Issuu on Google+

La Seconde Venue du Christ

La Seconde Venue du Christ Sauf précision, tous les passages tirés des Saintes Écritures sont extraits de la Version Segond. Alliance Biblique Universelle 1910.

Le retour de Jésus Christ est décrit dans la Bible comme étant le plus important et spectaculaire événement dans l’histoire de l’humanité – un événement dont seront témoins tout les êtres humains vivant sur terre à la seconde venue du Messie. La Bible décrit le retour du Christ en ces termes : 27

Car, comme l'éclair part de l'orient et se montre jusqu'en occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme… 30Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. 31Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre. (Matthieu 24 : 27, 30, 31) 6

Car il est de la justice de Dieu de rendre l'affliction à ceux qui vous affligent, 7et de vous donner, à vous qui êtes affligés, du repos avec nous, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance.

(2Thessaloniciens 1 : 6-7) Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen! (Révélation 1: 7)

Ces versets, ainsi que des douzaines d’autres, proclament avec assurance la réalité du jour du grand retour en pleine gloire du Seigneur et Messie Jésus Christ. Bien que ce retour doive être une occasion de réjouissance, de nombreuses personnes appréhendent la seconde venue du Messie, et tout spécialement les événements associés à ce retour. La fin du monde, la bataille d’Armageddon, l’antéchrist, la marque de la bête (le nombre 666), les sept dernières plaies et le jugement dernier de Dieu, tous ces événements liés au retour de Christ, sont parfois utilisés pour dresser une image menaçante de la Seconde Venue du Christ. Toute la réalité de ce retour ne se résume pourtant pas à ces événements seuls. A ces disciples, Jésus a adressé des paroles réconfortantes concernant sa Seconde Venue : 1

Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi… 3Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. (Jean 14 : 1, 3)

1

La Seconde Venue du Christ

Si nous sommes des disciples de Christ et faisons confiance à Dieu, nous pouvons également avoir confiance en Jésus et anticiper avec une grande joie la possibilité future qui nous est donnée d’être auprès de Lui à son retour. Notre bien-aimé Seigneur et Rédempteur vient en personne pour accueillir tout les saints dans Son glorieux royaume éternel. Pour ceux qui refusent d’accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur, le jour de Sa seconde venue sera certainement un jour d’effroi et de terreur. A l’inverse, pour ceux qui auront été faits Sien, ce sera un jour de grande joie et de victoire.

Trois descriptions du Retour de Christ Trois termes grecs sont utilisés dans le Nouveau Testament pour décrire le retour de Christ : parousia, epiphaneia, and apokalupsis. Chacun de ses mots nous permettent de saisir un aspect différent de la façon dont s’accomplira ce retour, de son but, de sa beauté et de l’impression qu’il suscitera.

1. Parousia, le mot le plus souvent employé, signifie « présence » et implique l’idée d’une arrivée, d’un avènement, d’une venue. Au premier siècle, ce terme était couramment employé pour indiquer la visite d’un prince ou d’un roi dans l’une de ses provinces. Dans le contexte du Second Avènement du Christ, ce terme évoque des aspects variés de sa venue, comme son caractère soudain et sa grande visibilité – tout le monde sera susceptible d’assister au retour du Messie : référence à un éclair (Matthieu 24 : 27, 37, 39) et relation à la résurrection des morts (1 Corinthiens 15 : 23 ; 1Thessaloniciens 4 : 15, 16) Le terme parousia implique tout ce qui s’accomplira lors du retour de Jésus. Les croyants peuvent anticiper avec joie ce jour où Jésus les accueillera dans son Royaume avec les mots suivants : Son maître lui dit: C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. (Matthieu 25 : 21)

Nous pourrons ainsi nous réjouir de la présence de Christ pour toujours.

2. Le mot grec epiphaneia signifie littéralement « apparition ». Ce terme, tiré du vocabulaire religieux, fait référence à la manifestation visible d’une puissance spirituelle, soit en personne, ou bien par le biais d’un acte supranaturel indicateur de la présence de cette puissance spirituelle. En 2 Timothée 1 : 10, epiphaneia fait référence à la première venue du Messie, comme fils de la vierge Marie et porteur du message de Salut pour l’humanité. Dans le contexte de la Seconde Venue du Christ, le mot epiphaneia est utilisé pour décrire l’apparition du Christ-Roi venant dans toute la puissance de sa majesté pour juger

2

La Seconde Venue du Christ

les pécheurs (2Timothee 4 : 1) et couronner de justice tous ceux qui auront fait confiance à Dieu et lui auront obéit. Paul exprime toute sa foi au Salut en Christ et en la récompense accordée aux justes : Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement [epiphaneia]. (2 Timothée 4 : 8)

3. Le troisième mot grec utilisé, apokalupsis, évoque l’idée d’une « révélation », d’un « dévoilement », d’une « découverte ». Faisant référence à la Seconde Venue du Christ, ce terme permet de décrire la façon glorieuse avec laquelle le Messie apparaitra dans les cieux au jour de son retour. …lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra [apokalupsis] du ciel avec les anges de sa puissance. (2Thessaloniciens 1: 7b)

Bien que cette apparition du Seigneur Jésus Christ soit un sujet de terreur pour les méchants, cet événement apportera joie et justification aux croyants fidèles. Pierre encourage les chrétiens lorsqu’il écrit : Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l'allégresse lorsque sa gloire apparaîtra [apokalupsis]. (1 Pierre 4 : 13)

Quel image réjouissante de la venue du Christ-Roi venant récompenser ses fidèles et assumer la responsabilité de Son trône dans la splendeur dévoilée et entière de la gloire de Dieu !

La Résurrection des Saints Tout les croyants fidèles attendent avec impatience la seconde venue du Messie, sachant bien que tous ceux qui sont morts en Christ seront ressuscités des morts pour recevoir des corps immortels. Dans le même temps, les vivants qui honorent Jésus comme Sauveur et Seigneur seront transformés de telle façon qu’ils puissent connaître la glorieuse vie éternelle avec Christ pour toujours. Dans sa première épître aux Thessaloniciens, l’apôtre Paul nous écrit : 16

Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. (1Thessaloniciens

4 : 16-18) 3

La Seconde Venue du Christ

De plus amples détails nous sont donnés dans la première lettre de Paul aux Corinthiens, où Paul nous affirme que la résurrection adviendra « au son de la dernière trompette », c'est-à-dire à la venue de Christ : 51

Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. 53Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. 54 Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. (1Corinthiens 15 : 51-54)

La description que nous donne Job, parlant de sa propre résurrection à la venue du Seigneur, est tout à fait étonnante si l’on considère que cette description fut donnée bien longtemps avant la résurrection même de Jésus d’entre les morts, et bien avant les enseignements donnés par l’apôtre Paul dans ses lettres. Job, bien que n’ayant pas le privilège de partager la clarté des enseignements chrétiens concernant la rédemption et la résurrection physique en Christ, exprime avec une confiance remarquable sa foi en un rédempteur qui viendra un jour pour le justifier et prendre en charge son corps ravagé par la souffrance (Job 19 : 25-27). Il s’agit probablement du seul texte des écritures hébraïques relatant avec autant de clarté l’espoir du peuple d’Israël de l’époque en une vie après la mort lié à l’apparition en personne d’une figure rédemptrice et messianique. 25

Mais je sais que mon Rédempteur est vivant, Et qu'il se lèvera le dernier sur la terre. Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; Quand je n'aurai plus de chair, je verrai Dieu. 27 Je le verrai, et il me sera favorable; Mes yeux le verront, et non ceux d'un autre; Mon âme languit d'attente au dedans de moi. (Job 19 : 25-27) 26

A partir des écrits de Paul, on peut déterminer que :

1. Les croyants défunts seront ressuscités pour la vie éternelle au retour de Christ. 2. Dans le même temps, les croyants qui seront vivants à la venue du Messie obtiendront la vie éternelle pour leur obéissance et leur fidélité en Christ.

3. Que les saints soient vivants ou ressuscités, tous assisteront au retour glorieux du Christ et résideront auprès de Lui, dès ce moment et pour l’éternité. En ceci réside l’espoir de tout chrétien fidèle.

4

La Seconde Venue du Christ

Pierre écrit encore : 3

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, 4pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, 5à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! (1 Pierre 1 : 3-5)

Paul écrit également sur ce sujet à son collaborateur et compagnon de voyage Tite : 11

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. 12Elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, 13en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus Christ.

(Tite 2 : 11-13) Ce dernier passage, tiré de l’épître de Paul à Tite, évoque l’apparition glorieuse du Christ et la résurrection comme étant la « bienheureuse espérance » de chaque disciple de Jésus. Notre espérance chrétienne ne réside pas en une âme immortelle qui s’en irait au ciel à notre mort, mais, comme nous l’enseigne la Bible, les morts attendront dans la tombe jusqu’au moment de leur résurrection. Si vous désirez en savoir plus sur le sujet de la mort et de l’immortalité, demandez notre brochure gratuite « L’Etre Humain et la Mort ».

Le Jugement des Croyants La Seconde Venue du Christ est aussi étroitement liée aux enseignements bibliques concernant le jugement des croyants et des incroyants. Aucun homme ne peut échapper au jugement de Dieu. Jésus l’énonce très clairement : 28

Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. 29Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. (Jean 5 : 28-29)

Paul écrit également : Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps. (2 Corinthiens 5 : 10)

Dans la première épître aux Thessaloniciens, Paul écrit encore au sujet des justes morts en Christ et ressuscités de leurs tombeaux pour rejoindre les vivants afin d’être enlevés dans les nuées auprès de Jésus lors de sa seconde venue (1 Thessaloniciens 4 : 15-17). A la lecture de cette extrait du Nouveau Testament, il semble n’y avoir aucun moment relaté faisant référence à un jugement individuel des saints morts ou vivants en Christ. 5

La Seconde Venue du Christ

Pourquoi donc ? Les saints échapperaient-ils au jugement de Dieu ? Le fait est que les personnes qui sont en Christ ont d’hors et déjà été jugées lors de la mort et de la résurrection du Messie : Lequel (Jésus Christ) a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification. (Romains 4 : 25)

Aussi longtemps qu’ils poursuivront leur cheminement en Christ, les croyants resteront sans reproches et justifiés aux yeux de Dieu. Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.

(Romains 8 : 1) Par ce que nous sommes justifiés – acquittés - de tous nos péchés par notre foi en Jésus Christ, nous pouvons nous tenir sans culpabilité devant Dieu. Notre relation à Jésus Christ fait de nous des justes. Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. (2 Corinthiens 5 : 21)

Au travers de notre foi et de la confiance que nous avons placée en Jésus Christ, Dieu nous crédite de la droiture du Christ Ainsi, parce que Dieu nous voit au travers du sacrifice rédempteur de Christ, il transpose la vertu du Christ sur nous. En Jésus, nous nous trouvons sanctifiés, sans défauts, ni accusation devant Dieu (Colossiens 1 : 21-22) ! Nous sommes par avance déclarés justes et n’avons nul besoin d’être jugés de nouveau au retour de Christ comme le seront les pécheurs. Soyons rassurés, sachant que « Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent » (2 Timothée 2 : 19b) et que « celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m’a envoyé, à la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie » (Jean 5 : 24). En fait, Paul a confirmé qu’en Christ les chrétiens sont d’hors et déjà assis « dans les lieux célestes en Christ-Jésus » (Ephésiens 2 : 6). Etant justifiés, croyants siégeant auprès de Christ, nous pouvons anticiper avec joie le retour de notre Sauveur !

Le Jugement des Pécheurs D’autre part, ceux qui auront rejetés Jésus comme Sauveur et Seigneur auront à faire face au jugement de Dieu n’ayant pas obtenu la rémission de leurs péchés. Leur jugement sera une expérience douloureuse que Jésus décrit dans les termes suivants :

6

La Seconde Venue du Christ

C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. (Luc 13 : 28)

Paul écrit : 6

Car il est de la justice de Dieu de rendre l'affliction à ceux qui vous affligent, 7et de vous donner, à vous qui êtes affligés, du repos avec nous, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, 8au milieu d'une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de notre Seigneur Jésus. 9Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force, 10lorsqu'il viendra pour être, en ce jour-là, glorifié dans ses saints et admiré dans tous ceux qui auront cru. (2 Thessaloniciens 1 : 6-10a)

Paul met en garde les pécheurs : « le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6 : 23a). Révélation 20 : 11-14 nous offre une description du jugement dernier qui prendra place, à la fin des mille ans, devant le grand trône blanc. Les pécheurs seront alors détruits à tout jamais, jetés dans l’étang de feu, « la seconde mort » (verset 14). Plus en avant dans ce chapitre, les justes sont dépeints comme ayant d’hors et déjà obtenus la vie éternelle ; ils ne sont donc pas sujets à « la seconde mort » (verset 6). Mais « Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu » (verset 15). Comme cela doit être terrifiant de périr pour toute éternité ! Voila la raison pour laquelle il est dès à présent important de se préparer pour le jour du jugement alors que l’on en a encore l’opportunité.

Au jour du retour de Christ Concernant le jour de Son Retour, Jésus nous met en garde : 36

Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. 37Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme. 38Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; 39et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. 40Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé; 41de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée. 42Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. 43Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. 44C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas. (Matthieu 24 : 36-44) Il leur répondit: Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. (Actes 1 :7) 7

La Seconde Venue du Christ

Malgré les propos clairs et définitifs de Jésus en la matière, l’histoire de l’église regorge de prophéties erronées concernant la Seconde Venue du Messie. De nos jours encore, des étudiants de la Bible pensent qu’il leur est possible de connaître ce que les anges même ignorent. En énonçant ainsi des dates, ces étudiants de la Bible ont discrédités la Parole de Dieu, ont découragés ceux qui croient en la véracité de cette parole divine et se sont déshonorés eux-mêmes. D’autre encore avancent que la seconde venue du Christ sera précédée par une époque de chaos et de troubles dans le monde et que certains signes indiqueront que le retour du Messie est imminent. Nombreux sont ceux qui citent la prophétie faite par Jésus en Matthieu 24 : 6

Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres…7Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. (Matthieu 24 : 6a-7)

En voyant ce qui se passe autour de nous, nous pourrions être tentés de croire que le retour de Christ est proche. Jésus continue cependant : Gardez-vous d'être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. (Matthieu 24 : 6b) Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. (Matthieu 24 : 8)

Ces faits ne sont pas des clés permettant aux chrétiens de dresser une chronologie des signes menant au retour de Christ. Les guerres, les famines, les tremblements de terre, tous ces événements sont advenus de façon permanente depuis l’entrée du péché dans le monde tel que décrit en Genèse chapitre 3. Certaines personnes pensent que ces événements s’accélèrent maintenant. Sans doute ces personnes ont-elles raison. Jésus n’a cependant jamais dit que l’augmentation en intensité de ces signes pouvait être utilisée pour prédire son retour. Ces « signes » constituent plutôt un rappel pour chaque génération de croyants que nous vivons dans un monde déchu, au pouvoir du péché, et que nous ne devrions pas être surpris par ces catastrophes naturelles et par ces conflits entre hommes et nations. Nous devrions au contraire demeurez conscient que notre seul espoir réside en Christ, en son retour promis porteur de paix pour cette terre et de réconfort pour ses disciples. D’autres éléments prophétiques sont envisagés par de nombreux croyants comme constituant des signes du retour imminent de Jésus Christ : la très anticipée grande tribulation, le retour en force de la bête du livre de Révélation chapitre 13, l’imposition de la marque de la bête (666 – verset 6-18), la reconstruction du temple de Jérusalem, et la bataille cruciale d’Armageddon dans l’Israël contemporaine. Ces événements n’adviendront très probablement pas de la façon dont certains imaginent qu’ils devraient advenir et dans l’ordre dans lequel ils pensent qu’ils devraient se dérouler avant le retour

8

La Seconde Venue du Christ

de Christ. Il est également possible que certains de ces faits soient déjà de l’histoire ancienne. Imaginons cependant que ces événements doivent encore advenir. La question se pose toujours : Combien de temps avant la seconde venue du Christ ces signes se produirontils ? Sont-ils censés se produire immédiatement ou non avant la venue du Messie ? Considérons l’exemple de l’état d’Israël, qui fut déclaré état souverain et indépendant en 1948 : de nombreux croyants prévoyait que le Messie reviendrait avant que ne passe la génération ayant assistée à cette événement. Ces croyants basaient leur assertion sur l’interprétation qu’ils faisaient du texte de Matthieu : Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n'arrive.

(Matthieu 24 : 34) Affirmant qu’une génération représentait une période de 40 ans, ces étudiants de la Bible espéraient voir le retour de Christ se produire dans une période comprise entre 1948 et 1988. La date butoir est déjà loin derrière nous, et Christ n’est toujours pas revenu. Jésus affirme très clairement que Son retour sera imprévisible : Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. (Matthieu 24 : 36)

La prophétie tient une place importante dans les enseignements bibliques, mais elle ne nous a pas été donnée afin que l’on puisse pronostiquer la une des journaux du lendemain, ou bien encore afin que l’on puisse établir une chronologie des dates et des événements menant à la Seconde Venue du Christ. A l’inverse, Jésus a donné à ses disciples un principe efficace leur donnant le moyen de comprendre et d’analyser avec pertinence la prophétie biblique : Dès à présent je vous le dis, avant que la chose arrive, afin que, lorsqu'elle arrivera, vous croyiez à ce que je suis. (Jean 13 : 19)

Ce texte de l’évangile de Jean suggère que les croyants seront capables de faire correspondre un événement déjà advenu ou en cours avec un événement prophétiquement annoncé. Il ne s’agit donc pas tant d’essayer d’établir une prévision des événements à venir que de percevoir leur réalisation comme une preuve de la marche en avant du plan de Dieu. Ces prophéties réalisées donnent plus de poids à la promesse biblique et nous permettent d’anticiper avec confiance la suite du plan de Dieu. Une étude approfondie des prophéties contenues dans les écritures hébraïques concernant la première venue du Messie montre que ces prophéties ne pouvaient être pleinement

9

La Seconde Venue du Christ

comprises qu’une fois accomplîtes. Vouloir prédire et anticiper la réalisation de telle ou telle prophétie, c’est prendre le risque de passer bien loin du but. L’idée même qu’une prophétie biblique puisse révéler l’année, le mois, la semaine ou l’heure du retour de Christ n’est aucunement une idée fondée bibliquement et ne peut mener qu’à des erreurs grossières. Un fait demeure certain néanmoins : En tant qu’individu nous sommes susceptibles de mourir à tout moment ; de la même façon, le retour de Christ peut advenir à l’instant même. La vraie question est donc de savoir si nous sommes prêts dès maintenant à faire face au jugement dernier de Dieu.

Etre constamment prêt A de nombreuses reprises, les apôtres ont encouragés les croyants à tenir ferme dans la foi et à rester patient dans l’attente du retour de Jésus Christ. Il n’est nulle part écrit que cette attente sera facile ; des persécutions ou circonstances difficiles peuvent se produire dans la vie des chrétiens, les poussant à attendre avec impatience la venue du Messie. Certains trouvent que le délai d’attente est bien long et se découragent, ils pensent même que cette événement pourrait très bien ne jamais advenir. Dès le début du ministère des apôtres, des personnes ironisaient et se moquaient à l’idée d’un second retour du Christ. Il en est de même de nos jours. 3

[…], sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, 4et disant: Où est la promesse de son avènement? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création. (2 Pierre 3 : 3-4)

Parce qu’ils interprètent de façons erronées les prophéties concernant le retour en gloire du Messie, certains chrétiens se découragent et perdent toute foi en Sa venue. D’autres deviennent cyniques et promptes à douter, ayant été dupés par de fausses prédictions. Enfin, certains, parce qu’il refuse de croire en Dieu et parce que ceci interférerait avec la poursuite des buts et desobjectifs bien trop terrestre et matériels qu’ils se sont fixés, ne veulent surtout pas entendre parler du retour de Christ,. Jésus nous avertit cependant : Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste. (Luc 21 : 34)

Si jamais vous perdez de vue la seconde venue du Christ, estimant qu’elle n’est pas imminente et pensant toujours pouvoir vous y préparer plus tard, vous pourriez bien être surpris comme le furent les vierges folles de la parabole (Matthieu 25 : 1-13). Les mots de Jésus parlent d’eux-mêmes :

10

La Seconde Venue du Christ

37

Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; 39et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. (Matthieu 24 : 37-39) 38

Afin d’être prêt pour le retour de Christ, nous devons soumettre totalement nos vies à Dieu au travers de la foi en notre Seigneur Jésus Christ, et ceci, bien avant son retour. Aujourd’hui même est le jour de notre salut. Croyez en cette vérité et agissez en conséquence !

Comment se préparer Jésus a offert de nombreux enseignements à ses disciples les incitant à se tenir prêt pour son retour comme si il vivait à chaque instant le dernier moment précédant sa venue : 42

Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. 43Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. 44C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas. (Matthieu 24 :

42-44) 33

Prenez garde, veillez et priez; car vous ne savez quand ce temps viendra. 34Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l'autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller. 35Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin; 36craignez qu'il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine. 37Ce que je vous dis, je le dis à tous: Veillez. (Marc 13 : 33-37)

Le terme « veillez » tel qu’il est utilisé dans ces versets ne signifie pas qu’il faille prêtez attention à l’actualité afin de déterminer si oui ou non le retour du Messie est pour bientôt. Jésus incite plutôt les chrétiens à tenir ferme dans leur foi afin de n’être pas surpris en plein péché. Jésus met l’emphase là-dessus lorsqu’il dit dans l’évangile de Luc : Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme. (Luc 21 : 36)

Dans une parabole qu’il adresse à ses disciples en Matthieu, Jésus raconte l’histoire d’un maître qui, partant pour un long voyage dont le retour est indéterminé, met son serviteur en charge de son domaine. Supposant alors que ce serviteur commence à mener une existence débauché, égoïste et pécheresse, Jésus nous dit ce qu’il adviendra de lui :

11

La Seconde Venue du Christ

50

le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas, 51il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites: c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents. (Matthieu 24 : 50-51)

A l’inverse de ce mauvais serviteur, un serviteur sage et fidele restera occupé, en tout temps et en toutes circonstances, à accomplir la volonté de son maître. Jésus dit de lui : Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi! (Matthieu

24 : 46) Bien d’autres paraboles - celles des dix vierges (Matthieu 25 : 1-13), celles des talents (Matthieu 24 : 14-30), celles des brebis et des boucs (Matthieu 24 : 31-46), celle du maître partant en voyage (Marc 13 :34-36) – nous rappellent que nous ne savons pas quand viendra la fin pour nous, soit que nous mourions, soit que le Messie revienne pour régner sur la Terre. Ainsi, soyons sur d’être trouvé accomplissant la volonté de notre Seigneur et Maître au moment de sa venue. La Bible nous donne quelques conseils basiques qui nous permettront d’être prêts pour la Seconde Venue de Christ : Confesser notre foi en Jésus Christ comme étant le Fils de Dieu ; reconnaître Sa mort, Son enterrement et Sa résurrection comme un sacrifice d’expiation pour nos péchés (Romains 10 :9) ; nous repentir de nos péchés et être baptiser au nom de Jésus en signe de rémission pour nos fautes (Actes 2 : 38). Si vous placez toute votre foi et votre confiance en Christ comme instrument de votre salut éternel, et si vous marchez dans une relation aimante avec Lui, avec votre prochain et en accord avec ses commandements et sa Parole, alors vous pouvez anticiper le retour de Christ, non pas avec peur, mais avec une très grande joie : 7

Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde: c'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement. 18La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour. 19Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier. (1 Jean 4 : 17-19)

Jésus a dit : Oui, je viens bientôt. (Révélation 22 : 20)

Puisse votre réponse être la suivante : Amen! Viens, Seigneur Jésus! (Révélation 22 : 20) – Je suis prêt !

12

La Seconde Venue du Christ

Questions de révision et d’approfondissement 1. Quel sera l’événement le plus extraordinaire et le plus spectaculaire jamais vu par qui que ce soit sur Terre. 2. Remplissez les blancs : « Le Seigneur Jésus ________ du ciel avec ses __________. » (2 Thessaloniciens 1 : 7b)

3. Jésus demande à _________ de ne pas _________ concernant Son retour. 4. Pour qui la Seconde Venue du Messie sera-t-elle un jour de terreur et d’effroi ? 5. Quels sont les trois mots grecs utilisés dans le Nouveau Testament pour parler du retour de Christ ?

6. Quel récompense peuvent espérer Paul ainsi que ses frères et sœurs dans la foi ? 7. « Voici que je vous dis un _______ : nous ne ________ pas tous, mais tous nous serons _______. » (1 Corinthiens 15 : 51)

8. « ________ a été engloutie dans la _______. » (1 Corinthiens 15 : 54) 9. Quel est l’espérance de tout chrétien ? 10. La Bible nous enseigne que les morts attendront ___________ jusqu'à leur résurrection.

11. Choisissez la meilleure réponse à la question suivante : Pourquoi les saints de Dieu échapperont-ils au jugement final ? a. Ceux qui sont en Christ ont déjà été jugés. b. Grâce à Christ, ils ont été déclarés justes et sans péchés devant Dieu. c. Jésus est mort pour leurs péchés et fut ressuscité à la vie pour leur justification.

13

La Seconde Venue du Christ

d. Dieu les crédite de la vertu du Christ. e. Tout les suggestions précitées sont valides.

12. Choisissez la meilleure réponse à la question suivante : Au retour de Christ, qu’adviendra-t-il de ceux qui persistent à rejeter le Parole de Dieu ? a. Ils n’auront toujours pas obtenu et n’obtiendront toujours pas le pardon pour leurs péchés. b. Leur jugement sera une expérience pénible et douloureuse. c. Ils ne seront pas autorisés à entrer dans le Royaume de Dieu. d. Leur punition sera la mort – autrement dit, la destruction dans le lac de feu. e. Tout les suggestions précitées sont valides.

13. Combien connaissent le jour et l’heure du retour de Christ ? ________. Qui ? _______.

14. Concernant les événements tragiques qui secouent ce monde, Jésus nous dit : « Gardez-vous de vous _______ car cela _______. Mais ________ la fin. » (Matthieu 24 : 6b)

15. Pourquoi certains se découragent-ils et perdent-ils la foi en la Seconde Venue du Christ ?

16. Jésus nous prévient : « Prenez garde à vous-mêmes, ________ ne s’appesantissent […], et que ce jour _______ à l’improviste. » (Luc 21 : 34)

17. Que devons nous faire afin d’être prêts pour le grand retour de Jésus ? 18. Nommez deux paraboles nous rappelant que nous n’avons aucune idée de la date et de l’heure à laquelle Jésus reviendra.

Réponses 1. Le Retour du Seigneur Jésus Christ. 14

La Seconde Venue du Christ

2. « se révélera _______ anges puissants » 3. Ses disciples _______ s’inquiéter 4. Pour ceux qui auront rejetés Jésus 5. parousia, epiphaneia et apokalupsis 6. une couronne de justice 7. « mystère______ mourrons ______ changés » 8. « La mort ________ la victoire. » 9. Les êtres humains vivants en Christ et les saints ressuscités assisteront au retour glorieux de Christ et résideront avec lui pour l’éternité.

10. dans leurs tombes 11. e. 12. e. 13. un seul ; Dieu le Père 14. « de vous alarmer_______ doit arriver. ______, ce ne sera pas encore _______. » 15. à cause d’interprétations erronées concernant la Seconde Venue du Christ 16. « ______ de crainte que vos cœurs […] _______ ne fondent sur vous ________. » 17. Nous devons soumettre nos vies dès maintenant à Dieu au travers du message rédempteur offert en Son Fils Jésus Christ.

15

La Seconde Venue du Christ

18. les différentes paraboles : le serviteur laissé en charge du domaine de son maître ; les dix vierges ; la parabole des talents ; les brebis et les boucs ; l’homme qui s’en va pour un voyage dont le retour demeure indéterminé Traduction d’après une brochure publiée et distribuée par BIBLE ADVOCATE PRESS – un ministère de Church of God (Seventh Day). http://cog7.org/BA/Tracts/GospelTracts.html

16


La Seconde Venue du Christ