Page 1

nouvelle formule

Votre nouveau rendez-vous

weekend Le programme de vos sorties semaine par semaine

le magazine est t à l’ complètemen

Enquête exclusive

L’Asie dans l’Eure + CARNETS DE VOYAGE

2 vernonnaises à Pékin

mangez-moi

eat machine GRATUIT N°42 septembre 2O13

chaque mois, une recette, un vin, un légume


Retrouvez-nous tous les mois sur France Bleu Haute-Normandie

édito

Attention peinture fraîche Ce mois-ci, on a tout changé, et pas seulement la déco. Découvrez le nouveau guide de vos sorties (P.19) et la sélection savoureuse (P.43), mais aussi un dossier exceptionnel qui va vous faire regarder votre département différemment. Changeons d’Eure ensemble et bonne lecture. la rédaction

etc 5

L’ASIE dans l’Eure 12

weekends 19 bazar 31 auto-moto 33 in ze city 37 eat machine 43 astro-jeux 46

mail contact@27eure.com web www.27eure.com facebook facebook.com/27eure twitter #27eure

la 27e eure

Mensuel gratuit édité par 4m2t communication, 15, rue de la Garenne, 27 95O Saint- Marcel Tél. O9 64 23 37 18 Publicité

O6 11 37 O4 37

publicite@27eure.com Directeur de la publication Daniel Lacoste

Création graphique et éditoriale Bertrand Grousset Rédaction Isabelle Evrard i.evrard@27eure.com Ont collaboré à ce n° Paule Heuzey, Dominique Bassonville, Philippe Schaeffer

Impression Centre Impression 11, rue Marthe Dutheil 87222 Feytiat Cedex Imprimé en France par un imprimeur Imprim’Vert, marque de son engagement à réduire son impact sur l’environnement. Le papier utilisé est issu de forêts gérées durablement.

Tirage 25 OOO ex.

Photos 123 RF / Sergii Figurnyi

3


tête d’affiche

Hello Broadway avec Sharon Kirch

De New-York à Pacy-sur-Eure, la danse dans tous ses états « Il n’est jamais trop tôt pour faire de la danse, mais il n’est jamais non plus trop tard pour s’y mettre ». A Hello Broadway, à Pacy-surEure, le leitmotiv est clair : avec la danse, quelle que soit sa forme, on s’épanouit et ce, à tous les âges. Car Hello Broadway, c’est bien plus qu’une simple école de danse, c’est l’histoire d’une passion. Celle de Sharon Kirch, née en Rhodésie, bercée par les tam-tams de l’Afrique et subjuguée par les comédies musicales de l’Age d’or hollywoodien, dans lesquelles Fred Astaire et Gene Kelly jouaient de la claquette, aussi facilement qu’on pianote aujourd’hui sur un clavier d’ordinateur. La passion de la danse,

123RF/SANCHES

p

Sharon la tient aussi - et surtout - de sa mère « qui lui a tout appris ». Après une formation classique en Afrique du Sud à la Cape Town University Ballet School et un passage remarqué à l’université prestigieuse d’Oxford, où elle excelle dans les… mathématiques (!), Sharon abandonne finalement les chiffres pour se tourner, définitivement cette fois, vers son premier amour : la danse. Formée à New-York par les plus grands maîtres de claquettes et de jazz (Henry Le Tang, Tonny Tanner, Luigi), elle se spécialise dans la comédie musicale, mène une carrière internationale, puis s’installe en France en 1988. Elle y fonde son école de danse Hello

5


tête d’affiche

les chiffres du mois

81,1 %

Taux de réussite au premier tour du baccalauréat général dans l’Académie de Rouen en 2O13, en hausse de 5,1 points.

Broadway, puis sa compagnie professionnelle Swing Team. Installée pendant des années sur le plateau du LRBA à Vernon, l’école a déménagé à Pacy-sur-Eure. Plus des antennes à Paris, Poissy et Versailles. Entre 100 et 150 élèves s’inscrivent chaque année à Pacy. Au total, près de 350 élèves foulent les parquets des différentes sites. Et comme la passion se transmet d’une génération à l’autre, les deux fils de Sharon, Lior et Eytan, sont aussi professeurs de danses et chants à l’école. A Hello Broadway, on peut apprendre toutes les danses, dès que l’on sait marcher, ou presque : pour les 3 à 7 ans : éveil et expression musicale/corporelle, baby danse, créative danse ; dès 7 ans : danse classique, claquettes, comédie

musicale ; pour les ados : danse classique, claquettes, modern jazz, hip hop, comédie musicale, théâtre, chant, danses de salon. Et pour les adultes, outre les activités précédentes, on peut aussi apprendre la salsa, le swing, le tango argentin, le rock, la valse, la zumba, le yoga, le solo line dance, les danses folk… A découvrir, le section théâtre « lâcher-prise » pour déstresser, l’atelier « seniors » pour « réinventer sa vie » ou celui consacré au bienêtre avec danse et stretching… Et si vous êtes tenté par jouer les Ginger Rogers, l’atelier claquettes est fait pour vous ! Il paraît que si l’on commence, on ne peut plus s’arrêter… Isabelle Evrard

Du 9 au 21/O9 cours d'essai gratuit à l'école de Pacy-surEure (voir planning sur le site internet)

21/O9 Non stop danse: venez découvrir toutes les disciplines .

www.hello-broadway.net www.cie-swingteam.com

Welcome to Hell Le 19 octobre, à 2Oh3O, à l’EPA de Vernon, un cocktail détonnant de chapeaux melons, de pieds qui tapent, de doigts qui claquent et de corps qui swinguent. Découvrez le nouveau spectacle inédit de la Cie Swingteam, Welcome to Hell, dans le numéro d’octobre de la 27e eure !

6

1,2 % L’allocation de rentrée scolaire, versée à près de 5 millions d’enfants, a été revalorisée de 1,2 %. Bien ! Mais l’an dernier, la revalorisation était de 25% !

3.3

Nombre d’habitants en millions des 2 régions normandes réunies. Plus peuplées que la Mongolie mais autant que l’Urugay. Avec 1,8 million pour la seule HauteNormandie, celle-ci se place devant le Kosovo mais derrière la Gambie.


123RF/SANCHES

Devenez lecteurs électeurs

grâce au prix Escapades, le prix des lecteurs des Portes de l’Eure Vous aimez lire, découvrir des littératures contemporaines, et vous avez l’envie de participer à la vie culturelle de la Communauté d’agglomération des Portes de l’Eure ? En voici

l’occasion et devenez juré du prix Escapades, le prix des lecteurs des Portes de l’Eure. Le prix Escapades sera décerné lors du prochain salon du livre d’aventures qui aura lieu du

Consommez mieux Avec 2O5 producteurs bio en Haute-Normandie, c’est facile de consommer bio et local en Haute-Normandie. Du 23 au 29 septembre, le réseau bio normand propose un programme d’animations pour tous les publics : animations dans les points de vente, conférences, ciné-débats, fermes ouvertes, marchés biologiques, animations pédagogiques… www.bio-normandie.org

merci qui ?

3 au 6 avril 2014 sur le thème des peuples de Méditerranée. Six livres d’écrivains issus de la méditerranée orientale ont été sélectionnés et vous sont proposés à la lecture jusqu’en mars 2014. Pour devenir juré c’est maintenant et jusqu’au 28 septembre : il suffit de remplir un bulletin d’inscription et s’engager à lire au moins 3 des 6 romans, puis à donner son « indice de plaisir ». Une conférence introductive est programmée le 28 septembre (de 10h30 à 12h30 ) pour présenter les 6 livres et les replacer dans leur contexte littéraire et géographique. Elle sera animée par Ali Ibrahim, ancien directeur du Centre culturel syrien de Paris et professeur de langue et littérature arabe et Timur Muhiddine, directeur de collection chez Actes Sud. En 2012, 178 jurés avaient participé en lisant 6 romans nordiques. Le prix avait été décerné au livre de Jonas Jonasson, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Plus d’infos et liste des livres sur www.bibliocape27.fr

Visitez l’exposition Hiramatsu à Giverny

en découpant ce billet à tarif réduit

Fêtez la normanditude La Normandie a désormais sa fête. La 1ère aura lieu les 28 et 29 septembre. Une fête spontanée qui donnera l’occasion de déguster ses terroirs, costumer les enfants, décorer les commerces, les bars, les écoles, les mairies, les universités, explorer son histoire, ses villes et ses paysages… www.fetedesnormands.com

7


ailleurs si j’y suis

Abos, boulot, crocos

Pendant que les lecteurs de la 27e eure profitaient de leurs vacances, les Trashmouths de Vernon continuaient leur aventure sur les traces de Crocodile Dundee…

Sur les traces des aborigènes

Si le Northern Territory est connu pour son climat tropical et ses crocodiles, il est aussi le lieu le plus marqué par la culture aborigène d’Australie. Les aborigènes représentent en effet 32,5% de la population du territoire. De nombreuses communautés organisent des festivals de culture aborigène : ne pouvant rater l’opportunité de nous plonger dans cette dernière, nous nous sommes proposés comme bénévoles pour le “Merrepen Festival”, qui regroupe des expositions d’arts, des tournois sportifs ainsi que des concerts. Nous exerçons ainsi nos talents d’arbitre de footy, de danse au son de la musique traditionnelle aborigène ou encore de goûter du python, de la tortue et du kangourou cuit sous terre, selon

8

une technique aborigène ancestrale. Nous enchainons ce festival avec une semaine de woofing (travail bénévole dans une famille, en échange de la nourriture et d’un toit) dans une galerie d’art et de culture aborigène. L’occasion d’apprendre grâce à Manual, comment chasser le kangourou à la lance, allumer un feu avec deux bouts de bois ou encore comment raconter ses exploits à travers la peinture aborigène.

Boulot Nitmiluk

Le Nitmiluk National Park sera également le deuxième lieu de travail longue durée pour Arthur et moi. Le lieu, comme décrit précédemment est plutôt sympa et nous permet pendant nos jours “off” de profiter des croisières, des marches ou d’un tour d’hélico au milieu des

gorges. Nous nous retrouvons avec des Anglais, Néerlandaises, Irlandaises, Américaines, NéoZélandais, Taïwanaises, Coréennes, Allemandes et bien sûr des Australiens. Très utile pour pratiquer différentes langues et découvrir de nouvelles cultures. Le travail en lui-même n’a rien d’excitant (plonge et service) mais le lieu, et les personnes avec qui nous avons travaillé ont rendu ces deux mois des plus enrichissants. Le départ, encore une fois, est rempli d’excitation et de tristesse, sentiments auxquels tous les backpackers sont habitués…


Nitmiluk National Park Dans le Northern Territory, nous avons passé deux mois à travailler dans un parc national : Nitmuluk (ou Katherine Gorge). Ce parc qui attire plus de 3OO OOO touristes chaque année, est célèbre pour ses spectaculaires gorges que les visiteurs parcourent à pied, en canoë, en hélicoptère ou petits bateaux de croisières. On peut le comparer aux gorges du Tarn en France. Seule différence, ici nous sommes en hiver et il fait toujours 35 °C.

Sur les traces de Crocodile Dundee

Après deux mois de travail acharné, nous retrouvons enfin la liberté de la route, direction le Kakadu National Park, le plus grand parc national d’Australie. Une merveille dans laquelle se succèdent les cascades et les rivières sauvages (plus naturelle que celle de la piscine de Gaillon !). Encore une fois, et comme partout dans ce territoire, il faut être “crocwise” et surveiller constamment les signes laissés par les rangers sur la présence ou non de crocodiles (en espérant que la situation n’ait pas changé depuis leur dernier passage). Nous sommes bien plus rassurés lorsque des enfants sont à l’eau, le crocodile privilégiant toujours la plus petite des proies disponibles. Avant de quitter cet

endroit paradisiaque, l’un des lieux de tournage de “Crocodile Dundee”, impossible de ne pas participer à une “jumping cruise”, croisière pendant laquelle les membres d’équipage tendent des bouts de viandes aux crocodiles qui bondissent hors de l’eau, à la verticale, afin de les attraper. Les sauts sont réellement impressionnants puisque les trois quarts du corps de l’animal se retrouvent hors de l’eau. Le plus flippant reste leur approche du bateau, presque invisible dans l’eau trouble…

Arthur Floc’h et Pierre Lhuillery ont grandi à Vernon et fréquenté ensemble les bancs du lycée Georges Dumézil. Après avoir fini leurs études supérieures et obtenu leur premier emploi, ils ont décidé de faire une pause d’un an et de partir en Australie grâce au Working Holiday Visa. Retrouvez-les chaque mois dans la 27e eure.

9


tout vu, tout lu, tout entendu

le billet

le tri sélectif

de Maître Cédrico

d’Isabelle Evrard

J’ai vu… le Festival de

Rock « Évreux dans tous ses états » le 26 et 27 juin au pré du Bel Ébat. Tout est clair comme de l’eau de rock : avec 24 OOO spectateurs, cette trentième édition a battu tous les records de fréquentation.

J’ai Lu… un article dans le

Paris-Normandie parlant d’un lieutenant qui est « frustré de faire partie de cette génération qui n’a jamais connu le service militaire ». Il ne faut pas :   s’il aime les corvées, il peut faire le ménage à la maison.

Serial fascination Personne n’osera l’avouer, mais les serial killers intéressent, voire fascinent. Difficile à dire en plein milieu d'un diner guindé. Pourtant, ils sont des millions à frémir de plaisir quand Dexter sort sa panoplie de couteaux de boucher. Si la saison 7 a cartonné, la saison 8 promet de battre des records. Et puis, on se rassure en se disant que notre expert en sang favori tue le plus souvent des meurtriers impunis ou passés à travers la trappe du système judiciaire. Mais tout de même : on adore quand Norman Bates se prend pour sa mère, et on se régale quand Hannibal Lecteur savoure du foie

humain arrosé d’un « délicieux chianti ». Aujourd’hui, on trouve pléthore de sites internet spécialisés sur le sujet (voir le très instructif www.tueursenserie.org), des ouvrages littéraires, et même, des albums de musique (Death Metal Macabre). Effrayant ? Oui, car la fiction n’est que le pâle reflet de la réalité. Sur wikipédia, la liste des tueurs en série (ceux qui ont commis plus de 3 meurtres) parait sans fin. Alors, fascination malsaine ou existe-t-il un « passager noir » enfoui en chacun de nous ?… Rappelonsnous que toute chose possède son contraire : il faut que le mal existe pour que le bien vive.

le crétin du mois Oui, vraiment crétin, ce Canadien qui a utilisé Twitter pour se procurer du hashish : “Un revendeur à Vaughan pour se faire 2O dollars ? Rendez-vous chez M. Lube au coin de Keele et Langstaff, j’ai besoin d’un joint”. Pas crétine, la police locale qui lui a répondu : “Super, est-ce que nous pouvons venir aussi ?". Pas de poursuites judiciaires pour le crétin, mais il a perdu son travail.

1O

J’ai entendu… que le nombre de pauvres recule en Suisse. Il faut savoir que le seuil de pauvreté y est fixé à 1 95O€, contre 964€ en France. Alors même si l’argent ne fait pas le bonheur, j’ai envie de dire “Hé t’as pas 1OO Bâle?”

la tracklist de Radio Principe Actif (1O2.4 MHz)

1 2 3 4 5

Don Cavalli feat. Xiao Li Zhan the Greatest Dope DOD the Butterfly Effect Electrik GEM Radiopolis Rocé Assis sur une pierre Seasick Steve the Way I Do


spécial

ASIE H

Qui sont ces asiatiques qui se sont engagés dans la « conquête de l’Ouest » en version zen ? Nous en avons rencontré quelques-uns avec des parcours très différents au sein de notre département. En parallèle, deux Vernonnaises nous livrent leurs impressions personnelles à l’occasion de leur séjour en Chine. Découvertes croisées. 

12


13


Quand on parle d’immigration asiatique, tout le monde s’accorde à souligner sa principale caractéristique : une discrétion certaine. Pourtant, même s’ils représentent moins de 15% de la population d’immigrés dans notre département, les Asiatiques depuis 50 ans affichent le taux d’évolution le plus fort en matière de pénétration. En effet, leur nombre a été multiplié par sept depuis 1962. A titre de comparaison et toujours durant cette même période d’un demi-siècle, la population d’immigrés d’origine africaine a été multipliée seulement par trois et la population d’immigrés d’origine européenne a été divisée par deux. D’après les chiffres fournis par l’Insee, la prépondérance en âge se situe entre 25 et 54 ans, toutes nationalités confondues. Exception faite pour les Sri-Lankais dont la prépondérance en âge est inférieure à 15 ans. Pour les Libanais, cette prépondérance s’étale de 15 à 54 ans et, pour les Japonais, elle glisse jusqu’à plus de 55 ans. Il est à noter, par ailleurs, que le sexe féminin est davantage représenté pour ce type d’immigration orientale, principalement dans les populations japonaise, vietnamienne et sri-lankaise où les femmes sont quatre fois plus nombreuses que les hommes à être venu fouler les terres euroises. Les populations de migrants d’origines turque et chinoise restent bien sûr davantage visibles à cause de leur nombre qui reste en tête depuis de nombreuses années. Mais que peut bien être venue faire cette population asiatique en Normandie et plus précisément dans notre département ? Notre magazine a rencontré un échantillon de représentants de ce continent éloigné pour tenter d’en savoir plus. Nous n’avons bien sûr pas la prétention de faire le tour de la question, mais nous avons pris le parti d’évoquer le sujet sous

p

14

l’angle de la diversité des activités dans laquelle s’est engagée cette population qui a décidé, un jour, de marcher vers l’Occident et de se faire une place au pays du soleil couchant sans faire de bruit. Rencontres.

Saveurs exotiques

Sudarat est thaïlandaise. Elle a 30 ans et a rencontré son mari français dans son pays d’origine, précisément à Nakon Sawan, la région où elle a vu le jour. La-bas, elle vivait avec sa grand-mère avant de suivre son mari, Sébastien, qui s’est distingué dans des tournois de boxe thaï de niveau international au stadium Lumpini à Bangkok. Le champion a désormais raccroché les gants après avoir frôlé la mort à deux reprises. Entrée en France depuis 2007, Sudarat a pu savourer la culture française, observer notre civilisation occidentale, faire des comparaisons avec la sienne tout en

Ci-dessus Sudarat en compagnie de sa fille, Paris En haut à droite Lê Huu Nghia Ci-contre Les papeteries d’Alizay ont redémarré grâce à l’investissement du groupe thaïlandais Double A

intégrant en douceur notre société. Et quel est le meilleur moyen de venir à la rencontre d’un peuple et de multiplier les échanges si ce n’est en ouvrant un restaurant exotique ? Le restaurant bernayen, qui porte l’enseigne Sawatdee, affiche au dessus du menu proposé le périple parcouru en même temps que les saveurs culinaires qu’il peut inspirer : Paris – Bangkok – Sydney. Là, on trouve à côté d’une cuisine traditionnelle française ces petit plats venus d’ailleurs, épicés à souhait. « Ma grand-mère m’a enseigné les subtilités de la cuisine thaï. Toutes les préparations que je propose ici sont inspirées de ses recettes », sourit l’heureuse dépositaire du savoirfaire de son aïeule. Sa plus grande satisfaction est – notamment - de voir repartir des clients asiatiques « ravis d’avoir retrouvé les saveurs de leur continent d’origine ». Par ailleurs, mère d’une petite fille


Tremplin industriel

prénommée Paris, Sudarat apprécie particulièrement, ici en France, la gratuité de l’enseignement public dispensé. « Dans notre pays, seules les familles aisées peuvent accéder à l’enseignement équivalent », compare-t-elle.

A côté de cet investissement économique personnel, d’autres Thaïlandais ont cru à la capacité de prospérer dans le département eurois à une autre échelle. Pour certains, en « mode industriel ». C’est le cas de Thirawitt Leetavorn, le repreneur du site papetier d’Alizay, en déshérence économique après le désengagement du groupe finlandais M-Real en 2012. Quatre mois après le rachat par l’intermédiaire du département de l’Eure du gigantesque outil économique, l’industriel Double A vient de livrer ses premières ramettes de papier de qualité supérieure vers le Moyen-Orient. « Mais ce n’est qu’un début», déclare le Thaïlandais qui a pour objectif de développer une plateforme européenne pour conforter sa présence sur le marché international. Avec 300 000 tonnes de pâte à papier produite par an à partir de fibre en provenance de Thaïlande, l’industriel a ainsi contribué au sauvetage de près de 300 emplois eurois.

Un migrant combatif

Lê Huu Nghia est d’origine vietnamienne et pratique les arts martiaux depuis 26 ans. Il est entraîneur de l’équipe de France en Vovinam Viet Vo Daô, un

sport complet et très acrobatique qui impressionne en particulier au travers de ses célèbres ciseaux volants. Bien plus qu’un sport, sa pratique inspire une véritable philosophie de vie, comme son nom l’indique. Les meilleurs professionnels dans ce sport sont issus du Vietnam qui détient le plus de titres au niveau des compétitions internationales. Marié à une Française qu’il a rencontrée au Vietnam alors qu’elle enseignait le Français, Nuu Nghia a suivi son épouse à son retour et a décidé de s’installer en France avec elle. D’abord en région parisienne puis à Bernay pour l’agrément de vie d’une ville de province qui reste idéalement proche de la capitale. Il ouvrira prochainement dans sa ville d’accueil, à Bernay, un dojo où il dispensera des cours de Vovinam d’où sortiront peut-être les futurs champions de France...

Pour la nature avant tout

C’est à l’occasion d’un séjour touristique en Bretagne que Kimiko a rencontré son futur mari, Joël, habitant en Normandie. Leur aventure a vite pris l’allure d’un voyage de noce anticipé..., juste avant le mariage qui a été enregistré à l’ambassade de France à Tokyo.

15


son entreprise près de Broglie où il travaille avec son épouse, Takako, modéliste, pour fabriquer du prêtà-porter exclusivement féminin. Une trentaine de magasins diffusent le style « Shu », un peu partout dans le monde. Sont fabriquées dans l’atelier eurois les petites collections tandis que les plus grandes séries sont confiées à un sous-traitant vendéen. C’est en traversant la Normandie régulièrement pour rejoindre la mer que la famille - aux origines insulaires marquées - a trouvé bon de se retirer dans l’Eure « pour bénéficier de la qualité de la vie à la campagne tout en en se rapprochant de l’espace océanique ». « Nous nous rendons cependant tous les week-ends à Paris afin que nos enfants suivent des cours de langue japonaise en parallèle de l’enseignement du Français qui leur est dispensé ici », concèdent Shu et Takako qui se sentent mieux en France que dans leur pays, « même si les pluies normandes sont quand même un peu plus froides qu’au Japon », tempèrent-ils.

« Depuis 35 ans, j’ai quitté le Japon et ma famille d’origine pour m’engager dans un autre monde », évoque Kimiko qui a décidé de vivre au cœur de la nature normande la mieux conservée - le Marais Vernier - en fondant une famille franco-japonaise avec trois enfants. Leur mariage a été une véritable curiosité « presque suspecte » pour les villageois. Elle n’a pas toujours été bien vécue par les premiers intéressés. « J’ai, peu de temps après mon arrivée à Bouquelon, invité les habitants de mon village pour me présenter et leur parler de mon pays d’origine. Alors, qu’elle ne fut pas ma surprise de ne voir personne, hormis quelques camarades d’école de mes enfants... ! », déplore encore tristement Kimiko. Aujourd’hui, Kimiko garde quelques contacts privilégiés avec les Français qui l’ont acceptée mais regrette un peu l’absence de contacts avec ses compatriotes qui vivent comme elle en milieu rural pour échanger sur sa passion de la nature.

« Savoir parler aux autres »

Le style « Shu »

Shu Moriyama a toujours rêvé de découvrir la France. Paris en particulier mais aussi les œuvres de ses célèbres peintres, et ce, dès que sa fibre artistique s’est révélée. Il a été diplômé des beaux-Arts d’Osaka au Japon en 1983 et rien ne le destinait au métier de créateur de vêtements qu’il embrasse aujourd’hui, même si ses parents fabriquaient déjà des pantalons pour hommes. « Une

16

opportunité s’est présentée pour moi de venir travailler pour le couturier Yohji Yamamoto à Paris. Puis sept ans après, j’ai voulu créer ma propre marque de vêtements », explique le styliste. « En réalité - surtout très attiré par le crayonnage des lignes -, j’avais davantage envie de dessiner des vêtements que de les fabriquer », confie celui qui a créé

De haut en bas Kimiko Plaisant en famille, Shu Moriyama et Sophy Thibaut

Au nombre des immigrés du sud-est asiatique, on compte Sophy Thibaut qui est originaire du Cambodge. Elle a obtenu depuis longtemps la nationalité française après avoir fui les Khmers rouges de son pays natal. Cette réfugiée politique n’a eu aucun mal à s’insérer dans la communauté française à Val-de Reuil, ville nouvelle riche de soixante nationalités différentes. « Il faut savoir parler aux autres représentants des communautés présentes ici, apprendre à se respecter et surtout ne jamais rompre le contact avec les jeunes », martèle Sophy qui se dit heureuse de vivre dans son immeuble volontairement limité à trois étages pour éviter l’ambiance des grands ensembles des banlieues déshumanisées. Employée dans deux écoles de la ville, elle ajoute se sentir bien dans le cadre de vie de sa ville où elle s’est pleinement investie, notamment, en participant à la vie associative. « J’aime trop ma ville », lance-t-elle, comme un véritable cri du cœur et, aussi, en signe d’intégration pleinement réussie. Philippe Schaeffer


Shanghai c’est une jungle urbaine, et les gratte-ciels de verre et d’acier qui ont jailli de terre en une décennie montrent le côté futuriste d’un pays en plein développement. Les jeunes Chinois, cités par le Guide du Routard, le disent bien : « Pour voir 1OOO ans d’histoire, il faut aller à Pékin, mais pour connaître la Chine actuelle, il faut venir à Shanghai ». 

Le campus à Shangai

Ici, tout est grand, des gardes surveillent l’entrée sous un parasol pour éviter la chaleur, des milliers de vélos sont attachés le long des routes, des voitures roulent au pas et d’innombrables étudiants se promènent. Le bruit des klaxons nous fait sursauter. La plupart des scooters sont électriques, donc inaudibles.

La nourriture

Nous testons nos premiers plats chinois. Rien à voir avec ce que l’on nous propose en France ! Les desserts ne sont pas très réputés, mais nous trouvons d’autres gourmandises : les fruits courent les rues et sont délicieux !  Finalement, ça va vraiment nous manquer : c’est bon, rapide et pas cher ! Mais attention, ne pas oublier la réplique culte :  我不要辣椒 (“je ne veux pas de piment”), sinon un simple repas peut se transformer en une lourde épreuve.

Bons baisers de Chine

Carnets de voyage de 2 vernonnaises dans l’Empire du milieu Shangai

Les touristes commencent par aller à Nanjing Lu, « China’s n°1 street ». Cette avenue, qui commence sur le Bund, promenade le long de la rivière Huangpu, est considérée comme les Champs-Elysées locaux. Elle se prolonge jusqu’à la place du Peuple, où se trouve l’Opéra de Shanghai.

Nanjing Lu est la plus ancienne artère commerciale de Shanghai mais elle a retrouvé toute sa splendeur grâce à l’architecte français Jean-Marie Charpentier qui l’a totalement réhabilitée. Sur cette artère si luxueuse où toutes les grandes marques se sont implantées, on se demande où est la Chine traditionnelle. Puis

Julie, étudiante en 2e année d’école d’ingénieur, poursuit son cursus dans une université partenaire à Shanghai. L’occasion pour ses deux amies Caroline et Mesika d’aller lui rendre visite en Chine. Inséparables depuis le collège, elles n’en sont pas à leurs premières vadrouilles : Vernon-Bordeaux à vélo, semitraversée des Pyrénées à pied, la Thaïlande. Elles préparent maintenant l’édition 2O14 du raid humanitaire du 4L Trophy.

en cherchant des toilettes publiques, nous prenons une rue plus étroite sur la gauche, et cent mètres à peine suffisent pour découvrir que derrière cette apparente opulence, des millions de Chinois vivent de manière très modeste.

Beijing

19 heures sur la place Tian’anmen. Les gardes ferment les sous-terrains qui la relient à la ville. La foule se regroupe pour regarder une cérémonie militaire : le drapeau communiste descend sur la place en même temps que le soleil. Puis nous sommes dirigées vers la sortie. Les symboles s’enchaînent les uns après les autres : le mur devant la Cité interdite est éclairé d’un rouge vif, les fontaines se mettent en marche et toute la place devient illuminée.

Hainan

Sur cette île au sud de la Chine, nous passons la première

17


Hangzhou, c’est la ville ou les shanghaiens passent leur weekend ! C’est superbe, la ville entoure un vaste lac illuminé la nuit, et on y trouve certainement les plus beaux temples de la région ! Nous y avons passé quelques jours et rencontré un groupe d’étudiants chinois qui nous ont accueillies pour la nuit, malgré la barrière de la langue.

partie du séjour dans une zone plutôt touristique. Les Chinois ne veulent pas bronzer et ont peur de l’eau : imaginez-les donc en manches longues, bottes en caoutchouc, gants et chapeau ! Ils ne se mettent en maillot de bain que lorsqu’ils se risquent à aller au bord de l’eau. Lorsqu’ils ne savent pas nager, certains ont développé une technique consistant à s’accrocher aux bouées délimitant les zones de baignades, créant ainsi de

18

belles brochettes ! Quand nous voyons dans une plage une occasion de passer un bel après-midi, les Chinois y voient un bel arrière-plan pour des photos. À tel point qu’il existe une île, encore plus au sud, entièrement consacrée à la prise de vue. Une île magnifique, mais comme une maison témoin : ici, pas question de se baigner, les autorités locales nous l’ont très vite fait comprendre. Seconde partie du séjour, à quelques kilomètres des villes, l’endroit le moins développé dans lequel nous sommes allées. Au moins pas de touristes, une plage absolument déserte, seule une équipe de Kung fu s’entraine. Liberté : qui a dit que c’était impossible en Chine ?

Impossible pour nous de mettre un pied en Chine sans en mettre deux sur la Grande Muraille ! Arrivées en haut, la magie opère : nous sommes hypnotisées par l’immense série de montagnes vertes couronnées de la gigantesque muraille. Mais attention aux marches ! Des parties sont rénovées, mais si vous vous aventurez plus loin, la nature reprend le dessus.


Rubrique coordonnée par Isabelle Evrard

musique & danse

théâtre & spectacles

festivals & saisons

cinéma

weekend ve 6 sa 7 di 8 septembre

1

expos & événements

Jusqu’au

Di 8

39e festival du cinéma américain de Deauville La 39e édition du Festival du cinéma américain rendra hommage à Cate Blanchett, Nicolas Cage, Larry Clark, Gale Anne Hurd, Danny Kaye et John Travolta. Excusez du peu ! Le jury, présidé par l’acteur Vincent Lindon, devra départager 14 films. Les festivaliers auront le choix entre quelque 17 avant-premières, dont le dernier Woody Allen Blue Jasmine ou le très attendu Ma vie avec Liberace de Steven Soderbergh qui signe le retour de Michael Douglas sur le grand écran. Mais le festival de Deauville, c’est aussi « Les docs de l’Oncle Sam » où l’on peut découvrir d’excellents documentaires comme nulle part ailleurs, et la section consacrée aux séries télé. A l’affiche cette année, des saisons encore inédites de Bates Motel, La Malédiction d’Edgar, Once upon a time, The following.

Deauville reste aujourd’hui le seul festival au monde à proposer au grand public et aux cinéphiles, des projections 24h/24 et pendant dix jours. www.festival-deauville.com

Ci-dessus Shérif Jackson Ci-contre Woody Allen

19


weekend Ve 6

Sa 7

1

musique & danse

théâtre & spectacles

festivals & saisons

cinéma

expos & événements

Di 8 À partir de 1O h

Fête des canotiers

Eglise, Chemin du Halage, Poses

Rover

Les Mauvaises Graines

Une journée de fête pour revivre l’époque des canots sur la Seine : atelier de charpentier de marine, découverte de la mode d’antan, jeux d’époque, promenade en yole, duels nautiques, guinguette, initiation au French cancan (O2 32 4O O4 41)…

Di 8 18 h OO

MJC Le Silo, Verneuil-sur-avre Ce festival accueille son public dans un ancien silo à grain reconverti en MJC où groupes locaux, artistes en herbe et professionnels déjà reconnus se produisent sur une scène flambant neuve. Rover et Rocé sont les parrains de l’édition 2013 des Mauvaises

graines. La scène locale est tout autant mise à l’honneur : Au programme: Rover, Rocé, Merlot, Freshcaencamp, Karmada, Korgbrain, Minou, The French Touch Connection, Off The Beaten Track, The Goaties, Fuzzy..

www.festival-mauvaisesgraines.fr

cinéclub Di 8 (17 h 3O), Lu 9 (2O h) et Ma 1O (14 h) gold

Au Pathé d’Évreux 1898. En pleine ruée vers l’or du Klondike, Emily Meyer rejoint des immigrés allemands pour entamer une chevauchée périlleuse à la recherche du précieux minerai. Du "vrai" western.

2O

Orchestre de la Garde républicaine Château de Gaillon

Concert dirigé par Sébastien Billard. Œuvres du répertoire pour orchestre à vents. Dans la cour de l’Orangerie du Château - en cas d’intempéries, repli au Centre culturel d’Aubevoye pour les 4OO premiers tickets achetés (O2 32 53 O8 25).


Lu 9

Ouverture billetterie

Le Grand C, Compagnie XY

Scène nationale Évreux Louviers

La belle saison La Scène nationale Évreux Louviers vous propose de découvrir plus de 70 rendez-vous aux partis pris forts et paris artistiques fougueusement assumés. Une saison dédiée à la création. Elles sont au nombre de 12 dont celles de nos trois artistes associés Fargass Assandé et son conte africain Izé Gani, Robert Cantarella portant sur scène la voix de Dea Loher dans Anna & Martha et le chorégraphe Pál Frenák avec X&Y. Une saison à la découverte d’artistes étrangers notamment avec Lola Arias et Claudio Tolcachir (Argentine), Maria Ortiz Gabella (Chili), Thomas Ostermeier (Allemagne), les clowns Semianyki (Russie)… Une saison portée vers la danse contemporaine avec les chorégraphes Maguy

Marin et sa pièce culte May B, Philippe Decouflé et son kaléidoscopique Panorama ou encore la nouvelle génération avec Gisèle Vienne et Malgven Gerbes. Une saison engagée vers le jeune public avec pas moins de 10 spectacles, le théâtre émouvant d’Olivier Letellier, la danse hip hop de la Cie Melting Spot ou encore la tchatche engagée de Syrano qui revient en Monsieur Loyal dans son musical Grand Pestac. Une saison investie dans les vagabondages en agglomération ébroïcienne au travers du festival gratuit des Escapades en septembre. Une saison tournée vers les rencontres entre les artistes et les publics pour regarder ensemble et autrement le monde qui nous entoure, rire, nous interroger, nous étonner et nous émerveiller.

Billetteries Évreux O2 32 78 85 2O Louviers O2 32 25 23 89 Ouverture et abonnement à compter du lundi 9 septembre à 9 h au Cadran, 14 h en Mairie d’Évreux et au Théâtre du Grand Forum de Louviers www.scene-nationale-Évreux-louviers.fr


musique & danse

théâtre & spectacles

festivals & saisons

cinéma

expos & événements

weekend ve 13 sa 14 di 15 septembre

2 Melissmell

Sa 14

Ve 2O

Di 22

et les Ma 17, Je 19

festival de giverny

22

sauf celui du 20 septembre (au Jardin des Arts de Vernon) Pass 3 jours : 51 € Adulte 1 jour : 21 €, enfant de 7 à 16 ans et carte région 1 jour : 13 €, enfant de moins de 7 ans : gratuit www.festivaldegiverny.org

jackie mascré

Cette 15e édition accueillera Tcheky Karyo et Charles Pasi (le 14),Fight the Bear et Hugh Coltman (le 17), Mesparrow et Peter Von Poehl (le 19), Loo Monetti et Melissmell (le 20),l es Nins et Alexis HK (le 22). Tous les concerts sont à 20 h 30 à La Ferme de Grande Ile à Giverny


Sa 14 Ouverture

Mademoiselle Julie

Kirill Iosipenko

billetterie

automne en normandie

La guerre des sexes Prenez date : la 8e édition du festival Automne en Normandie aura lieu du 12 novembre au 7 décembre! La programmation concoctée depuis 2012 par Robert Lacombe sera composée de créations et de premières françaises, mais aussi internationales à plus de 60%. Au total, plus de 40 compagnies et 62 représentations.

Chaud devant !

La thématique choisie cette année, « masculin/féminin » abordera la question du genre et de la représentation des sexes et de la sexualité, au travers de propositions aussi diverses que Mademoiselle Julie mise en scène par Thomas Ostermeier, Jeanne la Pucelle avec le maître espagnol de la musique ancienne Jordi Savall, ou encore avec la venue du metteur en scène japonais Daisuke Miura

pour la première française du Tourbillon de l’amour. A noter, deux « Nuits de folie » réuniront, sous forme de parcours à Rouen et au Havre, les performances du bulgare Ivo Dimchev, l’univers électro des israéliens Sharon Eyal et Gai Behar, le rap queer du newyorkais Zebra Katz ou encore le DJ Extravaganza de Peaches. Et pour la 1ère fois en Normandie, le festival accueille le metteur en scène Krystian Lupa pour une adaptation française du roman de Thomas Bernhard, Perturbation. Autres points forts : une performance exceptionnelle in situ de l’artiste sud-africain Steven Cohen à la Maison Sublime (sous le Palais de Justice de Rouen), une large place consacrée aux créatrices (Gisèle Vienne, Dada Masilo, Lola Arias et Tina Satter), et la mise en avant de la scène allemande.

Ouverture de la billetterie abonnés samedi 14 septembre à 13 h (puis du lundi au vendredi de 13 h à 18 h) Ouverture de la billetterie individuelle lundi 23 septembre à 13 h Renseignements et réservations O2 32 1O 87 O7 www.automne-en-normandie.com


weekend Di 15

2

musique & danse

théâtre & spectacles

festivals & saisons

cinéma

expos & événements

Sa 14 De 14 h OO à 18 h OO

démonstrations de soufflage de verre

Musée du verre, Conches

Harley et customs

Par Jean-Pierre Baquère, verrier. Et aussi, de 1O h à 18 h, au four à pain du musée du Pays de Conches, cuissons à l’ancienne, vente de pains et de brioches etc.

Hippodrome de Navarre, Évreux 21e édition de l’une des plus grandes manifestations de ce genre en France : près de 4 000 motos et 5 000 motards et passagers, et plusieurs milliers de visiteurs. « Run » de 50 km le matin pour les bikers dans la vallée de l’Eure ; sur le parc de Navarre, une trentaine de

stands liés à la moto (Harley, Victory, cuirs, peintures, articles indiens...) et de nombreuses animations festives : manège pour enfants, mini quads, Show Bike, camion podium Harley Davidson Légende 76 pour essayer la gamme Harley 2013 ! O2 32 51 97 92

Youssoupha

et aussi cette semaine

Me 18 19 h 15 ROCK CORPS le 1O6, ROUEN Avec Youssoupha + DJ Abdel Me 18 1O h 3O La petite sorcière du tonnerre bibliothèque de la Madeleine, Évreux

cinéma

cinéclub

Depuis le 11

Di 15 (17 h 3O), Lu 16 (2O h) et Ma 17 (14 h)

Le majordome L’histoire vraie d’un majordome à la Maison-Blanche, qui fut au service auprès de sept présidents différents pendant 3O ans. Avec un bouleversant Forest Whitaker. Présenté au Festival de Deauville.

24

Les salauds

Au Pathé d’Évreux Marco doit rentrer d’urgence à Paris. Sa sœur Sandra est aux abois : son mari suicidé, une entreprise en faillite et sa fille à la dérive… Avec Vincent Lindon.


weekend ve 2O sa 21 di 22 septembre

3

Ve 2O 2O h 3O

Images et musique, de la fête galante au rock’n’roll le 1O6, Rouen

Andy Warhol aurait inventé le Velvet Underground et David Bowie s’expose aujourd’hui au Victoria and Albert Museum… Comment la musique s’immisce-t-elle dans les images et comment les arts visuels trouventils leur place dans la musique ? L’historienne de l’art Corinne Laouès

nous invite à découvrir à travers différents exemples tirés de la peinture, de pochettes d’album, de noms de groupes, de paroles de chansons, d’images et de looks de la scène « pop rock », les différents dialogues qui se sont noués entre ces deux domaines de la création. Gratuit. www.le1O6.com

25


weekend Ve 2O 2O h OO

3

LES OLIVENSTEINS le 1O6, rouen

Toujours fiers de ne rien faire, les Olivensteins, groupe mythique des années punkrock rouennaises, se sont reformés pendant l’été et

reviennent jouer à la maison. On se réchauffe les genoux et on va au 106 encourager les auteurs immortels de “Patrick Henry est innocent”.

et aussi cette semaine

Ma 24 18 h 3O You Said Strange le 1O6, ROUEN

cinéclub

Di 22 (17 h 3O), Lu 23 (2O h) et Ma 24 (14 h) Le grand’tour Au Pathé d’Évreux

1O hommes, amis, rejoignent à pied, à travers bois, "le carnaval du monde" pour faire la fête, le temps d’un week-end, sans femmes ni enfants. Ils ne reviendront que six mois plus tard, et encore, pas tous ! Un very belge trip !


musique & danse

théâtre & spectacles

festivals & saisons

weekend ve 27 sa 28 di 29 septembre Ve 27 À partir de 19 h OO

Sa 28 19 h OO

les escapades de septembre

décalé & insolite

La Scène Nationale ÉvreuxLouviers s’expatrie dans l’agglomération d’Évreux et propose, du 27 septembre au 15 octobre, un festival itinérant “Les Escapades” qui fera circuler sur le territoire du Grand Évreux des formes inédites, décalées et insolites à découvrir gratuitement en famille, entre voisins ou entre amis !

Les rendez-vous de septembre

Le Casier de la Reine (Fred Ladoué / Compagnie Volpinex).

4

cinéma

expos & événements

Une relecture éthylique des « Trois Mousquetaires ». A Caugé, Café Restaurant À la Bon’heure, le 27 à 19h (40 mn ; à partir de 8 ans). La Collection Crayoni (Compagnie Roultabi). L’émouvante histoire d’un cirque disparu. Au Plessis-Grohan, Salle des fêtes, le 27 à 20h et le 28 à 18h (1h10 ; à partir de 7 ans). Opus 7 (Circa Tsuica). Un concert de cuivres acrobatiques. A Sacquenville, cour de l’école primaire, le 28 à 18h (45 mn ; à partir de 5 ans).

Programme complet sur www.scene-nationale-Évreux-louviers.fr Renseignements et réservations O2 32 78 85 25

27


weekend Di 29

4

Ve 27 2O h 3O

JAZZ EN PAYS RISLECHARENTONNE

Salle des fêtes, Brionne

FÊTE DES VOIES VERTES Rendez-vous, le 29 septembre, sur cinq voies vertes de l'Eure. Une occasion d’apprécier le paysage du département, à vélo ou à pied. L’Eure compte 129 km de voies vertes, construites le plus souvent sur d’anciennes voies ferrées. De nombreuses animations sont

Concerts de jazz à l’occasion du 6Oème anniversaire de la disparition de Django Reinhardt. Et aussi : exposition photographique autour du jazz, animations dans les écoles, conférences débats, découverte des métiers du spectacle vivant.

prévues sur les sites, orchestrées par les Offices de Tourisme et Communautés d’Agglomérations du département. Ateliers de danse, spectacles, dégustations, initiation au golf, au roller… Faites votre choix !

www.eureenligne.fr www.eure-tourisme.fr

et aussi cette semaine

Ve 27 Miguel Rivas au Ramblas Café de Vernon Musique cubaine Di 29 opération Nettoyons la nature aux Baux Ste Croix (27 à Normanville et 28 Évreux)

cinéclub

cinéma

Di 29 (17 h 3O), Lu 3O (2O h) et Ma 1 (14 h)

Depuis le 25

Hijacking

Une nouvelle variante sur des pèlerins qui entreprennent le chemin de Compostelle. Emilio Estevev met en scène son père Martin Sheen. Une belle aventure humaine.

Au Pathé d’Évreux Un navire danois est pris d’assaut par des pirates somaliens qui réclament une rançon. Eprouvant mais efficace.

28

The Way


musique & danse

théâtre & spectacles

festivals & saisons

weekend ve 4 sa 5 di 6 octobre Sa 5 2O h 3O

5

cinéma

expos & événements

ouverture de la saison culturelle de la CAPE vernon, saint-marcel

Les saisons de l’Espace PhilippeAuguste et du Centre culturel Guy Gambu démarrent ce 1er week-end d’octobre, avec une soirée Cabaret pour Vernon et la traditionnelle pièce de théâtre de Lazuli Troupe, qui cette année, revisite le célébrissime Oscar. Au

cours de l’année, les amateurs de danse auront la chance de découvrir (entre autres), à Vernon, l’univers de Dante d’Emiliano Pelissaro ou le nouveau spectacle de la Compagnie Petragalla « M. et Mme Rêve ». De son côté, Saint-Marcel

accueillera notamment, Francis Lalanne, Maxime Leforestier, Axelle Red, mais aussi l’Opéra de Rouen avec des œuvres de Mozart et Beethoven. EPA O2 32 54 53 O6 Guy Gambu O2 32 64 34 64 www.cape27.fr

29


weekend Ma 8 2O h 3O

5

musique & danse

théâtre & spectacles

festivals & saisons

cinéma

expos & événements

Ve 4 21 h OO

Nicole Ferroni

Centre culturel, Aubevoye Ce spectacle, elle le couvait depuis des années : Nicole Ferroni, ancienne enseignante, a eu la bonne idée de jeter la craie au profit de la scène. Résultat, ce premier spectacle sorti de sa nouvelle coquille. De cette nichée surgissent des personnages inattendus. Tél. O2 32 53 86 89.

Pascal Obispo Cadran, Évreux

Pour la nouvelle génération des Enfoirés, Pascal Obispo demeure une référence de la scène française. À 48 ans, il a écrit et composé des grands titres comme « Tombé pour elle », « Lucie », « Tu vas me manquer » ou encore « Fan ». En janvier

2013, il sort son premier best-of qui compile 20 ans de tubes, écrits pour le chanteur mais aussi pour les autres. Pour sa tournée « MillésimeS », Pascal Obispo sera accompagné de cinq musiciens et de son célèbre piano.

www.lecadran.com

Zaho

et aussi cette semaine

Sa 5 2O h OO Zaho 1O6, Rouen Une étoile montante de la scène r’n’b francophone Lu 7 14 h 3O et 19 h 3O conférence sur les Etats-Unis Cadran d’Évreux

cinéclub

cinéma

Di 6 (17 h 3O ) , Lu 7 (2O h) et Ma 8 (14 h)

Depuis le 2

ILO ILO Au Pathé d’Evreux

Le récit des deux dernières années de la vie de Lady Di, la princesse du peuple au destin tragique, avec Naomi Watts dans le rôle-titre.

Caméra d’or à Cannes. A Singapour, l’amitié entre Jiale, un jeune garçon turbulent et Teresa, une jeune Philippine embauchée pour le garder. Sensible et émouvant.

3O

Diana


OBLIVION + LES ÂMES VAGABONdes

DVD. C’est la fin des temps : Hollywood avait prédit que ça finirait mal. Mais que la Terre est belle quand elle dévastée. Âmes vagabondes. Les deux films ont un vrai souci de la forme, reposant sur un effort visuel constant: rendre cette fin des temps plausible, marquante, mémorable, et esthétique. Comme le 2012 ou Le jour d’après de R. Emmerich avaient

De vilains extra-terrestres n’ont pas arrêté d’envahir nos écrans depuis ces dernières années. La lutte a été acharnée, mais nous voilà à terre, et la terre, elle, est perdue, ou livrée à une fin peu glorieuse. C’est le programme désenchanté d’Oblivion et des

sidéré par leur ciné génie de la destruction, Oblivion et Les âmes vagabondes concourent à rendre sublime cette fatalité de ruines, de cratères, et d’espaces endommagés. Tous deux sont nostalgiques, comme leurs personnages hantés par une

et aussi Mud Drame sudiste

Le Passé Chronique familiale

Une fable sur l’amour et l’enfance en plein cœur du Mississipi. Par Jeff Nichols, avec Matthew McConaughey.

Un couple au bord de la crise de nerfs. Par Asghar Farhadi, avec Bérénice Bejo (prix d’interprétation à Cannes).

réminiscence confuse, et qui est l’enjeu de l’intrigue. Tous deux livrent du spectaculaire, de l’effet spécial, mais pas que. Tous deux sont servis par une mise en scène remarquable, qui a le don de nous rendre captifs de cette version opératique de la fin des temps. Pierre Kreidl, responsable de l’Espace culturel Leclerc à Vernon

BD. SKANDALON Après le très remarqué “Le Bleu est une couleur chaude” (dont l’adaptation, “La Vie d’Adèle” a obtenu la Palme d’or à Cannes), Julie Maroh revient avec un roman graphique sur l’âme torturée d’un jeune artiste rock (Éd. Glénat). BDlib 8 rue du Général Leclerc, Évreux

31


CD. loud like love Placebo

Toujours un son unique et la voix de Brian Molko. Parfois redondant, mais toujours envoûtant (sortie le 13/O9).

splinter cell blacklist

jeux vidéo. Sam Fisher est de retour dans la nouvelle itération de ce classique du jeu d'infiltration, graphiquement à la hauteur des précédentes. Gameplay efficace, missions annexes délicates. Saurez-vous élimininer tous vos ennemis sans vous faire repérer ? (WiiU, 36O, PC, PS3 )

et aussi Edward Sharpe & the magnetic zeros Troisième album pour la troupe californienne, qui n’en finit plus de relire les early seventies.

livres. INFERNO Dan Brown

« Je suis l’Ombre. Par la cité dolente, je fuis. Par l’éternelle douleur, je prends mon essor. » Voici donc revenu le professeur Robert Langdon aux prises avec une nouvelle énigme. Décidément, Dan Brown apprécie beaucoup l’Italie, puisqu’après les couloirs sombres

du Vatican à Rome, son héros arpente les rues de Florence et de Venise. Notre historien préféré ne sait plus où il en est, puisqu’il a perdu la mémoire après une tentative de meurtre. Ce n’est pas la plus grande

littérature qu’on connaisse, mais la recette continue de faire ses preuves : l’Histoire avec un grand H au service d’une intrigue policière. Comme toujours avec Dan Brown, les twists sont nombreux et les innocents ont souvent les mains sales. Avouons-le, c’est

toujours un peu pareil depuis le Da Vinci Code et Robert Langdon est assez exaspérant en donneur de leçon. Certes ! Mais on voyage et on a l’impression de sortir plus cultivé après chacune des histoires. Et on ne s’embête pas. C’est toujours ça.

Isabelle Evrard.

et aussi Avoir un corps Brigitte Giraud La trajectoire d’une enfant qui devient fille, puis femme, racontée du point de vue du corps, une traversée de l’existence, véritable aventure au quotidien. Une écriture au réalisme vibrant, sensible et souvent drôle. A découvrir aussi : Plonger de Christophe Ono-Dit-Biot. Michèle Bonamy, responsable de l’espace Culture et Loisirs de la galerie Intermarché, Saint-Marcel

32


ess a

auto-moto e par yé

Nissan sur une bonne Note

Avec son nouveau Note, Nissan entend se repositionner en plein cœur du segment B. Parmi ses atouts, un contenu technologique dont le Safety Shield. La Nissan Note change de ton. Le modèle évolue en profondeur : nouveau positionnement, nouvelle forme et nouvelles dimensions et surtout équipement technologique, permettent au constructeur nippon de reconquérir la clientèle de sa citadine, concurrente directe de la Ford Fiesta ou de l’Opel Corsa. De quoi permettre à Nissan de poursuivre sa progression ; en effet le constructeur a déjà doublé le volume de ses ventes de

p

citadines en cinq ans. Un succès dû notamment au Juke. Cette nouvelle Note a elle aussi de bons arguments pour que Nissan puisse atteindre ses nouveaux objectifs. Première bonne impression, le look : le Note abandonne son look rectangulaire pour des courbes plus galbées et surtout plus dynamiques grâce à ses flancs sculptés. La face avant est revue avec une calandre plus large en nid d’abeille qui assoit visuellement la voiture. Les essuie-glaces et leurs buses sont dissimulés sous le capot.

33


auto-moto

Même souci de l’esthétisme à l’arrière avec notamment des feux en forme de boomerang. La métamorphose se poursuit

à l’intérieur : planche de bord, console centrale, sièges ont été repensés et Nissan a consenti un effort s’agissant

de la qualité perçue pour un intérieur plus valorisant. Des rangements sont dissimulés ici et là et les deux boîtes à gants sont bienvenues. Il est possible d’opter pour un toit vitré, mais malheureusement, il est fixe. Le Note garde sa longueur de 4,10 m de long, (et 1,69 m de large 1,53 m de haut) mais son porte à faux progresse de 3 centimètres. La position des sièges conducteur et celle de la banquette arrière, a également été repensée pour un meilleur confort. La longueur aux genoux à l’arrière arrive jusqu’à 64 cm, mieux que sur une BMW Série 7 ! Le coffre progresse de quinze litres pour offrir 295 litres de chargement

La position des sièges conducteur et celle de la banquette arrière a été repensée pour un meilleur confort. La longueur aux genoux à l’arrière arrive jusqu’à 64 cm, mieux que sur une BMW Série 7 !

et jusqu’à 2012 litres. Les portières arrière s’ouvrent jusqu’à 90° pour faciliter l’accès.

Safety Shield

Facile à vivre, le Note, proposé en quatre finitions (Visia, Acenta, Connect Edition, Tekna), offre un contenu technologique intéressant regroupé sous le terme générique de Safety Shield. Inauguré sur le Note, ce système comprend l’alerte de franchissement de file, l’avertisseur d’angles morts et le détecteur arrière d’objets en mouvement. Les réglages du Nissan Safety Shield peuvent être personnalisés et totalement ou partiellement déconnectés. Autre nouveauté, le système Nissan AVM Vision 360°, qui là encore est une première sur ce segment. Quatre caméras implantées au niveau de la


La face avant est revue avec une calandre plus large en nid d’abeille qui assoit visuellement la voiture. Même souci de l’esthétisme à l’arrière avec notamment des feux en forme de boomerang.

calandre, du hayon et des deux rétroviseurs extérieurs balaient à 360° l’environnement du Note lorsqu’il roule au-dessous de 8 kilomètres heure. Si une personne, un animal, ou un objet volumineux, est détecté, le système émet un bip. Nissan a même poussé le souci jusqu’à

intégrer un dispositif de lavage et de séchage sur les caméras. Comme le Safety Shield, il est relié au NissanConnect 2.0 qui regroupe à la fois GPS, Bluetooth, USB et iPod/iPhone. La technologie Google Send to car permet au conducteur de planifier son itinéraire

sur sa tablette numérique ou son ordinateur. Prix des carburants dans les stations les plus proches, infos météo ou renseignements sur le trafic aérien peuvent être obtenus. Côté moteurs, la gamme est recentrée sur trois blocs. Toutes ces versions sont équipées en série du Stop ans Start. un essence 1.2 de 80 ch, et 1.2 DIG-D de 98 ch et un diesel 1.5 dCi de 90 ch. Ce dernier, associé à une boîte manuelle cinq rapports, revendique une consommation de 4,7 aux 100 et des émissions de

CO2 de 99 grammes/CO2. Les tarifs s’étendent de 13 490 € à 19 790 €. Dominique Bassonville Où la voir ? Concession Nissan de Vernon, RN 15, 2795O Saint-Just (Tél. O2 32 64 36 78).

Bonus

Volume du coffre Intérieur complètement repensé Progrès à tous les niveaux

Malus

Les motorisations manquent de puissance Le toit vitré est fixe


style, conso, bons plans

Trouvez chaussures à votre pied

avec Step One

Prolongez l’été

5

idées déco pour la rentrée

123RF/gromovataya

au Moulin du Béchet

37


e n so qui fl Tim u oir dé otte e 99 ,9 5 € , Ø e à dan 3O la s  cm form les airs. e du . cadran .

shopping

o

lt te uré

S p ge ès é ble n Horlo rloge tr es seminium o t Une h s minu Alum e d L'aiguille

TOISE MEASURING PLANT 53,OO €

Un sticker vitaminé pour mesurer toute la famille. H 2OO cm x L 5O cm.

coussin mr Snake 94,OO €

Ingénieux, ce coussin en forme de serpent est à la fois un tour de lit déco et branché et un doudou à câliner par votre petit dernier. L 18O cm.

5

idées déco pour la rentrée Porte vinyle Remix 65,OO €

Spécialement étudié pour accueillir jusqu'à 4O vinyles, il peut également faire office de porte-revues. En métal finition époxy. L  35 x P 8 x H 12O cm.

LAMPE Bake ME A CAKE 374,OO €

Une lampe décalée en chêne naturel et verre fumé, et en forme de cloche à gâteau. Il suffit de soulever le couvercle pour changer l'ampoule. Ø 25 cm x H 3O cm.

38


mode

Trouver chaussures à son pied avec Step One Adultes et enfants, deux magasins en un

Step One, ce sont deux magasins de chaussures regroupés en un seul. En effet, le magasin rue Carnot, jadis consacré aux modèles adultes, a été rapatrié l’an dernier, rue d’Albuféra, dans la boutique consacrée aux chaussures enfants. Vous y trouverez donc dans la même boutique, des chaussures pour les enfants du 17 au 38/39 et des modèles pour adultes, du 36 au 46. Le magasin propose des chaussures de tendance sportwear, mêlant confort, sport et style décontracté. Le tout en suivant

p

Des chaussures de tendance sportwear, mêlant confort, sport et style décontracté. La collection automne-hiver vient d’arriver. C’est le moment de trouver chaussure à son pied ! la mode de près ! De nombreuses marques sont proposées : côté adultes, hommes et femmes, vous trouverez Clarks, Fred Perry, Pataugas, Faguo, Camper, Minka Design, Kickers, Les Tropéziennes… et une nouvelle marque One Step. Côté enfants, Little Mary, Babybotte, Noël, Converse, Bellamy… Step One propose aussi des chaussons, des bottes de pluie

fantaisie, des Crocs, des tongs, des Bensimon… De quoi se chausser par tous les temps ! Et si vous ne voulez pas vous déplacer, optez pour le site internet où vous pouvez commander directement en ligne votre paire de chaussures (www.stepone-vernon.com). La collection automne-hiver vient d’arriver. C’est le moment de trouver chaussure à son pied !

Step One 47 rue d’Albuféra, 272OO Vernon. Tél. O2 32 54 34 8O. Ouvert du mardi au samedi de 1Oh à 12h3O et de 14h3O à 19h (jusqu’à13h mercredi et samedi). www.stepone-vernon.com

39


hôtel-restaurant

Prolongez l’été au Moulin du Béchet Une pause gourmande dans un cadre bucolique

formule spéciale Déjeuner d’Affaires à 29 € 9O comprenant

une coupe de champagne ou un cocktail de fruits frais, entrée, plat et dessert du jour, 1 verre de vin, 1/2 bouteille d’eau minérale, un café. Servi en 6O minutes chrono (ou plus si vous avez le temps).

Pour prolonger l’été, venez vous ressourcer au Moulin du Béchet dans un cadre bucolique, au bord de la rivière Le Béchet. Situé à Croisy-sur-Eure, à cinq minutes de Pacy et à mi-chemin entre Vernon et Évreux, l’établissement vous accueille pour une pause gourmande dans son restaurant et/ ou pour des nuitées dans de belles chambres au cadre enchanteur. Côté restauration, la carte concoctée par le chef Cyrille Léglise propose une cuisine fraiche, tout à la fois légère et gourmande, qui fait la part belle aux légumes et aux produits régionaux. Les produits suivent les saisons et pour

p

cette rentrée, vous pourrez déguster de nouvelles saveurs. Au choix, plusieurs formules à la carte : 32 € (entrée, plat et dessert) ; 38 € (entrée, plat, fromage et dessert). Le menu du jour est à 23 €

Le Moulin du Béchet, impasse du Béchet, Croisy-sur-Eure. Restaurant ouvert midi et soir, sauf le dimanche et le samedi midi. Tél. O2 32 36 49 O3. www.moulin-du-bechet.com

4O

le midi et à 29 € le soir. En semaine, formule à 18 € (entrée + plat ou plat + dessert) avec plats au choix dans le menu du jour. Les menus sont consultables sur le site internet de l’établissement. Avec trente couverts en salle et vingt-cinq sur la terrasse au bord de l’eau, l’établissement dispose également d’une salle à manger privée pour les repas à partir de 6 convives. De plus, il peut accueillir des séminaires à la journée ou en résidentiel jusqu’à 25 personnes. Pour les évènements familiaux ou amicaux, Le Moulin du Béchet peut recevoir jusqu’à 100 convives. Et c’est déjà le moment ! Pensez à réserver pour les repas de fin d’année : arbres de Noël ou repas du comité d’entreprise. Côté hôtellerie, le Moulin du Béchet dispose de 12 chambres, toutes avec vue sur la rivière (dont deux avec terrasses privatives), télévision avec écran plat, et accès internet wi-fi gratuit. Sur place, vous pourrez profiter des diverses activités mises à votre disposition au milieu d’un parc de 7 hectares: tennis de table, pétanque, tennis, VTT, organisation d’activités sportives ou culturelles sur mesure avec nos partenaires… Le Moulin du Béchet, c’est la formule qu’il vous faut pour passer un moment d’exception, vous reposer, vous détendre ou même travailler au calme !


Pavé de bar poêlé à l’unilatéral & émulsion de coquillages et petits légumes

dégorger dans de l’eau Lever les filets de bar, Dresser le pavé de bar sur 1 Faire 4 6 froide salée 200 g de coques. gratter afin d’ôter les un lit de petits légumes, écailles, et entailler la peau décorer avec quelques coquilles Les cuire avec une noix de afin d’obtenir une cuisson et coques. 2 beurre, une échalote homogène. Les cuire côté peau Napper avec la mousse de ciselée, et un verre de vin dans une poêle anti-adhésive 7 l’émulsion de coques. blanc. dans un peu de beurre et huile d’olive pendant 10 à Réserver quelques 12 minutes. 3 coquilles pour la Faire chauffer environ décoration et passer le jus au 5 15 cl de jus de coques. tamis, ou dans un filtre à café. Ajouter hors du feu, un œuf entier et passer au mixeur.

Pour qu’un filet de poisson soit bien poêlé, il faut toujours le sécher avant, dans un torchon ou sur du papier absorbant.

Ce qu’il vous faut 2OO g de coques, un bar (1,2 kg), petits légumes du moment.

Le Chef Christophe Duponchel

le lagon

6 place de Paris, Vernon Ouvert tous les jours sauf dimanche soir et lundi Réservations O2 32 64 45 98 www.lelagon.fr lelagon27 @orange.fr

43


Château de Panigon

CENTRE LECLERC

Cru Bourgeois, Médoc 2OO5

Panigon est un des personnages de Rabelais, il est roi et tient une cour où Pantagruel est reçu. Le Château qui lui doit son nom figure déjà dans la première édition du guide Cocks et Feret de 185O. Cité comme un Cru Bourgeois, vinifié

selon des méthodes traditionnelles, cette cuvée révèle des notes harmonieuses et gourmandes de fruits mûrs, de réglisse et d’épices. Un vin d’une grande élégance, à un prix très abordable.

Vernon

Le Sommelier Jean-Pierre Bouis

le truc en plus Lorsque vous semez vos graines de carottes, mettez du marc de café dans le sillon. Il protègera votre récolte de la mouche de la carotte et enrichira votre terre.

Fans de carottes Cueillie jeune lorsque la peau est encore fine, la carotte se croque, à l’apéritif, trempée dans une sauce. A maturité, on peut la déguster en jus ou râpée, après avoir gratté la peau. Cuite, elle se cuisine en gratin, en potage, en rondelles dans un plat en sauce, en légume d’accompagnement, et même en dessert. Légume riche en fibres et en provitamine A (le carotène, transformé par notre foie

44

en vitamine A) la carotte est bénéfique pour la santé. La carotte est facile à cultiver car elle prend peu de place et elle est peu exigeante, en arrosage comme en qualités nutritives de la terre. Un seul impératif : que la terre soit légère et exempte de cailloux sur 30 cm de profondeur, idéalement sablonneuse. Elle peut donc se cultiver en pot si celui-ci est suffisamment profond.

En choisissant adroitement vos variétés de graines (hâtives, précoces, tardives, propices à la conservation…) et l’échelonnage de vos semis (en Normandie : de mars à juillet) vous pourrez manger des carottes toute l’année.

Ma sélection : Touchon, de St Valéry, de Carentan, de Colmar, Nantaise, de Chantenay, Purple Haze F1 (violette), Mello Yello F1 (jaune), White Satin F1 (blanche).

La Jardinière Claude Lempereur

jardin jardine

13 rue de la Baronnerie, Heudreville sur Eure O6 28 O7 93 99 www.jardinjardine.fr


les mots de la fin Par Isabelle Evrard

A

B

C

solutions sur www.27eure.com

D

E

F

G

H

I

J

1 2

HORIZONTAL 1 – Haute chaîne de montagnes d'Asie 2 – étendue d'eau – insomnie fatale familiale 3 – "Mon amour" pour Alain Resnais 4 – risqua – département français 5 – régie générale des cadres – personnalité importante 6 – noir et bleu selon Rimbaud  – pronom personnel  – il donne lieu à un rituel au Japon 7 – kan mélangé – démonstratif 8 – cachée 9 – Réseau local d'entreprises – art martial japonais 1O – double romain – très consommé en Asie VERTICAL A – suicide japonais B  –  rivière d'Asie – actrice chinoise C – pays d'Afrique du Nord – équidé D – inverse de cosinus en maths E – guerrier japonais F – Agence hospitalière – paresseux G – avortement – Contrat emploi jeunes H – affectueuse – note de musique I  – prénom arabe – montagne crétoise J – sigle français – fête du Nouvel An vietnamien – lac des Pyrenées

3 4 5 6 7

Mélangez les lettres ci-dessous avec la lettre en bleu, et formez un mot de 6 lettres.

8 9

O

1O

=

astro

M

K

N

+

O

Christine est astrologue et tarologue (tarots, belline) à Giverny. Consultation sur RDV O6 6O O3 O2 37 ou O2 32 51 16 3O

Vierge Malgré quelques tensions, vous saurez trouver les mots justes pour arranger les choses avec votre partenaire.

capricorne Vous avez trouvé le bon rythme pour réaliser vos projets, restez vigilant.

taureau La dispersion est votre ennemie. Restez sur les rails et avancez pas à pas.

46

I

balance Vous vous sentez mieux, le moral revient et vous êtes prêt à profiter de la vie.

verseau Vous mettez à profit vos idées nouvelles pour faire aboutir votre projet professionnel.

gémeaux C’est une bonne période pour faire de nouveaux projets et regarder vers l’avenir.

scorpion Vous prenez parfois des décisions sur un coup de tête que vous finissez par regretter.

poissons Restez serein, tout suit son cours et les résultats ne vont pas tarder à se voir.

cancer Malgré quelques baisses de moral, vous tenez bon. Votre ciel va s’éclaircir très rapidement.

sagittaire Vous avez fait le plein d’énergie pour bien débuter la rentrée, vous êtes prêt à agir.

bélier Beaucoup de travail en  perspective, vous allez devoir vous organiser.

lion

Vous avez enfin trouvé le bon rythme pour concilier vie sentimentale et professionnelle.


27euren42  

septembre 2013

27euren42  

septembre 2013

Advertisement