Page 1

LE JOURNAL

la feuille de chou

D’EÉLV

DE L’AIN

Europe Écologie Les Verts de l’Ain

#3 - Décembre 2016

Édito

Christine Franquet, secrétaire départementale d’EELV Ain

Les grands partis sont sourds et aveugles.

L’écologie a été un non sujet lors des débats des primaires de la droite, autant pour les candidats que pour les journalistes qui les interrogeaient. Et si la COP21 a été un succès diplomatique, les mesures du gouvernement ne suivent pas : Fessenheim ne sera pas fermé avant la fin du mandat, la taxe poids lourds est enterrée, le projet anachronique de Notre-Dame-des-Landes n’est pas abandonné… En Auvergne-Rhône-Alpes, l’exécutif régional retire les subventions aux associations de protection de l’environnement pour donner 3 millions d’euros aux chasseurs. Dans l’Ain, il annule le projet de parc naturel régional de la Dombes, porté depuis des années par des élus et des associations qui voulaient protéger cette zone fragile. Il y a pourtant une forte demande de prise en compte de l’écologie. Comme le montre bien le film Demain, des initiatives citoyennes émergent un peu partout dans le monde pour inventer des solutions. Dans notre département, en ville ou à la campagne, des habitants prennent les choses en main. Les élus EELV dans les collectivités locales portent des projets comme celui de la chaufferie bois à Belley ou la production de biogaz à Bourg. « Notre pays regorge d’incroyables forces vitales, dans les quartiers, dans les villes et les campagnes, dans les entreprises et les associations. Nous devons absolument soutenir ces bâtisseurs d’avenir et leur donner les moyens d’essaimer. » C’est Yannick Jadot qui parlait ainsi lors du lancement de sa campagne le 7 novembre. Il portera les couleurs des écologistes pour les élections présidentielles de 2017. C’est parti ! Nous comptons sur la mobilisation de tous !

avecjadot.fr

é é

DOSSIER : DES ÉCOLOGISTES AU CONSEIL RÉGIONAL...........p 2-3

é

ON L’A DIT... ON L’A FAIT ! : CULTURE À MONTMERLE / BIOMASSE À BELLEY / BIOGAZ À BOURG...............................................................p 5-7

é

Au sommaire

YANNICK JADOT, CONTACTS..................................p 8

L’ÉCOLOGIE POLITIQUE PRÈS DE CHEZ VOUS : LE PNR DE LA DOMBES, C’EST FINI ! ..............................................................................p 4

Journal d’Europe Écologie Les Verts 34 rue Rachais - 69007 LYON Imprimerie Multitude - 84 avenue de la Poste 01400 CHÂTILLON-SUR-CHALARONNE Directrice de publication : Nadine Reux Responsable de la rédaction : Christine Franquet Mise en page : EELV Rhône-Alpes Tirage : 1000 exemplaires - gratuit N°4 - décembre 2016 ISSN en cours d’attribution


Dossier : des écologistes au Conseil Régional 4 ÉLU-ES EELV AU SEIN DU GROUPE RCES : Rassemblement citoyens - écologistes - solidaires Les élu-es du Rassemblement sont actifs dans l’institution et mettent également un point d’honneur à poursuivre leur engagement de terrain. Luttes sociales, rassemblements contre les grands projets inutiles, manifestations… autant d’évènements auxquels ils participent pour faire entendre leur voix citoyenne, écologiste et solidaire dans la région.

MONIQUE COSSON Élue de la Métropole de Lyon - présidente du groupe Commissions : Formations initiales et lycées - Santé, famille, handicap, autonomie des aînés. Éducatrice en psychiatrie auprès d’enfants autistes, elle décide de s’engager dans le syndicalisme. Adhérente des Verts depuis 2005, elle intègre la liste Europe Écologie de 2010 et devient conseillère régionale et présidente de la commission Lycée. monique.cosson@auvergnerhonealpes.eu

@MoCosson

JEAN-CHARLES KOHLHAAS Élu du Rhône - porte-parole du groupe Commissions : Transports, aménagement du territoire et infrastructures - Finances, administration générale. Infirmier libéral. Soins aux malades, batailles électorales, transport ferroviaire : quand Jean-Charles Kohlhaas s’engage, c’est à 100 % et avec passion. Spécialiste des transports collectifs, il préside la commission transports à la Région Rhône-Alpes de 2010 à 2015. jean-charles.kohlhaas@auvergnerhonealpes.eu

@JCKohlhaas

MYRIAM LAÏDOUNI-DENIS Élue de l’Isère Commissions : Affaires culturelles - Sécurité - Relations internationales et accords agricoles. Chanteuse lyrique et comédienne, chaque semaine depuis 1993, elle incarne une « fée » auprès d’enfants hospitalisés atteints de cancers, pour une association qu’elle a fondée avec des pédiatres cancérologues. Tête de liste du Rassemblement en Isère, elle est élue pour son premier mandat. myriam.laidouni-denis@auvergnerhonealpes.eu

@MyriamLD

FATIMA BEZLI Élue du Puy-de-Dôme - membre de la commission permanente Commissions Formations continue et apprentissage - Vie associative, sport et jeunesse. Responsable d’un CADA (64 résidents demandeurs d’asile), d’une épicerie sociale associative et d’un Accueil de Loisirs, elle coordonne d’autres activités bénévoles. Conseillère régionale d’Auvergne depuis 2010, c’est son 2e mandat. fatima.bezli@auvergnerhonealpes.eu

@FatimaBezli

Corinne MOREL DARLEUX (Parti de Gauche, Drôme, porte-parole) - Fabienne GRÉBERT (Nouvelle Donne, Haute-Savoie) - Andrea KOTARAC (Parti de Gauche, Métropole de Lyon, membre de la commission permanente) - Émilie MARCHE (Parti de Gauche, Isère) complètent le groupe RCES 2


Dossier : des écologistes au Conseil Régional LA DROITE DURE AU POUVOIR EN 2017 ? ON A TESTÉ POUR VOUS EN AUVERGNE RHÔNE-ALPES, ON NE VOUS RECOMMANDE PAS … par le groupe des élu-es RCES

Voilà bientôt un an que nous sommes élu-e-s au conseil régional d’Auvergne Rhône Alpes. Nous sommes 8, dans notre groupe du « Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire » à prendre en pleine face la politique de Laurent Wauquiez. NOTRE RÉGION EST CONSIDÉRÉE COMME UN DES LABORATOIRES DE LA DROITE DURE. Quand on voit ce qui se profile pour la France en 2017 et que le plus réactionnaire des candidats a remporté la primaire de Les Républicains, on s’est dit qu’il fallait vous prévenir. La droite dure au pouvoir, ce n’est pas une sinécure. Ca laisse quand même pas mal de monde au bord de la route. Alors voilà, pour tirer le signal d’alarme avant la présidentielle de 2017, 6 points tirés de notre expérience en première ligne pour montrer que ce ne serait franchement pas une bonne idée de laisser faire LR. 1 – Avec la droite dure, devenez une star des caméras (de vidéosurveillance) 2 – Avec la droite dure, c’est la manif pour tous à tous les étages 3 – Avec la droite dure, l’environnement ça commence VRAIMENT à bien faire 4 – Avec la droite dure, la tradition républicaine d’accueil de la France en prend un coup 5 – Avec la droite dure, le cancer de la société reste l’assistanat 6 – Avec la droite dure, plus c’est gros plus ça passe

Scanner le code pour lire

On en a passé, sur le cumul des mandats, la culture, l’international, les canons à neige et l’analyse des 6 points autres joyeusetés, mais voici déjà un panorama qui permet de se faire une idée. Et là on ne parle pas de promesses électorales ou de politique-fiction, mais d’une réalité bien concrète. Qui fait de gros dégâts. Voilà. Il vous reste jusqu’à fin décembre pour vous inscrire sur les listes électorales. Puis quelques mois pour convaincre.

POLLUTION DE L’AIR : QUAND LA VOLONTÉ POLITIQUE EST ABSENTE, L’ESPÉRANCE DE VIE DIMINUE… par le groupe des élu-es RCES

Selon le site internet d’Air-Rhône-Alpes, cela fait maintenant plusieurs jours que la région est touchée par une pollution aux particules fines. En raison d’une forte stabilité atmosphérique, l’épisode de pollution s’accentue dans certains secteurs de la Région Auvergne-Rhône-Alpes : bassin lyonnais, Nord Isère, vallée de l’Arve et zones urbaines des pays de Savoie. CET ÉNIÈME ÉPISODE DE POLLUTION HIVERNALE DOIT ALERTER UNE BONNE FOIS POUR TOUTE LES AUTORITÉS POLITIQUES. IL Y A URGENCE À AGIR. Rappelons que selon l’OMS les lyonnais âgés de 30 ans perdront 5,8 mois d’espérance de vie si on ne baisse pas le taux de particules fines dans l’air à 10 microgrammes par mètre-cube d’air. Le collectif VALVE rappelait hier que la pollution de l’air faisait 1 mort par jour à Lyon (45 000 décès prématurés par an en France). C’est un problème de santé publique. Pour le groupe du Rassemblement Citoyen Écologiste & Solidaire, l’heure n’est plus à gérer la crise par des successions de mesures d’urgence. Il faut engager des actions efficaces pour enrayer la pollution de l’air. Les deux causes principales de cette pollution sont le chauffage urbain et les déplacements. Pour ce qui concerne la région Auvergne Rhône-Alpes, Jean-Charles Kohlhaas du groupe RCES en appelle à Laurent Wauquiez et sa majorité : « Le problème qui nous touche n’est pas nouveau. Pourtant, aucune mesure à la hauteur n’a été prise. Pire encore, depuis l’arrivée de Laurent Wauquiez la région s’est remise à financer les routes. Nous lui demandons de suspendre le financement de la région au projet d’autoroute A45. Pour soulager la vallée de l’Arve nous lui demandons d’organiser le report modal dès maintenant, sans attendre le projet pharaonique du Lyon Turin, en mettant en place une plateforme de fret à Ambérieu. Les générations futures doivent primer sur les enjeux financiers et/ou électoraux » + d’infos aurassemblement-elus.fr 3


L’écologie politique près de chez vous PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA DOMBES, C’EST FINI ! par les membres du GROUPE LOCAL TRÉVOUX - DOMBES - VAL DE SAÔNE

Dans ce cadre moins ambitieux, ils demandent aux élus locaux d’identifier les projets « fourretout  » qui pourraient bénéficier de financements conjoints de la Région et du Département jusqu’en 2020. La «  copie  » est à rendre avant fin novembre. La plupart de ces projets étaient déjà prévus et ne sont pas toujours en lien avec les objectifs d’un PNR. La création du PNR aurait permis d’identifier et de financer des projets de façon plus démocratique. En effet, les instances chargées de les accepter auraient été composées d’associations, de professionnels de l’environnement et d’élus.

GENEVIÈVE ROMIER - PAYSAGE DE LA DOMBES

DANS UN COURRIER DATÉ DU 8 AOÛT 2016, LAURENT WAUQUIEZ, PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL ET DAMIEN ABAD PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT DE L’AIN, ONT ANNONCÉ L’ABANDON DU PROJET DU PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA DOMBES. Une consultation avait été lancée auprès des 102 communes concernées par le projet. Le texte soumis à l’avis des élus était orienté et défavorable au projet. Dans un premier temps, les sondages effectués par la presse suggéraient que les élus étaient favorables au maintien du projet. Finalement les deux Présidents annoncent un résultat contraire et proclament l’abandon du projet ; ils décident précipitamment de lui substituer un simple contrat de territoire.

Cette structure pérenne aurait permis une vision à long terme de ces projets. Le financement en aurait été assuré par l’État, la Région et l’Europe. La suppression du PNR entraîne la perte de financements très importants de l’Europe. C’EST UNE PERTE ÉCONOMIQUE, ÉCOLOGIQUE ET CULTURELLE POUR LE DÉPARTEMENT. Ce projet de PNR était porté par les élus EELV à la Région. Malheureusement, avec la nouvelle majorité, c’est une vision plus politicienne qui l’a emportée.

4


On l’a dit... On l’a fait ! IMAGINACTION À MONTMERLE-SUR-SAÔNE par Nicolas ZIELINSKI - 3e adjoint à Montmerle-sur-Saône

APRÈS PLUSIEURS ANNÉES INTENSES EN ACTIONS DANS LE BEAUJOLAIS, L’ASSOCIATION IMAGINACTION A EMMÉNAGÉ À MONTMERLE-SUR-SAÔNE DANS SON PROPRE LOCAL À L’ARRIÈRE COUR DU PÊLE-MÊLE-CAFÉ. Elle a un programme extrêmement varié : des concerts, des débats, des stages de permaculture, du yoga, les contes de Pierre Piveteau, de la communication non violente, un Système d’Échanges Local…. Cette association, forte de plus de 80 adhérents a drainé 700 personnes sur diverses manifestations sur les 5 dernières années. Elle s’installe à Montmerle pour participer à la création d’un jardin et d’un verger partagé.

DES JARDINS ET VERGERS PARTAGÉS Cette idée développée par Nicolas ZIELINSKI, maire-adjoint écologiste, vient en complément de jardins familiaux déjà créés. Le nouveau projet intègre des accès PMR (Personnes à Mobilité Réduite) avec des bacs surélevés. Ces jardinières ‘PMR’ seront réalisées par l’association L’outil en Main, association d’artisans retraités qui encadrent des enfants. Des bacs à compost pourront être installés, à disposition des riverains sans solution de compostage. Ceci permettrait de réduire le volume de déchets des particuliers. C’est aussi l’occasion d’associer l’association l’Atelier Selon Toi en vue de créer un lieu d’expression artistique extérieur. C’est un groupe d’adolescents qui est pressenti pour créer sur ce lieu. Une parcelle est réservée à une action sociale, avec pour principaux bénéficiaires des personnes aiguillées par la Croix-Rouge, le CCAS ou l’ADMR. L’idée est de cultiver quelques tomates, toujours bienvenues au moment du repas, mais aussi de maintenir un lien social. Lorsque le verger partagé sera créé, des classes d’école parraineront les arbres. C’est un complément à une création de jardins pédagogiques dans les différentes écoles. À proximité du verger et des jardins partagés, se situe un city-stade qui draine de nombreux adolescents et jeunes adultes. Il est aussi envisagé de créer un mini skate-parc sur cette zone à destination des néopratiquants. Ainsi sur un même lieu, devraient être amenées à cohabiter de nombreuses activités et diverses générations. Un lieu qui fonctionnera si les habitants s’en emparent.

OLADOLAF ! ON L’A DIT... ON L’A FAIT ! Les actions concrètes des élu-es écologistes dans l’Ain

+ d’infos asso-imaginaction.fr 5


On l’a dit... On l’a fait ! BELLEY : RÉSEAU CHALEUR BIOMASSE DE LA VILLE par Alain Pasqualin, ancien adjoint au Développement Durable (2008-2014) actuellement conseiller municipal d’opposition

En 2007 Frédéric Laval, directeur de la Maison Saint-Anthelme à Belley (hôtellerie, restauration, location de salle) m’a fait part de ses réflexions au moment où il étudiait différentes pistes pour le remplacement de sa chaudière. Il avait déjà l’idée de faire quelque chose en commun avec ses voisins. À l’époque je n’étais pas encore élu.

LORSQUE JEAN-MARC FOGNINI, MAIRE, M’A CONFIÉ LA RESPONSABILITÉ D’ADJOINT AU DÉVELOPPEMENT DURABLE, FRÉDÉRIC LAVAL EST VENU ME TROUVER AVEC UN PROJET DE RÉSEAU DE CHALEUR AVEC CHAUDIÈRE AU BOIS.

ÉQUITÉ SOCIALE

PRÉSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT

EFFICACITÉ ÉCONOMIQUE

Recours à une énergie renouvelable.

Plus de 1.2 millions € de travaux confiés à des entreprises locales.

Près de 500 logements sociaux raccordés.

Belley réduit son empreinte carbone.

Possibilité de créer une filière bois locale.

2 CONTRAINTES

Le bois-énergie : le moins cher, toutes énergies confondues et la maîtrise de l’évolution des prix.

Ça ne doit pas coûter 1 seul euro au budget communal.

LES 3 OBJECTIFS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Dès 2009 nous avons lancé une pré-étude qui a validé la faisabilité technique et fourni les premiers éléments financiers avec 3 objectifs et 2 contraintes :

La commune garde la totale maîtrise de l’opération.

Le projet a été régulièrement recadré tant techniquement que géographiquement et financièrement. Début 2012, les choix techniques étaient arrêtés, l’intérêt économique de l’opération vérifiée. Puis est venu le temps des travaux : 4 km de tranchées ouvertes dans la ville pendant plusieurs mois. L’équipement des sous-stations et la réalisation de la chaufferie permettent enfin le démarrage fin février 2014. Il y a la technique et les travaux mais l’autre composante importante de ce dossier, importante et même vitale, était le choix du mode de gestion : nous avons fait le choix d’une délégation de service public avec affermage. Ce projet a été continuellement combattu par l’opposition municipale (pollution, pas d’avenir, coût exorbitant…). Il a été très critiqué pendant la campagne électorale et la nouvelle majorité, de droite, l’a systématiquement accusé de tous les maux pendant la première année de son mandat. Il fait maintenant quasiment l’unanimité, un schéma directeur d’extension a été réalisé et plusieurs extensions sont à l’étude. Mon seul regret concerne l’approvisionnement en bois. J’avais prévu, si nous avions été reconduits, de structurer une filière locale en offrant des débouchés aux communes forestières et sylviculteurs + d’info et les chiffres-clef http://ain.eelv.fr/category/oladolaf/ bugistes. C’est au point mort. 6


On l’a dit... On l’a fait ! BOURG EN BRESSE : PREMIÈRE VILLE DE FRANCE À ACHETER DU BIOGAZ ! Par Isabelle Maistre 2ème adjointe déléguée à la Proximité – Travaux – Environnement à Bourg-en-Bresse

Avec l’extinction des tarifs réglementés du gaz au 1er janvier 2016, la ville de Bourg en Bresse comme l’ensemble des communes de France a été contrainte de passer pour la première fois un marché public d’achat de gaz. Dans le cadre de son agenda 21 et d’une politique d’achat énergétique durable, la Ville de Bourg en Bresse a souhaité innover dans sa commande publique.

AINSI, BOURG-EN-BRESSE EST LA PREMIÈRE VILLE DE FRANCE À MONTRER L’EXEMPLE EN IMPOSANT UNE PART DE 3% DE BIOMÉTHANE DANS SON MARCHÉ CLASSIQUE DE FOURNITURE DE GAZ. LA VILLE CHAUFFE DONC UNE PARTIE DE SES BÂTIMENTS AU GAZ NATUREL ET UNE AUTRE PARTIE AU BIOMÉTHANE. L’intérêt est double : Tout d’abord la ville souhaite être exemplaire et montrer aux usagers et aux autres collectivités qu’acheter de l’énergie renouvelable c’est possible sans augmenter le budget. Par ailleurs, la Ville souhaite envoyer un message fort aux producteurs et fournisseurs de gaz. La demande des collectivités change, l’offre doit évoluer aussi et les filières de production de biogaz doivent se structurer. Cet achat de biogaz est un pas supplémentaire dans la transition énergétique menée par la Ville. Nous construisons déjà ‘’le pas d’après’’ avec une étude sur une production municipale de biométhane via la station d’épuration. Bourg en Bresse, première collectivité de France à acheter du biogaz : ce choix précurseur et ambitieux n’est pas le fruit du hasard, nous l’avons porté et défendu.

PREUVE QUE POUR STIMULER L’OFFRE DE BIOMÉTHANE PAR LA DEMANDE, L’EFFET DE LEVIER DE LA COMMANDE PUBLIQUE PEUT JOUER ‘’PLEIN POT’’.

7


« JE SUIS CANDIDAT POUR QUE DEMAIN SOIT MIEUX QU’AUJOURD’HUI », DISCOURS DE YANNICK JADOT Morceaux choisis extraits du site avecJadot.fr « Je crois en notre intelligence collective. La France n’est condamnée ni au désespoir, ni à la peur du déclassement. Il y a urgence à réformer les institutions pour déverrouiller la démocratie, à faire sauter les rentes pour libérer l’économie, à surmonter les conservatismes et les corporatismes pour débloquer la société. [...] Dans cette campagne, nous déclinerons nos propositions pour faire face aux urgences écologiques, démocratiques et sociales. Pour prendre soin de la planète, nous devons réparer la société, la soigner. Protéger la nature, c’est nous protéger nous-même, c’est nous offrir une perspective d’avenir. Une France 100% énergies renouvelables, une agriculture paysanne et biologique, une alimentation saine et conviviale, une santé protégée, des transports collectifs accessibles, une fiscalité juste qui favorise l’innovation, des choix industriels qui créent des emplois plutôt que d’en détruire… [...] Le récit de l’écologie que je vous propose de porter ensemble pour l’élection présidentielle est profondément subversif, exaltant et pragmatique : mobiliser les énergies vitales de la société pour nous réconcilier avec la nature et avec l’avenir, pour nous réconcilier entre nous, pour nous réconcilier avec nous-mêmes ! »

S’ABONNER, ADHÉRER, COOPÉRER ? NOM : ......................................................................... Prénom : ..................................................................... Code postal : ............................................................. Adresse : ....................................................................

Je souhaite recevoir vos lettre-infos par mail Je souhaite coopérer ou adhérer à Europe Écologie Les Verts (nous vous contacterons).

........................................................................................ Ville : ............................................................................ Courriel : ....................................................................

Envoyez un mail à ain@eelv.fr

Téléphone : ................................................................

Informez-vous sur ain.eelv.fr

Bulletin à renvoyer à l’adresse suivante : Europe Écologie les Verts Rhône-Alpes - 34 rue Rachais - 69007 LYON ou rendez-vous sur soutenir.eelv.fr

8

Appelez-nous au 04 82 53 92 97

Rejoignez-nous sur Facebook EELV01 Suivez-nous sur Twitter @EELVAin

Feuille de chou #03  

Au sommaire : DOSSIER : DES ÉCOLOGISTES AU CONSEIL RÉGIONAL // L’ÉCOLOGIE POLITIQUE PRÈS DE CHEZ VOUS : LE PNR DE LA DOMBES, C'EST FINI ! /...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you