Issuu on Google+

magazine aÉrOportsdelyon

N°10

2011 Été / Summer Gratuit / Free

DESTINATION The place to be

CORSE, LES POSSIBILITÉS D’UNE ÎLE Corsica: the many faces of beauty

Paysage / Landscape

Sentier mythique autour du Mont-Blanc

Hike around history on Europe’s top trail

actus d’aéroports de lyon Your airport operator’s news

Suivez vos bagages à la trace ! Keeping track of your bags

en vue / In the spotlight

daniel craig Le cowboy au pistolet d’or

/ Living with Bond

SOMMAIRE /CONTENTS

Sentier mythique autour du Mont-Blanc

14 daniel craig

32

Le cowboy au pistolet d’or

Hike around history on Europe’s top trail

Living with Bond

4 UN VOYAGE À PART

Transparence / Limpid Gourmand / Lip-smacking

- Luxe / Refined

ONE STEP BEYOND

Architectural / Audacious

6 envies de…

Cow-boys / Sharpshooters - Secrets / Hidden

Intimiste / Friendly

ENTHUSIASMS

Street Art / Wall to wall

Sauvage / Unspoilt - Flâner / Stroll

CORSE, LES POSSIBILITÉS D’UNE ÎLE

Envoûtant / Beguiling

Sacré / Holy -

Romantique / Valentine

Corsica: the many faces of beauty

Bonnes idées / Taking off

Nouvelles du monde / The world in brief

Confidences / Inside track

Tendance / Fashion focus

N°10 Directeur de la publication : Philippe Bernand - Aéroports de Lyon. Directeur de la rédaction : Arnaud Besson - Aéroports de Lyon. Rédactrice en chef : Katlyne Espinosa - Aéroports de Lyon. Conception-rédaction : Brainstorming - 2, route de Champagne, 69130 Ecully 04 72 18 88 88 / Objectif Une - 172, rue Duguesclin, 69003 Lyon Comité de pilotage opérationnel : Pascal Auclair, Louise Charbonnier, Audrey Grosclaude, Marie-Pierre Joachy. Comité de rédaction : Arnaud Besson, Guy Blanc, Michel Colinon, Isabelle Guillaume, Marie-Pierre Joachy, Lionel Lassagne, Patrick Le Floch, Erick Perruche, Isabelle Rousset, Daniel Thouvignon Ont participé à ce numéro : Brainstorming - Louise Charbonnier, Anne Manteau / Objectif Une - Pascal Auclair, Catherine Foulsham, Audrey Grosclaude, Cléo Schweyer, Lionel Astruc et Sarah Coudert (stagiaire). Iconographie : Couverture : ©Rankin- Trunk Archives / p.3 ©Rankin- Trunk Archives / ©Lionel Astruc / ©Yves Lafoux / p.4 / ©Joaquin Cortes / ©BARCELONE©Espai d’Imatge / ©Gilles Trillard / ©Bjarne Berjius Hermansen/ p.6 / © Claudiad-iStockphoto / ©A.Grosclaude/JMK / ©AnnSteer-iStockphoto / p.8 ©Elnur-Fotolia / ©Edinburgh Festival Fringe Society / © Saint-Pancras DR / ©Villa Sant’Andrea DR / Vincent Van Gogh, Self-Portrait as Painter, Paris, 1888 Oil on canvas 65.2 x 50.2 cm Van Gogh Museum, Amsterdam (Vincent Van Gogh Foundation) © Van Gogh Museum / P.10 ©Renaud CorlouërFlammarion / ©Aprott-iStockphoto / p.12 ©DR / p. 14 à 17 ©Universel Pictures ©DRQuantumofSolace / ©WarnerBros France / p.18 ©AG / ©StevenallaniStockphoto / p20. ©Paha_L-iStockphoto / ©DavidBukach-iStockphoto / p.22 à 25 ©Lionel Astruc / ©Domaine Murtoli/ ©Toutenphoton-Fotolia / ©Aria / p. 26 ©14 Février / ©AG / p. 28 ©Musée d’Art et d’Industrie de Saint-Etienne / p.29 ©Elena Seibert / p.30 /©DR / ©Ville de Lyon / ©DR / ©Isabelle Morisseau / p.32 ©Yves Lafoux / ©Savoie Mont-Blanc-Lansard / p.34 ©N.Calluaud / ©Gadagne / ©Chez Paul’O / ©Auberge de l’Ile / p. 35 / ©Brice Genevois / ©Maxime Ballesteros / ©DR / p. 36 ©Benoît Piéron / ©L’Oréal / ©Princesse Ficelle / p.38 ©Philippe Lévy / ©JF.Marin / p.40 ©J.Esmieu / p.42-43 ©Philippe Lévy / p.46 ©O.Chassignole Directrice de la publicité : Brigitte Honegger - Médias & Supports 04 37 47 35 06 - bhonegger@mediasetsupports.com / Actions Média contact@actionsmedia.fr - 04 72 77 96 10 Traduction : Paul Jones / pj-editorial@orange.fr Impression : www.readis.fr

Flashez les QR Codes présents dans ce magazine et découvrez plus de contenus multimédia (vidéos, photos…). Scan the QR Codes in this magazine to access more multimedia content: videos, photos, etc. FLY‘on est une publication d‘Aéroports de Lyon - SA à directoire et conseil de surveillance au capital de 148 000 e - BP 113 - 69125 Lyon-Saint Exupéry Aéroport. ISSN 2101-924X communication@lyonaeroports.com

14

En vue / In the spotlight

18 RENCONTRES ENCOUNTERS

City break

Destination / The place to be

Horizons gourmands / Appetisers

28 ICI & MAINTENANT /

HERE & NOW

Culture & loisirs / Culture and leisure 32

Paysage / Landscape

En ville / In the city

Buzz Business / Entreprenews

38 ZOOM

Suivez vos bagages à la trace ! Keeping track of your bags

Close-up

Actus d‘Aéroports de Lyon / Aéroports de Lyon news

La sélection Easyshopping / Hello and good buy!

Zéro stress / Take it easy

Infos pratiques / User’s manual

Carnet d‘adresses / Address book

aÉrOportsdelyon

3

un voyage à part /

ONE STEP BEYOND

DANS LES PAS DE

JEAN

On the trail of an audacious architect Lauréat du prix Pritzker 2008, l’architecte Jean Nouvel sublime la ville depuis presque trente ans, multipliant les édifices spectaculaires aux quatre coins du globe. Parcours urbain, de Copenhague à Madrid, sur les traces d’un monument français. The 2008 Pritzker Architecture Prize laureate, Jean Nouvel, has been adding sublime, spectacular buildings to the world’s cities for 30 years. Behold the French masterbuilder’s exploits, from Copenhagen to Madrid. Texte de / Words by: Cléo Schweyer

Du nouvel Hôtel de Ville de Montpellier, attendu fin 2011, à la Doha Tower du Qatar ; de la verrière de l’Opéra de Lyon à la tour Agbar de Barcelone en passant par le futur musée du Louvre d’Abou Dhabi, le plus célèbre bâtisseur de l’Hexagone, designer* et architecte star, façonne le paysage mondial comme son époque. À Vienne, en Autriche, il a imaginé une surprenante surface translucide pour les cinq premiers étages du nouvel hôtel Sofitel Stephansdom. Lobby, restaurant et jardin d’hiver s’y nichent sous un vaste plafond peint, hommage au peintre autrichien Hundertwasser, que l’on admire depuis la rue. Torre Agbar, Barcelone / Barcelona

Même jeu de miroirs aux Galeries Lafayette de Berlin. Vaisseau futuriste bardé de verre bleuté campé sur Unter den Linden, les Champs-Élysées locaux, le bâtiment reflète superbement les façades baroques qui lui font face alors que son espace intérieur, tout en transparence et en rondeurs, fait écho à la coupole du Bundestag tout proche. Le trait se fait plus affûté au Musée de la Reine Sofia de Madrid. Sur cet ensemble du XVIème siècle, Jean Nouvel a élaboré une extension coiffée de rouge. La cour intérieure ainsi créée place le visiteur au centre d’un étonnant faisceau de lignes épurées. La salle symphonique de la Danish Broadcasting Company, à Copenhague, affiche la même audace. Murs en béton gris mat, plafond en verre et contrastes affirmés : un premier hall est paré de couleurs chaudes, un deuxième de noir et blanc quand un troisième, plus intimiste, s’habille de rouge du sol au plafond. Singulier et affirmé : tout l’art Nouvel. Montpellier’s new city hall, due in late 2011. The Doha Tower in Qatar. The glass drum roof of the Lyon Opera House. The Torre Agbar in Barcelona. Not to mention the future Louvre Museum in Abu Dhabi… France’s most celebrated “builder”, a star architect and occasional product designer*, has shaped the global landscape and his era.

Museo de la Reina Sofia, Madrid

4

aÉrOportsdelyon

65X280_servicesJeunes:Mise en page 1

NOUVEL In Vienna, Austria, Nouvel envisioned an eye-catching glass roof/facade for the first five floors of the new Sofitel Stephansdom hotel. The lobby, restaurant and winter garden nestle beneath a vast ceiling painting – a tribute to 20th-century Austrian artist Hundertwasser – which can also be admired from the street. There’s a similar game of mirrors at the Galeries Lafayette department store in Berlin. A futuristic spaceship clad in blue glass, located on Unter den Linden, the city’s Champs-Élysées. The building wonderfully reflects the baroque façades facing it, while its transparent and rounded interiors echo the nearby Reichstag’s glass dome.

Sofitel Stephansdom, Vienne / Vienna

* Ligne Roset réédite cette année quelques-unes de ses premières créations et édite, dans le même temps, sa nouvelle ligne de meubles Simplissimo. * This year, French homewares retailer Ligne Roset is reissuing some of Nouvel’s earliest creations, and also releasing his new furniture range, Simplissimo.

> Comment y aller / Getting there Vols réguliers / scheduled flights Barcelone / Barcelona: Air France, easyJet Vienne / Vienna: Austrian Airlines Berlin : easyJet Copenhague / Copenhagen: SAS

www.lyonaeroports.com

Nouvel sharpened his pencil still further at the Queen Sofia Museum in Madrid, a 16th-century ensemble. The Frenchman added an extension with a red canopy, thus creating an interior courtyard that puts the visitor at the centre of an amazing tableau of pure, uncluttered lines. The Danish Broadcasting Company’s concert hall in Copenhagen is similarly bold: matt-grey concrete walls, a glass ceiling, and crisp contrasts. One amphitheatre is decorated in warm colours; a second is black and white; while a third, with a more intimate atmosphere, is red from floor to ceiling. Distinctive and highly assertive – that’s the art of Nouvel. Danish Broadcasting Company concert hall, Copenhague / Copenhagen

4/05/11

bonnes idées

envies de… /

ENTHUSIASMS

Taking off

Le sommet enneigé du Mont Ararat The snowy peak of Mount Ararat

Copenhague / Copenhagen 

Écosse / Scotland 

Escapade dans le Caucase

Soleils de minuit

Kilt attaque

Les amateurs de contrées préservées apprécieront… Du 15 mai au 16 octobre, la compagnie Armavia propose une toute nouvelle liaison hebdomadaire entre Lyon et Erevan, capitale de l’Arménie. L’occasion pour les plus aventureux de découvrir, à 4h25 de Lyon, un petit pays montagneux et atypique, riche en monuments historiques (temple hellénistique de Garni du Ier siècle, monastère de Geghard du IVe siècle), en sites naturels mythiques (lac Sevan, Mont Ararat) et en curiosités gastronomiques. Inédit.

Fjords spectaculaires, forêts à perte de vue et autres plaines verdoyantes animées ici et là de villes charmantes et festives… Profitez des longues journées d’été scandinaves pour partir à la découverte des paysages nordiques. Option danoise, gagnez Copenhague, capitale du Danemark desservie cinq fois par semaine par la compagnie SAS. Version suédoise, commencez par Göteborg, vivifiante ville côtière reliée à la capitale des Gaules à raison de neuf vols hebdomadaires signés City Airline.

Ville natale de Sean Connery et de Tony Blair, Edimbourg s’offre depuis quelques mois deux vols easyJet par semaine au départ de Lyon. L’occasion de s’initier aux plaisirs gustatifs du haggis (panse de brebis farcie) et d’arpenter les ruelles des quartiers médiévaux (Old Town) et géorgiens (New Town) de la capitale écossaise. Ne manquez pas non plus son célèbre château, Holyroodhouse, la résidence de la famille royale, ses pubs chaleureux et son Festival International (voir page 8).

Good news for lovers of unspoilt lands… From May 15th to October 16th, Armavia is operating a brand-new weekly service between Lyon and the Armenian capital, Yerevan. For ambitious adventurers, it’s the chance to discover a small, mountainous yet fascinating country just 4hrs25 from Lyon: a wealth of historic monuments (Hellenistic temple of Garni from the first century AD, Geghard monastery from the fourth century), mythical natural sites (Lake Sevan, Mount Ararat) and novel food. Taste the unknown…

Stunning fjords, unending forests, and green plains dotted with charming, festive towns… Savour the long days of the northern summer to explore Scandinavia’s landscapes. Try the Danish option: fly to Copenhagen, the capital of Denmark, on one of SAS’s five flights a week. Or the Swedish approach: start in Gothenburg, an invigorating coastal city served nine times weekly from Lyon by City Airline.

A few months ago, easyJet started flying twice weekly from Lyon to the birthplace of Sean Connery and Tony Blair: Edinburgh. Why not take the opportunity to try out some delicious haggis (sheep’s offal, onion, oatmeal and spices stuffed in a casing) and explore the medieval and Georgian districts (the Old and New Towns, respectively) of the Scottish capital. And also, don’t miss the famous Palace of Holyroodhouse, the Queen’s official residence in Scotland; the city’s warmly welcoming pubs; and its International Festival (see page 8).

Armenian adventure

www.armavia.am

6

aÉrOportsdelyon

Midnight sun

www.flysas.com www.cityairline.com

Flower of Scotland

www.easyjet.com

Partenaire mobilier des architectes www.rbcmobilier.com

Milan 2011- Sofa Metropolitan by Jean-Marie Massaud.

RBC

Structures

13 rue Foch 34000 Montpellier T. 04 67 60 75 06

RBC

Contract

2 Plan d’Aviler 34000 Montpellier T. 04 99 58 10 11

RBC

Nîmes

1 pl. Salamandre 30000 Nîmes T. 04 66 67 62 22

RBC

Avignon

38 bld Saint Roch 84000 Avignon T. 04 90 82 52 56

RBC

Lyon

42 quai Rambaud 69002 Ly on T. 04 72 04 25 25

nouvelles du monde The world in brief

Murs du monde

Performances surprises

Tentation victorienne

Wall-to-wall art

All the world on stage

Victorian revival

Après le succès de Faites le mur, film manifeste du street artist anglais Banksy, les graffitis fleurissent aussi sur Internet. Développé par Google et sponsorisé par Red Bull, le projet Street Art View se présente comme une galerie virtuelle de ces œuvres d’art urbaines. De Stockholm à Cape Town en passant par Taïwan ou Lyon, près de 6 000 créations ont déjà été immortalisées depuis le lancement du site en février 2011. Une impressionnante carte mondiale des graffs au profil participatif, chacun ajoutant ses propres trouvailles.

Difficile d’évoquer le « Fringe », célèbre « off » du Festival International d’Edimbourg, sans multiplier les superlatifs. Immense terrain de jeu pour artistes internationaux et folle parenthèse enchantée pour 2 millions de visiteurs, le plus grand festival d’arts vivants du monde aligne en effet les records et les manifestations  loufoques : new burlesque américain, Jude Law en représentation dans une cabine téléphonique (!), Hugh Laurie, alias Docteur House, en costume de cosmonaute... Cette année, du 5 au 29 août.

Il aura fallu 10 ans de travaux à l’hôtel St. Pancras Renaissance (Marriott) de Londres pour retrouver son lustre d’antan. Splendide bâtiment néogothique, il abrita le 1er fumoir d’Europe ouvert aux dames et conserve aujourd’hui encore son célèbre escalier, l’un des plus spectaculaires d’Angleterre. Luxueux décor des films Batman Begins, Le Journal de Bridget Jones ou Le Voyage de Gulliver, il compte 245 chambres et suites, un club privé, un barbier, un spa et un restaurant, The Gilbert Scott, du nom de son architecte originel. Une adresse de légende.

After the success of “Exit Through the Gift Shop”, the manifesto-film by British street artist Banksy, graffiti are now also flourishing on the internet. The Street Art View project, developed by Google and sponsored by Red Bull, presents itself as a virtual gallery of these urban artworks. Nearly 6,000 pieces – from Stockholm to Cape Town to Taiwan to Lyon – have already been immortalised since the website went live in February 2011. This tremendous world graffiti map also has a participative vibe, as anyone can add their own discoveries.

It’s hard to mention the celebrated “Fringe” of the Edinburgh International Festival without a stream of superlatives. Far more eclectic than its smaller “parent”, the world’s largest arts festival is a playground for the world’s performers and an exhilarating experience for two million visitors, regularly breaking records and staging offbeat attractions: “new American burlesque”, Jude Law in a telephone booth (!), Hugh Laurie (alias Dr House) in an astronaut’s suit... August 5th-29th.

After a major 10-year restoration, the St Pancras Renaissance hotel (Marriott) in London has regained the lustre of its heyday. This splendid neo-Gothic building once housed Europe’s first smoking-room open to ladies, and has kept its famous staircase, one of the most spectacular in Britain. The lavish setting for films such as “Batman Begins”, “Bridget Jones’s Diary” and “Gulliver’s Travels”, it offers 245 rooms and suites, a private club, a barber’s shop, a spa and a restaurant, The Gilbert Scott, named after its original architect. A legendary address.

www.streetartview.com

www.edfringe.com

8

aÉrOportsdelyon

www.stpancrasrenaissance.com

envies de… /

ENTHUSIASMS

Le plan des Siciliens

Pari artistique

Where Sicilians go

Pablo’s Parisian period

Cinquième étoile et nouvelle piscine d’eau de mer pour la Villa Sant’Andrea. Superbe demeure construite en 1830, c’est à l’Est de la Sicile, à Taormine Mare, dans la baie de Mazzaro que le lieu ouvre ses portes chaque été, proposant une retraite idyllique aux amateurs de calme, de luxe et de paysages escarpés. Un refuge intimiste de 65 chambres avec vue qui abrite jardins luxuriants, plage privée et restaurant aux parfums méditerranéens. Le point de départ idéal d’excursions vers l’Etna, Catane ou Savoca, village médiéval qui servit de décor au Parrain.

Organisée par le Musée Picasso et le Musée Van Gogh d’Amsterdam, l’expo barcelonaise Dévorer Paris se penche sur la décade parisienne de Picasso, explorant l’influence de la capitale française sur son œuvre. Et inversement. Une genèse de l’avant-gardisme, de 1900 à 1907, qui a pour principale originalité de s’intéresser, dans le même temps, au travail de Rodin, Gauguin et surtout Van Gogh, proposant, non pas un parallèle, mais une mise en perspective des courants ayant inspiré le peintre. Du 1er juillet au 16 octobre.

Villa Sant’Andrea has two new additions: a fifth star and a seawater pool. Built in 1830, this superb residence is situated on Sicily’s east coast in Mazzaro Bay, Taormina. The address opens every summer, offering an idyllic retreat for lovers of quiet luxury and sheer rocky scenery. An intimate refuge with 65 rooms overlooking the sea, it boasts luxuriant gardens, a private beach, and a restaurant serving Mediterranean cuisine. It’s the ideal starting-point for excursions to Mount Etna, Catania and the medieval village of Savoca, used as a location in “The Godfather”.

At Barcelona’s Picasso Museum, the exhibition “Devouring Paris”, co-staged with the Van Gogh Museum of Amsterdam, focuses on Picasso’s decade in Paris, exploring the French capital’s influence on his work. And vice versa. The originality of this survey of the genesis of avant-gardism, from 1900 to 1907, is that it also considers the output of Rodin, Gauguin and especially Van Gogh – placing in perspective the creative currents that inspired the Spanish-born painter. July 1st to October 16th.

www.hotelvillasantandrea.com

www.museupicasso.bcn.es

Confidences

envies de… /

ENTHUSIASMS

Inside track

STéPHANE

FOU DES ROIS ET DES CYCLADES

BERN

Wild about royals and the Cyclades Figure légendaire du PAF, réputé pour sa diction aristocratique et son allure de dandy rieur, Stéphane Bern fait escale tous les ans dans les Cyclades. Visite guidée. A high-profile French media personality, renowned for his thoroughbred diction and jocular dandy’s patter, Stéphane Bern drops anchor every year in the Cyclades. Time for a guided tour.

C’est la Grèce, terre de légendes et berceau de la civilisation occidentale qui reçoit chaque été la préférence de Stéphane Bern. « Un coup de cœur ». D’elle, il raconte qu’elle a « une histoire et une âme », citant pêle-mêle « le charme de ses habitants, le bleu du ciel et de la mer, les escapades en bateau et les dîners entre amis ». Né à Lyon, ce spécialiste incontesté du Gotha, commentateur des deux mariages royaux de l’année 2011, est un touche-à-tout de talent. À la fois journaliste, écrivain, animateur radio (Le Fou du Roi) et comédien, il présente cet été l’émission Secrets d’Histoire. Une série de documentaires historiques, doublée d’une collection d’ouvrages à paraître en juin et septembre. Entre les deux, c’est dans sa maison des Cyclades qu’il se prêtera au farniente estival et à l’écriture. « Sur le continent, il faut visiter Athènes, l’Acropole et son nouveau musée », recommande le confident des têtes couronnées. « Il y a aussi le festival de théâtre d’Épidaure, dans le Péloponnèse*. Je fuis en revanche les sites jet-set comme Mykonos ou Santorin dont le belvédère est magnifique ; je préfère les îles secrètes comme Milos, Ciphros, Tinos, ou encore Délos. Lieu de naissance d’Apollon, l’île a joué un rôle majeur dans l’Antiquité et il est fascinant de se trouver sur de tels lieux mythologiques. » Au point de vivre dans les Cyclades toute l’année ? « C’est l’idée. Je ne veux pas envahir les ondes trop longtemps. »

Village de pêcheurs sur l’île de Milos Fishing village on Milos island

10

aÉrOportsdelyon

Greece, land of legends and birthplace of Western civilisation, wins Stéphane Bern’s favours every summer. “It was love at first sight,” he recalls. The country has “a history and a soul”,

and multi-faceted appeal: “the charm of its people, the blue of sky and sea, the boat excursions, and the dinners with friends”. Born in Lyon, this undisputed specialist of high society, who is commentating on two royal weddings in 2011, is a talented all-rounder. A journalist, novelist, radio host and actor, he will also be on French TV this summer presenting “Secrets d’Histoire” – a series of history documentaries with accompanying books, to be published in June and September. In-between, he will stay in his house in the Cyclades, to write and soak up some easy living. “On the mainland, visiting Athens is an absolute must – with the Acropolis and its new museum,” notes the confidant of Europe’s monarchs. “There’s also the theatre festival in Epidauros, in the Peloponnese.* On the other hand, I steer well clear of jet-set hang-outs like Mykonos and Santorini, even though the latter’s belltower is magnificent. I prefer secret islands like Milos, Ciphros, Tinos and Delos – birthplace of Apollo, and a key player in ancient times. It’s fascinating to explore places freighted with such mythology.” So fascinating that he could live in the Cyclades all year round? “That’s the idea. I don’t want to intrude on the airwaves for too long.” Texte de / Words by: Audrey Grosclaude * De juin à septembre, le site accueille, tous les vendredis et samedis, spectacles lyriques et drames antiques. * From June to September, the site hosts operas and ancient drama every Friday and Saturday.

M GM

C

r é a t e u r

d

’ I

M M o b I l I e r

d

’ e

x C e p t I o n

Agrandissez librement, passionnément votre panorama.

Devenez propriétaire, dans une Résidence de Tourisme MGM. Savoie val Cenis - Les Chalets de Flambeau Peisey-vallandry - L’orée des Neiges Tignes 1800 - Kalinda village valmorel - La Grange aux Fées Ste Foy Tarentaise - La Ferme eugénie St Martin de Belleville - Les Chalets du Gypse La Rosière - Le Lodge Héméra Crest voland-Cohennoz - La Belle étoile

HauTe Savoie Flaine - Le Centaure Samoëns - Résidence alexane

Les avantages de la Résidence de Tourisme : Récupération de la TVA, vous financez hors taxe Occupation propriétaire et loyers garantis Investissement plaisir permettant de défiscaliser Gestion et entretien intégral de votre appartement confiés à CGH, filiale du groupe MGM.

Les Carroz d’arâches - Chalet des Belles Pistes Combloux - Les Diamants Blancs Châtel - Les Chalets d’angèle

iSèRe villard de Lans - La Perle d’ouréa

HauTeS aLPeS Montgenèvre - le Napoléon *taux en vigueur au 1er janvier 2011

ContaCt : Tél. +33 (0)4 50 09 62 62

TENDANCE

envies de… /

ENTHUSIASMS

Fashion focus

VOYAGE GRAPHIQUE 1

Packing a punch

Valise - Suitcase Eastpak

Trolley - Suitcase Roncato

3

2

Comment reconnaître illico sa valise sur un tapis roulant ? En choisissant des modèles identifiables au premier coup d’œil. Exemples avec le sac à roulettes Authentic Hawaïan Punch d’Eastpak 1 (de 42 à 121 litres) imprimé d’une multitude de fleurs d’hibiscus ou la valise Roncato 2 , plus street, qui s’offre vrais faux tags et graffitis. Les backpackers en weekend et les grands marcheurs lui préféreront l’embarquement immédiat et le petit sac à dos (33 litres) Recon de North Face 3 . Un sportif polyvalent et ultra compartimenté. Plus urbain, le Flight Bag Rio Sul 4 s’adresse aux voyageurs stylés. Imaginé par Airlines Originals, marque qui compte une soixantaine de licences de compagnies aériennes, l’objet s’inspire des anciens sacs de cabine et compte, détail first class, un authentique sifflet de gilet de sauvetage aérien. Coup de cœur enfin pour la pochette façon carte postale de Petite Mendigote 5 dans laquelle on glisse passeports, billets et devises étrangères. Prêts à décoller ? Ever struggled to spot your suitcase on the arrivals carousel? Try picking a model that stands out at first glance. Such as the Authentic Hawaian Punch roller case by Eastpak 1 (from 42 to 121 litres), with a lush hibiscus-flower print. Or the Roncato 2 trolley case for an edgier street vibe, complete with fake tags and graffiti. Weekend backpackers and high-powered walkers will prefer instant boarding and the small (33 litre) Recon backpack by North Face 3 , a sporty all-rounder stuffed with compartments. In a more urban vein, the Rio Sul Flight Bag is geared to stylish travellers: conceived by Airlines Originals 4 , a brand licensed by over 60 airlines, the item is inspired by old-fashioned cabin bags and features an authentic safety-vest whistle – a very first-class touch. Our final seal of approval goes to the clutch case by Petite Mendigote 5 for stashing passports and foreign currency. Ready for lift-off?

Sac à dos Recon Backpack North Face

4

Rétro Bag Rio Sul Airlines Originals

Pratique / Where to shop 1

2

3

5

Pochette - Clutch bag Petite Mendigote

4

5

12

aÉrOportsdelyon

Valise / Suitcase: Eastpak

À partir de / From: 100 € - www.eastpak.com

Trolley / Suitcase: Roncato

À partir de / From: 275 € - www.roncato.com

Sac à dos Recon / Backpack: North Face 85 € - www.thenorthface.com

Rétro Bag Rio Sul / Airlines Originals 64 € - www.airlinesoriginals.com

Pochette / Clutch bag: Petite Mendigote 45 € - www.petitemendigote.fr

daniel craig Le cowboy au pistolet d’or Living with Bond

Cowboys & Envahisseurs / Cowboys & Aliens

En vue

envies de… /

ENTHUSIASMS

In the spotlight

C’est l’espion qu’on aime aimer. Premier 007 aux mèches blondes, Daniel Craig a su imposer son style et museler la critique, dégainant en deux épisodes seulement, Casino Royale puis Quantum of Solace, un nouvel agent aussi sombre que sexy. Élégant et un peu voyou : on confond volontiers l’homme et le personnage. Le mythe et l’acteur qui l’incarne. À l’affiche cet été du surprenant Cowboys & Envahisseurs, western fantastique de Jon Favreau, on le retrouvera également dans Dream House et Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne dès cet automne. De quoi faire patienter ses fans en attendant la sortie, en 2012, du prochain James Bond et du très attendu Millenium version US de David Fincher. He’s the spy we love to love. Daniel Craig, the first fair-haired 007, has made his mark and silenced the critics. In “Casino Royale” then “Quantum of Solace”, he has unleashed a new secret agent with a darkly sexy allure. Elegant but faintly thuggish... It can be hard to separate the character and the man; the Bond myth and the actor. In cinemas this summer with the startling “Cowboys & Aliens”, a sci-fi western by Jon Favreau, Craig also stars in “Dream House” and “The Adventures of Tintin: The Secret of the Unicorn”, out this autumn. Which should satisfy fans until the 2012 release of the next Bond opus but also David Fincher’s hotly-awaited US version of Millennium opener “The Girl with the Dragon Tattoo”. En chair et en os, Daniel Craig dégage la même virilité rude qu’à l’écran. Certes, il n’affiche plus vraiment l’imposante musculature exhibée lors de la fameuse « sortie de bain » de Casino Royale, mais il faut rappeler qu’il avait soulevé de la fonte jusqu’à « devenir aussi baraqué et costaud que possible » afin de donner à l’agent de Sa Gracieuse Majesté un vernis XXIème siècle. Le film devint le succès que l’on sait, donnant à Daniel Craig sa revanche sur les tabloïds. En plus de le rebaptiser «  James Blond », on publia qu’il était incapable d’utiliser un levier de vitesses, qu’il avait peur des armes et qu’il paniquait dans l’eau… Résultat ? Une vengeance « bondesque » tant elle fut efficace. Casino Royale amassa quelques 600 millions de dollars de recettes. Un score presque égalé par le deuxième opus, Quantum of Solace.

À quatre ans déjà, le petit Daniel voulait devenir acteur. C’est en tout cas ce qu’il aime à raconter. Sa mère, professeur d’art, passait le plus clair de ses loisirs au Everyman Theatre de Liverpool. « C’est là que je suis tombé amoureux des acteurs », explique-t-il. « J’étais vraiment bon public (…) ». Après avoir songé à la marine, il s’installe à Londres à seize ans et entre au National Youth Theatre. À vingt ans, il intègre la Guildhall School of Music and Drama : « Un coup assez malin pour un gamin du Nord », commente-t-il avec gouaille. Il décroche pendant quatre ans des petits rôles à la télévision  : « J’ai mis un bon moment à m’habituer à l’idée que j’allais vraiment gagner ma vie en faisant ce métier » ; mais c’est en 2001, lorsqu’il donne la réplique à Angelina Jolie dans Lara Croft  : Tomb Raider, qu’il fait véritablement son entrée dans la cour des grands… budgets.

Quantum of Solace

« Je ne le regrette pas une seule seconde, j’adore les films à pop-corn et dire le contraire serait hypocrite. » Dans Les Sentiers de la Perdition mais aussi dans Layer Cake, il incarne de façon convaincante des caïds à cran. Quelque part il semble déjà prêt à incarner James Bond. Lorsqu’à l’époque on lui demande s’il se voit dans la peau de 007, il répond : « C’est une telle icône qu’on imagine mal refuser de le jouer, mais je ne sais pas si c’est la direction que je veux donner à ma carrière. En revanche, une fois qu’on l’accepte, on assume. » aÉrOportsdelyon

15

En vue

envies de… /

In the spotlight

Craig assume. Jusqu’au bout. Mais, sans aller jusqu’à nier que tout se passe pour le mieux. Il maintient que « les choses n’ont pas tant changé que ça. On m’envoie plus de scénarios… aussi mauvais qu’avant (…). Mon rêve serait de trouver la clé en or d’un placard où l’on a caché dix bons scénarios ». Sa quadrature du cercle à lui, c’est donc de parvenir à rester un acteur respecté sans devenir la victime de l’agent secret. Dans Les Insurgés, un thriller sur fond de Seconde Guerre Mondiale où il a donné sa meilleure performance depuis Casino Royale, on ne peut s’empêcher de penser à Bond dès qu’il brandit un calibre. « Que voulez-vous, c’est le langage filmique », rétorque-t-il, piqué. « Il n’y a pas tant de nouvelles idées que ça dans le cinéma d’aujourd’hui. »

Aussi puissante et coriace que le Dr No, l’iconographie de James Bond risque de faire écran à son talent. Pour le grand public, Craig est 007. Quand on lui demande combien de « Bond » il compte jouer, il rebondit avec une pirouette : « Je l’incarnerai tant que le public aura envie de venir me voir ou tant que mes genoux tiendront le coup. On verra qui craque en premier ! » D’ailleurs, quiconque pense que Daniel Craig n’a pas le sens de l’autodérision va devoir réviser son jugement. On le retrouvera bientôt dans le premier volet des Aventures de Tintin. Coude à coude avec Jamie Bell, son partenaire dans Les Insurgés, Craig sera, en 3D, le très méchant Rackham le Rouge. De quoi nous faire oublier permis de tuer et bolides futuristes.

ENTHUSIASMS

In the flesh, Daniel Craig exudes the same raw, rugged masculinity as he does on screen. Even though his physique’s not as ripped as when he famously emerged from the ocean in “Casino Royale”... Back then, he pumped iron to “get as big and as beefy as possible” – all part of rebuilding Her Majesty’s Secret Servant for the 21st century. The film triumphed, giving Craig his revenge on the tabloids, who had dubbed him “James Blond” as well as claiming that he couldn’t drive a manual car, that he was afraid of guns, and even water... His riposte was Bondesque in its ruthlessness: “Casino Royale” raked in close to $600m worldwide, a take almost equalled by opus two, “Quantum of Solace”. At the tender age of four, little Daniel knew he wanted to become an actor, or so he claims. His art-teacher mother spent much of her free time at the Everyman Theatre in Liverpool. “I fell in love with the actors,” he says. “I was a sucker for it all (…).” After banishing the option of a navy career, he moved to London aged 16 and joined the National Youth Theatre. At 20, he enrolled at the Guildhall School of Music and Drama – “a good move for a Northern boy”, as he puts it. He spent four years scratching around in television bit parts. “It took a long time to relax into the idea that I was going to earn a living out of this.” His first foray in the big-budget arena was 2001’s “Lara Croft: Tomb Raider”, in which he played Angelina Jolie’s love interest. “I don’t regret it for one second... I love ‘popcorn movies’. I can’t be hypocritical.” In “Road to Perdition” and “Layer Cake”, he convincingly played two edgy villains. Somehow, he already seemed ripe for the role of Bond. At that time, when asked if he was interested in playing 007, he replied: “It’s one of those roles that would be difficult to ignore, but I don’t know whether or not it’s where I want to take my career. If an actor accepted that, then that’s it.”

Cowboys & Envahisseurs / Cowboys & Aliens

16

aÉrOportsdelyon

BIENTÔT

À L‘AFFICHE Coming soon

Dream House

That, of course, is the position he now finds himself in. Though bullish enough to believe it’s all been for the better, he maintains that things haven’t changed dramatically. “I get to see more scripts, but they’re just as crap as they were before (...) I wish there was a golden key to some cupboard with 10 good scripts in it.” Craig has been left with an interesting quandary: how does a respected actor avoid being pigeonholed as 007? In “Defiance”, a World War Two thriller in which he gave his best performance since Casino Royale, one can’t helping thinking of Bond as soon as he picks up a gun. “Well, the thing is you’re talking about movie language,” he says, looking a little disgruntled. “There aren’t that many fresh ideas out there.”

As tenacious and potent as Dr No, the Bond iconography might just get in the way of his talent. For the cinema-going public, Craig equals 007. He won’t be drawn on the subject of how many Bond films he’s prepared to make. “If people still want to see these movies, I’ll keep doing them for as long as it takes, or until my knees go, whichever happens quicker!” But anyone who thought Daniel Craig doesn’t do self-deprecation will have to think again. He’ll soon be seen in part one of “The Adventures of Tintin”. Facing off against Jamie Bell, his partner in “Defiance”, Craig will play the exceedingly wicked Rackham the Red in 3D. A role to erase the memory of licences to kill and futuristic sports cars. Texte de / Words by : James Mottram © The Independent - The Interview People Traduction: Marta de Tena

J’ai mis un bon moment à m’habituer à l’idée que j’allais vraiment gagner ma vie en faisant ce métier

“It took a long time to relax into the idea that I was going to earn a living out of this”

S’il retrouvera, d’ici quelques mois, le smoking de 007 pour la troisième fois, Daniel Craig ne se contente pas de ce costume... Dans Cowboys & Envahisseurs (sortie le 24 août), il incarne ainsi un cowboy du XIXe siècle, aux prises avec... des extraterrestres ! Le 5 octobre, on le retrouvera dans la peau de Will Atenton, un éditeur new-yorkais qui découvre que sa nouvelle maison a été le théâtre d’un crime odieux (Dream House). Quelques jours plus tard, le 26 octobre, Craig sera enfin à l’affiche du premier volet des Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne, un film 3D réalisé par Steven Spielberg dans lequel l’acteur prête ses traits au célèbre Rackham le Rouge. Although he’ll soon be slipping into 007’s tux for the third time, Daniel Craig isn’t putting all his bullets in one gun... In “Cowboys & Aliens” (French release: August 24th) he plays a 19th-century cowboy grappling with... extraterrestrials! And from October 5th, he will appear as Will Atenton, a New York publisher who finds out his new home was the scene of an appalling crime (“Dream House”). A few days later, on October 26th, Craig kicks off the first instalment of “The Adventures of Tintin: The Secret of the Unicorn”, a 3D film directed by Steven Spielberg, in which the actor plays the villainous Rackham the Red. aÉrOportsdelyon

17

City break / dublin

RENCONTRES /

ENCOUNTERS

BALADE IRLANDAISE AVEC COLM QUILLIGAN Providing a pub-lit service in Dublin

Dublin ne s’appréhende pas seulement en arpentant Temple Bar et les allées de Trinity College. Commandez plutôt une Guinness et installez-vous au comptoir à la rencontre de ses habitants. Parmi eux, Colm Quilligan, créateur d’un circuit littéraire qui vous mènera de pub en pub, à la découverte des légendes de la capitale irlandaise… You can’t fully understand Dublin by roaming the district of Temple Bar and the footpaths around Trinity College. Instead, order a Guinness, settle yourself at the bar, and engage with the city’s residents. One of them is Colm Quilligan, creator of a literary tour that leads you from pub to pub, discovering the Irish capital’s legendary sons… Texte de / Words by: Audrey Grosclaude et Cléo Schweyer

Terre natale de Beckett, Joyce ou Wilde, Dublin a été désignée Cité de la Littérature par l’UNESCO. Un patrimoine culturel que vous proposez de découvrir grâce à votre Literary pub crawl… Colm : J’ai eu l’idée de ce circuit en 1988. Fan de Joyce et de Beckett, j’avais envie d’entrer différemment dans leur œuvre. D’emmener les gens au pub et de leur jouer une petite scène issue de leurs textes. Le concept : pub, poète et pinte ! Seule condition : avoir un bon niveau en anglais, au risque de passer à côté des subtilités de langage.

St Patricks’ Cathedral

Dublin is the home patch of Beckett, Joyce and Wilde, and has been designated a City of Literature by Unesco. It’s a slice of cultural heritage that you explore in your Literary Pub Crawl… Colm: I had the idea for the tour back in 1988. I was a fan of Joyce and Beckett, but wanted a different way into their work – so I took people to pubs and performed little sketches based on their writings. Pubs, poets and pints – that’s the concept! There’s only one condition: you should be fluent in English, otherwise the linguistic subtleties may go over your head. Trinity College

18

aÉrOportsdelyon

Le pub… un autre grand monument dublinois ? Il y a environ 850 pubs à Dublin. Un à chaque coin de rue. The Stag’s Head est intéressant parce qu’à l’époque où les gens ne savaient ni lire ni écrire, il fallait qu’ils puissent reconnaître le pub grâce à un signe distinctif. Les propriétaires avaient accroché une tête de cerf sur la devanture… que l’on retrouve aujourd’hui à l’intérieur. Il compte aussi un magnifique comptoir en marbre et une petite pièce autrefois réservée aux femmes. C’est l’un des premiers pubs à avoir installé l’électricité.

The pub’s another great Dublin monument, right? The city has about 850 pubs, there’s one on every street corner. The Stag’s Head is interesting, because back in the days when people couldn’t read or write, they had to be able to recognise the pub thanks to a distinctive sign. So the owners hung a stag’s head on the frontage… and nowadays it’s inside. There’s also a magnificent marble counter and a small room that used to be women-only. It was also one of the first pubs to go electric.

RENCONTRES / Ha’penny Bridge

Temple Bar

Quels sont vos endroits favoris ? J’apprécie Castle Market, un quartier intimiste avec peu de voitures. Pour faire quelques courses ou déjeuner, je vais au marché George Street Arcade. Ouvert en 1880, il compte de nombreux petits magasins de bric-à-brac (piercings, vêtements vintage, livres, musique…) et un ancien abattoir transformé en pub : The Market Bar. Il y a aussi un merveilleux cheesecake au Simon’s Place. La salle en sous-sol est toujours pleine à craquer d’anarchistes, d’activistes politiques, d’hommes d’affaires et de bourgeois. Juste à côté, pénétrez dans le centre commercial haut de gamme Powerscourt Centre. Le lieu a failli être démoli mais quelqu’un a eu la bonne idée de le convertir. J’ai acheté ici mes bagues de fiançailles et de mariage.

Where are your favourite places? I like Castle Market, a quiet area with few cars. For shopping or lunch, I go to the market in George Street Arcade, which opened back in 1880. It has lots of little bohemian stalls and shops – for piercings, vintage clothes, books, music, and so on – and a former slaughterhouse that’s been turned into a pub, called The Market Bar. And you can get wonderful cheesecake at Simon’s Place, where the basement’s always chock-ablock with anarchists, political activists, businessmen and the middle classes. Just next door, there’s an upmarket shopping mall, the Powerscourt Centre. The building almost got demolished, but someone had the bright idea of converting it. I bought my engagement and wedding rings there.

Où déguste-t-on le meilleur Irish Stew (ragoût d’agneau traditionnel) de la ville ?

Vous qui aimez les mots, lesquels choisir pour décrire Dublin ?

I suggest Gallagher’s Boxty House or O’Neills, which is very near the tourist office and has an attractive Victorian façade.

Intimiste, amicale, parfois bruyante et toujours surprenante. Les constructions ne sont pas très hautes (très peu de buildings d’où l’impression d’une vraie ville à taille humaine NDLR) et les gens sont abordables, il est très facile de lier conversation. C’est d’ailleurs ce qui fait la différence à Dublin : ses habitants sont chaleureux et ils n’hésitent jamais à vous raconter une histoire.

Un pub pour écouter de la bonne musique irlandaise ?

You’re a lover of words... So how would you describe Dublin?

Je recommande toujours le Cobblestone. C’est en face d’une ancienne distillerie de whiskey. Il accueille de bons groupes.

Intimist, friendly, occasionally noisy and always surprising. The buildings are low-rise and the people are very approachable, it’s really easy to strike up a conversation. In fact that’s what sets Dublin apart – the people are warm-hearted, and they’re always ready to tell you a story.

Je conseillerais le Gallagher’s Boxty House ou le O’Neills, tout près de l’office de tourisme, avec sa belle façade victorienne.

Where to go for the city’s best Irish Stew?

How about a pub to enjoy some good Irish music? I always recommend the Cobblestone. It’s opposite a former whiskey distillery, and has good bands.

Pratique / Useful info The Stag’s Head - 1 Dame Court The Market Bar - 16 Fade Street www.marketbar.ie Simon’s Place - 22, South Great Georges Street www.georgesstreetarcade.ie

Powerscourt Townhouse Centre - South William Street Boxty House - 20 Temple Bar www.boxtyhouse.ie O’Neills - 2 Suffolk Street www.oneillsbar.com

Plus d’infos / For more details: www.discoverireland.com

> Comment y aller / Getting there Lyon-Dublin : Les lundis, mercredis, vendredis et dimanches avec Aer Lingus Flights on Monday, Wednesday, Friday and Saturday with Aer Lingus

www.lyonaeroports.com

20

ENCOUNTERS

aÉrOportsdelyon

Vols directs Lyon - Corse

destination / The place to be

CORSE

LES POSSIBILITéS D’UNE îLE

Corsica: the many faces of beauty

Textes de / Words by: Lionel Astruc

Sauvage, secrète et passionnée, la Corse livre ses trésors au compte-gouttes, entre criques paradisiaques et falaises accidentées. Imprévisible, cette terre aux multiples lectures, aussi aride que voluptueuse, se mérite plus qu’elle ne se visite. De la réserve de Scandola aux ruelles de Bonifacio, du plateau de Cauria aux plages confidentielles du Domaine de Murtoli, voyage au cœur de l’Ile de Beauté, à la découverte de l’âme corse… Wild, secretive and passionate, Corsica sparingly unveils its treasures, between ravishing creeks and jagged cliffs. At once arid and voluptuous, this unpredictable land is open to many readings. You don’t simply visit it; you must deserve your visit. From the Scandola Nature Reserve to the tiny streets of Bonifacio, from Cauria Plateau to the near-deserted beaches of Domaine de Murtoli, journey to the heart of the “Isle of Beauty” and discover Corsica’s soul… La Tour de Campomoro / Campomoro Tower

22

aÉrOportsdelyon

rencontres /

Girolata

Uomo di Cagna

encounters

Domaine de Murtoli

Le village caché de Girolata

Volutes et curiosités minérales

Domaine de Murtoli : le chant des vieilles pierres

Lové dans une anse cristalline festonnée de végétation sèche, le village de Girolata, à l’Ouest, ne s’offre pas au premier venu, du moins si celui-ci compte arriver en voiture ! Les plus sportifs emprunteront un joli sentier sur lequel ils croiseront peutêtre le facteur en tournée, faisant lui aussi le trajet « pedibus ». Comptez trois heures de marche aller-retour. En bordure de la réserve de Scandola, le chemin offre un point de vue imprenable sur la Punta Mucchilina. Envoûtant.

Seul un dieu facétieux a pu déposer au sommet de l’Uomo di Cagna (Sud) l’énorme rocher qui semble provisoirement perché sur un bilboquet géant. Le même être omnipotent a probablement sculpté les impressionnantes volutes minérales qui enlacent la Tour de Campomoro et la falaise granitique du Capo Rosso (Ouest). Haute de 300 mètres, elle domine le golfe de Sagone et vaut largement les quelques kilomètres de sentiers à parcourir pour embrasser un décor à couper le souffle.

Ceux qui aiment les vieilles demeures, chargées d’histoires et sans artifices superflus, se sentiront au Domaine de Murtoli comme dans ces maisons où l’on retrouve, dans un grenier ou une chambre fraîche, quelques souvenirs d’enfance. Bergerie cossue à l’abri d’une chênaie ou petites maisons de campagne entourées d’oliviers et d’arbousiers, ces luxueux exils paradisiaques ne dédaignent pas une belle vue sur la mer, quand ils ne se trouvent pas tout simplement au bord de l’eau.

Wedged in a crystalline west-coast cove dotted with dry vegetation, the village of Girolata does not offer itself easily to the eye – at least, not if you plan to drive there! Sportier punters should forget the boat and approach on a pretty trail, where they might bump into the postman – a bit of a local celeb – on his round. Allow three hours for the return trip starting at a nearby pass, Col de la Croix. The trail, which borders Scandola Nature Reserve, offers an unbeatable, enthralling view of Mucchilina Point.

Only a mischievous god could have precariously perched a huge rock on top of Uomo di Cagna (south), as if he wanted to sculpt a giant ball-in-a-cup toy. The same omnipotent being probably crafted the tremendous stone scrolls that wind around Campomoro Tower, the island’s highest, and the granite cliffs of Capo Rosso (west). This 300m-high wall of rock towers over the Gulf of Sagone, and is well worth walking a few kilometres along an access path to be wowed by this stunning natural site.

Lovers of old houses, steeped with history but shorn of gimmicky extras, will feel like they are rekindling childhood memories – as if venturing into a dusty attic or cool bedroom – when they arrive at Domaine de Murtoli: a sleekly renovated sheepfold sheltering in an oak grove dotted with small holiday houses, themselves surrounded by olive and strawberry trees. These luxurious plots of paradise boast ravishing sea views – when, that is, they are not actually by the water.

At the end of the trail

Rocky curiosities

The siren song of old stone

aÉrOportsdelyon

23

destination The place to be

La citadelle de Bonifacio Cliffhanger

Juchés sur d’immenses falaises de pierres blanches, les remparts de Bonifacio semblent protéger les étendues sauvages du Grand Sud corse contre d’éventuels assaillants venus de la mer. Offrant tour à tour des recoins d’ombre - où les habitants passent des heures à discuter assis sur un banc - et des points de vue grandioses, la citadelle reste l’une des plus belles merveilles de l’île. Cette pointe sud, ouverte aux vents, ravit les amateurs de sports nautiques comme les simples promeneurs venus se perdre dans les lacis de Bonifacio. The ramparts of Bonifacio, perched on awesome cliffs of white limestone, seem to protect the unspoilt expanses of southern Corsica from would-be seaborne raiders. Providing pockets of shade – where locals spend hours on benches, shooting the breeze – and eye-popping vistas, the citadel is definitely one of the island’s wonders. This windswept southern port will delight watersports fans as well as curious strollers who come to explore the mazy old town.

Bonifacio

Réveiller la préhistoire Where prehistory lives on

Une atmosphère insolite, presque mystique, règne parmi les alignements de menhirs de Rinaghiu. Impossible de ne pas être envoûté par ces impressionnantes statues mégalithiques. Indifférentes au temps qui passe, elles veillent sur un petit bois, que l’on dit sacré. D’autres monuments interpellent le promeneur, comme le dolmen de Funtanaccia sur le plateau de Cauria, le site préhistorique de Filitosa, à l’Ouest ou encore le Casteddu d’Araghju, au Sud. Un édifice surprenant du 1er millénaire av. JC qui domine le maquis corse jusqu’au golfe de Porto-Vecchio.

A strange, almost mystical atmosphere surrounds the menhirs at Rinaghiu: these arrangements of stupendous megalithic statues cast an unerring spell on visitors. Indifferent to the passage of time, they stand guard over a small wood that is said to be sacred. Other monuments also lure the walker: the dolmen of Funtanaccia on Cauria Plateau (south), and the prehistoric sites of Filitosa and the Casteddu d’Araghju (west and south respectively). The latter, a surprising castle built in the first millennium BC, overlooks the scrubland as far as the Gulf of Porto-Vecchio.

Les menhirs de Rinaghiu / The menhirs of Rinaghiu 

> Comment y aller / Getting there

www.lyonaeroports.com

Des vols directs relient régulièrement Lyon et Ajaccio, Bastia, Calvi ou encore Figari à l’extrême sud de l’île.

There are plenty of scheduled flights from Lyon to Ajaccio, Bastia, Calvi and Figari (far south of the island).

Lyon–Calvi et Lyon–Figari : non stop, en liaison directe avec Air Corsica.

Lyon–Calvi and Lyon–Figari: direct with Air Corsica.

Lyon–Bastia : avec Air Corsica et easyJet (3 allers-retours hebdomadaires). Lyon–Ajaccio : en liaison directe avec Air Corsica et vols spéciaux avec Nouvelles Frontières et Ollandini.

24

aÉrOportsdelyon

Lyon–Bastia: with Air Corsica and easyJet (three return services a week). Lyon–Ajaccio: direct with Air Corsica, and special flights with Nouvelles Frontières and Ollandini.

rencontres /

encounters

PORTRAIT In person

ROBIN RENUCCI POUR UN THéâTRE SAUVAGE

Casting a wider net Loin des dorures et des mondanités, l’acteur Robin Renucci a choisi de prendre le maquis pour défendre son art. Préférant le soleil de la petite région de Giussani, en HauteCorse, aux lumières de la capitale, il y a créé un festival de théâtre et d’ateliers dramatiques, Les Rencontres Internationales de Théâtre en Corse. Exiting plush gilded interiors and luvviedom, actor Robin Renucci has gone native to promote his art. He has swapped the bright lights of the capital for the sunshine of Giussani, in Upper Corsica, where he has founded a theatre and acting-workshop festival: the Rencontres Internationales de Théâtre en Corse. Olmi

Derrière son nom un peu ronflant, l’événement est dédié à l’éducation populaire et à la démocratisation du théâtre. Ces rencontres invitent en effet spectateurs et amateurs sur scène, pour goûter sans complexe aux plaisirs de cet art considéré parfois comme élitiste. Il s’agit aussi de redynamiser le Parc régional de Haute-Corse, en voie d’abandon malgré ses paysages somptueux. L’occasion de brûler les planches et de rencontrer les habitants de la région. Du 10 juillet au 13 août. Despite its slightly grand name, the event is dedicated to popular education and outreach work. Spectators and amateur enthusiasts are invited to take the stage, and uninhibitedly savour the pleasures of an art sometimes seen as elitist. Another aim is to regenerate the Regional Park of Upper Corsica, which, despite its gorgeous scenery, is in a worsening state of neglect. So: a great chance to tread the boards and mix with the locals. July 10th to August 13th.

Pratique / Useful info MEILLEURES PÉRIODES / Best time to go

RENSEIGNEMENTS / For more details

L’été reste la saison où l’activité bat son plein. Que l’on rejoigne la Corse pour se dorer sur la plage ou arpenter la « muntagna  », cette période est la plus propice. Cela dit, certains aiment la tranquillité de l’arrièresaison où le rocher révèle plus facilement ses facettes cachées.

Pour randonner / In the mountains

Summer is when Corsica’s in full swing. Whether you intend to bronze your bod on the beach or hike the “muntagna”, this is the ideal period. Having said that, some enthusiasts love the quietness of the off-season, when the rocky scenery more easily reveals its hidden character.

www.murtoli.com

www.couleur-corse.com

Pour naviguer (funboard, kite surf et kayak des mers) / By the sea (funboarding, kitesurfing and sea kayaking) www.bonifacio-windsurf.com

Hébergement / Accommodation

Retrouvez l’avis de voyageurs sur TripAdvisor.fr Read traveller reviews at TripAdvisor.co.uk

nalen o i t a ternmpora0i 11 n i e r Foi rt conteSept. 2 d’a 13 au 18 du n-Fr. Lyo

horizons gourmands

rencontres encounters

Appetisers

French lover gourmand, amoureux du produit et des mariages de saveurs, Tsuyoshi Arai pratique dans son restaurant du Vieux Lyon une étonnante cuisine du cœur. Coup de foudre. Tsuyoshi Arai, a Francophile chef with a lust for ultra-fresh produce and wedded flavours, cooks straight from the heart at his bijou Old Town eaterie. Our tastebuds swooned...

Tsuyoshi Arai Amour, gloire et cuisine de marché Love, glory and market-based cooking C’était il y a quelques mois. Au 14 Février, minuscule adresse du Vieux-Lyon, créait le buzz et la surprise dans la capitale de la gastronomie, décrochant une première étoile Michelin plutôt inattendue. Y compris chez le principal intéressé, le chef Tsuyoshi Arai. Apôtre du frais et d’une cuisine «  plaisir  » atypique et décomplexée, le Japonais réinvente chaque jour en son antre, adorable écrin romantique habillé d’illustrations de Peynet, une unique farandole de plats (inutile de demander la carte) concoctée en fonction de son humeur et de ses trouvailles du marché. Un format peu conventionnel, parfaitement adapté à cette adresse de poche (14 couverts seulement) qui lui permet de laisser libre cours à sa créativité. Un savant mélange de précision nippone (il a commencé à Tokyo dans une école de sushis) et de grande cuisine française. Entre feeling et technicité, dashi et foie gras. Une cuisine d’auteur d’abord éprouvée à Saint-Valentin, petite commune de l’Indre qui abrite aujourd’hui le premier Au 14 Février, puis à Menton, chez Mauro Colagreco. Depuis, Tsuyoshi Arai ose tout et surtout le décalage, à l’image du fameux « présent » fromager de la maison accompagné d’un verre de vin et… d’une note sucrée.

A few months ago, a tiny Old Town eaterie called Au 14 Février sparked a buzz and some surprise in France’s gastronomic capital, by earning a first Michelin star that was fairly unexpected. Not least by its chef, Tsuyoshi Arai. An advocate of freshness and adventurous feel-good cuisine, the Japanese conjures a unique array of dishes (don’t try asking for the menu) to fit his mood and market picks – then serves them in his adorably romantic dining-room, decorated with quaint vintage illustrations by French cartoonist Peynet. The unconventional format, perfectly suited to this pocket address (that seats only 14), lets Arai unleash his creativity. A savvy blend of Japanese precision (he trained in a Tokyo sushi school) and fine French cuisine: intuition meets technical prowess, dashi meets foie gras... He first honed this highly personal style of cooking in Saint-Valentin, a Loire Valley village that is still home to the first Au 14 Février; and then in Menton, under Mauro Colagreco. Since then, Arai has dared to create boldly, with a special penchant for quirky combos, like his renowned home-made cheese-based creation accompanied by a glass of wine and… a sweet tidbit.

AU 14 FÉVRIER 6, rue Mourguet, Lyon 5e Tél. +33 (0)4 78 92 91 39 www.au14fevrier.com

26

aÉrOportsdelyon

Texte de / Words by: Audrey Grosclaude

L‘ASTUCE DU CHEF Tip from the top

Pour réaliser la déjà culte Tarte « Rosace » aux pétales de roses, badigeonnez de blanc d’œuf battu puis de sucre en poudre quelques pétales de rose. Laissez-les reposer une journée à température ambiante puis disposez-les sur une pâte sablée (cuite) recouverte d’une crème de rose et d’un coulis de framboise. Arai’s Tarte Rosace with rose petals already has cult status… To make it, brush beaten egg white on some rose petals, then dust with caster sugar. Reserve for one day at room temperature, then arrange on a sablé (sugar crust) pastry case filled with rose cream and raspberry coulis. Tarte “Rosace”

Verdi

ème

Aida Samedi 9 juillet à 21h45 Mardi 12 juillet à 21h45

Concert Symphonique Tugan Sokhiev Denis Matsuev Lundi 11 juillet à 21h45

Beethoven

IXe Symphonie Samedi 16 juillet à 21h45

THEATRE ANTIQUE

9 juillet - 2 août 2011 Saluces.com - Licences 1-137384 / 2-1001992

RÉSERVATIONS TEL 04 90 34 24 24 FAX 04 90 11 04 04

1869 1971 2011

Verdi

Rigoletto Samedi 30 juillet à 21h30 Mardi 2 août à 21h30

www.choregies.com

flyon-choregies.indd 1

NAVETTE

15/04/11 18:20

Organisateur de transport de prestige

grenoble - AéroporT lyon-SAinT exupéry

• Transferts aéroports < - > villes et stations • gamme de véhicules de prestige • Confort exclusif, qualité inégalée

45 navettes par jour ! 1H05 de trajet

Dépose au cœur de l’aéroport T1 niveau 1

A partir de 16.50 €* en aller simple… Venez l’essayer !

NOUV EAU, desser te au départ de Voiron !

Contacts : Tel : +33(0)4 76 87 18 15 / +33(0)6 71 90 96 38 Fax : +33(0)4 76 77 34 31 Mail : contact@vip-limousine.fr Agences : Lyon / Megève / Grenoble / Saint-Etienne

Comptoir de vente à l’aéroport 09H -12H30 / 13H10 - 21H30

*www.faurevercors.fr 0825 825 536 (n°Indigo)

aÉrOportsdelyon

27

culture & loisirs Culture and leisure

Avec l’exposition C’était Manufrance, un siècle d’innovations 1885-1985, le Musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne s’offre une rétrospective inédite autour de sa plus célèbre industrie. Insolite et didactique.

XPOSITION E MANUFRANCE

With its exhibition “Manufrance: a century of innovations, 1885-1985”, the Museum of Art and Industry in Saint-Étienne is staging an unprecedented retrospective of the city’s most famous company. An unusual, instructive experience.

La mémoire dans la peau

Exhibition tells the story of a local trailblazer « Bien faire et le faire savoir ». Le slogan historique de Manufrance est presque prophétique. 26 ans après sa fermeture, la plus célèbre des entreprises stéphanoises s’expose dans une quinzaine de lieux (Musée de la Mine, Musée d’Art Moderne…) à l’occasion de « l’année Manufrance ». Au Musée d’Art et d’Industrie, navire amiral de cette plongée au cœur du patrimoine industriel et culturel de Saint-Étienne, Nadine Besse, conservateur en chef, a ainsi imaginé avec l’exposition C’était Manufrance, un siècle d’innovations 1885-1985, une mise en lumière « du caractère avant-gardiste et innovant de la manufacture (…) ». Créée par Etienne Mimard et Pierre Blachon, l’entreprise fit très vite figure d’usine modèle, adoptant organisation tayloriste et méthodes de distribution révolutionnaires. On leur doit notamment l’invention de la VPC en 1887 (!), le mythique catalogue Manufrance, mais aussi la création du mensuel Le Chasseur français et de ses célèbres annonces matrimoniales. Des curiosités vintage à retrouver tout au long d’un parcours chronologique de 700 m2 qui comporte également projections 3D, reconstitutions à l’échelle (vestiaire des ouvriers, bureau du directeur…), entretiens audio, photographies et objets : armes, cycles, machines à coudre, affiches publicitaires… Un autre regard sur le monde industriel, entre évolution sociale et prémisses du design, labellisé « exposition d’intérêt national » par le ministère de la Culture et de la Communication. Du 14 mai 2011 au 27 février 2012.

28

aÉrOportsdelyon

Manufrance’s famous slogan, which could be translated as “Do it well and make it known”, is almost prophetic. Twenty-six years after its demise, the iconic SaintÉtienne manufacturer is the subject of exhibitions at 15 venues (including the Mining Museum and Museum of Modern Art) as part of “Manufrance Year”. At the Museum of Art and Industry, which is leading this trawl through the city’s industrial and cultural heritage, chief curator Nadine Besse has devised “Manufrance: a century of innovations, 1885-1985”, an exhibition that sheds light on the company’s “avant-garde, innovative character”. Founded by Étienne Mimard and Pierre Blachon, the company was soon viewed as a model factory, adopting Taylorised production and revolutionary distribution methods. Its inventions included mailorder shopping back in 1887 (!) and the mythical Manufrance catalogue, as well as

hunting monthly “Le Chasseur Français” with its famous lonely-hearts ads. Throughout the chronological 700m2 exhibition, there are vintage curiosities as well as 3D projections, lifesize reconstructions (workers’ locker room, director’s office...), recorded interviews, photographs, products (weapons, bicycles, sewing machines), advertising posters, etc. This fresh perspective on the world of manufacturing, touching on social evolution and the early days of design, has been awarded “exhibition of national interest” status by France’s Ministry of Culture and Communication. May 14th 2011 to February 27th 2012. Texte de / Words by: Audrey Grosclaude

RENSEIGNEMENTS / For more details

2 place Louis Comte, Saint-Étienne +33 (0)4 77 49 73 00

ICI & MAINTENANT HERE & NOW

Caché Hidden

Dans le cadre des 5e Assises Internationales du Roman conçues et réalisées par Le Monde et la Villa Gillet, Richard Russo, célèbre écrivain et scénariste américain, offre un mot qui entrouvre les portes de son travail, de son rapport à la littérature, à l’écriture, au monde. As part of the 5th International Forum on the Novel devised and staged by “Le Monde” and the Villa Gillet, the famous American novelist and screenwriter Richard Russo picks a word that offers an insight into his work and his relationship with literature, writing and the world. « Dans mes romans, je cherche toujours ce qui est dissimulé. Toutes sortes de choses se retrouvent cachées, pour toutes sortes de raisons, conscientes ou inconscientes. Des choses importantes comme le meurtre, le vol, l’adultère. Les choses importantes que nous cachons au monde font d’excellents drames car elles entraînent souvent des conséquences tout aussi importantes ; mais je m’intéresse davantage à ces petits secrets que nous cachons aux autres et à nous-mêmes - les peurs, les joies, les minuscules éclats de honte - que nous protégeons et nourrissons, que nous cultivons dans l’obscurité, comme des champignons, et qui finissent par grossir. Ces petits mensonges que nous nous racontons à nous-mêmes et qui, au fil du temps, rongent nos amarres, nous font dériver, et parfois même nous tuent. […] Pour moi, écrire des histoires, c’est mener une succession d’enquêtes palpitantes dans les recoins de l’âme humaine, là où sont conservés les secrets, grands et petits. […] Quand nous espionnons l’âme des individus que nous créons, n’est-ce pas la nôtre que nous espionnons en vérité, toutes Retrouvez l’ensemble des mots choisis par les auteurs invités dans Le Lexique Nomade, publié aux éditions Bourgois. All the words chosen by the Forum’s guest authors are compiled in “Le Lexique Nomade”, published by Éditions Bourgois. www.villagillet.net www.villavoice.net

ces choses, grandes ou petites, qu’il est difficile, parfois impossible, d’avouer ? » “ In my fiction I’m always looking for what is concealed. All sorts of things get hidden for all kinds of reasons, conscious and subconscious. Big things like murder, theft, adultery. The big things we hide from the world make for great drama because they often trail equally large consequences, but I’m often more interested in smaller secrets we hide from other people and from ourselves – fears, joys, tiny shards of shame – that we protect and nurture, growing them in the dark, like mushrooms, until they’re no longer small. The little lies we tell ourselves that over time corrode our moorings, set us adrift, sometimes even kill us. […] Writing stories is for me a series of thrilling investigations into the recesses of the human heart where the secrets, large and small, are kept. […] When we spy on the hearts of people we create, are we not really spying on our own, on the very things, large and small, that it’s difficult, sometimes impossible, to own up to? “

culture & loisirs Culture and leisure

Monstres sacrés / All that jazz Du 29 juin au 13 juillet, Jazz à Vienne (Isère) emporte au septième ciel les amoureux de notes bleues. Au programme : un hommage à Miles Davis par Herbie Hancock, Wayne Shorter et Marcus Miller ; un revival eighties avec Cindy Lauper, la première visite du sémillant Tom Jones mais aussi Sonny Rollins, Jamie Cullum ou Ayo. Un festival d’étoiles… From June 29th to July 13th, Jazz à Vienne (30 mins south of Lyon) will take blue-note buffs direct to cloud nine. The festival programme includes a Miles Davis tribute by Herbie Hancock, Wayne Shorter and Marcus Miller; an eighties revival with Cindy Lauper; a firstever gig in Vienne by vibrant OAP Tom Jones; but also Sonny Rollins, Jamie Cullum and Ayo. A sprinkling of stardust… +33 (0)892 702 007 wwwjazzavienne.com

Will Vinson Saxophoniste anglais / English saxophonist

Divin coquin / Heavenly Wolfie Le prodige Mozart détestait-il Salzbourg, sa ville natale, ainsi qu’il le disait ? Du 17 juin au 27 juillet, le festival Saoû chante Mozart (Drôme) s’interroge et réinvente l’histoire, restituant l’atmosphère de cette petite ville autrichienne classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui pardonna tant de frasques à son enfant terrible. Did the young prodigy Mozart really hate his birthplace Salzburg, as he used to say? From June 17th to July 27th, the Saoû Chante Mozart festival, in deepest Drôme, will explore and reinvent history and reproduce the atmosphere of this Austrian city, now on Unesco’s World Heritage List, which forgave its enfant terrible so many indiscretions. +33 (0)4 75 76 02 02 / www.saouchantemozart.com

Mille et une nuits Starry, starry nights Du 7 juin au 30 juillet, les Nuits de Fourvière prennent un coup de jeune. Face à Lou Reed, Paolo Conte ou Bryan Ferry, on retrouve en effet Joshua Redman, The Dø ou les Arctic Monkeys, mais aussi six créations et de jolies surprises, comme ce duo Étienne DahoJeanne Moreau. Une édition 2011 particulièrement prometteuse. The Nuits de Fourvière festival, held in Lyon’s Roman amphitheatre from June 7th to July 30th, has a particularly fresh and youthful vibe this year. Besides charismatic veterans Lou Reed, Paolo Conte and Bryan Ferry, the lineup also features Joshua Redman, The Dø and Arctic Monkeys, but also six new productions and some delightful surprises, such as the duo formed by Étienne Daho and Jeanne Moreau. A particularly promising vintage. Arctic Monkeys

30

aÉrOportsdelyon

+33 (0)4 72 57 15 40 www.nuitsdefourviere.com

ICI & MAINTENANT HERE & NOW

Songes d’une nuit d’été To see or not to see?

Artifices festifs The flame game

C’est dans le cadre magique du Château de Grignan, théâtre des désormais fameuses Fêtes Nocturnes, que le metteur en scène Jean-Luc Revol affronte le monumental Hamlet de Shakespeare. Dans le rôle-titre : l’acteur Philippe Torreton, impressionnant par son envergure. Grande tragédie pour grand frisson. Du 1er juillet au 31 août.

Spectacle pyrotechnique parmi les plus importants d’Europe, la Fête du lac d’Annecy s’est choisi cette année le thème de « la quintessence des éléments ». Un show spectaculaire avec projecteurs de flammes, jets d’eau et jeux de lumière, dans lequel une danseuse suspendue à une grappe de ballons devrait également faire son apparition… Le 6 août.

The magical setting of Grignan Castle is the venue for a now-famous theatre season, Fêtes Nocturnes, which this year sees Jean-Luc Revol direct a world classic: Shakespeare’s “Hamlet”. In the title role, one of France’s foremost stage actors: Philippe Torreton. A great tragedy, guaranteed to thrill. From July 1st to August 31st.

La Fête du Lac in Annecy is one of the biggest pyrotechnic shows in Europe. This year’s theme is “the quintessence of the elements”. A lakeside spectacle featuring flame projectors, water jets and lasers, and a female dancer hanging from a bunch of balloons! August 6th. +33 (0)4 50 33 65 65 www.annecy.fr

+33 (0)4 75 79 26 26 www.ladrome.fr Anne Roumanoff

Le propre de l’homme You’ve got to laugh Alors que l’été s’achève, le Festival des Humoristes lutte contre le spleen de la rentrée. Du 24 août au 3 septembre, entre Tournonsur-Rhône (Ardèche) et Tain L’Hermitage (Drôme), Sofia Aram, Anne Roumanoff ou le Cirque Fanfaron lancent un vrai défi aux idées noires. Rira bien qui rira le dernier ! As summer draws to a close, the Festival des Humoristes will combat the misery of going back to work/school. From August 24th to September 3rd, in Tournon-sur-Rhône and Tain l’Hermitage, its twin town across the river, a line-up of comedians including Sofia Aram, Anne Roumanoff and Cirque Fanfaron will tweak the nose of negativity. He who laughs last, laughs longest! +33 (0)4 75 06 92 60 www.festivaldeshumoristes.com

PAYSAGE / Landscape

ICI & MAINTENANT /

HERE & NOW

Sentier mythique autour du Mont-Blanc Hike around history on Europe’s top trail

Dominant l’Europe du haut de ses 4 810 mètres, le Mont-Blanc fascine depuis toujours. Marche d’approche idéale, le Tour du Mont-Blanc (TMB) est une façon de se frotter à ce sommet mythique, sans risque de s’y piquer. An object of fascination since time immemorial, Mont Blanc (4,810m) towers over Europe. The Tour du Mont-Blanc (TMB) is the ideal route around this mythical summit – giving you a wide-angle view without risking a tumble. Pour les randonneurs, le Tour du MontBlanc s’apparente au Graal. Traversant trois pays - la France, l’Italie et la Suisse - et sept vallées, cette grande ronde de 170 kilomètres autour du toit de l’Europe parcourt les trois versants d’un même massif. Tutoyant les glaciers, de Trient ou du Pré de Bar, et la haute montagne, au passage de la fenêtre d’Arpette ou du col des Fours, le parcours sait aussi se faire tendre, suggérant par endroits un jardin botanique alpin aux vastes pâturages fleuris. Randonneur face au Mont-Blanc Hiker facing Mont Blanc

Mecque de l’alpinisme depuis la première conquête du Mont-Blanc, en 1786, peuplée de guides au visage buriné et de sportifs cramponnés à leur piolet, c’est aussi la gare de départ du train à crémaillère du Montenvers. Vingt-cinq minutes et quelques rhododendrons sauvages plus tard, il vous dépose sur les rives de la Mer de Glace, avec en toile de fond les Drus et les Grandes Jorasses. Pour goûter l’ambiance refuge sans son côté spartiate, bivouaquez aux Chalets de

Randonneurs au lac du Brévent, face au Mont-Blanc Hikers at Lake Brévent, facing Mont Blanc

Philippe, un hameau privé niché face au Mont-Blanc sur le balcon de Lavancher. Confortablement installé dans le décor inspiré des chapelles baroques locales, relisez Premier de cordée, un must de la littérature d’aventure, et laissez-vous guider par Pierre Servettaz. Le lendemain, les plus courageux s’élanceront sur les chemins pour rejoindre le lac Blanc, à partir du col des Montets et à travers la sublime réserve naturelle des Aiguilles rouges. Un émerveillement permanent. For hikers, the TMB is the Holy Grail. Passing through three countries – France, Italy and Switzerland – and seven valleys, this 170km loop around Europe’s highest mountain covers the three faces of the Mont Blanc Massif. It offers a close-up look at the Trient and Pré de Bar Glaciers, and of the high mountains via the Window of Arpette and Les Fours Pass, but also includes mellower stretches that resemble an Alpine botanical garden, with vast expanses of flowery grassland. If you lack the time (10 days for the full route) or fitness (10,000m elevation gain), plenty of variants exist to give you a feel of Europe’s loftiest peak. To soak up the high-mountain atmosphere, Chamonix is the ideal base camp. A mountaineering mecca since Mont Blanc was first conquered in 1786, full of craggy-faced guides and climbers brandishing ice axes, it is also the starting-point for the Montenvers funicular.

32

aÉrOportsdelyon

A 25-minute ride through wild rhododendrons later, the train drops you on the shores of the Sea of Ice, with Les Drus and Les Grandes Jorasses the backdrop. To sample the spartan joys of refuge living, bivy at Les Chalets de Philippe, a private hamlet on Le Lavancher Balcony, facing Mont Blanc. Once comfortably ensconced in a setting inspired by the local baroque chapels, reread “First on the Rope”, an adventure-lit classic, and be guided by its hero, Pierre Servettaz. Next morning, the pluckiest hikers will head off for Lac Blanc, via Les Montets Pass and the sublime Aiguilles Rouges Nature Reserve. An endless source of wonder... Texte de / Words by: Catherine Foulsham

RENSEIGNEMENTS / For more details www.savoie-mont-blanc.com Office de tourisme de Chamonix www.chamonix.com La compagnie des guides de Chamonix www.chamonix-guides.com Les Chalets Philippe www.chaletsphilippe.com

Lac du Brévent / Lake Brévent

Du pied-à-terre au grand château /Extraordinary homes, extraordinary locations… Franck Richard du Montellier vous propose une sélection de son catalogue Franck Richard du Montellier offers a selection from his portfolio

L’adresse Lyonnaise de l’immobilier de prestige / The address in Lyon for the prestigious real estate AP194x130sohebys.indd 1

06/05/11 14:35

aÉrOportsdelyon

33

en ville In the city

TERRASSES NOS COUPS DE CŒUR - Our favourite terraces

1

La Villa Florentine 25, montée Saint-Barthélemy, Lyon 5 +33 (0)4 72 56 56 56 www.villaflorentine.com e

2

Café Gadagne

1, place du Petit-Collège, Lyon 5 +33 (0)4 78 62 34 60 www.cafegadagne.com e

3

Chez Paul’O

Chemin de la Traille, Ile de la Table-Ronde à Solaize +33 (0)4 78 46 06 47 www.paulorestaurant.fr

4

L’Auberge de l’île

Place Notre-Dame, Ile Barbe, Lyon 9 +33 (0)4 78 83 99 49 www.aubergedelile.com

e

34

aÉrOportsdelyon

Sans doute l’une des plus belles vues de Lyon. Niché sur la colline de Fourvière, cet ancien couvent devenu Relais & Châteaux 5 étoiles pratique une cuisine gastronomique (1 étoile au Michelin) option panoramique. À la carte cette saison ? Un menu « Saveurs à l’Italienne » (tiramisu de gamberoni, crémeux de crustacés ou raviole de paleron et queue de bœuf confits au barolo), clin d’œil au somptueux décor Renaissance italienne du site.

One of the best views in Lyon. Sitting pretty on Fourvière Hill, this former convent is a five-star Relais & Châteaux address, whose gourmet restaurant (one Michelin star) affords panoramic views. This season’s “Italian flavours” menu (red-shrimp tiramisu, cream of shellfish soup, or chuck-steak and oxtail ravioli confited in Barolo red wine) is perfectly at home in the gorgeous Italian Renaissance setting.

Discrètement installée au cœur du Musée Gadagne, superbe édifice Renaissance du Vieux Lyon tout juste rénové, c’est une adresse d’initiés à découvrir entre le musée d’Histoire de Lyon et celui des Marionnettes du monde. Un havre de paix, ambiance vieilles pierres et carré de verdure, habilement planté au-dessus des jardins suspendus à la manière d’un paradis secret. Cuisine de saison soignée et brunch le week-end.

Housed in the Gadagne Museum, a superb just-restored Renaissance building in the Old Town, between the Lyon History Museum and the Puppets of the World Museum. This discreet watering-hole, with its ancient stonework and greenery, is a haven of peace, artfully placed above hanging gardens like some secret paradise. Well-executed seasonal cooking and weekend brunch.

Esprit guinguette chic et décor de Robinson pour Paul’O. Clientèle business à l’heure du déjeuner et grandes tablées le week-end (formule « Grill & Pétanque » avec buffet et barbecue pour 20 personnes). Un joyeux mix’ lyonnaiseries-bords de Saône, entre quenelle, grenouille et charolais, à savourer sous les arbres avant de taquiner le cochonnet. Animations magicien et concerts de jazz tout l’été.

A chic “guinguette” (old-time riverside dance café) vibe and Robinson Crusoe decor. Business punters at lunchtime, and larger parties at the weekend (there’s a “Grill & Pétanque” deal with buffet and barbecue for 20 people). Savour this scrumptious mix of trad Lyonnais fare (quenelles, frog’s legs, Charolais steak) in a Saône-side setting, then target the jack on the pétanque track. Magic shows and jazz gigs all summer long.

Si on ne peut pas véritablement y dîner sous les étoiles (seul l’apéritif est proposé en plein air), l’Auberge de l’Ile, deux étoiles au Michelin, fait partie de ces adresses de charme au parfum singulier qu’il serait dommage de rater. Minuscule morceau de terre aux mille légendes, l’île accueillit en effet le premier établissement monastique de Lyon avant de devenir, sous Charlemagne, un lieu de pèlerinage réputé puis une « République  » autoproclamée… Carte renouvelée chaque mois.

Although a moonlit dinner is not exactly on offer (only aperitifs are served outdoors), L’Auberge de l’Île (two Michelin stars) is one of those addresses with a subtly distinctive charm that shouldn’t be missed. Île Barbe, a tiny mid-Saône island of a thousand legends, was home to Lyon’s first monastery; then a renowned place of pilgrimage under Charlemagne; and later a selfproclaimed “republic”… The menu changes monthly.

ICI & MAINTENANT /

HERE & NOW

Le vin en rose

Soie au carré

Pignons sur rue

En partie imaginée pour les femmes, prescriptrices d’achat et consommatrices de vins éclairées, la nouvelle Cave Chromatique de Michel Bombail s’amuse à classer ses trouvailles par « couleurs », puis par « structures » et pas seulement par régions. Un parcours du jaune pâle au rouge flamboyant, à la fois glamour et gourmand, qui s’attarde sur des crus secs et légers, doux et moelleux, amples et charpentés ou corpulents et taniques, proposant ici ou là des fiches metsvins permettant d’affiner son choix. Doté d’une cave privatisable au sous-sol, le lieu compte également une jolie sélection de portos, whiskys, cognacs et rhums.

Empruntant son nom à l’année de naissance de ses créatrices, Amélie Charroin et Marie Colin-Madan, deux anciennes des Beaux-Arts de Lyon, la jeune griffe Milleneufcentquatrevingtquatre réinvente le carré en soie à grands renforts d’impressions picturales et d’effets graphiques. Un univers chic et arty repéré en 2010, lorsque le duo remporte le concours « Jeune Talent » de Who’s Next (célèbre salon mode et accessoires) avec un de ses premiers prototypes. Depuis, les créatrices exportent l’essentiel de leur production vers l’archipel nippon, fan de leurs collections, mais nous réserve aussi quelques pièces, toutes fabriquées dans la région.

Grâce à la société lyonnaise Bike&See, on peut désormais flâner de la « colline qui prie » (Fourvière) à la « colline qui travaille » (Croix-Rousse) sans s’épuiser ni rien rater. Confortablement juché sur un vélo électrique, solo, tandem ou triporteur, smartphone en poche (personnel ou fourni), il suffit de choisir l’un des quatre circuits urbains pour partir en balade géolocalisée. Tout au long du parcours, l’accompagnateur virtuel multiplie les commentaires audio, les images d’archives et les vidéos. Les plus curieux peuvent se faire accompagner par un guide du patrimoine, les plus pressés se faire déposer directement à l’hôtel… Maillot jaune !

Fledging fashion label Milleneufcentquatrevingtquatre is named after the year its two designers, Amélie Charroin and Marie ColinMadan, were born. These two alumni of Lyon’s fine arts school are redefining the silk scarf with pictorial and graphic prints galore. In 2010 the duo’s chic, arty style came to notice when one of their first prototypes won the “Jeune Talent” contest at Who’s Next, a leading fashion fair held in Paris. The designers have since been exporting most of their output to Japan, where they have many devotees, but also save a few items – all made locally – for France.

Thanks to Bike&See, you can now roam Lyon from the “praying hill” (Fourvière) to the “working hill” (Croix-Rousse) without panting or missing the sights. Comfortably astride your electric bike (solo, tandem or triple), with smartphone (yours or theirs) in pocket, just follow one of four urban circuits with GPS guidance. Along the way, your virtual escort will provide audio commentary, archive stills, and videos. Super-curious tourers can book a heritage guide to ride with them. And if you’re busy-busy, get your bike collected from your hotel… Saddle up! www.bike-and-see.fr

A taste for colour

Partly designed for women, who are discerning wine drinkers and also drive product purchases, the just-opened Cave Chromatique, run by Michel Bombail, enjoys grading its wines by “colour” and then by “structure”, and not just by region. That makes for a glamorous, lip-smacking colour chart ranging from pale gold to flame red, as per the spectrum of wine traits: “dry and light”, “sweet”, “ample and robust” or “corpulent and tannic”. Here and there, cards on wine/food matching inform your selection. The store also has an appealing range of ports, whiskies, brandies and rums, and a basement cellar available for private events. 35, rue de la Charité, Lyon 2e

The year of the scarf

Tour Lyon? No sweat!

Chez U&I : 10 rue des 4 Chapeaux, Lyon 2e Au 10e arrondissement : 13 rue des Augustins, Lyon 1er

aÉrOportsdelyon

35

buzz business

ICI & MAINTENANT /

HERE & NOW

Entreprenews

Hermès, mécène en soi(e)

Cosméto techno

Roanne Dollar Baby

Afin de « tisser des liens entre les savoirfaire artisanaux et l’art contemporain », la Fondation d’entreprise Hermès a offert l’an dernier à quatre jeunes artistes une résidence au cœur de ses manufactures maison. Parmi eux : Benoît Piéron. Parrainé par le sculpteur britannique Richard Deacon, il s’est installé plusieurs mois dans les ateliers de la Holding Textile Hermès de Pierre-Bénite (69), explorant les « métiers » du site. Du tissage à l’impression. Il y a réalisé Dais nuptial et twill de soie, une installation inspirée par les rituels du mariage et les archives du soyeux Bucol, qui devrait faire l’objet d’une exposition d’ici quelques mois.

Il y a quelques semaines, L’Oréal inaugurait à Lyon le 1er Centre Mondial d’Evaluation Prédictive. Un nouveau « pôle » de recherche et de production qui doit permettre au groupe, via sa filiale de reconstruction de tissus biologiques Episkin, de tester plus rapidement ses produits. Il s’agit ainsi de réduire le nombre d’essais cliniques et d’augmenter sa compétitivité. Travaillant sur une multitude de technologies de pointe, ingénierie tissulaire, design moléculaire, imagerie ou modélisation, la structure, nouveau cœur de réseau de la recherche L’Oréal Monde, représente un investissement de 16 M€ et testera cette année plus d’un millier de produits.

Une bague en or 18 carats ornée d’un énorme dollar serti de diamants et « gravée » du nom de sa propriétaire en lettres «  brillantes  »... C’est l’étonnante commande reçue par le Roannais Benjamin Perche de la part de… Jennifer Lopez ! Créateur de bijoux sur commande depuis 2005 et co-fondateur de la petite marque Princesse Ficelle, c’est lors d’une soirée parisienne qu’il rencontre l’entourage de la star. Il lui faudra ensuite 4 mois d’échanges et de croquis puis 30h de confection pour réaliser l’objet, un bijou d’une valeur de 28 000 € rappelant celle des rappeurs américains. Du made in Rhône-Alpes à guetter lors des prochaines apparitions hollywoodiennes de l’artiste.

Last year, the Hermès business foundation invited four young artists to hold residencies in its workshops, in order to “build ties between artisanal savoir-faire and contemporary art”. One of them is Benoît Piéron. Mentored by British sculptor Richard Deacon, he spent several months in the Hermès silk workshops in Pierre-Bénite, just south of Lyon, exploring the trades practised there, from weaving to printing. During his stay he created an installation, “Wedding Canopy and Silk Twill”, inspired by wedding rituals and the archives of local silkmaker Bucol; it will likely be exhibited in the coming months.

A few weeks ago, L’Oréal opened its firstever Predictive Evaluation Centre in Lyon. This new research and production centre will enable the group, through its biological tissue reconstruction subsidiary Episkin, to test its products more quickly – thus reducing the number of clinical trials and boosting competitiveness. The facility – which will work on a host of cutting-edge technologies such as tissue engineering, molecule design, imaging and modelling – is the new hub of L’Oréal’s global research network. Representing a €16m investment, it will test more than a thousand products this year.

www.hermes.com

www.loreal.com

A wedding ring in 18-carat gold topped by a huge dollar set with diamonds and “engraved” with its wearer’s name in “brilliant” lettering? That’s the jawdropping commission placed with Benjamin Perche by… Jennifer Lopez! A custom-jewellery designer based in Roanne, west of Lyon, since 2005, and co-founder of bijou brand Princesse Ficelle, he met the star’s people at a Parisian soirée. It then took four months of consultation and sketches, followed by 30 workshop hours, to finish the €28,000 piece, which has an American-rap flava. Watch out for this example of made-inRhône-Alpes craftsmanship during the diva’s next Hollywood appearances.

Artisans and artists

Because Lyon’s worth it

All you need is love?

www.princesseficelle.com

36

aÉrOportsdelyon

et

un week-end de charme pour 2 personnes au Hilton lyon 4 sur

www.lyon-ontour.com enter the competition and win an idyllic weekend for 2 at the 4* lyon hilton on www.lyon-ontour.com

AP_FLY'ON_194X130mm.indd 1

13/05/11 11:01

aĂ&#x2030;rOportsdelyon

37

ACTUS D‘Aéroports de Lyon

ZOOM

Your airport operator’s news

CLOSE-UP

Suivez vos bagages

à la trace !

Keeping track of your bags

Vous êtes arrivés à Lyon-Saint Exupéry ! Il ne vous reste plus qu’à récupérer vos bagages. Une attente en bout de course, devant les tapis roulants, durant laquelle vous bénéficiez désormais d’informations en temps réel sur l’évolution de l’acheminement de vos effets personnels. À vos valises, prêts ? Partez ! You’ve landed at Lyon-Saint Exupéry... Now you just need to reclaim your baggage. While waiting by the carousel, you now receive real-time updates on the progress status of your bags. Then grab your stuff... and away you go! « Où en sont mes bagages, est-ce que j’ai le temps de… ? », autant de questions que vous n’avez maintenant plus besoin de vous poser. Grâce à un système d’information simple, fiable et efficace, vous savez dorénavant si l’acheminement des bagages de votre vol est en attente, en cours ou terminé. Pilotée par les bagagistes, l’information est en effet affichée en direct sur trois écrans : près du carrousel et en salle d’arrivée pour les passagers, mais aussi en sortie de salle pour les personnes les attendant.

“Where are my bags up to?” Have I got time to....?” Now, these questions no longer need asking: thanks to a simple, reliable and efficient information system, you know if the delivery of your flight’s baggage is on hold, in progress, or finished. This information, controlled by the baggage handlers, is displayed in real time on three screens: by the carousel in the reclaim area for passengers, but also in the arrivals hall for people waiting.

Proposé par Aéroports de Lyon, en concertation avec les compagnies aériennes et les sociétés d’assistance, ce nouveau service malin et bien pensé répond à une vision commune : vous apporter un vrai confort de voyage jusqu’à la dernière étape, pour un passage encore plus facile et pratique à l’aéroport.

This smart, well-designed new service, suggested by Aéroports de Lyon in conjunction with airlines and groundservice providers, is driven by a shared vision: giving you real travelling comfort right up to the last stage, to make your passage through the airport even easier and more convenient.

Mis en service fin mai, ce service d’information bagages a ainsi été conçu pour vous permettre de terminer sereinement votre voyage à Lyon-Saint Exupéry. Et faire rimer déplacements professionnels et congés avec tranquillité ! Une vraie valeur ajoutée…

In service since late May, this baggageinformation service aims to smooth the end of your journey at Lyon-Saint Exupéry, letting you travel for business and pleasure with true peace of mind! And that is real added value…

En attente, en cours ou terminé ? “ Suivez l’acheminement de vos valises

“On hold, in progress, or finished? Monitor your bags’ delivery” 38

aÉrOportsdelyon

ACTUS D’AÉROPORTS DE LYON Your airport operator’s news

ZOOM

/ cLOSE-UP

Rhônexpress encore plus pratique ! Airport tram now even more convenient! Le tram Rhônexpress inaugure en juin sa nouvelle station terminus : accédez encore plus rapidement et facilement aux terminaux ! In June, Rhônexpress will start using its new station at the airport – making access to the terminals even quicker and easier!

Directement reliée au hall de la gare TGV Lyon-Saint Exupéry, la nouvelle station de tram permet de gagner près de 5 minutes sur le temps de parcours habituel jusqu’aux terminaux. Plus pratique, avec ses ascenseurs panoramiques et ses deux accès sur le quai depuis le hall de la gare TGV, elle est aussi plus esthétique : dessinée par le célèbre Santiago Calatrava qui a déjà signé l’architecture étonnante de la gare TGV de Lyon-Saint Exupéry, elle s’intègre parfaitement dans le design élancé du monument. Pour le plaisir des yeux et un confort… qui vous transporte !

The new tram station leads directly up to the TGV station concourse at Lyon-Saint Exupéry, cutting your walk to the terminals by nearly five minutes. With panoramic lifts and two escalators linking platform and concourse, this station is now handier but also more attractive. Designed by celebrated architect Santiago Calatrava, who created Lyon-Saint Exupéry’s amazing TGV station, the station blends perfectly with the original landmark’s slender grace – for an experience that will thrill the gaze and also... “transport” you!

Un nouveau

guide pratique New airport guide now out

Aéroports de Lyon développe ses outils d’information pour mieux accompagner les passagers. Découvrez le nouveau guide pratique, votre meilleur allié pour préparer sereinement votre voyage ! Aéroports de Lyon is creating new information tools to better assist its passengers. Check out our new airport guide – the best way to plan a hassle-free journey!

Horaires des vols Flight schedules

40

aÉrOportsdelyon

Gratuit et disponible dans les terminaux, le nouveau guide pratique vous conseille et vous accompagne, pas à pas, dans l’organisation de votre départ : choix de destinations, préparation du voyage, informations pratiques et services des aéroports, plans, accès, formalités… Tout y est ! Sauf les horaires des vols que vous pouvez consulter facilement et rapidement sur www.lyonaeroports.com de même que sur FLY’on, l’application iPhone, Androïd et web mobile. Pour rester connecté jusqu’à l’embarquement !

The new passenger guide is now available in the terminals, free of charge. It gives you step-by-step advice on organising your departure: choice of destinations, travel preparations, handy information on our airports and their services, maps, access, formalities – it’s got the lot! Except departure times, that is. You can consult these quickly and easily on www.lyonaeroports.com, and also on the “FLY’on” app for iPhone, Androïd and mobile web - so you can stay in touch until you board!

Une réalisation

DEBROUSSE PARC

Prenez le temps

d une rencontre qui va changer votre vie...

Prenez le temps de participer à la naissance de l un des plus beaux projets immobiliers lyonnais sur le site de l ancien hôpital Debrousse, sur les hauteurs du 5ème arrondissement.

La Part-Dieu Bellecour

Le Rhône

L Horizon Perrache

La Saône

Futur Musée des Confluences La Confluence

RENSEIGNEMENTS 7 JOURS/7

0 811 555 550 PRIX D’UN APPEL LOCAL

www.vinci-immobilier.com VINCI IMMOBILIER PROMOTION – RCS NANTERRE B 339788309. Photo à titre d’illustration et d’ambiance non contractuelle. Crédit photo : GraphiPhoto.com. 05/2011. cardamone

www.debrousseparc.com

ACTUS D‘Aéroports de Lyon Aéroports de Lyon news

Aéroports de Lyon bilan et perspectives

Airport operator reviews 2010 and looks ahead

Le secteur aérien a connu de fortes turbulences au cours de l’année 2010 : beaucoup de neige, l’éruption du volcan islandais, des mouvements sociaux. Sans oublier la crise économique dont la sortie est à peine amorcée. Malgré ce contexte difficile, Aéroports de Lyon affiche de bons résultats, valorise son potentiel foncier et poursuit sa politique active de développement à l’international. The air-transport sector experienced severe turbulence in 2010: lots of snow, the Icelandic volcano eruption, and industrial action. Not forgetting the economic crisis: the recovery has barely begun. Despite this tough context, Aéroports de Lyon is producing good results, harnessing its land potential, and actively continuing its international-development policy. L’année 2010 a été marquée par deux temps très différents, comme l’explique Philippe Bernand, directeur général d’Aéroports de Lyon : « Suite à un 1er semestre très mitigé, nous avons de nouveau adopté un plan de crise. La progression du trafic a ensuite pris le relais grâce à la croissance du segment low cost, qui représente près de 20 % du trafic, et du secteur international, un marché mature en croissance de 4,5 %. » Le bilan annuel est donc positif et permet de poursuivre la croissance d’Aéroports de Lyon : la construction du nouveau satellite du Terminal 3, dédié au trafic low cost, la recherche du développement des longs courriers vers l’international, notamment vers l’Asie et l’Amérique du Nord, la diversification des activités et des revenus. Comme le rappelle le Président du Directoire, Yves Guyon : « Au cœur d’une région économique performante et innovante, nous travaillons à la mise en œuvre de longs courriers pour permettre au tissu de nos grandes entreprises et à nos PME/PMI de pouvoir accéder directement sur leurs marchés à l’international. Aéroports de Lyon est l’un des rares aéroports européens à disposer d’une très forte capacité de développement de ses infrastructures. Ce potentiel foncier permet notamment de diversifier nos activités avec la création d’Airparc et Air Campus (centre de formation de pilotes). » Aéroports de Lyon a pour ambition de faire de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry la deuxième porte

42

aÉrOportsdelyon

d’entrée aéroportuaire en France avec 25 millions de passagers par an à horizon 2030. Cette ambition s’inscrit dans une vision globale : celle d’un aéroport à dimension humaine, d’un lieu de vie et d’échanges, conçu avec le souci de réduire au maximum son impact environnemental. « Il doit aller encore plus loin dans l’intermodalité, l’accessibilité et la qualité de service, pour laquelle nous avons reçu pour la 2e fois le trophée de meilleur aéroport européen dans sa catégorie », précise Philippe Bernand avant de conclure : « C’est tout cela, ainsi qu’une offre différenciée qui fera d’Aéroports de Lyon la deuxième porte d’entrée en France et un point de départ privilégié pour les clients lointains de notre zone de chalandise. »

The year consisted of two very different phases, as Philippe Bernand, CEO of Aéroports de Lyon, explains: “Following a very slow first half, we again implemented a crisis plan. Traffic growth then took over, thanks to expansion in the low-cost segment, which represents nearly 20% of traffic, and in the international sector, a mature market which grew by 4.5%.” The full-year results were therefore positive, enabling Aéroports de Lyon to continue its growth: constructing the new Terminal 3 satellite dedicated to low-cost traffic; looking to develop longhaul routes, primarily with Asia and North America; and diversifying activities and revenues. As Yves Guyon, Chairman of the Executive Board, points out: “We’re located in a region with an innovative, high-performance economy, and are working to introduce long-haul routes so that our fabric of major corporations and SMEs can directly access their international markets. Aéroports de Lyon is one of the few European airports with very high capacity to develop its infrastructure. This available land is notably allowing us to diversify our activities, with the opening of the Airparc

ZOOM /

CLOSE-UP

Les faits marquants 2010 highlights 18 janvier : Royal Air Maroc ouvre la ligne Lyon – Agadir

January 18th: Lyon-Agadir route launched by Royal Air Maroc

10 mars : Scandinavian Airlines ouvre la ligne Lyon – Copenhague

March 10th: Lyon-Copenhagen route launched by Scandinavian Airlines

2 avril : Inauguration du H8 (hangar avions) à Lyon – Bron

April 2nd: Opening of H8 hangar at Lyon-Bron airport

7 avril : Transavia dessert Monastir, Djerba et Heraklion

April 7th: Transavia started flying to Monastir, Djerba and Heraklion

11 juin : Mise en ligne du nouveau site Internet www.lyonaeroports.com

June 11th: Our new airport, www.lyonaeroports.com, went live

18 juin : Prix du meilleur aéroport européen dans sa catégorie, pour la 2nde fois (2008-2010)

June 18th: Best European Airport award in category, for the second time (2008-2010)

Juillet : Record historique de trafic avec + 7,5 % par rapport à 2009 9 août : Mise en service du tram Rhônexpress 12 octobre : Aéroports de Lyon soutient la candidature d’Annecy 2018 business park including Air Campus, a pilot training centre.” Aéroports de Lyon aims to make Lyon-Saint Exupéry the second air gateway to France, with 25 million passengers a year by 2030. This ambition is part of its overall vision: to operate a human-sized airport that is a place for living and all kinds of exchange, and designed to minimise its environmental impact. “It must make even more progress on intermodality, accessibility and service quality, for which we have received the Best European Airport award in our category for the second time,” says Philippe Bernand, concluding: “All of this, plus our differentiated offering, will make Aéroports de Lyon the second gateway to France and a preferred point of departure for distant customers in our catchment area.”

2010

4 novembre : easyJet base son 4e avion à Lyon-Saint Exupéry et ouvre 6 nouvelles lignes 30 novembre : Sortie de FLY’on Business, magazine « affaires » d’Aéroports de Lyon 4 décembre : Prix spécial du jury du Festival du Lipdub d’entreprise pour le clip video Airport Helper

July: All-time traffic record (7.5% over 2009) August 9th: Rhônexpress tram entered service October 12th: Aéroports de Lyon unveiled its support for Annecy’s 2018 Olympic bid November 4th: easyJet based a fourth aircraft at Lyon-Saint Exupéry and launched six new routes November 30th: Launch of “FLY’on business”, the new specialist magazine by Aéroports de Lyon December 4th: Prix Spécial du Jury award for Airport Helper video at France’s companies Lipdub Festival

Les chiffres clés / Key figures

7 979 228 passagers / passengers 120 destinations directes / direct destinations 25 min : Temps de connexion (hub) le plus court d’Europe

Shortest connection time (hub) in Europe

62 % du trafic à l’international / of traffic is international 18 000 places de parking / parking spaces 19 % : Part du segment low cost dans le trafic total (+10% par rapport à 2009) Interview Philippe Bernand

Low-cost flights of total traffic (an increase of 10% since 2009)

+ 14 % pour le fret aérien / growth in air cargo aÉrOportsdelyon

43

LA SéLECTION / Hello and good buy! Parfums gorgés de soleil et nouveaux compagnons de voyage ultra-mode... Un accord chic et glamour à retrouver tout l’été dans les boutiques de Lyon-Saint Exupéry. Sun-kissed perfumes and new, ultra-hip travelling companions... Pick chic, glam combinations all summer long, in the shops at Lyon-Saint Exupéry. > Retrouvez Easyshopping et ses bons plans sur Check out the Shopping section at

www.lyonaeroports.com rubrique Shopping

AELIA DUTY FREE et BEAUTY UNLIMITED vous propose / suggests 1 PARFUM AQUA FAHRENHEIT DE DIOR

Une nouvelle expression fraîche et boisée d’un grand classique de la parfumerie masculine : la signature Fahrenheit rehaussée par la fraîcheur éclatante des agrumes et l’intensité du vétiver clair. Une nouvelle invitation au voyage.

Dior Aqua Fahrenheit fragrance

A fresh, woody variant on a classic men’s perfume: the Fahrenheit signature enlivened by the dazzling freshness of citrus fruits and the intensity of light vetiver. A new invitation to travel.

À partir de / From 49,30 € HT (Duty Free) 59 € les 75 ml

Le Centre, T1, T2, T3 et en salle d‘embarquement / Le Centre, T1, T2, T3 and airside

2 PARFUM UN JARDIN SUR LE TOIT D’HERMèS

Après ses Jardins en Méditerranée, sur le Nil et après la Mousson, le parfumeur Jean-Claude Ellena signe cette saison Un Jardin sur le Toit. Inspiré par le carré de verdure planté au sommet du 24 Faubourg Saint-Honoré, siège parisien de la marque, il explore pommier, poirier, magnolia et herbe fraîche. Vert et charmant.

Hermès Un Jardin sur le Toit fragrance Continuing his garden-inspired scents (“In the Mediterranean”, “On the Nile” and “After the Monsoon”), perfumer Jean-Claude Ellena has now created Un Jardin sur le Toit. Inspired by the square of greenery planted on the roof of 24 Faubourg Saint-Honoré, the Paris HQ of Hermès, he explores apple and pear trees, magnolia and fresh grass. Green and charming.

52 € HT (Duty Free) - 62,20 € les 50 ml

LE PRINTEMPS vous propose / suggests 3

CABAS & POCHETTE LONGCHAMP

Inspirée par la pluie de pétales de rose traditionnellement utilisée lors des rituels d’accueil indiens, la ligne Darshan de Longchamp joue les belles nomades et adopte un motif de pétale surdimensionné aux couleurs vivifiantes. Toile de coton et poignées cuir.

1

Longchamp tote and clutch bag

Inspired by the shower of rose petals traditionally used in Indian welcome rituals, the Darshan line by Longchamp is a collection of pretty nomads, with an outsized petal pattern in invigorating colours. Cotton fabric and leather handles.

170 € et 95 €

4 SAC ET PORTE-MONNAIE GÉRARD DAREL

Pile dans la tendance seventies chic, le cabas New York en cuir perforé Springfield de Darel s’offre une poche intérieure zippée et une doublure coton. À assortir du porte-monnaie compagnon Saint-Germain en cuir avec zip et rangements multiples.

Gérard Darel tote and purse

Totally on-trend with its chic Seventies look, Darel’s New York tote in perforated Springfield leather has a zipped inside pocket and cotton lining. Match it with a Saint-Germain leather companion purse with zip and multiple compartments.

320 € et 130 €

3 4

2

44

aÉrOportsdelyon

Saint-Jean

Venez apprécier

une cuisine du bon temps... et de la bonne humeur !

Authentique bouchon lyonnais (certains diraient «LE» bouchon lyonnais), le bistrot de Saint-Jean vous accueille au calme de la place du petit collège. Animés par une passion commune de la cuisine traditionnelle, les frères Gérald et Patrice ont fait de leur bistrot un véritable musée vivant ! Artistes et clients participent à la décoration du lieu par le don d’oeuvres et de souvenir. Ici, nous pratiquons fièrement le «slow food» ! Des temps de cuisson infinis et des produits de première fraîcheur, voici les deux mamelles du bistrot de Saint-Jean ! Des spécialités lyonnaises, mais pas seulement : grâce à notre chef, maître écailler, vous pourrez également déguster d’irrésistibles spécialités de poissons. Côté vin, laissezvous séduire par une cave variée et originale, qui a fait l’objet d’une attention toute particulière. A bientôt !

L e Bouchon  C afé l y o n n a i s

comptoir

3, place du petit collège 69005 Lyon • www.achat-lyon.com/bistrotdesaintjean • 04

78 37 15 81

Conception graphique : WIDE STUDIO / 06 03 18 72 80

Bistrot de

Zéro stress

ZOOM /

CLOSE-UP

Take it easy

LOCATION DE VOITURES les nouveautés de l’été Car rental: what’s new this summer

Sitôt descendu de l’avion, sitôt au volant, grâce aux loueurs de voitures de Lyon-Saint Exupéry. Astuces et actualités. Shortly after disembarking, you’ll be at the wheel – thanks to the carrental firms at Lyon-Saint Exupéry. Check out the latest news and deals.

National Citer

Avis

Pionnier en matière de location de voitures électriques, National Citer compte une flotte hexagonale de 15 000 véhicules à 65 % peu polluants, dont la nouvelle C-Zéro de Citroën, première voiture 100  % électrique du loueur, disponible à Lyon depuis juin. Comptez entre 35 et 55 € la demi-journée, remise de 10 % à la journée avec les cartes Alizéa et Affaires.

Jolies nouveautés sur le parking lyonnais qui renforce sa flotte de Mégane Cabriolet, 308 Cabriolet, Mini Cabriolet et… Porsche. Des modèles à retirer directement sur le parking (service Full Preferred) et/ou en quelques secondes grâce au « Service Garanti 3 Minutes  » proposé aux abonnés Avis Preferred. La « Livraison-Reprise » permet enfin de ne pas s’occuper de son véhicule sur son lieu de vacances, Avis venant le récupérer.

Le premier à rouler à l’électricité

Electric trailblazer A pioneer in electric hire cars, National Citer has a French fleet of 15,000 vehicles, of which 65% are low-polluting. They include Citroën’s new C-Zéro, the hire firm’s first all-electric car. The C-Zéro will be deployed in Lyon from June onwards. It will cost €35-55 per half day, with a 10% reduction on full-day rates for Alizéa and Affaires card holders. www.citer.fr

Europcar

Du tarmac au bitume Leader européen de la location courte, Europcar teste depuis quelques mois à Lyon son nouveau système Car Choice. Une formule qui permet aux clients dotés des cartes Privilege ou Ready de ne pas passer par l’agence, et de choisir directement sur le parking et sur écran le véhicule souhaité. Seule obligation ? Présenter son permis à la sortie.

Direct pick-up The European leader in short rentals, Europcar has been trialling its new Car Choice system in Lyon over the past few months. The system lets Privilege and Ready card holders bypass the agency and select directly on the car park their preferred type of vehicle. There’s just one obligation: show your licence as you leave. www.europcar.fr

46

aÉrOportsdelyon

Des modèles en vue

Stylish additions The firm has just beefed up its fleet of Mégane Cabriolets, Peugeot 308 Cabriolets, Mini Cabriolets and… Porsches. You can pick up these models direct from the car park (Full Preferred service) and/or in a few seconds using the “Guaranteed 3 Minute Service” offered to Avis Preferred members. Lastly, with the “Collection/Delivery” service, you pay for days of use only: your car is picked up once you reach your holiday location, and delivered just before you leave. www.avis.fr

Sixt

Techno tendance Déjà doté d’un service de réservation par ordinateur ou smartphone, de plusieurs cartes de fidélité et d’un terminal de stockage informatique des données facilitant le retour des véhicules, Sixt propose depuis le mois d’avril une nouvelle collection de voitures tendances, Audi A1, Mini ou encore BMW équipées de la technologie « Techno Drive ». Un système intelligent avec accès web, conciergerie et assistance en cas d’accident.

Trendy tech Sixt already had booking via computer or smartphone, a range of loyalty cards, and a data storage terminal to facilitate vehicle drop-offs. And in April, the firm

deployed a new line-up of hip cars: Audi A1s, Minis and BMWs equipped with Techno Drive technology – a smart system that offers web access, concierge service and accident assistance. www.sixt.fr

Hertz

Plus de services et plus d’espace Particulièrement attentif à la qualité de service, que ce soit avec le programme de fidélité Gold (priorité au comptoir, contrat pré-établi, présentation simple du permis) ou le service Instant Return (facturation immédiate par carte de crédit, vérification minute du véhicule, récupération des clefs sur la zone retour), Hertz devrait également réaménager l’espace abonnés de l’aéroport dès cet été.

More services, more space With its strong focus on service quality – whether the Gold loyalty programme (priority desk handling, pre-made contract, simple licence presentation) or the Instant Return service (instant credit-card billing, quick vehicle check, collection of keys in car return area), Hertz is now set to upgrade its member area at the airport this summer. www.hertz.fr Texte de / Words by: Audrey Grosclaude

Infos pratiques User‘s manual

Pour réserver votre parking To book your parking space

www.lyonaeroports.com, rubrique Accès et Stationnement. Prix calculé sur la base du tarif longue durée, majoré de 10 ? pour la réservation. Pre-booking your parking space. www.lyonaeroports.com, click on Access and Parking. Price based on long-stay rates, plus e10 booking fee.

Station Service Total / Service station Face au parking P6 / Opposite carpark P6 Pour rejoindre les terminaux To get to the terminals

Navettes gratuites reliant les parkings P5,P6 et e-Park aux terminaux, toutes les 10 à 15 min de 4h15 à 23h15 et toutes les 20 min de 23h15 à 4h15. Free shuttle buses between P5, P6 and ePark carparks and terminals. Every 10-15mins from 4.15am to 11.15pm and every 20mins from 11.15pm to 4.15am.

Dessertes aéroport/Lyon centre-ville The central Lyon / airport link

En moins de 30 min garanti Départ et arrivée : Gare Lyon-Saint Exupéry TGV Service assuré  toutes les 15 min de 6h  à 21h et toutes les 30 min de 5h à 6h et de 21h à 0h. Achat des billets  : www.rhonexpress.fr, aux distributeurs dans les stations ou auprès des agents de bord. 0826 00 17 18 (0,15 ?/min)

In under 30mins – guaranteed! Departures/arrivals: Lyon-Saint Exupéry TGV rail station - Runs every 15mins from 6am to 9pm, and every 30mins from 5-6am and 9pm to midnight. Buy tickets: at www.rhonexpress.fr, at station ticket machines, or from on-board stewards. + 33 826 00 17 18 (e0,15/min)

Navettes vers les Alpes Shuttles to the Alpes

0 820 320 368 (0,118 €/min) +33 4 79 68 32 96 www.altibus.com admin@altibus.com

TGV

High-speed train

16 villes reliées quotidiennement au départ de Lyon-Saint Exupéry : Aix-les-Bains, Annecy, Arles, Avignon centre, Chambéry, Grenoble, Mâcon, Milan, Miramas, Modane, Montélimar, Orange, Oulx, Paris (Gare de Lyon), Turin, Valence ville. Correspondances avions à 5 min. à pied. Un stationnement facile : P6 face à la gare. Une station de taxis et un dépose minute devant la gare (15 min. gratuites).

16 cities served daily from Lyon-Saint Exupéry: Aix-les-Bains, Annecy, Arles, Avignon centre, Chambéry, Grenoble, Mâcon, Milan, Miramas, Modane, Montélimar, Orange, Oulx, Paris (Gare de Lyon), Turin, Valence ville. 5mins to terminals from TGV station. Easy parking: P6 facing the station. Taxi rank and drop-off in front of railway station (first 15mins free).

48

aÉrOportsdelyon

ZOOM / Navettes Aéroport / desserte régionale Airport bus shuttles/regional service

Aix les Bains, Annecy, Bourgoin-Jallieu, Bourgen-Bresse, Chambéry, Grenoble, Voiron. Achat des billets > Le Centre, tél.  : 0825 825  536,  et dans la navette pour BourgoinJallieu et Bourg-en-Bresse. www.lyonaeroports.com - rubrique Accès & Parking / Par bus ou 0826 800 826 (0,15€/min).

Aix les Bains, Annecy, Bourgoin-Jallieu, Bourgen-Bresse, Chambéry, Grenoble, Voiron. Buy tickets at Le Centre (tel: 0825 825 536) or onboard (services to Bourgoin-Jallieu and Bourgen-Bresse). www.lyonaeroports.com section Access & Car parks / Buses or phone 0826 800 826 (€0.15/min) or +33 426 007 007 from outside France.

Centre de services et d‘information “Le Centre” Ouvert de 6h00 à 23h30 Open from 6.00am to 11.30pm Tél. : 04 72 22 83 38 / From abroad: +33 (0)426 007 007

www.lyonaeroports.com Objets trouvés / Lost property Message personnel / Message board Réservation Hôtels / Hotels Espace Wifi / Wifi zone Photocopie / Photocopier Fax / Fax Impression documents / Document printing

Dépôt - relais / temporary deposit

Objets interdits en cabine

Objects banned in cabin

Douches / Showers

Cerclage de bagages

Luggage strapping

Porteur de bagage / Luggage porter

Espace Privilys Accès salons / Lounges

Centre d‘affaires / Business centre Bureaux individuels, salles de réunion, salle de conférence (80 personnes). Renseignements et réservation : Tél. : 04 34 00 70 40 - Fax : 04 72 22 74 71 Le Centre, bâtiment ARC. Le Centre, ARC building. Individual offices, meeting rooms an 80-seat conference room. Details and bookings: Tel: +33 4 72 22 83 74 - Fax: +33 4 72 22 74 71

centre.affaires@lyonaeroports.com

Culte / Worship Centre spirituel et interconfessionnel : Le Centre / Spiritual and interfaith centre: Le Centre. Distributeur de billets / Cash dispenser Aux départs et arrivées 15, 21, 27 et le Centre (La Poste). / Departure/Arrival gates 15, 21 and 27 and Le Centre (post office).

Douanes / Customs Visa des détaxes, carnets ATA, franchises douanières, obligations déclaratives. Permanence Terminal 2 - Niveau 0 - Arrivée 27 : Tél. : 04 72 22 83 91 Renseignements 0 820 02 44 44 (0,12 ?/min) www.douane.gouv.fr

CLOSE-UP

Police, sécurité / Police, safety Police Aux Frontières (PAF) : Départ 12 - 04 72 22 74 03. Gendarmerie des Transports Aériens : Le Centre - Niveau 0 - 04 72 22 74 40.

Immigration Service: Departure gate 12 +33 4 72 22 74 03. Air Transport Police: Le Centre - Level 0 - +33 4 72 22 74 40.

Sûreté / Security Pour connaître la liste complète des articles prohibés au transport aérien, contactez votre compagnie aérienne, ou consultez la rubrique guide du passager. www.lyonaeroports.com

To obtain the full of banned items, contact your airline or consult the passenger guide section of our website www.lyonaeroports.com

AÉROPORT LYON-BRON / Lyon-Bron Airport 0 825 10 69 69 (0,15 ?/min) +33 4 78 26 81 09 à proximité du centre-ville de Lyon, ouvert de 6h30 à 22h30 et H24 sur réservation. Aviation d‘affaires / Business aviation

Near central Lyon. Open 6.30am to 10.30pm and 24hrs a day by arrangement.

www.lyonaeroports.com

VAT refunds, ATA carnet, custom duty exemptions, mandatory declarations, customs information. Duty desk: Terminal 2 - level 0, arrival gate 27: Tel: +33 4 72 22 83 91 available toll-free at +33 820 02 44 44 (e0,12/min.) or www.douane.gouv.fr

Infirmerie / Medical centre Le Centre, au rez-de-chaussée de l‘Immeuble l‘Arc : 04 72 22 73 69. De 6h30 à 22h, 7 jours/7. Permanence médicale : présence 24h/24.

FLY’on L’Appli - The App iPhone

Le Centre, on ground floor of L‘Arc building: +33 4 72 22 73 69. From 6.30am to 10pm, 7 days a week. Medical emergencies: staff on duty 24/7.

La Poste / Post office Dans le Centre, du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 13h à 16h30. Fermé le week-end.

In le Centre. Open Monday to Friday, 9.30am to 12.00pm and 1.00pm to 4.30pm. Closed at weekends.

FLY’on L’Appli - The App Androïd

Location de voitures / Car rental Transfert par navette gratuite

Free shuttle transfer

Personnes à mobilité réduite Autres services Other services Accueil personnalisé / Personnalised welcome Accueil VIP, signalisation personnalisée, location de banque mobile, permanence d‘accueil, location de salon VIP, porteur de bagage. Réservation 48h à l‘avance. 04 34 00 70 40 ou www.privilys.fr VIP reception, personalised signs, mobile bank rental, duty desk, VIP lounge rental, luggage porters. Book up to 48hrs before arrival. +33 4 34 00 70 40 or www.privilys.fr

Change bébé / Nappy change station Aux arrivées 11, 27, dans le Centre et infirmerie. / Arrival gates 11, 27, in Le Centre and medical centre.

People with reduced mobility

Présentez-vous à l‘espace accueil PMR, Terminal 2 Arrivée 27 ou au comptoir d‘enregistrement de votre compagnie aérienne. Go to the PRD desk (Terminal 2, Arrival Gate 27) or to your airline‘s check-in desk.

Emplacements réservés sur “Dépose minute”, P0, P1, P2 et P6. Assistance aux personnes à mobilité réduite au 0 825 108 208 (0,15 ?/min). Remise de 50 % sur présentation d‘une carte GIC ou GIG. Tarif P5 sur P0 pour les personnes en fauteuil roulant.

Designated spaces in drop-off areas and parks P0, P1, P2 and P6. Assistance for people with reduced mobility: call +33 825 108 208 (e0,15/min.). 50% reduction if GIC or GIG card shown. P5 rate in P0 for wheelchair users.

BP 113 - 69125 Lyon-Saint Exupéry Aéroport FRANCE 0 826 800 826 (0,15 e/min) www.lyonaeroports.com Informations sur les horaires des vols, les tarifs des parkings, ou tout autre service de l‘aéroport / For details on flight schedules, parking rates or any of our other services.

Depuis l‘étranger / From abroad: +33 426 007 007

aÉrOportsdelyon

49

Carnet d‘adresses

ZOOM /

CLOSE-UP

Address book Boutiques / Shops

OL Store

Quand le Chat n‘est pas là ?

Fournil de Pierre Vente à emporter

Take-away

Beauty Unlimited

Terminal 2 - Départ 21 Millies Cookies Vente à emporter Take-out snacks

Le Centre

Articles Olympique Lyonnais

Parfumerie

Perfume boutique

OL soccer merchandising

Le Centre Tél. : +33 4 72 22 80 24

Terminal 1 Tél. : +33 4 72 22 75 57

Danael Bijouterie-Horlogerie

Payot Librairie

Jewellery, clocks, watches

Le Centre Tél. : +33 4 72 22 86 26 Terminal 1 Départ 15 Tél. : +33 4 72 22 86 55 Terminal 2 - Départ 21 Tél. : +33 4 72 22 86 25 Terminal 3 Tél. : +33 4 72 22 86 30

Bookshop

Le Centre Tél. : +33 4 72 22 75 58 Pharmacie / Chemist‘s

Duty free shops

L‘Escale L‘Épicerie du Grand Comptoir Epicerie fine - Delicatessen

Le Centre Tél. : +33 4 72 22 82 86 Elite Fashion Store

Relay Tabac-Presse

Le Centre Tél.: +33 4 72 22 85 95 Fax : +33 4 72 22 85 96 Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h, samedi de 8h à 19h, dimanche et jours fériés de 10h à 20h.

Open weekdays, 8am to 8pm; Saturdays, 8am to 7pm; Sundays and bank holidays, 10am to 8pm.

Printemps

Le Centre Tél. : +33 4 72 22 75 58 Terminal 1 Tél. : +33 4 72 22 75 57 Terminal 2 Tél. : +33 4 72 23 83 71 Terminal 3 Tél. : +33 4 78 40 79 09

Espace Le Bec Bar Restaurant Lounge Le Centre - Niveau 2 Tél. : +33 4 72 22 71 86

L‘Occitane en Provence

Prêt-à-porter, maroquinerie Fashion and leather goods

Le Centre Tél. : +33 4 72 23 82 02

OL Brasserie Restaurant - Le Centre Tél. : +33 4 72 22 71 86 Brioche Dorée Restauration rapide, vente à emporter

Nhube Bar Restaurant Lounge Hôtel NH Lyon Aéroport Parvis du terminal 1 Tél. : +33 4 72 23 05 50

Fast food

CargoPort, porte 3 Tél. : +33 4 72 22 53 55

50

aÉrOportsdelyon

Terminal 2 - Départ 24

Hôtels

L‘Aéro Snack Restauration rapide

Terminal 2 - Départ 21 Tél. : +33 4 72 23 83 82

Bar

Terminal 1 - extérieur Tél. : +33 4 72 22 71 86

Ice cream parlour

Pizza Hut Restauration rapide Fast food - Le Centre Tél. : +33 4 72 22 71 96

Terminal 2 - Départ 21 Tél. : +33 4 72 22 53 00

Le Lug

Boon Glacier

Le Centre - Terminal 2

Fashion - Accessories

Le Centre Tél. : +33 4 72 22 84 35

Segafredo Bar Terminal 1 - Départ 16 Tél. : +33 4 72 22 84 35

Fast food, take-out snacks

Mode - Accessoires

Le Grand Comptoir Bar

Cigarettes-News Stand

Bars / restaurants

Duty Free Shop Boutiques en salle d‘embarquement Terminal 1, Terminal 2 Tél. : +33 4 72 22 76 80

Jouets - Toy shop Le Centre Tél. : +33 4 72 23 91 89

Bar 2.21 Bar Terminal 2 - Départ 21 Tél. : +33 4 72 22 84 35

Hôtel Kyriad ** et Restaurant “La Soupière”. Espace CargoPort. Service gratuit de navettes depuis les terminaux

Free shuttle service from terminals

Tél. : +33 4 72 23 90 90 Fax : +33 4 72 23 80 32

Hôtel NH Lyon Aéroport **** Terminal 1, Arrrivée 17 Tél. : +33 4 72 23 05 50 Fax : +33 4 72 23 06 60

Autres services / Others services Global Cash Bureau de change et automate Foreign exchange and cash dispenser

Le Centre Tél. : +33 4 72 22 76 95

To u t R h ô n e - A l p e s sur votre iPhone !

V.Formica / OT Lyon ; JL Rigaux; Hôtel la Cour des Loges, Lyon / R. Schleipman ; Hôtel le Christiania, Val d’Isère / E.Saillet ; L.Cazenave; Hôtel Métropole, Lyon / GPLM ; Vienne Tourisme ; P. Fournier; Inter Rhône / I. Desarzens ; P. Blanc ; ALLIAE

T R O U V E Z , L O C A L I S E Z E T R É S E RV E Z !

DES INFORMATIONS GÉOLOCALISÉES ET ACTUALISÉES QUOTIDIENNEMENT Restaurants, sorties, activités, hôtels, campings, chambres d’hôtes, événements et spectacles…

Téléchargez gratuitement l’application sur l’App Store.

Rhône-Alpes

rhonealpes-tourisme.com

www.tv5monde.com

2500 séances de CINÉMA diffusées par an, le meilleur des MAGAZINES francophones, 350 DOCUMENTAIRES et 19 rendez-vous quotidiens d’INFORMATION

CHANGEZ DE POINT , VUE DE ADOPTEZ-EN PLUSIEURS. design GéDéON © J. BréZIllON


FLY'On