Page 1

sport Spécial Hand cinéma “True Grit”

Le retour des Frères Coen

e qui roule le maga zin vous pou r

zone v er Zone bleuete, , zone violette

er n n o i t a où st vernon à & évreuxoir ( avant de v ROUGE )

GARE-toi ! x u e p u t si N°14

fév. 2011 mensuelgratuit

cd, dvd, concerts le guide des sorties


le mag’ P.5 | style P.14 | le guide P.17 saveurs P.26 | sports P.27

édito

3

par isabelle evrard

Ça roule ou pas ?

N

ous vivons un siècle de paresseux. Pour faire 100 mètres, aller chercher sa baguette de pain ou ses enfants à l’école, pas question de salir ses chaussures. On préfère user ses pneus, faire marcher son pot d’échappement et polluer l’atmosphère. Inutile de jeter la pierre aux uns ou aux autres. Tout le monde le fait. Ne jouons pas les hypocrites. Résultat : une circulation infernale, des centres-villes saturés, un manque de parkings, du stress au volant… etc. Alors fleurissent les zones aux couleurs de l’arc en ciel : verte, rouge, orange, jaune et aujourd’hui violette. Avec un joli disque (bleu) pour orner le pare-brise. Et souvent une vilaine amende (verte) pour les mauvais élèves. Inefficacité reconnue. Personne ne respecte rien. Tout le monde s’en fiche. C’est la loi du plus fort. Et si on supprimait les voitures ? Chiche ! A pied ou à cheval, comme au début du siècle. Vive le retour des calèches ! C’est plus sain et moins stressant… 

mail : 27e.eure@gmail.com

facebook : Groupe 27e eure

tél : 09 64 23 37 18

site web : www.27eure.com


debriefing

chaque mois, des lecteurs reviennent sur notre précédent Numéro

allez-y de notre  part. ils distribuent la 27e eure

4

À Vernon  Cinéma, Espace Philippe-Auguste, Centre culturel de St Marcel, Piscine, Boulangeries, Cafés et restaurants, Intermarché, Carrefour, Leclerc, Buffalo Grill, McDo, Mairies de Vernon et de St-Marcel, Monoprix À Gaillon  Cinéma, Aquaval, Boulangeries, Simply Market , McDo À Évreux  Conseil Général, Cadran, Piscine J. Bouin, Médiathèque, Musée, Théâtre, Le Hangar, La Maison des Arts, L’Abordage, Cafés et restaurants, Cinéma, Boulangeries, Mairie, Chambre du commerce et de l’industrie, Office du Tourisme, McDo, Hôpital À Louviers  Cinéma, Théâtre, Bibliothèque, Le Moulin, La Gare aux Musiques, Mc Do, Buffalo Grill, Courte Paille Et   dans les   gares de   Vernon    et Évreux   le   jour de   parution

la brasserie du cadran, Évreux

“A

la Brasserie du Cadran à Evreux, on dévore chaque mois La 27e eure avec attention. Le cuisinier, Jérome Lemonnier, est fan des pages d’infos. Et il a particulièrement bien goûté le dernier numéro avec l’entrée dans le cockpit d’Air Sarko One ! Son oncle (eh oui !) Thierry Herminier, préfère laisser sa femme savourer les belles recettes de la page Saveurs et courir, lui, vers

les pages sportives. «Surtout quand elles causent d’un club du quartier comme le karaté de Navarre, tout proche de chez nous ! Avec les clients, ça nous permet d’échanger.» Point commun des trois tenanciers de cette charmante brasserie où l’on mange bien : ils sont fans de la maquette de notre magazine ! Et comme nous, on aime ce qu’ils cuisinent, tout va pour le mieux ! Merci à eux…

Espace, la plus normande des radios Louviers, Les Andelys, Evreux, Rouen

Brasserie du Cadran, bd Aristide-Briand à Evreux. Tél. 02 32 26 78 63

Magazine mensuel gratuit édité par 4 m2t 15, rue de la Garenne 27 950 Saint-Marcel Tél. : 09 64 23 37 18 Directeur de la publication Daniel LACOSTE Directeur artistique Bertrand GROUSSET

Retrouvez-nous tous les mois sur France Bleu Haute-Normandie

Rédactrice en chef Isabelle EvrArd ievrard.27eure@gmail.com Ont collaboré à ce numéro Jean-Paul CROIZÉ, Vincent DAVEAU, Patrick THIERRY, Paule Heuzey, Rick M. DANGO, Jackie MASCRÉ, Xavier LEPETIT, Nathalie Pétrel, Pauline GROUSSET Publicité 4 m2t ☎ 06 11 37 04 37

Tirage 10 000 ex.

Impression Corlet Impression ZI, rue Maximilien Vox 14 110 Condé-sur-Noireau Imprimé en France par un imprimeur Imprim’Vert, marque de son engagement à réduire son impact sur l’environnement. Le papier utilisé est issu de forêts gérées durablement.


02.11

gare-toi si tu peux

circulation Se garer devient un véritable casse-tête. Parcours guidé dans nos villes.

L

e manque de parkings, les rues embouteillées, l’énervement au volant sévissent partout. Trop de voitures, pas assez de places. Les villes tentent, tant bien que mal d’y remédier. Ici, des zones violettes, bleues, ou rouges. Là, des parkings municipaux ou privés payants. Peu ou pas de stationnements gratuits, sinon pris d’assaut par les voitures ventouses. Bien difficile de s’y retrouver et de se garer quand on prend le train le matin ou quand on est simple consommateur ou touriste de passage. La solution, toujours avoir son disque bleu (version Europe) sur soi et le dégainer rapidement sur le parebrise… Petit tour de voiture explicatif, avec la 27e eure, dans nos principales villes…


Ro

Pr

es

s

de

Vi

eu

x

za re

Ch

ât

ea

uc

ho

t

u

éc

VARD

Ru e

Ma r

PIRS

ADOL

PHE

du

ue

RUE

DES

SOU

RUE

e ar

Av

espace philippeauguste

az

en

l tin sa

RUE DE

du

n

a rn

e ru

6

sa in t-l a

e

ue

iG

Pau l

ha

lF

Do um e

oc

r

h

ru e

Ru

e

de

Ru

ua

MONTIGN Y

DE

MAI

RUE

RUE

RUE AMBROiSE BULLY

VATIER

ARISTIDE

DR RUE

in

er Y

RU

MONTIGN

RUE

LOUBET

BRIAND

ÉMILE DE

Ru

e

il e

RIER -Y ST

CHARTREUX RUE

DE

Avoir un macaron au prix de 2€ dans les bureaux de la police municipale pour pouvoir continuer d’y stationner gratuitement.

L’HORLOGE

RUE Y MONTGOMER M DU AV. Y BIZ DE RUE al

m er y

Pour les non résidents

Ru

Pour pouvoir bénéficier d’un droit i e P de stationnement gratuit n’excédant ed ue e M pas 4 heures d’affilée, il faut apposer, n ebord, o n bien en vue sur le tableau de Av tle i g nouveau disque bleu conforme à y la réglementation européenne et y indiquer son heure d’arrivée.

VERNON

rre

iz y

Ru

n

en

lie

De

Av

Ju

ue

de

l’A

Pa

rd

Ru

e

du

va ule

U

n peu plus de deux mois après la mise en place de la nouvelle aire de parking réservée dans Vernon signalée à grands renforts de couleur violette, la contestation gronde toujours. L’occasion

vo

s

d’aller y faire un créneau pour saisir les avantages et les inconvénients de ce nouveau mode de stationnement… Rappel des faits : le 15 novembre, la zone de parking à durée limitée à 4 heures, délimitée par un marquage au sol violet, vise à désengorger les rues des environs immédiats. Quelques jours après, les effets ne se sont pas

nécessairement faits sentir et les voitures « ventouses » étaient toujours bien présentes. Seule une volée d’amendes pour stationnement gênant a fait réagir le public de résidents et de voyageurs. Finalement, après quelques atermoiements, les uns, échaudés par un « topique » mal ressenti sont partis en quête des nouvelles aires de stationnement gratuit dans les environs de la gare. Et les autres, moins

r dè

rc

Bo

Les créneaux compliqués de la Zone Violette

e

eB

ch

R

d ue

e

a

Pour les résidents

DES

t go a l Mo n h c é r a e du M Av en u

Ru

l

ér

Zone violette : les règles

Y

GARNIER

ÉDOUARD

RUE

RUE

RUE

r d E d ou a r d I s a m b a r d B o u l ev a

Gare SNCF

Em

e St

A d’

f bu

ed

eV

e rd

u


Les “moins” de la zone violette

• Le balisage de la zone : difficulté à repérer les zones. Pire, la nuit où la teinte violette se confond avec le bitume). • L’absence d’une vraie campagne de sensibilisation (flyers sur les pare-brises, distribution d’un bulletin d’information à la gare)

désireux de faire plusieurs centaines de mètres à pied, ont finalement prix l’option d’un stationnement payant sur l’un des deux parkings tarifés mis à leur disposition. Comme le confirme Gabriel Sino, maire-adjoint à la sécurité, « on s’est assez rapidement aperçu que la présence de la zone violette a généré une sorte d’harmonisation du garage des voitures. S’il est vrai que le nouveau parking s’est rempli à ce moment,

il faut également dire que certaines zones de la ville ont vu la proportion de voitures en stationnement augmenter. Mieux réparti dans l’espace, le garage des autos n’a plus le même impact sur le mode de vie des habitants. Aussi, il est donc possible d’en conclure que la zone violette apporte un vrai plus puisque le parking automobile semble, dans ce quartier, avoir largement perdu de son caractère invasif et anarchique ».

dézonage

où se garer en dehors de la zone violette Le parking de l’Espace Philippe Auguste, ouvert aux abonnés

et à 10 minutes à pied de la gare. Mais il est fermé aux automobilistes de passage depuis presque un an suite à un problème informatique !

Le parking place de la République (10 minutes) ou ceux bucoliques de Vernon Plage et du pont de Vernon (15-20 minutes).

Nettoyage par le vide Depuis quelques temps en effet, force faisant loi, les voitures semblent bel et bien avoir fui la zone pour se réfugier ailleurs au point — comme le disait une jeune femme sondée près de l’école Saint Lazare — que les rues sont désespérément vides ! Comme on s’en doute, certains ont mis en parallèle la mise en place de la zone violette et l’ouverture du nouveau parking de la gare. À cette pique, Gabriel Sino répond qu’« il n’y a aucune corrélation possible entre ces deux affaires ». Pour l’élu, la zone violette, née de la demande des comités de quartiers, « n’a d’autre objet que de désengorger le stationnement dans les environs immédiats de la gare et de permettre aux résidents des rues concernées de ne pas être les otages des utilisateurs du train, dont les voitures congestionnent fortement le stationnement local ». Pour le parking Emile Loubet, c’est une autre affaire. La ville, sensibilisée au problème récurrent du

Les parkings de la gare

Pour les 1700 voyageurs représentant 58% des usagers de la SNCF qui prennent leur voiture pour accéder à la gare, le coût du parking va devenir un facteur déterminant. • Emile Loubet : 40€ / mois . 28 € pour les habitants de Vernon s’étant enregistrés auprès de la Police Municipale. 149 places (pas de garantie de place pour les abonnés, espace non clos, pas de surveillance, pas de gardien). • Parking EFFIA : 44 € / mois (3 mois minimum). 272 places (gardiennage, espace clos, garantie de place pour les abonnés, proximité immédiate de la gare, qualité des infrastructures).

7

Les voitures semblent bel et bien avoir fui la zone pour se réfugier ailleurs. stationnement, a financé à 100 % la création du parking. C’est un service que la municipalité rend aux usagers et elle n’entend pas en tirer bénéfice, mais simplement rembourser son investissement. Cependant, comme le confirme Gabriel Sino, « sur ce parking, les habitants de Vernon bénéficient d’une réduction ». Ce tarif à deux vitesses n’est évidemment pas du goût de tout le monde, mais la ville de Vernon reste ouverte à la discussion avec d’autres mairies qui pourraient prendre en charge une partie des coûts et, de cette façon, faire bénéficier leurs administrés des mêmes avantages que les Vernonnais. « Des négociations avec d’autres villes sont en cours, mais à l’heure actuelle, rien n’est abouti… » vincent daveau


er na rd

Ancien CHI Pa ste ur

H

Bo u le var d

in e Jo sé ph

Clinique Pasteur

ge

Roux

Ru e

Mairie

e rain hart

Rue de Verdun

stice Rue de la Ju

é ouz Lép Rue

de vard Boule

Cathédrale Notre-Dame d’Evreux

Rue Victor Hugo

in R oos eve lt

e Ru

e

urés

èch l’Ard

Ja Jean Rue

e Rue d

iè ffard la Bu

e ne� Pan e d Rue

Rue Fra nkl

re

Ave nue

Boulevard Gambe�a

Gare SNCF

evreux

Ru e

Rue Jean Mo ulin

du D r

8

rg es B eo

r

H

G

l’Horlo

ue

D du

l rse u O C Rue

R

lle che o R la

de Rue

de Rue

e Ru

Rue Lép

b

a e Ru

Cinéma Pathé Evreux

m Isa

Boulev ard de s

Centre-ville : stationnement peau de chagrin

‘‘U

n stationnement repensé pour un centreville qui respire », c’est la philosophie de la municipalité emmenée par Michel Champredon qui doit aussi

composer avec trois élus regroupés sous l’étiquette Europe Ecologie-Les Verts. On l’aura compris, des élus pas franchement favorables au moteur à explosion, sauf s’il est d’usage collectif (bus). Et quoi de mieux que de dissuader l’automobiliste lambda de pénétrer en centreville, que de supprimer des places de stationnement ou

Pie rre

Se ma rd

Principales rues en stationnement gratuit

de rendre le stationnement payant ou encore de le rendre plus cher qu’il n’était... C’est la première solution qui est à l’oeuvre dans la cité ébroïcienne. Dernier exemple en date la suppression d’une quarantaine de places de stationnement (gratuit) place Saint-Taurin. Il faut dire qu’on roule mal en centre-ville d’Evreux et que les problèmes liés au stationnement n’arrangent rien. Etroitesse des voies oblige, héritées

Pi

r er

Win


villes, il en est de même ici ». Selon le cabinet d’étude spécialisé auquel la révision du PDU a été confiée, les déplacements quotidiens dans l’agglomération, tous modes de transports confondus, se chiffrent à 750 000 !

de la Reconstruction qui a, en grande partie, repris le schéma routier d’avantguerre (contrairement au Havre et à Caen), mais aussi du fait du « développement du tout voiture » affirme la Ville. Chiffres à l’appui : « Nous avons 0,67 voiture par habitant majeur, soit plus de 40.000 voitures pour la seule agglomération ébroïcienne. Soit une longueur cumulée de 160 km ! ». 750 000 déplacements quotidiens Un plan de déplacement urbain (PDU), actuellement à l’étude - le dernier date de

la fin des années 70 et il avait besoin d’un sérieux lifting devrait permettre d’améliorer le flux routier, tout en donnant sa faveur au transport collectif, mais aussi aux vélos et aux piétons, soit ce que l’on a coutume d’appeler désormais les déplacements doux. Avec des cheminements supplémentaires prévus le long des bras de l’Iton quand cela est possible. « L’engorgement des villes en général est un problème également en terme de sécurité, de tranquillité et de pollution » rappelle la municipalité. « Développer des modes de transports doux s’impose comme une solution d’évidence dans toutes les

les commerçants montent au créneau Saint-Taurin et la suppression de sa quarantaine de places ne sont pas la seule mesure de restriction du stationnement à courroucer les automobilistes qui y stationnaient (à la journée le plus souvent selon le principe des voitures dites ventouses). Elles « énervent » aussi profondément certains commerçants de l’hyper centre-ville. Surtout quand la suppression de stationnement concerne la place de Gaulle (la place de l’hôtel de ville). Ces commerçants font le lien direct entre possibilité de se garer pour les clients et caisse enregistreuse : « Les commerces doivent s’adapter, rétorque la Ville dans le magazine d’informations locales gratuit édité par la Ville. Il faudrait d’abord faire connaître ces parkings

Quand les cyclistes perdent la boule En fin d’année dernière, les Ebroïciens ont découvert non pas de drôles de bonhommes verts mais des carrés verts peints sur la chaussée un peu partout en ville. Puis après ces damiers verts, des figurines blanches représentant des petits bonhommes blancs (cette fois). Kezako ? La réponse a tardé à venir et aucune communication n’avait averti qui que ce soit en amont des coups de pinceaux. La réponse a fini par tomber. Il s’agit non pas de

pistes cyclables (avec voies réservées) mais d’indicateur du meilleur chemin à suivre pour les utilisateurs de vélocipèdes. La Ville a promis de revoir sa copie. Vite faite mais mal faite, certains cyclo. pensant par exemple et à tort que les damiers verts leur donnaient la priorité sur les voitures. Que nenni ! Bref, un loupé qui ne demande qu’à être rattrapé. Mais le plus vite possible serait le mieux si l’on veut donner la priorité aux deux roues (sans moteur...). Et éviter des accidents !

9

Plus de 40.000 voitures pour la seule agglomération ébroïcienne. Soit une longueur cumulée de 160 km. afin de rendre alléchantes les offres de stationnement. Ces commerçants ont décidé de lancer un cri d’alarme et de passer à l’action. Sous la forme d’un avis de « mise en péril » qui a fleuri sur les vitrines à la rentrée et une pétition qui a recueilli quelque 6500 signatures. Pétition remise en main propre au maire d’Evreux lors d’une séance


Le grand bleu à Pacy, Gaillon et Louviers… 10

du conseil municipal de septembre dernier où les commerçants s’étaient invités. La salle du conseil en résonne encore ! Confirmant à quel point le stationnement peut cristalliser des crispations de part et d’autres... Cerise sur le gâteau, les Ebroïciens apprenaient il y a peu, que le début des travaux du dernier tronçon de déviation d’Evreux (8 km au sud-ouest d’Evreux), était repoussé d’un an. Soit un démarrage des travaux prévus à l’été 2012, et plus en 2011, pour une livraison fin 2016. Quand on sait l’importance du trafic de transit en limite du centre-ville d’Evreux et ses conséquences évidentes sur l’engorgement des voies périphériques, il ne reste aux Ebroïciens qu’à croiser les doigts et faire preuve de patience. Cela ne fait après tout qu’une quarantaine d’années que les élus et préfets successifs promettent d’achever la déviation d’Evreux. Alors une année de plus ou de moins... Rick M. Dango

PACY SUR EURE

A

Pacy-sur-Eure, répondant à une demande des commerçants, la municipalité a instauré une zone bleue, dans le centre-ville, depuis la mairie jusqu’au pont de l’Eure. Objectif : faire la chasse aux voitures ventouses et améliorer la circulation sur une partie de la rue Isambard. Cette nouvelle réglementation, en place depuis le mois de janvier, permet de libérer plus d’une soixantaine de places en centre-ville. Au total, 547 aires de stationnement sont disponibles dans le centre, et 101 en périphérie proche. Le disque de stationnement est donc désormais obligatoire, sinon il vous

en coûtera 11 € (35 € si stationnement gênant et dépassement de temps).

louviers

A

Louviers, ce sont 1922 places de stationnement qui sont disponibles en centre-ville. Mais le problème est le même que chez les voisins : la chasse aux voitures ventouses, surtout dans la zone bleue. Le disque bleu est même souvent absent des parebrises… La municipalité a donc décidé d’accentuer les contrôles de police. Et donc les verbalisations. Une révision du plan local d’urbanisme (PLU) doit voir le jour d’ici la fin de l’année. Le cabinet Cositrex travaille de concert avec les commerçants

et les élus pour améliorer la circulation et le stationnement en centre-ville. Parmi les propositions : une zone de stationnement longue durée en périphérie du centre-ville pour les commerçants et leurs salariés ; pour les résidants, un système de macaron, afin qu’ils puissent stationner près de leur logement ; l’autre partie du centre-ville serait réservée au stationnement de courte durée. Autant de propositions que la municipalité devra étudier.

GAILLON

A

Gaillon, la rue principale – la rue du Général de Gaulle - est en zone bleue. Donc n’oubliez pas le disque ! I.E.

Hôpital de Cambolle : SOS parking ! Il y a peu, dans les colonnes de la 27e eure, nous vous avons proposé la visite guidée du nouvel hôpital d’Evreux, quartier de Cambolle, navire amiral de la santé publique dans l’Eure, avant le déménagement de ses différents services. C’est désormais chose faite. Mais tout ne « roule « pas comme les roulettes d’un brancard. A commencer par le stationnement. Il manque 300 places de stationnement, à la louche ! Et la situation ne devrait pas évoluer avant la rentrée prochaine, le temps que l’hôpital aménage un parking supplémentaire ! D’ici là, bon courage si vous devez vous rendre à Cambolle. Où le stationnement est un

tantinet anarchique. Les pelouses, face à l’hôpital en en savent quelque chose... Bientôt il y aura plus d’ornières que de gazon vert !


4 étudiants sur les routes du Maroc

Q

uatre élèves ingénieurs d’Evreux participent au 4L Trophy. Du 16 au 27 février, ils rouleront à travers le Maroc, avec comme seul matériel une boussole et un «road book».

peur d’oublier un document administratif ou de l’outillage pour le raid par exemple. Mais l’excitation de participer à cette aventure prend le dessus, nous avons hâte d’y être ! Sur place, comment vous organisez-vous ? Le bivouac

est géré par l’organisation du 4L Trophy. Nous allons alimenter chaque soir notre site Internet de vidéos et de photos de la journée (www.yagoa.fr/4ltrophy-itiihn)

Pourquoi vous êtes-vous lancés dans ce projet ? Dans

le cadre de notre formation d’ingénieur, nous devions réaliser un projet à dimension ingénieur. Une passion commune pour l’automobile couplée à l’envie de réaliser une action humanitaire nous a poussés à nous lancer dans le 4L Trophy.

Quelles difficultés avez-vous rencontré ? La recherche du

budget a été le plus difficile surtout avec le peu de temps que nous avons eu. Celui-ci a

D’autres aventures à venir ?

été validé en octobre, il a donc fallu que nous nous organisions afin d’être prêts à temps.

Comment vous êtes-vous réparti les tâches ? Pierrick

André est chargé de la relation avec les entreprises, Victor Humberdot s’occupe de la gestion du budget, Alexandre

Néel est responsable de la communication et Simon Rieucau est en charge de la préparation des véhicules.

Des appréhensions à quelques jours de partir ?

Pas tant que cela… Mais nous avons tout de même un peu d’appréhension, la

Nous allons organiser un pot de remerciements en invitant tous nos sponsors et partenaires. Egalement, une présentation de notre aventure au cours des différentes manifestations: le 12 mars lors de la Journée Porte Ouverte à l’ITII d’Evreux ainsi qu’au Salon de l’Apprentissage et de l’Alternance de Rouen, le même jour. N’hésitez pas à venir nous rencontrer !

11


Bague Chance of love N.1 Mauboussin Artiste Joaillier Jonc en or blanc, diamants de 0,10 carat minimum.

À partir de 860 €

Qu’aimeriez-vous avoir pour la St-Valentin , Fabrice Jacques (L’Impr évu): 14

«un voyage au soleil»

shopping

à la saintValentin, fais-lui du bien n, lenti): a V la Sits-Rouen r u o o p voir èbre à p a s u o Z ez-vble (Le i r e m Qu’aviier Leno Oli

ise r p r su e d pa e» a c s e anisé e n U « org T-S i rt Amerh ican Aalphabet ppare l, 24 €

Clément BOURGEOIS, fleuriste, décorateur floral 10 bis place de Gaulle, Vernon. Tél. 02 32 21 07 18

Montre Amour Le Jour se lève Mauboussin Artiste Joaillier

Boîtier de forme en acier, lunette nacre blanche et diamants, cadran rhodium et diamants, mouvement à quartz, bracelet en acier avec boucle déployante. 475 €


Chemise 100% coton du S au XXXL.

Fer 7 16 place de Gaulle, Vernon

Qu’aimerie pour la S z-vous avoir Lucien Ha t-Valentin, djadj (Fe r 7):

parur 18, rue du Soleil, Vernon

«un weekseul avec end m épouse» on

15

Qu’aimeriez la St-Vale -vous avoir pour Garniche ( ntin, Dominique Acanthe Fl eurs):

«un bouque t»

5

,2

ra

ul

ar

d

Za

» u o j i b n «u

95

lentin,): a V t S Bottes UGG, environ 200 € our laAdam et Eve p r i o v r sa ez-vourcier (coiffeu i r e m i a ’ Qu rance Me a M rie-F

Fo

Sacoche d’ordinateur Pylones, 79 €

Sac polochon American Apparel, 47 €

15 kg de bonbons !

La grande gagnante de la tombola Berlingum (82 rue d’Albuféra à Vernon) est Sandy Koscianski, demeurant Evreux. Elle est repartie avec la pièce montée en bonbons de 15 kg ! De quoi faire une orgie de bonbons !


La Ferme du Bassin St Vincent-des-Bois 3 rue des Hautes Corvées Tél. 06 14 17 57 84 ou 02 32 53 46 24 www.lafermedubassin.fr

badresses

La Ferme du Bassin, 16

la salle des bonheurs Pour fêter un moment inoubliable et unique...

Les partenaires

Traiteurs Taxis Distributeur de robes de mariées Champagne et vins Décorateur floral DJ et animations Dragées et chocolats…

PUBLI-rédactionnel

V

ous voulez fêter votre mariage, un anniversaire ou organiser un séminaire ? Etre à la fois à la ville et à la campagne ? La Ferme du Bassin vous attend, à St-Vincent des Bois, aux portes de la Normandie, à quelques minutes de Vernon. Précisons encore que c’est à 68 km de Paris et 55 km de Rouen et tout à côté de la sortie de l’A13. Cette ancienne ferme du 19e entièrement rénovée par Alexandra et David Piton, allie à la fois le moderne (dans sa conception des jeux de lumières) et la tradition, dans un cadre typiquement champêtre et romantique.

Un projet pour les jeunes

Bientôt, un concept innovant ! Une discothèque pour les enfants, petits et grands, où ils pourront, l’espace de quelques heures, se déhancher sur des rythmes endiablés ! Vous pourrez également y fêter les goûters d’anniversaire de vos chers bambins ! N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos !

Le moindre détail a été étudié pour que votre fête soit inoubliable. A l’intérieur, une salle de réception de 120 m2 avec mezzanine tout en poutres apparentes et pierres anciennes, un office de 25 m2 pour les traiteurs, un vestiaire, une piste de danse, un lieu de repos pour les enfants. A l’extérieur, un parking privé de 55 places, une balançoire (idéale pour les photos de mariage), un terrain de pétanque, une terrasse et une tonnelle pour les cocktails. Sans oublier l’accès handicapés sur tout le site. Pas de stress avec La Ferme du Bassin, puisqu’elle vous propose des formules clés en main et vous conseille sur les partenaires possibles. Les tables et les chaises sont fournies. Pas d’angoisse non plus pour le soir, puisqu’une société de taxis organise des navettes pour vous ramener sur vos lieux d’hébergement (gîtes, chambres d’hôtes et hôtels à proximité)… Et comme vous êtes à la campagne, il n’y a pas de limitation d’horaires : vous pouvez faire la fête toute la nuit ! Isabelle Evrard


Téo Trio

All That Jazz page 18 musique    cinéma    sorties     livres

17

le nouveau film des frères coen

True Grit : l’Ouest, le vrai PLUS les sorties à ne pas manquer en février

orchester à évreux /// macha méril et guy bedos à saint-marcel /// un thriller hypnotisant /// …


Centre Culturel de St Marcel 1 rue Jules Ferry. Tél. 02 32 64 34 64

Gare aux Musiques de Louviers Place des Anciens d’Indochine. Tél. 02 32 25 78 00

Espace PhilippeAuguste de Vernon 12 avenue Victor Hugo. Tél. 02 32 64 53 16

rock 18

playlist

le top 5 de radio principe actif

1 2 3 4 5

BADAB8M Buffalo Doom

OH NO OH MY You Were Right

YOAV Club Thing

BERTRAND BELIN Avant Les Forets

YUSSUF JERUSALEM We Ain’t Coming Back

En direct sur la bande FM (102.4 MHz) et sur Internet (www.principeactif.net)

all that jazz

T

hierry, Eric et Olivier, trois musiciens de Vernon, aiment le jazz, et ça se sent. Ou plutôt, ça s’écoute. Il y a un an et demi, ils ont mis en commun leur passion du jazz et ont formé le Téo Trio. Au piano, Olivier Hilbrunner ; à la basse, Eric Daniel ; à la batterie, Thierry Liégeois. Leur répertoire ? Des plus grands standards de jazz de l’époque be-hop jusqu’à Charlie Parker, en passant par Michel Petrucciani et Miles Davis. C’est le jeu

pianistique qui imprime la direction rythmique et harmonique du groupe…

Téa Trio fait également partie de « Jazzline », une association qui regroupe


Cadran /Palais des congrès du Grand Evreux Bd de Normandie Tél. 02 32 29 63 00 www.lecadran.com

Théâtre d’Évreux Place de Gaulle Tél. 02 32 78 85 25

Théâtre du Grand Forum de Louviers Bd de Crosne Tél. 02 32 25 23 89

L’Abordage 1 Avenue Aristide Briand. Tél. 02 32 31 86 80

allez-y de notre part

Le Moulin de Louviers Rue des Anciens Combattants d’Afrique du Nord Tél. 02 32 40 31 92

Espace culturel Marcel Pagnol d’Aubevoye  2 rue Maurice Ravel Tél. 02 32 53 86 89

concerts

Bloodshot Bill et son rockabilly

primitif et flamboyant, à l’Abordage d’Évreux le 12.02

plusieurs formations de jazz de la région. Le trio se produit un peu partout, pour des animations ou des concerts, dont notre soirée anniversaire du journal. Ambiance assurée ! Mini-portraits Thierry Liégeois Autodidacte, il a suivi les masters class de Christian Vander, Philippe Combell et Charles Bellonzi. Il a joué avec Laurent Chevauché Quartet, Pierre Grand Trio et s’imprègne de la musique irlandaise avec Phil Garbutt. Eric Daniel  Autodidacte. D’abord inspiré par le blues, puis par le rock celtique, il développe ensuite son goût pour le jazz sous la tutelle du contrebassiste Jean-Luc Ponthieux. Olivier Hilbrunner  Il débute le piano à l’âge de 8 ans, puis suit les cours du conservatoire de Lyon. Il a joué dans de nombreuses formations de styles différets (jazz, funk, musique africaine…)

White Noise Orchester Sound à l’Abordage

le 17.02 à l’Abordage d’Évreux

d’Évreux le 11.03

19 02

Festival Faits d’hiver au Moulin de Louviers. Entrée libre.

et aussi

02 02

Oh No Oh My, le groupe indie-rock du Texas à l’Abordage d’Évreux.

23 02

The Wackids, de vrais morceaux de rock avec des instruments de gosses à l’Abordage d’Évreux.

11 02

Ambiance années 60 au service exclusif de la musique des Beatles, avec Les Rabeats à l’Espace Culturel Marcel Pagnol d’Aubevoye. Milk + Asymptote « Electro-rock » à la Gare aux musiques de Louviers.

12 02

Master-class Basse avec Pascal Mulot à la Gare aux musiques de Louviers.

c’est sh

13 02

Faudel revient avec son « Bled Memory » au Centre culturel de St-Marcel.

w !

vous faites de la musique ? Vous voulez faire connaitre votre groupe ?

05 03

L’ovni freak d’origine Japonaise Bo Ningen allume la mèche en première partie des Monotonix à l’Abordage d’Évreux.

Envoyez-nous une démo + un texte de présentation 27e eure, 15 rue de la Garenne 27 950 St-Marcel Tél. : 09 64 23 37 18 Mail. : 27e.eure@gmail.com

19


Télex ciné /// Cannes. Après Tim Burton, c’est Robert de Niro qui présidera que Française propose une rétrospective complète de l’œuvre d’Alfred Hitchcock les mers : Capitaine Nemo» en 3D, avant de s’attaquer au second volet de la saga John Lennon. /// César. Jodie Foster présidera la 36e cérémonie des César, le 25 Serkis et Ian McKellen dans «Bilbo le Hobbit». Peter Jackson donnera le premier

cinéma 20

09 02

Tron l’héritage. 30 ans après. La suite du film culte. A l’époque, la technologie était déjà révolutionnaire… Un cyber univers époustouflant avec Jeff Bridges.

23 02

09 02

le retour des frères Coen

True Grit

U

n film des frères Coen, c’est toujours un événement. Un peu comme le beaujolais nouveau. On l’attend avec impatience. On le savoure avec délectation. C’est toujours piquant et fort en bouche. True Grit est adapté d’un roman de 1968, écrit par Charles Portis, déjà porté au cinéma (100 dollars pour un shérif avec John Wayne). Un road movie

à l’ambiance noire mêlée de cynisme et d’absurde. Les Coen y retrouvent Jeff Bridges (The big Lebowski), et aussi Josh Broslin (No Country for old men). L’histoire ? Mattie Ross, 14 ans, est déterminée à rendre justice à son père, tué de sangfroid par le lâche Tom Chaney. Elle engage Rooster Cogburn, un Marshall alcoolique réputé pour avoir la gâchette facile, et décide de l’accompagner

et traquer le criminel jusqu’en territoire indien. Le compositeur attitré des frères Coen, Carter Burwell signe à nouveau la partition, comme il l’a fait dans les 15 des 17 de leurs longsmétrages. Un autre grand nom à la production du film. Et pas des moindres : Steven Spielberg en personne ! Déjà sorti aux Etats-Unis, True Grit a rapporté 24,5 millions de dollars en 10 jours. C’est le plus grand succès américain des frères Coen. Isabelle Evrard

Un road movie à l’ambiance noire

Black Swan. Rivalités dans la troupe du New York City Ballet avec Nathalie Portman et Vincent Cassel. Un thriller psychologique à la limite du fantastique signé Darren Aronofsky.

16 02

La petite chambre. L’immense Michel Bouquet est de retour au cinéma. Dans le rôle d’un papy au grand cœur qui refuse la maison de retraite. Ça promet d’être poignant.


le jury du 64e Festival de Cannes, du 11 au 22 mai prochain /// Rétro. La Cinémathèjusqu’au 11 février /// Nemo en 3D . David Fincher tournera son «20 000 Lieues sous «Millenium» /// Bio. Brad Pitt souhaite produire et jouer dans un biopic consacré à février prochain au Théâtre du Châtelet à Paris. /// Hobbit. Retours officialisés d’Andy coup de manivelle le 21 février, dans sa Nouvelle-Zélande natale.

allez-y de notre part

ciné-club

Le dernier voyage de Tanya (A. Fedorchenko, Russie, 75’) à Vernon le 8.02

Les Azriure (Luca Mystères de Guadagnino, Italie, 120’) Lisbonne

(Raoul Ruiz, Port., 266’) à Evreux le 8/02 et aussi

le 15/02 à Vernon.

22 02

Faites le mur (Bansky, doc US, 66 ‘)

23 02

jusqu’au au 1er mars : semaine spéciale « César » (tarif unique à 4 €) au Cin’évasion de Gaillon.

4 02

Gaillon.

et 6 ,7 : Kill me please (Belg., Olisa Barco) au Cin’évasion de

11 02

et 13, 14 : Quartier lointain (Fr., Sam Garbarski) au Cin’évasion de Gaillon.

11 02

Vivez La ruée vers l’or de Charlie Chaplin, avec animation musicale en

direct, l’Ensemble instrumental des conservatoires de Gaillon, Vernon, et l’école de musique des Andelys. A l’EPA de Vernon. Vous n’oublierez pas de sitôt la danse des petits pains. Scène d’anthologie.

15 02

Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bauch ( Anne Linsel, doc. all, 89’) à Evreux.

18 02

et 20, 21 : Outrage (Japon, Takeshi Kitano) au Cin’évasion de Gaillon.

25 02

et 27, 28 : Severn, la voix de nos enfants (doc. fr, Jean-Paul Jaud) Soirée débat le 25 à 20h50 (sous réserve) au Cin’évasion de Gaillon.

double face LEFT BANK (SPHE-TF1) Premier long métrage du réalisateur belge Pieter Van Hees, LEFT BANK avance masqué, mêlant film social, chronique amoureuse, thriller, et survival. Prenez un film des frères Dardenne à qui l’on injecterait d’abord une petite dose de mystère, puis une petite dose de suspense, et enfin un cocktail survitaminé d’épouvante à la RING. Spectateur, prends garde ! Quand une légende urbaine rencontre une légende celtique, cela donne une curiosité hors norme, où les maux de l’âme dévorent au sens propre la chair des personnages. A noter la performance étonnante de la jeune et débutante interprète principale, Eline Kuppens, dans le rôle d’une athlète atteinte d’un mystérieux virus qui l’empêche de s’envoler pour les championnats du monde, et qui la cloue dans un paysage flamand, bas de plafond et angoissant… tant pis pour elle ! le choix de PIERRE KREIDL Responsable Espace Culturel leclerc Vernon

21


la loi des séries

22

LeMentalist  : à la télé et en livre

Ç

a cartonne avec Le mentalist… sur écran et dans les kiosques. Le héros, Patrick Jane, passé maître dans l’art de manipuler la pensée et le comportement, a de quoi sourire. Et Simon Baker, son interprète, aussi. Il vient de rejoindre les hautes sphères des acteurs les mieux payés de la télé américaine. Baker vient de signer un nouveau contrat auprès de Warner Bros. Television, s’engageant pour une septième saison pour la modique somme de 30 millions de dollars. Sept saisons sont annoncées ! Et le livre sur le sujet paye tout aussi bien. Frédérick Rapilly vient en effet, de

publier, aux éditions du Rocher : Le Mentalist de A à Z. A ce jour, la première publication française sur la série. A travers un abécédaire qui va d’Acres Isabella (qui incarne la fille de Patrick Jane) à Zen, l’auteur décortique la série favorite des Français. Cerise sur le gâteau : une interview exclusive de Bruno Heller où le créateur du Mentalist se laisse aller à quelques révélations. Le tout agrémenté d’anecdotes savoureuses

et d’un traditionnel guide des épisodes très complet. Une série porno sur Arte ? Forte du succès critique des Invincibles, dont la saison 2 sera diffusée à partir du 1er février, Arte ne compte pas s’arrêter là en matière de création originale. Elle lancera Fortunes le 8 Mars puis enchaînera avec Xanadu

à compter du 30 avril (deux épisodes programmés à partir de 22h30). L’histoire de l’entreprise Xanadu où pornographie et famille cohabitent dans le même lieu sans jamais se téléscoper : au rez-de-chaussée du manoir, l’entreprise de production de films X, et dans les étages, la famille Valadine. Mais la page libertaire se tourne, Xanadu peine à prendre le virage du XXIème siècle et la famille ne dissimule plus ses fêlures. Alex laissera-t-il enfin ses enfants prendre le relais ? Le fils aîné de la famille Valadine, Laurent, est interprété par Julien Boisselier (Je vais bien, ne t’en fais pas, J’me sens pas belle et à la télévision dans Chez Maupassant et Henri 4). Une des actrices porno est incarnée par

Vanessa Demouy, ancienne star de Classe Mannequin devenue flic dans Central nuit. Phil Hollyday sera le seul vrai acteur X à interpréter... un acteur X ! Who sur France 4 ? ! France 4 s’apprête à diffuser la 5ème saison inédite de la plus culte des séries britanniques : Doctor Who ! Coup d’envoi des nouvelles aventures intergalactiques du Seigneur du temps le samedi 12 février à 20h35. Et qui dit nouvelle saison, nouveau casting… Matt Smith a la lourde tâche de succéder cette saison à David Tennant dans la peau du docteur ; Karen Gillan incarnera la flamboyante Amy Pond. Et de 4 pour Sanctuary ! Lancée d’abord sous la forme d’une websérie en 2007, Sanctuary est ensuite devenue une «véritable» série grâce à l’initiative de Syfy. L’équipe du Dr. Helen Magnus aura donc droit à une quatrième saison. Tournage au printemps prochain, en prévision d’une diffusion à l’automne 2011. En attendant, les fans pourront dévorer la saison 3, qui n’a pas encore dévoilé tous ses mystères et reviendra pour sa seconde partie au printemps.


Osez avec DA VOX !

DA VOX, artiste Human Beat Box Musical normand, a l’art de reproduire des instruments avec son corps. La posture, la respiration, les cordes vocales, la bouche, la langue, participent à la réalisation des sons… N’hésitez pas à le découvrir sur www.myspace.com/davox27 . Da Vox peut organiser des programmations en solo en duo avec un peintre, (Fabien Chevrier), en duo avec Serial Crieur dans un univers de « SLAM BEAT « ou pour des soirées concerts avec Issastyle, chanteur r’n’b hip hop.

FAME, le musical

allez-y de notre part

Jacques Gamblin

© Elisabeth Carecchio

Tiré du film, ce spectacle musical mythique a déjà fait le tour du monde. Il arrive en tournée dans une production entièrement française au Cadran d’Evreux. Seize jeunes, issus d’horizons sociaux et ethniques différents, apprennent à chanter, à danser et à jouer la comédie, en suivant l’enseignement d’un lycée new-yorkais spécialisé. En pénétrant au coeur de la vie de l’école, on suit avec émotion, mais aussi avec humour et dérision, les premiers pas d’artistes en devenir et dans leur combat quotidien avec eux-mêmes. Une véritable école de la vie… La troupe est composée de plus de seize artistes, dirigés par un metteur en scène et d’un chorégraphe français. Souvenez-vous, déjà, le film d’Alan Parker et la série Fame, dans les années 80, avaient marqué des générations entières…

Leçon de Jazz Venez décrypter l’univers musical d’un géant du jazz avec l’un des géants du piano. Antoine Hervé offre aux amateurs de jazz ou à ceux qui veulent simplement le découvrir quelques clés pour entrer dans l’univers des légendes du jazz. Histoire, anecdotes, humour, explications techniques accessibles à tous et surtout beaucoup de musique car tout se passe au piano. En 2ème partie, le Blues et le Boogie vu du côté piano… www.antoineherve.com

sur scène

dans “Tout est normal, mon cœur scintille”, à l’Espace Philippe Auguste de Vernon le 13.02

Macha Méril et Guy Bedos

La comédie musicale Fame au dans “Le voyage de Victor” au Centre Cadran d’Evreux culturel de St-Marcel le 22/02 le 12.02 et aussi

06 02

L’emmerdeur, comédie de Francis Weber, au Centre culturel de St-Marcel.

10 02

Les mots de l’âge par la Cie Ça et là au Moulin de Louviers. Un texte fort nourri de témoignages de personnes âgées.

11 02

Leçon de jazz au Cadran d’Evreux : Antoine Hervé se penche sur le blues et boogie.

15 02

Dans Sale Août, Patrick Pineau met en scène l’incroyable et sanglant « pogrom » de l’histoire française au 19e siècle, vécu par des milliers de travailleurs saisonniers dans les marais salants d’Aigues Mortes. Au théâtre du Grand Forum à Louviers.

Liane Foly vous offre une remise en forme par le rire au Cadran d’Evreux.

16 02

Je suis l’ami du neveu de la fille (…) de Paul Cézanne au Moulin de Louviers. Une plongée dans l’univers intime du peintre.


“Ma Ville”, un livre pour enfants (7/12 ans) de Barros

«Ma ville» ou l’histoire de ma vie dans ma ville, et de la vie de ma ville. Et aussi ma rencontre avec une fille dans ma ville. Rouge, verte, blanche, noire... Ma ville est de toutes les couleurs, et mon histoire avec la fille en voit aussi de toutes les couleurs….

Bd

24

pages de garde L’hypnotiseur haletant thriller

E

ncore un petit bijou du polar suédois. Merci à Stieg Larsson, le créateur de Millénium, de nous avoir ouvert les portes du polar nordique ! Et à Actes Sud de les éditer. D’emblée captivante, l’intrigue – qui démarre par le massacre d’une famille - se poursuit à un rythme haletant jusqu’aux dernières pages. Héros et victime indirecte de l’histoire, Erik Maria Bark, psychiatre spécialisé dans le traitement des chocs et traumas aigus, expert de l’hypnose médicale. Après une séance d’hypnose profonde qui tourne mal, il jure de ne plus jamais hypnotiser. Dix années plus tard, son passé le rattrape et il doit

version poche Le mec de la tombe d’à côté. Désirée se

rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d’à côté, dont l’apparence l’agace autant que le tape-à-l’œil de la stèle qu’il fleurit assidûment. Un roman d’amour tendre et débridé qui pose la très sérieuse question du choc des cultures. Par Katarina Mazetti.

replonger dans les abîmes de l’inconscient pour trouver l’auteur du massacre. Le compte à rebours démarre. Le présent et le passé s’entrecroisent et les répercussions sont terribles. Best-seller en Suède, traduit dans plus de trente pays, L’Hypnotiseur, premier polar écrit à quatre mains par le couple d’écrivains Alexander et Alexandra Ahndoril, est une réussite. Paule Heuzey Le cercle littéraire des amateurs d’éplucheurs de patates. 1946.

Londres se relève de la Seconde Guerre mondiale et Juliet est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment imaginer qu’il lui va être fourni par la lettre d’un inconnu ? Par Mary Ann Shaffer. Le coup de cœur de Michèle Bonamy responsable de la Boutique « Culture et Loisirs » (galerie Intermarché, de Saint-Marcel)

Les Virelangues qu’on appelle aussi «trompeoreilles» sont des jeux de langage anciens.

Proches de l’allitération ou du tautogramme, ce sont des associations de mots qui commencent par les mêmes lettres ou qui contiennent les mêmes sons. Ces textes ludiques, parfois sans queue ni tête, servent d’exercices de diction, car l’articulation y est souvent exagérée jusqu’au comique. Trois générations ont travaillé sur cet album (livre pour enfants 7/12 ans). Deux dessinateurs : premier livre de Maxime Coconut, 17 ans, co-dessinateur avec son père, Fred Coconut, sur les textes de Catherine Cahard, enseignante à la retraite.

GRAFOUNIAGES : Kézako ??? C’est une cabane d’édition (ce qui la différencie des maisons !) qui sera majeure en 2013 ! Elle présente des albums de BD et dessins d’humour pour adultes et adolescents, ainsi que des livres pour enfants. 30 rue Bouchère à Guitry. Tél. 02 32 52 44 90/ 06 81 47 77 74. Livres disponibles sur le site Internet : http:// grafouniages.free.fr Dédicaces au salon du livre de La Saussaye près d’Elbeuf le 13 mars prochain.


saveurs

Recettes et photos : Nathalie Pétrel. Vaisselle aimablement prêtée par Monoprix, place du général de Gaulle, Vernon

le brin de cuisine de nathalie

26

Moelleux aux noisettes cœur d’or

Pour 6 Préparation 15 mn + 30 mn Cuisson 10 mn + 30 mn

P

Ingrédients Pour le caramel 100g de sucre 1 cuiller à soupe de crème fraiche 50g de beurre demi-sel Pour les gâteaux 150g de poudre de noisettes 50g de maïzena (fécule de maïs) 1/2 sachet de levure chimique 25g de sucre + 25g de sucre glace 3 œufs 50g de beurre fondu

Noisette & caramel réparez un caramel : mouillez légerèment le sucre et faites-le cuire à feu vif, sans remuer. Lorsqu’il devient ambré, ôtez-le du feu et intégrez-y la crème puis le beurre en petits morceaux en mélangeant vivement jusqu’à incorporation. Réservez au réfrigérateur (vous pouvez le faire la veille) Préchauffez le four à 160° (th 5-6). Mélangez la poudre de noisettes, la maïzena et la levure dans un saladier.

us Le truc en pl ers, ces petits gâteaux

Très moelleux et lég parés sans le caramel. peuvent aussi être pré tre sans gluten. d’ê té lari ticu par la Ils ont

Dans un autre récipient mettez les œufs et le sucre, et battez jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse. Ajoutez-y ensuite le beurre fondu, puis les poudres. Mélangez. Remplissez à moitié de grands moules à muffins. Ajoutez une cuiller à soupe de caramel puis complétez du reste du mélange. Cuisez 10mn à 160° puis 20mn à 130°. Démoulez et servez tiède.


sports auto-moto

27

Ford Fiesta

la petite a bien grandi

Une citadine de plus en plus polyvalente


sports auto-moto

28

D

epuis la fin des années 1970, le nom de « Fiesta » est devenu chez Ford synonyme de petite berline sympathique, plutôt destinée à un usage urbain, et souvent dévolue au rôle de première voiture bon marché pour de jeunes conducteurs. Mais en trente ans, la petite a bien grandi. Sans plus aucun rapport avec ses ainées, la Fiesta d’aujourd’hui, même toujours classée parmi les citadines, est devenue une voiture particulièrement polyvalente. Son aire de jeu a largement débordé la ville pour gagner la route, et même l’autoroute, où elle se

Merci à la concession Auto-Normandie vernonnaise du groupe GGC pour les informations et le prêt du véhicule d’essai.

montre particulièrement à l’aise, surtout avec ses toutes dernières motorisations aussi économiques que performantes. Dès son entrée de gamme -la version 1,25 essence de

60 cv - la nouvelle Fiesta en donne pour son argent. Sans clim, certes, mais avec déjà des vitres électriques à l’avant, un freinage extrêmement soigné (ABS, EBD et ESP) le

La nouvelle Fiesta en donne pour son argent.

Les bons choix En version essence La Fiesta 1,4 96 cv, neutre en matière de fiscalité écologique.

grammes au km lui valent un bonus de 400 € qui vient réduire un peu le surcoût par rapport à l’essence.

En diesel

Pour les écolos

Si l’on roule beaucoup, ou si l’on veut absolument profiter d’un reliquat de prime gouvernementale, la 1,6 TDCi de 95 cv : toujours en finition « Trend », celle-ci est à 17 200 € en trois portes, prix catalogue. Ses émissions de CO2 inférieures à 110

La Fiesta « ECOnetic » dotée du 1,6 diesel ramené à 90 cv, de pneus basse consommation et de divers réglages ramenant ses émissions de CO2 sous les 100 g/ km. À 17 600 €, elle ne bénéficie plus que de la prime gouvernementale de 400 €.

verrouillage centralisé des portes, des airbags latéraux et pour les genoux, ainsi qu’un becquet arrière pour le look, vous aurez en effet pour 12 600 € (prix catalogue avant toute négociation ou promotion, toujours très généreuse malgré la fin de la prime à la casse) une vraie 4 places dotée d’un moteur alerte, bien adapté à un usage mixte ville et route normale, tout en se montrant capable de vous propulser sans trop de difficultés à 130 km/h sur autoroute. Mais bien sûr, c’est lorsqu’on monte en gamme que l’on profite pleinement des qualités de la Fiesta version 2011.  Côté moteurs, le constructeur propose trois versions essence et deux diesel qui offrent des puissances allant de 60 à 120 cv. Comme souvent avec les voitures d’aujourd’hui, c’est

dans le milieu de gamme que réside la raison. En essence, le moteur 1,4 délivrant 96 cv se montre plus onctueux que le 1,25 réglé à 82 cv, tout en consommant vraiment à peine plus : 5,8 l/100 km au lieu de 5,6 en cycle combiné. Sachant que son prix n’est supérieur que d’une centaine d’euros (15 000 € pour une 3 portes en finition intermédiaire « Trend »), il n’y a pas à hésiter. Mais c’est surtout côté diesel que la Fiesta d’aujourd’hui interpelle, avec son groupe 1,6 TDCi de 95 cv, véritablement à l’aise dans tous les cas de figure. Son couple moteur généreux (205 nm) le rend très souple en ville, et agile sur route et autoroute, où ses 95 cv vous emmèneront sans effort aux maximums autorisés tout en gardant une consommation extrêmement raisonnable, de 4,1 l, toujours en essai constructeur, ce qui annonce moins de 6 l dans la réalité d’un usage quotidien. Au niveau des finitions, la Fiesta se décline en cinq niveaux, allant de la prestation de base « Ambiante », déjà relativement bien dotée même s’il lui manque la clim, jusqu’au luxe total


sports auto-moto

offert par le « Titanium + » avec la clim automatique, un autoradio Sony 6 HP, bluetooth et connexion MP3, détecteur de pluie, allumage automatique des phares, etc. Là aussi, c’est en visant le niveau intermédiaire que l’on réalise le meilleur choix : en finition « Trend », facturée un peu plus de mille euros par

NOUVEAU

rapport à « l’Ambiante », la Fiesta reçoit notamment une clim (manuelle) des jantes de 15 pouces, le verrouillage centralisé à distance des portes, des rétros et des poignées de portes dans la couleur de la carrosserie, des anti - brouillard et un choix d’ambiance intérieure plus généreux. JP Croizé

On aime

On n’aime pas

du coffre, qui ✔ Leva devolume 290 l à 980 l lorsque

réglage un peu dur des ✔ Lesuspensions. peu de choix dans les ✔ Lecouleurs non métallisées. L’absence d’une boite de ✔ vitesse à 6 rapports, même

les banquettes arrière sont rabattues. La dotation de la finition « Trend » particulièrement généreuse pour un milieu de gamme. Le moteur diesel Duratorq 1,6 réglé à 95 cv, aussi sobre que performant.

✔ ✔

en option.

29


sports hand-ball

expresso 30

Dure reprise

L’ALM Evreux Basket qui jouait encore la première place à Nanterre le 22 décembre dernier a eu beaucoup de mal à terminer son cycle aller. Les joueurs de Rémy Valin ont en effet perdu leurs trois dernières rencontres, en jouant beaucoup moins bien que lors des 14 premières joutes. Reste qu’à mi-parcours, l’ALM restait tout de même deuxième du championnat avec son rival rouennais, mais à deux victoires du leader Nanterre.

Bus non stop

L’ALM Basket veut sortir de l’anonymat. Du coup, en partenariat avec trois fidèles sponsors (Monddia Voyages, Atiss et LCG), le club du président Rostol a investi dans le relookage du bus qui transporte habituellement les joueurs au travers de la France. Un beau coup de pub.

Bye bye l’Europe !

Les joueuses de l’Evreux Volley Ball ne sont pas parvenues à franchir l’obstacle roumain de Bacau lors des 16e de finale de la Challenge Cup. Battues sévèrement deux fois 3-0 par une équipe redescendue il est vrai de la Ligue des Champions, les Ebroïciennes n’ont pourtant pas démérité lors du match retour, tenant tête durant deux sets à leurs impressionnantes adversaires. Du coup, l’EVB a envie de revivre dès l’an prochain une expérience européenne. Mais pour cela, il va falloir à présent bien œuvrer en championnat.

SM Vernon Handball :

retour vers le futur

E

n l’espace d’une décennie, SaintMarcel Vernon Handball a tout connu. Une palanquée de montées successives, l’élite et la Division 1 aux côtés de Montpellier, Ivry et Chambéry. Puis une double redescente en l’espace de trois ans. Un creux qui aurait pu être fatal à un club mal situé géographiquement, entre l’opulence des budgets parisiens et une assise incertaine dans l’Eure et près de Pacy/ Eure, où le basket, le volley et le football règnent en maîtres. Mais il en faut plus pour décourager un handballeur. Surtout quand il est vernonnais et qu’il possède depuis quelques saisons son propre écrin. La célèbre Grévarin et son public de fidèles, chaud-bouillants. Remonté de Nationale 1 en Division 2 en fin de saison passée, le SMV vise à présent une certaine stabilité. Son


bons Plans 06 11 37 04 37

objectif premier n’est pas, dans l’immédiat, d’aller de nouveau taquiner les hautes cimes. Non. Vernon a appris, même dans la défaite et ses relégations. Désormais, le club du présidentmécène William Mériel cherche avant tout à se structurer. A bien faire grandir les éléments de sa pépinière. A faire progresser sa vingtaine d’équipes. Depuis cette saison et à l’aube de ses 37 ans, Jérôme Delaporte a, lui, souhaité tourner la page. Tout en restant bien évidemment dans son club de cœur. Formé à Saint-Marcel, il n’avait quitté l’Eure que pour progresser en région parisienne tout d’abord, puis à Dunkerque durant cinq saisons. En 2000, la fusion des deux structures Saint-Marcel et de Vernon et l’ambition du tout frais SMV avaient achevé de le convaincre de rentrer à la maison. Pendant plus de dix ans, Jérôme Delaporte a donc tout connu. Aujourd’hui, il a décidé de

transmettre son patrimoine personnel. En devenant l’adjoint de Benjamin Pavoni depuis l’été dernier et en oeuvrant parallèlement comme homme à tout faire au rayon amateur, l’ex-capitaine vernonnais nous éclaire ici sur le SMV d’aujourd’hui, bâti sur hier pour mieux aborder demain. Jérôme, comment vis-tu ta nouvelle vie de jeune retraité des terrains ?

Assez facilement, en fait. A 37 ans, il était temps de tourner la page de toute façon, car je commençais à ressentir des pépins physiques. J’ai arrêté après notre remontée en Division 2, c’était ce qu’il fallait faire, je pense. Tu es pourtant resté au club. C’était une évidence pour toi ?

Oui. Je suis d’ici, je connais bien la maison et j’aime ce club. Aujourd’hui, je suis heureux de pouvoir garder


sports hand-ball

de Vernon, mais cela tend à présent à rentrer dans l’ordre. Par contre, les critères de niveau retenus par le Conseil général et le Conseil régional nous ont plus pénalisés. On fait avec…

32

Et le public, les bouillants supporters du Grévarin ? Comment ont-ils vécu cette période de yo-yo ?

un rôle près du terrain en étant l’assistant de Benjamin Pavoni, mais aussi d’aider à mieux structurer le club en donnant un coup de main au secteur amateur et à JeanPierre Lenoir, le responsable de notre école de handball. Quel est ton rôle, plus précisément ?

Je m’occupe aussi bien de la

Tout à fait. Le matin du match de 32e de finale de coupe de France devant PontaultCombault (le samedi 15 janvier dernier), j’ai encadré une équipe de 11 ans qui jouait contre Rugles et Pont de l’Arche. C’est anecdotique, mais c’est surtout essentiel. Car nos gamins, il faut les encadrer. Et pour eux, ces matches-là, c’est la coupe du Monde !

pas plonger davantage. On a su le faire. Maintenant, ce qu’on vise, c’est avant tout de se maintenir en D2. Finis, les rêves d’élite ?

Pour l’instant, oui. Pour aller revoir au-dessus, il faudra un budget très conséquent. Pour l’instant, on ne l’a pas, c’est clair. On est déjà très heureux de pouvoir compter sur le

« Quand on est descendu en Nationale 1 voici deux ans, il était essentiel de remonter aussitôt pour ne pas plonger davantage. » gestion que des plannings par exemple. On a beau avoir beaucoup de bénévoles, il y a du travail pour tout le monde. Il faut dire qu’on a quand même pas mal d’équipes engagées dans différents championnats. Le SMV, c’est 5 équipes seniors masculines, 2 formations seniors féminines, deux équipes filles et garçons en championnat de France – 18 ans et une grosse école de – de 15, - de 13, - de 11 ans… Et tu passes de l’un à l’autre sans problème ?

Tu as également tout connu avec le SMV. Les montées, la Division 1, la redescente aussi en N1, la troisième division. Comment as-tu perçu cela, du terrain ?

Pour moi, ce sont des cycles sportifs. Avec des hauts, des très hauts même, mais aussi des bas. Je suis surtout heureux qu’on soit parvenu à enrayer notre chute et à éviter de galérer comme Gonfreville a pu le faire, par exemple. Quand on est descendu en Nationale 1 voici deux ans, il était essentiel de remonter aussitôt pour ne

soutien du président William Mériel. Sans lui, on n’aurait jamais connu tout ce qu’on a connu en l’espace de 10 ans, en passant de la N3 à la D1. Et même quand on a chuté en N1, il est resté à nos côtés. Vos autres sponsors aussi ?

Beaucoup de nos partenaires privés, oui, sont restés. Chez les institutionnels, la CAPE (Communauté d’Agglomération des Portes de l’Eure) nous a maintenu sa confiance. On a eu un peu plus de problème avec la ville

Plutôt bien, je dois dire. C’est sûr que tout n’a pas été rose, qu’il y a eu quelques bouderies, parce qu’un public vient avant tout pour voir gagner son équipe, mais ça n’a pas duré. On a ici un public de fidèles, de passionnés. Ils ne s’appellent pas les Accros pour rien ! On a toujours entre 700 à 800 spectateurs dans la salle. Et les soirs de grands matches, ça monte jusqu’à 1 200 personnes et il faut presque pousser les murs. Retrouves-tu l’ambiance légendaire de l’ancien Grévarin ?

Ah ! C’est vrai que notre salle avant, avec sa tribune unique, était encore plus bruyante. Mais le Grévarin d’aujourd’hui, avec ses deux côtés, l’un en fusion, l’autre plus calme, il a tout de même plus de gueule. Tu vois l’avenir comment ?

Pas facile à dire. Un club, c’est une remise en question constante. On a tous conscience qu’on doit se structurer encore, qu’on a besoin de moyens humains importants, qu’une belle affiche en coupe de France comme Tremblay-en-France en 16e de finale de la Coupe de France (le match se jouait le 3 février à Vernon), ça ne suffit pas à assurer l’avenir et notre maintien. Mais je dirais quand même qu’on avance. Et dans le bon sens. Xavier Lepetit


mots croisés

les mots de la fin

par isabelle evrard

Spécial Saint-Valentin A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1

34

astro

par les jumelles

2 3

k

Verseau Période faste : efficacité en hausse, idées neuves, relations gratifiantes. Lâchez-vous.

l

poissons Soyez attentif à vos désirs profonds pour faire des choix cruciaux.

a

bélier Ne remettez pas à plus tard les décisions que vous auriez intérêt à prendre maintenant.

b

taureau La chance sera au rendez-vous : des opportunités inespérées vont se présenter.

c

gémeaux En désaccord avec votre conjoint ? On respire et on discute…

d

cancer Très motivé pour réaliser vos ambitions, fixez-vous des buts précis et allez-y !

e

lion Appréciez le statu quo, et prenez votre temps pour préparer l’avenir : rien ne sert de courir, etc.

f

vierge Carrière, amour : les circonstances vous sont favorables, et le succès vous guette.

g

balance N’accordez pas tant d’importance aux choses insignifiantes et affrontez les vrais problèmes.

h

Scorpion Ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué, et ne dépensez pas l’argent que vous n’avez pas encore gagné.

i

sagittaire Le mariage attend les célibataires les plus endurcis.

G

capricorne Un changement radical vous attend. Faites preuve de patience si les temps sont durs.

4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 HORIZONTAL 1- Tissait en attendant le retour de son époux - note 2- Languedoc Roussillon - début d’alphabet - à offrir à son amoureuse 3- peut être aussi forte que l’amour - amant version english 4- film romantique où le héros meurt noyé - Union Européenne 5- Retenu prisonnier - Gestion des Systèmes d’Information Scolaires 6- Nouvelles Editions Latines - voyelles collées - établissements 7- Déesse de l’amour - partisan de l’Algérie Française 8- Laisser 9- octobre en basque - fastueux 10- amoureux de Wagner - pronom 11- jeu vidéo des Misérables 12- Romain Duris brise les coeurs dans ce film 13- remplit de bonheur mais fait parfois souffrir - Ecole Supérieure d’Architecture - voyelles 14- ses flèches ont un effet redoutable! - petite personne 15- crochet roi version latine - n’aurait pas dû écouter le serpent... VERTICAL A- amour sans sexe - noue B- solitaire - ville antique - auteur de L’étranger C- italique abrégé - Institut Régional du Travail - peintre et illustrateur belge du 19e D- graffiti - vêtir en sms - nuire une lettre en moins E- tient chaud l’hiver - pièce de soutien - Agence Régionale de Développement F - s’est soumis - dans la crèche- on le vide avec ce qu’on a sur le coeur - métal G- parti politique - organe de l’amour - arbuste H- utiles dans une barque I- couleur de la passion - séducteur mis en musique par Mozart J- le mélo qui a fait pleurer des générations - conjonction - noir et blanc de Rimbaud K- enzyme - diminutif d’Isabelle - esprit - vie à l’envers L- dieu de l’amour - mal lavé - femelle du canard

solution sur notre site www.27eure.com


la 27e eure n°14  

infos & culture

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you