Issuu on Google+

Mag N°111 / Janv. 14

Maîtrise et sérénité DAX

LA ROCHELLE

Photo : Philippe Salvat

Page 3

Une équipe serait-elle en train de naître, de prendre forme ? Cette rencontre face à Aurillac peut nous le laisser penser, surtout par la manière, par le sérieux, par l’implication de tous nos joueurs. Pourtant, elle n’était pas facile cette partie devant une formation ambitieuse dans le jeu, malmenée chez elle et à la recherche de points. Rien n’était gagné d’avance et ils ont été véritablement la chercher cette victoire avec une rare application et de bonnes opportunités qu’ils ont su se créer. Match après match, on sent bien effectivement que quelque chose de solide, de vrai, de constant, est en train de se mettre en place. Doucement, sans brûler inutilement d’étapes, mais avec une saine régularité. Nous savions que nous repartions d’assez bas après les peurs de l’an passé. Nous avons fait confiance à des hommes de ter-

rain remplis de conviction et surtout d’envie, à des garçons d’expérience qui apportent leur savoir aux plus jeunes. Chacun fait désormais corps avec ce maillot qu’ils défendent avec une réelle dépense d’énergie. C’est ce bel état d’esprit qu’ils transmettent par leur comportement, par leur attitude. Alors, bien sûr, en sport peut-être encore plus qu’ailleurs, rien n’est jamais définitif et la vérité d’aujourd’hui n’est pas toujours celle du lendemain. Il est nécessaire de confirmer encore et encore. Dimanche, ce sera devant La Rochelle, un des leaders de ce championnat. Faisons leur confiance parce qu’ils nous font plaisir. Ils seront au rendez-vous.

Alain Pécastaing Président de l’USDax

Page 4

Oppositions. Depuis le début de la décennie, Dax et La Rochelle ont disputé le même championnat à 9 reprises dont une saison en Top 16 (2001-2002). Les Dacquois sont parvenus à ramener un nul en 2005 (27-27), mais en revanche ils n’ont jamais gagné chez les maritimes. Ces derniers se sont imposés 3 fois en terre landaise (36-26 en 2003, 17-13 en 2010 et 25-15 en 2013). En 20122013 : La Rochelle 32 Dax 6 et Dax 15 La Rochelle 25. A l’aller, victoire de La Rochelle 23 à 10. Classement. Après dix-sept journées de championnat, voici le classement : 1, Lyon 61 points ; 2, Agen 57 ; 3, Pau 55 ; 4, La Rochelle 54 ; 5, Narbonne 47 ; 6, Colomiers 45 ; 7, Tarbes 42 ; 8, Bourgoin-Jallieu 40 ; 9, Aurillac 38 ; 10, Dax 35 ; 11, Béziers 35 ; 12, Mont-deMarsan 32 ; 13, Albi 29 ;

14, Bourg-en-Bresse 25 ; 15, Carcassonne 22 ; 16, Auch 22. Résultats. Après dix-sept journées, Dax compte sept victoires (Colomiers 18-15, Béziers 27-13, Albi 22-8, Tarbes 26-15, Agen 23-18, Mont de Marsan 18-15 et Aurillac 30-16), huit défaites à l’extérieur (Aurillac 12-33, La Rochelle 1023, Bourg-en-Bresse 11-29, Pau 15-21, Carcassonne 16-18, Lyon 31-8 et Colomiers 3-20), 1 à domicile (Narbonne 1820) et 1 nul à domicile devant BourgoinJallieu (25-25). Dax compte trois bonus défensifs (Narbonne, Pau et Carcassonne). Stats. Sur le plan offensif, Dax occupe la 15ème place avec 298 points et 19 essais inscrits ; Auch est dernier avec 238 et 13 essais. Sur le plan défensif, Dax est installé à la 8ème place avec 336 points et 26 essais encaissés ; derrière, on trouve Carcassonne (46 essais), Auch (45), Albi (35 et Aurillac (34). ❑

U.S. DAX RUGBY MAG : Edité par la SASP U. S. Dax Rugby Landes Siège Social, 3 boulevard Paul Lasaosa, 40100 Dax. Tél. 05 58 90 45 45 ; Fax 05 58 90 45 46. Directeur de la Publication : Jean-Louis Bérot Rédacteur en Chef : Bruno Cazalis Comité de Rédaction : Jean-Louis Bérot, JeanMarc Degos, Patrice Labeyrie, Hervé Lartigue, Bruno Cazalis Conception graphique : Christophe Lestage Rédaction, Composition, Mise en Page : Aquitaine Presse, 6 rue Chanzy, 40100 Dax

Tél. 05 58 74 10 11 ; Fax 05 58 56 07 05 e.mail : aquitaine.presse@wanadoo.fr Photogravure, Impression : Dax Barrouillet Imprimerie, 3 route de Boys, 40180 Narrosse Tél. 05 58 74 30 92 ; Fax 05 58 58 20 31 e.mail : guy.barrouillet@wanadoo.fr Dépôt légal N° 1387 - Janvier 2014 Crédit Photos. Aquitaine Presse

Photos : Philippe Salvat

Page 5

Simon

TERNISIEN

Huit mois absent des terrains, c’est long ? Effectivement très long. J’avais été blessé face à Aix-en-Provence. Une fracture du péroné et les ligaments rompus, c’est ce qui a été le plus long à se remettre. C’était d’autant plus dur que quelques mois avant j’avais eu une déchirure qui m’avait handicapé avec comme conséquence une saison blanche. Pas facile non plus de voir les partenaires sur le terrain et de savoir qu’on ne peut pas les aider. Blessé on est à l’extérieur du groupe, même si on a envie d’être plus proches d’eux. Il faut de la patience. Vous avez retrouvé vos sensations ? Sur les premiers matches, il peut y avoir des petites craintes, mais ça passe vite. C’était surtout une inquiétude sur le plan musculaire. J’ai retrouvé le groupe contre Agen et peu à peu aussi à la fois de la confiance et mes sensations. Centre ou ailier ? Aujourd’hui, peu m’importe. Le plus important pour moi, c’est de jouer et de pouvoir à nouveau m’exprimer sur un terrain. J’ai été d’abord centre, puis je suis passé ailier. Je n’ai pas de préfé-

Né le : 01 avril 1987 Age : 26 ans Taille : 1m 79 Poids : 88 kg Poste : centre rence pour l’un ou l’autre poste. Quand Richard était à Bayonne j’évoluais au centre. Le problème actuellement, c’est qu’il y a beaucoup de blessés derrière et qu’on ne joue presque jamais ensemble. C’est donc difficile d’avoir des repères sur la ligne entière. Sur mes trois matches, j’ai été associé à Max Mathy, Pierre Justes et Noa Soqeta. Ce match contre La Rochelle ? C’est une des trois ou quatre grosses formations de ce Pro D2. C’est solide et ça connaît bien ce championnat. C’est un match aussi important que ceux contre Agen et Mont de Marsan. Devant, notre point fort cette année, ils savent ce qu’ils auront à faire. Face à La Rochelle nous devrons être dans le même état d’esprit, guerrier, ne rien lâcher. Les Rochelais ont l’habitude de venir gagner ici. A nous à rompre ces habitudes. En 2014, on ne perd pas à domicile. ❑

Page 6

Victor Damian Arias

YassinBoutemane

RenaudBoyoud

RémyChies

PierreChoinard

ThibaudDrean

RémyHugues

TimothéeLafon

BorisBethery

ThomasLarrieu

QuentinLespiaucq-Brettes Emmanuel Maignien

MickaëlBert

CyrilCazeaux

JérémyDumont

JacquesNaude

ThomasVervoort

ClémentAdami

Bastien Adrillon

OlivierAugust

KevinBoukechiche

ArthurChollon

Page 7

AnthonyColetta

Germain Garcia

Jan-LouHary

NoaSoqeta

CharlieTernisien

ThibautLesparre

EtienneQuiniou

AnthonySalle-Canne

RomainLacoste

MaximeMathy

Jacques-LouisPotgieter

MariusDelport

GuillaumeDevade

FabriceTao

SimonTernisien

SamyBenLetaief

PierreGarcia

JojiBalevianiRagamate

MatthieuBourret

PierreJustes

YoannLaousse-Azpiazu

ClintonLukeJamesSills

Contre La Rochelle, Jean-Louis Potgieter va disputer son dernier match sous les couleurs de l’U.S.D. avant de repartir en Afrique du Sud.

Photo : Philippe Salvat

Page 10

NOM

PRÉNOM

ÂGE

TAILLE

POIDS

POSTE

ATONION CLEMENT FORBES LAFOY MARCHALL GELEDAN SENECA VAN VUUREN CEDARO GROBLER JACOB SAZY DEJEBAILI DORIER GOUJON GOURDON SOUCAZE WESSELS AUDY BERGER RODRIGUEZ FORTASSIN MARIENVAL CANALE GRANDCLAUDE VULIVULI CLER HERRY LE BOURHIS CESTARO MURIMURIVALU

Uini Stéphane Hikairo Christophe Jason Benjamin Jprdan Erasmus Leandro Cobus Franck Romain Nicolas Arnaud Loann Kévin Thomas Johan Julien Julien Ignocio Fabien Clément Gonzalo Jean-Philippe Albert Damien François Maxime Arthur Kini

23 26 27 33 29 23 28 22 25 32 32 27 33 27 24 24 31 25 29 24 23 30 28 31 31 28 30 24 25 23 24

1,96 1,83 1,88 1,88 1,91 1,88 1,78 1,91 1,95 1,96 1,92 1,98 1,94 1,91 1,94 1,95 1,85 1,85 1,72 1,71 1,76 1,79 1,88 1,82 1,83 1,90 1,85 1,83 1,81 1,81 1,76

155 133 112 125 118 104 103 125 122 115 118 107 112 100 111 104 108 103 76 80 80 79 92 95 101 110 104 98 84 96 94

Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Talonneur Talonneur Talonneur 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne ½ mêlée ½ mêlée Ouverture Ouverture Ouverture Centre Centre Centre Ailier Ailier Ailier Arrière Arrière

ENTRAÎNEURS : PatriceCOLLAZO et Fabrice RIBEYROLLES

Page 11

Maxime

LE BOURHIS

Comment s’est déroulée cette première partie de championnat ? Dans l’ensemble plutôt bien. Après une entame un peu compliquée à Mont de Marsan, nous avons fait un bon parcours avec neuf matches consécutifs sans défaite. Ces résultats nous ont permis de nous maintenir en haut du classement. En revanche, le dernier bloc a été un peu plus difficile avec trois défaites à Narbonne et Lyon et une à domicile devant Agen. Des regrets ? Le premier match, celui à Mont de Marsan. Nous n’avions pas encore tous nos repères, mais surtout nous n’y avons pas cru. On perd de trois points. La suite a été plus conforme à ce que nous espérions, à ce que nous voulions faire. Vous semblez plus équilibré dans votre jeu ? Nous parvenons à cette alternance indispensable pour évoluer. Grâce à une excellente charnière, nous sommes en mesure d’alterner entre le défi physique et le jeu au large. Grâce à cette évolution, cette saison nous réussissons à davantage imposer notre jeu, notamment à l’extérieur où les années précé-

Né le : 10 juillet 1989 Age : 24 ans Taille : 1m 81 Poids : 84 kg Poste : centre

Photo Bertrand RIVIERE

dentes nous étions souvent un peu plus hésitants. En revanche, c’est à domicile où nous avons encore un peu de mal à vraiment nous libérer. Quels sont vos objectifs ? Le minimum syndical, c’est de finir dans les trois premiers pour disputer cette demi-finale chez nous. Nous sommes quatre équipes assez proches au classement. Même Lyon n’est pas à l’abri. Ce déplacement à Dax ? A l’aller, nous étions dans une bonne dynamique tandis que Dax se cherchait encore. Les Dacquois ont changé et ils répondent présents avec un très bon huit et une mêlée très solide. A nous à parvenir à les contrer dans ce secteur pour pouvoir développer notre jeu derrière. Mais le match sera rude. ❑

Page 12

Histoire. Voici les principales dates du club rochelais qui porte désormais le nom de Atlantique Stade Rochelais. 1898. La Rochelle s’adjuge son 1er titre, champion de l’Atlantique, et double l’année suivante. 1949. Accession en Fédérale et record d’invincibilité à Marcel-Deflandre, de 1949 à 1954 ! 1974. Quart de finale en coupe de France ; le Stade Rochelais fournit à l’équipe de France 7 internationaux. 2002 et 2003. Le club remporte les deux dernières coupes de la Ligue. 2004 à 2009. Le Stade Rochelais se qualifie trois fois pour les demi-finales de Pro D2 en 2007 (perd en finale à Bordeaux devant Dax), 2008 et 2009. 2009-2010. Termine troisième de la Pro D2 avec 94 points derrière Agen et Lyon, bat Oyonnax en demi-finale 6-3 et Lyon en finale 32-26. Monte en Top 14. 2010-2011. Termine à la 13ème place devant Bourgoin avec 33 points, 6 victoires, 1 nul et 19 défaites et redescend en Pro D2. 2011-2012. Termine à la 5ème place (2ème attaque avec 54 essais et 6ème défense). Battu en demi-finale par Pau (14-16). Classement. Voici le classement du Stade Rochelais au cours de ces sept dernières saisons : 3ème en 2007 et finale perdue devant Dax pour la montée (16-22), 5ème en 2008 et défaite en demifinale devant Le Racing (17-23), 3ème en

2009 et éliminé en demi-finale par Albi (15-15), 3ème en 2010 et victoire en finale devant Lyon (32-26) avec la montée en Top 14, 13ème en 2011 en Top 14 et descente, 5ème en 2012 et défaite en demi-finale devant Pau (14-16), 4ème en 2013 et défaite en demi-finale devant Pau (16-30). Sur ces sept saisons, La Rochelle s’est qualifié à six reprises pour les phases finales. Résultats. Après dix-sept journées, La Rochelle compte douze victoires : à domicile (Albi 41-9, Dax 23-10, Carcassonne 22-15, Bourg 37-10, Colomiers 37-13, Tarbes 18-3 et Mont de Marsan 32-16) et à l’extérieur (Auch 17-13, Pau 19-18, Béziers 20-18, Aurillac 16-9) et Albi (25-12) ; quatre défaites : à domicile (Agen 17-25) et à l’extérieur (Mont de Marsan 28-31, Narbonne 17-25 et Lyon 14-25) ; 1 match nul à Bourgoin (16-16). Il est 4ème avec 54 points et 4 bonus dont 3 offensifs. Stats. Sur le plan offensif, La Rochelle occupe la 4ème place (399 points et 33 essais inscrits) ; en tête, on trouve Lyon (52), Agen (46), Narbonne (33) et Tarbes (32). Sur le plan défensif, il est installé à la 2ème place (268 points et 19 essais encaissés) ; la meilleure défense pour les essais encaisés est Colomiers (16) devant Pau (18), Lyon, Agen, Tarbe (19). Fabien Fortassin est le meilleur marqueur du club avec 195 points. ❑

Page 13

CENTRE DE FORMATION

Pierre

CHOINARD

Depuis que vous êtes au centre de formation, qu’elle a été votre évolution ? C’est ma cinquième année ici, mais je trouve beaucoup de changements depuis deux saisons. Les trois premières, c’était plutôt la découverte du monde pro avec quelques entraînements avec eux. Depuis deux ans, tout cela s’est intensifié avec une gros travail sur mes points faibles. Mon jeu a changé. Quels étaient-ils ? Au début, on me reprochait surtout d’être un pilier à l’ancienne. Solide sur les phases de conquête, mêlées et touches ; en revanche moins à l’aise dans la mobilité, la disponibilité, les déplacements, le ballon en main, la défense. J’ai beaucoup travaillé tout cela avec Titou Prosper en revenant aux bases du rugby, sans pour autant oublier les domaines où j’étais un peu mieux. Ça m’a permis de progresser, de prendre du plaisir ; c’est peut-être d’ailleurs ça qui me manquait pour vraiment évoluer. Cette année, beaucoup de choses ont changé. On partage tout avec le groupe pro et je sens vraiment de gros progrès.

Né le : 12 nov. 1991 Age : 22 ans Taille : 1m 82 Poids : 111 kg Poste : pilier Pour le poste ? Pour moi, c’est à gauche. J’ai essayé un peu à droite mais sans conviction. Droitier, c’est très compliqué avec beaucoup de technique. C’est à gauche que j’ai désormais tous mes repères. Au niveau des études ? J’ai obtenu mon BTS de management des unités commerciales. Je poursuis à Bayonne en licence de management du sport et gestion des entreprises sportives. C’est votre dernière année au centre ? Oui et pour moi elle est très importante. J’ai fait des feuilles de match dont la dernière à Colomiers et je suis entré pour la première fois devant Aurillac. Je suis dans le groupe et ça doit être l’aboutissement de toutes ces années de travail et d’efforts. Je ne me vois pas ne pas réussir. J’ai vraiment envie de jouer sur cette pelouse Maurice Boyau. ❑

Page 14

Rencontre avec Monsieur Bernard Perna directeur des Ressources Humaines et de la Communication du Groupe Maïsadour. Quelles sont vos activités? Fort des ses 8 000 agriculteurs adhérents, le Groupe Coopératif Maïsadour est centré d’une part sur des métiers de production agricole (céréales, semences, légumes, élevage de poulets et de canards gras) et d’autre part sur leur transformation au travers d’un pôle gastronomie qui est porté par des marques telles que Delpeyrat, Sarrade, Comtesse du Barry, Saint Sever. 5 700 salariés œuvrent au sein du Groupe. Vos objectifs de développement ? Notre premier objectif est déjà de maintenir les activités en place, de faire évoluer les pratiques culturales vers toujours plus d’agriculture durable et de développer le potentiel économique des exploitations landaises et du Grand Sud-Ouest. C’est aussi de saisir les opportunités qui permettent de créer de la valeur pour nos entreprises, de maintenir de la richesse sur notre territoire et de conforter nos marques sur le marché de l’agroalimentaire, on ne peut plus concurrencé. Notre récente acquisition de Viviers de France à Castets (40) illustre bien notre politique en maintenant une activité emblématique de production de poisson dans la région et en élargissant notre offre produits, aux produits de la mer ce qui conforte par là même, nos marques Delpeyrat et Delmas. Des opportunités de

développement se présentent aussi à l’international et il est important aujourd’hui d’être présent sur ces marchés. Notre développement en semences sur les marchés des pays de l’Est en atteste. Nous doublons la capacité de production de notre usine ukrainienne, pour faire face à la demande du marché local. Pourquoi cette implication dans le monde du rugby ? Le rugby est une des composantes sportives majeures du Sud-Ouest, avec un fort ancrage territorial. C’est de plus un sport dont les valeurs sont très proches de celles de notre Groupe : solidarité, esprit d’équipe, courage, rudesse, sens de la gagne, fierté du maillot. Cette fierté, nous la ressentons réellement au sein de Maïsadour au travers de la forte identité que nos marques, quelles qu’elles soient, insufflent à tous les acteurs, agriculteurs ou salariés. Vos attentes sur le plan sportif ? La pro D2 devient un championnat de plus en plus relevé. L’U.S.D. doit y faire bonne figure, surtout quand on voit l’investissement qu’y met le staff, l’implication totale des managers sportifs. Cela doit porter ses fruits, et les victoires à venir feront honneur aux anciens du club, mais aussi feront rêver les jeunes pousses, réel gage d’avenir pour un club sportif. Pour tout cela, nous sommes confiants quant à l’avenir de l’U.S.D. ❑

Page 15

Photo : Philippe Salvat


Dax La Rochelle