Issuu on Google+

Ensemble les 7 et 8 décembre 2012

l’écho caps] Archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

des

Ville de Saint-Pierre

Hebdomadaire municipal gratuit n° 1312 7 décembre 2012

≥ Le Téléthon, c’est aujourd’hui ! Pour votre don : le ≥Vie municipale

≥ C.A.T.

≥ Ateliers d’écriture d’Alcaz

Voir Noël en grand les 15 et 16 décembre p. 04

Bilan et photos de leur voyage en France p. 06

À la manière de BRASSENS textes des 6e et 5e p.10

00]

écho des caps n° 1300 • vendredi 6 juillet 2012

Restaurant – Crêperie de l’Hôtel du Vieux Port • Nouveau chef… • Nouvelle équipe… • Nouvelle carte… • Vente à emporter… • Ouvert 7 jours sur 7 !

Hôtel Robert « Hôtel du Vieux Port » 12, rue du 11 Novembre – Saint-Pierre

02]

écho des caps n° 1302 2012 1305 • vendredi 28 19 septembre octobre 2012

Tél : (508) 41 24 19 • Fax : (508) 41 28 79 www.hotelrobert.com • hotelrobertspm@gmail.com

vie municipale ≥ Une plaque commémorative pour ne pas oublier !

La Municipalité de Saint-Pierre poursuit son important travail de préservation du patrimoine local doublé d’un devoir de mémoire. Pour rappeler le souvenir de personnalités ou d’évènements marquants de notre histoire locale, la Municipalité investit depuis plusieurs années dans de nombreuses plaques commémoratives qui jalonnent la Ville ou encore l’Île aux Marins. La dernière en date vient d’être installée du côté de l’Anse à l’Allumette anciennement l’Anse à Tavet. C’est à cet endroit, véritable « cimetière marin », que furent inhumés 63 jeunes marins suite au naufrage du brick « La Clarisse » le 9 avril 1847 par une nuit de tempête et de poudrin. La plaque a été réalisée à partir de documents fournis par M. Élie Claireaux. Elle honore la mémoire de ces valeureux Terre-Neuvas qui partaient de chez eux pour de très longues campagnes de pêche souvent, hélas, au péril de leur vie. •

≥ Congrès et Salon des Maires leurs partenaires institutionnels ou spécialisés dans la gestion, les services, l’aménagement et le développement des villes, départements et régions de France.

Le 95e Congrès des Maires de France et le Salon des Maires et des Collectivités locales ont connu une affluence record avec quelque 12 000 congressistes cette année. La délégation de la Mairie de Saint-Pierre était conduite par le Sénateur-Maire Mme Karine Claireaux. Après les discours et les ateliers-débats, son Adjoint au Maire, Yvon Salomon, et son Directeur des Services Techniques, Yvon Koelsch, ont arpenté le Salon des Maires qui réunit traditionnellement tous les grands acteurs de la commande publique avec l’ensemble de Dossier préparé par J.-L. Mahé

Yvon Koelsch nous a livré ses impressions : « cette première expérience fut pour moi très intéressante sur tous les plans. Nous nous sommes rendus tout d’abord à l’Hôtel de Ville de Paris où nous avions été conviés par le Maire Bertrand Delanoë pour une journée consacrée à l’outre-mer. J’ai pu ainsi découvrir les lieux et apprécier les différents ateliers-débats sur les grandes problématiques des outre-mer. Cette journée du 19 novembre, clôturée par le discours du Président François Hollande, fut une véritable entrée en matière. Les jours suivants, nous les avons consacrés (avec Yvon Salomon) aux stands des partenaires du Salon des Maires situé Porte de Versailles. Je dois avouer que c’est cette partie que j’attendais tout particulièrement parce que moins formelle et beaucoup plus technique. Durant trois jours, nous avons sillonné les allées et visité chaque stand de manière à ne rien manquer. Nombre d’innovations technologiques ont retenu mon attention même si j’ai dû me concentrer en priorité sur celles adaptées à nos besoins. Je suis sorti de ces stands avec un carnet d’adresses étoffé, mais aussi et surtout avec plusieurs idées qui pourront être proposées aux élus en termes d’investissement visant à améliorer notre cadre de vie ». • écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[03

Par Jean-Louis Mahé

« Voir Noël e

Le samedi 15 et le d « Voir Noël en grand » propose aux enfants de Saint-Pierre la projection gratuite de deux films d’animation, le premier réservé aux enfants âgés de trois ans et plus le samedi 15 décembre ; le second film intéressera les enfants dès 6 ans et sera projeté le dimanche 16 décembre. La programmation a été minutieusement sélectionnée par notre ami Cédric Lebailly ! Elle réjouira incontestablement petits et grands car le thème de Noël séduit toute la famille. Détails. ≥ Pour les enfants dès 3 ans, le samedi 15 à 14 h 30 : « Le Père Noël est sans rancune » C’est toute la magie et la douceur de Noël qui sont réunies dans ce court-métrage d’animation français réalisé par JeanPierre Jacquet. Ce conte de Noël à l’humour subtil est une adaptation du livre illustré de Lionel Koechlin. Le synopsis : La veille de Noël, cinq animaux sont mécontents car chaque année ils ne reçoivent pas de cadeau. Ils décident alors de saboter la tournée du Père Noël en coupant l’électricité pour qu’il se perde. La voix française du Père Noël a été confiée au chanteur Tom Novembre et les musiques ont été composées par l’acteur, musicien et chanteur François Hadji-Lazaro, membre du groupe Pigalle et des Garçons Bouchers. Attention  : les enfants de 3 ans à 5 ans seront acceptés à condition qu’ils soient accompagnés d’un adulte. L’ouverture des portes est annoncée pour 14 heures.

En matière d’animation culturelle il est toujours sain de pouvoir innover !

Fêtes et des Loisirs et l’Association SaintPierre en Fête !

« Voir Noël en grand », c’est un nouveau rendez-vous autour de la Fête de Noël. Ce nouveau concept a été concocté pour toute la famille par la Commission municipale des

« Voir Noël en grand » est conçu dans l’esprit des Fêtes en partenariat avec le Centre Culturel et Sportif.

04]

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[ vie municipale ]

l en grand »

e dimanche 16 décembre ≥ Pour les enfants dès 6 ans, le dimanche 16 à 14 h 30 : « Mission : Noël Les aventures de la famille Noël »

Ce film répond enfin à la question que se posent tous les enfants : comment le Père Noël fait-il pour apporter tous les cadeaux, à tous les enfants du monde, en une seule nuit ? Voici la réponse : il s’agit d’une opération secrète impliquant une technologie de pointe, soigneusement préparée dans une région secrète du pôle Nord… Pourtant, cette fois, un grain de sable va mettre la magie en danger. Un enfant a été oublié ! Et pour couronner le tout, c’est Arthur, le plus jeune fils du Père Noël et le moins doué de la famille, qui va tenter de sauver la situation avec son drôle de grand-père et une lutine obsédée par l’emballage des cadeaux… La mission s’annonce pleine d’aventures ! Le site Internet allocine donne quatre bonnes raisons d’aller voir ce film réalisé par Sarah White et Barry Cook : • Une façon originale de revisiter l’histoire du Père Noël. • Un cocktail d’humour, d’action et de bonne humeur. • Un film qui fait chaud au coeur, idéal pour se préparer pour les fêtes de fin d’année. • Un film familial, bourré d’humour anglais. Pour le Figaroscope : « Très belle surprise que ce film d’animation signé des studios

britanniques Aardman, créateurs de Wallace et Gromit et de Chicken Run. Pas évident de renouveler un thème aussi rebattu que Noël. Le film répond de manière originale - et hilarante - à une question essentielle : comment fait concrètement le gros bonhomme rouge pour distribuer en une nuit ses cadeaux à deux milliards d’enfants ? ». Pour Le Journal du Dimanche : « Du rythme, un humour ravageur, de la tendresse, beaucoup d’émotion, une idée par plan : que du bonheur ». Pour Les fiches Cinéma.com : « Un vrai coup de cœur dont on peut se régaler à n’importe quel âge ! La famille Noël est “presque” une famille comme les autres. À ce détail près qu’il faut, chaque année, organiser la livraison des cadeaux pour tous les petits enfants du monde ! Un film d’animation britannique déjanté et percutant, pour les petits et les grands ! ». Attention : les enfants entrant dans la catégorie « dès 6 ans » devront être déposés au Centre Culturel par un adulte puis récupérés sur place à l’issue du film d’une durée de 1 h 30. L’ouverture des portes est programmée à 14 heures. •

≥ Parade du Père Noël : le dimanche 23 décembre dès 17 h30 Toujours dans l’esprit des Fêtes, la Ville de Saint-Pierre et l’Association Saint-Pierre en Fête invitent également les enfants et leurs parents à participer massivement à la traditionnelle Parade du Père Noël. Elle se déroulera dans les rues de la Ville le dimanche 23 décembre. Le rendez-vous est fixé à 17 h 30, Place Richard Briand. Le Père Noël et la Mère Noël emmèneront tout ce joyeux petit monde en cortège dans les rues de Saint-Pierre joliment décorées aux couleurs de Noël avant de tous se retrouver devant l’Hôtel de Ville pour une distribution de chocolat chaud pour les enfants et de vin chaud pour les adultes. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte ! •

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[05

Propos recueillis par Didier Gil - photos C.A.T. SPM

Le voyage en Métropole

des usagers du C.A.T. Après deux années de préparation, le voyage s’est enfin concrétisé en juillet dernier. Le séjour de trois semaines s’est magnifiquement déroulé selon un itinéraire qui a conduit les usagers et leur encadrement de la région Parisienne à la Normandie, puis de la HauteSavoie à la Drôme. Impressions de voyage… Le jeudi 22 novembre, les usagers du C.A.T et l’encadrement avaient invité les familles, les amis et les partenaires de cette opération à assister à la projection d’un diaporama relatant cet exceptionnel voyage de juillet dernier. Une projection qui, de l’aveu général, a enchanté tout le monde et ravivé bien des souvenirs aux heureux participants à l’aventure. Comme nous nous y étions engagés lors de sa préparation, nous avons commencé par vous présenter les activités du C.A.T. et le projet de voyage lui-même dans nos numéros 1285 et 1286 des 16 et 23 mars derniers. Voici donc le troisième volet, le compterendu de ce voyage et les remerciements adressés à l’ensemble des partenaires sans lesquels rien n’aurait été possible. L’encadrement nous raconte…

Incontournable à Paris, la Tour Eiffel…

Ah… Paris ! « La première semaine à Paris – où la météo n’était pas au rendez-vous – nous a permis de découvrir la “plus belle avenue du monde” et de visiter les sites et monuments incontournables que sont la Tour Eiffel, la Tour Montparnasse, l’Arc de Triomphe, Notre-Dame. Un tour de Paris en bus et un repas sur la Seine en bateau-mouche étaient également au menu. Les premiers transports en métro pendant les heures de pointe ont été un grand moment du séjour. Une journée fut consacrée à la rencontre de Mickey et de Tarzan au parc d’Eurodisney ; ainsi qu’un après-midi à une séance de cinéma en relief (“L’âge de glace 4”). Un voyage en T.G.V. nous a transportés jusqu’à Reims pour y rendre visite à un autre C.A.T. (E.S.A.T.) au cours duquel les échanges avec les usagers et les personnels ont été très appréciés et enrichissants. »

Direction la Normandie « La seconde semaine – avec une météo plus clémente – nous a conduits en minibus de la capitale vers la Normandie. Un logement au calme, à la campagne dans un gîte rural très apprécié, contrastait avec le stress du quotidien Parisien.

06]

Au menu de cette étape : de grands moments d’émotions avec la découverte des plages du débarquement

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

à Arromanches ; les visites du Mont-SaintMichel et de la ville fortifiée de SaintMalo. »

[ bilan ] Valence, Annecy, Chamonix… « Ensuite – le soleil étant enfin au rendezvous – nous avons traversé le pays d’Ouest en Est : minibus jusqu’à Paris et TGV pour Valence (Drôme) où nous attendaient deux autres minibus pour nous conduire jusqu’à Annecy (Haute-Savoie). Le lendemain de notre arrivée, nous nous sommes accordé une journée repos avec un pique-nique sur les rivages enchanteurs du lac d’Annecy et profitant des activités nautiques. Des amis Saint-Pierrais – M. et Mme Salomon – nous ont chaleureusement accueillis le soir pour partager un repas avec eux. Une journée dans les montagnes de Chamonix, au pied du Mont-Blanc, a permis à certains de prendre le téléphérique de l’Aiguille du Midi pour monter jusqu’à 3 842 mètres d’altitude et y contempler un paysage panoramique extraordinaire. Le jour suivant, nous avons pris la route pour Valence avec une halte repas/repos chez M. et Mme Vottero, d’autres amis, qui nous ont également très chaleureusement accueillis. Sur Valence, nous avons visité un second C.A.T., avec de nouveaux échanges, la découverte de “collègues” et de pratiques professionnelles. Nous en avons profiter pour aller nous balader au “Safari” de Peaugres, un grand parc zoologique régional. La dernière journée fut consacrée aux préparatifs de départ et au retour en TGV vers Roissy. Ce voyage s’est achevé avec deux jours à Montréal qui nous ont permis de découvrir le Vieux Montréal, de profiter d’une balade en calèche, etc. »

Conclusion « Ce fut un voyage inoubliable qui s’est déroulé dans la joie et la bonne humeur et dans une ambiance particulièrement festive malgré la fatigue qui s’est fait ressentir sur les derniers jours. Permettez-nous de profiter de cette occasion pour remercier toutes les personnes et partenaires qui nous ont aidés à la réalisation de ce beau projet. » •

Nos photos : • Mais pas mal non plus, la terrasse de la Tour Montparnasse. • Et un p’tit tour sur la Seine en bateau-mouche. • Rencontre avec Tarzan à Eurodisney. écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[07

[ bilan ]

C.A.T. : Voyage de juillet 2012

Avec tous nos remerciements ! • Institutionnels À la découverte des remparts de Saint-Malo.

- Conseil Territorial de Saint-Pierre et Miquelon - Mairie de Saint-Pierre - Préfecture de Saint-Pierre et Miquelon (FEBECS) - E.S.A.T. (C.A.T. de SPM) - E.S.A.T. Les Colombes (ADAPEI de la Drôme) - E.S.A.T. La Joncquière (Reims) • Monde associatif - Fondation de France - HUMANIS - Club Lions Doyen - Club Lions Avenir - Rotary Club - ANCV-CCAH - Association d’Aide aux Handicapés de Saint-Pierre et Miquelon • À titre privé - Banque de Saint-Pierre et Miquelon - Cap sur l’Avenir - SPM Télécom

- Allianz SPM, Cabinet Paturel Assurances - M. et Mme Jean-Luc Salomon - M. et Mme Gilbert Vottero - Les familles des usagers - M. Elie Metry et tous ses amis (75) - Mme Jullien, Magnolias (26) Chamonix aux pieds des Alpes.

08]

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

• Presse - L’Écho des Caps Hebdo

santé

Journée Mondiale de Lutte Contre le Sida 2012

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Mobilisation également à Saint-Pierre !

À l’occasion de la « Journée Mondiale de Lutte Contre le Sida » organisée chaque 1er décembre, la Caisse de Prévoyance Sociale (C.P.S.) en collaboration avec la Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre et des élèves du Lycée d’État Émile Letournel se sont mobilisés. « La démarche vient du service prévention de la C.P.S. Nous sommes sur plusieurs programmes comme la vie affective et sexuelle, les consommations… etc. Et chaque année nous relayons différentes journées nationales ou mondiales », explique Patricia Nicolas chargée de projets à la C.P.S. « Autour d’un café-lecture, afin de créer un lieu de rencontre et d’échanges avec la population », 12 étudiantes de la section Accompagnement Soins et Services à la Personne se sont investies pour cette journée de mobilisation en proposant des textes sur le thème du Sida. Si depuis 5 années le nombre des décès liés au Sida est en baisse dans le monde (1,7 millions soit -5,6 % en 2011), le problème demeure. « Dans 25 pays, le nombre des nouvelles contaminations a été réduit de plus de 50 % en 10 ans », a révélé l’ONUSIDA dans son rapport annuel 2012. L’organisme a annoncé également la nomination de Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix, comme ambassadrice mondiale pour la discrimination zéro. Pour les experts de l’ONU, la fin de l’épidémie « n’est plus simplement une vision, elle peut être réalisée ». À l’horizon 2015, l’ONUSIDA estime qu’il faudrait entre 22 et 24 milliards de dollars par an pour financer la lutte. Rappelons qu’en France, près de 7 000 nouvelles infections par le VIH sont comptabilisées chaque année. On estime que 40 000 à 50 000 personnes sont aujourd’hui infectées sans le savoir. Et dans l’Archipel ? • J.-C. L’Espagnol écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[09

[ vie municipale ] Alcaz et les élèves de 6e et 5e À la manière de BRASSENS

SOUVENIRS D’AMOURS

UN P’TIT CHATON

Sur l’air du « Parapluie » de Georges BRASSENS

Sur l’air du « Vent » de Georges BRASSENS

Je vais aller voir mon grand-père Pour qu’il me raconte l’histoire De sa jeunesse à Saint-Pierre Je suis ravi(e) d’aller le voir Il habite au bord de la mer Ce soir je vais dormir chez lui Pour qu’il me parle de grand-mère Qu’il a rencontrée à Paris

Un p’tit chaton Doux et mignon Qui voudrait quitter l’archipel Pour rencontrer enfin sa belle Un p’tit chaton Doux et mignon Qui rêve d’aller à Marseille Pour lui partager le soleil

À la Saint-Valentin, il l’a prise par la main Pour l’amener danser, valser Il l’a prise par la main, à la Saint-Valentin Et un jour ma maman est née

Dans son rêve il imagine Qu’il a de nouveaux copains Et qu’il pêche la rascasse, la lotte et la sardine Il lèche toutes les vitrines Mais il lui arrive un pépin Dans le quartier du Mistral il tombe sur un lapin

Ils habitaient à la campagne Et jouaient dans les champs de blé Parfois allaient à la montagne En chantant de jolis couplets Un jour ils partirent en Bretagne Et ma maman déjà jeune fille Devint très vite la compagne De mon papa aux yeux qui brillent Champagne ! À la Saint-Valentin, il l’a prise par la main Pour l’amener danser, valser Il l’a prise par la main, à la Saint-Valentin Et un jour c’est moi qui suis né(e) Je me réveille chez mon grand-père Qui est encore tout ému Du souvenir de ma grand-mère Et de la France, je l’ai bien vu J’aurai la même histoire, j’espère Une vie tout en arc-en-ciel Et peut-être qu’un jour à Saint-Pierre Je rencontrerai mon soleil À la Saint-Valentin, on s’prendra par la main Pour s’en aller danser, valser On s’prendra par la main, à la Saint-Valentin Et ainsi pour l’éternité

Un p’tit chaton Doux et mignon Qui voudrait quitter l’archipel Pour rencontrer enfin sa belle Un p’tit chaton Doux et mignon Qui rêve d’aller à Marseille Pour lui partager le soleil Il se réveille tout à coup Place du Général de Gaulle Gelé comme un p’tit glaçon et de la neige jusqu’au cou Une minette lui fait « coucou » En la voyant il rigole Pas besoin d’aller chercher l’amour en métropole Un p’tit chaton Doux et mignon Qui voulait quitter l’archipel Pour rencontrer enfin sa belle Un p’tit chaton Doux et mignon Qui n’veut plus aller à Marseille Car il a trouvé son soleil

≥ Pour en savoir plus Cette chanson a été écrite par :

Cette chanson a été composée par :

Nicolas POULAIN • Thomas VANSTEENKISTE • Énola MARIE Margot Le GLAUNEC • Katy LEMOINE • Estelle CAMBRAY.

Théo DELAUNAY • Esther DUTIN • Élise VIGNEAU Mila RENAUDIN • Marion LEGASSE • Eva ARTANO Lisa GIRARDIN • Cyrielle LEUROT • Mathilde LEMALLIER Léna DODEMAN • Noah Le PRIOL • Nicolas KERZERHO Olivia CORMIER • Margot ARTUR.

Professeur de musique : Danielle BOMBARDIER.

Professeur de musique : Bénédicte LAURENT.

10]

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

”Un autre dans le sel”

Collection Mémoire Photographique

”Un autre dans le sel”

Ce troisième tome de la collection Mémoire Photographique porte sur le thème de la pêche, des années 1950 à 1973.

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[11

Par Jean-Louis Mahé

Le Téléthon 2

C’est parti pour 3 Le Téléthon, c’est aussi une mobilisation citoyenne extraordinaire. « Elle nous donne la force d’aller plus vite, plus loin, de faire preuve d’encore plus d’audace et d’innovation et de bannir de notre vocabulaire les mots “impossible“ et “incurable“. En un mot : OSER VAINCRE ! ». C’est le message de Laurence Tiennot-Herment, Présidente de l’AFM-Téléthon. OSER VAINCRE, c’est dire NON à la MALADIE ; c’est INNOVER pour GUÉRIR ; c’est INNOVER pour une CITOYENNETÉ pleine et entière ! La Coordination 975 ne propose pas cette année de Manifestations Force T ayant pris la décision de les organiser tous les deux ans. Toutefois, les Saint-Pierrais et les Miquelonnais qui soutiennent généreusement l’AFM-Téléthon depuis 18 ans ont la possibilité de faire un don en appelant le 36 37, ligne ouverte dès 15 heures jusqu’à samedi soir 22 heures. Les membres du Club Lions Avenir et des bénévoles vous répondront au téléphone et enregistreront votre don ! Gardez en mémoire, que chaque don a son importance ! Il n’y a pas de petit don, il y a tout simplement de la générosité. Toutes les équipes de l’AFM-Téléthon, les chercheurs, les malades sont toujours très sensibles à la générosité des Saint-Pierrais et des Miquelonnais  ! Je peux en témoigner personnellement pour avoir rencontré à Évry des membres de l’AFM et quelques chercheurs qui m’ont tous confié, il y a quelques années, « être très reconnaissants envers la population de notre Archipel qui, depuis 1994, sait se montrer généreuse et solidaire ».

C’est précisément ce vendredi à 14 h 40, heure de l’Archipel, que Sophie Davant et Nagui donneront le coup d’envoi du 26e Téléthon sur les chaînes de France Télévisions !

12]

Ce sera alors parti pour un marathon télévisuel de 30 heures dont l’objectif est de sensibiliser un maximum de spectateurs sur les maladies rares, le travail des chercheurs, les essais thérapeutiques et le combat des familles.

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

Pour témoigner de cette reconnaissance (le Téléthon a recueilli l’an dernier 86 177 euros), l’AFM-Téléthon a demandé à Mme Annie Bouchard (notre photo) de venir en visite officielle dans l’Archipel en novembre 2013. Annie Bouchard, administrateur à l’AFM depuis quelque 8 ans est actuellement responsable des régions d’outre-mer. Elle « anime le réseau outre-mer dans sa dimension médicale, l’accompagnement des malades et l’organisation du Téléthon ». Ce voyage, piloté par la Coordination 975,

[ évènement ]

n 2012

r 30 heures ! permettra à Madame Bouchard de se rendre compte in situ de l’implication sans faille des habitants de Saint-Pierre et de Miquelon auprès de l’AFM pour la soutenir dans le combat qu’elle mène ! N’hésitez donc pas vendredi et samedi à faire un don en appelant le 36 37 ! Votre geste contribuera à faire avancer la recherche ! Et gardez en mémoire que la maladie peut nous toucher brutalement quel que soit notre âge !

L’AFM compte sur vous ! L’AFM compte sur nous ! •

≥ Pour en savoir plus

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[13

≥ solidarité

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Club Lion Avenir La bouquinade annuelle

Vous avez été très nombreux une fois de plus, samedi dernier, à fréquenter la bouquinade organisée par le Club Lion Avenir dans le préau du Groupe Scolaire du Feu Rouge. Un rendez-vous annuel (devenu incontournable pour les chineurs de romans, bandes dessinées et autres littératures) qui apporte une rentrée d’argent non négligeable à l’organisme de bienfaisance tout en garnissant votre bibliothèque à moindres frais. Les fonds récoltés seront réservés cette année aux œuvres sociales du Club Lions Avenir et plus particulièrement au projet Île-aux-Marins dans les cartons depuis 2009 et qui devrait voir le jour d’ici à 2 ans si tous les financements sont réunis. Un grand merci à vous donateurs, participants et spécialement aux bénévoles du club pour leurs actions. • J.-C. L’Espagnol

14]

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

le dessin de la semaine

nouveau livre dans votre

Le 15 décembre 2012, un

b i b l i o t h è q u e .

Des photographies inédites ! Saint-Pierre et l’Île-aux-Marins Par tous les temps ! Lancement le samedi 15 décembre (10 h - 12 h et 14 h - 17 h) à la Bibliothèque-Médiathèque Municipale de Saint-Pierre écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[15

≥ athlétisme

« Demi Ironman » de Miami 2012… La meilleure performance de Yannick Arrossaména

1,9 km de natation, puis 90 km de vélo…

Yannick Arrossaména, on le sait, est un triathlète de référence dans l’Archipel. C’est il y a tout juste 20 ans, en août 1992, qu’il s’est lancé dans cette discipline en participant pour la première fois à l’« Ironman du Canada » organisé à Penticton, à 400 kilomètres de Vancouver, dans l’Ouest canadien. Il s’était classé à la 151e place du général (sur 1 200 participants), et était le 5e des 33 Français inscrits à l’épreuve. Une histoire qu’il avait lui-même racontée dans l’Écho n° 476 du 11 septembre 1992. Depuis, il a participé à 19 triathlons complets du genre (3,8 km de natation ; 180 km de vélo et 42,195 km de course à pied, c’est-à-dire un Marathon, pour finir), dont 3 sélections pour le championnat du monde de la discipline, à savoir l’« Ironman d’Hawaii », et cela dès octobre1993 (Échos 528 et 529 de novembre 1993). Non content de cela, il a aussi expérimenté durant ces années, et par 5 fois, les « Semi Triathlon » ou « Demi Ironman » (1,9 km de natation ; 90 km de vélo et 21,1 km de course à pied). Vingt ans après, en 2012, c’est justement cette spécialité de « Semi Triathlon » qu’il a choisie en participant, le dimanche 28 octobre dernier, et pour la seconde année consécutive, au « Ironman 70.3 Miami », au Sud-Est de l’État de Floride. La saison d’athlétisme venant de toucher à sa fin dans l’Archipel, c’est l’occasion pour nous de revenir cette semaine sur cette épreuve, les performances de Yannick s’inscrivant tout à fait officiellement dans le palmarès des résultats locaux. • Miami 2012. Si l’organisation avait annoncé près de 3 000 inscrits, à l’arrivée 2 781 triathlètes ont été classés : 537 dames et 2 244 messieurs, et parmi eux, Yannick Arrossaména, dans la catégorie des 5054 ans. Yannick a 51 ans. Côté performances, Yannick a d’abord nagé en 33’34“, puis pédalé

16]

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

… et 21,1 km de course à pied pour finir en 4h52’45“.

en 2h34’37“, ce qui le plaçait à ce moment-là, sur le total des deux épreuves, 7e de sa catégorie, 311e des messieurs et 337e du général. Vint ensuite la course à pied, qu’il a réalisée en 1h39’39“, se classant sur cette épreuve 7e de sa catégorie, 208e des messieurs et 209e du général. S’ajoutent à ces temps, ceux des transitions : 2’43“ pour passer de la nage au vélo et 2’12“ du vélo à la course à pied. Total pour Yannick : 4h52’45“, ce qui le classe au final : 7e de sa catégorie sur 664, et 229e du général et des messieurs. Un résultat plus que satisfaisant pour le triathlète puisqu’il a amélioré d’une minute son temps de vélo et de deux minutes celui de course à pied. C’est sa meilleure performance sur les 6 « Demi Ironman » disputés jusqu’alors. Malgré ces améliorations de temps, il termine moins bien classé que l’an passé dans sa catégorie puisqu’il était monté sur la troisième marche du podium. C’est dire que le niveau était plus relevé cette année, ce qui ajoute à son mérite. Seul petit regret pour Yannick, s’il arrive à rivaliser avec les meilleurs de sa catégorie en natation et en course à pied, « c’est toujours le vélo qui fait la différence ». Et chacun comprendra aisément pourquoi vu la difficulté de s’entraîner sur route à Saint-Pierre. Autre regret aussi, il devait y avoir un second représentant de l’Archipel dans la course, en la personne de Vincent Le Coadic, tout aussi passionné que Yannick, mais les aléas de la météo et des liaisons aériennes à Saint-Jean lui ont fait manquer la course. Mais gageons que ce n’est que partie remise pour lui. Pour être complet, sachez que l’épreuve a été remportée chez les messieurs par le Néo-Zélandais Terenzo Bozzone, en 3h42’17“ (22’44“ en natation ; 2h04’47“ en vélo et 1h12’04“ en course). Chez les dames, la palme est revenue à l’Américaine Leanda Cave, 19e du général en 4h07’27“ (23’51“en natation ; 2h15’44“ en vélo et 1h24’45“ en course). • D. Gil

Pharmacies de garde

Agenda des marées

du lundi 03 déc. 9 h au lundi 10 déc. 9 h

Les jours décroissent de 16 minutes

Décembre 2012

BASSES MERS

Pharmacie SPM

PLEINES MERS

Cinéma

voir la vie en grand présente

Samedi 8 - Immaculée Conception 11:23 23:40 05:12 17:40 Dimanche 9 - St Pierre Fourier 11:23 23:40 05:12 17:40 Lundi 10 - St Romaric 12:28 06:13 18:40 Mardi 11 - St Daniel 00:37 13:25 07:10 19:35 Mercredi 12 - Ste Jeanne de Chantal 01:30 14:17 08:03 20:28 Jeudi 13 - Ste Lucie - Ste Josepine - N. Lune 02:19 15:06 08:54 21:17 Vendredi 14 - Ste Odile 03:07 15:53 09:43 22:05 Samedi 15 - Ste Ninon 03:54 16:38 10:31 22:52 Dimanche 16 - Ste Adélaïde - Ste Alice 04:39 17:23 11:19 23:39

55 28 02

du lundi 10 déc. 9 h au lundi 17 déc. 9 h Pharmacie CHFD

41 47 47

Numéros d’appels d’urgence

15

urgence médicale

17

gendarmerie

18

sapeurs-pompiers

sudoku

Le jeudi 13 décembre à 20 heures 30 De Marie-Castille Mention-Schaar, avec Catherine Frot et Mathilde Seigner.

Problème n° 1312 • niveau : expert

L’histoire :

1

6

9

8 8

1

3

4 8

2

4 6

7

5

3

5

1 8 9

1

7 7

2

6

Solution du n° 1311 9

1

5

7

6

8

4

3

2

8

2

4

6

3

7

Régles du jeu : Vous devez remplir toutes les cases vides en placant les chiffres 1 à 9 une seule fois par ligne une seule fois par colonne et une seule fois par zone de neuf cases. Chaque zone de 9 cases est marquée d’un trait plus foncé. Vous avez déjà quelques chiffres par zones pour vous aider.

1312 Sudoku grille 1312 9 7 6 5 8 1 3

5

1

9

2

4

9

8

2

5

7

4

6

1

2

3

6

2

3

7

9

8

1

8

9

1

5

4

3

7

6

1

4

6

2

3

5

8

7

9

2

8

9

1

6

7

4

5

3

3

5

7

4

8

9

2

1

6

4 5 Niveau expert

1312 Sudoku solution 1311 Niveau difficile

La presse en parle Pour Télé 7 jours : « Une comédie sociale, doublée d’une belle histoire d’amitié. Pétrie d’humanité et de tendresse. »

Voir la vie en grand…

9 2

« L’histoire se passe à Carhaix en Bretagne. Un petit hôpital, une maternité paisible. Mathilde, sage-femme, Firmine, puéricultrice, et Louise, propriétaire du Bowling de Carhaix, y vivent, heureuses et amies. Catherine, DRH, y est envoyée pour restructurer l’hôpital et surtout fermer à terme la maternité qui perd de l’argent. Quatre femmes dont l’âge, la personnalité, les origines sont différentes et qui vont pourtant former un quatuor fort en humanité et en humour pour défendre cette maternité. »

Le premier film de Marie-Castille Mention-Schaar, « Ma première fois », était une excellente surprise dans le genre comédie romantique, puisant dans sa propre histoire le thème de son film. Pour son second long-métrage, c’est dans un fait divers qu’elle a trouvé le point de départ de « Bowling ». En 2008, les habitants de Carhaix en Bretagne s’étaient battus pour empêcher la fermeture de leur maternité, c’était évidemment tentant de mettre cette aventure sur pellicule. En écrivant son scénario, la réalisatrice a tout de suite imaginé son casting idéal, Catherine Frot, Mathilde Seigner et Firmine Richard. La magie du cinéma et l’intelligence de l’entreprise ont convaincu ces trois merveilleuses actrices de signer pour jouer ensemble. Ce joli trio mène la danse, elles embarquent le spectateur avec un bonheur communicatif. Si le fond du sujet abordé est lourd, son traitement à l’écran n’engendre pas la mélancolie tout en faisant passer élégamment son message, un message simple, celui du coeur, qui voudrait nous rappeler qu’ensemble on est toujours plus fort. Pour l’énergie dégagée par tous les acteurs, pour apprécier une comédie sociale, chaleureuse, sympathique et dans l’air du temps et pour… voir la vie en grand ! • Cédric Lebailly écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[17

≥ aventure

Charles Hedrich Une première mondiale !

Ville de Saint-Pierre

Numéros utiles

* Outre le numéro du standard à utiliser durant les heures d’ouverture des bureaux, vous pouvez également joindre la Mairie de Saint-Pierre par télécopie. D’autres numéros peuvent aussi vous être utiles, notamment en cas d’urgence.

Mairie standard : 41 10 50 Pôle Voirie : 55 80 77 ou 55 80 65 Pôle bâtiment : 55 80 78 ou 55 57 18 Traitement des eaux : 55 80 61

[Fourrière Fourrière ]

Service Fourrière : 55 19 75 Journal édité par la Ville de Saint-Pierre L’aventurier français Charles Hedrich, âgé de 54 ans, a réussi son pari : effectuer l’allerretour de l’Atlantique à la rame (soit 11 000 kilomètres parcourus en 145 jours et 21 heures, sans escale ni ravitaillement), de notre Archipel à la Martinique où il a accosté samedi dernier. À son arrivée, quelques Saint-Pierrais, présents lors de son départ le 9 juillet, sont venus l’accueillir sur la plage martiniquaise. « Manifestement en pleine forme, avec sa longue barbe blanche, Charles Hedrich a estimé que cette arrivée était le meilleur moment de son aventure. Il y a eu “pas mal de moments de doutes” durant l’expédition et “où c’était très incertain” », relate la presse nationale. « Il a notamment souligné le mal de mer qui l’a affecté avant qu’il ne parvienne à s’amariner et l’approche de l’ouragan Nadine sur les Açores, alors qu’il descendait sur les Canaries. À la différence de la voile, “quand on rame, on a beaucoup de temps pour voir ce qui se passe autour de nous, on voit les requins, les baleines, les dauphins et les orques” », a indiqué Charles Hedrich. Attentif aux questions environnementales, le rameur a ajouté que « la pollution était visible partout ». « J’ai même vu un placard qui flottait en assez bon état, mais je n’avais pas assez de place pour l’emporter », a-t-il lancé avec humour, avant de conclure, « on voit des cochonneries partout, quoi ! ». Charles Hedrich a rendu hommage à notre Archipel durant une bonne partie de sa traversée en accrochant à l’antenne de son bateau le drapeau de Saint-Pierre-et-Miquelon. • J.-C. L’Espagnol.

≥ SPM 3A Noël des Animaux ce week-end ! SPM 3A organise pour le Noël des Animaux une vente de gâteaux, décorations de Noël, cartes et pochettes cadeaux ainsi qu’un choix d’objets et de jeux. Cette vente se tiendra à la Galerie Albert Briand, ce vendredi 7 décembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h, et au Centre Commercial Marcel Dagort, ce même 7 décembre de 17 h à 19 h, ainsi que le samedi 8 décembre de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Le bénéfice de cette vente servira à nourrir et soigner les animaux du Refuge. Les personnes souhaitant offrir des pâtisseries ou des lots peuvent contacter le 41 72 70. Merci de votre soutien ! •

18]

Site internet www.mairie-stpierre.fr Fondateur Albert Pen (Février 1982) Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Codirecteur Claude Arrossaména Rédacteur en chef Didier Gil : 05 08 41 10 91

Journaliste Jean-Louis Mahé : 05 08 41 10 92

Secrétaire de rédaction et accueil Clarisse Hacala : 05 08 41 10 90

Infographistes Steve Yon et Jean-Christophe L’Espagnol 05 08 41 10 95

Impression Yannis Lepape : 05 08 41 10 93 — 05 08 41 10 94

Photographes Jean-Christophe L’Espagnol (J.-C. L’E.) jclespagnol@gmail.com Jean-Luc Drake (J.-L. D.) jean-luc.drake@cheznoo.net

Dessins d’actualité Benoît Germe

Pour nous joindre L’Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre • BP 4213 • 97500 SPM • Tél. 05 08 41 10 90 • Fax 05 08 41 49 33

Courriel echohebd@cheznoo.net Tirage 3 300 exemplaires Commission paritaire numéro 68511

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[ partenaires de la semaine] Ce n t re C omme rcial Marce l DAGORT

Nouveaux produits de Fêtes ! Préparez Noël avec le Supermarché Marcel Dagort

ST-RÉMY AUTHENTIC VSOP Brandy Français 40° - 12,23 € – 1 L.

Courir

ST-RÉMY a été produit à partir d’une sélection de vins français qui lui donne sa finesse exceptionnelle. Apparence : Ambrée avec des reflets dorés. Nez : Arômes de fruits rouges, de vanille et de notes boisées. Dégustation : Chêne, Poire, Vanille.

Jean Echenoz Éditions Minuit Roman Jean Echenoz raconte ici la vie romancée d’Emil Zatopek, célèbre coureur de fond. Apprenti dans une usine tout en poursuivant des études à la fin des années 30, il devient sportif malgré lui. Avec son style très personnel, il va inventer le sprint final et devient le premier homme dans l’histoire universelle à courir plus de vingt kilomètres en une heure. Avec humour, l’auteur arrive à nous faire partager le destin d’un homme ordinaire utilisé comme instrument de propagande par une dictature. • ••• Rubrique animée par Josée Gautier Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre Site : http://www.biblispm.com Tél : 05 08 41 31 99 • Fax : 05 08 41 71 40 E-mail : bibliotheque-mediatheque@cheznoo.net

NB : D’autres Brandy sont disponibles à partir de 5 ,71 €.

CIA, 7 rue Albert Briand – 41 47 97. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Ce samedi 15 décembre

Ouvert 7j/7 jusqu’à Noël...

Bénéficiez de -15 % sur l’article de votre choix ! Il fera -15 chez RONA ce samedi toute la journée, on vous attend nombreux ! Limite de 1 coupon par transaction et par personne.

Casa Nova vous invite à venir découvrir son nouvel aménagement pour les fêtes de fin d’année.

* Les rabais seront appliqués à la caisse lors du paiement. Jeu sans obligation d’achats. Cette offre ne s’applique pas sur les commandes spéciales, les chèques cadeaux et les mises de coté.

41 24 18

10 rue des Français Libres (à l’étage de La Nouvelle Papeterie)

écho des caps n° 1312 • vendredi 07 dédembre 2012

[19

≥ Culture

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Le duo Alcaz de retour De l’atelier d’écriture à la scène !

Samedi dernier, une douzaine d’enfants des classes des 5e et 6e du Collège Saint-Christophe et du Lycée d’État Émile Letournel se sont retrouvés sur la scène aux côtés du duo marseillais Alcaz pour présenter leur travail de recréation avec « leurs propres mots » sur des airs de Brassens. « L’idée était de faire une réécriture à partir des textes de Brassens pour les familiariser avec l’auteur et pour leur expliquer aussi le fonctionnement d’une chanson (l’écriture, le rythme, les rimes) », explique Vyvian Cayol, membre du duo. « C’est une démarche de recréation. On est dans une cour. On va inventer, on va créer, on va s’amuser et en même temps on va offrir cela au public parce que tout d’un coup on va être sur une vraie scène. Ce sont vraiment des enfants qui ont émis le désir de venir pour apprendre. Ils étaient vraiment bien, on est vraiment satisfaits », rajoute son acolyte Jean-Yves Liévaux. (lire les textes écrits par les élèves en page 10) Ce projet d’animation mis en place par la Municipalité de SaintPierre en partenariat avec l’Éducation Nationale et le Centre Culturel et Sportif a obtenu un franc succès. • J.-C. L’Espagnol


Écho des Caps Hebdo n° 1312