Issuu on Google+

MENSUEL GRATUIT n° 157 MARS 2010 15e année

À VAULX JAZZ - PRINTEMPS HURLANTS - MICHEL RASKINE - JEAN LACORNERIE FRÉDÉRIC CELLÉ - ÇA TCHATCHE - THÉÂT’RÉALITÉS... ©Bruno Pin

C u l t u re s u r b a i n e s e t d ’ a i l le u r s • G r a n d Ly o n , S a i n t - É t i e n n e , V i l le f r a n c h e / S a ô n e , R é g i o n …


musique

THIERRY SERRANO directeur du festival À VAULX JAZZ

“Le jazz n’est pas mort !” Ravi

À Vaulx Jazz qui s’installe dans des salles à Lyon, est-ce encore À Vaulx Jazz ou une formule en rupture avec les éditions précédentes ? À Vaulx Jazz est un festival qui se développe tout naturellement. À côté des “festivals amis” que sont Francheville, Montbrison et Jazz à Vienne, viennent effectivement de nouveaux partenaires comme la Clef de voûte et le 6e Continent. Il se trouve que ces clubs invitent des musiciens toute l’année, et que nous nous retrouvons donc avec les mêmes musiciens. D’où l’idée d’un partenariat. Mais nous avons aussi une volonté d’ouverture vers d’autres musiques, différentes de ce que l’on faisait jusqu’à présent. Pour autant, il n’y a pas de rupture avec les années précédentes, seulement un développement. Organiser une soirée électro correspond à quel objectif ? Décloisonner le festival ? Oui, c’est cela. Nous l’avions déjà initié l’an dernier, d’autant que le jazz permet ces ouvertures vers des musiques actuelles, classiques, contemporaines, et même vers le folklore. L’intention est également d’aller vers un autre public. En 2009, la soirée proposée était plus rock qu’électro. Et ce que nous constatons, c’est qu’effectivement le public n’était pas le même. S’il arrive que le public aimant le blues en profite pour découvrir une autre musique, il existe quand même des chapelles difficiles à décloisonner. Quel est le “fil rouge” de cette 23e édition ? C’est un programme assez éclectique. À Vaulx Jazz a toujours été voulu ainsi, même s’il y a quelques lignes directrices. Cette année, une belle place est faite aux cordes, et pas seulement vocales, puisqu’il y a beaucoup de guitaristes et pianistes. À côté de cela, le programme saute allégrement d’un continent à l’autre, de l’Amérique latine à l’Europe. L’invitation faite au libre ensemble imuZZic en est une belle illustration, non ? Il se trouve qu’imuZZic va venir fêter ses 10 ans d’existence à Vaulxen-Velin et qu’à ce titre il invite des musiciens américains. Mais il est vrai que cette programmation entend aussi montrer toute la diversité et la vitalité du jazz. Eh oui, le jazz n’est pas mort ! Le festival s’achèvera sur un hommage à Django Reinhardt. C’était incontournable ? Tout le monde va le faire ! La Clef de voûte en prévoit un, et puis Jazz à Vienne également. Pour ce qui nous concerne, nous avons invité Angelo Debarre et son quintet. Cela faisait quelques années

BP 24 - 69910 Villié-Morgon Tél : 04 74 04 25 71 - 06 82 37 53 38 Email : 491@wanadoo.fr Site : www.491.fr

© John Abbott

Créé en 1988 sous la houlette du responsable culturel de l’époque, un passionné de jazz, comme souvent dans ces aventures artistiques, À Vaulx Jazz dispose d’un avantage indéniable, celui d’être porté par la politique culturelle de la ville de Vaulx-en-Velin. Historiquement “terre d’accueil”, cette commune serait aussi devenue, au fil des années, une “terre de jazz”, observe Thierry Serrano, directeur de ce festival. Une terre fertile qui, pour la 23e édition d’À Vaulx Jazz, du 3 au 27 mars, verra déferler 200 artistes. À l’affiche : Omara Portuondo, la diva du Buena Vista Social Club, le 10e anniversaire du collectif imuZZic ou encore Angelo Debarre Quintet pour un hommage à Django Reinhardt… mais aussi de nouveaux partenaires lyonnais, la Clef de voûte et le 6e Continent. À Vaulx Jazz fertilise désormais au-delà de ses frontières, si tant est qu’il en ait eu !

que nous souhaitions l’accueillir et que cela n’avait pu se faire. Nous sommes donc très heureux de l’avoir cette année, d’autant qu’il joue avec un concept : musique, caravane et feu de camp. C’est un grand musicien et ce sera une soirée exceptionnelle. Vous proposez aussi un concert jeune public, avec CHK le 16 mars. C’est un passage obligé pour le festival ? C’est la 3e fois que nous proposons un concert jeune public. Et c’est très important pour nous, car cela touche 800 enfants de Vaulx-en-Velin qui peuvent ainsi venir et vivre en direct cette musique ; ce qui est très émouvant à voir. Et puis, c’est le public de demain… Quelle est l’évolution de la fréquentation du festival ? Le public vient essentiellement de la région Rhône-Alpes, même s’il arrive que des gens viennent d’Allemagne, de Suisse ou d’Angleterre. D’année en année, nous observons qu’il y a plus de gens de Vaulx qui viennent ; peut-être est-ce dû au fait qu’il y a beaucoup d’animations autour du festival dans la ville. Cette année, nous organisons au cinéma Pathé Carré de Soie un cycle “Jazz et cinéma” en rapport avec la programmation, ce qui devrait permettre un brassage de public. Comment traversez-vous les contraintes budgétaires actuelles ? On les ressent comme tous les festivals ! Nous avons peut-être une particularité, celle d’être fortement soutenus par la Ville… Rien n’est jamais acquis dans le domaine culturel, mais nous nous sentons épaulés, ce qui nous permet de travailler avec sérénité. On va encore dire que c’est un privilège des fonctionnaires [rires !], mais c’est appréciable de travailler sans trop de stress. C’est sans doute ce qui fait que nous pouvons offrir un certain confort d’accueil, d’écoute et de convivialité… À Vaulx Jazz, du 3 au 27 mars, 04 72 04 81 18

RÉDACTEUR EN CHEF BRUNO PIN MAQUETTE ET INFOGRAPHIE JEAN-MARC CLEYET-MARREL Tél : 04 78 39 89 27 e mail : jmcleyetmarrel@wanadoo.fr Site : jmcleyetmarrel.free.fr SECRÉTAIRE DE RÉDACTION FRÉDÉRIQUE MATAGRIN PETIT RAPPORTEUR LAURENT ZINE RÉDACTION ANNE HUGUET - ÉTIENNE FAYE - CAROLINE FAESCH - FLORENCE ROUX CORRECTION ÉLODIE CHANRION

Caroline Faesch

PHOTO COUV : BRUNO PIN / VITRINE LE BISTRO FAIT SA BROCANTE LYON 4e PUBLICITÉ Tél : 04 74 04 25 71 Portable : 06 82 37 53 38 IMPRESSION IPS Reyrieux ...491 est édité par 491 Sarl de presse au capital de 305€ BP 24 - 69910 Villié-Morgon ISSN : 1268-9149 - SIRET : 40325001600021 DIRECTEUR DE PUBLICATION BRUNO PIN © 491 2010. Tous droits de reproduction réservés. ...491 est édité sans aucune subvention

MARS 10

N° 157

3


musique

PRINTEMPS HURLANTS ! Nosfell

La 4e édition du festival ligérien, qui se tiendra du 17 au 21 mars, marque un sacré tournant par rapport à ses devancières. En sus de la programmation musicale, que l’on qualifiera de riche et variée, il est effectivement question cette année de monter chapiteau et village associatif en plein centre-ville de Saint-Étienne. Entretien avec Jo Cascina, fondateur du festival. Le pourquoi du comment de cette 4e édition des Printemps hurlants ? Nous avions envie de sortir des sentiers battus et déjà de la configuration “salle de concert” pour héberger le festival, sachant que le Fil accueille déjà 60 levers de rideau à l’année. L’idée nous semblait donc plus pertinente de créer un événement dans l’hypercentre, tout en essayant de fédérer les différents publics autour d’une programmation plus large. En revanche, nous essayons toujours, et ce, depuis la 1re édition, de nous servir de la notoriété de certaines têtes d’affiche pour donner de la visibilité aux artistes émergents locaux. Des Printemps hurlants où il est bien sûr question de diffusion (musicale), mais aussi d’actions de proximité type ateliers, stands associatifs, etc. Ainsi, le festival investit le centre-ville, et je vous cite : “À la bonne heure !” Cela faisait longtemps que nous l’envisagions, et disons que cette année nous avons été un peu plus entendus. “À la bonne heure”, déjà parce que les gens n’auront pas forcément besoin de prendre leur voiture pour venir et qu’il se passera enfin quelque chose en bas de chez eux ! Investir le centre, cela veut dire monter un chapiteau féerique pour les concerts (l’Étoile rouge) ainsi qu’un village associatif qui recevra nombre de structures (par exemple, l’espace Boris-Vian ou Radio Dio) et de collectifs qui font bouger les choses dans cette ville. Ce village sera ouvert de 10 heures à 20 heures à beaucoup d’activités dont des projections (Les Noctambules) et des ateliers de bande dessinée ou de sérigraphie (compagnie Inkoozing), entre autres ! Il y aura également une scène montée en extérieur qui accueillera des concerts gratuits d’artistes du cru dont on n’entend pas trop parler, sauf concernant Da Blague Panthers… Cinq jours de festivités, et pour nous un vrai marathon ! Des festivals qui vous auraient servi d’exemple ? Pas vraiment. Disons que ce que l’on propose aujourd’hui, c’est un peu le mix des expériences que nous avons connues avec notre structure Salamalek et de ce que nous sommes.

4

N° 157

MARS 10

Venons-en à la programmation musicale. Si au sein de Salamalek nous sommes plutôt amateurs de rock alternatif et d’électro, nous avons décidé d’ouvrir largement cette programmation aux autres couleurs musicales (chanson, rap, dub, reggae, etc.) pour que tout le monde s’y retrouve. Il est bien possible que ceux qui viennent le mercredi écouter la chanson rock imagée de Nosfell ne viendront pas forcément le dimanche pour apprécier le reggae de Danakil… Mais l’idée était de faire un festival résolument éclectique et populaire. Da Silva, Didier Super, Gérard Baste : quel que soit le genre, il est question de sacrés personnages… Oui, et qui plus est, des personnages que l’on n’a pas ou peu vus à Saint-É. Des groupes du cru qui risquent de casser la baraque ? Peut-être les 2 groupes sélectionnés suite au tremplin que nous avons organisé au Fil cet automne : Lao Experiment, de l’électro qui brouille les pistes, et Lipstick Royale, du rock qui démonte. À terme, comment voyez-vous l’évolution du festival et quels seraient vos souhaits ? Je crois que nous sommes maintenant clairement identifiés comme le festival ligérien des musiques actuelles. Et passer dès la 4e édition à 5 jours complets de programmation, tant musicale que citoyenne, en plein centre-ville, on peut dire que c’est déjà pas mal ! Ensuite, il n’est pas forcément question de “grossir”. Si c’est pour faire du commercial, ça n’a pas d’intérêt ; en revanche, si la ville décidait à l’avenir de nous soutenir davantage (et nous sommes tous bénévoles), on pourrait imaginer un festival gratuit et vraiment en phase avec Saint-Étienne. On ne vise pas la reconnaissance au niveau national : notre ambition est d’être local et populaire. Vous allez forcément déranger un peu les “habitudes”… C’est peut-être un peu le but de la manœuvre ?! On invite néanmoins nos détracteurs à venir faire un tour pour s’apercevoir que l’on n’organise pas non plus une free party… Au final, on souhaite simplement que les gens soient contents. Les Printemps hurlants, du 17 au 21 mars à Saint-Étienne, www.lesprintempshurlants.fr Laurent Zine


musique ELECTRIC DUO (’s got the Jack) Un sale jeu de mots… pour signifier que le duo en question est l’un des nombreux projets de l’ineffable Jack Bon, grand bluesman devant l’Éternel, associé pour la circonstance à Éric Delbouys, batteur voltigeur de son état mais pas que. Et les 2 compères ont sauvagement décidé de sortir du bois en ce mois de mars pour donner un concert au Rail Théâtre le vendredi 26, à l’occasion de la parution de leur album Low Class Blues (Label Music Int. / MPA) : un brûlot mixant à l’envi blues & bidouillages, boogie rock et swing des temps modernes. Un vrai bain de jouvence pour le rock, à Lyon bien sûr, Jack Bon et Éric Delbouys mais bientôt partout ailleurs, tant la musique de cet Electric Duo est entraînante et que la mayonnaise prend rapidement entre les oreilles. Ainsi, lorsque Captain Jack chante I’m happy, so happy, on le croit sur parole attendu que dès la 1re écoute, ce disque transpire la bonne humeur et les rades au long cours. On sait pourtant qu’il aime citer Miles Davis pour causer de sa musique : “Le blues n’est qu’un son. Ce n’est ni un nom ni un mot, encore moins une étiquette. C’est le son noir de la musique.” Roller gouailleur en surface et Bluesy deep inside. Il me semble pour autant avoir lu que l’on ne présente plus Jack Bon, et c’est sûrement vrai tant j’ai l’impression de l’avoir toujours connu, depuis Ganafoul quand j’étais ado jusqu’à nos pentes de la X-Rousse aujourd’hui, où l’on croise parfois le bonhomme avec son sourire constamment accroché aux gencives. Entre hier et aujourd’hui, moult projets scéniques et moult disques (12 albums à son actif !), clairement parce qu’il a “ça” dans le sang. Et si vous greffez à Jack & Éric “Staguef” Augagneur (qui joue aussi avec Balmino et Doctor Hell), vous obtenez l’Electric Combo, qui fait également dans l’orfèvrerie rock & roll. À suivre. En attendant, il y a ce concert du 26 qui se profile. Et vous pouvez y aller les yeux fermés. “Happy, so happy.” Low Class Blues dans les bacs le 5 mars. Jack Bon en concert solo le 11 mars à 11 h 30, festival À Vaulx Jazz. Electric Duo + The Dood’s en concert le 26 mars au Rail Théâtre. Laurent Zine

FLORENCE AND THE MACHINE “Je veux que ma musique sonne comme un saut dans le vide, du haut d’un arbre ou d’un immeuble, ou comme la sensation d’être aspiré dans l’océan sans pouvoir respirer”, déclare Florence Welch, la tornade rousse de Florence and The Machine, pour évoquer sa musique. Hum. En tout cas, son 1er album, Lungs (“un disque de pop païenne, un chaos organisé”, selon la demoiselle), sorti l’été dernier, est assez indescriptible, car il part en tous sens. Il y a des cuivres, des clochettes, beaucoup de chœurs, des Florence Welch cordes, des harpes, des gémissements électroniques, des silences… Il y a surtout la voix étrange de la jeune Anglaise (23 ans tout mouillés de chaud), parfois braillarde, là rauque et cassée, une voix qu’elle pousse aussi haut qu’elle la fait descendre bas. “Lungs est entièrement construit autour de ma voix et de ses harmonies”, reconnaît-elle. Fragile, épique, frais sont autant de qualificatifs qui collent à sa musique pop. De l’excitant Dog days are over au très rock Kiss with a Fist sans oublier ses vocalises sur Girl with One Eye en passant par le dansant Raise it up (le plus connu) ou le plus soul You’ve got the love, Florence and The Machine (formation flexible à 3 ou 7) surprend par ses voltiges vocales et ses partis pris musicaux. Ce qui ne gâche rien, Florence Welch est du genre à faire les choses à fond, n’hésitant pas à donner de sa personne et de sa voix lors de prestations scéniques intenses, souvent théâtrales, parfois même outrancières. Transbordeur, 11 mars, 04 72 43 09 99

SOCIÉTÉ DE MUSIQUE DE CHAMBRE DE LYON Lorsque l’angoisse existentielle est sublimée par la création, cela donne naissance à des partitions de grande envergure. Il en va ainsi du Trio à cordes Puchberg de Mozart et de l’Octuor à cordes et vents de Schubert, 2 œuvres magistrales au programme d’une unique soirée, mercredi 17 mars, à la salle Molière, un concert proposé dans le cadre de la saison de la Société de musique de chambre de Lyon. Composé en 1788, la même année que les 3 dernières Symphonies et le Concerto du Couronnement, le Divertimento K. 563, dit Trio Puchberg, est créé à Dresde le 13 avril 1789. Thiérry Marinelli À cette époque, Mozart traverse, plus que jamais, de grandes difficultés financières qui le conduisent à envoyer 21 lettres désespérées à son ami et frère de loge maçonnique Michael Puchberg, lequel, en retour, lui prêtera une somme considérable. C’est en gage de reconnaissance que Mozart lui offrira plusieurs œuvres dont ce Divertimento K. 563, la plus fascinante de toutes. La seconde partition au programme de cette soirée, l’Octuor D. 803, est de la même veine. Commandée par le comte Ferdinand Troyer, intendant de l’archiduc Rodolphe et excellent clarinettiste à ses heures, elle a été composée par Schubert en 1824, à une époque où le musicien se sentait le plus misérable des hommes : “Mon cœur est lourd, c’en est fait de ma tranquillité, je ne la trouverai jamais, jamais plus”, écrivait-il, rongé par la syphilis. Et c’est au trio Marinelli-Gouton-Schlichtig, en étroite complicité avec 5 solistes de l’Orchestre national de Lyon, qu’a été confiée l’interprétation de ces 2 œuvres singulières. Pour s’élever au-dessus de la simple exécution, le trio comme l’octuor devront établir confiance et connivence, seule base possible d’un dialogue authentique, source d’émotion musicale. Gageons que Thierry Marinelli, présenté comme “l’un des rares héritiers de cette célèbre école belge du violon”, saura donner le la à cette soirée. Renseignements : 04 78 38 09 09 Caroline Faesch

MARS 10

N° 157

5


musique

■ concerts express ■ Sizzla Kalonji

■ Les adeptes du genre ne rateront sous aucun prétexte la venue de l’austère prêcheur rastafari Sizzla Kalonji. Après un passage à vide (on se souvient de ses prises de position misogynes et homophobes), le prolifique – et revendicatif – Jamaïcain (une dizaine d’albums en une seule décennie, dont son fameux Black Woman and Child en 1998) s’est recentré sur sa musique et son militantisme. Dancehall, nu-roots, reggae classique, c’est micro en main que Sizzla brûle les planches, haranguant, fustigeant, prônant l’unité de tous derrière la bannière de Jah. Avec, en prime, la soul-reggae des excellents Lyonnais de The Dynamics. Espace Double Mixte, 2 mars, 06 74 91 75 46

■ Rien à jeter, une fois de plus, du côté de Feyzin et de l’Épicerie moderne, avec une programmation toujours aussi excitante. Hindi Zahra (10 mars), d’origine berbère et touarègue, vient de sortir un 1er album 100 % artisanal, Handmade. Cette belle de nuit à l’allure bohème a grandi entre Maroc et Paris, bercée par les grandes voix du Maghreb (Rimitti) et les divas égyptiennes (Oum Kalsoum), le rock’n’roll du bled, le blues d’Ali Farka Touré ou le reggae de Marley. Entre soul orientale, folk jazzy et blues du désert, elle susurre, à voix feutrée, ses poésies métissées tout à la fois nostalgiques et irrésistibles. Autre gageure avec les excitées de Chicks on Speed (31 mars). Ces performeuses mangent à tous les râteliers (mode, art, musique, vidéo), font dans le punk artistique et dépotent sur scène avec tenues délirantes, badaboum électro et trash jouissif. Du grand n’importe quoi qui envoie la sauce. On aime. Slow Joe est un intouchable, là-bas au large de Goa (Inde), un crooner vagabond qui chante le blues du matin au soir. Le voilà propulsé sur le devant de la scène avec The Ginger Accident, quartet vintage tombé amoureux de sa voix, qui lui offre une tournée française démarrée avec succès aux Transmusicales de Rennes. De la soul’n’rhythm and blues pop chantée a capella par un artiste touchant à la voix d’or. Avec Buridane en 1re partie (17 mars).

Chicks on Speed

■ RV Salters est une pile électrique, il officie derrière ses claviers vintage, saute, gesticule et met le feu dès les 1res notes. General Elektriks, nom de scène de cet homme-orchestre, est une puissante machine à danser (Tu m’intrigues, Raid the Radio) que rien n’arrête. Show devant. Salle du Kao, 4 mars, 04 72 76 89 00 Roman/Isère, 5 mars, 06 10 13 28 36.

Sapera Laxmi ■ Conçue comme une grande fresque sonore et dansée, La Route des fils du vent retrace l’épopée millénaire qui mena le peuple du Rajasthan, berceau originel de tous les gitans du monde, jusqu’en Andalousie. Sur scène, ce ne sont pas moins de 18 artistes des 4 coins du monde (Rajasthan avec ses Gitans Dhoad, Roumanie avec le Balkan Taman et Espagne avec Calle Cerezo) qui jouent, chantent, dansent et nous transportent au cœur des traditions séculaires gitanes et tziganes. Sous la houlette du percussionniste et grand maestro de tablas Amrat Hussain et du guitariste Javier Cerezo, cette énergique tribu propose un spectacle haut en couleur où se croisent sonorités et magies du Rajasthan, la complainte lancinante des violons tziganes, les chants rauques et la fougue sensuelle du flamenco andalou. Une histoire assurément écoutée aux portes de la légende avec en bonus l’impressionnant fakir cracheur de feu des Gitans Dhoad. Karavan Théâtre, Chassieu, 5 mars, 04 78 90 88 21 ■ L’exilé cubain a retrouvé le chemin de son île. Raul Paz, après 2 ans de pause à Cuba, revient avec un nouvel album produit par Sébastien Martel. Il y sera question de cuivres et de soul, entre autres. La musique du Cubain de Paris a toujours été inclassable, mélangeant sans complexe musique latine, jazz, funk, pop, voire R&B. Un air de salsa, des percussions, des mélodies chaloupées et un certain groove latino, le public est vite sous le charme de ce latin lover cubain. Le Sou, La Talaudière, 6 mars, 04 77 53 03 37 ■ Le Nakamal (ancien Double Six) a ouvert ses portes il y a quelques semaines, avec la volonté de proposer, en toute simplicité, un établissement convivial avec cuisine familiale à midi, canapés cosy et programmation musicale le soir. Tout cela se met tranquillement en place avec quelques concerts annoncés depuis janvier. Après Benjamin Fincher et Selar, c’est au tour des Parisiens de Peppermoon de venir susurrer leurs chansons pop romantiques. Ce trio, qui s’est fait connaître sur MySpace – et qui vient, l’air de rien, de boucler une minitournée en Asie (Chine, Taïwan, Japon) –, a sorti fin 2009 un 1er album délicat tout en apesanteur, Nos ballades, porté par la voix fragile d’Iris. Avis aux amateurs du genre. Nakamal, 6 mars, 04 78 83 20 45 ■ Wax Tailor, entre electronica et trip-hop, décline ses univers cinématographiques groovy avec force arrangements léchés, cordes aériennes et featurings habités (dont Charlotte Savary). Ce bidouilleur de sons et de rythmes, plutôt inspiré, mélange instruments classiques (contrebasse, flûte traversière) et platines électro et combine magistralement samples jazzy, extraits sonores de films mythiques, vieux beats déstructurés et jolies partitions mélancoliques. Sur scène, c’est hypnotisant, mix de sons, voix, lumières et images qui viennent transcender ses univers cotonneux. Le Fil, 11 mars, 04 77 34 46 40, Théâtre du Rhône, 13 mars, 06 10 13 28 36

6

N° 157

MARS 10

■ Oreilles sensibles s’abstenir. Hadouken!, sorti de nulle part, fait partie de la prochaine fournée Inrocks Indie Club et entend bien envoyer du lourd. Dans la mouvance Klaxons ou CSS, ces Anglais bien de leur temps mélangent guitares saturées et rythmes technoïdes, auxquels s’ajoute le flow hip-hop de son leader, James Smith. Les fans de Prodigy vont adorer ! Bien que peu connu chez nous, ce quintet remonté à bloc sort déjà un 2e opus plus sombre, For the Masses, aux sonorités encore plus lourdes. En tournée avec les Marseillais de Nasser et leur électro-punk pêchu. Marché-Gare, 20 mars, 04 72 40 97 13 (+ Noone)

Hadouken!

■ Autechre, fleuron de l’exigeant label Warp, débarque avec sa garde rapprochée (Rob Hall et Russel Haswell, adepte reconnu de noise poussée à l’extrême) à l’occasion de la sortie de son 10e opus. Le duo de Sheffield est connu pour ses expérimentations abstraites et sa musique oblique – qualifiée d’intelligent dance music. Oreilles curieuses recommandées. Plateforme, 22 mars ■ Rodolphe Burger n’en a pas encore fini avec la musique. On se souvient encore de ses élucubrations musicales au sein de Kat Onoma, restées, hélas, souvent trop confidentielles. Depuis, le guitariste, auteur, compositeur et éditeur, entre autres, a un agenda toujours aussi chargé, partageant son temps entre performances multimédias, projets discographiques sur son propre label Dernière Bande (Jeanne Balibar, Olivier Cadiot…) et autres collaborations artistiques (Bashung, Higelin, Hardy). Il poursuit aussi en parallèle ses expérimentations solo (No Sport en 2008, Valley Session en 2009), entre blues lunaire, poésie chantée-parlée, rock mutant et boucles de mélancolie obsessionnelles. À voir absolument sur scène, car le bonhomme est flamboyant avec sa voix brûlante et ce regard bleu électrique. Marché-Gare, 26 mars, 04 72 40 97 13 ■ Autre curiosité du mois, la venue des intemporels The Temptations et The Four Tops, 2 groupes cultes du fameux label Motown. Les premiers sont les auteurs des inusables tubes My Girl et autre Papa was a rolling stone ; The Four Tops, quant à eux, ont signé, entre autres, les fameux Reach out, I’ll be there et autre I can’t help myself. Revival donc pour piocher, entre soul, doo-wop et disco, dans le catalogue de la Motown et les vastes répertoires de ces 2 formations mythiques. Salle 3000, Cité internationale, 30 mars Anne Huguet


Dada Rock & Roll Guérilla Février, sale temps pour les braves, avec le moral qui va avec. Et la radio qui grésille encore inlassablement à propos d’identité. Comme un hiver qui n’en finit jamais. Confiance en berne, esprits en berne, mobilisation en berne… On nous aurait finalement menti sur le réchauffement climatique ? Seule la consommation des ménages donne le change, telle une pulsion frénétique. Période on ne peut plus propice à la peur instrumentalisée. Et Dada de se rappeler aux bons mots d’un certain Michel Audiard : “Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.” Oui, et limite ça fout les jetons. Difficile de croire en effet que des slogans tel “La France, aimez-la ou quittez-la” refleuriraient partout sur les murs d’enceinte de la ville comme les plaies béantes sur le corps d’un lépreux. Identité, dernier acte, et après c’est promis, on passe au printemps ? Et pourtant. “Aimez-la ou quittez-la” : les affiches sont bien là pour narguer l’automobiliste lambda et le regard oblique du passant forcément malhonnête. Ainsi sont-ils… français, racistes, réactionnaires et fiers de l’être. Dupont Lajoie & compagnie jusqu’à l’écœurement. Avertissant l’étranger, bien sûr, mais aussi celui qui pourrait avoir l’air d’un étranger, celui qui pourrait oser accueillir un étranger, comme celui qui pourrait simplement ne pas se comporter ou penser comme un bon Français (sic) ; et ça commence à faire du monde… Dans le désordre : les jeunes, les femmes, les aliens, les musiciens, les utopistes, les juristes, les véliplanchistes, les écologistes, les SDF, les professeurs, les bandits, les guignols, les écrivains, les laïcs, les saisonniers, les syndicalistes, les sceptiques, les zazous, les caissiers, les casseurs, les crieurs publics, les bienheureux, les députés, les ouvriers, les végétariens, les surfeurs, les saltimbanques, les penseurs, les républicains, les urgentistes, les humoristes, les sans-papiers, les anonymes, les philanthropes, les fous, les bergers (non allemands), les grévistes, les blousons noirs, les minijupes, les… En deux mots : les autres. Les avisant, donc, qu’ils ont intérêt à se tenir à carreau, sinon ça va barder pour leur matricule. Parce qu’il ne s’agit pas seulement de se conformer aux us et coutumes en pratique chez les Gaulois, oh que non : il est question d’aimer la France, et surtout de l’aimer comme il faut ! Et vive la bêêêtise en temps de crise (ad lib.). L’on prendra soin ensuite de virer l’ennemi de l’intérieur. Celui ou celle qui aura l’audace de fonctionner différemment. Le foutre à la mer. Que l’on reste enfin entre nous, bons Français, coqs en pâte. À vivre au rythme des soubresauts de la vie et la mort annoncée de Johnny roi des beaufs. Champion de l’évasion fiscale, mais ami du nain à impériale. Étonnant, non ? Pas du tout. Lorsque dans les plus hautes sphères du pouvoir, on flatte les sentiments les plus bas et l’étroitesse d’esprit, voilà ce qui arrive. La vieille France populiste, jalouse et haineuse qui revient au galop. Bêtes et méchants, jamais contents. Mais attention, parce qu’à ce rythme-là, cette France sortie d’hier, c’est vous, c’est moi et c’est tout le monde. C’est quoi qu’il en soit la France que l’on veut nous vendre aujourd’hui avec l’identité qui va avec ; comme si, finalement, nous étions tou(te)s du même moule (sic, 2e) : fans de Bigard et fervents adeptes du paternalisme, des “braves gens” en quelque sorte. Et dieu sait que “les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux…”. Identité française contre le reste du monde. Et entre braves gens, nous avons ainsi le choix d’adhérer soit à l’humour de Brice Hortefeux, soit à celui de Georges Frêche. La grande classe. Niveau intelligence d’État, nous voici quasiment revenus avant guerre, au début du XXe siècle, avec Zola qui accuse et les milices qui ricanent de tant d’humour bien gras. De tirer les gens vers le bas. Voilà ce à quoi est réduit le débat politique aujourd’hui dans ce pays, et cela ne vient pas seulement de la droite de la droite. Consternant. Même si ce n’est pas anodin : pour masquer impuissance économique et incompétence politique, rien de mieux qu’un plan de communication au ras des pâquerettes pour déclencher l’adhésion des masses. Laborieuses, que nous sommes. Et Ya Basta ! Adieu veaux, vaches et braves gens, le temps est peut-être venu de “la quitter”, d’abandonner ce pays de cons. Ou bien de se souvenir. Par exemple quand vous irez voter. Ou si vous descendez dans la rue. Lorsque votre main saisira un gourdin. Au choix. Parce que oui, on a toujours le choix, a fortiori de dire stop ou encore. D’ailleurs, pendant ce temps-là en Grèce, comme l’an passé, on se réchauffe comme on peut. Et comme dirait Howard Zinn, ce grand écrivain américain qui vient de disparaître : “Libre à vous de devenir des participants actifs de l’histoire… parce que c’est votre histoire.” Quant à Dada, il a déjà renouvelé sa carte d’identité internationale. Et puisque nous causions météo, musicalement parlant, le retour du printemps n’est pas une vue de l’esprit. Voici donc quelques rendez-vous amplifiés qui devraient logiquement faire valser le mois de Mars ! C’est d’abord Zëro qui risque d’ensorceler la Tannerie le jeudi 4. Le quatuor lyonnais qui, soit dit en passant, vient de faire paraître un lumineux 2e album, intitulé Diesel Dead Machine (chez Ici d’Ailleurs). Vous voilà prévenus. Autre genre et quasiment autre époque, le retour des Fleshtones est annoncé pour le lundi 8 au CCO avec The Bellrays. Ce sera également la fièvre 2 week-ends de suite au Clacson à Oullins, avec UncommonMenFromMars le vendredi 19 et V13 + L’Enfance Rouge le 26. Les V13 précédés d’une sacrée odeur de poudre. C’est enfin le retour du Peuple de l’Herbe sur ses terres à l’occasion de la tournée Tilt : au Transbordeur le 23 mars et au Firmament (Firminy) le 27 avec Fedayi Pacha. À bon entendeur… Laurent Zine

MARS 10

N° 157

7


musique Anthony Braxton / Joëlle Léandre Il y a des moments de musique où l’écoute laisse deviner un instant de magie, et c’est le cas dans ce duo BraxtonLéandre. On aurait aimé être là ce soir de mars 2007 au café Heidelberg situé à Loppem (Belgique) lorsque les 2 musiciens se sont mis à dialoguer, laissant l’autre guider, l’accompagnant, ouvrir une voie. Il faut reconnaître que ces deux-là sont de sacrées bêtes de scène, enfin j’entends par ce terme qu’ils savent participer aux aventures, et Joëlle Léandre armée de sa contrebasse sait depuis longtemps expérimenter ce genre de rencontre, en solo, en duo, en trio… Anthony Braxton et sa panoplie de saxophones connaît aussi ce genre d’exercice musical (n’est-il pas toujours aussi radical, et n’est-il pas celui qui un beau jour enregistra le 1er disque de saxophoniste solo ?). Un double CD, Duo (Heidelberg Loppem) 2007 (Leo Rds / Orkhestra) avec 2 longues plages où la dynamique, la densité et l’inventivité ne font jamais défaut. En guise de final, un titre court et apaisant clôt le concert.

aux côtés de William Parker, à vous de chercher). L’idée de ce disque live était pour Matthew Shipp d’explorer “un nouveau monde entre le free jazz et les rythmes programmés, qui semblaient 2 mondes difficiles à rapprocher. Il s’agit pourtant du même contexte urbain.” Nu Bop Live (Rai Trade / Orkhestra) fut enregistré en 2004 à Rome, une musique de fusion où l’électronique malgré sa présence se fait discrète, le free jazz prend tout de même le dessus et c’est un peu ce que l’on attend de ce genre de disque et de tels musiciens. Bruno Pin

Soft Machine Encore un live de ce groupe depuis belle lurette défunt et qui pourtant fascine encore, preuve à l’appui, chaque année un live fait surface, ouf ! Celui-ci est de grande qualité sonore. Ce Live at Henie Onstad Art Centre 1971 (Reel Rds / Orkhestra) est un exemple de ce que ce groupe était en train de devenir, un équilibrisme entre rock et free jazz. Une tempête dans le monde du rock, le début des années 1970 voit le groupe sortir de son univers post-psychedelic dadaïste pour entrer de plain-pied dans une sorte de fusion qui doit autant au rock, au jazz qu’à la musique modale, le groupe explose à chaque concert les carcans d’une musique inclassable et qui le restera encore quelques années. Quatre musiciens dont l’éternel Michael Ratledge aux multiples claviers, Robert Wyatt aux drums qui allait sous peu quitter le groupe, Hugh Hopper et sa ligne de basse et Elton Dean qui insuffle une nouvelle dynamique au groupe, c’est sûrement son arrivée qui amena le groupe sur le chemin de cette musique imprégnée de free jazz. C’est aussi ce qui provoquera son départ. En attendant, ce double CD est une belle restitution des performances live que le groupe donnait, trouvant à l’intérieur de sa musique une matière plus organique qui ouvre les voix de l’improvisation.

Bruno Pin

Arthur H Ceux qui aiment le bonhomme vont être ravis. Arthur H sort un double album Mystic Rumba (Polydor/ Universal) en solo, piano seul dans un studio, histoire de renouer des liens plus étroits avec d'anciennes chansons, voire d'autres plus récentes. C'est un beau pari, pas facile, mais H connaît bien le genre, nous l'avions vu dans une petite salle du bas des pentes il y a une dizaine d'année et le souvenir est intact. Les chansons s'égrènent comme un bout d'histoire de la discographie d'Arthur H, 20 ans après un premier disque éponyme qui ouvrit la voie à douze albums studio. L'affaire est dans le sac, c'est parfait, la voix "cosmique" d'Arthur H plane sur les notes de musique, le piano se fait discret, l'ensemble respire une certaine sérénité. Que ce soit des titres comme Est-ce que tu aimes ! Raïssa, Adieu tristesse ou bien d'autres, le chanteur/pianiste nous livre des chansons qui semblent nouvelles tant l'interprétation est revisitée. Dans le monde d'Arthur H il y a toujours cet humour et ce monde onirique qui se télescopent. Vingt-cinq titres dont trois inédits. Il sera en concert en le 3 avril au Théâtre de la Croix-Rousse, par contre ça risque bien d'être complet.

Bruno Pin

Hint versus Ezekiel En exagérant à peine, on évoquerait la rencontre de 2 géants. Quoi qu’il en soit, la réunion l’an passé de Hint et Ezekiel pour une série de concerts de haute voltige fut une sacrée bonne idée : les musiciens des 2 formations revisitant leur répertoire respectif, ensemble sur scène ! Entre nappes électroniques mystérieuses, coups de boutoir noise et musique ambiante innovatrice, le témoignage sonore de cette épopée (Collision Tour 2009) sort aujourd’hui en double digipack grâce à Jarring Effects : 80 minutes de musique (avec, en prime, une superbe reprise de Chinatown de Bästard) et 70 minutes d’images (documentaire sur la tournée + clips), à se procurer d’urgence chez un bon disquaire ou sur www.cd1d.com. Notez qu’est également parue chez Jarring l’anthologie de Hint (93-99) en double CD digipack qui vaut bien son pesant d’or. Alors sus à vos mulets pour une ruée frénétique !

Bruno Pin

Matthew Shipp Belle entrée en matière pour ce disque de Matthew Shipp, encore un pourrait-on dire, mais le pianiste ne se rate jamais et celui-ci est comme une suite logique de son travail. La rythmique imparable et implacable de Guillermo E. Brown et de William Parker, compagnons de longue date. J’ajouterai pour ma part que la participation du saxophoniste Daniel Carter est parfaite, on ne parle pas souvent de lui et pourtant ce type a un jeu et une inventivité d’improvisation rares (2 disques à ce jour sous son nom, dont un duo avec le contrebassiste Reuben Radding + un autre avec le même et Gregg Keplinger. On retrouve aussi Daniel Carter

Laurent Zine

Livres Arnaldur Indridason Nouvelle parution d’un des auteurs fétiches du polar islandais avec comme fil conducteur le présent et le passé, leitmotiv de l’œuvre du romancier, avec en prime l’inspecteur Erlendur, personnage attachant aux antipodes du flic musclé (référence au mauvais livre de Laurent Guillaume Le Roi des crânes paru récemment et dans lequel on retrouve toute la symbolique du flic cher à Olivier Marchal). Nous voici en plein automne, là-bas c’est déjà un peu l’hiver, “il n’avait jamais redouté l’arrivée de l’hiver qu’il ne considérait pas comme un ennemi. L’obscurité et le froid ralentissaient le passage du temps que la nuit couvrait d’un voile paisible.” Ça c’est le style de pensée que véhicule Erlendur, rien de bien drôle et dans ce roman encore plus que dans les précédents, l’auteur décortique pour nous les états d’âme, les souvenirs qui habitent l’inspecteur dans cette histoire qui plonge le lecteur dans une Islande pleine de croyances ancestrales. Son écriture installe un climat intimiste, on découvre un peu mieux les souffrances d’Erlendur, ses fantômes et la question du deuil qui hante le personnage. Un livre attachant et d’une belle écriture. Hypothermie, éd. Métailié/Noir, 294 pages, 19€ bruno Pin

8

N° 157

MARS 10

Eva-Marie Liffner

Piergiorgio Di Cara

Ce roman est surprenant, noir et touchant au monde de l’ésotérisme, mais pas que, car il faut lire ce livre pour découvrir les méandres de cette histoire qui se déroule, ici, aujourd’hui et hier dans le Londres du début du XXe siècle. Le titre du livre, Chambre noire, est une référence à l’appareil photo du même nom qui devait servir à saisir l’âme et le corps. Nous allons suivre les pérégrinations du jeune Jacob, assistant photographe qui va évoluer dans ce Londres théosophique où l’on croise la bonne société, entre des gens comme Shaw ou Yeats et un prêtre qui va chercher des enfants dans les bas-fonds de la ville. Johanna Hall vient de faire un héritage, elle est photographe et se retrouve dans l’appartement de son oncle Jacob, au milieu des archives photographiques et des écrits de l’époque. Elle repart sur les traces de son oncle. Passionnant, ce livre a reçu 2 prix, le Trophée du meilleur roman policier suédois et le prix du Book Festival.

Nous voici à Palerme, et toutes les images mythiques que nous avons de cette ville et de ses mafieux risquent bien d’en prendre un petit coup dans l’aile. Ici, c’est une Sicile plus romanesque, plus sereine, moins agressive, même si le meurtre qui vient d’avoir lieu reflète une certaine violence, l’enquête démarre sous la houlette de Pippo, Pippo Randazzo, inspecteur de la brigade criminelle et fils de la bourgeoisie de Palerme. Il faut dire pour la petite histoire que Piergiorgio Di Cara est entre autres auteur de romans noirs et commissaire à la brigade antimafia de Palerme, alors quand il nous conte ses histoires de flics avec leurs quotidien, famille, vie privée et enquêtes, on sait qu’il en connaît un rayon. Encore un univers de flic pas comme les autres. Un type avec de la sensibilité et de l’humour. Hollywood, Palerme se déguste, on entend la mer, le bruit et les gestes de la nuit, on goûte l’huile d’olive, une enquête qui s’enlise, un Pippo attachant. Un meurtre dégueulasse, un truc sordide.

Chambre noire, éd. Rivages/Noir, 278 pages, 8,50€

Hollywood, Palerme, éd. Métailié/Noir, 202 pages, 10€

Bruno Pin

Bruno Pin


musique

LA TRIBUT DU VERBE Acteurs de la scène slam lyonnaise depuis le départ, les 4 membres de La Tribut du Verbe ont franchi le Rubicon cette année en imaginant C’Slam ! Ouvre-toi, un spectacle poétique en mode polyphonique. Entretien. Sur le sens de “La Tribut du Verbe”… Il y a bien des références à la tribu et à l’attribut du sujet en français dans le texte. Mais nous avions plutôt envie d’être tributaires du verbe (!), et nous revendiquons une approche libre de la langue. Slam ? À l’origine, en argot américain, slam c’est “faire claquer les mots” ! Ensuite, il y a la scène slam, c’est-à-dire le fait d’organiser une scène ouverte à tous, le plus souvent sous forme de tournoi. À partir de là, le slam devient un nouvel “art de dire” et de “mettre en voix” la poésie sur une scène. On parle ainsi de slam poésie. Effectivement, et si l’on considère la poésie comme l’art d’exprimer sa propre vision du monde à travers des mots choisis, alors le slam est poésie. Vos racines poétiques et rythmiques ? Le prisme est très large ! De René Char au rap old school américain : la matière est infinie et chacun d’entre nous y puise selon ses goûts de prédilection. Depuis quand vous êtes-vous destinés au slam et pourquoi avoir fondé La Tribut du Verbe (LTDV) ? Nous nous sommes retrouvés, chacun à titre individuel, parties prenantes des Slam Sessions organisées au Bistroy dès 2002. À partir d’un moment, disons que nous avons eu envie de dépasser le format “performance” de la scène slam (5 minutes de temps de parole, sans mise en scène ni accessoire) et tirer autre chose de notre écriture. Pour satisfaire une ambition artistique ? Nous avions effectivement l’ambition de travailler à la mise en scène de textes à plusieurs voix, afin de créer, à terme, un véritable spectacle de polyphonies slam. Mais, au départ, nous avons simplement monté LTDV comme on fonde un groupe de musique, si ce n’est que nous ne jouons que d’un seul instrument : la voix. Slam toujours ? Dans l’esprit, oui, puisque nous sommes restés “a capella” et en cela fidèles à cet art brut dont l’objectif n°1 est de se faire entendre et comprendre par le plus grand nombre. Nous travaillons ainsi avec la matière première du slam, c’est-à-dire des mots, des voix et des corps sur scène. Point barre. Mais à partir de cette esthétique slam, il s’agit ensuite pour nous d’aller plus loin : ou comment faire de la poésie un vrai spectacle vivant. Ainsi, l’union des voix fait la force des mots : comment écrit-on à 8 mains ? À force de pratique et de complicité depuis 5 ans. Mais la gestation peut s’avérer longue, puisqu’il est arrivé qu’un texte tourne entre nous durant 2 ans avant d’être “retenu”. Pour LTDV, le texte est donc une matière vivante, toujours susceptible d’évoluer. Au-delà de la mise en mots, il y a ensuite la mise en voix, puis la mise en scène… Et nous avons pu, grâce au projet Bizarre ! à Vénissieux, effectuer des résidences pour travailler cette mise en scène sur la durée. Une fois la phase d’écriture achevée, il s’agit en effet de voir et d’entendre ce que cela peut donner sur les planches ; et l’on repart quasiment de zéro avec le texte, tant les choses peuvent bouger au niveau du rendu scénique. Qu’est-ce que la langue française, pour vous ? Un outil que l’on s’approprie et qui devient autant outil de travail que de jeu !

Vous animez également des ateliers d’écriture. Au départ, il s’agissait de faire connaître le slam en tant que prise de parole en public, libre et accessible à tous. Ensuite, c’est aussi une méthode pour initier les gens à l’écriture et surtout les inciter à s’exprimer. Au-delà de la forme, il y a le discours… Ce que l’on écrit n’est jamais gratuit, mais nous ne cherchons surtout pas à faire la morale ni à revendiquer quoi que ce soit. “C’Slam ! Ouvre-toi” ? On dira que c’est un “voyage à dos de mots”. Nos regards compilés sur la vie, qui passe forcément par des hauts et des bas. Un zapping à 4 voix avec différentes couleurs. Et quel trésor renferme votre caverne ? En tant que forme d’expression artistique, c’est justement le slam, le trésor. Le nôtre, et peut-être le vôtre si nous arrivons ne serait-ce qu’à vous donner l’envie d’écouter puis de prendre la parole. Les projets ? Nombreux, parce qu’il s’agit toujours pour nous de faire connaître le slam ici-bas. En résumé, c’est chaque mois un tournoi Yes we slam au Sirius et une Slam Session de l’Autre Côté du Pont. Ce sera cette soirée Bouts de souffle du 13 mars au 6e Continent dans le cadre du Printemps des poètes. Puis la Nuit du slam le 22 mai prochain… Le 13 mars au 6e Continent, plus d’infos sur www.latributduverbe.com Laurent Zine

CHANTS DE MARS Le jeune festival des Chants de Mars remet le couvert avec une 4e édition resserrée sur 5 jours et un nouvel accent donné à la formation (via des stages ou une master class avec Rémo Gary). “Mais avec toujours la même envie de célébrer LES chansons, ou plutôt la chanson dans sa diversité”, résume Ben, l’un de ses programmateurs. Rappelons que la programmation (et l’organisation) de ce festival est atypique puisque issue de la collaboration de 4 structures (salle Léo-Ferré, À Thou Bout d’Chant, Marché-Gare et salle des Rancy) aux identités différentes travaillant toutes sur le registre de la chanson. Une édition 2010 résolument éclectique et vivifiante qui fera la part belle aux piliers de la scène française : on pense à Pigalle (et sa chanson réaliste) et François HadjiLazaro – étonnant homme-orchestre et activiste de la 1re heure qui fut un véritable découvreur de talents avec son label Boucherie Productions – ou encore aux Marseillais d’Oaï Star qui ont permis l’émergence d’artistes reconnus comme IAM et autres Fabulous Trobadors. Les Chants de Mars font aussi le pari de l’émergence en programmant leurs coups de cœur : chanson réaliste dans la grande tradition pour Flow versus chanson urbaine groovy pour le trio rennais de Ka Jazz. Bref, il y en aura pour tous les goûts avec la jolie intention de surprendre et de cultiver l’envie du public. Y compris du trad avec orchestrations folkloriques (La Jongle des Javas), des rimes qui tanguent avec Marine Futin, pour finir en beauté avec les ambiances à danser des Bombes 2 Bal. Les Chants de Mars, du 10 au 14 mars, www.leschantsdemars.com Anne Huguet

MARS 10

N° 157

9


spectacles vivants

FESTIVAL THÉÂT’RÉALITÉS

Le 27 mars, le festival déambulant Théât’Réalités, au centre culturel œcuménique de Villeurbanne, propose une balade avec les femmes, leurs vies, leurs rêves, leurs luttes, leurs manières d’être. À pied, à vélo et les pieds sur terre, le public a l’embarras du choix entre des spectacles de danse ou de théâtre, des chants ou des expositions de photos… L’embarras du choix, mais un seul samedi. Un cadre de bois planté sur 2 roues de Caddie figurerait le vélo. Au guidon, on accrocherait négligemment une paire de talons fins et une ombrelle. Il y aurait encore une gourde pour la soif et, au cas où le message passerait mal, on placarderait sur la planche une croix surplombée d’un cercle. Cette année, l’affiche du festival Théât’Réalités ose l’aventure féminine. Les femmes et les minettes, les dames et les nanas. Toutes celles-là, celles-ci aussi et d’autres encore qui avaient inventé des “alternatives aux modes dominants d’être au monde”, comme l’exprime joliment Fernanda Leite, directrice du centre culturel œcuménique (CCO), organisateur de l’événement. L’alternative commence par une “Balade en danseuse”, de 14 heures à 17 heures, un parcours où les spectateurs, cyclistes, se déplacent d’un spectacle à l’autre. On peut venir à vélo ou s’en faire prêter un. L’idée est bien de pédaler à la découverte des artistes. Ici – mais où ? –, Les Vélomanes, chanteuses lyriques de la compagnie Sham, interprètent Verdi, Mozart ou Rossini sur des bicyclettes électriques ailées. Plus loin, Laureline Gelas, chorégraphe de la compagnie du Subterfuge, a, elle, choisi la nacelle, les arts du cirque et la musique de DJ Flore pour mesurer le poids de l’âme : 6 grammes, peut-être, ou 21. Ailleurs – mais où ? –, c’est Anissa Tamène qui nous présente un diptyque entre danse et peinture pour nous parler de la naissance et de l’éveil au monde. Dehors, il y aura encore une création théâtrale sur “les représentations des femmes et de leurs relations

Neige de feu - Cie Entre terre et ciel

avec les hommes” concoctée par un groupe de jeunes Français et Allemands, dans le cadre d’un échange… Et, sur le chemin, les sportif(ve)s du samedi pourront croiser le commando éclairé de la compagnie SkéMéE, qui propose de les scotcher, littéralement, pour garder une trace de “l’intime féminité et la révéler”. L’empreinte de leur corps, telle une chrysalide, sera laissée dans la ville telle une mue mystérieuse… Le soir, c’est TupperAware Et il faut absolument se défaire de cette peau pour rejoindre le CCO. Parce que dès 17 heures commence le programme TupperAware, avec 8 spectacles à ne pas manquer. Ça commence avec le Grabuge. Dans le cadre d’ateliers artistiques, Géraldine Bénichou a mis en scène un chœur parlé et chanté de femmes de Vénissieux et Villeurbanne qui, à partir du personnage d’Antigone, racontent leurs propres combats. Le titre : Ne pas pleurer, ne pas me taire. Camille Perreau, avec la compagnie Entre chien et loup, propose une visite chez les femmes vivant en Occident, une exposition habitée. Avec la compagnie Ariadne, le spectacle est intimiste, sur le quotidien des femmes, Petites pièces de cuisine… Dans sa caravane, la compagnie SkéMéE invite toutes les demi-heures 11 personnes à entendre une femme parler, “sans pudeur”, pour trouver sa place dans le monde. Dans une autre caravane, celle du collectif Ohmart, dirigé par Sarah Mulot, on peut entendre et voir la voix et l’image de femmes qui ont eu un rôle dans l’histoire du centre culturel. Quant à la compagnie Anou Skan, elle présente Entrepatrie (le contraire de no man’s land), le résultat de collectes de gestes auprès des habitants réalisées les 10, 17 et 19 mars au CCO. La proposition : “Origines, cultures, générations, tous les gestes sont les bienvenus. Comment la part féminine en nous les révèle ?” Le 27 mars au CCO, 04 37 48 88 17 Florence Roux

LE MARÉCHAL ET NOUS

© Gerard Llabres

Bab et Sane

Il s’agit d’une histoire tirée d’un fait divers. Deux gardiens d’une propriété de Mobutu s’étaient ainsi retrouvés coupés du monde après sa chute. L’auteur, René Zahnd, en a fait 2 personnages en quête de repères, reclus dans une villa improprement appelée Paradis, en Europe. Les 2 hommes sont loin de chez eux, persuadés d’être en danger dehors. Ils se terrent, et, tandis que les réserves de nourriture s’estompent, leur attente semble interminable. Dans cet endroit protégé, c’est l’absence du dictateur déchu qui se fait palpable. Ces

10

N° 157

MARS 10

2 hommes, libérés du tyran, du Maréchal, recréent alors une relation à l’autre qui, à l’évidence, ne s’est pas émancipée de ses anciens réflexes. Si bien que l’un d’eux, grisé par les privations, par la peur, par son petit pouvoir, dans la maison, devient fou. Il se prend tout à coup pour le tyran revenu. Ainsi les comédiens joueront-ils cette pièce dans la pièce, ce théâtre qui est censé non pas représenter, mais être, bel et bien, la réalité de ces 2 hommes. Est-ce que cela ne dit pas déjà un peu de l’universalité du propos… Ne sommes-nous pas le jouet de nos propres fantasmes ? Quelles notions avons-nous de nos relations, du pouvoir que l’on croit exercer, de celui que les autres exercent sur nous ? René Zahnd, pour cette pièce créée au Théâtre Vidy-Lausanne dont il est le directeur adjoint, a demandé à ses 2 compères, le Burkinabé Hassane Kassi Kouyaté et la star malienne Habib Dembélé, de jouer les rôles principaux, sous la direction d’un metteur en scène jeune et, ma foi, expérimenté, Jean-Yves Ruf. Ils recréeront donc sur scène ce huis clos particulier, loin d’être étouffant nous promet-on, à cause de l’humour des situations, que, d’ailleurs, on devine. Les 5 et 6 mars au Toboggan, 04 72 93 30 00 Du 24 mars au 3 avril au Théâtre des Célestins, 04 72 77 4000 Etienne Faye


© Paula Court

spectacles vivants

UN WEEK-END, 2 FESTIVALS ANTICODES ET ÇA TCHATCHE ! AUX SUBSISTANCES

Cynthia Hopkins

Foisonnante, élitiste, culottée, too much, on a déjà tout écrit, on entend tout à propos de la programmation des Subsistances. Les détracteurs et les amateurs sont nombreux, ne s’affrontent encore que dans les salons, donc ça cause, ça cause et c’est déjà pas si mal. C’est même une des vocations de l’endroit, faire parler. Pendant le week-end Ça tchatche !, les spectateurs en entendront d’ailleurs sur tous les tons, voire de toutes les couleurs, puisque ce festival, désormais traditionnel, a pour thème le langage. Tous les langages, bien sûr, l’idiome de Proust, de Joyce, et puis tant d’autres… Les Subsistances sont dirigées par Cathy Bouvard et Guy Walter, 2 globe-trotters de la culture, on les aperçoit surtout à Lyon, mais également à Berlin, Londres, New York, Barcelone ou Milan, à Paris, aussi, ou à Brest, bref, partout où la curiosité les pousse. Ils reviennent à Lyon avec dans leurs bagages des rencontres avec des artistes du monde entier, des propositions artistiques originales, innovantes, et beaucoup de désirs à l’endroit de ces artistes qu’ils veulent montrer au public lyonnais. Cette année, les artistes se sont soumis à la question, thème secondaire du week-end. Je rencontre l’accueillante directrice, Cathy Bouvard, au cœur de cet ensemble superbe, un peu propret, des Subsistances. Je vois que vous titrez aussi ce week-end “Anticodes”… Ah oui, le message est peut-être un peu brouillé. C’est que nous créons dès cette année un nouveau festival avec la scène nationale de Brest et le Théâtre national de Chaillot, un festival, Anticodes, donc. Aujourd’hui, ce festival est enchâssé dans Ça tchatche !, mais l’année prochaine ce sera un rendez-vous différent. Nous présenterons en commun, dans ce cadre, un certain nombre d’artistes, comme, cette année, la magnifique contorsionniste Angela Laurier, avec J’aimerais pouvoir rire. C’est une femme de 48 ans, elle ne peut plus exercer son art aussi bien qu’autrefois, ce serait douloureux. Mais elle a le sentiment que si elle ne l’exerce plus, son corps déborde, elle déborde de son corps, elle a peur de devenir folle. Alors elle se déplie devant la parole de son père, en plein délire, et elle fait venir son frère, grand schizophrène. Elle danse pendant que son frère raconte ses visions, comme la première fois qu’il a été interné, il avait vu une femme crucifiée, nue, et il s’était

déshabillé. Ce spectacle est vraiment exceptionnel, mais il n’aurait pas la visibilité qu’il mérite en dehors d’un partenariat comme celui que nous créons avec les Anticodes. D’une manière générale, nous prenons très à cœur de soutenir et montrer des projets qui n’ont pas toujours l’audience qu’ils méritent. Mais n’est-ce pas justement la cause de votre réputation de lieu élitiste ? Ça tchatche ! est un bon exemple de ce que nous essayons de faire. Il y a des spectacles comme ceux de BAM, c’est du cirque, ahurissant de technicité, ou celui de Carnage Productions, un spectacle de rue, Domi and Claude, qui n’est pas un spectacle qui va révolutionner le genre, ni notre vision, mais c’est génial quand même. Nous sommes un peu comme le 491, en fait, nous aimons la pluralité du public, qu’il se mélange, que le spectateur cultivé s’ouvre aux formes plus populaires et que les formes populaires permettent la visibilité des spectacles réputés plus difficiles… J’ai vu le spectacle de Jeremy Wade, le mois dernier, c’était en anglais, je n’ai pas tout compris… Bon, je m’empresse de dire que nous produisons beaucoup de spectacles, la plupart en français, et souvent des artistes de la région ! Mais je crois que c’est à nous de montrer ce qui se fait ailleurs. Un texte en anglais fait toujours l’objet de discussions avec le créateur, nous en assurons souvent une traduction. Un spectacle en langue étrangère est peut-être difficile à comprendre, mais il faut former le regard du spectateur, l’œil aussi des artistes de la région, qui, sans doute, doivent savoir ce qui se fait ailleurs. Par exemple, cette année nous faisons venir une artiste exceptionnelle, Cynthia Hopkins, de New York. Elle ne parle que très peu le français, mais sa très belle voix, lorsqu’elle chante avec son groupe Gloria Deluxe, sa performance solo, comme ici avec The Truth: a Tragedy, entre danse, théâtre, vidéo, c’est un grand moment ! En plus, avant chaque représentation, nous allons organiser des petits cours de langue, pour en faciliter la compréhension. Et à côté de cela, dans cette programmation hétéroclite, je peux ajouter la présence de Joris Mathieu, avec Bardo, un spectacle pour une personne, très étonnant, il est en train de devenir un grand metteur en scène, et il est lyonnais. Du 25 au 28 mars aux Subsistances, 04 78 39 10 02 Étienne Faye

MARS 10

N° 157

11


spectacles vivants

UN HOMME ET UNE FEMME SELON RASKINE La Danse de mort Michel Raskine

“Vous, connaissez vous Strindberg ? Parce que moi je ne suis pas un spécialiste, je vous le dis tout de suite.” Ainsi commence ma conversation avec Michel Raskine, à propos de La Danse de mort. Le metteur en scène résident et directeur du Théâtre du Point du Jour monte pour la 1re fois cet auteur suédois du début du XXe siècle, et cependant, pour dire mon sentiment, il aurait bien du mal à me persuader qu’il le fait en parfait néophyte. C’est que l’artiste qui, l’année dernière, introduisait Lagarce au répertoire de la Comédie-Française commence à avoir un peu de bouteille, n’est-ce pas. Dans cette remarque, je veux plutôt lire comme un trait de son caractère iconoclaste. Michel Raskine est un homme précis, méticuleux, mais qui ne s’embarrasse pas de lire tout Strindberg avant de mettre en scène La Danse de mort, tout simplement parce que la pièce correspond à son désir du moment, comme à ses moyens financiers. Et d’ailleurs, il ne se sent pas prisonnier du texte, il jongle avec les traductions, coupe les scènes jugées “un peu faibles”, bref, s’immisce, s’impose, met en scène. N’empêche, il se laisse surprendre, avec les (superbes) comédiens Stéphane Bernard, Marief Guittier et Vincent Schmitt, par ce grand texte, et se réjouit visiblement d’aborder, enfin, ce qu’il appelle “le continent August Strindberg”. Conversation avec Michel Raskine.

Quel aspect a ce “continent” lorsqu’on l’aborde avec La Danse de mort ? Une île, c’est une île. Dans laquelle il y a une forteresse, elle-même abritant une maison et, dans cette maison, il y a un salon. Ce sont comme les cercles de l’enfer, et c’est d’ailleurs le surnom de ce petit bout de terre, le “petit enfer”. Dans ce salon, le capitaine et Alice s’apprêtent à fêter leurs noces d’argent. Leurs relations sont de l’ordre du jeu, mais un jeu violent, cruel, un jeu de pouvoir qu’un 3e personnage, Kurt, vient perturber. Ce capitaine est une sorte d’ogre qui se nourrit de la douleur de l’autre, il est le mâle, un roi dans l’intimité du couple. Il inspire, sans doute, beaucoup de fascination : à Alice, d’abord, qui est une partenaire de jeu hors pair, avec une capacité de rage assez incroyable, et ensuite aux spectateurs, je pense. À tel point d’ailleurs que La Danse de mort est une pièce désespérée et désespérante, mais dont les personnages, comme disait Marief Guittier pendant une répétition, sont toujours sur le qui-vive, ce qui donne beaucoup d’énergie, sur scène. Et cette énergie, c’est la danse, évoquée par le titre. Un titre superbe, la danse et la mort s’opposent par nature, l’une étant le mouvement, l’autre l’arrêt total et définitif. Et un titre, aussi, qui ressemble à celui de Lagarce, Juste la fin du monde. À la lecture, j’ai pensé à Beckett… On n’est pas dans un huis clos beckettien, tout est bien fermé autour d’eux, mais il y a un extérieur et, donc, une fuite possible. Par exemple, chose remarquable

au début du XXe siècle, dans cette forteresse il y a le téléphone, le télégraphe et le télégramme ! Il faudra encore quelques années pour que Beckett arrive… Je penserais davantage au Huis clos de Sartre, puisque les derniers mots des 2 pièces sont exactement les mêmes : “Eh bien, continuons.” Sartre a lu Strindberg, c’est sûr. Quels seront vos choix de mise en scène ? J’éprouve des difficultés à en parler et ce n’est pas anecdotique, pour moi, car c’est la 1re fois que ça m’arrive. Je n’ai pas de problème à l’oral, en général. Tout est savant, dans cette pièce, les fils tissés ensemble sont parfois cachés, ou tellement ambigus, il y a une belle épaisseur, dans ce texte. Pas mal de drôleries, également. La Danse de mort se révèle peu à peu, pendant les répétitions, ce qui est inédit, pour moi, j’ai plutôt l’habitude de maîtriser les images, vous savez, avant de les mettre en place. Cette fois, je mets les graines et elles poussent toutes seules. Je ne savais pas si le capitaine battait sa femme, 2 affirmations contraires cohabitent dans le texte, et c’est le jeu qui a décidé, c’est venu naturellement, sans qu’on en parle. J’ai le sentiment que cette mise en scène est comme le dernier volet d’une trilogie, en moi, formée de Marivaux, Lagarce et, donc, Strindberg. J’aborde cet auteur, aujourd’hui, avec la peur de l’inconnu et cette excitation, cette jubilation du voyage. Du 11 mars au 1er avril au Théâtre du Point du Jour, 04 78 15 01 80 Étienne Faye

L’ESPACE 44 DOIT-IL DISPARAÎTRE ? Les Lyonnais, et maintenant les Stéphanois, connaissent les scènes Découvertes. Ce label orne le fronton d’un certain nombre de petites salles, des théâtres, des salles de danse ou de concert. On y découvre souvent, comme son nom l’indique, des artistes en devenir, de jeunes auteurs. Cette enseigne rouge est, en fait, le signe visible d’un dispositif de conventionnement qui associe la municipalité, la Région et la DRAC – c’est-à-dire l’État. Et c’est là qu’est le hic. Le choc. L’État, on le sait, se désengage massivement de la culture depuis 3 ans (suivez mon regard) et cela ne risque pas de s’améliorer. Pour l’instant, il s’agit juste, pour de nombreux directeurs, de sauver les meubles, en attendant des jours meilleurs. Pour d’autres, la DRAC, finalement, se désengage et met en danger l’existence même du lieu. Pour un autre, en fait. Un seul. L’Espace 44 dirigé par son créateur, André Sanfratello. “Nous savions que nous étions la cible, m’affirme-t-il, mais sans savoir pourquoi.” L’Espace 44, c’est vrai, est depuis très longtemps un théâtre de quartier, ce que M. Lombard, directeur de la DRAC, ne trouvait pas, l’an dernier, très à son goût : “C’est très bien, disait-il, mais ce n’est

12

N° 157

MARS 10

pas la vocation de l’État d’aider un tel lieu.” Pourtant, la programmation initiée par André Sanfratello, comme toujours, et plus encore depuis 2 ans, favorise l’émergence, comme le demandait expressément la DRAC, en montrant le travail de jeunes compagnies issues des différentes écoles de théâtre de la région, Premier Acte, l’Ensatt, etc. “Les 22 000 euros qui nous manquent, dans le budget de cette année, nous obligeront certainement à fermer les portes dès juin. 10 000 spectateurs par an, 83 % de taux de remplissage, 20 compagnies programmées… Pourquoi casser un tel outil de travail ?” L’homme qui a commencé le théâtre en 1968, dans les usines Berliet, qui travailla ensuite pour Marcel Maréchal et Roger Planchon, ne se laissera pas mourir sans bruit, il faut lui faire confiance. “Je suis prêt aux dernières extrémités, jusqu’à faire la grève de la faim dans les bureaux de la DRAC.” En tout cas, on ne peut sans bouger voir disparaître un théâtre, juste au moment où l’État, sans ironie mais comme un beau symbole, construit un beau commissariat tout neuf. Vive l’Espace 44. Étienne Faye


spectacles vivants

TENDRE JEUNE FILLE DU MIDDLE WEST The Tender Land à Oullins

BAB ET SANE DE R. ZAHND, MISE EN SCÈNE J.Y. RUF THÉÂTRE DE L’ABSURDE / CRÉATION 2009

ven 05 mars et sam 06 mars à 20h30 Est-ce vraiment la fatalité ? Pour des motifs politiques, deux hommes se retrouvent cloîtrés dans une maison luxueuse, baptisée Villa Paradis. Dans leur pays natal, le dictateur, propriétaire des lieux, a été renversé. En exil, désormais sans légitimité ni ressources, ils glissent hors du monde, s’inventent leur propre réalité, un quotidien qui oscille entre le duel et le duo. Inspiré d’un fait divers réel (deux gardiens zaïrois restés dans la propriété lausannoise de Mobutu après la chute de ce dernier), Bab et Sane est écrit par René Zahnd dans une langue précise, ciselée.

LES SOUFFRANCES DE JOB LE MENTEUR VOLONTAIRE / THÉÂTRE DE L’UNIVERSEL CRÉATION 2010

jeu 11 mars et ven 12 mars à 20h30 "Chez Job. Fin de banquet. Repus, les convives sont affalés autour de la table recouverte des reliefs du festin". Pour Laurent Brethome, metteur en scène, c’est par cette didascalie que débute la pièce Les souffrances de Job. L’histoire ? Job, jusqu’alors riche et comblé par la vie, est frappé par une rafale de calamités inexplicables. Ecrite en 1981, cette pièce appartient au cycle des pièces mythologiques d’Hanokh Levin, figure majeure du théâtre israélien contemporain.

VU COMPAGNIE CHATHA / DANSE CONTEMPORAINE

mar 30 mars et mer 31 mars à 20h30 Tout commence par une fanfare ! Retentissante la fanfare, une de celle qui appelle les foules, en l’occurrence les spectateurs, à rejoindre leur siège. Vu, la création de la compagnie Chatha, présentée lors de la dernière Biennale de la Danse de Lyon, est une invitation à entrer dans l’univers de Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, à la fois chorégraphes et danseurs. La fanfare, c’est bien sûr un héritage de leur culture tunisienne où cette musique est intimement liée aux fêtes sociales.

Aaron Copland

Un opéra. Ce n’est tout de même pas chose courante, sur une scène de région, même spécialisée dans le théâtre musical, comme le Théâtre de la Renaissance. Alors, cela ne se rate pas. Jean Lacornerie met en scène, en ces lieux qu’il dirige, The Tender Land, l’opéra d’Aaron Copland. Le directeur de la salle oullinoise est dans ce répertoire américain qu’il connaît parfaitement, en admirateur qu’il est des comédies musicales américaines et de toute cette foisonnante production des années 1950 qui n’est plus guère jouée ; il est aussi un artiste dont les projets de scène pourraient donner un peu d’air frais au genre, qui, malgré les interventions de plus en plus nombreuses des metteurs en scène venus du théâtre (les excellents Laurent Pelly, Olivier Py…), n’est pas toujours de la plus grande modernité. L’Opéra de Lyon, fidèle à sa – remarquable – politique de décentralisation, de rayonnement, coproduit ce spectacle : “Une assez petite production pour eux, énorme pour nous”, dit Jean Lacornerie. En effet, une quarantaine de personnes travaillent sur ce spectacle, la distribution est internationale, avec Elena Galitskaya la soprano russe ou Monte Jaffe, le baryton-basse originaire du Tennessee… Et puis les choristes de l’Opéra de Lyon, l’orchestre, le directeur musical Dominic Grier, des infrastructures uniques dans la région sont mis à la disposition du metteur en scène. Rencontre avec Jean Lacornerie.

Cet opéra, c’est une histoire américaine… C’est le Middle West de la grande crise. Celle de 1929, bien sûr. Une famille de métayers, déjà miséreuse, embauche 2 pauvres hères jetés sur les routes par le chômage. L’un d’eux séduit Laurie, la fille de 17 ans dont la maison s’apprête à fêter le diplôme, alors que le grand-père, la mère, qui ont beaucoup investi pour qu’elle fasse des études, entendent bien en tirer des bénéfices, pas question, donc, de la laisser s’enfuir. Pourtant, c’est bien ce qu’elle fera… Malgré le contexte, c’est une belle histoire, optimiste, je veux dire qu’elle finit bien, puisque la jeune fille réussira à s’émanciper. C’est après la lecture de Louons maintenant les grands hommes, livre de James Agee, poète barjo et marxiste, et de Walker Evans, photographe, qu’Aaron Copland a imaginé les personnages de ce spectacle. Ces 2 jeunes intellectuels avaient décidé de vivre dans une famille de fermiers pendant la grande crise, et les idées comme le verbe délirant d’Agee avaient alors contribué à faire interdire le livre, jusqu’à sa réédition dans les années 1950. Copland a été frappé par 2 photographies, 2 femmes aux lèvres scellées, et parce qu’elles sont silencieuses il a voulu les faire “chanter de l’intérieur”. Un opéra américain, c’est assez rare, non ? En effet, quand Aaron Copland écrit The Tender Land, dans les années 1950, l’opéra est français, italien, russe… Il a donc le désir de composer une œuvre typiquement américaine. C’est aussi ce qui explique qu’il ne va pas chercher, à l’instar de Bertolt Brecht, à détruire l’opéra. Il travaille sur la musique populaire de son pays, avec l’ambition d’en faire une musique savante. Il a beaucoup écrit pour le cinéma, et cela se ressent beaucoup, sa musique est lyrique, respire les grands espaces. En effet, à l’écoute, ce sont des images, des souvenirs de cinéma qui me viennent… C’est une dimension qui sera présente sur scène, avec un travail sur les gros plans. Ce n’est pas facile, au théâtre, je ferai donc appel à la vidéo, ce qui multipliera aussi les mouvements. Je vois d’ailleurs cet opéra comme un enchaînement de moments, dont la narration n’est pas forcément linéaire, et je chercherai une dynamique de scène dans différentes dimensions. Ainsi, j’ai demandé à Émilie Valantin de fabriquer des marionnettes qui seront filmées en direct, dans un décor réaliste jusque dans les petits détails, et ceci dans l’idée de ne surtout pas faire carton-pâte. C’est ce que j’appelle la “couleur locale” de ce spectacle, que j’espère, bien sûr, dépasser en racontant l’histoire universelle de cette jeune fille. Ah, et puis il y aura des scènes chorales, avec beaucoup de monde, une scène de carnaval avec cette fameuse danse apache des années 1930, où les hommes commencent à battre les femmes, puis ce sont elles qui se retournent et les rossent sans ménagement. Et on verra des minstrel shows, qui sont des petites formes de spectacle de rue, avec des comédiens grimés de noir… Bref, je veux que The Tender Land soit un grand spectacle !

LEE HARVEY ASPHALTE SLAM EN MUSIQUE

jeu 08 avril à 20h30 Partisan d’une poésie hybride et métissée à l’image de ses propres origines, Mehdi Benachour alias Lee Harvey Asphalte est un slameur-improvisateur-performer en activité depuis 2001. Son écriture oscille entre l’engagement et l’intime, elle est partisane d’une langue revisitée, triturée, néologisée. Adepte de "slamétissages", Lee Harvey Asphalte confronte son slam aux arts plastiques, musiques électroniques et toutes les formes du spectacle vivant. De fait, accompagné par Ostaxx à la guitare et SUM aux machines, il déverse ses bonnes paroles sur des sonorités rock-électro-dub.

Du 3 au 14 mars au Théâtre de la Renaissance, 04 72 39 74 91 Étienne Faye

MARS 10

N° 157

13


spectacles vivants

FRÉDÉRIC CELLÉ NOUS EMBARQUE EN ERRANCE

Vous représentez Et si…, créé fin 2008, à Saint-Genis-Laval ? Après le solo D’être en solitude, Et si… ferme en effet un cycle sur la confrontation. Et si c’était à refaire parle du couple, de la rencontre à la reconquête de l’autre, en passant par les moments de doute, aussi, d’un partage qui ne se fait plus. De comment aimer. Il y a des moments plus sombres, mais ça se finit sur un moment de danse plaisir. Qu’apporte la danse pour parler de la confrontation ? L’imaginaire du corps nous emmène dans une lecture plus générale et plus ouverte pour le public. Le fait de ne pas utiliser la parole, de raconter la complémentarité par la sensualité, permet peut-être au public de faire son voyage à lui. Et je crois que les sentiments qui passent par les corps restent accessibles. Pas noirs, même s’il y a des moments de solitude. C’est une histoire assez simple, en fait, la recherche d’une certaine sérénité malgré le chaos. Après cette clôture en douceur, vous ouvrez un nouveau cycle… Nous ouvrons aujourd’hui un cycle sur l’identité intranquille avec … A fait un long voyage. L’identité intranquille, c’est d’abord la mienne. Depuis l’âge de 4 ans, j’ai beaucoup voyagé. Cette errance a créé une certaine instabilité, qui me pousse à chercher mes racines, à faire le point… En même temps, je ne pourrais pas m’en passer. Je m’inspire aussi du Livre de l’intranquillité de Fernando Pessoa. Et il y a une référence

© Laurence Navarro

Après avoir présenté 2 pièces à l’Astrée en janvier (le solo D’être en solitude et le duo Et si…), le chorégraphe Frédéric Cellé et sa compagnie Le Grand Jeté ! revient avec Et si… à Saint-Genis-Laval, ou la sensuelle confrontation d’un couple en phase de reconquête, avant sa nouvelle création en avril : … A fait un long voyage. Ce spectacle, multidisciplinaire, raconte l’errance et démarre un nouveau cycle sur l’identité intranquille. Entretien.

à Ulysse, aussi… Mais je ne voulais pas que d’une errance romantique. Le personnage principal va dans 30 villes, à Narbonne, Bangkok, dans les îles Féroé, à Boston, en Indonésie, en Alsace et jusqu’en Arctique. Je pars toujours de situations très concrètes pour partir vers l’étrange, l’imaginaire. C’est aussi la détresse d’un homme qui se perd. Est-ce que ça change votre manière de travailler ? Ce cycle remet en cause ma manière d’écrire. Le précédent cycle avait une certaine unité et une fluidité. Là, on est sur des choses qui se répondent, en écho. Je veux aller plus loin dans le dialogue avec les autres arts. J’ai commandé un texte à l’auteur Eddy Pallaro. Le comédien Gérald Robert-Tissot incarne le personnage principal et narrateur. Je travaille avec 5 danseurs, contemporains et, pour la 1re fois, de hip-hop. Il y a 2 musiciens sur scène. Il y a une ambiance assez rock, physique. On travaille tous ensemble presque tout le temps, avec quelques moments plus intimes. Le comédien va danser et les danseurs vont jouer. Je vis ce spectacle comme une collaboration. Et si…, dans le cadre d’un plateau danse avec la compagnie Métamorphose(s), le 5 mars à l’espace culturel de Saint-Genis-Laval, 04 78 86 82 28, et le 12 mars au Coléo de Pontcharra, 04 76 97 68 08 … A fait un long voyage, le 29 avril à l’Arc, scène nationale du Creusot, 03 85 55 13 11, et le 18 mai à l’Atrium de Tassin-la-Demi-Lune, 04 78 34 70 07 Florence Roux

UNIÓN TANGUERA Leur prochain spectacle s’appelle Nuit blanche, clin d’œil appuyé à leur histoire, à toutes ces nuits passées à danser à s’en étourdir. Claudia Codega et Esteban Moreno dansent le tango, un tango viscéral et du plus bel effet qu’ils ont appris auprès des grands maestros, là-bas à Buenos Aires. Le couple de danseurs s’est depuis installé à Lyon et poursuit au sein de sa propre compagnie, Unión Tanguera (créée en 2002), ses explorations autour du tango. “Pour nous, Argentins, le tango, c’est une culture, une façon de voir les autres, c’est un rapport au temps, un rapport avec soi-même… C’est une musique riche et profonde, c’est une danse qui est incroyable, une danse d’improvisation qui plus est avec cette notion d’éphémère, puisque tout ce qu’on fait quand on danse est irrémédiablement perdu. C’est aussi une façon de vivre le présent. Tout cela est nourri par la danse, la culture, la musique, les amis, les gens que l’on rencontre, que l’on connaît, les expériences…”, rappelle Esteban Moreno en amoureux du tango. Entre pur héritage tanguero et recherche d’un nouveau langage, Claudia et Esteban ont su repousser les limites de la tradition et de l’héritage pour offrir de nouveaux horizons à un tango en pleine métamorphose et sans limites prédéfinies, qui croise ainsi le fer avec d’autres langages et esthétiques (théâtre, danse contemporaine). Cette 3e création débute dans un club (ou un cabaret), au moment où les artistes redeviennent des êtres et rejoignent la vie réelle. “Un spectacle qui traverse l’univers de la nuit dans un huis clos avec une histoire un peu abstraite. On cherche plutôt à susciter un univers d’images, résume Esteban. Un spectacle sur le tango qui utilise le tango comme langage. Bien évidemment, on y retrouve la fameuse unité ‘tango’ et une atmosphère. Que dire d’autre ? Le tango est toujours vertical… Or, dans cette pièce, on passe pas mal de temps à l’horizontale ou dans un niveau intermédiaire. Autre parti pris, celui d’être moins attentif aux lignes droites pour proposer un spectacle plus circulaire, plus rond. Cette pièce travaille le tango comme une matière plus contemporaine : d’abord en le croisant avec la danse contemporaine, puis en s’inspirant de la manière dont les gens dansent aujourd’hui – le tango a beaucoup évolué depuis 15 ans tant musicalement que chorégraphiquement.” Ce sont cette fois-ci 7 danseurs (dont 2 danseurs contemporains connus pour leur travail au sein de la compagnie Modos Vivendi) et 4 musiciens qui vont s’affronter pour raconter ces moments privilégiés lorsque les masques tombent, que tout se réduit à l’essentiel (l’humain, la solitude, l’amour, le désir, la joie, la peur…) et que les rencontres sont

possibles. La musique jouée live – avec un cuarteto classico (piano, bandonéon, contrebasse, violon) – alternera arrangements tango traditionnels et composition originale avec des touches jazz, voire des notes électro. “La musique est le 1er moteur de la danse, car live ce n’est jamais tout à fait joué de la même manière, le jeu d’un musicien peut varier dans son attaque, dans son articulation… Ça renouvelle en permanence la rencontre entre la musique et la danse, créant une nouveauté incessante dans les gestes… une sorte de sens de l’opportunité inhérent au monde du tango !” On se doute qu’il y sera question d’intimité, de proximité, de sensualité, de sexualité, même. Car c’est l’essence même du tango de transiter dans cette zone. “Il y a la question masculin-féminin latente. Mais on ne se pose pas la question de dépasser ou non la limite. Et je crois qu’ici on cherche à être plus poétique, délicat…” Du 2 au 7 mars à la Maison de la danse, 04 72 78 18 00 Anne Huguet

MARS 10

N° 157

15


agenda Pour avril envoyez vos infos avant le 18 mars à 491@wanadoo.fr

LUNDI 1ER MARS BLIND-TEST avec HARRY COVER & DJ STÉPHANE? Sirius à 20h30. 2€/joueur DJ CARLOS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit MARDI 2 MARS OSKAR ET VIKTOR A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ JEAN-CHARLES DÉMICHEL TRIO Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ SILANE - CÉLINE PRUVOST Sirius à 20h30. Gratuit SIZZLA - THE DYNAMICS Espace Double Mixte à 19h30. 27€, 06 08 54 63 44 SAHRA HALGAN - ÉVELYNE GALLET MARIANNE AYAOMAC - CCO à 18h30. Gratuit MERCREDI 3 MARS THE 69 EYES - MANDRAGORA DEATH Le Marché Gare à 19h. 20€ DARK IDOL - LES TRIPOTESEC - LIE NOS SENS -ect Marquise à 19h BOOST BROTHERS - Sirius à 22h. Gratuit OSKAR ET VIKTOR A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ FLAGADA STOMPERS Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ NOUS-MÊMES - Ninkasi Opéra à 21h. Gratuit UBIKAR - THE BATIMENTS - SARAH CORNIBERT Ninkasi Kafé à 20h. Gratuit GRÉGOIRE - Transbordeur à 20h. 29€ BAL FOLK - CCO à 20h30. 8€ - 3€ BERNARD ALLISON GROUP Le Fil à 20h30. 20€ - 16€ ANTIOCHE KIRM & THE ARCHAIQUE KERMUTT SHUFFLE SHOW - ÈVE RISSER LaPéniche à 19h. Gratuit JEUDI 4 MARS YASMINA - ROMAIN LATELTIN A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ MISS WHITE AND THE DRUNKEN PIANO Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ UZUL - DJ TWELVE - Trokson à 21h30. Gratuit

16

N° 157

GOD IS A WOMAN - GAÏA - ART MANIAK - etc. Marquise à 19h. TOFIE with BEATAUCUE - MIMO HORROR SHOWER - etc. - Marquise à 23h. 3€ DJ PHILGOOD - Sirius à 22h. Gratuit RADIATION 10 - Le Périscope à 21h30. 10€ - 8€ DJ CARLOS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit GENERAL ELEKTRIKS Salle du Kao à 20h. 18€ - 14€ DJ NEEK’O - Ninkasi Sans-Souci à 23h. Gratuit LES CAMÉLÉONS - DANSKALA - BARRIO POPULO CCO à 20h. 16€ - 12€ TREMPLIN ON STAGE 2 Transbordeur à 20h30. 10€ - 6€ FRONTAL ET 2S2H Les Abattoirs à 20h30. Gratuit ZËRO - TOBAÏAS - La Tannerie à 19h. 5€ MINISTÈRES DES AFFAIRES POPULAIRES - ALEE Moulin de Brainans à 21h. 15€ - 10€ VENDREDI 5 MARS BANDE À JUL - ABRYBUS - FABRICE BENEY La Casa Musicale à 20h. 8€ - 6€ THE WAGGONS - L’OMBRE DU HUIT Nakamal à 20h30. 5€ AGATHE MAX - VIRGINIE BASSET - LÉO Trokson à 21h30. Gratuit YASMINA - ROMAIN LATELTIN A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ FRED NARDIN/JON BOUTEILLER QUARTET Hot Club de Lyon à 22h. 9€ - 7€ ABIGOBA - Le Périscope à 21h30. 5€ LES BARLOUX - LES CAROLINE’S FIRE WIZZARD - etc. - Marquise à 19h. 12€ DJ PHILGOOD - Marquise à 23h30. Gratuit DJ CHYLO - DJ NÖ - Sirius à 22h. Gratuit BIKINI MACHINE - ATOMIC PING PONG PROJECT Ninkasi Kafé à 21h. Gratuit MINISTÈRES DES AFFAIRES POPULAIRES TRAM DES BALKANS - ALEE CCO à 20h. 19€ - 15€ ZÈBRE - HORS NORME - O.BSESSION - BENBEN -etc. Toï Toï Le Zinc 21h/3h. Prix libre

MARS 10

MONO - FOR THE CHOSEN FEW L’Épicerie Moderne à 20h30. 13€ - 8€ LES GITANS DHOAD - BALKAN TAMAN RROM CALLE CEREZO Le Karavan Théâtre à 20h. 15€ - 10€ CONJUNTO JACARÉ - IMAZ’ELIA Auditorium de Villefranche à 20h30. 18€ - 15€, 04 74 60 31 95 DAGUERRE - AUDREY SARA Train-Théâtre à 20h30. 15,5€ - 13,5€ GENERAL ELEKTRIKS - DJ MATTJ La Mandragore, Romans/Isère à 22h. 15€ - 12€, 06 10 13 28 36 SAMARABALOUF & URS KARPATZ Salle de L’Isle, L’Isle d’Abeau à 19h. 18€ - 13€, 04 74 80 71 85 OÏASTAR - BARRIO POPULO Le Fil à 20h30. 17€ - 13€ RAMONES BATTLE - L’Entre-Pots Café St-Étienne à 19h30. 2€, 06 19 78 16 78 DANY BRILLANT Zenith Saint-Étienne à 20h30. 59€ - 33€ SAMEDI 6 MARS PEPPERMOON - VALERIA PACELLA Nakamal à 20h30. 10€ MOKA - La Casa Musicale à 20h. 8€ - 6€ DU SANG SUR LE LINO - Salle Léo Ferré à 20h30 LÉONORE BOULANGER Le Périscope à 21h30. 5€ SWING SYSTEM - Hot Club de Lyon à 22h. 9€ - 7€ ELECTROBOY80 - DR UNK Trokson à 21h30. Gratuit YASMINA - ROMAIN LATELTIN A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ JEAN MANITOBA Agend’arts à 20h. 2€ + chapeau GOOSEFLECH - TOM DELUXX - PRO7 La Plateforme à 22h30. 15€ - 12€ DJ BOOLIMIX - DJ STÉPHANE? Sirius à 22h. Gratuit ARTSINS - MUSIC SHOP - FRENETIK - ROOTS REVIVAL - etc. - Marquise à 19h. 12€ JUN MATSUOKA - Marquise à 23h30. Gratuit

A Vaulx Jazz : GADA TRONSI 6e Continent à 21h. 5€ - 3€ DJ MICKAËL COSTA - MIKE TOMILO TEDDY CLARKS Salle du Kao & Guitoune à 23h30. 17€ - 15€ ZOMBIE NATION - JERRY BOUTHIER HORROR SHOWER - etc. Transbordeur à 23h. 15€ - 12€ NOMO - YUMABANDA - BETTY PEARL Clacson à 20h30. 12€ - 8€ BALADIN - Théâtre de Maison Forte, Vourles à 20h30. 10€, 04 72 93 86 24 QUEST & DAVE LIEBMAN - CRESCENT 4TET - etc. Mâcon Scène Nationale à 19h. 22€ - 7€ KAMILYA JUBRAN & WERNER HASLER - DYAD La Tannerie à 20h30. 13€ - 10€ RAUL PAZ - Le Sou à 20h30. 20€ - 14€ KEIRDÄ 2.0 - DESKAYA - Le Fil à 21h. Gratuit SANSÉVÉRINO Espace Montgolfier Davézieux à 21h. 30€ MÂCON ALL STARS Cave à Musique à 21h. 9€ - 6€ TAPETRONIC - SGURE - OTTO VON SCHIRACH MONSTER X - SINEAD O CONNICK JR LaPéniche 21h/5h. 8€ - 5€ THE WASHING MACHINE CIE - MOUNTAIN MEN Moulin de Brainans à 21h. 12€ - 8€ DIMANCHE 7 MARS JEAN MANITOBA - Agend’arts à 18h. 2€ + chapeau SOIRÉE SAMBABRAÇO - Marquise à 21h. 8€ - 4€ LUNDI 8 MARS THE BELLRAYS - THE FLESHTONES CCO à 19h. 21€ PATRICK MARADAN TRIO feat. JON BOUTELLIER La Clef de Voûte à 21h30. 8€ - 5€ DJ CARLOS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit MARDI 9 MARS APPLETOP - SMALL TIES - JOSÉ NEVES Sirius à 20h30. 5€ GIPSY GROOVE GANG Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ WILHELM COPPEY TRIO La Clef de Voûte à 21h30. 8€ -5€ PETREK - Espace Culturel St-Genis-Laval à 19h

MERCREDI 10 MARS Les Chants de Mars : PIGALLE - LES JANINE PÉLIKAN Le Marché Gare à 20h. 15€ - 13€ NANCY ÉLIZABETH - AT ANCHOR - HAZEL LEIGH Le Sonic à 20h30. 6€ SOUL STÉRÉO - ROOTS SYNDICATE Marquise à 23h. 5€, filles free DONKEY SHOP - Sirius à 22h. Gratuit CAPTAIN FLAPSCAT Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ ANTOINE EST TOUT SEUL Ninkasi Opéra à 21h. Gratuit PONY PONY RUN RUN - CURRY & COCO Transbordeur à 19h30. 24€ HINDI ZAHRA - ALGARADE L’Épicerie Moderne à 20h30. 14€ - 9€ PETREK - Espace Culturel St-Genis-Laval à 15h30 JEUDI 11 MARS Les Chants de Mars : OÏA STAR - M’A T’IL D’Y Le Marché Gare à 20h. 12€ - 9€ BAL DU GROLEKTIF - Le Périscope à 21h30. 5€ DOF - Librairie Musicalame à 19h30. Gratuit STARDUST QUARTET Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ RISKOTHÈQUE - Marquise à 22h. 7€ DJ GASTON - Sirius à 22h. Gratuit HARRY COVER - MAGGY SMISS Ninkasi Kafé à 19h. Gratuit THE INVADERS - Ninkasi Sans-Souci à 19h. Gratuit FLORENCE AND THE MACHINE - SIAN ALICE GROUP Transbordeur à 20h. 27€ FINNTROLL - ELUVEITIE - DORNENREICH - etc. CCO à 19h. 30€ - 26€ FOREIGN BEGGARS - FOWATILE L’Épicerie Moderne à 20h30. 14€ - 9€ CHANSON PLUS BIFLUORÉE Allégro à 20h30. 24€ - 20€ ARBAT - Salle La Pastorale, Irigny à 19h30. 33€, 04 72 30 47 90


agenda TRIO OPEN GATE feat. EMMANUEL BEX Salle Iris Francheville à 20h30. 10€ - 5€ WAX TAILOR - A STATE OF MIND Le Fil à 20h30. 23€ - 20,9€ NICKEL PRESSING - LA TERRE TREMBLE ! Cave à Musique à 20h. 5€ VENDREDI 12 MARS NOAH LAGOUTTE - Salle Léo Ferré à 19h. Gratuit KA JAZZ - MARINE FUTIN Salle Léo Ferré à 20h30. 12€ - 9€ DOF TRIO - OUI MONSIEUR… ! Le Périscope à 21h30. 5€ METROPOLITAN PARX - SWEETCANDYS - AMNESIA - etc. Marquise à 19h. 8€ - 6€ ATOMIC PING PONG PROJECT - DJ CONNASSE Sirius à 22h. Gratuit BASTIEN BRISON TRIO Hot Club de Lyon à 22h. 9€ - 7€ JUN MATSUOKA - Marquise à 23h30. Gratuit LAETITIA SADIER - JERRI - RAYMONDE HOWARD Le Sonic à 21h. 6€ THE FUZZ - HEMET - Nakamal à 20h30. 5€ DREAM KORP - MUSIC AUTOMATIC - DJ SNOO.P Ninkasi Kafé à 21h30. Gratuit PIERPOLJAK - Transbordeur à 20h30. 28€ - 25€ LE BUS ROUGE - Parc Chanteur-Villeurbanne à 17h. Gratuit, 04 74 10 08 46 L’ESPRIT DU CLAN - SCORCH - BOUNTY HUNTER Clacson à 20h30. 10€ - 8€ KOUMEKIAM Médiathèque de Meyzieu, 04 37 44 30 70 MIOSSEC - ELLIOT - Salle de L’Isle, L’Isle d’Abeau à 20h30. 25€ - 18€ PIERRE LAPOINTE - PASCAL LEJEUNE Train-Théâtre à 20h30. 19,5€ - 16€ POPA CHUBBY - Théâtre Le Rhône, Bourg-lès-Valence à 20h30. 28€ - 25€, 06 10 13 28 36 DOMINIQUE A Mâcon Scène Nationale à 20h30. 22€ - 15€ TONY ALLEN - SELECTA JUANITO BLING Cave à Musique à 21h. 15€ - 12€ SAMEDI 13 MARS BRODINSKY ALL NIGHT LONG La Plateforme à 22h30. 15€ - 13€ VENUSTRE - DODDAMN US - MOODY LOVE THE DIRTY FEET - Marquise à 19h. 8€ - 6€ DJ OVERFLOW - Marquise à 23h30. Gratuit F.H.T.F CREW - DJ HARRY COVER Sirius à 22h. Gratuit LA JONGLE DES JAVAS - FLOW - 5 AVENUES Salle des Rancy à 19h30. 12€ - 9€ THE RABEATS Bourse du Travail à 20h30. 33€ - 28€ Le Printemps des poètes : DIZZYLEZ - EUROPEAN SLAM SHOW ENTERRE SOUS X - 6e Continent à 19h. 2€ MAGGY SMISS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit JORAKU GIANNI GEBBIA & EIKO ISHIBASHI Le Périscope à 21h30. 5€

KOPANITZA - Hot Club de Lyon à 22h. 9€ - 7€ ÉDITH GROOVE Café du Bout du Monde à 20h. 8€ FRANÇOIS GAILLARD Agend’arts à 20h. 2€ + chapeau LIZ DE LUX - Nakamal à 20h30. Gratuit AUSTYN - La Casa Musicale à 20h. 8€ - 6€ ÉTIENNE DE CRÉCY - DJEDJOTRONIC ANJA SCHNEIDER - SVEN VÄTH - etc. Eurexpo 23h/7h. 30€ - 26€, 0892 23 03 22 EMZEL CAFÉ - MOUNTAIN MEN ARFI & XLR PROJECT - etc. Théâtre des Augustins, Montluel dès 16h. 16€ - 7€, 04 72 25 75 07 GONG & IDEM - BRAIN DAMAGE La Tannerie à 20h30. 12€ - 9€ YANN PERREAU - THOMAS HELLMAN Train-Théâtre à 20h30. 15,5€ - 13,5€ WAX TAILOR - DOCTOR FLAKE Théâtre Le Rhône, Bourg-lès-Valence à 20h30. 23€ - 20€, 06 10 13 28 36 CLARIKA - YOANNA - Salle Jean Dasté, Rive-de-Gier à 20h30. 18€ - 14€, 04 77 83 07 32 ZAK LAUGHED - JERRI - LAETITIA SADIER Le Fil à 20h30. 16€ - 12€ PIERS FACCINI - HINDI ZAHRA Sous chapiteau à Largentière à 20h30. 15€ - 10€, 04 75 39 99 73 NOMO - SHRINK ORCHESTRA LaPéniche à 21h. 8€ - 5€ MASS HYSTERIA - SYMBIO - BARSON BUD’S Moulin de Brainans à 21h. 15€ - 10€ DIMANCHE 14 MARS Les Chants de Mars : BOMBES 2 BAL & grand bal de clôture Le Marché Gare à 17h. 12€ - 9€ FRANÇOIS GAILLARD Agend’arts à 18h. 2€ + chapeau AFTER HYPNOTIK Salle Kao & Guitoune 5h/12h. Gratuit CARACOL ET SON PETIT ORCHESTRE Train-Théâtre à 17h. 15,5€ - 13,5€ PLIAGE TRIBU - Le Fil à 18h. Gratuit LUNDI 15 MARS DJ CARLOS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit CHLOÉ SAINTE-MARIE Train-Théâtre à 20h30. 15,5€ - 13,5€ MARDI 16 MARS LE GORILLE - BURMA TRIO Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ VÉRONIQUE CAMPO A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ JOSÉ NEVES - Sirius à 22h. Gratuit HOCUS POCUS - FÉFÉ - KOSH Transbordeur à 20h. 25€ - 23€ SLAM SESSION avec GIACOMO SPICA La Ferme du Vinatier 19h/21h. Gratuit DANIEL ROA - TRICIA FOSTER - CINDY DOIRE Train-Théâtre à 15h ARIANE MOFFAT - DAVID MARIN Train-Théâtre à 20h30. 15,5€ - 13,5€

MERCREDI 17 MARS VANDOJAM - Le Périscope à 21h30. 3€ JAZZ DÉLICES Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ MATHIS - Ninkasi Opéra à 21h. Gratuit BIG JAZZ - RADEM - OKRIKA - B.O.B. - etc. Ninkasi Kafé à 21h. Gratuit LES ALPINISTES HOLLANDAIS Sirius à 22h. Gratuit SLOW JOE & THE GINGER ACCIDENT - BURIDANE L’Épicerie Moderne à 20h30. 13€ - 8€ BAL FOLK - CCO à 20h30. 8€ - 3€ CARLOS NUNEZ - Transbordeur à 20h30. 29€ NILDA FERNANDEZ Le Sémaphore à 20h30. 18€ - 9€ BAGAD AVEL AMOR THE SCOTTISH PIPE BAND -CELTIC DANCES Zenith St-Étienne à 20h30. 43€ - 41€ EDGAR BORI - ELISAPIE ISAAC Train-Théâtre à 20h30. 15,5€ - 13,5€ JEUDI 18 MARS VOLO - Salle du Kao à 20h30. 23,7€- 21,7€ HARRY COVER & MAGGY SMISS Ninkasi Kafé à 19h. Gratuit TOKYO HOTEL Halle Tony Garnier à 19h30. 42,8€ - 33,7€ AYYUKA - KID BOMBARDOS - DJ PHILGOOD Sirius à 20h30. 5€ SCAMPI - THE MACADAM’S - JUN MATSUOKA Marquise à 20h. Gratuit ANDRÉ BONHOMME A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ ANTOINE BOST / SÉBASTIEN FRANÇOIS DUO Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ VINCENT PERRIER QUARTET Le Périscope à 21h30. 5€ RONAN SIRI Ninkasi Sans-Souci à 19h. Gratuit KADY DIARRA - BEBEY PRINCE BISSONGO Sous chapiteau Villeurbanne à 20h. 5€ NILDA FERNANDEZ Le Sémaphore à 20h30. 18€ - 9€ KOUMEKIAM Maison de la Rencontre à 20h30. 12€ - 8€ MADAME MOUSTACHE - SWING Train-Théâtre à 20h30. 15,5€ - 13,5€ VENDREDI 19 MARS STEROTYPICAL WORKING CLASS - TANGUERÖ Le Marché Gare à 20h. 12€ - 10€ RIAD KLAI PROJECT - NO&MIE Le Périscope à 21h30. 5€ DJ OVERFLOW - Marquise à 23h. Gratuit DJ SEXWAX & MR ZOGS - DJ GASTON Sirius à 22h. Gratuit ANDRÉ BONHOMME A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ SAUVAGE CENTRALE Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ OVO - NEVE - Nakamal à 20h30. 5€

MONSIEUR ROUX - DAHLIA Salle du Kao à 20h. 19€ SHELTA - DJ TATIE CHARBY Ninkasi Kafé à 19h. Gratuit UNCOMMONMENFROMMARS - TRANSGUNNER COPPER BLUE - Clacson à 20h30. 12€ - 8€ CLARIKA - Transbordeur à 20h30. 26€ - 23€ ONDUBGROUND feat. BIGA - TD+ - PANDA DUB Sous chapiteau Villeurbanne à 20h. 5€ BOUNTY HUNTER - METHNAKRISS - NEUROLEPSIA WarmAudio Decines à 19h. 25€, 04 78 49 90 73 KOUMEKIAM - S PETIT NICO Espace Albert Camus à 20h30. 18€ - 12€ TRAM DES BALKANS Le Karavan Théâtre Chassieu à 20h. 15€ - 10€ XTATIK ET LE NARVALO ORCHESTRA LEE HARVEY ASPHALTE Les Abattoirs à 20h30. Gratuit IRISH KIND OF - L’Orangerie/MJC Reyrieux à 20h30. 10€ - 6€, 04 74 00 13 39 MINIATUS QUARTET - Caveau du Chien à 3 Pattes, Belleville à 21h. 10€ - 5€ MANU KATCHÉ - Espace des Arts à 20h. 22€ - 8€ TOUBAB ALL STARS - LaPéniche à 21h. 8€ - 5€ DANAKIL - DILO Moulin de Brainans à 21h. 15€ - 10€ SAMEDI 20 MARS HADOUKEN ! - NOONE - NASSER Le Marché Gare à 20h. 12€ - 10€ MINIATUS QUARTET - Le Périscope à 21h30. 5€ ANDRÉ BONHOMME A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ RN7 BIG BAND - Hot Club de Lyon à 22h. 9€ - 7€ REKA FERENCE - Ninkasi Opéra à 22h30. Gratuit GILLES ROUCAUTE - Agend’arts à 20h. 2€ + chapeau FIRMA LATINA - La Casa Musicale à 20h. 8€ - 6€ A VUCIATA - Grand Temple, Lyon 3e à 20h30. 18€ - 12€, 06 01 94 11 67 DJ PHILGOOD - Marquise à 23h. Gratuit DJ HARRY COVER - DJ BOOLIMIX Sirius à 22h. Gratuit MAGGY SMISS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit APHRODITE -TAMBOUR BATTANT BIG RED feat. DJ SCIENCE - etc. Salle du Kao à 22h. 15€ - 13€ FLORENT PAGNY Halle Tony Garnier à 20h30. 53€ - 35€ BHALE BACCE CREW - LES VOLEURS DU SWING NO MAD Sous chapiteau Villeurbanne à 20h. 5€ DORADO SCHMITT FAMILY - EMZEL CAFÉ Théâtre Jean Vilar Bourgoin-Jallieu à 20h30. 16€ - 14€ VOÉ - CLAGGAN - LES CATAMARANS - KÄLANN Le Fil à 20h30. 10€ - 6€ BIG BAND(S), CNR LYON & EDM ARDÈCHE Espace Montgolfier Davézieux à 20h30. 12€ - 10€ KOUMEKIAM - MEHDI DIX - MADAME BERT La Tannerie à 20h30. 12€ - 8€ TREPALIUM - DESTINITY - BURN OUR MIND Cave à Musique à 21h. 10€ - 7€

MARS 10

DIMANCHE 21 MARS GILLES ROUCAUTE Agend’arts à 18h. 2€ + chapeau AURÉLIEN GALICHET Le Périscope à 19h. 5€ THE CRANBERRIES - OUTSIDE ROYALTY Halle Tony Garnier à 19h. 62€ - 45€ LUNDI 22 MARS AUTECHRE - ROB HALL RUSSELL HASWELL & DIDJIT La Plateforme à 20h30. 17€ - 15€ DJ CARLOS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit KATATONIA - CCO à 19h. 25€ - 20€ ANE BRUN - BOSQUE BROWN L’Épicerie Moderne à 20h30. 10€ - 8€ MARDI 23 MARS BERNIE BONVOISIN - Salle du Kao à 20h. 25€ ROYAL SPLEEN - Sirius à 20h30. 5€ JACQUES DANGOIN A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ OLIVIER TRUCHOT TRIO Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ SÉBASTIEN FÉLIX La Clef de Voûte à 21h. 8€ - 5€ LE PEUPLE DE L’HERBE - DR VINCE LES MONSTROPLANTES - PEDRO DE LA HOVA Transbordeur à 20h. 24€ - 21€ QUARTET NOVO MAÎTRISE DE LA LOIRE & ANDY BARRON Théâtre des Pénitents à 20h30. 17€ - 14,45€ MERCREDI 24 MARS WHAT’S UP DOCS Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ TACHKA - Ninkasi Opéra à 21h. Gratuit JEAN-MICHEL JARRE Halle Tony Garnier à 20h. 79€ - 49€ DONKEY SHOT - Sirius à 22h. Gratuit THE AUSTRALIAN PINK FLOYD SHOW Bourse du Travail à 20h30. 56,5€ - 45,5€ ROSE - 1973 - Transbordeur à 20h. 28€ DAAU - CHAPELIER FOU L’Épicerie Moderne à 20h30. 13€ - 8€ Jazz à Montbrison : PATRICIA BARBER - Le Fil à 20h30. 25€ - 21€ FLORENT PAGNY Zenith St-Étienne à 20h30. 53€ - 35€ JEUDI 25 MARS STEVE SHEHAN / VLADISWAR NADISHARA / PETER HERBERT Amphithéâtre Opéra de Lyon à 20h30. 16€ - 10€ CLAUDINE LEBÈGUE A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ CHARLY PAR CŒUR Hot Club de Lyon à 21h30. 9€ - 5€ JB HADROT TRIO - Le Périscope à 21h30. 5€ SOIRÉE SAMBABRAÇO - Marquise à 23h. Gratuit DJ STÉPHANE? - Sirius à 22h. Gratuit

N° 157

17


agenda HARRY COVER & MAGGY SMISS Ninkasi Kafé à 18h. Gratuit CŒUR DE PIRATE Transbordeur à 20h. 25€ - 23€ ÉMILY LOIZEAU - JEANNE GARAUD Train-Théâtre à 20h30. 19,5€ - 16€ YVAN MARC - ALTAM - KLINT Le Fil à 20h30. 11€ - 8€

CHANSON PLUS BIFLUOREE ©Didier Pallagès

JEUDI 11 MARS / 20h30

L’ALLÉGRO MIRIBEL (01) 04 78 55 80 20

VENREDI 26 MARS STEVE SHEHAN / VLADISWAR NADISHARA / NEBIL OTHMANI Amphithéâtre Opéra de Lyon à 20h30. 16€ - 10€ CLAUDINE LEBÈGUE A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ JOACHIM EXPERT & FRIENDS Hot Club de Lyon à 22h. 9€ - 7€ IMBERT IMBERT Salle des Rancy à 20h30. 12€ - 9€ PETER&THE GROOVY - JUKEBOX - DDD’s - etc. Marquise à 19h. 8€ - 6€ JUN MATSUOKA - Marquise à 23h. Gratuit DJ SEXWAX & MR ZOGS - DJ JAMES STEWART Sirius à 22h. Gratuit LA FORGE - Le Périscope à 21h30. 10€ - 8€ RODOLPHE BURGER - TARA KING Le Marché Gare à 20h. 16€ - 14€ LES 4 A STROPHES & LES 2MOIZELLES DE LA CHORALE MUNICIPALE DE ST-BENET-LA-CHIPOTTE Salle Léo Ferré à 20h30. 12€ - 9€ GLASGOW - PHIL HÉRISSON - Nakamal à 20h30. 5€ BENJAMIN BIOLAY - Transbordeur à 20h30. 32€ NOUS-MÊMES - Ninkasi Sans-Souci à 20h. Gratuit ELECTRIC DUO - THE DOOD’S - Rail Théâtre LE CHIEN DÉGUISÉ EN VACHE M.L.I.S. à 19h. Gratuit L’ENFANCE ROUGE - V13 - AZRAËL Clacson à 20h30. 10€ - 8€ NOAH & THE WHALE - BROADWAY L’Épicerie Moderne à 20h30. 13€ - 8€ NAJLA HIDRI & SYLVAIN JAUDON Maison du Peuple à 19h30. Gratuit YOUSSOUPHA - MILK, COFFEE & SUGAR PACO & DJ DRK Le Fil à 20h30. 17€ - 13€ GIOVANNI MIRABASSI TRIO Théâtre des Pénitents à 20h30. 17€ - 14,45€ PIGALLE - INNERSEA Moulin de Brainans à 20h30. 17€ SAMEDI 27 MARS STEVE SHEHAN / VLADISWAR NADISHARA / PETER HERBERT / IBRAHIM MAALOUF Amphithéâtre Opéra de Lyon à 20h30. 16€ - 10€ CLAUDINE LEBÈGUE A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ WILHELM COPPEY TRIO Hot Club de Lyon à 22h. 9€ - 7€ TRIO DOINA - Kotopo à 21h. 6€ - 3,5€ AMY & AL - Agend’arts à 20h. 2€ + chapeau LES 4 A STROPHES & LES 2MOIZELLES DE LA CHORALE MUNICIPALE DE ST-BENET-LA-CHIPOTTE Salle Léo Ferré à 20h30. 12€ - 9€ FRANÇOISE HOTTON L’Œil Écoute, Lyon 5e à 20h. 10€, 04 72 56 07 74 KAMI QUINTET - Le Périscope à 21h30. 5€ THE PLASTICINES - ED ÄKE Le Marché Gare à 19h. 20€ IMBERT IMBERT - Salle des Rancy à 20h30. 12€ - 9€ DJ TATIE CHARBY - DJ OVERFLOW Sirius à 22h. Gratuit WELLING WALRUS - Marquise à 20h JUN MATSUOKA - Marquise à 23h. Gratuit MAGGY SMISS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit AYRESING - THANATOR - DEATHWATTS PROJETC 314 - etc. MJC Ô Totem à 19h. 8€ LES BARBARINS FOURCHUS - ÉRIC LAREINE Les Abattoirs à 20h30. 13€ - 10€ BALADIN - Salle de L’Amitié, Morestel (38) à 20h30. 11€, 04 74 83 08 62 AMNESIAC 4TET - Crescent Jazz Club à 21h. 10€ DAAU - DEMZCUR Cave à Musique à 21h. 10€ - 6€

18

N° 157

MARS 10

BIG BAND DE L’O.E.U.F. & ENSEMBLE ORCHESTRAL DE RIVE-DE-GIER Salle Jean Dasté, Rive-de-Gier à 20h30. 10€, 04 77 83 07 32 LE PEUPLE DE L’HERBE - FEDAYI PACHA Au Firmament à Firmigny SABALY - ALTAM - Salle polyvalente de Treblins (42) 20h30. 8€, 04 77 24 38 46 SOIRÉE TRANCE La Tannerie 23h/10h du mat. 16€ - 12€ JOKARI PLAYERS - CHAPELIER FOU Salle de la Blache à Payzac à 21h. 10€ - 8€, 04 75 39 99 73 DIMANCHE 28 MARS AMY & AL - Agend’arts à 18h. 2€ + chapeau TRIO BAROLO - Le Fil à 18h. Gratuit LUNDI 29 MARS DJ CARLOS - Ninkasi Kafé à 22h. Gratuit PIERRE LAPOINTE Théâtre de Villefranche à 20h30. 26€ - 17€ MARDI 30 MARS THE FOUR TOPS & THE TEMPTATIONS Salle 3000 à 20h. 62€ - 40€ CHRISTOPHER MURRAY A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ SANGOMA EVERETT/ LUDOVIC YAPOUDJIAN / KARIM ADDADDI / CHRISTOPHE LINCONTANG Hot Club de Lyon à 21h30. 10€ - 5€ ARCH ENEMY - SAMAEL Salle du Kao à 19h. 30€ - 24€ UNPLUGGED ENERGY - Sirius à 22h. Gratuit MERCREDI 31 MARS PIC’PULSES - Hot Club de Lyon à 21h30. 10€ - 5€ HÉLÈNE GRANGE A Thou Bout d’Chant à 20h30. 12€ - 8€ MATHIEU ARBRUN - Ninkasi Opéra à 21h. Gratuit SILANE - RAVENHILL - Ninkasi Kafé à 21h. Gratuit CHICKS ON SPEED - JESSIE EVANS L’Épicerie Moderne à 20h30. 15€ - 10€ Électrochoc 5 : BEN SHARPA - K THE I ??? Les Abattoirs FESTIVALS LES CHANTS DE MARS (4E) Lyon dont Le Marché Gare, Salle des Rancy, Salle Léo Ferré - 04 78 42 48 71 www.leschantsdemars.com Concerts, jeune public (FRANZ), mais aussi master-class (Rémo Gary), rencontre (La chanson en Rhône-Alpes), ateliers etc. 9 au 13 mars. 15€ - 9€, 3J/30€ FESTIVAL L’ORIGINAL (7E) Transbordeur, Espace Double Mixte, Kao, Le Marché Gare etc. www.loriginal-festival.com 9 concerts, 3 spectacles, 250 artistes invités, battles, débats autour du Hip-Hop, Finale Buzz Booster, etc. Avec WARREN G - MOS DEF - CE’CILE BEATNUTS - RAGGASONIC - etc... 31 mars au 5 av LA GRANDE CÔTE EN SOLITAIRE, 4E Divers lieux, Lyon 1er - 06 30 75 47 12 www.batahola.net Théâtre, cirque, jeune public, musiques, lectures en VO, courts-métrages, etc. UZUL - AGATHE MAX - NICOLAS SBUELZ JULIEN COOPER - NADA LESKONJIC - etc. 4 au 7 mars, je. à 19h30, ve. à 16h30, sa. dès 10h, di. à 11h KARNAVAL HUMANITAIRE & SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ Sous chapiteau & INSA - Villeurbanne Concerts, conférences, scène ouverte, projections, spectacles & défilé MAMZELLE AMANDINE 11/3 - LA MARMITE 17/3 KADY DIARRA - NO MAD - etc. 15 au 20 mars. Gratuit À VAULX JAZZ (23E) C.C. Charlie Chaplin (+ Salle Iris, Clef de Voûte) Place de la Nation - Vaulx-en-Velin 04 72 04 81 18/19 In & Off : David Bressat, Les Charentaises de Luxe…, master-class, jeune public : CHK 3 au 27 mars. 22€ - 10€, pass/65€ - 36€ OMARA PORTUONDO - MELINGO 18/3 MIKE MAINIERI & NORTHER LIGHTS feat. BUGGE WESSELTOFT CÉLINE BONACINA “ALEFA !” TRIO 19/3 AUFGANG - RONE 20/3 PATRICIA BARBER DMITRY BAEVSKY QUARTET 23/3 TIGRAN HAMASYAN QUINTET MIRABASSI / PARKER / RENZI TRIO 24/3 RAVI COLTRANE QUARTET LE LIBRE ENSEMBLE DE IMUZZIC 25/3 KENNY NEAL MAGIC SLIM & THE TEARDROPS 26/3 ANGELO DEBARRE QUINTET invite THOMAS DUTRONC - DAVID REINHARDT - etc. 27/3 AAH ! LES DÉFERLANTES Train-Théâtre - Portes-lès-Valence - 04 75 57 14 55 Autour de la chanson francophone d’Amérique du Nord Avec PIERRE LAPOINTE - ARIANE MOFFAT EDAGR BORI - etc. + Apéros-concerts à 19h30 12 au 18 mars à 20h30. 19,5€ - 13,5€, pass/72€ - 34€ BIENNALE MUSIQUES EN SCÈNE Divers lieux Lyon & environs + Villefranche, Bourg-en-Bresse, etc. - 04 78 27 64 48 Concerts, opéras, multimédias & performances, expos & installations, rencontres & thématiques Invités 2010 : Kaija Saariaho, Pierre Jodlowski, Alexandros Markeas, Michel van der Aa 1er au 21 mars. 45€ - 5€, pass/90€ - 25€

LES PRINTEMPS HURLANTS (4E) Sous chapiteau L’Étoile Rouge - Place Charavelle St-Étienne - 04 77 25 93 84. www.lesprintempshurlants.fr Village associatif, Scène Off, animations, ateliers, etc. NOSFELL - SIMÉO - LIPSTICK ROYAL 17/3 ALBOROSIE - DATUNE - SENTINEL 18/3 GÉRARD BASTE - DIDIER SUPER LAO EXPERIMENT 19/3 DA SILVA - DOORSFALL 20/3 DANAKIL - LES TOUFFES KRÉTIENNES SEMTAZONE 21/3 + Rencontre Pascal Pacaly (Rock Stories) 20/3 17 au 21 mars. 28€- 15€ CLASSIQUE LUNDI 1ER MARS YI-PING YANG/FABRICE JÜNGER Markeas, Saariaho Amphithéâtre Opéra de Lyon à 18h. 16€ - 10€ MARDI 2 MARS WILHEM LATCHOUMIA Saariaho, Van der Aa, Jodlowski Amphithéâtre Opéra de Lyon à 20h30. 16€ - 10€ CLASSE D’ORGUE, CNSMD - Bach Amphithéâtre Darasse à 20h30. Gratuit JEUDI 4 MARS ONL, dir. Christian Zacharias C.P.E. Bach, Zimmermann, Schumann Auditorium de Lyon à 20h30. 46€ - 13€ VENDREDI 5 MARS GRIGORY SOKOLOV Auditorium de Lyon à 20h30. 48€ - 10€ QUATUOR TERCEA & CNSMD LYON Saariaho Théâtre Astrée à 20h30. Gratuit QUATUOR BELA Théâtre de Villefranche à 12h15. 13€ - 8€ SAMEDI 6 MARS RÉCITAL JEUNES TALENTS, Chœur & Orchestre XIX Salle Molière à 17h. 20€ - 5€, 04 78 93 62 11 ONL, dir. Christian Zacharias C.P.E. Bach, Zimmermann, Schumann Auditorium de Lyon à 20h30. 46€ - 13€ DIMANCHE 7 MARS MUSIQUE DE CHAMBRE, Musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Lyon Arnold, Barber, Zappa Opéra de Lyon à 11h30. 20€ - 10€ MUSICIENS DE L’ONL & THIERRY ESCAICH Bach, Vitali, Escaich Auditorium de Lyon à 11h. 22€ - 11€ QUATUOR ARKÉTI AND CO Le Périscope à 17h. 5€ MARDI 9 MARS MUSIQUE ANCIENNE, CNSMD Lyon Musée des Tissus, Lyon 2e à 12h30. 8€ ORCHESTRE DU CNSMD DE LYON & ANNE GASTINEL & FABRICE MILLISCHER, dir. Peter Csaba Saariaho, Burgan, Sibelius Auditorium de Lyon à 20h, 04 72 07 37 00 MUSIQUE DE CHAMBRE, CNSMD Lyon Saariaho, Rossé Amphithéâtre Opéra de Lyon à 12h30. Gratuit MERCREDI 10 MARS NICHOLAS ANGELICH Beethoven, Rachmaninov Salle Molière à 20h30. 34€ - 17€, 04 78 47 87 56 MUSIQUE DE CHAMBRE, CNSMD Lyon Bellini, Beethoven, Glinka Salle Varèse à 18h et 20h30. Gratuit JEUDI 11 MARS SYMPHONIE DIAGONALE, dir. Renaud Dejardin Markeas Théâtre de Villefranche à 20h30. 23€ - 11€ VENDREDI 12 MARS ALEXANDRE MARKEAS / VINCENT LÊ QUANG / LAURENT RICHARD Amphithéâtre Opéra de Lyon à 12h30. Gratuit LOUKO DUO Librairie Musicalame à 19h30. Gratuit

ONL & SOLISTES DE LYON BERNARD TÉTU, dir. Tom Koopman - Bach, Mozart Auditorium de Lyon à 20h30. 46€ - 13€ LES JARDINS DE COURTOISIE & ENSEMBLE CÉLADON, dir. Anne Delafosse-Quentin Pergolese, Vivaldi Église N-D du Rosaire, St-Fons à 20h30. 13€ - 10€, 04 78 67 68 29 SOUPIRS BAROQUES Théâtre Jean Marais SAMEDI 13 MARS ONL & SOLISTES DE LYON BERNARD TÉTU, dir. Tom Koopman - Bach, Mozart Auditorium de Lyon à 18h. 46€ - 13€ ENSEMBLE ORCHESTRAL CONTEMPORAIN, dir. Daniel Kawka Antignani, Fernandez, Cifuentes Salle Varèse à 20h30. Payant DIMANCHE 14 MARS SOLISTES DE L’ORCHESTRE DE L’OPÉRA DE LYON, dir. Kazushi Ono - Copland, Milhaud, Bartók Opéra de Lyon à 16h. 52€ - 5€ ENSEMBLE ORCHESTRAL CONTEMPORAIN, dir. Daniel Kawka Antignani, Fernandez, Cifuentes Salle Varèse à 18h. Payant ONL & SOLISTES DE LYON BERNARD TÉTU, dir. Tom Koopman - Bach, Mozart Auditorium de Lyon à 11h. 46€ - 13€ ORCHESTRE DU CNSMD DE LYON / ANNE GASTINEL / FABRICE MILLISCHER, dir. Peter Csaba - Saariaho, Burgan, Sibelius Théâtre de Bourg-en-Bresse à 17h. 22€ - 16€ LUNDI 15 MARS RIMANTAS ARMONAS / IRENA USS Chostakovitch, Irvinskas, Shenderovas Salle Varèse à 20h30. Gratuit MARDI 16 MARS ENSEMBLE ACTEM Alvarez, de La Fuente Amphithéâtre Opéra de Lyon à 12h30. Gratuit MERCREDI 17 MARS TRIO PUCHBERG - OCTUOR Mozart, Schubert Salle Molière à 20h30. 35€ - 5€, 04 78 38 09 09 LOUIS-NOËL BESTION DE CAMBOULAS Hændel, Radulescu, Haydn, Bach Salle Varèse à 20h30. Gratuit MUSIQUE DE CHAMBRE - Rebotier Théâtre du Vellein à 19h. 8€ JEUDI 18 MARS ENSEMBLE ODYSSÉE & CIE Fournier, Levinas, Carinola Amphithéâtre Opéra de Lyon à 12h30. Gratuit ATELIER XX-21, dir. Fabrice Pierre - Rebotier Salle Varèse à 20h30. Gratuit VENDREDI 19 MARS MICHEL VAN DER AA Amphithéâtre Opéra de Lyon à 12h30. Gratuit ONL, dir. Frank Strobel Waxman, Korngold, Steiner Auditorium de Lyon à 12h30. 10€ SHENG SONG - Chopin, Mozart, Liszt, Wagner Salons de l’Hôtel de Ville à 20h30. 36€ - 10€, 04 72 71 81 93


agenda DIMANCHE 21 MARS GABRIEL BESTION DE CAMBOULAS Primatiale St-Jean à 18h. Gratuit CALLIOPE, CHŒUR DE FEMMES, dir. Régine Théodoresco Schumann, Chausson Salle Garcin à 17h. 20€ - 12€, 04 78 08 45 85 ENSEMBLE VOCAL CANTABILE, dir. Quentin Guillar - Mozart, Verdi, Busto Église de Collonges-au-Mont-d’Or à 17h. 12€ - 10€, 04 78 59 46 25 MARDI 23 MARS MUSIQUE ANCIENNE, CNSMD Lyon Ycart, Crecquillon Musée des Tissus à 12h30. 8€, 04 78 38 42 00 LE CHŒUR DE CRIMÉE, dir. Igor Mikhailevskiy Chant choral russe Espace Albert Camus à 20h30. 15€ - 9€ MERCREDI 24 MARS CLASSES DE CHANT, CNSMD Lyon - Schumann Salle Varèse à 20h30. Gratuit JEUDI 25 MARS ONL / SOLISTES DE LYON BERNARD TÉTU / ALISA WEILERSTEIN, dir. Andreï Boreïko Elgar, Meyers, Holst Auditorium de Lyon à 20h30. 46€ - 13€ CAMERATA DU RHÔNE - Mozart Espace Albert Camus à 12h30. 10€ - 7€ VENDREDI 26 MARS MUSIQUE ANCIENNE, CNSMD Lyon Salle Varèse à 18h et 20h30. Gratuit ENSEMBLE ORCHESTRAL DE VILLEFRANCHE / CHŒUR DES MARAIS / CHŒUR OSTINATO, dir. Florent Mayet Autour de Carmen Palais des Sports de Villefranche à 20h30. 16€ - 13€, 04 74 60 31 95 SAMEDI 27 MARS LE JARDIN DE LA CHAPELLE & SES JEUNES MUSICIENS Purcell, Scarlatti, Marais, etc. Chapelle de la Trinité à 15h. Gratuit ONL / SOLISTES DE LYON BERNARD TÉTU / ALISA WEILERSTEIN, dir. Andreï Boreïko Elgar, Meyers, Holst Auditorium de Lyon à 18h. 46€ - 13€ DIMANCHE 28 MARS MUSICIENS DE L’ONL - Mozart, Chostakovitch Salle Molière à 11h. 22€ - 11€, 04 78 95 95 95 ENSEMBLE VOCAL CANTABILE, dir. Quentin Guillard - Mozart, Verdi, Busto Église St-Roch de Francheville à 17h. 12€ - 10€, 04 78 59 46 25 MARDI 30 MARS I BAROCCHISTI & MAX EMANUEL CENCIC, dir. Diego Fasolis - Hændel Chapelle de la Trinité à 20h30. 45€ - 12€ CLASSES DE CHANT & DIRECTION DE CHŒURS, CNSMD Lyon, dir. Nicole Corti - Bach Salle Varèse à 20h30. Gratuit

MERCREDI 31 MARS CLASSES DE CHANT, CNSMD Lyon Amphithéâtre Opéra de Lyon à 12h30. Gratuit QUATUOR DEBUSSY - Mozart Théâtre de Villefranche à 19h30. 23€ - 14€ OPÉRA OPÉRA DE LYON Place de la Comédie - Lyon 1er - 0826 305 325 ÉMILIE de Kaija Saariaho, dir. Kazushi Ono Orchestre de l’Opéra de Lyon & Karita Mattila MS : François Girard 1er au 13 mars à 20h, di. à 16h. 45€ - 5€ AFTER LIFE de Michel Van der Aa, dir. Otto Tausk Orchestre Asko / Schönberg MS : Michel van der Aa - Vidéo : Peter Wilms 18 au 21 mars à 20h, di. à 16h. 45€ - 5€ THÉÂTRE DE LA RENAISSANCE 7, rue Orsel - Oullins - 04 72 39 74 91 THE TENDER LAND d’Aaron Copland, dir. Dominic Grier Orchestre et Chœurs de l’Opéra de Lyon, Chanteurs du Nouveau Studio MS : Jean Lacornerie 3 au 14 mars à 20h, di. à 16h. 25€ - 17€ + Débat Crise économique, 1929 la seule référence ? 4 mars à 19h OPÉRA THÉÂTRE DE SAINT-ÉTIENNE Jardin des Plantes - St-Étienne - 04 77 47 83 40 HAMLET de Thomas / Shakespeare, dir. Laurent Campellone Chœurs Lyriques et Orchestre Symphonique de St-Étienne MS : Bernard Habermeyer 5, 7, 9 mars à 20h, di. à 15h. 53,6€ - 21,4€ SPECTACLES MUSICAUX «ÉCOUTONS JOUER LES MOTS» ENS Lyon + CNSMD Lyon - 04 37 37 60 00 04 72 19 26 61 A la découverte des œuvres musicales, anciennes et modernes et ce que chantent les textes Rencontres, cours publics, concerts 16 mars au 6 av Autour de Pelléas et Mélisande 16-17/03 à 15h LE BABEL DES LANGUES, dir. Alain Joule 16/03 à 20h Autour de la musique chez Claudel 17/03 à 18h LE PRINTEMPS DU PIANO Schumann / Hoffmann Salle Varèse, 19 au 22 mars dès 17h, di. à 11h APOLLINAIRE, POÈTE DU SOUVENIR - Poulenc, Honegger, Milhaud, Sauguet Salle Varèse, 31 mars à 20h30. Gratuit

AMPHITHÉÂTRE OPÉRA DE LYON Place de la Comédie - Lyon 1er - 0826 305 325 AVENTURE AU CREUX DE L’OREILLE [Concert sous casques] David Jiss, Thierry Balasse, Christian Sebille 5 et 6 mars à 19h + sa. à 20h30. 16€ - 10€ SIX JAPANESE GARDENS par Yi-Ping Yang & NEIGES, CNMSD 4 et 10 mars à 19h. Gratuit PROJET INTERLUDE - Grame & Ircam 11 mars à 12h30. Gratuit SALLE 3000 Cité Internationale - Quai Charles de Gaulle Lyon 6e MA VIE AVEC MOZART Éric-Emmanuel Schmitt & Orchestre Symphonique Lyonnais, dir. Philippe Fournier 15 mars à 20h30. 52€ - 22€ TNP 8, place Lazare-Goujon - Villeurbanne 04 78 03 3000 LE ROYAUME D’EN BAS Conception, Mus : Pierre Jodlowski 11 et 12 mars à 20h. 23€ - 13€ LE TOBOGGAN 14, av. Jean Macé - Décines - 04 72 93 3000 IN ABSENTIA des Frères Quay - CHUTE(S) GMEA - LA CHUTE DE L’ANGE Pierre-Alain Jaffrennou 19 mars à 18h. 24€ - 8€ LE NEUTRINO Hôtel de Ville - Pl. du Général de Gaulle - Genas 04 72 47 11 69 MA VIE EN MORCEAUX - DIMITRI NAÏDITCH 25 mars à 20h30. 15€ - 8€ CENTRE CULTUREL THÉO ARGENCE Place Ferdinand Buisson - St-Priest 04 78 20 79 37 SAARIAHO - RIVAS - IKEDA 12 mars à 20h. 18€ - 11€ THÉÂTRE JEAN MARAIS 53, rue Carnot - St-Fons - 04 78 67 68 29 TROIS CONTES d’après Perrault et Ravel, Percussions Claviers de Lyon, dir. Gérard Lecointe Conception : Emmanuelle Prager 26 mars à 19h30. 6€ THÉÂTRE DE LA RENAISSANCE 7, rue Orsel - Oullins - 04 72 39 74 91 LA GRÈVE d’après Einsenstein & Pierre Jodlowski 17 mars à 19h. 20€ - 12€ MAISON DU PEUPLE 4, pl. Jean Jaurès - Pierre-Bénite - 04 78 86 62 90 LA SEXUALITÉ DES TRÈFLES À 4 FEUILLES Texte, MS : Brigitte Mercier 5 et 6 mars à 20h30. 13€ - 11€

THÉÂTRE DE L’ATRIUM 35, av. du 8 Mai - Tassin - 04 78 34 70 07 TRIO DE BUBAR / YI PING YAN Dans l’ombre de Norman McLaren 16 mars à 19h30. 15€ - 6€ SALLE LA FRUITIÈRE / BOIS DU BARON 7 bis, rue des Docteurs Vacher - St-Laurent-de-Mure 04 72 48 07 24 MA VIE EN MORCEAUX de et avec Dimitri Naïditch MS : Emmanuel Gaillard 19 mars à 20h30. 10€ - 8€ CENTRE CULTUREL ARAGON 88, crs de Verdun - Oyonnax - 04 74 81 96 80 Festival Fantaisies Contées - 7 au 27 mars LES FRASQUES DU CAPITAINE LE GOLIF, Le Concert de l’Hostel Dieu & Cie Opéra Théâtre, dir. Frank-Emmanuel Comte MS : André Fornier 23 mars à 20h30. 12€ - 7€ YANNICK JAULIN & SLOÏ 27 mars à 21h30. 17€ - 11€ THÉÂTRE DE VIENNE 4, rue Chantelouve - Vienne - 04 74 85 00 05 CONCERT SOUS CASQUES, La Muse en Circuit Mus : Saariaho 4 mars à 19h et 20h30. 18€ - 9€ SALLE BALLARD Charnay-lès-Macon - 03 85 34 66 76 MUSIQUES POUR BUSTER, Jean-Claude Guerre (ciné-concert) Malec Forgeron, La Maison Démontable, Voisin, voisine de Buster Keaton 12 mars à 20h30. 10€ MÂCON SCÈNE NATIONALE 1511, av. Ch. de Gaulle - Mâcon - 03 85 22 82 99 NO WAY, VERONICA d’Armando Llamas + TRIO NO MS : Jean Boillot 19 mars à 20h30. 22€ - 15€ LA TANNERIE 123, place de la vinaigrerie - Bourg-en-Bresse 04 74 21 99 21 EXPÉRIENCES DE MILIEUX, Collectif Ishtar + RAISONNABLE de Jean-Claude Chaduc & JS Beltrando, Résonance Contemporaine 3 mars à 18h30. 8€ - 5€ CHOK THÉÂTRE 24, rue B. Palissy - St-Étienne - 04 77 25 39 32 CABARET TABOU, Cie Co&Cie MS : JJ Cornillon / JM Fournereau 23 au 27 mars à 20h30. 10€ - 8€ ESPACE MONTGOLFIER 327, rue des Patureaux - Davezieux - 04 75 33 12 12 LE JAZZ ET LA DIVA - OPUS II, Didier Lockwood & Caroline Casadesus MS : Alain Sachs 10 mars à 20h30. 30€ - 27€

MARS 10

SPECTACLES CROISÉS PERFORMANCES FESTIVAL THÉÂT’RÉALITÉS CCO JP Lachaize & en ville - Villeurbanne 04 78 93 41 44. www.cco-villeurbanne.org Thème : un regard sur les femmes et le féminin dans nos sociétés Spectacles, performances, lectures, installations, etc. THÉÂTRE DU GRABUGE - CIE DU SUBTERFUGE SKÉMÉE - CIE ENTRE CHIEN ET LOUP CIE ANOU SKAN - CIE ARIADNE - etc. + LA BALADE EN DANSEUSE (14h/17h) 27 mars non stop 14h/23h30. Réserv. conseillée ESPACE 44 44, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 78 39 79 71 IL FAUT RENDRE À CÉSAIRE, GRAC & Théâtre de la Citadelle Textes : René Depestre, Aimé Césaire, Léopold Senghor, Léon Gontran Damas MS : Djamila Zeghbab 2 au 14 mars à 20h30, di. à 16h. 15€ - 10€ LES SUBSISTANCES 8 bis, quai St-Vincent - Lyon 1er - 04 78 39 10 02 Dans le cadre d’Anticodes 2010 - 3 villes, 1 festival ÇA TCHATCHE ! [Week_End des langues #3] 14 spectacles, 7 créations, 10 artistes Performances, danse, théâtre, cirque, musique + cours langues minute 25 au 28 mars dès 19h, sa. di. dès 14h. 5€ ou gratuit THE TRUTH : A TRAGEDY, Cynthia Hopkins MS : DJ Mendel J’AIMERAIS POUVOIR RIRE de et par Angela Laurier SCORE, The Guests Cy - Chor : Yuval Picq JENNIFER OU LA ROTATION DU PERSONNEL NAVIGANT, Cie Carré Rouge - MS : Sandra Amodio QUESTION : OÙ NAGENT LES GRANDS-MÈRES ?, Paola Comis / Cie Coupes de Colère MS : Sandrine Lanno RETROSPECTIVE EXHIBITIONIST, Miguel Gutierrez L’ARGENT ! d’après Christophe Tarkos, Collectif ildi ! eldi ! MY WAY 2, Joachim Latarjet & Alexandra Fleisher LE BARDO, Cie Haut et Court MS : Joris Mathieu DOMI AND CLAUDE, Carnage Productions SWITCH, Cie -BAM - 25 au 27/3 IDIOT-CI, IDIOT-LÀ MS : Olivier Maurin 27-28/3 CCHOI(S)X, Xavier Kim/A.K.Y.S. Projecte + FRANÇOIS CHAIGNAUD, + XLR PROJECT, etc. + Expo LES ORIGINES D’UN MONDE, UNE ÎLE - Turak Cie

N° 157

19


agenda LA QUINCAILLERIE MODERNE

d'après "Drames de princesses / La jeune fille et la mort" de Elfriede Jelinek

Jeu et mise en scène Pauline Laidet

23 au 29 mars Réservations 04 78 37 98 17

Théâtre des Marronniers www.theatre-des-marronniers.com

CÉLESTINS, THÉÂTRE DE LYON 4, rue Charles Dullin - Lyon 2e - 04 72 77 4000 L’ÎLE SOLAIRE d’après Michel Tournier avec Wilhem Latchoumia 5 et 6 mars à 20h30. 33€ - 10€ L’ŒIL ÉCOUTE 3, quai Romain Rolland - Lyon 5e - 04 72 56 07 74 LES RÉGLES DU SAVOIR VIVRE DANS LA SOCIÉTÉ MODERNE de JL Lagarce avec et par Denis Bernet Rollande 5 mars à 20h. 10€ FRANÇOISE FOUQUET / OLIVIER ROUGERIE 11 et 12 mars à 20h. 10€ SALLE 3000 Cité Internationale - 1, quai Charles de Gaulle Lyon 6e - 04 73 62 79 00 SHEN YUN PERFORMING ARTS 20 mars à 20h30. 59€ - 39€ LE RADIANT 1, rue Jean Moulin - Caluire - 04 78 23 84 02 KRAFFF, Théâtre de Romette MS : Johanny Bert - Chor : Yan Raballand 17 mars à 20h30. 15€ - 10€

20

N° 157

CENTRE CULTUREL THÉO ARGENCE Place Ferdinand Buisson - St-Priest 04 78 20 79 37 LE PROJET RW, Collectif Quatre Ailes MS, images : Michaël Dusautoy 18 à 19h30 et 19 mars à 20h30. 18€ - 11€ ESPACE ALBERT CAMUS 1, rue Maryse Bastié - Bron - 04 72 14 63 40 LES SEA GIRLS, dir. Olivier Prou Chor : Céline Lefèvre 8 mars à 20h30. 18€ - 12€ CINÉMA GÉRARD-PHILIPPE 12, av. Jean Cagne - Vénissieux - 04 78 70 92 07 LES PREMIÈRES RENCONTRES CINÉMA ET LITTÉRATURE Rencontres, tables rondes, ateliers d’écritures, concerts, brigades d’interventions poétiques BARTON FINK de Joel et Ethan Coen ALICE AU PAYS DES MERVEILLES de Tim Burton BRIGHT STAR de Jane Campion / etc. AUTOUR DE RAYMOND CARVER avec Rodolphe Barry, Cie Détours, etc. 26 au 28 mars THÉÂTRE DE VÉNISSIEUX 8, bld Laurent Gérin - Vénissieux - 04 72 90 86 68 CHOSTAKOVITCH EN LETTRES ET EN NOTES, Quatuor Debussy et Yves Barbaut MS : Philippe Delaigue Collabo art. : Géraldine Bénichou 19 mars à 20h. 15€ - 10€ L’ÉTERNELLE FIANCÉE DU DOCTEUR FRANKENSTEIN d’après Marie Shelley, La Cordonnerie Conception : Samuel Hercule 26 mars à 20h. 15€ - 6,5€ THÉÂTRE DE LA RENAISSANCE 7, rue Orsel - Oullins - 04 72 39 74 91 LES OGRES OU LE POUVOIR REND JOYEUX ET INFATIGABLE Conception & MS : Christiane Véricel Au BAC À TRAILLE, 26 et 31 mars à 19h, me. à 17h. 20€ - 9€ LE POLARIS Av. de Corbetta - Corbas - 04 72 51 45 55 MORNING STAR, Duda Paiva Cy Conception : Duda Paiva Texte & MS : Paul Sewlyn Norton 12 mars à 20h30. 14€ - 11€ + Apéro sans plateau avec NIÈME CIE - à 19h30 THÉÂTRE DE GIVORS 2, rue Puits Ollier - Givors - 04 72 24 25 50 GROUPE CRAIE - Textes : Claire Rengade 5 mars à 20h30. Gratuit sur réserv. THÉÂTRE D’ANNONAY 20, pl. des Cordeliers - Annonay 04 75 34 71 12 / 04 75 33 12 12 RE-TOUR #3, Cie Théâtre en Mouvement Texte & MS : Saïda Mezguedi 8 mars à 20h30. 12€ - 10€ THÉÂTRE DU VELLEIN Av. du Driève - Villefontaine - 04 74 80 71 85 LE JAZZ FAIT SON CIRQUE ET VICE VERSA, Cie Via Les Nouveaux Nez & Cavajazz Dir. art : Alain Reynaud, Philippe Euvrard, Éric Longsworth 19 mars à 20h30.18€ - 13€ THÉÂTRE DE VILLEFRANCHE Place de la Sous-Préfecture - Villefranche 04 74 68 02 89 RICHARD III d’après Shakespeare, Cie L’Unijambiste MS : David Gauchard - Mus : Olivier Mellano avec Psykick Lyrikah, Robert le Magnifique 2 et 3 mars à 20h30, me. à 19h30. 23€ - 14€ THÉÂTRE LE VERSO 61, rue de la Richelandière - St-Étienne 04 77 47 01 31 C’EST PAS PARIS, NI MÊME ROME de Carlo Bondi, Cie en Bonne Compagnie MS : Cécile Vernet 24 au 26 mars à 20h30. 12€ - 8€ ESPACE DES ARTS 5 bis, av. Nicéphore Niepce - Chalon/Saône 03 85 42 52 12 LETTRES D’AMOUR À MILENA avec Robin Renucci et Mikhaïl Rudy Mus : Janacek - Texte : Kafka 4 mars à 20h. 22€ - 8€ PANAMA AL BROWN d’après Eduardo Arroyo Conception : Roland Auzet 23 et 24 mars à 20h. 22€ - 8€ LES MOTS À LA BOUCHE (1ÈRE) Salle Aristide Briand, Théâtre de l’Épinoche St-Chamond - 04 77 31 04 41 Autour des “mots” - Formes poétiques, théâtrales, musicales, etc. 12 au 26 mars à 19h30. 19€ - 4€ SOIRÉE TREMPLIN 12/3 CABARET TABOU, Cie COécie 17/3 KARIMOUCHE + BAB’X 19/3 FACE B, La Quincaillerie Moderne 26/3

MARS 10

OPÉRA THÉÂTRE DE SAINT-ÉTIENNE Jardin des Plantes - St-Étienne - 04 77 47 83 40 MARIE-LOUISE, Cie L’Éolienne Texte & MS : Florence Caillon 12 mars à 20h. 10,4€ - 6,2€ ONE MAN SHOW & HUMOUR CLOWN THÉÂTRE BURLESQUE FESTIVAL D’HUMOUR DE VIENNE (29E) Divers lieux itinérants Vienne & environs 04 74 53 21 96 SOPHIA ARAM - THIERRY SAMITIER PIERRE AUCIANGNE - CHRAZ DELPHINE DELÉPAUT - etc. 9 au 27 mars à 20h30. 20€ - 12€ LE NOMBRIL DU MONDE 1, place Chardonnet - Lyon 1er - 04 72 07 04 44 TOPOR VOUS SALUE BIEN ! 13 fév au 13 mars à 21h. 15€ - 11€ SALLE RAMEAU 29, rue de la Martinière - Lyon 1er SUR LES PLANCHES !, Improloco & la LILY Boulet, Tébo, Jouvray, Efix, Alfred 20 mars à 20h30. 15€ - 10€ BOURSE DU TRAVAIL 205, place Guichard - Lyon 3e LE DINER DE CONS de Francis Veber, Chevallier & Laspalès 18 et 19 mars à 20h30. 46€ - 40€ ONE MAN STAND-UP SHOW, Patrick Timsit Textes : Bruno Gaccio, J-François Halin, Patrick Timsit 26 mars à 20h. 40€ - 37€ LA MARQUISE 20, quai V. Augagneur - Lyon 3e - 04 72 61 92 92 CINEMASCOOP, la L.I.LY Me. à 20h30. 12€ - 10€ ESPACE GERSON 1, place Gerson - Lyon 5e - 04 78 27 96 99 CATCH IMPRO par Et Cie - Ma. à 20h30. 15€ - 11€ L’ORDINATEUR OCCIDENTAL, Romain Bouteille 3 au 6 mars, me. au sa. à 20h30. 20€ - 15€ 1 AUTRE, Thierry Marconnet 10 mars au 3 av à 20h30. 15€ - 11€ LE CROISEUR 4, rue Croix Barret - Lyon 7e - 04 72 71 42 26 FRAKO FESTIVAL 5 «Happy Birthday» Théâtre burlesk et clownesk 9 au 13 mars dès 18h30. 10€ - 6€ + Scènes ouvertes tlj UN CLOU, UNE PORTE, Mondiale Classe Cie 9 - 10/3 VENGEANCE NIPPONE, Cie Le Spoutnik 9 - 11/3 MEMBRE(S) OU MES ADIEUX À LA FRANCE, Théâtre de l’Exécuteur 10-12/3 TURLUTUTU, Satura Théâtre 11/3 LE RETOUR DU PROFESSEUR SCHWARZKOPF, Monstrueux Théâtre Bam 11-12/3 HUMAN PROFIT, Cie le Spoutnik 12-13/3 KLUNTET, Heinzi Lorenzen + ROBERT ET MOI + LES 2MOIZELLES DE LA CHORALE MUNICIPALE DE ST-BENÊT-LA-CHIPOTTE 13/3 THÉÂTRE LULU SUR LA COLLINE 60, rue Victor Lagrange - Lyon 7e - 04 72 98 36 28 QUAND LE DESTIN S’EMMELE ! de Carole Benhamou Je. ve. sa. à 20h30. 18€ - 10€ LES EXPERTS … DE L’IMPRO 10 et 24 mars à 20h30. 15€ - 10€ TRANSBORDEUR 3, bld Stalingrad - Villeurbanne - 04 72 80 98 71 Match d’improvisation théâtrale : LYON / EUROPE avec la L.I.LY 27 mars à 20h30. 20€ - 17€, résa/0950 23 98 70 LE RADIANT 1, rue Jean Moulin - Caluire - 04 78 23 84 02 ELLES, Jean-Jacques Vanier Textes : JJ Vanier, François Rollin 5 mars à 20h30. 27€ - 15€ LE NEUTRINO Hôtel de Ville - Pl. du Général de Gaulle - Genas 04 72 47 11 69 LE DUR MÉTIER DE FEMME de, par et avec Guylaine Marie 5 mars à 20h30. 15€ - 8€ LE KARAVAN THÉÂTRE 60, rue de la République - Chassieu - 04 37 42 14 40 COMIC SYMPHONIC, Marc Jolivet & Ensemble Orchestral de Chassieu, dir. Michel Trux 12 et 13 mars à 20h. 10€ LE BRISCOPE Parc de l’Hôtel de Ville - Brignais - 04 78 05 31 13 HA HA HA, Cie Okidok - 5 mars à 20h30. 17€ - 14€ THÉÂTRE JEAN VILAR 12, rue de la République - Bourgoin-Jallieu 04 74 28 05 73 SACRIFICES, Nouara Naghouche 8 mars à 20h30. 16€ - 14€

THÉÂTRE DU VELLEIN Av. du Driève - Villefontaine - 04 74 80 71 85 LA MADELEINE DE PROUST de et par Lola Sémonin 30 mars à 20h30. 18€ - 16,5€ ESPACE CULTUREL JEAN CARMET Bld du Pilat - Mornant - 04 78 44 05 17 Didier Porte AIME LES GENS ! 5 mars à 20h30. 15€ - 8€ ESPACE ÉPHÉMÈRE SALLE JEAN DASTÉ Pl. du Général Valluy - Rive-de-Gier 04 77 83 07 32 CRISE DE … RIRE 25 mars à 20h30. 5€ LA CAVE À MUSIQUE 119, rue Boullay - Mâcon - 03 85 21 96 69 AIMER, MÛRIR ET TRAHIR AVEC LA COIFFEUSE, Frédéric Recrosio MS : Michèle Guigon 26 mars à 20h30. 10€ - 6€ ESPACE MONTGOLFIER 327, rue des Patureaux - Davezieux - 04 75 33 12 12 ADAM ET ÈVE de Louis-Michel Colla et Myriam Ullens, avec Didier Gustin 25 mars à 20h30. 25€ - 22€ N.E.C. 9, rue Claudius Cottier - St-Priest-en-Jarez 04 77 74 41 81 LA BOMBE de Carole Greep 23 mars à 20h. 22€ - 18€ ZENITH SAINT-ÉTIENNE Rue Scheurer Kestner - St-Étienne MOTHERFUCKER, Florence Foresti 3 et 4 mars à 20h30. 39€ - 36€ CIRQUE / ARTS DE LA RUE HALLE TONY GARNIER 20, place A. Perrin - Lyon 7e - 04 72 76 85 85 LI YA LA FILLE DE L’EMPEREUR, Cirque Phenix / Les Étoiles du Cirque de Pékin 50 artistes 9 mars à 20h30. 45€ - 30€ MAISON DE LA DANSE 8, av. Jean Mermoz - Lyon 8e - 04 72 78 1800 ÖPER ÖPIS, Zimmermann & De Perrot Chor : Martin Zimmermann - Mus : Dimitri de Perrot 24 au 28 mars à 20h30, me. à 19h30, di. à 15h. 27€ - 18€ + Projections Parcours danses au Jardin des 2 Rives de Virginie Combet - 24 au 27 mars TNG 23, rue de Bourgogne - Lyon 9e - 04 72 53 15 15 DEUX HOMMES JONGLAIENT DANS LEUR TÊTE, Cie Jérôme Thomas & Cie Roland Auzet Conception : Roland Auzet, Jérôme Thomas 13 et 14 mars à 20h, di. à 16h. 17€ - 9€ THÉÂTRE DE VÉNISSIEUX 8, bld Laurent Gérin - Vénissieux - 04 72 90 86 68 ALI, Cie MPTA Conception, jeu : Mathurin Bolze, Hedi Thabet DERRIÈRE LA TÊTE, Cie Propos Chor : Denis Plassard 12 et 13 mars à 20h. 15€ - 10€ CCN / CIE MAGUY MARIN 30 ter, av du Général Leclerc - Rillieux 04 72 01 12 30 LES PAS PERDUS, Cie Les Argonautes MS : Louis Spagna 23 mars à 20h30. 7,7€ - 4,35€ LE POLARIS Av. de Corbetta - Corbas - 04 72 51 45 55 LES PAS PERDUS, Cie Les Argonautes MS : Louis Spagna 26 mars à 20h30. 14€ - 11€ ESPACE CULTUREL JEAN CARMET Bld du Pilat - Mornant - 04 78 44 05 17 LES PAS PERDUS, Cie Les Argonautes MS : Louis Spagna 28 mars à 17h. 15€ - 8€ THÉÂTRE DE VILLEFRANCHE Place de la Sous-Préfecture - Villefranche 04 74 68 02 89 ALI, Cie MPTA de et avec : Mathurin Bolze, Hedi Thabet) APPRIS PAR CORPS, Cie Un Loup pour l’Homme - MS : Arnaud Anckaert 8 mars à 20h30. 23€ - 14€ THÉÂTRE DE BOURG-EN-BRESSE 11, pl. Grenette - Bourg-en-Bresse - 04 74 50 40 00 ALI, Cie MPTA De et avec : Mathurin Bolze, Hedi Thabet + DES MARCHES, Cie Virevolt Conception : Aurélie et Martin Cuvelier 16 et 17 mars à 20h30, me. à 19h. 22€ - 16€ ZENITH SAINT-ÉTIENNE Rue Scheurer Kestner - St-Étienne - 04 77 20 04 86 LI YA LA FILLE DE L’EMPEREUR, Cirque Phenix / Les Étoiles du Cirque de Pékin 50 artistes 11 mars à 20h30. 45€ - 30€

THÉÂTRE / CONTES MARRIONNETTES THÉÂTRE DE L’ANAGRAMME 27, rue Royale - Lyon 1er - 04 78 27 83 12 PETITES FORMES AUTOUR DU PRINTEMPS DES POÈTES 2010, Broutille et Cie MS : Nicolas Guépin, Stéphan Meynet 17 au 20 mars à 20h30. 8€ - 5€ CARRÉ 30 12, rue Pizay - Lyon 1er - 04 78 39 74 61 JOURNÉE D’UNE FEMME ORDINAIRE, Virginie Gros 2 et 3 mars à 20h30. 14€ - 10€ MERCI de Daniel Pennac - MS : Hugo Verrechia 4 au 14 mars à 20h30, di. à 17h30. 14€ - 10€ ANDRÉE CHÉDID 10 mars à 20h ALAIN WEXLER 16 mars à 20h DES VOIX DE BECKETT, Molloy et Cie 18 et 19 mars à 20h30. 14€ - 10€ UN, DEUX, TROIS, COULEURS FEMMES 20 et 21 mars à 20h30, di. à 17h30. 14€ - 10€ LA LUNE EN PAPIER de Mab Rimouski 23 au 28 mars à 20h30, di. à 17h30. 14€ - 10€ LE MUR DE VELOURS, Golem Théâtre MS : Michal Laznovsky, Frederika Smetana 30 mars au 4 avr à 20h30, di. à 17h30. 14€ - 10€ ESPACE 44 44, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 78 39 79 71 LE JOUEUR D’ÉCHECS de Stefan Zweig, Cie du Fier Monde - MS : Michel Bernier 16 au 28 mars à 20h30, di. à 16h. 15€ - 10€ NOVECENTO : PIANISTE d’après Baricco, Cie du Fier Monde MS : Michel Bernier 30 mars au 4 avr à 20h30, di. à 16h. 15€ - 10€ L’ÉTOILE ROYALE 17, rue Royale - Lyon 1er - 04 78 39 21 68 LES RENDEZ-VOUS CABARET DE SOLÉLUNA Itinéraires poétiques avec Pierre Bianco 10 mars à 20h. 20€ VOIR NAPLES ET MOURIR ! d’après Luca Franceschi, Cie Soleluna MS : Giorgio Carpintieri 4 au 21 mars à 20h30, di. à 17h30. 14€ - 8€ LES CLOCHARDS CÉLESTES 51, rue des Tables Claudiennes - Lyon 1er 04 78 28 34 43 LES CONTES D’OVIDE, Théâtre de Valdrad’ MS : Baptiste Relat 9 au 21 mars à 20h, di. à 17h. 14€ - 7€ THÉÂTRE INSTANT T 35, rue Imbert Colomès - Lyon 1er - 04 78 39 45 83 LES MUSES ORPHELINES de Michel-Marc Bouchard, Cie Maudits Maringouins MS : Carole Faizant 4 au 13 mars, me. au sa. à 20h30. 10€ JE AIME de Régis Péjeot, Cie etc…. MS : Meissoune Majri-Péjeot 25 mars au 3 av, me. au sa. à 20h30. 10€ THÉÂTRE DE L’ANAGRAMME 27, rue Royale - Lyon 1er - 04 78 27 83 12 PEEPSHOW DANS LES ALPES de M. Köbeli, Cie Les Déméningeurs MS : Malo Lopez 3 au 6 mars à 20h30. 8€ - 5€ ETRANG-R, Cie [Sisma] 10 au 13 mars à 20h30. 8€ - 5€ THÉÂTRE DE L’INTERVALLE 21, rue Royale - Lyon 1er - 04 78 76 11 96 EVA PERON de Copi, Cie de l’Intervalle MS : Jean-François Moulin 4 au 14 mars à 20h30, je. à 19h30, di. à 16h30. 14€ - 10€ LE TUEUR AU NEZ ROUGE, Loco Théâtre Création MS : Sébastien Salvignac 31 mars au 11 av à 20h30, je. à 19h30, di. à 16h30. 14€ - 10€ CÉLESTINS, THÉÂTRE DE LYON 4, rue Charles Dullin - Lyon 2e - 04 72 77 4000 MACBETH de Shakespeare, Cheek By Jowl MS : Declan Donnellan 3 au 6 mars à 20h. 33€ - 10€ THÉRÈSE EN MILLE MORCEAUX de Lyonel Trouillot, Cie Les Voisins du Dessous MS : Pascale Henry 9 au 13 mars à 20h. 33€ - 10€ YAACOBI ET LEIDENTAL de Hanokh Lévin MS : Frédéric Bélier-Garcia 16 au 20 mars à 20h30. 19€ - 10€ CASIMIR ET CAROLINE de Ödön von Horváth MS : Emmanuel Demarcy-Mota 17 au 27 mars à 20h, di. à 16h. 33€ - 10€ BAB ET SANE d René Zahnd MS : Jean-Yves Ruf 24 mars au 3 av à 20h30, di. à 16h30. 19€ - 10€ SOUDAIN L’ÉTÉ DERNIER de Tennessee Williams MS : René Loyon 30 mars au 8 av à 20h, di. à 16h. 33€ - 10€


agenda LE NEUTRINO Hôtel de Ville - Pl. du Général de Gaulle Genas - 04 72 47 11 69 EN ROUTE AVEC LE CIRQUE HUKETI, FigurenTheater Michael Huber MS : Ueli Bischsel 17 mars à 15h. 7€ CENTRE CULTUREL THÉO ARGENCE Place Ferdinand Buisson - St-Priest 04 78 20 79 37 NOSFÉRATU, Bob Théâtre MS : Julien Mellano, Denis Athimon 3 mars à 15h. 6,5€ MARIVAUX 202 [Le Jour de l’Italienne], Cie Eulalie MS : Sophie Lecarpentier 5 mars à 20h. 18€ 11€ ESPACE ALBERT CAMUS 1, rue Maryse Bastié - Bron - 04 72 14 63 40 AHMED PHILOSOPHE d’Alain Badiou, Balagan Système MS : Grégoire Ingold 3 et 4 mars à 20h30. 18€ - 12€ DÉLIRE À DEUX d’Ionesco, Lardenois & Cie MS : Dominique Lardenois 31 mars et 1er av à 20h30. 18€ - 12€ THÉÂTRE DE VÉNISSIEUX 8, bld Laurent Gérin - Vénissieux - 04 72 90 86 68 À L’OMBRE de Pauline Sales, La Fédération MS : Philippe Delaigue 5 et 6 mars à 20h. 15€ - 10€ THÉÂTRE JEAN MARAIS 53, rue Carnot - St-Fons - 04 78 67 68 29 CONFIDENCES À ALLAH de Saphia Azzeddine, Cie Acte 2 - MS : Gérard Gelas 5 mars à 20h30. 13€ - 10€ THÉÂTRE DE LA RENAISSANCE 7, rue Orsel - Oullins - 04 72 39 74 91 LE BARBIER DE SÉVILLE [ou la précaution inutile] de Beaumarchais MS : Laurent Hatat 30 mars au 2 av à 20h. 20€ - 12€ + Lever de rideau en Musique (CNR Lyon) 31 mars à 19h ESPACE CULTUREL SAINT- GENIS-LAVAL 8, rue des Écoles - St-Genis-Laval - 04 78 86 82 28 ANTIGONE de Jean Anouilh, Théâtre 2000 MS : Olegas Kesminas 25 et 26 mars à 20h30, je. à 19h30. 15€ - 9€ LE SÉMAPHORE, THÉÂTRE D’IRIGNY C. C. Champvillard - Rue de Boutan - Irigny 04 72 30 47 90 LA STATION CHAMPBAUDET de Labiche, L’Équipe Rozet MS : Bernard Rozet 5 au 7 mars à 20h30, di. à 15h. 15€ - 7,5€ DIABLE D’HOMME de Robert Lamoureux, A.T.I. 12 au 14 mars à 20h30, di. à 15h. 6€ - 4€, infos / 04 78 46 36 64

PATA DÔME THÉÂTRE 62, rte d’Yvours - Irigny - 04 78 51 48 87 OPÉRA TROTTOIR [VERSION PRINTEMPS] de Prévert, Cie Amphigouri Théâtre 2 au 27 mars, ma. je. sa. à 20h30. 12€ - 8€ TARTUFFE de Molière, Cie Pata’Dôme Théâtre MS : Jean-Philippe Amy 5 au 28 mars, ve. à 20 àh30, di. à 18h. 15€ - 8€ LE BRISCOPE Parc de l’Hôtel de Ville - Brignais - 04 78 05 31 13 LE PRÉJUGÉ VAINCU de Marivaux MS : Jean-Luc Révol 26 mars à 20h30. 20€ - 15€ L’ALLÉGRO Place de la République - Miribel - 04 78 55 80 20 CLAUDE GUEUX de Victor Hugo, Cie Premier Acte MS : Sarkis Tcheumlekdjian 25 mars à 20h30. 18€ - 16€ THÉÂTRE DE VILLEFRANCHE Place de la Sous-Préfecture - Villefranche 04 74 68 02 89 L’ORAL ET HARDI de Jean-Pierre Verheggen, Cie Faisan MS : Jacques Bonnaffé 15 et 16 mars à 20h30. 23€ - 14€ CENTRE CULTUREL ARAGON 88, crs de Verdun - Oyonnax - 04 74 81 96 80 LA CHOSE de et par Titus 3 mars à 20h30. 12€ - 10€ Festival Fantaisies Contées : 7 au 27 mars Avec Jacques Bonnaffé, Yannick Jaulin, etc. DO YOU KNOW NASREDDINE, Cie du Bord de l’Eau - MS : Sophie Haudebourg 11 et 12 mars à 20h30. 12€ - 10€ BARTLEBY, LE SCRIBE, UNE HISTOIRE DE WALL STREET, Daniel Pennac MS : François Duval 16 mars à 20h30. 17€ - 11€ MERLICOQUET ET AUTRES CONTES DE RANDONNÉE, Yannick Jaulin & Camille Rocailleux 19 mars à 20h30. 12€ - 7€ DIALOGUE D’UN CHIEN AVEC SON MAÎTRE SUR LA NÉCESSITÉ DE MORDRE SES AMIS de Jean-Marie Piemme MS : Phlippe Sireuil 31 mars à 20h30. 17€ - 11€ THÉÂTRE DE BOURG-EN-BRESSE 11, place Grenette - Bourg-en-Bresse 04 74 50 40 00 AHMED PHILOSOPHE d’Alain Badiou, Balagan Sytème MS : Grégoire Ingold 9 au 11 mars à 20h30, me. à 19h, je. à 14h. 22€ - 16€ + Salle des Fêtes de Polliat, 12 mars à 20h30 UNE ÎLE Texte & MS : François Cervantès 23 et 24 mars à 20h30, me. à 19h. 22€ - 16€

www.491.fr

THÉÂTRE LES ATELIERS 3, rue Petit David - Lyon 2e - 04 78 37 46 30 LES GUETTEURS, Théâtre Narration Conception : Ghislaine Drahy 8 mars à 19h30. Gratuit sur réserv. À LA TOMBÉE DE LA NUIT de Peter Turrini MS : Gilles Chavassieux 16 mars au 8 av à 20h30, me. je. à 19h30. 20€ - 10€ THÉÂTRE DES MARRONNIERS 7, rue des Marronniers - Lyon 2e - 04 78 37 98 17 LA FIÈVRE de Wallace Shawn, La Face Nord Cie MS : Nadine Emin-Madrid, Jérôme Sauvion Jusqu’au 1er mars à 20h30, di. à 17h, lu. à 19h. 14€ - 11€ LA DERNIÈRE LETTRE d’après Vassili Grossmann, Cie Les Amis de Franck Nogent MS : Jean-Cyril Vadi 9 au 15 mars à 20h30, di. à 17h, lu. à 19h. 14€ - 11€ JACKIE d’Elfriede Jelinek, La Quincaillerie Moderne - MS : Pauline Laidet 23 au 29 mars à 20h30, di. à 17h, lu. à 19h. 14€ - 11€ LA CROIX-ROUSSE, SCÈNE NATIONALE DE LYON Place Joannès Ambre - Lyon 4e - 04 72 07 49 49 LA PETITE CHRONIQUE D’ANNA MAGDALENA BACH d’après Esther Meynell MS : Laurent Fréchuret 2 au 6 mars à 20h. 26€ - 12€ 29 DEGRÉS À L’OMBRE & EMBRASSONS-NOUS, FOLLEVILLE ! de Labiche MS : Pierre Pradinas 9 au 27 mars à 20h, di. à 15h. 26€ - 12€ SUR LE FIL DE PALOMA BULLE, Cie Génération Théâtre MS : Mario Lopez 17 et 18 mars à 20h, infos / 04 72 07 49 43 THÉÂTRE LE GUIGNOL DE LYON 2, rue Louis Carrand - Lyon 5e - 04 78 28 92 57 GUIGNOL SUR LA LUNE, Cie Les Zonzons Jusqu’au 31 mars, me. sa. à 14h30, di. à 15h. 9€ - 5€ GUIGNOL ET LE CHEVALIER BRAYARD de Patrick Guillot, Cie Les Zonzons Jusqu’au 24 mars, me. sa. à 16h, di. à 15h. 9€ - 5€ PRESSE DE COMPTOIR, Cie Les Zonzons 12 et 13 mars à 20h. 15€ - 8€ THÉÂTRE DU POINT DU JOUR 7, rue des Aqueducs - Lyon 5e - 04 78 15 01 80 LA DANSE DE MORT d’August Strindberg MS : Michel Raskine 11 mars au 1er avr à 20h30, lu. me. je. à 19h30, di. à 16h, 20€ - 15€ CRYPTE SAINT-JOSEPH DES BROTTEAUX 99, rue Crillon - Lyon 6e - 06 15 58 06 72 RÉCITS DE LA PASSION de Péguy/Béatrix MS : Michel Béatrix 9 au 27 mars à 20h30, me. à 19h. 20€ - 10€ L’ÉLYSÉE 14, rue Basse Combalot - Lyon 7e - 04 78 58 88 25 LES ÂMES ROUGES - RÈGLEMENT DE CONTE Texte & MS : Marielle Hubert 2 au 10 mars à 19h30. 12€ - 10€ QUEL SEXE ONT LES POÈMES ?, Cie Chiloé 12 mars à 19h30. 4€ NTH8 22, rue Commandant Pégout - Lyon 8e 04 78 78 33 30 Zone Ici Poètes - 6 au 13 mars POSE TA VALIDE / EL GHORVA, Théâtre du Grabuge Conception : Salah Gaoua, Sylvain Bolle-Reddat MS : Géraldine Bénichou 6 mars à 15h et 19h. Gratuit LES CITÉS IDÉALES, Les Trois-Huit MS : Vincent Bady - 6 mars à 17h Soirée de Lancement Printemps des Poètes 8 mars à 19h30 HUIT ET DEMI REVISITED, Cie Fenil Hirsute / Yves Charreton LE NAVIRE NIGHT de Marguerite Duras, Cie Fenil Hirsute / Yves Charreton ÉCHOS DE LA FORÊT HUMAINE, Olivier Mouginot ÖDLAND

Nuit de mars : 13 mars dès 17h LA MOLLE, Cie l’Essoreuse LE SILENCE DE LIL, Cie Princess Club BOIRE de Fabienne Swiatly, Les Trois-Huit LES CHANTS D’ARKÉ, Cie Traversant 3 TARNAC, Théâtre du Verseau L’EXPERIENCE AERIENNE, Solange Dulac CLAUDINE CHARREYRE etc. TNG 23, rue de Bourgogne - Lyon 9e - 04 72 53 15 15 DU PAIN PLEIN LES POCHES de Matéï Visniec, TNG-CDN Lyon MS : Nino D’Introna 5 au 23 mars à 20h, ma. à 19h30, di. à 16h. 17€ - 9€ LA PANTOUFLE de Claude Ponti, Am Stram Gram Théâtre MS : Dominique Catton, Christiane Suter 27 au 31 mars à 20h, di. à 1-h. 17€ - 9€ C.C.O. 39, rue Courteline - Villeurbanne 04 78 85 35 82/06 76 15 69 45 L’EXIL ET LE CHANT, Les Cousines d’Averroes MS : Éliane Benbanaste 12 et 13 mars à 20h30. 10€ THÉÂTRE ASTRÉE Campus de la Doua - 6, av. G. Berger Villeurbanne - 04 72 44 79 45 LE PRINCE DE HOMBOURG d’Heinrich von Kleist, Cie Françoise Maimone MS : Françoise Maimone 25 mars au 2 avr à 20h30, me. 31 à 19h30. 12€ - 6€ THÉÂTRE DE L’IRIS 331, av. de Préssensé - Villeurbanne 04 78 68 86 49 LE MISANTHROPE de Molière, Théâtre de l’Iris MS : Emilie Guiguen 3 au 14 mars à 20h, di. 14/03 à 16h. 14€ - 11€ CHAISE d’Edward Bond, Cie Théâtres de l’Entre-Deux MS : Philippe Mangenot 26 mars au 10 av à 20h30, me. je. à 19h30, di. à 16h. 14€ - 11€ TNP 8, place Lazare-Goujon - Villeurbanne 04 78 03 3000 STUFF HAPPENS de David Hare MS : Bruno Freyssinet, William Nadylam 23 au 27 mars à 20h. 23€ - 13€ Printemps russe : 5 poètes russes au TNP EVGENI BOUNIMOVITCH / SERGUEI GANDLEVSKI LEV RUBINSTEIN / OLESSIA NIKOLAEVA MARIA STEPANOVA 15 mars à 20h. 5€ THÉÂTRE-STUDIO / STUDIO 24 24, rue Émile Decorps - Villeurbanne 04 78 03 3000 LORENZACCIO de Musset, Cie la Chose Incertaine MS : Yves Beaunesne 3 au 7 mars à 20h, di. à 16h. 23€ - 13€ LE RADIANT 1, rue Jean Moulin - Caluire - 04 78 23 84 02 BABY DOLL de Tenessee Williams MS : Benoît Lavigne 11 et 12 mars à 20h30. 37€ - 20€ LE TOBOGGAN 14, av. Jean Macé - Décines - 04 72 93 3000 ALICE POUR LE MOMENT de Sylvain Levey, Cie Aridane MS : Anne Courel 2 mars à 19h30. 12€ - 6€ BAB ET SANE de R. Zahnd MS : Jean-Yves Ruf 5 et 6 mars à 20h30. 20€ - 8€ LES SOUFFRANCES DE JOB d’Hanokh Levin MS : Laurent Brethome 11 et 12 mars à 20h30. 20€ - 8€ ESPACE BAUDELAIRE 83, av. de l’Europe - Rillieux-la-Pape 04 37 85 01 50 LE MÉDECIN MALGRÉ LUI de Molière, Fox Cie MS : Alfred Le Renard 5 mars à 20h30. 14,1€ - 7,7€ CONFIDENCES de Saphia Azzedine, Cie Dabateatr MS : Jaouad Essounani 17 au 19 mars à 20h30. Gratuit MJC Ô TOTEM 9 bis, av. du Général Leclerc - Rillieux-la-Pape 04 78 88 94 88 LES HABITS NEUFS DE l’EMPEREUR, Cie Graine de Malice MS : Philippe Zarch, Danielle Pasquier 10 mars à 15h et 17h. 7,7€ - 4,35€ CENTRE CULTUREL CHARLIE CHAPLIN Place de la Nation - Vaulx-en-Velin 04 72 04 81 18/19 KOLTÈS VOYAGE, Novothéâtre MS : Bruno Boëglin 4 et 5 mars à 20h30, je. à 19h30. 13€ - 7€

MARS 10

N° 157

21


agenda LES AMIS DE FRANCK NOGENT

LA DERNIERE LETTRE

d'après "Vie et destin" de Vassili Grossman

Mise en scène Jean-Cyril Vadi Jeu Sarah Barrau

9 au 15 mars Réservations 04 78 37 98 17

Théâtre des Marronniers www.theatre-des-marronniers.com

ESPACE DES ARTS 5 bis, av. Nicéphore Niepce - Chalon/Saône 03 85 42 52 12 FRAGMENTS D’UN DISCOURS AMOUREUX de Roland Barthes - Ms : Arnaud Churin 9 au 12 mars à 20h. 22€ - 8€ LE CAS JEKYLL de Christine Montalbetti MS & jeu : Denis Polyadès 16 et 17 jan à 20h. 22€ - 8€ BAÏBARS - MS : Marcel Bozonnet 30 mars au 1er av à 20h. 22€ - 8€ THÉÂTRE DE GIVORS 2, rue Puits Ollier - Givors - 04 72 24 25 50 LE MÉDECIN MALGRÉ LUI de Molière, Fox Cie MS : Alfred Le Renard 12 mars à 20h30. 13€ - 4€ DIALOGUE D’UN CHIEN AVEC SON MAÎTRE sur la nécessité de mordre ses amis de Jean-Marie Piemme - MS : Philippe Sireuil 26 mars à 20h30. 13€ - 8€ THÉÂTRE JEAN VILAR 12, rue de la République - Bourgoin-Jallieu 04 74 28 05 73 LA PETITE SIRÉNE d’après Andersen, CDN des Alpes MS : Marie Potonet - Chor : Jean-Claude Gallotta 2 et 3 mars à 20h30. 13€ - 8€ MERLICOCQUET ET AUTRES CONTES DE RANDONNÉE, Yannick Jaulin & Camille Rocailleux 17 mars à 18h30. 7,5€ - 6€ DIALOGUE D’UN CHIEN AVEC SON MAÎTRE SUR LA NÉCESSITÉ DE MORDRE SES AMIS de Jean-Marie Piemme - MS : Philippe Sireuil 29 mars à 20h30. 16€ - 14€ THÉÂTRE DU VELLEIN Av. du Driève - Villefontaine - 04 74 80 71 85 CÉSAR, FANNY, MARIUS d’après Pagnol - MS : Francis Huster 2 et 3 mars à 20h. 30€ VOYAGEUR IMMOBILE, Cie Philippe Genty MS : Philippe Genty, Mary Underwood 9 et 10 mars à 20h30. 18€ - 13€ LES TROIS JOUR DE LA QUEUE DU DRAGON, Cie Voque 25 mars à 18h30. 7,5€ - 6€ THÉÂTRE DE VIENNE 4, rue Chantelouve - Vienne - 04 74 85 00 05 UNE ODYSSÉE d’après Homère - MS : Irina Brook 10 mars à 19h. 8€ TEMPÊTE ! d’après Shakespeare MS : Irinia Brook 11 et 12 mars à 20h30. 18€ - 9€ BARTLEBY de Herman Melville avec Daniel Pennac - MS : François Duval 17 et 18 mars à 20h30. 25€ - 15€ LA PETITE SIRÈNE d’après Andersen, CDN des Alpes MS : Marie Potonet - Chor : Jean-Claude Gallotta 24 mars à 19h. 8€

22

N° 157

LA FABRIQUE 78, av. Maurice Faure - Valence - 04 75 78 41 70 LES CIMES IMPROBABLES de Pierre Charmoz MS : Denis Déon 8 au 10 mars, 10 au 12 mai à 20h. 20€ - 12€ + En tournée, Comédie itinérante 16 mars au 7 mai THÉÂTRE LE BEL IMAGE Place Charles Huguenel - Valence - 04 75 78 41 70 CASIMIR ET CAROLINE d’Ödön Von Horväth, avec Sylvie Testud MS : Emmanuel Demarcy-Mota 3 et 4 mars à 20h. 20€ - 12€ LA NUIT, UN RÊVE FÉROCE de Mike Kenny MS : Marc Lainé 9 au 13 mars à 18h. 20€ - 8€ CAHIER D’HISTOIRES#1, La Fédération On est des fanions de Sarah Foulage Léa Lapraz de Pauline Sales Réfection de David Lescot La visiteuse de Daniel Keene MS : Philippe Delaigue, Olivier Maurin 24 mars à 20h. 20€ - 12€ THÉÂTRE DE LA VILLE Place de l’Hôtel de Ville - Valence - 04 75 78 41 70 ÉBAUCHE D’UN PORTRAIT de Jean-Luc Lagarce MS : François Berreur 11 et 12 mars à 20h. 20€ - 12€ L’INDIEN (L’AUTRE JOURNAL) Textes : Francis Marmande, Francis Butel, Béatrice Leca, Gaëlle Obiégly Conception : Nicolas Bouchaud, Michel Butel 23 au 25 mars à 20h. 20€ - 12€ TRAIN-THÉÂTRE 1, rue Aragon - Portes-lès-Valence - 04 75 57 14 55 L’AVAAR, Cie Théâtre des 4 Mains MS : Marie-Odile Dupuis, Marc Maillard 2 et 3 mars à 20h30, me. à 18h30. 13,5€ - 10,5€ N.E.C. 9, rue Claudius Cottier - St-Priest-en-Jarez 04 77 74 41 81 FRÉHEL À LA DÉRIVE de Josiane Carle, Chok Théâtre MS : Alain Besset 12 mars à 20h. 22€ - 18€ SALLE ARISTIDE BRIAND Jardin des Plantes - Av. Antoine Pinay St-Chamond - 04 77 31 04 41 DIALOGUE D’UN CHIEN AVEC SON MAÎTRE SUR LA NÉCESSITÉ DE MORDRE SES AMIS de Jean-Marie Piemme MS : Philippe Sireuil 24 mars à 20h30. 19€ - 17€ THÉÂTRE DES PÉNITENTS Place des Pénitents - Montbrison - 04 77 96 39 16 LA FONTAINE FABLES, Roseau Théâtre 3 mars à 15h30. 8€ SACCO & VANZETTI, Dau et Catella MS : François Bourcier 12 mars à 20h30. 17€ - 14,45€ CHOK THÉÂTRE 24, rue B. Palissy - St-Étienne - 04 77 25 39 32 LA CAMPAGNE de Martin Crimp, Cie Métrognome MS : Sabine Cros 12 et 13 mars à 20h30. 10€ - 8€ NAABA, LE BOURGEOIS GENTILHOMME, Cie Marbayassa MS : Hubert Kagambega 14 mars à 17h. 10€ - 8€ PAS UN JOUR SANS UNE LIGNE d’après Philippe Léotard, Cie Beaudrai de Paroi Conception : JP Beauredon, Claude Delrieu 18 au 20 mars à 20h30. 10€ - 8€ LA COMÉDIE DE SAINT-ÉTIENNE 7, av. Émile Loubet - St-Étienne - 04 77 25 14 14 LE CIEL EST POUR TOUS Texte & MS : Catherine Anne 2 au 5 mars à 20h. 20€ - 15€ LA GRAMMAIRE DES MAMMIFÈRES de William Pellier MS : Thierry Bordereau 9 au 13 mars à 20h. 20€ - 15€ PLUS MARRANT QUE LE BOWLING de Steven Dietz MS : Yves Bombay Le Piccolo, théâtre itinérant (42, 43 et 63), 4 mars au 21 mai Ateliers Contruction Décors, La Talaudière, 10 au 19 mars à 20h PARTAGE DE MIDI de Claudel MS : Antoine Caubet 24 mars au 2 av à 20h. 20€ - 15€ THÉÂTRE DE LA GRILLE VERTE 2, rue Alfred Colombet - St-Étienne - 04 77 32 82 88 LE JOURNAL D’UN FOU de Gogol, Cie des Tréteaux MS : Daniel Rouiller 6 mars à 20h. 8€ - 5€ THÉÂTRE LE VERSO 61, rue de la Richelandière - St-Étienne 04 77 47 01 31 L’OR de Blaise Cendrars, Cie Luka Théâtre Conception, MS : Laurent Vercelletto 4 et 5 mars à 20h30. 12€ - 8€ EN MÊME TEMPS d’Evgéni Grichkovets, Théâtre d’Ouble Conception, jeu : Gérald Robert-Tissot Dir. : Jean-Marc Bailleux 11 et 12 mars à 20h30. 12€ - 8€

MARS 10

LECTURES / RENCONTRES CONFÉRENCES / DEBATS FÊTE DU LIVRE DE BRON (24E) Hippodrome Bron Parilly - 4/5 av. Pierre Mendès France Bron - 04 78 26 09 29/31 www.fetedulivredebron.com Thématique : Histoires de Mémoire Regards croisés, lectures, tables rondes, performances contes & spectacles, Cie Théâtre Détours, Théâtre de la Toupine, Cie Rue Piétonne, etc., rencontres jeunesse, BD, etc. ARNAUD CATHRINE - FLORENCE AUBENAS MICHKA ASSAYAS - CARLOS LISCANO - etc. 5 au 7 mars, sa. di. 10h30/19h30, ve. 14h/20h 9e Printemps des poètes à Lyon : Divers lieux et villes Lyon & périphéries Thème 2010 - Couleur femme JEAN-PIERRE COLOMBI, HÉLÈNE DORION, TAHAR BEN JELLOUN, MEMHMET TANER, JACQUES DARRAS, LABANE GELLÉ etc. 8 au 15 mars AMPHITHÉÂTRE DE L’OPÉRA Place de la Comédie - Lyon 1er - 0826 305 325 POÉTIQUEMENT ÉTRANGÈRES Marc Perrone, Tahar Ben Jelloun, Hélène Dorion, Alain Fisette, Samira Negrouche, etc. 11 mars à 20h30. 5€ LIBRAIRIE LE BAL DES ARDENTS 17, rue Neuve - Lyon 1er - 04 72 98 83 36 TAHAR BEN JELLOUN 11 mars à 18h LA DERNIÈRE CHAMBRE Laurence Loutre-Barbier / Myriam Pellicane 11 au 13 mars à 19h ANNIE SALAGER / JEAN-PIERRE SPILMONT 13 mars à 15h30 LIBRAIRIE MUSICALAME 16, rue Pizay - Lyon 1er - 04 78 29 01 34 GILLES CANTAGREL 29 mars à 19h. Gratuit MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE LYON 20, pl. des Terreaux - Lyon 1er - 04 72 10 17 52 Visite à 2 VOIX - La Résurrection du Christ, Charles Brun 10 mars à 12h30 et 15h30. 3€ Le Souffle des Pierres 13 mars à 15h. 3€ MUSÉE DE L’IMPRIMERIE 13, rue de la Poulaillerie - Lyon 2e - 04 78 37 65 98 Quand les minuscules envahissent un musée 8 mars à 18h15 BIBLIOTHÈQUE DE LA PART-DIEU 30, bld Vivier-Merle - Lyon 3e - 04 78 62 18 00 La Biennale de Paris avec Alexandre Gurita 5 mars à 18h30. Gratuit Prix Kowalski - Jean-Pierre Colombani 10 mars à 19h Écrivains de toujours, Nelly Sachs par Andrée Lerousseau 12 mars à 18h30 AGEND’ARTS 4, rue Villeneuve - Lyon 4e PISCINE (PAS D’EAU) POOL (NO WATER) de Mark Ravenhill / JM Lanteri 5 mars à 20h. 2€ + chapeau VILLA GILLET 25, rue Chazière - Lyon 4e - 04 78 27 02 48 Franz Kafka - Éléments pour une théorie de la création littéraire Avec Bernard Lahire 10 mars à 19h30. 3€ - 2€ MJC DU VIEUX LYON/SALLE LÉO FERRÉ 5, pl. St-Jean - Lyon 5e - 04 78 42 48 71 L’armée en terre cuite de l’Empereur de Chine 23 mars à 19h30. 5€ CAFÉTÉRIA DU CROUS Campus de la Doua - Bâtiment Astrée 6, av. G. Berger - Villeurbanne - 04 72 44 79 45 Comment peut-il nous arriver d’être raisonnable ? avec J-P Chartier 1er mars à 18h30 C.C.O. 39, rue Courteline - Villeurbanne - 04 78 68 09 44 Femmes d’hier, femmes d’aujourd’hui, femmes de demain : luttes intimes et luttes politiques Avec le Théâtre du Grabuge 23 mars à 19h. Gratuit LE RADIANT 1, rue Jean Moulin - Caluire - 04 78 23 84 02 Polar, à vos papiers ! Voyage à travers le roman policier. MS : Gérard Guipont - Avec Françoise Gambey, Franck Adrien 24 au 26 mars à 20h30. 15€ - 10€ PLANETARIUM DE VAULX-EN-VELIN Place de la Nation - Vaulx-en-Velin - 04 78 79 50 12 Les autres mondes… De quoi est fait le monde ? 23 mars à 20h. 5€ LA FERME DU VINATIER CH Le Vinatier - 95, bld Pinel - Bron 04 37 91 51 11 Autour de Raymond Carver, Cie du Théâtre Détour 4 mars à 20h. Gratuit ESPACE ALBERT CAMUS 1, rue Maryse Bastié - Bron - 04 72 14 63 40 Dix mots 2010 à Bron (lecture-spectacle) 16 mars à 19h. Gratuit CHOK THÉÂTRE 24, rue B. Palissy - St-Étienne - 04 77 25 39 32 LA PATIENCE DES BUFFLES SOUS LA PLUIE d’après David Thomas, Cie Ondes de Choc 4 mars à 20h30. 5€

THÉÂTRE LE VERSO 61, rue de la Richelandière - St-Étienne 04 77 47 01 31 YAËL TAUTAVEL de Stéphane Jaubertie MS : Emmanuel Houzé 22 mars à 20h30. Gratuit sur réservation CINÉMA E

26 REFLETS DU CINÉMA IBÉRIQUE ET LATIN0-AMÉRICAIN Ciné Zola + Comœdia - www.lesreflets-cinema.com 47 films de 14 pays, documentaires inédits, spectacles, concerts, etc. 10 au 24 mars. 6,5€ - 4,2€, pass/72€ AMPHITHÉÂTRE DE L’OPÉRA Place de la Comédie - Lyon 1er - 0826 305 325 ADRIANA MATER, NAISSANCE D’UN OPÉRA d’Anna Kaarina Kiviniemi 8 mars à 12h30. gratuit KAIJA SAARIAHO OU L’AMOUR DE LOIN d’Anne Grange & Serge Steyer 7 mars à 18h. Gratuit AUDITORIUM DE LYON 149, rue Garibaldi - Lyon 3e - 04 78 95 95 95 LE CIRQUE de Charlie Chaplin (EU, 28) Mus : ONL, dir. Frank Strobel 20 mars à 14h et 19h. 16€ - 8€ MJC DU VIEUX LYON/SALLE LÉO FERRÉ 5, place St-Jean - Lyon 5e - 04 78 42 48 71 LES FEMMES DE BRUKMAN d’Isaac Isitan + Débat Citoyen Désobéir au travail ? 18 mars à 20h THÉÂTRE JEAN MARAIS 53, rue Carnot - St-Fons - 04 78 67 68 29 ALLEZ YALLAH ! de Jean Pierre Thorn (04) + Débat Femmes Contre les Intégrismes 6 mars à 19h. Gratuit LE FIL 20, bld Thiers - St-Étienne - 04 77 34 46 40 29e NUIT DES PUBLIVORES 5h30 de films publicitaires mondiaux, 40 pays 12 mars à 20h30. 25€ - 20,5€ DANSE THÉÂTRE DE L’INTERVALLE 21, rue Royale - Lyon 1er - 04 78 76 11 96 C’ÉTAIT DEMAIN…, Cie C’était Demain Conception : Roman Sangue, Lisa Dwomoh 24 au 28 mars au 11 av à 20h30, me. je. à 19h30, di. à 16h30. 14€ - 10€ MUSÉE DES TISSUS ET DES ARTS DÉCORATIFS 34, rue de la Charité - Lyon 2e - 04 78 38 42 02 JEUNE BALLET DU CNSMD LYON 27 mars 14h30/17h. 7€ LA CROIX-ROUSSE, SCÈNE NATIONALE DE LYON Place Joannès Ambre - Lyon 4e - 04 72 07 49 49 MANUEL DU MERVEILLEUX, Système Castafiore Mus & MS : Karl Biscuit - Chor : Marcia Barcellos 30 mars au 2 av à 20h30. 24€ - 21€ MAISON DE LA DANSE 8, av. Jean Mermoz - Lyon 8e - 04 72 78 1800 NUIT BLANCHE, Union Tanguera Dir. art & chor : Esteban Moreno, Claudia Codega 2 au 7 mars à 20h30, me. à 19h30, di. à 15h. 27€ - 18€ UN MONDE EN SOI, Cie La Baraka & Quatuor Debussy Chor : Abou Lagraa 10 au 13 mars à 20h30, me. à 19h30. 24€ - 15€ + Projections La danse d’Abou Lagraa de Luc Riolon (05) - 10 au 13 mars MANTEAU LONG EN LAINE MARINE PORTÉ SUR …, Association Cie DeFu De et avec Nadine Fuchs, Marco Delgado 11 au 13 mars à 19h. 10€ COMPLEXIONS Dir. art & chor : Dwight Roden, Desmond Richardson 16 au 21 mars à 20h30, me. à 19h30, di. à 17h. 30€ - 20€ + Projections Au-delà de la danse de Riolon / Seddoh (07) - 16 au 20 mars BIC ET PLUME, Jeune Ballet du CNSMD Chor : Yan Raballand 30 mars à 19h30. 15€ - 7€

LE TOBOGGAN 14, av. Jean Macé - Décines - 04 72 93 3000 VU, Cie Chatha Chor : Aïcha M’Barek, Hafiz Dhaou 30 et 31 mars à 20h30. 17€ - 8€ ESPACE CULTUREL SAINT- GENIS-LAVAL 8, rue des Écoles - St-Genis-Laval - 04 78 86 82 28 MÉTAMORPHOSE(S), Cie Épiderme + ET SI…, Cie Le grand Jeté ! Chor : Nicolas Hubert, Frédéric Cellé 5 mars à 20h30. 15€ - 9€ THÉÂTRE DE L’ATRIUM 35, av. du 8 Mai - Tassin - 04 78 34 70 07 HOP HOP BREAK de Marc Bernard, Cie Traction Avant - MS : Élisabeth Granjon J’ARRIVE, Cie de Fakto - MS : Guy Boley 5 mars à 20h30. 15€ - 8€ THÉÂTRE DE VILLEFRANCHE Place de la Sous-Préfecture - Villefranche 04 74 68 02 89 BEACH BIRDS + DUO + GROSSE FUGUE, Ballet de l’Opéra de Lyon Chor : Merce Cunningham, William Forsythe, Maguy Marin 19 mars à 20h30. 26€ - 17€ THÉÂTRE LE BEL IMAGE Place Charles Huguenel - Valence - 04 75 78 41 70 BLUE LADY avec Jacky Berger Chor : Carolyn Carlson 16 mars à 20h. 20€ - 12€ OUT OF CONTEXT, Les Ballets C. de la B. Conception, chor, MS : Alain Platel 26 mars à 20h. 20€ - 12€ CHER ULYSSE, CCN de Grenoble Chor & MS : Jean-Claude Gallotta 30 mars à 20h. 20€ - 12€ THÉÂTRE DE BOURG-EN-BRESSE 11, pl. Grenette - Bourg-en-Bresse - 04 74 50 40 00 LA CONFIDENCE DES OISEAUX, Cie Le Guetteur Chor : Luc Petton 4 et 5 mars à 20h30. 22€ - 16€ CENTRE CULTUREL ARAGON 88, crs de Verdun - Oyonnax - 04 74 81 96 80 LA CONFIDENCE DES OISEAUX Chor, conception : Luc Petton 4 et 5 mars à 20h30. 25€ - 16€ MÂCON SCÈNE NATIONALE 1511, av. Ch. de Gaulle - Mâcon - 03 85 22 82 99 DRÔLE DE DAMES IM KOPF (Andrea Sitter) - L’IMPERMANENCE (Delphine Caron) - APSARA (Yiphun Chiem) LE TAPIS (Raphaëlle Delaunay) 9 mars à 20h30. 22€ - 15€ PETROUCHKA - STEPTEXT - RAVE, CCN Ballet de Lorraine Chor : Michel Fokine, William Forsythe, Karole Armitage 31 mars à 19h30. 22€ - 15€ EXPOSITIONS LA CLEF DE VOÛTE 1 place Chardonnet - Lyon 1er - 04 78 28 51 95 A Vaulx Jazz : REBECCA DAUTREMER - Swing café Du 3 au 27 mars ARCHIPEL 21, place des Terreaux - Lyon 1er - 04 78 30 61 04 DÉTOUR LYON. ARCHITECTURE ET DESIGN LE LONG DE 18 ROUTES TOURISTIQUES NATIONALES EN NORVEGE Jusqu’au 21 mars, ma. au di. 13h/19h. Gratuit


agenda BF 15 11 quai de la Pêcherie - Lyon 1er - 04 78 28 66 63 MATHILDE DU SORDET / PASCAL POULAIN TILL ROESKENS Jusqu’au 27 mars, me. au sa. 14h/19h BIBLIOTHÈQUE DU 1ER 7, rue St-Polycarpe - Lyon 1er - 04 78 27 45 55 MARTIAL COUDERETTE La Birmanie au fond des yeux Jusqu’au 6 mars, ma. au ve. 13h/19h, ma. me. 10h/12h, sa. 13h/17h ARC 11 11, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 78 24 27 95 CHIFFLOT-COMAZZI Jusqu’au 9 av, ve. 17h30/19h AMRP 35, rue Burdeau - Lyon 1er - 0950 45 85 75 06 72 53 70 34 GÉRARD LE CLOAREC / BERNARD MORTEYROL Libre jeu 4 mars au 24 av, me. au sa. 14h/19h GALERIE LE RÉVERBÈRE 38, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 72 00 06 72 PHILIPPE PÉTREMANT 10 mars au 30 av, me. au sa. 14h/19h LE BLEU DU CIEL 48, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 72 07 84 31 GEORGES REY Jusqu’au 5 mars, me. au sa. 15h/19h ÉRIC RONDEPIERRE - Seuils 9 mars au 30 av, me. au sa. 15h/19h MAPRA 9, rue Paul Chenavard - Lyon 1er - 04 78 29 53 13 BLANCHE BERTHELIER Jusqu’au 6 mars, ma. au sa. 14h30/18h30 + me. je. ve. 10h/12h30 AMANCE DURAND / EDWIGE GANDON 18 mars au 3 av, ma. au sa. 14h30/18h30 + me. je. ve. 10h/12h30 MUSÉE DES BEAUX-ARTS 20, place des Terreaux - Lyon 1er - 04 72 10 17 40 COLLECTIONS PERMANENTES Me. au lu. 10h/18h, ve. 10h30/18h. 7€ - 4€ + Nocturnes du Musée : Soirée Siècle d’Or (Poussin, Rubens, etc.) 5 mars 18h/22h. 5€ HÔTEL-DIEU Grand Dôme - 1, place de l’Hôpital - Lyon 2e 04 78 30 61 04 ICI ET LE MONDE. ARCHITECTURE EN RHÔNE-ALPES ET EN NORMANDIE Jusqu’au 21 mars, me. au di. 13h/19h

L

I

E

MUSÉE DE L’IMPRIMERIE 13, rue de la Poulaillerie - Lyon 2e - 04 78 37 65 98 MINUSCULES Les livres de très petits formats au fil des siècles Jusqu’au 27 juin, me. au di. 9h30/12h - 14h/18h. 6€ - 3€ MUSÉE DES TISSUS ET DES ARTS DÉCORATIFS 34, rue de la Charité - Lyon 2e - 04 78 38 42 02 DANS LA PEAU DU GANT Jusqu’au 28 mars, ma. au di. 10h/17h30 sf jrs fériés. 6€ - 3,5€ BIBLIOTHÈQUE DE LA PART-DIEU 30, bld Vivier-Merle - Lyon 3e - 04 78 62 18 00 PICASSO, MATISSE, MIRÓ, BRAUNER Jusqu’au 30 av, ma. au ve. 10h/19h, sa. 10h/18h BÉATRICE ROPERS Jusqu’au 29 mai, ma. au ve. 10h/19h, sa. 10h/18h GALERIE IUFM CONFLUENCE(S) 5, rue Anselme - Lyon 4e - 04 72 07 30 74 HERVÉ TÉLÉMAQUE ÉLODIE BARTHÉLÉMY 18 mars au 23 av, lu. au ve. 10h/18h, sa. 14h30/18h GALERIE VRAIS RÊVES 6, rue Dumenge - Lyon 4e - 04 78 30 65 42 VASCO ASCOLINI / LUCA GILLI En toute complicité Jusqu’au 6 mars, me. au sa. 15h/19h BÉNÉDICTE REVERCHON - La mue et le caméléon 13 mars au 15 mai, me. au sa. 15h/19h LE BLEU DU CIEL 10 bis, rue de Cuire - Lyon 4e - 04 72 07 84 31 LYON DES PHOTOGRAPHES Gérard Amsellem, Christian Ganet, Yannig Hedel, etc. Jusqu’au 13 mars, me. au sa. 15h/19h FABRICE LAUTERJUNG Jusqu’au 13 mars, me. au sa. 15h/19h LA BRÈCHE, ESPACE D’ART 1, rue de la Brèche - Lyon 5e - 04 78 42 48 71 ERELLE PIETTE JONATHAN FONTAINE 1er au 20 mars, ma. au ve. 10h/12h-14h/21h, lu. 14h/21h, sa. 9h/12h-14h/19h LAURENCE COURTO 22 mars au 10 av, ma. au ve. 10h/12h-14h/21h, lu. 14h/21h, sa. 9h/12h-14h/19h MJC ST-JUST 6, rue des Fossés de Trion - Lyon 5e - 04 72 32 16 33 SYLVIE ORLANDO 1er au 20 mars, lu. au ve. 14h/19h30, sa. 14h/17h

U

X

6e Continent - 51, rue Saint-Michel - Lyon 7e - 04 37 28 98 71 Acte 2 Théâtre - 32, quai Arloing - Lyon 9e - 04 78 83 21 71 Agend’Arts - 4, rue villeneuve Lyon 4e Allégro - Place de la République - Miribel - 04 78 55 80 20 À Thou Bout d'Chant - 2, rue de Thou - Lyon 1er - 04 72 98 28 22 Amphithéâtre Astrée 6,av. Gaston Berger - Villeurbanne - 04 72 43 19 11 Auberge La Buissonnière - Courzieu - 04 74 70 87 48 Auditorium de Lyon - 149, rue Garibaldi - Lyon 3e - 04 78 95 95 95 Bar L’Absynthe - 22, rue de Flesselles - Lyon 1er - 06 76 72 14 26 Bastringue - 14, rue Laurencin - Lyon 2e Bistro Fait Sa Brocante - 3, rue Dumenge - Lyon 4e - 04 72 07 93 47 Boulevardier - 5, rue de la Fromagerie - Lyon 1er Bourse du Travail - Place Guichard - Lyon 3e C.C.O. - 39, rue Courteline - Villeurbanne - 04 78 93 41 44 Café du Bout du Monde Brotteaux - 120, rue Bugeaud - Lyon 6e - 04 72 74 44 82 Cave à Musique - 119, rue Boulay - Mâcon - 03 85 21 96 69 Centre Charlie Chaplin - Place de la Nation - Vaulx-en-Velin - 04 72 04 81 18 Centre Culturel Aragon - 88, crs de Verdun - Oyonnax - 04 74 81 96 80 Centre Culturel Théo Argence - Pl. Ferdinand Buisson - Saint-Priest - 04 78 20 02 50 Chapelle de la Trinité - 31, rue de la Bourse - Lyon 1er - 04 78 38 09 09 Château Rouge - 1, route de Bonneville - Annemasse - 04 50 43 24 25 Citron - 20, rue St-Georges - Lyon 5e - 04 78 37 63 97 Clacson - 10, rue Orsel - Oullins - 04 72 39 74 93 Crescent Jazz Club - 83, rue Rambuteau - Mâcon - 03.85.39.08.45 De l’Autre Côté du Pont - 25, cours Gambetta - Lyon 7e - 04 78 95 14 93 DV1 - 6, rue Violi - Lyon 1er - 06 61 64 43 69 Espace Albert Camus - 1, rue M. Bastié - Bron - 04 72 14 63 40 Espace Baudelaire - 83, av. de l’Europe - Rillieux-la-Pape - 04 37 85 01 50 Espace Double Mixte - La Doua - 43, bld du 11 Nov. 1918 - Villeurbanne - 04 72 44 60 19 Espace Jean Carmet - Bld du Pilat - Mornant - 04 78 44 03 12 Espace Culturel Saint-Genis-Laval - 8, rue des Écoles - St-Genis-Laval - 04 78 86 82 28 Espace des Arts - 5 bis, av. Nicéphore Niepce - Châlon-sur-Saône - 03 85 42 52 12 Espace Tonkin - 1, av. Salvador Allende - Villeurbanne - 04 78 93 11 38 Étoile Royale - 17, rue Royale - Lyon 1er - 04 78 39 95 66 Fée Verte - 4, rue Pizay - Lyon 1er - 04 78 28 32 35 Fnac Bellecour - 85, rue de la République - Lyon 2e - 04 72 40 49 49 Fnac Part-Dieu - 17, rue du Docteur Bouchut - Lyon 3e - 04 78 71 87 00 Grrrnd Zéro Gerland - 40, rue Pré-Gaudry - Lyon 7e Grrrnd Zéro Vaise - 69, rue Gorge de Loup - Lyon 9e Hall C - Plaine Achille - St-Étienne - 04 77 48 76 16 Halle Tony Garnier - 20, place Antonin Perrin - Lyon 7e - 04 72 76 85 85 Hot Club de Lyon - 26, rue Lanterne - Lyon 1er - 04 78 39 54 74 Îlo Café d’Expression - RN 89 - Rte de Lyon - St-Genis l’Argentière - 04 74 72 26 12 Jazz Du Bout du Monde - 3, rue d’Austerlitz - Lyon 4e - 04 72 98 39 08 Jonkafé - 21, rue Pasteur - Lyon 7e - 04 72 76 99 53 Johnny’s Kitchen - 48, rue St-Georges - Lyon 5e - 04 78 37 94 13 Kraspek Myzik - 20, montée St Sébastien - Lyon 1er - 04 69 60 49 29

D

MUSÉE GADAGNE 1, place du Petit Collège - Lyon 5e - 04 78 42 03 61 MUSÉE D’HISTOIRE DE LYON & MUSÉE DES MARIONNETTES DU MONDE COLLECTIONS PERMANENTES Me. au di. 11h/18h30. 8€ - 4€ MUSÉE GALLO-ROMAIN 17, rue Cléberg - Lyon 5e - 04 72 38 49 30 COLLECTIONS PERMANENTES Plus de cinq siècles de découvertes Ma. au di. 10h/18h. 3,8€ - 2,3€ POST MORTEM… Les rites funéraires à Lugdunum au IIe siècle Jusqu’au 30 mai, ma. au di. 10h/18h. 7€ - 2,5€ MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN Cité Internationale - 81, quai Ch. de Gaulle Lyon 6e - 04 72 69 17 17 RÉTROSPECTIVE BEN Strip-tease intégral de Ben (1000 œuvres) 3 mars au 11 juil, me. au ve. 12h/19h, sa. di. 10h/19h. 8€ - 6€ CENTRE D’HISTOIRE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 14, av. Berthelot - Lyon 7e - 04 78 72 23 11 LA DAME DU JEU DE PAUME. ROSE VALLAND SUR LE FRONT DE L’ART. Jusqu’au 2 mai, me. au ve. 9h/17h30, sa. di. 9h30/18h. 4€ - 2€ + Visite commentée - 7 et 14 mars à 15h me. au ve. 9h/17h30, sa. di. 9h30/18h. 4€ - 2€ GALERIE LA RAGE 33, rue Pasteur - Lyon 7e - 04 37 28 51 27 CATHERINE URSIN - Ma grand-mère est sortie de sa tombe ou le sacrifice des femmes 12 au 27 mars, ma au sa. 15h/19h MUSÉE URBAIN TONY GARNIER 4, rue des Serpollieres - Lyon 8e - 04 78 75 16 75 KARIM KAL - Photos “Les Déclassés” Alger Cayenne Evry Vernissage le 18 mars à 18h30 19 mars au 29 mai L’ATTRAPE-COULEURS 5, place Henri Barbusse - Lyon 9e - 04 72 19 73 86 LAURENT PERNOT 27 mars au 30 av, ma. au sa. 13h/18h GALERIE DOMUS Campus de la Doua - 31, av. Pierre de Coubertin Villeurbanne - 04 72 43 19 11 JULIEN MINARD - Metal Bazaar 18 mars au 23 av, lu. au je. 9h/17h, ve. 9h/16h HALL DES HUMANITÉS Campus de la Doua - Bâtiment Astrée 6, av. Gaston Berger - Villeurbanne - 04 72 43 19 11 LUCIAN STANCULESCU - Visionarium 22 mars au 30 av, lu au ve. 9h/18h

E

C

INSTITUT D’ART CONTEMPORAIN 11, rue Docteur Dolard - Villeurbanne 04 78 03 47 00 MICHEL FRANÇOIS - Plans d’évasion 12 mars au 9 mai, me. au di. 13h/19h. 4€ - 2,5€ LE RIZE 23/25, rue Valentin-Haüy - Villeurbanne 04 37 57 17 17 LES CHANTS SPIRALIQUES [Daniel Pelligra/Raphaël Corday] OBJETS MIGRATEURS [Xavier Pagès/Philippe Barbier] Jusqu’au 24 av, ma. au sa. 12h/19h, je. 17h/21h. Gratuit + La notion de la transmission par Serge Tisseron - 12 mars à 19h L’ÉPICERIE MODERNE Place René Lescot - Feyzin - 04 72 89 98 70 FLORIAN PETIT Jusqu’au 31 mars, ma. au ve. 10h/12h - 14h/17h + soirs de spectacle MAISON DU PEUPLE 4, pl. Jean Jaurès - Pierre-Bénite - 04 78 86 62 90 CHANTAL PAYET 4 au 28 mars, lu. au sa. 14h/19h, di. 14h/18h + soirs de spectacle MAISON DU RHÔNE 1, pl. de la Liberté - Givors - 04 78 73 70 37 D’UN RHÔNE À L’AUTRE Exposition permanente. Me. sa. di. 14h/18h. 1,55€ - 0,75€ MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE Route Départementale 502 St-Romain-en-Gal - 04 74 53 74 01 COLLECTIONS PERMANENTES Ma. au di. 10h/18h. 4€ - 2,5€, je. free + In Vino Veritas [Michel Bouvier] 25 et 26 mars à 19h. Sur réserv. + Conférence Une villa viticole à St-Laurent-d’Agny ? 4 mars à 20h. Sur réserv. MUSÉE PAUL DINI Place Faubert - Villefranche/Saône - 04 74 68 33 70 LE CHOIX D’UN COLLECTIONNEUR Nouvelles donations de Muguette et Paul Dini 27 mars au 19 sept, me. au ve. 10h/12h30 13h30/18h, sa. di. 14h30/18h. 5€ - 3€ MAISON D’IZIEU, MÉMORIAL DES ENFANTS JUIFS EXTERMINÉS 70, rte de Lambraz - Izieu (01) - 04 79 87 21 05. MÉMORIAL DES ENFANTS JUIFS EXTERMINÉS Photos, dessins, lettres, extraits films lu. au ve. de 9h à 17h, sa. di. 10h à 18h. 5€ - 3€ FRIEDEL BOHNY-REITER : UN ENGAGEMENT HUMANITAIRE 17 mars au 4 juil, lu. au ve. 9h/17h, sa. 14h/18h, di. 10h/18h. 7€ - 3,5€ + Projection Le Journal de Rivesaltes de Jacqueline Veuve - 26 mars à Belley

O

K-Barré - 34, rue Raulin - Lyon 7e - 04 72 71 44 40 La Boulangerie du Prado - 69, rue Sébastien Gryphe - Lyon 7e - 06 21 21 41 33 La Casa Musicale - 1, ch. de Fontenay - Lyon St-Rambert - Vergoin - 06 14 02 81 40 La Clef de Voûte - 1, place Chardonnet - Lyon 1er - 04 78 28 51 95 La Cocotte Minute - 4, rue Belfort - Lyon 4e - 04 72 00 96 41 L’Antre-Autre Café - 11, rue Terme - Lyon 1er - 04 72 07 89 96 L’Impromptu Kafé - 7 place Colbert - Lyon 1er - 06 61 18 67 24 / 06 17 52 45 75 L’Apéro Rock - 31, rue Ste-Geneviève - Lyon 6e - 06 63 95 09 94 La Soucoupe - 4, rue Mourguet - Lyon 5e - 04 78 38 31 25 L’Atmosphère - 9, montée des Carmélites - Lyon 1er - 04 78 28 68 76 L’Atrium - 3, avenue des Cosmos - Tassin-la-Demi-Lune - 04 78 34 70 07 L’Atribut - 122, rue Marietton - Lyon 9e - 04 72 29 10 66 LaPéniche - 52, quai Saint Cosme - Chalon/Saône - 03 85 94 05 78 La Plateforme - Face au 4, quai Augagneur - Lyon 3e - 04 37 40 13 93 La Tannerie - 123, place de la Vinaigrerie - Bourg-en-Bresse 04 74 21 04 55 Le Briscope - Parc de l’Hôtel de Ville - Brignais - 04 78 05 31 13 Le Carré 30 - 12, rue Pizay - Lyon 1e - 04 78 39 74 61 Le caveau du chien à 3 pattes - Croix-Rouge - Belleville - 04 74 66 14 61 Le 13 Espace d’Interventions - 13, rue Leynaud - Lyon 1er - 06 03 94 23 14 Le Fil - 20/22, bld Thiers - Saint-Étienne - 04 77 34 46 40 Le Laboratoire, 25 petite rue de la Cocarde- Vienne Le Karavan Théâtre - 60, rue de la République - Chassieu - 04 37 42 14 40 Le Marché Gare - 34, rue Casimir Périer - Lyon 2e - 04 78 38 49 69 Le Nec - St Priest-en-Jarez - 04 77 74 41 81 L’Épicerie Moderne - Ctre Léonard de Vinci - pl. R. Lescot - Feyzin - 04 72 89 98 70 Le Périscope - 13, rue Delandine - Lyon 2e - 04 78 42 63 59 Le Sémaphore - Chemin de Boutan - Irigny - 04 72 30 47 90 Le Sonic - Péniche Mascaret, face au 4, quai des Étroits - Lyon 5e - 04 78 38 27 40 Les Abattoirs - Route de L’Isle d’Abeau - Bourgoin - 04 74 19 14 20 L’Espace Saint-Germain, 30, avenue Général Leclerc - Vienne Le Sou - 19, rue Romain Rolland - La Talaudière - 04 77 53 03 37 Les Trois Gaules - 10, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 72 87 08 25 Les Valseuses - 1, rue Chappet - Lyon 1er Luminier - 50, rue de la République - Chassieu - 04 78 90 88 21 Lyon’s Hall - 21, rue Joannes Carret - Lyon 9e - 06 61 43 45 35 Mâcon Scène Nationale - 1511, av. Ch. de Gaulle - Mâcon - 03 85 22 82 99 Maison de la Rencontre - 21, avenue Aynard - Écully - 04 78 33 64 33 Maison du Peuple - 4, place Jean Jaurès - Pierre-Bénite - 04 78 86 62 90 Marquise - Quai Augagneur - Lyon 3e - 04 72 61 92 92 Médiathèque de Vaise - Place Valmy - Lyon 9e - 04 72 85 66 20 Mjc Aragon - Place Gaillard Romanet - Bron - 04 78 26 87 25 MJC Le Cadran - 15, chemin de Feyzin - Vénissieux - 04 72 50 00 69 Mjc de Chazelles - rue Joanny-Désage - Chazelles/Lyon - 04 77 54 29 21 Mjc Jean Cocteau - 23, rue du 8 Mai - Saint-Priest - 04 78 20 07 89 Mjc Ô Totem - 11, avenue G. Leclerc - Rillieux - 04 78 88 94 88 Mjc de Ste Foy-lès-Lyon - 112, avenue Foch - Ste Foy-lès-Lyon 04 78 59 66 71

N

C

E

IUFM SITE DE L’AIN Salle 106 - 40, rue général Delestraint Bourg-en-Bresse - 04 74 32 15 70 VÉRONIQUE SORIANO 4 au 25 mars, lu. au ve. 9h/16h MONASTÈRE ROYAL DU BROU Église & musée - 63, bld du Brou - Bourg-en-Bresse 04 74 22 83 83 COLLECTIONS PERMANENTES (peintures, sculptures, mobilier, etc.) Tlj 9h/12h-14h/17h MUSÉE D’ART ET D’INDUSTRIE 2, pl. Louis Comte - St-Étienne - 04 77 49 73 00 COLLECTIONS PERMANENTES (armes, cycles et rubans) TEXTILES DU 21e SIÈCLE Jusqu’au 14 mars, me. au di. 10h/18h. 4,5€ - 3,7€ MUSÉE D’ART MODERNE Rue Fernand Léger - St-Priest-en-Jarez 04 77 79 52 52 LORIS CECCHINI - ADRIAN SCHIESS IGOR & SVETLANA KOPYSTIANSKY - ÉRIK DIETMAN CONSOMMABLES LOCAL LINE I Jusqu’au 18 avr, me. au lu. 10h/18h. 5€ - 4€

R

T

S

Mjc de Tassin - 16, av. de Lauterbourg - Tassin - 04 78 34 28 78 Moulin de Brainans - Poligny - 03 84 37 50 40 Nakamal - 36, av. Joannès Masset / Angle rue L. Loucheur - Lyon 9e - 04 78 47 20 16 Ninkasi/Kafé / Kao - 267, rue Marcel Mérieux - Lyon 7e- 04 72 76 89 00 Nouveau Théâtre Beaulieu - 28, bld de la Palle - St-Étienne - 04 77 46 31 66 Opéra National de Lyon - 1, place de la Comédie - Lyon 1er 04 72 00 45 45 Palais des spectacles - Bld Jules Janin - Saint-Étienne - 04 77 49 47 81 Péniche Loupika - 47, Quai Rambaud - Lyon 2e - 04 72 41 75 24 Polaris - Av. de Corbetta - Corbas - 04 72 51 45 55 Pub des Capucins - 5, place des Capucins Lyon 1er - 06 76 37 63 67 Radiant - 1, rue Jean Moulin - Caluire - 04 78 23 84 02 Rail Théâtre - 69, rue Gorge de Loup - Lyon 9e Salle 3000 - Cité Internationale - 50, quai Charles de Gaulle - Lyon 6e Salle Aristide Briand - Jardin des Plantes - Av. Antoine Pinay - St-Chamond - 04 77 31 04 41 Salle Genton - 21, rue Genton - Lyon 8e - 04 37 90 55 93 Salle Gérard Philipe - 46, cours de la République - Villeurbanne - 04 78 85 79 97 Salle des Iris - montée des Roches - Francheville - 04 78 59 66 66 Salle Jean Carmet - Mornant - 04 78 44 05 17 Salle Jeanne d'Arc - 16, rue Jean-Claude Tissot - St-Étienne 04 77 25 01 13 Salle Léo Ferré/MJC Vieux Lyon - 5, place St-Jean - Lyon 5e - 04 78 42 48 71 Salle Molière - 18-20, quai de Bondy - Lyon 5e Salle Rameau - 29, rue de la Martinière - Lyon 1er Salle des Rancy - 249, rue Vendôme - Lyon 3e - 04 78 60 64 01 Salle Varèse - CNSMD - 3, quai Chauveau - Lyon 9e - 04 72 19 26 59 Sirius - face 21, quai Augagneur - Lyon 3e - 04 78 71 78 71 Studio Club - 29, cours d’Herbouville - Lyon 4e - 04 72 10 15 35 Subsitances - 8, quai Saint-Vincent - Lyon 1er - 04 78 39 10 02 Théâtre Antique Vienne - rue Pipet - Vienne - 0892 702 007 Théâtre Astrée - Campus de la Doua - 6, av. G. Berger - Villeurbanne 04 72 44 79 45/ 04 72 43 19 11 Théâtre de Givors - 2, rue Puits Ollier - Givors - 04 72 24 25 50 Théâtre des Pénitents - Place des Pénitents - Montbrison - 04 77 96 39 16 Théâtre de Vénissieux - 8, bld. Laurent-Gérin - Vénissieux - 04 72 90 86 68 Théâtre de Villefranche - Pl. de la Sous-Préfecture Villefranche - 04 74 68 02 89 Théâtre du Vellein - Av. du Driève - Villefontaine - 04 74 80 71 85 Théâtre Jean Marais - 53, rue Carnot - Saint-Fons 04 78 67 68 29 Théâtre Jean-Vilar - 12, rue de la République – Bourgoin-Jallieu - 04 74 28 05 73 Toboggan - 14, avenue Jean Macé - Décines - 04 72 93 30 00 Toï Toï le Zinc - 17/19, rue Marcel Dutartre - Villeurbanne - 04 37 48 90 15/06 87 15 52 82 Train Théâtre - 1, rue Aragon - Portes-lès-Valence - 04 75 57 14 55 Transbordeur - 3, bld Stalingrad - Villeurbanne - 04 72 43 09 99 Trokson - 110, montée de la Grande Côte - Lyon 1er - 04 78 28 52 43 Zenith - Saint-Étienne - Rue Scheurer Kestner - Saint-Étienne

MARS 10

N° 157

23



491 MARS 2010 - N°157