Issuu on Google+

L’ a c t u a l i t é d e

Wissembourg d ’A l t e n s t a d t e t d e We i l e r

© Mairie de Wissembourg

B ulletin municipal d ’ informations / F É V R I E R 2 0 1 0

ÉPICERIE SOCIALE

TOUS AU NUMÉRIQUE

LES 100 ANS DU GEISBERG

MYSTÈRES DE NOËL

LA FORÊT DE WISSEMBOURG

Dossier – Un projet social en marche 4 L’épicerie sociale : une nouvelle aide aux plus démunis La Ville de Wissembourg cultive… ses jardins familiaux ! Chèques culture, sport et loisirs : un coup de pouce aux activités associatives Actualité – Une mairie en mouvement 9 La Mairie de Wissembourg à votre service Des passerelles vers l’emploi en mairie de Wissembourg Société Tous au numérique !

12

Culture – Les 100 ans du monument du Geisberg 14 « Entre France et Allemagne : un homme, un monument » … et une exposition ! 17 octobre 2009 : Cérémonie du souvenir Patrimoine 70e anniversaire de l’évacuation des wissembourgeois vers le Dorat Synagogue de Wissembourg : une page d’histoire Rénovation de la maison Vogelsberger

16

Animation Au pays des mystères de Noël

18

Culture Salon du Livre Jeunesse : nouvelle édition ! Concerts du dimanche : un succès incontesté Programme du Relais Culturel

20

Vie associative - Actualités Du nouveau à l’espace Jeunes Wiss’arts : une première encourageante Formation de secourisme pour les associations

23

Environnement Forêt de Wissembourg : un écosystème à préserver Le compostage individuel : un choix de bon sens

24

Tribune ouverte Cet hiver, à l’école de la nature ! L’opposition a la parole

26

Les pages d’Altenstadt

28

Wissembourg pratique État civil Calendrier des manifestations de février à avril 2010

L’ACTUALITÉ DE WISSEMBOURG, D’ALTENSTADT ET DE WEILER Directeur de la publication : Christian GLIECH Hôtel de Ville – Cour de la Commanderie 2A rue de l’Ordre Teutonique - 67160 Wissembourg Conception et réalisation : seemstudio.fr – Schiltigheim Conception, interviews et rédaction : Audrey Impedovo Crédits photo : Ville de Wissembourg, ARGCW, Pascal Bastien, DR Dépôt légal à parution Impression : Imprimerie Grai – Imprim’vert

2|

SERVICES MUNICIPAUX Hôtel de Ville Cour de la Commanderie 2A rue de l’Ordre Teutonique BP 10149 67163 Wissembourg Cedex Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h Le vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h Permanence état civil et accueil le samedi de 9h à 11h

Depuis quelques semaines l’épicerie sociale a ouvert ses portes et répond ainsi à un réel besoin dans notre ville. Je voudrai dire ici combien cette réalisation est importante et je salue l’implication exemplaire des nombreux bénévoles regroupés au sein d’une association et qui apportent leur temps et leur énergie au service de leurs concitoyens. Les chèques culture, sport et loisirs permettent d’ores et déjà à plus de 90 wissembourgeois de participer pleinement à la vie associative locale. Des chantiers importants sont ouverts : la rénovation de l’hôtel de ville pour mieux vous accueillir, du relais culturel avec la création d’une médiathèque.

Accueil (standard) accueil@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 87

État civil n.strittmatter@mairie-wissembourg.fr y.dreher@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 62

Secrétariat général c.sutter@mairie-wissembourg.fr s.hauck@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 75

Des aménagements pour la sécurité ont été réalisés notamment au centre ville et à proximité des écoles.

03 88 54 87 70

Le projet scientifique du musée Westercamp a été adopté par le conseil municipal ; les études techniques en vue de la ré-ouverture de votre musée sont actuellement menées par les services municipaux.

Service Gestion des Ressources humaines s.fritz@mairie-wissembourg.fr

La zone artisanale située Allée des Peupliers se développe.

Service social b.tony@mairie-wissembourg.fr c.gannat@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 74

Service des Finances j.y.witwicki@mairie-wissembourg.fr h.vexiau@mairie-wissembourg.fr ar.hieber@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 63

Service achats y.theraud@mairie-wissembourg.fr

03 68 16 00 51

Service Juridique a.boehm@mairie-wissembourg.fr r.becker@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 71

La révision du plan d’occupation des sols et sa transformation en plan local d’urbanisme est bien avancée et une concertation publique a été proposée.

Service communication et affaires culturelles 03 88 54 87 77 a.impedovo@mairie-wissembourg.fr

Ces réalisations et ces projets sont le fruit du travail d’une équipe municipale unie et engagée à votre service. J’associe bien volontiers nos collègues élus d’Altenstadt à cette dynamique.

Police Municipale r.bouazza@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 80

Objets trouvés : s’adresser à la police municipale

30

Éditorial

Service urbanisme a.reinwalt@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 72

Architecte m.zint@mairie-wissembourg.fr

03 88 54 87 84

Centre technique 2, quai des Frères

03 88 54 34 27

Mairie d’Altenstadt Rue Principale – 67160 Altenstadt Lundi de 10h à 12h, mardi de 10h à 11h, mercredi et vendredi de 16h à 18h mairie.altenstadt@wanadoo.fr

03 88 94 04 18

Relais Culturel Boulevard de l’Europe (durant les travaux) www.relais-culturel-wissembourg.fr relais.culturel.wissembourg@wanadoo.fr

Mairie de Wissembourg©

Mairie de Wissembourg©

Sommaire

Un lotissement communal d’habitat est envisagé à l’entrée d’Altenstadt, une zone d’aménagement concerté pour développer de l’habitat au lieu dit « Steinbaechel » est en cours d’élaboration en intégrant une forte démarche de développement durable. Dans les semaines à venir une première tranche de jardins familiaux sera réalisée.

Je souhaite aussi souligner la forte contribution à ces résultats des commissions municipales qui, je le rappelle, sont ouvertes à toutes celles et à tous ceux d’entre vous qui le souhaitent. Les réunions dans les quartiers m’ont permis de mieux partager encore vos attentes et je vous en remercie. Votre confiance nous honore et nous oblige. Et je ne vous cache pas les difficultés et les incertitudes auxquelles nous sommes confrontés liées par exemple à la réforme de la taxe professionnelle, à la raréfaction des aides publiques, à la suppression de notre tribunal et bien sûr à la situation de nos entreprises locales. Je puis vous assurer de notre détermination à poursuivre en 2010 le renouveau de notre cité.

03 88 94 11 13

Bibliothèque municipale Cour de la commanderie

03 88 94 16 96

Office de Tourisme 9, place de la République – BP 80120 67163 Wissembourg Cedex www.ot-wissembourg.fr info@ot-wissembourg.fr

03 88 94 10 11

Communauté de Communes du Pays de Wissembourg 03 88 05 35 50 4, quai du 24 novembre 67160 Wissembourg www.cc-pays-wissembourg.fr info@cc-pays-wissembourg.fr Du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h Le vendredi de 9h à 12h et 14h à 16h

Que cette nouvelle année vous apporte, ainsi qu’à vos proches, la santé, la sérénité et le succès, qu’elle nous permette de faire partager notre enthousiasme pour notre ville, qu’elle favorise la pleine réussite des projets collectifs ! Bonne et heureuse année à vous tous !

Christian Gliech Maire de Wissembourg

|3

Mairie de Wissembourg©

Dossier Un projet social en marche

L’épicerie sociale : une nouvelle aide aux plus démunis Accompagner et soutenir les personnes en difficulté est une réelle nécessité en période de crise économique. Pour répondre à cet objectif, la Ville de Wissembourg a souhaité s’engager pleinement en proposant aux familles un nouveau service : l’épicerie sociale. Retour sur l’histoire d’un projet et son fonctionnement actuel. À la base du projet : une volonté politique

L’épicerie sociale propose des produits alimentaires de première nécessité à prix réduits (10 % de la valeur d’origine). Pour y avoir accès, le reste à vivre de la famille, après déduction des charges, est inférieur à 6 € par jour et par personne. La famille doit avoir la volonté de s’en sortir et renoncer à faire appel à d’autres formes d’aide alimentaire auprès d’organismes locaux.

De gauche à droite : Guy-Dominique Kennel, Président du Conseil Général du Bas-Rhin, André Reichardt, Président du Conseil Régional d’Alsace, Christian Gliech, Maire de Wissembourg, Magali Daverton, Sous-préfète, Jean-Louis Gliech, président de l’association de gestion de la boutique alimentaire, Pierre Bertrand, conseiller général, Pierre Mammosser, conseiller régional.

4|

Ce projet vise d’une part à améliorer la gestion du budget familial, mais permet également aux bénéficiaires de se reconstruire, et de sortir d’une situation d’exclusion sociale et professionnelle. Pour cela, des ateliers d’information sont régulièrement organisés, sur des thèmes variés : cuisine, alimentation, cl a s s em ent de s do c um ent s administratifs, présentation de soi, etc. De quoi redonner confiance à toutes les personnes participant au projet !

Chacun des bénéficiaires peut faire ses achats, selon ses choix personnels, sans être contraint à accepter certains produits comme c’était jusqu’alors le cas avec la distribution des colis alimentaires. Les économies ainsi réalisées par les familles doivent nécessairement être utilisées pour régler des factures impayées ou des dettes en cours.

Chaque personne construit au sein de l’épicerie sociale un vrai projet personnalisé, en partenariat avec Mariette Mahler, conseillère en économie sociale et familiale.

différentes activités en direction des publics concernés : aides et accompagnement des personnes â g é e s , ai d e au x p e r s o nn e s handicapées, aux enfants, aux familles en difficulté, lutte contre l’exclusion.

Le CCAS est le premier interlocuteur de l’épicerie sociale pour le public. Il accueille les bénéficiaires pour instruire leurs dossiers, en toute confidentialité. Contact : CCAS de Wissembourg Bernard Tony – 03 88 54 87 81 b.tony@mairie-wissembourg.fr CCAS d’Altenstadt Mairie d’Altenstadt – 03 88 94 04 18

Mairie de Wissembourg ©

Les acteurs du projet

Mairie de Wissembourg ©

Dès le mois de mai 2008, la commission des affaires sociales, présidée par Evelyne FeyereisenHaine, adjointe au Maire, réfléchit à la création d’une épicerie sociale. Répondre aux besoins des familles en difficulté : tel est l’objectif fixé. Et le besoin est réel : plus de quarante familles wissembourgeoises se rendent chaque mois à l’épicerie sociale de Lauterbourg, pour y trouver des produits alimentaires à coûts réduits. Face à ce constat, le projet se met rapidement en œuvre

L’épicerie sociale : une aide au quotidien

et l’épicerie sociale peut ouvrir ses portes dès le mois d’octobre 2009. En choisissant le bâtiment de l ’ancienne douane, route de S chweigen, l a Municip al ité a souhaité mettre en œuvre r apidement ce projet en lui apportant des locaux adaptés. C eux- ci comprennent de s espaces d’accueil du public, un emplacement réservé à la présentation des denrées alimentaires qui respectent les normes d’hygiène et de sécurité, un endroit de stockage, une cuisine équipée, le tout accessible aux personnes à mobilité réduite.

Ville de Wissembourg

Si l’épicerie sociale peut aujourd’hui fonctionner, c’est grâce à trois acteurs principaux qui, chacun à leur manière, participent à la vie de la structure : le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), l’association de gestion de la boutique alimentaire de l’espace solidarité et la banque alimentaire du Bas-Rhin. Le Centre Communal d’Action Sociale Le CCAS est une instance communale. Il est l’outil privilégié pour mettre en œuvre la politique sociale élaborée par la commune. Il anime une action générale de prévention et de développement social. Il développe

 ’association de gestion L de la boutique alimentaire de l’espace solidarité Créée en février 2009, l’association de gestion de la boutique alimentaire de l’espace solidarité, présidée par Jean-Louis GLIECH, est une association de droit local à but non lucratif. Elle assure le fonctionnement de l’épicerie sociale. Mariette Mahler, conseillère en économie sociale et familiale, ainsi que les bénévoles de l’association, se relaient pour accueillir les bénéficiaires. Depuis l’élaboration du projet jusqu’à sa mise en œuvre aujourd’hui, l’épicerie sociale repose donc sur un important réseau de bénévoles. Chacun d’eux signe la charte du bénévolat et participe aux formations proposées par la banque alimentaire du Bas-Rhin.

Contact : Mariette Malher Conseillère en économie sociale et familiale Route de Schweigen 03 88 53 44 98

La charte du bénévolat L’association s’engage : • à fournir les moyens et les formations nécessaires à l’exercice de l’activité bénévole ; • à susciter les rencontres entre bénévoles ; • à rendre possible le changement éventuel d’activité au sein de l’association ; • à garantir la couverture d’une assurance responsable civile indemnisation des dommages corporels, dommages aux biens dans le cadre des activités confiées. Le bénévole s’engage : • à respecter la confidentialité ; • à ne faire aucun profit direct ou indirect ; • au respect et à la solidarité envers les personnes accueillies sans distinction d’origine ou de religion ; • à être régulier et ponctuel dans ses engagements et à prévenir en cas de retard ou en cas de cessation provisoire ou définitive d’activité au sein de l’association ; • à de la rigueur dans l’action, au respect du travail en équipe. |5

Mairie de Wissembourg©

Dossier Un projet social en marche

La banque alimentaire du Bas-Rhin La banque alimentaire a pour objectif de collecter gratuitement des denrées alimentaires auprès des producteurs, de l’industrie agroalimentaire, de la grande distribution ou du grand public. Elle partage ensuite ces denrées avec un réseau d’associations et d’organismes sociaux de proximité. Elle est également le premier partenaire des épiceries sociales. La banque alimentaire du Bas-Rhin intervient à différents niveaux au sein de l’épicerie sociale de Wissembourg. Elle assure d’une part la livraison de denrées fraîches et surgelées

une fois par semaine, et de denrées sèches une fois par mois. Elle participe également à la formation des bénévoles de l’association de gestion de la boutique alimentaire, sur les thèmes de l’hygiène et de la sécurité alimentaire, du conseil à l’achat ou de la diététique. Un projet en développement La journée d’inauguration du 7 novembre dernier a permis à toutes les personnes présentes, dont André Reichardt, président du Conseil Régional, et Guy-Dominique Kennel, président du Conseil Général, de saluer le travail accompli. L’épicerie sociale devrait à l’avenir encore s’agrandir, et être intégrée au sein

de la « Maison des solidarités », regroupant les différentes aides sociales aux familles, comme les assistantes sociales, les locaux de la Croix Rouge, etc.

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un jardin où faire pousser ses légumes. C’est pourquoi, d’ici 2010, des jardins familiaux seront instaurés. La Ville de Wissembourg a en effet décidé de mettre à disposition des wissembourgeois des parcelles de terrains, leur permettant de jardiner.

Au 30 novembre 2009 109 personnes accueillies (52 adultes et 57 enfants) et 15 dossiers en cours de traitement. Frais d’investissement Montant global des travaux (diagnostic du bâtiment, travaux de démolition, de couverture, de chauffage, d’électricité, etc.) : 66 465,13 €

Frais de fonctionnement : Achat de petits matériels, de fioul et réparation vitre : 3 782,19 € Subventions pour 2010 : Dotation de développement rural (État) : environ 7 000 € Subvention du Conseil Général : à définir

6|

La Ville de Wissembourg cultive… ses jardins familiaux !

L’épicerie sociale en chiffres

Achats de matériel et de mobilier : 17 239,03 €

Mairie de Wissembourg ©

Ville de Wissembourg

Pourquoi des jardins familiaux à Wissembourg ? Proposer des jardins familiaux, c’est d’abord permettre aux habitants de récolter leurs productions, et ainsi de réaliser des économies sur leurs achats en denrées alimentaires. Les jardins familiaux permettent surtout aux familles d’améliorer la qualité et la diversité de leur alimentation, tout en encourageant leur autonomie. Les jardins familiaux s’inscrivent dans une démarche de développement durable, en répondant à des objectifs économiques, environnementaux et sociaux. Le jardin est un support de lien social dont la gestion est collective. Les activités qui s’y déroulent favorisent le mélange

des générations et des cultures, et l’ouverture sur le quartier. Les jardins peuvent être des lieux de sensibilisation et d’apprentissage de pratiques écologiques. Concrètement, comment ça marche ? Les jardins familiaux seront créés sur une parcelle située à côté du quartier Breitwiese. Une première tranche, d’une surface de 23,90 ares, sera divisée en plusieurs lots, de 115 à 150 m2. Pour acquérir une parcelle de terrain, vous devez déposer une candidature en Mairie de Wissembourg avant le 15 février 2010. Une seule candidature par foyer peut être déposée, pour les

familles ne disposant pas déjà d’un jardin. Un règlement de consultation sera mis à votre disposition, précisant notamment le plan d’aménagement. Les modalités techniques et financières (prix des parcelles, attribution des jardins, conditions d’exploitation) seront étudiées par les commissions des affaires sociales et du cadre de vie, en charge du projet. La convention sera fixée pour une année, renouvelable sur demande du jardinier. Contact  Adelaïde Boehm – Service juridique 03 88 54 87 71 a.boehm@mairie-wissembourg.fr

|7

Actualités –

Mairie de Wissembourg ©

Fotolia ©

Dossier – Un projet social en marche

Une mairie en mouvement

Chèques culture, sport et loisirs : un coup de pouce aux activités associatives

La Mairie de Wissembourg à votre service

Afin de permettre à tous les wissembourgeois de participer aux activités culturelles, sportives et de loisirs, la Ville de Wissembourg a mis en place depuis octobre 2009 des chèques « culture, sport et loisirs », offrant de 20 à 80 % de réductions sur les abonnements, cotisations ou billets uniques auprès des associations. Plus de 90 personnes ont d’ores et déjà pris part au dispositif.

Durant les travaux de rénovation de l’Hôtel de Ville (Place de la République), la municipalité et l’ensemble des services de la mairie vous accueillent en un lieu unique, Cour de la Commanderie. Pour faciliter vos démarches, le service urbanisme, anciennement installé quai des Frères, a également rejoint ce bâtiment. 1er Étage

2e Étage

Quels sont les avantages des chèques « culture, sport et loisirs » ?

du quotient familial, il y a lieu de s’adresser à la Caisse d’Allocations Familiales. Vous avez un doute sur votre situation et ne savez pas si vous avez droit aux chèques « culture, sport et loisirs » ? N’hésitez pas à vous renseigner auprès du service social de la mairie.

Qui peut en bénéficier ?

Comment obtenir les chèques ?

Les chèques sont offerts aux wissembourgeois disposant de faibles revenus, et notamment ceux dont le quotient familial est inférieur à 800. Pour connaître la valeur

Il suffit de se rendre en mairie de Wissembourg, muni de sa carte d’identité, de son livret de famille et de l’attestation de la Caisse d’Allocations Familiales justifiant de

votre quotient familial. Les chèques doivent ensuite être présentés aux associations partenaires pour bénéficier des réductions. Quelles sont les associations partenaires ?

Pendant ce temps là, à l’Hôtel de Ville…

La liste des associations partenaires est évolutive. Retrouvez-la sur le site Internet de la ville www.wissembourg.fr Contact  Accueil de la Mairie de Wissembourg 03 88 54 87 87 accueil@mairie-wissembourg.fr Emplacement du futur ascenseur

8|

Mairie de Wissembourg ©

Dans le domaine culturel, les chèques offrent notamment des réductions sur les abonnements et sur les billets uniques du Relais Culturel de Wissembourg, du Ciné-Club et pour la prochaine édition du Festival International de Musique de Wissembourg. Dans le domaine sportif, vous pouvez bénéficier de réductions sur les cotisations aux associations.

… les travaux se poursuivent ! La première étape des travaux, la démolition, s’est achevée. L’escalier intérieur, qui desservait jusqu’à présent les étages et l’entresol côté Est, a disparu et laissera bientôt place à un ascenseur. D’autre part, la municipalité est en contact avec les services de la direction régionale des affaires culturelles et ceux du

conseil général afin de réaliser les travaux de réfection de la toiture de l’Hôtel de ville. D’ores et déjà la DRAC a notifié à la Ville une subvention de 433 000 €.

|9

Actualités

Bientôt 16 ans ? Pensez au recensement en mairie ! Le recensement en mairie est obligatoire dans les 3 mois qui suivent votre 16 e anniversaire. L’attestation de recensement qui vous sera remise est obligatoire pour s’inscrire à tout examen ou concours soumis au contrôle de l’autorité publique (CAP, BEP, BAC ou permis de conduire). ,

www.wissembourg.fr : des informations au quotidien Le site Internet de la Ville vous apporte de nombreuses informations utiles au quotidien et vous permet de consulter d e n o m b re u x d o c u m e n t s  : – Le conseil Municipal a validé le projet scientifique et culturel du musée Westercamp. Il s’agit d’une 1re étape, nécessaire et indispensable avant de réaliser des travaux. Ce document est en ligne. – L a transformation du plan d’occupation des sols en plan local d’urbanisme est en bonne voie. Les documents provisoires sont d’ores et déjà à votre disposition. – Vous souhaitez déposer une candidature pour les jardins familiaux ? Téléchargez le formulaire sur le site ! N’hésitez pas à contacter le service comunication pour toute demande relative au site Internet de la Ville. Contact : Audrey Impedovo 03 88 54 87 77 a.impedovo@mairie-wissembourg.fr

10 |

Ville de Wissembourg

Une mairie en mouvement

Des passerelles vers l’emploi en mairie de Wissembourg

En bref…

Parce qu’une première expérience professionnelle n’est pas toujours facile à acquérir, la Ville de Wissembourg a souhaité aider les jeunes en leur proposant une passerelle vers l’emploi. Ainsi, 10 contrats « Passerelle » sont proposés dans les filières administrative, technique et de la police municipale.

Appel à projets pour le budget 2010

Qu’est-ce qu’un contrat « Passerelle » ? Ce contrat spécifique est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans révolus rencontrant des difficultés d’accès au marché du travail. Il intègre les jeunes diplômés (tous niveaux de diplôme) qui souhaitent par ce moyen acquérir une première expérience professionnelle ou effectuer une réorientation professionnelle. Ce programme ne vise pas l’intégration au sein de la fonction publique territoriale, mais l’acquisition de compétences transférables vers les entreprises. Cette initiative de la Ville de Wissembourg a pour but d’encourager l’emploi des jeunes.

D’ores et déjà, Marion Colombo et Camille Mastio ont rejoint la police municipale en qualité d’Agent de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) pour une durée d’un an. Stéphane Philipps est en charge du développement et de la maintenance du réseau informatique de la mairie. Enfin, Jean-Philippe Wecker a rejoint la bibliothèque municipale en tant qu’agent d’accueil. Contact  Sandrine Fritz Responsable des ressources humaines 03 88 54 87 70 s.fritz@mairie-wissembourg.fr

Les nouveaux services de l’office de tourisme Depuis janvier 2010, l’office de tourisme de Wissembourg vous propose d’acheter des billets combinés pour la piscine Reebmeerbad de Bad Bergzabern et le trajet en bus, aux tarifs suivants : – Billet enfant (de 6 à 14 ans) : 3,22 € – Billet ados (15 à 18 ans) : 3,86 € – Billet adulte : 4,86 € Il est rappelé aux propriétaires de chambres d’hôtes qu’ils sont tenus de déclarer leur activité. Le formulaire de déclaration de location de chambres d’hôtes est disponible à l’office de tourisme et peut être télécharger sur le site Internet de la ville (www.wissembourg.fr).

Le budget 2010 de Wissembourg sera voté en mars prochain. Comme chaque année, il reflétera les engagements de la ville et sera la traduction des choix politiques des élus. Vous voulez prendre part à son élaboration ? N’hésitez pas à nous communiquer vos projets et envies pour Wissembourg, à vous rendre aux permanences des élus pour en discuter avec eux ou encore à prendre part aux commissions municipales.

Jean-François GASSMANN et Jean-Marie HIEBEL (Altenstadt), Christophe WENDEL (Weiler), Irmgard BŒLLINGER, Gilbert HERRMANN, Véronique HEMMERLE et Jean-Marie KLEIN (Wissembourg) pour leurs prix d’honneur.

Concours de fleurissement 2009 Plus de 80 personnes ont participé au concours de fleurissement 2009. Le 18 novembre dernier, le jury, présidé par Nadine SCHWEINBERG, adjointe au Maire, a récompensé les lauréats. Félicitons en particulier

à Wissembourg Opus 67 ouvrira courant mai 2010 une antenne à Wissembourg. Gérée par un responsable d’antenne, une assistante clientèle et un technicien d’intervention, son champ d’action géographique couvrira non seulement Wissembourg, mais également les communes de Betschdorf, Hatten, Lauterbourg, Niederlauterbach, Seltz et Soultz-sous-Forêts, représentant un total de 638 logements recensés à ce jour (dont 448 sur Wissembourg

Extension de la zone de rencontre La zone de rencontre au centre ville prend ses marques ! L’installation du dispositif rue de la République ayant fait ses preuves, en permettant de ralentir la circulation, la zone de rencontre est étendue depuis novembre 2009 rue Nationale (jusqu’au croisement de la rue des écoles), rue du Marché aux Poissons et rue du Général Leclerc.

Création d’une antenne Opus 67

Lauréats du concours 2009

Mairie de Wissembourg ©

Affichage public

même). Placée sous l’autorité de l’agence d’Haguenau, cette nouvelle structure décentralisée traitera l’ensemble des situations liées à la

Pour rappel, la pose d’affiches ou de panneaux d’information sur le domaine public doit faire l’objet d’une demande d’autorisation en mairie.

gestion de proximité des différents

Propreté urbaine

d’un appartement ou d’un pavillon.

Pour garantir la propreté des espaces publics, veillez à ramasser les déjections de vos chiens, notamment le long des remparts. Des « canisacs » sont à votre disposition à l’accueil de la mairie. Tout contrevenant s’expose à une contravention, dont l’amende peut atteindre 38 €.

sites immobiliers ainsi placés sous sa responsabilité, y compris celles des familles en recherche En résumé, plus besoin de se rendre à l’agence d’Haguenau pour déposer un formulaire de demande de logement, signaler une panne ou tout simplement solliciter des renseignements : l’antenne de Wissembourg répondra aux attentes et besoins de chacun… et plus encore !

| 11

Passage à la télé tout numérique début 2010

Fotolia ©

Société -

Ville de Wissembourg

Tous au Numérique ! prévue pour accompagner les foyers vulnérables face aux changements technologiques (personnes de plus de 70 ans et/ou souffrant d’un handicap supérieur ou égal à 80 %). Pour bénéficier d’une de ces aides ou connaître précisément leurs conditions d’attribution, contactez le 0970 818 818.

En Alsace, la télé à 6 chaînes s’arrêtera définitivement le 2 février 2010. À sa place, la télévision numérique permettra de recevoir un plus grand nombre de chaînes, d’une plus grande qualité d’image et de son. Vous êtes concernés si vous recevez, sur un poste au moins, la télévision via une antenne râteau ou intérieure. Vous devez impérativement vérifier et adapter, si besoin, votre équipement à un mode de réception numérique pour continuer à recevoir la télévision. Comment savoir si l’on est concerné ? Certains foyers verront apparaître sur leur écran, à compter de janvier 2010, des bandeaux d‘information portant la mention : « Équipez-vous impérativement pour le passage à la télé tout numérique avant le 02/02/2010 ». C’est le signe qu’ils doivent adapter leur installation à un des modes de réception de la télé numérique (adaptateur TNT, télé avec TNT intégrée, câble, satellite, ADSL, fibre optique). Les foyers qui reçoivent déjà la télé avec une parabole, une box ADSL, la fibre optique, ou encore par le câble, ne sont pas concernés. Dans tous les cas, si vous recevez les chaînes allemandes, vous continuerez à les recevoir. En aucun cas, il n’est nécessaire de changer de poste de télévision si vous avez acheté votre télévision après 1981. Depuis cette date, tous les téléviseurs sont munis d’une prise Péritel ; il suffit de les relier à un adaptateur TNT. Les téléviseurs vendus depuis 2008 ont également la TNT intégrée.

12 |

Où se renseigner ?

Que va-t-il se passer ? Au moment de l’extinction du signal analogique, le 2 février 2010, les fréquences d’émission des chaînes en numérique seront redistribuées. En pratique, il faudra lancer une nouvelle recherche et mémorisation des chaînes sur chaque poste.

Une aide financière est prévue pour les foyers recevant aujourd’hui exclusivement la télé à 6 chaînes par une antenne râteau, sous certaines conditions de ressources. Une aide technique est également

Clairement, renseignez-vous avant d’acheter. Vos professionnels habituels de Wissembourg pourront répondre à vos questions. Vous pouvez aussi vous rendre sur w w w.tousaunumerique.fr ou contacter le 0970 818 818 (numéro non surtaxé, prix d’un appel local). Méfiez-vous du démarchage à domicile.

L’exception wissembourgeoise

Existe-t-il des aides ? Les personnes les moins informées s’exposent à un double risque : • celui du suréquipement, généré par des dépenses que ne justifierait pas leur situation ; • et celui du sous-équipement qui les amènerait à ne plus avoir de télévision lors du changement. Pour éviter cela, vous pouvez bénéficier d’aides.

Un délai de trois mois est prévu partout en France entre la date de mise en service de la TNT et celle d’extinction de la télévision analogique, afin de permettre aux habitants de s’équiper dans de bonnes conditions. Or, à Wissembourg, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) n’envisage que deux semaines de délai ! Dans l’intérêt des wissembourgeois, Christian Gliech, Maire de Wissembourg, a adressé un courrier au CSA, en octobre 2009, demandant la prolongation de cette période de transition. Devant l’impossibilité de modifier ces dates, il a été convenu de mettre en place un dispositif d’aide renforcé pour tous les wissembourgeois.

| 13

« Entre France et Allemagne : un homme, un monument »… et une exposition !

Ville de Wissembourg

17 octobre 2009 : cérémonie du souvenir

Courant septembre, à la Grange aux dîmes, on pouvait entendre les écoliers de Wissembourg questionner : « C’est quoi cet uniforme ? ». Sous leurs yeux, les uniformes des Turcos, la maquette du monument du Geisberg, ou encore les armements de 1870, tous réunis à l’occasion du centenaire de l’inauguration du Monument du Geisberg et de l’exposition « Entre France et Allemagne : un homme, un monument ». Les quelques 5 700 visiteurs de l’exposition ont pu, tout comme les enfants, découvrir ou redécouvrir une partie de cette histoire wissembourgeoise. Une page d’histoire Le 4 août 1870 à Wissembourg, a lieu le premier affrontement de la guerre franco-allemande, laissant sur le champ de bataille nombre de morts et de blessés. En 1871, l’Alsace et la Moselle sont annexées, mais le sentiment d’appartenir à la France perdure. Auguste Spinner, artiste, historien et collectionneur, lance alors l’idée d’un monument dédié à tous les soldats français morts pour la patrie. Le 17 octobre 1909, ce monument est inauguré. Avec cette exposition (du 11 juillet au 1er novembre 2009), la Ville de Wissembourg a souhaité se remémorer son histoire en s’appuyant sur trois thématiques principales : la bataille du 4 août 1870, l’histoire du monument de Wissembourg et la biographie d’Auguste Spinner. De nombreux documents inédits, provenant du fonds du Musée de Wissembourg, des Archives de la ville, des Musées de Strasbourg et de fonds privés,

14 |

étaient présentés. Avec plus de 2 000 visiteurs allemands et 1 500 wissembourgeois, et l’ensemble des écoliers de l’école Wentzel, l’exposition a su réunir un public large, diversifié et transfrontalier.

Cette exposition, c’est aussi l’occasion de faire vivre les collections du Musée Westercamp. Le musée, bien que fermé au public, s’attache à explorer les thématiques qui le constitue au travers d’expositions temporaires, avant sa réouverture prévue en 2013. Et l’histoire militaire représente une composante importante des collections. L’une des orientations du futur musée portera sur la compréhension des relations franco-allemandes passées, présentes et futures. Le thème de la double appartenance permettra de projeter le musée vers un futur européen. Où, mieux qu’à Wissembourg, peut-on parler des

Le 17 octobre 1909, un monument français était inauguré au Geisberg, en hommage à tous les soldats morts pour la Patrie durant la guerre de 1870 et au cours des deux siècles précédents. Cent ans plus tard, le 17 octobre 2009, la Ville de Wissembourg et le Souvenir Français, sous la direction de Mireille HINCKER, déléguée générale pour le Bas-Rhin, et d’Hubert WERHLÉ, président du comité de Wissembourg, ont souhaité commémorer cet événement.

contacts entre les deux peuples et partager un message d’ouverture, de tolérance et de proximité dans le respect de la différence ?

Faire vivre les collections du Musée Westercamp

Extraits du livre d’or « Super exposition ! C’est une excellente idée pour retrouver et exposer les collections de Westercamp. » « Je suis très impressionné : il faut en apprendre de ces événements. Vive l’amitié des voisins. » « Merci de nous proposer un nouveau rendez-vous avec l’histoire de Wissembourg. » « Sincères félicitations pour la rigueur et l’ancrage documentaire de cette très intéressante exposition ! »

Les 100 ans du Monument du Geisberg

Roger Wassmer ©

Mairie de Wissembourg ©

Culture –

Plus de 600 personnes s’étaient réunies au pied du Monument du Geisberg pour prendre part à la cérémonie, placée sous le signe de l’amitié franco-allemande. De nombreuses personnalités politiques, militaires et patriotiques avaient fait le déplacement. Les élus français et allemands, Frédéric REISS, François LOOS, députés, le Gouverneur militaire de Strasbourg et l’ensemble du public se sont associés aux discours de fraternité entre les deux peuples qui ont ponctué la cérémonie. Le cor tège s’élança jusqu’au monument allemand. La présence de l’ensemble du public ce 17 octobre 2009 montre l’attachement de tous au devoir de mémoire. Une telle cérémonie, c’est en effet

d’abord l’occasion de rappeler les souffrances subies par le passé, pour mieux les comprendre et les éviter. La paix n’est jamais définitivement acquise ; elle se construit et se préserve au fil des années. Après les chants de la chorale Saint Charles et des enfants de l’école Wentzel, un lâcher de ballons aux couleurs de l’Europe a clôturé la cérémonie. Les messages de paix qui y étaient accrochés parcourent aujourd’hui la France ! Certains de ces messages sont ainsi revenus du Bas-Rhin (Bischwiller, Eckbolsheim, Altorf, Griesheim près Molsheim), puis des Vosges (Vieux-Moulin, Basse sur le Rupt) jusqu’à voyager vers le Doubs (Montfort).

| 15

Le Dorat / Wissembourg : une histoire commune

Des retrouvailles chaleureuses

Le 02 septembre 1939, conformément à l’Instruction générale de sauvegarde de juillet 1938, débute l’évacuation des Alsaciens et des Lorrains de la zone dite avant, comprise entre la frontière et la ligne Maginot, vers le Limousin. Les wissembourgeois seront alors accueillis au Dorat. Le 70e anniversaire de cette évacuation fut l’occasion pour les deux villes de renforcer les liens qui les unissent, lors d’un voyage de commémoration, du 21 au 24 mai 2009. Les Alsaciennes au Dorat (1939) © DR

Des retrouvailles chaleureuses

Le saviez-vous ?

Le 21 mai 2009, sur le parvis de l’hôtel de Ville du Dorat, Christian Gliech, Maire de Wissembourg, retrouve son homologue dorachon, Philippe Jardel. Les quelques jours passés ensemble ont permis à la délégation wissembourgeoise de découvrir ou redécouvrir le Dorat et ses environs, dans une ambiance chaleureuse. Comme cela se fait traditionnellement, les deux villes se sont échangées des cadeaux officiels, symboles de leur amitié.

Par mesure de sécurité, près de 67 000 Alsaciens furent évacués vers le Limousin durant le mois de septembre 1939. Au Dorat, écoles, maisons particulières ou logements inoccupés furent réquisitionnés pour loger les wissembourgeois. Malgré l’accueil amical, la cohabitation ne fut pas toujours facile. Beaucoup d’alsaciens ne parlaient pas français ; tous étaient démunis de leurs biens, avaient perdu leur travail et vivait à leur arrivée d’une allocation journalière. La scolarisation des enfants wissembourgeois fut aménagée en alternance avec celle des dorachons. Beaucoup pensaient rentrer en Alsace dès le printemps 1940, mais rapidement, la guerre s’annonça longue. Il fallait se résigner à l’exil, qui dura une année entière. Aujourd’hui encore, les familles wissembourgeoises et dorachonnes ont gardé des liens forts et le souvenir des moments passés ensemble.

La cérémonie commémorative au monument aux morts du Dorat fut le point d’orgue de la rencontre. L’ensemble des délégations alsaciennes et des élus s’était réuni pour partager ce moment de souvenir. Les discours et dépôt de gerbe ont ravivé la mémoire des événements passés et rappelé l’existence du sentiment profond d’amitié entre les deux régions.

© Mairie de Wissembourg

Le voyage des alsaciens en Haute-Vienne témoigne de la volonté commune des différentes villes d’assurer ensemble le devoir de mémoire.

Au centre : Philippe Jardel, Maire du Dorat, et Christian Gliech, Maire de Wissembourg

16 |

Ville de Wissembourg

Aujourd’hui, le lien qui unit Wissembourg et le Dorat est indéniable. Pour le formaliser, Christian Gliech a proposé à Philippe Jardel d’établir un jumelage entre les deux villes. Le projet, en cours de préparation, permettrait de garder en mémoire cette histoire commune et de la partager avec les générations à venir. Et pour valoriser ce jumelage, un projet de jeton touristique commun se prépare déjà !

Synagogue de Wissembourg : une page d’histoire Une page de l’histoire se tourne à Wissembourg avec la fermeture de la synagogue. Alors qu’en 1836, la communauté juive de Wissembourg comptait plus de 360 personnes, elle ne rassemble aujourd’hui plus que 10 personnes. L’activité religieuse dans la synagogue s’était arrêtée depuis 1988. Il n’était plus possible pour la communauté d’assurer la pérennité du bâtiment. Racheté par la Ville, ce bâtiment, construit en 1960 sur les ruines de l’ancienne synagogue de 1872 détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale, restera le témoin de la présence juive à Wissembourg et fait partie du patrimoine communal. Son passé religieux sera préservé avec dignité. L’entretien séculaire du cimetière israélite sera également pris en charge par la Ville. Mairie de Wissembourg ©

Mairie de Wissembourg ©

Patrimoine

70 e anniversaire de l’évacuation des Wissembourgeois vers le Dorat

Le 13 septembre 2009, les chants de la chorale de la grande synagogue de Strasbourg ont accompagné la cérémonie de clôture de la synagogue. Jean Bloch, président de la communauté israélite de Wissembourg, et René Gutman, grand rabbin, ont dévoilé à cette occasion la plaque commémorative : « Passant, souviens-toi, ce bâtiment a servi de synagogue de 1960 à 2009. Il a été construit à l’emplacement de l’ancienne synagogue édifiée en 1872, détruite par les hordes nazies ».

Rénovation de la maison Vogelsberger

Mairie de Wissembourg ©

Au numéro 2 du Quai Anselmann, courant décembre, un échafaudage est posé sur la Maison Vogelsberger. Sous la bâche bleue, JeanMarie Walter, restaurateur, s’attache à rénover

la peinture murale dégradée. Et le travail est complexe : la pierre étant cassée par endroit et la peinture effacée, le dessin a presque disparu. La maison a été construite en 1540 pour Sébastien Vogelsberger, colonel au service du roi de France. Vogelsberger étant décapité en 1548 sur ordre de Charles Quint, la ville acquiert la maison en 1551. Le décor peint sur la façade représente Vogelsberger et son compagnon, Thomas Wolf. Au centre, sont représentées les armes du maître d’ouvrage et du roi de France. Les restaurations successives, en 1876, 1907 puis 1935, n’ont cependant pas toujours respecté le dessin originel. Il s’agit donc aujourd’hui de le restaurer avec le plus de minutie possible. | 17

Mairie de Wissembourg ©

Animation Au pays des mystères de Noël

Ville de Wissembourg

Au pays des mystères de Noël Comme chaque année, la Ville de Wissembourg s’est parée de son décor de Noël pour émerveiller les petits et les grands. Les quatre semaines de l’Avent ont permis de retrouver avec plaisir les animations de Noël et de se replonger dans la légende du Hans Trapp et de Christkindel.

Tout a débuté le 27 novembre, avec le lancement des illuminations. Après que les enfants eurent accroché leurs décorations sur le sapin de Noël, place de la République, Christian Gliech lança officiellement le début des festivités, avec l’illumination de la place. Dès lors, le marché et le café de Noël ont accueilli les premiers visiteurs qui, malgré la pluie, se sont déplacés en nombre. Avec la venue du Saint Nicolas, distribuant pains d’épices et bonnes paroles aux enfants, et celles du Hans Trapp et de Christkindel, la magie était au rendez-vous.

Si Noël est une période magique, il ne faut pas en oublier les bonnes résolutions de l’année ! Pour garantir un Noël « durable » à Wissembourg, toutes les installations lumineuses sont basse consommation. Noël est passé, mais l’hiver n’est pas encore fini ! En cas de neige, il appartient aux riverains de nettoyer les chaussées devant chez eux, pour éviter tout accident dont ils seraient alors responsables. Par ailleurs, veillez à garer correctement vos véhicules, pour faciliter le passage des machines de déneigement. 18 |

| 19

Sortez vos agendas !

Fotolia ©

Culture

Ville de Wissembourg

Le salon du Livre Jeunesse : nouvelle édition ! Après le succès de l’édition 2009, le salon du Livre Jeunesse repart pour une nouvelle édition en 2010. Les 20 et 21 mars, de 14h à 18h, les illustrateurs vous accueilleront pour dédicacer leurs ouvrages (lieu à confirmer). De nombreuses animations seront proposées, et notamment un atelier bande dessinée. Les écoles seront cette année encore partie prenante de ce projet ! Des ateliers seront tout d’abord organisés au sein des écoles

Fest’Hip Hop : le hip-hop à l’honneur !

de Wissembourg, Altenstadt, Weiler et de certaines communes voisines, pour mieux faire connaître le métier d’illustrateur aux enfants. Par ailleurs, le concours d’affiche pour les écoles sur le thème du salon du livre et du printemps est relancé ! Les classes souhaitant participer peuvent s’adresser à Willy Hahn (librairie A Livre Ouvert).

Concert du 10 janvier 2010 © Mairie de Wissembourg

Concert du dimanche : un succès incontesté Les concerts du dimanche, organisés à l’Hôtel de Ville de Wissembourg en partenariat avec Hubert Wendel, rencontrent un succès incontesté. La qualité de la programmation comme l’affluence continue du public en font la preuve. Tout cela, pour un billet d’entrée à 2 € seulement et la gratuité pour les moins de 16 ans ! Retrouvez les concerts un dimanche par mois, à 17h, à l’Hôtel de Ville (place de la République), aux dates suivantes : le 07 février, le 28 février, le 28 mars, le 11 avril, le 02 mai, le 30 mai et le 13 juin 2010. C’est également l’occasion de saluer le travail accompli par l’école de musique municipale de Wissembourg, dont les professeurs assurent depuis cette année certains de ces concerts. L’école développe son activité chaque année et accueille aujourd’hui plus de 200 élèves.

L’espace Jeunes et la Fédération Départementale des Maisons des Jeunes et de la Culture du BasRhin vous invitent à un week-end entièrement consacré au hiphop, les 08 et 09 mai 2010. Au sein du collège et des gymnases de Wissembourg, c’est tout un programme qui vous attend. Le samedi, vous pourrez découvrir des concerts de rap et de slam, de la danse hip-hop, des espaces free style et engagement, ainsi qu’une exposition de graff. Le dimanche, plus sportif, verra se dérouler des tournois de basket et de football, un contest de BMX ou encore un stage de danse. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’espace Jeunes pour plus d’informations. Contact Espace Jeunes Bérengère Salier – 09 52 13 80 69 animationjeunes.ccpw@free.fr

Salon du Livre Jeunesse 2009 © Mairie de Wissembourg

20 |

| 21

Vie associative Formation de secourisme pour les associations Au cours du premier semestre 2010, la Maison des associations proposera, en partenariat avec la Croix Blanche et la Croix Rouge, des formations de secourisme aux associations. Les sessions se dérouleront sur le week-end. Le coût de la formation s’élève à 30 € par participant. Retirez votre bulletin d’inscription auprès de la Maison des associations.

Programme du Relais Culturel Sous le chapiteau du Relais Culturel (boulevard de l’Europe)

Théâtre : l’enseigneur de Jean-Pierre Dopagne Théâtre de la Passerelle Jeudi 4 fevrier à 20h30 Par quel mystère cette prof’ idéaliste se retrouvet-il face au public sur une scène de théâtre ? Son père qui était paysan lui avait dit : « Toi tu ne seras pas un cul terreux, tu seras professeur ! C’est le plus beau métier du monde, comme la terre, il fait germer. » Ce spectacle, interprété par la comédienne Flavie Avargues, met en scène une enseignante usée par trop d’enthousiasme déçu, souvent incomprise et brisée par des contraintes de la société. De la résignation, elle va passer à la révolte de la manière la plus spectaculaire qui soit. Seule sur le plateau, la comédienne campe un personnage drôle, grave et impressionnant qui livre une confession publique dans laquelle l’humour est grinçant et l’autodérision omniprésente.

22 |

Chansons pour enfants : • Les Guilidoux chantent Plumes et Nuages • Les Quatre Chemins Bohèmes Mercredi 24 fevrier à 18h30 Le marchand de sable est un enfant qui aime partager ses rêves. Mais voilà, le plus féerique d’entre eux a réussi à lui échapper. Il n’a plus qu’une idée en tête : le retrouver. La lune, bonne conseillère l’invite à aller chez ses amis les Guilidoux car chez eux rêves et réalité ne font que se mélanger. Dans ce spectacle innovant, les Guilidoux mêlent chanson, musique, jonglage et danse à la magie de l’animation vidéo 2D et 3D, nous ouvrant ainsi une belle fenêtre vers l’imaginaire. Petits et grands n’ont plus qu’à se laisser guider !

Wiss’Arts : une première encourageante

Point info travaux La rénovation du Relais Culturel est bien engagée. Les travaux de démolition et de désamiantage ont mobilisé de nombreux ouvriers jusqu’en décembre 2009. La grande salle de spectacle est désormais entièrement déshabillée. L’escalier intérieur a été détruit, et cède maintenant la place à un espace qui accueillera le futur ascenseur.

Mairie de Wissembourg ©

Le samedi 14 et dimanche 15 novembre 2009, s’est tenue la première édition de l’exposition « Wiss’Arts », salon d’arts contemporains réunissant des artistes de la région, au sein du hall de l’Hôtel de Ville. L’exposition s’est distinguée par la qualité des œuvres exposées et l’affluence continue du public sur le week-end. Ce projet a pu voir le jour grâce à l’association « Wissembourg en Arts », créée en septembre 2009, présidée par Pascal Jouan. Pensez à prendre note dès aujourd’hui de la prochaine édition, programmée les 16 et 17 octobre 2010 !

Actualités

Fotolia ©

Sortez vos agendas !

Fotolia ©

Culture –

Du nouveau à l’espace Jeunes ! L’espace Jeunes étend son champ d’action et son équipe d’animateurs ! Ce sont désormais trois animateurs de la Fédération des MJC du Bas-Rhin qui interviennent sur le territoire de la communauté de communes du pays de Wissembourg : Fabrice Naert, Arnaud Randimbisoa-Rakoto et la responsable Bérengère Salier. Cette équipe sera renforcée par un quatrième animateur dès le mois de janvier. Vous pouvez rencontrer l’équipe dans les nouveaux locaux de l’espace Jeunes de Wissembourg : 2 rue des Païens (à côté du foyer Avicole) 67160 WISSEMBOURG Tél. : 09 52 13 80 69 animationjeunes.ccpw@free.fr L’équipe d’animation propose des activités durant les périodes scolaires et celles des vacances, destinées aux jeunes à partir de la 6e. Depuis la rentrée de janvier 2010, des sorties sont organisées les samedis ainsi que de nouveaux ateliers. Le programme d’activité des vacances de février est également disponible : sont déjà prévus une semaine sur le thème du cirque, un mini séjour ski, une sortie luge, différentes soirées et bien d’autres choses encore ! Les jeunes peuvent rencontrer les animateurs tous les jeudis et vendredis midi au foyer du collège Otfried, où est tenu le club jeux. Ils pourront se procurer les différents programmes et s’inscrire aux activités.

Un accueil pour les collégiens Pour patienter jusqu’à l’arrivée du bus ou tout simplement pour venir profiter du lieu, l’espace Jeunes propose un accueil spécial collégiens, les vendredis de 16h à 19h. Possibilité de faire ses devoirs, de discuter avec les animateurs et les jeunes, de jouer aux jeux de société, d’organiser des sorties… Bref ! Un moment convivial histoire de bien démarrer le weekend ! Rendez-vous dans le hall du collège après les cours. Multisport Depuis le 14 janvier 2010, l’espace Jeunes propose de découvrir de nouveaux sports (ultimate, speed ball, etc.), tous les jeudis soirs, de 19h30 à 21h30 au gymnase du collège. Pour ces deux animations, il faut avoir la carte membre (3 € par an) de l’Animation Jeunes. Les animateurs sont présents tous les jeudis et vendredis midi au foyer du collège ou aux heures d’ouvertures de l’espace Jeunes pour les inscriptions (les mercredis de 15h à 20h, les vendredis de 16h à 19h, les samedis de 15h à 17h). | 23

Ville de Wissembourg

Fotolia ©

Environnement – Natura 2000

Le compostage individuel : un choix de bon sens

Forêt de Wissembourg : un écosystème à préserver

Avec 578 kilogrammes de déchets par personne et par an en Alsace du Nord, contre 538 en moyenne nationale, l’Alsace doit encore progresser dans la gestion de ses déchets. Lorsqu’on sait que plus de 30 % sont des matières organiques, on comprend tout l’intérêt de disposer chez soi d’un composteur individuel, qui permet de réaliser un engrais naturel. Alors, le compostage individuel, comment ça marche ?

Le massif forestier de Wissembourg présente un intérêt exceptionnel du fait de son caractère humide et de son étendue. Situé en bordure du lit majeur de la Lauter, il constitue un écrin naturel offrant les conditions d’existence de bon nombre

Par arrêté ministériel du 26 décembre 2008, le massif forestier de Wissembourg a été classé en projet « Natura 2000 », intégrant ainsi un réseau écologique européen. Ce réseau a pour vocation de maintenir, voire de restaurer, un état de conservation favorable d’habitats naturels, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales et culturelles à l’échelon local ou régional. L’inscription au projet « Natura 2000 » prévoit un programme d’actions résultant des réflexions menées en concertation avec l’ensemble des acteurs (comité de pilotage, groupes de travail thématique). Les actions prévues pour la forêt de Wissembourg sont : – la création d’îlots de vieillissement et/ou de sénescence ; – le renouvellement des peuplements artificialisés dans les habitats d’intérêt communautaire ; – la mise en œuvre de techniques destinées à réduire l’impact des dessertes forestières dans les zones humides.

24 |

La charte prévoit de : – favoriser les essences locales, – limiter la surface des coupes rases à 0,5 ha d’un seul tenant, – minimiser les impacts des travaux d’exploitation dans les zones humides, – n e pas employer de produits phytocides.

Les bonnes pratiques de gestion préconisées par la charte Natura 2000 sont d’ores et déjà en grande partie mises en œuvre dans la forêt de Wissembourg. Le 25 septembre 2009, le Conseil Municipal de Wissembourg et le personnel de la Ville, rejoints par Frédéric Reiss, député, se sont rendus en forêt de Wissembourg pour découvrir les espèces et habitats remarquables.

© CINE de Munchhausen

d’espèces animales et végétales menacées. C’est pourquoi la forêt de Wissembourg a été classée en projet « Natura 2000 ».

Le compostage individuel permet de fabriquer un engrais de qualité, complet et équilibré, qui pourra être utilisé dans toutes les plantations. Fabriquer son compost, c’est d’abord réaliser des économies financières, en remplaçant les engrais du commerce, et faire un geste pour l’environnement, en réduisant ses déchets. Pour réussir un bon compost, il faut suivre la recette ! L’objectif de votre compostage est de favoriser la vie des micro-organismes, qui décomposent les déchets. Quelques règles sont à suivre pour y parvenir. La première d’entre elle est la diversité. Plus vos apports sont diversifiés, plus le compost sera riche. Il vous faut pour cela alterner des couches de « brun » (feuilles, paille, brindilles, etc.), des couches de « vert » (épluchures de légumes et de fruits, légumes cuits à l’eau ou à la vapeur, tisanes, fleurs coupées,

mauvaises herbes, etc.), et de la terre du jardin. Quasiment tous les déchets organiques peuvent être compostés à quelques exceptions près : les plats cuisinés et restes de viande, qui contiennent de la graisse animale, les feuilles de noyer, qui contiennent une toxine, les papiers imprimés, les conifères ou encore les épineux. Attention au gazon, composé en majorité d’eau, qui peut faire pourrir votre compost : faites-le toujours sécher au soleil avant de l’intégrer. En hiver, brassez votre compost, en aérant la matière organique, pour relancer la fermentation. Une seconde règle à suivre est l’emplacement de votre composteur. Abritez votre composteur sous un arbre ou un arbuste, pour limiter les apports en eau de pluie. Le tas de compost doit être en contact direct avec le sol et facile d’accès. N’isolez pas votre composteur au fin fond de votre jardin, sans quoi vous aurez vite fait de l’oublier ! Au printemps, au moment des plantations, enlevez la couche du dessus, qui contient des petits vers rouges, et votre compost est prêt à utilisation !

La réunion du 1er décembre 2009, qui s’est déroulée en mairie de Wissembourg, en présence de Corinne Bloch, animatrice, a permis de découvrir tous les secrets du compostage individuel. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous renseigner auprès du Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement de Munchhausen : www.nature-munchhausen.com.

Nouveaux jours de collecte pour les bacs bruns et bleus Depuis le 1 er janvier 2010, la collecte des ordures ménagères à Wissembourg se limite à une seule tournée hebdomadaire au lieu de deux auparavant. Les déchets ménagers seront désormais collectées le jeudi au centre de Wissembourg et le vendredi à l’extérieur de Wissembourg. Les poubelles bleues seront quant à elles collectées le mardi, en semaine paire pour le centre de Wissembourg et en semaine impaire pour l’extérieur, comme indiqué sur le calendrier distribué dans les boîtes aux lettres. Nous vous rappelons qu’il est impératif de respecter les consignes suivantes : • sortie des poubelles la veille de la collecte à partir de 18h, • r entrée des poubelles le jour de la collecte avant 19h.

| 25

Fotolia ©

Tribune ouverte

Ville de Wissembourg

L’opposition a la parole Cet hiver, à l’école de la nature !

Un constat Amer

Dans le prolongement des deux clubs nature mis en place en automne 2009 et fort de leurs succès, le Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement (CINE) de Munchhausen vous propose deux nouveaux clubs nature, destinés aux enfants, qui débuteront dès le mois de janvier 2010.

Dans notre ville, il y a une grande disparité entre les discours officiels et la réalité. L a municip alité pr ône le développement économique et le soutien à l’emploi… Crise oblige, mais elle refuse la création d’un hôtel (40 emplois, 12 millions d’investissements) en lui proposant de s’installer dans la zone destinée à la construction du Steinbæchel pas encore créée.

Encadrés par un animateur du CINE du delta de la Sauer et par une animatrice de l’espace enfance de la Communauté de Communes du Pays de Wissembourg, les enfants partiront à la rencontre des multiples richesses de leur environnement

naturel. Au programme pour ce trimestre : découverte sensorielle de la forêt, plantation d’une haie, initiation aux traces d’animaux et sortie nocturne à l’écoute des chouettes et autres créatures des sous-bois. Réalisés grâce au soutien financier et logistique de la Ville de Wissembourg, qui accorde une subvention de 50 € par enfant de Wissembourg participant, les Clubs Nature proposés sont destinés aux enfants de 7 à 11 ans habitant Wissembourg, Weiler et Altenstadt.

COUPON-RÉPONSE Madame, Monsieur : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.................................................................................................................

Tél. : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Si vous êtes intéressés, inscrivez* votre (vos) enfant(s) en complétant et en retournant le coupon-réponse ci-dessous. Le nombre d’enfants étant limité à 12 par club, il est demandé de bien vouloir faire parvenir le coupon-réponse au plus vite ! Une participation symbolique d’1 € sera demandée à l’enfant par séance. Les parents souhaitant prendre part aux animations seront les bienvenus ! * l ’inscription est valable pour 4 séances couvrant le trimestre. Pour tout renseignement vous pouvez nous contacter au 03 88 86 51 67 ou par mail : cinepascal@gmail.com

L a municip alité pr ône l a construction de logements, mais dans la même zone du Steinbæchel elle veut mettre un hôtel, malheureuse cohabitation tant pour les futurs riverains que pour le futur hôtel. La municipalité prône le dialogue et la concertation, mais elle exclut une partie des commerçants et des artisans de Wissembourg en ne travaillant qu’avec l’une des associations représentatives dans le cadre de l’opération de modernisation des commerces.

Souhaitons inscrire notre (nos) enfant(s) : ....................................................................................

Âge : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

....................................................................................

Âge : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

… aux Clubs Nature de Wissembourg pour l’hiver 2010.

Signature :

Coupon-réponse à retourner au : CINE – 42, rue du Rhin – 67470 Munchhausen

26 |

La municipalité n’a jamais eu l’intention de municipaliser les salariés de l’association de gestion du relais culturel (dixit le maire en conseil municipal), or deux tiers des salariés de l’association seraient repris dans les services municipaux et donc fonctionnaires

(dixit le maire lors d’un bureau de l’association de gestion du relais culturel). La municipalité prône des projets mûrement réfléchis et partagés, elle met dans la bouche d’une responsable de la bibliothèque départementale du Bas-Rhin, que les salariés de la future médiathèque pourraient très bien assumer le contrôle des entrées et l’accueil qui revient à l’administration du relais

vérités pour le moins… Chacun jugera. Les wissembourgeois se consoleront en voyant que la municipalité embauche des jeunes sous contrat, afin de leur procurer un premier emploi, ce que nous approuvons sans réserve et nous continuerons à défendre les intérêts de tous les wissembourgeois.

Or cette même responsable a vivement mis en garde la municipalité que cette tâche était difficilement compatible avec les fonctions de bibliothécaire accueillant aussi des groupes.

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et dont on n’a pas jugé utile de nous donner les raisons, le bulletin municipal de Wissembourg n’est pas paru en Décembre, cela nous a privé du plaisir de vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année.

La municipalité prône la création d’emploi. Nous sommes pour notre part, beaucoup plus sceptiques lorsque la première réponse a été d’embaucher un directeur de cabinet, un responsable de la communication, un architecte, un responsable de la vie associative (frère de l’adjoint chargé des associations), un musicien chargé également du portail Internet…

À l’heure où nous transmettons ce texte, nous ne savons pas à quelle date le bulletin sera publié. Nous tenons néanmoins à vous transmettre en ce début d’année tous nos meilleurs vœux pour 2010 en espérant que vous nous pardonnerez ces souhaits tardifs et peut-être hors délais.

Bref, derrière une apparence flatteuse et consensuelle portée par une maxi-communication, des méthodes bien contestables et une réalité très différente. Contre-

Pierre BERTRAND Marguerite BRUNNER Roland KANY Claude MEYER Denise PFEFFER Dominique SCHWEINBERG | 27

Les pages d’Altenstadt

ICE Comme chaque année, des étudiants basés au Centre Albert SCHWEITZER à Niederbronn ont travaillé sur plusieurs sites dans notre commune durant une semaine en août. Ils ont procédé au désherbage du St. Rémy, de la Redoute Marcin et du cimetière à Wissembourg. Lors de la présentation des travaux aux élus, une tarte flambée a été organisée en leur honneur.

Cette rubrique a été réalisée par les élus et le conseil consultatif d’Altenstadt

Tennis Le tournoi open 2009 a tenu toutes ses promesses. Le temps étant de la partie, la quinzaine a drainé beaucoup de monde autour des courts et sous le chapiteau. Les finales et la remise des prix ont eu lieu le dimanche 6 septembre.

11 novembre

Les aînés en balade

La cérémonie du 11 novembre a rassemblé beaucoup de monde devant le monument aux morts. La chorale a rehaussé la manifestation par ses chants. Les enfants de l’école ont récité un poème de Léon BOURRIER intitulé « Vive la France ». Le maire délégué, après avoir rappelé l’historique de cette commémoration a lu le message officiel. La cérémonie s’est terminée par le verre de l’amitié.

Pour leur traditionnelle excursion, les membres du 3e âge, accompagnés du CCAS se sont rendus dans la région de Saverne. La première visite a eu pour cadre la cristallerie LEHRER à Neustadtmühle, suivie d’une visite guidée du plan incliné d’Arzwiller. L’après-midi a été consacrée à la Roseraie à Saverne et la brasserie « la licorne ». Le repas du soir s’est déroulé en salle communale dans une belle ambiance.

Travaux réseau d’eau potable

Sortie du conseil consultatif et du ccas Des sangliers sur le terrain foot Heureusement ils ont épargné l’aire de jeu.

Dans le cadre de la connaissance des Entreprises de la commune, les membres du Conseil Municipal, consultatif et du CCAS ont visité les Caves de Wissembourg. Ils ont ainsi pu découvrir le processus de la vinification, la mise en bouteille… sans oublier la petite séance de dégustation. Un grand merci aux responsables de la cave pour cet accueil.

Après la fête il faut défaire

Rue du Berger

Dans le cadre du réaménagement de la rue Principale l’entreprise TR ABE T a procédé au remplacement de la conduite d’eau potable qui date de 1954. Cette première tranche concerne la partie située entre la rue de la Couronne et le rond point. Les branchements individuels ont été remplacés. Une nouvelle tranche devrait être programmée en 2010.

Antenne radio-telephone Dans le cadre de l’optimisation du réseau et notamment de l’amélioration de la couverture du contour de Wissembourg Orange et SFR souhaitent implanter un relais de radiotéléphonie mobile en zone industrielle Sud extension.

Le rue du Berger en mauvais état a été recouverte d’un nouveau tapis de macadam. 28 |

| 29

Mairie de Wissembourg ©

état civil

A nniversaires de mariag E

Du 1er juin au 31 décembre 2009

NAISSANCES ■ Juin 2009 Le 03 Enzo WINCKEL – ALIBERTI Le 11 Mathis DUSSIEL Le 14 Romane SONNTAG Le 25 Lola OLTRA ALBORS Le 27 Aamna CHUGHTAI Le 28 Louise COMBEAU Le 29 Quentin ROSSÉ

■ Juillet 2009 Le 14 Solène STOLL Le 19 Yacine YAHIAOUI Le 20 Mathilda THAFOURNEL Le 23 Ethan ULM

■ Août 2009 Le 1er Krystiano REITER Le 04 Corentin LAMAND Le 20 Emilie PFEIFFER Le 31 Marvin SERVINÉ

■ Octobre 2009 Le 04 James LANG – KELLER Le 09 Chloé SCHLICK Le 20 Diamenta KLEINERT Le 28 Najwa LEBRAZI

Noces de diamant 60 ans de vie commune

19 septembre 2009 Époux Jocelyne DRUART et Christian MASSON

06 août 2009 Époux Yvonne KREMER et Robert CARASCO

11 décembre 2009 Époux Marguerite BARABINOT et Joseph LUSTIG

Noces d’or 50 ans de vie commune 07 août 2009 Époux Henriette WISS-SUTTER et Charles HINNEWINKEL

■ Novembre 2009 Le 1er Aileen GOETZ Le 08 Emilio KLEIN Le 10 Danielle EGBEBOT Le 20 Riyadh DHEURLE

DÉCÈS ■ Décembre 2009 Le 02 Martin CRON Le 13 Sajo JALLOH Le 14 Mathis MOROY Le 15 Lilli SIMON Le 20 Quentin BUMB Le 22 Tarik ARAP Le 30 François DYBSKI

■ Septembre 2009 Le 11 Anabelle ADÉ Le 14 Aélise DAGNAUD - MERCK Le 15 Elias SOUID Le 23 Enzo SAUTIERE D. Alexandre ©

MARIAGES ■ Juin 2009 Le 06 Inês OLIVEIRA ALMEIDA et Jean-François KORNETZKY Le 06 Florence UETTWILLER et Olivier JAZERON Le 13 Séverine GANZITTI et Claude MEYER Le 19 Anna STEBAHNE et Sébastien SCHMITT Le 20 Mélanie WURTH et Christophe DRIGUET ■ Juillet 2009 Le 04 Joanna NWOKE et Joël KILLY Le 18 Sabrina GUSCHING et Jean-François RAMUZ ■ Août 2009 Le 05 Joy SOHL et Miguel MORMIN Le 07 Virginie DURST et Hervé BRENET Le 14 Virginie MUNTZINGER et Aurélien MOROY Le 14 Marie-Paule SCHIMPF et René BOESSENBACHER 30 |

Ville de Wissembourg

■ Septembre 2009 Le 25 Nadine BOELLINGER et Etienne FREY ■ Octobre 2009 Le 31 Amal AMRANE et Alexandre FELLAH ■ Novembre 2009 Le 21 Sophie OTT et Dominique ORTH Le 28 Mireille NGUENIA et Jean Léonard NJANJA NGANDJWEN

■ Décembre 2009 Le 12 Myriam OUDOT et Zbigniew TOKARSKI Le 12 Greicielle DA SILVA et David KREISS

■ Juin 2009 Le 02 Gertrud KNÖTHIG épouse LEROY Le 05 Germain BARTHEL veuve FUND Le 11 Mina EDIGHOFFER Le 16 Elisabeth DIEBOLD veuve FULLSACK Le 23 Joséphine ROEHRIG veuve GENTES Le 24 Armand HENTSCHEL Le 24 Salomé WOEHL veuve ABERT Le 25 Suzanne IOSS veuve MOREL Le 30 Elisabeth HUNER épouse KEIL

■ Septembre 2009 Le 1er Marie-Louise THOMAS veuve HEIDEYER Le 03 Louise WOLFF veuve WUST Le 08 Eliette PERCHAUD Le 10 Charles BLIES Le 15 Michel BOSSERT Le 19 Berthe JUND veuve CLAUSS Le 22 André HOFFMEYER Le 25 Jeanne MULLER veuve STRIEBIG Le 30 Rose RAMLOT épouse BAUM

■ Juillet 2009 Le 02 Dominique MATTER Le 05 Irène HOFFARTH Le 12 Philippe SCHWOEBEL Le 21 Paul GRAUMANN Le 31 Joséphine WÜST veuve OBERNESSER

■ Octobre 2009 Le 03 Simone NEICHEL épouse WEIGEL Le 23 Robert LUSTIG Le 25 Albert HETZEL Le 29 Jeanne ROEHRIG veuve BECKER

■ Août 2009 Le 03 Thérèse JUNG Le 14 Jean Marie WERTHER Le 15 Elisabeth RENAUD Le 16 Gérard BECHTEL Le 17 Louise MEYER veuve DICHTEL Le 17 Charles VOGEL Le 21 Antoinette BRAUN veuve VILLAUME Le 25 Hélène BOELLINGER veuve GUMBINGER Le 26 Marguerite BECKER veuve SCHMITT

■ Novembre 2009 Le 04 Anne HEMMERLÉ veuve ALBERT Le 13 François GOMES Le 13 Nicolas MENRATH Le 14 Sophie KLEIN Le 17 Casimir DECK Le 18 Madeleine DEISS veuve KUHN Le 22 Antoinette ALCARAZ veuve CUVILLIER Le 25 Oswald LAQUA Le 26 Marie KLEIN veuve LAMEY Le 28 Claire NICOLAS veuve DIEBOLD ■ Décembre 2009 Le 04 Jean BERNIGAUD Le 07 Marie GINTER veuve SCHIMPF Le 17 Hervé BASTIAN Le 18 Georges CARLIER Le 23 Valérie SCHOENENBERGER veuve LABBE

31 | |31

Mairie de Wissembourg©

Pratique

Calendrier Des manifestations 2010

*

■ Février Jeudi 04

« L’enseigneur » - Compagnie Théâtre de la passerelle

20h30

Chapiteau du Relais Culturel

12€ / 10€ / 5,50€

Dimanche 7

Concert du dimanche par les élèves du Conservatoire Supérieur de musique de Karlsruhe

17h

Salle Jean Monnet Hôtel de Ville

2€ / Gratuit pour les moins de 16 ans

Mercredi 24

Chansons pour enfants « Les Guilidoux chantent Plumes et Nuages » - Compagnie Les quatre chemins bohème

18h30

Chapiteau du Relais Culturel

7€ / 5,50€

Vendredi 26

Conférence « La santé par les plantes » par Christian Busser

20h

Grange aux dîmes

Entrée libre

Dimanche 28

Concert du dimanche par l’école de musique municipale

17h

Salle Jean Monnet Hôtel de Ville

2€ / Gratuit pour les moins de 16 ans

Mardi 02

Spectacle musical acoustique « Opa Tsupa » Compagnie Le quatuor vagabond

20h30

Chapiteau du Relais Culturel

12€ / 10€ / 5,50€

Vendredi 05

Conférence « Une année au milieu des glaces de l’Antartique » par Loïc André

20h

Grange aux dîmes

Entrée libre

Mardi 09

Théâtre  : « Grand’peur et misères ! » Compagnie Théâtre du Midi

20h30

Chapiteau du Relais Culturel

12€ / 10€ / 5,50€

Jeudi 11

Ciné-regards : « Nulle part terre promise » d’Emmanuel Finkiel

20h

La Saline (Soultz-sous-Forêts)

À consulter

Dimanche 14

Conte du dimanche : « Otus » par le Théâtre Burle

14h30 et 16h

Chapiteau du Relais Culturel

Entrée libre dans la limite des places disponibles - Réservation obligatoire au 03 88 94 16 96

Vendredi 19

Cérémonie de commémoration : 60e anniversaire de la libération de Wissembourg

À consulter

Monument aux morts

Accès libre

Samedi 20

Foire aux livres Organisée par le groupe 334 d’Amnesty International

9h–18h

Grange aux dîmes

Entrée libre

Samedi 20 et dimanche 21

Salon du Livre Jeunesse Organisé par la bibliothèque municipale de Wissembourg

14h–18h

Lieu à confimrer

Entrée libre

Samedi 20, dimanche 21 et mardi 23

Théâtre dialectal « Rétroshow » Compagnie Klein Dominikaner Bühn

20h30

Chapiteau du Relais Culturel

10€ / 8€ / 5,50€

Jeudi 25

Ciné-regards : Décentralisation du Festival Augenblick : projection d’un film sélectionné dans la Compétition officielle du festival de films de langue allemande.

20h

La Saline (Soultz-sous-Forêts)

À consulter

Vendredi 26 et samedi 27

Théâtre dialectal « Rétroshow » Compagnie Klein Dominikaner Bühn

20h30

Chapiteau du Relais Culturel

10€ / 8€ / 5,50€

Dimanche 28

Concert du dimanche par les élèves du Conservatoire Supérieur de musique de Karlsruhe

17h

Salle Jean Monnet - Hôtel de Ville

2€ / Gratuit pour les moins de 16 ans

Mardi 30

Théâtre dialectal « Rétroshow » Compagnie Klein Dominikaner Bühn

20h30

Chapiteau du Relais Culturel

10€ / 8€ / 5,50€

Jeudi 1er avril

Théâtre dialectal « Rétroshow » Compagnie Klein Dominikaner Bühn

20h30

Chapiteau du Relais Culturel

10€ / 8€ / 5,50€

Dimanche 11 avril

Concert du dimanche par les élèves du Conservatoire Supérieur de musique de Karlsruhe

17h

Salle Jean Monnet Hôtel de Ville de Wissembourg

2€ / Gratuit pour les moins de 16 ans

Mardi 20 avril

Danse « Ça, c’est du sport ! » Compagnie Art’maniac En partenariat avec le Relais Culturel de Wissembourg

20h30

La Saline (Soultz-sous-Forêts)

12€ / 10€ / 5,50€

Jeudi 22 avril

Ciné-regards « Dans la brume électrique » de Bertrand Tavernier

20h

La Saline (Soultz-sous-Forêts)

À consulter

Mercredi 28 avril

Théâtre de marionnettes et d’objets « Le rêve de Papa Topolino » – Compagnie Théâtre du Risorius

16h30 et 18h30

Bus stationné place de la République – devant l’hôtel de Ville

7€ / 5,50€

■ Mars

* Sous réserve de modifications.

■ Avril


Actualités de Wissembourg, Altenstadt et Weiler - Février 2010