Issuu on Google+

Mardi 19 février à 14 h 30 Dès 3

ans

Jeudi 21 février à 14 h 30

l’écho caps] Archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

des

Ville de Saint-Pierre

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Hebdomadaire municipal gratuit n° 1320 15 févier 2013

≥ Victorin Lurel dans l’Archipel Une visite en plein cœur de l’hiver

00]

écho des caps n° 1300 • vendredi 6 juillet 2012

≥ visite ministérielle

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Le Ministre des outre-mer Victorin Lurel Accueilli à l’Hôtel de Ville de Saint-Pierre

02]

écho des caps n° 1302 1305 • vendredi 28 19 septembre octobre 2012 2012

[ visite ministérielle ]

Victorin Lurel à Saint-Pierre et Miquelon

Une visite intense « pour mieux comprendre » Le Ministre des outre-mer, Victorin Lurel, a effectué sa première visite officielle à Saint-Pierre et Miquelon du 7 au 9 février derniers. Il était accompagné de ses deux Conseillers, Brice Blondel et Nicolas Mazières, et de son Officier de Sécurité. Arrivé tard dans la soirée du jeudi en provenance d’Halifax, le Ministre est reparti samedi via Montréal en ayant connu « les éléments qui font le quotidien météorologique des habitants de l’Archipel en hiver ». Ce qui est loin de lui avoir déplu même si le citoyen Guadeloupéen avoue préférer le soleil au froid polaire ! Mais, comment l’en blâmer ! Même si le séjour du Ministre a été « court », Victorin Lurel a mis à profit ses 36 heures passées chez nous pour privilégier les rencontres avec les élus, les Parlementaires, les socioprofessionnels, bousculant parfois même le programme officiel, et pour multiplier les visites sur le terrain. Il s’est même accordé un créneau de plus d’une heure dans un agenda déjà surchargé pour rencontrer les militants et les sympathisants de Gauche rassemblés vendredi soir à La Chauve-Souris. Devant ses « camarades » issus du Parti Socialiste, du PRG et des mouvements locaux Ensemble pour Construire et Cap sur l’Avenir, le Socialiste Victorin Lurel a tenu un discours rassembleur aux accents de sincérité, avec en tout cas, et c’est suffisamment rare pour le souligner, la même sincérité et le même respect qui ponctuent ses discours officiels de Ministre. C’est incontestable, Victorin Lurel aime prendre son temps pour « discuter », pour « comprendre » les problématiques des collectivités mais aussi pour « faire de la pédagogie » sur les actions de son Ministère. Vendredi matin tôt, après un petit-déjeuner avec les Chefs des services déconcentrés de l’État à la Résidence du Préfet et le traditionnel dépôt de gerbes au Monument aux Morts des deux Guerres, le Ministre des outre-mer a été reçu à l’Hôtel de Ville de Saint-Pierre pour son premier entretien politique avec Mme Karine Claireaux en sa qualité de Maire de Saint-Pierre. L’entretien de près d’une heure avec l’Exécutif municipal a permis d’évoquer « en profondeur » les différents dossiers qui font l’actualité de la Municipalité de Saint-Pierre ainsi que ses nombreux projets. La rencontre a été ensuite élargie à l’ensemble du Conseil municipal pour une discussion à bâtons rompus. Le Ministre aime « se nourrir » de ses rencontres sur le terrain car elles l’aident à affiner sa connaissance des dossiers étudiés à Paris, rue Oudinot, souvent de façon « trop intellectuelle ». Devant les Conseillers municipaux, Victorin Lurel s’est déclaré être armé de « convictions encore plus fortes » quant au soutien à apporter à l’équipe de Karine Claireaux, car cette équipe municipale est « unie et soudée » ; elle accomplit un « travail de qualité » et elle porte des « projets toujours bien ficelés », a souligné le Ministre. Plus tard à la Salle des Fêtes municipale, lors de son unique discours politique, le Ministre rendra à nouveau « un hommage appuyé » au Maire en précisant, « je connais bien la situation financière des Collectivités. Je sais le travail qu’il a fallu pour que la Mairie de Saint-Pierre retrouve une situation financière saine même si les marges de manœuvre sont serrées ». « Mais ta gestion, Chère Karine, a été remarquable et le plan pluriannuel de redressement a été un succès », a conclu Victorin Lurel avant de réaffirmer que « l’État accompagnera la Municipalité de Saint-Pierre dans le dossier Eau & Assainissement notamment et pour lequel 350 000 euros au minimum seront dégagés sur le Fonds Exceptionnel d’Investissements, mais également dans plusieurs autres projets ». (Lire notre article sur les points forts du discours du Ministre). À l’Hôtel de Ville, après l’échange de cadeaux, le Ministre a été invité à signer le Livre d’Or sur lequel Victorin Lurel a écrit : « J’avoue éprouver un bonheur particulier à être ici, à Saint-Pierre et Miquelon, en février, à moins 15 °. Je tenais à mieux comprendre les conditions de vie des habitants. J’aime ce que je crois comprendre, ce tempérament de granit qui permet d’affronter les éléments et de construire dans le durable. Merci pour l’accueil chaleureux. »

Ce vendredi 8 février 2013, le Ministre des outre-mer, Victorin LUREL

Dossier préparé par Jean-Louis Mahé

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

[03

Le discours du S

« Nous avons confiance en v Le Sénateur-Maire, Mme Karine Claireaux, a accueilli officiellement à la Salle des Fêtes municipale le Ministre des outremer, M. Victorin Lurel. « C’est un honneur pour Saint-Pierre et son Maire de recevoir le Ministre des outre-mer », a précisé d’entrée de jeu Madame Claireaux se félicitant que cette visite intervienne très tôt, « huit mois à peine après votre nomination au Ministère des outre-mer ».

« Je vois dans votre décision de venir le plus tôt possible vous confronter aux réalités de notre territoire une marque de considération importante du Ministre à l’endroit des Saint-Pierrais et des Miquelonnais » ; votre présence parmi nous témoigne en tout cas de votre intérêt envers TOUS les outre-mer et pas seulement pour les “grands“ Départements », a souligné Madame Claireaux.

« Nous avons besoin que vous nous aidiez à renverser durablement la perspective, à voir le verre à moitié plein…  plutôt que presque vide ! Mais l’État ne réussira pas tout seul ! », a martelé le Sénateur-Maire, « charge à nous tous ici sur ce territoire, de mettre en avant l’intérêt général, de conjuguer nos efforts, de taire ce qui nous divise ! Car, c’est ensemble, et seulement ensemble que nous réussirons ! ». Voici les principaux points du discours prononcé par le Sénateur-Maire. ≥ Un signal fort « Votre visite, Monsieur le Ministre, je l’interprète aussi comme un nouveau signal fort que vous adressez à mes compatriotes qui se sont massivement mobilisés en faveur de la Gauche lors de l’élection présidentielle et lors des élections législatives. Un nouveau signal fort donc pour nous rappeler, d’une part, que les outre-mer sont au cœur de la préoccupation et de la réflexion du Gouvernement de Jean-Marc Ayrault, et d’autre part, pour nous confirmer que votre objectif, Monsieur le Ministre, est de « faire vivre un grand dessein pour l’ENSEMBLE des outre-mer. » ≥ Dialogue et concertation

Dans un discours très politique, le Sénateur-Maire a réaffirmé au Ministre que « les Saint-Pierrais et les Miquelonnais ont besoin que [vous] les aidiez, Monsieur le Ministre, à appréhender les “spécificités“ de notre Archipel, non pas comme des handicaps mais bien comme  des richesses, des défis à relever, des atouts à valoriser ».

04]

« Permettez-moi aussi de vous confier que le Maire que je suis, élu de proximité qui à ce titre me met en première ligne pour répondre aux attentes de mes concitoyens durement éprouvés par la crise, apprécie tout particulièrement la méthode de travail que vous avez instaurée rue Oudinot, au siège de votre Ministère, méthode fondée sur le dialogue et la concertation. Les Parlementaires l’apprécient tout autant. Depuis huit mois, quand nous franchissons les portes de votre bureau, nous nous sentons en confiance parce que respectés. Je peux témoigner par expérience que ce n’était, ni la pratique, ni l’usage, d’entretenir un lien

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

aussi étroit avec les élus de tout bord chez la plupart de vos prédécesseurs. Et vous me permettrez aussi d’associer à ces compliments toute l’équipe qui vous épaule au Ministère dans votre mission délicate. » ≥ Créer une nouvelle dynamique « Depuis votre arrivée chez nous, Monsieur le Ministre, vous avez beaucoup rencontré ; vous avez écouté avec confiance celles et ceux qui agissent avec conviction et possèdent une connaissance concrète des dossiers de l’Archipel. Un Archipel en proie aux difficultés de tous ordres : une économie exsangue, une politique de santé chaotique, une continuité territoriale inefficace, etc. Les Saint-Pierrais et les Miquelonnais, peuples de marins, ont toujours réussi à surmonter les “coups du sort“, mais aujourd’hui, plus que jamais, ils ont besoin de réelles perspectives d’avenir. Je l’ai dit lors de la cérémonie des vœux à la population et je le redis solennellement ici ce soir, l’année 2013 doit être l’année où toutes les énergies, toutes les compétences et tous les talents doivent se rassembler pour créer une nouvelle dynamique pour notre territoire. Mais il est essentiel que chacun se mobilise avec tous les acteurs locaux. Albert Camus disait : “La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent“. C’est bien par le travail et les efforts d’aujourd’hui que nous parviendrons à relever les défis de demain.

Dossier préparé par Jean-Louis Mahé

[ visite ministérielle ]

Sénateur-Maire

vous, en votre action » Les élus qui sont devant vous ce soir savent bien que le temps du Politique n’est pas celui du Citoyen. Nous savons qui vous êtes. Nous avons confiance en vous, en votre action. » ≥ L’État ne réussira pas seul « Les Saint-Pierrais et les Miquelonnais ont besoin, Monsieur le Ministre, que vous les aidiez à appréhender les “spécificités“ de notre Archipel, non pas comme des handicaps mais bien comme des richesses, des défis à relever, des atouts à valoriser.

Vous le savez mieux que quiconque, Monsieur le Ministre, mes compatriotes comptent beaucoup sur vous pour que vous nous aidiez, nous les élus de Saint-Pierre et Miquelon, à jeter les bases d’un développement économique nouveau, cohérent, réfléchi en bonne intelligence, avec des projets créateurs d’emplois, c’est essentiel, avec la mise en place de projets utiles, partagés, réalistes et réalisables, et surtout ancrés sur notre territoire. Des projets qui redonnent espoir aux jeunes afin qu’ils deviennent des hommes et des femmes libres, créatifs et capables de participer à l’avenir de SaintPierre et Miquelon. »

exacerbent l’impatience des citoyens. Dans ces conditions, on mesure la difficulté  de gouverner, de réformer, car si le changement commence maintenant, les résultats eux ne se feront sentir que sur le moyen et le long terme.

Nous avons besoin que vous nous aidiez à renverser durablement la perspective, à voir le verre à moitié plein…  plutôt que presque vide ! Mais l’État ne réussira pas tout seul ! Charge à nous tous ici sur ce territoire, de mettre en avant l’intérêt général, de conjuguer nos efforts, et de taire ce qui nous divise ! Car, c’est ensemble, et seulement ensemble que nous réussirons ! »  •

≥ Confiance renouvelée

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

« Je le sais et nous le savons tous ici ce soir, Monsieur le Ministre, le Gouvernement auquel vous appartenez et que nous soutenons, a trouvé la France, Métropole et outre-mer, dans une situation difficile. Même si le Gouvernement mène une politique courageuse, ses effets ne peuvent pas être immédiats. De plus, nous vivons dans un monde où les réseaux sociaux Facebook et Twitter, et où le “buzz de l’information“ comme on dit, Dossier préparé par Jean-Louis Mahé

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

[05

Le discours politique du M

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

« Vos projets doivent s’inscrire dans une v

C’est à la Salle des Fêtes municipale vendredi soir, au terme d’une journée-marathon, que le Ministre des outre-mer a prononcé son discours politique, ce qui constituait le temps fort de ce voyage de quelque 36 heures passées sur nos îles. Après avoir dit combien il était sensible à l’accueil « cha-leu-reux » qui lui a été réservé à Saint-Pierre et Miquelon, Victorin Lurel a salué l’action de nos deux Parlementaires ; il a rendu hommage « à leur ténacité, à leur ardeur à défendre leur territoire au sein de la République ». « Cela force le respect », a martelé le Ministre en précisant : « vous avez deux Parlementaires d’exception. J’ai l’expérience d’élu ; j’ai l’expérience de militant de Gauche ; je suis maintenant Ministre. Je connais bien le travail des élus. Je sais observer l’efficacité politique des Parlementaires ». Puis, dans un long discours de près d’une heure, le Ministre des outre-mer s’est dit confiant dans les perspectives qui s’offrent à notre Archipel. « La mer, au sens large du terme, est au cœur de nombreux projets ; la pêche n’est pas morte ; il faut réorganiser la filière ; pour une meilleure insertion dans son espace régional, l’Archipel doit se doter d’in-

06]

frastructures adaptées ; l’État apportera son soutien financier à l’étude de faisabilité du Projet “Grand Port“ ; il faut offrir à la Jeunesse de l’Archipel un avenir, pas dans l’exil, mais ici même ; l’État accompagnera les deux Communes ; les retraites avec l’annonce de la signature en avril de l’arrêté complémentaire de leur revalorisation ; le logement avec le soutien financier de l’État d’un montant de 350 000 euros destinés au projet “Paul Bert“ porté par la CISPM… » Tels sont les principaux thèmes abordés par le Ministre des outre-mer pour donner « un nouveau souffle, un nouvel élan à SaintPierre et Miquelon ». « Il y a ici des potentiels à exploiter. Le Gouvernement est prêt à les aider. Il y a ici des envies d’entreprendre. Le Gouvernement est prêt à les encourager. Il y a ici des volontés politiques qui s’expriment, qui proposent et agissent. Le Gouvernement est prêt à les accompagner » a affirmé solennellement Victorin Lurel. Mais, attention, le Ministre a averti que « C’EST TOUS ENSEMBLE QUE NOUS REUSSIRONS. C’est dans la synergie que nous serons plus efficaces ». Voici les principaux points du discours du Ministre Victorin Lurel.

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

• Une visite en plein froid polaire. « Ami(e)s de Saint-Pierre et Miquelon, merci à tous pour votre accueil si chaleureux. Et dans mon esprit, ce mot (« cha-leu-reux ») prend à cet instant tout son sens et même un peu plus. [… ] J’ai tenu à venir à votre rencontre au cœur de l’hiver, au moment que l’on dit le plus redoutable, pour éprouver ce qu’est votre vie, ici, à Saint-Pierre et Miquelon. Comme je l’espérais, c’est votre accueil depuis hier qui réchauffe le coeur de l’insulaire que je suis, il est vrai plus habitué à des températures tropicales mais qui n’oublie pas que votre Archipel et le mien baignent dans le même océan. » • Allier la parole aux actes . « Je tenais à venir à votre rencontre sans attendre, moins de neuf mois après mon arrivée au Ministère des outre-mer, car je voulais vous dire que je n’ignore rien des attentes de ce territoire, ni rien des attentes de ses habitants. Ce sont, certes, des mots que vous avez dû entendre, par le passé. Je prends néanmoins le risque de vous les dire les yeux dans les yeux, avec le souci d’allier la parole aux actes et de concrétiser ici, sans attendre, la promesse de ce Gouvernement : le retour de l’État dans les outre-mer et le retour des outre-mer au c��ur de la République. » • Un Ministre à l’écoute. « Au cours de cette journée parmi vous, j’ai écouté vos projets. Ceux portés par vos Parlementaires, Karine Claireaux et Annick Girardin, dont je peux témoigner avec quelle constance et quelle implication elles font entendre chaque jour la voix des outre-mer et en particulier celle de Saint-Pierre et Miquelon. Ceux aussi portés par le Conseil territorial et son président, Stéphane Artano, en vertu des compétences qui sont les siennes et du rôle d’impulsion du développement économique qu’il lui appartient de jouer. Ceux, enfin, portés par les chefs d’entreprise et par l’ensemble des citoyens qui s’investissent pour leur Archipel. » • La pêche n’est pas morte. « La mer est au cœur d’un grand nombre de ces projets. Quand je dis la mer, je la considère au sens large. Dossier préparé par Jean-Louis Mahé

[ visite ministérielle ]

Ministre des outre-mer

vision globale, cohérente et intégrée » Bien sûr, il y a la pêche. Cette activité historique de l’Archipel. Au fondement de sa richesse mais aussi à la source de tant de souffrances. Je sais votre passé chargé de drames, de naufrages, qui ici sans doute plus qu’ailleurs ont marqué la mémoire collective. Je sais aussi que cette identité, forgée dans des luttes au quotidien, vous y êtes attachés, vous souhaitez la préserver. Bien sûr le temps de la grande pêche est derrière nous. Mais pour autant, je vous le dis, car j’en suis convaincu : la pêche n’est pas morte. Le soutien de l’État était très attendu. J’ai souhaité donner des signes forts dès ma prise de fonction. J’ai débloqué cet été une aide d’1 million d’euros dédiée à l’achat d’équipements prioritaires. En venant dans l’Archipel, à la fin de son mandat, la précédente majorité avait souhaité conditionner toute nouvelle aide de l’État à la mise en place d’un « pôle de transformation unique » le fameux « PTU », qui n’a jamais vu le jour. J’en suis convaincu, il faut réorganiser la filière. La réflexion sur ce point n’a pas encore abouti. Il faut continuer. Et en attendant il faut être pragmatique. Des entrepreneurs m’ont présenté aujourd’hui plusieurs projets. Nous allons les étudier, nous nous mobiliserons pour les accompagner efficacement. La pêche n’est pas morte mais l’activité évolue. De nouvelles ressources sont exploitées. Et là encore, l’État doit savoir répondre présent. Avec le soutien de vos Parlementaires, j’ai obtenu à l’automne dernier que l’ODEADOM renouvelle son appui financier au développement de l’aquaculture et accorde à l’entreprise EDC, une aide de 650 000 euros. J’en ai bien conscience, la mer ne se réduit pas à la pêche. La mer, ce sont bien d’autres ressources. Je sais vos Parlementaires attachées à ce qu’on les identifie mieux, dans toute leur diversité. Je me suis engagé à soutenir les demandes qui ont été adressées en ce sens. Mais d’ores et déjà, la mer offre des perspectives dont il faut profiter. De par sa situation géographique, son écosystème unique, son histoire et sa culture, l’Archipel est attractif et peut développer son potentiel. Dossier préparé par Jean-Louis Mahé

Vous avez des atouts, des idées, en matière de biodiversité (je pense par exemple à l’association Frag’Îles) en matière de développement touristique (je pense aux projets que vous nourrissez concernant l’Île aux Marins). Bien sûr, le tourisme, c’est une filière à part entière, qui suppose des capacités hôtelières, des circuits, mais qui se nourrit aussi de la mer : Saint-Pierre et Miquelon doit profiter d’un marché de la croisière qui se développe, mieux promouvoir son image, ses atouts, ses équipements. L’État apportera sa contribution à cette démarche. Le Préfet a d’ailleurs commencé à le faire... J’étudierai la possibilité de lui donner des moyens supplémentaires pour assurer une promotion efficace des deux outils de développement économique que sont le port et l’aéroport. » •  Le Port, une priorité. « Une meilleure insertion dans l’espace régional suppose en effet des infrastructures adaptées. Nous en avons construit beaucoup, l’hôpital par exemple. C’est important, car ces projets créent de l’emploi en même temps qu’ils structurent l’Archipel. Aujourd’hui, le port et son aménagement demeurent des priorités. Des priorités auxquelles l’État continuera de s’associer, car s’il a beaucoup participé, il reste beaucoup à faire. Le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault a mis en place un Fonds Exceptionnel d’Investissement pour les outre-mer doté pour 2013 de 50 millions d’euros. Saint Pierre et Miquelon en profitera. La sélection des projets est en cours. Nous regarderons avec bienveillance ceux qui concernent l’aménagement du port dès lors qu’ils ont une dimension économique forte et structurante. Mais je le répète, il est important que ces projets s’inscrivent dans une vision globale, cohérente et intégrée. Je sais que d’autres projets sont en gestation. Je pense au projet de câble numérique porté par le président du Conseil territorial, qui participe à cette logique d’intégration et de désenclavement. Je pense aussi, bien entendu, au projet de “grand port“ à vocation internationale qui m’a été présenté, porté par des acteurs

locaux, par vos forces vives. Ce projet, je le dis, mérite toute notre attention car il ouvre des perspectives pour repositionner le territoire au carrefour des routes commerciales qui le contournent aujourd’hui. Bien sûr il est ambitieux. Bien sûr, il doit être dimensionné de manière à être réaliste et réalisable. Mais, pour cela, il doit être sérieusement étudié et évalué. C’est pourquoi je suis heureux de vous annoncer que l’État apportera son concours financier à la conduite des études de faisabilité. Nous le ferons en partenariat avec le ministre délégué aux Transports, de la pêche et de la mer, Frédéric Cuvillier. » •  Quelle coopération avec le Canada  ? «  L’insertion de Saint-Pierre et Miquelon dans son environnement régional pose inévitablement la question de la coopération avec le Canada. Je vous sais très attaché à ce sujet, et je connais vos attentes. Notamment sur le Plateau Continental. Je m’en suis entretenu récemment avec l’Ambassadeur du Canada à Paris. Nous avons, je crois, renoué un dialogue propice à des avancées en commun. Je vous le dis : je défendrai vos intérêts, mais nous n’avons rien à gagner d’une confrontation. Seul le compromis peut nous permettre d’avancer. Et des avancées, nous en faisons, par exemple, les accords franco-canadiens de coopération en matière de sécurité sociale ont été étendus à l’Archipel, la convention pourrait être signée par le Premier ministre lors de sa venue prochaine à Ottawa. » • Offrir un avenir aux jeunes. « Tout ce qui peut être fait pour favoriser le développement de l’Archipel, il faut s’en saisir, car au bout, il y a l’emploi, grande priorité nationale. En particulier dans nos outre-mer. L’emploi d’aujourd’hui et celui de vos enfants demain. Vous me comprenez : je crois à la possibilité d’offrir à la jeunesse de l’Archipel un avenir, pas dans l’exil, mais ici même. […] J’ai voulu faire de mon Ministère un instrument de lutte contre le chômage, un instrument de lutte pour le rétablissement du pouvoir d’achat et un instrument de développement solidaire, au service d’une plus grande justice sociale. »

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

[07

Le discours politique du Ministre

[ visite ministérielle ]

« … une vision globale, cohérente et intégrée »

• Lutter contre la vie chère. « L’une de mes priorités, c’est la lutte contre la vie chère. La loi de régulation économique dans les outre-mer a vocation à s’appliquer à Saint-Pierre et Miquelon. Y compris le fameux “bouclier qualité prix“. Je souhaite qu’un accord global soit trouvé avec les principaux distributeurs, mais je comprends aussi le besoin de concertation. Je vous sais inquiets et j’entends votre besoin d’écoute et d’explication. Je suis aussi ici pour cela. Mais je vais vous encourager à avancer, car il s’agit d’œuvrer pour et au profit des consommateurs, notamment les plus modestes. Oui, il y a des spécificités propres à l’Archipel. Elles sont liées à sa taille et à la structure de ses échanges avec le continent américain. Il faut en tenir compte. Mais je le répète, ce dispositif, et notamment le bouclier qualité-prix, n’est pas conçu pour être décliné de manière uniforme. Il doit s’adapter aux réalités locales. Je suis convaincu qu’il y a des solutions pertinentes à trouver pour Saint-Pierre et Miquelon. Rappelons-nous qu’il s’agit de la première année : il faut faire l’apprentissage du dispositif, peut-être commencer modestement, et aller plus loin ensuite. Enfin je le dis ici : La lutte contre la vie chère, c’est aussi un combat pour l’égalité au sein de la République. Un combat qu’avec l’appui de vos deux Parlementaires, nous avons engagé à Saint-Pierre et Miquelon, afin de mener une action résolue en faveur des populations les plus fragiles. » • Fonds National d’Action Sociale. « La loi de régulation économique, a permis d’étendre les compétences de la Caisse de Prévoyance et de Santé en matière d’action sociale pour qu’elle puisse bénéficier de financements du Fonds National d’Action Sociale. Je suis aujourd’hui en mesure de vous dire qu’une ordonnance est rédigée en ce sens. Elle sera publiée avant l’été 2013. Elle permettra de financer des actions nouvelles, au profit des ménages les plus modestes, de la petite enfance et des crèches, de la jeunesse et des étudiants du territoire. Il fallait aussi agir en faveur des retraites, je sais que les attentes étaient fortes après les promesses nombreuses faites par le précédent Gouvernement mais non réalisées. Il fallait du concret et nous avons avancé en ce sens. Je suis heureux de vous annoncer qu’un arrêté complémentaire de revalorisation des retraites sera signé pour Saint-Pierre et Miquelon en avril. Cette hausse des retraites coïncidera avec la revalorisation

08]

nationale, dont elle redoublera les effets. Je le sais, pour les marins, les saisonniers, vous attendez plus. Nous y travaillons. L’ordonnance de réforme des retraites à SaintPierre n’est pas enterrée. Mais cette réforme devra être menée en lien avec la concertation nationale sur les retraites prévue mi-2013. » • Le logement social. « C’est l’une des priorités de ce Gouvernement et l’une des miennes en particulier. Le logement est une compétence locale, mais j’ai tenu à ce que l’État continue de s’engager, même de manière dérogatoire, via la ligne budgétaire unique (la fameuse “LBU“) que ce Gouvernement est fier d’avoir revalorisée très fortement après des années de diminution. L’État verse ainsi des aides individuelles, mais peut aussi s’associer à des projets collectifs. Fin 2012, j’ai souhaité intensifier cette action en accordant une subvention de 350 000 euros à la CISPM pour qu’elle puisse mener à bien le projet “Paul Bert“. » • État et Conseil territorial partenaires. « Le Gouvernement entend faire preuve de volontarisme tout en s’appuyant sur les acteurs locaux. L’État et le Conseil territorial ont bien entendu vocation à être des partenaires, sur un grand nombre de sujets. Le Conseil territorial s’est doté d’une feuille de route, le schéma de développement stratégique, une vision prospective à 20 ans qu’il entend, je crois, réactualiser. Cette démarche, je souhaite qu’elle soit menée en cohérence avec la renégociation à venir de la prochaine génération du contrat de développement. Ce sont des démarches qui servent un même objectif : le développement au service des habitants de l’Archipel et de leur avenir: les infrastructures, la dynamisation du tissu économique, l’inclusion sociale, le savoir, l’éducation et la formation… L’ordre des priorités peut bien différer, ces démarches doivent se compléter, à l’image, je le rappelle, des financements qui contribuent à les mettre en œuvre et qu’apporte l’État aux côtés de la collectivité, de l’Europe, des organismes consulaires… Je le sais, les conférences économiques et sociales l’ont révélé, ces sujets soulèvent des débats souvent vifs dans l’Archipel. Dans le respect des compétences de chacun, dans l’écoute et le respect, avec ce que cela peut supposer de désaccords, mais aussi

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

dans l’intérêt des Saint-Pierrais et des Miquelonnais, il faut trouver cette synergie. » • Le soutien aux Communes. « Je veux accorder aussi une attention particulière aux deux Communes. Je sais leurs difficultés financières, je sais aussi que les projets qu’elles défendent auront un impact sur la vie quotidienne des citoyens. Il faut les aider. J’ai déjà eu le plaisir d’annoncer à la Maire de Saint Pierre, chère Karine, que le Ministre que je suis l’accompagnerait dans la mise en oeuvre de son programme en matière d’eau et d’assainissement. Je l’annonce, la participation de l’État en 2013 sera au minimum de 350 000 euros, voire plus dans le cadre du Fonds Exceptionnel d’Investissement où ces thèmes seront prioritaires. Je veux dire aussi un mot de Miquelon-Langlade. J’y ai passé un moment émouvant cet après-midi. J’ai rappelé au Maire, que loin d’être indifférent aux fragilités de la Commune, j’avais souhaité y apporter une première réponse en décidant, fin 2012, de débloquer les 170 000 euros nécessaires pour achever l’opération “centre bourg“. Là encore, il reste beaucoup à faire. J’ai pris note des attentes exprimées. Je ne veux rien promettre ici trop hâtivement. Je sais combien vous avez été échaudés par les promesses non tenues. » • Un ministre confiant dans les perspectives qui s’offrent à l’Archipel. « Nous sommes porteurs d’une ambition : un développement plus juste. Nous sommes les garants d’une méthode : le dialogue et l’écoute avec l’ensemble des élus, mais aussi avec les forces vives (économiques, syndicales ou associatives). L’État ne veut pas penser ou faire à la place de ceux qui ont la charge de conduire les affaires du territoire. L’État veut accompagner et encourager les initiatives en ayant le souci d’utiliser l’argent public, devenu rare, à bon escient. Mesdames et Messieurs, chers Amis, c’est un Ministre confiant dans les perspectives qui s’offrent à l’Archipel qui repartira demain et qui continuera à se battre aux côtés de vos Parlementaires pour faire connaître vos préoccupations et y apporter des réponses. » • Dossier préparé par Jean-Louis Mahé

Le film de la visite de Victorin Lurel, Ministre des outre-mer

Premier échange amical avec le Sénateur-Maire

Dépôt de gerbes au Monument aux Morts

Rencontre avec les deux Parlementaires

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Arrivée du Ministre à l’aéroport « Saint-Pierre Pointe Blanche »

Un Ministre en plein cœur de l’hiver à Saint-Pierre écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

[09

Le film de la visite de Victorin L

Le Schéma de Développement Stratégique expliqué au Ministre

Réunion de travail avec le monde économique à la CACIMA

Échange de cadeaux avec le Maire de Miquelon, Stéphane Coste

Le Ministre à l’écoute des agriculteurs

Visite des installations de la SNPM à Miquelon

Le Ministre sur l’Isthme de Miquelon-Langlade

Un accueil chaleureux par les Violonneux de Miquelon

Le Quadrille a séduit le Ministre respectueux des traditions

10]

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

n Lurel, Ministre des outre-mer

Découverte des équipements du nouvel Hôpital

Le Ministre avec les élèves de la classe du Député Junior

Déjeuner sympathique intergénérationnel �� la Résidence

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Inauguration de l’atelier bois du Lycée d’État Professionnel

« Poudrin de choquettes » pour un Ministre heureux d’avoir éprouvé la première vraie tempête hivernale écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

[11

≥animation

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Maison Églantine À l’heure de Mardi-Gras !

Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête ! À la maison de retraite Églantine, les pensionnaires n’ont pas laissé passer la période de mardi gras sur le calendrier ! À tout âge on peut s’amuser et la preuve a été faite ! La plupart des résidents avaient mis masques et chapeaux et les plus valides ont fait quelques pas de danse au son du clavier de Joseph Tesnière. Certains ont même poussé la chansonnette sur des airs de musique rappelant le bon vieux temps. Cet après-midi récréatif, sous la responsabilité d’une dizaine de bénévoles, s’est clôturé par la dégustation d’une petite collation toujours très appréciée. Ah qu’il faisait bon à la maison Églantine dimanche dernier et visiblement nos aînés ont été séduits par cette animation musicale et colorée ! • J.-C. L’Espagnol

≥ bibliothèque municipale

≥ invitation

Cercle des amateurs… Bibliothèque municipale

S’associant au Francoforum dans le cadre de la journée de la Francophonie du 20 mars prochain, la Bibliothèque de SaintPierre met en place pour les enfants de 8 à 11 ans un atelier spécifique pour l’occasion. Animé par Bianca, l’atelier se tiendra les samedis 2, 9, 16 mars et les mercredis 6, 13 et 20 mars de 14 à 16 heures. Venez inventer une mallette de jeux et créer des décors de vitrine, genre loufoque, autour d’une liste de mots spécialement choisis ! Ces animations sont sur inscription, gratuites et ouvertes à tous. Les renseignements sont pris à l’accueil de la Bibliothèque, par téléphone, au 41 31 99 ou en consultant notre site à l’adresse suivante : http://www.biblispm.com. •

À la Bibliothèque, nous souhaitons mettre en place prochainement, pour les ados et les adultes, des rencontres conviviales entre amateurs de lecture et de cinéma. Les personnes intéressées auraient plaisir à se retrouver pour partager leurs coups de cœur de tout genre (livres adultes et enfants, périodiques, livres-lus, DVD…) pour faire part de leurs goûts, leurs besoins pour eux ou pour leur(s) enfant(s). Il n’est pas besoin d’être adhérent de la bibliothèque et le rythme des rencontres reste à voir avec les intéressés. Si cela vous tente, faites-vous connaître, soit par téléphone au 41 31 99, soit à l’accueil du service ou par mail à l’adresse suivante : bibliotheque-mediatheque@cheznoo.net •

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Nouvel Atelier Inscrivez-vous dès maintenant !

12]

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

Pharmacies de garde

Agenda des marées

du lundi 11 fév. 9 h au lundi 18 fév. 9 h

Les jours croissent de 1 heure 24 minutes

Février 2013

BASSES MERS

Pharmacie SPM

PLEINES MERS

Cinéma

voir la vie en grand présente

Samedi 16 - Ste Julienne - Ste Juliane 06:41 18:48 00:53 13:10 Dimanche 17 - 1er Carême - St Alexis 07:25 19:32 01:39 13:55 Lundi 18 - Ste Bernadette - Ste Nadine 08:22 20:28 02:33 14:49 Mardi 19 - St Gabin 09:38 21:43 03:35 15:55 Mercredi 20 - Ste Aimée 11:07 23:05 04:44 17:07 Jeudi 21- St Pierre - St Damien 12:15 05:50 18:13 Vendredi 22 - Ste Isabelle 00:13 13:04 06:47 19:07 Samedi 23 - St Lazare 01:05 13:45 07:36 19:54 Dimanche 24 - St Modeste 01:49 14:22 08:19 20:36

55 28 02

du lundi 18 fév. 9 h au lundi 25 fév. 9 h Pharmacie CHFD

41 47 47

Numéros d’appels d’urgence

15

urgence médicale

17

gendarmerie

18

sapeurs-pompiers

sudoku

Le jeudi 21 février à 20 heures 30 D’Olivier Megaton, avec Liam Neeson et Maggie Grace.

L’histoire :

Problème n° 1320 • niveau : expert

6

5

8

7

2 8

7

8

1

2 9

9

1

4 7

5 7

9

4

8

7

Solution du n° 1319 6

8

1

9

2

7

4

5

5

1

4 1

3

3

9

4

7

2

Règles du jeu : Vous devez remplir toutes les cases vides en placant les chiffres 1 à 9 une seule fois par ligne une seule fois par colonne et une seule fois par zone de neuf cases. Chaque zone de 9 cases est marquée d’un trait plus foncé. Vous avez déjà quelques chiffres par zones pour vous aider.

1320 Sudoku grille 1320 2 1 6 3 8 9 8

La presse en parle

8

6

8

4

7

4

5

6

1

5

8

7

1

6

4

7

9

3

2

2

7

9

6

8

5

1

5

3

8

1

4

2

6

9

8

2

7

4

6

1

9

3

5

9

1

6

3

5

8

7

2

4

4

5

3

9

2

7

8

1

6

4 3 Niveau expert

1320 Sudoku solution 1319 Niveau difficile

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs. « Dans Taken, Bryan Mills, ex-agent de la CIA aux compétences si particulières, a réussi à arracher sa fille des mains d’un gang mafieux. Un an plus tard, le chef du clan réclame vengeance. Cette fois-ci, c’est après lui qu’ils en ont. »

Pour Elle : « Tous les ingrédients sont là pour qu’on redouble à la fois d’effroi et de joie. »

Voir la vie en grand… Quand Luc Besson se fait producteur, il met tous les moyens possibles pour faire le film de ses rêves. Pour « Taken 2 », il déploie l’artillerie lourde que demande ce genre de film d’action et n’a pas à rougir de ses grands frères américains. L’intelligence de l’ensemble est aussi de réunir à l’écran des grands acteurs. L’irlandais Liam Neeson prête une nouvelle fois son talent dans le rôle de ce père qui fait tout pour protéger sa fille. À 60 ans, le comédien tient une forme extraordinaire car le film est parsemé de cascades dignes des meilleurs James Bond. Liam Neeson prouve une nouvelle fois son éclectisme, lui qui fut l’interprète de « La liste de Schindler » ou encore fût un excellent Jean Valjean à l’écran, il aime enchaîner des films intimistes avec des films plus commerciaux. C’est Olivier Megaton qui réalise cet excellent film d’action. Son parcours professionnel dans la publicité dès les années 90 lui a donné un talent certain pour rythmer ses films, c’est tonitruant, violent aussi, absolument bluffant. On a beau connaître les recettes d’un bon film d’action, « Taken 2 » parvient constamment à nous surprendre et nous tient en haleine du début à la fin. Pour être happé par un thriller redoutable, pour un maximum d’action, pour un maximum de suspens, « Taken 2 » vous fera… voir la vie en grand ! • Cédric Lebailly écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

[13

≥ Ville de Saint-Pierre - Le plan 2013 * La Mairie de Saint-Pierre s’est fixée entre autres objectifs, pour 2013, d’éditer un nouveau plan de la ville, qui sera tiré à 12 000 exemplaires. Des encarts publicitaires seront mis à la disposition des professionnels intéressés afin de permettre une localisation rapide sur le plan. Il s’agit d’encarts mesurant 54 mm x 37 mm ou 28 mm x 62 mm et destinés à la promotion des entreprises, plus particulièrement liées au tourisme. • Les tarifs appliqués sont ainsi fixés : - création d’un encart par notre infographiste (première demande) : 60 € - mise en place de l’encart sur le plan (tirage 12 000 exemplaires) : 150 € Votre projet pourra être transmis par courriel à Mme Patricia FOLIOT : patricia.foliot@mairie-stpierre.fr ou par le biais du site internet de la Mairie de Saint-Pierre : www.mairiestpierre.fr. Votre réponse, accompagnée de votre publicité ou vos coordonnées, devra impérativement nous parvenir avant le 28 février 2013. Le tirage des plans doit avoir lieu au début du mois de mai 2013 mais un important travail de mise à jour devra être effectué entre temps. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Patricia FOLIOT, par e-mail ou par téléphone, au 41 10 61.

Ville de Saint-Pierre

Numéros utiles

* Outre le numéro du standard à utiliser durant les heures d’ouverture des bureaux, vous pouvez également joindre la Mairie de Saint-Pierre par télécopie. D’autres numéros peuvent aussi vous être utiles, notamment en cas d’urgence.

Mairie standard : 41 10 50 Pôle Voirie : 55 80 77 ou 55 80 65 Pôle bâtiment : 55 80 78 ou 55 57 18 Traitement des eaux : 55 80 61

≥ DTAM Primes à la construction

[Fourrière Fourrière ]

* La Direction des Territoires, de l’Alimentation et de la Mer communique : Afin d’effectuer le calcul des primes à la construction, il est demandé aux personnes concernées de bien vouloir faire parvenir, dans les meilleurs délais et au plus tard le vendredi 29 mars 2013, leur fiche d’imposition ayant servi au calcul de l’impôt sur le revenu pour l’année 2012, accompagnée d’un relevé d’identité bancaire et d’une copie de la carte de Sécurité Sociale, à l’accueil de la DTAM, boulevard Constant Colmay à Saint-Pierre.

Service Fourrière : 55 19 75 Journal édité par la Ville de Saint-Pierre

≥ DTAM Appel d’Offres * La Direction des Territoires, de l’Alimentation et de la Mer communique : Un appel d’offres est lancé pour des travaux de revêtements en matériaux enrobés et travaux annexes pour chaussées et terre-pleins de la Collectivité. Les entreprises intéressées pourront se procurer le dossier à l’accueil de la DTAM, tous les jours ouvrables de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30 (15 h 30 le vendredi) ou télécharger les documents de la consultation sur le site http://www.achat public.com Les offres devront parvenir au secrétariat du Conseil Territorial pour le 26 mars 2013 à 16 h au plus tard.

≥ DTAM Consultation * Le Conseil Territorial communique : Une consultation est lancée dans l’Archipel pour la réfection des installations d’éclairage de sécurité, du système de signalisation hospitalière, du système de sécurité incendie et mise en conformité de menuiseries au Centre Georges Gaspard à Saint-Pierre. Cette consultation porte sur 2 lots : - Lot 1 : Électricité – Courants forts et faibles - Lot 2 : Menuiseries intérieures Les entreprises intéressées pourront se procurer le dossier à l’accueil de la DTAM tous les jours ouvrables de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h 30 (15 h 30 le vendredi) ou télécharger les documents de la consultation sur le site http://www.achat public.com Les offres devront parvenir au secrétariat du Conseil Territorial pour le 4 mars 2013 à 16 h au plus tard.

Site internet www.mairie-stpierre.fr Fondateur Albert Pen (Février 1982) Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Codirecteur Claude Arrossaména Rédacteur en chef Didier Gil : 05 08 41 10 91

Journaliste Jean-Louis Mahé : 05 08 41 10 92

Secrétaire de rédaction et accueil Clarisse Hacala : 05 08 41 10 90

Infographistes Steve Yon et Jean-Christophe L’Espagnol 05 08 41 10 95

Impression Yannis Lepape : 05 08 41 10 93 — 05 08 41 10 94

Photographes Jean-Christophe L’Espagnol (J.-C. L’E.) jclespagnol@gmail.com Jean-Luc Drake

≥ Convivialité Anniversaire

(J.-L. D.) jean-luc.drake@cheznoo.net

Dessins d’actualité Benoît Germe

Pour souhaiter un très joyeux anniversaire à Benjamin et à son petit frère Mehdi de la part de toute leur famille de Saint-Pierre et de Miquelon. Très gros bisous.

Pour nous joindre L’Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre • BP 4213 • 97500 SPM • Tél. 05 08 41 10 90 • Fax 05 08 41 49 33

Courriel echohebd@cheznoo.net Tirage 2 900 exemplaires

14]

Commission paritaire numéro 68511

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

[ partenaires de la semaine]

PARLONS-EN ! Famille, école, avenir, amis, amours…

Bourgogne Hautes Côtes de Beaune 75 cl • 13,06 €

Anthea DVD - Documentaire - 1h Ce coffret contient 3 DVD qui sont le résultat de trois années de collaboration entre des enseignants, des spécialistes de l’adolescence et des collégiens de troisième et de quatrième. L’enquête a révélé que leurs principales préoccupations sont la famille, les amis, les amours, l’école et leur avenir professionnel. Chaque thème est illustré par un dessin animé suivi des témoignages d’adolescents concernant le sujet abordé et répondant aux questions d’un adulte. Enfin un pédopsychiatre va interpréter les réponses des jeunes. Un documentaire intéressant pour les parents et les enseignants. •

Remise de 10 % à l’unité du 15 au 22 février

Caractères : Arômes de fruits rouges en vin jeune. Très bonne structure en bouche avec tanins élégants et équilibrés. Accompagne : Terrine de campagne, rôti de porc, gibier à plumes, plateau de fromages… CIA, 7 rue Albert Briand – 41 47 97. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

La solitude des nombres premiers Saverio Costanzo France Télévisions - DVD 1 h 58 Adapté du roman de Paolo Giordano, ce film raconte la vie à différentes époques de Mattia et Alice, deux jeunes traumatisés par des évènements tragiques survenus dans leur enfance. Mattia s’est muré dans le silence et s’automutile, rongé par la culpabilité. Alice est anorexique et la victime du bizutage des autres élèves. Ces deux solitaires vivent en marge de leur famille et de leurs collègues, emmurés dans leur tristesse. Lorsque leurs chemins se croisent, chacun reconnaît chez l’autre la souffrance et l’isolement. • ••• Rubrique animée par Josée Gautier Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre

Constructions des Îles www.cdispm.com cdispm@gmail.com

enuisiers 5, rue des M 23 44 : B.P. 41 40 92 Tel : 05 08 41 59 00 08 Fax : 05

Certificat n° 78645

écho des caps n° 1320 • vendredi 15 février 2013

[15

≥ Animation

Il y en avait vraiment pour tous les goûts en ce jour de Mardi gras à l’école L’Île-aux-Enfants ! Clowns, cow-boys, fées, indiens, pirates, princesses, super-héros… en veux-tu, en voilà ! La Commission des Fêtes et Loisirs de la Ville de Saint-Pierre, Saint-Pierre en Fête et l’équipe du Centre Aéré ont accueilli près de 210 enfants de moins de 7 ans autour d’une animation ateliers-jeux et maquillage. Quelques minutes avant la distribution de surprises et le traditionnel goûter, les identités du Roi et de la Reine du Carnaval 2013 ont été dévoilées par tirage au sort sous des applaudissements nourris. Léa Delage et Mathéis James se sont vu remettre la couronne et la cape tandis que Lya Foliot et Lucas Perrin ont été déclarés respectivement Dauphin et Dauphine 2013. • J.-C. L’Espagnol

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Mardi gras Pour tous les goûts !


Écho des Caps n° 3120