Issuu on Google+

BOUQUINADE du Club Lions Avenir

samedi 1er décembre 2012

préauduFeu-Rouge

l’écho caps] Archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

des

Ville de Saint-Pierre

≥ Une plongée en images Avec le Club Nautique ≥ Saint-Pierre

≥ ONCFS diffusion

≥ DCSTEP

Agenda du Sénateur-Maire et vie municipale p. 03

Ouverture de la chasse Ce qu’il faut savoir p. 06

Vacances de la Toussaint « Pass Découverte Ados » p.13

00]

écho des caps n° 1300 • vendredi 6 juillet 2012

© S.Salvat

Hebdomadaire municipal gratuit n° 1308 09 novembre 2012

≥ culture

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Exposition peinture De l’Afrique à l’Archipel

02]

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

Donatien Gaudy n’est pas à sa première exposition en tant qu’artiste peintre, il en compte une dizaine à son actif. Ce boulangerpâtissier, arrivé dans l’Archipel il y a une vingtaine d’années, a découvert la peinture il y a 15 ans. « J’ai commencé avec des gens qui m’ont invité à venir peindre avec eux. J’aimais dessiner et je n’avais jamais osé poser des couleurs sur mes dessins. C’est à partir de ce moment-là que je me suis lancé », explique-t-il. Donatien proposera à partir du 17 novembre jusqu’au 5 décembre à la Galerie Barachois du Centre Culturel et Sportif des reproductions d’œuvres du XVIIIe siècle, des toiles sur l’Afrique, les Antilles et l’Archipel. Un autre artiste, Frédéric Kuhn, se joindra à lui pour présenquelques dessins. • J.-C. L’Espagnol des caps n° 1302 2012 02] terécho 1305 • vendredi 28 19 septembre octobre 2012

Sur l’agenda du Sénateur-Maire ≥ Le Sénateur-Maire rencontre le Maire d’Ouessant À Paris, à son bureau du Sénat, Madame le Sénateur-Maire a reçu le Maire d’Ouessant, M. Denis Palluel en sa qualité de président de l’Association des Îles du Ponant. Cette association a été créée en 1971. Elle regroupe les 15 îles françaises du littoral de la Manche et de l’océan Atlantique : de l’île d’Aix à l’archipel de Chausey en passant par Groix, Belle-Île, Ouessant et Bréhat. Ces îles répondent à trois caractéristiques précises : « avoir une population permanente ; avoir un statut de collectivité locale (en général une commune) ; ne pas être rattachées au continent par un lien fixe (pont ou route submersible) ».

La Commune de Saint-Pierre répondant complètement à ces critères, M. Palluel souhaite donc que le Maire de Saint-Pierre accepte d’intégrer sa commune à l’Association. Madame Claireaux juge le projet intéressant et elle a été invitée à se rendre à Ouessant en début d’année prochaine. À son rendez-vous parisien, Denis Palluel était accompagné d’Alexis Gloaguen qui, dans ce dossier, a joué un rôle d’intermédiaire entre les deux élus. Monsieur Gloaguen a conservé des liens très forts avec l’Archipel, « très cher à son cœur », et il est toujours disposé à soutenir tout projet qui pourrait être favorable pour Saint-Pierre et Miquelon. •

≥ Réunion avec les EPL d’outre-mer En tout début de semaine, Madame le Sénateur-Maire a participé aux rencontres des Entreprises Publiques Locales d’outre-mer au siège de l’AFD à Paris. Elles avaient pour thème « Aménager autrement les outre-mer ; bâtir un avenir durable pour les territoires ultramarins ». Trois ateliers de travail ont permis de débattre avec les différents partenaires de thématiques et de problématiques spécifiques aux outre-mer : • Préparer l’avenir des territoires ultramarins : Société d’économie mixte et Société publique locale sont les outils privilégiés des collectivités locales pour mettre en œuvre leurs nécessaires politiques globales de développement de leurs territoires, en concertation avec les acteurs socio-économiques. • Agir sur tous les leviers du développement économique : tourisme, culture, loisirs, agro-alimentaire, financement de projets… la gamme EPL permet aux collectivités locales d’inciter et d’accompagner le développement économique de leurs territoires.

• Quels partenariats possibles entre les EPL d’outre-mer, leurs actionnaires et l’Etat ? : dans un contexte de crise économique, de restrictions budgétaires et d’appauvrissement des finances locales, comment repositionner et optimiser les conditions d’activité des EPL ultramarines ? Précisons que les EPL sont des entreprises au service des collectivités locales, des territoires et de leurs habitants. Elles interviennent dans une quarantaine de domaines d’activité : aménagement, logement, transports, tourisme, énergie, déchets… Positionnées entre le tout public et le tout privé, les EPL se caractérisent par leur nature d’entreprise commerciale, leur capital public majoritairement (SEM) ou exclusivement (SPL, SPLA) contrôlé par les collectivités locales, ainsi que par leur vocation à satisfaire l’intérêt général et à privilégier les ressources locales. •

vie municipale ≥ Une nouvelle centenaire À l’occasion du 100e anniversaire de Mme Paulette Dunan née Lescoublet, la municipalité de Saint-Pierre, regroupée autour de son Sénateur-Maire, et le CCAS ont organisé une réception conviviale et familiale dans la salle des délibérations de la Mairie ce jeudi 8 novembre.

≥ Conseil municipal Les Conseillers municipaux de Saint-Pierre se réuniront en séance officielle le lundi 12 novembre à 18 heures.

≥ BINGO à l’ASIA le mardi 13 Convivialité, détente et bonne humeur seront pour la troisième année consécutive au rendez-vous à l’ASIA le mardi 13 novembre prochain ! Le Centre Communal d’Action Sociale y accueillera en effet les locataires des résidences municipales et les membres du Club de l’Amitié pour leur offrir un aprèsmidi récréatif autour d’un BINGO. Toujours apprécié, avec à la clé de très beaux lots, le BINGO sera suivi d’une collation bien garnie !

La nouvelle centenaire de la Maison de retraite Églantine était entourée de sa famille et de ses amis. Nous reviendrons sur cet événement dans notre prochaine édition. • Dossier préparé par J.-L. Mahé

Une séance importante puisqu’il s’agira d’adopter le Budget Primitif 2013 de la Commune de Saint-Pierre ainsi que le Budget Primitif 2013 de la Régie Eau & Assainissement. •

Cette animation est toujours très courue puisqu’elle est synonyme pour nos aînés de retrouvailles dans un esprit de franche camaraderie. •

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

[03

[ environnement ]

C

ourriels, réseaux sociaux, recherches d’information sur Internet, commerce en ligne… les occasions d’échanger et de partager de l’information sur le net se multiplient et se sont imposées dans notre vie professionnelle aussi bien que dans notre vie privée. Est-il facile de mesurer les impacts environnementaux de telles opérations devenues très courantes ?

tique. L’impact « consommation de matières premières » n’est pas négligeable  : l’envoi d’un courriel avec une pièce jointe de 1 Mo consomme 7,5 g équivalent de fer, soit le poids d’une pièce de 1 euro. Diminuer de 10 % le taux d’impression des méls reçus par les employés d’une entreprise de 100 personnes permettrait un gain de 5 tonnes équivalent CO2 sur un an, soit l’équivalent d’environ 5 aller-retour NewYork/Paris.

Courriels, recherches sur le Web

Quels impacts sur l’environnement ? Selon les besoins des internautes, les requêtes Web et les envois de courriels sont variés, accompagnés ou non de documents plus ou moins lourds. Ils suivent des cheminements différents selon les configurations et les disponibilités des réseaux. Autant préciser que chaque a un impact différent ! Afin de sensibiliser le grand public sur les comportements personnels et professionnels à adopter pour limiter les impacts d’Internet sur l’environnement, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, l’ADEME, a publié un guide : « Internet, courriel  : réduire les impacts ». Résumé.

Chacun des 29 millions d’internautes français effectue en moyenne 950 recherches Internet par an, ce qui correspond à l’émis-

≥ Quelques chiffres clés En 2009, il s’est échangé 247 milliards de courriers électroniques chaque jour dans le monde (SPAM compris). Dans une entreprise de 100 personnes en France, chaque collaborateur reçoit environ 58 courriels et en envoie 33 par jour. L’impact climatique de l’envoi d’un courriel avec pièces jointes augmente sensiblement avec le poids des pièces jointes, le nombre de destinataires et leur temps de stockage sur un serveur. L’envoi de 33 courriels d’1 Mo à 2 destinataires par jour et par personne génère annuellement des émissions équivalentes à 180 kg de CO2, ce qui équivaut à plus de 1 000 Km parcourus en voiture. Attention ! Multiplier par 10 le nombre de destinataires d’un courriel multiplie par 4 son impact clima-

04]

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

sion d’environ 287 600 tonnes équivalent CO2, soit plus de 1,5 million de Km parcourus en voiture. Concernant l’impact climatique, aller directement à l’adresse d’un site, soit en tapant son adresse soit en l’ayant enregistré comme « favoris » (plutôt que rechercher ce site via un moteur de recherche) divise par 4 les émissions de gaz à effet de serre. Cet avantage est plus net pour l’impact « consommation de matières premières » ; il passe de 5,5 à 0,3 g équivalent de fer si l’on consulte 5 résultats de recherche pour trouver une information ou si l’on clique directement sur l’adresse d’un site. L’ADEME explique aussi que les impacts environnementaux des opérations testées proviennent surtout de votre ordinateur, de celui de votre correspondant et du stockage des données dans les Data centers. En résumé, sachez que les impacts environnementaux des Technologies de l’Information et des Communications (TIC) augmentent : • Avec le nombre de destinataires des courriels. • Avec le temps de lecture à l’écran. • Avec le poids des documents en pièce jointe. • Avec le stockage des courriels. • Avec la complexité de la requête Web. Enfin, sachez qu’un ordinateur portable consomme 50 à 80 % moins d’énergie qu’un ordinateur fixe. • J.-L.Mahé avec l’ADEME

≥ Évènement

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

La Bouquinade du Club Lions Avenir Programmée le samedi 1er décembre

La Bouquinade organisée par le Club Lions Avenir est devenue au fil des années un rendez-vous incontournable de l’automne. Elle est programmée cette année le samedi 1er décembre dans le préau de l’École du Feu Rouge. C’est en quelque sorte « la fête du livre » où tous les genres littéraires sont représentés. Les livres offerts par des centaines de lecteurs de Saint-Pierre sont revendus à petits prix au bénéfice cette année des œuvres sociales du Club. Il est donc temps pour les « généreux donateurs » de faire le tri chez eux et de commencer à rassembler tous les romans, bandes dessinées, essais, biographies, livres d’histoire, culture et société… afin de les déposer à l’École du Feu Rouge le vendredi 30 novembre en fin de journée. Pensez-y ! Le Club Lions Avenir vous remercie par avance pour votre implication. •J.-L.Mahé

≥ tourisme

≥ budget

Atout France France Télévisions François Huwart nommé Président De sérieuses économies

À l’initiative de Sylvia Pinel, la ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, le Conseil d’Administration d’Atout France s’est réuni mi octobre à Bercy afin de procéder notamment à l’élection du nouveau Président de l’organisme. À l’unanimité c’est François Huwart qui a été élu à ce poste pour un mandat de trois ans. Le Maire PRG de Nogent-le-Rotrou depuis 23 ans, succède ainsi à Renaud Donnedieu de Vabres. Il a pour mission de « poursuivre la recherche de synergies entre les différentes missions exercées par le groupement ». Il devra également « conforter la stratégie en matière de promotion de la destination France ». François Huwart a occupé de 1997 à 2002 la fonction de Député d’Eure-et-Loir et de secrétaire d’État au commerce extérieur du Gouvernement de Lionel Jospin de 1999 à 2002. • J.-L.Mahé

Les économies à France Télévisions auront « des conséquences sévères sur l’emploi » ; elles entraîneront « moins d’investissements dans la création » et poseront la « question » de la place du groupe d’audiovisuel « en régions et en outre-mer », a prévenu son président, Rémy Pflimlin. « Il est à ce stade demandé à France Télévisions de réaliser, en 2013, 150 millions d’euros d’économies. (...) Un tel volume d’économies, ce sont bien plus de rediffusions, c’est la question de notre place en région et en outre-mer, ce sont moins d’investissements dans la création, ce sont des conséquences sévères sur l’emploi, à France Télévisions et dans les secteurs qui vivent des commandes de l’entreprise », a averti le président Rémy Pflimlin lors d’une audition qui s’est déroulée au Sénat à la fin du mois d’octobre. • J.-L.Mahé écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

[05

[ ONCFS diffusion ] Par le service départemental de l’ONCFS de SPM

Arrêté préfectoral d’ouverture de la chasse

Ce qu’il faut savoir… Tirs trop près des maisons, en direction des lignes électriques ou en direction des voies de communication, autant de situations créatrices de troubles ou tensions facilement évitables.

≥ Faisan de Colchide / © photo collection privée Depuis plusieurs années, d’importantes campagnes de sensibilisation et de formation concernant la sécurité à la chasse ont été diffusées au niveau national. Ces efforts ont porté leurs fruits puisque les statistiques montrent une diminution des accidents dus à la pratique cynégétique. Cela dit, on déplore déjà trop de morts pour la saison en cours et plus de trente accidents à l’échelon national. Il est donc primordial de toujours garder à l’esprit que chasser reste une activité dangereuse pour soi et les autres, tout comme il est indispensable de rester conscient de la nécessité de respecter les règles élémentaires de sécurité, de courtoisie et de tranquillité vis-à-vis d’autrui. C’est pour ces raisons que le Préfet de l’Archipel a repris dans l’arrêté d’ouverture de la chasse les quelques évidences suivantes qu’il semble bon de rappeler. Précisons tout d’abord que la notion de « portée de fusil » désigne la portée maximale que

06]

les plombs peuvent parcourir avant de retomber et qu’elle se calcule approximativement, en mètres, en multipliant le diamètre du plomb utilisé par 80. Par exemple, un plomb numéro 5 (d’un diamètre de 3 millimètres) retombera à peu près à 3 x 80 = 240 mètres. ≥ L’arrêté préfectoral n°442 en date du 6 août 2012 précise que : • « À des fins de tranquillité et de sécurité publiques, les chasseurs ne peuvent pas faire usage de leurs armes à feu, lorsqu’ils se trouvent à portée de fusil (donc au moins 200 mètres) des lieux de réunion publiques en général, des habitations particulières, des caravanes, des abris de jardin, des terrains de camping ainsi que des bâtiments et constructions dépendant et des aéroports. » Le fait d’être dos à une maison ou un stade n’y change rien puisque c’est la distance de tir qui est prise en compte et non sa direction.

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

• « Les chasseurs ne peuvent pas faire usage de leurs armes à feu en direction des lignes de transport électriques ou téléphoniques et leurs supports. » Dans ces situations, et contrairement à l’alinéa précédent, ce n’est plus la distance de tir qui est prise en compte mais sa direction. • « Les chasseurs ne peuvent pas faire usage de leurs armes à feu en direction ou au-dessus des voies de communication et dépendances (routes/voies, chemins/sentiers, zones ou équipements portuaires et aéroportuaires). » Là encore, ce n’est pas la distance de tir qui est retenue mais sa direction. Que l’on retienne la distance ou la direction de tir, le point commun entre tous les cas de figure sera que le bon sens et le respect d’autrui doivent prédominer et dicter les actes. Bonne saison à tous ! •

≥ aventure

Recherche de l’Oiseau Blanc Et si des morceaux de l’avion était au Bourget ? gères à Paris. Sur un cliché datant du 31 janvier 1961, on voit 8 experts en cravate devant ces fragments posés sur une table. L’un d’eux tient dans la main une photo de l’Oiseau Blanc. Aucun document n’affirme qu’il s’agit là de pièces métalliques du célèbre avion », explique le journaliste Vincent Mongaillard. Bernard Decré, président de l’association La Recherche de l’Oiseau Blanc, s’intéresse à cette mystérieuse caisse. « En revanche, il est dit noir sur blanc que ce n’est ni la planche de bord ni le réservoir de l’Oiseau Blanc. Évidemment, puisque ces pièces n’ont pas été envoyées en France ! », s’étonne Bernard Decré. « Les morceaux présents sur la table sont les mêmes que ceux qui apparaissent sur un cliché de construction du biplan. On ne sait pas où la caisse a été rangée », regrette-t-il. Il pense qu’elle a pu être donnée au Musée de l’Air, à l’époque installé à Meudon, et qu’elle a déménagé au Bourget dans les années 1970, en même temps que le musée. C’est pour cela qu’il va passer au peigne fin le hangar de la zone sud, là où se trouvent les réserves de l’établissement. • J.-C. L’Espagnol © J.-C. L’Espagnol / V. S-P

« Et si l’Oiseau Blanc était… au Bourget ? ». Dans son édition du 27 octobre, le journal Le Parisien, pose et se pose la question. « Pour comprendre, il faut remonter un demi-siècle en arrière, au début de l’année 1961, dans l’État du Maine aux États-Unis, tout près de la ville de Portland. Sur l’île de Cliffs Island, un pêcheur remonte à la surface un gros morceau d’avion qui était attaché à ses casiers à homards à 30 m de profondeur. Un ex-pilote des Forces Françaises Libres, originaire de Yougoslavie et installé dans la région, fait immédiatement le rapprochement avec l’Oiseau Blanc. L’engin a disparu 34 ans plus tôt, vraisemblablement du côté de l’archipel français de Saint-Pierre-etMiquelon, situé à environ un millier de kilomètres de là. Il est possible que des débris aient dérivé durant des années jusqu’à Cliffs Island. La presse française relate alors la découverte. Mais un ferrailleur s’empare d’une bonne partie du magot, notamment un bout du tableau de bord, et le revend à un brocanteur du coin. Le reste, en particulier une pièce qui fait la liaison entre le pare-brise et le fuselage, est sauvé et envoyé à l’ambassade de France à Washington qui à son tour l’adresse, via la valise diplomatique, au ministère des Affaires étran-

≥ presse

La CACIMA de l’Archipel Présente à la COIREMA de Tahiti

C’était en début de semaine dernière, la Conférence Interrégionale des Métiers et de l’Artisanat (COIREMA), se tenait à l’hôtel intercontinental Tahiti, du lundi 29 au mercredi 31 octobre. Nos confrères de Tahiti Infos ont relaté ce rendez-vous auquel la CACIMA de l’Archipel était représentée par son 1er Vice-Président, M. Alain Beauchêne (troisième du 1er rang à partir de la droite sur la photo). La rédaction a expliqué qu’organisée sur 3 journées, cette COIREMA Pacifique a couvert « des sujets d’intérêt commun pour la pérennité et le développement des entreprises ultramarines », permettant « d’échanger les expériences des Chambres consulaires et de développer des pistes d’amélioration avec des moyens spécifiques ». Et de rappeler que l’origine de la COIREMA remonte à janvier 1984 quand les Chambres de Métiers et de l’Artisanat de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Nouvelle-Calédonie, Réunion et Saint-Pierre-et-Miquelon ont décidé de se réunir dans une conférence interrégionale d’outre-mer afin « de mettre en commun leurs préoccupations et leurs actions ». Il s’agissait alors, précise-t-on, « de combler le manque de connaissances mutuelles que l’éloignement et la dispersion géographique ne permettaient pas et de favoriser l’adoption de positions communes ultramarines – tout en préservant les spécificités de chacun – à l’identique des régions de Métropole ». Les 16 Chambres membres de la COIREMA étaient présentes, ainsi que l’APCMA (Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat), représentée par son président et sa direction générale, de même que des représentants de l’État, notamment du Ministère de l’outre-mer et de la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services), ou encore de l’UPA (Union Professionnelle Artisanale), représentée par son président national. L’édition 2011 de cette conférence s’était déroulée à Paris, au mois de décembre, à l’occasion de « L’Année des outre-mer » et sous forme d’assises de l’artisanat d’outre-mer. • D. Gil écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

[07

le dessin de la semaine

≥ emploi

≥ consommation

Septembre 2012 Les chiffres

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Indice des prix 3e trimestre 2012 : + 0.74 %

Au 30 septembre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’élève à 235 inscrits, retrouvant « son niveau de septembre 2011 ». L’indicateur de chômage « s’affiche à 7,36 % pour la catégorie A et passe sous la barre des 5,5 % (5,48 %) pour la seule catégorie 1 ». Et Pôle Emploi de préciser : « En revanche, la tendance observée les mois précédents s’agissant de la diminution du chômage des hommes et la détérioration de celui des femmes s’accentue. Fin septembre, la part des femmes dans le chômage total dépasse les 65 %. » Quant au chômage de longue durée, il « repart à la hausse et totalise près de 23 % du total des inscrits ». À l’inverse, le chômage des jeunes connaît une « baisse significative est encourageante ». • Source DCSTEP

08]

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

Le niveau général des prix à la consommation a augmenté de 0.74 % pour le 3e trimestre 2012 (0.78 % pour le 2e trimestre). L’indice avait subi une augmentation de 0.41 % pour la même période en 2011. Sur un an, de septembre 2011 à septembre 2012, son évolution s’établit à + 3.29 %. Dans le secteur « alimentation, boissons, tabac », l’évolution est de + 0.75 % de juin 2012 à septembre 2012 (non publiée en septembre 2011), et de + 0.80 % hors tabac, dont + 3.44 % pour « eaux, boissons gazeuses, jus de fruits ou de légumes ». Dans la même période, pour les « produits manufacturés et les services », la hausse est de + 0.74 %. Durant ce 3e trimestre, le cours moyen mensuel du dollar a augmenté de 2.45 %. • D. Gil Source Préfecture

Crinière de lion (Cyanea capillata)

© S.S. 2012

Les Canyons du Cap-Bleu, 10 mètres

Crapaud de mer (Myoxocephalus scorpius) et Étoile de mer commune (Asteria rubens)

© E.L. 2012

© E.L. 2012

© E.L. 2012

Grande Basse, épave du Fort-Boisé, 25 mètres

2012, UNE SAISON DE PLONGÉE EN IMAGES La photographie est certainement le meilleur moyen de faire découvrir les beaux fonds de l’archipel aux non-initiés. Les plongeurs du CNSP vous invitent donc à partager avec eux quelques souvenirs des sorties de cette année. Photographies de Stéphane Salvat (MF1) & Erwan Lefebvre (N3) © S.S. 2012

Petit Colombier, guillemots (Uria aalge) et plongeurs

© S.S. 2012

Plus d’images visibles sur

Soleil de mer pourpre (Solaster endeca)

© E.L. 2012

Bernard l’hermite (Pagurus sp.)

Grotte du Colombier, 10 mètres

Loup atlantique (Anarhichas lupus)

© S.S. 2012

www.facebook.com/cnsp.975

Étoile de mer polaire (Leptasperias polaris)

© E.L. 2012

© S.S. 2012

Ophiu

Ÿ Treuils du Savoyard Grande Basse, 20 mètres Ź

© S.S. 2012

© S.S. 2012

© S.S. 2012

Ż Anémones

Ÿ Sud-est de l’Ïle aux Vainqueurs, épave du Peña Castillo, 32 mètres

© E.L. 2012

Buccin commun (Buccinum undatum) ź

Formation Niveau II, 20 mètres

© S.S. 2012

© S.S. 2012

Nudibranche (Dendronotus frondosus ?), Ophiures pâquerettes (Ophiopholis aculeata) et Framboises de mer (Gersemia rubiformis)

© E.L. 2012

Ophiure panier (Gorgonocephalus arcticus)

Lunatie de l’atlantique (Euspira heros)

© S.S. 2012

© E.L. 2012

res Ź

u

Petit Saint-Pierre, proue du Savoyard, 15 mètres

© E.L. 2012

ź

≥ loisirs

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Vacances de la Toussaint Pass Découverte Ados

Initiations à la jonglerie, à la danse contemporaine, au tir sur cible, aux techniques de self défense et body taekwondo ; et baptême de plongée en bouteille en piscine… le Pass Découverte Ados est né ! Mise en place par la Direction de la Cohésion Sociale, du Travail, de l’Emploi et de la Population (DCSTEP) durant les vacances de la Toussaint, la formule « les vacances, je découvre, je m’éclate » s’adressant aux 13 - 18 ans pour pallier le manque de structures pouvant les accueillir a fait pour ainsi dire carton plein. Un test auprès des adolescents qui leur a permis d’aborder de nouvelles activités sportives dans de nouveaux espaces et des équipements dans un contexte privilégié et adapté à leur âge. • J.C. L’Espagnol écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

[13

≥ animation

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Halloween... En long, en large et en travers !

Le mercredi 31 octobre c’était Halloween ! Eh oui ! Une déferlante de costumes et de maquillages aux couleurs de la fête a envahi les maisons, les rues et certains lieux d’animations. Au Lycée d’État Émile Letournel, les élèves des Premières ES et L avaient tout organisé dans le préau pour attirer le maximum de revenants, monstres, vampires…, en proposant différentes activités (coloriage, atelier maquillage, jeu de la momie…) afin de financer un voyage pédagogique à Halifax pour l’année 2013. Du côté du Relais des Enfants du CCAS, 45 enfants âgés de 4 à 8 ans, encadrés par 6 animateurs, ont eux aussi pris part à cette journée costumée à travers des jeux, journée qui s’est achevée pas un goûter aux saveurs d’Halloween bien entendu ! • J.-C. L’Espagnol

14]

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

≥ atlétisme

Foulées du Littoral : 8e édition Un record battu chez les féminines

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Dianon (V1) en 1h17’16”, 17e du général ; et à la troisième place : Tana Green (V1) en 1h17’35”, et 19e du général. Chez les dames, la surprise – mais en était-ce vraiment une ? – est venue de la cadette Lucie Gorager , 21e du général en 1h18’13”, et qui a pulvérisé le record qui appartenait, depuis 2005, à Camille Sarrazin, en 1h29’39”

Ce dimanche 4 novembre, 31 coureurs, dont 7 dames, ont pris le départ de la huitième édition des « Foulées du Littoral », une course de 15 kilomètres, et 30 ont été classés puisqu’il y a eu un abandon sur blessure. Chez les dames, la victoire est revenue à Marielle Drake (S) en 1h15’16”. Elle était seconde l’an passé en 1h15’33”, et a terminé 14e du général. L’ont rejointe sur le podium, à la seconde place : Solo

Chez les messieurs, la course a immédiatement opposé Christophe Chevet et David Bresson, déjà respectivement premier et second en 2011 (en 56’16” et 1h01’32”). Malheureusement pour lui, Christophe Chevet a dû abandonner sur blessure. Nul doute que le duel entre ces deux hommes sera à suivre durant la prochaine saison, et notamment lors des prochains 25 Km de Miquelon. Résultat donc, nous retrouvons sur le podium : David Bresson (S), 1er en 56’25”19 ; Bruno Kerhoas (V1), 2e en 1h01’17” et Yannick Drake (V1), 3e en 1h03’05”. À titre de comparaison, il faut se souvenir que les records Senior et V1 appartiennent à Claudio Arthur : 54’29” en 2007 pour le premier, et 53’54” en 2008 pour le second. Signalons enfin, à la 4e place du général comme l’an passé, le 1er des V2, JeanBernard Gautier en 1h03’53” et, à la 16e place, le 1er V3, Jean-Paul Bouillie en 1h16’03”, qui détient lui le record de la catégorie depuis 2010 avec un temps de 1h11’54”. Prochain rendez-vous et dernier de la saison d’athlétisme, la 16e édition de la « Grimpette de l’Anse à Pierre », le samedi 24 novembre. • D. Gil

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

[15

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES Avis aux électeurs Le Sénateur-Maire fait savoir aux électeurs que la révision annuelle de la liste électorale prévue par le code électoral a lieu depuis le 1er septembre dans la Commune de Saint-Pierre. L’inscription sur les listes électorales n’est pas seulement un devoir civique, mais résulte également d’une obligation légale en vertu de l’article L. 9 du code électoral. Elle est indispensable pour pouvoir voter. En conséquence, les demandes d’inscription sur ladite liste seront reçues jusqu’au 31 décembre 2012, dernier délai, EN MAIRIE, où les personnes intéressées devront se présenter à cet effet, munies de toutes pièces justificatives utiles. Toute personne qui, pour une cause indépendante de sa volonté, ne peut se présenter elle-même à la mairie peut adresser sa demande, par correspondance, sous pli recommandé, ou la faire présenter par un tiers dûment mandaté. Tous les français et françaises majeurs jouissant de leurs droits civils et politiques et qui ne sont pas déjà inscrits sur une liste électorale ou qui ont changé de commune de résidence doivent solliciter leur inscription. Les jeunes français et françaises qui auront 18 ans au plus tard le 28 février 2013 doivent prendre contact avec leur mairie, au plus tard le 31 décembre 2012, s’ils n’ont pas été informés par celle-ci de leur inscription d’office. Les ressortissants des autres États membres de l’Union européenne peuvent demander à être inscrits sur les listes électorales complémentaires en vue d’éventuelles élections municipales partielles à venir, au plus tard à cette même date. Les électeurs ayant changé de domicile à l’intérieur de la commune sont invités à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre leur inscription sur la liste du bureau de vote auquel ils doivent désormais être rattachés, au plus tard à cette même date. Chaque électeur devant justifier d’une attache avec le bureau de vote sur la liste duquel il est inscrit doit régulariser sa

16]

situation électorale à la suite de tout changement de domicile ou de résidence.

- livret de famille régulièrement tenu à jour ; - carte nationale d’identité ;

À défaut, l’électeur s’expose à être radié de la liste électorale en question. Les électeurs déjà inscrits sur une liste électorale n’ont aucune formalité à accomplir s’ils n’ont pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune. INFRACTIONS EN MATIÈRE D’INSCRIPTION SUR LES LISTES ÉLECTORALES : Toute personne qui aura réclamé et obtenu une inscription irrégulière s’expose aux sanctions pénales prévues par les articles L. 86 et L. 88 du code électoral.

- passeport même périmé,

délivré ou renouvelé postérieurement au 1er octobre 1944 ; - décret de naturalisation ; - carte de naturalisation ; - carte d’immatriculation et d’affiliation à la Sécurité sociale ; - carte du combattant avec photographie - permis de conduire ;

CONDITIONS À REMPLIR POUR ÊTRE ÉLECTEUR :

- titre de réduction de la S.N.C.F, non périmé ;

Être de nationalité française ; Être majeur (il suffit d’avoir 18 ans révolus le dernier jour de février) ; N’être frappé d’aucune incapacité électorale définie par les articles L5 à L8 du Code électoral. En outre, pour être inscrit dans une commune, il faut, soit : - Y posséder son domicile tel qu’il est déterminé par le Code civil ; - Y avoir une résidence réelle et effective de 6 mois au dernier jour de février ;

- carte d’identité de fonctionnaire avec photographie délivrée postérieurement au 1er octobre 1944 par le directeur du personnel d’une administration centrale, par les préfets ou par les maires, au nom d’une administration de l’État, des départements ou des communes ; - carte d’identité ou carte de circulation délivrée par les autorités militaires des armées de terre, de mer ou de l’air ; - titre de pension (carnets à coupons ou brevet d’inscription avec photographie justifiant de l’identité du titulaire) ; - permis de chasser avec photographie.

- Y être inscrit pour la 5e fois sans interruption au rôle d’une des contributions directes communales et déclarer vouloir exercer ses droits électoraux dans la commune ; - ou y exercer en qualité de fonctionnaire public assujetti à résidence obligatoire (aucun délai de résidence n’est exigé). Pièces à fournir à l’appui des demandes d’inscriptions Soit : - livret militaire ou carte du service national ;

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

En outre, les électeurs devront se munir de toutes les pièces justifiant soit du domicile, soit des 6 mois de résidence exigés par la loi, soit de la qualité de contribuable de la commune, soit de leur qualité de fonctionnaire public dans la commune. Le droit à inscription au titre de contribuable de la commune ne peut s’établir que par la production d’un certificat des Services Fiscaux ou, à défaut, des avis d’imposition des cinq années en cause. Saint-Pierre, le 1er septembre 2012 Le Sénateur-Maire, Karine Claireaux

Pharmacies de garde

Agenda des marées

du lundi 05 nov. 9 h au lundi 12 nov. 9 h

Les jours décroissent de 1 heure 7 minutes

Pharmacie SPM

Samedi 10 - St Léon le Grand 11:54 05:45 18:13 Dimanche 11 - ARMISTICE 1918 - St Martin 00:14 12:50 06:40 19:06 Lundi 12 - St CHristian - St Émilien 01:04 13:41 07:32 19:57 Mardi 13 - St Brice - St Bryan - N. Lune 01:51 14:30 08:21 20:45 Mercredi 14 - St Sidoine - Ste Sidonie 02:36 15:17 09:09 21:33 Jeudi 15 - St Albert - Ste Vickie - Marée : 107 09:32 22:17 03:41 16:12 Vendredi 16 - Ste Marguerite 04:06 16:51 10:45 23:08 Samedi 17- Ste Élisabeth - Ste Lise 04:52 17:39 11:34 23:58 Dimanche 18- Ste Aude - Ste Caroline 05:39 18:30 12:25

Novembre 2012

BASSES MERS

55 28 02

du lundi 12 nov. 9 h au lundi 19 nov. 9 h Pharmacie CHFD

41 47 47

Numéros d’appels d’urgence

15

urgence médicale

17

gendarmerie

18

PLEINES MERS

inéma C

voir la vie en grand présente

sapeurs-pompiers

sudoku

Le jeudi 15 novembre à 20 heures 30 De James Huth, avec Sophie Marceau et Gad Elmaleh.

Problème n° 1308 • niveau : expert

5

L’histoire :

9

8

1

4 7

6 5 3 2

6

7

1

9

6

1

8

4

La presse en parle

9 3

8 9 8

Solution du n° 1307 1

4

6

5

7

2

8

9

7

9 8

3 6

5

8

2

4

1

9

5

4

8

6

1

3

2

7

9

4

3

2

6

5

9

1

7

9

5

8

4

1

2

6

3

5

7

4

1

3

2

8

9

6

6

2

8

9

7

5

3

4

1

9

1

3

4

6

8

7

2

5

Régles du jeu : Vous devez remplir toutes les cases vides en placant les chiffres 1 à 9 une seule fois par ligne une seule fois par colonne et une seule fois par zone de neuf cases. Chaque zone de 9 cases est marquée d’un trait plus foncé. Vous avez déjà quelques chiffres par zones pour vous aider.

7 8 Niveau expert

1308 Sudoku solution 1307 Niveau difficile

2

2

1308 Sudoku grille 1308 5 1 4 6 3 7 2

Pour Métro : « Le réalisateur James Huth orchestre une comédie romantique, terrain de jeu idéal pour un Gad Elmaleh survolté et une Sophie Marceau sublime. »

Voir la vie en grand…

5

7

3

8

« Sacha aime ses amis, son piano, la fête. La nuit, il joue dans un club de jazz et séduit des jolies filles. Il vit dans l’instant, pour le plaisir. Sans réveil-matin, sans alliance, sans impôt. Charlotte a trois enfants, deux ex-maris et une carrière professionnelle à gérer. Elle n’a aucune place pour une histoire d’amour. Tout les oppose. Ils n’ont rien à faire ensemble… Ils sont faits l’un pour l’autre. »

« Un bonheur n’arrive jamais seul » est le cinquième film de James Huth. « C’est une histoire universelle mais je voulais que le film soit glamour. Le fait de reconstruire en studio cet appartement superbe qui donne sur le parc Monceau et ce studio d’artiste sous les toits de Montmartre donne au film un aspect comédie américaine des années 50. » Le film possède un souffle et un ton original autant dans sa réalisation que dans son interprétation, il faut bien avouer que le couple vedette Sophie Marceau/Gad Elmaleh fait merveille. Elle, depuis le succès de « La boum » a su intelligemment mener une carrière entre films populaires et films d’auteur. Lui, depuis ses premiers succès en tant qu’humoriste, n’en finit pas de nous étonner : humoriste, acteur, pianiste, danseur. Chacun donnant à son personnage une vraie épaisseur, et même si l’on reste dans le genre convenu de la comédie romantique, ce film possède une véritable originalité dans le paysage cinématographique français, tant par son côté cartoon que par l’énergie dégagée par ses interprètes. Pour apprécier un film drôle, touchant et plein de charme, pour Sophie Marceau et Gad Elmaleh réunis pour le meilleur et pour le rire, « Un bonheur n’arrive jamais seul » vous fera… voir la vie en grand ! • Cédric Lebailly écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

[17

Ville de Saint-Pierre

≥ Armistice de 1918 Commémoration ce 11 Novembre

Numéros utiles

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

* Outre le numéro du standard à utiliser durant les heures d’ouverture des bureaux, vous pouvez également joindre la Mairie de Saint-Pierre par télécopie. D’autres numéros peuvent aussi vous être utiles, notamment en cas d’urgence.

* Ce dimanche 11 novembre, la France va se souvenir du sacrifice de ses enfants et de celui de tous les hommes venus d’ailleurs pour mourir sur son sol. Comme il a été rappelé plusieurs fois, cette journée est dénommée « Fête de la Victoire et de la Paix » (loi du 24 octobre 1922). Dans l’Archipel comme partout ailleurs sur le territoire national, le 94e anniversaire de l’Armistice de 1918 sera souligné en présence des autorités locales. Une prise d’armes aura lieu place du Général de Gaulle ce dimanche 11 novembre à 10 heures 30. À l’issue de cette cérémonie, les différentes personnalités présentes se rendront en cortège au Monument aux Morts des deux guerres, où des gerbes seront déposées par les autorités et les associations patriotiques. Outre la présence traditionnelle des Anciens Combattants, « une large participation de la population et notamment celle de la jeunesse est vivement souhaitée », précise le communiqué de la Préfecture. • D. Gil

≥ SCI du Plain Annonce légale * L’associé unique de la SCI du Plain, par décision du 31 octobre 2012, a approuvé le compte définitif de liquidation, déchargé Monsieur Bruno CLAIREAUX de son mandat de liquidateur, donné à ce dernier quitus de sa gestion et constaté la clôture de la liquidation à compter du jour de ladite décision. Les comptes définitifs établis par le liquidateur sont déposés au greffe du Tribunal de Commerce de Saint-Pierre et Miquelon, en annexe au Registre du commerce et des sociétés. Pour avis, le liquidateur, Bruno CLAIREAUX

Mairie standard : 41 10 50 Pôle Voirie : 55 80 77 ou 55 80 65 Pôle bâtiment : 55 80 78 ou 55 57 18 Traitement des eaux : 55 80 61

[Fourrière Fourrière ]

Service Fourrière : 55 19 75 Journal édité par la Ville de Saint-Pierre Site internet www.mairie-stpierre.fr Fondateur Albert Pen (Février 1982) Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Codirecteur Claude Arrossaména Rédacteur en chef Didier Gil : 05 08 41 10 91

Journaliste Jean-Louis Mahé : 05 08 41 10 92

Secrétaire de rédaction et accueil Clarisse Hacala : 05 08 41 10 90

Infographistes Steve Yon et Jean-Christophe L’Espagnol

≥ Moncton Export S.P.M. Ltée Communiqué * La Direction de Moncton Export S.P.M. Ltée est heureuse de vous annoncer qu’après avoir servi l’Archipel depuis de nombreuses années en marchandise générale, avec en spécialité le domaine automobile (voitures et pièces détachées), elle peut également maintenant vous offrir ses services en pièces d’élévateurs de toutes marques. Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter Robert Allain, par téléphone au (506) 384-6353, par télécopieur au (506) 384-6396 ou par courriel : mctnexp@gmail.com

05 08 41 10 95

Impression Yannis Lepape : 05 08 41 10 93 — 05 08 41 10 94

Photographes Jean-Christophe L’Espagnol (J.-C. L’E.) jclespagnol@gmail.com

≥ Cimetière Dégradation

Jean-Luc Drake

* Lundi de la semaine dernière, les agents du cimetière de Saint-Pierre ont constaté un dégradation manifeste, la chaîne interdisant l’accès aux véhicules des particuliers ayant été brisée. Plainte a été déposée auprès de la gendarmerie. L’occasion de rappeler que la circulation des véhicules dans l’enceinte du cimetière est interdite, sauf durant la semaine aux véhicules de service et après autorisation municipale. Horaires d’ouverture tout public : • de 8 h à 18 h du 1er Novembre au 1er Mai ; • de 8 h à 20 h du 1er Mai au 1er Novembre. Horaires de gardiennage : • de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30 du 1er Novembre au 1er Mai ; • de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h du 1er Mai au 1er Novembre.

Dessins d’actualité

18]

(J.-L. D.) jean-luc.drake@cheznoo.net

Benoît Germe

Pour nous joindre L’Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre • BP 4213 • 97500 SPM • Tél. 05 08 41 10 90 • Fax 05 08 41 49 33

Courriel echohebd@cheznoo.net Tirage 3 300 exemplaires Commission paritaire numéro 68511

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

[ partenaires de la semaine] Ce n t re C omme rcial Marce l DAGORT

Plus de 70 variétés de vins

L’abus d’alcool est dangeureux pour la santé.

Cabernet d’Anjou 6,43 € - 75 cl.

Le regard de Georges Brassens Sandrine Dumarais France télévisions DVD - Documentaire - 52 mn Les admirateurs de Georges Brassens auront plaisir à regarder dix ans d’images captées par le chanteur dès les années 50 et jusqu’alors inédites. Celui-ci filme ses parents, ses amis, ses amours qui lui ont inspiré ses plus beaux textes, et se filme lui-même. Derrière le chanteur à textes provocateur se cachait un homme très pudique que ce documentaire permet de découvrir. Les commentaires sont signés par ses amis, inconnus ou célèbres comme Juliette Gréco. Disponibles sur nos rayons, un coffret des chansons de Brassens en CD, un DVD « 15 chansons mythiques » et son seul roman « La tour des miracles ». •

Robe : Rosé, avec des notes orangées. Nez : Très fruité. Expression de fruits rouges (fraise…) avec une note épicée. En bouche : Fruité persistant, très rond, ample. Accords mets et vin : Idéal pour l’apéritif entre amis, accompagne le melon, des plats très relevés…

CIA, 7 rue Albert Briand – 41 47 97. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Le procès de Céline Alain Moreau - Antoine de Meaux Arte DVD - Documentaire - 52 mn L’an passé, le débat concernant l’éventuelle célébration du cinquantième anniversaire de la mort de Louis-Ferdinand Céline, a prouvé s’il en était besoin que ce dossier n’était pas clos. Sa plume, mise au service d’un antisémitisme virulent dès la fin des années 30, a entaché pour toujours son nom. Témoins, défenseurs et adversaires se succèdent pour reconstituer à travers ce procès fictif illustré d’images d’archives, la vie de cet écrivain. Ce coffret comporte un CD audio comportant des extraits du « Voyage au bout de la nuit » lus par Denis Podalydès. Les romans de Céline sont disponibles sur nos rayons. • ••• Rubrique animée par Josée Gautier Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre Site : http://www.biblispm.com Tél : 05 08 41 31 99 • Fax : 0508 41 71 40 E-mail : bibliothèque-mediatheque@cheznoo.net

Pour être couvert et protégé de la tête aux pieds, RONA et BAUER vous proposent tout pour l’équipement de hockey : les casques, les épaulettes, les bâtons, les patins, les chaussettes… Tous les produits BAUER sont en vente chez RONA.

Ouverture le mercredi 14 novembre

écho des caps n° 1308 • vendredi 09 novembre 2012

[19

© Patrick Boez / conception Écho des Caps

Excellence, Authenticité, Savoir-faire et Artisanat Véritable ambassadrice de la grande cuisine française, la Maison CASTAING distribue ses foies gras et produits gastronomiques dans le monde entier auprès d’une clientèle prestigieuse d’hôtels, de restaurants, de grands magasins, d’épiceries fines, de charcutiers-traiteurs et autres professionnels, qui ont en commun la volonté d’offrir les saveurs les plus authentiques des Landes.

Date limite pour les commandes Le samedi 1er décembre 2012 Le CIA vous invite à passer commande au plus vite de produits frais importés spécialement par avion pour que vos fêtes soient réussies et parfaitement goûteuses. Venez nous rendre visite à notre comptoir et faites-vous plaisir. Le CIA a fait pour vous le choix des meilleurs produits pour vous assurer le meilleur service ! Le CIA, 12 rue Albert Briand, Saint-Pierre. Pour vos commandes : 41 47 97.


Echo des Caps n° 1308