Issuu on Google+

■ Portrait : La Bibliothèque

p 10

■ 2009 : ça s’est passé chez nous p 12 ■ Dossier : Environnement et cadre de vie

p 14

Sommaire

Journal d’informations municipales de Saint-Martin-de-Seignanx - Hiver 2009 Ce numéro a été tiré à 2200 exemplaires Directeur de la publication : Maritchu Uhart, 06 83 75 14 65 Réalisation : Flashcompo, Bayonne Impression : Imprimerie Abéradère, Bayonne Photos : Mairie de Saint-Martin-de-Seignanx, M. Uhart, Associations Dépôt légal : 4e trimestre 2009

PAGE

Téléthon : bilan

8 PAGE

10

Portrait : La Bibliothèque

Contactez-nous à la Mairie : Place Oyon Oïon 40390 Saint-Martin-de-Seignanx Tél. 05 59 56 60 60 E.mail : stmartindeseignanx@wanadoo.fr Site : www.saintmartindeseignanx.fr

PAGE

12 PAGE

14

Rétro 2009 Dossier : Environnement et cadre de vie

Ouverture bureaux : du lundi au vendredi, de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 (17 h le vendredi) Rencontre sur rendez-vous avec Madame le Maire ou ses adjoints.

PAGE

24

Zoom : ASC Athlétisme La commune de Saint-Martin-de-Seignanx fait le choix d’une communication éco-responsable. Ce document est imprimé sur du papier 100% recyclé, certifié écolabel européen. Après avoir lu, si vous ne souhaitez pas le conserver, merci de le déposer dans le conteneur à papier d’un point tri ou d’une déchetterie.

PAGE

26

Un coup d’œil dans le rétro

Etat civil Naissances

Mariages

Décès

Septembre PLAZE Mathéo LE ROY MOREU Ambre BOUGHALEB Badr

Septembre JOSET Arnaud Cyril METAY Claire Marie Anne

Septembre SACLEUX veuve FEUILLET Alice Augustine Opportune LAHARIE veuve DURROTY Jeanne LEULLIOT veuve MARC DIBILDOS Maria Blanca CAPDENAT veuve HUMBERT Lucienne Henriette BORDERES veuve HARAMBOURE Marguerite Ernestine Antoinette COLIN Lucien Jules ROMATET Paul Georges CANTAMESSA veuve LEBRUN Jeanne ROUILLON Jean Emile LAVIGNE Jean Honoré

Octobre FRAISSE Remy, Julien, Clément DALES Charlotte, Isabelle BORD Ainhoa GIBERT Lenny, Patrick LOMBARD Mattin, Matthieu, Marie Novembre RECARTE Oihan VIAL Enzo VIAL Allan DARANCETTE Louisia HAYET Loane KICHENIN DUCAMP Sohan, Emilien FONOLLOSA Gabin

2

Octobre VERA CRUZ LOPES PIMENTA Mauricio ALVES DE OLIVEIRA Maria Simone LOMBARDOT Serge Jean Robert RAVAINE Bénédicte, Monique, Marie-Aline CHEVILLON Stéphane, Laurent, Marie ROLLAND Florence

Octobre M’BAREK veuve CAZALIS Jeannine Eliane MARQUINE veuve AGUERRE Jeanne Yvonne DUBARRY Daniel BOULLAND veuve OFFREDO Suzanne Marie Marguerite KUJAWSKA veuve KESSIS Marianne BOL épouse DEN HAAN Annanita COCU Alain Etienne Joseph WRONSKI épouse ISSALY anna PRADELLES épouse BOSY Michèle Yvette Mauricette Novembre SERRANO épouse KERMOAL Georgette,Michèle,Denise DALL’AVA veuve DUMONT Pierrine

Edito

2010 : des choix collectifs à entreprendre A différents niveaux, des décisions se prennent laissant les citoyens dans une grande perplexité. Ceux qui détiennent le pouvoir servent des intérêts qui tournent le dos à l’intérêt collectif. C’est la gestion du projet de LGV par RFF, qui refuse d’entendre les contrepropositions, contestations et inquiétudes des élus, des associations et des citoyens. C’est la décision de l’Etat de réformer la Taxe Professionnelle, contre l’avis de nombre d’élus, en sachant très bien que ce sont les ménages qui paieront le prix fort de cette réforme. Ou la gestion de la crise sur le seul volet financier, au mépris du volet social. C’est enfin le vote de nos partenaires de la Communauté de Communes qui adoptent le passage en TPU sans que les charges n’aient été transférées et chiffrées, ce qui nous condamne soit à revoir projets et qualité des services communaux, soit à reporter sur les ménages le poids de leur financement. Et si à St-Martin nous faisions différemment ? 2010 sera l’année de choix que je souhaite collectifs. Nous avons besoin de chacun d’entre vous : Sommes-nous prêts à réfléchir ensemble sur un projet de territoire partagé et fédérateur ? Comment voulons-nous vivre à St-Martin ? Sommes-nous prêts à changer nos habitudes, vivre différemment, pour vivre sans doute mieux et préparer la ville de nos enfants ? Ce sera l’objet des rencontres proposées dans le cadre de l’Agenda 21 qui nous amènera tout naturellement vers un nouveau Plan Local d’Urbanisme. Nous portons des avis, des préoccupations, des besoins, des projets… différents. Que ce soit au sein du Conseil municipal, dans nos familles, dans toute notre communauté villageoise. Il faut les mettre en commun et s’enrichir de ces différences ! Si nous travaillons ensemble, nos projets auront du sens. Ainsi, ensemble, nous pourrons «rallumer les étoiles». Le maire Christine DARDY

2009

Pour beaucoup d’entre-nous, 2009 ne laissera pas de bons souvenirs. Tempête Klaus en janvier, inondations en février, d’une part, mais surtout crise financière, économique et sociale dont on ne voit pas l’issue malgré les propos rassurants de nos dirigeants. La solidarité mise en œuvre a néanmoins réchauffé les cœurs. Les saint martinois répondent présent. Durant les événements climatiques certes, mais aussi tout au long de l’année avec le Panier du Seignanx, le Téléthon, les fêtes d’été et mille autres occasions plus discrètes… merci à tous.

Madame le Maire et le Conseil Municip al

vous souhaitent à to us une très bonne anné e 2010. 3

En direct

XL’R s’adapte pour mieux vous desservir ! Après quelques mois de fonctionnement du réseau XL’R, l’analyse des lignes et l’enquête clientèle, le Conseil général des Landes a décidé de procéder à quelques adaptations pour un réseau proche des attentes de la clientèle. Ainsi, dès le 4 janvier 2010, un nouvel arrêt, Saint-Martin-de-Seignanx Bourg sera desservi à certains horaires. La tarification pour le client reste de 2 € le voyage, pour se rendre à sa destination. Un prix attractif en faveur du transport collectif et avantageux pour le client : 2 € le billet à l’unité, 15 € le carnet de 10 voyages et 40 € l’abonnement mensuel. Gratuité pour les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active, de l’Allocation Adulte Handicapé ou du Fonds National de Solidarité, les enfants de moins de 6 ans et accompagnateurs de personnes mal voyantes.

Pour plus de renseignements : www.rdtl.fr ou 05 58 56 80 80

Service Animation Jeunesse

4

Voilà une nouvelle année qui commence ! Merci à celles et ceux qui ont contribué à l’action jeunesse de la commune tout au long de l’année : élus, animateurs saisonniers, partenaires, employés municipaux, parents, bénévoles et jeunes bien sûr ! Continuons à promouvoir la citoyenneté autour du «vivre ensemble» en direction de notre jeunesse, à travers des supports éducatifs. Retour sur la programmation de l’été 2009, riche en évènements : Du 6 Juillet au 28 août inclus. 282 jeunes participants de 11 à 17 ans ont fréquenté le service sur l’ensemble de l’été. C’est l’occasion d’en rappeler les moments forts : - les «soirées cinoche» du mercredi soir à la salle camiade - les sorties prévues : «descente de canyon» en vallée d’aspe, sortie pêche en mer au large de Capbreton ! - les sorties organisées par les jeunes : équitation en pays basque, canoë kayak sur le gave d’Oloron…

- des soirées gastronomiques et conviviales au parc Clairbois - le dispositif : «prévention des risques» dans le cadre des fêtes d’été avec le point écoute et le point repos. - Partenariat avec le centre de loisirs : tournoi « rugby flag» / parcours ludique «kohlanta» - la soirée de fin d’été : «parodie tv et cinéma plein air !!» Nous avons aussi des ateliers prévus autour de la musique assistée par ordinateur en projet : - «Ados Music Prod» prévu en 2010, pour les 12-17 ans en collaboration avec C.L.E.S Loisirs - «Deviens Compositeur Arrangeur» - Création du 1er CD Audio «Live» du Seignanx Une réunion de présentation a eu lieu le mardi 22 décembre l’accueil «jeunes» en présence des intervenants.

L’équipe d’animation vous donne rendez vous en 2010 pour faire le plein de nouveaux projets !

Les élèves de la classe médias publiés dans Sud Ouest L’année scolaire a commencé depuis quelques mois à peine et les élèves de la classe média, la 3ème 3, ont déjà eu la chance de pouvoir publier des articles sur l’environnement dans une page de Sud Ouest. La fierté s’est installée dans la classe quand nous avons découvert le jeudi 17 Décembre, à la p.19 de l’édition Dax de Sud Ouest, les articles sur le développement durable que nous avions écrits. Un exemplaire du journal a été donné à tous les élèves ainsi qu’à tous les personnels du collège. Une opération rendue possible grâce à un partenariat entre le journal Sud Ouest, la fondation Sociétariat Banque Populaire du Sud Ouest et le CLEMI et bien sûr grâce à l’aide de M.Spirlet, journaliste, que nous remercions.

table dont disposent déjà tous les professeurs et élèves des classes de 4ème et de 3ème. Le vidéoprojecteur projette l’image de l’écran de l’ordinateur ou du visualiseur (texte ou image) sur un «mur» ou un tableau numérique sur lequel on peut écrire avec un «crayon» électronique. Ce projet qui date de plus d’un an est à l’initiative du Conseil général des Landes. Le coût de celui-ci est de 2 millions d’euros. Palmyre Duhayon

En direct

Les jeunes reporters du Seignanx :

Céline Oxaran

Nouveaux équipements au collège Le poids du cartable d’un élève est en moyenne de 15 kilos. Plus de 50 % du poids de celui-ci est dû aux livres. Comment éviter aux élèves de prendre leurs manuels dans leur sac ? En intégrant de nouvelles technologies dans le collège. C’est ce qui se fait à Saint-Martin-de-Seignanx depuis la dernière rentrée scolaire. Chaque classe du collège est ainsi équipée d’un vidéoprojecteur, d’un écran numérique et d’un visualiseur, qui s’ajoutent à l’ordinateur por-

Un visualiseur. photo S. Buon

Départs en retraite Alain Lassalle, adjoint aux services techniques de la ville Avec beaucoup d’humour et d’émotion, Alain Lassalle a retracé ses 13 ans au service de la commune, en écho au discours de Mme le Maire : cheville ouvrière dans l’organisation de toutes les manifestations, associatives, communales ou communautaires, gestionnaire des locaux et matériels communaux, toujours disponible et avec une grande faculté d’adaptation, il a géré comme il s’est plu à le rappeler, «les impondérables, et les imprévus des imprévus»… Un beau parcours au service de la collectivité. C’est M. Jean-Pierre Haba qui a été recruté pour assurer son remplacement.

Maïté Goni, adjoint des cadres à la maison de retraite Léon Lafourcade Elle aura passé 28 ans au service des résidents, du personnel et des familles de la maison de retraite, au service de la qualité de vie de l’établissement. Pour elle, tout est prétexte à créer de l’animation et les rendezvous sont désormais incontournables,Téléthon, feu de la St-Jean, sorties palombes et Tour de France… dans une résidence largement ouverte sur la ville. Avec tact, discrétion, rigueur et sans compter, elle aura marqué de son empreinte l’esprit familial qui prévaut dans la Maison…

Merci et bonne retraite à tous les deux ! 5

En direct

Noces de diamant pour M. et Mme Bariteaud Aujourd’hui arrières grands-parents, ils coulent tous deux des jours paisibles dans notre commune, choyés par leurs cinq enfants.

Une sympathique manifestation a rassemblé, ce jeudi 3 décembre, les amis de M. et Mme Bariteaud pour fêter leurs 60 ans de vie commune. Mr Albrecht, président du Bet Adge et Mme le Maire leur ont souhaité de vivre encore de nombreuses années de vie à deux.

Un ordinateur à la Maison de retraite

teur équipé d’une imprimante est donc à disposition exclusive des résidents depuis le mois d’août. Les «ateliers informatiques» ont lieu trois fois par semaine. En groupes restreints, ou seuls devant «la machine», les résidents découvrent l’ordinateur et apprennent à manier clavier et souris… ce qui n’est pas toujours évident, certes, mais volonté et persévérance sont au rendez-vous : ce ne sont pas moins de quinze résidents, âgé de 72 à 94 ans, qui se sont jetés à l’eau dès les premières semaines. Certains d’entre eux ont déjà entrepris de correspondre par mail avec leurs familles, lesquelles sont étonnées mais ravies de voir se tisser un nouveau réseau de communication avec la maison de retraite. Prochaine étape : l’utilisation d’une webcam !

Améliorer la communication entre les résidents et leurs proches, et maintenir leur autonomie relationnelle : tels sont les objectifs visés par un nouveau projet mis en place à la maison de retraite Léon Lafourcade. A l’initiative de l’animateur Richard Mesplède, instigateur de ce projet intitulé «les résidents se connectent», un ordina-

Ils se sont installés :

Richard Mesplède

• MCREB Maçonnerie Carrelage Rénovation Entretien Bâtiment Tél. 06 83 88 06 92 Email : mcreb40 @gmail.com

• Lilian Greno

6

Entretien Espace Vert Nettoyage par traction animale 2039 route Océane Tél. 05 59 31 14 63 Port. 06 82 71 43 71

• FTR Sécurité Fleurentdidier David Gardiennage, Prévention, Surveillance… Tél. 06 22 78 37 93 www.ftrsecurite.fr

Jean-Pierre Haba

Christophe Pretot

Jean-Pierre Haba a remplacé Alain Lassalle et Christophe Pretot est venue renforcer l’équipe des services techniques. Le nouveau mini-bus de la commune entièrement financé par des entreprises locales nous a été livré le 19 décembre. Un grand merci aux entreprises : JC Carrosserie, APR2, Les Océanides, SARL Pinaquy, MCBL Motoculture, Pépinières Bernajuzan, Optika, Jean Paul de Sousa, Joss Peinture, Super U et la SARL Crestin qui ont participé à cette acquisition.

Nouvelle tarification des services scolaires et de Centre de Loisirs au 1er janvier 2010 2 objectifs : aller vers une tarification plus sociale et s’affranchir des effets de seuil de quotients familiaux, cela tout en maintenant les recettes de la commune. Les personnes aux plus faibles revenus paieront moins, de même que ceux qui étaient en début des 4 premières tranches. La tarification ne se fera plus en fonction de tranches de quotient familial, mais sera directement proportionnelle aux revenus de chaque famille. Elle sera cependant plafonnée pour les ménages aux plus hauts revenus. La commission finances a présenté cette nouvelle tarification à la commission consultative des usagers le lundi 14 décembre, elle a été adoptée en conseil municipal, le mercredi 16 décembre. Cantine : prix mini 1,30 €, maxi 4,50 € par repas. Garderie ou étude : prix mini 0,48 €, maxi 1,82 € pour 1 heure. Centre de Loisirs : prix mini 5 €, maxi 18 € par journée.

En direct

EN BREF… EN BREF… EN BREF… EN BREF… EN BREF… EN BREF… EN BREF…

Le Résinier. 28 familles ont pris possession de leur logement le 5 décembre dernier dans la résidence HLM du Résinier. Bienvenue à tous.

Enquête sur le cadre de vie et la sécurité. L'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (Insee) réalisera du 15 janvier au 15 avril une enquête sur le thème du cadre de vie et de la sécurité. La première partie de cette enquête porte sur la qualité de l'environnement de l'habitat, la seconde aborde les problèmes d'insécurité auxquels les personnes ont pu être confrontées au cours des deux dernières années : cambriolage, vandalisme, vol, agression, etc... Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l'Insee chargé de les interroger pendra contact avec certains d'entre vous. Il sera muni d'une carte officielle l'accréditant. Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

Oubli sur le précédent bulletin, M. Despons était aussi récompensé lors de la journée des associations. Avec toutes nos excuses. M. Uhart

Grâce à de nombreux appels, deux personnes sur trois ont été identifiée. Il s'agit de Melle Daurisboure et de Melle St André Geneviève épouse Lafon. Une autre erreur nous a été signalée, il s'agit d'André Pétriat et non de François son frère. Merci encore à ceux qui nous ont aidé.

7

En direct

2009 Questions à Laurence Gutierrez, conseillère municipale coordonnatrice du Téléthon 2009.

Laurence, quel était le programme du Téléthon cette année ? Ce fut très varié. Comme chaque année les concours de belote et de pétanque ainsi que les activités proposées par l’ASC Tennis ont remporté un vif succès tout comme le repas du midi à Camiade. Il y a eut également des nouveautés comme l’exposition de peintures et sculptures, la retransmission du match de rugby Paris-Aviron Bayonnais sur grand écran. La marche des 15 km, le marché et ses surprises, le repas du samedi soir ont également animé ces deux jours de fête. L’édition 2009 du Téléthon a été perturbée cette année en raison des travaux au mur à gauche. Nous n’avons pas pu organiser le spectacle qui attire beaucoup de monde le vendredi.

Que garderez-vous comme souvenir pour cette édition 2009 ? J’ai plein d’images dans la tête. Des enfants qui sourient sur des poneys, des cris et des encouragements de supporters, des applaudissements pour les jeunes serveurs à la fin du repas… Mais, je garderai peut être comme un cadeau, le discours de Mme Carcel qui a rappelé les progrès de la recherche grâce aux dons, l’espoir toujours présent pour sa fille Diane, et ses remerciements si sincères et touchants qui ont donnés à toutes et à tous l’envie de recommencer l’année prochaine. Merci encore à tous, et n’oublions pas «Ils comptent sur nous». Merci Laurence Gutierrez d’avoir répondu à nos questions.

Et quelle est la somme récoltée cette année ? Cette année, nous avons reversé moins de fonds que les autres années à l’AFM. Mais cependant 5 949,85 € ont été récoltés cette année à St-Martin. La crise et les propos de Pierre Bergé sont peut être la cause de cette baisse mais je tiens à souligner que les St-Martinois sont toujours au rendez-vous de la générosité.

2 défibrillateurs cardiaques installés au bourg et au quartier En France, 50 000 décès par an sont causés par un arrêt cardiaque inopiné ou une mort subite. Devant ce véritable problème de santé publique, nous avons décidé de nous engager, dans la mesure de nos capacités, afin de à remédier à cela. Le défibrillateur est le premier maillon de la chaîne de secours, et permet d’améliorer très fortement les chances de survie de la victime. On estime que 3000 à 4000 vies pourraient ainsi être sauvées chaque année. Une campagne a été relayée par l’Association des Maires des Landes afin que les communes volontaires s’équipent en défibrillateurs et nous installerons 2 défibrillateurs sur la commune. Ces appareils seront en accès libre. L’implantation a été attentivement examinée en fonction des caractéristiques de la commune : l’un sera installé au mur à gauche 8

à la fin des travaux et l’autre à l’école Jules Ferry dès février. Une signalétique permettra de localiser l’implantation de ces appareils dans toutes les communes équipées.

Une formation à l’utilisation de ces appareils, d’environ une heure, ouverte à tous, va être dispensée par l’union départementale des pompiers le 5 février, à 18 h 30, à Camiade.

Une maison de retraite programmée à St-André-de -Seignanx D’environ 80 places, elle se situera au centre bourg, proche de la salle la Mosaïque. Elle sera sous maîtrise d’ouvrage de la Communauté de Communes. Les études préalables sont en cours.

Renseignements : Julien Fichot 06 23 31 35 33

Révision Simplifiées des POS valant PLU des communes de St-André et St-Martin-de-Seignanx Elles ont été approuvées cette fin d’année. Elles permettent la création de logements sur St-André et le projet d’aménagement du Parc d’Activités Economiques sur St -Martin. Elles tiennent compte des remarques et recommandations du commissaire enquêteur.

Communauté de Communes

Adhésion au Pass-Foncier En validant le principe d’une aide dans le cadre du Pass Foncier, réservé aux ménages éligibles au Prêt à Taux Zéro, la Communauté de Communes leur permet de bénéficier, sous certaines conditions, de la minoration du taux de TVA sur l’acquisition de logements, tant en collectif qu’en maison individuelle. Cette mesure s’inscrit dans le cadre du Plan Local de l’Habitat Communautaire, où nous nous sommes engagés à favoriser l’accession sociale à la propriété. 24 logements seront ainsi aidés en 2010. Renseignements peuvent être pris auprès des services de la Communauté de Communes.

ST M’ART IN SX

Le Collectif vous propose de nouvelles surprises culturelles pour ce début d’année. L’association du Théâtre en herbe convie la compagnie du Rideau Rouge pour «Le Schpountz» célèbre adaptation du film de Marcel Pagnol. CLES Loisirs nous invite pour deux visites et un atelier pour enfants. L’association sera également présente pour le Carnaval 2010 au côté de St Martin en Fêtes. Evidemment, vous retrouverez comme toujours les 4 piliers de l’Agenda Culturel : - «La Navette Culture» : qui vous emmène en groupe et à un prix tout doux au Festival «Jazz en Mars» de Tarnos, l’un des grands évènements de la région pour ce début d’année. En effet, ce festival accueille deux formations à la renommée internationale et notamment le «Benny Green trio».

- «Le Repas Culture» : rattaché cette fois-ci au Carnaval 2010 avec pour thème «Venise». C’est un mélange de musique, peinture, poésie et théâtre, tout cela autour d’une bonne table !! - «Anim‘ Marché» : tous les 3ème samedis de chaque mois, retrouvez une animation sur le marché du samedi matin. Au programme de ce trimestre : danses folkloriques, orgue de barbarie et Agenda 21. - «Ce Soir on éteint la Télé» : attention soirée en Famille !! Papa et Maman à l’atelier Philo (thème l’Education pour ce trimestre) ou à la rencontre du Pédopsychiatre M. Nadin ; les enfants eux sont accueillis par une animatrice du Centre de Loisirs à la Bibliothèque (livres à volonté !!). Le Collectif «St M’ Art in Sx» est ouvert à tous. Vous avez envie d’y participer ? N’hésitez plus !

9

Portrait

Christiane, Claudie, Claudine, Elise, Félix, Geneviève, Jacqueline, Marie, Marie-Isabelle, Monique, Odette, Serge !!! Qui sont-elles ? Qui sont-ils ? ILS et ELLES vous accueillent, lancent pour les enfants comme pour les adultes des passerelles vers l’évasion, les connaissances, la réflexion. ILS et ELLES vous conseillent un titre, commandent des nouveautés : toujours à l’écoute des vœux de leur public. ILS et ELLES, les BÉNÉVOLES de la Bibliothèque Municipale, par les milliers d’heures passées, défendent avec passion : «La lecture publique», socle de la CULTURE POUR TOUS.

Bibliothèque Dernier rang : Serge Broussard - Marie Isabelle Ballesteros - Elise Mougel - Félix Parvol - Monique Izac - Frédéric Olçomendy Au milieu : Christiane Labat - Jacqueline Laffite - Claudine Dubernet - Claudie Carpentier Assises : Marie Laborde - Odette Dardy

10

Portrait

ILS et ELLES sont présents depuis 1984, la naissance de la Bibliothèque de Prêt à l’initiative de Claudine Dubernet et Félix Parvole, aidés de Marie Laborde et Marie Isabelle Ballesteros. Modestement installée dans l’ancienne cantine, la Bibliothèque a déménagé plusieurs fois jusqu’en 1998 où les nouveaux locaux plus lumineux, plus spacieux sont inaugurés. Au cours de ces années, l’engagement des bénévoles les conduit à se mettre à l’informatique, à introduire des nouveautés comme les BD adultes, à lancer des animations hebdomadaires avec la lecture de contes le mercredi, animations annuelles avec «Itinéraire des mots» (expositions, spectacles, qui ont fait voyager enfants et adultes au pays des Indiens, au Moyen-âge, côtoyer les monstres et sorcières, visiter l’Inde, rêver en Poésie…) Saluons la constance de ces femmes, de ces hommes au service de tous …

Itinéraire des mots

Municipale La bibliothèque, pour moi, c’est comme choisir des friandises dans une pâtisserie, c’est se réjouir du moment où on va s’en délecter, c’est communiquer à d’autres lecteurs les émotions qui nous ont traversés, c’est se plonger avec des enfants, dans un monde d’images colorées, de récits fascinants, de découvertes surprenantes. La bibliothèque, pour moi, c’est un grand plaisir. Dans l’ombre, les petites mains : celles qui achètent, celles qui couvrent, celles qui informatisent, celles qui réparent le logiciel, celles qui préparent les statistiques, celles qui décorent, celles qui vont aux réunions de La Médiathèque des Landes, celles qui préparent les animations, celles qui échangent les livres, celles qui sont là 6 jours/7. Pourquoi ? La bibliothèque, pour elles, c’est un grand plaisir. Marie Isabelle

Leur engagement, leurs motivations en quelques mots, les leurs : Félix Parvole : «Je suis tombé dans la lecture assez jeune et comme le meilleur endroit pour rencontrer d’autres lecteurs, était une bibliothèque, j’ai décidé de m’engager dans ce bénévolat qui me procure toujours autant de satisfactions qu’au premier jour». Claudine Dubernet : «Depuis l’ouverture de la bibliothèque au fil des années, chaque bénévole a apporté sa personnalité, sa disponibilité, ses goûts, pour former une équipe dont le seul but est de satisfaire ses lecteurs, de permettre à tous de lire, beaucoup, souvent et gratuitement».

Tous les soirs de 17 à 19 heures, le mercredi de 15 à 18 heures et le samedi de 10 à midi. 11

Ça s’est passé chez nous 12

1

2

5

6

9

10

2009

1 - Janvier : la tempête Klaus (23 jan.) - 2 - Février : mundo nuevo (1er fév.) 5 - Mai : les mayades (1er mai) - 6 - Juin : ouverture de la salle de musculation à L. Goni 9 - Septembre : rénovation cours Emile Cros (2 sept.) 10 - Octobre : anim’marché karaté (17 oct.) -

4

7

8

11

12

Ça s’est passé chez nous

3

3 - Mars : carnaval (7 mars) - 4 - Avril : le printemps des jardins familiaux 7 - Juillet : journée TER* découverte pelote - 8 - Août : réfection des terrains de campas soulan 11 - Novembre : remise des prix concours des maisons et balcons fleuris (20 nov.) 12 - Décembre : marché de noël spectacle (19 dec.)

2009

*Tourisme en Espace Rural

13

Dossier

l’Environnement et le Questions à Martine Hiriart Adjointe en charge de l’Environnement et du Cadre de Vie.

BM : Martine HIRIART pouvez-vous nous présenter votre commission ? MH : La commission Environnement et Cadre de Vie est animée par Régine Etchepare, Bernard Ducasse, Pierre Maïtia, Marie-Josée Cheverry, Philippe Sannié et moimême. Ses principales missions sont le fleurissement de la ville, l’entretien des espaces verts et le partenariat avec le Sitcom. Nous avons également des contacts avec l’Onema (Office National des Eaux et des Milieux Aquatiques) qui veille à la qualité des cours d’eau et prévient la création de remblais sauvages. BM : Comment est organisé l’entretien des espaces verts et le fleurissement de la ville ? MH : Jean Louis Jamelot passe 14 heures par semaines en moyenne à ramasser les détritus abandonnés sur la voie publique. Cela représente un coût moyen de 15 000 € par an. Les abords des routes communales sont fauchés régulièrement par Beñat Etchelecu (613 heures par an). L’équipe «Espaces verts » passe près de 2 800 heures à tondre les pelouses communales. Frédéric Darretain et Christophe Pretot taillent et entretiennent les haies. Ils effectuent également des semis de jachères, des plantations de massif deux fois par an et leur entretien régulier. Pour tout cela, il faut compter environ 350 heures par an. Si notre commune est bien entretenue, et son fleurissement aussi réussi c’est d’abord et surtout grâce au sérieux, à la disponibilité et à la motivation de tout ces employés communaux. J’en profite pour les remercier.

14

BM : Nous avons pu effectivement admirer cet été, une jachère dans «la coulée verte» du quartier Maisonnave. Quel en était le but ? MH : Nous avons décidé d’entretenir les espaces dans le respect de l’environnement avec une «gestion différenciée des espaces verts», la jachère diminue la surface de tonte. Elle permet également de réduire les dégagements de CO2 et l’utilisation de produits phytosanitaires.

BM : La notion de «gestion différenciée» est elle radicalement différente d’un entretien classique ? MH : Radicalement non, mais suffisamment différente pour demander des formations spécifiques que les employés communaux ont suivies, notamment en termes de désherbage et de fauchage. Cette technique est basée sur une nouvelle approche de la gestion des espaces verts. Plus en phase avec les aspirations actuelles, elle est plus respectueuse de l’environnement sans perte de qualité.

Dossier

Cadre de Vie BM : La forêt communale a-t-elle été endommagée par la tempête en début d’année ? MH : Heureusement non ! Notre forêt, située au bord de l’Adour s’étend sur 60 Ha. Elle est composée de chênes pédonculés, de peupliers, de platanes et de chênes rouges. Elle a été bien épargnée par cette catastrophe. BM : Qui s’occupe de son entretien ? MH : Elle est complètement gérée par l’ONF (Office National des Forêts). Un programme de travaux est établi annuellement par leurs agents. Il comprend l’entretien et la gestion de ce patrimoine forestier. Le budget alloué à la forêt communale est de 3 à 5 000 €/an suivant le plan de travaux. Une coupe était prévue cette année mais elle a été différée en raison des dégâts occasionnés sur les autres forêts du département.

Toute l’équipe des services techniques Stéphane Podeur - Jean Baptiste Larre - Christophe Pretot - Pascal Bellecave - Bernard Etchelecu - Laurent Bélestin Frédéric Darretain - Thibaut Etchebarren - Joël Guillemin - Jean-Luc Verge - Didier Benesse - Jean-Louis Jamelot - Carine Etchevers

15

Dossier

l’Environnement et le Cadre de Vie BM : Le 20 novembre dernier vous récompensiez les gagnants du concours des maisons et balcons fleuris, pouvez-vous nous en parler ? MH : Effectivement nous avons eu le plaisir de remettre les premiers prix à M. Recarte (catégorie maison) et M. et Mme Camy (catégorie balcons). Je suis toujours stupéfaite devant le talent et l’imagination de tous les participants à embellir leur cadre de vie !! Encore merci à tous pour la vitrine fleurie qu’ils nous offrent. BM : Où doit-on s’inscrire pour participer à ce concours ? MH : Il faut simplement se rendre à la mairie pour déposer sa candidature avant le 30 juin. Ensuite une commission visite la commune afin de désigner les gagnants ; ce qui n’est pas une mince affaire tellement les jardins et balcons sont magnifiques !

16 Chez Mme et M. Recarte

Chez Mlle Sanz et M. Hontabat

BM : Y a t-il beaucoup de nettoyage dans ces points tri ? MH : Nous rencontrons des problèmes récurrents de dépose «sauvage» de déchets sur les sites face à la gendarmerie, à côté de la station d’épuration, et près des garages municipaux. Afin de permettre un nettoyage plus aisé et une meilleure intégration dans le paysage, il est prévu d’édifier des chapes en béton sous les containers et de planter des végétaux à proximité. BM : Que deviennent les déchets triés ? MH :Tous les déchets triés sont pesés par le Sitcom avant d’être recyclés et viennent minorer le coût total des ordures ménagères collectées en sac qui est facturé à la commune. Vous comprenez donc que «plus on trie et moins ça coûte». Sur les 76 communes que regroupe le Sitcom Côte Sud des Landes, le coût moyen de la collecte et du traitement des ordures ménagères s’élève à 84 €/ha/an. Je tiens à féliciter et à encourager les Saint Martinois qui depuis le début de l’année 2009 se sont rendus plus nombreux à la déchetterie. En effet, entre janvier et novembre 2009, cette fréquentation a augmenté de 600 personnes, il faut noter que chaque année elle est en constante augmentation. Face au tri sélectif, j’ai bien conscience qu’un effort particulier est demandé, il faut de la place, du temps... C’est pourquoi j’invite chaque citoyen à faire cet effort car de tous ces petit gestes individuels, naissent de grandes choses pour notre environnement.

BM : Quelle quantité de déchets produit-on sur St Martin de Seignanx ? MH : Cette année cela représente 250 Kg par an et par habitant. Bien qu’en constante progression, c’est une bonne moyenne car inférieure à la moyenne nationale tournant autour de 360 kg par an et par habitant. Cela vient peut être du fait que notre ville a été élue par le Sitcom «ville pilote» en matière de tri. Tous les services communaux, écoles et centre de loisirs trient leurs déchets !

Dossier

BM : En quoi consiste votre partenariat avec le Sitcom ? MH : Le Sitcom collecte les ordures ménagères. Nous effectuons avec eux un inventaire annuel des besoins en containers. Par la suite, nous aménageons les lieux choisis (végétalisation, enrobé…). Ils se chargent du suivi de la propreté des points tri.

“plus on trie et moins ça coûte”

et pour conclure… BM : Avez-vous des projets en cours d’étude ? MH : Oui, nous pensons aménager les alentours du mur à gauche et du quartier Résinier avec des containers semienterrés. Un seul de ces containers a une capacité équivalente à six classiques. Ceci permettrait une meilleure intégration dans le paysage urbain tout en limitant l’emprise foncière et en réduisant la fréquence de passage des camions de ramassage.

BM : Ces nouvelles infrastructures sont elles très onéreuses ? MH : Le montant restant à la charge de la commune est estimé à 2 000 €. Cette somme comprendrait un container semi-encastré et son aménagement. Nous pensons en installer deux au mur à gauche et deux au Résinier. Nous avons opté pour cette solution moins chère que des containers complètement enterrés car il n’existe pas d’aide financière à ce jour au Sitcom.

17

Associations

ACCROS Depuis la rentrée, les cours sont suivis avec beaucoup d'assiduité par nos 200 adhérents. Brigitte s'étant blessée début octobre, elle laisse sa place à Maïté qui assure désormais la continuité des cours à partir du 5 janvier. Les cours enfants du mercredi matin mériteraient davantage de participants. Nous sommes prêts à accueillir de nouveaux enfants, même un peu plus âgés (7 ou 8 ans). Le 27 novembre, la soirée de rencontre entre les adhérents et le comité directeur a permis qu'une cinquantaine de personnes passe un bon moment de convivialité autour de quelques quiches, pizzas et autres gâteaux, merveilles etc... Nous invitons les adhérents à fêter les rois le vendredi 15 janvier à partir de 17h30 à la salle Gaston Larrieu. Le projet d'une heure de musculation est toujours à l'ordre du jour ; une douzaine de volontaires s’est manifestée. Cependant, nous avons des difficultés à trouver un éducateur pour une heure de cours seulement à SaintMartin. Nous espérons concrétiser ce projet en début d'année. ■ Contact : Guy Miremont, 05 59 56 57 25 / 06 33 06 93 22

part de vos questions. Le compte rendu, par section, vous sera remis par le collège. Suite à une erreur, la cotisation FSE (Foyer Socio Educatif ) a été omise dans le prix des fournitures. Nous vous remercions de bien vouloir l’acquitter au niveau du collège. D’ autre part, les projets pédagogiques de cette année étant onéreux, nous faisons appel, à vos idées, afin d’en réduire le coût. ■ Contact : boîte aux lettres A.I.P.E à l’entrée du collège (côté secrétariat) / ou 05 59 56 14 20

ART DECOM du Seignanx L'Association Art Décom du Seignanx adresse tous ses vœux à ses adhérents à l'occasion des fêtes de fin d'année. Merci à tous de la bonne ambiance qui règne au sein des ateliers. Ambiance studieuse grâce à la générosité et au talent des animateurs, mais aussi ambiance conviviale ponctuée de rires et de bonne humeur. Trois ateliers : peinture, rénovation de sièges et sculpture composent cette association. Les portes sont ouvertes à toute personne désireuse de taquiner pinceaux, marteaux, ciseaux, clous etc... ■ Contact : Marie-Paule Vidal, 05 59 56 16 21

CLES Loisirs

A.I.P.E.

18

L’A.I.P.E, association indépendante de parents d’élèves, locale et autonome (reconnue par l’UNAAPE qui lui transmet toutes les informations réglementaires et législatives concernant le fonctionnement des collèges) remercie les parents qui lui ont à nouveau accordé leur confiance. L’A.I.P.E est titulaire de 2 sièges au conseil d’administration du collège. Elle est aussi présente aux conseils de classe, et de discipline. Ainsi, elle est le porte parole des parents et des élèves, en ce qui concerne leurs préoccupations (orientation, conseils de classe, budget cantine, budget voyages, remplacement des enseignants). Avant chaque conseil de classe, nous vous invitons à nous faire

Depuis la rentrée de septembre, CLES a choisi de mettre en avant trois projets qui permettent aux jeunes et moins jeunes d’avoir un accès privilégié à la culture sur un mode essentiellement ludique. Pour les adultes, la soirée Excalibur, le 21 novembre, a proposé la découverte des goûts médiévaux, depuis l’hypocras (boisson aromatisée) à la desserte fruitée. Les convives ont pu apprécier la malice des écrivains du Moyen Age avec les gabets de «Maître Renart» ou la «Farce du cuvier» dans laquelle un mari se venge enfin … de sa matrone. Le repas était émaillé de chansons modernes comme «le temps des cathédrales» ou bien «les chevaliers de la table ronde» largement repris en chœur par les gentes dames et beaux messieurs. Cette découverte continuera en février ou en mars, avec la soirée «Bella Venezia» et les saveurs de Venise au temps de la Renaissance italienne.

Associations

A partir du début janvier, un projet original et inédit, est mis en place dans le cadre d’un partenariat «Service Action Jeunesse et CLES Loisirs». Un groupe d’adolescents, à partir de 12 ans, va travailler à créer, grâce à de la musique assistée par ordinateur, un CD audio live. Ce CD à pour but de refléter l’esprit (le «feeling») et la vie à StMartin-de-Seignanx. Les morceaux musicaux joindront plusieurs influences, s’inspireront des expériences de toutes les générations et garderont en mémoire, certains instants particuliers de 2010. En quelque sorte, un témoignage culturel proposé sous une forme moderne et résolument rythmée !! Le résultat vous sera proposé, vers la fin mars, au cours d’une soirée rencontres et découvertes … A noter également pour la mi-janvier, l’ouverture le mercredi après-midi après 17 h de nouveaux cours d’éveil musical (à partir de 5 ans), de flûte (à partir de 6 ans) et de guitare (à partir de 7ans), car tous les autres ateliers musicaux de la semaine sont complets. Nous pourrons ainsi accueillir les jeunes et les adultes, qui en feront la demande, en ce début d’année.

cette fois-ci en direction de la Capitale du Royaume de Navarre : Pampelune Au total 42 participants (adhérents et conjoints) ont participé a cette journée inoubliable. Quelques moments forts, chargés d’histoire et de vie : - Visite de la cathédrale et des remparts - Parcours intégral de l’encierro des fêtes - Historique Place del Casino et le fameux Café Iruña d’Ernest Hemingway - Repas servi au nouveau Casino, lieu typique et célèbre des ferias - Passage au monument de l’encierro et photo souvenir C’est donc pour sa dernière sortie que notre cher collègue, Alain Lassalle, cheville ouvrière de l’association, a concocté de main de maître ce programme très varié entre halte gastronomique et découverte culturelle. Grâce au soutien amical de son ami Angel, guide d’un jour et spécialiste de l’histoire de la Navarre, ils ont pu nous faire découvrir un Pampelune féerique et majestueux. Merci à eux. A noter que la soirée de fin d’année de l’association aura lieu le samedi 19 décembre à la salle Camiade, à partir de 17 heures, avec un Spectacle Théâtralisé par la Cie Abracadaballe. ■ Contact : Amicale du Personnel COSPC Mairie de St-Martin-de-Seignanx 05 59 56 60 63 - smds.st2@orange.fr

Sortie annuelle à Pampelune.

■ Contact : Patricia Goutenègre, 06 85 40 73 93 du lundi au vendredi de 14h à 21h

Comité des œuvres sociales du Personnel Communal Cette association qui existe depuis 30 ans, a pour mission principale, la solidarité, la camaraderie à l’égard de ses adhérents (personnel communal) sans distinction de grade ou de fonction. De plus, l’association favorise, le développement d’activités culturelles et sportives autour de la rencontre amicale. Le dimanche 4 octobre 2009, a eu lieu la sortie annuelle,

19

Associations

Don du Sang Grâce à une cinquième collecte, cette année 2009 sera à peu près identique à 2008. Malheureusement, les besoins en sang total, plasma ou plaquettes, sont de plus en plus nécessaires. Merci à tous les généreux bénévoles, donateurs, les fidèles de toujours, mais aussi les nouveaux pour qui ce n’est point évident de faire le premier pas. Merci également à nos animateurs et animatrices qui assurent «la garderie» de nos petits pendant le don de papa ou maman. Le 19 décembre a eu lieu une remise de maillot à notre équipe de poussins par le sponsor Comptoir Landais de Peinture qui est installé à Saint-Martin-de-Seignanx depuis un an (photo ci-dessus). Toute l’équipe de l’école de rugby vous souhaite une bonne année. ■ Contact : Xavier de Yzaguirre, 05 59 56 15 49

Guidon Saint Martinois

L’amicale vous souhaite une bonne année et vous donne rendez-vous en 2010 où 5 collectes de sang sont déjà prévues : • Lundi 8 mars 2010 de 16 h à 20 h • Lundi 31 mai 2010 de 16 h à 20 h • Lundi 16 août 2010 de 16 h à 20 h • Vendredi 15 octobre 2010 de 16 h à 20 h • Mardi 14 décembre 2010 de 16 h à 20 h ■ Contact : Alain Lassalle, 06 03 87 15 84

ASSM - Ecole de Rugby En ce début de saison la météo n’a pas été clémente (tournoi et entraînement annulés) cela n’a pas découragé nos jeunes joueurs. Même le tournoi Lucien Goni qui a lieu chaque année pour le 11 Novembre a été annulé et repoussé au 10 avril 2010. Cette année 2009 se termine par le traditionnel goûter de noël offert par Lous Yougayouns (photo ci-dessous).

20

Le GSM a redémarré en force et plein de motivation la saison 2009/2010. Le GSM est un club affilié à la Fédération Francaise de Cyclisme et, à ce titre participe aux compétitions officielles. Sa vocation première est la formation de jeunes coureurs. L’école de vélo est à présent bien implantée dans le département et au niveau régional de part ses résultats et sa présence dans les compétitions. Cette année, ce sont 13 enfants, tous issus du Pays du Seignanx, qui participent depuis septembre aux entrainements. L’activité de l’école de vélo se déroule les samedi aprèsmidi dans la cour du centre de loisirs dans un cadre sécurisé. Ainsi Eric Pascal (Diplomé d’état) accompagné de dirigeants et parents volontaires, propose des activités basées sur les jeux d’adresse, sprint, cyclo-cross ,et des sorties sur route dans une très bonne ambiance. Ces jeux permettent aux enfants d’apprendre à maîtriser leur machine, les trajectoires et le freinage. La grande fierté du club est de retrouver cette année 9 enfants dans les catégories minimes et cadets dont 8 sont issus directement de l’école de vélo : le travail entamé avec ces jeunes en 2003 commence à porter ses fruits. De plus nous pouvons nous réjouir de compter 3 filles dans ces catégories, chose unique dans le département. Les entrainements des minimes et cadets se déroulent le mercredi après-midi et le samedi matin. Une voiture assure la sécurité et le dépannage. Au niveau des résultats la saison 2009 a été très prolifique : à noter pour l’école de vélo une 3e place au Championnat d’Aquitaine en individuel, une 9e place par équipe (avec un effectif réduit ) et de nombreuses victoires dans les différentes manches du challenge départemental ainsi que dans de nombreux levers de rideau des Landes et Pyrénées Atlantiques. A noter la participation sur invitation à l’ouverture du critérium professionnel de Lacq (que de souvenirs !)

L’école de vélo avec Romain SICARD, Champion du monde 2009 des espoirs.

Les cadet savec leurs entraineurs lors d’une compétition au vélodrome de San Sebastian.

Karaté Club du Seignanx

Associations

Pour les minimes et cadets à noter un titre de Champion des Landes sur route, 5 victoires sur route et de nombreux accessits dans les 10 premiers. D’ailleurs les cadets ont déjà débuté leur nouvelle saison sur le vélodrome d’Anoeta à San Sébastian par plusieurs podiums sur les différentes épreuves. Les projets du GSM sont encore nombreux. Le club organisera comme à son habitude une manche du challenge départemental de l’école de vélo (date à déterminer) les courses minimes et cadets du 14 Juillet aux Barthes et le traditionnel Grand Prix des fêtes au mois d’Août. D’autre part d’autres projets sont d’ores et déjà mis en place pour faire «réver» les enfants à l’image de la venue du champion du monde sur route amateur, Romain Sicard qui nous à rendu visite mi-novembre. Le 10 avril, le club se déplacera en Espagne pour voir les professionnels au tour du Pays-Basque et fin Juillet nous rendrons visite aux géants de la route lors du passage du Tour de France dans notre région. En fin en ce début d’année 2010, le club avec ses dirigeants et licenciés vous présente ses meilleurs vœux et vous attend nombreuses et nombreux sur les organisations cyclistes 2010. ■ Contact : Eric Pascal, 06 67 53 32 84 Jean Bellecave 05 59 56 52 62

Objectifs atteints : - 4 médailles en coupe de ligue combat - 2 nouvelles ceintures noires - 1 médaille d’or en coupe ligue kata En effet, comme nous l’avions fait paraître lors du dernier bulletin, nos objectifs de cette nouvelle saison, étaient entre autres, de mener le mieux possible en compétitions Combats nos 4 jeunes Karatekas. Jonathan, Yon, Thomas, et François se sont donc distingués en coupe de ligue en ramenant 4 médailles. Pierre-Carl continue sa progression en étant une fois de plus vainqueur de la compétition KATA. Il est donc, à nouveau, médaille d’or. Le 12 décembre dernier, nos 2 élèves adultes, Marc et Nicolas se sont présentés au passage de grade à Bordeaux et obtenu du premier coup leur ceinture noire. Ce qui a pour heureuse conséquence que notre club peut, aujourd’hui, s’enorgueillir de 8 ceintures noires. Félicitations à ces élèves qui ont beaucoup travaillé avec le professeur, Ludovic Petriacq, pour obtenir ces excellents résultats. Le goûter de noël a eut lieu le 16 décembre à la salle Camiade pour le bonheur de tous les enfants. Nos projets pour cette année 2010 sont encore nombreux : - Championnats départementaux Kata et Combat - Inters-club pour les plus jeunes - Organisation d’un déplacement sur Bordeaux pour assister à la rencontre France Japon qui constitue un événement exceptionnel - Création d’un 4ème groupe (ado) vu l’affluence des inscriptions cette année - D’autres surprises sont à l’étude telles que stage en nature (neige ou forêt) ■ Contact : Professeur 06 81 85 30 99 Présidente 06 26 16 28 18 Trésorière 06 16 46 57 80 Secrétaire 06 48 04 35 11 21

Associations 22

Mains et Merveilles

Toutes les patcheuses rêvent d’aller un jour au Carrefour Européen du Patchwork de Ste Marie aux Mines, dans les Vosges. Cette année, nous avons réalisé ce rêve du 17 au 20 Septembre. Après avoir cotisé durant plusieurs mois, nous nous sommes retrouvées 9 copines dans un petit chalet à quelques kilomètres de Ste Marie. Ce furent des jours inoubliables tant il y avait à voir. Dans les Eglises, les Temples, le Théâtre, à l’Espace des Tisserands, partout des expositions variées : des Quilts AMISH, des costumes MIAO, les carrés afghans, des quilts et costumes Ottomans, les réalisations Japonaise raffinées et poétiques. L’Afrique ouvrait une fenêtre sur la richesse et la diversité de ses traditions textiles artisanales, ses procédés de fabrication, de tissage, de teinture. La Hongrie avec une grande sélection de quilts illustrait l’attachement aux traditions et à sa culture. L’intérêt et l’émotion gagnaient en intensité à l’exposition des quilts anciens suédois. Ils témoignaient de la vie quotidienne encore rurale en Suède entre 1870 et 1920. A côté de chacun, quelques mots précieux relatant l’histoire de qui les confectionna, des circonstances parfois incroyables de leur découvertes. Retrouvés dans des greniers à foin, des décharges publiques, des coffres oubliés, ces quilts aujourd’hui rescapés de l’oubli nous laissent imaginer des femmes profitant de la nécessité de confectionner des couvertures, qui au travers de vêtements de travail, de sacs de farine, et autres tissus de récupération, près de leur fenêtre car il n’y avait pas d’autre source de lumière, laissaient s’exprimer leur créativité en jouant avec la géométrie et les contrastes. Et puis aussi, l’Espace Commercial, étape incontournable pour les passionnées que nous sommes, où nous avons savouré les joies de musarder parmi plus de 100 stands, à dénicher de beaux tissus, les fils multicolores et les objets indispensables. 3 jours que pour le Patch ! car le 4ème nous avons fait un peu de tourisme dans les environs, pour visiter le château du Haut Koenigsbourg, manger une choucroute à Riquewhir, flâner dans les rues de Ribeauville, de

Kaysersberg, entrer dans une distillerie ou voir la fabrication de confitures. Ce furent 4 jours intenses, sous un petit soleil d’automne, 4 jours qui ont resserré nos liens, pour repartir pour une nouvelle année de créations, toujours sous la houlette de Josy, puisque notre bureau a été reconduit à l’unanimité dans ses fonctions. ■ Contact : Josy Hontabat, 05 59 56 55 34

La Bibliothèque La bibliothèque vous propose tous ses services gratuitement ! - Trois ordinateurs neufs - La connexion Internet - L’inscription - Les prêts de livres, CD audio, cassettes vidéo Horaires d’ouverture en période scolaire : Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 17 h à 19 h Mercredi : 15 h à 18 h - Samedi : 10 h à 12 h Voici quelques acquisitions récentes : Livres : Dan Brown, Le symbole perdu - Maxime Chattam, Malronce T - Jacques Chirac, Chaque pas doit être un but Justine Levy, Mauvaise fille - François Hollande, Droits d’inventaire - Wiazemsky Anne, Mon enfant de Berlin. CD : Era - Susan Boyle - Robbie Williams - Luce Renan Grégoire.

Bientôt Carnaval sur le thème des Jeux Olympiques ! Comme chaque année, le char du Comité arrivera place Jean Rameau vers midi. A 15h, défilé costumé dans les rues, où vous êtes tous invités, suivi, salle Camiade, d’un spectacle et d’un goûter offerts aux enfants. Puis Monsieur Carnaval sera brûlé dans le parc. Nous vous attendons donc nombreux le samedi 20 février. Un nouveau bureau a été installé lors de la dernière assemblée générale : Coprésidents : Mathieu Vignes et Clément Dardy Secrétaire : Camille Harostéguy Vice-secrétaire : Pierre Casteig Trésorier : Laurent Hontabat Vice-trésorière : Laetitia Duval

Théâtre en herbe Ils nous ont bluffés, amusés, enthousiasmés, que dire encore, si ce n’est que nous sommes très fiers du spectacle «IMAGINATION» que nos jeunes du Théâtre en Herbe ont présenté ce samedi 12 décembre. Un grand bravo également à Nath. leur animatrice ainsi qu’à Didier, qui l’assiste régulièrement. Musique, costumes, décors, imagination… rien ne manquait. Et de l’imagination, ils en ont eu, certains ont même écrit leurs sketches, c’est dire la motivation qu’ils y mettent. Et pour conclure, avec leurs propres termes… «Le Théâtre en Herbe… What

Merci à Sophie Dulon notre présidente sortante, pour le travail de ces dernières années ! Le Comité recrute, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Au Comité, on travaille, on s’amuse, on prépare les fêtes dans la bonne humeur… Rejoignez-nous, à partir de 16 ans. St-Martin en Fêtes vous souhaite une bonne et heureuse année. ■ Contact : Mathieu Vignes, 06 65 67 55 76

Club Relax’énergie Dans le cadre des "Psycauseries" proposées par le club Relax’énergie, vous êtes invités à suivre un enseignement en 3 modules, pour faire connaissance avec soimême, grâce à l'ENNEAGRAMME . Cette grille de lecture de la personnalité en 9 types peut nous aider à mieux gérer notre vie personnelle et relationnelle dans notre famille, notre couple, notre travail et nos activités diverses. Cet enseignement en 3 stages indissociables, dimanche 31 janvier, dimanche 28 février et dimanche 28 mars, aura lieu Espace Gaston Larrieu à St-Martin-de-Seignanx et sera mené par Marie-Paule Roux, l'intervenante du Club. Attention le nombre de places est limité à 20 personnes. Les horaires pour chaque dimanche sont les suivants : 10 h-12 h / pause / 14 h-17 h 30 Le prix de cet enseignement est de 180 euros. ■ Contact : 05 59 56 14 67, mariepaule.roux@orange.fr

Associations

Saint-Martin en Fêtes

else ?» quelle meilleure publicité pouvaient-ils nous faire ?! Un grand merci pour cette très chouette prestation. On se retrouve en 2010. Meilleurs vœux et très bonne année. ■ Contact : http://theatreenherbe.free.fr

23

Zoom

Association ASC

Athlé Saint-

CARTE D’IDENTITÉ

La découverte du triple bond, première étape vers le triple saut

Présidente : Ghislaine Mendy

Trésorier : Patrick Lafferranderie Secrétaire : Coralie Causse Animateurs : Cécile Olharan, Béatrice Laffargue, Christian Michelena, Jean-Luc Dumora Alain Giffard

Effectif : 36 pour l'année 2009/2010 67 en 2008/2009 58 en 2007/2008 Inscriptions de 6 ans à 10 ans. Contact : 06 77 24 74 68 - 06 60 78 47 66 e-mail : athlestmartin@orange.fr

Les présidents de la Ligue d'Aquitaine et du Comité des Landes étaient présents salle Camiade pour l'assemblée générale annuelle de l'athlétisme landais.

24

Depuis plus de 10 ans, l'activité athlétisme tente de se développer sur Saint-Martin au sein de l'ASC. Basée sur la pluridisciplinarité, elle permet à tout un chacun de s'épanouir et de progresser tant sur un plan moteur que de coordination des gestes. Enfin, tout un chacun... pas tout à fait ! Car après avoir accueilli pendant quelques années dans des conditions de sécurité délicates des jeunes de 6 à 16 ans (18 jeunes de 10 à 16 ans en 2008/2009 et 20 en 2007/2008), faute d'équipements adaptés toujours inexistants, la section athlétisme s'est vue contrainte de ne plus proposer son activité qu'aux très jeunes athlètes de 6 à 10 ans. Les plus grands qui l'ont pu ont donc dû rejoindre le club de Tarnos. L'enthousiasme de son équipe bénévole compense cependant cette absence de moyens. Ainsi, tous les samedi matins, une trentaine de jeunes enfants se retrouvent sur le terrain de Campas pour pratiquer de façon ludique l'athlétisme dans toute sa diversité : sensations de vitesse sur 50 m, découverte de l'endurance sur les cross ou les courses de demi-fond (600 et 800 m), travail de détente avec la pratique du saut en longueur et du triple bond, mais aussi apprentissage de la gestuelle des lancers avec le poids, les anneaux (préparation au lancer de disque), le vortex (approche du javelot) ou la chaussette (l'équivalent du marteau pour les petits).

Ath

Zoom

-Martin Si l'équipe d'animation est sérieuse dans son souci de la recherche du geste le plus juste possible, elle cherche à tout le moins de rendre l'athlétisme vivant et joyeux pour que les jeunes apprennent en s’amusant. Et cela donne des résultats puisque, pas plus tard qu'en novembre, Elorri Barneix et Nina Van de Ven se sont classées 1ère et 2ème du cross label régional de Dax et que l'équipe féminine (avec en plus Justine Poumirol et Ohiana Françoise) s'est également classée première. L'ASC Athlé est par ailleurs partie prenante de l'athlétisme landais. Nous avons accueilli cette année l'assemblée générale du comité départemental 40 et nous nous sommes vus confier l'organisation du cross départemental 2010 sur Saint-Martin (plus de 500 engagés). Mais nous laisserons le mot de la fin à un très bon ambassadeur de notre discipline : «L'athlétisme m'apporte le plus parce que c'est la base. J'ai tout pratiqué : sprint, sauts, lancers. En terme d'appui, c'est important», comme témoignait récemment Benjamin Fall, jeune international de rugby de l'Aviron bayonnais.

Un matériel adapté aux jeunes est prévu pour l'initiation aux haies

Face à face disputé sur 40 m haies

hlétisme L'équipe vainqueur du cross régional de Dax

25

Rétro Un coup d’œil dans le

C’était Hier…

La fête du Tue-cochon Le cochon a été de tout temps une des nourritures essentielles en milieu rural. Courant décembre, on tuait le cochon. Cette cérémonie donnait lieu à un moment convivial, car le village entier était de la fête.Voisins, amis, parents venaient donner un coup de main. Le tueur amateur passait de maison en maison. Il arrivait avec ses couteaux bien affûtés. On préparait alors les récipients, la chaudière pour cuire le boudin ainsi que le saloir. Le porc était attaché par la patte à un gros poteau de bois. La pauvre bête se débattait et au fur et à mesure, resserrait le nœud coulant. On la couchait sur le flanc, un homme maintenant la queue, un autre la tête, tandis qu’on lui enfonçait un long couteau dans le cou. Une femme glissait sous l’entaille une bassine plate afin de recueillir le sang. On le brassait énergiquement afin qu’il ne coagule pas et on y ajoutait du vinaigre. Le tueur installait alors le porc, mort, dans une maie remplie d’eau bouillante. Raclé au couteau, puis brossé pour faire disparaître toute trace de poils, le cochon redevenait blanc. Il était ensuite lavé et pesé. On lui coupait la tête. On l’écartelait, l’attachait à un brancard puis on dressait ce dernier contre un mur pour que le porc, suspendu, vertical, ventre offert, soit vidé. D’un mouvement précis et sûr, il était ouvert de haut en bas. La tripe était recueillie dans une bassine, le cœur, le foie, les poumons étaient enlevés. On soufflait dans les

26 Photos www.azunpeche.free.fr

poumons afin qu’ils ne noircissent pas et on lavait les boyaux à grande eau pour la fabrication des boudins. Le porc étant alors fendu en deux moitiés, abandonnées, pour que la viande refroidisse jusqu’au lendemain. Les hommes partaient alors jouer aux cartes dans la maison autour d’un verre, pendant que les femmes accommodaient tripes, sang, tête, poumons, et rate en boudins, fromage de tête (la hure),.. L’odeur se répandait dans le quartier tout entier. Le lendemain on procédait au découpage. Les femmes s’affairaient ensuite à la fabrication du pâté et des saucisses, tandis que jambons, épaules, colonne vertébrale, poitrine, pieds et filets étaient mis au saloir par les hommes de la maison. Quelques jours plus tard, se tenait «le jour de la graisse». Les confits étaient conservés dans les toupins. Ainsi se préparait en quelques jours, les provisions de l’année.

Faire Autrement

L’enjeu des transports en commun est plus que jamais d’actualité à l’heure où des études sont en cours sur l’organisation des transports pour l’agglomération bayonnaise et sa périphérie. Aller de St Martin à Bayonne est devenu aujourd’hui un vrai calvaire (files quasi ininterrompues de véhicules de St Martin à l’entrée de Bayonne aux heures de pointe). Il est grand temps que cela change, sur deux plans : - l’aménagement de la voirie - l’offre de transport en commun Sur ce dernier point, il faut étudier les conditions d’une adhésion au Syndicat Mixte des Transports en Commun qui regroupe Bayonne, Anglet, Biarritz, Tarnos, Boucau, et St Pierre d’Irube. D’ailleurs nous l’avions déjà suggéré lors des deux dernières campagnes électorales. Nous avions exploré différentes pistes adaptées à des communes périphériques comme la notre, dont l’habitat est à la fois dense et dispersé : mini bus, taxis collectifs, navettes à la demande, et covoiturage avec des parkings relais desservis par des transports en commun. Or, l’offre actuelle est ridicule. Tout juste acceptable pour les scolaires, (à condition qu’ils se lèvent à 6 heures du matin ….) Ceci s’insère naturellement dans les perspectives de l’Agenda 21* dont nos élus majoritaires se sont emparé. Cet Agenda 21 n’est en réalité, que la prise en compte des préoccupations de développement durable dans toutes les décisions concernant la vie des citoyens. Pour les transports en communs, par exemple, cette préoccupation se traduit par : - une diminution des émissions polluantes - une réduction des dépenses de transport - une amélioration de la fluidité du trafic etc… En ce qui concerne l’application de ce programme à la commune, il est très louable de vouloir informer la population. Mais, à l’évidence, les actions qui en découleraient ne peuvent être réalisées que dans un cadre moins étroit que celui de la commune, et au minimum à l’échelle de la Communauté de Communes voire dans un cadre plus large. En matière d’environnement, ce qu’il faut c’est agir et pas simplement faire de la communication coûteuse et peu productive. Nous attendons tous l’heure du passage à l’action .

Faire autrement c'est accepter les remarques de l'opposition... et le dire. Quand un de nos élus a demandé pour le karaté la mise aux normes de leur nouvel espace, cela a été corrigé, et c'est tant mieux. Mais quand ce même élu a dit que les avenants du marché du mur à gauche étaient illégaux, cela n'a pas été corrigé. Résultat le Sous-Préfet a intenté un procès à la mairie qui a dû en catastrophe supprimer ces avenants. D'où des surcoûts liés au procès et aux dédommagements versés aux entreprises. Tout ceci fut largement médiatisé, mais tout ceci aurait pu être évité si nous avions été écoutés. Faire autrement c'est bien traiter notre cadre de vie et nos espaces naturels, c'est ne plus accepter les coupes rases de forêt non compensées par une nouvelle plantation, ne plus cautionner les remblaiements (sur la route de St-André) et les épandages sauvages (sur le quartier Northon), ne pas faire bon accueil aux activités polluantes (entreprise de nettoyage des eaux graisseuses). Faire autrement c'est ne pas dilapider nos impôts, c'est de ne pas les gaspiller, surtout au profit d'un unique particulier. Lors d'une séance du conseil municipal, il nous a ainsi été demandé de voter l'achat à 200 000 euros par la mairie d'un terrain dont seulement la moitié, soit 1 000 m2, est utilisable (le reste étant un trou). Juste après, il fallait donner l'autorisation à la Communauté de communes d'acheter 240 000 euros une maison composée de 2 appartements sur un terrain de 1000 m2. Ces 2 terrains sont situés au quartier neuf le long de l'ancienne RN117. Seule la 2ème délibération traduisait une bonne utilisation de nos impôts. Nous l'avons donc votée. Faire autrement c'est agir pour tous les enfants et les jeunes de la commune de façon égalitaire. Dernièrement, il a été voté une aide de 700 euros par élève saint-martinois inscrit à l'école de musique de Tarnos. Les enfants saint-martinois pratiquant une activité culturelle ou sportive sur St-Martin vont-ils bénéficier d'une même subvention ? Notre budget le permet-il ? Nous ne le pensons pas. Il n'y a donc pas égalité de traitement. Ce n'est pas une décision juste. Pour 2010, nous demandons à être associés avant tout investissement et défendrons une gestion raisonnable et la plus équitable. En ce début d'année, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour 2010, en vous souhaitant une année autrement. Marie-Jo Cheverry, Martine Hontabat, Pierre Lalanne Pour nous joindre : Saint-Martin Autrement 122, allée du Haou 40390 Saint-Martin de Seignanx Courriel : stmartin.autrement@gmail.com Site : stmartin.autrement.googlepages.com

des groupes d’élus minoritaires

Demain Saint-Martin

Expression

Saint-Martin Autrement

Et en ce début d’année nous adressons à toutes et à tous nos vœux les meilleurs pour 2010 * Agenda 21, référence au 21ème siècle Agenda : en latin signifie, «ce qui doit être fait».

M.Bresson, N. Géraudie, M. Muller, A. Savary, Ph. Sannié. Notre blog restera un lieu d’échanges intéractif. http://demainstmartin.canalblog.com 27

Agenda Culturel Janvier-Février-Mars www.saintmartindeseignanx.fr

Jan.

MARCHÉ ANIM’MARCHÉ

Samedi 23 Janvier - Place J. Rameau - à partir de 10 h 30 Danses folkloriques - Gratuit

THÉÂTRE

«Le Schpountz»

REPAS CULTURE

«VENEZIA BELLA»

Dimanche 24 Janvier - Salle Camiade - 15 h 30 Le Théâtre en Herbe accueille la Compagnie du Rideau Rouge. Mise en scène Gérard Bagardie - Adultes : 5€ / Moins de 18 ans : gratuit.

PEINTURE Concours de Peinture : La Culture Tsigane

Samedi 20 Février - Salle Camiade - 20 h La Sérénissime, où les Doges peuvent se perdre pour les plus belles courtisanes, où les «bouches de lion» servent aux dénonciations, où une prison devient le Pont des Soupirs. La cité du 16ème siècle ouverte sur l’Orient, dont le Grand Canal peut unir en chansons la «felicita» et une «bella notte ». Animé par CLES Loisirs. 25 € tout compris (repas + animation) Inscription au restaurant «Au Fil des Saisons» - Tél. 05 59 56 11 57

Exposition du 30 Janvier au 26 Février (Communauté de Communes) Vernissage Samedi 30 Janvier - 11 h - Maison Clairbois Après que la culture Tsigane soit venue à notre rencontre dans le cadre du «Temps pour Lire 2009», les artistes locaux sont invités à «travailler» sur ce peuple nomade. Entrée libre.

VISITE

Musée Asiatica

Dimanche 31 Janvier - Biarritz - 15h Un voyage dans l’univers de l’Inde et de ses dieux, une découverte des objets d’art de la civilisation chinoise, avec un petit détour vers le Népal. 2 h de visite accompagnée - RDV CLES Loisirs à 14 h 30 Tél. 06 85 40 73 93 (14 h-20 h) - Entrée et Visite : 12€

Mars

JEUNE PUBLIC

Festival «Chantons sous les pins» Mercredi 10 Mars - Salle Camiade - 15 h 30 ABEL «Chocobelou» Chanteur-batteur, Abel et son complice et guitariste électrique Fred éveillent les jeunes oreilles aux notes de rock, reggae, chacha et mambo. A ne pas manquer !!

NAVETTE CULTURE

Festival «Jazz en Mars»

Fév.

PHILO CE SOIR ON ETEINT LA TÉLÉ

Atelier Philo - Thème «l’Education» Vendredi 5 Février - Espace Gaston Larrieu - 20 h 30 Deuxième édition de notre nouveau rendez-vous philosophique. Après le bonheur, c’est l’éducation qui sera au centre de la discussion. Toujours animé par Christophe Lamoure, professeur de Philosophie.

JEUNE PUBLIC

Atelier Arts plastiques Venezia : masques plumes

Mercredi 10 Février - CLES Loisirs - 14 h 30 Un atelier de 2h, à partir de 8 ans, pour confectionner un masque coloré, hommage à Venise et au Mardi Gras. Tarif (matériel compris) : 15€

ANIM’MARCHÉ

MARCHÉ

Samedi 20 Février - Place J. Rameau - à partir de 10 h 30

Samedi 13 Mars - TARNOS - 20 h 30

Benny Green Trio et Ronald Baker Quintet en concert Ce festival créé il y a 5 ans continue de grandir à vitesse grand V. Le Collectif vous emmène pour une soirée qui s’annonce délicieusement envoûtante. 12 € (bus et place) - Réservation Mairie 05 59 56 60 60

ANIM’MARCHÉ

Samedi 20 Mars - Place J. Rameau - à partir de 10 h 30 Ateliers AGENDA 21 - Gratuit

PHILO CE SOIR ON ETEINT LA TÉLÉ

Rencontre-Débat avec le Docteur Nadin «Ados : mode d’emploi» Mardi 23 Mars - Espace Gaston Larrieu - 20 h Ah, l’adolescence !! Liberté, autorité,sexe, sorties, alcool,… Mais alors c’est quoi la bonne attitude lorsqu’on est parent ?? Le Collectif invite le Dr Bruno Nadin a venir à la rencontre des parents pour éclairer le «mystère» des Ados. Gratuit.

Venez danser au son des flonflons de l’orgue de Barbarie de Guy Lamour. Gratuit

SPECTACLE

CARNAVAL - Samedi 20 Février

A partir de 15 h : le char de «St-Martin en Fêtes» défilera dans les rues accompagnépar les enfants et la Banda Bonga, suivi d’un spectacle. 18 h : San Panzar sera brûlé place J. Rameau. Gratuit.

MARCHÉ

VISITE Visite de l’Eglise de Saubrigues Dimanche 28 Mars - 15 h Datée du 12ème siècle, cette église présente des modillons extérieurs composites où se côtoient des rapaces et divers personnages. 2 heures de visite accompagnée au cœur du monde roman. RDV CLES Loisirs à 14 h 30 - Tél. 06 85 40 73 93 (14 h - 20 h) - Visite : 10,50 €


Bulletin hiver 2009