Page 1

BONS VOISINAGES

1 : INTÉRIEUR JOUR : HALL Le hall d’un immeuble parisien, grande entrée cossue où nous découvrons la concierge, Mme FURACAO, passant la serpillière avec une énergie décuplée. Le hall donne directement sur la cour intérieure où sont entreposées cinq grosses poubelles portant les mentions suivantes : Verres ­ Métaux ­ Journaux ­ Plastiques ­ Déchets. La dernière, Déchets, est scellée par un gros cadenas. Donnant aussi sur la cour, la loge de Mme FURACAO fait face à l’escalier principal menant aux étages, les appartements privatifs. Le hall est trempé. Mme FURACAO s’échine à faire disparaître la moindre trace. Elle est en sueur. La porte donnant sur la rue s’ouvre pour laisser entrer une très vieille dame, Mme TELLIER. Mme TELLIER Allons, allons! Ne vous mettez pas dans tous vos états pour ça! Prenez votre temps! Mme FURACAO (Fort accent) Il a vomi en rentrant cette nuit! il en a mis partout!! Mme TELLIER J’ai vu ça en passant, mais calmez­vous voyons! Regardez­vous, vous êtes en âge! Mme FURACAO C’est à cause de l’odeur... Je ne veux pas qu’il la sente. Ça le rend fou! Ça pourrait s’entendre... Mme TELLIER baisse la voix et se rapproche de la concierge. Mme TELLIER Comment va­t­il depuis la dernière fois ? Mme FURACAO Il a encore faim... Mme TELLIER Déjà ? Mme FURACAO Il est de plus en plus excité. Mme TELLIER Je vais passer le mot aux autres propriétaires. Mme FURACAO Et pour M. LAMBERT ? Pour toute réponse Mme TELLIER se contente de lever les yeux au ciel.

1 BV1/1 © Romain Clément ­ Tous droits réservés ­ Dépôt SACD


BONS VOISINAGES

2 : INTÉRIEUR JOUR : HALL Apparition de M. LAMBERT venant des étages par l’escalier principal, un sac poubelle dans les mains. Jeune homme d’une vingtaine d’années, négligé, vêtements chiffonnés, barbe de trois jours, l’air de celui qui a dormi tout habillé. Mme TELLIER et Mme FURACO le regardent sans rien dire. M. LAMBERT jette sa poubelle aux pieds de la concierge qui ne bouge pas. M. LAMBERT Tiens la portos... Mme TELLIER Non mais dites donc jeune homme! M. LAMBERT On t’a sonné toi ?! Mme FURACAO Vous n’avez pas à me traiter comme ça. M. LAMBERT se dirige vers la porte donnant sur l’extérieur lorsqu’il s’interrompt pour revenir vers les deux femmes. M. LAMBERT Pardon ? Mme FURACAO Vous avez vomi partout cette nuit et je nettoie vos saletés. Vous pouvez pas me parler comme ça! M. LAMBERT Mais t’es payée pour ça, de quoi tu t’plaints ? Si t’es pas heureuse ici j’suis sûr que y’en a des tas de portos qui s’raient prêts à se couper un bras pour nettoyer mes tortillas! Mme TELLIER Vous êtes immonde! Mme FURACAO J’ai un nom M. LAMBERT. Et je suis française. Mme TELLIER Et bien plus respectueuse que vous ! Elle pourrait être votre mère sale petit dépravé! M. LAMBERT Oh! OH!! C’est fini les harpies!! Il fouille ses poches pour en ressortir une pièce de 2 euros. J’ai pas qu’ça à foutre... Mme TELLIER On se demande bien quoi... 2 BV1/1 © Romain Clément ­ Tous droits réservés ­ Dépôt SACD


BONS VOISINAGES

M. LAMBERT Toi ta gueule... Il jette sa pièce sur Mme FURACAO. Pour le service et arrête de chialer. Il sort sous le regard haineux des deux femmes. Mme TELLIER Je ne sais pas ce qui me retient d’appeler la police! Mme FURACO Que voulez­vous qu’elle fasse ? Ça doit rester entre­nous Mme TELLIER... Toujours entre­nous... Mme TELLIER Vous avez raison. Elle fouille dans son sac pour en ressortir un sac plastique hermétiquement fermé. Tenez... J’ai fait un pot­au­feu hier soir et je vous ai gardé les os. Mme FURACAO Merci. Mme TELLIER Tenez bon Mme FURACAO...Tenez bon... Tôt ou tard il finira par partir et ce jour là nous sablerons le champagne. Mme FURACAO Ça fait des mois que vous me dites ça. Mme TELLIER Alors il nous faudra envisager une autre solution.

FONDU AU NOIR

3 : INTÉRIEUR NUIT : HALL La porte extérieure s’ouvre sur M. LAMBERT en compagnie d’une jeune femme de forte corpulence. Ils sont ivres et se tiennent serrés l’un contre l’autre pour s’embrasser goulûment, tout en restant dans l’obscurité. Finalement la jeune femme essaye tant bien que mal de se défaire de lui. M. LAMBERT Attends! Attends! J’ai de l’argent! J’ai de l’argent! FILLE Nan j’t’ai dit! J’ai eu ma dose pour ce soir.

3 BV1/1 © Romain Clément ­ Tous droits réservés ­ Dépôt SACD


BONS VOISINAGES

M. LAMBERT J’peux te payer merde! FILLE T’avais dit un verre et pis c’est tout! M. LAMBERT Alors pourquoi t’es venue ? FILLE Lâche­moi! Il la frappe une seule et unique fois, sèchement. Elle se tait aussitôt. Nous entr’apercevons leurs deux silhouettes, la main de LAMBERT levée, prête à s’abattre à nouveau. M. LAMBERT Tu vas te calmer maintenant! Si tu pleures j’t’en remets une autre, c’est compris ? C’est compris ?! Gémissements de la pauvre fille comme acquiescement. Elle s’agenouille lentement pour se mettre au niveau du bassin du jeune homme. 4 : INTÉRIEUR NUIT : HALL Le petit rideau donnant sur la fenêtre de Mme FURACAO est légèrement tiré et laisse apparaître l’œil de la concierge. De son point de vue, nous apercevons le couple qui commence à s’activer. M. LAMBERT C’est ça...ouais...comme ça c’est bien...Tu vois quand tu veux...

5 : INTÉRIEUR NUIT : COUR Travelling le long des poubelles. Verres... Métaux... Journaux... Plastiques...et enfin Déchets. En OFF : Les gémissements et les commentaires de M. LAMBERT M. LAMBERT Ouais...ouais...C’est bien...C’est bien... La poubelle réservée aux déchets se met à bouger. Le couvercle est soulevé mais aussitôt retenu par la chaîne cadenassée. En OFF : Un grondement caverneux à l’intérieur de la poubelle. FONDU AU NOIR 6: INTÉRIEUR JOUR : HALL Gros plan de la serpillière sur des traces de sang. 4 BV1/1 © Romain Clément ­ Tous droits réservés ­ Dépôt SACD


BONS VOISINAGES

Nous découvrons à nouveau Mme FURACAO en compagnie de Mme TELLIER. Mme FURACAO Je les ai vu cette nuit ! Ils ont fait... des... choses..ICI!! Devant chez moi!! Mme TELLIER Mais c’est du sang! Mme FURACAO Oui!! Et il y aussi du...du... Mme TELLIER OH CHRIST ROI !! Il l’a violée ?! Mme FURACAO Non, il l’a payé...Mais elle pleurait. Je pouvais rien faire moi vous savez, ils étaient saouls tous les deux, je pouvais pas... Mme TELLIER Calmez­vous, vous n’avez rien à vous reprocher... Rien du tout. On va trouver une solution avec la copropriété. Soudain un sac poubelle jeté depuis les étages, vient s’éclater dans la cour. Surprises, les deux femmes se retournent pour apercevoir un autre sac qui lui aussi vient s’éclater au sol avec fracas. En OFF : Le tintement d’une pièce. INSERT : Une pièce de 2 euros à proximité des poubelles qui vient rouler aux pieds de la concierge. Mme TELLIER Ce soir... Mme FURACAO Oui. Mme TELLIER Vous avez toujours les os que je vous ai donnés ? Mme FURACAO Oui... Mme TELLIER Parfait. Je préviens tout le monde.

7 : INTÉRIEUR NUIT : HALL Le hall plongé dans l’obscurité. En OFF : Des pas traînants 5 BV1/1 © Romain Clément ­ Tous droits réservés ­ Dépôt SACD


BONS VOISINAGES

Le petit rideau devant la loge s’écarte légèrement pour laisser apparaître l’œil de Mme FURACAO. Apparition de M. LAMBERT en provenance des étages qui allume une cigarette en grattant son allumette sur le mur blanc. La petite flamme éclaire son visage mal rasé, ses traits émaciés et ses yeux rougis. Il sort. Le petit rideau se rabat.

FONDU AU NOIR

8 : INTÉRIEUR NUIT : HALL Gros plan de la porte donnant sur la rue. M. LAMBERT apparaît dans un état d'ébriété avancé et se fige. M. LAMBERT C’est quoi ça ? Le comité d’accueil des rombières du 16ème ? Face à lui les résidents de l’immeuble, âgés pour la majorité de plus de 70 ans. Bon nombre d’entre eux se maintiennent à l’aide d’une canne et sont vêtus pour la plupart de chemises de nuits et de peignoirs. Au milieu du groupe se distingue la poubelle des «Déchets» et cette fois le cadenas n’y est pas. De part et d’autre de la poubelle : Mme TELLIER et Mme FURACAO. M. LAMBERT Alors ? En plus d’êtres sourds comme des pots z’êtes muets aussi ? Mme FURACAO jette en direction de M. LAMBERT un sac plastique entourant un os énorme qui se distingue nettement. M. LAMBERT l’attrape par réflexe. Mme FURACAO S’il vous plaît M. LAMBERT... Dans la poubelle... M. LAMBERT C’est quoi ça ? Tu rigoles Conchita ? Mme FURACAO Je paye. Elle lui jette une pièce de 2 euros qu’il ne prend pas la peine d’attraper. Hésitation de LAMBERT. Tous les résidents reprennent en chœurs :

CHORUS S’il vous plaît M. LAMBERT. 6 BV1/1 © Romain Clément ­ Tous droits réservés ­ Dépôt SACD


BONS VOISINAGES

M. LAMBERT On s’croirait aux alcooliques anonymes! CHORUS S’il vous plaît ! M. LAMBERT Sinon quoi ? Mme TELLIER Rien que ce geste pour nous faire plaisir. Une fois... Rien qu’une fois pour nous prouver votre bonne volonté. Hésitation de M. LAMBERT Après ça nous irons tous nous coucher satisfaits. M. LAMBERT Une fois...Rien qu’une... Chancelant M. LAMBERT se rapproche de la poubelle, son sac plastique à la main. M. LAMBERT La prochaine fois mes tarifs seront prohibi... Le couvercle de la poubelle s’ouvre soudainement sur une forme vaguement humaine aux longs bras au bout desquels se distinguent des griffes démesurées qui s’emparent de M. LAMBERT pour le ramener dans à l’intérieur. Le couvercle se referme aussitôt. En OFF : Des cris et des grognements. La poubelle est agitée et se soulève plusieurs fois. Le couvercle s’ouvre à nouveau pour laisser apparaître un M. LAMBERT lardé de griffures profondes et d’hématomes. M. LAMBERT AIDEZ MOUAAAAAA!!!!!! Une «patte» griffue se rabat sur son visage et la ramène dans la poubelle. Cette fois le couvercle ne s’ouvrira plus. En OFF : Cris et grognements. Mme FURACAO Mâche bien mon petit...

FONDU AU NOIR

9 : INTÉRIEUR JOUR : HALL Mme FURACAO et son éternelle serpillière. Cette fois, elle est souriante. 7 BV1/1 © Romain Clément ­ Tous droits réservés ­ Dépôt SACD


BONS VOISINAGES

Mme TELLIER se présente à elle, souriante elle aussi. Mme TELLIER Mme FURACAO, j’ai convenu d’un  ragoût avec tout le monde pour demain soir. Nous apprécierons beaucoup que vous soyez à nos côtés. Et il y aura certainement des restes. Mme FURACAO C’est très gentil à vous Mme TELLIER. Mais je crois que cette semaine nous nous contenterons d’un peu de salade.

FIN

8 BV1/1 © Romain Clément ­ Tous droits réservés ­ Dépôt SACD


A table!  

1er scénario de la série Bons Voisinages

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you