Issuu on Google+

La parade du Père Noël

Ce dimanche 23 décembre à 17 h 30 Rendez-vous Place Richard Briand.

l’écho caps] Archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

des

Ville de Saint-Pierre

Hebdomadaire municipal gratuit n° 1314 21 décembre 2012

≥ Joyeuses Fêtes de fin d’année à toutes et tous ! ≥Outre-mer

≥Stéphane Poirier

≥Taekwondo

CESOM : Les priorités du Gouvernement p. 03

Nouvel armateur du « Père Yvon » p. 09

Le Hong Sang Nae Club à Halifax p.15

00]

écho des caps n° 1300 • vendredi 6 juillet 2012

Pour vos fêtes, un large choix de Whiskies Single Malt dans les marques les plus prestigieuses !

La direction et le personnel du CIA vous souhaitent… 7 rue Albert Briand – 41 47 97. 02]

écho des caps n° 1302 2012 1305 • vendredi 28 19 septembre octobre 2012 L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

un Joyeux Noël et une Bonne Année 2013 !

– Éditorial ] Pour toutes et tous,

de belles et douces fêtes ! Le froid, les lumières de Noël qui illuminent la Ville, les joies de retrouvailles familiales… Le temps d’un renouveau est venu avec une année qui se termine. C’est aussi le temps des bilans et je suis heureuse de penser que 2012 aura été satisfaisante pour notre commune. Nous avons pu réaliser une grande partie de nos projets. Tout est loin d’être parfait, mais plusieurs chantiers ont été menés à bien, avec le concours des entreprises ou avec nos propres équipes selon leur nature. Au-delà des actions de la municipalité, je souhaiterais remercier et féliciter tous les acteurs de la commune au sein des associations, des entreprises, des commerces qui lui donnent vie. Leur implication est essentielle pour la commune et au-delà pour l’ensemble de l’Archipel. Un proverbe africain dit que « Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village ». Cette phrase est juste, mais je dirais aussi que, réciproquement, pour qu’un village grandisse, il faut toute une population. Et cette population qui fait bouger l’Archipel, c’est vous, habitants de Saint-Pierre et de Miquelon.

≥ Karine Claireaux Sénateur de Saint-Pierre et Miquelon Maire de Saint-Pierre

Toute l’année nous vaquons à nos occupations. Pour vous, la famille, le travail, les loisirs… Pour nous, élus, les réalisations, les projets, vos demandes… Mais, nous savons que nous avons notre rendez-vous annuel : celui du bilan. Nous y reviendrons dans les numéros du début d’année 2013. Il est toujours instructif de faire un bref retour en arrière et de regarder le chemin parcouru. Je remercie les services municipaux et l’entreprise qui ont œuvré pour que la ville resplendisse de couleurs et de lumières en ce mois de Noël. Mes remerciements vont à Adiacal et aux commerçants qui ont et vont encore proposer des animations et qui ont, pour certains d’entre eux, su ravir nos yeux avec l’élaboration de superbes vitrines dans leur magasin.

Beaucoup d’activités ont d’ores et déjà eu lieu la fin de semaine dernière, mais j’espère que les enfants et leurs parents seront présents pour suivre la parade du Père Noël organisée par la commission « Fêtes et Loisirs » et l’association « Saint-Pierre en Fête » ce dimanche à partir de 17 heures 30. Chocolat et vin chauds, mais aussi pain d’épices, les attendent ensuite devant la Mairie pendant que les enfants s’attarderont auprès du Père et de la Mère Noël qui, comme chaque année, se déplaceront spécialement pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Nous y serons, ce serait un véritable plaisir que de vous y retrouver tous, alors venez nombreux ! Je vous souhaite à toutes et à tous, au nom du Conseil municipal et en mon nom, de belles et douces fêtes. Très bon Noël ! •

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[03

Les actions du Sénateur-Maire ≥ Restitution nationale des CESOM • Avant son retour dans l’Archipel, le Sénateur de Saint-Pierre et Miquelon a été convié avec d’autres élus ultramarins par le Ministre des outre-mer Victorin Lurel à la restitution nationale des Conférences Économiques et Sociales outre-mer (CESOM) qui a eu lieu au Cercle National des Armées, Place Saint Augustin à Paris. Ce rendez-vous clôturait le cycle de consultations qui se sont déroulées, sous l’égide des préfets, dans les outre-mer entre septembre et novembre 2012. Elles ont permis à l’ensemble des acteurs de la vie économique et sociale, qu’ils soient privés et publics, d’établir dans la concertation un diagnostic de la situation de chaque territoire et de formuler des propositions susceptibles d’être mises en œuvre par les pouvoirs publics, État et collectivités locales (lire notre article pages 6 et 7).

Sur l’agenda du Sénateur-Maire • Mme Karine Claireaux a participé au dîner offert par le locataire de la Rue Oudinot, au siège du Ministère des outre-mer. Ce dîner de travail a permis, entre autres dossiers évoqués, « d’échanger sur les perspectives et les orientations possibles dans le cadre des négociations sur la reconduction du régime de l’octroi de mer ».

• Le Sénateur-Maire a rencontré le 10 décembre également le Directeur du Cabinet du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, le Préfet Jean Daubigny. Le rendez-vous initialement programmé le 6 décembre avait été repoussé à la demande du Ministère.

• Parmi les autres rendez-vous importants que le Sénateur de Saint-Pierre et Miquelon a eus à Paris lors de son dernier séjour parisien, citons celui avec le Conseiller « outre-mer » du Premier ministre, Jean-Marc Falcone. Un long entretien de deux heures qui a permis de faire le point sur des dossiers importants comme : le développement économique et la remise à niveau des équipements portuaires ; le Plateau Continental ; les Délégations de Service Public ; le dossier Eau & Assainissement ; la politique de la santé dans l’Archipel pour « évoquer le Centre Hospitalier François Dunan, la construction d’une nouvelle Maison de retraite mais aussi l’urgence à ouvrir pour l’Archipel un poste de Médecin Inspecteur de Santé Publique et de reconduire et conforter, dès janvier 2013, le poste de chargé de projets à l’Administration Territoriale de Santé », nous a précisé Madame Claireaux. Pour plus de renseignements, www.karineclaireaux.com, rubriques « Actualités ».

04]

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

Dossier préparé par J.-L. Mahé

vie municipale ≥ Parade du Père Noël : ce dimanche 23 décembre dès 17 h 30

aux couleurs de Noël avec un passage Place du Général de Gaulle. La Parade s’achèvera devant l’Hôtel de Ville où les conseillers municipaux et les membres de Saint-Pierre en Fête distribueront

du pain d’épices mais également du chocolat chaud pour les enfants et du vin chaud pour les adultes. À consommer avec modération ! Alors, profitez-en sans en abuser et excellentes Fêtes de Noël !

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

L’esprit des Fêtes continue de souffler sur l’animation culturelle conçue par la Ville de Saint-Pierre et l’Association Saint-Pierre en Fête ! Saluons tout d’abord le beau succès de l’opération « Voir Noël en grand » qui a permis aux très jeunes enfants et à leurs parents de vivre la magie et la douceur de Noël au cinéma avec le joli conte « Le Père Noël est sans rancune ». Les plus grands, ceux qui ont eu la chance de visionner « Mission  : Noël, les aventures de la famille Noël », ont enfin eu la réponse à la grande question  : comment le Père Noël fait-il pour apporter tous les cadeaux, à tous les enfants du monde, en une seule nuit ? En attendant la distribution de cadeaux précisément dans la nuit du 24 décembre, la Municipalité invite la veille, le dimanche 23, les enfants et leurs parents à participer massivement à la traditionnelle Parade du Père Noël. Le lieu de rendez-vous est la Place Richard Briand ; l’heure du rendez-vous : 17 h 30. Le Père Noël et la Mère Noël emmèneront tout ce joyeux petit monde en cortège dans les rues de Saint-Pierre joliment décorées

Dossier préparé par J.-L. Mahé

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[05

Par Jean-Louis Mahé

Conférences Économ

Jean-Marc Ayrault évoque « le

© Ministère des outre-mer.

régulation économique, promulguée en moins de six mois, a pour objectif d’agir en profondeur sur le fonctionnement des marchés ultramarins en y introduisant plus de concurrence, et en luttant contre les comportements de rente qui malheureusement sont à l’origine souvent des prix excessifs. C’est une bataille ; une loi est une loi, c’est son application qui compte. Et à terme, ce que nous souhaitons, c’est en effet plus de compétitivité pour l’économie ultramarine, qu’elle soit davantage capable elle-même de faire face aux besoins ».

En présence du Ministre des outre-mer, Victorin Lurel, organisateur de l’événement, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a clôturé le 10 décembre dernier la restitution nationale des Conférences Économiques et Sociales outre-mer. Le chef du Gouvernement a salué les travaux réalisés dans ce cadre par les acteurs du monde économique et social en outremer. Il a souligné les priorités du Gouvernement en faveur des ultramarins : « lutter contre la pauvreté, lutter contre la vie chère, renforcer la compétitivité, répondre aux situations d’urgences de certaines TPE et PME… ». Jean-Marc Ayrault a rappelé combien certains dispositifs mis en place par le Gouvernement « allait dans ce sens », comme le Crédit d’impôt et la Banque publique d’investissement qui disposera de « produits conçus et adaptés aux besoins spécifiques de ces territoires ». Le Premier ministre a annoncé que « le Revenu supplémentaire temporaire d’activité (RSTA) mis en place après les crises de 2009 sans dispositif d’accompagnement avant son extinction le 31 décembre prochain, sera prolongé jusqu’au 31 mai 2013 ». Il a chargé le ministère des Affaires sociales « d’accompagner de manière plus active le basculement des bénéficiaires du RSTA vers le Revenu de solidarité active (RSA) ». « Le Gouvernement précédent avait choisi de multiplier les mesures. Nous préférons

06]

inscrire dans la durée, sans toutefois interrompre brutalement les anciens dispositifs, pour réussir la transition », a déclaré JeanMarc Ayrault en clôture de la Conférence économique et sociale des outre-mer à Paris. Les principaux points du discours de M. Jean-Marc Ayrault.

≥ L’agriculture « Dans le secteur de l’agriculture, si important dans l’économie ultramarine, l’un des enjeux majeurs est la diversification des productions et l’approvisionnement du marché local par des productions locales. Et pour tenir compte des difficultés spécifiques à l’agriculture ultramarine, notamment l’insularité, l’éloignement, et la difficulté d’accès au foncier, la loi d’avenir de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt que présenteront Stéphane Le Foll et Guillaume Garot comportera un titre spécifique aux outre-mer. Le projet de loi sera examiné par le Parlement durant le deuxième semestre de l’année prochaine ».

≥ Réussir la transition « Mon Gouvernement est déterminé à œuvrer en profondeur et ce n’est pas une tâche facile, il y a l’urgence. C’est vrai d’ailleurs pas seulement pour les outre-mer, c’est vrai pour beaucoup de situations qui se posent à notre pays. Il faut faire face à ces urgences mais l’action du Gouvernement ne vise pas seulement à colmater les brèches. C’est une action qui s’inscrit dans la durée et qui nécessite des réformes en profondeur. […] Le Gouvernement précédent avait choisi de multiplier des mesures et des annonces. Il s’agit d’inscrire les changements dans la durée, sans toutefois – et c’est ce qui a inspiré le Gouvernement – interrompre brutalement les anciens dispositifs. Ce qui est important, c’est de réussir la transition ». ≥ La lutte contre la vie chère « C’est et cela restera une des priorités de l’action publique outre-mer. La loi sur la

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

≥ La modernisation du dialogue social en outre-mer « Ce débat ne doit pas être esquivé. Il est de la responsabilité du Gouvernement de l’engager mais il est aussi de la responsabilité des organisations syndicales de salariés et d’employeurs de se saisir de ces questions et de faire des propositions. Ce n’est pas le Gouvernement qui les fera à leur place ». ≥ Une vision stratégique de l’État en matière de soutien à l’économie « Le Gouvernement a décidé de mettre en cohérence les dispositifs actuels, ou de les rénover, sur la base de choix stratégiques clairs, à la fois sur les filières mais aussi sur les instruments à privilégier. Dans ce cadre, deux chantiers vont être menés en 2013 : le premier, c’est celui des financements. Les débats sur la défiscalisation ont montré qu’il y avait sur ce sujet beaucoup d’incompréhension, beaucoup de

[ outre-mer ]

omiques et Sociales crispation. Il faut les surmonter et trouver des solutions plus consensuelles. […]  Le Gouvernement justement a engagé une réforme et qui prend du temps nécessairement puisqu’il faut se concerter et pas se tromper dans les solutions, une réforme du financement de l’économie qui a bien entendu vocation à s’appliquer aux régions d’outre-mer, mais en tenant compte des fortes spécificités de ces territoires. […] Le second chantier est celui de la structuration de l’économie autour des filières où les économies d’outre-mer disposent de véritables atouts mais encore faut-il les valoriser parce qu’il y a des retards, il faut les combler. Et il s’agit de l’agriculture, de l’agroalimentaire, du tourisme, de l’énergie, et du logement. La structuration des filières agroalimentaires, par exemple, est encore trop embryonnaire dans certains départements. Il faut rationaliser les circuits mais le faire en amont, soutenir la production, favoriser le développement d’activités de transformation en aval pour renforcer la valeur ajoutée produite localement et qui fait trop souvent défaut ». ≥ La transition énergétique « C’est un vaste défi pour la France ; c’est une mutation que nous sommes en train de vivre et la mutation énergétique, il faut la dominer, il faut la maîtriser, adapter notre modèle sans le déstabiliser. C’est le chantier qui a été lancé la semaine dernière et nous devons avancer beaucoup plus résolument sur plusieurs projets structurants. Et je pense en particulier aux atouts de l’outre-mer en la matière. Il y en a beaucoup ; les outre-mer peuvent même être en avant-garde sur ces questions environnementales : la question énergétique, la question de la biodiversité ».

© Ministère des outre-mer.

le nouveau modèle français »

un moment, ils soient regroupés et qu’ils débouchent sur des projets concrets et sur des actes et des engagements ».

d’égalité qui doit guider nos actions. Donc refonder le modèle, ce n’est pas abandonner les valeurs ; c’est leur redonner toute leur force.

≥ Le modèle social et républicain « Le Gouvernement ne manque ni d’ambition ni de détermination. J’ai souvent parlé ces derniers temps de nouveau modèle français. […] Pour moi, le modèle, c’est le modèle social et républicain qui, au cœur même de son identité, a le principe d’égalité ; je considère que c’est ce principe

C’est pourquoi je parle de “nouveau modèle français“ mais ce nouveau modèle français, il vaut pour la Métropole comme pour les outre-mer. Il ne se fera pas seul, il se fera avec le concours des Françaises et des Français, de tous ceux qui ont envie de réussir et ceux qui sont là aujourd’hui ont envie de réussir ». •

≥ Le tourisme

© Ministère des outre-mer.

« Là encore, il faut être imaginatif et coordonner davantage l’offre existante mais il s’agit aussi de la rénovation des outils, des hôtels en particulier mais il s’agit aussi de la formation des personnels, il s’agit aussi de travailler sur les contrats de destination qui impliquent les compagnies aériennes ; il y a énormément de travail à faire mais déjà beaucoup de propositions ont été faites par tous les acteurs économiques et sociaux et les élus des territoires. Faut-il encore qu’à écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[07

le dessin de la semaine

≥ emploi

≥ média

Les infos du tableau Une idée originale !

Au 31 octobre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’élève à 245 inscrits, et l’indicateur de chômage « s’établit à 7,67 % ». « Le chômage dont les variations s’étaient atténuées depuis 3 mois, s’est nettement aggravé en octobre avec une progression sans précédent cette année de 21,29 %. » Et Pôle Emploi de préciser : « Encore une fois, les femmes payent un lourd tribut dans ces évolutions négatives et finissent par représenter 64 % du total des inscrits. » Le chômage de longue durée « continue sa progression régulière » et le chômage des jeunes « après un mois de septembre faste, repart lui aussi à la hausse ». Espoir : la moitié de ces demandeurs d’emplois seraient éligibles au dispositif « des emplois d’avenir ». • Source DCSTEP

À l’heure d’Internet, il est bon de signaler la parution (en version papier et sous une nouvelle forme) du bulletin trimestriel d’informations des écoles de l’Enseignement Catholique de Saint-Pierreet-Miquelon. « Les infos du tableau » se veut pédagogique et informatif et s’adresse aux familles des élèves. « Ce bulletin d’informations est une nouveauté dans sa forme puisqu’il regroupe les informations de toutes les écoles catholiques de l’Archipel », lit-on en première page. Auparavant chaque établissement ou presque avait sa lettre d’informations mais il était difficile de gérer l’ensemble. D’une douzaine de pages, ce bulletin en noir et blanc retrace la vie des écoles et occasionnera, sans nul doute, une grande curiosité de la part d’un large public. • J.-C. L’Espagnol

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Octobre 2012 Les chiffres

08]

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

≥ pêche

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Stéphane Poirier Nouvel armateur du Père Yvon

Après 14 jours de mer en provenance d’Espagne, le Père Yvon, le nouveau bateau de pêche de Stéphane Poirier vient renouveler la flottille des navires de l’Archipel. « Il aura la même vocation que le Marcel Angie II mais contrairement à celui-ci, il pourra pêcher plus tard dans la saison et une dizaine de mois dans l’année », explique l’armateur patron. Son choix s’est porté sur ce bateau car « il est déjà francisé et ça facilite pas mal de choses. Il est vraiment particulier parce qu’il a été construit à l’origine

pour être ligneur, fileyeur et chalutier. C’est ce qui convenait pour moi. On dit toujours que la pêche va mal mais il n’y a pas beaucoup de bateaux à vendre sur le marché ». Le navire de 23 mètres de long et de 10 mètres de large construit à Cherbourg en 1989 prendra la mer courant janvier pour sa première marée dans les eaux de l’Archipel et subira ensuite quelques transformations. Quant au Marcel Angie II, il devrait trouver acquéreur d’ici peu car on s’intéresse à lui du côté de Terre-Neuve et Labrador.

Mais qui est le père Yvon ? Yvon David, en son temps, a été l’un des plus célèbres patrons pêcheurs du littoral français. Embarqué comme mousse à quatorze ans, novice puis matelot, il est devenu patron et armateur à vingt-deux ans. Né en 1932 à Fécamp, d’une famille de 6 enfants, père de 4 filles, il a exercé dans sa ville natale, mais aussi à Dieppe et à Cherbourg. Officier du Mérite maritime, il a également reçu à de nombreuses reprises le Ruban bleu des pêches ; et a été sacré champion d’Europe de la rentabilité. Il a raclé ses bottes sur 24 bateaux différents, dont les palangriers comme le Précurseur, qu’il a dessiné puis fait construire (premier cordier à pont couvert de France), et La Belle Poule. Un livre – rédigé sous forme de carnet de bord – sorti en mai 2012 sous le titre Les marées du Père Yvon aux Éditions de la rue, écrit par lui-même et Catherine École-Boivin, raconte sa vie de patron pêcheur. « Un ouvrage qui sent bon les embruns du large, dans le franc parler des marins pêcheurs pour qui la mer est leur champ de labeur. Un témoignage sur la vie de ces hommes, mais aussi sur celle de ces femmes qui attendent et attendent encore… Les enfants que l’on ne voit pas toujours naître et grandir », écrit l’éditeur. • J.-C. L’Espagnol

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[09

Par Marc Dérible

Archipélitude

Moins ma

Depuis son ouverture en 1988, jamais le musée Archipélitude n’a reçu si p malgré une météo favorable, une bonne fréquentation touristique, un ser

≥ Détail d’une des 23 salles ouvertes cette saison

Entre le 1er juillet et le 31 août 2012, 735 personnes seulement ont été comptabilisées, soit, en moyenne, pour cette période, une diminution de 50 % par rapport aux années précédentes. On s’attendait à ce résultat ! Les difficultés rencontrées par Saint-Pierre Animation, avec l’arrêt forcé de sa branche « Jeunesse » et le licenciement de son personnel permanent (dont le directeur, chef de projet), auront contraint l’association à une période de restructuration, et par conséquent, à une ouverture restreinte de ses structures à l’Île, cet été. Aussi, la fermeture de la Maison Jézéquel, avec non seulement ses collections mais également son service de restauration, a été, dans l’esprit de beaucoup, assimilée à la « fermeture » de l’Île aux Marins. Impression amplifiée par certains commentaires plus soucieux de sensationnel que de véracité. Le visiteur pouvait pourtant accéder chaque jour – en juillet et août – à 3 des 5 bâtiments habituellement ouverts. À savoir, nous

10]

≥ Inauguration à Miquelon octobre 2012. Fonds photographique Archipélitude.

concernant, l’École, le Garage des Pompes, l’Atelier, soit plus de 2 000 objets et documents répartis en 23 salles. Bien sûr cette année, il y avait, avec cette fermeture de la cafétéria, le problème du ramassage des poubelles et celui de l’absence de toilettes publiques. Problèmes que résolvait (bien qu’ils ne fussent pas contractuellement de son ressort), Saint-Pierre Animation, avec, justement, la Maison Jézéquel. (Difficultés, il est vrai, partiellement, ponctuellement et provisoirement résolues par la Mairie de Saint-Pierre, vers la mi-août.) Durant cette triste saison quelques satisfactions cependant. Il y a eu évidemment moins de visiteurs, mais tous ceux qui sont venus au musée se sont dit enchantés. Les guides, le livre d’or, les réactions, les dons… le confirment. De plus, pour rendre une nouvelle visite toujours intéressante, comme chaque année, en moyenne, 1 salle sur 2 a pu être enrichie ou repensée (Salle des Épaves, Salle des

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

Guerres, pour les plus spectaculaires) et ce, grâce aux nouvelles acquisitions. ≥ Les acquisitions Durant ces douze derniers mois, les collections Archipélitude se sont enrichies de 101 objets ou documents. C’est bien, mais manifestement moins qu’auparavant ; sans doute, pour 4 raisons principales. 1) Après 25 ans d’acquisitions de patrimoine, le rythme, certaines années, a tendance à ralentir. 2) Le budget en ce domaine (1 achat pour 20 dons), vu la crise, a été considérablement réduit. 3) Les gens du pays ont cru que la branche « Patrimoine » de Saint-Pierre Animation avait, comme sa branche « Jeunesse », disparu. 4) À Saint-Pierre, l’état de nos locaux pour les réserves, malgré nos appels, nous conduit, pour l’instant, à décliner certaines offres : doublons, objets encombrants, pièces fragiles…

[ Saint-Pierre Animation ]

e Saison 2012

mais tous

si peu de monde, service de navette enfin satisfaisant… ≥ Nombre d’acquisitions ces 5 dernières années • 2008 : 160 • 2009 : 247 • 2010 : 256 • 2011 : 221 • 2012 : 101 À côté de ces dons ou ces dépôts qui, tous, peuvent représenter un moment, un aspect, de notre histoire, il faut ajouter le prêt d’un buste de Marianne. Pieusement conservé pendant des décennies par d’anciens SaintPierrais établis au Canada, puis rapatrié dans l’Archipel en septembre dernier, ce buste vient de l’ancienne mairie de l’Île aux Marins, terre longtemps désertée, négligée, oubliée… On peut supposer que son détenteur, généreux et discret, ait, lui aussi, voulu ainsi approuver et encourager le travail, l’esprit, de Saint-Pierre Animation de qui dépend le musée Archipélitude. C’est d’ailleurs là que cette pièce sera exposée la saison prochaine, et accessible, espérons-le, de mai à octobre, par tous et par beaucoup. « C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière. » (Edmond Rostand) •

≥ Légendes

1 . Coin de “dalle“ 2 . Détail de la salle de classe.

1

3 . Près du poêle.

≥ Sélection des 101 acquisitions de 2012 (Les donateurs se reconnaîtront)

1 Bouteille de vin dans sa caisse (1923) 1 Chaise haute (1940) 2 Pièces de vaisselle du commerce Lebreton 2 Compas de doris 1 Luge 1 Traîneau 1 Bouteille d!un litre du temps de la Prohibition 1 Moteur Renault, de doris 1 Lot de registres scolaires 1 Lot de livres de recettes (1930-1950) 1 Tablette dessus marbre 2 Registres de logeur (années 1970) 3 Verres Souvenirs de Communion (1960) 1 Planche à laver du Canada 1 Lot d!aiguilles en bois de ramendeur 1 Jeu de hockey de table (années 1960) 1 Collection du Foyer Paroissial (1924-1952)

Irène O. Jean B. Karine L.D. Michel B. Philippe V. Lionel D. Cathy S. Henri P. Conseil T. Jacqueline F. Cécile P.P. Rémy D.S. Serge M. Bernard M. Manolita D. Anonyme Anonyme Bernard O.

2

3 écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

© Collection Archipélitude

2 Paires de patins (années 1970)

[11

≥ actualité en images

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Les rues piétonnes de Noël organisées par ADIACAL

12]

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[13

≥ sécurité

≥ vie locale

Aviation Civile Un nouvel outil !

Dédiée au secours en cas d’amerrissage près de l’aéroport SaintPierre Pointe-Blanche, la nouvelle vedette de sécurité de l’Aviation Civile vient renforcer les moyens déjà existants. Baptisée DC-3 (en hommage au premier avion de la compagnie Air Saint-Pierre qui a effectué son dernier vol en 1976), elle a pour marraine Johanne Briand, chef de la circulation aérienne. Ce bateau de 8 mètres de long équipé de 2 moteurs de 150 cv (vitesse de pointe de 40 nœuds) dispose à son bord de 2 radeaux de sauvetage d’une capacité de 30 personnes. Un investissement nécessaire pour l’Aviation Civile car la nouvelle réglementation oblige l’aéroport de Saint-Pierre PointeBlanche à augmenter son niveau de sécurité. Le DC-3 sera pleinement opérationnel dans quelques semaines. • J.-C. L’Espagnol

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Club Lions Avenir Noël à la Maison Églantine

Noël c’est dans 4 jours ! Et un peu avant l’heure, les membres du Club Lions Avenir sont allés visiter les pensionnaires de la maison de retraite Églantine pour leur offrir de nombreux cadeaux. Une opération répétée chaque année depuis plus de 15 ans et qui fait partie d’une longue liste d’actions habituelles : participation aux voeux du Club de l’Amitié au Foyer Marie Lescaméla, la Bouquinade au profit du Téléthon ou des œuvres sociales, le Centre de Promesses téléphoniques 36 37 lors du Téléthon de l’Association Française contre les Myopathies en décembre, la vente de noix, truffes et gâteaux au profit des œuvres sociales du Club… pour ne citer qu’elles. Le Club Lions Avenir qui a fêté ses 20 années d’existence cette année compte actuellement 18 membres.. • J.-C. L’Espagnol

14]

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[ sport ] Par Didier Gil

Taekwondo

La 18e « Black Belt Canada »

© J.-C.Collection L’Espagnol / V. S-P Photos Privée

Dix-sept médailles : sept d’or, sept d’argent et trois de bronze, c’est le palmarès 2012 du Hong Sang Nae Club au tournoi « Black Belt Canada » d’Halifax en Nouvelle-Écosse.

En cette fin d’année 2012, nous revenons ici sur les résultats de huit jeunes du Hong Sang Nae Club de Saint-Pierre qui ont participé – le 30 novembre dernier – comme en 2011 et pour la 15e fois dans l’histoire du club local, au tournoi Black Belt Canada, dont c’était la 18e édition. Au total, nos huit compétiteurs ont brillamment représenté l’Archipel puisqu’ils ont ramené 17 médailles, 7 d’or, 7 d’argent et 3 de bronze tant en poomse (P) qu’en combat (C), médailles auxquelles s’ajoute un trophée de Champion des Champions pour le jeune Guillaume Kerhoas. Des résultats tout à fait équivalents à ceux de l’an passé, et que voici au complet et par ordre alphabétique. Commentaires de l’encadrement : « Comme d’habitude, après une préparation spécifique qui aura duré un mois, les jeunes étaient fin prêts pour cette première compétition de la saison. Petit à petit, au cours de la matinée, la pression a augmenté pour ces jeunes qui avaient la lourde tâche de représenter notre club. »

Cette édition 2012 – qui rassemblait plus de 120 compétiteurs – a effectivement été une fois de plus un succès pour nos compétiteurs qui, « grâce à leur travail et à leur motivation » ont su donner tout ce qu’ils avaient pour réussir au mieux, à l’exemple de Guillaume Kerhoas qui s’est vu attribuer, en poomse, la partie technique, le titre de Champion des Champions pour la seconde année consécutive, ou encore la jeune Dina Victorri avec 2 médailles d’argent en combat parce que surclassée. Cette compétition a aussi été un véritable test « grandeur nature » pour 5 d’entre eux qui participeront, en février et mai prochains, aux championnats de France juniors pour les uns et cadets pour les autres. Tous ces jeunes sportifs ont donc été félicités comme il se devait par les dirigeants du Hong Sang Nae Club, ces derniers leur ayant également donné rendez-vous dès le 15 décembre dernier pour la traditionnelle Compétition de Noël

dans la salle des sports du Centre Culturel et Sportif Territorial. Une compétition interne au club qui attendait la participation de plus de 100 compétiteurs. Et le Hong Sang Nae Club d’en profiter pour souhaiter ici à chacune et chacun de bonnes fêtes de fin d’année ! •

Les Résultats ≥ Chez les filles • Cecchetti Elisa : or (P) et argent (C). • Claireaux Pauline : argent (P) et bronze (C). • Pannier Satya : bronze (P) et argent (C). • Victorri Dina : or (P) et argent/argent (C). • Vilain Elisa : argent (P) et bronze (C). ≥ Chez les garçons • Kerhoas Guillaume : or + trophée (P) et or (C). • Lapaix Axel : or (P) et or (C). • Turlais Sean : argentr (P) et or (C).

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[15

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES Avis aux électeurs Le Sénateur-Maire fait savoir aux électeurs que la révision annuelle de la liste électorale prévue par le code électoral a lieu depuis le 1er septembre dans la Commune de Saint-Pierre. L’inscription sur les listes électorales n’est pas seulement un devoir civique, mais résulte également d’une obligation légale en vertu de l’article L. 9 du code électoral. Elle est indispensable pour pouvoir voter. En conséquence, les demandes d’inscription sur ladite liste seront reçues jusqu’au 31 décembre 2012, dernier délai, EN MAIRIE, où les personnes intéressées devront se présenter à cet effet, munies de toutes pièces justificatives utiles. Toute personne qui, pour une cause indépendante de sa volonté, ne peut se présenter elle-même à la mairie peut adresser sa demande, par correspondance, sous pli recommandé, ou la faire présenter par un tiers dûment mandaté. Tous les français et françaises majeurs jouissant de leurs droits civils et politiques et qui ne sont pas déjà inscrits sur une liste électorale ou qui ont changé de commune de résidence doivent solliciter leur inscription. Les jeunes français et françaises qui auront 18 ans au plus tard le 28 février 2013 doivent prendre contact avec leur mairie, au plus tard le 31 décembre 2012, s’ils n’ont pas été informés par celle-ci de leur inscription d’office. Les ressortissants des autres États membres de l’Union européenne peuvent demander à être inscrits sur les listes électorales complémentaires en vue d’éventuelles élections municipales partielles à venir, au plus tard à cette même date. Les électeurs ayant changé de domicile à l’intérieur de la commune sont invités à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre leur inscription sur la liste du bureau de vote auquel ils doivent désormais être rattachés, au plus tard à cette même date. Chaque électeur devant justifier d’une attache avec le bureau de vote sur la liste duquel il est inscrit doit régulariser sa

16]

situation électorale à la suite de tout changement de domicile ou de résidence.

- livret de famille régulièrement tenu à jour ; - carte nationale d’identité ;

À défaut, l’électeur s’expose à être radié de la liste électorale en question. Les électeurs déjà inscrits sur une liste électorale n’ont aucune formalité à accomplir s’ils n’ont pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune. INFRACTIONS EN MATIÈRE D’INSCRIPTION SUR LES LISTES ÉLECTORALES : Toute personne qui aura réclamé et obtenu une inscription irrégulière s’expose aux sanctions pénales prévues par les articles L. 86 et L. 88 du code électoral.

- passeport même périmé,

délivré ou renouvelé postérieurement au 1er octobre 1944 ; - décret de naturalisation ; - carte de naturalisation ; - carte d’immatriculation et d’affiliation à la Sécurité sociale ; - carte du combattant avec photographie - permis de conduire ;

CONDITIONS À REMPLIR POUR ÊTRE ÉLECTEUR :

- titre de réduction de la S.N.C.F, non périmé ;

Être de nationalité française ; Être majeur (il suffit d’avoir 18 ans révolus le dernier jour de février) ; N’être frappé d’aucune incapacité électorale définie par les articles L5 à L8 du Code électoral. En outre, pour être inscrit dans une commune, il faut, soit : - Y posséder son domicile tel qu’il est déterminé par le Code civil ; - Y avoir une résidence réelle et effective de 6 mois au dernier jour de février ;

- carte d’identité de fonctionnaire avec photographie délivrée postérieurement au 1er octobre 1944 par le directeur du personnel d’une administration centrale, par les préfets ou par les maires, au nom d’une administration de l’État, des départements ou des communes ; - carte d’identité ou carte de circulation délivrée par les autorités militaires des armées de terre, de mer ou de l’air ; - titre de pension (carnets à coupons ou brevet d’inscription avec photographie justifiant de l’identité du titulaire) ; - permis de chasser avec photographie.

- Y être inscrit pour la 5e fois sans interruption au rôle d’une des contributions directes communales et déclarer vouloir exercer ses droits électoraux dans la commune ; - ou y exercer en qualité de fonctionnaire public assujetti à résidence obligatoire (aucun délai de résidence n’est exigé). Pièces à fournir à l’appui des demandes d’inscriptions Soit : - livret militaire ou carte du service national ;

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

En outre, les électeurs devront se munir de toutes les pièces justifiant soit du domicile, soit des 6 mois de résidence exigés par la loi, soit de la qualité de contribuable de la commune, soit de leur qualité de fonctionnaire public dans la commune. Le droit à inscription au titre de contribuable de la commune ne peut s’établir que par la production d’un certificat des Services Fiscaux ou, à défaut, des avis d’imposition des cinq années en cause. Saint-Pierre, le 1er septembre 2012 Le Sénateur-Maire, Karine Claireaux

Pharmacies de garde

Agenda des marées

du lundi 17 déc. 9 h au lundi 24 déc. 9 h

Les jours décroissent de 16 minutes

Décembre 2012

BASSES MERS

Pharmacie SPM

PLEINES MERS

Cinéma

voir la vie en grand présente

Samedi 22 - Ste Françoise Xavière 10:27 22:34 04:06 16:29 Dimanche 23 - St Armand 11:36 23:31 05:07 17:28 Lundi 24 - Ste Adèle 12:31 06:04 18:23 Mardi 25 - NOËL 00:22 13:17 06:56 19:13 Mercredi 26 - St Étienne 01:07 13:58 07:43 19:59 Jeudi 27 - St Jean Apôtre 01:48 14:34 08:26 20:41 Vendredi 28 - St Innocents - Pleine Lune 02:27 15:09 09:06 21:21 Samedi 29 - St David 03:04 15:43 09:44 22:00 Dimanche 30 - Sainte Famille - St Armand 03:41 16:17 10:22 22:38

55 28 02

du lundi 24 déc. 9 h au lundi 31 déc. 9 h Pharmacie CHFD

41 47 47

Numéros d’appels d’urgence

15

urgence médicale

17

gendarmerie

18

sapeurs-pompiers

sudoku

Le jeudi 3 janvier à 20 heures 30 D’Anne Fassio, avec Christophe Lambert et Fleur Lise.

L’histoire :

Problème n° 1314 • niveau : expert

2

9

9

4

6

5

7

1

7

La presse en parle

6

8 7

9

1

Pour Le Parisien : « Un joli conte de fées moderne que ce film familial bien ficelé, tourné dans une Normandie de rêve. »

2

5

3 9

3 6

9

8

Solution du n° 1313 9

8

7

4

5

1

6

3

2

1 6

4 3

3

6

5

9

8

1

5

6

2

3

9

8

4

2

1

7

7

2

6

3

8

5

4

4

5

1

6

7

9

8

3

5

3

9

1

4

2

6

7

8

8

7

4

9

5

6

1

2

3

6

1

2

8

3

7

5

9

4

1 9 Niveau expert

1314 Sudoku solution 1313 Niveau difficile

2 5

Règles du jeu : Vous devez remplir toutes les cases vides en placant les chiffres 1 à 9 une seule fois par ligne une seule fois par colonne et une seule fois par zone de neuf cases. Chaque zone de 9 cases est marquée d’un trait plus foncé. Vous avez déjà quelques chiffres par zones pour vous aider.

1314 Sudoku grille 1314 5 9 8 2 4 7 7

7 6

2

2

8

« En Normandie, Louise vit heureuse dans le monde du cheval. Brusquement, le destin frappe. Louise reste seule avec son père et un ami de la famille à la Ferronnière, le haras où elle vit depuis toujours. Les affaires vont mal, ils sont au bord de la faillite… Heureusement il y a Marquise, une jeune jument que Louise a élevée. Envers et contre tout, la jeune fille et Marquise vont se battre contre la fatalité qui semble s’acharner… »

Voir la vie en grand… « Ma bonne étoile » fait partie de ces films qui n’ont pas d’âge transportant avec eux une sincère humanité, que certains appelleront « Bluette ». Ce second long-métrage d’Anne Fassio est là pour nous rappeler aussi que les contes de fées existent toujours, et cela fait du bien : « Tout mon travail a consisté à rendre moderne cet aspect presque magique du film, sans tomber dans le “fleur bleue”. Je voulais absolument que l’histoire reste ancrée dans la vie. » Son casting fait la part belle à des acteurs charismatiques en diable. Après plusieurs années d’errances cinématographiques, Christophe Lambert a su retrouver un second souffle avec des films comme « Janis et John », « Le lièvre de Vatanen » ou « L’homme de chevet ». Il incarne dans « Ma bonne étoile » un père profondément humain, proche de sa propre vie. Claude Brasseur vient prêter main-forte à l’ensemble et avec Christophe entourent la jeune Fleur Lise de leur affection et de leurs conseils. Fleur Lise se montre formidable, la jeune fille a d’ailleurs reçu un prix d’interprétation pour son rôle. Pour retrouver un Christophe Lambert au mieux de sa forme, « Ma bonne étoile » se savoure comme une chanson d’amour et vous touchera au cœur comme un joli conte de fée et pour continuer à… voir la vie en grand ! • Cédric Lebailly écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[17

≥ Musique

« 1er ETAGE » Le premier CD d’Hope Circle

≥ Préfecture 24 Décembre * La Préfecture communique : La commémoration du 71e anniversaire du ralliement de Saint-Pierreet-Miquelon à la France Libre sera célébrée le lundi 24 décembre 2012. Cet événement sera marqué par une prise d’armes au Monument aux Morts, à 11 heures, suivie d’un dépôt de gerbes par les autorités et les associations patriotiques. Outre la présence traditionnelle des Anciens Combattants, une large participation de la population et notamment celle de la jeunesse est vivement souhaitée.

[Fourrière Fourrière ] Ils sont jeunes, ils ont la pêche et ils sont quatre : deux filles et deux garçons. Stessie Detcheverry, Adèle Lebon, Antoine Beaumont et Arnaud Goueffon forment le groupe Hope Circle. Vendredi dernier, 14 décembre, ils étaient les invités de la bibliothèque municipale de Saint-Pierre à l’occasion du lancement de leur premier CD intitulé « 1er Étage ». Au programme, 7 titres de leur composition, enregistrés au studio Sésame par Xavier Landry, et des textes signés dans leur majorité par Arnaud Goueffon, mais un aussi par Antoine Beaumont, et des extraits de la lettre de suicide de Kurt Cobain. Un premier opus de bonne facture qui a reçu le concours de plusieurs partenaires, dont Éric Poitras (pour la musique), Sophie De Arburn (graphisme), Steve Yon (infographie) et Pierre Salomon qui a apporté une aide « capitale », à ce jeune quatuor. • D. Gil

≥ Greffe du Tribunal Avis * GREFFE DU TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON • DATE : Jugement du 12 DÉCEMBRE 2012 constatant la cessation des paiements et prononçant l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire sous le régime simplifié sans ouverture d’une période d’observation à l’égard de : MADAME MARGUERITE HÉLÈNE • FORME JURIDIQUE : Artisan • RCS : Saint-Pierre-et-Miquelon • N° Siren : : 378 606 263 • N° Siret : 378 606 263 00010 • ADRESSE : 46, rue Albert Briand à Saint-Pierre (97500 Saint-Pierre-et-Miquelon) • ACTIVITÉ EXERCÉE : Coiffure, sous l’enseigne « Salon Marguerite Detcheverry » • DATE DE CESSATION DES PAIEMENTS : 1er décembre 2011 • LIQUIDATEUR JUDICIAIRE : M. François Zimmermann – B.P. 1053 à Saint-Pierre (97500 Saint-Pierre-et-Miquelon) • Les créances doivent être déclarées entre les mains du liquidateur dans un délai de DEUX MOIS à compter de la publication au BODACC. Pour extrait certifié conforme le 12 décembre 2012, Le Greffier.

≥ Voeux de Mme Sharon Dominic * Que la joie et l’harmonie règnent dans vos familles en cette fin d’année 2012 ! Joyeux Noël et Meilleurs Vœux à tous pour une Bonne Année 2013 remplie de joie, d’amour, de succès et surtout de bonne santé ! Sharon Dominic.

≥ À vendre Société commerciale * À vendre – Cause départ : Société de commerce « NOUVELLE PAPETERIE SARL », détentrice de deux enseignes commerciales, « Nouvelle Papeterie » et « Casa Nova ». Spécialisée dans la vente de gros et de détail d’articles de papeterie, fournitures et mobilier de bureau, meubles de maison, maroquinerie, cadeaux. Affaire saine, excellent chiffre d’affaires, bonne rentabilité. Prendre rendez-vous par téléphone au 41 93 69 ou par email à l’adresse : gautiersteph@gmail.com Pas sérieux s’abstenir.

18]

Service Fourrière : 55 19 75 Journal édité par la Ville de Saint-Pierre Site internet www.mairie-stpierre.fr Fondateur Albert Pen (Février 1982) Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Codirecteur Claude Arrossaména Rédacteur en chef Didier Gil : 05 08 41 10 91

Journaliste Jean-Louis Mahé : 05 08 41 10 92

Secrétaire de rédaction et accueil Clarisse Hacala : 05 08 41 10 90

Infographistes Steve Yon et Jean-Christophe L’Espagnol 05 08 41 10 95

Impression Yannis Lepape : 05 08 41 10 93 — 05 08 41 10 94

Photographes Jean-Christophe L’Espagnol (J.-C. L’E.) jclespagnol@gmail.com Jean-Luc Drake (J.-L. D.) jean-luc.drake@cheznoo.net

Dessins d’actualité Benoît Germe

Pour nous joindre L’Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre • BP 4213 • 97500 SPM • Tél. 05 08 41 10 90 • Fax 05 08 41 49 33

Courriel echohebd@cheznoo.net Tirage 2 900 exemplaires Commission paritaire numéro 68511

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[ partenaires de la semaine] Ce n t re C omme rcial Marce l DAGORT

Charcuterie, Foie gras, Fromages, Vins…

Tout, tout, tout pour vos tables de Fêtes !

PORTO Toute une gamme au C.I.A À partir de 14,30 € Tawny • Spécial Réserve Late Bottled Vintage 2000 & 2005 Vintage 2003 & 2008 Infanta Isabel 10 ans d’âge...

Les artisans du Père Noël Beta Production DVD - Documentaire - 52 mn

CIA, 7 rue Albert Briand – 41 47 97.

À l’approche de Noël, ce DVD vous invite à visiter l’atelier de créateurs de jouets traditionnels : jouets en bois, marionnettes, poupées ou plus récents : voitures miniatures. Un petit film est consacré à chaque sorte de jouet. Au-delà des techniques différentes, ce que tous ont en commun c’est l’amour de leur métier, la fierté du travail bien fait, du soin apporté aux détails. Malgré la concurrence des jouets en plastique faits en Chine, le marché existe, composé d’enfants ou d’adultes collectionneurs dans le monde entier. • ••• Rubrique animée par Josée Gautier Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre Site : http://www.biblispm.com Tél : 05 08 41 31 99 • Fax : 05 08 41 71 40 E-mail : bibliotheque-mediatheque@cheznoo.net

41 24 18

Ouvert 7j/7 jusqu’à Noël... Casa Nova vous invite à venir découvrir son nouvel aménagement pour les fêtes de fin d’année.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Toute l’équipe RONA vous souhaite un Joyeux Noël, et une bonne fin d’année 2012 !

10 rue des Français Libres (à l’étage de La Nouvelle Papeterie)

écho des caps n° 1314 • vendredi 21 décembre 2012

[19

≥ Culture

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Silence on tourne… Le lip dub du Centre Aéré

Silence on tourne ! Nous sommes en plein dans la réalisation d’un lip dub (*). Plus de soixante enfants du Centre Aéré prennent la chose au sérieux. « C’est une première expérience pour eux devant la caméra », raconte Nathalie Janil, responsable de l’accueil loisir des 4-8 ans. Après plusieurs semaines de répétition, les paroles et la chorégraphie de la chanson de Ilona Mitrecey sur le thème de Noël (morceau qu’ils ont choisi eux-mêmes parmi une longue liste) sont réglées comme du papier à musique. Le lip dub est visible dès à présent sur youtube et sur le site de la municipalité de SaintPierre. • J.-C. L’Espagnol • (*) : Lip dub (anglicisme) : vidéo réalisée en playback, souvent mais pas obligatoirement en planséquence destinée à une diffusion sur Internet ou autres réseaux.


Écho des Caps n° 1314