Issuu on Google+

REVUE DE PRESSE

guimik@guimik.org

11111111111111111111111 o

611002

622048

'2:: 01 41 58 1941

Mensuel T.M.: 42 000

L.M, : 256000 MAR52010

1

En provenance d'Istres, Soma sort son premier album, "Jewel And The Orchestra". Un bel exploit réalisé aux manettes par Antoine Caillet (Wampas, BB Brunes) et Dave Sardy (Jet, Oasis) -, le tout cuisiné par une flambée de guitares, une voix imposante et une rythmique pugnace. Revendiquant depuis leurs débuts une passion pour les Smashing Pumpkins, le répertoire de Soma lorgne aujourd'hui davantage du côté de The Killers. Lionel (chant/guitare) et Sébastien (guitare) s'expliquent Philipp' tangle't pour Cuitarist. l!!--------~--~---~~-----,

A '''lOtd nmoltte lA {orm«tiolt du 8'0"1"1 '! Lionel: On s'est tous rencontrés au lycée à Istres ci la fin des années go. Avec Sébastien on a appris à jouer de la guitare ensemble, Al'époque, tous les groupes de la régIon faisaient du metal et nous on était plutôt brlt pop. On a toujours été très fans d'Oasis pour ses mélodies et le son de ses guitares, Sébastien: Quand les Smashing Pumpkins sont arrivés, ç'a été la grande claque, Dans leurs compos, ils avaient mis tout ce qu'on aimait. des mélodies catchy et des guitares hyper puissantes.

1ï Q

1 VO"S sortez fll'lfilt l'om pNmiflr essAi, ""ns pl"s de dix lOtS d'existelt", II ItAit temps, ItOIt 1 Lici1tfll: Oui, ç'a été un peu long. On y est amvé â. force de

faire des concerts. Au début. on s'est fait connaître en 2004 en remportant des tremplins dans le sud. Ces mêmes tremplins nous permettaient de jouer ci Paris devant le fameux public parisien (rires), Le bout du tunnel s'est éclairé lors d'une première partie de Pleymo à Paris en 2006. Apartir de là ça a bougé. Sony s'est intéressé â. nous et on a commencé à enchaîner les maquettes, Sébastien: En dix ans, on a acquis une grosse expérience du live. La scène, c'est vraiment notre terram de jeu favori (sourire).

1

". so" de l'm""m est tris liw flrJflf: "eAIKOIlp de B"itares. 011 l'fIfIU-tIOJlS e"reBism 1 Lionel: Au studio Black Box d'Angers. Là-bas, tout est éqUIpé en analogique et tout est fait pour que tu enregIstres dans les meilleures conditIons. Les prises de son ont été réalisées en live par Antome Gaillet, qui s'est occupé du son de l'album. C'est un producteur qui aime monter le son des guitares et les guitares il y en a quelques-unes (rires). Sur l'album, Je joue sur une Telecaster et j'ai depuis peu une Oibson Jzoo que j'ai achetée sur eBay à un musicien de Monaco qui vendait une partie de sa collection. Je suis allé la chercher, et... j'en suis ravi!

sébasti,n: Pour l'album j'ai joué sur une Fender Deluxe et sur une guitare de luthier qui appartenait au Black Box. Au niveau du look, elle ressemblait à une Fender Jaguar. Pour le son, elle avait le claquant de la Telecaster et le grain médium de la Jaguar. Commmt ftflS-tIOJlS ptuWltflS ci t:Oltl'«iltc:N DflrJfl SffTfly de miJcer (flS f:ompos d, "J,wel Altd The Orth,strff" 1 Lionel: Un jour notre label nous a demandé: ·Pour le mix

de l'album, vous pense'Zàqui?". On a répondu: Dave Sardy. Et là, un grand SIlence et on nous répond : ~Ça va être dur, il bosse avec les plus grands, ça va être très délicat. .. Et à force de fouiner, on cl chopé l.e-mail du manager de Sardy. Un soir, on lui a envoyé deux titres en précisant qu'on aimerait que Dave s·occupe du mIxage de notre album, sans trop y croire. Et le lendemain, miracle, son manager nous répond: "Dave a trouvé ça super, il est OK pour s'en occuper." sébastien: On était sur le cul. Jusqu'au bout. Dave a été très exigeant avec nous. Chaque soir, on devait lui envoyer un titre et le lendemain il nous le renvoyait finalisé. le mixage était à chaque fois parfait. Parfois•. on enregistrait des petits solos un peu gringalets au Black Box et Dave nous sortait au final de vraies torpilles (rires).

Site Internet T.M. : N.C.

Tél : L.M. : N.C.

musiquemag.com MARDI 09 MARS 2010

Page 1/1

APS-PRESSE : 2010000001061

Site Internet T.M. : N.C.

Tél : L.M. : N.C.

musicactu.com LUNDI 01 MARS 2010

Page 1/1

APS-PRESSE : 2010000000886

Site Internet T.M. : N.C.

TĂŠl : L.M. : N.C.

chartsinfrance.net MERCREDI 03 MARS 2010

Page 1/1

APS-PRESSE : 2010000000947

I~IIII~~~lmllll~11 o

621005

524805

l1J

Presse Régionale T.M. : 342 432

1:: 0473173002 L.M.:

N.e.

JEUDI 4 MARS 2010

Soma So Fine. Soma fait partlp. de ces groupes fronçais totolem~nt décomplexés qui revendiquent tout il la fais ulle filiation music{lle ooglosaxonne et une sensibilité latine. Fans des Smashing Pumpkins (qui leur ont Inspiré l>Jur patronyme) mois aussi de Supergross ou Jet, 1 . les quatre 100tal$ tultivent l'art du :" gros SQrl, de la mélodie qui tue 2t :. des réminiscences sixt/es. Leur ali' hum Il. Jew~1 and thP. orchestra », produit por "ove Sardy (Cold War i' Kids, Oosls...), est un sacré baton 1 de dynamite, avec Il. Get dawn il en guise de détonateur. Et! concert à Clermont-Ferrand (<i:oopé de Moi) le vendredi 12 mars, unique date dons nos contrées.

~ LA MONTAGNE lllUlkYIUPUBUtAlN lt )OU"NAl DU CENl1lE

lf PO"ut...UlI.E DU c:umlE

Presse Régionale T.M. : 222779

11111111111111111111111111

o

681000

684478

163/0:

1

~:

04 73 17 17 17 L.M. : 596000

MERCREDI 10 MARS 2010

VERTICALES ROCK im Soma à la Fnac et au Ratpack Soma sera de passage à Clermont-Ferrand vendredi 12 Mars, et comptè bien tpettre le f~~, a~ .pl~c~es. GU Rat~,:~ a·:':lti n::iü Vt2; . rue de l'Ange). Incàpable de trancher entre l'éVidence des mélodies pop et l'agression salvatrice du rock, Soma oscille .constàinment entre ces deux tendances, qui ne sont ja- . mais aussi fortes .que lors" qu'elles se télescopent lors d'heureuses colliSIOns! Un événement à ne·pas manquer, qui s'annonce déjà comme l'un des temps forts du printemps en Auvergne! Double dose de Soma pour les Clermontois : dans le cadrè d'une tournée des Fnac, vous pourrez retrouver le grau- . pe en showcase ce m~me vendredi à 17, h 30 a la Fnac de Clermonti FerrllQd.•

LAMONTA6NE 1

1

Site Internet T.M. : N.C.

Tél : L.M. : N.C.

free.fr DIMANCHE 14 MARS 2010

Page 1/1

APS-PRESSE : 2010000001153

I I I I I I I ~I I ~I I I I o

751002

485486

[?J

Presse Régionale T.M. : 182234

"ë:: 04 91 84 45 45 L.M. : 637000

MERCREDI 17 MARS 2010

LA PROVENCE 1

1

ILe groupe rock Soma

fait son "Taratata" L'émission est retransmise ce soir au:XX: pour saluer le succès du groupe 1

· U

n mélange e1ltre la pop d'Oasis et le rock inci#fde TIll' Billes." Une pointe de

provocation, de désinvolture, de folie, mais tout en subtilité. Voilà comment se défInit le groupe istréen Soma: tout en paradoxes. li est loin le temps où les quatre potes de Rimbaud écumaient les scènes Tremplin de la région, s'entrainaient dans les studios de l'Usine et autoproduisaient leurs disques. Aujourd'hui, Lionnel Buzac (chant et guitare), Sébastien Claret (guitare), Thomas Bitoun (batterie) et Thomas Fenouil (basse) ont passé la vitesse supérieure. Pris en main par Armelle Beraudy, une manageuse de Guimikorganisation, les musiciens ont travaillé leurs titres et leur image. Le 1" mars dernier,

"Tout aété fait de manière organique, spontanée." SÉBASTIEN, GUITARISTE

ils ont sorti leur premier album . Jewel and the orchestra, produit par Sony Music et mixé par une de leurs idoles, Dave Sardy.

1

"Cest le titre de l'une de nos chansons, explique Sébastien. Nous l'auons écrite deux heltres auant de qltitter le studio d'enregistrementBlackBoxàAngers. cela résume bien l'état d'esprit dans lequel nous (ilIons composé l'albll/TL: tOPlta étéfait rlP manière organiqlle, spolLtanée. ~ En tournée partout en France, le groupe se fait aussi connaitre à travers le petit écran. Après un passage sur Canal +, les artistes 1 seront ce soir sur France 4 (et le 19 mars sur France 2) dans l'émission Taratata animée par Nagui. "Ia programmatrice est

Le groupe istréen Soma vient de sortir son premier album IlJewel and the orchestra", un mélange de pop et de rock Incisif. 1 PHOTO G.a.

venue nollS voir en concert, à Paris, elle a adoré, c'est comme ça que ça s'est fair', raconte Sébastien. Sur le plateau, le groupe a pu croiser Olivia Ruiz, Tété,

Louis Bertignac, etc.. "On auait

pas mal de pression mais ça s'est très bien passé, poursuit-il. Nagrti nous a posé pas mal rte questiollS sur Istres. 011 en a profilé

UN CLIP CENSURÉ Le clip de leur chanson Get down a été censuré très peu de temps après sa diffusion sur mternet. ·Cela apu paraître trop violent, or c'était un clip à la Tarentino que l'on adore tous les quatre", explique sébastien, qui assure que le but n'était pas de "faire du buzz" pour se faire connaître. "1/ fallait le prendre au second degré, reprend-il. Mais du coup. ça nous a amusés et on joue beaucoup sur cet esprit, un mélange de démesure et de dérision, les gens doutent: est-ce vraiment du second degré? Sont-ils sérieux?" "C'est vrai que l'on aun côté rock classieux et en mème temps désinvolte." Une Image qu'ils soi· gnent, se défendant d'être les produits formatés d'une maison de disque.

pour parler de l'Usine qui nous beaucoup soutenus à nos débuts.· Alors pour saluer le succès du groupe local qui grimpe en flèche,le patron du XX" Il décidé de retransmettre l'émission ce soir dans son bar, place de l'hôtel de ville, à partir de 20h30, en présence du groupe qui se prêtera volontiers au jeu des dédicaces. stéphaAle DURAND sdurand@laprovence-presse.fr l.! groupe arpente les scènes françaises

i1epllis le 10 mars demier. Une quinzaÎlle

de dates sont prévues poul le moment. Dont une seule et unique dall5li région: ce sera le jeudi 25 mars à l'Espace Julien à MarseDle. Un "showcase" acoustique est prévu ce même jour àla FNAC du Centre Bourse.

1o1 ~II~IIIII~II~ 901003

~:

Mensuel T.M.: 18536

1

914304

01 41 064444 L.M.: N.C.

AVRIL 2010

Som.a

Décollage immédiat Basé non loin de Marseille. e Quatuor ufrenchy" le plus ci .lnt vise le marché l e.international avec un premier "um Ucatchy" 'ans l ia !ang~e de ?hakespeare. Par )utl en Ga/sne

l,M

, ASSILIA ET SA RÉGION,

plaque tournante du hip,hop... et du rock? La preuve par quatre est désormais faite avec la formule (entre rock américain 1 et pop anglaise) élaborée par ces ex. potes de lycée. Lionel (chant, guitare, piano), Sébastien (guitare), Thomas et Thomas (basse et batterie) se sont rencontrés à Istres à la fin des années 90. 1 « 1{ous jouions chacun dans divers 1 groupes metal, raconte LioneL Mais en fait, nous écoutions Oasis en secret chez nous! ,. Ayant trouvé son nom dans la discographie des Smashing Pumpkins, le quatuor co=ence à écumer les scè1

nes locales, puis la France entière. «Le pire fut l'un des premiers C01lCerts à Mar, seille Amant dire qu'on s'était mis un peu. de pression, se souvient Thomas, le batteur. 1{ous allions fait les balances dans l,après-midi" mais au moment de jouer, il n'y avait que nos quatre copines dans la salle. Le patron nous adit de remballernosaffairesetdepartir.» Entre concerts, études et petIts bou, lots, le groupe« autoproduit pas maI de matière» pendant dix ans. Sébastien: « 1{ous étions très forts en tremplins! i\ c1ulque fois, nous arrivions premu;r ou

deuxième. Cela nous motivait et peyde. nous situer par rapport aux autres. ,. Malgré des premières parties de Kill The Young, 30 Seconds To Mars mettait

ou BB Brunes, le doute persiste quant à la possibilité de sortir un album dans une maison de disques. « La période de la slgnature a été la plus difficile, car elle a duré un an et demi, sans savoir quand nous pourricm.o; entrer en studio. ,.

Le grand moment arrive en 2008: le groupe s'installe pour trois semaines au studio Black Box à Angers, après dix jours de préproduction durant lesquels naîtront spontanément trois nouvelles compos dont le furieux Get Down. « C'est bien aussi d'arriver à sor' tir ensemble des morceaux inattendus et instinctifs dans l'urgence », affirme Thomas, le bass~te. Soma récidivera, lors des sessions, en composant un ultime morceau, qui donnera finalement son titre à l'album; Jewel And 'The Orchestra. Mixé à Los Angeles par le producteur de rock Dave Sardy (une première pour un g~oupe français), il scelle dix ans d'amitié et de musique sur la voie d'un succès mérité.« Le principal souci dans un groupe réside dans la gestion des ego de chacun ", plaisante LloneL Et Tho, mas, le batteur, de conclure: « On se rejoint déja sur ce point: on est tous les quatre <lSSeZ mégalos !,. CD

1IIImIUIIIII!~IIII~ o

971000

635397

[j ..

Presse Régionale T.M.: 38 346

S: 0320250250 L.M.: N.e.

JEUDI 8 AVRIL 2010

62

"NoI'cijgcJair 1

, CLiLLE « Soma"

en showcase au FOnlm

Showcase avec le groupe à l'occasion de la sortie dè leur premier album. Jewel and the Orchestra" (Jive). Incapable de trancher entre l'évidence des mélodies pop et l'agression salvatriœ du rock, cet album est à l'image de ses créateurs et oscille constamment entre ces deux tendances, qui ne sont jamais aussi fortes que lorsqu'elles se télescopent lors d'heureuses collisions 1 ce jeudi à 17 .. 30 lU Fonam de la Fnae . www.fnac:.com En concert le soir lIême au BIpI... Renseignements au \ 03.20.12.91.11.

1

Site Internet T.M. : N.C.

Tél : L.M. : N.C.

musiquemag.fr MARDI 20 AVRIL 2010

Page 1/1

APS-PRESSE : 2010000002112

DOCUMENT INTERDIT A LA REPRODUCTION, SANS AUTORISATION


Soma - Revue de presse