Issuu on Google+

Mag N°110 /Janv. 14

Objectif : la victoire

DAX

AURILLAC

Photo : Philippe Salvat

Page 3

La deuxième partie du championnat vient de débuter. Presque un deuxième championnat. Pour nous, les données restent inchangées puisque notre objectif est toujours le maintien et cela le plus vite possible. Si je peux faire un bilan à mi-parcours, il me semble qu’il est plutôt positif. Tant sur le plan des résultats puisque nous nous sommes éloignés de la zone dangereuse que sur le plan de la manière dont nous avons conduit nos dernières parties. La confiance est petit à petit revenue en nous appuyant sur nos points forts que sont la mêlée et la défense. Ce sont des éléments indispensables pour nous aider à reconstruire. C’est à partir de là que nous pourrons peu à peu avancer dans notre jeu et évoluer. Il n’empêche que le socle reste toujours fragile. Nous ne devons jamais perdre de vue que rien n’est acquis dé-

finitivement et que c’est par le travail et uniquement par le travail que nous réussirons. Les deux prochaines échéances qui se présentent devant nous sont importantes. Deux matches à domicile face à Aurillac puis La Rochelle, deux formations qui se situent au-dessus de nous au classement. Certes, chaque rencontre doit être abordée avec le sérieux nécessaire, mais celles sur notre pelouse encore davantage. Parce que notre avenir passe nécessairement par des victoires. Devant Agen et Mont de Marsan nous avons montré de l’envie, de l’engagement. Les joueurs ont été sensibles à vos encouragements. Ils en ont besoin pour continuer sur cette voie.

Alain Pécastaing Président de l’USDax

Page 4

Oppositions. Pendant la dernière décennie, les deux clubs se sont retrouvés à plusieurs reprises dans ce championnat de Pro D2. Chacun a réussi à rester maître chez lui, à l'exception de la saison de la descente d'Aurillac en Fédérale et l’an dernier où Dax s’est incliné chez lui. Voici les résultats de ces confrontations. En 2002-2003 : Aurillac 27-20 et Dax 25-6; en 2003-2004 : Aurillac 33-19 et Dax 36-9; en 2004-2005 : Dax 17-15 et Aurillac 36-21; en 2005-2006 : Aurillac 1724 et Dax 32-9; en 2009-2010 : Aurillac 23-6 et Dax 22-13; en 2010-2011 : Aurillac 36-13 et Dax 24-15; en 2011-2012 : Dax 16-31 et Aurillac 38-16. Classement. Après seize journées de championnat, voici le classement : 1, Lyon 61 points ; 2, Agen 53; 3, La Rochelle 50 ; 4, Pau 50 ; 5, Narbonne 43 ; 6, Colomiers 41 ; 7, Bour-

goin-Jallieu 39 ; 8, Tarbes 38 ; 9, Aurillac 38 ; 10, Dax 31 ; 11, Mont de Marsan 31; 12, Béziers 30 ; 13, Albi 29 ; 14, Bourg-en-Bresse 25 ; 15, Auch 22 ; 16, Carcassonne 21. Résultats. Après seize journées, Dax compte six victoires (Colomiers 18-15, Béziers 27-13, Albi 22-8, Tarbes 26-15, Agen 23-18 et Mont de Marsan 18-15), huit défaites à l’extérieur (Aurillac 1233, La Rochelle 10-23, Bourg-en-Bresse 11-29, Pau 15-21, Carcassonne 16-18, Lyon 31-8 et Colomiers 3-20), une à domicile (Narbonne 18-20) et un nul à domicile devant Bourgoin-Jallieu (25-25). Dax compte trois bonus défensifs (Narbonne, Pau et Carcassonne). Stats. Sur le plan offensif, Dax occupe la 15ème place avec 268 points et 16 essais inscrits. Sur le plan défensif, Dax est installé à la 8ème place avec 300 points et 23 essais encaissés. Matthieu Bourret est le meilleur réalisateur (15ème 91 points. ❑

U.S. DAX RUGBY MAG : Edité par la SASP U. S. Dax Rugby Landes Siège Social, 3 boulevard Paul Lasaosa, 40100 Dax. Tél. 05 58 90 45 45 ; Fax 05 58 90 45 46. Directeur de la Publication : Jean-Louis Bérot Rédacteur en Chef : Bruno Cazalis Comité de Rédaction : Jean-Louis Bérot, JeanMarc Degos, Patrice Labeyrie, Hervé Lartigue, Bruno Cazalis Conception graphique : Christophe Lestage Rédaction, Composition, Mise en Page : Aquitaine Presse, 6 rue Chanzy, 40100 Dax

Tél. 05 58 74 10 11 ; Fax 05 58 56 07 05 e.mail : aquitaine.presse@wanadoo.fr Photogravure, Impression : Dax Barrouillet Imprimerie, 3 route de Boys, 40180 Narrosse Tél. 05 58 74 30 92 ; Fax 05 58 58 20 31 e.mail : guy.barrouillet@wanadoo.fr Dépôt légal N° 1386 - Janvier 2014 Crédit Photos. Aquitaine Presse

Photos : Philippe Salvat

Page 5

Arthur

CHOLLON

Comment êtes-vous arrivé dans le rugby ? Par mon père qui m’a inscrit avant de m’entraîner. J’ai commencé à l’école de rugby à Bègles où j’ai fait ensuite toutes les catégories de jeunes avec des titres en Gauderman et en espoirs. Puis je suis monté en première où j’ai connu le Pro D2 pendant deux saisons. Et ensuite le Top 14 avec le Stade Français ? Je voulais voir le niveau supérieur. Bègles n’était pas encore sûr de monter et je ne serais pas aller ailleurs qu’à Paris. J’ai profité d’une opportunité. Si j’avais pu attendre quelques semaines, je serais resté à Bordeaux. Au Stade Français, j’ai découvert un grand club avec des internationaux. J’ai pu ainsi progresser surtout avec Mickaël Cheika. La deuxième saison, j’ai moins joué. D’où un retour dans la région ? Tout à fait. Je n’envisageais pas de partir ailleurs. Richard a pris contact avec moi. Moi, j’avais besoin de retrouver de la confiance, en même temps que du temps de jeu. C’était aussi le plaisir de faire partie d’un projet.

Né le : 15 déc. 1988 Age : 25 ans Taille : 1m 87 Poids : 100 kg Poste : 3ème ligne Vous avez toujours évolué à ce poste ? Depuis très longtemps. D’ailleurs j’ai besoin d’une condition physique parfaite pour pouvoir m’exprimer pleinement. Je suis plutôt un défenseur, un coureur, un gratteur de ballons, un récupérateur. Quand avez-vous senti que l’équipe avait pris forme ? A Pau. C’est là que le collectif a pris conscience de plein de choses. On a retrouvé de la confiance et on commence à oser. Là, on sent qu’on prépare l’avenir. Pour cela, il faut qu’on assure le plus vite possible notre maintien pour aussi pouvoir évoluer dans notre jeu. Et Aurillac ? Nous savons que, sur notre pelouse, nous avons déjà utilisé notre joker. A nous à confirmer que nos dernières victoires ne sont pas le fruit du hasard mais de notre travail. ❑

Page 6

Victor Damian Arias

YassinBoutemane

RenaudBoyoud

RémyChies

PierreChoinard

ThibaudDrean

RémyHugues

TimothéeLafon

BorisBethery

ThomasLarrieu

QuentinLespiaucq-Brettes Emmanuel Maignien

MickaëlBert

CyrilCazeaux

JérémyDumont

JacquesNaude

ThomasVervoort

ClémentAdami

Bastien Adrillon

OlivierAugust

KevinBoukechiche

ArthurChollon

Page 7

AnthonyColetta

Germain Garcia

Jan-LouHary

NoaSoqueta

CharlieTernisien

ThibautLesparre

EtienneQuiniou

AnthonySalle-Canne

RomainLacoste

MaximeMathy

Jacques-LouisPotgieter

MariusDelport

GuillaumeDevade

FabriceTao

SimonTernisien

SamyBenLetaief

PierreGarcia

JojiBalevianiRagamate

MatthieuBourret

PierreJustes

YoannLaousse-Azpiazu

ClintonLukeJamesSills

Photo : ClĂŠment Garby

Page 10

NOM ESCURE FOURNIER NATSARASHVILI SERY TAUKEIAHO TOKOTUU BRADY CATANZANO TAKATAI DATUNASHVILI HAYES HEZARD MARECHAL FALEVALU HAVEA LAJARRIDGE LESCURE MAITUKU MANINOA ROCA ROUSSEL ADRIAANSE BOISSET GRACIA PETITJEAN POTTAS CASSAN KEMP RATU TOKULA YOBO GASTON JEUDY VALENTIN AUBANELL McPHEE

PRÉNOM Maxime Antoine Giorgi Pierre Motu Bernie Nigel Nicolas Ivanohe Levan Brian Baptiste Julien Nathan Paula Pierre Mathieu Latuka Utu Mathieu Pierre Lee Paul Mickale Maxime Delkeith Jean-Philippe Jakobus Ropate Savenaca Jimmy Conor Pierre Albert Sergy Jack

ÂGE 25 25 28 25 29 25 34 26 28 31 23 24 26 21 26 22 31 25 27 26 25 25 25 29 29 32 24 31 28 28 21 23 23 25 24 26

TAILLE 1,74 1,87 1,90 1,80 1,84 1,86 1,77 1,78 1,81 1,96 1,96 1,96 1,93 1,83 1,85 1,90 1,83 1,82 1,95 1,88 1,91 1,69 1,63 1,74 1,82 1,81 1,77 1,80 1,84 1,86 1,81 1,85 1,80 1,78 1,78 1,87

POIDS 115 120 120 110 120 130 100 102 118 116 114 108 108 103 115 110 95 107 110 100 101 74 78 75 84 89 88 87 95 97 91 96 80 80 78 92

POSTE Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Talonneur Talonneur Talonneur 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne ½ mêlée ½ mêlée ½ mêlée Ouverture Ouverture Centre Centre Centre Centre Centre Ailier Ailier Ailier Arrière Arrière

ENTRAÎNEURS : Jérémy DAVIDSON et Thierry PEUCHLESTRADE

Page 11

Mathieu

LESCURE

Quel bilan tirez-vous de cette première partie de championnat ? Je pense qu’il est plutôt bon. Par rapport à notre effectif et à notre budget. Avec deux victoires à l’extérieur (Carcassonne et Auch) et deux défaites à domicile (La Rochelle et Lyon), nous sommes à 0 au classement britannique. Une petite déception malgré tout avec un dernier bloc plus difficile et une sévère défaite à Colomiers. Je pense que la trève est arrivée au bon moment. Comment expliquez-vous ce mois de décembre ? Comme toujours dans ces cas, il y a de nombreuses explications. L’an dernier, nous n’avions pas connu cette baisse de régime. Là oui. On peut toujours parler de l’effectif, des blessés, des conditions d’entraînement, de la fatigue... C’est un ensemble d’éléments et puis je crois que ça a moins souri. A Pau, après un bon match, nous méritions le bonus défensif. Quant à La Rochelle, c’est du solide. Quelles sont vos intentions ? Nous sommes sur la dynamique de l’an dernier, c’est-à-dire que nous envisageons une qualification pour les phases

Né le : 28 avril 1982 Age : 31 ans Taille : 1m 83 Poids : 95 kg Poste : 3ème ligne

Photo Bertrand RIVIERE

finales. L’intérêt pour un joueur c’est plutôt de participer à une demi-finale que de lutter pour le maintien. Nous visons cette cinquième place, sans pour autant une ambition débordante. Le championnat de Pro D2 est de plus en plus difficile et après quinze jours de repos nous repartons un peu dans l’inconnu. Notre priorité passe d’abord par des victoires à domicile. Et à l’extérieur ? C’est en fonction des situations. Ce match à Dax sera totalement différent de l’aller où les Dacquois étaient encore dans le doute, dans la crainte de jouer. Nous, nous avions eu aussi beaucoup de réussite. Avec Richard Dourthe, l’état d’esprit a changé, le groupe a pris forme. Cette équipe est devenue redoutable surtout chez elle. ❑

Page 12

Histoire. Le club a été fondé le 25 août 1904. Il est alors composé des militaires du 139ème Régiment d’Infanterie et des Francs-joueurs du Lycée Emile Duclaux. Après le conflit, le club évolue dans le championnat régional. L’équipe monte alors en Honneur en 1932, puis en Excellence en 1933. Durant les années suivant le second conflit mondial, l’équipe se montre brillante et évolue en division 1 jusqu’en 1986, à l’exception de 1949 et 1955 (division 2). Le Stade Aurillacois affronte le Stade français, le 9 juin 1996, en finale du championnat de France du groupe B et s’incline. A la fin de la saison 1997-1998, Aurillac monte en Elite. Un an plus tard, les rouge et bleu assurent leur place face au Racing club de France en finale de la phase de maintien. Lors de la saison 1999-2000, le club participe à la coupe de France et au bouclier européen. La saison suivante (2000-2001), il participe à la Coupe de la Ligue et au bouclier européen mais est relégué en Pro D2. Entre 2001 et 2006, il évolue en Pro D2 puis descend en Fédérale 1. Il remonte dès juin 2007 en Pro D2, après avoir remporté le titre en Fédérale 1. Statistiques. C’est la septième saison consécutive pour Aurillac dans ce Pro D2. Il s’est classé 11ème en 2008, 9ème en 2009 et 7ème en 2010 et en 2011, 13ème en 2012 et 5ème avec demi-finale perdue devant Brive (14-30) en 2013.

Résultats. Après seize journées, Aurillac compte huit victoires : à domicile (Dax 33-12, Bourg 34-7, Albi 30-19, Agen 25-21, Mont de Marsan 42-12 et Béziers 30-24) et à l’extérieur (Carcassonne 25-23 et Auch 21-16) ; huit défaites : à domicile (Lyon 9-11, La Rochelle 9-16 et Narbonne 29-32) et à l’extérieur (Narbonne 23-34, Bourgoin 17-38, Tarbes 14-43, Pau 9-20 et Colomiers 3-50). Il est 9ème avec 38 points et 6 bonus 3 offensifs et 3 défensifs). Stats. Sur le plan offensif, Aurillac occupe la 5ème place avec 353 points et 27 essais inscrits ; en tête, on trouve Agen (435 points et 42 essais), Lyon (433 et 52 essais), Narbonne (380 et 33) et La Rochelle (374 et 32). Sur le plan défensif, il est installé à la 14ème place avec 375 points et 31 essais encaissés ; derière Auch avec 42 essais Carcassonne (34), Albi (30) et Bourg-en-Bresse (30). Parmi les meilleurs réalisateurs, Maxime Petitjean occupe la 2ème place avec 185 points (44 pénalités et 3 drops) derrière Fabien Fortassin (La Rochelle) avec 195 points. Défense. Aurillac vient d’encaisser sa troisième défaite sur sa pelouse (29-32). Cette fois-ci face à un adversaire direct. Problème de défense face à des Narbonnais qui inscrivent l’essai de la victoire dans le temps additionnel alors qu’ils étaient menés 25-29. ❑

Page 13

CENTRE DE FORMATION

Pierre

GARCIA

Comment vivez-vous ce début de saison ? Plutôt bien. Dès la préparation, les jeunes ont été largement impliqués avec ce discours d’opportunité que nous devrions saisir. Nous avons été parfaitement intégrés dans le groupe des pros qui nous apportent régulièrement leurs conseils. Mon premier match remplaçant, c’était à La Rochelle où j’ai joué 25 minutes. Un peu de stress bien sûr. Après quelques autres présences comme remplaçant, j’ai été ensuite titularisé pour Auch. Là, c’était un peu plus de pression dans une rencontre importante. J’ai essayé d’être le plus naturel possible, mais j’ai commis quelques erreurs. Pourtant, je m’étais bien préparé. Je n’ai pas réussi à bien entrer dans ce match et à confirmer mes précédentes sorties. Peut-être l’enjeu.

Né le : 01 mai 1991 Age : 21 ans Taille : 1m 78 Poids : 80 kg Poste : ailier

Toujours au centre de formation ? C’est ma dernière année.

Votre progression dans le jeu ? D’abord au niveau de la confiance. Les entraîneurs nous font confiance. A nous aussi à savoir leur rendre par notre implication. Entre nous, les jeunes, s’est créé un vrai dynamisme, une grosse motivation. Nous nous sentons vraiment impliqués dans ce club. Après, c’est l’apport précis et pointilleux de Richard dans les conseils, dans la technique, les choix des courses, dans la lecture du jeu. C’est vraiment très bénéfique. Certes j’ai progressé, mais je sais que j’ai encore beaucoup à travailler dans tous les secteurs. Jérôme, Titou, Renaud nous aident aussi par leurs analyses. On est bien encadré et on se sent bien.

Au niveau de vos études ? Là aussi, je suis en dernière année de mon master à Bayonne : le management du sport et gestion des entreprises sportives.

Quels sont vos objectifs ? Pour moi, c’est une année charnière. Mon ambition est de pouvoir décrocher un contrat pro ici à Dax. ❑

Page 14

Rencontre avec Monsieur Jean Moras, directeur du cabinet Allianz Assurances Moras. Depuis quand êtes-vous installé et quels sont vos domaines d’activité ? Originaire de Dax, je suis installé au Sablar depuis 35 ans où j’exerce l’activité d’agent d’assurances que j’ai débuté en tant que collaborateur avec mes parents. C’est un métier diversifié qui s’occupe aussi bien des particuliers que des professionnels et des entreprises. Je présente à mes clients diverses assurances et produits financiers, mais également des bilans patrimoniaux. Que proposez-vous à votre clientèle ? Chaque client est différent. Afin de mieux les connaître et de leur suggérer des garanties adaptées à leurs besoins, je les rencontre à l’agence ou chez eux, pour qu’ensemble nous puissions faire un bilan de leur situation, tant personnelle que professionnelle. Je leur propose une offre complète couvrant tous les besoins d’assurance : dommages, santé, assistance, retraite, placement et banque. Je reste disponible en conseillant mes clients, de la prévention des risques à l’indemnisation des sinistres. Je suis un interlocuteur sur place, tout au long de l’année. En tant que dacquois que représente pour vous l’U.S. Dax ? Je suis dacquois et j’ai toujours sup-

porté les Rouge et Blanc. Dax est une terre de rugby et à travers ce sport on retrouve des valeurs importantes : le courage et la solidarité. Depuis sa création en 1904, l’U.S. Dax a toujours été un vecteur important pour l’image de la Ville et a grandement contribué à sa notoriété. Notre club ayant toujours engendré pour le commerce des retombées économiques conséquentes. Pourquoi ce partenariat ? L’U.S.D. a de fidèles supporters. Ayant toujours été impliqué dans la vie locale, il m’a semblé naturel de devenir partenaire et je le suis depuis dix ans. Etre partenaire, c’est aussi aider le centre de formation et son projet de développement. C’est une belle aventure sportive et humaine. Vos souhaits pour l’U.S. Dax cette saison ? Les joueurs et les entraîneurs montrent depuis quelques mois l’image d’un groupe soudé et ambitieux, ce qui donne des résultats encourageants. Après une année difficile, les résultats sont au rendez-vous. Nous devrions continuer à bien figurer, ce qui devrait nous permettre de terminer la saison en milieu de tableau et de poursuivre la reconstruction pour les années à venir. ❑

Page 15

Photo : Philippe Salvat


Dax Aurillac