__MAIN_TEXT__

Page 1

n° 12 OCTOBRE 2018 - edition française CONTRÔLE DE QUALITÉ EN PLUS D'UN DÉPARTEMENT EFFICACE AINSI QU’UNE CULTURE D'ENTREPRISE.

EN ENTREPRISE DE NOUVEAUX SCÉNARIOS POUR INNOVER : LEAN ET INDUSTRIE 4.0

GENIUS LOCI LEADER SUR LE TERRITOIRE DANS LA RELATION SUR LES DISTRICTS

madein information et culture technique de la mode par 2C Coveri

INDUSTRIE 4.0 ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE. Quels changements dans le travail et quel est le rôle de l'homme

®


danscenuméro Scandicci, octobre 2018 Srl, « madein » est une publication uniquement destinée à l’information d’entreprise à usage interne et pour le public. Conformément à l’alinéa 2 de la loi it. 62/2001, les obligations prévues par la loi it. 47/1948 sont exclues. CONCEPTION, RÉALISATION GRAPHIQUE ET PRODUCTION esociety marketing TEXTES MarketingCamp PHOTOGRAPHIES Marco Peluso TRADUTION PAR Transitus group IMPRIMÉ PAR Tipografia Bertelli IMPRIMÉ SUR Papier obtenu à partir de matière recyclée. Désencré sans agents de blanchiment et agents azurants. Certifié pour le contrôle des émissions pendant la production et le respect de l’environnement. © COPYRIGHT 2018 Tous les contenus, sauf indication contraire, appartiennent à 2C Coveri Srl et sont protégés par les lois sur les droits d’auteur et les droits de propriété industrielle. Les marques citées dans un but informatif, didactique ou illustratif appartiennent aux titulaires respectifs. Les données à caractère personnel sont traitées dans le respect du décret de loi europen n. 679 du 2016 (GDPR).

2 madein - octobre 2018

ÉDITORIAL

3

Bien faire ne suffit plus. Pour atteindre l'excellence, le facteur humain est nécessaire.

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET CAPITAL HUMAIN 4 Équilibre positif des emplois et « made in Italy » pour rivaliser.

L’ENTREPRISE

5

Nouvel îlot robotisé, nouveau système de polissage et nouveaux projets pour le futur.

GENIUS LOCI : BOOM MAROQUINERIE ET CHAUSSURES À FLORENCE.

6

à Scandicci, une nouvelle frontière de la créativité, de l’artisanat made in Italy et de l’innovation durable.

PERSONNES AU TRAVAIL La logique d'amélioration continue dans l'un des départements les plus sévères de l'entreprise.

7


ÉDITORIAL

Le courage d'aller plus loin. Qualifier et améliorer le travail tous les jours est un facteur clé de développement.

STRATÉGIE ET CULTURE. LES LEVIERS DU SUCCÈS. Les managers peuvent compter sur deux leviers extraordinaires : la stratégie et la culture. Avec la première, les personnes s'orientent autour des objectifs selon une logique formelle. Mais uniquement avec la seconde, les objectifs sont clarifiés et l'activité est guidée par des valeurs, des convictions, des hypothèses partagées et des normes de groupe.

FRANCO BARDUCCI ET MASSIMO COVERI (PHOTO D'ARCHIVE)

De nos jours, pour rester sur le marché il ne faut pas bien faire mais être excellent. Nous essayons d’expliquer ce concept précisément aux travailleurs et aux fournisseurs. Il ne suffit pas d’accomplir sa tâche, mais de s’assurer que la qualité du travail a une continuité dans le temps, que les problèmes sont traités et résolus dans un délai raisonnable, que les objectifs fixés sont atteints. Et ce n'est pas seulement la tâche de ceux qui sont au sommet d'une organisation,

mais de chaque personne ayant une position dans l’entreprise. Souvent, nous sommes confrontés à des situations où les activités sont effectuées de manière exclusivement mécanique ou, pire encore, en attendant que quelqu'un remarque et résolve les problèmes. Une communication et une collaboration efficaces entre les personnes, indépendamment de la simple correspondance électronique quotidienne, est un autre facteur tout aussi stratégique et important pour atteindre les objectifs fixés. La

tâche qui nous attend est donc de faire en sorte que tout le monde ait cette conscience qui permette, chaque jour, de qualifier et d'améliorer son travail. Il est donc entendu que le facteur humain, au-delà des outils et des règles, est le point névralgique de tout le système, sur lequel nous jouerons notre présent et notre futur. Franco Barducci directeur opérationnel

« Une planète meilleure est un rêve qui commence à se réaliser lorsque chacun de nous décide de s’améliorer ».

Mahatma Gandhi

octobre 2018 - madein 3


PARLONS DE : INDUSTRIE 4.0 ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Intelligence artificielle et personnes: un défi et un nouveau cours. Une menace que nous devons tous nous engager à transformer en miracle. Tandis que l'économie et la société continuent de panser les blessures infligées par des décennies de changement et de crise, deux grands trains sont en partance : le train de l'industrie 4.0 et le train de l'Économie circulaire. C'est un tournant d’époque, révolutionnaire comme la vapeur au 18ème siècle, l'électricité au 19ème siècle et la technologie de l'information au 20ème siècle. Un phénomène capable de redresser les fondements du capitalisme déjà fissuré. Nous connaissons beaucoup de choses mais pas encore tout. Par exemple, s'il est certain que les carburants de la nouvelle révolution seront la technique, l'innovation et la technologie, nous ignorons encore la plupart des conséquences éthiques. Dans les douze numéros de madein nos antennes ont toujours été axées sur ces sujets, nous en avons parlé depuis le début de notre aventure éditoriale. Dans ce numéro, nous avons décidé d'approfondir un thème important pour nous : celui des personnes. Par exemple, si nous prenons le phénomène de la délocalisation, d'abord dans le sud de l'Italie, puis à l'est et puis encore plus à l'est en Chine, l'impact sur les gens a été significatif. Personne ne peut le nier. Même le récent retour aux productions réalisées en Europe et en Italie ouvre des scénarios significatifs sur le front social. A la différence que cette fois il n'y a pas de recherche de main-d'œuvre bon marché, mais d'innovation, de robot, d'intelligence artificielle et de personnel hyper-spécialisé. Essayons de comprendre le rôle des gens en récapitulant les pierres angulaires de la révolution en deux mots. En premier lieu, il y a les données, la première source de valeur. Puis leur interprétation et seulement plus tard la relation homme-machine. Le pont entre numérique et réel avec la fabrication manuelle ferme le cycle. C'est l'industrie 4.0. À la base de l'économie circulaire, cependant, il y a l'idée que les choses s'influencent mutuellement, dans un ensemble. D'où la valorisation

4 madein - octobre 2018

de l'énergie issue des sources renouvelables, la fin du gaspillage, la diversité comme force et les déchets comme nourriture des systèmes de production. Selon certaines sources, cela entraînera la perte de millions et de millions d'emplois. Les machines remplacent depuis longtemps l'homme - sans trop demander de permission - où il y a répétition du travail, manque de créativité et manque d'innovation. Ou bien là où il n'y a pas de facteurs relationnels comme l'empathie et la négociation. En bref, le fait est que les robots et l'intelligence artificielle, selon les prévisions, vont voler le travail des gens. Un problème ? Certainement ! Au moins éthique, social, économique, politique, culturel, etc. À moins que, en regardant de plus près entre les plis de la révolution en cours, à toute chose « bonheur » est bon. Selon certains experts, en fait, l'équilibre des emplois sera finalement positif. Exactement comme c'est arrivé lors des révolutions précédentes. Le miracle que nous devons tous nous engager à réaliser est lié à des secteurs comme la mode et à des pays comme l'Italie. Ici, en plus de ne pas perdre d'emplois, nous avons une opportunité extraordinaire d'affirmer « notre voie », une manière entièrement italienne de concurrencer non seulement à coups de PIB et de prospérer en améliorant la société et le monde. UN EFFORT EST NÉCESSAIRE L'entreprise a toujours réagi aux révolutions industrielles en augmentant le PIB par habitant, les salaires réels et en réduisant de nombreuses inégalités. Probablement que cela se produira aussi pour l'industrie 4.0 mais un effort est nécessaire pour récupérer l'emploi dans le secteur de plus grande valeur. Pour l'Italie, c'est un grand défi.

EN LIBRAIRIE

Il canto della fabbrica Edité par la Fondation Pirelli Ont collaboré : Marco Tronchetti Provera, Antonio Calabrò, Renzo Piano, Salvatore Accardo, Francesco Fiore, Anna Gastel, Piero Violante, Giuseppe Lupo, Domenico Siniscalco, Pier Luigi Sacco, Massimo Bergami, Stefano Micelli. L'entreprise contemporaine, lumineuse, durable et « belle », animée par les robots et les technologies numériques, a un son original, qui devient de la musique à cordes, pour violons, altos et violoncelles. C'est l'histoire des nouveaux rythmes de recherche et de production. Civilisation des machines de haute technologie. Des personnes en mouvement. Et, sous forme de notes, la poésie du travail.


L’ENTREPRISE

La réponse de l’entreprise NOUVELLE USINE POUR LE DÉGRAISSAGE À ULTRASONS. Travailler dans le luxe exige une extrême précision. Pour cette raison, en plus de mettre en œuvre de nouveaux processus organisationnels, nous introduisons continuellement des machines automatiques à la pointe de la technologie, souvent parallèlement aux processus manuels que nous sommes fiers de maintenir. Le traitement de surface des métaux est une étape fondamentale et nous en avons parlé à MADEIN. Aujourd'hui, nous présentons un tout nouveau dégraisseur à ultrasons, un système de lavage en acier en deux parties avec des rampes d'entrée pour le transport automatique des pièces. Un système automatisé « intelligent » capable de supporter des charges de travail importantes tout en garantissant des niveaux de finition exceptionnels. Une ressource importante pour notre service de polissage et en même temps une garantie de qualité encore plus grande pour le département "Galvanica".

NOUVEL ÎLOT ROBOTISÉ, BIENTÔT DANS L'INDUSTRIE 4.0. Parler d'Industrie 4.0 n'est pas suffisant, nous devons investir concrètement dans l'innovation et la technologie. C'est pourquoi nous avons renouvelé nos îlots de polissage robotisés. Nous nous sommes dotés d'un nouveau robot, équipé d'unités indépendantes pour contrôler les pressions, les compensations, la vitesse et le dosage des pâtes abrasives. Un potentiel exceptionnel pour le ponçage, le satinage, le rubanage et le limage. Nous croyons fermement que c'est l'avenir tant que nous sommes en mesure d'augmenter les compétences de notre personnel interne et de suivre des processus également optimisés sur la valeur pour le client.

NOUS SOMMES UN BON EXEMPLE. Notre parcours « lean » se poursuit sans relâche et nous sommes heureux d'avoir été choisis par une importante industrie locale, fournisseur de marques de luxe importantes, comme modèle pour approcher et connaître la philosophie du lean manufacturing. Merci également aux amis de Lenovys pour leur collaboration.

NOUVELLE USINE, NOUVEAUX SCÉNARIOS. Maintenant, la nouvelle usine est entièrement opérationnelle. Les clients et les fournisseurs qui visitent notre bureau de Scandicci auront remarqué le niveau d'innovation et la qualité du travail. Mais nous ne nous arrêtons pas là et nous sommes toujours actifs pour développer des projets pour notre belle « usine ». Trois lignes de développement : 1) « Lean », nous poursuivons notre chemin - en bonne voie maintenant - pour identifier le flux de valeur et l'alignement conséquent des activités ; 2) « Industrie 4.0 », nous continuons avec l'amélioration des conditions de travail, l'augmentation de la productivité et surtout le développement de la qualité de production des usines ; « économie circulaire », nous avons déjà entamé un processus d'adoption du nouveau modèle important, à partir des actions les plus élémentaires telles que l'épargne, la récupération et le recyclage. Maintenant une nouvelle étape nous attend, en adaptant le concept de production au « cradle-to-cradle », évidemment, en collaborant et en innovant avec les clients et les fournisseurs.

octobre 2018 - madein 5


GENIUS LOCI : LEADER SUR LE TERRITOIRE DANS LA RELATION SUR LES DISTRICTS

Florence : boom maroquinerie et chaussures. Le secteur de la mode florentine se distingue à nouveau dans le classement des réalités des districts italiens.

SUR LE TERRITOIRE : CRÉATIVITÉ, ARTISANAT ET SIGNAUX POSITIFS D’UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE.

Le dernier rapport « Économie et Finance des secteurs industriels » est clair : la croissance dans les districts toscans est générale les exportations augmentant de manière significative par rapport à l'année précédente. Le rapport du Département de Recherche d'Intesa Sanpaolo pour Banca CR de Florence confirme la croissance des districts toscans qui exportent près de 16 milliards d'euros. Un chiffre nettement supérieur à la moyenne nationale. Parmi tous les districts, le secteur de la mode émerge, avec Pelletteria e Calzature di Firenze (+357 millions, + 10,4%) confirmé comme la première réalité du district. La maroquinerie et les chaussures de Florence se classent parmi les 20 premiers districts italiens comparés à plus de 150 analysés dans le classement pour la croissance par performance de croissance et de revenus. Grâce au secteur de la mode, la Suisse devient le premier Pays à cibler les exportations de district en 2017 avec environ 2 milliards de biens destinés à ce pays. En revanche, les exportations du district ont enregistré une baisse des

6 madein - octobre 2018

échanges avec les États-Unis (-10,5%), impactée notamment par la baisse des exportations vers le secteur nautique, influencé par le type d'opérations articulées sur plusieurs années. Une analyse de la distance moyenne d'exportation montre que les exportations toscanes parcourent en moyenne plus de 3 800 kilomètres, puisqu'elles ont augmenté de 311 kilomètres au cours des dix dernières années grâce à la croissance des pays lointains comme les États-Unis, la Chine et Hong Kong. qui entre 2008 et 2017, ont augmenté de plus d'un point leur poids sur les exportations. Le secteur de la mode grand public a encore progressé de 10% et reste central pour les ventes hors de la Toscane avec environ 60% des exportations régionales, menées notamment par la Maroquinerie et les chaussures de Florence, d’Arezzo, par le secteur des vêtements qui montrent tous des changements positifs et par l’Orfèvrerie d'Arezzo. Au cours des dix dernières années les exportations du district toscan ont augmenté de 44% par rapport à une moyenne de 19,9% dans le district italien.

La mode italienne a déjà une certaine renommée vu sa grande prédominance, son ampleur et sa spécialisation dans le haut de gamme. La recherche d’une réduction des coûts a fait place à des éléments beaucoup plus stratégiques tels que la fiabilité, les compétences et la qualité de la main-d’œuvre. Les investissements dans la numérisation commencent à porter leurs fruits, laissant la place au véritable défi représenté par la durabilité. Il ne s’agit pas là de continuer à être attentif vers l’environnement, mais plutôt de transformer et de repenser complètement la manière dont la production, ainsi que la consommation, interagissent. L’Europe et la Chine ont depuis longtemps mis en place des réglementations au profit de l’économie circulaire, et certains territoires tels que la Toscane en ont profité pour orienter les politiques régionales vers le modèle circulaire. Celui-ci permettant de valoriser les déchets de la consommation, de prolonger le cycle de vie des produits, de partager les ressources, de promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables. Une opportunité à saisir pour les entreprises, située bien au-delà de celle (perdue) de la mondialisation, et de celle (en cours) de la numérisation.


I

NO

NOI

I

NO I

NO

VUS DE L’INTÉRIEUR

Dans l’entreprise : histoires et personnages La section dédiée à notre personnel : dans ce numéro, le département de contrôle qualité.

MATTIA contrôle de qualité galvanique

MARICA

contrôle de qualité brut et fini

TANIA

contrôle de qualité matériaux d'entrée

ALESSANDRA responsable département

JESSICA contrôle de qualité brut et fini

GENNARO contrôle de qualité polissage

Qualité comme culture. Au-delà de la technique les personnes. Chacun de nos processus de production est maintenant entièrement orienté vers le client. Bien que l'industrie de la mode soit extrêmement complexe, nous nous efforçons d'être à l'avant-garde. Ceux qui fréquentent régulièrement notre bureau de Scandicci auront remarqué les changements continus : innovation, technique, technologie, processus. La culture d'entreprise a elle aussi changé, bien que - pour être honnête - le principe « d’innovation à petits pas » appartienne à la famille Coveri dès le début de l'aventure d’entreprise. Aujourd'hui nos activités sont fluides, grâce aux

CONTRÔLE POST-GALVANIQUE

processus, elles évitent les interruptions et poursuivent la logique d'amélioration continue. La production est traitée globalement pour minimiser la complexité et toutes les fonctions de l'entreprise sont impliquées dès le début. En plus de la conception - fierté de l'entreprise - et de la production - indispensable dans la fabrication - nous sommes fiers de notre gestion de la qualité. Chaque employé est impliqué et mobilisé pour réduire le gaspillage et ajouter de la valeur au client. Pour cela, en plus d'être compétitif, nous fabriquons un produit standard parmi

CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DU PRODUIT FINI

les plus élevés sur le marché. La qualité en tant que culture, donc, mais aussi une équipe de collaborateurs axée sur le contrôle. Une équipe spécialisée pour mener à bien des contrôles très sévères. Chaque pièce passe entre leurs mains et doit respecter les normes établies. Pour ceux qui ne sont pas dans le secteur, cela peut sembler étrange, mais maintenant le haut de gamme exige une qualité totale du produit. Aucune erreur ou négligence n'est permise. En plus de la culture, la contribution personnelle et professionnelle de ce département est donc fondamentale.

CONTRÔLE DE PRE-EMBALLAGE.

octobre 2018 - madein 7


DANS LE PROCHAIN NUMÉRO

SERVICE DE MONTAGE DES PRODUITS FINIS.

Focus sur le département où les produits finis prennent forme et se définissent. Un moment central dans la production où la création de valeur pour le client se matérialise. Processus spéciaux et sous-phases mais surtout, encore une fois, les personnes au centre.

FOCUS : Ressources vierges et économie circulaire « du berceau au berceau ». D'une part nous avons des ressources vierges qui s’épuisent vite, d'autre part une demande de biens en croissance exponentielle. Un désastre économique social et environnemental annoncé mais aussi une opportunité extraordinaire de renouveler le paradigme de la production « du berceau à la tombe ».

2C di Coveri S.r.l. accessoires pour la maroquinerie, la chaussure et le prêt-à-porter SIÈGE SOCIAL : via Poliziano 5 Firenze SIÈGE USINE : via San Colombano (loc. Granatieri) 187/a Scandicci, Italie tel +39 055 7311219 - 720546 fax +39 055 7310156 N. TVA 01357460482 www.coveriweb.com - info@coveriweb.com

Profile for 2C di Coveri

NUMÉRO 12 MADEIN - edition française - 2C  

INDUSTRIE 4.0 ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE. Quels changements dans le travail et quel est le rôle de l'homme CONTRÔLE DE QUALITÉ EN PL...

NUMÉRO 12 MADEIN - edition française - 2C  

INDUSTRIE 4.0 ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE. Quels changements dans le travail et quel est le rôle de l'homme CONTRÔLE DE QUALITÉ EN PL...

Profile for 2c-coveri
Advertisement