorer la sécurité nécessite aussi des véhicules plus sûrs ». Les normes européennes de sécurité des véhicules n’ont pas été mises à jour depuis 2009. LES PISTES POUR RENDRE LES VÉHICULES PLUS SÛRS  Depuis des décennies, les progrès techniques des constructeurs ont contribué à faire baisser le nombre de tués sur les routes : airbag, généralisation de l’ABS ou encore freinage d’urgence autonome auraient déjà permis de diviser par trois le nombre de tués sur la route depuis 1990.  Ainsi, la Commission européenne a publié une liste de 19 systèmes de sécurité déjà existants qui pourraient devenir obligatoires

pour les nouveaux véhicules d’ici fin 2017 : parmi eux, le freinage automatique d’urgence, l’adaptation intelligente de la vitesse, l’aide au maintien de la trajectoire ainsi que le contrôle de la somnolence du conducteur, l’affichage du freinage d’urgence, le signal de rappel du port des ceintures de sécurité pour tous les passagers, le contrôle de la pression des pneumatiques, ou encore les systèmes de vue 360°. Outre les équipements de sécurité, il s’agirait également de revoir le design des camions pour limiter les angles morts.  Les États évoquent par ailleurs leur volonté de créer un cadre juridique contraignant afin que les personnes dont le permis a été suspendu au sein d’un pays de l’Union européenne ne puissent plus circuler dans les autres états. Auto Fil n°42

7


8

EN BREF

LE CHIFFRE DU MOIS Le magazine Auto Plus a publié des chiffres sur l’interdiction des vitres teintées.

5 651

Au 24 février, c’est le nombre de contraventions dressées depuis le 1er janvier pour « insuffisance de transparence des vitres ». Depuis le début de l’année, les vitres teintées à plus de 30 % à l’avant du véhicule sont interdites. Le contrevenant risque une amende de 135 € et le retrait de 3 points sur le permis de conduire.

RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION Si un automobiliste en période probatoire ayant commis une infraction qui entraîne le retrait de 3 points ou plus refuse de faire le stage obligatoire de sensibilisation, il risque une amende de 135 € et une suspension de permis d’une durée de 3 ans.

Auto Fil n°42

PRIX INNOVATION SÉCURITÉ ROUTIÈRE | En février se tenait la première remise des prix innovation sécurité routière, à l’initiative de la Délégation interministérielle à la Sécurité et la Circulation routières. Parmi les projets récompensés, un éthylotest connecté qui informe en temps réel l’utilisateur de son état et propose si nécessaire au conducteur un service de raccompagnement, ou encore une application mobile capable de détecter les accidents en deux-roues pour prévenir efficacement et rapidement les secours.


EN BREF

LE PREMIER RADAR PIÉTON ARRIVE À LYON | Le premier radar piéton va être expérimenté dans l’agglomération lyonnaise. Le système permet de détecter un piéton qui va s’engager sur le passage et de lire la plaque des voitures en approche. Si le véhicule refuse la priorité au piéton, la vidéo se met en marche. La scène filmée est alors transmise à la police municipale qui a le choix de procéder ou non à la verbalisation. Le coût d’un tel appareil est estimé à 24 000 € hors taxe à l’achat.

9

LE POINT SUR LES VOLS DE VÉHICULES

+ 40 %

Entre 2015 et 2016, le nombre de véhicules volés retrouvés à couvert ou en souterrain a augmenté de 40 %. Dans l’objectif de brouiller le signal d’un éventuel système aprèsvol, le voleur entrepose le véhicule dans un endroit couvert/souterrain. Source : Traqueur

LES VÉHICULES D’OCCASION LES PLUS DEMANDÉS En février 2017, les véhicules d’occasion les plus demandés sont... VOIES SUR BERGE : DE NOUVEAUX CHIFFRES ACCABLANTS POUR LA MAIRIE DE PARIS | Cinq mois après la fermeture des voies sur berge à la circulation automobile à Paris, toujours pas la moindre trace de l’évaporation du trafic. En revanche, des reports de circulation bien présents : sur les quais hauts, le quotidien Le Parisien a par exemple constaté + 56 % sur le Quai du Louvre et + 88 % sur le Quai Henri IV et le Quai de Gesvres. « 40 millions d’automobilistes » coordonne la fronde des élus contre cette fermeture : 31 d’entre eux ont répondu à notre appel et souhaitent que le Conseil régional d’Îlede-France soit impliqué dans les grands projets impactant la circulation routière dans la région. Pour consulter la liste des élus : http://bit.ly/2lcAJBZ

1- Renault Clio 2- Peugeot 308 3- Renault Megane 4-Volkswagen Golf 5- Renault Twingo 6- BMW Série 3 7- Citroën C3 8- Peugeot 3008 9- Peugeot 208 10- Volkswagen Polo Source : La Centrale (http://www.lacentrale.fr/)

Auto Fil n°42


10

VU DANS LES MÉDIA

«

PRIVATISATION DES VOITURES-RADARS

Ils sont déjà redoutés par les automobilistes, mais le seront encore plus dans six mois. Les radars embarqués, placés à bord d’une voiture, flashent les véhicules en excès de vitesse et ce dans les deux sens de circulation. Aujourd’hui pilotés par les forces de l’ordre, ils le seront par des prestataires privés à partir de septembre prochain. Ce qu’a dénoncé ce lundi l’association « 40 millions d’automobilistes ». | LU SUR WWW.20MINUTES.FR, le 20 février dernier. « En France, on a la mauvaise idée de dire qu’il n’y a qu’une cause d’accident - la vitesse - et qu’il n’y a qu’une seule solution : le radar automatique. Cela ne fonctionne pas ! Les gens n’en veulent pas et ne comprennent pas. Ce n’est pas fini, ce n’est qu’une expérimentation et ça ne veut pas dire que ça sera accepté », explique Daniel Quéro sur France 3, le 25 février 2017.

Nous avons également été interrogés par : TF1, France 2, Europe 1, France Bleu, Aujourd’hui en France et bien d’autres.

«

LES VILLES LES PLUS EMBOUTEILLÉES

23 heures. C’est le temps perdu en moyenne par les conducteurs français l’an dernier dans les bouchons, loin derrière la Thaïlande, qui cumule 61 heures. 25e pays le plus embouteillé sur les 38 nations analysées, la France est désavantagée par Paris qui fait gonfler la moyenne hexagonale :  9e ville du classement sur les 1 064 étudiées, elle fait perdre  65 heures en moyenne par an à ses automobilistes. | LU SUR WWW.LEFIGARO.FR, le 20 février 2017. « Pour contraindre les gens à basculer vers des réseaux de transports en commun, ils limitent la place de l’automobile : fermeture des voies sur berge, baisse des limitations de vitesse sur le périphérique, passage de certaines voies à double sens pour créer de la congestion, création de bandes cyclables sur l’espace routier, création de voies de bus et de taxis sur l’espace routier. Au final, la place de la voiture est réduite à peau de chagrin et on se retrouve avec une ville qui figure parmi les villes les plus embouteillées », indique Pierre Chasseray, sur ITélé, le 20 février dernier.

Auto Fil n°42


DOSSIER

PRIVATISATION DES RADARS EMBARQUÉS, LA MOBILISATION CONTINUE ! Depuis le 24 février 2017, la Sécurité routière expérimente le nouveau dispositif de voitures-radars qui pourrait être utilisé en septembre par des sociétés privées si les automobilistes ne se mobilisent pas assez.

Auto Fil n°42

11


12

DOSSIER

LE CHIFFRE

600 000 C’est le nombre de personnes qui manifestent contre la privatisation des voitures-radars (chiffre enregistré en date du 7 mars 2017). « 40 millions d’automobilistes » souhaite atteindre 1 million de manifestants avant le 25 mars.

UNE MANIFESTATION RELAYÉE SUR LE WEB Sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, la manifestation numérique a été partagée plus de 13 000 fois. L’équipe remercie toutes les personnes qui se sont déjà mobilisées et compte sur vous pour relayer auprès de tous vos contacts l’appel à manifester contre la privatisation des radars embarqués.

Auto Fil n°42

  En octobre 2015, à l’issue du Comité interministériel de la Sécurité routière (CISR), Manuel VALLS – alors Premier ministre – annonçait la mise en œuvre de 22 nouvelles mesures, parmi lesquelles celle consistant à confier la gestion des radars embarqués à des entreprises privées. Suite à cette annonce, et malgré près de 300 000 signatures recueillies par « 40 millions d’automobilistes  » contre ce projet, symbole de l’impopularité du dispositif, le Gouvernement s’entête et prévoit de la mettre en place d’ici septembre.

78 % DES FRANÇAIS OPPOSÉS À LA PRIVATISATION DES RADARS EMBARQUÉS  Le sondage réalisé du 10 au 12 janvier 2017 par HARRIS INTERACTIVE visait à définir comment les Français perçoivent le fait de confier à des sociétés privées la gestion des radars mobiles sur les routes françaises.  À cette question, les personnes interrogées ont répondu à 78 % qu’elles étaient opposées au fait que l’utilisation des radars embarqués dans des voitures banalisées soit confiée à des entreprises privées – rémunérées par l’État pour cette mission – plutôt qu’à des gendarmes ou des policiers. Parallèlement, 80  % des participants à l’étude estiment que le contrôle de la vitesse sur les routes doit rester du domaine des représentants du service public et ne peut être assuré par des sociétés privées.

UN DISPOSITIF QUI PERMETTRA DE FAIRE ENTRER PLUS DE 2 MILLIARDS D’EUROS DANS LES CAISSES DE L’ÉTAT  La privatisation des radars embarqués n’a d’autre but que de générer – grâce aux amendes issues des contraventions  – d’importantes sommes d’argent qui finiront dans les caisses de l’État. Partant du principe qu’une voiture-radar peut flasher – au bas mot – 30 automobilistes par heure, que le ministre de l’Intérieur souhaite que ces véhicules circulent au moins 8 heures par jour et que 440 voitures équipées parcourront nos routes dès l’an prochain, ce sont plus de 38,5 millions de procès-verbaux qui seront dressés à l’encontre d’usagers de la route. Avec un montant moyen de l’amende à 56,85 €, l’État engrangera près


de 2,2 milliards d’euros. À coup sûr, une excellente o p é r a t i o n financière… En revanche, il n’existe aucune preuve que cette mesure ait un quelconque effet positif sur la sécurité routière.

LA PREMIÈRE MANIFESTATION NUMÉRIQUE DE FRANCE  Si cette mesure venait à être mise en œuvre, il est d’autant plus sûr que les objectifs fixés par le Gouvernement seraient vite atteints, ce dernier prévoyant de rémunérer les sociétés gestionnaires en fonction du temps que passeront les radars-mobiles en circulation. Autrement dit, plus ils rouleront et sanctionneront, et plus la rémunération due par l’État aux entreprises sera élevée.   Il y a urgence à agir ! C’est pourquoi, « 40 millions d’automobilistes  » renforce sa campagne de mobilisation et appelle tous les usagers de la route défavorables à la privatisation des voitures-radars à participer à la première grande manifestation numérique de France, en envoyant une photo d’eux ou de leur voiture directement par MMS à Pierre CHASSERAY, délégué général de l’association, au 07 89 99 63 63 ou via le site Internet www.nonalaprivatisationdesradarsembarques.com.   Nous devons donc montrer notre désapprobation de manière forte, par une mobilisation sans précédent. Il faut faire savoir que vous êtes fermement opposés à ce projet et que vous refusez cette politique de répression systématique qui n’a pour seul objectif que de frapper les citoyens au portefeuille. Cette traque est inacceptable et la participation à cette première manifestation numérique sera décisive.

DOSSIER

13

UNE EXPÉRIMENTATION Selon la Sécurité routière, le nouveau système de voitureradar est expérimenté, depuis le 24 février dernier, par les forces de l’ordre dans le département de l’Eure, pour que ce nouveau système soit pris en charge par sociétés privées dès septembre 2017.

PRÉSIDENTIELLE 2017 Nicolas Dupont-Aignan, candidat et président du parti « Debout La France », et Marine Le Pen, candidate et présidente du parti « Front national », se sont déjà prononcés en faveur de l’abandon de la privatisation des voitures-radars.

Auto Fil n°42


14

PRATIQU’AUTO

ATTESTATION SCOLAIRE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE NIVEAU 2 (ASSR 2)

QU’EST-CE QUE C’EST ? | L’ASSR 2 est une attestation passée au collège, en classe de 3ème, dispensée en milieu scolaire, dans les établissements publics et privés sous contrat, y compris ceux qui relèvent des ministères de la Justice, de la Défense nationale, de l’Agriculture et de la Mer, et dans les établissements français à l’étranger, attestation sanctionnée donc par l’Éducation nationale. Il s’agit d’un contrôle des connaissances sous forme de questionnaire à choix multiples portant sur les règles générales de sécurité routière et visant à vérifier que les élèves savent analyser les dangers auxquels ils peuvent être exposés en tant que futur automobiliste. EN QUOI EST-ELLE UTILE ? | L’ASSR 2 est exigée de toute personne née à partir du 1er janvier 1988 souhaitant s’inscrire à l’épreuve théorique générale (ETG) du permis de conduire et est indispensable pour l’obtention du permis de conduire des catégories A et A1 (permis moto), B (permis voiture) et B1 (permis quadricycle lourd à moteur). COMMENT L’OBTENIR ? | Les jeunes non scolarisés peuvent passer par équivalence l’ASR. L’ASR ou Attestation de Sécurité routière est une épreuve théorique dispensée gratuitement dans les groupements d’établissements pour la formation des adultes (GRETA) qui donne l’équivalence aux ASSR 1 et ASSR 2 passées au collège. L’épreuve se passe dans un établissement scolaire, collège ou lycée relevant d’un Greta. Il y a au moins un centre d’examen par département. Le candidat s’inscrit dans le département de son choix auprès du Greta chargé de l’organisation des épreuves. Il doit fournir un justificatif d’identité et d’état civil, ainsi que deux enveloppes timbrées.

Auto Fil n°42


CONSO

LE « CAR STAGING » : COMMENT FAIRE POUR MIEUX VENDRE SON VÉHICULE D’OCCASION ? Vous connaissez sans doute le « Home staging », technique consistant à mettre en scène son intérieur dans le but de le vendre : mais connaissez-vous le « Car staging » ? Pour vendre son véhicule d’occasion au plus vite et au meilleur prix, il est important de mettre toutes les chances de son côté. Pour cela, quelques améliorations s’imposent... SOIGNER L’ASPECT DE SON VÉHICULE | Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, un acheteur va se faire une opinion dès la première minute. Ainsi, il est primordial de soigner l’aspect de son véhicule, afin qu’il soit impeccable. Cela va d’abord passer par le nettoyage extérieur du véhicule : n’hésitez pas à soigner les détails, en utilisant par exemple du polish auto afin de rénover la peinture. Cela va ensuite passer par le nettoyage de l’intérieur du véhicule : n’oubliez aucun recoin et faites en sorte que l’odeur soit agréable à l’aide d’un désodorisant. Enfin, pensez à nettoyer quelques éléments sous le capot afin que l’acheteur potentiel puisse s’assurer qu’il n’existe aucune fuite. L’effet sera au rendez-vous ! REMPLACER LES ÉLÉMENTS USÉS OU CASSÉS | Si l’acheteur se déplace pour découvrir votre véhicule avec l’intention de l’acquérir, il n’appréciera guère de constater que des frais supplémentaires seront à effectuer à sa charge suite à l’achat du véhicule. Cela pourrait être rédhibitoire, alors que de petits investissements pourraient vous éviter ces désagréments. Ainsi, pensez par exemple à remplacer des pneus usés, ou encore à faire réparer un petit impact sur le pare-brise. DES DOCUMENTS CONFORMES | L’acheteur doit savoir qu’il peut acquérir le véhicule en toute confiance. Ainsi, il est toujours préférable que la carte grise soit au nom du vendeur. N’hésitez pas à montrer à l’acquéreur potentiel le procès-verbal du contrôle technique datant de moins de 6 mois et tous les autres papiers qui lui permettront de se faire une idée précise sur l’état du véhicule : réparations effectuées, certificat de situation administrative (ou certificat de non-gage) permettant de savoir si rien n’empêche la vente du véhicule, etc. De même, la dernière révision doit être de préférence récente, afin que l’acheteur sache qu’il n’aura aucun frais supplémentaire à engager dans l’immédiat. DU CÔTÉ DE L’ACHETEUR... | L’acheteur peut lui aussi mettre toutes les chances de son côté afin de s’assurer que le véhicule qu’il s’apprête à acquérir est sain. Pour cela, il peut se procurer l’aide d’un expert en automobile : il existe des formules spécialisées permettant à l’acheteur de faire contrôler l’état et l’historique d’un véhicule avant achat, de se prémunir en cas de litige mais aussi de fournir des indications concernant le prix auquel il peut négocier l’achat. Auto Fil n°42

15


16

PASSION AUTO

LE PEUGEOT 3008 ÉLU VOITURE EUROPÉENNE DE L’ANNÉE Alors que le Salon de Genève a de nouveau enthousiasmé le public, c’est une voiture française qui sort son épingle du jeu. Le Peugeot 3008 a, en effet, été élu « voiture européenne de l’année 2017». Si aux yeux des Enjoliveuses, Peugeot proposait jusqu’ici des voitures de qualité mais peu surprenantes, ce n’est désormais plus vrai. Avec son nouveau SUV, la marque au lion révèle une forte montée en gamme. Zoom sur un SUV qui pourrait bien être notre coup de cœur de l’année sur le segment des familiales…

Par Les Enjoliveuses L’automobile vue par les femmes www.lesenjoliveuses.fr

Au premier coup d’œil, le nouveau Peugeot 3008 commence déjà son opération séduction. Avec sa carrosserie à la fois musclée et raffinée, son avant fort, son toit ouvrant, ses phares qui lui confèrent un regard félin, ses flancs fluides ou encore sa carrosserie bi-ton, tout est là pour nous envouter. Par ailleurs, si le Peugeot 3008 parait plus bas que la concurrence, il ne perd en rien son look de SUV. Car Peugeot le revendique : le 3008 n’est plus un crossover mais bel et bien un SUV ! Puis, dès l’ouverture de la portière, on est bluffé. La planche de bord (habillage cuir ou tissu chiné) s’offre un tout nouveau look, haut de gamme dans les matériaux et dans son design. Un grand écran tactile avec de magnifiques touches piano régissant les principales options de confort lui confère un cachet immense. Tout est beau, tout est intuitif et tout est confortable ! LE PEUGEOT 3008 : UNE DÉCOUVERTE POUR LES 5 SENS | Mais le Peugeot 3008 ne s’arrête pas au design et prend soin de nos 5 sens. Ainsi, pour la vue, le conducteur bénéficie d’un changement de cadrans sur le tableau de bord. Les transitions sont travaillées, agréables et lisibles. On profite également d’un affichage tête haute très efficace.

Auto Fil n°42


PASSION AUTO

Pour le toucher, on entre dans l’univers du bien être avec des sièges massants multipoints très confortables. Pour l’odorat, Peugeot a travaillé sur un diffuseur de parfum haut de gamme. Au programme, 3 fragrances créées exclusivement pour le 3008 par le nez Antoine Lie. L’ouïe est, quant à elle, également chouchoutée avec un système audio de haute qualité fournit par le Français Focal et conçu spécifiquement pour le 3008. Le résultat est bluffant, on se croirait plongé en pleine salle de concert ! Seul le goût est laissé de côté. Prenez un paquet de bonbons à bord et vous aurez fait le tour des 5 sens ! PEUGEOT 3008 : BEAU ET HIGH-TECH | Alors geek ou pas geek ce Peugeot 3008 ? Non content d’être beau, il est également high-tech. En effet, au-delà des éclairages dans les contre-portes, portegobelets, vide-poche ou encore tableau de bord, le 3008 s’équipe de la caméra 360°, de rétroviseurs qui se baissent quand on enclenche la marche arrière ou encore l’écran tactile aussi intuitif qu’un smartphone. Vous pouvez par exemple agrandir et rétrécir l’écran avec les doigts comme sur votre portable. Pratique ! ET LES TARIFS ? | Le Peugeot 3008 est moins cher que son grand adversaire sur le segment, le Volkswagen Tiguan hors options. En revanche, il navigue dans les mêmes eaux que le reste de la concurrence comme les Nissan Qashqai et Seat Ateca. Proposé en entrée de gamme à 25 900 € en essence et 27 400 € en diesel, il se décline en 5 niveaux de finition, ce qui reste donc raisonnable. Bref, ce nouveau Peugeot 3008 nous a séduit et nous ne sommes pas les seuls : la liste des commandes se remplit à grande vitesse depuis sa mise en vente.

Auto Fil n°42

17


18

JURIDIQUE

LOI SUR LA JUSTICE DU XXIÈME SIÈCLE : ENCORE DES NOUVEAUTÉS Sous couvert de sécurité routière, la loi sur la Justice du XXIème siècle en date du 18 novembre 2016 a introduit des nouvelles dispositions en droit pénal routier qui viennent, pour la plupart, renforcer l’arsenal répressif déjà existant. Après l’extension du système de vidéoverbalisation à de nouvelles infractions, l’obligation de désignation des salariés auteurs d’une infraction, en voici encore quelques unes…

Par Me Ingrid Attal Avocat en droit routier et présidente de la Commission juridique de « 40 millions d’automobilistes »

UNE NOUVELLE INFRACTION : L’USAGE D’UN FAUX PERMIS DE CONDUIRE | Le législateur a introduit dans la loi de modernisation de la justice du XXIème siècle un nouveau délit de conduite d’un véhicule sans être titulaire du permis de conduire et en faisant usage d’un faux permis de conduire. Cette nouvelle infraction est prévue et réprimée à l’article L 221-2-1 du Code de la route (5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende). Le texte prévoit également la peine complémentaire de confiscation du véhicule ayant servi à la commission de l’infraction. PLUS DE VOITURE IMMATRICULÉE AU NOM DES ENFANTS MINEURS | L’article 2 § V de l’arrêté du 9 février 2009 relatif aux modalités d’immatriculation des véhicules prévoyait la possibilité d’établir le certificat d’immatriculation au nom d’une personne mineure. Ainsi, certains propriétaires de véhicules avaient pris l’habitude de faire établir le certificat d’immatriculation au nom d’une personne mineure qui n’était pas titulaire du permis de conduire et donc non soumise à la réglementation sur le permis à points. Le titulaire du certificat d’immatriculation recevait ainsi l’avis de contravention et pouvait le payer sans craindre de perdre des points. Pour mettre un terme à ce mécanisme, le législateur a introduit dans le Code de la route, l’article L 322-1-1, lequel dispose : « Si la personne physique, propriétaire du véhicule n’est pas titulaire d’un permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule considéré, le certificat d’immatriculation est établi au nom d’une personne titulaire du permis de conduire requis, désignée par le propriétaire ou, si celui-ci est mineur, par son représentant légal. »

Auto Fil n°42


JURIDIQUE

UN PERMIS À POINTS POUR LES CONDUCTEURS ÉTRANGERS | En raison de la croissance notable des avis de contravention envoyés à l’étranger, la France a décidé d’introduire un mécanisme de permis à points aux étrangers qui circulent sur son territoire, similaire au permis à points des ressortissants français. Tout comme le conducteur français, celui-ci peut bénéficier du mécanisme de reconstitution du capital de points ainsi que des stages de sensibilisation à la sécurité routière qui permettent de récupérer des points. En cas de perte de la totalité des points, le conducteur étranger se verra notifier une interdiction de circuler sur le territoire national pour une durée d’un an. À l’issue de cette période, le conducteur se verra attribuer un nouveau capital de points. Il n’aura, en effet, aucune épreuve théorique ou pratique tel que l’examen du code ou de la conduite pour retrouver son droit de conduire sur le territoire français. À noter que le conducteur étranger qui ne respecterait pas cette interdiction sera passible de poursuites pénales dans les mêmes termes que les sanctions encourues en matière de conduite malgré l’invalidation du permis de conduire applicables aux conducteurs nationaux.

19

VOS QUESTIONS, NOS RÉPONSES « J’ai été flashé par le radar fixe installé à l’entrée de Disneyland : 86 km/h pour 70 km/h. Or, cette zone est limitée à 90 km/h... Je suis repassé devant hier, il n’y a aucun doute : il y a d’abord le panneau avertisseur de radar, le panneau 90 et le radar. J’ai pris des photos. J’ai déjà payé mon amende, que puis-je faire ? » - J. B. En raison de votre paiement, il est évident que vous ne pouvez plus contester l’amende. Vous pouvez tout de même adresser un courrier à l’OMP, en invoquant que la somme envoyée constitue un indu. Cela se justifie au regard de l’article 111-3 du Code pénal, car au moment où vous avez été flashé, la vitesse maximale était de 90 km/h. Vous étiez endessous, donc l’infraction n’est pas constituée. Besoin d’un renseignement ? contact@40ma.net 02 43 50 06 30 du lundi au vendredi de 14 h à 17 h

Auto Fil n°42


Votre permis de conduire compte 12 points, vous avez la possibilité de récupérer 4 points tous les ans par un stage de deux jours dans notre centre agréé. L’Union Nationale des Automobile Clubs (UNAC), association régie par la loi de 1901, a pour but d’être en permanence aux côtés des automobilistes. Un acteur majeur pour la défense, la protection et la représentation des usagers de la route, tel est le rôle que s’est attribué l’Union Nationale des Automobile-Clubs. Le maître-mot de son action est : SERVICE ! Les contraintes des automobilistes sont souvent complexes et l’unique objectif qui a présidé à la création de l’UNAC est de leur simplifier la vie au quotidien. L’Union Nationale des Automobile Clubs est une synergie de moyens créée pour que conduire demeure un plaisir et une liberté. Forte de sa présence sur le territoire national grâce aux 24 Automobile Clubs régionaux, les automobilistes disposent ainsi d’interlocuteurs compétents, sérieux et expérimentés. (www.union-des-automobile-clubs.fr)

Pour votre demande de stage, contactez votre Automobile Club en allant sur www.stage-points-permis.org

Auto Fil n°42  

Le journal de 40 millions d'automobilistes, mars 2017.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you