Page 1

Ne pas jeter sur la voie publique

www.40millionsdautomobilistes.com


sur la voie publique

« 40 millions d’automobilistes » est une association d’automobilistes responsables et raisonnables, qui intervient dans l’ensemble des débats de fond liés à l’usage de l’automobile face aux grands enjeux sécuritaires et environnementaux, pour adapter et préserver notre automobilité, facteur indispensable à la croissance économique du pays mais aussi pour la qualité de vie des ménages. Premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route, « 40 millions d’automobilistes » rassemble, aujourd’hui, plus de 320.000 adhérents, fort du soutien de tous les Automobile Clubs français membres de l’Union Nationale des Automobile Clubs. Parce que préserver l’automobilité est une nécessité incontournable à notre liberté et indispensable à tout progrès économique.


UN ROND NOIR DE TECHNOLOGIE Guider, porter, accélérer, freiner, adhérer sur sec ou sur mouillé, durer, économiser du carburant… Telles sont les missions de nos pneumatiques. Pas si simple ! Derrière une apparence extrêmement simple, ronde et noire, se cache en fait un assemblage technologique de quelques 200 matériaux. Ils font de nos pneumatiques un véritable trésor de technologie en constante évolution grâce aux progrès de la Recherche et Développement. Difficile en effet de supposer que la composition des pneus est issue d’un alliage complexe de gommes et

de nappes provenant du caoutchouc, de la silice ou du noir de carbone notamment afin d’optimiser l’adhérence, la longévité ou encore la souplesse des flancs. UN ROLE SUR LES DISTANCES DE FREINAGE Il existe des écarts de distance de freinage sur sec ou mouillé selon les marques et modèles de pneus utilisés. Cet écart de freinage sur route mouillée est d’ailleurs mesuré sur les étiquettes présentes sur les pneumatiques vendus depuis le 1er novembre 2012.

Choisissez bien vos pneumatiques car ils assurent le seul contact direct entre votre véhicule et la route. Les écarts de distances de freinage entre les marques peuvent varier d’une dizaine de mètres sur route mouillée.

LA SECURITE SUR LA PAUME D’UNE MAIN La surface de contact entre un pneu et le sol est d’environ 150cm², soit à peu près la taille d’une main ou d’une carte postale. Le seul contact entre le sol et votre véhicule étant cette surface, le niveau d’adhérence de votre voiture va donc être notablement impacté par l’équivalent de ces 4 cartes postales (= une feuille A4).


PRIVILEGIONS LE COUT A l’USAGE Au delà de meilleures performances (adhérence, bruit, confort), le coût d’achat plus élevé d’un pneumatique s’explique majoritairement par une constante recherche de qualité de la part des manufacturiers avec pour conséquence directe, une économie à l’usage traduite dans des qualités de longévité et d’économies de carburants.

A leur lancement en 2012, les pneus MICHELIN Energy Saver + (5ème génération de « pneus verts » du pionnier MICHELIN) duraient 9300 km de plus et permettaient d’économiser sur leur durée de vie 21 litres en moyenne par rapport aux autres marques haut de gamme (source : DEKRA Test Center avec 195/65R15 91H). « 40 millions d’automobilistes » a constaté que ce pneu était environ 10% plus cher à l’achat. Pourtant, grâce à ses performances à la fois en longévité et en économies de carburants, ce pneu se révèle … 21% moins cher à l’usage !

ECONOMIES DE CARBURANT 20% de l’énergie utilisée par un véhicule tourisme est consommée par les pneus. C’est donc 1 plein d’essence sur 5 qui est ainsi « évaporé ». Ce niveau de performance est indiqué grâce au nouvel étiquetage des pneumatiques mis en place depuis le 1er novembre 2012. _______

Il existe depuis 20 ans des pneumatiques « à faible résistance au roulement » qui permettent d’économiser significativement du carburant. A leur lancement en 2012, les pneus MICHELIN Energy Saver + permettaient d’économiser sur leur durée de vie 21 litres en moyenne par rapport aux autres marques haut de gamme (source : DEKRA Test Center avec 195/65R15 91H) et … 200 litres par rapport à un pneu d’entrée de gamme qui serait au seuil minimal de l’étiquette européenne (source : MICHELIN).

LA LONGEVITE Un autre critère doit lui aussi entrer directement en compte dans le choix de nos pneumatiques. Il s’agit de la longévité qui permet d’amortir le surcoût éventuel lors de l’achat mais surtout de l’optimiser dans le temps d’utilisation. En effet, un pneu qui fait plus de kilomètres, c’est un coût au km qui diminue. Il existe ainsi des écarts importants entre les longévités de différentes marques de pneus. Une étude menée en 2012 par DEKRA Test Center a ainsi montré que le pneu MICHELIN ENERGY Saver + en 195/65R15 91H (Golf, 308, C4, etc.) durait plus longtemps que les autres grandes marques de pneumatiques : il offrait une durée de vie supplémentaire de 9 300 kilomètres (pour une longévité totale estimée à 47100 km). Le coût/kilomètre de ce pneumatique est donc beaucoup moins élevé. Prendre en compte la longévité des pneumatiques, c’est assurément économiser sur notre budget alloué à l'automobile !


L’EMPREINTE ECOLOGIQUE DU PNEU Avant tout, le premier élément à prendre en considération dans l'impact environnemental du pneu, c’est que près de 93 % de celui-ci résulte de sa phase d’usage. C’est principalement le phénomène de résistance au roulement qui est en cause et qui est responsable de 20% de l'énergie "dévorée" par un véhicule. Aussi, pour pallier cette source de pollution, il est essentiel de privilégier une nouvelle fois les pneumatiques qui associent longévité et économies de carburants afin de limiter l’impact environnemental. Depuis le lancement des premiers pneus « verts » en 1992, les produits Michelin ont permis d'économiser plus de 16 milliards de litres d'essence et plus de 40 millions de tonnes de CO2. En 20 ans, les progrès se poursuivent et la gamme ENERGY a permis une ____________

réduction de - 0,5 litre de carburant et de - 15 grammes de CO2/km, sans sacrifier pour autant les critères de sécurité et de longévité des produits.

EXEMPLES DE VALORISATION DE PNEUMATIQUES Différents produits

Quantité de pneus utilisés

Enrobé drainant

2 500 par kilomètre de route

Mur anti-bruit

20 000 par kilomètre de mur de 3 mètres de haut

Court de tennis

700 pour 680 m2

Voie de tramway

2 000 par kilomètre

Aire de jeux (25mm)

1 400 pour une surface de 500 m2

UN PNEU NEUF ACHETE = UN PNEU RECYCLE La règlementation impose aux producteurs de pneumatiques (manufacturiers, importateurs) de collecter ou de faire collecter une quantité de déchets de pneumatiques identique à celle qu’ils ont eux-mêmes mis sur le marché, puis de les faire traiter afin de les valoriser. De la même manière, les distributeurs sont tenus de reprendre gratuitement les pneumatiques en fin de vie. Le consommateur participe lui aussi à cette opération de valorisation par le biais d’une écotaxe (1.35 euros HT par pneu en 2012) qui assure le financement de la valorisation et du recyclage des pneus usagés.

Source ETRA (European Tyre Recycling Association)

LES MULTIPLES REUTILISATIONS La valorisation des pneumatiques peut prendre de multiples formes : réutilisation, rechapage, utilisation comme combustible… Comme combustibles, les pneumatiques présentent des caractéristiques calorifiques intéressantes puisque 3 tonnes de pneumatiques équivalent à 2 tonnes de fioul. Majoritairement, c’est l’industrie cimentière qui est la principale consommatrice de pneumatiques en tant que combustible. La poudrette de caoutchouc, obtenue notamment par le broyage de pneus usagés permet aussi une valorisation positive des pneumatiques. Elle permet notamment la fabrication de sols industriels et sportifs ou encore la réalisation de matériaux d’isolation phonique. Autant de produits qui assurent « longue vie » à nos pneumatiques…


L’USURE

Que dit la loi ?

Plus un pneu est usé, moins il adhère ! Et le constat est encore plus révélateur lorsque nous sommes sur route mouillée ! L’entaille et la profondeur de la sculpture du pneu (la partie en contact avec la route) sont essentielles à l’élimination de l’eau. Leur bon état d’usure est ainsi essentiel pour se prémunir du phénomène d’aquaplanage.

Les pneus doivent être changés lorsque la profondeur des rainures est inférieure ou égale à 1,6mm, sur au moins un endroit du pneumatique. Des témoins d’usure sont là pour vous aider à mesurer cette valeur. Aucune nappe métallique ne doit apparaître. Les pneus doivent être de même dimension, de même marque, de même catégorie d’utilisation (été/hiver), de même structure (radiale), de même code de vitesse et indice de capacité de charge sur un même essieu. La différence entre la profondeur des rainures principales de deux pneumatiques montés sur un même essieu ne doit pas dépasser 5mm. Une vérification régulière de l’usure vous permettra d’anticiper une situation à risque.

LA GEOMETRIE La géométrie consiste à régler les angles des roues (parallélisme, carrossage ou chasse) de façon optimale, afin d’éviter une usure anormale du pneu, un comportement altéré et une augmentation de la consommation de carburant.

Faites vérifier une fois par an la géométrie de votre véhicule par un professionnel, ou bien après un choc.

L’EQUILIBRAGE L’équilibrage des roues doit être fait à chaque changement de pneus et idéalement une fois par an ou après un choc. Faites vérifier une fois par an la géométrie de votre véhicule par un professionnel, ou bien après un choc. LES PERMUTATIONS Il est conseillé d’avoir les pneus les plus récents à l’arrière du véhicule pour une meilleure adhérence.

L’équilibrage d’une roue permet de répartir uniformément les masses sur son axe et ainsi de se prémunir d’une usure prématurée des pneus et des organes mécaniques du véhicule. Il offre aussi davantage de confort.

Lors d’un changement de 2 pneus, montez les neufs à l’arrière et passez les pneus arrières à l’avant du véhicule.

En France, le contrôle technique vous permet de faire vérifier l’état de vos pneumatiques par des professionnels de votre automobile. « 40 millions d’automobilistes » a crée un label inédit « centre conseil » avec les réseaux leaders du contrôle technique automobile Sécuritest et Auto Sécurité pour faire avancer la prévention, responsabiliser les automobilistes et mieux les protéger.


SURVEILLEZ LA PRESSION Nous sommes beaucoup à rouler en sous gonflage et on estime à 2/3 la part des automobilistes français dans cette situation. Pourtant, maintenir la pression de nos pneumatiques recommandée par le constructeur a un impact positif simultané sur la sécurité, la longévité et la consommation de carburant.

Vérifiez une fois par mois vos pressions de gonflage (y compris dans le cas d’un gonflage à l’azote) ainsi qu’avant un long trajet (pensez à la roue de secours). Respectez les pressions préconisées par le constructeur (ni plus, ni moins). Vérifiez vos pressions à froid (moins de 3km de roulage à allure réduite) ou, dans le cas d’un pneu chaud, sur-gonflez vos pneus de +0,3bar par rapport à la préconisation. En cas de surgonflage, ne dégonflez pas un pneu chaud et n’ajustez la pression que sur un pneu froid

EFFETS DU GONFLAGE DES PNEUMATIQUES

Sécurité (freinage mouillé)

- 0,5 bar

juste pression (2,2 bar)

+ 0,5 bar

42,5 m

40,0 m

41,2 m

+6,3% Longévité

28 000 km

+3% 40 000 km

-30% Consommation

7,15 L/100km

(1)

28 000 km

(2)

-30% 7,00 L/100km

+2,1%

6,85 L/100km -2,1%

Source : Michelin – données non contractuelles et pouvant varier en fonction des types de véhicule, type de route, gamme de pneu et de la température. (1) Freinage ABS sur route mouillé, de 90 km/h à 10 km/h, tests Michelin 2006 (2) Estimation à partir d'un modèle fonctionnel d'usure prématurée (3) Estimation de la consommation à partir de l'écart de résistance au roulement en fonction de la pression

(3)


Logo 3PMSF ADOPTER LE PNEU HIVER Un pneumatique hiver, souvent appelé par défaut « pneu neige », est particulièrement approprié pour des températures basses (<7°C), ceci sur routes sèches comme sur routes humides ou enneigées.

L’indication « M+S » apposée sur les flancs de pneus pour désigner leurs caractéristiques hivernales est basée sur une simple déclaration du fabricant. Les principaux manufacturiers, eux, ajoutent le logo 3PMSF (Three Peak Mountain Snowflake) qui résulte d’un véritable processus d’homologation et garantit au pneu une véritable performance hivernale.

En effet, son mélange de gomme adapté ainsi que sa sculpture plus fortement entaillée permettent : - une meilleure adhérence, - un meilleur freinage (2 fois plus court sur neige qu’un pneu été soit 24m de gagné à 50 km/h, ou encore 6 mètres plus court sur mouillé à 80km/h), - une meilleure motricité.

Les pneus hiver ne se montent pas uniquement à l’avant ou à l’arrière mais par 4 pour une efficacité optimale ! N’attendez pas les premières chutes de neige pour vous équiper, chaussez vos pneus hiver dès octobre (passage à l’heure d’hiver). En hiver, sur-gonflez vos pneumatiques (été ou hiver) de +0,2 bar si les pressions sont vérifiées à froid dans des conditions inférieures à 7°C. Les chaînes ou « chaussettes à neige» restent complémentaires en cas de chutes de neige exceptionnelles justifiant une obligation préfectorale de montage. Des pneus cloutés sont autorisés sur arrêté préfectoral et utilisables à basse vitesse lorsque la route est constamment couverte de neige ou glace.


« L’ECOCONDUITE » Adapter sa conduite aux situations et conduire « souple » permettent d’améliorer de façon considérable la sécurité au volant. Mais c’est aussi un moyen simple d’avoir un impact positif sur l’environnement en réduisant notre consommation de carburant. Donc efficace pour réduire notre budget ! Un automobiliste à conduite « sportive » usera ses pneumatiques 8 fois plus vite qu’un conducteur « très souple ». Freinages nombreux, accélérations brusques, vitesse en virage, sont autant de situations favorisant l’usure prématurée des pneus. Adopter l’écoconduite, c’est donc faire rimer écologie et économie pour une meilleure sécurité ! Le type de conduite est le premier facteur d’usure des pneumatiques.

QUELQUES GESTES SIMPLES - Rouler à une vitesse constante et éviter les « à coups » permet d’optimiser notre consommation de carburant ainsi que la durée de vie de nos pneumatiques.

- Ne pas surcharger inutilement son véhicule car le poids engendre une surconsommation inutile.

- Limiter l’usage de la climatisation, dévoreuse d’énergie.

- Rester vigilant au volant afin d’anticiper les dangers et respecter les distances de freinage de sécurité afin de conserver une conduite souple et une vitesse régulée.

- Rouler sur le rapport de vitesse adapté afin de garder un régime de moteur bas. - Limiter l’usage d’appareils électriques connectés au véhicule de manière à économiser du carburant.

- Penser à vérifier la pression des pneumatiques.

- Garder nos fenêtres closes à vitesse élevée pour ne pas augmenter la résistance à l’air et notre consommation.

Pour augmenter la durée de vie de nos pneumatiques, adoptons une conduite souple !


UN NOUVEL ETIQUETAGE DEPUIS NOVEMBRE 2012 Depuis novembre 2012, une nouvelle règlementation européenne implique que chaque pneumatique comporte une étiquette destinée à nous informer sur 3 informations précises : - La consommation de carburant : elle est notée de A à G, plus un pneu tend vers A, plus il permet de générer des économies de carburant. L’écart entre des pneus A et G est d’environ 80 litres sur une année de roulage. Le test est réalisé sur un banc simulant une conduite à 80 km/h avec une charge équivalente à 80% de l’indice de charge du pneu. - Le freinage sur mouillé : il est noté de A à G, A offrant la distance de freinage la plus courte sur un test type. L’écart entre un pneu A et un pneu à la limite basse de la classe F est d’environ 18 mètres. La législation européenne définit les conditions de tests selon ces critères : - Les pneus hiver sont testés entre 2° et 20°. - Les pneus été sont testés entre 5° et 35°. - La profondeur d’eau entre 0,5 et 1,5 mm. - Le freinage est testé avec 4 pneus et système ABS entre 80 et 20 km/h - Le bruit extérieur : il est mesuré en décibels. Il correspond au niveau sonore du pneu perçu à l’extérieur et non pas au bruit dans l’habitacle du véhicule. Pour cela le test prévoit un microphone placé sur la trajectoire d’un véhicule et mesure le niveau sonore au moment où le véhicule passe à 80 km/h

Il est toutefois regrettable que le critère de longévité n’ait pas été retenu parmi les informations prévues sur ce nouvel étiquetage.

Réalisation : Service communication de « 40 millions d’automobilistes » Mai 2013 Imprimé sur papier certifié FSC garantissant une gestion durable des forêts. Crédits photographiques : Remerciements à Michelin pour les illustrations et clichés sauf page 1 et page 6 (fotolia.com) Merci de ne pas jeter sur la voie publique

Un conseil : Comparez ! « 40 millions d’automobilistes » accueille favorablement l’apparition de l’étiquetage du pneumatique qui propose une information objective et pertinente pour faciliter le choix du consommateur. Pensez toutefois à dépasser cette étiquette et à vous renseigner sur tout ce qu’elle ne dit pas (freinage sur le sec, adhérence en courbe, longévité, confort, etc.). Cela vous aidera à choisir la marque offrant les performances répondant le mieux à vos attentes et alliant notamment une sécurité optimale au meilleur coût de revient.


J’adhère à 40 millions d’automobilistes Rejoignez-nous sur www.40millionsdautomobilistes.com ou en nous renvoyant ce bulletin à 40 millions d’automobilistes – 72019 Le Mans Cedex 2 – Téléphone : 02 43 50 06 30

Votre adhésion

Vos coordonnées Mme

Melle

Je deviens membre de « 40 millions d’automobilistes » et je fais un don de :

M.

Nom : ……………………………………… Prénom : ……………………………

25 €

Autre …………€

Adresse : ………………………………………………………

Nous vous remercions de libeller le chèque bancaire à l’ordre de « 40 millions d’automobilistes » et de nous le faire parvenir à l’adresse suivante :

………………………………………………………

« 40 millions d’automobilistes » - 72019 Cedex 2

Code Postal : …………………. Ville : ……………………………………………… Téléphone fixe : …………………………………….

E-mail : …….…….……………………………………

A titre d’exemple, un don de 25€ représente un engagement réel annuel de 8,50€ après déduction de 16,50€ de vos impôts. Le …………………………… Signature :

www.40millionsdautomobilistes.com

Ne pas jeter sur la voie publique

Portable : ……………………………………………

IMPORTANT : Votre don est déductible des impôts. Tout versement donne lieu à un reçu fiscal permettant la déductibilité sur la déclaration des revenus à hauteur de 66 % du montant versé à l’association.


Pneum'Addict  

guide "conso" pour savoir et comprendre l'utilité du pneumatique.

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you