Issuu on Google+

Mag N°113 / Mars 14

De la confiance

DAX

PAU

Photo : Philippe Salvat

Page 3

La saison est longue et certaines rencontres sont difficiles à jouer, surtout à l’extérieur. Alors bien sûr on peut regretter ces deux derniers déplacements où nos couleurs ont été malmenées, tant sur le terrain de Bourgoin que sur celui de Narbonne. Nous avons encaissé beaucoup de points. Certains diront trop. Peut-être. Mais surtout, n’oublions pas d’où nous sommes partis et dans quel état moral et physique nous étions l’an passé à la même époque. Les doutes, les inquiétudes qui étaient les nôtres quant à notre existence dans ce championnat de Pro D2. J’ai toujours dit, et les entraîneurs avec moi, que cette équipe était en totale reconstruction et que ce travail demanderait un peu de temps. Nous n’avons parlé que de maintien et c’est toujours notre seul objectif pour cette année avec tout de même un regard

plus confiant vers l’avenir. Ce futur proche, nous le préparons déjà. Lors de ces deux matches, notre équipe était composée d’un certain nombre de jeunes issus de notre centre de formation. Ça, c’est encourageant, comme l’est aussi le comportement de ce groupe à Maurice Boyau depuis le début de la saison. Il nous reste à recevoir quatre fois : Pau, Carcassonne, Lyon et Auch. Sur leur pelouse, nos joueurs sont présents et leur implication est totale. Alors, faisons leur confiance. Ils ont pris des engagements et ils feront tout pour les tenir. Soyons à leurs côtés pour les encourager et les soutenir.

Alain Pécastaing Président de l’USDax

Page 4

Oppositions. Durant la dernière décennie, les deux clubs ne se sont rencontrés qu’à six reprises. En 2002 en poule de play-down du Top 16 : Dax 25-Pau 16 et Pau 37-Dax 8. La seconde fois, ce fut lors de l’exercice 2006-2007 en Pro D2 avec, là encore, un équilibre : Dax 24Pau 14 et Pau 33-Dax 16. En 2009-2010, Pau s’est imposé à l’aller (16-14) avant d’obtenir un match nul (3-3) dans les Landes. En 2010-2011, Pau a gagné à Dax (12-9) et chez lui (40-20). En 20112012, Dax a fait match nul à l’aller à Pau (9-9) avant de s’imposer chez lui (27-9). En 2012-2013 enfin victoire de Dax à l’aller (15-9) et défaite au retour à Pau (23-47) Classement. Après vingt-deux journées de championnat, voici le classement : 1, Lyon 83 points; 2, La Rochelle 71; 3, Pau 68; 4, Agen 66; 5,

Narbonne 66; 6, Tarbes 58 ; 7, Colomiers 53; 8, Aurillac 52; 9, Bourgoin-Jallieu 51; 10, Mont-de-Marsan 46; 11, Dax 44; 12, Béziers 43; 13, Albi 40 ; 14, Bourgen-Bresse 32 ; 15, Carcassonne 29; 16, Auch 27. Résultats. Après vingt-deux journées, Dax compte neuf victoires (Colomiers 18-15, Béziers 27-13, Albi 22-8, Tarbes 26-15, Agen 23-18, Mont de Marsan 1815, Aurillac 30-16, La Rochelle 12-9 et Bourg-en-Bresse 23-20), onze défaites à l’extérieur (Aurillac 12-33, La Rochelle 10-23, Bourg-en-Bresse 11-29, Pau 1521, Carcassonne 16-18, Lyon 8-31, Colomiers 3-20, Béziers 10-12, BourgoinJallieu 3-37 et Narbonne 20-64), 1 à domicile (Narbonne 18-20) et 1 nul à domicile devant Bourgoin-Jallieu (25-25). L’U.S.D. est 14ème sur le plan offensif (366 points et 24 essais inscrits) ; il est 10ème sur le plan défensif (478 points et 44 essais encaissés). ❑

U.S. DAX RUGBY MAG : Edité par la SASP U. S. Dax Rugby Landes Siège Social, 3 boulevard Paul Lasaosa, 40100 Dax. Tél. 05 58 90 45 45 ; Fax 05 58 90 45 46. Directeur de la Publication : Jean-Louis Bérot Rédacteur en Chef : Bruno Cazalis Comité de Rédaction : Jean-Louis Bérot, JeanMarc Degos, Patrice Labeyrie, Hervé Lartigue, Bruno Cazalis Conception graphique : Christophe Lestage Rédaction, Composition, Mise en Page : Aquitaine Presse, 6 rue Chanzy, 40100 Dax

Tél. 05 58 74 10 11 ; Fax 05 58 56 07 05 e.mail : aquitaine.presse@wanadoo.fr Photogravure, Impression : Dax Barrouillet Imprimerie, 3 route de Boys, 40180 Narrosse Tél. 05 58 74 30 92 ; Fax 05 58 58 20 31 e.mail : guy.barrouillet@wanadoo.fr Dépôt légal N° 1392 - Mars 2014 Crédit Photos. Aquitaine Presse

Photos : Philippe Salvat

Page 5

Romain

LACOSTE

Vous aviez vécu l’an dernier une saison difficile sur le plan physique ; celle-ci l’est aussi ? C’est un peu lourd à vivre. L’an dernier avec mon épaule j’avais été longtemps absent. J’ai bien travaillé à l’intersaison avec une bonne préparation physique pour revenir en pleine forme. J’ai cravaché pour redevenir titulaire. Et puis je suis à nouveau bloqué par des blessures. Contre Bourgoin, je prends un ématome osseux au genou gauche, très douloureux. Je n’ai pas voulu m’arrêter parce que je voulais conserver ma place et puis notre effectif est juste. J’ai joué comme ça jusqu’à Mont de Marsan. Puis à l’entraînement avant Bourg, je me fais une entorse acromio-claviculaire. J’ai joué infiltré, mais dès la première action j’ai senti une douleur et je n’avais plus l’usage normal de mon bras droit. Comment vit-on ces périodes ? Très mal. Parce qu’en jouant, je savais que j’étais amoindri. Je vis très mal cette situation. Avec le recul, j’aurais peut-être dû m’arrêter, mais on se dit que ça ira.Ça fait longtemps que je n’ai pas vraiment pris du plaisir. J’ai repris l’entraînement et le physique. Je serai

Né le : 29 mars 1987 Age : 26 ans Taille : 1m 81 Poids : 84 kg Poste : ouverture prêt pour la fin de saison. Comment expliquez-vous les résultats de Dax ? L’état des terrains à cause de la pluie ne nous permet pas de nous entraîner normalement. Et puis le groupe arrive aussi à bout de souffle. Votre travail à Insitu PR2I ? Il me permet de couper avec le rugby et de penser à autre chose. Ça me fait du bien, même si le rugby reste le plus important. Ce match contre Pau ? Pour tous les joueurs, il est primordial. Pau est une équipe complète qui tient le ballon. Nous, nous devrons être très pragmatiques. Nous devons nous retrouver sur ces matches à domicile. Nous avons fait de belles choses jusqu’à présent. Encore un effort pour nous mettre à l’abri et préparer tous ensemble l’avenir. ❑

Page 6

Victor Damian Arias

YassinBoutemane

RenaudBoyoud

RémyChies

PierreChoinard

ThibaudDrean

RémyHugues

TimothéeLafon

BorisBethery

ThomasLarrieu

QuentinLespiaucq-Brettes Emmanuel Maignien

MickaëlBert

CyrilCazeaux

JérémyDumont

JacquesNaude

ThomasVervoort

ClémentAdami

Bastien Adrillon

OlivierAugust

KevinBoukechiche

ArthurChollon

Page 7

AnthonyColetta

Germain Garcia

Jan-LouHary

NoaSoqeta

CharlieTernisien

ThibautLesparre

EtienneQuiniou

AnthonySalleCanne

RomainLacoste

MaximeMathy

Jacques-LouisPotgieter

MariusDelport

GuillaumeDevade

FabriceTao

SimonTernisien

SamyBenLetaief

PierreGarcia

JojiBalevianiRagamate

MatthieuBourret

PierreJustes

YoannLaousse-Azpiazu

ClintonLukeJamesSills

Photo : Philippe Salvat Photo ClĂŠment GARBY

Page 9

Rencontre avec Monsieur Vincent Dumoulin de la société Vortex. Quelle est votre secteur d’activité ? Vortex est le leader en France du transport de personnes en véhicules légers (moins de 9 places). Nous sommes en outre spécialistes du transport adapté (transport de personnes à mobilité réduite), notre cœur de métier. L’entreprise, créée en 1999 et dont le siège est situé à Montpellier dans l’Hérault, emploie aujourd’hui près de 2 500 salariés. Son réseau compte 16 agences et nous travaillons dans près de 80 départements. Nos activités se développent dans tous les métiers liés au transport et à l’accompagnement. Nous proposons 4 types de prestations : le transport régulier pour le compte des collectivités, le transport à la demande pour le compte des collectivités également, le transport sur mesure à destination des établissements privés, des entreprises ou autres organisations et la location de véhicules, aménagés ou pas. Quel est votre développement dans le Sud-Ouest ? Nous avons une agence à Bordeaux qui couvre le secteur. Nous prévoyons d’en ouvrir une à Toulouse. Ce dispositif pourra être complété par une antenne à Pau ou peut-être dans les Landes. Pour le transport scolaire des enfants handicapés, nous travaillons aujourd’hui avec le département des Landes bien sûr et la plupart de ceux d’Aquitaine et de Midi-

Pyrénées. Enfin, nous comptons parmi nos clients plusieurs établissements spécialisés dans l’accueil de personnes handicapés sur ces départements. Pourquoi ce partenariat ? Vortex est depuis plusieurs années très investi dans le monde sportif professionnel et amateur. On nous connaît surtout pour notre partenariat avec le Montpellier Hérault Rugby Club, mais nous soutenons beaucoup de clubs sportifs, professionnels ou amateurs dans toute la France. Le sport est le prolongement naturel de la philosophie que nous défendons au sein de l’entreprise : la solidarité, la combativité, la persévérance et, bien sûr, le résultat. C’est aussi une manière de nous ancrer dans les territoires, ce qui est aussi la vision que nous avons du rôle d’une entreprise. Vos attentes pour cette saison ? Bien évidemment, et en premier lieu, le meilleur pour l’U.S. Dax dans la course finale de ce championnat ! Au-delà, le parrainage de ce match est un premier pas dans nos relations avec le club. En espérant que celui-ci puisse se prolonger de manière plus structurée tout au long de la saison prochaine. ❑

Page 10

NOM BOUGHERARA CHARLET DECAMP FAKALELU HUROU JACQUOT JADOT BOUDJEMA BOURGEOIS DU TOIT CHARLON DRY FEVRE HUETE PIERCE RAMSAY BARRERE BERNARD BOUILHOU DOMOLAILAI MONZEGLIO SOLOFUTI TORRESIN BOULOGNE MOA HOUGH LESCALMEL BONNET DROUARD FUMAT VALANCON VATABUA HIRIART RADIDI TAUMOEPEAU ACEBES MANCA MAZZONETTO

PRÉNOM Karim Sylvain Nicolas Peni Jérémy Julien Maxime Mehdi Clément Josias Loïc Claude Damien Pablo Cameron Daniel Jean-Baptiste Loïc Jean Josefa Brice Marlon Sébastien Kévin Taniéla André Antoine Simon Mickaël Julien Quentin Jale Bruno Saula Afisupa Mathieu Frédric Jean-Marc

ÂGE 25 29 32 29 29 32 22 23 22 29 26 28 29 25 22 29 24 27 35 28 30 32 26 27 28 30 26 25 27 26 24 22 30 29 24 26 33 29

TAILLE 1,83 1,80 1,83 1,85 1,82 1,83 1,82 1,81 1,88 1,83 1,98 2,03 1,97 1,99 1,97 1,97 1,88 1,82 1,92 1,97 1,91 1,88 1,92 1,75 1,82 1,91 1,74 1,82 1,82 1,80 1,83 1,89 1,80 1,89 1,86 1,82 1,79 1,80

POIDS 108 115 120 119 108 118 114 107 107 105 110 118 111 107 105 114 100 93 101 115 108 110 104 74 98 100 82 90 94 83 102 112 87 99 96 90 85 83

ENTRAÎNEURS : Joël REY et David AUCAGNE

POSTE Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Talonneur Talonneur Talonneur 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne ½ mêlée ½ mêlée Ouverture Ouverture Centre Centre Centre Centre Centre Ailier Ailier Ailier Ailier Ailier Arrière

Page 11

Jean

BOUILHOU

Pourquoi avoir rejoint la Section Paloise ? J’ai été formé à Pau et il me semblait tout naturel, après avoir connu tant de choses avec le Stade Toulousain, que je revienne à mon club d’origine et que je le fasse profiter de cette expérience acquise sur tous les terrains et au plus haut niveau. Vous n’avez pas été trop surpris par la différence du niveau de jeu ? Effectivement, le jeu entre les deux niveaux est différent. Il est plus libéré en Top 14, surtout avec ce que j’ai connu à Toulouse ; en revanche, il est plus complexe notamment devant où les sorties sont moins rapides. Il est donc plus difficile à mettre en place et moins rapide. Tout dépend souvent des adversaires. Quelle est l’évolution de votre jeu ? Sur un plan comptable, nous suivons le programme qui avait été établi, même si nous nous sommes inclinés à deux reprises sur notre pelouse face à des candidats à la montée, La Rochelle et Lyon. Il nous a manqué un petit quelque chose. Il semble maintenant que les Lyonnais ont pris trop de distance. Notre objectif,

Né le : 07 déc. 1978 Age : 35 ans Taille : 1m 92 Poids : 101 kg Poste : 3ème ligne

Photo Bertrand RIVIERE

c’est bien sûr de disputer une demi-finale à domicile. Pour le moment, nous y sommes. Nous avons passé quelques moments compliqués à cause des terrains gras. Nous allons chercher à donner plus de volume à notre jeu. Nous avons les hommes pour y arriver. Une lutte difficile ? Oui bien sûr. Jouer une demie chez soi est primordial. Nous l’avons vécu les deux dernières saisons. Pour cette raison, tous les matches sont importants. Dax y compris ? Dax y compris. Nous ne pouvons pas abandonner des points en route. Les Dacquois ont certes évolué dans leur jeu depuis l’aller. Ils sont plus efficaces devant. Nous le savons et nous nous y préparons. ❑

Page 12

Historique. Voici les principales dates du club palois. 1902. Création de la « Section Paloise de la Ligue Girondine ». 1912. Les couleurs vert et blanc du club béarnais sont définitivement adoptées. 1928, 1946 et 1964. Trois boucliers. La Section est une place forte du rugby français. 2000. la Section s’adjuge le Bouclier européen. 2001. Un quart de finale de la H Cup, récompensant les efforts de ce club formateur. 2006. Pau est relégué malgré une finale de challenge européen perdue à Oxford contre Sale. Pro D2. La Section Paloise évolue pour la huitième année en Pro D2 avec les classements suivants : 8ème en 2007 ; 10ème en 2008 ; 8ème en 2009 ; 5ème en 2010 et une défaite en demi-finale contre Lyon (13-29) ; 9ème en 2011 ; 2ème en 2012 avec une victoire en demi-finale devant La Rochelle (16-14) et une défaite en finale devant Mont de Marsan (20-29) ; 3ème en 2013 avec une nouvelle victoire en demi-finale contre La Rochelle (30-16) et une défaite en finale devant Brive (10-30). Résultats. Après vingt-deux journées, Pau, c’est quatorze victoires : dix à domicile (Auch 27-12, Narbonne 25-15, Dax 21-15, Agen 12-11, Aurillac 20-9,

Carcassonne 38-7, Colomiers 16-0, Bourg-en-Bresse 34-15, Tarbes 37-10 et Béziers 41-7) et quatre à l’extérieur (Bourg-en-Bresse 25-21, Tarbes 12-9, Béziers 20-19 et Albi 20-19). C’est sept défaites : deux à domicile (La Rochelle 18-19 et Lyon 19-22), et cinq à l’extérieur (Lyon 7-39, Bourgoin-Jallieu 1233, Auch 9-12, Narbonne 19-22 et La Rochelle 23-28). C’est enfin un match nul à Mont-de-Marsan (12-12). Pau est 3ème avec 68 points et 10 bonus (5 offensifs et 5 défensifs). Stats. Sur le plan offensif, Pau occupe la 7ème place avec 467 points et 41 essais inscrits ; pour le nombre d’essais, il est cinquième ; en tête, Lyon (593 et 73, Narbonne (580 et 53), Agen (561 et 57) et La Rochelle (517 et 42). Deux clubs ont onze points de bonus : Lyon et Bourgoin-Jallieu. Sur le plan défensif, il est 2ème avec 359 points et 23 essais encaissés ; il est premier avec Colomiers pour le nombre d’essais encaissés ; en tête, Lyon (348 et 27), La Rochelle (368 et 28), Colomiers (376 et 23) et Bourgoin (387 et 28). Parmi les meilleurs réalisateurs, on note la présence d’Antoine Lescalmel (12ème avec 147 points) ; Fabien Fortassin (La Rochelle, 280) et Maxime Petitjean (Aurillac, 248) sont installés aux deux premières places. Chez les meilleurs marqueurs, deux joueurs : Elia Niko (3ème avec 9 essais) et Brice Monzeglio (12ème avec 5 essais). ❑

Page 13

CENTRE DE FORMATION

Kévin

BOUQUECHICHE

C’est votre quatrième année au centre de formation, quelle est votre évolution ? Dans mon jeu, j’ai évolué progressivement d’une année à l’autre. Je prends plus d’assurance, plus de maîtrise, plus de confiance. Sur le plan offensif, je suis mieux dans mes trajectoires de course, dans le soutien et je touche d’avantage de ballons. Sur le plan défensif, je subis beaucoup moins les placages. Je pense être un joueur à peu près complet. Avec les entraîneurs du centre, on travaille bien sûr régulièrement nos points faibles, tout en confortant les points forts. Je suis plutôt un coureur, un joueur offensif avec néanmoins une bonne défense.

Vous avez des regrets ? Bien sûr. J’étais bien lors de la préparation physique avant la reprise et puis j’ai été blessé au genou, une contusion osseuse, sur un choc. Je suis revenu ensuite pour le match amical contre Pau. Mais à cause de mes études, 2ème année de Maintenance Industrielle, de stages en entreprises, je n’ai pas toujours pu suivre les entraînements comme je l’aurais souhaité.

Quelle est votre situation aujourd’hui ? J’attends mon tour avec une certaine impatience. En vérité, j’attends qu’on me donne ma chance. J’ai été titulaire l’an dernier pour le dernier match de la saison lors du déplacement à Auch. Je crois que ça s’est bien passé. Moi, j’en garde de bons souvenirs et j’avais eu de bons échos.

Quels sont vos objectifs ? C’est très certainement ma dernière année au centre de formation. Depuis quelques semaines, je suis très bien, je m’entraîne avec les pros régulièrement. Je sais que je suis prêt si on fait appel à moi. J’ai vraiment envie de montrer ce que je peux faire. Je suis à la porte de l’équipe pro. J’espère qu’on va me l’ouvrir pour que je puisse y entrer. ❑

Né le : 09 juin 1992 Age : 21 ans Taille : 1m 87 Poids : 92 kg Poste : 3ème ligne

Page 14

Rencontre avec Monsieur Olivier Maviel, gérant des Demeures de Borda. Quel est votre secteur d’activité ? Les Demeures de Borda sont des résidences de Tourisme 3* en grande majorité orientées vers le thermalisme. Nous faisons partie du Domaine Thermal de Borda où se trouvent aussi les Terrasses de Borda dirigées par ma femme Stéphanie. Le Domaine a été créé depuis plus de 30 ans par nos parents dont nous avons repris les directions respectives, ma femme et moi-même depuis 2002. Que représentent-elles sur Dax ? C’est un domaine familial : Les Demeures de Borda 146 logements (T1 et T2) dirigées par moi-même ; Les Terrasses de Borda 114 logements (T1) dirigées par ma femme Stéphanie ; Les Thermes de Borda dirigés par ma tante Eliane Pressigout et son fils Jean-Charles. Ce domaine représente à lui tout seul plus de 20% du thermalisme dacquois avec à peu près 10 000 curistes sur 47 000 annuels. Quels sont vos atouts ? Des appartements type T1 et T2 très bien équipés avec de grandes terrasses, rénovés régulièrement avec par exemple l’installation de la climatisation réversible, de la refonte complète de 200 cuisines sur 2 ans et du début de la rénovation complète des salles de bain depuis cet hiver. Nos résidences sont situées dans un environnement calme et boisé à

deux pas du centre ville, entourées de jolis jardins. Elles sont reliées directement aux Thermes de Borda par des galeries fermées et chauffées pour une cure thermale en toute tranquillité. Pourquoi ce partenariat ? Tout d’abord pour la passion de ce sport qui est, pour ma part, le seul à amener le respect et la solidarité entre les hommes. Du n°15 au n°1, tout le monde est solidaire, même si avec le professionnalisme quelques mentalités commencent à se modifier. Ce partenariat me permet aussi d’en faire profiter certains de mes curistes qui, à chaque fois, passent un agréable moment tant au niveau rugbystique que de la convivialité autour des fameuses réceptions VIP. Vos attentes pour cette saison ? Déjà se maintenir, ce qui semble en bonne voie cette année, procurer un jeu plaisant à regarder et bien sûr gagner les matches à la maison. Au cours des prochaines saisons, jouer les phases finales pour amener ce petit plus de fin de saison et rester dans cette PRO D2 où nous avons vraiment notre place. Nous sommes tous derrière nos rouge et blanc. Vivement l’année prochaine avec de superbes derbys avec nos amis basques ! ❑

Page 15

Photo : Philippe Salvat


Dax - Pau