Issuu on Google+

EMPLOI

“Informer est notre priorité”

N° 14 - 16 juiN 2011

Nicolas Mayer-Rossignol, président de la Cité des Métiers Page2

COMMeRCe Page 5 Vendredi et samedi, le grand déballage eSPaCeS VeRTS Page 3 Le renouveau du square Guillaume Lion eNTRePRiSeS Vive le micro-crédit ! MaRDi PROCHaiN La fête de toutes les musiques

Page 8

Page 14

Le savoir-faire

Rouennais

De nombreux composants des avions de ligne, des hélicoptères, fusées ou satellites sont fabriqués dans l’agglomération. Page 4

N° 14 - 16 juin 2011

Temps forts ✔✔ Bzzzz Journée 100 % miel à la mairie de

✔✔ Fusion Les communes de Bihorel et Bois-

✔✔ Musique Mardi 21 juin, les concerts s’invi-

teront dans les rues de Rouen pour la Fête de la Musique. Lire page 14.

✔✔ Matmut L’entreprise basée à Rouen fête en grandes pompes, ce vendredi 17 juin, ses cinquante printemps d’existence.

✔✔ Papa Surtout n’oubliez pas, après les ma-

✔✔ Baccalauréat Les épreuves ont débuté

Canteleu, le samedi 18 juin, pour les Apidays, rendez-vous festif dédié aux abeilles.

15, Place de la Haute Vieille Tour - 76000 Rouen Tél. 02.35.98.28.25 Fax : 02.35.98.28.62

Web Radio - Le journal de Rouen - www.tendanceouestrouen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 50 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

mans, de célébrer les papas : c’est leur fête, dimanche 19 juin.

AU COURRIER

Guillaume lancent leur campagne de consultation le 20 juin. La fusion aura-t-elle lieu ?

jeudi 16 juin, pour finir, au plus tard, mardi 28 juin. Bon courage aux candidats !

EXPLIQUEZ-VOUS

“Nouvelle prison”

CITÉ DES MÉTIERS  Contrat renouvelé pour cinq ans

“En ces temps de crise où on ne prêche que les économies, pourquoi ne pas reconstruire la prison à l’endroit où elle se trouve actuellement ? Les infrastructures routières existent, l’accès y est facile, tant pour les familles de détenus, les avocats, les services de police. Une extension est même possible sur l’avenue Jean Rondeaux (en supprimant la rue saint-Laurent...) et l’on pourrait y adjoindre la “cité de la justice”, dont le projet a été abandonné il y a quelques années. Alors, ne faisons pas compliqué !” D. Vallée

“Pourquoi pas des bateaux-bus à Rouen ?”

“A Paris, lors d’un petit week-end de flânerie, j’ai pris pour la première fois la navette fluviale “Voguéo”, entre Bercy et la bibliothèque François Mitterrand. J’ai découvert une alternative charmante aux métros surchargés ! Du coup, je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer un système équivalent à Rouen, une petite ligne de bateauxbus entre l’Espace des Marégraphes, les quais du centre-ville rive droite, l’île Lacroix et... les futurs quais bas rive gauche ! Ce serait un bon moyen de reconquérir un peu plus notre Seine”. F. Grillon

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Rouen, 15 place de la Haute Vieille Tour- 76 000 Rouen, ou redactionrouen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Rouen,

15, place de la Haute Vieille Tour - 76 000 Rouen - Tél 02.35.98.28.25

“Informer est notre priorité” Son contrat devait prendre fin en septembre 2011. Les partenaires de la Cité des Métiers ont décidé de prolonger leur soutien cinq ans de plus. Entretien avec Nicolas MayerRossignol, président de la Cité des Métiers. ■■ Qu’est-ce que la Cité des Métiers ? “C’est un groupement d’intérêt public qui rassemble tous les grands acteurs importants dans l’accueil et la formation professionnelle des jeunes et des moins jeunes. Nous sommes soutenus par de grands organismes comme la Région ou les Départements, ou encore l’Académie de Rouen pour ne citer qu’eux. Nous sommes un service public qui participe à l’avenir de la région.” ■■ Quel bilan dressezvous de ces premières années de vie ? “Le bilan est positif. Notre fréquentation est en constante augmentation. Depuis 2006, nous avons reçu plus de 66 000 HautNormands, dont 17  000 l’an passé, allant du lycéen qui cherche sa voie, à l’actif

NOS DIFFUSEURS 

S

■■ Nicolas Mayer-Rossignol, président de la Cité des Métiers : “Nous allons développer l’e-conseil”.

qui désire se reconvertir. En outre, le fait que nos partenaires aient décidé de renouveler leur soutien, à une époque où les finances publiques sont dans une situation délicate, est la preuve que la Cité des Métiers a son utilité.” ■■ Qu’est-ce qui fait son succès et sa performance ? “C’est la diversité des informations que nous donnons, que ce soit en conseil ou en documentation disponible. Certains de nos partenaires, comme Pôle emploi, mettent à notre disposition du personnel. C’est une véritable richesse, car nous

avons ainsi une équipe de conseillers d’horizons divers, capables d’apporter des conseils adaptés sur des situations très variées. Informer le public est un des axes essentiels de notre action. On constate très souvent que les personnes en reconversion ou cherchant une formation ne savent pas tout ce qui leur est proposé.” ■■ Comment la Cité des métiers envisage-t-elle l’avenir ? “Dès décembre 2011, nous emménageons dans le Pôle Régional des Savoirs, ce qui va tripler la superficie de nos bureaux. Nous allons développer l’e-conseil, lancé il y

■■ Une vie six dates Avril 1977 : naissance 1996 : entrée à l’Ecole normale supérieure 2008 : conseiller de Laurent Fabius à la Crea Mars 2010 : élu conseiller régional en charge de l’innovation Avril 2010 : président de la Cité des Métiers Juin 2010 : président du Groupement d’intérêt public Seine-Aval

Prenez soin de vous

oins du visage, manucure, massage, l’institut de beauté “Il et elle” est un temple de la relaxation situé au 2311 route de Paris, à Franqueville-Saint-Pierre. Ouvert depuis quatre ans, ce centre de beauté propose une large gamme de soins, du modelage à la french manucure, aussi bien pour les femmes que pour les hommes en quête de bienêtre. Disponible du lundi au samedi, l’équipe de “Il et elle” vous accueille avec le sourire et, à l’entrée, le dernier nu-

a quelques mois, qui permet aux personnes ne pouvant se déplacer d’être conseillée par un agent, en passant par internet. Si nous rencontrons encore quelques problèmes techniques, le service est apprécié. Nous avons, par ailleurs, décidé de multiplier les visites en entreprises car rien ne remplace la réalité du terrain. En ce qui concerne nos axes de travail, pour l’année prochaine, nous souhaitons mettre un coup de projecteurs sur les grands secteurs qui se sont installés et qui recrutent en Haute-Normandie, et auxquels notre région est trop peu assimilée, comme l’aéronautique, la pharmacologie ou le commerce.”

■■ Une quinzaine de cabines sont disponibles pour des soins.

méro de votre journal. Vous trouverez également Tendance Ouest Rouen: . au Panier Normand, centre commercial des Forrières, à Franqueville-Saint-Pierre . à la boulangerie-pâtisserie Prieur, 128 route de Paris, Le Mesnil Esnard . au restaurant Mac Donald, route de Paris, Le Mesnil Esnard . à la poissonnerie “La marée Dieppoise”, 100 route de Paris, Le Mesnil Esnard . à l’auto-école “Mesnil conduite”, 85 bis route de Paris, Le Mesnil Esnard.

N° 14 - 16 juin 2011

3

I

l accueillait les skateurs qui l’ont déserté après la création du skate parc, rive gauche. Abandonné, le square Guillaume Lion était devenu un lieu mal fréquenté, un jardin sombre. Depuis, il a fait peau neuve, après trois mois et demi de travaux et 250 000 € investis. “Le but était de désenclaver ce square vieillissant en lui donnant une nouvelle entrée, rue des Maillots Sarrazins”, explique Didier Choiset, adjoint au maire en charge des bâtiments.

cienne fontaine. Un jardin de style médiéval, composé de plantes vivaces et d’arbustes, y a vu le jour. Dans la troisième partie du square, des jardins partagés ont été aménagés dont deux seront mis à disposition des écoles voisines et le reste aux habitants du quartier qui seraient intéressés. Enfin, les vestiges de l’ancienne église des Augustins, qui avaient quitté l’emplacement des anciens Gaumont pour être déposés ici, ont été remis en valeur.

Dédié à la biodiversité

Pourquoi reconvertir cet espace ? “Le quartier n’était pas très riche en espaces verts et nous voulions un lieu dédié à la biodiversité.” C’est la raison pour laquelle des essences attirant les abeilles y ont été implantées. Le square leur sera un refuge au sein de la ville. “Nous avons laissé aussi quelques troncs d’arbres coupés : des insectes s’y logeront. Cela attirera les oiseaux qui trouveront ici leur havre de paix. ”

“Le projet que nous avons mené prévoit un réaménagement complet de l’espace, indique Julien Goossens, ingénieur chargé des travaux. Nous avons recréé la perspective historique qui était la sienne, entre l’abbatiale Saint-Ouen et la porte monumentale.” Pour lui donner une nouvelle dynamique, les 2 100 m2 du square ont été divisés en trois. Il accueille désormais une aire de jeu, autour d’une an-

Anne Letouzé

Photo J. Goosens

Square Guillaume Lion : le nouveau refuge des oiseaux

■■ “Nous n’utiliserons aucun produit phytosanitaire”, indique Julien Goossens,”afin de préserver au maximum la faune et la flore du square Guillaume Lion. Nous voulons qu’il soit un exemple de biodiversité.”

4

N° 14 - 16 juin 2011

NEWS

Du “made in Rouen” dans les avions Aéronautique La filière

régionale est née en 1998 de la volonté des groupes industriels implantés en Haute-Normandie. Elle est l’une des plus dynamiques de France.

Réseau Avec une quinzaine

de sites industriels, Normandie AeroEspace réunit 46 PME, cinq aéroports, des laboratoires de recherche et des formations universitaires.

Salons Après celui du Bourget,

du 20 au 26 juin prochain, la filière normande sera présente en 2012 au salon aéronautique international de Farnborough, en Angleterre.

Matière grise La filière

NAE forme et recrute des dizaines d’étudiants issus de l’Université de Rouen, de l’Insa, l’Esigelec ou encore l’IUT de Rouen.

Q

uand vous prenez l’avion, il n’y a pas que le petit produit laitier du plateau-repas qui est normand. On le sait moins, mais de nombreux composants des avions de ligne, jets, avions militaires, fusées, satellites ou matériels au sol, comme les radars, sont fabriqués en Normandie. Après les régions toulousaine et parisienne, le territoire normand abrite l’une des filières aéronautiques les plus dynamiques de France : Normandie AeroEspace (NAE). Ses 80 membres génèrent à euxseuls près de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaire et 10 000 emplois. Et du 20 au 26 juin, tout ce petit monde se retrouvera sous le feu des projecteurs du 49e salon international du Bourget. L’union fait la force Dans ce réseau en pleine croissance, l’agglomération rouennaise occupe une place de choix. “Rouen a plusieurs atouts : la formation et les laboratoires de recherche sur le technopôle du Madrillet, le potentiel humain grâce au poids de son bassin de population et sa proximité avec Paris”, analyse Philippe Eudeline, directeur de Thalès Air System, à Ymare, et président comblé de NAE. A Boos, le groupe Sumpar (notre photo) est sur un petit nuage. Après avoir passé la crise sans encombre, le sous-traitant spécialisé dans l’usinage et l’assemblage aéronautique, employant près de 130 personnes, dont 100

■■ Le groupe Sumpar, à Boos, fabrique et assemble des pièces métalliques pour certains gros porteurs, dont l’Airbus A380, jets privés, avions militaires et hélicoptères. Reconnue dans la France entière, la filière aéronautique normande est en pleine expansion.

à Boos et 25 au Maroc dans sa filiale low-cost, affiche une ambition débordante. “Nous agrandissons nos usines de 450 m2 à Boos et 1 600 m2 au Maroc”, dévoile Loïc Leroy, le directeur. En mars dernier, la société a investi 2 millions d’euros dans une machine d’usinage de très haute technologie et prévoit d’en acheter une deuxième à la fin de l’année.

De 19 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011, Sumpar vise les 35  millions en 2014 et annonce de nombreux recrutements. Le groupe réalise des pièces, principalement d’aluminium, pour moyens et gros porteurs Airbus (dont le mastodonte A380), petits porteurs ou jets Sukoï, Falcon, Learjet et TBM, avions militaires ou hélicop-

tères. “Faire partie de NAE permet de nouer des contacts avec les grands donneurs d’ordre et d’avoir accès à des outils et des certifications que l’on ne pourrait obtenir seul”, estime Loïc Leroy. Pour Christophe Deborde, le directeur de développement de Sumpar, l’aéronautique made in Normandie est en train de s’affirmer : “On parle de plus en plus

de NAE en France et à l’international. Le savoir-faire normand est reconnu”. Pour l’agglomération rouennaise, la filière aéronautique est un moteur économique. “En terme d’emploi et de formation, elle attire les talents”, affirme Philippe Eudeline. “Nous avons déjà créé six formations dans les écoles d’ingénieurs. Chaque année, en moyenne, un pro-

jet de recherche coûtant de 3 à 10 millions d’euros voit le jour ici. Tout cela génère des retombées économiques”. Le président de NAE est radieux. “Notre dynamisme ne pourra que s’amplifier avec le projet Axe Seine. Maintenant, nous attendons avec impatience la ligne grande vitesse. Pour nos clients, ce sera un vrai plus”. Thomas Blachère

N° 14 - 16 juin 2011

NEWS Cargill divise par sept ses fortes odeurs de chocolat Au Grand-Quevilly, l’usine Cargill, qui fabrique des produits à base de cacao et de chocolat pour l’industrie agroalimentaire, a investi 6 millions d’euros entre 2004 et 2010 afin de réduire ses nuisances odorantes ainsi que ses rejets de gaz à effet de serre,

■■ Les maires ont remis 17 000 signatures des pétitions.

lon Christophe Bouillon, député-maire de Canteleu. L’établissement sera situé à 30 minutes maximum du Palais de Justice et hors d’une zone à risque, ce qui exclurait Canteleu (zone Seveso). L’Etat se laisse jusqu’à la fin 2011 pour trouver un nouveau site.

DÉBALLAGE 

L

et améliorer sa gestion des eaux et des déchets. “Nous avons divisé par sept les odeurs”, affirme la direction. Pour y parvenir, l’usine s’est dotée en 2010 d’une installation de traitement des fumées. Cargill promet de s’attaquer bientôt aux “odeurs diffuses”.

Cinq collèges de l’agglomération passent au numérique Annoncé en avril par le Conseil général, le déploiement des futurs Espaces numériques de travail (ENT) se précise. A la rentrée prochaine, huit collèges de Seine-Maritime en seront équipés de façon expérimentale. Via internet, les ENT donnent accès à

une multitudes de sources d’informations numérisées. Dans l’agglomération , cinq établissements ont été choisis : Val Saint-Denis à Pavilly, F. Léger à Petit-Quevilly, Fontenelle à Rouen, Rimbaud à Saint-Aubin-lèsElbeuf et Picasso à SaintEtienne-du-Rouvray.

Faites des affaires sur les trottoirs

es commerçants du centre-ville de Rouen vont déballer à petits prix sur les trottoirs, ces vendredi 17 et samedi 18 juin. Ce Grand déballage, premier acte fort de l’Association des commerçants et artisans rouennais (ACAR) - Vitrines de Rouen, se déroulera principalement dans l’espace piétonnier de la rive droite. Chiner en musique Près de 200 commerçants devraient jouer le jeu, à quelques jours du début des soldes d’été (22 juin). Pour les Vitrines de Rouen, le défi est double, puisqu’il s’agit d’attirer le chaland au cours d’un week-end traditionnellement creux,

mais aussi de relancer la dynamique des braderies, en perte de vitesse depuis des années. Pour ce faire, rien de tel qu’une dose de convivialité festive. “Samedi après-midi, les promeneurs découvriront des animations musicales dans le centre”, indique Gaëlle Debut, la coordinatrice de l’association. A l’intersection de l’allée Delacroix et de la rue Ganterie, un duo saxo-piano se produira. Deux groupes itinérants, de musique de l’Est et de percussions africaines, sillonneront également les ruelles. Pour les Vitrines de Rouen, le grand déballage aura saveur de répétition générale avant la Grande braderie de septembre.

Photo Pascal Monnet / CCI

Rassurés, les maires restent “vigilants” FUTURE PRISON 

Jeudi 9 mai, le Préfet a précisé les critères de sélection du site qui accueillera en 2015 la future prison. Sans abandonner officiellement les pistes de Canteleu, Bois-Guillaume, Mesnil-Esnard et La Vaupalière, il a fait preuve de “plus de transparence”, se-

5

■■ Le Grand déballage aura lieu ces vendredi et samedi.

6

N° 14 - 16 juin 2011

NEWS La répression sous Vichy fait réfléchir collégiens et lycéens Des élèves de troisième et de seconde d’établissements de toute la région ont été récompensés lors de la remise des prix du Concours 2011 de la résistance et de la déportation, le mercredi 8 juin, à la préfecture de Rouen. Sur 190 élèves, 56 ont été primés

TRAVAUX EN VILLE ●● MONT-RIBOUDET  En raison de travaux d’assainissement, la voie d’accès aux Docks 76 depuis le bd de Nansen est réduite à une seule voie de circulation, et l’avenue du Mont-Riboudet dans le sens RouenBarentin de quatre à deux voies. Jusqu’au 31 août. ●● COTEAUX OUEST  Rue Henri Barbet. Circulation interdite dans le sens Nord-Sud. Accès des riverains maintenu. Jusqu’au 24 juin. ●● PASTEUR  Boulevard de Lesseps, circulation

des véhicules interdite sur la file de circulation sud, de la chaussée sud de la rue Amédée Dormoy à la rue Jean Ango. La circulation dans le sens ouest-est se fait sur la file de circulation médiane de la chaussée sud.

●● PASTEUR  Rue Nétien. Modification expérimentale de la circulation entre la rue de Lillebonne et l’entrée du parking des Docks 76. Des “baliroads” (séparateurs modulaires de chaussée) seront noer tamment posés. Jusqu’au 1 juillet. ●● JOUVENET  Rue Jouvenet. Travaux de remplacement de branchements en plomb. Circulation et stationnement perturbés. Jusqu’au 1er juillet. ●● VIEUX MARCHÉ  Rues du Vieux Palais et Racine. Stationnement réduit. Jusqu’au 24 juin.

BACCALAURÉAT 

L

RENCONTRE 

●● SAINT-HILAIRE  Rue Claude Monet. Circulation

D

Chantereine et des Pénitents. Travaux. Stationnement gênant et déviations. Jusqu’au 29 juillet.

interdite en journée. Jusqu’au 24 juin.

●● HAUTS-DE-ROUEN  Allée Charles Gros. Circulation et stationnement perturbés. Jusqu’au 22 juin.

●● GRAMMONT  Rue des Platanes. Travaux d’aménagement des espaces publics du quartier Grammont. La rue sera fermée à la circulation automobile pendant six mois. A partir du 20 juin, le stationnement sera interdit sur la place. Des parkings restent à la disposition des habitants à proximité. ●● EUROPE  Avenue Rondeaux. Circulation réduite

et stationnement interdit sur la contre-allée nord du Bd de l’Europe. Jusqu’au 1er octobre 2012.

●● SAINT-SEVER  Trémie Saint-Sever. Circulation modifiée lors des travaux sur la station de métro-bus. Jusqu’au 31 décembre.

Les Olympiades de géosciences de l’Académie de Rouen ont été largement dominées par les lycéens rouennais. Mercredi 8 juin, avait lieu la remise des prix de la 4e édition, à laquelle avaient pris part 15 lycées. Médailles d’or : Perrine Gernez (Saint-Saens,

Rouen), Sébastien Monluc (Corneille, Rouen), Bruno Kesby (La Providence, Mesnil-Esnard), Baudouin Mabille (de La Salle, Rouen), Hélène Gomez (La Providence, Mesnil-Esnard), Valentin Dru (Flaubert, Rouen) et Lucas Martinet (Galilée, Franqueville).

Trop tard pour réviser...

e baccalauréat et son cortège d’épreuves est d’actualité. Le coup d’envoi a été donné jeudi 16 juin. En attendant la date fatidique, il n’était souvent question que de révisions, fiches et plannings, pour se donner toutes les chances d’obtenir le précieux sésame qui fait quitter les bancs du lycée pour ceux de l’enseignement supérieur. Cette année, ils sont 6 337 candidats inscrits dans l’agglomération rouennaise pour -passer les épreuves, dont 2 712 pour la ville-préfecture. “Les parents stressent” Anaïs et Laura sont toutes deux en terminale S, au lycée Camille Saint Saëns de Rouen. Chacune a suivi sa

●● CENTRE RIVE DROITE  Rues Saint-Hilaire,

pour leur travaux sur le sujet suivant: “La répression de la résistance en France par les autorités d’occupation et le régime de Vichy”. Individuel, collectif ou audiovisuel, chaque catégories de prix a prouvé que la jeune génération perpétue un devoir de mémoire.

Les Rouennais sont des cracks en géosciences !

méthode pour être fin prête le jour J. “J’ai profité des vacances d’avril pour commencer à réviser mes cours. Il faut s’y prendre à l’avance, une semaine ne suffit pas pour tout retenir”, explique Laura. Anaïs a préféré mettre ses cours en fiches pendant les précédentes vacances, pour n’avoir plus qu’à apprendre les révisions venues. “Nous sommes tous plus ou moins stressés, sourit Anaïs, mais ceux qui le sont le plus restent nos parents !” Et les lycéennes de conclure avant la première épreuve de philosophie  : “Ca ne sert à rien d’apprendre par coeur. Il suffit de travailler intelligemment pour comprendre les cours.”

■■ Réviser seul ou en groupe : à chacun sa méthode !

Charlotte veut être Miss Normandie

u haut de ses 1m70, avec beaucoup de charme et de charisme, Charlotte Huré est devenue Miss Seine-Maritime 2011 le 2 juin dernier, à l’hippodrome de Bihorel. Âgée de 21 ans et étudiante en droit de l’immobilier à la faculté de Rouen, cette jeune fille a récemment été attirée par les podiums. “Mon expérience de Miss a débuté en septembre 2010 quand je me suis inscrite au casting de Miss Rouen”, confie-t-elle. “Cette élection fut un échec mais j’ai

■■ “J’aime être sur scène, j’y prends vraiment du plaisir”.

su rebondir pour porter aujourd’hui l’écharpe de Miss Seine-Maritime. Je commence à me préparer pour l’élection de Miss Normandie et je compte bien me donner à fond pour avoir peut-être la chance de vivre l’expérience d’une Miss Nationale aux côtés de Geneviève de Fontenay”, ajoute la jolie étudiante. Amoureuse de sa région, Charlotte Huré sera donc présente à l’élection de Miss Normandie, au mois d’octobre à Forges-les-Eaux, pour en porter ensuite haut et fort les couleurs.

BLOC NOTES URGENCES SAMU faire le 15. CHU CHARLES NICOLLE : 02 32 88 82 84 PEDIATRIE : 02 32 88 80 29 CENTRE ANTI-POISON : 02 35 88 44 00 HOPITAL SAINT-JULIEN : 02 32 88 65 65 CLINIQUE DE L’EUROPE : 02 32 18 11 69 SOS MÉDECINS : 02 33 01 58 52 SAPEURS·POMPIERS : 18 POLICE SECOURS : 17  COMMISSARIAT : 02 32 81 25 00 GENDARMERIE : 02 35 07 89 50 VETERINAIRE - SOS VETO : 02 35 36 30 00 GAZ (dépannage) : 0 810 433 076 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 333 076 ALLÔ LA MAIRIE : 02 35 08 69 00 PHARMACIES DE SERVICE Tél. 39 15 / 02 32 08 04 30 ou 02 32 88 89 95

pour les cantons de Bois-Guillaume, Boos, Caudebec-les-Elbeuf, Clères, Darnétal, Duclair, Elbeuf-sur-Seine, Grand-Couronne, Grand-Quevilly, Maromme, Mont-Saint-Aignan, Notre-Dame-de-Bondeville, Pavilly, Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, Sotteville-lès-Rouen.

N° 14 - 16 juin 2011

7

NEWS Les grands athlètes de la région La rue Jeanne d’Arc privée préparent les J.O de Londres de Poste pour plusieurs mois Tous les acteurs du sport dans la région étaient présents le 7 juin, à l’Hôtel de Région de Rouen. Lors de la réception des sportifs de haut-niveau de la Haute Normandie, les président du Conseil régional Alain Le Vern, des Conseils généraux de l’Eure, Jean-Louis

L’ASSOCIATION

CANCER 

Business et convivialité

U

■■ L’association Club Business 76 a été créée à partir d’un réseau constitué sur le site internet Viadeo.

U

n soir de semaine dans un bar du centre-ville. Une trentaine d’entrepreneurs discutent autour d’un verre. Sur leur veste, un petit badge rappelle leur identité. Ils font tous partie du Club Business 76, association bien réelle née à l’origine sur Viadeo, l’une des communautés professionnelles web les plus en vogue en France. Ce “club d’affaires informel” cherche à dépasser les relations virtuelles. Confiance, entraide et partage sont ses maîtremots. Tous les premiers jeudis du mois, le club, présidé par l’entrepreneur rouennais Cédric Delaumenie, se retrouve

à l’Underground Pub lors d’apéros-business ouverts à tous. A chaque fois, un spécialiste intervient sur un thème : organisation d’entreprise, performances commerciales, problèmes juridiques... Une fois par trimestre, le Club Business 76 propose également une soirée spéciale en présence d’un invité de prestige. “Le but premier n’est pas de faire du business ensemble, même si cela arrive. Nous cherchons à apporter des services et partager nos expériences”, résume Pierre Delaune, l’un des animateurs de l’association. Pratique. Renseignements sur club-business76.com, Viadeo, Facebook et Twitter (Club Business 76).

Vous avez raté un numéro ? Consultez-le sur notre site !

Destans, et de la Seine-Maritime, Didier Marie, ont présenté les membres du Collectif Olympique en vue des J.O de Londres. Avec neuf médailles gagnées aux championnats du Monde et d’Europe en 2010, la HauteNormandie est assurément une terre de champions.

La Poste continue sa vague de travaux pour moderniser et transformer totalement ses bureaux. Le prochain sur la liste ? Celui de la rue Jeanne d’Arc qui fermera ses portes dès jeudi 23 juin, pour ne les rouvrir qu’au début octobre. Pendant les travaux, le re-

trait des colis et des lettres recommandées se fera au bureau de poste de Rouen Champmeslé. Les autres opérations seront délocalisées au bureau de poste Rouen Champmeslé, Quartier Gare et Préfecture. Pour tout renseignement, appelez le 36 31.

Les Dragon Ladies rament pour guérir

n professeur canadien, passionné de canoë-kayak, avait imaginé un projet de rééducation par le sport : le Dragon Boat. Il s’était servi de cette embarcation chinoise ancestrale comme outil thérapeutique pour lutter contre le cancer du sein et ses conséquences. En 2009, Jean-François Renault, président du club de canoë kayak de Belbeuf, rencontrait les Dragon Ladies de Reims, avant de signer un partenariat avec le centre de lutte anti-cancer Henri Becquerel et l’Institut régional de médecine du sport. La deuxième équipe française était née. Ramer remuscle en douceur

et fédère. “Les patientes ne parlent pas du tout de leur maladie mais se posent des questions quant aux répercussions sur leur corps. L’objectif est d’améliorer la condition physique pour abattre la maladie”, indique M. Renault. Didier Polin, responsable de projet et directeur de l’Institut régional de médecine du sport, ajoute : “Les femmes d’une trentaine d’années pratiquant une activité physique ont 30 % de risques en moins de développer un cancer du sein. Pour celles qui ont eu un cancer, l’activité physique réduit le risque de récidive. Ramer permet d’atténuer les problèmes de dos, de bras, et d’améliorer la mobilité de l’épaule”.

■■ Le Dragon Boat de Belbeuf en action.

8

NEWS Marcel-Paul, le HLM “vert”  de Petit-Quevilly Emblématique d’un changement d’époque pour le logement social et PetitQuevilly, la résidence Marcel-Paul sera un modèle d’habitat “vert”. Située en face du square du même nom, dont le réaménagement a reçu en mars le Grand prix régional d’ar-

L’ENSEIGNE

MICRO-CRÉDIT 

Le trésor du fleuriste

I

■■ “Un spécialiste est venu examiner cette enseigne et estime qu’elle date du début du XXe siècle.”

A

u cœur du quartier des antiquaires de Rouen, la boutique L’arrosoir a déjà sa petite notoriété. Autrefois installé rue Martainville puis rue Rollon, ce fleuriste spécialisé dans les roses offre aujourd’hui ses talents rue du père Adam. Le bottier ressuscité Les passants peuvent admirer cette boutique aux couleurs d’antan, ouverte depuis le 3 mai. “Après avoir fait décaper la devanture, nous avons découvert une vieille enseigne de 1900 : A. Migrot Bottier. Je tiens à la conserver telle qu’elle”, explique le fleuriste. “Pour coller avec le décor des antiquaires qui se trouve dans le quartier, j’ai cherché à

N° 14 - 16 juin 2011

vieillir cette boutique et lui rendre son cachet”, ajoute le nouveau propriétaire des lieux. Mariage, deuil, composition, ce passionné de rose et fleuriste depuis une vingtaine d’année adapte et personnalise ses offres aux demandes de ses clients. “Pour un enterrement par exemple, j’essaie de connaître la personne, ce qu’elle aimait, et je tente de lui rendre hommage”, assure le professionnel. Toujours sous le nom de L’arrosoir, il s’agit de la 22e boutique ouverte par ce fleuriste haut en couleur. Pratique. L’arrosoir, 17 rue du Père Adam, Rouen. Tél. 02 32 12 53 30.

●● HABITAT  Le Trait organise son salon

Samedi 18 juin, la Ville du Trait et Rouen Seine Aménagement organisent un salon de l’habitat dans la salle Pierre et Marie Curie, au cœur d’un nouveau quartier résidentiel situé en bordure de forêt, avec vue imprenable sur la Seine. Les potentiels acquéreurs sont les bienvenus.

●● MOTO  Formez-vous chez les gendarmes

L’escadron départemental de sécurité routière du groupement de la Seine-Maritime organise samedi 18 juin, à la caserne Legros de Mont-Saint-Aignan, une opération de communication à l’attention des motocyclistes. 110 motards réviseront le matin les règles de conduite et de courtoisie ou les techniques de pilotage. L’après-midi, ils seront notés lors d’un déplacement sur route.

●● VÉLO  Tout savoir sur les freins de votre cycle

Vendredi 17 juin, à la vélostation de la rue Jeanne d’Arc, à Rouen, la Crea propose aux habitants de l’agglomération une formation - la dernière avant l’automne - portant sur l’entretien des dispositifs de frein du vélo. Réservation obligatoire à la vélostation. Prix 5 €.

chitecture et d’urbanisme, elle offrira 23 logements. Récupération des eaux de pluie dans un bassin, peintures “propres”, isolation phonique renforcée : Marcel-Paul sera estampillée Haute Qualité Environnementale (HQE). Livraison en février 2012.

Canicule : protéger les plus  fragiles quand il fait chaud Les vieilles personnes seules peuvent se trouver en danger lorsque l’été et ses fortes chaleurs arrivent. C’est pourquoi la ville de Rouen a lancé son fichier canicule. Ce dernier recense les personnes âgées qui ne peuvent bénéficier de la surveillance de leur

entourage ou de leurs voisins. Grâce à leur inscription sur ce fichier, elles pourront être contactées par des professionnels qui s’assureront que tout va bien et pourront même proposer la visite de bénévoles. Pour s’inscrire, téléphoner au 02 32 08 60 80.

Le début d’une nouvelle vie

l y avait bien dix ans que Solange Ngampoua, 43 ans, voulait ouvrir un magasin. “Je tressais déjà au Cameroun et je voulais en faire mon métier mais je n’osais pas me lancer.” L’ouverture de “Beauté d’ailleurs” à Canteleu est la réalisation d’un rêve. Un rêve devenu réalité grâce au micro-crédit. Un prêt pour rebondir Ils sont nombreux à vouloir, comme elle, s’installer à leur compte et créer leur entreprise. Une volonté parfois freinée par les refus de prêt des banques. D’où l’intérêt du micro-crédit. “ Pour en bénéficier, il faut avoir besoin de moins de 10 000 €,” explique Thierry Lurienne,

directeur régional de l’ADIE Haute-Normandie, une association qui aide des personnes, comme Solange Ngampoua, à monter leur entreprise en accordant un micro-crédit. “Il ne faut pas forcément beaucoup d’argent pour débuter : la preuve en est qu’en France, une entreprise sur deux se crée avec moins de 8 000 €.” Solange Ngampoua avait besoin d’environ 6 000 € et de conseils pour la gestion administrative et commerciale, avant de se lancer dans l’aventure. “Nous étudions le projet pour savoir quelle est la motivation des gens et si le projet est viable.” Aujourd’hui, elle envisage l’avenir de façon sereine.

■■ Le rêve de Solange Ngampoua est devenu réalité.

9

N° 14 - 16 juin 2011

L’Etat condamné à verser un million d’euros à Rouen Le tribunal administratif de Rouen a tranché le 9 juin dernier, dans l’affaire opposant la Ville à l’Etat. Ce dernier devra rembourser un million d’euros à Rouen. Pourquoi ? Car en 2002, une circulaire ministérielle a imposé aux communes de prendre à leur charge les

Il reconnaît les attouchements sur son neveu

PÉDOPHILIE 

Sur ses ordinateurs, l’homme stockait des images pédo-pornographiques depuis 5 ans. C’est ce qu’ont découvert les enquêteurs en perquisionnant son domicile, à Sotteville, en 2007, dans le cadre d’une affaire d’escroquerie. Ils y ont saisi neuf films d’enfants ayant des relations sexuelles avec des adultes. Au cours de la procédure, les policiers ont interrogé la famille de l’inculpé. L’un de ses neveux, âgé d’une dizaine d’années, a ainsi évoqué de séances de “chatouilles” au cours desquelles l’oncle lui “pinçait le zizi”. Sa déclaration a été corroborée

par celle de son petit frère et de deux autres neveux. Si l’interpellé a reconnu la détention d’images pédopornographiques et les attouchements sur l’aîné, il ne se souvenait pas de pareil comportement sur les autres enfants. Il a assuré au tribunal correctionnel de Rouen, le 8 juin, “être prêt à assumer ses actes”, sans les expliquer. Etaitce la résultante d’incestes dont il s’est dit victime étant enfance ? Les juges l’ont condamné à un an de prison avec sursis assortie d’une mise à l’épreuve de deux ans et d’une obligation de soins psychiatriques.

Excédés, ils frappent leur fille à coups de latte

FAMILLE 

Vendredi 10 juin, au tribunal correctionnel de Rouen, un père de famille de Saint-Etienne-du-Rouvray a été condamné à une amende de 750 € avec sursis pour avoir frappé sa fille. Les faits remontaient aux années 2009 et 2010. En septembre 2009, alors que les relations familiales étaient déjà tendues, les parents auraient mal vécu l’avortement de leur fille. Souffrances familiales Neuf mois plus tard, l’adolescente s’est présentée à l’infirmerie de son lycée, affirmant “avoir été frappée à coups de ceinture par sa mère, à coups de latte par son père”. Le méde-

cin légiste prononça alors quatre jours d’incapacité totale de travail. La victime fut placée dans un foyer d’accueil. Un an plus tard, face au tribunal correctionnel, la mère a expliqué qu’elle s’était inquiété de voir sa fille rentrer tard à la maison. Selon elle, l’adolescente s’était alors montrée insolente, insultante, elle l’aurait bousculée. “Je l’ai giflée, a reconnu la mère. J’ai enlevé ma ceinture, je l’ai poursuivie, mais pas frappée. Elle s’est enfermée dans les toilettes”. Quant au père, il a avoué avoir donné “trois à quatre coups de latte”. La mère a été dispensée de peine.

●● INCENDIES Le week-end de tous les records Une étrange série d’incendies a embrasé la Seine-Maritime, durant le week-end de la Pentecôte. Tout a débuté vendredi 10 juin, à Lintot, où une longère a pris feu. Le lendemain, un bâtiment agricole a été ravagé à Epinaysur-Duclair. Dimanche, vers 14 h, c’est à Amfreville-laMivoie qu’une maison a été détruite par les flammes, avant que celles-ci ne se propagent à une seconde habitation. Enfin, le lundi, deux incendies, inexpliqués, sont survenus à Valliquerville et Saint-Aubin-Lès-Elbeuf, dans une ferme et un hangar ferroviaire désaffecté.

●● PETIT-QUEVILLY Braquage au gaz à la pizzeria Vendredi 10 juin, vers 23 h, un homme est reparti avec la caisse d’une pizzeria du Petit-Quevilly après avoir aspergé de gaz lacrymogène la responsable du restaurant.

DARNÉTAL  

dépenses d’encaissement des amendes forfaitaires et des consignations émises par la police municipale. Sauf qu’une telle décision ne peut relever que d’une loi. Et cette loi n’existe pas. En 2009, Versailles avait obtenu gain de cause dans un dossier similaire.

Fauché en pleine nuit sur le Boulevard industriel Il était 4h45, vendredi 10 juin, lorsque le drame s’est produit. Une Seat Ibiza, en provenance de Rouen, a percuté et tué un piéton au niveau du viaduc d’Eauplet. Le conducteur, visiblement alcoolisé, a alors pris la fuite, avant d’être interpellé par la police, chez lui,

au Petit-Quevilly. Le piéton décédé, lui, n’a pas encore été identifié. Il semblerait qu’il était en train de faire du stop. Si vous avez été témoin de l’accident, contactez la Brigade des accidents et des délits routiers au 02 35 81 25 00, poste 1344 ou 4322.

“Je vais te tuer”, lui a-t-il lancé !

“J

’ai été giflée, battue à coups de pied”. C’est en ces termes qu’une femme de 28 ans, paniquée, s’est confiée aux policiers, le 26 avril dernier, portant plainte contre son concubin, Pierre Pinot, âgé de 20 ans et accusé de l’avoir insultée et menacée. “Je vais te tuer et jeter ton corps dans le Robec”, lui aurait-il lancé. La menace de trop.

Pincée, mordue... Le calvaire de cette habitante de Darnétal avait commencé plusieurs heures auparavant. La nuit précédente, son compagnon l’avait forcée à dormir par terre. Au réveil, elle avait

été à nouveau humiliée, pincée et mordue avant d’être brutalement mise à la porte. Devant les forces de l’ordre puis la Justice, elle a décrit son compagnon comme un homme jaloux. Les violences duraient depuis plus de deux ans. Depuis la naissance de leur fille, en janvier 2009, elle aurait été régulièrement victime de coups et d’humiliations, son compagnon cherchant à l’isoler. Face à aux juges du tribunal correctionnel de rouen, vendredi 10 juin, l’homme a reconnu les faits tout en niant le caractère habituel de ces violences. “A cette période-là, je n’avais pas de tra-

vail, j’avais l’impression de ne pas avancer dans la vie, elle voulait me quitter : j’ai pété un plomb”, a-t-il expliqué entre deux sanglots. “Nous avons eu des engueulades comme tous les couples ; on se poussait de temps en temps”, a-t-il ajouté. Pourtant, il a réfuté les déclarations de sa compagne et de la fille aînée de celle-ci, faisant état de coups.

Couverte d’ecchymoses et de traces de brûlures... Aux dires du magistrat, la victime était couverte d’ecchymoses. Le médecin légiste avait relevé des traces d’anciennes brûlures. Soudain, coup de théâtre : à la

barre, la jeune femme a demandé à retirer sa plainte, tentant de minimiser ses premières déclarations et se disant prête à reprendre la vie commune. “Je l’aime tellement, je voulais qu’elle ne soit qu’à moi, a déclaré, de son côté, son compagnon. Je vais tout faire pour changer…” Dix-huit mois d’emprisonnement dont 12 mois avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve de 3 ans comprenant l’obligation de se soigner, telle a été la peine prononcée à l’encontre du jeune homme. Le tribunal a pris en compte la personnalité trouble du prévenu. Marianne Sirgo-Donnaes

10

SPORTS

Franck Chaussidière, un ancien de Ligue 1 au FC Rouen Si l’heure est aux vacances pour les joueurs du FC  Rouen, côté transferts, on s’active en coulisses. Car l’objectif de la saison prochaine est clair : la montée en Ligue 2. C’est dans cette optique que Franck Chaussidière (notre photo)vient de rejoindre le FCR. Milieu

N° 14 - 16 juin 2011

Hockey : Lhenry et Salmivirta prolongent chez les Dragons

expérimenté de 32 ans, il a joué à Lens, Wasquehal, Istres, Laval et Clermont avec, à son actif, une saison en Ligue 1, plus de 220 matchs en Ligue 2 et un titre de champion de France de National. Une dose d’expérience pour un FC Rouen ambitieux.

Si de nouvelles signatures se font toujours attendre du côté des supporters du Rouen Hockey Elite 76, ces derniers peuvent d’ores et déjà se réjouir de la prolongation de contrat de deux éléments majeurs de l’effectif jaune et noir. Comme nous l’avait annoncé Guy

Fournier (Tendance Ouest Rouen n°8 du 5 mai 2011), le gardien international français Fabrice Lhenry a décidé de prolonger l’aventure chez les Dragons, à l’instar de l’attaquant finlandais Ilpo Salmivirta. Tous les deux ont resigné pour un an.

GOLF  Mont-Saint-Aignan organise la finale du championnat de France

VOLLEY

La crème du golf féminin à Rouen

L’ALCM veut le Palais des sports

A

près une saison 2010-2011 à rebondissements, l’AL Canteleu-Maromme se reconstruit. En N1M, l’année avait bien débuté. L’objectif était clair : la montée en Pro B. Malheureusement, dès le mois de décembre, l’absence du réceptionneur-attaquant Vlad Mandic, victime d’une agression, a pesé lourd, obligeant l’ALCM à recruter Zlatko en urgence. “Ce dernier n’avait pas le même impact sur le groupe”, regrette Bernard Bourbon, le président du club. Dans ce contexte difficile, l’équipe première a vu la montée en Pro B lui échapper de peu. Aujourd’hui, l’équipe est donc appelée à se ren-

forcer. Un ex de Pro A, Dario Dukic, arrive, avec la double casquette d’entraîneur- joueur. Le libéro Christophe Douteau, le second passeur Guillaume Couturier et le central Nicolas Besnard viennent également garnir l’effectif. Sont attendus prochainement : Olivier Fabre (StLouis de Neuweg, central) et le Brésilien Marcello Bacci Ramos. A terme, l’objectif sera “d’intégrer le futur Palais des sports en ligue Pro”. Le seul leitmotiv de la saison à venir sera ainsi l’accession en Pro B. Mais la partie s’annonce serrée face à Sochaux, Calais et Dunkerque, tout juste redescendus de cet échelon.

●● CANOË-KAYAK  Jumièges accueille une finale Samedi 18 et dimanche 19 juin, la base de plain-air et de loisirs de Jumièges - Le Mesnil reçoit 150 jeunes pour la finale régionale animation jeune (FRAJ). Cette compétition concerne des jeunes pagayeurs de 10 à 13 ans des cinq départements normands.

●● FOOTBALL  La coupe pour les Rouennaises ! Les joueuses du FC Rouen ont remporté la Coupe de Normandie féminine, dimanche 12 juin, en battant l’ESM Gonfreville sur son terrain (1-3). Les buts rouennais ont été inscrits par Talani, Georges et Prévost.

●● AVIRON  Trois médailles de bronze pour le CNAR Début juin, à Brive-la-Gaillard, trois équipages du Club nautique et athlétique de Rouen ont remporté une médaille de bronze, lors des championnats de France seniors et vétérans : le quatre de couple vétérans, les seniors féminines et les seniors masculins.

Saint-Cloud remet sa couronne en jeu “C’est la première fois que nous accueillons une compétition aussi prestigieuse, le gratin du golf français féminin”, s’émerveille Jean-Marc Deverre, éditeur de profession et membre actif du club de Rouen-Mont-Saint-Aignan. Les dirigeants et les jardiniers s’activent depuis un an. Une telle compétition ne se prépare pas à la légère. “Il a fallu rendre notre parcours plus difficile et nous devons répondre à un cahier des charges très stricte, établi par la fédération française”. Jeudi et vendredi, les seize clubs de cette première division féminine, regroupant des golfeuses de plus de 30 ans, seront sur les greens

ROLLER-HOCKEY 

Photo DR

■■ Un homme d’expérience a été choisi pour entraîner l’AL Canteleu-Maromme : le belgo-bosniaque Dario Dukic.

■■ Pour son centenaire, le golf de Mont-Saint-Aignan est gâté : il devient le théâtre du Trophée Cotnareanu et accueille le président de la fédération française de golf.

pour la phase de qualification. L’intensité montera d’un cran samedi et dimanche lors de la dernière ligne droite (demi-finales et finales) qui verra le sacre des nouvelles championnes de France. “C’est là que le public pourra voir le plus beau jeau”, confie Jean-Marc Deverre. Pour la petite histoire,

aucun club normand ne dispute ce tournoi, regroupant, en revanche, “l’histoire du golf français”, les clubs-références dans l’hexagone : Biarritz, Saint-Nom-la-Bretèche, La Boulie, Le Pieuré, Chiberta, Chantilly, Bondues, etc. Sans oublier le club de Saint-Cloud, tenant du titre depuis deux ans, qui

R

ouen n’avait pas d’équipe qualifiée, mais a organisé, le week-end dernier, la phase finale des 10e championnats de France (Nationale 3) de roller-hockey. Pendant trois jours, huit équipes, réparties en deux poules, se sont affrontées. A l’issue de la phase de poule, les deux équipes classées 4es se rencontraient pour la 7e place, les deux 3es pour la 5e place, les deux 2es pour la 3e place et, enfin, les deux premiers pour le titre de champion. Caen a sauvé l’honneur

tentera de conserver sa couronne à l’issue des quatre jours de compétition. Pratique. Du jeudi 16 au dimanche 19 juin, golf de Rouen – Mont-Saint-Aignan, avenue du Bois des Dames. Compétition de 9 h à 18 h. Entrée libre. Le parking est réservé aux licenciés.

Les Conquérants étaient caennais normand en s’imposant lors du match-phare face aux Corsaires de Paris XIII. Les Conquérants caennais se sont largement imposés (41). Les Primates de Voreppe ont complété le podium, en s’imposant lors du match pour la troisième place face à Saint-Bonnet.

Photo Romain Flohic

Photo Romain Flohic

L

e golf de Mont-SaintAignan n’avait jamais connu un tel honneur : le 18 trous du nord de Rouen a été choisi pour organiser le Trophée Cotnareanu, la finale du championnat de France dames mid-amateurs, du jeudi 16 au dimanche 19 juin. Cerise sur le green, il recevra, vendredi 17 juin, le président de la fédération française de golf, Georges Barbaret. Deux beaux cadeaux d’anniversaire pour le club, un des plus anciens de France, soufflant cette année ses cent bougies.

■■ Caen est devenu, à Rouen, champion de France de N3.

Pour rappel, deux clubs de l’agglomération ont disputé cette année le championnat de Nationale 3, sans parvenir à se qualifier pour la phase finale : les Phénix de Franqueville-Saint-Pierre et les Spiders de Rouen.

N° 14 - 16 juin 2011

FRANCE MONDE

HUMOUR ?

Chirac dit : “je vote Hollande”!

E

st-ce “de l’humour corrézien”, comme l’ont dit Jacques Chirac et François Hollande ? Samedi 11 juin, ils inaugurent ensemble une exposition d’art chinois au musée Jacques-Chirac de Sarran, en Corrèze. Les deux hommes bavardent à propos de la présidentielle de 2012. Soudain, devant les journalistes sidérés, Chirac lance : “Moi, je vote Hollande !” Ledit Hollande, estomaqué, lui montre les micros ; mais Chirac récidive : “je vais voter pour lui, sauf si Juppé se présente...” Et une troisième fois, avec un sourire sarcastique : “... Mais si Juppé n’y va pas,

alors je vote Hollande !” Après quoi, l’entourage de Chirac s’empresse de le mener à l’écart, pendant que Hollande tâche de noyer le poisson : “C’était pour énerver ses amis.” Et, de fait, Chirac les a énervés. D’autant qu’il règle ses comptes avec Nicolas Sarkozy dans le tome 2 de ses mémoires qui viennent de paraître... Commentaire de Jean-Marie Le Guen, député PS de Paris : “Chirac savait très bien ce qu’il faisait en disant cela. Il exprimait une distance visà-vis de Nicolas Sarkozy et la disponibilité de très nombreux Français à une autre politique.”

PENTECÔTE

“Lundi de solidarité” ?

Plus ou moins férié, plus ou moins ouvrable, le lundi de Pentecôte rapporte tout de même deux milliards d’euros à l’Etat. Mais où va cet argent ? En 2010, la mission d’information de Laurence Dumont, députée socialiste de Calvados, avait conclu qu’une partie de la somme avait été affectée “au colmatage du trou de

11

la Sécurité sociale et pas exclusivement à la prise en charge des personnes âgées et handicapées”. Interrogé le 13 juin par France Info, Pascal Champvert, président de l’association des établissements d’hébergement, a confirmé : selon ses données, 378 millions d’euros finissent dans les caisses de l’Assurance maladie.

Référendums italiens : Berlusconi en déroute

Panique sur les marchés

■■ Les trois principales agences de notation Fitch Ratings, Moody’s et Standard & Poor’s n’avaient pas vu venir la crise de 2008. Aujourd’hui, toutes trois font chorus face à la dette abyssale des Etats-Unis. Un comble.

Pour qui roulent ces agences qui semblent vouloir détruire la zone euro, après avoir favorisé la crise de 2008 ?

L

’hystérie menace de nouveau les marchés financiers. Motif : les 330 milliards d’euros de la dette grecque. Si cette dette est “ restructurée ”, elle ne sera partiellement pas remboursée. Cela ne mettra pas en péril les banques, compagnies d’assurances et fonds de placement internationaux, mais ouvrira la porte aux pires craintes à propos d’une série d’autres pays : l’Irlande, le Portugal, l’Espagne, l’Italie ou la France. Ce seront alors des cascades de ventes en urgence, l’effondrement des cours des

obligations (et de la monnaie unique européenne), et une spirale de catastrophe financière égale ou supérieure à celle de 2008.  Le vent de panique ravagerait les banques européennes ; 44 % des fonds monétaires américains étant investis en titres émis par ces banques européennes, l’onde de choc se propagerait aux Etats-Unis. L’onde de choc La situation aux Etats-Unis est déjà critique. Le 16 mai, la dette américaine a atteint les 14 294 milliards de dollars : plafond (fixé par le Congrès) au delà duquel l’Etat n’est plus autorisé à emprunter pour ses besoins courants, ce qui risque de le paralyser... Or, le 18 avril, l’agence de notation Stan-

dard & Poor’s avait abaissé de “stable” à “négative” la note à long terme des EtatsUnis. Motif de cette décision alarmante : selon l’agence, “il y a un risque réel que les responsables politiques américains ne parviennent pas à un accord pour répondre aux difficultés budgétaires à moyen et long termes d’ici à 2013”.  Autrement dit, la guerre à mort du parti républicain contre Obama serait l’étincelle qui mettrait le feu aux poudres. Dans ces conditions, rien d’étonnant à ce que les autres agences de notation aient renchéri dans le catastrophisme : le 2 juin, Moody’s a déclaré à son tour que la perspective de la dette US allait devenir “négative” ; puis Fitch,

le 8 juin, en a fait autant. Ce chorus a fait l’effet d’une bombe, sachant que Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch avaient fermé les yeux depuis dix ans sur la dette américaine. 

Dette abyssale aux USA Et pourquoi cette dette estelle devenue abyssale sous la présidence de George W. Bush ? A cause de l’incohérence de sa politique : d’une part, les réductions d’impôts massives qui ont privé le budget fédéral d’une grande part de son financement ; d’autre part, les dépenses militaires non moins massives, dues à l’invasion de deux pays lointains (l’Afghanistan et l’Irak), suivie de conflits coûteux et interminables.

Patriotisme économique

L ■■ Les Italiens ont dit non à une écrasante majorité.

S

ilvio Berlusconi a reconnu sa défaite aux référendums du week-end dernier sur plusieurs mesures adoptées par son gouvernement : le retour au nucléaire, la privatisation de l’eau et... sa propre immunité judiciaire. A une écrasante majorité (plus de 95 % des bulletins de vote), les Italiens ont demandé l’abrogation des lois que le “Cavaliere” avait fait passer sur ces questions litigieuses. Résultat d’autant plus frappant que 57 % des électeurs inscrits sont venus voter, cette fois, alors que les référendums étaient généralement boudés par les Italiens. L’occasion de se prononcer contre Berlusconi a donc suscité une lame de fond

: “une forte affluence”, a constaté le président du Conseil, “qui montre une volonté de participation des citoyens aux décisions sur notre avenir, et qui ne peut être ignorée...” Après avoir perdu les élections régionales à la fin du mois de mai, Berlusconi est aujourd’hui désavoué par la quasi-totalité de l’électorat. Ainsi disparaît le mythe selon lequel Berlusconi, en dépit ou à cause de ses défauts, jouissait d’une popularité profonde et surnageait à toutes les tempêtes – y compris celles qu’il provoquait lui-même. Son indispensable allié, le leader de la Ligue du Nord Umberto Bossi, a tiré la conclusion : “Berlusconi ne sait plus parler au peuple.”

e “patriotisme économique” ? Une idée rejetée dans les années 1990, quand on croyait au libre-échangisme dérégulé. Vingt ans après, la crise oblige à revenir au réel... Plus de cent députés français viennent ainsi de lancer une pétition pour demander à Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d’Air France-KLM, de “faire preuve de patriotisme européen” dans sa commande d’avions long-courrier, cet été, en choisissant l’Airbus A 350 plutôt que des Boeing américains.  Les députés (UMP, centristes et socialistes) pressent Gourgeon d’exprimer ce choix dès la fin juin, lors du salon aéronautique du Bourget. Pourquoi cette initiative ? Parce qu’Air France s’apprêtait à acheter des Boeing et rien d’autre ! Choix déconcertant en 2011, sachant qu’Airbus est soutenu par des Etats de l’Union européenne et

■■ Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d’air France-KLM.

procure des emplois aux travailleurs européens. Et sachant que Boeing, de son côté, bénéficie du soutien sans faille des pouvoirs publics américains : on l’a constaté récemment avec la perte d’un très important

contrat pour Airbus, l’avionneur européen... Dans un monde en crise où les décideurs économiques doivent assumer de graves responsabilités sociales, les groupes européens peuvent-ils rester seuls rivés

au dogme ultralibéral des années 1990 ? Le député Bernard Carayon, initiateur de la pétition à Gourgeon, rappelle sévèrement : “Air France n’est pas indépendant de l’Etat et de la France qui l’ont construite.”

12

N° 14 - 16 juin 2011

AUTOMOBILE

La nouvelle arme de Chevrolet

Repères ●● Chevrolet en conquête: Si

la spectaculaire progression de la marque Dacia en Europe occidentale mérite le respect, l’esprit de conquête de Chevrolet sur le Vieux Continent, attesté par de non moins bons résultats, représente assurément un cas d’école de nature voisine.

Fruit d’une page blanche, la nouvelle Aveo a les qualités nécessaires pour “booster” Chevrolet sur nos routes.

C

ette petite auto-là, d’ailleurs pas si petite, aimante le regard par son style bien à part. Une personnalité qui doit beaucoup à la typique calandre Chevrolet en deux parties. Par rapport à sa devancière, la nouvelle Aveo s’est étoffée. Une routière agile Visuellement d’abord, par des volumes toniques inspirés par l’esthétique des squales. Mais aussi par des cotes en hausse : + 5 cm en largeur, + 1 cm en hauteur, mais surtout + 11 cm en longueur, dont 4 cm sur l’empattement. Du moins pour la 5 portes car, plutôt que de décliner une 3 portes comme naguère, Chevrolet offre désormais l’alternative d’une berline classique 4 portes, portée pour sa part à 4,40 m pour venir un peu chatouiller les compactes, avec notamment l’argument d’un grand coffre de 502 litres. L’aménagement intérieur

●● Une 4 portes acces-

sible : Traditionnellement peu prisée en France dans cette catégorie, la carrosserie tricorps 4 portes avec coffre bien marqué s’assortit néanmoins d’un positionnement prix avantageux, cette sorte de “montée en gamme” n’étant supplémentée que de 400 € !

■■ Compromis réussi, l’Aveo a pris de l’ampleur tout en restant dans cet esprit Chevrolet qui se soucie d’en donner pour son argent.

se révèle tout aussi attractif avec une planche de bord soignée. Les espaces de rangement abondent et font même parfois preuve d’astuce, tels les deux étroits vide-poches logés de part et d’autre des aérateurs centraux, ou la double boite à gants. Avec une finition par motorisation, on s’y reconnaît facilement. La version d’accès LS comprend déjà, en série, 6 airbags, un contrôle de trajectoire ESC et de trac-

Les atouts de la voiture électrique

■■ Nissan, initiateur de la Leaf.

L’avenir de la voiture électrique ne fait désormais aucun doute : raréfaction des carburants fossiles et surenchérissement de leur prix, montée de la “conscience verte” dans une partie croissante de l’opinion et règles gouvernementales toujours plus contraignantes en matière d’émissions de CO2 le garantissent. En outre, l’urbanisation croissante des populations du monde focalise l’usage de l’automobile dans les villes, sur de courtes distances accomplies à de faibles vitesses. Et le rendement énergétique d’un moteur électrique se révèle largement plus favorable qu’un moteur thermique, où frictions et chaleur “évapo-

rent” 80  % de son travail pour obtenir les 20  % nécessaires à l’avancement du véhicule ! Même si, dans le bilan carbone final, l’origine de l’électricité consommée a aussi son importance.

Point faible Néanmoins, aussi avantageuse que soit la solution de la propulsion électrique, elle n’a pas non plus vocation à devenir universelle car ses contingences l’empêchent de répondre à l’ensemble des besoins en mobilité individuelle. L’aspect le plus incontournable étant la nécessité de créer autour une véritable infrastructure consacrée à la recharge des batteries hors du port d’attache de ces véhicules.

tion TCS, un régulateur de vitesse, une direction assistée, des vitres électriques avant, un verrouillage centralisé avec télécommande, une radio CD, une banquette Ar. 60/40, etc. Sur le plan mécanique, l’Aveo est pour l’instant animée par trois blocs essence, 1.2i développant 70 ch ou 86 ch, et 1.4i 100 ch, associés à une boîte 5 vitesses, alors qu’une inédite BVA 6 rapports est accessible au 1.4i. A l’automne 2011, un

turbo-diesel 1.3TCdi avec start/stop viendra élargir l’offre. Au volant, l’Aveo roule comme une grande. Une direction rivée sur sa tenue de cap, des freins efficaces et une bonne aptitude à négocier les virages en font une routière agile. Pour un usage ville-route, le meilleur attelage est assurément le 1.4i 100 ch, de surcroît le plus silencieux à défaut d’être spécialement vif !

Motorisations : essence 4 cylindres 16 soupapes 1 229 cm3 de 51 kW/70 ch/5 cv et 63 kW/86 ch/5 cv et 1 398 cm3 de 74 kW/100 ch/6 cv. Consommation Conso moy. mix norm : 7,14,6-5,5/7,7-4,9-5,9 l./100. CO2 : 129/139 g/km (neutralité écologique pour les deux moteurs en bvm5. Prix 5 versions 4 et 5 portes de 11 950 € (1.2i 70 ch LS) à 15 950  € (1.4 100 ch bva6 LTZ).

●● Un châssis plutôt soi-

gné : Revendiquant une rigidité structurelle supérieure à la moyenne dans sa catégorie, l’Aveo repose sur des épures de suspension soignées dans les détails, avec McPherson à l’avant et essieu de torsion à l’arrière, muni d’amortisseurs à gaz. ●● Verdict :  16.5/20

Sécurité *** Finition *** Confort *** Economie d’usage *** Séduction/Prix ***

tous nos essais sur

N° 14 - 16 juin 2011

DETENTE

LA RECETTE

L’arôme naturel des fines herbes Vedette des potagers et des pentes sauvages, laissons-nous transporter par l’arôme naturel des herbes qui donne à toute cuisine, une saveur inimitable

Tarte aux herbes Pour 6 personnes

Préparation : 15 mn cuisson : 30 mn ●● Un rouleau de pâte brisée, ●● 200 g de fines herbes (per-

cil, cerfeuil, ciboulette)

●● 10 g de beurre, 100 g de

lardons fumés, 1,5 dl de lait, 1,5 d de crème, 3 œufs ●● Sel, poivre blanc, muscade ●● 100 g d’Emmental râpé Lavez et hachez finement au couteau les fines herbes : posez sur la planche à découper les fines herbes réunies en pressant dans la main gauche. Taillez comme pour découper des tranches, en laissant glisser la lame du couteau le long des phalanges de la main gauche en rentrant le bout des doigts. Dans une poêle

en teflon, faites revenir vivement dans le beurre les lardons fumés. Laissez refroidir. Battez les œufs et mélangez avec le lait et la crème. Assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade. Foncer le moule à tarte. Posez le fromage et les lardons sur le fond. Recouvrez de fines herbes. Posez la tarte sur la plaque à pâtisserie à l’entrée du four et garnissez avec le flan salé pour éviter tout débordement pendant le transport. Faites cuire au four 180°C 20 à 25 minutes. Conseil : n’oubliez pas de sortir le rouleau de pâte prête à l’emploi suffisamment à l’avance pour éviter que la pâte ne casse au moment de la dérouler. toutes nos recettes sur

Mots croisés Horizontalement A – Manque de naturel. B – Incapable de mordre. Sans motifs. C – Elle est à payer. État de l’Allemagne unie. D – Ville de Roumanie en Moldavie. Marquée par les années. E – Élément indiquant la présence d’une fonction alcool. Elle précède la conséquence. F – Griottes ou napoléons. Couleurs locales. G – Chef-lieu du Vaucluse sur le Calavon. Régal de bétail. H – Pour lui. Roulés dans la farine. Mélodie. I – OEuf des montagnes. J – Élargi à l’extrémité. Consommer encore.

Verticalement 1 – Insuffisance de mérite. 2 – Comme rêvée. Monnaie bulgare. 3 – Sans bavures. Il brilla en Egypte. Note d’accord. 4 – Exécutées en amont. 5 – Indien d’Amérique. Elle suppose de l’ingéniosité. 6 – Cela rendait noble. Artère de ville. Elles furent remplacées par les SS. 7 – Sans bosses. Avalé. 8 – Coup de sabots. Chef suprême de certains États arabes. 9 – De naissance. Fabrique encore. 10 – Leur duvet est fort apprécié. Il dessert généreusement l’Ile de France.

LES MAREES

PM

BM

Horizontalement A – Manque de naturel. B – Incapable de mordre. Sans motifs. C – Elle est à payer. État de l’Allemagne unie. D – Ville de Roumanie en Moldavie. Marquée par les années. E – Élément indiquant la présence d’une fonction alcool. Elle précède la conséquence. F – Griottes ou napoléons. Couleurs locales. G – Chef-lieu du Vaucluse sur le Calavon. Régal de bétail. H – Pour lui. Roulés dans la farine. Mélodie. I – OEuf des montagnes. J – Élargi à l’extrémité. Consommer encore. Les solutions

Sudoku

L’horaire des marées du 17 au 23 juin DIEPPE

A B C D E F G H I J

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

FECAMP

PM

BM

LE HAVRE

DEAUVILLE TROUVILLE

PM

PM

Dates

Coeff.

Vendredi 17

90-89 00.55 08.00 00.35 07.15 13.20 20.20 13.05 19.35

BM

BM

Samedi 18

88-85 01.40 08.45 01.20 08.00 00.40 07.40 00.43 08.13 14.05 21.05 13.45 20.20 13.10 19.55 13.11 20.33

Dimanche 19

82-79

02.25 09.25 02.00 08.40 01.25 08.20 01.26 08.52 14.50 21.45 14.30 21.00 13.55 20.40 13.53 21.11

Lundi 20

75-71

03.05 10.05 02.45 09.20 02.10 09.00 02.06 09.30 15.30 22.25 15.10 21.40 14.40 21.20 14.34 21.47

Mardi 21

66-62 03.50 10.45 03.30 10.00 02.55 09.40 02.46 10.06 16.15 23.00 15.55 22.20 15.25 22.00 15.14 22.23

Mercredi 22

57-53

Jeudi 23

48-45 05.20 12.05 05.00 11.25 04.35 11.05 04.12 11.17 17.55 17.35 23.50 17.15 23.25 16.45 23.40

06.55 07.31 12.25 19.15 12.27 19.52

04.35 11.20 04.15 10.45 03.40 10.20 03.27 10.41 17.00 23.45 16.45 23.05 16.15 22.40 15.57 23.00

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

Verticalement 1 – Insuffisance de mérite. 2 – Comme rêvée. Monnaie bulgare. 3 – Sans bavures. Il brilla en Egypte. Note d’accord. 4 – Exécutées en amont. 5 – Indien d’Amérique. Elle suppose de l’ingéniosité. 6 – Cela rendait noble. Artère de ville. Elles furent remplacées par les SS. 7 – Sans bosses. Avalé. 8 – Coup de sabots. Chef suprême de certains États arabes. 9 – De naissance. Fabrique encore. 10 – Leur duvet est fort apprécié. Il dessert généreusement l’Ile de France.

13

LA TABLE

La P’tite Cocotte nous donne des ailes

■■ Pour un déjeuner entre amis ou un rendez-vous professionnel, le café-resto la P’tite cocotte convient parfaitement.

P

roposez-moi de retourner me restaurer à la P’tite Cocotte et je pousserai un cocorico de plaisir ! Situé au 18 rue du Champmeslé, ce café-resto joue la carte de la convivialité pour se sentir comme à la maison. Dans l’ambiance chaleureuse et généreuse d’un bistrot, les conversations se mêlent aux bruits des couverts pour donner un concert qui ouvre l’appétit. Une fois attablé, j’opte pour une formule à 12 € avec entrée, plat et dessert, tandis que mes voisins de table, plus raisonnables, choisissent une formule plat-dessert pour 10,50€. Déjeuner gourmand En entrée, je me laisse tenter par une tarte aux poireaux, accompagnée d’une petite salade assaisonnée. Arrive au même moment, par un

serveur rapide et polyvalent, lomo de porc au piment d’espelette, dos de cabillaud pané au caramel balsamique et saucisson chaud de Lyon de mes convives. Ils sont dégustés en quelques coups de fourchette. J’enchaîne sur un steak tartare à préparer soi-même, entouré de ses petites pommes de terre sautées. Après tous ces plats plus appétissants les uns que les autres, c’est au tour des desserts de mettre notre gourmandise à rude épreuve. Île flottante maison, moelleux au chocolat et tarte au citron meringuée, ces grands classiques font mouche. Parfaite pour une pause-déjeuner, la P’tite cocotte n’est pas conseillée aux estomacs de poussin ! Pratique. 18 rue du Champmeslé, à Rouen. Tél. 02 35 08 38 91.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A BLA METEO Très maussade C Vendredi 17 juin D - Temps : ciel voilé en matinée, se couvrant avec l’arrivée de la pluie. - Températures : le matin de 9 à 11°, E l’après-midi de 19 à 21°. - Vent : sud-ouest modéré. F Samedi 18 juin G - Temps : alternance de nuages, d’éclaircies et d’averses. Venté. H - Températures : le matin de 11 à 13°, l’après-midi de 17 à 19°. - Vent : ouest modéré. I Dimanche 19 juin J - Temps : nuages envahissants. - Températures : le matin de 11 à 13°, l’après-midi de 18 à 20°. - Vent : sud-ouest modéré.

Lundi 20 juin

- Temps : nuages et éclaircies. - Températures : le matin de 11 à 13°, l’après-midi de 20 à 22°. - Vent : sud-ouest faible.

14

SORTIES

Allez donc pousser la porte d’un ou deux moulins Le 19 juin tous les moulins de France seront à l’honneur. Qu’ils soient à eau ou à vent, les moulins ont toujours fait rêver et se comptent par centaine sur les terres de HauteNormandie. À Rouen les moulins de la Pannevert et de Saint Amand ouvriront

CONCERTS . Vendredi 17 juin, 13h13, Hélios Azoulay, “Variétés des moments d’ennui”, Bibliothèque Villon, entrée libre. Réservations indispensables : 02 35 71 28 82, www.rnbi.rouen.fr . Vendredi 17 juin, 22h, Vagabon’ et Bouddha Sticks (Reggae), Le Bateau Ivre, 17 rue des Sapins. Entrée payante. Renseignements : 02 35 70 09 05, www.bateauivre.rouen.free.fr . Samedi 18 juin, 20h30, Chorale Saint-Marc de Rouen-Est et Maîtrise de la Collégiale d’Eu, Église Saint-Hilaire, Libre participation. Renseignements : 02 35 62 01 75 . Lundi 20 juin, 20h, The Elektrocution, Le Kalif, 33 route de Darnétal. Tarif : 6€. Réservations indispensables : www.lekalif.com ANIMATIONS . Vendredi 17 juin, 12h30, expositions Les femmes peintres,Musée des Beaux-Arts. Tarif : 4 €, sans réservation. Renseignements. : 02 35 52 00 62, www. rouen-musees.com. . Vendredi 17 juin, 15h, Séance Wii : jeux d’équilibre (Jeux vidéo), Maison des aînés, 24 rue des Arsins. Entrée libre, inscription indispensable : 02 32 08 60 80 . Vendredi 17 juin, 20h30, La catin de Venise (théâtre), L’Almendra, 1 bis rue Paul Baudouin. Payant. Renseignements: 02 35 70 52 14, www.theatre-almendra.fr . Samedi 18 juin, 12h00, Le 1 100e anniversaire de la Normandie se met à table dans la plus vieille auberge de France (Déjeuner - Visite), La Couronne, 31 place du Vieux-Marché. Tarif : 39€. Renseignements: 02 32 08 32 40, www.rouenvalleedeseine.com . Samedi 18 juin, 15h, Partez, découvrez…Rouen et ses trésors, départ à l’Office de Tourisme. Tarif : 6,50 € (TR 4,50 €), réservation indispensable : 02 32 08 32 40, www.rouenvalleedeseine.com . Dimanche 19 juin, 12h00, Loto de la solidarité, MJC Rive Gauche, Place des Faïenciers, tarif : 2,50 € le carton. Renseignements : 02 35 72 90 52, www. spf76.org . Mercredi 22 juin, 19h30, L’Amour Fou, Théâtre de la Chapelle Saint-Louis, place de la Rougemare. Entrée libre, réservation indispensable : 02 35 98 45 05, www.chapellesaintlouis.com . Mercredi 22 juin, 20h30, Soirée courts métrages, Cinéma L’Omnia République, 28 rue de la République, entrée payante. Renseignements : www. fairecourt.com DANS LE CADRE DU FESTIVAL ARCHIFÊTE DE PETIT-COURONNE

. Samedi, 18h à 20h30 et dimanche de 14h à 18h : le monde de Balalandka (atelier cirque et maquillage), Parc des Tourelles. . Samedi 18h15 et 20h30 et dimanche 14h, 15h30 et 17h, défilé danse Flamenco/majorettes décalées. . Samedi 18 juin, de 18h30 à 20h et dimanche 19 de 10h à 18h, Jeux géants, Parc des Tourelles. . Samedi, 18h45 et 22h15 et dimanche 19, 12h30 et 16h30, A la gueule du ch’val (fanfare) . Samedi, 19h30, improvisation, salle du marché . Samedi, 20h30 et dimanche, 16h45, théâtre clownesque et burlesque, place du marché . Samedi, 23h, célébration pyromaniaque et percutante, départ devant le parc des Tourelles . Samedi, 00h, feu d’artifice, bucher de la Saint Jean, esplanade des sources. . Dimanche, 14h30 et 16h15, Bebert et Lolo (théâtre de rue), Parc des Tourelles. . Informations : 02 32 11 48 48 et sur www.ville-petitcouronne.fr. Entrée libre.

À la lumière des feux de la Saint-Jean Comme chaque année , la fête de la Saint-Jean, est le rendez-vous de la saison culturelle de Mont Saint-Aignan qui réunit petits et grands. Au programme :braderie culturelle pour ouvrir la journée, spectacle de danse Hip-Hop, déambulation

musicale, spectacle de danse, concert, spectacle musical et pour clôturer le bûcher réalisé par les compagnons du devoir à partir de 23h30. Pratique. Samedi 18 juin, à Mont-Saint-Aignan. Renseignements : 02 35 74 18 70.

L’ÉVÉNEMENT une foule de concerts, mardi prochain

La fête de toutes les musiques

L

e 21 juin ? C’est l’arrivée de l’été qui annonce aussi, depuis près de 30 ans maintenant, la grande fête de la musique. Comme toutes les villes de France, Rouen s’apprête à devenir, pour un soir, le théâtre de concerts en tout genre. Les rues se transformeront en scène de plein air et des lieux comme l’Hôtel de la Région accueillera des concerts. Pratique. Mardi 21 juin. Parvis de l’Hôtel de Ville, de 20h à 00h, Superscream, Weepers ; Fnac de Rouen, Christine ; Place Saint-Marc, de 16h à 00h, Musiques du monde, hip) hop, dub et electro ; Place du 19 avril 1944, Frederic Nissen Quintet ; bar des Fleurs, Musique du Monde ; Place du Vieux Marché, Jazz ; Jardins de l’Hôtel de Ville, Génération Gospel ; Parc Grammont, de 15h à 17h, Chant choral ; Rue Adrien Pasquier, à partir de 19h30, groupes; Quartier Saint-Nicaise, de 18h à 23h, Repas de quartier ; Rue Eau de Robec au Son du Cor, Groupe de Pagode ; Square Verdrel, Groupe de Samba Reggae, Agogo percussions. Hôtel de la Région, 19h30, Mona Lisa Klaxon ; vers 20h15, Elisa Jo. Entrée libre et gratuite, réservations conseillées à communication@cr-hautenormandie.fr.

■■ Elisa Jo, viendra faire résonner de sa voix douce et de ses mélodies pop-folk, l’Hôtel de la Région qui l’accueille pour la Fête de la Musique.

Abd Al Malik sera à Grand-Quevilly

I

l sera là, à l’occasion du 14 e Festival, Un printemps au parc, organisé par la ville de Grand-Quevilly. Le chanteur Abd Al Malik donnera un concert en plein air, le vendredi 17 juin, dans l’enceinte du Parc des Provinces. Chaque année quelques dizaines de milliers de personnes se retrouvent pour venir écouter un artiste de renom. Inscrit dans la lignée des grands auteurs de la scène française, le chanteur aux 4 victoires de la musique prône le respect

dans un slam éveillé. Les fans mais aussi les curieux pourront profiter de ce concert pour découvrir les nouvelles chansons de son album “Château rouge”, dans lequel il marie l’électro à la musique africaine. En s’inspirant de la chanson, de la poésie, du jazz et du slam, Abd Al Malik propose une musique moderne, inédite accessible à tous. Photo BFC

AGENDA

leurs portes, de même que la corderie Vallois de N-D de Bondeville, de 13h30 à 18h. Pratique. Dimanche 19 juin. Renseignements : 02 32 42 10 54. Retrouvez le programme complet sur www.journeedupatrimoinedepays.com

N° 14 - 16 juin 2011

■■ “Château rouge” est le dernier album d’Abd Al Malik.

Pratique. Vendredi 17 Juin, 20h30, parc des provinces de Grand-Quevilly, entrée livre. Accès Métrobus, station Provinces.

N° 14 - 16 juin 2011

SORTIES Musée des Beaux-Arts : Alain Sicard se mêle aux oeuvres

Fondues au milieu d’œuvres qui ont traversé les siècles (notre photo), les peintures d’Alain Sicard ont établi leur demeure au Musée des Beaux-Arts. C’est la première rétrospective qui est faite de ce peintre, réunissant des créations qui ont vu le jour entre 2003

●● EXPOSITION  Un festival Singulier

Ils seront 34 artistes à se réunir à Saint-Aubin-Lès-Elbeufs, pour un festival pas comme les autres : le Festival Singulier. Peintres, scultpeurs, plasticiens, ils réuniront leurs œuvres en un même lieu, les locaux de la congrégation du Sacré-Cœur, du vendredi 17 au dimanche 19 juin. 130 rue de Freneuse, Saint-Aubin-Lès-Elbeuf. Certaines œuvres pourront même être exposées dehors, si le temps le permet. Ouvert vendredi 17 de 15h à 19h, samedi 18, de 11h à 19h et dimanche 19, de 11h à 18h.

●● KERMESSE  Les Hauts de Rouen en fête

Comme tous les ans, l’association Solidarité Plateau organise une grande kermesse, qui se tiendra cette année, le mercredi 22 juin. Les jeux, les activités seront au rendez-vous au Village du Bellay, et à prix mini (2,5 € pour dix jeux) afin que tout le monde puisse en profiter. Renseignements au 02 35 59 67 32.

●● SPECTACLE  Les ateliers du Safran Collectifs

Ils ont travaillé et se sont amusés pendant l’année, l’heure est désormais venue de montrer à tous de quoi ils sont capables. C’est pourquoi les élèves des différents ateliers présenteront les lundi 20, jeudi 23 et vendredi 24 juin, leurs créations à partir de 20h30. Lundi 20, dans la salle du Safran Collectif, “Dans le ventre de Murakami” (sortie atelier théâtre adulte) ; jeudi 23 juin, théâtre du présent à Mont-Saint-Aignan “Le cabaret Bamboche” et “La chorale Delamour” ; vendredi 24 juin, théâtre du présent, “Le cabaret Bamboche”. Renseignements sur www.lesafrancollectif.com.

●● FOIRE À TOUT  Du côté de Houppeville

Les foires à tout fleurissent sous le soleil printanier. La prochaine aura lieu le dimanche 19 juin, à Houppeville et est organisée par l’association des familles.

●● CIRQUE  Prouesses au Baron Perché

Le cirque ne se pratique pas uniquement sous des chapiteaux. Il est possible de prendre des cours, dans différents ateliers, comme avec la compagnie du Baron Perché. Les apprentis circassiens viendront faire montre de leur talent, à la Maison de l’Université de Mont-SaintAignan, samedi 18 juin, dès 20h30. Entrée libre.

NATURE 

L

«L

P

d’améliorer le diagnostic des maladies génétiques pour le laboratoire du Professeur Frebourg à Rouen. Pratique. Pour la visite, un don à l’ordre de “l’Association Charles Nicolle” est laissé à l’appréciation du visiteur. Certains proposent des animations : les 18 et 19 juin, le Château de Miromesnil, Tourville S/ Arques qui ouvre sa table, réservation indispensable au 02 35 85 02 80 ; samedi 18 juin, 10h, visite de groupe au Vastérial, Ste Marguerite de la Mer au 06 11 97 39 64, tarif 22 € ; samedi 18 juin à 15h30 récital Orgues et Voix Eglise SaintMartin La Croisille au 06 83 04 32 53, tarif 20 €.

■■ Le jardin du Chat Lunatique participe aux Jardins du coeur.

Louftingues, une pièce pas si sage

es Brindois, une famille de … louftingues, sont aux prises avec le représentant d’une compagnie internationale de pétrochimie qui veut construire une usine dans le champ d’à côté. Tous, originaux déjantés, vont tenter de résoudre le problème en utilisant leurs propres méthodes. Qui l’emportera ? » L’auteur, Roland François Aebi, épingle avec humour nos préoccupations actuelles. Après une première pièce prometteuse, Rue des alouettes, la troupe des Oi-

ENFANTS 

de Gérald Genty (chanteur humoristique) ; 17 h, spectacle-démonstration par la Cie des Saltimbanques ; 18 heures, concert Jaïpour Maharadja Brass Band ; 20h30, bal avec le collectif le Bringuebal. Nombre d’entre eux se produisent à nouveau le lendemain.

Les jardins ont du cœur

e week-end prochain, 27 jardins haut-normands, publics et privés, ouvriront leurs portes et leur cœur, au profit de l’association Charles-Nicolle. Ces lieux de promenade sont répertoriés par thème sur le site de l’A.R.P.J.H.N. Brigitte Martin, propriétaire du jardin japonisant Le Chat Lunatique à Normandville, participe à cette manifestation pour la première fois. “Plusieurs membres de ma famille sont décédés d’un cancer. C’est une bonne œuvre que d’aider la recherche”, souligne-t-elle. Cette année, les fonds collectés participeront à l’achat d’un séquenceur d’ADN de nouvelle génération, qui permettra

THÉÂTRE 

Pour sa traditionnelle fête de l’été, Barentin a choisi le cirque. Les festivités débutent le 18 juin, à 11h15 avec la déambulation du Jaïpour Maharadja Brass Band, place de la Mairie ; 14h30, concert de Latché Swing (groupe de jazz manouche) ; 15h30, concert

Photo Martin Langlois

Les pas vont s’enchaîner à des rythmes différents pour ce gala de danse sportive qui va être donné au Zénith de Rouen, samedi 18 juin, à 20h. Rock, salsa, claquettes, les élèves des centres Germain de Rouen vont s’en donner à cœur joie. Tarifs : 21,80 € / pour les enfants de 10 à 14 ans, 11,70 € / gratuit pour les moins de 10 ans.

et 2011. “En choisissant de les répartir dans tout le musée, j’ai voulu établir un dialogue entre mes peintures et la collection permanente,” expliquait Alain Sicard, lors du vernissage. Quelques vidéos jalonnent également le parcours Jusqu’au 4 septembre.

Fête de l’été à Barentin : quel cirque !

seaux de Pas Sages a pris son envol. L’objectif de ces dix artistes : “prendre du plaisir à imaginer, inventer une pièce de théâtre  : faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. Donner le meilleur de nous-mêmes. Faire partager le goût de la création, de l’initiative et de la liberté de s’exprimer, pour finalement transmettre notre passion aux spectateurs  !” Pratique. Samedi 18 juin, 21h, Louftingues, Trianon Transatlantique, Sottevillelès-Rouen, réservation 02 35 73 95 15, tarif 3 €.

Photo Cie des oiseaux de Pas Sages

●● DANSE  Ca va swinguer et virevolter au Zénith

15

■■ Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins.

Des rêveries poétiques en musique

lace au conte musical pour cette seconde partie du Festival Figures de Notes – Festival de musique et d’imagination. Triple objectif pour cette manifestation, proposée par l’Ecole de musique Associative de Grand-Quevilly, en partenariat avec le Théâtre Charles Dullin et la Ville de Grand-Quevilly : favoriser les échanges entre artistes amateurs et professionnels, rendre hommage à la musique sous toutes ses formes et promouvoir compositeurs et musiciens.

Le Mangeur d’étoiles, conte musical onirique de Philippe Tailleux, est le fruit de l’année de travail des élèves de l’Ecole de Musique. Il s’agit d’un “vrai projet de création, d’une comédie musicale destinée au jeune public”, indique Laurent Terrié, directeur de l’école et passionné de comédie musicale. Pratique. Festival Figures de notes – Festival de musique et d’imagination “Le mangeur d’étoiles”, mardi 21 et mercredi 22 juin, 20h, Théâtre Charles Dullin, Tarifs de 6€ à 9€.

■■ Philippe Tailleux est l’auteur-compositeur de ce conte.

16

SUR LES ECRANS UGC

N° 14 - 16 juin 2011

CINEMA

A l’affiche :  Kung-fu panda 2

Centre commercial St Sever - Rouen - Tél : 08 92 70 00 00.

●● Kung-fu panda 2 (3D DOLBY - Grande Salle) :

tous les jours 10h50, 13h50, 15h50, 17h50, 20h, 22h. ●● Kung-fu panda 2 (DOLBY) : tous les jours 10h55, 14h, 16h, 18h, 20h10, 22h10. ●● X-Men : le commencement (DOLBY - Grande Salle): tous les jours 10h45, 13h40, 16h20, 19h30, 22h10. ●● The prodigies (DOLBY) : jeu. 11h, 13h35, 15h40, ven. 19h45, 21h50, sam., dim., lun., mar. 16h20, 19h40, 22h, lun. 16h20, 22h. ●● Insidious (DOLBY) : tous les jours 11h, 13h45, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25. ●● Pourquoi tu pleures ? (DOLBY) : tous les jours 10h55, 13h40, 15h50, 17h55, 20h05, 22h10. ●● Very bad trip 2 : tous les jours 10h50, 13h45, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25. ●● Limitless (VOST - DOLBY): tous les jours 10h50, 13h25, 15h35, 17h50, 20h, 22h15. ●● Pirates des Caraïbes : la fontaine de Jouvence (DOLBY) : tous les jours 10h40, 13h35, 16h30, 19h20, 22h05. ●● Minuit à Paris (VOST DOLBY) : tous les jours (sauf jeu.)10h45, 13h40, 15h40, 17h40, 20h, 22h05, jeu. 17h40, 20h, 22h05. ●● London boulevard (VOST DOLBY) : tous les jours 19h45 (sauf lun.), 22h. ●● Le chat du rabbin : tous les jours 11h05, 13h45, 15h45, 17h45. ●● The tree of life, Palme d’or Cannes 2011 (VOST DOLBY) : sam., dim., lun., mar. 17h30. ●● Low cost (DOLBY) : sam., dim., lun. mar.10h45, 13h40, 15h35, 20h15, 22h10, ven. 20h15, 22h10. ●● Une séparation (VOST DOLBY) : tous les jours 10h50, 13h45, 16h20, 19h40, 22h15. ●● Monsieur Papa  : sam., dim., lun., mar. 10h55, 13h55, 15h55, 19h55, 22h, ven. 19h55, 22h. ●● Le gamin au vélo, Grand Prix Cannes 2011 (DOLBY) : sam., dim., lun., mar. 17h55.

●● En avant-première : Omar m’a tuer (DOLBY) :

■■ Dans une Chine remarquablement reconstituée, avec ses temples superbes et ses couleurs chatoyantes, Po, le panda si craquant, poursuit ses aventures. Cette intrigue qui enchaîne des combats spectaculaires et comiques, séduira les enfants.

OMNIA

M

lun. 20 juin à 20h.

Rouen - 28 rue de la République - Tél. 02 35 07 82 70

●● Pourquoi tu pleures ? : 10h40 (sauf jeu., ven.,

lun., mar.), 14h10, 16h40, 19h40, 21h50. ●● Beginners (VOST) : 10h30 (sauf jeu., ven., lun., mar.), 14h, 16h25, 19h30, 21h45. ●● Infiltration (VOST) : jeu., sam., lun. 20h45, ven., mar. 14h35, dim. 17h45. ●● Une séparation (VOST) : 10h30 (sauf jeu., ven., lun., mar.), 14h, 17h, 20h15. ●● Minuit à Paris (VOST) : tous les jours 15h40, 20h40. ●● Prud’hommes : jeu., ven., lun., mar. 17h45, sam., dim. 11h15. ●● Le chat du rabbin : tous les jours 14h10, 16h40, 19h40 (sauf ven., dim., mar.) , 21h50. ●● The tree of life (VOST), Palme d’or Cannes 2011 : jeu., lun. 14h35, ven., mar. 20h45, sam. 14h35, 7h30, dim. 14h35, 20h45. ●● Gianni et les femmes (VOST) : ven., dim., mar. 15h45, 20h40, jeu., sam., lun. 13h30, 18h. ●● Le gamin au vélo, Grand Prix Cannes 2011 : ven., dim., mar. 13h30, 18h, jeu., sam., 15h45, 20h40, lun. 15h45. ●● Rendez-vous avec un ange : sam., dim. 13h30, ven., lun., mar. 18h. ●● Le complexe du castor (VOST): sam., dim. 11h05, 18h, jeu., ven., lun., mar. 13h30. ●● La ballade de l’impossible (VOST) : sam. et dim. à 10h40. ●● Une vie de chat : sam. et dim. 11h05. ●● Edward II (VOST) : ven., dim., mar. 19h40.

●● En avant-première : Balada triste (VOST) : lun. 20 juin à 20h30.

●● Scéance spéciale “Ciné-Histoire”: Good morning Babilonia : jeu. 16 juin à 17h45 (scéance organisée en partenariat avec l’Université de Rouen).

algré ses rondeurs, sa gourmandise et sa maladresse congénitale, Po a été consacré guerrier dragon, ce qui signifie qu’il veille dorénavant sur la vallée de la Paix, toujours flanqué de ses cinq compagnons : Tigresse, Singe, Mante, Vipère et Grue.  Tous sont passés maîtres dans l’art ancestral du kungfu, à tel point que Po est devenu une grande vedette, surtout chez les enfants. Mais la paix des uns et des autres est menacée par le redoutable Seigneur Shen, un superbe paon, qui a décidé de s’emparer de toute la Chine. Pour cela, il a fait mettre au point un terrible canon et il a besoin, pour le fabriquer, de récupérer tous les objets en métal.  C’est ainsi que ses guerriers viennent s’attaquer aux paisibles habitants de la vallée pour leur voler leurs écuelles, leurs vases, leurs cloches, etc. Po se lance à leur poursuite, avec beaucoup d’ardeur, porté par les conseils de son vieux maître Shifu. De plus, hanté par des bribes de souvenirs qui peuplent ses rêves, il est tenaillé par le désir d’en savoir plus sur ses origines et, surtout, de comprendre pour quelle raison sa mère l’a abandonné.

Après le succès du premier épisode, il était inévitable que les studios DreamWorks produisent un second volet des aventures de ce panda si craquant. Dans une Chine somptueusement reconstituée, avec ses palais magnifiques, ses temples superbes et ses couleurs chatoyantes, l’intrigue se développe à un

rythme trépidant - un peu trop, même ! -, en enchaînant les combats tous plus spectaculaires et comiques les uns que les autres.  Jennifer Yuh Nelson, responsable du scénario et réalisatrice d’une séquence pour le premier épisode, est aux commandes de ce film d’animation très dis-

trayant. Certes, on peut reprocher à cette intrigue d’être un peu mince et de ne servir que de prétexte à des combats pleins de trouvailles visuelles, mais dont le rythme est tel que l’on a du mal à en apprécier toutes les astuces. Il reste que cet antihéros malicieux séduira les enfants par sa bonhomie, son désir de bien faire et son courage. Mais le personnage le plus étonnant et le plus beau reste le méchant de l’histoire, le paon, avec sa roue somptueuse en plumes qui lui sert aussi d’arme redoutable. Il est si beau que l’on regrette que le scénario n’ait pas davantage fouillé sa personnalité. Quant à la fin, elle laisse présager, on s’en serait douté, d’une suite qui ravira petits et grands. Marie-Christine d’André Film d’animation américain (2011) de Jennifer Yuh Nelson, avec les voix de Jack Black/Manu Payet (Po), Angelina Jolie/Marie Gillain (Tigresse), Dustin Hoffman/Pierre Arditi (Shifu), Gary Oldman/ Bernard Alane (Seigneur Shen), Lucy Liu/Mylène Jampanoï (Vipère) (1 h 31).

toute l'actualité du cinéma

N° 14 - 16 juin 2011

17

CINEMA

suite... Cinéma Pathé Docks 76 Centre commercial Docks 76 - Rouen - Tél : 08 92 69 66 96 ●● Kung-fu panda 2 (3D) : tous les jours 11h15, 14h30, 16h30, 18h30, 19h30, 20h30, 21h30, 22h30. ●● Kung-fu panda 2 : tous les jours 11h, 13h30, 15h30, 17h30. ●● Insidious (DOLBY) : tous les jours 11h, 14h10, 16h15, 18h20, 20h25, 22h30. ●● Pourquoi tu pleures ? : tous les jours 11h, 13h35, 15h40, 17h45, 19h50, 22h. ●● X-Men : le commencement : tous les jours 11h, 14h15, 17h, 19h40, 21h25, 22h15. ●● Pirates des Caraïbes: la fontaine de Jouvence (3D) : tous les jours 11h, 13h45, 16h30, 19h15, 21h, 22h05. ●● Very bad trip 2 : tous les jours 11h, 13h50, 16h, 18h10, 20h20, 22h30. ●● Limitless : tous les jours 11h15, 13h30, 15h40, 17h50, 20h, 22h10. ●● Low cost : tous les jours 11h15, 14h25, 16h25, 18h25, 20h25, 22h25. ●● The prodigies : tous les jours 17h, 22h30. ●● Une séparation (VOST) : tous les jours 11h, 14h, 19h. ●● La Conquête  : tous les jours 11h15, 13h30, 15h45, 17h55, 20h10. ●● Fast and furious 5 : tous les jours 11h, 16h45, 19h35, 22h15. ●● Le chat du rabbin  : tous les jours 14h10. ●● Minuit à Paris (VOST) : tous les jours 15h15,17h10, 19h05. ●● Monsieur Papa  : tous les jours 11h15, 14h20, 16h20, 18h20, 20h20, 22h20. ●● Rio : tous les jours 11h, 13h15.

●● Low cost : tous les jours 13h30, 15h40, 17h45, 20h, 22h15, scéance suppl. le dim. à 11h15.

●● Monsieur Papa  : tous les jours 13h30, 15h40, 17h45, 20h, 22h15, scéance suppl. le dim. à 11h15. ●● The prodigies (3D) : tous les jours 13h45, 15h50, 18h, 20h15, 22h30, scéance suppl. le dim. à 11h.

●● Rio : sam. 14h, 16h, dim. 11h15, 13h45, 16h. ●● La croisière  : tous les jours 14h15, 19h15, scéance

suppl. le dim. à 11h15.

●● Le complexe du castor : tous les jours 17h, 21h30.

Le Melville 75 Rue du Général Leclerc - Rouen - Tél : 02 32 76 73 21

●● Blue Valentine (VOST) : tous les jours 14h, 16h15, 18h30, 21h.

●● American translation (VOST) : tous les jours 13h30, 20h30.

●● Eyes find eyes (VOST) : tous les jours 18h15. ●● Incendies : tous les jours 15h40. ●● Mort à Venise (VOST) : jeu. et dim. 17h, ven. et lun. 20h45, sam. et mar. 14h15.

●● Brazil (VOST) : jeu. et dim. 20h45, ven. et lun. 14h15, sam. et mar. 17h.

●● A l’est d’Eden (VOST) : jeu. et dim. 14h15, ven. et lun. 17h, sam. et mar. 20h45.

●● En avant-première  : Ni à vendre, ni à louer : ven.

●● Tomboy : tous les jours 19h10.

●● En avant-première  : Omar m’a tuer : ven. 17 juin

●● Escalade : tous les jours 13h45, 17h30, 21h15.

17 juin à 20h.

à 20h et à 22h15.

Cinéma Gaumont Grand Quevilly 26, bd Pierre Brossolette - Grand Quevilly - Tél : 08 92 69 66 96

●● Où va la nuit ? : tous les jours 15h25.

●● Kung-fu panda 2 (3D) : tous les jours 17h, 21h30,

L’Ariel

●● Kung-fu panda 2 (IMAX 3D) : tous les jours 13h45,

Place Colbert - Mont Saint Aignan - Tél : 08 92 68 04 76

scéance suppl. le dim. à 11h.

15h45, 17h45, 20h, 22h15, scéance suppl. le dim. à 11h15. ●● Kung-fu panda 2 : tous les jours 15h, 19h15. ●● L’affaire Rachel Singer : tous les jours 14h, 16h30, 19h45, 22h20, scéance suppl. le dim. à 11h. ●● Insidious : tous les jours 13h30, 15h45, 17h50, 20h15, 22h30, scéance suppl. le dim. à 11h. ●● L’amour a ses raisons : tous les jours 14h, 16h45, 19h30, 22h20, scéance suppl. le dim. à 11h. ●● X-Men : le commencement : tous les jours 13h50, 16h40, 18h30, 19h30, 21h30, 22h15, scéance suppl. le dim. à 11h. ●● Pirates des Caraïbes : la fontaine de Jouvence (3D) : tous les jours 13h50, 16h40, 19h30, 22h15, scéance suppl. le dim. à 11h. ●● Limitless : tous les jours 13h30, 15h50, 18h, 20h15, 22h30, scéance suppl. le dim. à 11h. ●● London boulevard : tous les jours 14h15, 17h, 19h45, 22h20, scéance suppl. le dim. à 11h. ●● Very bad trip 2 : tous les jours 13h40, 15h50, 18h, 20h15, 22h30, scéance suppl. le dim. à 11h. ●● Fast and furious 5 : tous les jours 14h, 16h50, 19h40, 22h20, scéance suppl. le dim. à 11h.

●● Minuit à Paris (VOST) : ven. 19h, sam. 17h, 21h, dim. 15h, 17h.

●● Santiago 73, post mortem (VOST) : ven. 21h, sam. 15h, 19h, dim. 19h.

■■ Ce film captivant, traitant du mensonge et de ses conséquences, tient ses promesses jusqu’au bout.

Rachel Singer

T

rois agents du Mossad, Rachel, David et Stephan, sont rentrés triomphalement en Israël, après avoir arrêté et tué un criminel de guerre. Trente ans après, un livre sort relatant cet exploit. Mais la vérité n’est pas celle que l’on croit. L’Affaire Rachel Singer, de Assaf Bernstein, film inédit en salle, mais diffusé en 2008 sur Arte, traite du mensonge et de ses conséquences. Entre passé - les scènes les plus réussies - et présent, ce film captivant tient ses

promesses jusqu’au bout, malgré une fin inutilement longue et violente. L’interprétation, dominée par la remarquable Helen Mirren, est pour beaucoup dans la réussite de ce beau film qui met en scène des personnages dignes et conscients de leur faute passée. Drame américano-hongrois (2011) de John Madden, d’après le film “La dette”, de Assaf Bernstein, avec Helen Mirren (Rachel Singer), Sam Worthington (David jeune), Jessica Chastain (Rachel jeune), Tom Wilkinson (Stephan) (2 h).

Grand Mercure Square Raoul Sanson - Elbeuf - Tél : 08 92 68 00 72

●● Une séparation (VOST): jeu. 20h30, ven. 19h15, sam. 14h15, 16h45, 19h15, dim. 14h15, 16h45, 19h30, lun. 14h15, 20h30, mar. 19h15. ●● Kung-fu panda 2 (3D) : jeu. 20h30, ven. 19h30,

sam. 14h15, 16h45, 21h45, dim. 14h15, 19h30, lun. 20h30, mar. 21h45.

●● Kung-fu panda 2 : ven. 21h45, sam. 19h30, dim. 10h30, 16h45, lun. 14h15, mar. 19h30.

●● Limitless : jeu. 20h30, ven. 21h45, sam. 17h, 19h30, 21H45, dim. 14h15, 19h30, lun. 14h15, 20h30, mar. 19h30. ●● The prodigies (3D) : ven. 21h45, lun. 14h15, mar. 19h30.

●● The prodigies : sam. 16h45. ●● X-Men : le commencement : ven. 19h15, sam. 14h15, 19h15, 21h45, dim. 10h30, 14h15, 19h30, mar. 21h45.

●● Pirates des Caraïbes : la fontaine de Jouvence (3D ): ven. 20h30, dim. 10h30, 16h45.

Cinéma, sorties nos coups de cœur sur internet

●● Pirates des Caraïbes : la fontaine de Jouvence : sam. 14h15, 21h45, lun. 20h30, mar. 21h45. ●● Very bad trip 2 : ven. 19h30, sam. 14h15, 21h45, dim. 16h45, mar. 21h45. ●● Low cost : jeu. 20h30, ven. 21h45, sam. 16h45, 19h30, dim. 10h30, 14h15, 16h45, lun. 14h15, mar. 21h45.

●● Ciné Pitchoun : Loup : dim. 10h30. ●● Fim Club : Mr Nice : dim. 19h30, lun; 20h30, mar. 19h30.

■■ “Pourquoi tu pleures” ? Avec Emmanuelle Devos (photo), Benjamin Biolay et Nicole Garcia.

18

No 14 - 16 juin 2011

IMMOBILIER VENTES ROUEN ■ Rouen, vends appartement F2, meublé et loué ou non, à deux pas de l’hôtel de ville. Particulier à particulier. Tél. 02.35.37.02.01

AUTRES DEPARTEMENTS ■ Dieppe, vds appt T4 dans résidence, 2 chambres, séjour, salon, vue mer - 70 m2, garage, classe énergie E, 135.000 € à négocier. Particulier. Tél. 09.81.05.84.58. ■ Entre Dieppe et Rouen, v. longère à colombages, cheminée, chauf. central, séjour 30 m2, 2 chambres + 1 à l’étage à finir, jardin fruitier 650 m2. A mi-chemin entre Dieppe et Rouen. 175 000 €. Particulier. Tél. 06.21.33.41.36

AUTOMOBILES CITROEN ■ Grand C4 Picasso HDi, 13.990 €, 110 cv, BMP6, 09/2007, 91.000 km, radio cd mp3, régul. de vitesse, aide au stationnement, projecteurs xénon, jantes alliage, toit panoramique, garantie 6 mois. Seat Rouen. Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26.

PEUGEOT ■ 207 HDI, 11.990 €, 110 cv, Premium, mise en circulation 21/07/08, 63.430 km, radio CD MP3, vitres élect., toit panoramique ouvrant, climatisation auto. bi-zones, jantes alliage. Garantie 12 mois Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ 107 1.0 E 12 V Urban, 5 portes, 9.700 km, 11/2009, rouge, gtie 4 mois, 6.100 €, excellent état, première main. Tél. 06.01.93.34.76 ■ 206, 8.990 €, 1.1e, 60 cv, Urban, mise en circulation 17/08/09, 8.900 km, radio CD, vitres élect., ABS, aide au freinage, fermeture centralisée à clés, rétroviseurs élect., airbags. Garantie 12 mois. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

AUTRES MARQUES ■ Mercedes C 200 D, 94 parfait état, CT ok, nombreuses pièces neuves, acessoires, 5.000 € (32.800 francs). Tél. 02.35.23.52.94.

■ Seat Ibiza 1.9 TDi, 13.990 €, 105 Style, 06/2010, 14.750 km, régul. vitesse, ordi de bord, clim., rétrov. électr., 4 vitres électr., radio CD MP3 + commande au volant, garantie 24 mois. Seat Rouen. Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26.

■ V50 2.0D, 13.900 €, 136 cv, Summum BVM6, 76.000 km, 28/03/2006, 1re main, cuir, Xenon, sièges avant élect., régulateur vitesse, pack famille, clim auto, airbags... Garantie 12 mois. Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

■ C-Max TDCi, 12.990 €, 90 Trend, 10/2008, 68.100 km, jantes alliage, anti-brouillard, radio CD + commandes au volant, clim. auto, régul. vitesses, garantie 12 mois. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ S60 2.4D, 14.500 €, 163 cv, sport BVM6, 85.000 km, 07/01/2008, cuir, toit ouvrant, régulateur vitesse, jantes alu, clim auto, CD, airbargs... Garantie 12 mois. Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

■ C30 1.6D, 18.900 €, Premium edition drive start / stop, 9.900 km, 21/11/2009, bluetooth, radar recul, jantes alu, clim auto, rétros escamotables, détecteur pluie, CD, régulateur de vitesse... Garantie 12 mois Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

RENAULT

■ Renault coupé Laguna, 21.900 €, 2.0 l DCi, 150 cv, Dynamique, mai 2009, 29.200 km, gtie constructeur. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Hyundaï I30, 12.500 €, 2.0 L, CRDi, 140 cv, 52.000 km, mars 2008, pack luxe, gtie 6 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Nouvelle S60 D3, 28.900 €, 163 cv, Momentum BVM6, 9.000 km, 27/05/2011, bluetooth, radar recul, clim auto, jantes alu, rétros rabattables, CD USB, PM... Garantie 21 mois constructeur. Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

retrouvez toute l'information en vidéo sur

■ V50 2.0D, 12.900 €, 136 cv, Momentum BVM6, 110.000 km, 13/11/2006, 1re main, pack famille, jantes alu, clim auto, CD, PM, régulateur vitesse, commande audio... Garantie 6 mois. Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

■ S40 2.0D, 22.900 €, 136 cv, Feeling BVM6, 9.900 km, 22/04/2010, 1re main, radar recul, bluetooth, détecteur pluie, radio CD, régulateur de vitesse, rétros escamotables... Garantie 12 mois Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

■ V50 1.6D, 22.900 €, 110 cv, Feeling Drivé Start / Stop, 9.900 km, 29/06/2010, 1re main, bluetooth, radar recul, jantes alu, clim auto, rétros escamotables, détecteur pluie, CD, régulateur de vitesse... Garantie 12 mois Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

■ C30 2.0D, 12.900 €, 136 cv, Momentum BVM6, 75.000 km, 25/10/2007, 1re main, jantes alu, clim auto, PM, commande audio, détecteur pluie, airbags, régulateur de vitesse... Garantie 12 mois Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

■ Honda Civic, 16.900 €, 2.2 l ICTDi Comfort, oct. 2009, 140 cv, 34.300 km. gtie constructeur. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Toyota Prius, 12.900 €, 110 cv, Linéa Sol, août 2007, 36.500 km, gtie 6 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ VW Polo 1.2 l, 5.900 €, ESP, 65 cv, 5 portes, juillet 2003, 78.000 km, gtie 3 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

No 14 - 16 juin 2011

■ XC60 D3, 32.900 €, 163 cv, Kinetic Start / Stop, 8.000 km, 28/03/2011, 1re main, jantes 18 pouces, régulateur de vitesse, clim auto, tapis de sol, PM, radio CD, City Safety, airbags, ordinateur bord... Garantie 21 mois Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

■ Audi A4, 15.990 €, Avant 2.0 TDI, Ambition, mise en circulation 22/05/07, 100.322 km, radio CD, climatisation auto. bi-zone, régulateur de vitesse, rétroviseurs élect., vitres élect. Garantie 6 mois. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

19

■ C30 1.6D, 14.500 €, Premium Edition, BVM5, 45.000 km, 31/07/2009, bluetooth, radar recul, jantes alu, clim auto, rétros escamotables, détecteur pluie, CD régulateur de vitesse... Garantie 12 mois Volvo, Thibaut SA Tél. 02.30.32.40.88

■ Seat Altea, 15.990 €, 1.6 TDi, 105 cv, Référence, mise en circulation 21/05/10, 15.112 km, régulateur de vitesse, ordinateur de bord, radio cd MP3 + commande au volant, climatisation, jantes alliage, garantie 24 mois Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ Audi A1, 19.500 €, 1.2 l, TFSi Ambition GPS, sept. 2010, 5 cv, 11.700 km. gtie constructeur. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Honda CB1000R, 8.999 €, an. 2009, 3.000 km, 1re main. Option : Ecopes Boxer. Parfait état. Prix + CG. Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

■ Aprilia Dorsoduro 750, 6.590 €, an. 09/2009, 6.600 km, modèle supermotard de la marque Aprilia, moteur bicylindre. Prix + CG. Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

■ Honda Civic, 12.200 €, 2.2 l CTDi, 140 cv, Exécutive, juin 2006, 81.500 km, gtie 6 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Kawazaki Z 750, 4.890 €, an. 2008, 29.000 km. Options : selle confort, passage de roue, patins de protection, écopes, tapis de réservoir, saut de vent, échappement. Prix + CG Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

■ Guzzi Breva 750, 4.800 €, an. 2005, 20.000 km. Option : bulle haute, moteur 750 cc bicylindre, transmission par cardan, prix + CG. Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

■ Honda Varadero 1000, 4.390 €, an. 2003, 36.000 km. Options : top case, valises latérales, bulle haute Ermax, sabot, pare-mains, tapis de réservoir. Prix + CG. Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

■ Guzzi V7 750 Classic, 6.290 €, an. 10/2009, 6.700 km, 1re main. Option : saut de vent. Moteur 750cc bicylindre, transmission par cardan. Prix + CG. Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

MOTOS ■ Seat Altea, 17.990 €, 1.9 TDI, 105 cv, style, mise en circulation 30/06/10, 16.000 km, climatisation auto. bi-zone, régulateur de vitesse, ordinateur de bord, radio CD MP3 et commande au volant. Garantie 24 mois. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ Seat Leon, 13.990 €, 1.4 TSI Réference, mise en circulation 21/04/09, 17.000 km, climatisation auto. bi-zone, régulateur de vitesse, ordinateur de bord , radio cd MP3 + commande au volant, rétro élect. Garantie 24 mois. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ Très belle Mini Cooper, 115 cv, 50.000 km, 12.800 € à débattre, nombreuses options, toit ouvrant panoramique, jantes alu 17", intérieur cuir/tissu, pack chrome, clim. auto, régul. vitesses... révision faite, entretien BMW. 06.21.09.21.00

■ Honda Jazz 1.4 l, 13.900 €, Elégance, sept. 2010, 100 cv, gtie constr. sept. 2013. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Honda Hornet 600, 5.490 €, an. 2010, 1.400 km, 1re main, moto toujours sous garantie constructeur Honda. Option : échappement IXIL. Prix + CG. Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

CAMPING-CARS CARAVANES ■ Camping-car Iveco D 35-8 Daily, an. 99, cause double emploi, 126.000 km, coin cuisine, frigo, sommier à lattes, matelas bultex, nombreux rangements, pompe à eau, courroie de distri et pneus neufs Tél. 06.20.69.08.53

OFFRES D'EMPLOI ■ Rech conseiller commercial H/F sur du VN. CDi, Bac à Bac + 2, dynamique, sens du service client, rigoureux, esprit d’équipe, dispo de suite. Envoyer CV + lettre de motivation à commercialvolvorouen@groupeguez.com ou à Garage Thibaut SA, 24 rue Amédée Dormoy, 76000 Rouen.

BONNES AFFAIRES ■ Attelage pour Peugeot 1007. Tél. 02.35.87.97.77. saisissez votre petite annonce en ligne sur

■ Gilera Nexus 500, 4.500 €, juin 2009, 1.500 km, 1re main, look sportif, motorisation 500 cc Piaggio, pare-brise réglable en 3 positions. Prix + CG. Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Rouen, 15 place de la Haute Vieille Tour, 76000 Rouen ou faxez-le au 02.35.98.28.62. Vous pouvez également saisir votre annonce sur "www.tendanceouestrouen.com".

choisissez votre rubrique

Forfait 4 lignes

Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi

■ BMW 318 D, 22.900 €, luxe, cuir, GPS, 143 cv, 12/2008, 63.000 km, gtie 9 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Suzuki GSR600, 5.350 €, an. 03/2010, 1.600 km, 1re main, moto toujours garantie constructeur Suzuki, prix + CG. Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3

■ Volkswagen Eos, 27.490 €, 2.0 TDI, 140cv, carat, mise en circulation 28/09/10, 20.000 km, sellerie cuir, régulateur de vitesse, ordinateur de bord, GPS, commande au volant, rétroviseurs + vitres élect, toit ouvrant. Garantie 12 mois. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

4

■ Audi A3, 19.900 €, 1.9 l TDi, 105 cv, Ambiente GPS, juin 2009, 50.000 km. gtie 9 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Aprilia Mana 850, 5.500 €, an. 2008, 9.600 km. Moto "automatique" dotée d un variateur, possibilité passage des vitesses de manière séquentielle, rangement pour le casque, moteur 75 cv. Prix + CG.PRILIA MANA 850 Lebret Moto Tél. 02.35.72.76.68

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin. *Offre non-cumulable réservée aux particuliers, limitée à 1 bulletin par numéro et par famille.

20

N° 14 - 16 juin 2011

DECOUVERTES

Bienvenue chez l’herboriste de la rue Damiette

Un sujet inépuisable “On travaille surtout sur la prévention et l’entretien de la santé. Bien se nourrir, bien dormir. Les fonctions essen-

tielles qu’on a un peu trop tendance à oublier !” La plus ancienne des médecines humaines. Comment cette passion lui est-elle venue ? “Avant, je travaillais dans la décoration. Mon mari était tapissier”. Mais le déclin de son activité l’amène à envisager à 54 ans, une reconversion. Intéressée depuis longtemps par les plantes, elle se forme alors à Paris à la naturopathie, lance une première herboristerie à Périgueux avant d’ouvrir à Rouen, il y a dix ans, cette boutique qu’elle tient depuis avec son fils Frédéric . Une pile de classeurs témoigne de ses recherches sur les effets des plantes mais aussi sur l’iridologie - médecine non conventionnelle basée sur l’analyse de l’iris - ou sur la médecine chinoise. “Le sujet est inépuisable”, concède, enthousiaste, celle qui, à 73 ans, campe derrière son comptoir... bon pied bon œil. Sans doute une question de nature. Ariane Duclert

Photo Ariane Duclert

U

n peu d’escholtzia pour le sommeil, de l’aubépine contre les douleurs, de l’Harpagophytum pour l’arthrose et de la vigne rouge pour activer la circulation. Sur les étagères garnies de fioles et de sachets kraft aux étiquettes savantes, Antoinette Malparty promène un regard exercé. Dans la jungle des formules, cette herboriste, installée rue Damiette, finit toujours par trouver un remède à chacun de nos maux. “Les gens viennent et j’apporte mes conseils en fonction de leur pathologie. C’est une façon différente de se soigner”, plaide-t-elle. Dans la boutique à l’enseigne de Chiron, célèbre centaure réputé pour sa sagesse et ses enseignements sur l’art de guérir, flotte une odeur forte de tisane et de plantes séchées.

■■ Antoinette Malparty, l’herboriste de la rue Damiette, utilise le pouvoir ancestral des plantes pour soigner les petits bobos et prévenir les grands maux.

Laurent Savisky : un homme de lettres A

u hasard des rues, sur les façades et devantures des boutiques, fleurissent parfois de belles lettres, rondement dessinées, qu’on imaginerait venues d’un temps lointain si une fraîcheur un peu suspecte ne faisait douter de leur ancienneté ! De fait, c’est l’oeuvre du rouennais Laurent Savisky, peintre en lettres, à la tête de l’entreprise “Peinture Fraîche” depuis 1994. On pensait le métier disparu ? Il n’en est rien. A croire que pour personnaliser une enseigne, lui donner du cachet, rien ne vaut la patte de l’artisan.

Photo Ariane Duclert

Fait main

■■ Le pinceau à la main, ou usant de procédés plus modernes, Laurent Savisky n’a pas son pareil pour habiller et parer les devantures et les vitrines des magasins.

Ce passionné de dessin avait commencé son apprentissage dans les années 70. “À l’époque, tout était peint !” rappelle-t-il aux incrédules. Les publicités, les logos, le marquage des camions et des conteneurs sur le port. Mais, à l’heure de l’ordinateur et du découpage informatisé, quelle genre d’obstination l’incite encore

à peindre les lettres ? “On est passé de l’utilitaire à une démarche plus artistique”, reconnaît-il. C’est dit. Insensiblement, du fond de son atelier de Darnétal, il oeuvre à l’embellissement de notre environnement quotidien. Il suffit de passer en revue ses nombreuses réalisations dans la capitale normande, déclinées sur le mode “Avant-Après”, pour voir comment, discrètement, il a changé le paysage urbain. Selon le client, il peut aussi utiliser les outils modernes, mais il y a toujours une cote particulière pour le “fait main”. Lucide néanmoins sur la disparition programmée de son métier, il continue à se battre au quotidien pour le goût du trait bien fait, l’équilibre des lettres, bref pour le plaisir des yeux. Un projet qui a donné sens à sa vie, quitte à passer parfois inaperçu aux yeux des Rouennais, absorbés dans leur quotidien. “Mais les touristes, eux, ne manquent jamais de s’arrêter !”


Tendance Ouest Rouen du 16 juin